Partagez
 

 Désincarné et éthéré. (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Désincarné et éthéré. (PV) Empty
MessageSujet: Désincarné et éthéré. (PV)   Désincarné et éthéré. (PV) ClockLun 9 Oct 2017 - 21:37
"Madame, un hologramme des agents de Monsieur Stinger d'urgence. Navrée de vous interrompre en pleine étude avec M. Gasai."

Lavi apporta une transmission holographique et la lança directement afin de ne pas faire perdre d'avantage du temps à Nemor et son apprenti.

"Madame Nemor, nous vous contactons d'urgence suite à un rapport de l'agent H. qui nous a été communiqué il y a quelques semaines. Ce dernier est introuvable en ce moment, nous nous tournons alors vers vous. L'agent H. a stipulé que Kym, la compagne de M. Stinger a consommé de l'épice avec lui, et il affirme qu'elle est enceinte. Comme vous le savez probablement, les guerrières font souvent des dénis de grossesse et ne remarquent que trop tard leur état. Nous avons décidé d'aller retrouver madame Kym avant le terme de sa grossesse, mais nous l'avons retrouvé divaguant à propos de Gilean, affirmant qu'il était mort... et en effet M. Nemor, nous n'avons plus de nouvelles de M. Stinger depuis... un très long moment. Il s'est projeté seul dans l'espace, et depuis... Bref, nous ignorons comment Mme. Kym est au courant, mais nous estimons que cela doit être lié à l'épice et aux multiples futurs qu'elle a pu entrevoir. Quoi qu'il en soit, ceci n'est pas le seul de nos soucis. Nous n'avons plus aucune nouvelles de M. Ellias, Le Comédien, ni même de Raneas... nous sommes livré à nous-même, heureusement que notre société a des partenariats judicieux. Nous sollicitons donc votre aide pour aider Kym à accoucher sans y laisser sa vie ou celle de son enfant, elle possède le don de donner la vie à un hériter pour la place de Stinger... Nous sommes en chemin pour Dösatz. Merci M. Nemor."

L'hologramme se termina sur cette note des plus inquiétantes. Nemor n'avait pas changer d'expression tout du long, alors que Lavi avait été visiblement peiné d'apprendre la mort d'un géant du business tel que Gilean. Akari resta assez stoïque comme sa maîtresse. Cette dernière fit signe à Lavi et son jeune apprenti de la suivre.

"Lavi, fait appeler l'équipe la plus qualifiée pour aider cette femme. Stinger Industry nous payera les factures, mais ramène nous la crème de la crème pour que tout se déroule le mieux possible. Je ne tiens pas à élever les marmots de Stinger ou d'avoir un cadavre de plus dans l'un de mes laboratoires. Je vais honoré la mémoire de ce génie des marchés intergalactique comme il le mérite. Akari, tu resteras avec moi pendant l'opération, tu observeras les savoir faire de l'équipe médicale. Crois-moi, même si ça n'est pas notre domaine, il est toujours intéressant d'admirer leur sang-froid et leurs méthodes dans des situations aussi pénible."

Le majordome de Nemor acquiesça et ne perdit pas un instant. Pendant ce temps, la Reine fit réunir une équipe de son personnel pour dégager des affaires d'un laboratoire, afin d'en faire une salle "d'opération" confontable et sûre. Cette dernière accueillis l'équipe médicale qui avait mis très peu de temps à arriver: c'était là l'avantage de toutes les technologies, agir dans l'urgence était bien plus réalisable qu'à l'époque des souillons qui avaient le cul dans les meules de foin et la boue.

Nemor laissa Akari s'installer dans une salle en hauteur avec une vitre pour observer la salle d'opération. Cette dernière activa son processus relié aux contrôles de ses machines, édium. Ce dernier chargea l'ADN de Gilean Higginbotham. Ce n'était pas sorcier à cette époque d'obtenir l'ADN de quelqu'un et de le reconstituer avec un peu de bave, des cheveux, voir des peaux mortes, bref, des genre "d'annexes" de mortel. Même le plus grand business-man de la planète peut être intouchable dans son bureau personnel en octroyant des menottes qui annulent les pouvoirs de ses hôtes, mais cela ne le préserve pas de la science.

"Il est nécessaire de faire en sorte que Kym survive pour mener à bien sa grossesse. Je te somme de créer Gilean Higginbotham à partir de son ADN. Et n'oublie pas de l'habiller, je n'apprécierais pas d'avoir une vue sur ses parties génitales."

"Bien, dame Nemor"

La machine s'éxécuta et commença à générer le processus approprié pour mener à bien sa tâche. Nemor resta les bras croisés, même alors que de la machine approprié, en un éclair, la porte du SAS interne s'ouvrit pour qu'à la vue de la Reine apparaisse la parfaite réplique de Gilean.

"Tu n'es pas Gilean. Inutile de tourner autours du pot, je suis une scientifique des plus douées de cette galaxie, je sais donc que cette débilité que l'on voit dans les films, comme quoi il est préférable de préserver autrui de la vérité n'est qu'une idée fantasque. Tu n'es pas le Gilean originel, cela dit tu en es l'exact copie, tu as ses souvenirs les plus récents, les mêmes sentiments que lui et la même vision du monde. Tu es donc totalement lui à mes yeux, cela ne change rien que tu en sois ce qu'on appel "un clone". Les moralités sur ce genre de sujet n'est pas un débat à faire de mon point de vue. Tu es lui sans nul l'ombre d'un doute. Le Gilean originel est mort, et j'ai besoin de toi car celle que tu aimes es enceinte de vos enfants et va venir accoucher d'urgence ici. Soutiens-la, mais fais attention de ne pas la brusquer, elle est persuadée dans son esprit que tu es mort. Elle doit donc délirer en ce moment même ou nous parlons. Pas le temps de se plaindre Gilean, soit l'homme de la situation, comme tu l'as toujours été."

Le discours de Nemor ne laissa pas une minute de répit au clone de Gilean. Ce dernier venait de tout apprendre d'une traite, et même si son regard était perdu dans le vide, il semblait emplit de détermination. Certainement car ses sentiments lui rappelèrent que Kym était la personne qu'il aimait plus que sa propre vie, à tel point que le Gilean d'origine avait périt.

Lorsque ce fut le moment de l'heure fatidique, l'équipe des agents de Stinger entrèrent, en compagnie du brancard où résidait le corps inerte de la fameuse Kym. Nemor se contenta de donner des ordres et tous les agents de cette "opération" commencèrent à agir. Elle jeta un dernier coup d'oeil à Gilean. Comme elle l'avait imaginé, il était capable d'intellectualisé la conception d'un clone, et à ses yeux cela ne changeait pas le fait qu'il était bien Gilean, quoi qu'on en dise. Il était concentré sur l'accompagnement de Kym dans la salle opératoire et ne cessait de lui caresser les cheveux.

Lavi rejoignit Nemor et ils s'installèrent dans la fameuse salle d'observation en hauteur. Akari notait sur un calepin toutes les informations qu'il pouvait emmagasiner en restant sérieux.

Queen avait foi en son équipe et ne craignait pas l'echec, avec son plan de clone de Gilean, la situation était sauvée à coup quasiment sûr.
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Désincarné et éthéré. (PV) Empty
MessageSujet: Re: Désincarné et éthéré. (PV)   Désincarné et éthéré. (PV) ClockLun 9 Oct 2017 - 21:55
Le brancard lévitait grâce aux nouvelles technologies, ce qui n'empêchait pas qu'une escouade l'entours. Des hommes et des femmes visiblement urgentistes et/ou médecin, mais aussi des hommes de mains, des mercenaires probablement. Lorsqu'ils passèrent les portes du grand palais totalement écologique de Dösatz, la femme au regard au moins aussi inexpressif que l'air reposant sur le visage de Kym, la toisa.

Elle donna des directives et Kym fut emmenée dans une salle dont elle ignorait tout.

Pendant ce temps, des perspectives nouvelles et charmantes s'offraient à elle.



Son esprit divagua si loin qu'elle n'était plus cette personne-là. Elle n'était plus celle qui châtiait, celle qui violait les dames chèvres, celle qui brisait les os des enfants devant leurs parents pour entendre leurs hurlements raisonner dans sa tête comme la plus mélodieuse et douce des symphonies. Elle n'était plus qu'une âme comblée et bienveillante envers sa famille, le rêve de pratiquement la totalité des mortels, parait-il.

Elle avait beau cherché dans sa mémoire si elle avait été réellement cette vétérane de guerre cruelle qui coupait des langues et violait les proches de ses victimes lors des intérrogatoires pour les faire mentalement craqué, Kym n'arrivait plus à se souvenir de cette époque lointaine sur Baelfire. Tout cela sonnait comme un rêve affreux, tout comme le reste de sa vie d'orpheline et de militaire, sa vie de moins que rien, dans un monde trop grand pour une gamine abandonnée des siens.

Comme si elle avait eut accès à une sorte de redemption, Kym ne pouvait pas se torturer l'esprit à se remémorer les folies de son passé. Dans ce nouveau monde, elle arrivait à comprendre et à ressentir les bons sentiments. Comme Toriel. Comme lorsqu'elle l'avait observé, sauvant les prisonniers, à travers le voile de flammes. Comme toutes ces bonnes âmes qui avaient porté secours, en temps de guerre, aux trouillards, aux fuyards, aux gens sans défense. C'était comme si tout ces sentiments de bienveillance lui étaient venu comme une illumination.

Sa main résidait dans celle de Gilean. Il ne faisait pas l'ombre d'un doute que leur amour tortueux avait tourné en quelque chose d'abstrait, quelque chose de superbe. Comme ces fammeuses peintures si expressive et compliqué à appréhender à la fois, sauf qu'il ne s'agissait là que de sentiments qui devraient être simple entre des mortels. Pourtant, ils ne le sont jamais. On le sait tous, et pourtant il s'agit toujours soit d'abandonner, soit de se battre. Si c'est abstrait, mesdames, messieurs, c'est bien parce que tout s'entretien, et particulièrement cet art de songeur qu'est l'amour.

"Maman ! Je suis aussi belle que toi... y'a 150 ans !! Haha t'es une vieille peau maintenant !!"

Lynn:
 

Lynn tira la langue à Kym et se mit à courir, faisant semblant d'avoir peur des répercussions que pourrait avoir ses paroles. Kym se contenta de secouer la tête de façon négative en riant doucement: Lynn étai vraiment un copier/coller de ce qu'elle fut, mais en beaucoup moins... sadique. Pourquoi Kym pensait cela ? Avait-elle réellement eut un passé où elle était si barbare ?

"Et moi je suis bien plus sage que vous deux réunis... les vieux." rétorqua Kane d'un air plus sérieux. Il ressemblait en tout trait à Gilean lorsqu'il prenait cet air.

Kane:
 

Il se mit à rire à son tour après avoir fait semblant de conserver un air grave.

"On a fait du sacré boulot avec nos deux rejetons... En alliant nos deux francs parler grossiers avec nos sales caractères, on a façonné deux vraies pestes !" s'esclaffa Kym en serrant doucement la main de Gilean dans la sienne. "Je me demande ce qu'on va faire de vous !"

Ils rièrent en coeur. Les sourire sur les visages de ces personnes, de ses proches, éveilla en elle un sentiment de satisfaction et d'accomplissement comme Kym n'en avait jamais connu auparavant.

La seule satisfaction qu'elle se remémorait encore était celle de voir une expression de peur sur le visage de ses ennemis. C'était un étrange souvenir... il ne lui semblait pas vraiment qu'il lui appartenait, et pourtant de telles pensées féroces continuaient de la hanté.

"Si, maman, ce sont bien tes souvenirs." Dit Lynn, alors que son visage prit un air morne.

"Malheureusement tu vas avoir très mal, maman" ajouta Kane, son visage grippé d'une expression dolente.

Le retour à la réalité fut aussi brutal que Nemor l'avait prévu.

Elle savait à présent que tout cela n'était qu'un tas de conneries qu'elle s'était inventé. Histoire de se donner bonne conscience ? Hahaha, bordel, ridicul. Son ironie la poussait à rire d'un air détaché et inhumain. Pourtant la souffrance était présente, une souffrance qu'elle n'avait encore jamais ressenti.

Son corps fut piqué de toutes part de choc éléctrique, comme si des impulsions à haute intensité étaient balancer constamment dans son corps. Kym lâcha un cri et se mordit les lèvres de ses canines pour réfreiner ses complaintes.

Son regard affolé ne voyait rien distinctement. Ses yeux étaient endoloris pour une raison qui lui était inconnue.

- Gilean ! tentait-elle d'articuler, dans la douleur.

Sa main gauche chercha à s'accrocher à quoi que ce soit. Elle réussit à s'aggriper à une surface molle et agréable au toucher qu'elle serra, sans se rendre compte qu'il s'agissait de la paume de la main du clone de Gilean.

Ses griffes lacèraient sa paume de main, mais il n'en dit rien. Son regard resta intensément figer sur le visage souffrant de celle qu'il aimait. Sa deuxième main caressait toujours sa chevelure pour tenter de l'apaiser. Il la cherchait du regard, il voulait répondre à son appel, mais Nemor lui avait conseillé de ne pas la brusquer, puisqu'elle était intimement convaincu que Gilean n'était plus de ce monde.

Lorsque sa vision se stabilisa, son coeur fit un bond. C'est ce qui ce fit ressentir en premier plan, malgré la douleur qui s'éternisait dans tout son corps et le frappait d'une violence inouïe.

Des gens s'activaient conscencieusement autours d'elle. Kym était allongée. La scientifique de renom Nemor l'observait de loin, derrière une vitre en hauteur par rapport à là où se trouvait la militaire. Elle donnait quelques directives annexes, mais une autre femme semblait diriger les opérations dans la pièce où se trouvait Kym.

Son regard chercha à comprendre, mais c'est bien le fait de voir Gilean auprès d'elle qui avait fait "sauté" son coeur. Cette dernière souria, confuse, ses yeux s'adoucirent malgré la douleur.

"Je suis là Kym, je suis là..." répétait-il en la câlinant de ses doigts de fée.

Elle avait comprit la situation mais ne s'affola pas d'avantage. Elle avait vu cela avec l'épice. Ce futur où, au lieu d'accoucher de Lynn en premier, puis de Kane plusieurs années plus tard, elle accouchait des deux en même temps. Ce fameux futur dans lequel Gilean était mort.... et pourtant il était près d'elle en ce moment même. Ses sens ne la trompait pas, ce n'était pas une hallucination. Les gens le voyaient eux aussi et s'adressait à lui. Il est là. Il est vivant.

You really feel it ?:
 
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

Désincarné et éthéré. (PV) Empty
MessageSujet: Re: Désincarné et éthéré. (PV)   Désincarné et éthéré. (PV) ClockLun 9 Oct 2017 - 21:59
L'air agité de Kym laissa indifférente Nemor qui se contentait de donner des directives si nécessaire, et surtout d'observer le boulot des professionnels dans ce genre de situation. Bien entendu, cette dernière pensait à sa propre expérience quant à une situation assez similaire. Cela dit, elle s'était retiré ses fibres liées à la tristesse et à la douleur. Nemor pouvait donc toujours y penser, mais elle n'était ni peinée ni souffrante en repassant dans sa tête l'expérience terrible de la perte de ses jumelles. Si horrible qu'elle en était venue à s'extraire certains ressentis.

Cette dernière ne fut pas surprise de voir le crâne du premier bambin apparaître, malgré les cris étouffés de Kym, et la paume de main ensanglantée de Gilean qui restait muet. Cette dernière n'était pas satisfaite tant que le boulot ne serait pas entièrement terminé, ce pourquoi Nemor attendait patiemment. Akari observait la scène avec un même oeil critique: Nemor lui avait apprit à raisonner de façon très technique et tactique, tout comme elle le faisait toujours. Un jour, il deviendrait probablement l'héritier de ses conceptions scientifiques, l'héritage de son génie.

C'est à l'aperçu du second crâne saint et sauf du deuxième enfant que Nemor fut presque satisfaite. En effet, elle ne savait pas de base que Kym aurait deux enfants, mais les spécialistes qui l'opéraient l'avaient mentionné à haute voix durant tous leurs procédés. Cette dernière observa l'équipe médicale d'un oeil assuré: elle avait confiance en leurs compétences, pas comme ces abrutis à qui Nemor avait eut affaire dans le passé pour sa propre grossesse catastrophique.

Bientôt, les bébés poussèrent les cris logiques à la naissance, furent lavé via des machines sophistiquées et placé sous des couveuses derniers cri, après avoir passé dans les bras de leurs parents. Kym se redressa suffisamment pour pouvoir se lover dans les bras de Gilean: tout allait pour le mieux de ce côté, ce qui satisfaisait le contrat de Nemor avec les agents de Stinger. Ces derniers n'avaient pas eu accès à cette salle privée du complexe de Nemor, après tout, aucun d'eux ne faisait partie de l'équipe médicale qu'elle avait fait dépêché pour ce cas d'urgence.

La scientifique se dirigea vers le hall où attendait les agents de Stinger, et notamment l'un de leur émissaire. Cette dernière s'adressa à lui en privé, dans une salle coupant tout système d'enregistrement ou d'espionnage, régit par une aura de "bouclier" magnétique.

"Pour la réussite de cette opération, et afin d'assurer la survie des enfants de M. Stinger et de sa compagne, j'ai cloné Gilean Higginbotham sans votre autorisation. S'il le faut, je peux tuer ce clone, mais je vous déconseille de me demander de faire une telle chose. Cela pourrait provoquer des comportements psychotiques et violents à la fameuse Kym, et qui sait ce qui adviendrait de ses enfants. Il me semble plus judicieux de laisser cette petite famille faire leurs affaires, pour leur bien et le bien de votre entreprise. D'autre part, il devrait rester ici avec ses enfants et sa femme. Personne ne sait ce qui est advenu au Gilean originel, donc tout le monde l'imagine sur son vaisseau. Je vais m'assurer que ses enfants grandissent sereinement auprès de leurs parents, et que vous ayez un héritier digne de ce nom. Ainsi, vous ferez ce que vous voulez du clone de Gilean par la suite."

L'émissaire était forcément pensif. Il se contenta de toiser quelques courtes minutes Nemor, puis de détourner le regard, comme s'il devait encore méditer à cette solution.

"Nous n'avons plus de dirigeant actuellement, et nous n'avons pas annoncé publiquement la disparition de M. Stinger. Ce clone reste en effet la parfaite identité de M. Higginbotham. Il sera préférable de le garder dans l'ombre pendant quelques temps, de ne pas faire trop de bruit de notre côté, ses conseillers gérerons ses rendez-vous, même si son clone en est totalement capable. Cela dit, il serait regrettable que cette affaire soit dévoilée au regard des médias. Nous ferons donc comme s'il s'agissait bien de Gilean, selon vos recommandations."

Nemor et l'émissaire tombèrent d'accord. Cette dernière quitta la pièce et chagea Lavi de s'occuper de Kym lorsqu'elle serait rétablie, ainsi que du "nouveau" Gilean. Cette dernière rejoignit Akari et ils s'enfermèrent de nouveau dans les tréfonds de ses laboratoires scientifiques, comme si tout cela n'avait été que pure banalité.
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Désincarné et éthéré. (PV) Empty
MessageSujet: Re: Désincarné et éthéré. (PV)   Désincarné et éthéré. (PV) ClockMar 10 Oct 2017 - 14:49




Le moment fatidique était passé. Kym ne ressentait plus rien physiquement parlant: la douleur avait été telle que cette dernière avait l'impression d'avoir le corps totalement engourdi. Bien sûr, elle avait eut le temps d'y goûté, à la souffrance, tout du long de sa vie. Mais ce qui se déroulait ici n'avait pas juste été du resort d'une douloureuse expérience corporelle, ce fut aussi un challenge mental à surmonter.

Quelque chose d'étrange c'était produit. Malgré l'épice et ses futurs multiples, celui vers lequelle elle s'était dirigé avait changé. Pour le meilleur à ses yeux, et il n'était pas l'heure de se tourmenter avec des questions existentielles. Kym était au bord de l'épuisement. Bien qu'elle avait réussit à donner naissances à ses enfants, malgré tout le sang et l'horrible sensation qui se propageait dans son corps, elle était fatiguée. Très fatiguée. Que ce soit à cause de son esprit malade qui l'avait transporté dans une toute autre vie pendant son "coma" ou les réalités de l'épice qui défilait dans sa tête, elle avait le mal de tout en ce moment même.

Sauf de Gilean. Il demeurait à ses côtés, muet et souriant, comme si rien ne pouvait mal se passer. Kym oubliait à ce moment-là tout le reste, que ça soit ses pulsions perverses et cruelles ou même son amant et coéquipier de toujours, Sid. Rien ne pouvait passer à travers le voile infaillible de ses sentiments qui étaient éxalté par le bonheur en cet instant, où Gilean était réellement là. Elle sentait la chaleur de sa poigne sur sa main gauche, et la délicatesse de ses caresses dans ses cheveux. Des larmes bordaient les yeux de Kym pour la seule et unique fois où elle en était capable, au moins pour quelque chose qui la touchait au fond d'elle.

Ses yeux ne quittèrent ceux d'Higginbotham que pour prendre dans ses bras ses enfants. Deux bambins en pleine santé malgré son déni de grossesse inévitable et son accouchement prématuré d'un peu près sept jour. Les pronostics vitaux s'annonçaient bon et sans embûche, ce qui forcément laissa sombrer, peu après cela, Kym dans un sommeil heureux. Et non couvert de fantasmes violents et sournois, pour une fois.

Elle resta hospitalisée plusieurs jours. La militaire dormait d'un sommeil profond et se faisait nourir par perfusion, cela dit, elle n'était pas dans le coma. Gilean passait ses journées près d'elle, mais aussi près de leurs deux enfants, reposant tranquillement dans des couveuses modernes. Des ambassadeurs de la Stinger's Industry étaient passé entre-deux pour venir lui parler du court actuel des marchés intergalactique, et pour lui implanter une nouvelle sorte de puce interne afin qu'il puisse garder un oeil sur tout cela en temps réel.

Bien qu'il sache la nature de ce qu'il soit, il ne sembla pas s'en inquiéter. Il n'essaya pas d'avoir une audience avec Nemor pour lui en parler ou avec qui que ce soit. D'après son attitude, on en déduisait largement qu'il était assez intelligent pour comprendre qu'il s'agissait là d'une chance, pas d'une punition. Gilean était serein, et surtout prêt à vivre la vie qu'on lui offrait.

Il n'y eut que des heures heureuses ici. Kym vivait ce qu'elle n'avait jamais compris, ni même jamais vécu. Elle n'avait jamais vécu en famille, elle, l'orpheline. Elle n'avait jamais eut le bonheur de connaître ces instants privilégiés dans le calme et sans ses pulsions meurtrières pour lui parasyter l'esprit, comme quelque chose de vital à accomplir, auquel cas elle péterait un boulon. Non, rien de tout ça ne surgissait depuis qu'elle avait attéri ici.

Le majordome de Nemor s'occupait personnellement d'eux. Quand Kym fut éveillée, il les fit changer d'endroit pour leur octroyer une partie de l'aile des invités de l'énorme complexe scientifique de Nemor. Ils furent installé dans une chambre plus que confortable, un luxe auquel Gilean était habitué, et Kym seulement lorsqu'elle piquait, tuait, ou copulait avec des riches. Tout cela lui semblait si lointain... Comme dans son "rêve" qui l'avait maintenu en vie pendant qu'elle avait été escortée chez Nemor.

Personne ne pouvait dire si Kym avait senti l'anguille sous roche. Si quelque chose trahissait Gilean, si elle avait pu, d'une quelconque manière, savoir ou deviner qu'il était un clone. Peut-être qu'elle l'ignorait réellement, ou peut-être le savait-elle. Dans tous les cas, la militaire ne semblait pas déranger par ce fait et ne cherchait pas à percer une quelconque vérité sous tout cela. Même si l'épice lui avait prédit un avenir tout tracé, il avait été contourné d'une certaine manière, et cela lui suffisait. Car Gilean était bien vivant à ses côtés.

Jamais elle n'avait soupçonné qu'elle puisse obtenir un jour une telle destinée. Jamais il ne lui était traversé l'esprit qu'elle pourrait être rien qu'une mère un jour ! Certainement pas. Une femme de son acabit, une tueuse sans gêne et sans morale, une sauvage cruelle, une barbare assoifée de sang et des larmes de ses victimes.... Belle ironie que de se retrouver ici, auprès de l'homme qu'elle aime malgré elle et de leurs marmots, tout beau tout jouflue.

Lavi leur avait expliqué et, avec leur accord mutuel, qu'ils disposent d'une sorte de barrière pouvant couvrir une zone et qui délivre une aura. Cette aura fait avancer le temps bien plus vite que dans la réalité, et de ce fait, peut faire grandir les enfants à grande vitesse, sans leur faire de mal. Des puces leur était prêté, à elle et Gilean, afin qu'ils ne soient pas affecté par un tel vieillisement prématuré. Kym opta pour cette solution pas parce que c'était pratique: plutôt parce qu'elle ne s'était jamais vu vivre vieille. Si elle avait un moyen de profiter de ce fragment de bonheur dans toute l'étendue de sa misérable existence, c'était maintenant ou jamais.

C'est ainsi qu'elle passa des semaines, sous l'influence de la fameuse aura, à s'occuper de ses enfants et de sa vie comme si elle était banale et simple. Heureuse et luxueuse. Tantôt à donner le sein, tantôt à se chamailler avec Gilean comme ils passaient des journées entière à le faire au sein du Coeur de Fer à l'époque, rien ne semblait pouvoir venir chambouler ces personnes heureuses, comme arrêté dans le temps - alors que paradoxalement, tout avançait très vite.

Le majordome de Nemor et des professeurs de toute horizon, et surtout coûteux, allaient et venaient dans leurs appartements pour éduquer leurs enfants. Kane se dirigea jeune vers l'art du combat à deux épées, et aussi vers l'étude de la diplomatie et des ethnies. Il devint vite un jeune homme consciencieux et ayant soif de justice et de paix. Lynn quant à elle, était surtout une fine tireuse, notamment au sniper, tout comme sa mère le fut à l'armée. Cette dernière préférait, cela dit, sortir, observer la foule dehors, se faire des amis parmi tous ces gens au départ inconnu. On pouvait dire qu'elle était passionnée par des moeurs plus légères, mais ma foi pas moins passionnante que les ambitions de son frère.

Personne ne s'isolait ici, cela dit. Chacun sortait, ensemble ou seul, avec des amis ou leur famille, sur Dösatz. Ils découvraient et redécouvraient le cinéma. S'émerveillait des illuminations "futuristes" une fois la nuit tombée. Fascinaient leurs papilles avec les cuisines extraterrestre et des boissons exotiques. Personne n'était enfermé où que ce soit. Et même si Kym croisait ces putains de mortels dans les rues, elle les ignorait. Au lieu de médir sur eux à l'intérieur de son esprit de détraqué, projettant déjà de leur casser les os un par un, par plaisir non dissimulé par un sourire sadique.

* Tout ce temps que j'ai passé ici, au sein de ces murs, près de Gilean et de mes enfants... ça a été comme un rêve, comme celui que j'ai vécu pendant mon court coma. J'ai encore du mal à réaliser ma transformation lorsque je suis ici. En une personne que les autres ne connaissent pas. Je n'ai jamais été comme ça et ici je suis une toute autre identité. J'ai quitté ma cruauté et mes pulsions brutales pour la simplicité d'une vie banale... celle que j'ai toujours haïs lorsque je la constatais chez les autres. Tout ce que j'ai vécu ici n'était qu'un moment figé à jamais dans le temps. Je ne peux pas rester à jamais enfermé dans un bonheur égoïste..... Non. C'est faux, je le pourrais. Qu'est-ce que je dois faire ? Si tôt que je partirais d'ici, mon naturel auprès des autres mortels reprendra le galop. J'ai l'impression d'avoir oublié le restant de ce que j'étais en voyant grandir mes enfants et en dormant chaque nuit près de l'homme que j'aime. Je me dégoûte et je m'admire: parce que j'ai été enfin capable de ressentir autre chose que ce fameux dégoût, ou l'envie. *

C'est ainsi que Kym avait décidé de délaisser quelques temps sa famille. Bien qu'en réalité, très peu de temps ce soit écoulé, toutes les heures qu'ils avaient passé au sein de leurs appartements privé avait fait s'écouler le temps infiniment plus vite. Ses enfants étaient grands, Gilean était vivant: il n'y avait plus à s'inquiéter. Même si elle devait mourir demain, alors elle aurait au moins vécu quelques temps dans sa vie... ce que chacun cherche toujours, cette route courte et temporaire qui se déroule si vite...mais qui nous plonge dans les bains les plus ardents et jouissif que nous puissions connaître... Soyez heureux de l'avoir connu au moins une fois dans votre vie. Tout cela ne devient vite qu’illusoire, une fois l'apothéose dépassée...

Contenu sponsorisé

Désincarné et éthéré. (PV) Empty
MessageSujet: Re: Désincarné et éthéré. (PV)   Désincarné et éthéré. (PV) Clock
 
Désincarné et éthéré. (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-