Partagez
 

 C'est vraiment Tokitoki-City ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 799
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est vraiment Tokitoki-City ?...   C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 ClockJeu 21 Déc 2017 - 15:14
La situation semblait s'être apaisée et l'idée même que l'un de ses trois êtres soit détruit a vite été oubliée. Oubliant l'idée de faire disparaître Trunks ou même Kaito Shan, le dieu de la destruction avait plutôt décidé de les rendre plus utiles qu'ils ne l'étaient déjà en se chargeant en partie de l'organisation de la Time Patrol. Certes, cela ne relevait pas de ses fonctions mais si celui-ci se mettait à agir de la sorte, ce n'était pas sans raison : comment diable un apprenti dieu pouvait se permettre de voyager ainsi sans prendre garde un seul moment à sa propre vie ou savoir dans quoi il s'engageait. Très certainement, ce demi-saiyan avait le goût du risque et sa nature de guerrier reprenait le dessus sur sa raison de temps à autres comme on a pu le voir lors de son combat contre l'infâme tyran de l'espace répondant au nom de Freezer. Ayant presque permis la fuite à cet être diabolique, il aurait chamboulé d'avantage le destin de la famille Cold soit une partie de l'histoire sur laquelle il n'aurait jamais dû intervenir... seulement voila ! Cette rencontre a été l'aubaine parfaite pour que ce garçon puisse prendre conscience de ses erreurs et d'aller de l'avant grâce à celles-ci mais il devait bien être conscient d'une chose : certaines erreurs sont parfois irréparables.

« ...mmh ? »

Papillonnant des yeux, la jeune femme reprenait doucement connaissance. Il fallait bien avouer que pour l'ange qui suivait son maître n'importe-ou ; réparer ce genre de blessures était pour lui quelque chose d'on ne peut plus facile à faire. Simple comme bonjour, vous savez ? Tel un dieu, il pouvait lui aussi guérir des blessures sans même toucher qui que ce soit et ce fut bien la preuve de l'une de ses indéniables qualités. En plus d'être doué de raison, Whis savait exactement soigner n'importe quelle blessure ou brûlure. On pouvait alors supposer que les seules personnes qu'il était inapte à guérir étaient les morts car ce fut avec une facilité déconcertante qu'il avait ramené Celerya... peut-être que tous les anges comme lui sont aussi bien capables du meilleur que du pire en fin de compte ? Cette seule pensée avait bien de quoi éveiller les esprits curieux mais revenons en à nos moutons. Beerus avait parlé et dès cet instant, le jeune guerrier est devenu l'apprenti de la Kaioshin du Temps. Peut-être était-il prématuré de lui incomber cette tâche mais celle-ci était prête à lui apprendre toutes les ficelles du métier... et de la cuisine mais mettons ça de coté pour le moment.

« J'aurais recommencé ? » se demandait-elle tout en se relevant.

Regardant tout autour d'elle, elle ne pouvait que percevoir les restes de la ville volante de TokiToki si ce n'était l'herbe fine sur laquelle elle était allongée quelques instants encore. Non loin se trouvait ses alliés, les patrouilleurs, la Kaioshin du temps et... ce dieu si puissant qu'il s'est sorti de ce « combat »... si on pouvait appeler ça comme ça, sans la moindre blessure. Son apparence était sans nul doute aussi trompeuse que son sommeil. Personne ne pouvait réellement s'imaginer avoir à faire à un être aussi maigre et pourtant si fort et agile. Autant dire que cela faisait des décennies que tous les autres dieux craignaient grandement le réveil d'un être comme celui-ci mais il était là à présent. Devant chacun de nos protagonistes et l'idée même que celui-ci soit en mesure de détruire absolument tout ce qui se trouve ici sur un simple coup de tête avait de quoi glacer le sang de plus d'un.De son coté, Celerya avançait jusqu'au groupuscule en compagnie de Whis, chose lui permettant d'en savoir d'avantage sur ce qui s'est dit, notamment sur la formation de Kaito Shan qui allait cette fois-ci devoir suivre les directives de la Kaioshin du Temps à la lettre mais avant même que la brune n'ai pu poser la moindre question à ce sujet, Chronoa l'avait interpellée afin de discuter un peu plus loin... en privé.

« Je... j'arrive tout de suite ! » répondait elle alors avec une once d'hésitation.

Peu à l'aise, la jeune femme était contrainte de se balader avec une armure et des gants déchirés de parts et d'autres. Décidant tout de même de sortir ainsi du nid du temps, elle pouvait aisément deviner à l'expression du visage de son interlocutrice n'allait pas. Avait-elle encore quelque chose de mal ? Allait-on la blâmer pour sa mort à elle et celle de son leader ? Encore une fois, le doute s'imposait dans son esprit et nul ne savait vraiment ce qui pouvait bien se cacher derrière toutes ses inquiétudes qui s'accumulaient au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Les maux étaient toujours présents quelques parts, ceux-ci attendaient le bon moment pour ressurgir de nouveau. Était-ce donc cela que la petite déesse avait pu sonder jusqu'à maintenant ? C'était perspicace, très même mais elle ne pouvait certainement pas distinguer de quoi il s'agissait vraiment. Le sérum noir... cette substance mystérieuse que le Docteur Kyouma n'a jamais su comprendre était en vérité l’œuvre du diable. Et oui, toujours et encore ce même dieu-démon qui se cache derrière chaque méfait. En s'emparant de l'eau découlant de la rivière du Styx, celui-ci l'avait jadis enfermé dans un récipient semblable à un jarre avant de le fournir secrètement à un être animé par la vengeance dans le monde des vivants. Il s'agissait alors de ce scientifique qui s'est cloné à mainte reprise pour préserver son immortalité ; celui-là même qui projette encore aujourd'hui de faire tomber le peuple des saiyans.

« Et bien... c'est difficile à expliquer. » avouait-elle, un peu perturbée.

Par ou commencer ? Que restait-il de ses vieux souvenirs ? Peu de chose en effet. Comment un individu pourrait paraître plus ou moins normal en conservant les souvenirs les plus traumatisants de son enfance ? L'esprit humain est faible et facilement influençable. C'est d'ailleurs pourquoi il oublie en permanence pour se protéger, pour oublier les douleurs du passé et ainsi éviter que les anciennes cicatrices ne s'ouvrent de nouveau... ou jusqu'à maintenant. Une seule phrase, cette unique question avait suffit à Celerya pour se souvenir du reste. Avant même qu'elle ne s'éveille sous la forme d'un monstre assoiffé de combat, avant même sa dernière arrivée sur la planète Vegeta. Les souvenirs repassaient en boucle tel un film imaginaire qui tournait à l'envers. La torture du laboratoire, cette indescriptible sensation d'être un cobaye, un objet que l'on attache et que l'on utilise pour trouver des réponses à ses questions. Voila à quoi était réduit notre pauvre guerrière voilà un peu plus d'une dizaine d'années dans le passé. Manger le strict minimum chaque jours, passer des tests, retourner dans la salle blanche à attendre, attendre, attendre puis reprendre le lendemain. Cette seule pensée venait alors de ressurgir dans un vague souvenir embrumé par l'oubli.

« Je crois que je suis juste un peu dans les vapes mais... merci de vous inquiéter pour moi. » finissait-elle en arborant un sourire amical.

La fuite, c'était bien la seule option à laquelle elle pouvait faire face devant ce problème qu'elle même ne pouvait pas comprendre. Depuis que « ça » s'est éveillé, elle a appris à vivre avec au lieu de lutter contre elle-même. C’était bien la seule solution qui lui permettait encore de vivre plus ou moins normalement mais quand bien même cela n’effaçait pas les traces du passé. Certes, les effets de ce poison d'outre-monde devenaient de plus en plus contrôlables avec le temps mais cela n'allait pas pour autant ramener à la vie toutes ses victimes qui ont eut à faire face à ses inoubliables actes de folie. D’abord la planète Vegeta, ensuite la Terre... qui sait jusqu’où elle serait allée si sa démence n'avait pas été arrêtée ? La concernée ne faisait que commencer à comprendre ce qu'elle était réellement et même si elle ne commençait que maintenant à maîtriser l'utilisation de cette chose qui vivait en elle, il était déjà bien trop tard pour beaucoup d'autre et elle le savait très bien au fond d'elle même. Ce sujet lui semblait alors plus gênant qu'autre chose, c'était à la fois un problème à oublier et un tabou qu'elle souhaitait à tout prix éviter. Deux raisons pour laquelle elle changeait de sujet.

« Tiens, maintenant que j'y pense ! Vous ne nous avez pas encore montrés vos progrès en cuisine ! Que diriez-vous de montrer au Seigneur Beerus ce qu'il en est aujourd'hui ? » proposait-elle d'une voix mielleuse.

Et paf, un moyen de changer de sujet afin d'éviter de cauchemarder d'avantage. Ni Chronoa ni personne ne pouvait aider Celerya dans ses propres introspections et même si son problème ne demandait que du temps pour disparaître, la Kaïoshin du Temps ne pouvait pas vraiment lui prêter main forte. Un drôle de paradoxe, non ? Quoi qu'il en soit, il valait mieux rejoindre le groupe avant que Trunks et compagnie ne se donne la merveilleuse idée de s'attirer la colère du dieu de la destruction d'on ne sait quelle manière. Ses deux guerriers dont il était question avaient tout intérêt à faire preuve de politesse et d'avantage de respect envers cet être assez puissant pour les détruire de manière définitive sans même avoir à les toucher. Le narrateur aurait bien aimé pouvoir dire qu'il ne fallait pas trop s'en soucier mais il s'agissait bien de deux saiyans et que par conséquent tout pouvait arriver avec eux ! Osons croire qu'ils ne feront rien pour s'attiser la foudre de leur interlocuteur cette fois.
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 78

C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est vraiment Tokitoki-City ?...   C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 ClockJeu 21 Déc 2017 - 21:52
Formant des duos, les trois êtres divins et les 3 patrollers s’étaient séparés dans plusieurs zones restantes de la défunte ville de TokiToki-city, les tensions s’étaient finalement calmées, la reconstruction de la ville allait peut-être avoir lieu. Kaito était aux fourneaux, tentant de racheter en partie ses fautes par le biais d’un repas, l’ambiance était silencieuse, le Kaioshin apprenti était au travail, y mettant sans doute toutes ses compétences pour satisfaire le Dieu glouton. Pendant que Kaito faisait ses plats, Whis observait, si les concoctassions du diner de l’intéressait guère, l’esprit du demi-saiyan était au contraire au centre de ses préoccupations. L’ange n’était pas ici au hasard, il scrutait l’esprit du Time patroller afin de savoir si son cœur est réellement pur, à son stade d’apprentissage, Kaito ne pouvait mentir sur les sentiments de son âme. Dans la surface, l’esprit du jeune disciple de Chronoa était pur, empli de bonnes attentions, il était clair qu’il ne voulait que le bien, c’était réjouissant, mais qu’est-ce que le fond de son cœur cachait-il ? Kaito avait-il des vices cachés au fond de son être ? L’ange cherchait à le ressentir, le rôle du demi-Shinjin étant très important, il était de bon ton de savoir si l’ami de Trunks serait à la hauteur du titre.

Sur la place partiellement détruite, Trunks et Beerus avaient lancés un semblant de discussion, les deux personnages étaient très différents autant sur leurs forces, leurs mental ou leurs rôles. Contre toute attention, c’était Beerus qui avait lancé un semblant de discussion en offrant une remarque assez positive envers le leader de la Time Patroll, ce dernier semblait bien content de l’entendre. Evidement Trunks profitait de l’ouverture orale pour s’excuser tout en prenant en compte le conseil du tout puissant avant de poser une question simple, mais intéressante, Trunks voulait en savoir plus sur les capacités du Dieu de la Destruction. Ricanant une seconde avant de prendre la parole, Beerus savait bien que même en conseillant le demi-saiyan, jamais ce dernier n’atteindrait le niveau d’un destructeur de monde, c’était inconcevable.

« Haha, si tu veux devenir plus fort, laisse-toi guider par ton instinct. »

Se redressant pour convenablement fixer Trunks de face, Beerus allait être très sérieux sur l’éclaircissement de la progression nécessaire pour atteindre le niveau d’un Dieu de la Destruction.

« Quand tu m’avais attaqué, tu avais réfléchi ? Tu avais pensé aux conséquences de tes actes ? Non. Tu t’es lancé sur moi sans réfléchir, tu as usé de tes réflexes et de ton instinct, et tu m’as touché. »

Croisant les bras en regardant rapidement sur sa gauche, le félin violet devait bien assumer s’être fait toucher par plus faible que soit, mais il fallait noter que Trunks avait simplement agis par surprise, par instinct, sans trop penser. Regardant toujours ailleurs, Beerus enchaina ses propos.

« Si tu m’attaquais de nouveau dans ton état calme, tu ne me toucherais pas, j’en suis certains, même avec de la surprise. »

En effet, en progressant, les guerriers ne pensent plus qu’a la technique, Pythar et Charlo en était de sacrés exemples, tout comme Majin Vegeta, ils étaient tous les trois trop attachés à leurs styles, à leurs stratégies. Décroissant ses mains et passant sa main sur son visage, le Dieu reprit un air plus détendu, ayant fait ses confessions sans retenue, regardant Trunks un instant, puis le restaurant ou devait se trouver Kaito et Whis. Evidement, Beerus mourrait de faim, son ventre réclamait le repas et son instinct primaire lui poussait à aller manger, il invita donc l’épéiste a se rendre lui aussi au souper.

« Je vais manger, tu ferais mieux de venir. »

Une superbe invitation, décidément c’était sans rancune avec le Dieu de la Destruction, soit il aimait le caractère des demi-saiyans, soit Trunks lui rappelait quelqu’un, en tout cas, Kaito avait intérêt à voir fini ses plats, 20 minutes s’étaient écoulés, c’est court.

Pendant ce temps


Chronoa avait demandé a Celerya si tout allait bien, les deux femmes s’étaient isolées entre-elle pour éviter de gâcher l’ambiance, la Kaioshin du temps était consciente de la labeur extrême qu’avait été la défense de la cité, il fallait bien un repos pour les Time Patrollers. La régente du temps avait pris le temps d’essayer de mieux comprendre un problème de taille : Celui de Celerya, en effet, la saiyanne avait été infectée par un virus il y a plusieurs années, la rendant partiellement folle. Bien qu’impensable, la guerrière avait le cœur quasiment pur, voyageant aux cotés de Trunks pendant plusieurs mois malgré le risque qu’elle représentait. En effet, Celerya était hantée et pouvait à tout moment perdre le contrôle de son esprit et changer radicalement de personnalité, détruisant alors tout sur son passage. Si elle se contrôlait actuellement, la Time patroller ne tiendrait pas éternellement, une autre catastrophe allait arriver, causant d’autant plus de victime dans son sillage.

C’est ainsi que la Kaioshin du temps avait demandé comment se portait Celerya, évidement, la guerrière ne semblait pas vouloir répondre, elle affirmait avoir juste été dans les vapes, mais le problème était plus profond que cela. Lorsque la saiyanne fournira sa première réponse, Chronoa afficha un air désolé, comme déçue, sans pour autant manifesté de la colère, Celerya mentait et c’était très triste à entendre. La proposition d’aller faire à manger pour Beerus ne changeait rien, il était remarquable que l’amie de Trunks voulût changer de sujet, elle se voilait la face et faisait de son problème mental un tabou infernal. Malheureusement le danger est constant, Celerya était une véritable bombe mobile qui pouvait à tout moment exploser, il fallait faire front au problème, mais avec précaution.

En entendant la proposition de Celerya au sujet de la préparation d’un bon petit plat pour Beerus, la Kaioshin du temps fit un sourire enthousiaste, la Déese du temps n’était pas très bonne menteuse et on pouvait bien voir que les traits de son visage n’étaient pas naturels. Forçant ainsi un sourire médiocrement crédible, Chronoa hocha la tête, libérant Celerya en se retournant rapidement pour que son sourire faux ne soit pas trop perçu.

« Ha… Haha ! Bien sûr ! Allons voir les autres ! »

Marchant vers le restaurant avec une allure ridicule, la Maître lieu n’était vraiment pas une bonne actrice, se déplaçant tout de même dans le restaurant en trottant en vitesse.

C’est ainsi que la gérante du temps rejoignit Trunks, Whis, Beerus et Kaito qui devait être derrière le comptoir, quoi qu’ils mangent, quoi qu’ils fassent, la Déese ira auprès de son apprenti, l’interpelant d’un regard neutre et direct qui indiquait bien que quelque chose n’allait pas. Le disciple allait sans doute approcher la Kaioshin du temps, elle se déplaçait devant le restaurant, hors de portée d’oreilles attentives, saluant d’un sourire amicalement faux les protagonistes se restaurants.

« Je vous le rend dans une petite minute ! »

S’éclipsant dehors, Chronoa avait tenu le bras de Kaito pour qu’il suive la danse, puis une fois à bonne distance, pris un air plus sérieux, il était temps de donner sa première mission à Kaito.

« Kaito, je suis désolée d’avoir a demander tes services si vite… Mais il faut que nous fassions quelque chose pour Celerya, elle est malade, et ce n’est pas naturel. »

Observant le restaurant d’un regard inquiet, la Kaioshin aurait aimée que la saiyanne puisse vivre en paix, cependant le destin en avait voulu autrement, du moins, pas le destin, c’était un être bien plus partial qui avait troublé l’avenir de cette femme.

« Celerya est atteinte d’une maladie conçue par Demigra, Trunks est au courant mais… je elle ne sait pas que nous le savons tous, du moins, je ne pense pas… »

Il fallait venir à l’essentiel sans se perdre dans ses propos, Chronoa releva son regard vers Kaito, le fixant d’un air déterminé, elle voulait changer cette anomalie.

« Kaito, je veux que tu ailles dans le passé et que tu empêches Demigra de répandre ce virus ! »

C’était clair, direct, le jeune apprenti avait la tâche de changer le cours du temps sur une action non négligeable, cela allait littéralement changer un élément important ayant eu de nombreux impacts, les conséquences serons terribles. Mais pour éviter la destruction de cet univers par de nombreux paradoxe, la Kaioshin allait user d’un pouvoir très puissant, suivant son rôle, la Kaioshin peut effectuer des sauvegardes du temps.

Cette technique très particulière permet de figer un univers entier dans une certaine temporalité, permettant ainsi de lui donner du retard ou de l’avance vis-à-vis d’une autre dimension. L’objectif était d’empêcher Demigra de répandre son virus en se rendant dans le passé, une fois arrêté, l’action du démon sera effacée, cependant, le temps sera altéré. Pour éviter une trop grande altération, Chronoa usera d’une sorte de sauvegarde de l’univers pour que les conséquences du changement de Kaito ne s’appliquent qu’au présent : Celerya elle seule aura changée, comme si sa maladie avait disparue.
Toujours avec un regard déterminé, la jeune Kaioshin continua dans sa lancée.

« Va chercher Trunks et rejoignez-moi à la crypte du temps et… ne dites rien à Celerya, je ne sais pas quel effet ça pourrait avoir sur elle. »

La déesse du temps se rendait maintenant vers la Crypte du temps, épargnée, le portail colossal du centre de la ville permettait de se rendre dans ce lieu protégé et sacré si spécial. Une fois arrivée, elle se rendit dans le grand temple pour parvenir près d’une table ou sont posés plusieurs parchemins à l’aura violette, elle pris l’un d’entre eux.

« C’est celui-ci. »

Attendant les deux patrollers, Chronoa espérait qu’ils parviendront à accomplir cette mission qui n’était pas des plus simple, Demigra était intemporel et savait peut-être lui-même déjà ce qui allait se passer.





En ligne
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7322
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3825

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est vraiment Tokitoki-City ?...   C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 ClockSam 23 Déc 2017 - 5:34
Kaito avait vraiment risqué sa vie aujourd'hui. Enfin, pas que sa vie, mais son existence tout entière ! Il est clair que s'il aurait été hakai, le corps de Kaito n'aurait plus jamais existé. C'était comme mourir une seconde fois dans l'eau-delà. On en disparaît pour toujours... Heureusement, le conflit s'était calmé et l'apprenti parlait désormais avec le grand Dieu de la destruction. Kaito, malgré la proposition de Beerus, voulait toujours supporter son rôle de Kaio Shin. Bien que c'était devenu quelque chose de compliquer à accepter pour le Dieu de la destruction, celui-ci semblait avoir trouvé une solution alternative... Ayant donc demandé à Kaito de rejoindre les autres. Le Saiyan s'exécutait, laissant le félin destructeur... Pour que celui-ci appel Chronoa. Que voulait-il donc dire à la déesse du temps ? La curiosité du Saiyan était de nouveau présente ! Mais bon, il devait patienter. Espérons que ce soit une bonne nouvelle pour lui... Kaito tapotait sur l'épaule de Trunks et Celerya de ses deux mains, apportant un sourire.

"J'ai vraiment eu de la chance... Et toi aussi Trunks ! Ne refais plus jamais ça. Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose par ma faute."

Kaito était sérieux dans sa demande. Il ne voulait plus que Trunks risquer sa vie pour lui... S'il devait mourir de la main de Beerus, c'est que c'était son destin et rien d'autre. Mais en attendant, il lui devait quand même la vie... Le Saiyan avait les yeux rivés sur Chronoa et Beerus qui semblaient parler de quelque chose d'important... Et c'était le sujet de la cuisine ! Rien qu'à l'entendre, Kaito avait placé sa main gauche sur son ventre en tirant une figure de mort. La preuve ! Même le Dieu de la destruction craignait les plats de la terrible Chronoa ! La dernière fois qu'il avait mangé un plat de la déesse, Kaito s'était retrouvé dans l'incapacité de bouger pendant trois jours... C'était pire que la mort ou qu'être hakai... Le duo divin semblait enfin avoir terminé, laissant Chronoa revenir vers le groupe avec un large sourire là où Kaito avait un visage abattu et emplit de remords. Elle allait dire quoi ? "Ce soir, je vais cuisiner !" ? Oh mon Dieu... Il fallait que Kaito se suicide. C'était dans ses pensées ! Jusqu'au moment où...

"Qu... Quoi ?!"

Cette nouvelle venait littéralement de bouleverser Kaito ! Il n'était plus apprenti KaioShin de l'Univers 7, mais du Temps ! Alors qu'il se remettait encore de ses émotions, Chronoa continuait de parler. Elle avait l'air vraiment joyeuse à l'idée d'avoir un apprenti ! C'est vrai qu'apprendre auprès de l'unique déesse du temps était un gros point fort pour Kaito... Il ne s'y attendait vraiment pas. D'apprenti KaioShin de l'Ouest, donc une simple galaxie d'un univers, il était passé à apprenti KaioShin du Temps... C'est un sacré gros CV pour le jeune Dieu. Ce n'était qu'une simple expérience scientifique et il était en proie à devenir le futur régent de la crypte et des nombreuses timelines des 12 univers ! C'était trop pour lui... Bien trop ! Il avait failli tomber dans les vapes jusqu'au moment où Chronoa changeait la conversation en prenant une posture... Étrange. Celle-ci affirmait pouvoir apprendre l'art des combats au Saiyan. Ce serait bien en effet ! Surtout que les légendes racontaient que Chronoa avait une forme très puissante... Mais ce n'était sûrement qu'un mythe !

"Je vous promets Chronoa-sama. Je n'agirai pas seul."

Même si Chronoa était en train de parler dans le but de faire rire, Kaito était très sérieux à ce sujet. Par ailleurs, elle s'était même tourné vers Trunks pour lui demander de l'aide ! Mimant un rire, Kaito avait l'air un peu gêné par ce moment. Cette fois, c'était Beerus qui était revenu vers le groupe ! Celui-ci voulait de nouveau parler à Kaito à l'écart. Le guerrier le suivait donc non loin des autres, écoutant le Dieu de la destruction lui demandant de lui faire un plat. Il est vrai que le Saiyan avait promis un repas à Beerus depuis la dernière fois ! Il était grand temps que le Saiyan honore sa dette ! Faisant un simple sourire au félin tout en acquiesçant de la tête, il suivait désormais l'ange vers les cuisines du restaurant où le groupe s'était réuni la première fois... Kaito voyait très bien l'état désastreux de ce dernier ! Il n'y avait plus d'électricité et certains ustensiles étaient manquants. Oui, le guerrier de l'espace était déjà dans la cuisine ! Donc le diagnostique des lieux venait d'être vite réalisé !

"Merci Whis-sama ! Je vous préviens, lorsque je cuisine, ce n'est pas qu'un peu ! Vous savez, j'ai pris l'habitude de cuisiner !"

Kaito avait un sourire et un air très sûr de lui. Il n'était pas seulement bon guerrier, mais également excellent cuistot maintenant ! Directement, le guerrier avait fait apparaître via sa technique de création plusieurs ustensiles utiles à la préparation de son plat. Il venait même de changer de tenue d'un claquement de doigts pour optait pour une tenue de cuisinier avec une toque sur la tête. Il était important de ne pas faire tomber de cheveux dans la nourriture. Rapidement, il prit deux couteaux dans chacune de ses mains, ouvrant avec le bout de ses pieds les meubles pour récupérer plusieurs légumes qu'il pose sur le comptoir. Mettant de l'eau à chauffer, Kaito préparait au moins une bonne dizaine de marmites... C'était l'avantage d'une cuisine ! Il y avait suffisamment de plaques de cuisson pour faire ce qu'il voulait faire ! Mais comment pouvait-il faire à manger s'il y n'y avait pas d'électricité ? Eh bien, c'était facile ! Il avait tout bonnement placé plusieurs kikohas sous les marmites en régulant son énergie pour plus ou moins faire chauffer l'énergie. C'est comme dans les combats ! Si tu veux juste éjecter ton énergie, tu régules ton énergie. Si tu veux le tuer en le désintégrant, tu fous la pleine puissance ! Kaito avait un contrôle parfait de son énergie. Ce qui rendait la tâche bien plus facile.

Tout en augmentant la cadence de ses mouvements, le Saiyan avait littéralement commencé une véritable tempête dans la cuisine tant par la vitesse d'exécution de ses mouvements que pour la préparation des plats ! Avec trois marmites qui faisaient chauffer les pattes, le reste servirait pour l'accompagnement. Il y avait donc plusieurs gigots, rôtis et autres viandes avec même du calamar pour les amateurs. Kaito avait mis également deux marmites avec des légumes en préparation, histoire que toute la nourriture soit quand même équilibrée pour l'estomac. Alors que le Saiyan continuait sa course folle, il pouvait déjà sentir les bonnes odeurs de la nourriture prête ! Le repas était déjà prêt à 50% ! Il ne restait plus grand-chose pour que tout cela soit parfaitement terminé. Il avait également profité du temps restant pour faire venir plusieurs chariots histoire de mettre tout le repas d'un coup au service des affamés. Cependant, il y avait bien plus de mondes que prévus... Ce ne sont pas trois marmites qui feraient la différence. Heureusement, Kaito avait bien géré sur la taille des plats et des marmites ! Ce n'était pas des petites marmites standards, mais bien les plus grosses qui étaient là pour les régiments !

"C'est prêt ! Il ne reste plus que le dessert !"

Kaito avait donc placé ses plats sur les chariots repas, prenant également les desserts présents dans le frigo. Il y avait des mousses aux chocolats, des puddings et des riz au lait... Mais également des milk-shakes et pleins de bonnes choses ! Pour être sûr de la date de péremption, Kaito avait goûté à chaque fois chaque référence, mais les plus en avant. (Donc celle qui ont subits des rotations). C'était bon ! Rien à signaler ! Par ailleurs, je ne l'ai pas écrit, mais il avait également goûté ses plats pour être sûr du goût. Et il n'était vraiment pas déçu ! Maintenant que tout est prêt, il garde quand même en largeur son énergie transmise dans chaque chariot pour garder les plats chauds. Sortant de la cuisine avec Whis, Kaito avait claqué des doigts pour faire apparaître une grande table avec plusieurs chaises à l'intérieur du restaurant. Suffisamment grande du moins pour le peu de survivants qu'il y avait à Tokitoki... C'est parti ! Kaito place donc les différents plats sur la table, prêt à être dégusté par les citoyens ! Heureusement que Chronoa n'a pas eu le temps de l'aider...

"Hein ? Chronoa-sama ?"

Kaito venait de se faire tirer le bras alors que Beerus et Trunks venaient d'arriver. Que pouvait-il y avoir de si important ? Écoutant la requête de la déesse, celle-ci semblait vraiment bouleverser pour ce qui est de Celerya. C'était vrai, elle avait une maladie étrange... Kaito pourrait la soigner également en retournant dans le passé pour empêcher Demigra de répandre le virus... Le Saiyan fait un oui de la tête, partant rejoindre Trunks. "Trunks, tu peux venir deux minutes ? Beerus-sama, je vous demande juste quelques instants. Mais je vous en prie, servez-vous !" Kaito devait donc certainement être suivi de Trunks, partant vers la crypte du temps où Chronoa attendrait les deux Saiyans. Voyant donc le fameux parchemin, Kaito pouvait ressentir une effroyable source d'énergie obscure y émanait... Cependant, il fallait être réaliste. Pour le moment, le temps comptait pour les membres de la Time Patrol.

"Nous nous en occuperons Chronoa-sama. Mais il va falloir nous préparer un peu. Je ressens une grande énergie qui émane de ce parchemin. Nous allons nous préparer et y aller une fois prêt. Je vous le jure."

Suite à cela, le temps de parler un peu entre eux, Kaito, Chronoa et Trunks devaient sûrement être retourné auprès du groupe au restaurant. D'ailleurs, même le Saiyan avait un petit creux ! Et il était temps de passer à table quand même... Surtout pour reprendre des forces.
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 316
Bon ou mauvais ? : Social Moral (Mais discutable)
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Jugement du Temps | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est vraiment Tokitoki-City ?...   C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 ClockDim 31 Déc 2017 - 15:44
[HRP : Je me suis fié au carnet du flashback de Celerya pour faire germer la maladie en Trunks, n'hésitez pas à me dire s'il y a des soucis dans l'application, histoire que je corrige afin d'éviter l'incohérence.]

Les paroles de Beerus résonnaient dans la tête de Trunks. Il avait écouté en silence sa réponse et y réfléchissait silencieusement depuis. Gravées dans son esprit, ces petites pistes, pourtant simples, s'avérèrent en réalité très importantes. Le demi-Saiyan ne ressentit pas le besoin de vérifier la thèse du Dieu de la Destruction comme quoi s'il le frappait calmement en réfléchissant, il le manquerait quelle que soit la situation. Il avait effectivement été très chanceux d'avoir réussi à l'atteindre, et était parfaitement conscient qu'il n'était pas prêt de pouvoir réitérer un tel exploit. L'instinct... C'est donc ce que Trunks devait entraîner pour être si efficace ? Dans ce cas, il allait aussi falloir améliorer sa vitesse de réflexion : agir impulsivement mais bêtement est encore moins judicieux que de trop réfléchir. Ainsi, la meilleure solution, certes plus fastidieuse, restait de se concentrer sur sa capacité à se décider rapidement. De plus, cela allait de paire avec son "rôle" de meneur de la Time Patrol. La prise rapide de décision intelligente n'était cependant pas un petit objectif : l'instinct de base en combat n'était que rarement astucieux et aboutir à des réflexions par instinct au moindre geste était extrêmement difficile. Néanmoins, s'il se doutait que cette aptitude ne serait probablement jamais maîtrisée, il comptait quand même s'en approcher le plus possible.

Le Hakaishin l'invita alors à manger une fois le repas servi. Cependant, avant que Trunks n'ait le temps de répondre, Kaito lui demanda de venir le voir un instant. Ce dernier lui expliqua alors la situation. Le demi-Saiyan, bien déterminé à ne pas abandonner Celerya, accepta évidemment d'office cette mission. Toutefois, comme le fit remarquer Kaito, les deux amis n'étaient pas encore de taille à se rendre sur place et en revenir vivant. Il allait donc falloir au plus vite se préparer.




« Trunks ! »

Whis observa la scène en arquant un sourcil, Beerus semblait une fois de plus dérangé par le bruit environnant, mais il comprit bien vite que la gravité de la situation était bien marquée, quelque chose n’allait pas avec le chef de la Time Patrol. Cependant et après quelques secondes, ce dernier assurait qu’il se sentait juste mal de son précédent combat, mêlant cette terrifiante crise a un simple excès de fatigue auquel personne n’aurait cru, confirmant une détresse qu’il ne pouvait plus cacher. Consciente que la situation se portait de plus en plus mal, Chronoa interrompit Trunks qui semblait prêt à sortir après sa petite crise de nerf, il fallait dire à toute l’assemblée de quel mal souffrait le guerrier aux cheveux bleus. La Kaioshin du temps regardait successivement chaque protagoniste, parlant en haussant le ton.

« Ecoutez, Trunks est un peu malade, mais ce n’est que passager. »

Beerus se leva alors, fixant le jeune homme.

« C’est une drôle de maladie… »



Après un instant de réflexion en soupirant, le Dieu confia son intérêt à la survie de Trunks.

« Arrange-toi pour vite guérir Trunks et n’oublie pas ce que j’ai dit. »


Faisant quelques pas vers la sortie en étant suivi de Whis, le Dieu continua avec un fin sourire.

« Fis toi à ton instinct et pense moins, Trunks. »

Conciliant à l’égard de Trunks, le Destructeur ne voulait pas laisser une image trop sombre de sa personne, le caractère du chef de la Time Patrol avait beau avoir quelques défauts, il n’en restait pas moins un homme courageux. Le Dieu de la destruction et son assistant quittèrent ainsi TokiToki city, Chronoa soupira lentement, elle était contente d’avoir écarter le matou violet de l’affaire, il aurait pu empirer les choses. Se relevant, elle laissa partir Trunks, attendant qu’il parte avant de s’adresser à Celerya.

« Je pense que tu sais de quelle maladie il est atteint. »

Avouait Chronoa d’un air désolé à l’autre femme, communiquant une vive inquiétude, a cause de cette malédiction, le demi-saiyan allait perdre toute humanité et devenir un monstre, il lui faudra un long temps d’adaptation pour maitriser sa maladie, causant probablement des milliers de morts dans son sillage. Suite à cela, Celerya répondit, ou pas, prenant elle aussi la sortie, les deux malades étaient dehors, Kaito et Chronoa étaient seul dans le restaurant. Le jeune Kaioshin avoua à son apprenti son ressenti des plus sombres.


« Si Celerya et Trunks ont une crise en même temps, j’ai peur que tu ne sois pas à la hauteur pour les arrêter… »

Baissant les yeux de sa mine inquiète, la maitresse du temps ne voulait que mettre en garde Kaito, pas l’effrayer, mais la réalité n’était pas facile à entendre.

« … Il faut que tu fasses très attention à toi, tu dois faire en sortes qu’ils ne se battent pas, tu peux les entrainer, mais évite les combats au maximum, cela pourrait déclencher des crises chez eux. »

Relevant son regard, Chronoa vivait une bien triste journée, regardant par une fenêtre du restaurant la quasi destruction de TokiToki city.

« J’ai beaucoup de travail ici, je ne pourrais pas t’aider. »

D’un air plus déterminé, la déesse interpela Kaito.

« Et dès que les Kaioshins aurons reconstruit TokiToki, je t’apprendrais pleins de choses, ne t’en fait pas ! »

Ricanant un instant, la jeune femme constatait le retour de Trunks qui affirmait s’être assoupi, le demi-saiyan semblait un peu perdu, cela ne devait pas être facile pour lui de vivre la malédiction du diable qu’était Demigra. Mais malgré les événements récents, le fils de Vegeta semblait tout de même vouloir parler à Chronoa, aurait-il décidé de faire front à son problème ? Cela permettrait peut-être de prendre des mesures que le demi-saiyan pourrait mieux comprendre. D’un air assuré, la Kaioshin du temps hocha la tête en signe d’approbation à la requête de Trunks, répondant tout en sortant magasin.

« Bien sûr, suis-moi. »

Cette journée était bien celle des conversations secrètes, les deux protagonistes se rendirent dans un coin isolé près d’une boutique qui servait de mur opaque, cachant une nouvelle discussion privée. Malgré la situation tendue, Chronoa essayait d'apporter un regard neutre, voir habituel a Trunks, cependant ce n'était pas d'une grande simplicité, d'un instant à l'autre tout pouvait n'être que chaos.










Dernière édition par Beerus & Whis le Dim 7 Jan 2018 - 20:12, édité 1 fois
En ligne
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7322
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 3825

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Sōzō ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est vraiment Tokitoki-City ?...   C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 ClockDim 7 Jan 2018 - 0:58
Paix et sérénité... C'était ce qu'il y avait actuellement à Tokitoki. Non, bien sûr, je rigole ! La ville n'existait même plus, des corps jonchaient le sol par milliers et les leaders de la Time Patrol sont dans une situation difficile... Du moins, pour deux d'entre-eux. En effet, pendant que Kaito était en train de parler avec Chronoa, il avait pu ressentir montée de KI de Trunks. Le Demi-Saiyan n'avait pas l'air dans son état normal... Et ce n'était clairement pas juste lui qui faisait ceci. Le Demi-Dieu avait des doutes sur ce qui arrivait à Trunks, mais il devait en avoir le cœur net. Continuant donc la conversation avec Chronoa, il avait assuré à la maîtresse Kaio Shin qu'il s'occuperait de mener à bien cette mission du temps une fois qu'il serait prêt... D'ailleurs, le chef de la Time Patrol serait de la parti. Donc il avait tout intérêt à progresser également ! Pour écouter ce que disait la maîtresse de Kaito, il avait concentré toute son attention sur elle. Bien sûr... C'était obligé... Comme l'avait tantôt pensé le futur Dieu du temps, il s'agissait de l’œuvre du sérum noir qui coulait désormais dans le sang du Demi-Saiyan... Il allait devoir faire attention à ses deux amis... Une querelle entre les deux pourrait être mortelle.

"Oui... Je me suis rendu compte assez vite que quelque chose n'allait pas chez Trunks... Je tâcherai de faire attention."

Par la suite, Chronoa expliquait à Kaito le danger possible si ce dernier était touché par le sérum. Bien sûr, il ne comptait clairement pas se faire avoir par ce dernier ! Il avait trop de choses à protéger... Le Saiyan devait trouver un moyen rapide et sûr de protéger ses deux amis contre eux-mêmes sans être victime de cette maladie incurable. Juste après, Chronoa avait été très compréhensif sur le refus de partir maintenant de la part du guerrier de l'espace. C'était encore trop tôt pour une confrontation directe avec les pouvoirs obscurs de Demigra... Surtout quand on sait que pour Kaito, il y avait également Drichi qui pourrait en profiter pour apporter sa touche de malheur. Deux Dieux démons seraient bien trop dangereux à combattre, donc, il devait déjà se débarrasser de son ennemi. Il en avait toujours après-lui... Et pourtant, cela fait un moment qu'il n'avait pas donné de nouvelles ! Peut-être était-il mort ? Non, il ne se laisserait pas avoir si facilement... Il était sûrement en train de préparer quelque chose.

"Je ne me laisserais pas avoir par ce sérum. De toute manière Chronoa-sama, si quelque chose venait à m'arriver, regarder les mortels de l'univers 7. Certains d'entre eux sont des guerriers que j'ai personnellement entraînés. Il y en a une, une humanoïde en forme de chèvre utilisant la magie... Elle possède désormais une force incroyable en plus d'une magie de soin. Je suis sûr qu'elle pourrait aider le nid du temps."

Le jeune Dieu avait également partagé ses pensées avec Chronoa. Ainsi, il avait parlé à la Déesse de Toriel et de sa faculté à utiliser sa magie pour soigner, mais également de la force qu'elle a acquise avec sa précédente formation. Il était temps de retrouver les autres... Le Saiyan suivait Chronoa qui rejoignait Beerus, Whis et Celerya. Enfin bref, le groupe entier quoi ! Kaito avait un visage neutre, ne laissant pas véritablement transparaître d'émotion particulière. Après quoi, le Dieu de la destruction avait félicité Kaito pour son art culinaire ! Mine de rien, le guerrier avait su satisfaire l'appétit vorace de Beerus ! En réponse, le frère de Braveta venait de baisser la tête en guise de respect. "Merci du compliment Beerus-sama ! La prochaine fois, je vous ferai goûter ma plus grande spécialité !" Ce compliment avait suffi à Kaito pour le rendre joyeux ! Recevoir une remarque positive de la part du destructeur de monde était quand même agréable ! Dire qu'il y a peu, celui-ci convoitait de le détruire... Maintenant, il était en train de se faire plaisir avec le repas de l'apprenti Dieu.

"Moi aussi, j'ai un petit creux !"

Pour un Saiyan, petit creux signifiait gouffre sans fond si vous ne l'avez pas compris. Kaito n'avait donc pas eu de mal pour entamer sa part à toute vitesse et se faire péter la pense une fois confortablement assis sur une chaise ! Prendre des kilos ? Avec le farm qu'il faisait sur son propre corps, les kilos partaient vite... Non ? Le repas semblait pourtant bien se passer... Mais Trunks venait de montrer un dérangement sur sa propre personne. Il ne bougeait plus, fixant simplement le vide avec un air de chien battu. L'apprenti n'avait même pas fini son poulet qu'il venait de rejoindre son ami pour lui porter assistance en le tenant au niveau des bras au cas où. Le sérum agissait bien plus vite que prévu... Kaito allait devoir utiliser la même chose qu'il avait utilisée sur Celerya et Braveta à l'époque... Il se devait d'aider son ami ! Le divin ne voulait pas laisser son ami en difficulté ! Mais bon... Combien de temps l'aide du futur KaioShin du Temps allait durer ? Cela suffirait-il ? L'esprit du Kaio était totalement tourné vers le Demi-Saiyan.

"Trunks !"

Quel mauvais menteur ce Demi-Saiyan... Il avait juré que ceci était dû à un excès de fatigue ! Comme si les personnes ici présentes étaient assez dupes pour gober cette histoire à dormir debout... Trunks voulait mentir, il ne savait vraiment pas bien le faire. Après ceci, il voulait sortir, mais Chronoa l'avait interrompu pour affirmer à l'assemblée que ce n'était qu'une maladie passagère. Beerus avait souhaité que le jeune homme guérisse vite... C'était généreux de sa part ! Ainsi, c'était la fin de la promenade pour le Dieu de la destruction ! Celui-ci avait même rappelé le petit conseil qu'il lui avait précédemment donné. Le guerrier aux cheveux bleus était bien vu ! C'était une bonne nouvelle ! Kaito saluait donc le destructeur et son assistant pendant qu'ils quittèrent le restaurant. Une fois que le chat était écarté de l'histoire, Chronoa avait parlé à Celerya. Bien sûr qu'elle savait très bien de quelle maladie Trunks était atteint... Elle était également une victime de ce sérum ! La guerrière était également sortie. L'apprenti Dieu était désormais seul avec sa maîtresse dans le restaurant...

Thème:
 

"Chronoa-sama, je ferai tout mon possible pour les aider. Ce sont mes amis... Ils représentent ma dernière famille dans cette vie... Si je les abandonne, je ne vaux pas mieux que Demigra... Il est hors de question que je les laisse se perdre dans les ténèbres... Quitte à mourir, je serais la lumière qui les fera revenir sur le droit chemin ! Si seulement... Si seulement je pouvais partir maintenant... Ce foutu Dieu démon a commis tellement d'atrocité... Mais sa magie pourrait très bien me contrôler... Chronoa-sama, entraîner mon esprit ! Je vous en supplie... Entraîner mon esprit pour qu'il ne puisse jamais parvenir à me prendre à la lumière contre ma volonté !"

Kaito venait de se mettre à genoux, montrant la tout le respect dont il était capable. La tête au sol, il ne pouvait pas rester plus longtemps sans agir... C'était impossible pour lui... Pendant que lui était en forme, il allait rester dans sa complaisance et laisser ses amis souffrir ? Non ! Ce n'était pas lui... Il ne pouvait pas laisser ceci arrivé. Son sentiment de vouloir protéger autrui était tellement fort... Il ne reculerait devant rien pour aider les personnes qui lui sont chères. Il pourrait en mourir, est alors ? Qui serait-il pendant que les autres se battent et lui qui observait sans rien faire ? À quoi ce long entraînement chez un Dieu de la destruction lui aurait servi s'il n'était même pas capable de protéger deux amis ? Sérieusement... S'il n'était déjà pas capable d'aider deux personnes, comment pourrait-il protéger le temps et les milliards d'habitants entre les douze univers ! La volonté de feu du guerrier était véritablement inébranlable... Il était prêt à risquer sa vie pour parvenir à son but...

"Je vous en supplie..."

La supplication de Kaito était emplie d’honnêteté... Il devait avoir l'esprit le plus solide possible pour ne pas être possédé par Demigra. Sa puissance physique dépendait déjà de son évolution au Kaio-Ken désormais, donc la seule chose qui lui restait à améliorer... C'était la béatitude de son esprit ainsi qu'un mur solide et impénétrable à bâtir. Bien sûr, pour le moment, elle ne pouvait pas aider Kaito. Mais une fois que Tokitoki serait reconstruit, elle lui apprendrait plusieurs choses. Ceci rassurait vraiment le Demi-Dieu. Il s'était relevé, le visage tranquille. Trunks était de retour également. "Trunks... Prends soin de toi. Je reviens rapidement ! J'ai quelqu'un à aller voir !" Le Saiyan quittait le restaurant également, laissant son ami et sa maîtresse en tête-à-tête pour qu'ils puissent parler. Volant rapidement, Kaito devait rejoindre Celerya pour lui parler. Si Trunks était à présent avec Chronoa, elle, elle était seule. Et Dieu sait que jamais il ne pourrait laisser une amie dans la détresse. Après un petit moment de vol, le guerrier avait retrouvé la trace de Celerya, allongée au milieu du sable du sablier détruit. Il s'était posé sur un morceau de verre.

Thème:
 

"Hey... Je m'incruste un peu !"

Kaito venait de passer le verre, posant le pied sur le sable avant de s'allonger également sur celui-ci à l'emplacement vide. Le Kaio Shin réfléchissait un petit moment. "Nous vivons une époque bien sombre... Mais tu sais quoi, je pense que tout ceci n'est pas un hasard." Il s'était mis de côté, apportant un petit sourire rassurant. "Je pense que nous sommes mis à l'épreuve. Les coups durs, les hauts, les bas... Tout ceci nous renforce." Il expirait doucement. "Certes, ce n'est pas facile... Mais nous arriverons à nous relever. Et regarde... Tu n'es pas seule Celerya. Trunks est là, Chronoa également... Et moi aussi, je suis là ! Notre unité fera la différence. Nous ne sommes peut-être pas très forts séparés, mais ensemble... Nous pouvons accomplir de grandes choses, j'en suis sûr !" Les paroles de Kaito étaient douces. Il parlait également de ce qu'il pensait, mais aussi de ce qu'il ressentait par rapport à toute cette histoire. Se rallongeant, il regardait de nouveau le haut du sablier.

"D'ailleurs... Je voulais te remercier de m'avoir sauvé contre Beerus. Je ne serai sûrement pu de ce monde si tu ne nous avais pas fait taire ! J'ai vraiment parlé sans réfléchir... Haha... Quel idiot je fais."

Il souriait désormais, respirant un grand coup. "Mais tout ceci nous a permis d'apprendre de nos erreurs... J'en ai tiré une bonne leçon, crois-moi. Et dans ma folie d'entraînement... Je n'ai pas vu la détresse de mes amis... Pardonne-moi." Le visage de Kaito était désormais un peu plus sérieux, la tête tourner vers Celerya. "Je n'aurai jamais dû penser qu'à moi... J'aurai dû vous regarder un peu plus également... Si j'étais là, à vos côtés... J'aurais pu vous sauver... Celerya... Qui vous a tués ?" Une fois qu'il aurait sa réponse, Kaito s'était relevé. Se tournant vers son amie, il souriait avec un regard de bienveillance. "Écoute... Je ne vous laisserai plus tomber. Galaxie, univers ou même Divins, je ne laisserais personne vous toucher. Dans vos ténèbres... Je me porterai garant de votre salut. Je combattrais à vos côtés et je deviendrais le glaive de votre part de lumière. Celerya... Ne reste plus jamais seule. Allons rejoindre nos amis. Ensemble... Nous serons plus forts que l'adversité. Viens dès que tu seras en forme. J'ai ressenti un grand bouleversement dans la force. Des KI's Divins très puissants... Je comprendrais si tu as besoin de solitude un petit instant, mais ne tarde pas trop ! D'accord ?"

Le guerrier de l'espace s'était donc téléporté grâce au Kaikai, retournant vers Chronoa qui venait justement de demander que les deux Saiyans partent sur la planète Terre. Kaito n'avait rien à ajouter, disparaissant dans un Kaikai pour arriver à la base de lancement de la planète Terre. Car bien sûr, quand c'est important, c'est base de lancement ! (oui, un beau slogan) Comment Trunks allait-il venir ?


Dernière édition par Kaito Shan le Dim 14 Jan 2018 - 3:11, édité 2 fois
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 316
Bon ou mauvais ? : Social Moral (Mais discutable)
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Jugement du Temps | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: C'est vraiment Tokitoki-City ?...   C'est vraiment Tokitoki-City ?... - Page 2 ClockMer 10 Jan 2018 - 22:23