Partagez
 

 La piste du sable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 824
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

La piste du sable Empty
MessageSujet: La piste du sable   La piste du sable ClockMer 31 Jan 2018 - 15:37
C'est en s'envolant avec une vitesse inouïe que Celerya fuyait ses agresseurs qui, au bout d'un moment ont dû se résoudre à abandonner la poursuite. Beaucoup diront que la traîtresse méritait amplement le sort qui lui à été réservé par les dirigeants de la dyarchie des deux planètes Vegeta et ils n'avaient pas vraiment tort en fait. Après tout, la concernée savait très bien ce qu'il s'était passé et même si elle n'en avait pas souvenir, ce qui était fait restait gravé dans les mémoires du peuple et surtout chez les familles des victimes qui ne pourront jamais oublier le massacre que la folle à perpétué sur son sillage. Effectivement, on pouvait parler de folie à l'état pure et même si ce n'était plus le cas aujourd'hui, les erreurs du passé restaient les même. C'était triste à dire mais la brune n'avait tout simplement pas le droit de réparer ses erreurs et l'idée d'utiliser la machine temporelle pour mettre fin à ses actes stupides et dénués d'intérêt avant qu'il ne soit trop tard mais personne parmi les patrouilleurs du temps ne lui auraient permis de faire une telle chose qui par ailleurs aurait fait le plus grand plaisir d'un dieu-démon qui se frottait les mains dans l'ombre de chacun.

*On dirait que je suis seule à présent. C'est peut-être le moment de trouver un endroit ou se cacher pendant quelques temps.*

Se cacher hein... voilà une idée qui était loin d'être mauvaise mais c'était sans compter sur les capacités d'un félin qui avait du flair et un grand besoin d'argent. L'air était frais et une douce brise caressait le visage de la saiyanne qui venait tout juste de s'arrêter dans son envol. Lévitant au dessus de l'immensité du désert, elle semblait chercher un coin discret, un lieu ou l'on ne pourrait pas venir la déranger pendant un bon moment. Les zones d'ombre et les cavernes étaient des lieux à préférer mais la vue d'un petit rassemblement de maisons transportables en capsules attisait d'avantage le regard de la patrouilleur. Qui avait donc décidé de s'installer dans un désert aussi vaste ? Ce n'était pas commun et ce fut par pure curiosité que la brune s'était déposée auprès de ses habitation pour découvrir un véritable groupe de marchands ambulants ! Ceux-ci étaient visiblement en train de remplir leurs stocks en minéraux, sable et en roche soit des matières premières qui se vendaient plutôt bien, surtout à cette époque ou les dirigeants de chaque planète cherche à faire accroître son influence et donc à étendre leurs territoires.

« Tiens, on a de la visite en plein milieu du désert. C'est bien rare ça. Bienvenue à vous. » remarquait un vieil homme en sortant de sa maison.

Un saiyan visiblement âgé de plus de 80 ans avançait doucement en s'appuyant sur une canne. Ce dernier n'avait pas un physique taillé pour le combat et ce dernier était presque entièrement recouvert par une longue cape de tissus brun qui avec son capuchon, recouvrait le haut du visage de cet inconnu. Ce dernier, bien que malvoyant toisait du regard l'étrangère comme s'il cherchait quelque chose chez elle et c'est avec une mine satisfaite qu'il offrait un sourire à cette dernière. Même si ce marchand n'y voyait presque plus rien, il avait appris à flairé l'odeur de l'argent avec le temps et les zénis étaient visiblement tout ce pourquoi il s'impliquait encore aujourd'hui. Après avoir raclé sa gorge, le vieil homme posait sa main gauche contre son menton, l'air de réfléchir. Il se demandait très certainement quel genre d’articles pourraient bien intéresser une belle inconnue sortie de nulle part et ce fut après un instant de réflexion que ce dernier fit entendre sa voix pour appeler l'un de ses collègues.

« Burrok ! On a une cliente ! » annonçait-il d'une voix portante.

« J'arrive, patron. » y répondit aussitôt son interlocuteur depuis l'intérieur d'une autre maison.

Aussitôt dis, aussitôt fait, la porte d'une capsule maison s'ouvrait et ce fut à la grande surprise de la combattante recherchée qu'un grand saiyan aussi taillé qu'un colosse sortait de sa maison. Il faut tout de même dire que cet homme était si grand qu'il était obligé de se baisser pour passer l'entrée et dernière ce dernier, on pouvait clairement apercevoir une forge et la chaleur qui s'en dégageait. Non pas que les goûts vestimentaires de ce saiyan semblaient étranges mais il était drôle de voir quelqu'un d'aussi grand porter ce qui s'apparente à un tablier par dessus une armure de guerre mais venons à l’événement que nous attendons tous comme la venue d'un animal très rusé par exemple ? Oui, nous parlons bien de ce même prédateur qui devait être caché non loin d'ici à attendre que sa proie soit isolée. Quand allait-il donc frapper ? Était-il seulement arrivé jusqu'à elle ? Ce petit jeu du chat et de la souris ne faisait que commencer et alors qu'une longue discussion s'engageait entre la voyageuse et ses interlocuteurs commerçants, elle prenait le temps de visiter l'armurerie de ses gens... sans se douter de ce qui pouvait bien l'attendre.
Sphinx
Sphinx
Moojuu
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 21/01/2018
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : Maaaow
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Finger Shot | Bouncing | Wrap
Techniques 3/combat : Sonic Burst | Focus
Techniques 1/combat : Rift

La piste du sable Empty
MessageSujet: Re: La piste du sable   La piste du sable ClockVen 2 Fév 2018 - 1:14
Mais c'est qu'elle courait, ou volait..., à toute vitesse cette souris là ! Il était clair que ça n'allait pas être de la tarte de me la farcir celle-ci, mais je le savais déjà bien car sa réputation ne s'était pas faite toute seule. Elle m'avait fait l'honneur de me dévoiler une partie de sa force de frappe, et bou'diou ce que c'était violent. M'enfin, c'était mon job après tout et puis il fallait bien ça, autrement qu'est-ce qu'on se ferait chier. Bien que très rapide, mon véhicule parvenait à tenir une certaine cadence et je parvenais à ne pas la perdre de vue, je pouvais remercier ma vision d'être bien meilleure que la plupart de celles d'autres êtres-vivants. La distance qui nous séparait devait suffire à ce qu'elle ne remarque pas ma présence, toutefois j'espérais que cette course-poursuite n'allait pas s'attarder puisque à la longue et à cette vitesse elle allait finir par me semer.

J'étais l'un, si ce n'est l'unique, des plus grands chasseurs de notre univers, et je n'allais certainement pas laisser cette petite souris me filer entre les pattes, à ça non ! Les quelques rares lecteurs veulent certainement du spectacle, alors autant ne pas traîner à leur en offrir. Comme je l'avais imaginé, c'est au dessus du désert que finalement la guerrière sanguinaire avait décidée de faire escale. Aussitôt, pour ne pas gâcher cette occasion et ne pas risquer de révéler ma présence, je changeai brusquement de direction pour celle dont nous venions d'arriver. Rapidement, pour ne pas perdre de temps et laisser à ma proie l'occasion de se dissimuler à ma vue, je sabotais les commandes de mon véhicule d'un tir de Finger Shot. Celui-ci filait désormais à toute allure en direction de la ville, tandis que je sautais en arrière. Maîtrisant ma chute en comprimant l'air comme à mon habitude, j'atterri sur un rocher suffisamment haut pour distinguer ma cible qui lévitait doucement à des mètres au dessus de la plus haute des roches.

"Alors ma jolie, qu'est-ce qu'on cherche par ici ? Tu n'échapperas pas à mon flair." Disais-je à vois basse, d'un ton ricanant à la manière d'un sadique. On pouvait se demander qui de nous deux était réellement le psychopathe, mais vous savez bien que ce n'est pas moi. Pas vrai ?

Toujours dans l'idée de rester le plus discret possible, je me faufilais entre les nombreux pilonnes naturels qui couvraient l'intégralité de ce désert. La Saiyan semblait avoir trouvé quelque chose, puisque elle semblait avoir à son tour décidé d'atterrir... Je la perdais de vue ! Accélérant le pas, je me propulsais sur une surface qui surplombait un léger semblant de terrain plat. Bingo, celui-ci était parsemé d'habitations, que la guerrière semblait s'être empressé de rejoindre. Que comptait-elle faire ? Etait-elle venu massacrer des habitants reclus ou alors rejoindre de potentiels alliés ? Que pouvaient-ils bien avoir à foutre ici ces gens là d'ailleurs. Je l'avais en ligne de mire, ma petite souris, et elle venait tout juste de rencontrer ce qui s'apparentait à un vieillard encapuchonné. J'étais en un sens surpris, car la tristement célèbre psychopathe ne semblait guère chercher à se battre. Je tendis l'oreille afin d'en entendre plus sur la conversation qui venait d'être engagé, mais même mes sens accrus ne parvenait à comprendre le sujet de discussion à cette distance. Je me décidais donc à approcher.

Encore une fois, je me faufilais à travers les roches, mais restais toutefois à l'ombre des grandes colonnes de pierre dans le but de ne pas attirer l'attention. A travers une grande fissure, je parvenais clairement à distinguer le visage de ma cible, tout à fait charmant pour être honnête et c'était bien dommage, de plus j'étais désormais capable d'entendre ce qui se racontait. Le vieillard qui semblait être un marchand venait de crier le nom de l'un de ses compères, compère qui ne tarda pas à se montrer lui et sa carrure véritablement impressionnante. Si elle venait à se faire des alliés pareils, ce contrat risquais de me coûter bien plus chère que prévu. Mais j'étais un professionnel messieurs-dames, alors ne vous emportez pas et attendez la suite. Esquissant un sourire emplie de malice, je me retirais à travers les ombres afin de prendre mes distances. Ma très chère cible pouvait bien s'entourer de qui elle voulait, j'allais attendre le moment opportun pour frapper. La nuit n'allait très certainement pas tarder à arriver, et le chat est maître de l'obscurité figurez-vous... Les choses sérieuses n'allaient pas tarder à commencer.
 
La piste du sable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» [UploadHero] La Chute [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Désert-