Partagez
 

 Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]   Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 ClockSam 9 Juin 2018 - 21:44
La phase numéro un de l’apprentissage avait été apparemment réussie avec brio, et il était temps pour le caporal de passer à la seconde. Il resta en tailleur, les yeux fermés, tout en écoutant l’enfant. Il sentit la boule de Ki disparaître dans le néant, celui laissa un sentiment de vide assez surprenant pour le guerrier. Probablement car toute sa concentration était dessus durant tout ce temps. L’enfant lui expliqua le prochain exercice : cette fois, il devra le localiser par son aura. L’énergie dégagée par une créature vivante était plus fine qu’une boule de ki, ce qui semblait logique pour le guerrier au monocle vert. Il avait pu observer cela avec son détecteur plusieurs fois durant ses confrontations contre d’autres utilisateurs du Ki, en particulier contre Piccolo alors que ce dernier chargeait l’attaque qui aura été la cause de sa mort avant sa réapparition mystérieuse en ce monde avec le reste de la population saiyan. Il lui expliqua en premier lieu qu’il allait progressivement l’augmenter jusqu’à qu’il puisse le détecter et ensuite, il allait la diminuer a progressivement pour l’aider à affiner sa détection de l’énergie vitale. Raditz garda les yeux fermés, il essaya même de prendre son enseignant de vitesse en faisant de son mieux pour le détecter immédiatement, sans grand succès toutefois. Alors que le professeur à la coiffure argenté se releva, il eut une idée pour rendre la tâche plus compliquée pour son élève, certainement aussi pour voir si ce dernier parvenait véritablement à le voir les yeux fermés.

L'exercice était simple sur le papier : il allait se placer autour de lui dans un diamêtre de deux mètres et augmenter son énergie jusqu’à que le guerrier à la sombre crinière puisse le localiser précisément dans l’espace. La pensée de tricher à l’aide de son scooter en le réactivant discrètement lui traversa l’esprit pendant un court instant avant qu’il ne rejette l’idée entièrement : si il voulait avoir une chance face à l’assassin et aux ennemis de son peuple ayant des techniques similaires, il devait apprendre à s’en défaire. Aussitôt que le signal fut lancé, il se focalisa sur l’objectif d’étendre sa “bulle de détection”. Pour le moment, Sephiroth se faisait suffisamment discret pour qu’il n’arrive pas à le repérer durant son déplacement mais ceci ne fut que de courte durée avant qu’un fin son vienne troubler les sens du combattant à l’armure brune. Ce n’était pas le vent ou un animal quelconque, mais bien le son d’une aura qui se chargeait. Il comprit directement ce qui se passait, il pouvait facilement le détecter par le bruit mais le devait pas, il devait le ressentir… mais c’était trop distrayant pour l’apprenti.

“Je peux t’entendre charger ton ki, Sephiroth.”

Il eut un ton neutre en disant cela. Pas de colère ou de frustration derrière ces mots. Il ouvrit ses yeux et se releva avant de croiser les bras, l’air pensif.

‘‘Pour faire ton exercice, il nous faudrait un moyen de couper le son de ta charge ou me rendre temporairement sourd. Et non, me couper les oreilles n’est pas une option.”


Il commençait à prévoir les plaisanteries de son partenaire, et semblait relativement amusé par la notion absurde que c’était. Il décroisa ses bras avant de se rapprocher du SOLDAT.

“Tu m’a déja donné les bases, je pense que je peux continuer ainsi par moi-même”

Arrogant de sa part d’estimer cela ? Certainement, mais peut être avait-il des plans pour approfondir ses connaissances sans l’aide de son collègue. Néanmoins, cette rencontre entre les deux étrangers de cette dimension n’était pas encore finie, il restait encore une chose à faire avant cela.


“Je me rappelle que tu voulais un combat amical pour voir lequel d’entre nous est le plus puissant. Je ne suis pas encore à 100 % mais je sais comment régler cela. On va sur Vegeta, je profite des soins de mon peuple pour que je sois à fond à nouveau et on s’affronte dans l’un de nos prestigieux rings de combat. Tu en penses quoi ?”


Raditz aurait très pu partir sans tenir sa promesse mais l’opportunité d’un affrontement sans risque de mort l'intriguait trop pour qu’il le refuse. De plus, il pourrait certainement exercer sa nouvelle transformation dans un meilleur environnement sans prendre trop de risque, enfin… si le terrien était à son niveau de puissance comme il l’espérait.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]   Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 ClockDim 10 Juin 2018 - 12:31
Lorsque Raditz affirma qu'il pouvait l'entendre charger son Ki, le jeune prodige claqua sa main contre son front, et s'exclama :

"Et merde. J'suis dég, je trouvais mon idée géniale."

Finalement, il cessa de concentrer son Ki et posa les pieds sur le sol. Raditz affirma qu'il aurait fallu un moyen pour lui de ne pas entendre le sifflement caractéristique du chargement d'aura. Sephi haussa des épaules et expliqua :

"Quand je m'entraînais, au sein du SOLDAT, je portais souvent un énorme casque qui me bloquait la vue et isolait tous les sons. J'ai fait ça durant des années quand j'étais môme, c'est comme ça que j'ai appris à maîtriser mes autres sens. Je pense que ça m'a aidé à apprendre la détection des auras assez rapidement."

C'était un casque d'un alliage très dense et très résistant, qui pesait plusieurs dizaines de kilos. Il n'avait alors que six ans, c'était encore un petit gamin innocent, qui n'avait rien demandé à personne. Chaque jour, il se retrouvait seul, désarmé, démuni, avec ce casque extrêmement lourd sur la tête, qui l'empêchait de voir et d'entendre quoi que ce soit. Cela durait plusieurs heures. Des soldats venaient l'affronter, un à un. Ils le battaient sans le moindre remord, des coups de poing, des coups de pied. Ils disaient que c'était pour l'endurcir, lui apprendre à endurer la douleur, et à améliorer son sens du touché, la perception des déplacements d'air autour de lui, ses réflexes, etc... De l'autre côté de la pièce, des scientifiques analysaient ses performances, son évolution. Pour eux, le petit enfant qui se faisait frapper sans cesse, et qui ne pleurait jamais, ne représentait que des chiffres sur un tableau et des courbes de statistiques.
Au début, il ne faisait que se prendre des coups, sans parvenir à riposter. Puis, à force, au fil des mois, il progressait. Il apprit à renvoyer les coups qu'il recevait. Puis il apprit à anticiper les coups, à les éviter ou à les parer. Les ennemis se firent alors plus nombreux, ils venaient l'attaquer à deux en même temps, puis à trois. Puis on leur donna des armes, pour augmenter la difficulté de l'exercice. Cet entraînement dura des années. Des années à endurer la souffrance et à la rendre à ses ennemis invisibles et silencieux, sous le regard fier du monstre qui l'avait créé, son père biologique, le savant fou à la tête du département scientifique de la Shinra et qui était chargé de créer le soldat parfait, l'arme ultime, Hojo.

Puis Raditz affirma qu'il pouvait continuer d'apprendre en autonomie maintenant qu'il avait les bases. Ensuite, le Saiyen lui proposa de l'emmener sur Vegeta pour qu'il puisse se rétablir rapidement, afin de faire un combat amical pour voir lequel des deux était le meilleur combattant.


"Ça me va ! On pourra continuer de s'exercer durant le voyage."

Il marcha vers les matérias qu'il avait laissées sur le sol, les ramassa puis les réabsorba en les intégrant à l'intérieur de son bras.

"Je ne suis encore jamais allé sur Vegeta, j'ai hâte de voir à quoi elle ressemble."

Jusqu'à lors, la seule planète sur laquelle il était allé était Magma, pour partir à la recherche des Dragon Balls. Pouvoir voyager dans l'espace relevait déjà du miracle pour lui. La Shinra venait tout juste de commencer un projet spatial, mais cela prendrait des années avant qu'ils ne puissent envoyer la première fusée dans l'espace, dans son monde d'origine. Ici, tout était bien plus avancé technologiquement.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]   Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 ClockLun 11 Juin 2018 - 12:55
Sephiroth répondit par la positive à la proposition du caporal. Mais quel changement de situation, il y avait quelques minutes, le gamin d’une autre univers lui criait dessus comme quoi l’offre du gradé de voir son général était un piège pour lui tendre une embuscade, le voici maintenant excité à la possibilité de voyager sur la fameuse planète. C’est assez fou comment leur relation avait changé aussi rapidement mais en aucun cas ceci dérangeait Raditz… du moins, pas assez pour le rendre suspicieux. Il se projetait plus dans le futur dans son affrontement avec son futur allié, déjà en train de réfléchir à des plans pour contrer ses offensives en se basant sur quoi il avait pu voir durant le court combat contre les ogres. Ça avait beau être amical, chaque combats étaient une occasion de prouver à ses semblables qu’il n’était pas un faiblard. Et ceci n’allait pas être une exception contre le terrien.

L’adolescent proposa au passage de s’exercer durant le voyage entre les deux planètes alors qu’il réintégrait ses matérias dans son bras. Pour le guerrier à la longue coiffure noire, ceci n’était pas un problème, c’était ce qu’il comptait faire, tenter de détecter son partenaire à travers l’espace dans sa capsule mais pour le SOLDAT...


“Ouais, fait gaffe de ne pas exploser la capsule au passage pendant que tu t’entraines, ça serait idiot que tu meurt asphyxié dans l’espace avant notre affrontement. Je te demanderais d’ailleurs de garder ton pod proche du mien durant le voyage, pour que l’initié que je suis puisse repérer ton Ki.”

Il disait cela sur le ton de la plaisanterie mais si l’avertissement concernant sa technique était réel, même si le jeune homme devait certainement s’en douter à l’avance. Ce dernier enchaîna sur le fait qu’il avait hâte de voir Vegeta tout en précisant de n’avoir jamais m’y le pied depuis son apparition dans cet univers. Un sourire fier se dessina sur la face du vétéran saiyan à l’impatience de son collège de voir sa planète natale.

“Tu pourras profiter de la visiter pendant que je me remets sur pied pour notre duel, tu ne risques pas d’être déçu. C’est un diamant rouge dans l’espace bien trop sombre !”

Bien évidemment que le caporal était ébloui par la planète Vegeta : c’était sa maison, sa patrie, il serait capable de mourir pour la défendre… quoique, est-ce qu’il serait vraiment capable de surmonter son instinct de survie pour protéger sa planète de menaces bien plus puissantes pour lui ? Ça reste à voir.

“On se retrouve dans la base de lancement, Sephiroth.”

Aussitôt dit qu’il décolla dans les airs en direction du lieu, même s’il n’allait pas à sa vitesse maximum. Il voulait éviter de trop s’épuiser. Il avait perdu beaucoup de sang durant son combat contre Freezer et la longue balade avec le jeune humain et se retrouver en court d'énergie à la moitié du voyage comme un idiot et finir le trajet à pied était hors de question.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]   Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 ClockJeu 14 Juin 2018 - 14:55
Lorsque Sephiroth affirma qu'ils pourraient continuer de s'entraîner durant le voyage, il avait espéré que, peut-être, Raditz aurait son propre vaisseau d'embarquement avec suffisamment de place pour se déplacer et s'entraîner. Mais le Saiyen aux longs cheveux lui répondit de faire attention à ne pas faire exploser sa capsule spatiale, le jeune garçon comprit donc qu'ils allaient devoir se déplacer avec les petites capsules rondes qu'il avait déjà prises une fois.

"Quoi ? Un Caporal de l'armée Saiyan ne dispose même pas de son propre vaisseau de combat ?!"
s'exclama t-il sur un ton taquin mais quand même un peu étonné.

Puis le caporal affirma qu'il pourrait visiter la planète pendant qu'il se rétablirait ; le Saiyen avait vraiment l'air fier de son peuple et de sa planète. Sephiroth ne pouvait pas en dire autant. Il était fier de lui-même, mais n'éprouvait aucune fierté à l'idée d'appartenir à la race humaine, il considérait les autres humains faibles et insignifiants, à part quelques exceptions au sein du SOLDAT. Au fond, il s'était toujours senti différent des autres, même s'il ignorait tout à propos de ses origines.

Raditz s'envola en disant qu'ils se retrouveraient à la base de lancement. Sephiroth bondit dans les airs à son tour et s'élança à sa poursuite, le rattrapant assez rapidement étant donné que Raditz allait assez lentement.


"Tu ne croyais tout de même pas me semer à cette vitesse ?" s'exclama t-il toujours sur le ton de la plaisanterie.

"Pas la peine de se retrouver là-bas, je vais faire le voyage à tes côtés. Après tout, il faut bien que quelqu'un couvre tes arrières au cas où les sbires de Freezer t'attaquent en chemin."
Contenu sponsorisé

Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]   Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth] - Page 3 Clock
 
Are you feeling it now, Raditz? [PV: Kid Sephiroth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» –› And I'm feeling so small, It was over my head ‹– [Livre II - Terminé]
» I want you to feel the same feeling as me [PV ▬ Gabriel ]
» This feeling when I see you | Choikang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-