Partagez
 

 Out of the shadows [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMar 26 Déc 2017 - 17:05
Une plage isolé du reste du monde au pied d’une falaise qui l’entourait jusqu’à la mer. Pour beaucoup, ils verraient le lieu comme l’endroit idéal pour se décontracter et oublier le stress de la vie quotidienne. Mais pour Raditz, ce lieu se présentait comme étant le parfait terrain d’entrainement. Personne viendra le déranger ici, il avait autant de temps qu’il voudrait pour s’entrainer en paix. Le seul soucis était qu’il n’était pas habitué à s'entraîner sans l’aide de machines ou de camarades de choix. Il atterrit sur le sable chaud, regardant d’un air pensif les vagues qui venaient s’écraser à ces pieds. Qu’est-ce qui lui avait fait le plus défaut dans sa première rencontre contre l’inconnue. Il se remémora son affrontement avec la fidèle du roi Vegeta. L’avantage principal de la femme avait été sa capacité de se camoufler dans les ténèbres, là où le caporal ne pouvait pas l’atteindre, faute de vision. Sans savoir ressentir le Ki des autres êtres vivants qu’il l’entoure comme son frère, il aurait aucune chance face à elle. Il savait ce qu’il devait faire maintenant, apprendre à détecter les menaces qui l’entourait sans avoir recours de son scouter.

Mais comment allait-il réussir ceci sans personne pour lui apprendre et le guider dans ses actions. Il allait devoir faire Kakarot pour réussir son but, il allait devoir passer par la mimique. Il se mit à genoux tout en posant les deux mains au sol. Il ferma les yeux et se concentra sur son environnement. Peut être arrivera-t-il à prendre connaissance de ces alentours par le biais du Ki aussi facilement.

Des minute passèrent et il ressentait rien autre que le sable qui se trouvait sous la paume de sa main. Il ouvrit les yeux et se releva, frustré de ne pas y avoir réussi. Où s’était-il planter? Agacé par son échec, il lança de façon mécanique un Double Sunday dans la mer, provoquant une explosion sous l’eau. Non, il doit avoir une meilleure solution à son problème que s’énerver bêtement dessus. Son mauvais tempérament n’allait pas être la solution à son problème, bien au contraire. Sa tendance à s’énerver facilement lui avait déjà mis dans des situations qu’il n’aurait jamais souhaité être comme le Tournoi de Dösatz. Sa participation sur un coup de tête lui avait juste rapporté une honte considérable devant le monde entier. Peut être devrait-il s’occuper d’abord de régler son comportement face à l'adversité que de devenir plus puissant.

Il prit une grande inspiration, profitant de l’air pur de la plage, avant d’expirer longuement. Il pouvait le faire, faut juste qu’il réussisse à garder son calme et à être patient. Il se mit à fermer les yeux et toucha le sol d’une seule main. La sensation du vent et du sable contre sa peau, les vagues qui s’échouer sur la plage, il pouvait le sentir. Cela faisait une bonne minute qu’il était dans cette position, jusqu’à qu’il ressente deux forces s'approchaient de lui au même que son détecteur se mette à paniquer. Il ouvrit rapidement les yeux et se mit en position de combat face au danger qui venait le chercher.

Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 875
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMar 26 Déc 2017 - 23:51
kFreezer était de retour sur Terre, le Tyran ô combien redouté était de nouveau en train de menacer le monde entier par sa simple présence. Volant à l’aide d’un petit trône lévitant, le Cold était dans sa forme la plus faible, la plus chétive mais aussi la plus connue, sa forme de réduction N°3, celle qu’il avait utilisé pour détruire sans un mal la planète des Saiyans, la planète Vegeta (Vegeuta QC). Si l’on pourrait penser que le Tyran était un adversaire facile sous cette métamorphose, c’était se méprendre, le fils d’Artic était toujours un adversaire dangereux et cruel, un stratège et un tyran sans pitié. Malgré sa force terrifiante, le démon du froid avait jugé bon de bien s’entourer, une vingtaine de gardes le suivait ainsi que Lava, peut être bien que Rellum a suivi le pas, tout ce contingent ne faciliterait pas la tâche de celui qui voudrait s’opposer au Seigneur galactique. Assis dans son transporteur luxueux, Freezer portait la fameuse armure de son armée, il possédait aussi son détecteur, bien que ce dernier ne lui soit pas utile, beaucoup de gens pensaient encore Freezer dépendant de son détecteur, une grosse erreur.

Le groupe était en vol stationnaire à environ 300 mètres de haut, tous attendaient les ordres du Tyran qui semblait regarder l’horizon offert par le ciel bleu de la planète, Freezer cherchait une idée, il ne savait pas où se rendre. Le frère de Cooler voulait s’amuser, mais la destruction de cités, de villes, de villages ne l’intéressait pas, il voulait autre chose, dans un geste de fénéantise, il activa son détecteur afin de sonder les forces en présence sur ce monde. Les « Bip » incessants du triangulateur de KI se firent entendre, indiquant que la recherche était en cours, dans peu de temps le Maître de l’univers aura trouvé sa nouvelle cible.

Soudainement, le détecteur cessa net ses « BIP » pour en émettre un plus fort de quelques décibels, l’appareil de Freezer indiquait maintenant une position : 1316 Nord, 116 Est, la cible était dans un groupement d’iles. Freezer fit un petit rire de satisfaction, affronter plus faible que soit était toujours un plaisir, le Cold tourna la tête sur sa gauche pour entrevoir Lava et lui annoncer la nouvelle, il fallait bien avouer que le démon de la chaleur était plutôt second par rapport à Freezer.

« Je sais ce que nous allons faire, j’ai repéré une grande force près d’ici, nous allons bien nous amuser. »

Mêlant cette situation à un jeux, le Cold ne manquait pas à sa réputation tyrannique, prenant immédiatement la direction d’une grande ile faiblement peuplée. De son coté, le pauvre Raditz devait déjà avoir repérer les deux principales forces, ne repérant sans doute pas Rellum si ce dernier était présent, le saiyan devait être terrifié. Malgré la pression à venir qui était palpable, le temps restait calme et tout avait l’apparence de bien se porter, évidement ce n’était qu’une image, bientôt le guerrier de l’espace allait devoir faire un choix : plier devant Freezer, ou se battre. Après deux minutes de vol, le groupement arrivait enfin vers la position de Raditz, le Tyran ne savait pas que l’énergie qu’il avait ressentie était celle d’un saiyan, il ne savait pas faire la différence raciale via le KI. Alors que les soldats avaient ordres de rester en standby dans le ciel, Freezer descendit au niveau du sol, son trône lévitait donc sur le sable chaud d’une plage.

A environ 8 mètres de l’inconnu, le Cold distinguait clairement l’accoutrement de ce dernier, une armure de guerrier de l’espace, une apparence humaine et une queue touffue de sauvage, cet homme aux longs cheveux était bien un saiyan. Freezer restait de bonne humeur, il abordait un sourire confiant, avançant lentement vers l’homme tout en prenant la parole sur un ton serein.

« Bien le bonjour, Saiyan, je ne pense pas que j’ai à me présenter n’est-ce pas ? »

Emettant un petit rire discret mais visible en direction de son interlocuteur, le Tyran savait qu’il n’était pas vu comme une gentille et généreuse personne, Raditz aurait surement aimé découvrir un homme personne que Freezer pendant son entrainement. Sans qu’il ne le prenne vraiment en compte, le fils d’Artic avait déjà rencontré Raditz quand ce dernier était avec Nappa et Vegeta, mais Freezer l’avait juste oublié, ce pitoyable singe n’était pas bien important. Freezer arrêta la progression de son trône pour n’être qu’a environ 4 mètres du protagoniste, fixant ce dernier un instant en attente de sa réponse, continuant quoi qu’il arrive avec ce même air imperturbable et empli de confiance.

« Tu sais, je ne m’attendais pas à rencontrer un saiyan aujourd’hui, mais tu me dis quelque chose, il me semble que je t’ai déjà vu… »


Freezer commençait tout juste à se remémorer ses entrevues avec Radit, ayant retrouvé quelques souvenirs, le Cold s’exclama.

« Oh oui ! Tu étais le laquais de Vegeta, ce misérable s’est servi de toi jusqu’au bout on dirait… hin hin hin. »

Finissant sa phrase par un petit rire agaçant et moqueur dont il avait le secret, le démon du froid monopolisait maintenant la parole, reprenant avec une interrogation forte en logique.

« Je pensais que tu étais mort, mais décidément même les insectes peuvent s’accrocher à la vie. »

Ricanant encore, le provocateur conservait pourtant un ton très calme.

« Écoute, je vais te faire une faveur et être franc avec toi : Je vais t’attaquer dans quelques secondes, je te laisse le temps que je vais mettre à quitter mon siège pour te préparer au combat. »

Aussitôt, le Cold commença à étirer ses bras, faisant descendre son siège au niveau du sol en douceur, prenant soin de ne pas abîmer son matériel d’excellente facture. Une fois posé au sol, le trône sera vide, Freezer s’en été extirpé pour poser ses deux pieds sur le sable, fixant son futur adversaire sans changer d’expression.



« On dirait que le temps est écoulé. »

Commenta le Cold d’un air légèrement moqueur, marchant ensuite vers Raditz sans prendre de garde particulière. Au bout de quelques pas cependant, le Cold se jeta sur son adversaire, l’enchainant de nombreux coups de poings au niveau du torse, donnant sans doute une mêlée dragonballesque dont Toriyama a le secret. Après une dizaine de frappes répétitives, le Tyran tenta un uppercut du droit contre le menton de son opposant pour projeter ce dernier dans le décor sableux.

Malheureusement Raditz ne devrait pas trop imaginer toucher le sol après ce coup-ci, Freezer s’était déplacé au-dessus de lui pour donner un puissant coup de coude droit contre son visage, le faisant s’écraser à mi-distance de sa projection. Soulevant une grande quantité de sable par l’impact, une pluie de fines roches s’abattait maintenant au-dessus de la zone de combat qui était pourtant si paisible. Raditz était possiblement au sol, mais Freezer ne comptait pas le lâcher, profitant de sa situation ascendante, le Cold s’écrasa à toute vitesse contre le saiyan, frappant de ses pates le dos ou le ventre du guerrier de l’espace. Sous le choc, Raditz allait peut-être s’enfoncer dans le sol, le Cold en profiterait alors pour s’extirper en s’appuyant sur le corps meurtri de son adversaire et sauter pour prendre de la distance, se positionnant à environ 4 mètres au-dessus du sol. Pour terminer sa brutale combinaison, le Tyran tendit sa main vers son opposant avant que ce dernier ne se relève si il était au sol, tirant une vague déferlante violette qui se ruait maintenant vers le guerrier aux longs cheveux.

Que Raditz subisse l’attaque ou non, un nuage de fumée entourait maintenant le saiyan, le cachant quelques secondes, et laissant Freezer croire à une victoire facile. Le Cold pensait en avoir déjà fini, riant à la perte de son adversaire.

« Ohohoh, c’est quelque peu décevant. »


Sentant encore une force au travers de la fumée, Freezer cessa de rire, plissant les yeux pour apercevoir son adversaire qui semblait plus coriace que prévu.
Roi Lava
Roi Lava
Autres Races
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 14/06/2016
Nombre de messages : 206
Bon ou mauvais ? : Roi.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Hellgate Slasher/Téléportation
Techniques 3/combat : Couronne Rouge/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Puissance Colossale

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMer 27 Déc 2017 - 3:00
Le vol du groupe avait été mené vers une destination inconnue pour le moment. Ayant quitté la base de lancement il y a peu, Freezer voulait trouver un adversaire pour se distraire un peu. C'était facile à savoir avec ce dernier qui venait d'activer son détecteur ! Les bips ne tardaient pas à retentir pour prévenir de la position d'un être plus puissant que la moyenne. Peut-être serait-il un minimum distrayant... En tout cas, il n'avait clairement pas de chance d'être le plus fort de la Terre en cet instant ! Lava pouvait d'ailleurs entendre son allié lui donnait son plan... Comme quoi, même si ils avaient un peu de mal à s'entendre, Lava et Freezer avaient pris l'habitude de se tenir au courant de tout ! Quand Freezer avait une idée, il en parlait au démon de chaleur. Et quand c'était Lava qui avait une idée, il lui en parlait également... La relation entre les deux êtres et impossible à cernée. De toute manière, ça ne les empêchait pas de voyager ensemble. C'est que dans le fond, ils s'entendaient quand même bien !

"J'aime quand tu dis ça ! Je te suis !"

Lava avait un large sourire au visage. En attendant de voir à quoi ressemblerait la fameuse forme divine, il fallait bien s'amuser un peu pour fêter la victoire de Freezer ! Donc pourquoi massacrer l'individu le plus fort du moment ? Lava n'avait pas forcément envie de se battre. Mais Freezer ayant repris sa forme de réduction la plus faible, le démon de chaleur pouvait aisément en conclure que c'était lui qui allait se battre ! Comme quoi, même Freezer appréciait la baston... Ou plutôt juste le massacre en fait. Bon, dans tous les cas, la personne qui serait la victime devait être plainte ! Car elle n'allait clairement pas s'en sortir indemne... D'ailleurs, le démon de chaleur pouvait lui aussi ressentir la force de l'individu en question. Elle avait un bon niveau qui pourrait amuser les deux démons. Suite à ce petit moment "plan", le duo s'était dirigé vers le lieu-dit, suivi de plusieurs soldats de la garde du Cold. Il aimait bien être entouré Freezer ! Sans commentaire bien sûr.

*Un Saiyan... Ben tient...*

Lava n'avait pas vraiment quelque chose à dire. Ayant simplement pensé, il rigolait également du sérieux de la scène. Il n'avait clairement pas de chance d'être tombé sur deux démons détestant énormément la race des guerriers de l'espace ! Désormais, Raditz allait devoir faire face à son triste destin... Celui de mourir une fois de plus sur la planète Terre. Freezer commençait même à se moquer de lui ! Tandis que les soldats restaient en haut, Lava était descendu au sol en allant se mettre au soleil près de l'eau pour observer la futur mort du Saiyan. Le démon restait donc les bras croisés en attendant que Freezer soit enfin entré en action. Il ne fallait pas grand-chose ! Il était à peine descendu de son fauteuil qu'il venait de canarder Raditz de plusieurs assauts rapides et fulgurants ! Lava appréciait énormément ce spectacle. Même si le Saiyan ne semblait pas pouvoir faire masse d'attaque au vu de la vitesse des actions de Freezer... Néanmoins, il était en forme de réduction 3. À ce stade, le Saiyan avait peut-être une chance de rester en vie quelques secondes de plus. Oui, juste quelques secondes...
[Pour la fluidité du combat, je passe mon tour jusqu'à la fin de l'affrontement.]
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 356
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1340

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMer 27 Déc 2017 - 12:31
Rellum volait, accompagné de quelques gardes, en suivant de près le seigneur Freezer ainsi que Lava. Ils sillonnaient le ciel sans réel but précis autre que de servir le démon du froid qui avait pris la peine de revêtir sa forme de réduction la plus handicapante, celle où il mesure à peine plus d’un mètre et où il est muni de cornes et ses cinq membres font penser à des vers de terre. Pour snober encore d’avantage, il voyageait dans son pod de transport personnel. Au final cela lui économise un peu d’énergie bien que cela soit négligeable, et il donne ainsi une image supérieure. Impeccable.

Durant le trajet on peut sentir quelques énergies intéressantes ici et là, qu’elles soient humaines ou non. Mais une en particulier piqua l’intérêt du seigneur Freezer, qui ordonna avec un ton carnassier que toute la troupe le suive. Ainsi le groupe entier se dirigea avec entrain vers un archipel dont le paysage des îlots varie tantôt entre plage de galets ou de sables et hautes falaises. Etonnant, d’ordinaire ce coin de la planète est inhabité, laissé à la nature. Après quelques minutes, l’armée se positionna au-dessus de la plus grande des îles. En dessous se trouvait quelqu’un de déterminé, en garde, prêt à en découdre. Malgré la distance, les circuits de Rellum ne firent qu’un tour lorsqu’il reconnut ce type précis d’armure ainsi que l’emblématique queue de singe qui enroule la taille de l’inconnue.

"Encore un sayan sur Terre ? Quelle tare !"

Bien que Rellum veuille s’impliquer pour exterminer cette odieuse vermine, le seigneur Freezer en décida tout autrement. D’un simple geste, il ordonna à tous ses laquais de rester en arrière tandis qu’il descendit avec malice sur la terre ferme. Arrivé à destination, le démon du froid s’extirpa de son pod avant de se diriger vers le macaque et de le narguer. Raditz ? Ce nom ne semble pas inconnu. Après une recherche éclair dans sa base de donné, Rellum l’identifia. Il s’agit du grand frère du très détestable Goku, il était avec Nappa et Vegeta des traîtres qui avaient vainement tenté de renverser le seigneur Freezer. Un putsch contre celui qui a daigné montrer de la pitié avers ces barbares ? Quelle ingratitude typiquement sayan.

Soudainement le combat débuta entre l’empereur et le renégat. Bien que Rellum soit pleinement confiant envers son maître, il se dit qu’une forme de réduction face à un sayan, même de seconde zone, est un poil risqué. Néanmoins si le seigneur Freezer gagne le combat tel quel il infligera une importante humiliation au guerrier de l’espace. La tradition Cold est en suite de brisé sa cible pour affirmer sa supériorité, ce qui est légitime. Quoi qu’il arrive, le cyborg resta en hauteur, munit d’une énergie indétectable, à observer le carnage. Il n’agira que sous l’une de ces deux conditions : soit le pod du seigneur Freezer est pris pour cible, soit sous l’ordre du seigneur Freezer pour utiliser le très sournois talent de l’androïde qui est un contre complet si Raditz prend la grosse tête et se décide à se transformer en gorille ou encore en super sayan s’il en possède la capacité. Entretemps, c’est le banc de touche.

*Ce ne sera qu’une question de temps.*

(De même que Lava, je passerai mon tour jusqu’à la fin de l’affrontement sauf si je reçois un ordre.)


Dernière édition par Rellum le Jeu 28 Déc 2017 - 13:41, édité 1 fois
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMer 27 Déc 2017 - 20:00
Ce qui devait être un simple entraînement pour se préparer au pire dans un lieu isolé allait rapidement se transformer en un combat dantesque pour sa survie. Le caporal observa avec horreur le ciel s'assombrir par une vingtaine d’individus. Raditz reconnut instantanément le véhicule qui était entouré par les soldats : c’était pas possible, il ne pouvait pas avoir un pire scénario pour le caporal que de se retrouver seul en sa présence.

Il était complètement isolé face à lui et ses hommes. Il ne voulait pas y croire ; pourquoi ce monstre serait venu le chercher sur une planète comme la Terre, lui qui n’était pas une menace à sa personne ? Qui sait, peut être que ce n’était pas le tyran que le caporal craignait tant, ça pourrait être juste un autre homme d'influence utilisant le même transporteur luxueux. Le déni du saiyan n’allait pas pour autant le sauver de la situation que le destin lui avait réservé. L’engin se mit à descendre du ciel pour atterrir au niveau du sable. Il n’y avait plus d’erreur… il s’agissait bel et bien de Freezer qui était venu le tuer. Raditz était visiblement paniqué par son apparition, regardant dans tous les sens pour une issue mais c’était clair qu’il n’avait nulle part où fuir.

Le tyran savourait bel et bien le moment, son petit rire et son dialecte le montrait bien. Ce qui n’aidait pas Raditz qui était effrayé, il n’osait pas dire un mot de peur d’empirer sa situation. Le démon du froid était également accompagné d’un individu dont l’espèce était inconnue au bataillon pour le guerrier à la longue crinière, bien qu’il avait moulte ressemblances avec le tyran. Heureusement, il semblait vouloir ne rester qu’un simple spectateur par sa position, mais Raditz n’avait pas confiance, il allait devoir garder un oeil sur lui tout en faisant de son mieux pour survivre face au destructeur de son peuple.

Le tyran le fixait du regard alors que le guerrier de l’espace ne pouvait rien faire d’autre que de trembler, incapable de lui répondre directement. Son esprit était dans un conflit constant, il n’arrivait pas à savoir quoi faire, tenter de fuir futilement ou rester et combattre un ennemi qui avait clairement l’avantage sur lui ? Il était comme un animal dans une cage, il souhaitait se sortir de cette situation mais il y avait aucune issue. Il commençait à reculer lentement, comme s’il avait peur qu’un geste brusque soit la fin de lui, alors que le siège du tyran se rapprochait. Le seigneur de la galaxie admettait qu’il ne s’attendait pas à voir un saiyan. Raditz ne pouvait que maudire sa malchance pour le pétrin dans lequel il était embourbé.

Il ne fallut pas longtemps à Freezer pour reconnaître sa victime et l’insulter directement pour son rôle de laquais de Vegeta. Sa peur envers lui se transforma en colère. Les souvenirs de toutes ces années en tant que simple trouffion suivant les ordres du prince égoïste lui revinrent en tête. Toute l’humiliation qu’il avait subit pour avoir été qu’un petit poisson parmi les requins. Tout cela était la cause indirecte des actions de l’ordure qui se tenait en face de lui. Il ne pouvait pas fuir alors autant rendre le travail le plus compliqué possible pour le tyran. “L’insecte” n’allait pas se laisser écraser si facilement. Dans tout son orgueil, le tyran prévint le saiyan de ses intentions et lui donna du temps pour qu’il puisse se préparer. Alors qu’il prenait son temps pour descendre de son transporteur, Raditz ravala sa salive et se mit en position de combat, prêt à recevoir l’offensive du génocidaire. Dans un coin de son esprit, la possibilité de fuir était encore présente, tâchant chacune des idées du guerrier de l’espace mais il se défilera pas face au danger, il devait l’affronter tête à tête, comme un vrai saiyan.

Freezer venait de finir tout son petit rituel pour sortir du siège et était prêt à commencer le combat. Raditz ne le lâchait pas du regard alors que son ennemi se rapprochait de lui l’air décontracté, il allait se faire duper par sa façon d’agir, il attendait le début de l’affrontement. Dès le moment où le démon du froid lui sauta dessus, il était prêt à le recevoir. Il intercepta la dizaine de coups avec brio, il tenta même de lui redonner la pareille entre chaque coup. Le tyran enchaîna avec un uppercut sur la machoire du caporal, il n’avait pas eu suffisamment de temps pour réagir face à cette attaque et il fut projeté en l’air. Sur sa trajectoire, Freezer tenta un coup du coude droit au niveau du visage. Autant que le coup fut bloqué, le guerrier saiyan fut quand même projeté au sol. Il amortit sa chute en y mettant les mains en avant et profita de l’élan pour faire une roulade et se mettre en sécurité de la prochaine attaque du seigneur. Alors qu’il venait de s’enfoncer dans le sable, ce dernier s’envola directement pour faire finir son offensive avec une vague déferlante violette. Il fit un bond à arrière pour esquiver l’attaque chargée.

À défaut d’avoir éradiqué Raditz, l’énergie fit un mur de fumée entre les deux combattants. Il pouvait l’entendre de l’autre côté, en train de se moquer de lui comme s’il était déjà mort. Ceci énerva davantage le combattant, ses instinct de survie commençaient à laisser place à ceux propres à son espèce. Il allait le tuer, même si ces chances étaient minimes, il avait bien survécu jusqu’à là, ce qui était déjà énorme pour un affrontement avec le tyran. Le temps que son adversaire finisse sa phrase, il sortit de la fumée à grande vitesse et lui cala une droite en plein élan dans le visage. Ne voulant pas que sa cible parte s’envoler dans la falaise par l’impact, il lui attrapa rapidement le bout du bras gauche et le ramena vers lui de toutes ses forces.

Sur le chemin du retour, Freezer allait pouvoir savourer un coup de poing droite dans l'intestin. Ensuite, il lui attrapa ses cornes et tira un grand coup dessus pour mettre le tyran en position pour recevoir sa prochaine attaque, un coup de genou élancé dans sa face. En espérant que le coup l’ait suffisamment étourdi pour continuer son offensive, il se plaça derrière son adversaire cornu pour faire un Double Sunday à bout portant dans le dos. Si le coup avait été réussi, Freezer serait projeté dans la mer. Il redescendit au sol pour laisser le moins d’ouvertures possibles pour son adversaire après qu’il soit ressorti de l’eau ou pour ses trouffions s’ils décidaient d’intervenir.

La situation était tendue mais au fond du lâche se trouvait un espoir qu’il ait ce qu’il faut pour vaincre le tyran. N’ayant pas maîtrisé la détection de Ki, il comptait sur son détecteur pour le garder au courant des agissements des spectateurs et de Freezer potentiellement hors de portée de vue.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 875
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockJeu 28 Déc 2017 - 12:44
Freezer n’était pas déçu de son voyage, ayant rapidement trouvé une cible pour ses pulsions sadiques et meurtrières, le Cold allait pouvoir s’amuser une dernière fois en tant que simple mortel. Il ne fallait pas cependant se méprendre, si le démon du froid n’était pas encore un Dieu tout puissant, il restait infiniment plus fort que le guerrier de deuxième zone qui lui faisait face, un misérable saiyan qui semblait végéter sur cette plage terrienne. Freezer était allé droit au but, si il était courtois, le Tyran était aussi honnête quant au destin de l’homme aux longs cheveux, ce dernier allait mourir tout simplement car il était un guerrier de l’espace, une injustice « justifiée » par la folie du fils d’Artic.
 
Provoquant et déstabilisant son adversaire, le Cold prenait son temps pour se lancer au combat, profitant des cours instants qu’il avait passé à quitter son siège volant pour sentir la terreur de l’être apeuré face à lui. Le spectacle de la déroute mentale était magnifique, le saiyan ne disait rien, il tremblait se plaçant maladroitement en position de combat, si c’était bien un combattant avec de l’honneur, il était juste de penser qu’il aurait surement préféré mettre sa fierté de côté pour économiser sa vie. Cependant, le seigneur galactique ne faisait pas dans la demi-mesure et une simple attaque ethnique et morale ne suffisait pas, Freezer voulait se défouler autrement que par les mots au dépend de Raditz.
 
C’est ainsi que commença le combat, Freezer était confiant, il se savait très nettement supérieur à un guerrier de l’espace lambda, prenant ses aises pour humilier ce dernier au possible. Le démon du froid était en forme de réduction maximale, sa puissance était minimale, cependant ça n’empêchait pas le Cold de faire son habituel zèle, fonçant sans réflexion sur son opposant pour le mitrailler de coups au corps-à-corps. Si la tactique pouvait paraitre inexistante même pour Freezer, l’excès de confiance de ce dernier palier sur tout, offrant un échange d’égal-à-égal au corps à corps avec son opposant. Légèrement surpris alors qu’il enchaînait les frappes, le Cold n’était pas choqué pour autant, Ginyu était bien capable de lutter contre le Tyran en première forme, tout comme cette mauviette de Vegeta.
 
Après plusieurs échanges sans vainqueur, le Cold, frustré de ce premier échec, vint donner un uppercut rapide et difficilement prévisible, projetant Raditz dans les airs avec brio. Profitant de l’instant, Freezer s’était placé sur la trajectoire du guerrier saiyan pour tenter une nouvelle frappe afin de projeter le macaque au sol, si la frappe avait touché, ce dernier s’était tout de même couvert de ses poings, amortissant la chute et les dommages. Le Tyran tenta une frappe écrasante pendant cette phase de faiblesse adverse, cependant le saiyan était agile et était assez rapide pour se déloger de la sa délicate situation, prenant ses distances de l’attaque du Cold qui s’était abattu sur le sable. Encore en situation d’échec, le Seigneur du mal pris appui sur le sable, usant d’une vague déferlante rapidement exécutée pour réduire en poussière le présomptueux guerrier qui se refuser la mort.
 
Aveuglé par l’explosion, le Cold croyait avoir gagné, mais le résultat était tout autre, Raditz était bien envie, coupant le rire moqueur de Freezer, plongeant de nouveau la scénette dans le calme le plus complet. Guettant le nuage de fumée se dissipant, le fils d’Artic savait que son adversaire était caché derrière cette fumigène improvisée, c’est ainsi que dans le doute, il tendit son index droit vers le nuage aux teint opaque, tirant quelques lasers rosés mortels, ces derniers traversaient le nuage. Cependant, Raditz voyait la luminosité des rayons de Freezer, évitant ainsi ces derniers sans un mal, sortant en un instant de la fumée sous la surprise du Cold et même des spectateurs soldats, le guerrier aux longs cheveux venait de coller une royale droite sur le faciès du Tyran.
 
Du coté des soldats, certains étaient en sueur, d’autres n’y croyaient même pas, un guerrier d’ancienne basse caste saiyan ne pouvait rien faire contre un Dieu comme Freezer ! Il ne se cachaient pas de le commenter, à portée de voix de Rellum uniquement.

« Mais comment c’est possible ?! Le Seigneur Freezer est censé être invincible ! »


Alarmait un combattant jaune au crâne allongé, les yeux rivés sur le combat.
 
Si le temps avait comme ralenti pendant cette phrase mémorable qui avait retiré avec violence le sourire de Freezer, le meilleur n’était pas encore là, paralysé par la surprise, le Cold subissait une deuxième frappe, un coup de poing en plein base du ventre. Crachant une gerbe de salive sur le coup, le Cold se recroquevilla, l’on pouvait clairement voir que le plastron de son armure était troué par le coup du saiyan, un exploit impensable pour un combattant de seconde zone. Relevant rapidement son regard pour fixer l’être l’aillant toucher dans son égo, Freezer affichait maintenant une de dégout allié à la colère, il vivait là une très mauvaise surprise.
 
Le Cold était étourdi d’un tel retournement de situation, cependant, il restait dans la course, glissant en arrière pour éviter que son adversaire ne lui attrape les cornes, le Cold envoya une nouvelle vague déferlante. Cette technique mainte et mainte fois utilisée s’entrechoquait avec le double Sunday de Raditz, le frottement des deux attaques provoquait des arcs électriques violets qui ravageaient le sol quelques instant avant qu’une explosion n’annule les deux techniques. Le souffle de l’explosion était conséquent, le Cold fut projeté du côté de la mer, manquant de finir dans l’eau, se stabilisant juste avant l’impact par chance. Fixant son opposant avec une mine fâchée, Freezer se rapprocha sans geste brusque, retournant sur un sol stable et sec, reprenant un air plus doux malgré la cuisante offensive qu’il venait de vivre.
 

« Je me suis peut-être trompé sur ton sujet, tu n’es peut-être pas un insecte… »


Le regard calme et sympathique de Freezer se métamorphosa alors en un regard sadique et sombre.

« Mais tu restes un macaque saiyan ! »


Dessinant un terrible et large sourire sur son visage, le Tyran allait passer à l’attaque à son tour, fonçant encore une fois vers Raditz, si l’on pouvait croire à une deuxième attaque irréfléchie, ce serait se méprendre. Une fois à portée de frapper, le Cold se déportera sur la droite, évitant le contact avec son adversaire, mais si les bras du démon du froid n’ont pas touché Raditz, ce dernier sentira tout de même sa jambe droite engourdie. En effet, le pauvre guerrier de l’espace venait de se faire attraper à la jambe par la queue de Freezer, le fils d’Artic comptait bien profiter de l’occasion qu’il avait de se venger allégrement, soulevant le combattant aux longs cheveux de sorte à ce qu’il soit face au Cold. Evidement le Tyran n’était pas stupide, il cogna, mais cogna fort le visage du saiyan de plusieurs coups de poings en ricanant avant de lancer le corps du meurtri d’un mouvement rapide et brusque de queue. Projeté une nouvelle fois dans les airs, Raditz avait tout intérêt à maitriser son vol pour sortir indemne de la prochaine attaque du Cold qui pouvait lui couter la vie en un instant. Esquissant un sourire plus fin et une mine moins folle, le Seigneur galactique pointa son index en direction de sa cible projetée de manière ascendante, prêt à transpercer cette dernière.

« Voyons comment tu danses. »


Tirant plusieurs rayons de la mort au fil des secondes, Freezer augmentait progressivement la cadence de tir, si Raditz avait le malheur de se faire toucher de plein fouet il succomberait et pourrait passer le bonjour à Enma. Après plusieurs salves de tirs sur le misérable saiyan, Freezer cessa le feu, attendant que son adversaire ne pose ne serait-ce qu’un pied au sol pour se ruer sur lui pour tenter de l’écraser avec le vol du dragon. Cependant, Raditz avait lui aussi imaginer cette tactique, c’est donc sous les yeux ébahis du public que les deux combattants s’entrechoquèrent avec leurs auras, provoquant une puissance onde de choc, balayant le sable de la zone dans un tourbillon. Ni l’un ni l’autre des deux hommes ne voulait laisser le champ libre à l’autre, attrapant conjointement leurs mains, ils s’imposèrent l’un à l’autre une terrible pression qui les faisaient s’enfoncer dans le sable, brisant même la roche.
Spoiler:
 
Conscient d’une égalité avec son opposant sous cette forme de réduction, le Cold tira deux rayons de la mort de ses yeux, Raditz était attrapé fermement au corps à corps, il y avait de grande chance qu’il puisse être touché. Freezer eu par cette technique le temps nécessaire pour s’éloigner, faisant le point au sujet de son opposant saiyan.
 
« Mmh, tu es bien plus fort que ce que je m’imaginais, je te félicite. »


Ecartant ses bras et faisant une courte révérence, le démon du froid semblait prendre au sérieux la force de Raditz, bien que plus faible, le guerrier de l’espace était d’une puissance colossale comparément à ses congénères. D’un regard perçant, Freezer comptait bien apprendre quelque chose à cet homme inconscient qui lui résistait, quelque chose d’effrayant, le démon du froid était de nouveau très confiant, il arborait encore une mine amicale qui contredisait ses précédents agissements.

« Je tiens à te montrer quelque chose, tu vois, je ne suis pas encore à ma pleine puissance. » Freezer émis un petit ricanement sarcastique « En réalité, je suis capable de me transformer, regarde-moi bien. »




Prenant le temps courber son dos pour se concentrer pleinement, le Cold fut entouré d’une douce lueur blanchâtre, le sol tremblait légèrement, puis plus gravement, les roches et le sable de la zone s’élevait, rendant logiquement tout le monde aveugle. Le détecteur de Raditz pouvait maintenant s’affoler et exploser, en effet, Freezer dépassait désormais les 300 000 unités que le détecteur du saiyan pouvait supporter. Au bout de quelques secondes, tout le sable retomba sur le sol, laissant Raditz découvrir son adversaire sous sa deuxième forme de réduction.
 
Le fils d’Artic était maintenant plus grand que le guerrier de l’espace, il possédait des cornes allongées, il semblait plus mature et physiquement bien plus fort, sous cette forme, le démon du froid était deux fois plus puissant. Conservant le sourire confiant de sa précédente forme, Freezer se frappait les mains pour retirer le sable qui les avaient envahies.
Spoiler:
 



« Ma force doit maintenant dépasser les 500 000 unités, oui, tu as bien entendu, je suis devenu deux fois plus puissant. »


Le colossale adversaire du fils de Bardock avait une voix plus grave et roque, se plaçant en position de combat, le métamorphosé avait averti son adversaire, il allait attaquer de nouveau.

« Et si tu penses que je vais patiemment attendre que tu attaques tu te trompes, fini les petits tours, je vais t’éliminer. »


Levant subitement sa main droite vers le ciel, Freezer venait de déclencher une explosion à distance, tout comme l’explosion volcanique de Nappa.
Spoiler:
 
 
La position de Raditz fut donc directement victime d’une destruction sans pareille, le saiyan était du coté de la falaise, inutile de préciser que cette dernière était détruite, provoquant une chute de grandes pierres sur ce qu’il restait de la plage. Après cette attaque déstabilisante, Freezer s’envola vers son opposant, tête en avant, tentant d’enfourcher le guerrier de l’espace par le biais de ses pics acérés. Que la charge touche ou non, le Cold se retrouvait au corps-à-corps avec Radiz, commençant à frapper ce dernier un coup direct au visage, puis d’un pas de coté tenta un coup de pied dans la hanche gauche du saiyan. La pate droite de Freezer était finalement si grande que c’était tout le flanc gauche du fils de Bardock qui était potentiellement touché, les dégâts occasionnés firent bien évidement rire le sadique empereur du mal.
 
Pour éjecter son adversaire, le colosse donna un coup via ses mains jointes sur le crâne de son opposant, le coup était facile à porter en raison de la différence de taille évidente, le coup massue avait pour but de faire s’écraser Raditz au sol. Comptant bien attaquer à l’infinie jusqu’à ce que le guerrier de l’espace meure, le Tyran tendit sa main droite vers sa cible qui était probablement au sol, tirant des vagues déferlantes sans relâche.

« Que tu es fragile ! »


S’amusait à commenter le monstre alors qu’il détruisait chaque parcelle de la plage à chaque attaque.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMar 2 Jan 2018 - 10:45
Raditz était effrayé de devoir affronter le tyran responsable de la destruction de sa planète, mais il ne devait pas laisser la peur guider ses actions, sous peine d’écourter son espérance de vie. Même s’il ne voyait aucune autre issue que sa mort dans cette situation, il n’allait tout de même pas se laisser faire par l’empereur sadique. Non, ceci était un test envers sa résolution, de ne plus avoir peur de la mort et de la regarder directement dans les yeux. C’était avec cette mentalité que le caporal allait s'accrocher à sa vie pour autant de temps qu’il pourra tenir face au démon du froid. Agacer le plus possible Freezer en lui résistant avant que l’inévitable arrive sera déjà une victoire en soi.

La confrontation était aussi bien sur le plan mentale que sur le plan physique et ça avait commencé en grande pompe. Après avoir évité l’offensive du tyran, il était temps pour le caporal de répliquer. Freezer s’était encaissé deux puissants coup dès le début du combat et avait à peine éviter un coup de genou magistral dans son visage. Les deux s’envoyèrent des vagues déferlantes à bout pourtant, provoquant une onde de choc suffisamment puissante pour projeter les acteurs de cette pièce morbide. Raditz fut envoyé vers la falaise, touchant à peine des pieds la surface rocheuse. Dans son esprit, des lueurs d’espoir commençaient à briller davantage, il semblait avoir mis son adversaire en position désavantageuse, si il était capable de mettre en mauvais posture le seigneur, ça voulait dire qu’il avait des chances à s’en sortir vivant. Il pouvait voir d’ici l’expression fâchée de l’empereur de la galaxie, une vision qui était tout simplement exquise pour le caporal qui se mit à rire doucement avec satisfaction tout en atterrissant sur le sable chaud. Freezer complimenta le caporal avec un regard faussement amical avant d’arrêter de prétendre être quelqu’un d’agréable pour l’insulter de macaque avec un sinistre sourire sur son visage. Ayant gagné en confiance suite à sa performance, le guerrier à la longue crinière se mit à ricaner à la provocation.


“Et c’est ce même macaque qui te tient en respect!”

Confiant de ces mots, il était prêt à continuer la correction du destructeur planétaire et de parer ses offensives. Son adversaire s'élança vers lui et pensant à une attaque de front de sa part, il tenta de mettre une corde à linge pour le stopper net dans sa lancer. Il ne s’attendait pas au tyran de se déplacer sur la droite, il venait de donner un coup en l’air et avant qu’il puisse se corriger, sa jambe fut agrippé par la queue de Freezer. L’étreinte était douloureuse, la victime laissa un cri de douleur s’échappait, certainement pour le plus grand plaisir du sadique. Le cornu commença à le cogner au niveau du visage mais Raditz n’allait laisser ceci se passer sans rien essayer. Ces bras pouvait encore se mouvoir, il envoya donc une boule de ki dans la face de l’être cornu dans le but principale de l'aveugler pour qu’il lâche prise et également pour interrompre son rire agaçant. Peu importe s’il avait réussi ou pas sa manoeuvre, il fut projeté dans les airs. Il se stabilisa rapidement avant de voir le sourire sombre de son adversaire et son doigt pointé vers lui. Le démon de froid commença à envoyer une rafale de rayons mortelles dans sa direction. Il utilisa à fond ses image rémanentes pour esquiver de son mieux l’assaut du tyran.  En évitant les tirs, Raditz atterrit sur la terre ferme, prêt à foncer à toute vitesse sur le tyran. Néanmoins, les deux semblaient avoir eu le même plan. Les deux forces rentrèrent en collision, attrapant chacun les mains de l’autre. Les deux testaient la puissance de l’autre, et aucun n’allait cédé. Alors qu’il s’enfonçait dans le sol et que la roche commençait à s'effriter, Raditz était en extase. Être l’égal du pire ennemi de son peuple lui donnait des frissons dans le dos, il se sentait vivre. Aucune de ces conquêtes planétaires ne lui avait donné autant de satisfaction. Pour la première fois depuis des années, ses instincts saiyans avait prit le dessus, la survie était devenu secondaire, la passion du combat venait de prendre le dessus sur son esprit. Il aurait pu rester dans cette position pour des heures mais malheureusement, le tyran avait d’autre plans en tête. D’un coup d’un seul, deux lasers apparurent dans ses yeux et transpercèrent la peau du survivant au niveau des épaules. Ils n’avaient rien touché de vital, mais la douleur perçante fut suffisante pour que le guerrier lâche prise des mains de Freezer.

Le Seigneur profita du moment de faiblesse pour battre en retraite avant de complimenter la puissance de son adversaire tout en lui faisant sa révérence. Raditz le fixait du regard avec un sourire qui ne déguisait en aucun cas le surplus de confiance qui l’imbibait. Le tyran, un être aussi égocentrique que sadique, reconnaissait sa force? Ceci était comme une douce mélodie pour le saiyan. Mais ceci allait pas le sauver pour autant. Le tyran suivit son éloge en révélant qu’il ne l'affrontait pas à pleine puissance depuis le début et de sa capacité de se transformer. La caporal, encore envahi par sa fierté, ria audiblement face aux propos de son ennemi, un rire clairement provocateur. Croyait vraiment t-il être en position de force ou était-il devenu fou?


“Je ne crois pas ton bluff, Freezer!”


Aussitôt que ces mots furent prononcés, le tyran se mit à se courber et une aura blanche l'entoura. Le sol commença à trembler et le sable se mit à s’envoler autour du démon du froid. C'était le signal d’alarme qui fit descendre Raditz de son perchoir. Comprenant le danger qu’il avait devant lui, il se mit a envoyé des vagues de kikoha sur sa cible mais c’était en vain. Les projectiles s'écrasaient sur le monstre en transformation mais ces derniers ne semblaient même pas le chatouiller. Le caporal était dégouté mais surtout effrayé de voir l'inefficacité de ses attaques. Les chiffres de son détecteur se mit à monter en pique, montrant des niveaux ahurissants avant que le saiyan eut le réflexe de désactiver pour éviter encore une fois la perte de son équipement. Il en restait quand même terrifié de la nouvelle puissance que le tyran venait d’acquérir. Depuis le début, il ne faisait que s’amuser avec lui comme un vulgaire jouet et maintenant, il allait en finir avec lui. La peur pouvait se sentir à chaque pas en arrière qu’il prenait. Le sable tomba pour révéler le diable en personne. Freezer avait grandi et gagnait en muscle, son apparence transpirait la mort. Le saiyan se retrouvait à la case départ, il était terrifié de la nouvelle forme de son ennemi. Freezer profita du moment pour donner une estimation de sa puissance, l’approximation fut assez pour paralyser le caporal. Il ne pouvait pas croire ce qu’il voyait, c’était impossible.

Il se plaça maladroitement en position de combat en synchronisme avec son adversaire. Il ravala sa salive alors que la mort elle-même continua son discours. Dés que le mégalomane leva sa main vers les cieux, le sol en dessous du caporal explosa. Le saiyan ne s’attendait pas à ce genre de techniques de la part du démon du froid. Il fut pris dans la détonation et fut projeté dans les airs à une vitesse ahurissante. Il se stabilisa avant de se retrouver dans la nuée de soldats qui admirait l’affrontement, il n’avait pas besoin de plus d’adversaires en ce moment-même. A peine avait-il trouvé son équilibre dans les airs que Freezer continua son terrible assaut en chargeant vers le caporal. Par pur réflexe de survie, le guerrier se mit à faire apparaître plusieurs images rémanente toujours de lui pour duper le tyran. Ceci semblait marcher, il avait embroché l’une des illusions mais la prochaine attaque fut pour le véritable Raditz. Se couvrant sa face suite à l’offensive, c’est avec comme seul défense son armure qu’il se prit la gigantesque patte de Freezer dans les haches, laissant un cri de douleur audible pour le plus grand plaisir du sadique. Il n’eut le temps de se plier de douleur qu’il faut projeté sur la terre ferme par le coup de massue de son adversaire.

Il était désorienté et effrayé alors qu’il faisait de son mieux pour se relever de l’assaut du diable. A peine remis sur pied que Freezer détruisait toute la plage avec une série de vague déferlante. Le saiyan faisait de son mieux pour survivre face à autant de puissance, mais malgré la peur qu’il ressentit, il y avait encore ce désir de survivre et la fierté propre au saiyan qui étaient forts. Même si ça devait se montrer inutile à la fin, il allait quand même tenté une offensive contre ce monstre cornu. Esquivant les vague d’énergies, il envoya un Saturday Crush sur son adversaire et il profita de cette ouverture pour le chargeait. Dans son élan, il passa en dessous de Freezer et attrapa la queue de ce dernier. En utilisant toute ces forces, il envoya le démon du froid dans l’une des nombreuse falaise de l’endroit dans le but de le bloquer parmi la roche. Le guerrier se mit à chargeait une seconde fois, la tête la première dans l’abdomen de son pire ennemi pour l’enfoncer davantage dans le récif. Se dégagea, il se mit à envoyer plusieurs vagues de kikoha sur son adversaire emmuré avant de lancer un Week-End sur lui. Peu importe si son adversaire avait réussi à parer cette offense, cette falaise venait de s’écrouler sur l’offensive de Raditz, en soulevant dans sa chute une fumée qui bloquait la vision du guerrier. Sans détecteur ou compétence à ressentir le Ki, le caporal pouvait pas savoir de ce qu'était advenu du tyran.

Il était en quelque sorte, seul. Il ressentait un mix particulier de fierté et de peur. Il avait tenu tête face à un tel monstre mais il avait aucun moyen de savoir si c’était la fin, et il était conscient que c’était peu probable qu’il soit victorieux aussi facilement. Il souffla un grand coup avant de se mettre en une position défensive, prêt à le recevoir.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 875
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMar 2 Jan 2018 - 16:13
La tension était palpable, l’adrénaline se ressentait dans l’air comme la pression que se voyait affligé Raditz, il était face à son pire cauchemar, le destructeur de monde, le plus haïs de tous les tyrans : Freezer. Dans son grand égocentrisme, le Cold avait jugé bon d’attaque Raditz dans sa première la plus faible, son apparence chétive et sa petite taille ne restait néanmoins que des leurres, le Seigneur Galactique restait très puissant et pour preuve : il faisait jeu égal avec son adversaire. Cependant ce petit jeu devait rester court, Freezer n’appréciait pas que son opposant prenne confiance comme il le faisait, face aux échecs de plusieurs frappes du Cold, le singe arborait un sourire de plus en plus révélateur de sa fierté. Cette expression si particulière, le démon du froid l’avait particulièrement vu lors que les deux combattants étaient mains jointes sur le sable chaud dans une bataille de puissance crue dont le décor se serait bien passé.
Après cette mêlée puissante, Raditz pouvait faire le douloureux constat de son erreur, d’un coté il venait d’être transpercé à l’épaule droite, de l’autre, il découvrait que son pire cauchemar dépassait toutes ses craintes de loin en termes de puissance. En effet, le guerrier de l’espace ne savait évidement pas que Freezer était capable de se transformer, ainsi, le Cold commença sa métamorphose, détruisant ce qu’il restait de la plage. Si le fils de Bardock ne voulait pas laisser faire le démon du froid, c’était trop tard, la force dégagée par le monstre était-elle que les attaques d’énergie de cette mauviette de Raditz ricochaient contre le Ki du Tyran. Après cette phase de transformation des plus effrayantes, Freezer affichait une bonne taille de 3 mètres au moins, surclassant maintenant son adversaire en termes de force brute, mais aussi de vitesse et d’énergie. Bien évidemment, le fils d’Artic ne se privait pas de se déstabiliser mentalement son opposant en indiquant le changement réel de sa force qui avait doublée littéralement, le choc était terrible pour le saiyan qui affichait une mine terrifiée, il se rendait compte de son erreur maintenant.
 
Malgré la claque qu’il venait de prendre, le caporal gardait une once d’espoir, reprenant une position de combat en fixant Freezer, s’il pensait que le Cold allait attaquer de front, il se trompait. D’un mouvement brusque de main, le Tyran avait déclenché une explosion à distance sous les pieds de Raditz, le pauvre homme était projeté à haute vitesse dans le ciel, usant de son vol pour rependre une posture stable et mettre fin à son inertie. Cependant le guerrier de l’espace n’avait pas une seconde pour se reposer, Freezer était déjà en train de charger, tentant de transpercer le saiyan qui, heureusement pour lui, s’entoura d’image rémanente, lui permettant nt d’éviter d’être transpercé par deux pics acérés qui ornaient son crâne. Heurtant ainsi un fantôme, le Seigneur galactique grommela de rage, retrouvant rapidement le véritable misérable pour lui infliger un violent coup de patte dans la hanche.
 
Le cri de douleur qui suivit le puissant gout de Freezer lui dessina un petit sourire sadique, le Cold était fier de faire souffrir son adversaire, ce dernier devait se sentir si stupide de c’être opposé au plus puissant être de l’univers. Plaçant ensuite un terrible coup massue, Raditz fut encastré dans le sol rocheux, en effet, le sable était dissipé dans les airs, la plage ressemblait maintenant plus à une terre désolée. Malgré tout, le saiyan se relevait encore, courageux ou fou, le fils de Bardock jouait sur son honneur guerrier ridicule pour continuer le combat, s’accrochant mollement à la vie qu’il tient tant à garder. L’expression moqueuse allié à la voix transformée de Freezer se fit entendre dans les hauteurs du ciel, plaignant encore la situation dantesque dans laquelle était plongé Raditz.
 

« Je vois que tu tiens encore debout, Ne t’en fais pas, je vais arranger cela. »
Chargeant deux sphères de ki violette dans les mains, Freezer bombarda la plage de vagues déferlante, détruisant chaque nouvelle parcelle survivante d’un kikoha bien placé. Le frère de Cooler semblait assuré de sa victoire tant son carnage était puissant, la fumée s’élevait à plusieurs centaines de mètres de haut, c’était un magnifique résultat qui faisait jubiler le Cold.
 
Malheureusement pour Freezer, le guerrier de l’espace était encore bien en vie, ce dernier avait même usé d’une puissante vague déferlante qui heurta à pleine vitesse le Tyran, le monstre en seconde forme de réduction ne s’attendait clairement pas à ça. Créant un petit nuage de fumée sous le choc de l’explosion, Raditz avait réussi à toucher Freezer qui fit exploser son énergie pour dégager la fumée l’entourant, fixant son adversaire pour parer le prochain assaut.
 
Le saiyan arrivait au corps à corps, pensant à un assaut frontal, le colosse donna un coup préparé du poing droit vers la face de son opposant, cependant Raditz avait coupé court dans la prévision de Freezer, passant sous le ce dernier et ainsi attraper sa gigantesque queue. Surpris, le Cold fut envoyé dans les falaises rocheuses les plus proches, s’encastrant dans la roche en affichant un air d’inconfort et de frustration nouveau, il était gêné de s’être fait avoir de la sorte. Calquant la stratégie de Freezer, c’était maintenant le guerrier de l’espace qui tentait une charge tête la première, bien plus rapide et fort, le Tyran pris sans difficulté l’initiative d’arrêter à deux mains la charge de Raditz en prenant la tête de ce dernier. Ayant sous sa botte son adversaire, le Seigneur galactique poussa un petit rire, en tenant fermement la boite crânienne du singe qu’il affrontait, offrant finalement un coup de genou en pleine tête préparé et très lourd, faisant valser le misérable à l’horizon.
 
Cependant le courageux Raditz n’en avait pas fini, profitant de l’immobilité de Freezer, le frère de Son Goku usa de multiples kikoha, mitraillant Freezer d’une pluie de feu, encastrant le Cold dans une vraie tombe de roche en fusion. Résistant et impitoyable, le colosse sorti de la roche avant que Raditz n’ai lancé son week-end, se tenant droit, prêt à encaisser l’attaque. Face a cette provocation ouverte, le saiyan lança son kikoha surpuissant à deux mains, parer à repousser, le Cold bloqua la technique avec ses deux seules mains, luttant quelques secondes pour maitriser l’attaque de Raditz, le monstre usa finalement d’un coup de pied pour faire partir verticalement l’attaque. Riant à la perte du saiyan, Freezer venait sans aucune forme de pression de repousser une technique puissante de son adversaire, c’était du jamais vu pour le caporal qui faisait face à un cruel opposant. Alors que les deux personnages se fixaient, la falaise qui faisait dos au fils d’Artic se brisa puis s’écroula, brisant le court silence qui s’était imposé.
 
Après que les roches soient toutes tombées, le montre en seconde forme fit de nouveau son lot de remarques, accompagné de cet air faussement amical dont Freezer avait habitude de faire part, croisant les bras.
« Tu te débrouilles de mieux en mieux, tu es incomparablement plus fort que mon meilleur élément, Rellum. »
 

En effet, Freezer avait perdu toutes traces de son commando, et Rellum s’était avéré être plus puissant que Fukku, à la grande surprise du Tyran, puis Lava ne comptait pas.
« Je vais hausser encore un peu le niveau, vois-tu, je suis encore capable de me transformer deux fois. »
La nouvelle devait sonner comme le glas de la fin pour le saiyan, deux transformations, chacune doublant la force de Freezer, le Cold allait devenir quatre fois plus puissant que dans sa forme de réduction 3 ? Il semblerait que oui.
 

« Je vais te montrer ma troisième forme, dans cette dernière je dépasse sans problème les 3 million d’unités ! »
Se courbant de nouveau, le Tyran allait user d’une nouvelle transformation, à nouveau entouré d’une aura blanche, le sol tremblait d’autant plus que la force de Freezer augmentait, la météo se troublait, des nuages se rassemblaient progressivement, coupant les rayons du soleil. La mer semblait également agitée, les vagues percutaient les roches détruites de la falaise, le mauvais temps dominait l’arène de combat. Cette fois sans être caché, le colosse changeait sous les yeux du saiyan, le crâne de Freezer s’allongeait, des pics jaillissaient de la nouvelle excroissance de sa tête. Le nez du Tyran avait disparu, laissant Raditz découvrir un adversaire bien plus laid qu’auparavant, la voix du démon du froid avait également changée, il semblait avoir le nez bouché, ou juste pas de nez.
« Hin hin hin, dans cette forme je t’écraserais sans aucun souci. »
Conscient qu’il avait déjà gagné, le colosse disparu pour frapper directement le ventre de son opposant d’un coup fulgurant du poing droit, profitant pleinement de sa vitesse, le Tyran fit également un coup de patte retourné pour projeter Raditz dans les cieux. Poursuivant le corps de son adversaire, le frère de Cooler mitrailla de coups en pagaille la carcasse du saiyan pendant son vol, ne lui laissant aucun répit. La force et la vitesse de Freezer étaient incroyable, le guerrier de l’espace devait être complétement dépassé, Freezer comptait bien en profiter, donna un coup de queue retourné pour projeter encore le saiyan alors qu’il était toujours emporté dans sa première projection, de quoi donner mal à la tête.
 
Maintenant dans le sol, le guerrier de l’espace allait subir une vague déferlante de Freezer, le démon du froid n’avait pas attendu bien longtemps pour tirer un nouveau projectile, explosant quelques roches entourant le fils de Bardock. Confiant au sujet de son incroyable vitesse, le Tyran se rua de nouveau vers le corps debout ou au sol de Rafitz, le ruant sans aucune stratégie de coups diverses, visant aléatoirement le visage, le torse, le bas du ventre, un enchainement rapide et désordonné. Finalement le Tyran donna un coup de pied circulaire au visage de Raditz, avec sa grande taille, le Cold pouvait facilement exécuter cette action, dégageant encore le saiyan.
 
Prenant un peu de hauteur, le démon du froid commentait de nouveau le niveau de Raditz, la voix déformée du monstre était étrangement moins impressionnante que les précédentes, il n’en restait pas moins bien plus puissant.
 
« Je vois que tu es complétement dépassé, je trouve ça amusant, vraiment. »
Attendant quelques secondes les bras croisés, le Cold s’interrogeait, devait-il montrer a son opposant sa forme finale ? Le saiyan était déjà complétement dépassé, de toute manière Freezer pouvait gagner en 3ème forme, mais il voulait voir son opposant trembler de peur, encore plus. Rouvrant les yeux, le terrifiant Freezer fit donc part de son idée.
« Tu sais, je pense te faire un petit cadeau, dans ma forme actuelle, je n’aurais aucune difficulté à te réduire en poussière, cependant je souhaite te montrer ma vraie puissance. »
Un sourire fier se dessinait sur le visage difforme de Freezer, le Cold sentait déjà la terreur et la peur intense que ressentait son adversaire, c’était délicieux.


« Prépare-toi à voir l’être le plus puissant de l’univers ! »
 
Cette fois, Raditz allait connaitre la terreur, sans se courber, Freezer fit exploser son énergie, une aura blanche l’entoura comme les précédentes fois, mais pas que, la peau du Tyran, tout son corps en fait, se mettait à briller. Le sol tremblait très violement, les reste de la falaise s’écroulait, les soldats étaient paniqués, le ciel se couvrait si intensément que l’on croirait à la nuit, c’était une réelle apocalypse. Soudain, le corps de Freezer devint un grand bris de verre, des fissures parsemaient son corps en nombre, le Cold semblait avoir un grand mal à se transformer, gémissant dans son effort intense. Soudainement, la coquille qu’était le corps de Freezer explosa, provoquant une réelle explosion de lumière repoussant sans doute Rellum, Lava et Raditz, faisant disparaitre sur le coup les soldats qui furent emportés dans l’explosion violente.
Spoiler:
 
La lumière puissante se tue, le calme revint, et les protagonistes découvrirons un être bien plus puissant qu’il n’en a l’air, le saiyan voyait Freezer en forme finale. Le Cold était maintenant à plus de 60 million d’unités, il était incomplètement hors de portée de Raditz, il fixa ce dernier, un petit sourire calme au visage.
« Bien, maintenant je suis invincible, tu peux tenter toutes les attaques que tu souhaites, ce sera vain. »
Se tenant droit et ne faisant rien, Freezer fixait son adversaire, la puissance du Tyran était telle que le guerrier de l’espace devait, même sans habilité à sentir le ki, ressentir une pression énormissime, terrifiante. Le fils d’Artic n’attaquera pas, il laissait simplement Raditz attaquer, ce qui serait surement inutile.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMer 3 Jan 2018 - 18:24
Dire que la situation était tendue pour le caporal ne serait pas faire justice à l'écrasante tension qui le subjuguait. Son adversaire n’était rien d'autre que la créature derrière la destruction de sa planète natale, un monstre à l'apparence démoniaque et à l'énergie sans fin. Pour Raditz, c'était une bataille perdue d'avance. La seule chose qu'il pouvait faire à présent était de se débattre pour survivre le plus longtemps possible dans l'espoir qu'un miracle vienne le sauver de cet enfer. Malgré tout, il tentait encore des offensives sur son adversaire surpuissant, dans un simple effort de résistance face à lui. Après avoir réussi à le prendre par sa queue et l’encastrer dans la falaise, le saiyan avait jugé bon de charger davantage sur son ennemi mais c’était une grossière erreur : sa charge fut stoppée sans aucune difficulté et il se prit un genou en pleine face pour ses efforts. Néanmoins, le saiyan n’allait pas laisser ceci l’interrompre dans ses plans ; aussitôt remis du coup, il se mit à mitrailler le tyran avec une pluie de kikoha qui fit écrouler la falaise, emportant avec elle le tyran fou.

Dans un scénario idéal pour Raditz, ceci aurait été la touche finale à la confrontation. Freezer aurait été mort ou assommé sous la roche et il aurait pu quitter cette scène dévastée vers d’autres horizons. Mais ce n’était que les fantaisies désespérées d’un jouet. Alors que l’épaisse fumée se dissipait, Raditz put voir le seigneur de la galaxie en dehors de sa tombe improvisée comme si de rien n’était. Ceci enragea le guerrier qui envoya l’une des ces attaques les plus puissant, son Week-End. Il ne s’agissait rien de plus que deux puissants lasers pour le colosse cornu, qui para l’attaque aisément, l’envoyant d’un coup de pied dans la stratosphère. Raditz était sous le choc. Sa meilleur attaque offensive parée comme un rien, comment était-ce possible? Le diable en personne riait à son malheur et il pouvait rien faire d’autre que d’en subir l’humiliation. Le reste de la falaise s’écroula derrière le tyran, le saiyan ne pouvait que serrer des dents, retenir sa frustration et sa peur de prendre le dessus sur son esprit. Le tyran, quant à lui, semblait prendre un bon moment. Il agissait amicalement en complimentant son souffre-douleur du moment. Le simple fait que le sadique portait encore ce masque de bienveillance alors qu’il l’humiliait l’exaspérait, surtout avec son inhabilité de le remettre à sa place.

Mais la pire nouvelle n’était pas encore arrivée. Raditz était convaincu que c’était la forme final du tyran, il était déjà absurdement puissant pour lui ainsi mais Freezer prit un malin plaisir à lui informer que c’était faux : il avait encore deux transformations en réserve et il comptait bel et bien les utiliser. La simple pensée que tout ce qu’il avait vécu depuis l’arrivée du Seigneur n’était qu’un fragment de sa véritable puissance le terrifiait. Sa face montrait tout la terreur qui parcourait le corps du guerrier à la longue crinière, il tremblait tel une feuille devant cette révélation. Davantage maintenant qu’il se transformait une seconde fois.

Raditz ne savait plus quoi faire mis a part rester planter là à regarder l’horreur qu’était devenu son adversaire. La peur avait enfin pris le dessus, ses instincts de survie ne lui indiquaient qu’une seule chose, et c’était de tenter de fuir. Le lâche se mit à s’envoler à toute allure, fonçant vers la mer pour trouver une refuge, une cachette, quelque chose pour qu’il soit sauvé du diable. Mais malheureusement pour lui, le démon du froid avait fini sa mutation et était prêt à le réduire en charpie. Avec sa nouvelle vitesse, il rattrapa facilement le fuyard avec un féroce coup du droit dans le ventre. Le choc fut si brutal que le saiyan cracha son sang et réussit à peine à émettre un cri de douleur. Le tyran fit ensuite un coup de patte retourné pour propulser le saiyan dans les cieux mais également dans la direction de la plage où le combat avait commencé. Profitant de la désorientation du guerrier, le sadique l’assaillit de coups à une vitesse fulgurante. Raditz parvint à peine à bloquer quelques attaques sur la multitude que le seigneur lui donnait. Il était clairement dépassé par la situation, et il savait clairement que sa survie était due au plaisir sadique que le tyran ressentait en le martyrisant.

Encore dans son élan, le démon lui donna un coup de queue pour le projeter vers le sol rocheux où l’affrontement avait commencé : retour à la case départ, plus amoché que jamais. Alors qu’il était en train de se relever, il vit la vague déferlante de Freezer se diriger vers lui. S'il était touché par ça, ce serait sûrement la fin. Certains auraient accueilli avec soulagement cette perceptive de mettre fin à leur souffrance, mais ce n’était pas le cas du caporal. Il plaça ses deux mains sur le sol et envoya deux déferlantes tout en sautant, le propulsant en dehors de la zone d’effet de l’attaque de son adversaire. Mais alors qu’il était encore dans son élan, le tyran se mit à l’agresser avec une vitesse impossible à suivre. Raditz se faisait décimer et ce ne fut que par un coup de pied circulaire dans le visage qu’il fut libéré de la combinaison.

Raditz était de nouveau à terre, il avait beaucoup de difficulté à se remettre sur pied alors que le tyran le provoquait davantage, marquant bel et bien l’amusement qu’il ressentait à détruire le corps du saiyan. Le pauvre voyait sa mort arriver, une mort humiliante même indigne d’un chien. La douleur était intense et son esprit était proche de se briser à cause de la tension de la situation. Il n’en pouvait plus, il fallait véritablement un miracle pour que sa vie soit épargnée. Malheureusement pour lui, l’inverse allait se produire. Dans un élan de bonté tordu de la part de Freezer, il allait lui montrer sa véritable forme avant de l’achever. Raditz ne voulait pas voir la vraie forme de cette abomination mais il n’avait pas le choix. La fuite était inutile et il ne pouvait pas l’en empêcher. Il allait être qu’un simple spectateur de son enterrement.

Une aura blanche se mit à entourer le tyran et il commença à briller de milles feux. Le sol se mit à trembler violemment et le ciel se couvrit, comme si les éléments eux-même avaient peur de ce que la suite réservait. Le corps de Freezer se mit à se craqueler et il hurla de toutes ses forces. Raditz était effrayé et paralysé, il ne savait plus quoi faire. Il tenait pas droit alors que la coquille explosa. Pris dans l’explosion lumineuse, il fut projeté contre l’une des rares falaises encore debout après l’affrontement. Il rebondit violemment contre le flanc et tomba sur le sol plat. Tremblant et essayant de trouver suffisamment de force pour se relever, il regardait dans la direction de Freezer. Le diable en personne s’était dévoilé et annonça qu’il était devenu invincible.

Raditz parvint à revenir sur pied malgré son corps meurtri. Il fixait le tyran d’un regard vide, épuisé. La fatigue était bien présente. La peur l’était aussi, mais quelque chose avait changé. Le saiyan se mit à rire lourdement ; avait-il perdu la raison? Une seule idée venait à l’esprit affaibli du caporal et c’était celle de partir avec un bang. Il n’y avait plus d’issues autre que la mort et le supplier n’aidera pas, ça le rendrait trop heureux. Non… Il était fichu. Il se mit soudainement à s’élancer vers Freezer et à l’attaquer hasardeusement, un seul poing dans sa face serait une victoire à ce point. Il essaya encore et encore, des attaques sans aucune précision, soutenues par aucune stratégie, c’était du désespoir à l’état pur. Au bout d’un moment il sauta en arrière, une manœuvre qui a failli le faire tomber à terre ; de l'électricité pourpre apparaissait dans sa main droite. Du Ki commençait à se manifester, grandissant chaque seconde avant d’engloutir la main du caporal. C’était sa meilleur technique, Vacation Delete, il allait certainement blesser Freezer avec cela, il le devait! Il envoya l’attaque vers le tyran, espérant qu’il soit un minimum fructueux dans sa défaite, et casser la notion d’invincibilité que le Seigneur de la galaxie se donnait sous cette forme...
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 875
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMer 3 Jan 2018 - 21:56
Dramatique et injuste, le destin de Raditz était en train de se confirmer, les transformations successives du Tyran le plus redouté de l’univers ne faisaient qu’accentuer la sureté de la mort prochaine du guerrier de l’espace. Perdant progressivement à la fois force et espoir, le saiyan ne pouvait plus compter sur rien pour l’aider, il était incapable de tenir face à son opposant en 3 ème forme, espérer résister en forme finale était donc une pure utopie. Après son spectacle haut en couleurs, Freezer s’était déclaré invincible, dévoilant son petit corps au traits si propres et clairs, il dégageait une force titanesque, une véritable pression pouvait se faire sentir dans l’air.

Le fils de Bardock était blessé, fatigué, désespéré, il devait sans doute vouloir fuir de nouveau, sa précédente tentative avait été déjouée, aucun défilement n’était possible sur cette scène macabre qui s’annonçait tragique. Cependant, le guerrier de l’espace aurait dû se montrer suppliant, aurait dû tenter de se soumettre, de demander pitié au démon du froid, mais rien de tout cela ne semblait se produire, au contraire, c’était tout l’inverse. Raditz se moquait ouvertement de la prestation pourtant impressionnante du Seigneur de l’univers, riant gueule ouverte sans la moindre retenue, quel piètre mourant il faisant, les saiyans étaient vraiment des êtres abjects. Gloussant à sa propre perte, le guerrier aux longs cheveux de marbre ne faisait que diminuer son temps de vie face à un Cold qui ne semblait pas amusé de la situation imprévue.

Embêté qu’un tel ignorant se mette à rire à un moment où il aurait dû supplier, Freezer dessina un regard frustré et quelque peu colérique vers Raditz, puis jeta un rapide coup d’œil à l’assemblée, il ne restait qu’un ou deux soldats ainsi que Rellum et Lava. De son air consterné, le démon du froid tentait de partager son sentiment à la fois confus et exacerbé, puis fixa de nouveau le rieur d’un regard froid et mécontent, Freezer allait faire payer l’audace de son adversaire lourdement. Agacé par Raditz, le Cold fit part de sa déception d’un ton irrité, nul doute qu’il était touché par la provocation du guerrier de l’espace, serrant le poing droit en direction de son opposant, Freezer s’imposa.

« Misérable créature ! Je te fais l’immense cadeau de te laisser une chance de me supplier et tu la refuses ? Pourquoi donc ne te mets tu pas à genoux ? »

Pris d’une sorte de folie meurtrière, Raditz se rua malgré ses blessures contre le Tyran, le regard du guerrier semblait vide, il était comme animé tel une marionnette de cirque, quel était cette mascarade ? Dans cette danse malaisante, le démon du froid évitait des coups aléatoires et illogiques, le saiyan semblait avoir perdu l’esprit, tentant de frapper, d’attaquer, de porter un assaut à Freezer sans aucune stratégie, enchainant simplement de battre Freezer.

Evitant ou parant les frappes successives, le fils d’Artic se sentait ennuyé de la situation présente, il ne s’amusait du tout à trainer un cadavre ambulant dans des esquives simples et des contres basiques. Heureusement, l’homme blessé autant mentalement que physiquement mit fin à ses tentatives au corps à corps, concentrant dans sa main une grande quantité d’énergie, s’il usait vraiment d’une telle technique avec les forces qu’il lui restait, c’était la fin assurée pour lui. Dans le plus grand des doutes, Freezer se mit en position d’encaisser la frappe, serrant les poings, se courbant légèrement, Raditz semblait mettre toute sa puissance dans cette attaque. Lançant son ultime technique, le saiyan avait envoyé une sphère pourpre entouré d’un halo électrique vers le Cold qui ne bougeait pas d’un pas, fixant les derniers espoirs du fils de Bardock foncer vers sa personne. Tendant les mains en avant, le Tyran stoppa net l’attaque, maintenant celle-ci immobile sans grande difficulté, interpelant même le saiyan qui devait être exténué de son effort inutile.



« Dis-moi saiyan, c’est ça ta plus puissante technique ? » Le Cold émis un petit rire narquois, reprenant. « Je ne trouve pas cela très sérieux. »

Contenant la sphère de ki entre ses deux mains, Freezer comprima cette dernière écrasant la boule de ki violette progressivement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une petite trainée de fumée entourée d’un arc électrique faiblard. Les mains de Freezer étaient enfumées, il soupira un instant puis s’adressa de nouveau au guerrier de l’espace, cette fois pas de demi-mesure, le regard du Cold était impitoyable, Raditz allait recevoir une bonne correction.

« Pour quelqu’un qui se moque de moi, tu me sembles bien faible, je vais te remettre les idées en place. »

D’un éclat temporel très court, le démon du froid se rua vers son adversaire, usant de nouveau de sa queue pour attraper cette fois-ci le cou de son opposant, l’homme blessé était pris comme un rat, de nouveau esclave de la bonne volonté du Tyran. Malheureusement, Raditz n’avait pas été un serviteur sage, il n’avait d’ailleurs pas été un serviteur du tout, il allait donc souffrir et mourir tel le macaque qu’il est. Plus petit, Freezer était à la hauteur du torse du saiyan, hauteur parfaite pour porter de directs coups dans le ventre de ce dernier, donnant trois coups surpuissants, ces frappes devraient projeter le guerrier de l’espace, cependant, le fils d’Artic le retenait afin qu’il reste sur place.

Chaque coup devait être une torture pour le saiyan, Freezer usait de la moitié de sa force, les coups ne traversaient donc pas le guerrier mais devaient causer moultes souffrances à son opposant tout en risquant de lui causer une hémorragie interne mortelle. Après ses trois abattoirs, le démon du froid libéra son prisonnier de son étreinte, laissant la basse caste s’écraser au sol, le Seigneur galactique savait que les trois coups qu’il venait de donner étaient suffisant, il était temps d’en finir. D’un regard toujours aussi impitoyable et hautain, le Cold ennuyé fit part de nouvelles remarques en la personne de Raditz.



« Quel dommage, tu étais à un fil de m’impressionner réellement, à la place, tu m’as juste agacé, quel dommage. »

Haussant les épaules et les bras à la hauteur de ses épaules d’un air sarcastique (cf visuelle !!), le Cold continua son monologue, posant sa patte droite sur le visage meurtri de son adversaire, tel un conquérant ayant pris le contrôle de nouvelles terres.

« Tu aurais pu m’être très utile, malheureusement les chiens ne font pas des chats, tu reste un saiyan, un pauvre déchet. »


Riant un instant, le Cold retira son pied, fixant un instant la dépouille qu’il laissait au sol, ce pauvre Raditz allait finir en feu d’artifice. Prenant appui sur le sol, Freezer pris lentement de la hauteur, restant verticalement aligné à sa victime pour que cette dernière puisse observer le spectacle. Pour les protagonistes pouvant ressentir le ki, l’alarme devait déjà avoir sonnée, le Seigneur de galactique allait user d’une technique bien trop connue, la boule de la mort, une technique ultime. Levant son index vers le ciel, le monstre pris la parole un peu plus fort, concentrant une minuscule sphère d’un violet sombre au bout de son doigt.

« Il est temps de te réduire en poussière ! Je vais réduire cette région en miettes par la même occasion ! »

Freezer s’était exprimé avec un air bien plus impatient et déplaisant, fixant d’un regard fou son adversaire au sol, Raditz avait peu de chances de s’en sortir, voir aucune. Était-ce la fin d’un simple guerrier solitaire ?

Alors que le démon du froid s’apprêtait à faire grossir la boule de ki, un fin rayon d’énergie jaune provenant du sol émoussa sa délicate peau, faisant couler une goutte de sang sur celle-ci. La boule de la mort disparue de l’index du Cold, une sorte de calme impensable survint, Freezer avait un air étonné, surpris, impressionné, se tournant lentement vers l’auteur de ce crime impardonnable. A quelques centaines de mètres se tenaient deux personnages aux traits grossiers, ce n’était autre que deux guerriers de l’espace ! Comment ? Que faisaient-ils ici ? L’un des deux guerriers était un grand chauve ressemblant à Nappa mais ce dernier n’avait pas de moustache, le deuxième était un grand dadet aux cheveux courts ébouriffées, ils portaient des armures complètes à une épaulette. Si Raditz avait l’œil, il pouvait comprendre que ces deux protagonistes étaient un duo de reconnaissance, sans doute de Vegeta 1 ou 2.

Le grand chauve semblait être le chef, il devait environner les 5000 unités, son allié les 2000 unités, il s’écria vers Freezer d’une voix excessivement grave.




« Ghwaha ! Relâche le caporal Raditz immédiatement ordure ! »

Les deux guerriers de l’espace ne comprenaient pas qu’ils s’en prenaient à Freezer, tout cela à cause de la forme du démon du froid qu’ils ne connaissaient guère, ne faisant même pas attention à Lava ou Rellum qui devaient se frotter les mains en observant la scène. Freezer quant à lui fit disparaitre son air surpris pour affichait une lassitude marquée, en voici deux qui allaient mourir avant Raditz, pointant l’index de son bras droit vers le plus faible des deux lascars, le Tyran tira un rayon de la mort, tuant sur le coup le minable dans une gerbe de sang qui crachait en tombant. Observant la mort de son ami, le grand gaillard fit exploser son ki en fonçant vers le démon du froid, hurlant à plein poumon un concentré de haine pour le monstre qui avait tué son ami.

« Sale enfoiré ! Tu vas me le payer cher ! »


Désireux de sauver Raditz et de venger son ami, le grand chauve tentait t’attaquer le Seigneur Galactique d’un crochet au visage, mais avant de pouvoir réellement s’approcher, le guerrier fut paralysé, Freezer usait de ses pouvoirs de télékinésie. Le Cold laissait le saiyan se débattre un instant, portant ensuite son regard vers le fils de Bardock avec un large sourire aux lèvres.

« Ohoh ! Tu as de petits amis avec toi, on dirait, ne t’en fais pas, je compte bien éliminer cet inconscient avant de t’achever. »

Étant assimilé au mot « inconscient», le chef du duo de reco cria de nouveau des provocations à l’égard du grand Tyran.

« Lâche moi que je te défonce sale larve ! »

Le soldat chauve commençait lentement a comprendre qu’il n’était pas tombé sur un adversaire de sa trempe, regardant Raditz au sol avec un air désolé et paniqué.

« Raditz, j’suis désolé… Arghhh ! »

Freezer usait de ses pouvoirs pour compresser « légèrement » la cage thoracique du colosse, faisant gémir de douleur ce dernier, le démon du froid retrouvait finalement le sourire, content de voir qu’il pouvait torturer une autre personne dans ce combat qui commençait à tourner au ridicule. Toujours avec sa magie, le Cold provoquait l’ascension dans le ciel du sauveteur fou, le pauvre saiyan chauve n’était qu’un éclaireur qui avait vu les exploits de Raditz à l’armée, il pensait bien faire en allant l’aider.  Ricanant lentement, le fils d’Artic leva son deuxième bras vers le cousin de Nappa, tirant de cette main là un rayon d’énergie qui traversa de part en part l’abdomen du guerrier. Relâchant immédiatement le corps, le saiyan décédé tomba au sol, inerte lui aussi. Terrible bourreau, Freezer se mit à rire, se tournant de nouveau vers le fameux Raditz qui allait lui aussi avoir le droit au même sort.

Sous le temps qui commençait à être pluvieux, le Cold leva de nouveau son index, annonçant le destin qu’il voulait tant appliquer à la race des saiyans sur un ton moqueur et narquois.

« Après t’avoir éliminé, je ferais un petit tour sur la planète Vegeta, il est tant de détruire de nouveau cette planète de misérables ! »

Une deuxième lueur commençait à apparaitre sur l’index levé de Freezer… Comment ça une deuxième lueur ?
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockVen 5 Jan 2018 - 12:27
La destinée est une maîtresse cruelle et sans pitié, et il n'y avait pas de meilleur exemple que le cas de Raditz : un saiyan qui avait pour souhait de se défaire de sa lâcheté et de sa peur de la mort au profit du courage pour lequel son peuple était reconnu ; et le voici maintenant face à la Faucheuse en personne, terrifié pour sa misérable vie sans aucun échappatoire possible.

Cette réalisation que la fin s’approchait sans aucune possibilité de s’en évader avait provoqué chez lui un rire hystérique, à la plus grande confusion et au plus grand agacement de son adversaire. Freezer voulait que le caporal implore sa pitié et lui épargne sa vie insignifiante. Raditz aurait été tenté de supplier pour son existence si il pouvait encore entendre raison mais ce n’était plus le cas. Son corps était meurtri et sa pensée embrumée par la fatigue et le désespoir, la seule chose qui lui était importante désormais était de faire de sa mort une plaie pour le démon du froid. Après que ce dernier ait exprimé sa confusion envers les agissements du frère de Goku, il se mit de rire de plus belle pour insulter davantage son ennemi.

Son ricanement fou ne cessa uniquement que lorsqu’il chargea le tyran dans un dernier acte d’opposition. Mais c’était en vain, ses coups étaient envoyés approximativement sans réfléchir, son opposant esquivait et parait ses piètres tentatives sans aucune difficulté. La panique et le désarroi du guerrier à la longue chevelure était apparente sur son visage, son incapacité a prendre l’avantage le rendait de plus en plus désespéré à chaque offensive.

C’était avec le peu de rationalité qu’il lui restait qu’il décida d’abandonner ses futilités. Si il avait une chance de blesser Freezer, ça serait avec Vacation Delete, une technique qu’il avait mise au point pour paralyser ses adversaires pour une longue durée de temps. Qui sait, peut être même que ceci lui donnera suffisamment de temps pour tenter une seconde fois de fuir? C’était un brin d’espoir que le caporal s’était donné. Chargeant son attaque, il pouvait voir le tyran se mettre en position pour encaisser la prochaine offensive du saiyan. C’était une manoeuvre risquée, il concentrait la majorité de son énergie restant en lui pour générer la boule de Ki aux faisceaux électriques mais il n’avait plus rien à perdre à ce stade. Il envoya l’attaque avec la conviction que ça allait fonctionner ; malheureusement pour lui, l’écart de puissance était trop grand pour que même sa technique la plus puissante puisse égratigner le seigneur de la galaxie.

Le démon du froid l’arrêta de ses deux mains sans aucun effort avec une expression désintéressée sur son visage. Le guerrier n’en revenait pas qu’il puisse stopper tout ce qu’il lui restait aussi facilement. Il ne pouvait plus faire chose hormis trembler et tomber de fatigue sur ses genoux, incapable de faire une phrase cohérente alors que le tyran l’interrogeait. Il savait déjà que la mort l’attendait, mais c’est seulement maintenant qu’il comprenait toute la terreur que Freezer pouvait inspirer. Il n’était plus tant effrayé par sa propre fin ; il était effrayé par le diable blanc qui se tenait en face de lui.

Alors que le Vacation Delete disparaissait d’entre ses mains, les yeux du Seigneur étaient devenus meurtriers ; Raditz avait l’impression de se faire écraser juste par son regard. La pression qu’il exerçait sur lui le paralysait davantage que la fatigue et ce fut sans grande résistance que Freezer l’attrapa au niveau du cou avec sa queue. Raditz essaya de se débattre avec le peu de force qui lui restait mais ce fut, encore et toujours, en vain. L'étreinte était forte, il arrivait à peine de respirer mais le pire ne faisait qu’arriver. En position, le démon du froid lui assaillit un coup de poing surpuissant au ventre. La douleur était indescriptible, il en crachait une quantité non négligeable de sang. Il aurait dû valser dans les falaises mais la poigne du tyran le maintenait sur place. Dans son sadisme, Freezer le frappa deux autres fois avec la même puissance. À chaque coup qu’il recevait, il se sentait quitter ce monde pour l’au-delà, la souffrance était intenable mais pourtant, il était encore là. Au fond de lui rester l’espoir de résister face à l’empereur, il devait probablement sa survie à ce fin désir.

Le démon du froid lâcha enfin prise du cou du guerrier qui s’écroula tel un cadavre. Il tremblait encore, les mains sur son ventre pulvérisé par son adversaire. Ce dernier profita de la position peu flatteuse de son ennemi pour lui écraser la tête contre le sol et l’humilier davantage. Il commenta sur ce qui aurait pu advenir de lui en tant que son serviteur, avant de venir à la conclusion qu’il restait qu’un saiyan, un déchet. Ce commentaire sur son peuple énerva Raditz mais il ne pouvait rien d’autre que de se plier en deux, même pas capable de produire un son autre qu’un râle de douleur.

Freezer avait fini de s’amuser avec son souffre douleur, décidant qu’il était grand temps d’effacer le frère de Kakarot de la surface de la Terre ainsi que toute la région environnante. Malgré son manque d’entrainement en la matière, Raditz pouvait sentir le ki du sadique s’amplifier. Il pouvait ainsi voir la mort arriver, une fin peu glorieuse, plié en deux par la douleur, incapable d’arrêter son assassin de l’achever ; c’était là un bien triste tableau.

Mais alors que le tyran s’apprêtait à envoyer la boule de la mort, deux éléments perturbateurs se pointèrent pour repousser l’inévitable de quelques minutes. Il s’agissait d’un duo de reconnaissance saiyan qui avait eu le malheur de se montrer au pire des moments. Ils allaient devoir faire face à Freezer sans le savoir. Leurs destins étaient scellés dès la seconde qu’ils sont rentrés dans le champ de vision de Freezer. Le caporal profita de ce court moment pour se remettre sur pied, malgré la difficulté induite par la douleur. Il regardait en l’air, les dents serrées, il ne pouvait rien faire que d’observer la mort de ses braves soldats qui voulaient le secourir de l’enfer qu’il vivait. Il vit avec horreur et rage le second du groupe se faire tuer sans aucune cérémonie, d’un simple laser à travers le cœur. Voir ses confrères se faire décimer de la sorte l’envahit de colère envers le tyran. Le chef de l’escouade se mit à charger sur le monstre, à l’horreur du caporal qui ne désirait pas voir un autre des siens mourir sous ses yeux.


“Fuis, pauvre fou!”

Malheureusement pour le valeureux saiyan, c’était déjà trop tard. Le seigneur du froid avait déjà utilisé ses terrifiants pouvoirs psychique pour le bloquer sur place. Freezer profita pour regarder une nouvelle fois et le provoquer davantage avec son sourire toujours aussi détestable. Raditz ne pouvait rien faire pour sauver l’inconscient, il était si inutile en tant que caporal, incapable de défendre les siens. Sa rage ne faisait que grandir en voyant son collège souffrir mille morts à la main de ce psychopathe. Il se haïssait de pouvoir rien faire et souhaitais torturer le démon du froid pour tout ce qu’il avait fait contre le peuple saiyan, passé et présent. Il acheva sa victime d’un coup avant de laisser son cadavre tomber sur la roche. Il se mit à rire de bon coeur. Ce même rire s'amplifiait dans la tête du guerrier à la longue crinière, tel un écho.



Le génocidaire leva son doigt vers le ciel une seconde fois tout en annonçant son prochain projet après la mort de son adversaire. Détruire pour la seconde fois Vegeta. C’était le point de rupture.

Toute sa haine accumulée depuis le début de son affrontement contre le diable se manifesta en lui tel un volcan en éruption. La roche autour de lui se fissurait soudainement, le ciel se couvrit, la mer s’agita de plus belle et des éclairs frappèrent le sol autour du caporal. Soudainement, toute la pierre s’envola autour de lui et explosa dans les airs. Il se mit à pousser un immense cri qui perça les cieux. Sa chevelure noir devint dorée et une aura jaune le recouvrait entièrement. Le misérable Raditz était devenu la pire peur du tyran. Celui qu’on nommait comme étant faible par ses propres congénères, lui qui avait été humilié et maltraitée par la destinée avait enfin réussi la transformation légendaire, il était devenu un Super Saiyan.

Il fixa du regard le tyran qui devait être effrayé, son regard était sombre et rempli de haine. Il ne ressentait plus la fatigue et de la crainte, il n’avait plus qu’une idée en tête avec sa nouvelle transformation et c’était de briser le démon du froid. Le tyran, certainement paniqué en voyant son adversaire renaître de ses cendres, envoya la boule de la mort en direction du caporal. Il restait planté, stoïque face à l’attaque. Quand l’attaque arriva à la moitié de son chemin que le nouveau Raditz chargea une attaque un court instant. Une boule violette qui résidait dans la palme de sa main et qu’il jeta sur la technique emblématique du Seigneur fou. Les deux attaques rentrèrent en collision en plein ciel. Les deux obus explosa avec une force incroyable, une lumière pourpre engloba l’espace entre le caporal et le tyran. Le temps que l’éclat disparaisse, Raditz était déjà en train de charger sur Freezer. Dès qu’il fut au contact avec le psychopathe, le guerrier de l’espace lui assigna un coup de poing dans le ventre d'une brutalité sans égal. C’était en guise de remerciement des derniers assauts du fou. Ne perdant pas une seconde à profiter de l’expression de douleur de son nouveau martyr, il enchaîna son offensive en attrapant l’avant-bras droit de la main gauche et d’un coup sec, il envoya sa main droite plate frappa brutalement l’espace entre l’épaule et le bras dans le but de déloger le humérus pour être sur qu’il soit limité dans ses futurs vaines tentative de le blesser. Étant tout accrocher à l’avant-bras, il se mit à foncer vers le sol, emportant avec lui le tyran. Il le jeta contre la roche encore présente, pour l'encastrer parmi la pierre.


“Ceci fera un excellent tombeau pour un chien de ton espèce. Adieu”

Dans la paume de la main grande ouverte du Super Saiyan, une énergie violette s'amplifia, des petits éclairs virevoltaient autour de l’énergie. Il fixa un court instant le futur décédé avec un sourire des plus sadiques. Toute ses envies de domination et contrôle lui avait été accordé avec cette nouvelle transformation. Ceci dépassait même le combat actuel, il sentait capable de pouvoir diriger le monde comme ça avait été le cas dans l’Univers d’origine de Nemor. Ce moment était des plus satisfaisant pour lui, un véritable ego-trip. Mais bon, l’heure était maintenant comptée, il était temps d’en finir avec le destructeur de sa planète. Soudainement, une énorme vague d’énergie apparue dans la main du caporal et fonça dans la tombe du démon du froid. Une fois que la vague avait touché le sol et le tyran, elle ressortit directement du trou verticalement, attrapant dans sa course l’un des deux derniers soldats qui avait survécu la transformation de leur patron.

Spoiler:
 

Est-ce que Freezer pouvait avoir survécu à l'attaque, c'est une probabilité qui faisait saliver le saiyan. Continuer sa punition indéfiniment allait être la source de tellement d'amusement pour le guerrier enragé. Il posa également son regard sombre et froid sur la courte audience qui admirait son tourment. Qu'ils viennent se rajouter aux festivités, il les attendait de pied ferme. Peut être que cette élan d'ego allait lui couper cher prochainement. Mais c'était peu probable...
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 875
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockVen 5 Jan 2018 - 15:52
Le balai cruel était terminé, Freeze s’était lassé de son nouveau jouet et comptait bien faire des adieux explosifs au pauvre Raditz, créant une puissante boule de la mort qui allait non seulement éliminer le saiyan, mais aussi toute la région. Cependant des invités indésirables s’étaient joints à la petite fête, deux guerriers de l’espace qui n’avaient pas hésités à être grossier en présence du Seigneur de la mort qu’était le Cold, ils méritaient une lourde punition, ça ne faisait nul doute. C’est donc pour montrer un bel exemple à ses troupes et Raditz que le puissant destructeur de monde avait produit deux exécutions des plus droites, aucune pitié pour les faibles, ce pourrait être un dicton du Tyran. Bien heureux d’avoir supprimer deux vies de plus sous le regard impuissant du fils de Bardock, Freezer jubilait et semblait de nouveau prendre goût à la vie, souriant pleinement, reprenant sa besogne en fixant le guerrier au cheveux longs.  

C’est donc en levant son index droit de nouveau que le fils d’Artic se préparait à anéantir Raditz de ce plan d’existence, préparant la technique tant redoutée : la boule de la mort, celle-ci grandissait lentement alors que le guerrier de l’espace survivant semblait relevé.

« Hin hin hin … Tu te relèves ? Et bien affronte debout ton destin ! »


Cria l’infâme Freezer, lançant avec hargne son attaque fétiche, qui était d’une telle taille qu’elle coupait la vue du Cold, il ne voyait plus Raditz et n’entendait qu’un cri de rage, évidement, cela devait être un cri de désespoir, bien que ça n’en ai pas l’air. Cependant, sans pouvoir observer le saiyan, Freezer pensait juste que ce dernier hurlait dans une dernière crise de folie, c’était classique, la victime sentait la fin et le refusait, mais il n’y avait pas d’échappatoire. Malheureusement la fin était toute autre que celle prévue par le démon du froid, alors qu’il se mettait à rire du sort qu’il avait réservé à Raditz, une énorme explosion se fit entendre, détruisant la sphère violette avant qu’elle ne touche le sol. Projeté légèrement par la détonation, le Cold eu un air surpris, étonné, comment était-ce possible ? le misérable mourant était désormais capable de détruire une telle-attaque ?

Le regard perçant au travers de la fumée provoquée par le choc, Freezer constata la plus terrible des découverte, son adversaire n’était plus un vulgaire cadavre ambulant, ce regard, ces yeux, cette couleur de cheveux… tout ceci n’était autre qu’un super guerrier de l’espace ! Le Tyran était tétanisé en observant le nouvel état de Raditz, comment un minable comme lui pouvait-il être devenu un guerrier de la trempe de Son Goku ?! Cloué sur place, les poings fermés, le frère de Cooler ne réfléchissait et ne pensait même plus, fixant simplement d’un air pleinement ahuri le super saiyan légendaire.  Lorsque le combattant aux cheveux d’or porta son regard sur Freezer, ce dernier fit un léger pas en arrière, comme s’il venait de se rendre compte d’une terrible erreur, le Cold savait comment avait terminé son dernier combat, il ne voulait pas perdre !

« Mais comment as-tu… - »

Incapable de finir sa phrase, le démon du froid venait de subir le plus douloureux coup de sa vie, plié directement en deux, le Cold cracha directement du sang, cela avait beau être le premier vrai coup qu’il subissait, il en valait bien une dizaine a lui seul tend la force rencontrée était grande. Incapable de prononcer un mot, ni même de respirer ou crier face à la brutalité et la sauvagerie du coup, le Cold se contentait de gémir silencieusement dans sa position de faiblesse incontestable. Terrassé, Freezer subissait ensuite une frappe du plat de la main dans l’humérus supérieur, causant une destruction partielle de l’os par la simple puissance du coup, faisant cette fois-ci crier de douleur le Tyran. Emporté sans avoir le temps de se plaindre vers le sol, le Seigneur de l’univers fut envoyé au sol dans un lit de pierres brutes, griffant sans mal le dos du frère de Cooler, encastrant la créature sous un bon mètre de roches.

Piégé dans une tombe rocheuse, Freezer n’était plus que spectateur de la prochaine attaque de Raditz, le saiyan semblait incomparablement plus fort, les rapports de forces s’étaient donc inversés ? Levant maladroitement le bras pour tenter de dire à son adversaire d’attendre, le Cold ne recevra Qu’une insulte et des adieux, se faisant pulvériser dans une gigantesque vague déferlante détruisant la terre alentour. Cette vague énergétique était si puissante qu’elle créa un geyser qui projeta le Tyran dans le ciel, ce dernier parvint à se stabiliser en l’air au prix de moultes efforts, haletant face au corps dans le ventre qui lui avait précédemment coupé la respiration.

Posté à environ 15 mètres de haut, Freezer observait son adversaire qui était lui plus bas, à environ 3 mètres de haut, posant sa main sur son ventre blessé, le Cold était remis en question, il comptait bien savoir a qui il a à faire. C’est donc avec une expression anxiété et un soupçon de surprise mêlée à la terreur que le fils d’Artic interrogeait son légendaire adversaire.

« Q- Qui est-tu donc ? »

Demandait le diable qui semblait avoir, en seulement trois attaques, perdu une énorme quantité de son endurance. Regardant ses mains pendant que son potentiel adversaire était en train de répondre, Freezer attendait la réponse de ce dernier, après quoi, il tenta une attaque.

Le Cold fit une charge directe vers Raditz, tentant d’enchainer le guerrier doré de nombreux coups de poings au torse, après quelques coups, il usa de d’une projection télékinésique pour repousser son adversaire. Levant son index vers son opposant, le Tyran tira plusieurs rayons de la mort en pagaille, tentant de toucher a tout prix le corps du saiyan. Suite a une dizaine de salves, les tirs étaient brillants et devaient exploser au tour de Raditz, une vraie porte d’entrée pour Freezer qui fit une charge, tête la première vers l’abdomen de son adversaire, suivit d’un coup massue les mains jointes sur le haut du crâne.

Normalement projeté vers le sol, Raditz sera ensuite mitraillé de Kikoha, en peine à trouver une stratégie à cause de son état de choc actuel, le Tyran fit tomber une pluie de feu sur la zone rocheuse dévastée qu’était devenue cette simple plage. Après son assaut, le Cold fixa un instant son opposant, faisant sans doute constat d’un résultat mitigé de son assaut.

Freezer dessina un léger sourire sur son visage, il avait un plan et espérait qu’il fonctionne, il suffisait de demander à son opposant un peu de temps pour que le Cold passe en pleine puissance. Dans sa forme 100% pleine puissance, le démon du froid devenait deux fois plus puissant au moins, cependant, cela lui coutait énormément en endurance et il ne pouvait pas tenir longtemps cette forme sans être en état d’extrême fatigue. Mais Freezer devait gagner, il allait donc jouer sur la fierté de son adversaire.

« Écoute saiyan, j’ai une proposition à te faire, je voudrais te la faire dans ma langue natale. »

Patientant une petite seconde pour rependre, il discuta dans un langage complétement incompréhensible.

« Rogroroh nigigigha ! »



« Ça veut dire : Que dirais tu de me laisser un peu de temps pour que j’atteigne ma pleine puissance ? »

Laissant quelques secondes à son adversaire pour réfléchir, le Cold reprit.

« Il serait bien plus amusant que nous nous battions tous les deux à pleine puissance n’est-ce pas ? Tu pourrais avoir un défi plus grand encore en m’affrontant dans ma plus puissante métamorphose ! »

La proposition de Freezer était un vrai challenge, il était risqué d’accepter une telle offre, cependant, le Seigneur Galactique avait aussi conscience de la fierté des guerriers de l’espace, ce serait se méprendre que d’assurer que Raditz refuse l’offre.

Spoiler:
 
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMar 9 Jan 2018 - 15:33
L'affrontement entre le démon du froid et le saiyan avait pris une tournure des plus intéressantes. Le misérable et faible caporal avait finalement réussi à réveiller en lui la transformation légendaire ; il s'était enfin transformé en Super Saiyan suite aux provocations constantes de Freezer et de la mort de ses confrères. Enragé par la cruauté du tyran envers son espèce, c’était avec cette nouvelle force qu’il allait lui faire regretter toute l’histoire que son peuple avait eu avec lui une bonne fois pour toute. La destruction de Vegeta, la mort de ses confrères, la torture qui lui avait fait subir pour son simple amusement... Raditz allait transformer le peu de temps qu’il restait au démon blanc parmi les vivants en une véritable supplice : il allait lui faire vivre une punition pire que ce que les enfers pourraient lui infliger.

La balance des forces venait de basculer en faveur du guerrier aux cheveux dorés : non seulement il avait détruit aisément l’attaque fétiche du sadique mais il venait enfin de lui donner un coup dévastateur dans le ventre, lui coupant le souffle. Lui qui avait tant peiné à l’atteindre il y a quelques minutes, cette attaque réussie le remplit d’une joie vicieuse, et l’expression de l’empereur mêlant terreur et douleur ne faisait qu’amplifier ce sentiment. Les gémissements du tyran plié en deux, incapable d’exprimer sa peine autrement, ne faisait que motiver le saiyan. C’était avec délice qu’il brisa les os de son adversaire qui ne pouvait rien d’autre que hurler son mal. C’était avec régal qu’il l’enfonça dans le sol rocheux de la plage et qu’il l’observa vainement lever son bras pour implorer un temps mort, avant de le pulvériser par une vague déferlante des plus puissantes. Le Super Guerrier savourait sa nouvelle puissance au détriment de son nouveau jouet.

Le démon du froid était néanmoins toujours en vie, complètement tétanisé par sa victime devenue bourreau. Raditz afficha un sourire perverti par le sang à la vue de son travail inachevé. Il le fixa du regard tel un prédateur fixant sa proie, prêt à lui bondir dessus pour continuer le carnage. Le démon demanda d’une voix apeuré : qui était-il ? Voir Freezer dans un état aussi pathétique fit exploser de rire le guerrier enragé. Oh, comment le grand tyran, dirigeant de toute la galaxie, pouvait tomber aussi bas?


“Pour quelqu’un qui se moque de moi, tu me sembles bien faible.” Dit-il, fier de faire écho à l’orgueil perdu de son ennemi. ”Tu sais déjà qui je suis. Dis moi, comment tu vis le fait de perdre la vie face à un simple laquais?”

Du pur mépris guidait ses paroles, mais comment ne pouvait-il pas l’être ? Il avait le pire ennemi de son espèce proche de pleurer pour avoir sa pitié ; une chose que le caporal n’allait pas lui accorder. Le sentiment de pouvoir lui montait à la tête, il se pensait indestructible à présent. Et ce fut avec un sourire vicieux et un regard noir qu’il accueilla la tentative d’offensive du tyran. Il para aisément ses coups de poing, à ce stade le démon du froid ne faisait que se débattre du point de vue du saiyan. Il fut quand même surpris par la poussée télékinésique, offrant suffisamment d’espace pour que le démon apeuré ne subisse pas une contre-attaque des plus douloureuses.

Le seigneur de la galaxie se mit à tirer vaguement des rayons de la mort en direction du guerrier aux longs cheveux jaunes. Raditz se tenait dans les airs, les bras ouverts, encourageant clairement son ennemi à faire de son pire. Les balles de ki explosèrent à quelques millimètres du caporal, son aura d’energie dorée semblait les intercepter au milieu de leur course. Cette excés de confiance de la part du saiyan le laissa grand ouvert à la charge de Freezer dans son abdomen, l’étourdissant suffisamment longtemps pour que le démon du froid lui donne un coup de massue qui l’envoya sur le sol. Réceptionnant sa chute avec brio malgré le choc, il regarda en l’air pour voir la pluie de feu qui se dirigeait vers lui. Cette fois, pas de surestimation de ses capacités, il ouvrit la paume de sa main droite et utilisa son Shining Friday pour bloquer les projectiles qui pourraient le toucher.

Le constat de cet échange était que Freezer avait réussi à le frapper deux fois… C’était déjà deux fois de trop. Le caporal le fixa d’un air agressif, on pouvait lire sa soif de sang dans ses yeux. Son visage était maintenant peint d’un rictus en réponse au léger sourire de Freezer. Pensait-il que cette faible offensive allait lui redonner l’avantage? Le caporal ne perdit pas davantage de temps et fonça à une vitesse ahurissante vers son adversaire et l’attrapa par la gorge avec sa main droite, le soulevant davantage dans les airs.
C’est à ce moment-là que le tyran commença à lui faire une proposition, étrangement dans sa langue natale. Le saiyan répondit à cela en serrant davantage son étreinte sur sa gorge.


“Parle normalement, avant que je perde patience.”


Le démon du froid traduisit ce qu’il venait de dire : il demandait à Raditz de le laisser quelques instants pour qu’il puisse atteindre sa puissance maximale. Le guerrier le fixa du regard un moment, comme s’il était en train de peser le pour et le contre de le laisser devenir plus puissant. Le tyran tenta de faire pencher la balance en sa faveur en essayant d’appeler en lui l’envie de défi pour laquelle son peuple était tant réputée pour.

Le caporal se remit à rire de plus belle face au marchandage de son adversaire. Il ne perdit pas de temps avant de charger son poing gauche avec du ki pour le frapper dans le ventre une seconde fois ; une frappe encore plus douloureuse que la précédente.


“Bien essayé, ordure, mais je crains de devoir rejeter l’offre. Pourquoi voudrais-je que mon jouet me donne davantage de résistance? Tu devrais pouvoir répondre à cette question aisément, Freezer!”


Son sourire ne pouvait pas être plus large, l’ironie de la situation était trop belle pour être ignorée de quelconque façon et Raditz en savourait chaque instant. Il continua à serrer davantage son emprise sur son adversaire pour en le fixant droit dans les yeux : il ne pouvait pas se lasser de l’expression de terreur sur le visage de son adversaire. Il finit par le lâcher et, dans un laps de temps très court, le saiyan donna une droite au niveau de la tempe, projetant sa cible sur plusieurs mètres à une allure folle, jusqu’à qu’il s’écrase sur une île avoisinant le lieu du combat. Le saiyan ne se fit pas attendre pour rejoindre l'infâme tyran.

“Je dois dire, je suis surpris que tu aies survécu à ma précédente vague déferlante. Voyons comme tu tiendras face à deux!”


Comparé à l’état de détresse dans lequel il était il y a quelques minutes, il était devenu incroyablement sûr de lui, peut être même plus que Freezer lorsqu’il il le torturait pour son plaisir personnel. Il était maintenant au-dessus de sa cible, qu’il soit encore à terre ou debout. Les deux mains ouvertes vers le sol, il utilisa son Double Sunday renforcé par la forme du Super Saiyan. Aurait-il dû lancer une attaque plus puissante pour s’assurer de la mort du seigneur de la galaxie? Certainement mais il ne voulait pas cela. Il voulait le pousser à bout d’abord, le voir supplier pour la douce libération que la mort lui offrirait. Qu’il ait esquivé ou pas, l’ile sur laquelle il s’était retrouvé disparut brièvement dans un flash de lumière, agitant la mer de vagues violentes et capricieuses. Le caporal était clairement amusé par sa toute nouvelle puissance, sa fierté venait d’atteindre un nouveau niveau. Néanmoins, dans l’excitation, il perdit sa cible des yeux et n’ayant pas encore maîtrisé la détection de ki, il se retrouva sans aucune idée de la position de son adversaire, qu’il soit encore en vie ou vaporisé avec l'île. Il gagna en altitude et se mit à scruter chaque îlots, sur les traces du tyran. Mais rien a faire ; il perdit rapidement patience devant son incapacité à le retrouver. Il pouvait très bien gagner en puissance pendant qu’il s’était éclipsé. Il se mit à hurler pour être certain d’être entendu par quiconque était dans les alentours, en particulier son opposant.

“Sors de ta cachette, Freezer! Je n’hésiterais à détruire cet archipel si je le dois pour te retrouver!”


A peine avait-il fini son discours qu’il commença à canarder chaque ile présente de puissantes vague déferlantes pour les faire disparaitre de la surface du globe. Le tyran avait maintenant un temps limité devant lui avant qu’il soit découvert ou frappé violemment par l’une des attaques de Raditz.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 875
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockSam 13 Jan 2018 - 23:00
L’amusement de Freezer avait rapidement tourné au cauchemar, l’élément déclencheur de ce mauvais rêve n’était autre que la mort exécutoire et sale de deux combattants saiyans, comme toujours, le Cold en faisait trop et semblait encore une fois en payer le prix. Transformé en super guerrier de l’espace, Raditz était devenu la pire peur et la plus intense forme de hantise auquel pouvait faire face le Tyran galactique qui, malgré ses efforts, n’avait jamais pu exterminer les saiyans et encore moins les super saiyans. C’est donc dans une atmosphère pesante que Freezer avait fait sa terrible découverte, tentant en vain de résister au guerrier de légende qui avait porté un premier coup d’un rare violence. Incapable de se défendre, le fils d’Artic s’était fait balader fait plusieurs coups et une vague déferlante puissante, tout ceci ridiculisait le puissant Freezer ! C’était injuste ! Blessé physiquement et mentalement de l’excès de puissance de Raditz, le monstre des monstres grinçait des dents face à la provocation du singe qui lui faisait front, ce dernier allait le payer cher.

Tentant un assaut comme il l’avait fait précédemment, le démon du froid avait charger son opposant, usant de sa rage pour faire regretter l’évolution de cette mauviette de Raditz, cependant, c’était vain, le guerrier de l’espace avait passé un cap, un gouffre séparait maintenant les deux êtres. Inutile, l’enchaînement de corps à corps de Freezer faisait peine à voir, le Cold avait beau avoir une puissance sans limite, il était toujours plus faible que son adversaire qui évitait face coup avec ce même fin sourire insupportable qui faisait s’enrager d’avantage le Tyran.

Malheureusement pour Freezer, la colère et la frustration n’améliorait pas ses capacités, au contraire, aveuglé par son amour propre blessé, le seigneur galactique faisait des frappes frénétiques sans précision, sans réelles tactiques. Déjoué par son opposant, le Cold n’avait rien su faire pour réellement le blesser, le mitraillage de rayons de la mort avait des airs de ridicule : Les rayons ricochaient sur le saiyan. Furieux de son énième échec, Freezer chargea son adversaire au niveau du ventre avec succès, le coup devait être puissant et ravageur, cependant il n’entendait aucun gémissement de la part de son opposant dont il ne voyait pas le visage. D’ailleurs, la charge du Cold n’avait même pas fait bouger Raditz, symbole d’un autre échec cuisant dont le coup sera dur : Une frappe massue contre le crâne du Tyran, projetant ce dernier sur le sol. Se relevant rapidement avec un air irrité et hargneux, le fils d’Artic s’envola à grande vitesse en tirant de nombreuses vagues déferlantes au-dessus du saiyan, action évidement stupide et parée presque immédiatement par une technique du guerrier de l’espace. Evitant la chope de son adversaire doré, le démon du froid avait au moins réussi à bloquer une petite partie de l’assaut, faisant front d’assez près a son opposant.

Dépité, Freezer comprenait qu’il n’avait aucune chance dans cette condition, il lui était impossible de gagner, il devait user de sa pleine puissance s’il voulait avoir la moindre chance de gagner, c’était une infâme imposition que lui faisait le destin, mais qu’importe, le Cold n’allait pas perdre. Agité par ses échecs, sa colère, son impatience, Freezer était perdu, il devait le reprendre, respirant fortement face à Raditz auquel il fera sa fameuse proposition. Galant et surtout profiteur, le fils d’Artic demandait sans aucune honte à son adversaire d’attendre sagement qu’il est atteint sa forme la plus puissante, avec cette force, il pourrait sans doute égaler Raditz. Ayant énoncer sa demande dans sa langue, le démon du froid traduisit rapidement son charabia natal que le saiyan ne semblait évidemment pas comprendre.

Cependant, Freezer n’eut pas le luxe d’une réponse, seulement un rire, un rire décrivant l’intense confiance de Raditz, cette hilarité était une vraie torture mentale pour le Cold qui ne demandait qu’a éliminer ce misérable caporal. Lâche, le fils de Bardock n’allait pas donner plus informations au Tyran galactique, d’un mouvement rapide il enfonça son poing droit contre l’abdomen du seigneur du mal, pliant encore ce dernier en deux. Se laissant descendre vers le sol pendant que les paroles vénéneuses du caporal étaient déblatérées, Freezer reprit son souffle, réfléchissant à une tactique, il avait déjà beaucoup perdu en endurance.

Evidement, ceci sonnait le glas de la fin pour le fils d’Artic, s’il ne trouvait pas rapidement un moyen de se transformer ou d’affaiblir considérablement son adversaire, nul doute qu’il allait en payer lourd le tribut. Assimilé à un jouet, Freezer rétorqua avec haine à l’encontre de son opposant, les poings fermés et serrés.

« Sale macaque, tu ne paies rien pour attendre ! Je vais t’envoyer dans la prochaine dimension ! »

Confirmant ses intensions d’en finir avec Raditz, le Tyran fit face à deux attaques surpuissantes de Raditz, deux rayons dorés à l’énergie prodigieuse, Freezer était en fâcheuse posture. Usant de son ki en réserve, l’être mauvais usa lui aussi d’une double super vague déferlante, les deux doubles rayons se percutèrent, cependant le démon du froid n’avait clairement pas l’avantage, peinant à maintenir une pseudo égalité, le frère de Cooler fut vite repoussé. Projeté par la force sa propre attaque et carbonisé par l’ensemble des 4 rayons qui lui venaient dessus, le Cold disparu dans une énorme explosion dorée d’un grand diamètre, provoquant un bruit sourd intense et long, l’explosion dégradait la bombe H au niveau de simple kikoha.

Emporté dans un cataclysme de puissant provoqué par sa hargne sans réflexion, Freezer subissait une véritable destruction par la lumière, carbonisant le corps du pauvre démon. Cette énorme explosion engloutissait une grande partie de la plage, détruisant une section de la côte entière ainsi que qu’une partie d’un village proche, le ciel était illuminé par l’explosion, le carnage était total.

Spoiler:
 

Après cette confrontation aux conséquences gigantesques, un énorme typhon c’était dessiné, perçant les limbes des mers, aucun démon du froid en vue, était-ce la fin ? L’énergie de Freezer était encore perceptible dans l’eau profonde, elle était bien plus faible, bien plus réduite, il était clair que le Cold avait subi d’incroyable dégâts. Sentant l’énergie de son adversaire, le Tyran était en train de dérivé dans un puissant flot marin, les yeux fermés, temporairement au seuil inconscient, dérivant le centre du typhon, il savait qu’il avait un peu de temps dans son subconscient. Ouvrant les yeux dans le rapide flot marin, Freezer découvrait son corps blessé, son bras droit créait un fin filet de sang qui s’échappait dans le flot en question, son œil gauche était très douloureux, il ne pouvait pas l’ouvrir de nouveau. Malgré sa lourdeur terrifiante et son inconfort évident suite aux assauts répétés de son adversaire, le démon du froid était lentement sorti de l’eau, couvert de blessures et brulé sur une vaste partie du dos, il observait son opposant qui tirait bêtement sur les ilots les plus proches. Ce singe stupide ne ressentait pas les énergies, il allait le payer.

Ressemblant son ki dans un silence total, le fils d’Artic tentait de garder son sang-froid, il devait concentrer ses forces pour continuer ce qui serait le dernier combat de Raditz. Profitant du temps mort qu’il possédait, le démon du froid borgne se courbait concentrant une monstrueuse quantité d’énergie qui agitait les flots environnants. Des éclairs encerclaient le plus redouté des tyrans qui fixait avec une grande hargne son adversaire au loin, cet idiot de saiyan signait son arrêt de mort en perdant de vue le frère de Cooler. Au fil d’une minute généreuse de concentration, atteignant sa forme la plus puissante, Freezer profitait d’une augmentation musculaire importante et d’un gain de force considérable, il était maintenant deux fois plus puissant. Pour le Cold, l’usage de cette pleine puissance était risqué, il n’avait que peu de temps avant que son corps ne supporte plus cet effort colossal qu’il faisait actuellement.

Émettant une charge furieuse vers son adversaire, Freezer n’avait pas perdu une seule seconde à parler, il allait surprendre son nouvel adversaire par l’augmentation de force qu’il avait subi. Tentant de percuter d’un coup de coude droit la colonne vertébrale de son opposant, le démon du froid se montrait sans pitié, passant via le vol du dragon face à Raditz pour lui donner une puissante frappe au visage. Après cette frappe au visage, le Cold se glissera en arrière, prenant deux bons mètres de distance avec le saiyan pour tendre son bras vers lui, avouant d’une voix bien plus sûre d’elle.

« Je t’ai eu ! »


A ce moment précis, Raditz ne pouvait plus bouger, Freezer avait usé de sa psykochinésie pour paralyser son adversaire, incapable de bouger, le fils de Bardock ne pouvait plus faire grand-chose, peut être constater la force nouvelle du Cold. Ricanant, Freezer soulevait doucement le guerrier aux cheveux dorés, faisant état de sa forme actuelle.

« Hinhinhin, pauvre idiot, je suis désormais a 100% de mes capacités, tu viens de commettre ta dernière erreur ! »


Raditz se sentait en train de monter dans le ciel, une puissante pression le forcer à être déplacé a distance selon les plaisirs et envies du démon du froid, ce macabre jeu qu’ordonnait Freezer allait vite être terminé, un jeu d’artifice sanglant.

« Tu à oser sous-estimer le Maître de l’univers, tu vas en payer le prix. »

Freezer comptait bien faire exploser le super saiyan à distance, compressant progressivement sa main jusqu’à faire exploser ce dernier. Malencontreusement, la pression ne fonctionnait pas, il n’arrivait pas à faire exploser à distance le frère de Goku, forçant du mieux qu’il pouvait, le démon était confronté à l’échec.

« Gr… Comment est-ce possible ! »


Incapable de maintenir son opposant, le Tyran lâcha prise, prenant une grande inspiration en voyant son adversaire libéré par son seul œil valide. En effet, Freezer n’était visiblement pas assez puissant pour vaincre Raditz ainsi, anxieux à l’idée de perdre, il déploya de son énergie leva ses deux mains vers le ciel en rassemblant de l’énergie, affichant un air fou.

« Puisque-que c’est comme ça… »

Des disques pourpres survolaient les mains du Cold, qui jeta deux disques d’environ 1 mètre de diamètre vers Raditz, criant à plein poumons à la mort de son adversaire.

« Ils vont te découper ! »

Si le super guerrier de la Légende évitait les disques, Freezer pourrait en un mouvement de main diriger ces fameux disques qui iraient simplement se diriger successivement vers les positions du saiyan. Riant fortement dans le but de se faire entendre, le démon du froid voulait avoir l’air de maitriser la situation, d’être supérieur, en effet, si un disque percutait Raditz, ce serait la fin de ce dernier.

« Hahahahaha ! »

Après plusieurs tentatives de percussions, les disques finiraient peut-être par heurter le sol ou des obstacles en trop grand nombres, détruisant les disques de la mort. Observant l’état de son adversaire qui était surement vivant, le Cold allait encore une fois faire preuve de son culot, esquissant de nouveau un grand sourire confiant et mesquin malgré ses blessures nombreuses, l’orage battait le ciel entre chaque phrase du démon du froid.



« Hinhin… tu sembles très fort, mais je le suis maintenant plus encore. »


Spoiler:
 
Le vent soufflait fort, les mers agitaient battaient les cotes de chaque ile proche dans d’intenses fracas.

« Mais sache que tu as commis une erreur cruciale, vois-tu, cette région sera détruite dans 5 minutes ! »

Affichant la paume de sa main droite face au saiyan, il affichait distinctement le temps qu’il restait à Raditz.

Spoiler:
 

« Dans 5 minutes, une explosion plus violente encore se déclenchera et la région sera réduite en cendres ! »

En effet, dans « environ » 5 minutes, le typhon allait déclencher pour une raison énigmatique mais valide une seconde explosion qui serait bien plus puissante, le combat allait sans doute accélérer pour éviter cette puissante déflagration à venir. Freezer était dans l’attente d’une potentielle réponse de Raditz, maintenant, les forces se rapprochaient, le saiyan avait fait une terrible erreur en perdant de vue son adversaire.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] ClockMer 17 Jan 2018 - 19:47
L'inversement des rôles dans cette comédie grotesque avait été une véritable aubaine pour le caporal de l'armée saiyan.  D’abord simple victime, maintenant bourreau, c’était avec une joie peu contenue qu’il réduisait le Tyran en ridicule, lui faisant souffrir le martyr et en parant sans effort la majorité de ses attaques. C’était pour Raditz un véritable retournement de situation que le destin lui avait offert au détriment de l’espérance de vie du seigneur du mal. Désormais un simple jouet, Freezer montrait néanmoins de la tenacité et semblait avoir encore espoir de tuer le super guerrier. Ceci ne ne fit que renforcer l’hilarité de la scène pour le guerrier à la longue chevelure dorée, ricanant de plus belle alors qu’il envoya son Double Sunday vers sa cible.

Le tyran essaya de stopper voir même renvoyer les deux vagues déferlantes avec ses propres attaques ; les deux techniques s'entrechoquèrent et pendant un court instant, il sembla pouvoir bloquer la progression de celles de Raditz. Mais c’était qu’un fin mirage : le guerrier augmenta la puissance de ses lasers, engloutissant le monstre dans une immense explosion dorée détruisant l’île sur laquelle il se trouvait et une partie de la plage qui était au loin dans une détonation des plus satisfaisante aux oreilles du saiyan. C’était tout simplement la chose la plus glorieuse qu’il ait vu jusqu’à ce jour. La puissance de sa technique était tellement grande qu’un typhon s’était créé à la place de l’ilôt, perçant même les abysses.

Tellement de pouvoir… conquérir cet univers n’était pas si inimaginable que ça en fin de compte. Néanmoins, alors que Raditz se concentrait sur son nouvel état et toutes les opportunités que cela pouvait lui offrir, il demeurait inquiet de la disparition de Freezer. Autant il adorerait que sa toute puissance l’ait éradiqué de la carte, autant ses tripes lui racontait une autre histoire ; celle où il aurait survécu et où prévoyait d’atteindre son plein pouvoir, probablement une forme dans laquelle il pourrait rivaliser avec lui. Un tel scénario n’était pas impossible et il serait intolérable qu’il se produise. Criant aux cieux en ordonnant à son nemesis de dévoiler sa position au grand jour, il se mit à réduire en cendres chaque île présente dans l’archipel dans l’espoir de le débusquer, sans aucun véritable résultat en dehors de quelques jolies explosions. Il finit par détruire la dernière île dans les environs, laissant le paysage en ruine et sans aucun signe de vie du dirigeant de l’univers.
 
Était-il déjà mort? Cela aurait été une grande déception pour le Super saiyan en recherche de davantage d’amusement. Mais si tel était le cas, ça ne ferait que démontrer à quel point son nouveau pouvoir était grandiose. Il commençait à se détendre et à regarder les laquais du tyran comme de possibles nouveaux jouets mais c’est à ce moment que la vérité le rattrapa avec un coup massif au niveau de la colonne vertébrale.


Freezer n’était pas vaincu, loin de là, et sa puissance avait augmenté, le caporal pouvait le ressentir alors que la douleur le fit lâcher un cri de douleur intense. Il ne pouvait que l’observer après que ce dernier se soit envolé en face de lui pour lui assigner un coup au visage qui l’envoya virevolter de quelques mètres en arrière. Sa carrure avait encore une fois changée, ses muscles avaient gonflé de façon grotesque, il avait plus rien à voir avec la figure fine et malicieuse qu’il avait auparavant. Mais il n’eut que quelques instants pour constater la nouvelle forme du tyran alors qu’il se remettait de l’attaque que son adversaire se faufila derrière lui, utilisant ses terribles capacités télékinésiques pour le bloquer sur place. Alors qu’il se réjouissait d’avoir réussi son coup, l’expression de Raditz avait rapidement changé : de sûr de lui et arrogant, à paniqué et effrayé alors qu’il s'élevait dans les cieux. Il savait déjà ce que son ennemi comptait lui faire ; finir ainsi serait tellement humiliant, surtout sous cette forme.

Néanmoins, malgré qu’il ressente la pression sur tout son corps, rien ne se passait, il n’était pas entrain de subir la combustion instantanée a laquelle il s’attendait. Le saiyan était d’abord perdu avant d’entendre la confusion de Freezer. On dirait que son nouvel état lui empêchait de connaitre une fin explosive et dégradante. Un sourire confiant et sadique se dessina alors sur les lèvres du caporal. Son erreur n’allait pas encore lui être fatale.


“Qu’il y a-t’il, Maître de l’Univers? Incapable de faire exploser le misérable laquais de Vegeta?”

Il senti l’étau autour de lui se relacher : il était à nouveau en possession de ses moyens, capable de se mouvoir librement. Néanmoins, ce n’était pas la fin de l’offensive du seigneur de la galaxie. Deux disques pourpres apparurent au-dessus de ses mains et ils les envoyèrent dans la direction du caporal. Dans un élan d’impertinence, il fit le minimum pour esquiver les deux lames de scies énergétiques, se décalant à peine, ne craignant pas grand chose de cette nouvelle offensive. L’un des deux disques trancha néanmoins l’épaulière de son armure sur son passage. La pupille du saiyan se rétracta en voyant l’ampleur des dégâts que l’attaque pouvait réellement faire, il était chanceux que celle-ci ne l’ait pas touché au niveau du bras. Et le rire du salopard en fond sonore ne faisait que l’agacer davantage.

En observant les mouvements de Freezer, il comprit rapidement que les attaques circulaires était télécommandées par le tyran. En voyant son poing se ramener vers lui, Raditz sut s'élever rapidement dans les airs pour éviter de se faire trancher à nouveau : comme il l’avait prévu, il vit les deux cercles passer en dessous de lui à tout allure. Décidé à mettre fin à ses diversion avant qu’elles ne puissent causer de véritables dégâts, il entreprit de détruire les deux disques en plein envol avec un Double Sunday. Ainsi débarrassé de ces distractions, il pouvait se concentrer sur le dictateur.

Le vent soufflait violemment et les flots se déchainaient comme si le monde était sur le point de finir. Le typhon continuait à s’agiter. C’était vraiment un décor d’apocalypse, un décor digne de cette confrontation. Le seigneur s'estimait maintenant plus puissant que Raditz alors que pour le moment, le saiyan dominait encore l’affrontement. Le tyran annonça d’ailleurs que dans sa hargne, le guerrier avait commis une grave erreur. Due à ses actions, dans cinq minutes, la région entière allait sauter dans une glorieuse explosion. La simple perspective qu’il soit la cause d’un tel désastre fit sourire sadiquement le guerrier. Il était fier de lui-même pour dégager autant de puissance.

 
“Cinq minutes avant que cette région finisse en cendre, hein? Largement suffisant pour te faire disparaitre de cette réalité. Fini de jouer! Temps de passer aux choses sérieuses!”

Était-ce avec de la pure arrogance que le saiyan prononçait ses mots? L'écart de puissance était largement réduit depuis la métamorphose physique de son adversaire, mais cela ne semblait pas l’intimider pour autant. Il savait bien pourtant que la puissance de son ennemi était incroyablement accrue, ayant subi la puissance de ses attaques et ayant eu peur pour sa vie il y a seulement quelques instants.  

Il s’élança, fonçant vers son adversaire l’épaule en avant pour que ce dernier se le prenne en pleine face et soit désorienté le temps que de préparer un enchaînement. Il continua son assaut en l'assaillant de plusieurs coups du tranchant de la main au niveau de la mâchoire et de la gorge avant de lui asséner un splendide coup de genou dans l’estomac dans l’espoir de l’interrompre dans n’importe quelle tentative de contre-attaque de ce dernier. Profitant de la douleur de son adversaire, il lâcha un ricanement amusé avant de se glisser au-dessous de lui pour attraper sa queue et de le projeter dans les airs.


“Adieu, Freezer!”

Raditz savait que le temps lui était compté et autant il aurait aimé continuer de s’amuser avec son adversaire, autant il devait y mettre fin le plus rapidement possible. Il ne voulait se faire avoir par la potentielle seconde explosion qui viendrait raser cette partie du globe. Maintenant son adversaire au-dessus de lui, il lança l’une de ses meilleures attaques pour le désintégrer, le Week End. Les deux puissantes vagues déferlantes naissèrent entre les paumes de la main du saiyan et se ruèrent vers le tyran, une bonne fois pour toute… Du moins, c’était ce que le combattant espérait.
Contenu sponsorisé

Out of the shadows [PV] Empty
MessageSujet: Re: Out of the shadows [PV]   Out of the shadows [PV] Clock
 
Out of the shadows [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-