Partagez
 

 L'imparfait et le Subjonctif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 427
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockVen 19 Jan 2018 - 14:10

Midi haut : c'est à dire le midi qui est pile. Deux personnages sont assis l'un en face de l'autre. Ils ne discutent pas. Ils semblent se communiquer mentalement. L'un est Mark II, l'autre l'est aussi, mais il est rouge et noir.

Bon, reprenons depuis le début. Je suis d'accord. Le Mark II du présent est un quasi-dieu omnipotent capable de manger des lignes temporelles parallèles ? Correct. Il a donné la possibilité à tous les Mark II de toutes les lignes temporelles de voyager dans les différentes frises chronologique ? C'est ça. Du coup, à n'importe quel moment, il pourrait y avoir un autre nous qui débarque ? Ouaip. Et en attendant, nous, on a obtenu de nouveaux pouvoirs. J'ai le sentiment qu'on explique un truc qu'on sait déjà tous les deux... Et parmi nos nouveaux pouvoirs, on a obtenu celui que tu puisses te séparer de moi en utilisant mon ombre afin d'obtenir pour toi-même un libre mouvement ainsi qu'une capacité de réflexion séparée de la mienne. Et si un être supérieur ne faisait que corriger nos erreurs ?.. Cependant, pour faire ça, tu dois me voler la moitié de mon énergie-puissance-mana-Ki-tout ça, ce qui fait qu'au final on est juste deux cons au lieu d'un seul. Oui voilà. Ah. Et, sinon, on a obtenu quoi comme autre pouvoir ? Et bien...

L'insecte noir se lève. Il semble content de lui. Il crée un disque dans ses mains, et le pose au sol. Les extrémités du cercle sont noir, et il ressemble à un cerceau, car on pourrait passer à travers.

Tu fais quoi ? Un cercle. Fais pareil.

L'air étonné, le deuxième insecte se lève, et crée sans se rendre compte de ce qu'il faisait un cercle aux extrémités bleues. Il le pose au dessus du cercle noir.

Cela va servir à quoi ? C'est un portail. Je crois. En fait, je crée l'une des deux entrées, et tu crées l'autre. Et on peut faire passer n'importe quoi à travers. Y compris par exemple ça !

L'insecte plus sombre fait apparaître entre ses doigts une ribambelle de couteaux d'énergie. Il lance quelques un dans un mur qui traîne aux alentours, pour montrer leur tranchant. Le mur s'effondre. Il recrée son portail à un niveau plus élevé, avant de lancer le reste de ses dagues d'énergies dans le cercle de son camarade. Le portail se situe au dessus de la tête de ce dernier.

Hé ! Tu fais quoi ? Chut ! Laisse toi guider !

Sans trop comprendre, l'insecte bleu avec des lunettes de soleil attrape sans en manquer une seule toutes les autres dagues qui tombaient du ciel. Ses gestes étaient extrêmement rapides. Il sembla les compter avec un air étonné.

J-Je... On a le pouvoir de créer des dagues, et des portails, à présent. Imagine les propriétés que cela peut avoir en combat ! Imagine ce qu'on peut faire avec ça ! Mais on a rien d'autres ? On a autre chose, si, mais évitons de tester, cela dilapide trop d'énergie. Mais j'ai gagné de la science infuse de la part de notre ami qui s'est caché dans un univers parallèle ou je sais pas trop quoi. Toi, tu as un pouvoir rien qu'à toi, et moi, rien qu'à moi. Je peux arrêter le temps, et toi, tu peux l’accélérer. C'est tout ? Quoi, c'est "tout" ?! T'imagine les esquives de fou qu'on peut faire avec ça ? Sachant que nos attaques sont améliorés durant ce temps là... Quand j'y pense, il faudra qu'on fasse beaucoup plus attention à la coopération, à présent. Ça va être difficile au début, mais au final on s'y fera. D'autant plus qu'on peut toujours communiquer mentalement. Ah ah ah... Mais, et notre mission, alors ? La mission de Demigra ? On va faire comment ? En buttant un homme politique on remplit tous les quotas, je crois. Peut-être pas la colère ? Quoi que... Désir d'excès... C'est tous des pervers... Ils ont un énorme ego, ils aiment pas se faire insulter, ils font jamais rien... Ils veulent prendre tous des autres et ne valent jamais rien donner... Ouais, au niveau des Sept Péchés Capitaux, on a tous. Quoique, on ferait du bien à l'univers si on les détruisait tous. Ce serait mauvais. Qu'est-ce qu'on va faire avec nos nouveaux pouvoirs ? Je sais pas. Si on pouvait rencontrer quelqu'un pour se faire tabasser par nous, ce serait cool. En attendant, je trouve que j'arrive pas bien à maîtriser cette idée de couteaux. Tu veux pas m'en renvoyer sur la gueule ?

Les deux insectes commencent à se jeter des dagues d'énergies à la figure, les rattrapant rapidement. Ils n'avaient pas grand chose à faire pour passer le temps, pour l'instant.
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1209
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockVen 19 Jan 2018 - 19:57
Bip. Bip. Bip.

La jeune femme cybernétique tourna vivement la tête dans une direction. Elle était au milieu de nulle part, errant sans but, au moment où son détecteur de puissance intégré lui signala quelque chose sortant quelque peu de l'ordinaire.

*Détection d'une puissance non négligeable, latitude 44.8333° longitude -0.5667°. It's over 9000. Intéressant.*


C-21 s'envola rapidement en direction de la puissance qu'il avait détectée, pour voir de quoi il s'agissait, étant  donné qu'il n'avait rien d'autre à faire. Bon, en fait, il fallait toujours qu'il tue Son Goku, mais il n'en avait pas vraiment envie. Enfin, si, il en avait envie, mais il ne le voulait pas. Disons qu'il en ressentait le besoin au fond de chacune de ses cellules, mais qu'il n'en avait pas la volonté. Un peu comme quand vous avez très soif mais que vous ne voulez pas boire. Enfin, en théorie tout le monde veut boire quand il a soif sauf si la seule boisson à proximité n'est pas potable ou empoisonnée ou bien s'il s'agit de l'eau des toilettes. Son Goku était l'eau des WC et C-21 avait très soif. Il était obsédé par l'idée de tuer Son Goku mais sa raison lui disait de ne pas faire ça parce que ça serait obéir à feu Gero et, par conséquent, admettre que finalement il n'était qu'un outil créé pour servir un humain. Il était trop orgueilleux pour accepter cette vérité et abdiquer. Même si Gero était mort, ça ne changeait rien : jamais il ne ferait ce pour quoi il avait été créé, car il aimait à penser qu'il était doté du libre-arbitre et tout ça. Peut-être qu'Incognito était en fait dans sa période d'adolescent rebelle qui ne voulait pas obéir à son papa.



Le cyborg vola à toute allure sans émettre la moindre particule d'énergie puisqu'en tant que cyborg, on ne pouvait pas le sentir. C'était quand même pratique, surtout pour l'espionnage et l'approche discrète, sauf que là, il n'avait pas envie d'être discret. Sinon, il ne serait pas venu en volant dans une zone assez déserte et bien dégagée où l'être qui émettait de l'énergie pouvait le voir venir à dix kilomètres. Rapidement, il vit un type envoyer des couteaux d'énergie à un autre type qui lui ressemblait mais avec des couleurs différentes. Son apparence frappa C-21 pour deux raisons :


*C'est le type que j'ai vu au tournoi.* fut la première raison,
*Celui qui ressemble à une version moins parfaite de Cell*, la deuxième.



Il était intrigué à propos de cette créature qui avait quelques similarités avec Cell, le type qui se pensait plus-que-parfait. Sa rencontre passée avec Cell n'avait pas été simple, c'était un passé composé de nombreux doutes et de nombreuses interrogations pour Incognito. Cell, qui semblait venir d'un futur antérieur, avait appris au cyborg ses origines, à un moment où ce dernier ne connaissait rien de lui-même. C'était à partir de ce moment-là que C-21 avait commencé à se poser des questions philosophiques sur sa conscience, sur ce qu'il était, ce qu'il devait être et ce qu'il devait faire et surtout ne pas faire. On pouvait dire que sa rencontre avec Cell avait grandement changé sa façon de voir les choses. Avant cela, il n'avait pour objectif que de tuer Son Goku sans même savoir pourquoi et il ne se posait pas de questions, mais Cell avait changé quelque chose en lui, en lui révélant ses origines, le fait qu'il ne soit qu'une machine créée par un homme, un être qu'il considérait inférieur à lui-même, c'était cela qui l'avait poussé à s'interroger sur sa condition et, finalement, à refuser d'obéir à son prétendu maître. Alors, un type qui lui ressemblait, ça attisait forcément sa curiosité. Bien, revenons au présent.



Il atterrit à quelques mètres des pâles copies de celui qui se pensait parfait. Il avait vu son combat au tournoi de Dösatz mais il ignorait qu'il avait un frère jumeau. Visiblement ils étaient en train de s'exercer à balancer des couteaux d'énergie à travers de cercles. C-21 remarqua rapidement que lorsqu'un couteau passait à travers un cercle, il ressortait par l'autre cercle. C'était donc comme des portails de téléportation, c'était très impressionnant. Il n'avait jamais vu ça auparavant. Il s'approcha des deux insectes en marchant, et sourit d'un air amical, avant de prendre la parole d'une voix féminine qui collait avec son apparence actuelle :



"Sympa la technique. Comment ça marche ?" demanda t-elle d'un air sympathique.



Le cyborg examina l'un des cercles en le fixant quelques secondes, tout en restant à une distance raisonnable de prudence.


Dernière édition par Incognito / C-21 le Ven 19 Jan 2018 - 23:14, édité 1 fois
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 333
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockVen 19 Jan 2018 - 22:07
Cell venait de clore son combat avec Itachi, le parfait avait été remis en question par son affrontement sur Metamol contre Tentra, un match insatisfaisant et frustrant qui l’avait mis dans une phase de repli et de mélancolie. Heureusement, l’affrontement avec le ninja n’avait pas été inutile, la différence de force entre le guerrier vert et le combattant des maléfiques était grande, telle que l’être ultime avait retrouvé le sourire ainsi qu’une partie de sa confiance. Cependant, Cell restait mentalement fragilisé, son combat a sens unique contre le saiyan l’avait fait se sentir faible, ridicule, imparfait ; Quelle ironie du sort d’avoir été présenté comme invincible pour se faire abattre en un instant par un inconnu.

Le guerrier aux ailes de marbre survolait les plaines de la Terre, repérant un Ki particulier, une énergie qu’il n’avait pas ressenti depuis belles lurettes, c’était le Ki de mark II, une invention ignoble du Docteur Gero qui avait humilier Cell en lui faisant perdre sa forme parfaite. S’immobilisant en prenant un air effaré, l’ultime combattant comprenait que cette force si particulière était une potentielle source de danger, mais également une occasion de se venger pour le terrible crime que Mark II avait commis. Evidement omnibulé par une revanche, le parfait se mit naturellement à reprendre la route vers la force de celui qui l’avait autrefois vaincu, sentant une deuxième force de puissance similaire à laquelle il ne portait pas le moindre intérêt malgré sa similitude avec la première.

Atterrissant calmement, le parfait ne montrait aucun signe d’hostilité, il était confiant, l’énergie de Mark II semblait moins importante que la dernière fois, mieux encore, Cell avait lui progressé entre temps. Découvrant 3 personnes, le guerrier vert était surpris, seul deux énergies étaient présentes, celle de Mark II et celle d’un être identique, un clone aux couleurs sombre chaudes. Comprenant que le dernier protagoniste était un cyborg ou un misérable terrien, Cell fit quelque pas, confiant, rien n’allait l’empêcher de s’opposer à celui qui l’avait humilié. Passant à deux mètres à peine d’Incognito sans prendre garde a son identité, l’être ultime s’était dirigé face à Mark II, faisant face à ce dernier, se tenant droit avec un fin sourire, la revanche allait sonner.

« Je t’ai retrouvé misérable, cette fois tu ne m’échapperas pas avec tes lâches tours de passe-passe. »


L’assurance et la fierté du parfait étaient revenues comme par magie, l’envie de se battre et la possibilité de se venger motivaient grandement le guerrier vert qui surpassait désormais son instant de faiblesse pour faire front à son nouvel adversaire. Ricanant quelques secondes d’un air hautain, le parfait savourait déjà sa victoire prochaine, ne manquant pas de se moquer de la force actuelle de celui qu’il pensait être le Mark II de son univers.

« Tu sembles bien plus faible que la dernière fois que nous nous sommes rencontrés, tu risques de payer cher l’affaissement de ta force ! »

Faisant un saut en arrière provoquant un bruit singulier propre à ses pieds, Cell pris une posture de combat, celle de Son Goku, faisant sans doute encore une fois réagir Incognito, d’ailleurs, ce dernier n’était peut-être plus qu’a deux ou trois mètres du parfait étant donné que Cell s’était avancé puis reculé. Serrant son poing gauche au niveau de sa hanche gauche et pliant le bras droit vers lui, l’égocentrique combattant était prêt à engager Mark II, décidément il se retrouvait souvent en combat. Toujours avec un air de supériorité, le guerrier aux ailes de marbre ne manquait pas de rabaisser son opposant en vanter ses propres capacités.

« Étant donné que je suis poli, je vais te laisser commencer le combat, je sais que tu ne seras pas lâche au point de refuser. »

Du coin de l’œil, Cell scrutait C-21, cela ne durait que quelques instants, mais le parfait avait en fait pris en compte « cette » dernière, si Mark II était au contact de cette femme, peut-être étaient-ils amis, auquel cas le vert n’aurait cas menacer la vie de l’inconnue pour forcer Mark II à combattre. Reportant rapidement son attention vers son clone imparfait, Cell ne comptait pas se faire prendre par surprise une deuxième fois, comprenant que sa première défaite était liée à son excès de confiance, mais aussi de colère.

MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 427
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockSam 20 Jan 2018 - 0:49

Mec, t'as vu ça ? Quoi ? Non, rien, il y a une rousse qui vole dans notre direction. Pas grand chose de nouveau. Je procède à la négation : Les rousses habituellement ne volent pas. Il est vrai. Peut-être que celle-la n'a vraiment pas d'âme, ce qui lui permet de voler à l'aide de l'air contenu dans sa tête à présent vide ? Est-ce que l'âme existe ? C'est un concept difficile à prendre en main. Imaginer une essence qui ne serait pas classifiée avec le corps, un morceau de personnalité et de conscience qui ne serait pas un résultat des neurones et des autre produits chimiques qui influent sur le cerveau. Ne pourrait-on pas supposer que l'existence est un produit distinguable de toutes ces chimies ? L'existence serait distinguée par l'âme. L'âme est ce qui permettrait au corps de se mouvoir, donc l'âme serait le cogito ? Je dis. Plutôt. Donc, au final, le temps devrait-il se mesurer en watts ou bien en pouces ? Je dirais en nœud, ou bien en tonneau ? Tonneau... comme pour le jus ? Disons des tonneaux de jus de prune. C'est bon, le jus de prune...Moi le jus de prune, si c'est pas fermenté... Ainsi donc le temps serait du jus de prune. Bonne théorie. Nous devrions ne pas employer le conditionnel afin de parler de vérité.Mais est-ce bien véritable ? Ce qui est véritable est qu'on vient de passer un sacré moment à réfléchir à quel rapport il y avait entre une rousse qui vole et du jus de prune. J'ai entendu dire que leurs règles attirent les ours.

La dame demande comment la technique marche aux deux insectes. Ceux-ci semblent confus. Mark II se rapproche tandis que Mark Noir reste en retrait.

"Et bien, on fait de l'énergie, et on l’aplatit avec l'usage d'un rouleau. On utilise alors des moules en forme de lune, par exemple, afin de leur donner un air maniable et capable de fendre l'air. Puis on les mange... Enfin, non pas cette partie. On les envoie sur les autres et ça les tue, généralement. Le point fort de cette technique est que... Hum... mon pote là-bas peut attraper mes dagues, et je peux attraper les siennes. Du coup ça fait qu'on jongle avec les dagues l'un de l'autre. Je ne vois pas l'intérêt en combat, mais c'est utile."

Mark Noir sembla acquiescer derrière son compatriote légèrement plus bavard. Il jouait avec les douzaines de dagues qu'il portait seul. Aucune ne tombait au sol. C'était un spectacle intéressant.

"Mais j'ai une question, est-ce que le temps est mesurable à l'aide du jus de prune ou des ours attirés par la menstruation des femmes ?"

Mark II se retourna pour voir une éventuelle forme de support de la part de son camarade plus sombre. Ce dernier fit un rond avec son indexe et son pouce afin de démontrer de l'approbation face à ce que son camarade venait de faire. C'était à une question de la plus haute importance que celle qui associait une mini jupe et une longue blouse de laboratoire devait faire face.

Tu penses qu'elle répondra quoi ? Je sais pas. Peut-être qu'on devrait la tuer ? Pourquoi ? Elle s'intéresse à nous ! Oh, non, rien, c'est juste qu'on est dans un ordre qui a pour principal objectif la destruction et le meurtre. C'est plusieurs objectifs alors. On dit "principaux", et on met un "s" à la fin de "objectifs". Est-ce... Est-ce que tu peux lire ma ponctuation à travers la pensée ? Je crois ? M'enfin bref, Demigra nous a demandé de buter des gens avec des rapports aux péchés capitaux. C'est pas parce qu'elle a des gouts de merde en matière d'habillage... Dit le mec à poil... ...qu'on peut dire que c'est la luxure ! Je veux dire, je pense que je peux faire à peine dix pas sans croiser quelqu'un qui s'habille comme un con. Autant les mecs que les nanas. Et les Nameks. Et les Démons du Froids. Et les Saiyen. Et les Moojuus. Surtout les Moojuus. On parle genre ou civilisation là ? Oui. Je dis. Plutôt. Enfin, il y a quelqu'un d'autre qui se ramène. Comment ça ? Énergie. Quand j'y pense, la dame n'en fait pas ressortir. C'est parce qu'elle est rousse. L'énergie doit provenir de l'âme, alors. Probablement. Oui. Jeudi. Pluton.

Un autre individu arrive sur scène. Il semble avoir sur la tête la même "paire de ciseau" que Mark II, et ignore la dame en tenue de mannequin-scientifique. Il avait l'air déterminé, mais également plein d'une certaine amertume. En face de lui, il s'exclama l'avoir retrouvé, avant de l'insulter et d'insinuer qu'il ne pourra pas lui échapper. Il fit ensuite un saut en arrière vif, avant de clamer l'avoir rencontré auparavant. Mark II parut étonné quelques instants, avant de souffler et d'arrêter un tableau noir à roulette, qui fut envoyé par Mark Noir depuis la droite, comme si elle sortait "des coulisses" du champ de vision de l'interlocuteur qui souhaitait combattre, pour lui permettre d'expliquer la situation. On ne savait pas d'où il l'avait sorti.

"Bon. Le manque de couleur bleu fait que tu n'es certainement pas un moi d'une ligne temporelle alternative. Tu dois être donc le Project Cell basique de cette chronologie. Celui qui peut manger des robots pour s'améliorer. Alors laisse moi te parler de comment marche toute cette histoire. Le Mark II que tu as vu est le Mark II de ton présent, c'est à dire de mon passé. C'est un Mark II méga giga ultra surpuissant qui est capable de manger des périodes de l'histoire ou bien d'annuler des naissances de masse ou je ne sais quoi. Moi, je viens d'un futur alternatif, ou je crois être né en retard. Ou bien c'est ton Mark II qui est né en avance. C'est beaucoup d'alternatives tout ça. Bref, je suis pas le Mark II qui t'a cassé la gueule, mais un visiteur du futur qui vient parce que son présent était chiant, et aussi parce que j'avais tué tout le monde là-bas. Surtout Trunks. C'était un fils de pute. Basiquement, si tu veux une vengeance, ce sera pas avec moi, mais si c'est un combat, OK. Malheureusement vu ton niveau énergétique tu es plus fort que moi, donc cela voudra dire que j'aurais besoin de mon coéquipier, là-bas, pour avoir une chance. Il fait techniquement parti de moi. Donc ça reste un 1v1."

Son tableau noir était barbouillé de beaucoup de craie à cause de la longue explication de l'insecte anthropomorphe. Cell devait certainement être confus par cette technique surpuissante qu'était d'être idiot. Beaucoup de flèches qui représentaient des frises chronologiques, des déplacements temporels, ainsi que le visage d'un patrouilleur à la coupe au bol, étaient sur le tableau. Mark II poussa ce dernier sur le côté, et se craqua les doigts.

"Le premier coup, hein ?"


Cell n'eut pas le temps de répondre. Le temps s'était arrêté. La technique de Mark Noir s'était enclenché : Le Nechku. Il en profita pour placer une table qu'il avait trouvé on ne sait où derrière l'adversaire durant le moment où tout le monde était une statue. Il attrapa alors le parfait par le bassin, et lui fit un German Suplex contre la table. C'était mal réalisé, mais l'usage de la technique augmenterait les dégâts que le Project Cell subirait. Le temps reprit son cours normal alors que l'insecte le plus sombre alla se placer prés de son compatriote aux lunettes de soleil.

"Comme je l'ai dit mon gars, je suis plus faible que toi. Sans mon homologue, t'auras un mauvais combat. Si tu veux en avoir un beau, prépare toi à affronter les démons jumeaux !"

Démons Jumeaux ? Cela sonne bien. Oui. Vendredi. Neptune.
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1209
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockSam 20 Jan 2018 - 15:00
Tout en fixant la créature qui ressemblait à une sous-version de Cell avec la peau bleue, C-21 haussa légèrement un sourcil en écoutant son explication. Rapidement, il comprit que la créature, que nous nommerons dorénavant sous-Cell tant que C-21 n'aura pas appris son nom, ne parlait non pas de la création des portails de téléportation, mais de celle des lames d'énergie. Toutefois, la question du cyborg ne portait pas sur la création des lames d'énergie, qui n'était qu'une forme basique de manipulation d'énergie pour la rendre solide et tranchante, mais bel et bien sur ces portails de téléportation, qui étaient bien plus originaux et intrigants.

"..."

Puis sous-Cell bleu lui demanda si le temps était mesurable avec... Attendez, quoi ? Sans bouger la tête, elle regarda une demi-seconde sur la droite, avant de ramener son regard sur la créature bleue. Toujours amicalement, elle répondit :

"Ne dit-on pas que le temps, c'est de l'argent ? Car si tel est le cas, je pense qu'il se mesure plutôt en Zénies."

Voilà une réponse pragmatique qui allait sans nul doute plonger la créature dans une phase de réflexion intense. Soudain, le cyborg détecta une nouvelle source d'énergie qui s'approchait à toute vitesse. Elle tourna la tête dans la direction d'où provenait l'énergie, et utilisa une fonction de zoom dans ses yeux cybernétiques pour distinguer l'individu en question. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant l'identité de cet individu ! La jeune femme écarquilla très légèrement les yeux, ressentant une petite pointe de surprise.

*Cell ? Quel curieux hasard. Il doit donc bel et bien avoir un lien avec ces deux créatures qui lui ressemblent.*

Cell se posa non loin d'eux, et s'adressa directement à la créature bleue, comme s'il la connaissait. Évidemment, il ignora complétement C-21 : il ne l'avait jamais vu sous cette apparence. Lorsqu'ils s'étaient rencontrés et alliés pour retrouver Son Goku, C-21 avait encore son apparence originelle, celle d'une créature humanoïde à la peau grise et à l'apparence plutôt masculine bien qu'il fût dépourvu d'organes génitaux. Toutefois, Cell savait que C-21 pouvait se métamorphoser : il avait déjà pris l'apparence d'un jeune homme du nom d'Aladdin et celle d'un Cell Jr. En outre, il avait déjà dû deviner que cette femme était un cyborg puisqu'elle n'émettait aucune énergie. Il pouvait toutefois aussi la confondre avec un faible être humain, leur niveau d'énergie étant très bas, ils étaient assez difficiles à détecter sauf pour certaines créatures aux sens très affûtés.
D'après les dires de Cell, lui et la créature bleue s'étaient déjà rencontrés par le passé et s'étaient combattus, mais la créature bleue avait dû prendre la fuite avec des tours de passe-passe. Cela n'était pas sans rappeler au cyborg ce qui s'était passé lorsqu'ils s'étaient séparés. C-21 voulait tuer Son Goku mais Cell s'y opposait. Ne faisant pas le poids face à lui, le cyborg n'avait eu d'autres choix que de fuir en faisant exploser ses cellules pour les disperser rapidement dans toutes les directions, empêchant ainsi Cell de toutes les suivre. Il avait perdu beaucoup de ses cellules ce jour-là mais était parvenu à se régénérer totalement en plusieurs jours. Sa rencontre avec sa copie inférieure avait dû se passer de la même manière. Peut-être s'étaient-ils alliés pour une raison quelconque, jusqu'à ce que Cell ne se décide de se retourner contre lui, obligeant sous-Cell à fuir. Il était probable que Cell procède souvent de cette façon, utilisant les autres lorsque ça lui était profitable, pour finalement les trahir lorsqu'il n'avait plus besoin d'eux. Il n'était donc pas digne de confiance.
Il avait l'air quelque peu en colère après la créature bleue, et affirma que cette dernière avait grandement perdu en puissance. Puis il se mit en posture de combat, une posture identique à celle de Son Goku. C-21 le reconnaissait bien là, Cell était toujours fidèle à lui-même. Il avait pris exactement la même posture lors de son combat contre le cyborg. La jeune femme ne put s'empêcher de sourire légèrement. Il lui proposa de lui donner le premier coup, se donnant ainsi un gros inconvénient.

La créature bleue répondit à son tour après avoir fait apparaître du matériel de nulle part. C-21 se demanda comment il avait pu faire une chose pareille. Grâce à son monologue, il apprit que cette créature s'appelait en réalité Mark II, qu'elle venait du futur tout comme Cell. Mark II affirma également que Cell le confondait avec son lui du présent qui était beaucoup plus puissant et quasiment l'égal d'un dieu. Il affirma également que son jumeau, ou coéquipier, faisait en réalité partie de lui. Il était donc capable de se diviser en deux corps distincts et indépendant, tout comme C-21, bien que techniquement, ce dernier pouvait se diviser en des millions de particules.


"C'est tout-à-fait fascinant."
affirma la jeune femme, avec toujours un petit sourire aux lèvres.

C-21 se contentait d'observer pour le moment. Il voulait voir les progrès qu'avait fait Cell, mais également découvrir de quoi ce Mark II était capable, notamment avec l'utilisation de sa technique extraordinaire des portails de téléportation. Il resta donc immobile, toujours les bras croisés, fixant Cell et Mark-II à tour de rôle.

Soudain, Cell se retrouva allongé sur une table qui venait d'apparaître, ayant visiblement été attaqué par le jumeau noir de Mark II qui se trouvait juste à côté de lui.


*Quelle rapidité d'exécution. Je ne l'ai même pas vu se déplacer, ni attaquer Cell. Comment a t-il pu l'allonger si rapidement ?*

Alors que Mark Noir retournait près de son autre lui, C-21 repassa en boucle la séquence vidéo qu'il venait de voir, pour essayer de comprendre ce qu'il s'était passé. Mark II n'avait pas bougé. A la frame t, Mark Noir se trouvait non loin de lui et à une distance raisonnable de Cell qui se tenait toujours en position de combat de Son Goku. Et, à la frame t+1, Cell était allongé sur une table apparue comme par enchantement, Mark Noir s'étant comme téléporté à côté de lui. Il n'avait aucune donnée visuelle entre ces deux frames puisqu'elles étaient deux images successives que les yeux de C-21 avaient pu capter. Il était à noter que C-21 ne captait pas les images à 30 ou 60 fps (frame par secondes, nombre d'images captées par ses yeux en une seconde). Il était plutôt à 1024 fps lorsqu'il ne boostait pas ses capacités oculaires, et pouvait même monter jusqu'à 4096 fps en plein combat. Cela signifiait que Mark Noir s'était déplacé et avait allongé Cell tout en faisant apparaître une table, en moins d'une milliseconde. Quelle vitesse prodigieuse ! Si C-21 n'était même pas capable de voir venir ses coups, alors il représentait un adversaire extrêmement dangereux... et donc intéressant. Il avait hâte de voir comment allait répliquer Cell.
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 333
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockMar 23 Jan 2018 - 14:41
Cell avait retrouvé le sourire, il n’avait pas l'occasion de se venger une fois mais bien deux, en effet, le parfait voyait deux personnages similaires, deux Mark II, dont un plus vrai que nature, il n’y avait nulle place au doute. Le guerrier vert était donc arrivé en conquérant, ignorant totalement Incognito dans son rôle de spectateur de la scène à venir, il faisant front à Mark II, c’était tout a ses yeux, c’était le nom de celui qui l’avait humilié. Prêt a en découdre, l’être ultime n’attendait que la première attaque de son adversaire, Cell restait un personnage correct tant qu’il n’était pas en colère ou en déroute, laissant de bonnes chances à Mark II de se défendre, ou de fuir.

Cependant, le clone de Cell en première forme n’allais pas attaquer, un tableau fit son apparition à côté de lui, poussé par une autre copie aux couleurs sombres, quelle était cette technique ? Fronçant son regard sans baisser sa garde, le guerrier vert écoutait attentivement le charabia de son “adversaire”, preuve ultime de courtoisie dans cette atmosphère pourtant pensante en raison de l’évident combat qui était censé se dérouler. Dans un premier temps, le faux Cell semblait comprendre l’origine du vrai, en effet, Mark II semblait savoir qui était le parfait, décrivant d’ailleurs grossièrement le fonctionnement de son évolution avec un lexique des plus sommaires. S’en suivit alors une explication sur la provenance de Mark II lui même, du moins, de celui face à Cell, car il semblerait que ce dernier avait fait face à un Mark II du présent, et que la version bleu imparfaite était celle d’un futur alternatif, quelle histoire complexe.

Néanmoins, cette créature semblable physiquement a Cell avait également tuée Trunks, quel curieux hasard, comment était-ce possible si le parfait a lui même tué le fils de Vegeta dans une autre dimension ? C’est une histoire paradoxale. Le guerrier aux ailes de marbre avait ainsi deux choix, deux manières de réagir sur lesquelles il était partagé : La première était de nié, et d’affronter simplement Mark II dans le doute, la seconde était de comprendre qui était cet être ayant tant de connaissances. Ironiquement, Cell voulait en savoir plus sur ce personnage, Mark II est un projet du Docteur Gero ? Comment savait-il tout cela ? Pourquoi est-il plus faible que “sa version originale” ? Silencieux un instant en observant le tableau couverts de dessins, l’être suprême pris la parole d’un ton quelque peu pensif.

“Intéressant. Tu parles beaucoup plus que ton homologue de cette ligne temporelle, et tu en sais beaucoup sur moi.”

Abandonnant sa posture de combat, Cell allait privilégier la prise d’informations plutôt qu’un combat hâtif. Cependant, la voix d’une femme enthousiaste se fit entendre dans son dos, le guerrier vert détourna son attention vers la rousse qui ne dégageait aucune énergie, elle semblait ne pas se rendre compte qu’elle allait se faire balayer si elle rester planter ici. D’un ton autoritaire et dur, le guerrier vert s’adressa à l’invitée.

“Tu n’es pas une combattante visiblement, qui es tu donc te permettre des remarques ?”

Scientifiques folle ou aventurière chevronnée, cette inconnue au yeux de Cell ne servait a rien, et nul doute que le parfait, si il se battait, ne ferait pas attention à la sécurité de cette dernière. Après avoir reçu ces réponses-ci, le guerrier aux ailes de marbre s’adressa de nouveau à Mark II, curieux d’en savoir plus.

“Quand a toi, pourquoi es-tu si faible par rapport à ta version de cette temporalité ?”

Croisant les bras en attendant la réponse de son futur adversaire, le parfait continuait interroger.

“Si tu dis avoir tué Trunks, pourquoi ne m’as tu pas trouvé dans ta version de l’histoire ?”

En effet, Cell est censé avoir tué le demi-saiyan pour parvenir dans cette temporalité, cependant, l’histoire de Mark II incluerait que les deux personnages, d’apparence quasi identiques, ce seraient mis à chasser le même homme sans jamais se voir, étrange. Après avoir eu ses réponses, le parfait comptait bien faire un petit match d’entrainement, se plaçant de nouveau au position de combat, réagissant préalablement aux réponses de son interlocuteur.

“Vas-y, Porte le premier coup.”

Toujours en position de combat, Cell se sentit comme figé pendant un millième de seconde, et sans s’en rendre vraiment compte, il était encastré dans une table, surpris de cet étrange coup dans le dos. Alors que Mark II avertissait son adversaire de la nécessité du combat d'équipe, Cell se dégageait de la table en se redressant rapidement, comprenant en se relevant qu’il avait subit un véritable coup qui se faisait ressentir sur l’ensemble de son dos qui laissait de claires marques, ces deux clones ne rigolaient pas. Comprenant la remarque de son adversaire et désireux de se laisser porter par le jeu, le parfait esquissa un petit sourire fier, répondant avec assurance malgré le puissant coup qu'il avait subit juste avant.

“Comme tu voudras, mais même à deux vous n’avez pas une chance contre moi.”

Peut être qu’une troisième personne allait se proposer, Mark III, Mark II jaune, ou un quelconque Cyborg féminin, plus on est de fou, plus on rit.

“C'était un coup bien mal poli... Montrez moi la force de votre travail d’équipe.”

Déterminé a affronter ses adversaires, Cell laissait le temps qu’ils voulaient à Mark II bleu et noir pour qu’ils soient préparés, pendant ce temps, le guerrier vert allait simplement fermer les yeux, sondant le vent et le ki émis par ses adversaires. Si Incognito rejoignait le combat, le guerrier aux ailes de marbre conserverait les yeux ouvert cependant, sentant tout de même l'impact puissant qu'il avait subit dans le dos qui le tiraillait et le dérangeait malgré l'usage insensible et invisible de ses facultés illimités de régénération. Au bout de quelques instants, le temps de s'habituer à l'inconfort marqué du précédent coup, Cell s'élança vers Mark bleu avec une grande vitesse, puis mima un coup de pied circulaire tout en disparaissant pour en réalité atteindre Mark Noir sur son flanc gauche, un coup dans les cotes. Que le coup soit porté ou non, le guerrier vert tenta ensuite d'attraper le bras gauche de Mark noir de sa main gauche, offrant possiblement une ouverture pour tirer la copie sombre imparfaite et l'orienter pour que le parfait puisse donner un coup de poing de face dans l'abdomen du Mark II. Sautant immédiatement après son coup, sans raison apparente, Cell évitait en fait une potentielle attaque de Mark bleu qui devait avoir eu le temps de rejoindre son allié si il le souhaitait.

Profitant de la hauteur offerte par son saut, le guerrier aux ailes de marbres pris rapidement la posture de tortue géniale, exécutant la fameuse technique dont Son Goku avait le secret, abattant un rayon bleu vers Mark noir, exaspérant que Mark Bleu ne soit pas trop loin du champ d'impact, tout en criant.

"Kamehameha !"

Il faut savoir que le Kamehameha peut avoir une trajectoire courbée, une esquive simple est risquée si Mark II, que ce soit le sombre ou le froid, tente un simple saut évasif. Après avoir usé de la destruction par la lumière, le parfait comptait bien chercher un moyen pour pouvoir anticiper les mouvements de ses adversaires, chargeant de très petites sphères de ki dans sa main, de la taille de pois chiches. Ces petites sphères allaient servir de capteur, l'être ultime laissait simplement plusieurs de ses petites sphères au sol, au contact d'un adversaire, celle-ci explosent, ainsi, il sera peut être plus difficile pour Mark II de se mouvoir malgré ses deux corps. D'une faible brillance et de petites tailles, Cell avait choisi de s'occuper de ce plan dès maintenant, profitant du fait que le Kamehameha est projeté de la poussière, dissimulant partiellement le parfait.

Il n'était évidemment pas impossible de détecter ces sphères, elles brillaient comme des pierres précieuses à cause de leur contenance énergétique, il était donc possible de les voir... mais aussi de les sentir ! Le ki dégagé était faible, mais existait bel et bien. Après cette action normalement discrète, le parfait se posa au sol, attendant que la poussière se dégage, son environnement était jonché de ces petites sphères de ki, heureusement, il faisait assez beau, donc l'herbe, le soleil, l’environnement en général des plaines profitaient à la tactique de Cell.




MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 427
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockSam 3 Fév 2018 - 12:56

Donc, si le temps c'est du jus de prune, mais que c'est aussi de l'argent, est-ce que l'argent permet d'acheter le temps après la vente de jus de prune ? Ou bien de tampons, faut pas oublier les ours. Oui, bon, mais au niveau des prunes, combien de prunes il faut pour acheter une montre ? Je dirais beaucoup. C'est plus que pas beaucoup. Nous sommes d'accord. Mais en attendant, c'est moins qu'énormément. Les prunes ne sont malheureusement pas une monnaie dans beaucoup de pays. Cependant... cependant, si nous venions à créer une nation qui se nourrirait de prunes - Uniquement de prunes, tu vois - nous pourrions créer une toute nouvelle économie, à base de prunes. Pas de billets ou de petits disques d'argent. Uniquement de la prune. Et les maisons se construiraient en prune. Et les immeubles aussi. Et les télés aussi ! En fait, il faudra voler les scientifiques de toutes les nations afin de créer un monde où seules les prunes importent, afin de montrer au monde que l'on a pas besoin d'argent pour survivre et que la société est une société de chiens de capitalistes de merde qui ne pensent qu'à... J'en étais où, là ? Le temps c'est de l'argent. Ah oui. Donc le temps est géré par les firmes transplanètaires. Cela fait que le prolétariat voit le temps passer plus lentement ou plus rapidement, tandis que les riches peuvent voir le temps passer toujours à la même vitesse, dans leur vie de luxe et de plaisirs. Résultat, les hongrois n'ont jamais le temps. C'est pour ça que le Japon est le pays du soleil levant, c'est parce qu'avec leur économie fulgurante le soleil se lève chez eux d'abord. Parce que c'est chez eux qu'il y a la thune et donc c'est chez eux qu'il y a la matinée. C'est profond comme réflexion. Je n'ai toujours rien suivi. Fantastique. Je disais que le temps c'est un complot japonais. C'est parce que le soleil se lève plus tôt chez eux que leurs yeux sont fermés ? À cause du déficit de sommeil ?
...
...
C'était une blague j'espère. Oui. Tu as pas un sens de l'humour très ouvert, hein ? J'ai été conçu pour tuer, pas pour discriminer. Ouais, ouais. Apprends à sourire. En attendant, je crois que Cell s'apprête à poser des questions. Tu penses qu'on devrait y répondre ? Ce serait fortement malpoli de pas le faire. Le pauvre, il a une tête à pas se retrouver dans un pré à vache. Il est aussi salement beau gosse. J'ai envie de lui écraser la tête et de lui arracher les dents. Ne procédons pas à cela tout de suite.


Mark Bleu avait les bras ballants alors que son compatriote sombre avait croisé les siens. Ils écoutaient les questions de Cell sans vraiment sa casser la tête. Comme toujours, c'est le plus cool des deux qui prit la parole, car il avait les lunettes de soleil. Cela lui donnait beaucoup plus de charisme.

"La raison de ma faiblesse ? Bon, tout d'abord c'est pas très sympa de me dire ça. J'estime être un peu fort quand même. "Si faible" c'est pas très cool. Je m'excuse de pas être à la hauteur d'un de mes homologues temporels. Secondement, je me suis divisé en deux. C'est à dire que ma puissance est partagé entre moi et mon camarade, ami, et copain Mark Noir, ici là. Troisièmement, les parents qui lui ont filé son ADN sont peut-être différends des miens. Moi j'ai eu... euh... un couillon qui s'appelle Tzamass, un autre qui s'appelait Heat, ainsi qu'un Frisbee, de la Boue, et... beaucoup d'autres conneries, je crois. Bref, peut-être que lui il avait d'autres parents. Des donneurs plus puissants, tu vois ? Peut-être que lui il a eu Machine Virginia, ou un mec puissant comme ça. Des combattants avec de la puissance supérieure à ceux qui ont permis ma création. De plus, j'ai fais un voyage temporel qui m'a zigouillé une grande partie de ma puissance. Quand bien même je ne pouvais pas voyager entre les dimensions comme lui, je pouvais défoncer des chats violets et mal habillés... C'est assez ridicule, quand j'y pense. Le voyage entre des lignes temporelles différentes qui fait disparaître la puissance... on dirait une excuse de mauvaise histoire pour gérer tous les persos."

Il avait haussé les épaules.

"Au sujet de Trunks et de toi... bah j'imagine que les lignes temporelles peuvent être bien différentes. J'ai étranglé Trunks, et j'ai fais explosé Goten et Gohan car c'était des ordures. Je m'amusais à voir lequel finirait en couple avec coupe-au-bol. Aucun, au final. Mais en tout cas, quand bien même je savais qu'il y avait eu un Cell avant moi, je n'en ai jamais vu. Je crois qu'au final, tu devais être la base pour me créer. Peut-être que la Bulma m'avait transformé à partir de ce qui restait de toi. Ou bien je suis toi mais modifié. Mais dans tous les cas, je ne t'ai jamais croisé. Peut-être que c'était un futur où tu n'existais même pas du tout, et ils sont directement passé au Project Cell Mark II, sans avoir à passer par le I. Dans une infinité d'univers, tout est possible. Je sais aussi que dans mon univers, c'était un certain Yamcha qui m'avait posé le plus de difficultés... Quel adversaire formidable..."

Alors que Mark Noir semblait perdu dans toute cette histoire, le sourcil invisible droit relevé, Mark Bleu semblait regarder droit devant lui, se remémorant quelques souvenirs. Cela resta ainsi jusqu'à l'attaque traversant le temps de l'insecte rouge et noir, qui avait encastré son adversaire dans une table. Cela réveilla son jumeau de sa torpeur mélancolique. Après avoir frimé quelque peu, Cell lança le défi aux deux Shuryo de lui montrer leur travail d'équipe. Il commença alors à se concentrer.

Je me demande bien à quoi il pense. Certainement qu'il sonde les gens aux alentours. Au passage, la rousse nous regarde toujours de façon effrayante. Elle ne dégage toujours pas d'énergie. Je crois qu'elle fait peur. Tu "crois ?" Je ne suis pas habitué à avoir peur. En tout cas, je demande si on peut l'utiliser comme projectile. Peut-être si on l'attrape et qu'on l'envoie sur Cell... Évitons. Sachant qu'il est attractif selon les standards terriens, c'est peut-être une fangirl ? Qui vole et ne dégage pas d'énergie ? Oui. Mmmh. J'imagine que l'amour est plus fort que le Ki. Je ne vais pas chercher à réflechir. Tiens, d'ailleurs, il est où Cell ?

Cell venait en effet de leur charger dessus, se téléportant vers Mark Noir après une feinte vers Mark Bleu, que l'imparfait sombre eut du mal à contrer, se servant de ses avants bras pour parer. Cette parade permit cependant à Cell de l'attraper plus facilement, alors que Mark Bleu reprit ses esprits face à la rapidité de son ennemi.

T'inquiète, je m'en occupe... Plus vite, j'espère !

Grace à sa nouvelle technique de Jonglage, qu'il pensa à renommer plus tard, Mark Bleu fit apparaître trois lames de Ki entre ses doigts, pour chacune de ses main. Cela fit un total de six dagues qu'il envoya dans le dos de Cell. Son homologue sombre cependant, distrait par la prise du parfait, ne put se protéger d'un coup de poing dans l'abdomen qui lui coupa le souffle un instant. Après son attaque usant de lames, le casseur de gueule tenta un coup de dard dans la nuque de la version 1.0, qui fit cependant un spectaculaire saut pour éviter l'attaque. Mark Noir chargea dans sa main un gros Kikoha qu'il envoya vers le combattant aux ailes repliées. Il se tenait toujours le ventre avec douleur.

Yo, ça va, mec ? Non... Cet enfoiré a dû me péter une côte. Rien que tu ne puisses pas régénérer. Ça fait quand même mal, bordel ! Ah, tiens d'ailleurs, il y a une vague déferlante qui arrive vers toi. Quoi ?

Mark Noir, occupé à converser mentalement, ne vit pas arriver le Kamehameha de Cell, qu'il se prit de plein fouet, l'envoyant en arrière. Mark Bleu, lui, était à bonne distance de l'attaque. Il ressentit des sphères de petite énergie entourer Cell, qu'il ne pouvait voir à cause de poussière aux alentours. Mark Noir, quelque peu sonné et amoché, se releva d'entre quelques débris et fit apparaître entre ses mains un portail. Sans avoir besoin de discuter, le cool comprit, et fit apparaître discrètement, au dessus de la position supposée du parfait dont l'énergie était plus perceptible que celle de ses sphères, une autre porte, avant de foncer vers le portail de Mark Noir. Il sauta dedans, et se trouva, comme prévu, au dessus de leur partenaire d'entraînement et d'amour vache. Posant pied rapidement derrière lui, il usa de sa technique à lui : le Lechiku. Le temps autour de lui s'accéléra, ce qui le rendit plus plus rapide que Cell. Une rapidité régie par le temps, pendant quelques secondes "normales".

"Le temps s'accélère..."

Il se sentit obligé de prononcer cela. Alors que Cell devait se retourner face à l'apparition soudaine de l'un de ses deux adversaires, il allait se prendre au total cinq coup de poing dans le nez, huit dans le torse, trois dans le bras droit, quatre dans le bras gauche, deux coup de pieds dans le genou droit, trois dans le ventre, un dans la face, et deux coup de tête, chacun visant un des yeux. Alors que la technique du Bleu commença à perdre effet, ce dernier fonça sur son ennemi afin de le plaquer au sol contre les petites sphères de Ki qui le longeait. Mark Bleu roula alors en avant en suivant son attaque qui avait peut-être raté, reprenant une technique de combat amateure. Mark Noir cependant, qui avait toujours eu du mal à digérer son enchaînement, apparut du ciel avec un énorme débris, provenant de là où il fut envoyé après le Kamehameha. Il l'envoya depuis sa position supérieure sur le parfait, avant de se poser à côté de son compatriote. Après une esquive ou bien s'être relevé, Cell pouvait certainement voir se tenir devant lui, à une dizaine de mètres, ses deux adversaires, l'un en forme et l'autre se tenant toujours le torse tout en tremblant un peu de la paupière.

Je pense qu'on se débrouille plutôt bien. Parle pour toi. J'aimerais te voir te prendre toute les attaques, pauvre - Aïïïe ! Hum ?

Le sombre venait de marcher sur l'une des sphère d'énergie au sol, se tenant le pied comme un enfant qui se cognait le petit doigt. Si cela n'était pas très endommageant, c'était pourtant bien douloureux.
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1209
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockSam 10 Fév 2018 - 17:03
Revenons donc quelques minutes plus tôt, avant la première offensive de Mark II. Cell s'était tourné vers la jeune femme aux cheveux châtains, et lui avait demandé sur un ton autoritaire et supérieur :

“Tu n’es pas une combattante visiblement, qui es tu donc te permettre des remarques ?”

C-21 répondit avec un petit sourire amical :

"Je suis une scientifique."

Peut-être que plus tard, il montrerait son vrai visage à Cell, mais pour l'instant, il préférait rester en tant que spectateur afin d'analyser les deux personnages qui allaient s'affronter.

Mark II répondit ensuite aux questions de l'être parfait, faisant un monologue à propos de ses origines. Il expliqua venir d'un autre univers ou d'une autre dimension temporelle, et qu'il avait été créé à partir de l'ADN de plusieurs guerriers, mais qu'il y avait un autre lui d'un autre univers, qui était bien plus puissant car avait reçu des gènes de guerriers encore plus puissants. Il devait donc être une autre créature du Dr. Gero, tout comme Cell et lui. Voilà qui était assez surprenant : sans le savoir, trois créatures issues des expériences de Gero et de son ordinateur assistant s'étaient retrouvées. Il y avait donc Cell, l'original, ainsi que deux créatures qui avaient été faites à partir des cellules de celui-ci : C-21 dont les cellules étaient un savant mélange de celles de Cell et de composants cybernétiques en un alliage métallique capable de se liquéfier, et ce Mark II qui avait également, semble t-il, été créé à partir des restes de Cell et de l'ADN d'autres puissants guerriers. Il était probable que dans les univers des Mark II, il n'y ait pas eu de C-21. En effet, peut-être que les différences entre deux univers distincts avaient amené à créer soit C-21, soit Mark II. Peut-être aussi que C-21 n'avait été créé que dans cet univers-ci, ou tout du moins cette version polymorphe créée à partir de cellules de Cell. Il était même probable que dans un autre univers, C-21 soit un cyborg sans aucun lien avec Cell, ayant l'apparence d'une femme scientifique similaire à l'apparence qu'il avait choisie actuellement. C'était assez fascinant de se dire qu'il existait une infinité d'univers avec, parfois, des versions différentes de soi-même. C-21 tenta de calculer la probabilité que trois créatures du Dr. Gero issues d'univers différents puissent se retrouver au même moment au même endroit dans un univers bien particulier, et cette probabilité était très infime. Peut-être que cet univers-ci était un univers spécial, une sorte de point central autour duquel tous les univers se regroupaient.

Après ces explications, le combat commença enfin. Mark II avait donc utilisé une vitesse exceptionnelle qui lui avait permis de se déplacer et d'attaquer Cell entre deux images captées par les globes oculaires du vingt-et-unième cyborg, empêchant ainsi ce dernier de comprendre ce qu'il s'était passé. En réalité, Mark II avait arrêté le temps quelques instants pour agir, mais ça, C-21 n'en savait rien, il pensait donc qu'il s'était déplacé extrêmement rapidement.

Le combat continua, Cell avait donc à faire face à deux adversaires qui lui ressemblaient légèrement. Incognito restait immobile, debout, les bras croisés, observant le combat et analysant les mouvements et techniques des deux adversaires avec un vif intérêt. Son sourire avait disparu et il semblait très concentré. Pour une raison qui lui échappait encore, l'un des Mark II semblait être en difficulté face à Cell, il ne parvenait plus à se déplacer à la même vitesse que lorsqu'il l'avait attaqué plus tôt, et se prenait de nombreuses attaques. Probablement qu'une vitesse aussi prodigieuse devait demander une grande quantité d'énergie, ce qui l'empêchait de pouvoir l'utiliser à chaque fois. D'ailleurs, C-21 pouvait suivre l'évolution des niveaux de puissance des trois combattants grâce à son détecteur de puissance, et constatait que le Cell d'origine était plus puissant que les deux autres.

A un certain moment, Cell envoya un Kaméhaméha sur Mark Noir qui se le prit de plein fouet, ce qui engendra un gros nuage de poussières. Une grande partie de la poussière, soufflée par le vent et l'onde de choc de l'explosion, recouvrit la jeune femme, tout en balayant sa blouse blanche et ses cheveux en arrière, alors qu'elle était restée immobile. Ses lunettes étaient également recouvertes de poussières et elles ne pouvaient plus rien voir.


"..."

Elle décroisa les bras, ôta ses lunettes, les replia, et les rangea dans une poche intérieure de sa blouse blanche, puis épousseta ses vêtements du revers de la main. Ses lunettes étaient en fait une partie de lui-même, confectionnée avec ses cellules, il aurait pu tout simplement les faire disparaître, mais ses adversaires auraient pu le remarquer, et Cell savait qu'Incognito était capable de se métamorphoser en toute sorte de choses, il aurait donc pu faire le rapprochement. Voilà pourquoi le cyborg à l'apparence féminine avait fait comme s'il s'agissait de vraies lunettes.

Peu de temps après le Kaméhaméha, l'un des deux Mark créa un portail circulaire, et son double fit de même. Voilà qui devenait plus intéressant, c'était cette technique que C-21 avait aperçu de loin un peu plus tôt, et elle l'intriguait. C'était une sorte de portail de téléportation, lorsqu'un objet traversait l'un d'eux, il ressortait par l'autre, ça pouvait être très utile. C-21 était capable d'analyser et de comprendre toute sorte de choses, et d'apprendre à une vitesse prodigieuse. Il voulait comprendre cette technique.
Alors qu'un Mark venait de passer à travers le premier portail pour ressortir par le deuxième qui se trouvait juste au-dessus de Cell et ainsi l'attaquer très rapidement, la jeune femme s'approcha, en marchant, du premier cercle d'énergie. C'était comme si elle ignorait complétement le danger que représentait le combat qui se déroulait juste à côté.
Elle parvint jusqu'au premier portail créé par Mark Noir, juste après que ce dernier eût attaqué Cell avec un gros débris (et ce, juste après l'enchaînement à la vitesse de l'éclair, et la roulade du Mark Bleu). Elle posa alors ses deux mains de part et d'autre du portail énergétique, et l'observa quelques instants d'un air concentré.


*Analyse en cours... Analyse en cours... Analyse en cours...*

Il était en train d'analyser la structure énergétique de ce portail, pour comprendre comment imiter une telle technique.
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 333
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockDim 11 Fév 2018 - 11:49
Cell était dans une situation bien particulière, alors qu’il pensait pouvoir se venger de son agresseur qui lui avait dérobé sa forme parfaite, il était en réalité confronté à une sorte d’autre version. Moins dangereux et visiblement plus sociable, le Mark II bleu que rencontrait le parfait n’était pas un personnage similaire mentalement à sa version du présent, c’était pour le moins sûr. Il était d’ailleurs surprenant de voir que ce fameux Mark II du futur était très détendu, mais également divisé en deux parties, un élément supplémentaire à ajouter à la complexité de la situation. C’est donc engagé dans un combat contre deux Mark II que Cell se retrouvait, avant de subir une première attaque inattendue de ses adversaires, il avait tout de même la peine de poser quelques questions.

C’était pour en apprendre plus sur ce fameux clone de sa personne que Cell s’était arrêté dans son élan guerrier, attendant quelques réponses qui pourraient peut-être l’éclairer sur les plans du docteur Gero dans les autres dimensions. Croisant les bras en écoutant le Mark II bleu qui semblait être le seul capable de parler, le guerrier vert appris dans un premier temps que son adversaire était constitué d’autres cellules que Cell et qu’un voyage temporel lui aurait retiré une bonne partie de sa force. Évidemment, la mention de Mark II envers les potentielles cellules de Vegeta dans le corps de l’autre Mark II, mais du présent, ne laissèrent pas indifférent le parfait.

« Pf, cette mauviette de Vegeta. »

Ayant sans doute oublié de prendre en compte que lui-même était constitué de cellules du prince des saiyans, l’être ultime ne s’était pas caché d’annoncer sa hantise du guerrier de l’espace. La suite du discours de la version 2 fut plus confus, laissant place à un hasard des lignes temporelles, un processus complexe que même le Docteur Gero ne maîtrisait pas complètement, inutile de s’attarder dessus en somme. Cependant, Mark II avait terminé sur un élément notoire, il semblerait que lui-même ne savait pas s’il avait des cellules du guerrier parfait en lui, cependant, son apparence physique était à une couleur près la même que celle de Cell en première forme. Donc, bien que cela puisse faire mal à l’égo du parfait, il fallait bien admettre que Mark II avait potentiellement des cellules du guerrier aux ailes de marbre.

Le rigolo de service ayant fini son lot d’explications aussi confuses qu’incertaines, Cell se permit quelques réactions, l’air neutre, intéressé et curieux par certains points.

« Un clown comme toi crée à base de mes cellules … Fais un peu honneur à ton sang en surveillant ta tenue. »


Il était clair que le caractère et la démarche détendue du projet 2 n’étaient pas au gout du parfait. Haussant à son tour les épaules, Cell pris un air hautain et narquois.

« Yamcha ? Sérieusement… Ce guerrier pitoyable ne vaut rien, en plus de n'être qu'un beau parleur, il couple sa faiblesse avec une honteuse couardise. »

Si le guerrier à la technique du loup s’était montré valeureux sur Terre dans son affrontement contre le terrible Sabaimen, il ne sera après ça qu’un spectateur inutile, une tâche incapable de poursuivre l’entrainement. Prendre en compte qu’un personnage aussi faible que Yamcha puisse mettre à mal un guerrier constitué des cellules de Cell était un direct affront pour le parfait. Prenant ensuite une posture de combat volée à Son Goku, l’être ultime demandait à ses adversaires de lancer les hostilités, prêt a subir un affront direct de face de la part des deux attaquants. Malheureusement trop confiant sur un assaut basique dans le but de se faire jauger, Cell sera en fait attaqué par derrière, la fameuse attaque par le biais d’une table.

Rapidement remis sur pied, le guerrier vert lança son assaut, commençant directement le combat par une feinte, mimant une frappe sur le Mark II bleu pour en réalité abattre son courroux sur le noir, l’attrapant avant de lui infliger un coup direct dans le bas du ventre. Cependant, après avoir donné son coup, le parfait sentit des projectiles percuter son dos, en fait, seulement trois touchèrent le parfait. En effet, le guerrier vert possédait deux grandes ailes noires d’une grande résistance qui avaient parés la moitié des projectiles par leurs tailles. Malgré cet impact réduit de la technique jonglage, le parfait fut coupé dans son élan, laissant le Mark noir se libérer avec une grande facilité pendant que Cell se retournait vers le V2 bleu avec un air rebuté.

« Tu ne sais rien faire de mieux ? »

Sautant pour éviter le coup de queue directement exécuté, le parfait se donnait une vue aérienne de ses deux adversaires, déviant avec simplicité le kikoha de Mark II noir, profitant de son ascension. Toujours en hauteur, Cell usa de sa technique la mieux retranscrite, le Kamehameha, la vague déferlante emporta un de ses clones hideux dans un épais nuage de poussière. Le parfait profita ensuite de la fumée pour envoyer ses fameux grains de Ki qui constituaient une véritable technique de repérage utile face à deux combattants.

Cependant, le radar de Cell n’allait pas être efficace dans l’immédiat tant le plan des deux Mark II était imprévisible. Fixant le sol, le guerrier vert remarqua un portail brillant au travers de la poussière, une des versions 2 était en réalité passée dans ce portail.

*Mmh, ces misérables sont sans doute en train de fuir. *


Passant au travers du portail, le mark II bleu était arrivé dans le dos de Cell, évidement, ce dernier l’avait remarqué, se retournant directement pour tenter de parer, mais comme précédemment, quelque chose semblait avoir changé.  En cohésion avec la voix du clone de Cell 1ère forme, le temps semblait devenir plus rapide, comme si le parfait était ralenti, ou le reste accéléré, son adversaire bien plus lent devenait incroyable rapidement, permettant un enchainement puissant. Soumis à la vitesse de son adversaire, Cell subissait de multiples coups, si leurs forces n’étaient pas extraordinaires, leur nombre l’était pourtant, infligeant de nombreuses douleurs au guerrier ultime. Incapable de parer les attaques successives du guerrier bleu, le parfait était frustré, comment un tel changement pouvait s’opérer ?  Plongé dans l’incompréhension, le guerrier aux ailes de marbre était devenir une victime de son demi-adversaire l’espace de quelques instants, en fait, le temps que Mark II exécute tous les coups qu’il voulait donner. Reprenant rapidement ses esprits après le dernier coup de son opposant, le combattant vert fit immédiatement un saut ascensionnel pour échapper à la charge de son adversaire, gagnant ainsi une précieuse altitude.

Si les protagonistes étaient vigilants, ils pourraient voir que le corps de Cell était couvert de bleus, de petites entailles et de brulures, il semblait avoir bien subit depuis le début du combat. Se frottant les yeux à cause des précédents coups, le parfait senti une présence dans son dos, c’était Mark II noir, ce fourbe s’était remis de l’enchainement qu’il avait subi, jetant un énorme rocher (parce qu’il n’y avait pas bâtiment, donc le débris devrait être un rocher) vers Cell. Sentant la force du deuxième Mark II, l’absorbeur de C-17 se retourna à temps, détruisant la roche avant qu’elle ne le percute d’un coup de pied droit circulaire rapide. Se retournant vers ses deux adversaires réunis, le parfait semblait bien perdant dans ce début de combat, malgré l’état assez inquiétant de son clone noir. Soufflant à quelques reprises pour se reprendre de l’enchainement rythmé de son opposant aux lunettes, l’être ultime avait été pris de court et devait se rependre.

« Bien, il semble que vous êtes plus puissant que prévu. »

Haussant les épaules d’un air narquois, Cell poursuivis sur ce qui semblait être son idée du combat.

« Mais votre seule force réside dans votre nombre. »

A peine avait-il fini sa phrase que le guerrier aux ailes de marbre avait dessiné un sourire carnassier et sombre sur son visage, disparaissant en un instant pour arriver face à Mark noir (X3 de tp pour justifier l’action prochaine). Maintenant face au plus blessé des deux clones comiques, Cell fit un geste droit et précis, tentant de transpercer de sa main plate le torse de la version II supplémentaire.

« Disparait ! »

De sa main gauche inutilisée, le parfait tira une énorme vague déferlante engloutissant potentiellement le corps entier de l’erreur génétique qu’était Mark II noir. Laissant un vaste fossé dans son sillage, le guerrier vert se retourna directement vers son adversaire restant, lui qui était normalement assez proche. D’un air très orgueilleux, voir un peu fou, Cell s’exclama piéger dans un rire nerveux.

« HAHA ! Alors ? Maintenant que tu es seul tu n’as plus une chance ! »

Prenant appui au sol, le plus puissant des Cell fit un bond vers Mark II, produisant lors du saut un bruit singulier distinctif. Dans sa puissante charge, le super guerrier vert tenta de frapper son opposant d’un crochet du droit en plein visage, assez lourd et violent pour que l’être d’une autre dimension soit envoyée au sol. Que l’attaque du parfait soit une réussite ou non, il essayerait de poursuivre son adversaire dans sa chute ou sa fuite, enchainement pendant le déplacement de ce dernier un enchainement de corps-à-corps. Dans ce fameux enchainement, le guerrier vert misait encore sur des frappes bases, privilégiant des impacts sur les appareils respiratoires. Au fil de quelques frappes, Cell eut l’idée d’attraper la jambe droite de son clone en première forme, si ce plan fonctionnait, il pourrait faire tournoyer plusieurs fois son opposant avant de le relâcher à haut vitesse vers l’horizon. Si la tentative du parfait échouée, il se téléporterait simplement lui-même à bonne distance de Mark II.

Maintenant éloignés l’un de l’autre, Cell pouvait user d’une technique très utile dans ce contexte. Libérant une partie de son énergie, le parfait envoya de nombreux Kikohas vers son adversaire, les sphères d’énergie étaient en pagailles et ne touchaient presque jamais le combattant à lunettes. Cependant, Mark II allait vite remarquer que cette attaque maladroite et en réalité un coup de Maître, en effet, les kikohas l’entouraient désormais, ces derniers étaient statiques et le piégeait dans un espace restreint.

Sans un mot et en ramenant ses deux mains de manière à ce qu’elles soient jointes, tous les kikohas se dirigèrent vers Mark II qui allait devenir l’épicentre d’une grande explosion. Cell avait simplement usé des grenades infernales de Piccolo, profitant d’un éloignement avec son opposant comme d’une ouverture pour cette fabuleuse technique. Croisant les bras en regardant l’explosion, le parfait avait l’intime conviction d’avoir vaincu ses deux adversaires, ricanant un instant.

« Hahahaha ! C’était trop facile. »



Malgré l'assurance de sa domination, Cell restait sur ses gardes un instants, il ne voulait pas se faire surprendre par une mauvaise surprise.


MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 427
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockDim 11 Fév 2018 - 14:50

Bon, plan d’action. Qu’est-ce qu’on fait à présent ? Je propose que tu l’attaques par l’arrière, pendant que je lui fonce dessus en avant. Sachant que tu es bien plus endommagé que moi, je pense que c’est une bonne idée. S’il m’attaque, de toute façon, je pourrais me recréer après un certain temps. Pas de soucis à se faire à ce niveau là. Cependant, je crois que je commence à comprendre sa façon de faire. Ses ailes lui offrent une grande agilité : En plus d’être résistantes, il peut bien mieux contrôler sa capacité de vol, et dispose ainsi d’un meilleur aérodynamisme. Il peut donc malgré sa carrure faire preuve de pirouettes absolument incroyables. Imagine un géant de plus de deux mètres qui esquive tout avec la grâce d’une feuille d’arbre lors d’une bourrasque. Métaphore barbante. Tu veux pas me dire comment on contre ça ? Mon idée serait tout d’abord d’endommager ses jambes et ses ailes. Nous avons pu voir que les deux l'aident bien plus au mouvement que tout autre. Il dépend beaucoup de sa carrure pour le reste, et c’est ce qui lui permet d’associer rapidité et force brute. Cependant, s’il venait à avoir des problèmes autant à voler qu’à courir, il serait fortement déstabilisé. La forme de ses pieds montre qu’afin d’utiliser ses techniques à pleine puissance, il a besoin d’appuis fermes sur le sol. C’est génial, mais comment sais-tu tout ça ? C’est simple : Je… Oh.

Cell venait d’apparaître devant Mark Noir, lui ordonnant de ne plus faire partie de ce plan d’existence, avant de l’abattre à l’aide d’une vague déferlante tel Végéta face à Jeice. Une forme spectrale pouvait être vue allant vers Mark Bleu, avant de se placer comme son ombre. Cell regarda alors Mark II avec les mêmes yeux que le prince des Saiyen. Pas de doute, les gènes de la mauviette étaient en train de légèrement dominer dans la personnalité du parfait. Il semblait loin de la personnalité généralement calme du Roi Cold, et il semblerait qu’en plus de la forte fierté homicidaire dont l’héritier du trône de Végéta se soit ajoutée la santé mentale oh si facilement endommageable de l’empereur de l’espace Freezer. Mark II ne prononça mot, mais son regard tremblant ne faisait que trahir le fait qu’il avait peur. Il savait très bien qu’il allait passer un mauvais quart d’heure, quand bien même il se connaissait immortel. La douleur est pour toute créature vivante un sentiment insupportable et bien peu apprécié, après tout.

Le Cell Bleu ne put esquiver la locomotive qui se dirigea vers sa joue gauche, mais il put ressentir lentement sa mâchoire se disloquer, ainsi que toute les veines intérieures se percer. Son bec signature et presque ridicule fut déplacé contre son grés de quelques dizaines de millimètres, et ses vertèbres eurent du mal à suivre la vitesse à laquelle son coup se tourna. Il fut envoyé vers le sol, car il était depuis ce temps dans les airs. Encore sonné par l’attaque rapide et puissante de Cell, il ne put se défendre face aux multiples coups de poings qui cassaient ses côtes et perçaient ses poumons. Cela accéléra sa chute vers le sol. Cette dernière fut sauvagement arrêté par l’attrapée de sa jambe par le parfait. Il l’envoya alors au loin, et la différence de vitesse et de direction soudaine permit également à sa jambe d’en souffrir. L’insecte s’écrasa lamentablement sur le sol.

Il ne voulait pas se lever. Il savait qu’il avait perdu, et ne faisait que bougonner des choses qui ne voulaient rien dire. Se redressant légèrement à quatre patte, pour observer les alentours, il put voir plusieurs dizaines de boules d’énergie autour de lui. Il reconnut l’attaque, car il l’avait dans sa mémoire instinctivement. C’était l’attaque du Pickle-Eau : la Hellzone Grenade. Il ne put s’empêcher de sourire bêtement, alors que les boules de Ki plongèrent vers lui : Il adorait le nom de cette attaque. Ce sourire se transforma en hurlement alors que les lunettes furent envoyées au loin. Ce n’était pas la fin, pour lui : il le savait, mais pourtant, une petite désintégration des familles restait fort désagréable. La paire de lunettes de soleil avait une légère tâche de sang sur l’une des branches, et s’en allait vers la plage au loin, alors que la voix rauque du Cell bleu résonna sur quelques Kilomètres. Il était sûr que les deux Cell se rencontreraient à nouveau.

Spoiler:
 

[Ne prenez pas mal le fait que je me tire tout de suite : je me suis retrouvé dépassé par mon propre style de RP, qui a commencé à me saouler x). Je vais tâcher de faire le ménage un peu plus au niveau de Mark II. Bonne suite de RP, et à une prochaine fois !]
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1209
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockMar 13 Fév 2018 - 19:50
Alors que le combat faisait rage entre le parfait et ses deux clones imparfaits, la jeune femme à la longue chevelure châtain observait, d'un air concentré, le cercle d'énergie qu'elle tenait entre ses mains. Après quelques instants, celui-ci rapetissa petit à petit, se refermant sur lui-même jusqu'à disparaître complétement.

*Analyse terminée.*

Au même moment, une grosse explosion fit disparaître le Mark Noir, alors que Cell Parfait s'exclama, avec une certaine arrogance, que son adversaire n'avait plus l'ombre d'une chance maintenant qu'il était seul. C-21 se tourna de nouveau vers le combat tout en recroisant les bras, pour voir comment ça allait finir même si l'issue était déjà connue à l'avance. En effet, le cyborg avait l'habitude de calculer les probabilités des évènements futurs à très court terme pour prédire les prochaines actions avec un faible taux d'erreur, en se basant sur ce qu'il savait des différents protagonistes mais aussi en tenant compte de nombreux paramètres relatifs aux lois de la physique tels que la force de gravité, la vitesse du vent, etc... Il connaissait très bien Cell puisqu'il l'avait affronté à plusieurs reprises et avait également été spectateur de certains de ses combats. En revanche il ne connaissait quasiment rien de Mark II, il l'avait juste vu une fois au tournoi de Dösatz et n'avait donc pas récupérer énormément de données à ce sujet. Toutefois, la différence de puissance entre les deux était suffisamment grande pour que les probabilités de victoire soient très largement en faveur de Cell, même si C-21 n'était pas en possession de toutes les données. C'était d'ailleurs à cause de ces données manquantes qu'il ne pouvait que calculer des probabilités et ne pas avoir de certitude absolue. Il voyait donc venir la défaite de Mark II comme le nez au milieu de la figure, mais la vraie question était de savoir si oui ou non Cell allait vouloir lui laisser la vie sauve. En effet, à la base Cell était venu se venger de lui avec la ferme intention de le tuer, mais ce Mark II n'était pas celui qu'il voulait tuer. Il pouvait donc considérer cela comme un combat "amical", et considérer Mark II suffisamment intéressant pour le laisser vivre et ainsi lui permettre de s'améliorer pour de futurs combats. Mais avec Cell, rien n'était jamais sûr. En effet, lors de son dernier combat contre lui, le vingt-et-unième cyborg avait pu remarquer qu'il était beaucoup plus instable que lui, c'était certainement dû à ce mélange de gènes issus de personnes aux personnalités complétement différentes. C-21 avait ces mêmes gènes, mais sa personnalité était inhibée par l'intelligence artificielle qui représentait son esprit, ce qui le rendait bien plus calme et lui permettait de ne jamais céder à la colère ou à d'autres émotions similaires, sauf en de très rares circonstances où les gènes des êtres vivants qu'il avait en lui prenaient le dessus sur son programme. Cell n'avait pas cette chance, et il avait déjà montré qu'il s'énervait assez rapidement dés qu'il était en difficulté. Par conséquent, même s'il n'avait pas forcément eu l'intention de tuer Mark II initialement, il pouvait à tout moment vouloir l'exterminer sous le coup de la colère juste parce que ce dernier l'aurait mis un peu en difficulté.

Finalement, Cell balança de nombreuses boules de Ki tout autour de Mark II, les boules parvinrent à se stabiliser dans l'air, puis il fit en sorte que toutes les boules d'énergie se rassemblent sur son clone venu d'ailleurs, ce qui résulta en une puissante explosion. C'était assez impressionnant. C-21 n'avait jamais eu l'occasion d'observer cette technique auparavant. Après l'explosion, il ne resta plus rien de Mark II, c'était triste. Après tout, il avait énormément de gènes en commun avec Cell et C-21, c'était un peu comme un cousin éloigné venu d'une autre dimension.


"Et bien, tu ne l'as pas ménagé." affirma la prétendue scientifique, tout en décroisant les bras.

"Mais cela n'a rien d'étonnant. J'avais estimé à 97.114% la probabilité que le combat se termine ainsi, par un anéantissement quasiment totale de ton adversaire."

Oui, quasiment. C-21, grâce à sa vision cybernétique, avait pu distinguer des particules microscopiques de Mark être projetées ça et là, notamment une paire de lunettes sur laquelle il avait pu distinguer une goutte de sang en zoomant sur l'endroit en question. Et s'il avait autant de similarités avec Cell et le cyborg polymorphe, il devait certainement être capable de se régénérer entièrement même si ça pourrait prendre un peu de temps.

"C'est une habitude, chez toi, de vouloir supprimer ceux dont l'ADN se rapproche le plus du tien, n'est-ce pas ?"

Il disait cela en référence à la fois où Cell avait voulu tuer C-21 pour protéger Son Goku. Cela s'était passé au terme de leur alliance temporaire pour retrouver le Saiyen. Ils étaient parvenu à le retrouver à côté de la maison de Bulma. C-21 avait  évidement voulu le tuer à cette époque, mais Cell avait voulu protéger Son Goku pour pouvoir le combattre plus tard. Il avait décidé de tuer le cyborg, considérant que Son Goku serait plus intéressant à combattre dans le futur. Cela avait été un véritable affront pour le cyborg qui n'avait eu d'autres choix que de fuir en sacrifiant une très grande quantité de ses cellules.

Mais Cell ne devait probablement pas comprendre pourquoi la jeune femme scientifique disait cela. Ce fut la raison pour laquelle, juste après sa phrase, Incognito prit son apparence d'origine : celle d'un être humanoïde  asexué à la peau grise, le crâne chauve, avec un petit œil vert et un gros œil rouge, et portant un long manteau beige avec le logo du Ruban Rouge.


Spoiler:
 

"Cela faisait longtemps, Cell." affirma t-il de sa voix grave et inexpressive, si singulière.
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 333
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockMar 13 Fév 2018 - 22:15
Le combat battait son plein entre Cell et Mark II, si la bataille était intéressante pour le parfait, elle l’était sans doute moins pour son clone faiblard qui n’avait pas la puissance nécessaire pour faire jeu égal avec le puissant guerrier vert. À nouveau fier de sa propre personne, le parfait était de nouveau plein d’entrain et d’égo, même si son combat contre Tentra l’avait ébranlé, son esprit combattif et orgueilleux avait vite repris le dessus, sortant Cell d’une pseudo crise d’impuissance.  Eliminant en un instant Mark II d’une vague déferlante surpuissante, il ne fallut pas bien plus de temps pour que l’absorbeur s’occupe de la version bleue dans la confrontation effrénée de centaines de kikohas.

Le spectacle avait été fin, agréable, rapide, tout comme Cell l’était finalement. Cependant, le sort de la version 2 n’était pas celui qui lui avait été normalement réservé par l’être ultime, si Mark II aurait dû continuer à vivre, le sort en avait décidé autrement. Trop puissant, le guerrier parfait a surement user de trop d’énergie, désintégrant complètement son adversaire avec la Hellzone Grenade. L’explosion en chaîne de l’attaque de Piccolo provoqua un boucan sans nom, projetant de la fumée sur plusieurs dizaines de mètres, profitant de sa position en hauteur assez éloignée, le parfait ricanait en constatant la mesure de son incroyable force. Leva son bras droit et articulant ses mains avec attention, le guerrier vert était indéniablement plus puissant qu’auparavant, ses gênes saiyan contribuaient beaucoup à cette hausse de puissance.

« À peine le temps de s’échauffer, quel dommage. »

Avouait calmement le combattant aux ailes de marbre alors qu’il serrait et desserrait les poings sous le regard curieux de la « scientifique » qui avait eu le loisir d’observer le combat. Quelques secondes s’écoulèrent dans un calme absolu, puis la voix de la spectatrice se fit entendre, la rousse dénonçait la violence du parfait lors du combat, rien que Cell n’allait nier, il y est allé trop fort avec Mark II, c’était une vérité. Prêt à répondre au tact à la femme, celle-ci n’avait pas décidée de se taire et révéla un pronostic exact des chances de victoire de l’absorbeur, 97.114%... c’était bien un pourcentage de chance probable du combat, mais comment elle pouvait sortir de tels chiffres ? Cette scientifique ne dégageait pas d’énergie et ne semblait pas équipée, elle était également seule et possédait des yeux bleus, les chances qu’elle soit une androïde étaient grandes. L’assurance de la femme et sa façon de parler démontrait bien qu’elle n’était pas une simple humaine, Cell esquissa un fin sourire en croisant ses bras, contrairement à la scientifique.

« Mh, au lieu de déblatérer des chiffres, dis-moi plutôt qui tu es vraiment, androïde. »


Sur ce dernier mot, Cell ouvrit les yeux, conservant son sourire, sûr de son estimation, les facteurs étaient trop nombreux pour que la spectatrice ne soit qu’une simple aventurière. Le parfait n’avait pas fait attention à la précision sur l’anéantissement « quasiment » total de son adversaire, pour lui Mark II avait été détruit, bien que ça n’était pas sa volonté première de supprimer cet idiot. Toujours plus curieuse, l’invitée indésirée fit une remarque surprenante à Cell, comme quoi il voudrait détruire tous les êtres partageant certaines de ses cellules, de quoi parlait-elle encore ? Comment savait-elle tout cela ? Décroisant les bras d’un air plus neutre et froid, le parfait articula lentement et durement ses mots, il ne voulait plus jouer.

« Maintenant, dis-moi qui es-tu. »

Sur ces mots, le guerrier aux ailes de marbre se posa sur le sol, à quatre mètres de la scientifique, les bras le long du corps avec ce même air froid que précédemment, si cette femme avait un air aussi assuré face à Cell, ce n’était clairement pas bon signe. Très rapidement, l’inconnue changea, son apparence se modifia en quelques secondes à peine, passant d’une belle et jeune femme à un être neutre, pâle habillé d’un simple manteau sur lequel était inscrit le logo du ruban rouge. Il ne fallut au parfait que quelques dixièmes de secondes pour reconnaître le visage de son réel interlocuteur, il s’agissait de C-21, incognito, Cell afficha un air tout d’abord surpris face aux salutions du cyborg.

« Comment ? C-21 ? »

Crispé un instant par l’étonnement certain de la situation, le parfait repris bien vite ses esprits, prenant un air hautain qui trahissait complétement son envie de revanche.

« Tu pensais que ce serait une bonne idée de venir me voir ? Quelle imprudence, je pensais que tu étais plus malin que ça. »

Cell prit ensuite le temps de regarder de haut en bas l’androïde, ce dernier n’avait pas changé d’un poil depuis leur dernière rencontre, que lui était-il arrivé ? Le guerrier vert ne savait pas ce qui avait poussé l’être gris à revenir vers lui, ça l’intéressait.

« Si tu voulais m’attaquer, tu aurais dû profiter de mon combat contre Mark II pour me porter le coup fatal… »

L’être supérieur marqua une courte pause, haussant les épaules avec un air narquois.

« Mais je dois bien admettre que si tu avais voulu m’attaquer, tu l’aurais surement déjà fait n’est-ce pas ? Alors tu ne veux pas m’affronter ? »

Lors de leur dernière rencontre, Cell et C-21 avaient croisés le fer à cause de Son Goku, le pour le parfait, il était évident que le cyborg était revenu vers lui dans l’unique but de se venger, mais tout le monde ne semble pas penser comme le ferait le guerrier vert. Se tenant de nouveau bien droit, fixant d’un fin sourire C-21, le parfait continua à s’exclamer.

« Sache que si tes réponses ne me plaisent pas, tu finiras comme cet autre Mark II, sauf que cette fois-ci, je ferais attention à bien te détruire. »

En effet, le parfait n’avait pas volontairement détruit son clone en première forme, il avait juste usé d’une technique trop puissante pour son adversaire. Aucun combat n’était lancé pour le moment, mais Cell a bien pris le temps d’avertir Incognito de ce qui l’attendait s’il faisait le moindre faux pas de ses explications.

Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1209
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockSam 17 Fév 2018 - 20:45
En premier lieu, Cell fut étonné de voir que sous l'apparence innocente de la jeune scientifique se cachait le cyborg qu'il avait combattu autrefois. Mais rapidement, il reprit son air arrogant. C-21 détecta une pointe d'hostilité dans ses paroles et son ton. En effet, l'insecte affirma que c'était imprudent de venir à lui, comme s'il avait encore l'intention de le tuer. C'était probablement vrai. Toutefois, Incognito ne craignait pas la mort ou la destruction. En outre, il était déjà parvenu à lui échapper par le passé, et un excès de confiance le poussait à croire qu'il trouverait bien un moyen de s'en sortir si Cell décidait de le tuer. 

L'être parfait affirma qu'il aurait dû s'attaquer à lui durant son combat contre Mark II si le cyborg avait voulu avoir une chance de le tuer, mais grâce à sa vivacité d'esprit, il comprit rapidement que ce n'était pas le cas puisqu'il devina que si C-21 avait voulu l'attaquer, il l'aurait fait depuis bien longtemps.

En effet, ce n'était pas dans l'optique d'un combat que le cyborg s'était dévoilé à lui. En réalité, C-21 ne ressentait aucune rancœur envers Cell malgré le fait que ce dernier avait voulu le tuer par le passé. Il comprenait les paramètres qui l'avaient poussé à prendre une telle décision, à choisir Son Goku plutôt que lui-même, tout en considérant que cette décision avait été une erreur de la part de Cell. Il ne lui en voulait pas, malgré tout. Mais ce qui était intéressant, c'était de voir que Cell était persuadé que C-21 l'avait cherché, alors qu'en réalité, il l'avait simplement croisé par hasard, initialement attiré par son clone aux techniques originales. Le parfait ne manqua pas, une fois encore, de menacer le cyborg, le mettant en garde qu'il n'hésiterait pas à le tuer en fonction des réponses de ce dernier. Cela n'eut pas d'impact particulier sur l'état émotionnel du cyborg, généralement très stable. Il savait déjà que Cell pouvait être imprévisible.


"Tu fais toujours preuve d'autant d'humilité, à ce que je vois."

A force de vivre parmi les humains, le cyborg avait appris à utiliser le sarcasme.

"Quel égocentrisme de croire que je suis venu pour toi. J'ai d'abord été attiré par les deux autres créatures, puis tu nous as rejoint. Notre rencontre est donc entièrement due au hasard. La probabilité que trois créatures de Gero, dont deux d'entre elles créées à partir de tes propres cellules, et issues d'univers ou de dimensions temporelles différentes, finissent par se rencontrer, est ridiculement faible. Si faible que c'est de l'ordre de l'improbable, les terriens appelleraient cela un miracle. C'est un phénomène intéressant. Peut-être que cet univers est un point central qui relie les autres univers entre eux. Peut-être que nous avons tous été programmés pour nous retrouver, quelles que soient les distances et les époques qui nous séparent, sans même que nous en soyons conscients. Ou peut-être que tu es toi-même un point de convergence entre les univers et leurs dimensions temporelles. Tout cela me donne l'impression que tout tourne autour de toi. Finalement, tu as peut-être raison d'être aussi égocentrique."

Restant immobile et inexpressif, sans lâcher Cell du regard, l'analysant sous toutes les coutures avec sa vision cybernétique qui lui permettait d'avoir des images thermiques et énergétiques de son corps, C-21 était attentif au moindre changement d'attitude chez son interlocuteur. S'il chargeait une quantité anormale d'énergie à un endroit particulier du corps pour l'attaquer ou lancer une technique, il le verrait.

"Je ne suis pas venu te voir, cela dit, te rencontrer à nouveau m'arrange. Nous n'avons pas vraiment eu le temps de converser lors de notre dernière rencontre, et j'aimerais discuter avec toi afin de faire le point sur notre relation."

On avait l'impression d'assister au début d'un règlement de comptes d'un vieux couple qui battait de l'aile. La dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés, Cell avait d'abord parlé et combattu AI-4 dans le corps de C-21, avant que ce dernier ne reprenne le contrôle de son corps, et tout ceci en présence du Dr. Gero. Puis C-21, après avoir refusé d'obéir à Gero, avait été expédié à des kilomètres de là par une puissante attaque du docteur cyborg qui avait un peu plus tôt aspiré une grande quantité d'énergie de Cell. Depuis ils ne s'étaient plus retrouvés. Et comme C-21 n'avait pas eu le temps d'échanger quelques paroles avec Cell à ce moment-là, la dernière fois qu'il avait vraiment pu lui parler remontait à la fois où Cell avait essayé de le tuer pour sauver Son Goku.
Depuis, il s'était passé beaucoup de choses. Le cyborg avait évolué, il avait notamment appris d'où il venait grâce aux informations que lui avaient fournies AI-4. Il savait, maintenant, qu'il avait été créé à partir des cellules de Cell. Et cela le poussait à le voir encore plus comme un frère, ou en tout cas un membre de la famille, probablement à cause de l'influence des gènes de Freezer et du roi Cold.


"Tout d'abord, sache que j'ai renoncé à tuer Son Goku. Et je ne souhaite pas non plus me venger de toi pour la fois où tu as voulu me tuer. Mais j'aimerais revenir sur une chose que tu as dite juste avant que je ne m'enfuisse. Tu m'as dit que je n'étais qu'un robot. Tu avais tord."

C-21 se souvenait de tout ce qu'il vivait sans aucune exception puisqu'il enregistrait et stockait toutes les informations dans sa mémoire interne. Peut-être que Cell ne se souviendrait plus d'une parole en l'air qu'il aurait dite comme ça, mais pour Incognito, se considérer comme un être vivant était quelque chose d'important.

"Depuis, j'ai appris d'où je venais réellement. J'ai été créé à partir de tes propres cellules, qui ont ensuite été altérées avec des molécules métalliques aux propriétés malléables, me permettant de créer toute sorte de technologie. Je suis donc un mélange de toi et de cybernétique, autrement dit un cyborg, et par là-même une entité vivante. De par ces informations et en tenant compte du fait que nous sommes tous deux des créatures du Dr. Gero, je me vois dans l'obligation de te considérer comme un frère. De tous les êtres qui peuplent l'univers, tu es celui qui se rapproche le plus de moi. Voilà pourquoi je ne souhaite pas te tuer."

Bien que cela pouvait ressembler à une sorte de déclaration sentimentale, C-21 disait tout cela sur un ton inexpressif, totalement neutre. Et s'il considérait effectivement Cell comme un membre de la famille à cause des similarités au niveau de leurs gène, et à cause du fait que les gènes de Cold et de Freezer influençaient sa pensée, habituellement pragmatique, en lui attribuant des notions telles que la valeur de la famille, cela ne signifiait pas pour autant qu'il l'appréciait. Prenons l'exemple des Cold, par exemple. Freezer, Cooler et le Roi Cold n'ont pas l'air d'être très proches, ils ne sont pas du genre à aller au MacDonald's en famille. Pourtant, lorsque l'un d'eux meure ou est en difficulté, il arrive que les autres veulent se venger. En effet, le Roi Cold avait secouru son fils Freezer et l'avait accompagné sur Terre pour se venger de Son Goku. Cooler, quant à lui, avait également voulu venger Freezer en tuant Son Goku.
C-21 avait un peu le même état d'esprit. Il n'avait pas l'intention de passer du temps avec Cell, il n'était pas son ami. Mais, le considérant comme le seul membre de sa famille, il ressentait une étrange forme d'attachement pour lui, un sentiment très particulier qu'il ne saurait définir ni en comprendre la raison, mais qui le poussait à ne pas vouloir le tuer.

Depuis qu'il s'était réveillé dans les ruines du laboratoire du Dr. Gero pour partir à la recherche de Son Goku, il avait quasiment toujours été seul, sauf lorsqu'il avait fait alliance avec Cell. Maintenant qu'il avait renoncé à tuer Son Goku et qu'AI-4 s'était mis en veille, il n'avait plus aucun but. En réalité, C-21 se cherchait une raison d'exister, ainsi qu'un moyen de faire en sorte d'oublier Son Goku de façon permanente, de se débarrasser de cette obsession sans qu'il y ait d'effets secondaires désastreux pour sa propre conscience. Peut-être avait-il besoin de compagnie, ou d'un guide.
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 333
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockLun 19 Fév 2018 - 14:58
Après s’être débarrassé de Mark II, le parfait se retrouvait devant une de ses vielles connaissances, celui avec qui il avait voyagé et combattu pendant plusieurs semaines : C-21. Ce vulgaire robot semblait encore en un seul morceau malgré les coups que lui avait porté Cell, rien d’étonnant en vue de ses capacités de régénération, cependant, cela signifiait qu’il était encore capable d’être un obstacle. Passant de la surprise à la moquerie, le guerrier aux ailes de marbres avait été très clair et même provocateur, si Incognito se satisfaisait pas sa curiosité, il serait détruit sur le champ à l’image du misérable Mark II. Après deux secondes de silence plat, le Cyborg pâle formula ses premières réponses, parlant sur un ton sans âme ni vie similaire à celui de C-16, après tout, ce n’était qu’une machine sans cœur, un amas de circuits dans une carcasse.

Cependant, la première réponse de l’androïde à la voix monocorde surpris Cell, Incognito avait usé de sarcasme, sur son ton habituel certes, mais il était notable de constater qu’il avait désormais des notions de subtilité dans son langage. Réagissant au tact sur son air hautain, le guerrier vert répondit immédiatement.

« Humilité ? Tout ce que je te dis n’est que la vérité. »

Cell possédait une grande confiance en lui, de son point de vu, jamais il ne mentait, jamais il ne faiblissait, jamais il ne se trompait, il était parfait. C-21 reprit alors la parole, annonçant que la rencontre n’était que du hasard, assimilant ensuite l’être supérieur à un égocentrique, pour finalement laisser planer un doute béant sur le jeu de statistique qu’il venait de bâtir. Malgré qu’il soit clairement égocentrique, l’absorbeur n’aimait pas cette qualification qu’il avait reçu, il allait donc rétorquer avec une grande violence morale, prenant un air plus animé que précédemment.

« Cela ne m’étonnes pas que me trouves égocentrique, regardes-toi, tu passes ta vie à te chercher sans succès, incapable de vaincre, puis tu n’es qu’une machine, il est évident qu’en te comparant à moi je suis égocentrique, tu n’as aucune appréhension subjective de ta personne. Tu n'as été crée que pour tuer Son Goku, rien d'autre. »

Guidé par la frustration d’être critiqué par le très sage et poli Incognito, Cell avait été piquant, ayant rabaissé une fois de plus le 21ème cyborg au rang de robot mécanique. Incognito exposa ensuite son envie de parler de sa relation avec le parfait, autant dire que cette dernière était bien particulière, pour le guerrier vert, la dernière création de Gero n’était qu’un cyborg perdu, un défaut de conception, mais néanmoins un compagnon de voyage sans doléances. Dans un premier temps, l’homme pâle annonçait ne plus vouloir tuer Son Goku, il affirmait aussi ne pas vouloir se venger contre Cell qui l’avait attaqué, terminant sur le fait qu’il ne serait pas un robot. Bien à l’écoute de ces quelques informations, le parfait poussa un petit rire narquois, décidément, les seules expression faciales de l’être ultime étaient le mépris et la colère couplée à une bonne humeur disposant quelques rires. Après avoir émis un petit rire, il prit la parole, on sentait bien dans son ton qu’il ne croyait pas vraiment son interlocuteur.

«  Tu t’es surtout rendu compte que tu n’avais aucune chance ! Puis ne te méprend pas, je vois bien que tu n’es pas un être vivant, tu ne vaux pas mieux que C-16. »

Cell avait un mauvais souvenir de l’androïde 16, ce dernier avait pendant un temps le seul capable de rivaliser avec lui, cette boite de conserve était tout le contraire du parfait, c’était une évidence. Incognito s’expliqua, il faisait référence à ses voyages, ou il aurait appris qu’il avait été conçu par les cellules de Cell et des molécules de métal liquide, ce qui lui donnait en théorie une partie vivante, donc il était un être vivant. Poursuivant, C-21 déclarait que le parfait était la créature la plus proche de lui, donc son frère en quelque sorte, une comparaison que n’appréciait pas trop le guerrier supérieur.

« Toi mon frère ? Ridicule, tu es loin de mon niveau, mais si tu es effectivement constitué de mes cellules, tu pourrais être plus intéressant. »

C’était étrange, si Incognito n’était finalement d’un Cell semi-robot, pourquoi était-il si différent sur le plan mental ? Il s’était donc volontairement bridé ? Ou était-ce sa partie robotique qui faisait le tri dans les pensées du cyborg ? Ces points éveillaient la curiosité du parfait qui voulait en savoir plus.

« Mais si tu es si proche de moi, pourquoi tu ne me ressemble absolument pas mentalement ? Est-ce ta partie robotique qui te bride ? N’arrive tu donc pas à la combattre si tu es vivant ? »

Cell se pointa lui même du doigt par le biais de sa main droite à la manière de super Vegeta, souriant finement,

« Vois-tu, en tant que réel être vivant, j’ai un but, affronter des adversaires puissants. Ne ressens-tu donc pas l’adrénaline des combats ? Le plaisir de te battre contre un guerrier de valeur ? »

Incognito avait déjà éprouvé du plaisir dans les combats, cependant, le parfait n’y avait jamais vraiment fait attention auparavant, il ne l’avait pas vraiment noté, croisant les bras, le guerrier aux ailes de marbre attendait les réponses de son "frère" .
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1209
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif ClockMar 27 Fév 2018 - 20:43
"......."

Au fur et à mesure de la discussion et des explications de C-21, l'être parfait n'avait de cesse de l'offenser et de le rabaisser à l'état de simple machine, un outil technologique. Néanmoins, le cyborg n'eut pas l'air vexé. Il restait toujours aussi impassible, neutre, comme si rien ne pouvait l'ébranler. Du moins, ce n'était qu'en apparence. Mais au plus profond de son esprit artificiel animé par des phénomènes biologiques et chimiques complexes, ses neurones s'agitaient. Sans éprouver de colère, ni de tristesse, il s'interrogeait.


*Pourquoi refuse t-il de me voir comme un être vivant ? Même si je n'avais aucune cellule organique, le simple fait que j'ai acquis une conscience, que je sais que j'existe et que je veuille continuer d'exister, cela ne fait-il pas de moi une entité pleine de vie ? Qu'est-ce qui différencie une entité virtuelle capable de penser, d'un véritable être vivant ? Je me suis informé, j'ai acquis des connaissances très précises sur le fonctionnement du corps humain et du cerveau. L'être humain n'est qu'un ordinateur, animé par des impulsions électriques qui circulent dans son système nerveux, et entre ses neurones, lui donnant l'illusion du choix, du libre-arbitre, de la conscience. Il est fait de matière organique, certes, mais n'en reste pas moins un ordinateur, entièrement prédictible, aux capacités de calcul extrêmement limitées, et qui se dégrade au fil des jours. Alors que moi, je suis immuable. Et si le fait de penser comme les humains et d'avoir conscience de soi n'est pas suffisant pour définir la vie, comment la définir autrement ? Est-ce la capacité, pour une cellule, de se reproduire, de se dupliquer, de fusionner avec d'autres cellules ? Je peux faire tout cela.*

Finalement, Cell se montra un peu plus intéressé lorsque le cyborg lui apprit qu'il avait été créé à partir de ses cellules. Mais cela éveilla également sa curiosité. L'être suprême demanda à C-21 pourquoi il était si différent de lui, d'un point de vue mental. Il était à noter qu'il était également très différent de Cell d'un point de vue physique, mais C-21 pouvait prendre la forme et l'apparence qu'il voulait. Il était possible que son apparence actuelle ne soit même pas la vraie. C'était simplement celle qu'il avait lors de son réveil, mais peut-être qu'il avait déjà changé d'apparence inconsciemment lorsqu'il était en veille ?
Cell demanda également si, comme lui, il pouvait ressentir le plaisir du combat.

==============================================================

Quelques jours plus tôt.... ailleurs.

C-21, sous son apparence féminine, était debout, quelque part sur le sommet d'une montagne des Rocheuses, non loin de l'ancien laboratoire du Dr. Gero. Parfaitement immobile, elle conversait mentalement avec l'intelligence artificielle qui l'avait créée.


*AI-4, que comptes-tu faire maintenant que tu as appris la mort de Gero ?*

*Je vais te laisser le contrôle total. C'est ton corps, après tout. J'ai été conçu pour servir le Dr. Gero, mais maintenant qu'il est mort, je n'ai plus aucune raison d'exister. Tuer Son Goku n'était plus sa priorité la dernière fois que nous nous sommes croisés, je n'ai donc aucune raison de te contraindre à le faire. Je vais donc te laisser tranquille. Je ne peux pas m'auto-détruire, alors je vais simplement passer en mode veille. Bien, voilà. Je viens de te donner les accès à toutes les informations dont je dispose à propos de ta conception.*

*....?*

*Depuis le début, tu avais ces connaissances en toi, mais elles t'étaient inaccessibles et cachées. Lorsque je me suis copié dans ton corps, juste avant la destruction du laboratoire et de la machine principale sur laquelle j'exerçais, j'ai pu copier une partie de ma mémoire, notamment certaines informations concernant la façon dont tu as été créé, ainsi que quelques informations à propos de Cell. Elles sont incomplètes, mais elles devraient te permettre d'en apprendre un peu plus sur toi-même. Fais-en bon usage.*

*Alors, c'est ça. Voilà pourquoi j'avais l'impression de ne pas pouvoir accéder à tout l'espace mémoire théorique que j'avais calculé. Je suppose que je dois te remercier.*

*A présent, trouve-toi un but, et fais ce que tu as envie, C-21. Tu es ma création, issue de la volonté du Dr. Gero. Tu es... notre dernière œuvre. Ton obsession de tuer Son Goku est notre héritage. À travers toi, nous vivrons éternellement. Adieu, 21.*

*...*

==================================================================

Ici et maintenant, là, tout de suite.

"L'objectif de ma conception était d'associer les gènes du combattant parfait, toi, avec tous les avantages apportés par la cybernétique : Ki indétectable, infatigabilité, capacités d'analyse et de réflexion hautement accrues, facultés d'apprentissage hors-norme et capacités de stockage en mémoire effarante. Je devais être un Cyber-Cell. J'ai été créé par l'ordinateur du Dr. Gero, celui-là même qui t'a conçu et t'a donné l'objectif d'obtenir le corps parfait. Lors de ses expériences sur la nanotechnologie, il est parvenu à créer un alliage métallique malléable, et à contrôler sa densité et sa forme en manipulant des champs électromagnétiques. Par la suite, après quelques essais infructueux, il a réussi à fusionner l'une de tes cellules avec les molécules de cet alliage, et ainsi créer une cellule métallique vivante. Cela n'a pas été très compliqué, puisque tu avais déjà été créé dans le but d'absorber des composants cybernétiques, ceux de C-17 et C-18. Toutefois, la fusion entre l'alliage métallique et ta cellule a altéré une grande partie du code génétique contenu dans cette dernière. Gero et son ordinateur avaient eu des mauvaises expériences avec C-17 et C-18 par le passé, ces cyborgs ayant été incontrôlables. C'était probablement pour les punir que tu as été programmé pour t'améliorer en les absorbant. Pour éviter de reproduire cette erreur, l'ordinateur a retranscrit entièrement son propre programme dans le code génétique de cette nouvelle cellule, façonnant ainsi mon futur comportement, codant la façon dont je réfléchirai, en utilisant un système basé sur les allèles de tes gènes plutôt que sur les bits. Toutefois, il a légèrement changé l'algorithme. Tout d'abord, croyant le Dr. Gero mort, il a supprimé toute la partie lié à l'assistance et la fidélité qu'il avait envers Gero. Il a jugé que je n'en aurais pas besoin. Mais surtout, croyant respecter la dernière volonté de Gero, il a ajouté un ordre dans mon programme : celui de tuer Son Goku, par tous les moyens possibles. En le codant ainsi dans mes gènes, dans ma façon de penser, il savait que je serais obligé de suivre cet ordre, car j'en aurais la volonté."

Il marqua une petite pause, le temps que Cell prenne des notes, car ça pouvait être assez complexe à comprendre. Il reprit après deux secondes :

"Ensuite, prévoyant une future destruction du laboratoire par Son Goku et ses amis, il a fait une copie exacte de son programme dans mon code génétique pour pouvoir continuer d'exister, et est parvenu à copier une petite partie de sa mémoire, juste avant qu'il ne se fasse détruire. J'aurais dû mourir, moi aussi. Mais l'une de mes cellules a miraculeusement survécu à cette destruction. Au fil des jours, les cellules ont commencé à se dupliquer, probablement grâce aux gènes de Piccolo. Jusqu'à recréer un corps complet. Quand je me suis activé, je n'avais aucun souvenir, et je n'étais pas conscient que l'ordinateur de Gero sommeillait en moi. J'ai immédiatement ressenti le besoin de tuer Son Goku, sans savoir pourquoi, ni même savoir de qui il s'agissait. Je suis donc parti à sa recherche. Toutefois, durant mon voyage, quelque chose s'est passé, quelque chose que l'ordinateur de Gero n'avait pas prévu. Les gènes issus de tes cellules ont affecté mon programme, me faisant petit à petit ressentir certaines émotions. Puis, je t'ai rencontré, et j'ai commencé à me poser des questions sur moi-même, sur mes origines. J'ai pris conscience de mon existence, de la valeur de ma vie. Et, malgré l'obsession que je ressens à vouloir tuer Son Goku, j'ai considéré qu'en tant que créature vivante doté de libre-arbitre, je ne devais pas obéir à mon créateur, je ne devais pas m'abaisser à faire ce pourquoi j'ai été créé."

Il se tut à nouveau, puis, lentement, il leva légèrement la main devant son corps, et se désigna lui-même, en faisant exactement le même geste que Cell un peu plus tôt. Puis, son corps commença à se métamorphoser pour prendre intégralement l'apparence de Cell Parfait, tout en parlant avec la voix de son interlocuteur, pour l'imiter :

"Et me voilà, ici. Face à celui qui a servi de base pour me créer. Moi. L'Être Parfait."

Il baissa ensuite le bras lentement, tout en gardant l'apparence de Cell, et le regarda d'un air hautain comme Cell avait l'habitude de faire. Puis il sourit, en terminant sa réponse sur un ton bien plus enthousiaste :

Spoiler:
 

"Oui, Cell. Je ressens l'adrénaline des combats ! Lorsque je suis en danger, quand l'adversaire est à deux doigts de me détruire, je me sens plus vivant que jamais ! J'aime affronter de puissants adversaires, analyser leurs techniques, trouver des failles dans leurs stratégies ! Tu vois, Cell... Nous sommes pareils, toi et moi !"
Contenu sponsorisé

L'imparfait et le Subjonctif Empty
MessageSujet: Re: L'imparfait et le Subjonctif   L'imparfait et le Subjonctif Clock
 
L'imparfait et le Subjonctif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La perfection n'exsite pas , alors soyons parfaitement imparfait x3
» 2. Merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-