Partagez
 

 Solitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brolya
Brolya
Saiyan
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

Solitude. Empty
MessageSujet: Solitude.   Solitude. ClockJeu 1 Fév 2018 - 3:31
Thème:
 

Jugée par Enma, Brolya s'était donc retrouvé dans le Néant, sous sa forme d'âme... Elle qui avait tant châtié de vivants pour lui, il n'avait même pas daigné l'envoyer en Enfer, jugeant que celle-ci allait s'y amuser. Il était vrai que l'assassin y aurait trouvé un terrain de jeu idéal... Mais là n'était pas la question. Ici, au néant, il n'y avait rien. Absolument rien d'autre que le vide... Au moins, elle pouvait réfléchir consciencieusement à son futur plan d'extermination des êtres vivants de l'Univers. La meurtrière n'avait d'autre fantasme que de causer la disparition de la vie même... Et si les Dieux s'amusaient à refaire naître une nouvelle forme de vie, alors elle s'occuperait d'eux également. Rien ne pourrait empêcher une femme dévouée de faire un bon travail... Surtout alors que celle-ci avait perdu l'homme dont elle était éperdument amoureuse. Que représentait la vie sans lui ? Absolument rien. Pourtant, aujourd'hui, elle était morte... Mais qu'est-ce que la mort avait de plus pour elle ? Brolya était enfermée dans son idée principale.

*Douce mort, douce mort... Bientôt, tu te déposeras sur les âmes des vivants...*

L'esprit de Brolya n'avait jamais été aussi clair. La vie n'avait aucune raison d'être. La souffrance, la tristesse, la joie, le bonheur... Toutes ses émotions ne sont que factices et ne valaient strictement rien aux yeux des personnes clairvoyantes. Elle devait se débarrasser des sentiments. Ils ne faisaient qu'entraver sa vision des choses pourtant déjà si lucide. Si elle se mettait à trop penser aux ressentiments, elle s'y perdrait de nouveau. Rien que de penser à Jin lui octroyait une douleur aigüe en son for intérieur... Désormais, en plus de ses motivations d'exterminations, elle n'avait plus aucun code de moral. Le seul mot qui reviendrait souvent à son esprit est très simple. Mort... Ce sera le blason du plus grand génocide que l'Univers allait bientôt connaître. Enfin bon, ce qu'elle se demandait aussi en ce moment même, c'est comment allait-elle sortir de cet endroit ? Elle n'était qu'une âme. Peut-être pouvait-elle trouver un arrangement ?...

"Enma ? J'ai réfléchi à mes actes. Je suis prête à commencer ma rédemption."

Il ne restait plus qu'à attendre. Brolya avait montré une véritable sûreté dans sa voix. Elle qui était devenue tellement réservée, la voilà qui avait utilisé un ton de voix totalement doux et sincère. Après-tout... Une assassin sait utiliser ses talents jusqu'au bout. Dans ce cas-là, la persuasion était sa meilleure arme. Pour s'approcher d'une cible, elle devait toujours utiliser à la perfection les mots qu'elle allait employer pour se rapprocher d'une proie. Dans l'attente interminable de la réponse du Géant Rouge, celui-ci allait bientôt pouvoir profiter d'une grande vague de calme d'ici peu. Il n'y avait qu'à attendre patiemment... Attendre... Attendre encore et toujours... Cependant, son attente sera abrégée par l'arrivée de quelqu'un en qui elle n'aurait jamais cru au niveau du plan de l'existence.

Thème:
 

"Bien le bonjour jeune fille..."

"Qui es-tu ?"

Cette âme noire... Elle était immense, prenant une apparence chaotique d'un monstre squelettique avec une faux et une longue cape. Un cliché de ce que l'on pourrait appeler faucheuse... Celle-ci s'était présenté à l'assassin totalement abasourdie par cette silhouette qu'elle trouvait grandiose. L'énergie obscure qui sortait de cet être avait un tel degré de malice qu'il en était délectable... Posant son index crochu droit sur l'âme de Brolya, celle-ci se voyait prendre petit à petit une apparence... Du moins, en l'état. Elle n'était pas physique, juste blanche et à la forme humaine. Brolya pouvait regarder ses mains, ne voyant ni chair ni sang. Elle était immatérielle. "Je suis ce que tu essayes d'être... Je suis ce que tu désires tant... Je suis la réponse à la vie... Tu veux savoir ce qui se passera si tu continues sur cette voie ?" "Impossible..." Posant cette fois son index sur le front de l'assassin, Brolya se voyait donc transporter dans une sorte de rêve. Sa vie défilait devant elle... Celle-ci ne se résumer qu'à la déchéance, qu'à la mort et la haine, qu'à la violence et au sang...

"Cette vie t'avait-elle réellement satisfaite ?..."

Cette fois, elle était placée dans un futur où elle était toujours en vie. Un futur où elle aurait fait ce que bon lui semble... Et en effet, il était encore une fois rouge et écarlate. Une véritable de meurtre... Avait-elle une chance de se rattraper ? Probablement pas. Mais qu'essayer donc de faire la véritable faucheuse ? "Cette vie est magnifique... Je veux la vivre... Je veux la faire !..." La Grande Faucheuse semblait soupiré. Mais non pas un soupire de désespoir, mais un soupire de soulagement. Quelque chose n'allait pas... Elle n'avait pas encore compris la raison de la venue de celle-ci, mais la réponse allait sûrement clouer Brolya sur place. "Donc c'est ce que tu désires vraiment ?... Bien... Nous pouvons nous arranger !" L'apparence de Brolya devenait de plus en plus physique. La couleur de ses cheveux devenait visible d'un noir pur. Son corps reprenait forme entièrement, laissant sa tenue l'enveloppait. Mais quelque chose venait ce glissé dans son esprit...

"Voilà ce que je te propose... Mon travail est long et mène souvent à des scènes parfois ridicules... Écoute, je veux que tu travail pour moi. Tu tueras pour moi lorsque je te l'ordonnerais... Tu es libre de faire ce que tu veux après, mais saches que si tu me trahis, je t'exterminerai sur-le-champ et ton âme ne sera plus qu'un lointain souvenir."

"Je... J'accepte."

"Bienvenue en Enfer..."

Un grand flash venait d'éblouir Brolya. Celle-ci se voyait donc de retour dans le néant, seule. Sa nouvelle maîtresse avait disparu. L'assassin était devenue une émissaire de la mort... Elle allait faire ce qu'elle sait faire de mieux... Répandre le sang dans l'Univers. Maintenant qu'elle y pensait, comment la Mort ferait-elle pour contacter Brolya ? Elle n'en savait rien. Mais la suite des évènements risque d'être intéressant...
Orrive
Orrive
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Méchant.
Zénies : 1583

Techniques
Techniques illimitées : Griffes du Tigre / Télékinésie / Cri de Loup.
Techniques 3/combat : Dôme de Protection / Rayon Sanguin.
Techniques 1/combat : Sphère de Rage.

Solitude. Empty
MessageSujet: Re: Solitude.   Solitude. ClockJeu 1 Fév 2018 - 21:08
Orrive était choqué, jamais de sa vie il n'aurait cru atterrir dans une espèce de dimension vide de matière et d'énergies après avoir était brûlé a ce qu'il semblait être 1000 Degrés celsius, voir pire encore ! Mais bon, ici aux moins il allait pouvoir .. arg, aucun bon côté ! Pourquoi se voiler les yeux ? Tuer Granolax était une bonne idée, mais il fallait le faire au bon moment, pas quelques jours avant d'être brûlé vif par un dieu démon rabat-joie ! Ce dernier l'avait par ailleurs tué psychiquement .. et non physiquement. Mais peu importe, le chien fou pouvait constater a quelques mètres de lui .. Brolya ?! Etait-ce .. une blague ? Qu'est-ce qu'elle faisait ici ? Elle ne peux pas être tué, ça n'a pas le moindre sens !

Orrive se mit a flotter calmement et poliment vers sa bien-aimée, la fixant droit dans les yeux, et commençant la discussion.

"Coucou, toi."

Il pencha la tête vers la droite avec naïveté, signe qu'il voulait attirer son attention.

"Toi aussi tu te retrouve coincé dans ce trou a rat, hein ? Tu es toujours aussi magnifique .. J'aimerais t'aider à retrouver celui qui t'a fait ça, qui t'a envoyé dans l'autre-monde, que je lui frappe le ventre, que je lui casse sa putain de gueule et que je sente son cou se briser sous ma main cet espèce d'enculé de taré !"

La fin de sa phrase sonnait comme Orrive qui pétait un cable en pensant a qui pouvait bien faire ça a Brolya, il se calma ensuite, croisant son regard, puis répliquant.

"Regarde ce que j'ai appris depuis le temps."

Il se mit a charger une aura doré pour ensuite se transformer en Super Saiyan, ses sourcils froncés et son regard noir créaient un contraste parfait avec son sourire joyeux et pleins d'appétit.

"Estime-toi heureuse, personne avant toi ne m'a vu sous ce stade de Super Saiyan et son insondable pouvoir .. a part tout ceux que j'ai tué .. en fait si, beaucoups de gens l'ont vu. Mais bref !"

Toujours un-peu bebete et drôle, même sous son stade de Super Saiyan, le guerrier ne changeait pas fondamentalement en se transformant, son coeur même était Saiyan .. il ne faisait que .. revenir aux origines.

"Celui qui m'a tué l'a fait psychiquement, personne n'a jamais réussi a me blesser sous cette forme. C'est pourquoi je suis ici, pour demander ton aide, aucune illusion ne doit pouvoir me prendre, la force de mon esprit doit être absolument astronomique, et dieu sait a qu'elle point le tient l'est."

Il la regarda droit dans les yeux tout en revenant en forme de base, signe qu'il ne voulait pas l'attaquer, seulement qu'elle lui vienne en aide pour s'entraîner psychiquement, il avait compris désormais qu'un corps invincible dans un esprit faible ne servait a rien, aucune faille et aucune pensée ne doit lui échapper, il doit avoir un contrôle parfait sur son mental si il veux ne plus jamais se faire enrôler dans ce genre de jeu, subir des illusions, des tromperies, et ça, il l'avait compris grâce au jeu du diable.
Brolya
Brolya
Saiyan
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

Solitude. Empty
MessageSujet: Re: Solitude.   Solitude. ClockVen 2 Fév 2018 - 2:45
Brolya avait enfin eu la bénédiction de la personne qu'elle respectait sûrement plus que tout au monde... Elle avait donc le droit à une place de luxe en tant qu'émissaire... En tant que tel, un grand rôle lui avait été confié. Il ne restait plus qu'à attendre patiemment sa résurrection... Jusqu'au moment où sa sérénité fût de nouveau mise à l'épreuve par l'arrivée d'un être qu'elle n'aurait pas pensé revoir de sitôt. Surtout pas dans la mort... Ni même dans le néant. Cette aura représentée celle d'Orrive. Un Saiyan qu'elle avait rencontré précédemment pendant la formation de son élève Gojita. Mine de rien, celui-ci ne l'avait pas oublié... Mais il allait rapidement commencer à énerver Brolya à force de parler. Il s'était mis à raconter plusieurs choses, complimentant l'assassin sur sa beauté. En quoi savoir qui l'avait tué allait changer quelque chose ? De toute manière, c'était elle-même qui s'était suicidée. Il n'avait pas besoin de connaître la raison, car celle-ci était totalement vide. En effet, Brolya avait mis fin à ses jours par simple plaisir. Elle laissait ainsi ses "camarades" de jeux s'entre-tuer plus rapidement. Nous verrons bien qui serait le plus faux-cul d'entre eux à jouer les gentils jusqu'au moment de la trahison !

"Je me suis donner la mort moi-même."

Courte réponse qui suffirait largement à la question du guerrier de l'espace aux cheveux bleus. Elle n'avait pas envie de lui répondre à la base, mais au moins, il arrêterait de jouer le gentil sauveur qui veut venger sa bien-aimée... C'était totalement ridicule. Après, Orrive avait connu Brolya lorsqu'elle avait encore un semblant d'humanité. Maintenant, elle n'avait plus rien à voir avec celle qu'il avait connue. L'assassin était devenu un monstre assoiffé de sang et dont le seul réconfort se trouverait dans la mort de ses opposants... En échange d'aider la faucheuse de temps en temps avec des personnes trop embêtantes pour elle, la tueuse avait son libre-arbitre pour répandre son massacre dans l'Univers entier. Pendant ce temps, Orrive avait repris son arrogance en se transformant en Super Saiyan pour impressionner Brolya... Quelle blague. Elle en avait tué un d'un simple mouvement de main. Cette forme était inutile... Pour une assassin, il n'y avait aucun charme à utiliser une transformation. Pour un combat à mort, seul le résultat comptait.

"J'ai éliminé un Super Saiyan d'un mouvement de main."

Elle insistait bien sûr le fait que cette forme n'était que physique, mais en rien un avantage contre elle. Brolya n'avait que faire de cette transformation qu'elle jugeait littéralement de ringarde désormais. Suite à cela, Orrive avait repris sa forme de base. Si il était aussi dévoué que cela à l'assassin, elle saurait néanmoins en tiré avantage. Après-tout, une assassin sait utiliser ses charmes... Pour lui, c'était différent. Il ne s'agissait que d'un pion dans son échiquier de la mort absolue. Mais comment bien utilisé se guerrier prêt à tout pour elle ? "Bon, si tu veux te rendre utile, ce sera en dehors de ce lieu. Ici, il n'y a rien d'intéressant." Cette simple phrase avait suffi à définir le but de Brolya. Il ne pouvait pas être utile en restant ici. Mais en revanche, elle se devait de continuer ses agissements dans l'ombre. Peut-être qu'Orrive pourrait parfaitement jouer le rôle du meurtrier ? De toute manière, son plan avait déjà été élaborer depuis un moment. Il ne restait plus qu'à attendre...

"Et s'il te plait... Parle moins. Vraiment."
Orrive
Orrive
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Méchant.
Zénies : 1583

Techniques
Techniques illimitées : Griffes du Tigre / Télékinésie / Cri de Loup.
Techniques 3/combat : Dôme de Protection / Rayon Sanguin.
Techniques 1/combat : Sphère de Rage.

Solitude. Empty
MessageSujet: Re: Solitude.   Solitude. ClockVen 2 Fév 2018 - 15:02
Le chien fou avait appris a ses dépends qu'un corps indestructible ne servirait a rien contre des dieux, un dieu démon qui plus est, il n'avait pas apprécié la boisson que lui avait fait Orrive à base de reste de démons qu'il avait tué lui-même avec violence et cruauté, cet espèce d'abruti ne comprenait rien .. mais peu importe, il commençait à se remémorer des evenements .. en vérité il n'était pas transformé en Super Saiyan lors-ce-qu'il a était tué, tout simplement car cette forme ne pouvait pas pas être maintenu trop longtemps, il était revenu en forme de base avant de se faire brûler vif ! Il se mit à réfléchir, il pensait qu'en apprenant a maîtriser son Super Saiyan peut-être que les coups de Demigra ne ferait rien .. mais il ne savait pas utiliser cette forme pour de trops longue période, alors apprendre à maîtriser son mentale était la meilleure façon, résister aux illusions et au contrôle mental d'un dieu démon était quelque-chose de très difficile, mais avec Brolya comme prof, se sera du gâteau.

Elle lui dit qu'elle avait mit fin a ses jours elle-même .. pauvre Brolya, avait-elle fait ce qu'on appelle une dépression ? Orrive ne comprenait pas .. quand il a apprit à accepter sa part Saiyan pour devenir quelqu'un d'impitoyable et sans remord, un chasseur borné et invincible, il ne sombrait pas dans la tristesse, peut-être que sa bien-aimée ne pouvait ignorer ses émotions, et devait apprendre a oublier ses sentiments ? Ce n'était pas quelque-chose de facile .. en vérité ce n'est pas quelque-chose qui s'apprends, c'est ancré au fond de nous, ou pas. Pour le chien fou, c'était chez lui quelque-chose de fondamentale, il avait ressenti un profond plaisir et un frisson de joie lors-ce-qu'il a tué enfants, hommes, et femmes, d'ailleurs il sourit toujours en repensant a son massacre, c'était un bouleversement émotionnel non-négligeable qui lui avait fait comprendre quelque-chose : Il était né pour tuer.

Brolya lui dit aussi qu'il fallait sortit de cet endroit si ils voulaient pouvoir s'entraîner, c'est vrai que c'était problématique.

"C'est vrai que cet endroit est vide et inutile .. Il doit certainement y'avoir un moyen de sortir d'ici. Je croit que j'ai une idée."

Il passa en Super Saiyan en grognant et serrant ses doigts, sa queue se mit à trembler de rage pendant qu'il passait un cran au dessus, il tira une Super Vague Déférlante dans le ciel, loin de leur emplacement, laissant le rayon chargé poursuivre sa trajectoire, Orrive vola avec vitesse dans une aura d'énergie doré vers le bout de l'attaque, touchant celle-ci avec un puissant coup de poing droit, et laissant une explosion se crée tout autour de la zone.

"Dernier avertissement, si vous ne nous laissez pas sortir de cet endroit, je fait sauter toute cette putain de dimension !"

En vérité Orrive n'avait aucune chance de détruire cette dimension, même en Super Saiyan la faire trembler était impossible, c'était un vide totale, un vide infini, mais le chien fou croyait pouvoir faire du chantage a Enma, il pensait que ce dernier serait effrayé par les attaques répétées contre l'environment. Bref, il était claire que le psychopathe au cheveux bleux sous-estimait le néant, il n'y avait aucun moyen qu'il réussisse a faire des dégâts a cet endroit.
Enma
Enma
PNJ
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 06/08/2007
Nombre de messages : 289

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Solitude. Empty
MessageSujet: Re: Solitude.   Solitude. ClockSam 3 Fév 2018 - 13:54
Les deux protagonistes commençaient une petite discussion dans le néant, décidément, ce fameux Orrive était très accroché à la "pétillante" Brolya, malheureusement pour lui, il était temps de retourner chez les vivants, les deux personnages avaient tout deux purger leurs peines. De sa voix puissante, le juge de l'au-delàs fit entendre sa voix, les deux âmes perdues dans les ténèbres allaient être libres.

"Brolya et Orrive, vous allez continuer votre petite discussion chez les vivants, votre peine est purgée."

En un instant, Brolya fut téléportée sur Terre, Orrive quant a lui sera téléportée sur Metamol, les deux êtres devrons se retrouver par leurs propres moyens. Enma retourna a son éternel travail, cette histoire d'amour a sens unique ne l'intéressait guère.
Contenu sponsorisé

Solitude. Empty
MessageSujet: Re: Solitude.   Solitude. Clock
 
Solitude.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Néant-