Partagez
 

 Apathy, you again... <PV>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockMer 7 Fév 2018 - 20:06
...
...




« Si je partais, il ne se soucierait probablement pas de ma disparition très longtemps... alors... Tu sais, j'étais déterminée à vivre à ses côtés jusqu'à ce qu'il me jette parce que... je deviendrais inutile... mais... Je...» Il ne fallait pas qu'elle craque maintenant. « Je ne sais même pas où je vais. Je ne sais plus ce que je dois faire, si je dois attendre, juste continuer de vivre, partir… Même si je le voulais, je sais qu’au fond de moi, mon cœur lui appartiendra toujours. Je suis incapable de lui faire du mal. Je ne suis même pas capable d’envisager un avenir où je ne pourrais pas le voir…. Je sais bien qu’il est volage, et que moi j’attends de lui l’impossible. » Elle soupira d’un air totalement désorienté. « Je suis encore désolée pour ta nièce Darcia… Je parle de mes problèmes comme si j’étais le centre du monde, mais tu en as déjà assez gros sur le moral comme ça. Nous poursuivrons cette conversation plus tard, peut-être… »

La louve regarda mollement l’écran de son téléphone après avoir raccroché. Son fond d’écran était une photo de ses enfants réunis. Ou plutôt, de leurs enfants… mais il ne les connaissait même pas et ne s’y intéresserait probablement jamais, à part par intérêt…. Merde. Apathie, quand tu frappes à la porte et que tu entre, tu ne repars jamais vraiment.

Cette pensée persistait et trahissait la dépression installée depuis des mois dans son esprit. La louve se faisait discrète, mais encore plus que d’habitude. Depuis qu’elle avait rencontré ce type bizarre qui avait rejoint l’alliance de SK, ce même type qui disait connaître Mike aussi bien qu’elle… Narumi s’était enterré dans un quotidien difficile, juste pour s’écarter des réflexions immondes que pouvaient lui faire subir son esprit. Il était plus facile pour elle d’avoir une routine ardue et d’être trop fatiguée pour penser de trop, plutôt que d’avoir le temps de laisser divaguer son esprit…Mike était mort il y a de cela un moment déjà. Par la même occasion, une partie d’elle-même s’était envolée avec lui. Et même plus récemment, Narumi était morte de l’intérieure.

Cela faisait un bon moment qu’elle était connue et reconnue pour diriger l’armée de la Terre d’une poigne de fer. Ses actions dans le domaine militaire, toutes les réformes qu’elle avait mises en place, ses arguments et ses séminaires avaient fait en sorte de remplir les effectifs de l’armée à la vitesse éclair. Beaucoup s’intéressaient dorénavant aux possibilités de carrière dans ce domaine, grâce à l’intellect et aux moyens que l’Alpha avait mis en œuvre pour attirer les citoyens dans cette branche. Ce genre de tâche ne dégoûtait pas la louve, qui était de toute manière faite pour diriger, mener des hommes, mais pas être « le gourou suprême ». Disons qu’en des termes plus spécifiques, elle s’apparentait davantage à un manager qu’à un entrepreneur.

Il ne se passait pas un jour sans que Narumi ne travaille. Entre mener d’elle-même des séances sportives pour les militaires, organiser des situations de guerre grâce à un simulateur, faire la paperasserie, organiser des réunions, des comités, recevoir des journalistes… et j’en passe et des meilleurs, la jeune femme maniait non seulement l’armée d’une main de maître, mais aussi son emploi du temps. La louve excluait toute activité chronophage et se concentrait sur l’essentiel pour aller droit au but, toujours en s’améliorant. Cependant, celle-ci prenait aussi de son temps pour retourner près de son peuple : les loup-garou, qui vivaient depuis des centaines d’années reclus dans les montagnes rocheuses. (Certains préféraient cependant habiter en ville, évidemment)

Là-bas, elle s’occupait de sa famille, de ses amis, de ses enfants. Mais aussi, elle participait comme chacun d’entre eux aux soirées de pleine lune. Ces fameuses soirées incluaient des danses rituelles et des savoir faire relevant du chamanisme, entre autres. C’était aussi lors de ces fameuses soirées qu’ils organisaient des rencontres avec leurs ancêtres. En effet, depuis des siècles ces soirées de pleine lune étaient consacrées à rendre hommages à leurs ancêtres décédés, et notamment à inviter leurs esprits à se manifester et à échanger avec eux, quant au monde, à la pérennité de leur race, ou tout simplement pour prendre de leurs nouvelles. Il était donc connu dans les mœurs des loup-garou qu’il existe un « après » la vie mortelle.

Cela dit, depuis la mort d’Oméga, le père de Narumi, ce dernier ne se manifestait jamais à eux sous forme d’esprit… ce qui avait eut le don d’enfoncer le couteau dans la plaie. Peu importe les rites et les appels qu’ils émettaient pour le pousser à venir, il persistait à ne pas répondre. Beaucoup de rumeurs avaient commencé à circuler : certains pensaient qu’il aurait fini dans un genre de néant à sa mort, d’autre le pensait toujours en vie et menait des expéditions pour trouver sa trace…. Narumi ne savait pas quoi penser. Elle était perdue.

« Une possible nouvelle recrue souhaite s’entretenir avec vous en personne. Visiblement, il a l’air plus talentueux que la plupart de nos soldats à la vue de l’énergie qu’il dégage. Vous devriez le recevoir. »

Les dire d’un des commandants de l’armée tira la louve de ses pensées. La jeune femme se tenait debout, face à la grande baie vitrée de son bureau. Elle observait d’un air vague le déroulement d’un nouvel entraînement qu’elle avait mis en place aujourd’hui, enseigné par l’un des autres commandants de l’armée aux soldats. En vérité, tout se déroulait bien, et Narumi était plongé dans ses douloureuses pensées, elle n’observait pas réellement. Cette dernière fronça les sourcils, visiblement agacée par ce dérangement. Elle passa l’une de ses mains le long de son visage, comme pour se sortir de sa torpeur méditative une bonne fois pour toute.

« Il a intérêt à en valoir le coup, je ne reçois pas le premier venu sous prétexte qu’il a potentiellement plus de puissance que les autres. » Répondit-elle sèchement. « Vous pouvez le faire entrer. »

La louve, les bras croisés, se retourna et s’avança vers son bureau. Elle posa son fessier sur la table d’un air assez mécontent, attendant que la possible nouvelle recrue dont on lui vantait le potentiel s’invite ici et arrive à attirer son attention.


(c) sweet.lips
Fenrir Morigan
Fenrir Morigan
Demon
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 26/01/2018
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation • Vague explosive • Rayon démoniaque
Techniques 3/combat : Rayon de l'enfer • Filaments démoniaques
Techniques 1/combat : Emprise démoniaque

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockMer 7 Fév 2018 - 21:12
Le démon originaire de Dark venait de mettre les pieds sur cette belle planète qu'était nommée la Terre ! L'air y était si bon à respirer, inspirer et expirer était un véritable plaisir ici, Fenrir y ressentait déjà un terrain de jeu où il pourrait trouver des victimes avec lesquelles jouer ! Pour le moment, le démon devra se familiariser avec son environnement, c'est à dire pour commencer : Satan city. Ce serai mal pratiquer son loisir que d'assassiner sans connaitre son terrain de jeu et FM ne ferait pas cette grossière erreur. Regardant tout autour de lui en marchant, Fenrir ne voulait pas rater quelque chose d'intéressant. Au bout d'un moment, il aperçu une affiche, agrafé contre le mur, qui allait l'intéresser. Sur cette affiche était marqué : "L'armée de terre recrute ! Rendez-vous au bureau de l'armée si vous voulez y rentrer et rencontrer Narumi, démone et membre de l'Alliance du roi SK." Intéressant !

"Moi qui recherche SK, cette armée dirigé par une de ses compagnes devrait facilement me rapprocher de lui et je pourrai soustraire quelques informations, mais surtout, ça a l'air amusant ! Allez, j'ai rien à perdre."

Il regarda une dernière fois l'affiche qui était entre ses mains, après l'avoir arraché du mur, pour être informé de la rue où se trouvait le QG de l'armée de terre. Désormais informé, Fenrir prit son envol pour se rendre au lieu-dit. Cette action lui fit perdre quelques minutes de sa vie, mais il arriva enfin après ces quelques minutes. Cet endroit était une sorte de base, un peu comme le centre d'une entreprise, l'endroit était assez grand, un peu trop blanc. Bref, plusieurs hommes en uniforme devait sûrement se trouver à l'intérieur du bâtiment.

*Bon maintenant, trouver cette Narumi... Je sens qu'on va bien s'amuser ahahah !*

Après cette petite pensée, il poussa le battant de la porte et pénétra dans le bâtiment. N'ayant aucunes bases, il tira sur la manche d'un militaire sûrement aux ordres de la patronne.

"Hey toi, va prévenir Miss Narumi que je souhaite la rencontrer en personne pour intégrer votre armée. Et me les brise pas avec toutes sortes de questions ou j'te relook !"

Ceci dit, il s'appuya contre le mur en attendant que le sous-fifre revienne le chercher. Fenrir eut heureusement à ne pas attendre si longtemps que ça car le militaire revint vers lui seulement deux petites minutes après son départ. Suivant cet être faible par rapport a lui, le démon commençait à s'imaginer à quoi ressemblait Narumi. Peu importe, elle devait sûrement être belle, mais ce qu'il redoutait par dessus tout c'était de découvrir une vieille plein de croutes. Il arriva après quelques secondes devant son bureau orné du si beau prénom de l'amante du roi. Le militaire annonça que c'était ici et qu'il allait désormais le laisser.

"Merci vieux ! C'était sympa de ta part, à plus."

Il tourna la poignée et entra dans la pièce. Il découvrit une Narumi plutôt froide, assise sur son bureau avec un air assez mécontent.

"Et bien ma petite dame, vous m'avez l'air de mauvaise humeur ! Heureusement, j'avais à un moment propice, tes jours vont s'apaiser en ma présence désormais." Dit-il d'un air amusé.

Il s'approcha un peu plus du bureau et prit la main droite de la louve entre les siennes, et lui baisa la main tout en souriant.

"Bon trêve de plaisanterie. Je suis ici pour intégrer ton armée. Je me présente : Fenrir Morigan, 212 ans, je gouverne un peu le repaire des démons, je suis assez connu sur Dark. Je suis un démon comme toi, je le ressens, peut-être me connais-tu déjà ?"


Marquant une pause, il tira la chaise du bureau et s'y assoit aisément.

"Je souhaite aussi rejoindre l'Alliance de SK, mais je souhaite patienter avant de l'intégrer. Déjà, je veux que mon nom se fasse entendre, puis je veux devenir plus fort également. Oui, pour pas me faire taper sur la gueule avec vos ennemis. Et ton armée peut me servir d'entraînement. Je pense que je peux servir tes attentes et correctement qui plus est."

Étant toujours assis, il laissa son regard s'évader par la fenêtre qui menait sur la ville, d'ici on avait une belle vue, le bâtiment était assez haut. Continuant sur sa lancée, il se retourna vers Narumi et continua :

"J'imagine que tu dois te demander comment je sais tout ça, sache juste que je suis très bien informé... Alors qu'en penses-tu ? As-tu des questions ? Des objections ?"

Fenrir y était, en effet, allé droit au but. Ce n'était pas son habitude de tourner autour du pot, surtout si ça concernait ses propres intérêts. Il resta assis en croisant les bras et attendant la réaction de la démone louve...
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockLun 12 Fév 2018 - 18:50
...
...



La louve avait souvent une allure froide, voir repoussante à cause de son air souvent très méfiant et peu convivial envers les étrangers. Cette dernière était pourtant un joli morceau, ce qui poussait souvent les hommes à venir l’approcher de trop près… Comme d’ailleurs ce qu’allait faire la possible nouvelle recrue. Ce dernier entra dans la pièce, et l’un des sourcils de l’Alpha s’arqua. Il avait les cheveux d’un violet très proche, voir identique à ceux de la louve. Sa couleur d’yeux était également semblable à celle de la démone, et son allure élancée lui donnait un air de noble. Il ressemblait à elle-même mais en homme, ce qui était assez… bizarre, et à la fois marrant à constater – même si la rigolade n’est pas quelque chose de naturel chez elle avec les inconnus. Elle se contenta donc d’une expression étonnée…

… Qui se transforma de nouveau en un air agacé. Non seulement il se permettait de parler avec une aisance certaine, comme s’ils étaient des amis de longue date, mais en plus il osa prendre l’une des mains de Narumi dans les siennes pour lui baiser la main. Cette dernière commençait à voir rouge : il était connu que les gens de sa race, et particulièrement la louve, possède le sang chaud. La jeune femme commença à grincer des dents. Sa main se crispa lorsqu’il la toucha et elle la retira aussi vite qu’il l’avait saisi.

Alors que la louve allait lui fracasser la tête en se transformant en loup-garou, l’air agressif sur son visage se calma lorsqu’il commença à se présenter, et à dire qu’il était connu sur Dark. Bien qu’il prît ses aises à s’asseoir comme s’il était dans la piaule de sa grand-mère, Narumi ne lui en tenait pas rigueur pour l’instant car il parla en plus de rejoindre l’alliance de SK. Cette dernière senti une pointe de douleur et de malaise assaillir son cœur lorsqu’il parla de lui… son expression redevint morne et elle détourna le regard, même si elle écoutait ce qu’il avait à dire.

Lorsqu’il eut fini de parler, prenant un air visiblement plus sérieux et moins facétieux qu’à l’origine, les bras croisés et le cul assis sur son fauteuil, la louve se releva de sa position actuelle. Cette fois, son regard se planta dans les yeux de Fenrir.

« Première chose… » Narumi s’avança jusqu’à lui, de sorte qu’elle soit debout, à quelques centimètres de lui.  « La prochaine fois que tu me touches de la sorte, je te castre. » Cette dernière le toisait, croisant elle aussi les bras d’un air dominant. « Heureusement que tu as directement dit ce que tu venais faire ici. La seule chose qui t’a sauvé d’une mort certaine est que tu parles de rejoindre l’alliance de SK. » Cette dernière se détourna de lui et fit quelques pas vers la baie vitrée. « Tu peux rejoindre l’armée au même titre que tout ceux qui se présentent. Par contre, pour l’alliance… SK ne recrute pas le premier blaireau qui se pointe. Démon ou pas, bien informé ou pas… Tu as plutôt intérêt à faire tes preuves, sinon je m’occuperais personnellement de t’étriper. »

La froide louve fit volte-face et le regarda d’un air austère, très sérieux, histoire qu’il comprenne que s’il voulait plaisanter il le pouvait, mais il ferait mieux d’avoir des véritables talents pour rentrer dans l’alliance. Cette dernière s’approcha de son bureau et sorti deux verres qu’elle remplit à ras-bord de scotch. Ce n’était pas dans son habitude de boire, surtout en service, il faut croire que la vie est parfois plus supportable avec ça…

Elle avança le deuxième verre vers Fenrir sans pour autant prendre un air aimable ou amical.

« Inutile de me présenter, tu me connais si tu es ici. Je veux savoir pour quels motifs tu es connu sur Dark, pourquoi TU gouvernerais le repaire des démons et pas un autre, et aussi à quel point tu connais SK. » La louve continuait de parler avec un ton dur, et son allure était toujours dominante. « Si je juge que tu en vaux peut-être le détour, alors nous pourrons nous entraîner ensemble à l’armée, je te donnerais des cours spéciaux pour que tu deviennes plus fort encore. Ainsi, tu deviendras un élément encore plus intéressant dans quelques temps lorsque je te présenterais à SK. Mais ce n’est pour l’heure qu’une supposition, je veux voir de mes propres yeux quel type de personne tu es… J’espère que ne te résumes pas qu’à être un beau parleur un peu plaisantin, sinon tu vas vite déchanter et je vais t’écraser comme un vulgaire insecte sous ma botte. Je ne suis pas connue pour être accueillante ou indulgente. »

Celle-ci retourna s’asseoir sur son bureau, mais cette fois en face de Fenrir qui était probablement toujours les fesses dans son fauteuil.

« Quels sont tes objectifs personnels ? Quels sont les capacités que tu pourrais mettre à nos services ? Et quelle est ta spécialité, si tu en possèdes une ? … au passage, à l’avenir, je te conseil de ne plus jamais t’asseoir dans mon fauteuil sans ma permission… Auquel cas, je serais obligée de te faire comprendre qui commande ici. »

Les yeux de prédateurs de la louve ne quittaient pas les yeux du nobliau qui lui faisait face. Fenrir possède visiblement un don lui permettant de lire dans la tête des gens, ceci dit, s’il l’utilisait sur Narumi, il se rendrait vite compte qu’il ne pourrait pas utiliser sa capacité. Tout simplement parce qu’elle possède elle-même un don empêchant quiconque de rentrer dans sa tête… Son passé d’esclave lui avait servi à développer cette capacité, à force de subir des tortures mentales.

Ils se retrouvaient donc sur un pied d’égalité !

(c) sweet.lips
Fenrir Morigan
Fenrir Morigan
Demon
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 26/01/2018
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation • Vague explosive • Rayon démoniaque
Techniques 3/combat : Rayon de l'enfer • Filaments démoniaques
Techniques 1/combat : Emprise démoniaque

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockDim 25 Fév 2018 - 19:23
Le démon Fenrir Morigan avait repéré une affiche disant que l'armée de Terre recherchait activement des soldats. Le noble connaissait cette femme, c'était la plus proche femme du fameux SK... Quoi de mieux que de rejoindre l'armée de sa compagne avant d'intégrer les Black Feather ? Il s'était donc rendu au bâtiment dédié à cette même armée. En arrivant sur place, Fenrir avait demandé à un homme d'aller chercher Narumi afin qu'ils s'entretiennent. L'homme était revenu en affirmant que leur hôte pouvait rejoindre Madame Karuzaki dans son bureau. Il avait fait une entrée fracassante, il avait dans un premier temps déduit que la louve n'était pas de bonne humeur en ajoutant que c'était pas grave, il allait arranger cela. Il en avait du cran le Fenrir, surtout qu'il savait déjà que Narumi n'était pas une femme commode quand elle s'y mettait, mais bon c'est plus fort que lui ! Ensuite, prenant un air un peu plus sérieux , il s'était présenté. Et il avait demandé, à la fin, si Narumi le connaissait. Apres cela, il s'était assis sur un fauteuil. Pour lui, cet acte était naturel, Karuzaki serait malpolie si elle refuserait que son invité d'honneur s'assoit pour être à son aise !

Maintenant bien installé, il avait avoué ses plans, ou plutôt ses intentions. Rejoindre l'alliance. Mais pour cela, il voulait avant tout se faire connaître et aussi devenir plus fort, et il trouvait que l'armée serait un bon entraînement pour lui. Voilà, il en avait fini pour sa part, il laissa donc la parole à Narumi... Au début, la louve avait pris un air agacé et agressif. Cependant, il s'était adouci et effacé au fils des minutes. Elle croisa finalement les bras et planta ses beaux yeux dans ceux de son interlocuteur avant de parler. Elle dit que la prochaine fois qu'il la touchait comme il l'avait fait, elle le castrait. Elle s'était presque collé à lui, seulement quelques centimètres les séparaient.

"Eh c'est bon, détends toi ! J'vais pas te violer ! Mais j'ai compris ok !"

Sans dire un mot, il restait proche d'elle sans bouger, écoutant ce qu'elle avait à dire. Apparement, ce qui l'avait sauvé était le fait qu'il veuille rejoindre son alliance, ou plutôt celle de SK... Après lui avoir annoncé ceci, la dirigeante de l'armée se retourna et marcha avec élégance vers la baie vitrée. Elle continua son petit discours en disant que Fenrir pouvait rejoindre l'armée comme tout le monde, mais que pour l'alliance, c'était une autre histoire... Narumi lui apprit qu'il ne recrutait pas le premier gars et que si il tenait vraiment à rejoindre les BFs, il allait devoir faire ses preuves.

"Je sais bien ma belle, c'est pour ça que je t'ai dit que je ne rejoindrai pas l'alliance maintenant, je me laisse un peu de temps pour lui prouver que je suis digne."

La femme du mystérieux avait toujours les yeux rivés au loin, jusqu'à ce qu'elle se retourne et plonge ses yeux dans ceux du démon, une nouvelle fois. Quelques secondes plus tard, elle était à son bureau, remplissant deux verres de scotch. Gentiment, elle donna un des deux verres à son interlocuteur. Chose faite, elle avança qu'elle n'avait pas besoin de se présenter car le roi du repaire des démons devait sûrement déjà la connaître. Elle en vient donc au but, elle voulait savoir pourquoi Fenrir gouvernait le repère des démons sur Dark et pour finir, ce que je savais sur SK.

"Oh... Tu pourras demander à mes parents qui sont morts ahah ! Sérieusement, je possède une immense demeure dans le repaire des démons, me venant des parents depuis des générations. Notre famille, les Morigan, est très respectée là-bas, c'est pour ça que je dis que je gouverne, c'est tout comme. Je suis désormais le seul survivant de ma famille. Oh et je suis connu sur Dark parce que ma famille est ancestral, et que comme je l'ai dit, gouverne un peu le repaire des démons."

Elle continua sur sa lancée en disant que s'il en valait la peine, elle allait m'entraîner pour que je devienne intéressant auprès de SK. Sinon... Elle écrasera Fenrir sous sa botte sans broncher.

"C'est compris, je serais ravi de m'entraîner en ta présence ma belle... surtout si proche de toi ahah ! Je risque pas de te décevoir t'en fais pas."

Fenrir souriait devant ses belles paroles, le verre de scotch toujours à la main dont il n'avait pas bu une seule gorgée pour le moment. Il y a un début à tout ! Il approcha le verre aux arômes alcoolisés de ses lèvres et savoura ces quelques gorgées avant de reporter son attention sur la femme aux courbes imposantes... Elle voulait connaître ses objectifs personnels, ainsi que ses capacités et sa spécialité, logique si elle voulait le recruter. Ce n'était pas tout ce qu'elle avait à lui dire, elle termina avec une dernière phrase. S'il se la rejouait à s'installer sur ses fauteuil sans permission, elle lui montrerai qui est la chef.

"Mes objectifs ? Oh et bien, je souhaite que mon nom soit connu dans ce monde, m'amuser aussi, je sais que SK est joueur ahah ! Ça m'aidera aussi à devenir plus fort" Il fit une courte pause, le temps de prendre deux gorgées de son verre. "Pour ce qui est de mes capacités, je dirai plutôt que mes aptitudes magiques pourront vous êtes utiles et pour ma spécialité ? Ahah, mon charme. Non sérieusement, ma facilité à utiliser les pouvoirs démoniaques, par exemple, je peux lire dans les pensées chez certaines personnes. Je peux aussi savoir si une personne est bonne ou mauvaise, ou si on me ment. Oh et désolé pour la fauteuil, je pensais que c'était normal ahah !"

De toute façon, il n'avait plus envie d'être assis, il se leva avec son verre à la main. Il finit de le boire d'une traite avant de prendre la parole :

"Tu vas bien devoir me tester non ? Si je rejoins l'armée ou l'alliance vous devrez savoir mon niveau, alors suis-moi dehors si tu le veux bien, on fait ça maintenant."

Il posa le verre avant de commencer à sortir du bâtiment, si Narumi le suivit. Sinon, elle le retiendra peut-être.
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockDim 8 Avr 2018 - 15:57
...
...



La méfiante louve restait sur ses défenses. Il fallait savoir se protéger des individus tels que lui, bien habillé, l’air gentleman, charmant… ce genre de type sont souvent des psychopathes caché derrière leurs masques aux belles allures. Narumi le savait bien et était constamment sur ses gardes avec ce genre de personne. Ils sont souvent très agréable et serviable d’apparence, justement pour pouvoir cacher leurs méfaits et leur folie interne… D’ailleurs, jolie coïncidence qu’elle n’arrive pas à voir cela chez SK - ou plutôt, elle se voile la face depuis des lustres par amour. Bref, la jeune femme continuait de le fixer avec un air désapprobateur, à la limite de lui sauter dessus pour éviscérer. La moutarde lui monte au nez rapidement déjà d’accoutumé, alors avec ce genre de zigoto ça ne faisait qu’empirer.

Elle ignorait si c’était son physique de “monsieur parfait” ou le fait qu’il l’appelait “ma belle” qui lui donnait le plus envie de l’égorger, mais ces deux faits étaient des bonnes raison pour le faire, non ? La louve gardait son calme parce qu’il pouvait être un probable atout pour l’alliance, mais c’était bien uniquement pour cela. Cette dernière rêvait de lui arracher ses beaux vêtements pour plonger ses griffes à travers sa chaire et lui arracher des lambeaux de chaire… Cette dernière se savait avoir des envies de meurtres incontrôlées lorsqu’il s’agissait de personnes qui voulaient du mal à SK, mais là, c’était un peu un cas à part. C’est… quelque chose dans l’allure de cet homme qui la poussait à imaginer de telles horreurs.

... De toute façon ça m’étonnerait qu’un type comme toi ai vraiment quelque chose à castrer.” ajoutait-elle d’un air froid et provoquant, histoire d’essayer d’énerver son futur adversaire pour qu’il se donne pendant l’affrontement. “ Ton nom m’est familier en effet. Je n’étudie pas spécialement les familles bourgeoises de Dark, à vrai dire les gentilshommes me font souvent dégobiller. Ils sont pleins de manières mais ils n’ont rien entre les jambes, surtout quand il s’agit de se battre, il n’y a plus personne. J’espère que tu vaux un peu mieux que ça…” vociférait-elle d’un air dédaigneux.

Bien que son esprit se perdait dans son imagination débordante, elle avait bien retenue les origines du jeune homme. Sa famille était puissante et reconnue sur Dark visiblement, et en effet son nom ne lui disait pas rien. Ce n’était pas une raison pour qu’elle se sente impressionnée, seule la valeur guerrière d’autrui était susceptible de susciter de l’admiration pour quelqu’un chez elle. Et du respect. Cette dernière tenait quand même à savoir ces quelques banalités sur lui par principe, savoir à qui elle s’adresse, et surtout découvrir à l’avenir s’il était un menteur ou non avec elle. Se montrer digne de rentrer dans les BF et de servir SK n’était pas une mince affaire et il allait vite le découvrir.

Lire dans les pensées, intéressant pour obtenir des informations…” cela lui remuait de sales souvenirs de torture dans son esprit, mais ça n’en restait pas moins un atout. “Tu deviendras plus fort si tu es avec nous, c’est certain. Être contre nous serait une grave erreur de ta part de toute façon. Si tu arrives à rentrer dans l’alliance et qu’un jour tu nous trahis… saches que je n’enverrais personne faire la sale besogne à ma place. Je viendrais te traquer et t’arracher le peu de dignité qu’il te restera moi-même.

Narumi avait un air sombre sur le visage. Elle pensait à toutes ces personnes qui n’avaient même pas mérité l’attention de SK, qui avaient été inutiles et qui faisaient les morts à l’heure actuelle par peur de représailles. Cette dernière leva les yeux au ciel lorsqu’il fit la remarque par rapport au fauteuil: ces putains de nobles pensent vraiment que tout leur est dû ! Suite à cela, il prononça des mots qui réveillèrent enfin son attention. Il était prêt pour en découdre.

Son esprit divaguait un peu ailleurs, encore, dans ses pensés jonchées de sang et de chaire déconfite. Encore plus maintenant qu’ils allaient passer aux choses sérieuses. Comme un réflexe, l’une de ses mains se posa sur le poignet de Fenrir alors qu’il se levait pour sortir de la pièce. Il se retourna probablement vers elle, qui était toujours assise sur le bureau, face à lui, maintenant debout.

Cette dernière sembla revenir à elle et ses yeux se levèrent vers le démon. Elle l'examine de plus près. Tout comme SK, il avait des traits fins au niveau du visage, chose qui lui donnait un air de bourgeois et d’homme raffiné. Ses cheveux étaient d’une teinte tellement proche de ceux de Narumi qu’elle aurait cru se voir en homme, presque. Ses yeux étaient aussi d’un bleu violacée profonds comme les siens, c’était très étrange. Elle resta un moment là, à le dévisager en silence. Elle lâcha son poignet et avança sa main pour atteindre la chevelure de Fenrir. Elle passa ses doigts dans les mèches soyeuses de ses cheveux.

Je sens que ça va être divertissant de te faire saigner.

Un sourire se dessina enfin sur son visage suite à cette remarque.
Aussi instantanément qu’il avait dû percevoir ce sourire, Narumi avait laissé sa place à un leurre. Cette dernière venait d’apparaître en l’air, au dessus de Fenrir, son katana à la main. Elle essaya de le trancher en deux depuis la base de son crâne et ce, depuis les airs, d’un coup net et puissant.

Ce dernier n’allait sûrement pas se laisser découper en jambon aussi bêtement. Une fois les deux pieds au sol, elle bondit vers Fenrir et tenta un coup d’estoc, direct dans l’estomac. Elle utilisa son katana pour faire quelques passes d’arme avec lui, qu’il soit en possession d’une épée ou non: elle dansait et il allait lui aussi danser s’il ne voulait pas finir en rondelles.

Cette dernière avait une main derrière le dos. Seule sa main directrice promettait un avenir mortel à son adversaire en faisant balancer la lame du katana avec souplesse à l’endroit voulu: pour l’heure, elle testait ses réactions. Cette dernière tenta de lui flanquer un coup du plat de son arme en plein dans le pif, histoire de l'humilier un peu ! elle balança son genou dans le ventre du démon pour l’expulser hors de son bureau: si cette manoeuvre avait réussie, il se retrouverait donc dehors, comme il le voulait au départ !

Dans tous les cas, Narumi fracassa une fenêtre en sortant par l’une d’entre-elles et atterrir dehors. Les choses brisées dans son bureau n’étaient que des choses matérielles et donc sans importance, elle ne s’en souciait donc pas.

Je ne veux pas perdre mon temps dans un réel combat. Je te laisse trois tours pour me montrer ce que tu vaux, suite à cela je déciderais du fait que tu puisses être un élément intéressant… ou juste un vantard sans intérêt.


(c) sweet.lips
Dayu Saizuki
Dayu Saizuki
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 14/10/2010
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Illusion ; Matérialisation psychique; Controle des rêve
Techniques 3/combat : L'endormi; Many delirias
Techniques 1/combat : Aura de rêve

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockMar 10 Avr 2018 - 17:33
Cela faisait déjà quelques semaines que le jeune terrien avait dû souffrir les conséquences de ses actes. Le psychique avait poussé ses habilitées au-delà de ses limites. Jusqu’à récemment, il avait dû rester en retrait et reprendre ses forces. Il avait passé les quelques derniers jours à prendre l’air, des randonnées ici et là aux alentours de Satan City. Jusqu’à maintenant, ses excursions avaient été sans incidents. Certes, Dayu, a première vue, n’était rien de plus qu’un simple terrien. Cependant, le surdoué en cachait plus qu’il le laissait paraitre. Sous son air innocent, sans défense et même son physique pas nécessairement impressionnant, se cachait une machine à tuer, un assassin entrainé.


Effectivement, notre protagoniste avait eu un rôle important dans la capture de Namek ainsi que la terre par les Black Feathers, mais ça, c’était avant qu’il se retrouve « MIA » pour quelques années. Même s’il aurait voulu expliquer son absence et ce qui s’était passé, Dayu n’aurait pas pu répondre à cette question. Tout ce qui lui venait en tête était cette pièce(?) d’un blanc immaculé… M’enfin, bref, c’est au bruit de verre brisé que notre protagoniste releva la tête. Il arqua un sourcil, légèrement perplexe, soudainement tiré de ses pensées profondes. Le jeune homme soupira, fermant les yeux pour aider sa concentration.


Détectant deux puissances tout près de lui. Un sourire satisfait vint prendre place sur le visage du terrien. L’un des deux individus lui semblait familier, par contre, la mémoire du psychique était plutôt flou à cet instant. Doucement, Dayu entama son chemin, se laissant guider par le bruit du conflit. Soudainement, une aura céleste, quasi divine put se faire ressentir par les deux combattant au loin. Cette aura était presque une carte de visite pour le jeune terrien. Cette aura évoquait la panique chez plusieurs, elle dégageait une puissance étouffante.


« Laissez passer! » exclama le jeune home, alors que deux gardes lui bloquant le chemin tombaient inconscient.


Sans avertissement, une force invisible vint s’appliquer contre les deux combattant. Celle-ci visant à les plaquer contre le mur, en suspend, bien séparer l’un de l’autre. Les deux, affixer aux bâtiments, face à face, telle deux cadres, décorant la maison avec des portraits de famille.


« Oh là, On ne voudrait pas endommager le voisinage… » Dayu vint passer une main à travers sa chevelure blanche. « Je n’aimerais pas avoir à… » Dayu s’arrêta un instant, examinant la louve. « On s’est déjà croisé? »


Les pieds du jeune homme vinrent quitter le sol alors qu’il venait prendre meilleurs vu au visage de la femme. Elle était définitivement familière, mais comment? Le psychique flotta ensuite pour observer le démon. Dayu porta une main à son visage, l’air pensif.


« Peu importe » Le terrien claqua des doigts. La force invisible appliquant les deux démons au mur se relâchant. Le jeune homme vint glisser une main dans sa poche puis continua « Puis-je savoir ce qui se passe ici? » Il fit un bref tour sur lui-même, jetant un œil aux deux individus. « Petit avertissement, je ne recommande pas d’essayer de m’en passer une… »
Fenrir Morigan
Fenrir Morigan
Demon
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 26/01/2018
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation • Vague explosive • Rayon démoniaque
Techniques 3/combat : Rayon de l'enfer • Filaments démoniaques
Techniques 1/combat : Emprise démoniaque

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockJeu 12 Avr 2018 - 7:22
Il semblerait que la présence de Fenrir rendait la louve un poil tendue - sans mauvais jeux de mots. Et cette situation amusait malgré tout le démon, une si grande guerrière maintenant démunie face à un de ses semblables, c'était pas étonnant ? Bref, elle l'avait dernièrement questionné sur ses origines, sa famille... Il lui avait donc répondu que sa famille était ancestral sur Dark et qu'elle résidait au Répare des Démons qu'ils avaient fini par gouverner. Elle dit que son nom lui disait quelque chose, mais qu'elle n'étudiait pas les familles bourgeoises vivant sur Dark. Elle rajouta que, généralement, les familles de ce genre était des beaux parleurs mais quand il s'agissait de se battre, on ne les retrouvait plus.

"Et bien chérie, je te prouverai que toutes les familles de haut rang ne sont pas comme ça, et si tu veux, je te montrerai ce qu'il y a entre mon bras pour que tu sois sûr poupée."

Il était conscient que cela énerverait la louve, mais il en avait rien à faire car il savait qu'elle ne le tuera pas pour une seule bonne raison : il est un potentiel pour l'alliance. Et puis, c'est pas comme s'il allait la violer. Ce n'était que de simple surnoms, n'est-ce pas ? Il lui avait ensuite confié ses objectifs, il souhaitait être connu, qu'il puisse s'amuser également et pour finir, devenir plus fort. Ces trois points allaient de pairs dans cette alliance dirigé par SK. Suite à cela, il avait directement enchaîné sur ses spécialités qu'étaient ses aptitudes magiques. Il énonça d'abord sa maîtrise de ses pouvoirs démoniaques. Il apprit ensuite à la jeune femme qu'il pouvait lire dans les pensées, savoir si on lui mentait et également savoir l'alignement de ses interlocuteurs. Narumi semblait tout intéressé par le fait qu'il puisse lire dans les pensées qu'elle qualifiait d'intéressant pour obtenir des informations. Elle insista sur son rôle de Grand Méchant Loup en disant que si un jour Fenrir trahissait l'alliance, elle s'occuperait personnellement de lui.

"Tu me prends vraiment pour un enfoiré, hein ? Je vois pas pourquoi je trahirai l'alliance, on sera une famille n'est-ce pas ahah ?"

Après qu'elle eût sûrement répondu, Fenrir était prêt à faire ses preuves. Il s'apprêtait à quitter la pièce lorsque Narumi empoigna son poignet, histoire de le retenir. Agacé, FM jeta successivement des regards entre la louve et son poignet. Elle observait. Elle semblait perdue devant sa beauté. Elle fit ensuite quelque chose qui le surprit : elle passa une main dans ses cheveux. Il ne bougea pas, ne fit aucun mouvements. Elle prononça une phrase, elle prédit qu'elle s'amuserait de le faire saigner.

"Ouais, c'est toi qui le dit poupée."

Elle sourit ensuite. Soudainement, elle réapparut au dessus de lui en essayant de le tailler en deux avec un katana. Agissant rapidement, Fenrir sortit ses deux katana de son dos avant de les croiser et de les mettre devant lui, contrant ainsi l'attaque de la démone. Retombant sur ses deux pieds, elle tenta de lui procurer un coup dans l'estomac. Levant ses deux sabres, il frappa d'un coup sec l'arme de Narumi. Il s'ensuit après cela plusieurs échanges de lames, rapides et forts. Le dernier atteignit la hanche droite du démon, une petite enfilade de sang se laissait entrevoir.

"Oh non ! Mes vêtements seront tachés, t'aurais pu faire attention ma belle !" Dit-il avec un sourire.

Comme pour essayer de le faire taire, elle tenta de le frapper au niveau du nez, mais il eût le réflexe de se baisser. Néanmoins, il reçut le coup sur le crâne. Il lâcha un petit grognement. Elle essaya par la suite de frapper son estomac via son genou mais FM eût le temps de replier ses bras et amortir le coup. Cependant, il n'échappe pas à la propulsion. Traversant une fenêtre, il se retrouva dehors. Il se releva immédiatement pour ne pas être surpris par la louve. Elle prit la parole, disant qu'elle ne délivrerait pas un véritable combat et qu'elle laissait trois tours à Fenrir pour faire ses preuves.

"Compris poupée !"

Il rangea ses armes dans son dos puis lâcha un léger sourire. Ça faisait moment qu'il ne s'était pas battu contre quelqu'un de taille, c'était assez jouissif pour lui. Bref, il courrait à vive allure vers la louve et arriva à sa hauteur, il se téléporta derrière elle pour lui donner un coup dans la nuque. Il se dégagea sur le côté gauche et poursuivi en frappant sa hanche avec son pied gauche. Il espérait que par ce geste, elle soit tombée. Il vola quelque peu pour s'élever dans les airs. Usant de sa technique vague explosive, le démon envoya plusieurs boules d'énergie sur sa beauté. Cela provoqua une couche de fumée gênant ainsi la vue de la louve. Contrôlant maintenant ses pouvoirs démoniaques, il envoya plusieurs de ses filaments démoniaques s'enrouler en quelques secondes autours des membres de Narumi. Si cela avait marché, elle était maintenant immobilisée. Il se téléporta donc juste devant elle, sortit un Katana, leva la main et... Il n'arrivait plus à bouger ! Une force le retenait et il fut soudainement plaqué au mur.

"Qu'est-ce que..."

Puis une voix retentit. Ils ne devaient pas endommager le voisinage, voilà ce qu'elle disait la voix. Fenrir tourna la tête vers l'individu. C'était un être aux cheveux blancs, le corps assez fins ornés de plusieurs tatouages tribales. Pendant quelques secondes, il parla à la louve, familièrement. Ensuite il relâcha les deux démons de leur emprise et il demanda ce qu'il se passait.

"Il se passe, enfoiré, que tu viens d'interrompre notre combat. Tu t'es pris pour qui blanc-bec ?!

Cet homme avait irrité le gouverneur du Repaire des Démons. Alors qu'il continuait dans ses paroles que Fenrir n'écoutaient plus. Le démon avait toujours un Katana dans la main lorsqu'il interpella le Terrien :

"Hey le zombie, je vais te montrer ce qui coûte de s'incruster dans un combat où on est pas convié !"

Il lança ensuite sa lame qui rasa la tête de Dayu puis se figea dans le mur derrière lui. Ce raté était volontaire, il voulait simplement le prévenir de quoi il était capable. Qu'allait il se passer maintenant ?
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockLun 16 Avr 2018 - 21:36
...
...


Bien que Narumi soit méfiante à outrance, et par ailleurs qu’elle n’ai pas l’air très agréable au premier abord, la présence de Fenrir lui changeait les idées. Cela faisait maintenant des années qu’elle travaillait pour SK, depuis leur première rencontre, leurs premiers combats, leurs premiers ébats… la naissance de leurs enfants, jusqu’à maintenant. Narumi était une belle jeune femme d’apparence, vieille de centaines d’années comme beaucoup d’autres démons ou entités de ce monde. La particularité dans cette histoire, c’est que la louve a toujours agit pour la paix. Son peuple s’est même retiré dans les montagnes rocheuses alors qu’ils habitaient à l’origine dans la forêt sur Terre, tout simplement pour éviter les conflits avec les humains à l’époque. Bien entendu, aujourd’hui les gens de son espèce étaient bien intégrer à la société terrienne, mais à une autre époque ce ne fut pas du tout le cas. Les terriens chassaient même les enfants des loup-garou et se servaient de leurs têtes comme des trophées de chasse. Narumi avait donc décidé de ne pas répondre par la violence, et son peuple s’était replié dans les montagnes, loin des terriens.

C’est là que le paradoxe est total: la louve est loin d’être une femme brutale, irréfléchie et partisane de massacres. Mais son amour pour le dénommé SK lui avait fait faire des choses atroces au nom de la volonté de cet homme - et elle-même n’en avait jamais vraiment eu conscience… jusqu’ici, où elle commence à être parsemée de doutes. Est-ce que l’alliance de SK veut vraiment le bien comme il le prétend ? Narumi continue de lui être fidèle et d’assurer ses arrières, de peaufiner et d’entraîner son armée, de faire en sorte de prêter main forte à l’autre bouffon de Kefka qui est sur le trône de la Terre… mais pourquoi n’est-elle pas heureuse ?

La louve l’était en servant SK jusqu’ici, mais quelque chose s’est brisée en même temps qu’elle a vu ses enfants grandir loin de leur père qu’ils réclament, forcément. Peut-être que l’indifférence de Seishiro face à ses “héritiers” l’a choquée plus qu’elle ne voudrait l’admettre.

Heureusement, Narumi allait être servi niveau divertissement. Non seulement Fenrir était un sacré morceau, insolent de surcroît, mais en plus, bientôt elle allait avoir une sacrée surprise.

Les hostilités étaient ouvertes, et après quelques échanges court mais intense entre les deux épéistes, ils se retrouvèrent dehors dans la large zone d’entraînement de l’armée. Il s’était surtout défendu jusqu’ici, et ce n’était que des “tours de passe-passe” pour s’échauffer, donc il n’y avait pas de quoi s’exciter pour l’heure. La louve comptait évaluer le potentiel de Fenrir, elle ne voulait pas faire traîner inutilement la chose comme lors d’un combat où on cherche à épuiser l’ennemi. Ce dernier avait bien assimiler ses ordres, et il commença donc à attaquer la bête - qui était aussi et à la fois Belle ! haha

C’était à son tour d’être sur la défensive, la louve allait lui laisser “un peu d’avance” en essayant exclusivement de repousser ou d’esquiver les attaques du noble. Cette dernière se concentrait comme ça sur la manière d’agir de Fenrir, sur les attaques qu’il allait lui lancer aussi pour comprendre ce dont il était capable. Ce dernier arriva à vive allure près de la louve et se téléporta au dernier moment derrière elle, en l’air. Le regard de la louve resta neutre alors qu’elle abaissa mollement sa nuque pour éviter le coup de Fenrir. Elle voulait lui faire comprendre qu’il allait devoir mettre le paquet dès le début s’il comptait être recruter. Ce dernier enchaîna avec un coup de pied dans la hanche après s’être dégagé sur la gauche. Cette dernière se prit le coup, et l’impact la fit reculer de quelques pas. Ce dernier accéléra d’un coup le rythme et lui balança plusieurs vagues explosives. La louve fut assez surprise par la vélocité de l’attaque, et plusieurs coupures firent leurs apparition sur ses avant-bras, lesquels résidaient devant elle en guise de parade jusqu’à ce qu’elle se transpose pour éviter le reste de l’attaque.

Une couche de fumée s’éleva, et la louve s’était donc transposer en l’air, au dessus de cette gêne.

J’attends que tu me fasses mal Fenrir. Ce ne sont pas des coupures qui vont te donner une place dans l’alliance.” dit-elle les bras croisés, hautaine, pour qu’il se motive à réellement y mettre du sien.

Une énergie à l’essence céleste s’éleva dans le coin, impossible de la manquer. Narumi fronça les sourcils, prête à aller voir en mettant déjà fin à leur entraînement si nécessaire. Des êtres noirs très étranges foncèrent sur Narumi et s’enroulèrent autours d’elle pour l'immobiliser. Visiblement ce n’était pas une technique aussi bénigne que celle d’avant, la louve pouvait sentir le fait qu’elle ne pouvait pas se libérer de cette emprise facilement. Cette dernière resta confiante et les bras croisés, elle comptait le laisser venir à elle et répliquer au dernier moment. Alors qu’il se téléporta devant elle, katana en main, et que la louve allait agir, une force étrange les plaqua chacun contre un mur à l’opposé l’un de l’autre.

Les yeux de la jeune femme s’écarquillèrent alors que l’apparition de Dayu confirmait son air constamment altier. Ce batard osait lui demander s’ils se connaissaient, en plus de léviter comme l’un de ces orgueilleux démon du froid et de venir l’observer de plus près. Cette dernière se libéra de son emprise en se changeant pratiquement instantanément en loup-garou lorsque sa visu et son odorat lui confirma qu’il s’agissait bien de lui. Son pelage était sombre et ses yeux d’un bleu aussi céleste que l’aura de Dayu cette fois. Elle n’avait pas besoin qu’il claque des doigts pour lever son sort, Narumi était tout de même une guerrière puissante dont la réputation n’était plus à refaire.

TOI !” hurla la voix rauque de la bête, maintenant qu’elle avait changé de forme, sa voix changeait également. “TU OSES ME FAIRE FACE ?” la bête bondit avec agilité pour se retrouver pile poil en face de Dayu. Le monstre de plus de deux mètres abaissa son regard vers le sien. Il devait toujours être aussi nonchalant, ce dernier ne devait donc pas être impressionné par la forme bestiale de Narumi, compara à tant d’autres qui en avaient des sueurs froides.

Fenrir semblait tout aussi contrarié, il envoya d’ailleurs la lame d’un de ses katana frôler Dayu pour finir sa course dans un mur derrière lui. La louve ne quittait pas des yeux l’ancien membre des BF qui lui faisait face, son regard haineux était tellement évident que toute l’atmosphère était maintenant baignée par ce sentiment négatif.

Spoiler:
 

Si on se connait, Dayu ? Tu m’as manqué de respect dès la première fois où nous nous sommes rencontré à la réunion au QG de l’alliance, pécore… Heureusement pour toi, à l’époque tu étais des nôtres et je ne t’ai pas touché…” Un sourire carnassier habillait maintenant le visage de la bête. “Mais aujourd’hui, qui es-tu ? Tu n’es plus des nôtres il me semble… Alors même si tu viens de dire qu’on ferait mieux de s’abstenir de te toucher, tu crois que j’en ai quelque chose à faire ?” le regard de Narumi devint sombre. “Tu avais des obligations envers l’alliance, tu ne vaux pas mieux que les autres couard qui se sont présenté en voulant jouer aux grosses frappes et dont on n’a plus entendu parler à la première difficulté…” Le loup-garou posa sa main sur l’épaule de Dayu. Sa patte était lourde, et surtout… pleines de griffes qui menaçaient de fendre son épaule si plus de pression était exercée, à l’avenir, sur son épaule. “Tu es venu de ton plein gré ici, alors je vais être fair…deux options gringalet: soit tu te rachètes et tu paies pour ton insolence envers l’alliance, soit…. je vais te traquer. Et crois-moi, je vais te trouver peu importe où tu fuis. Personnellement j’espère que tu choisiras la deuxième option, il me tarde de te voir te terrer dans une cachette en espérant que je ne mette pas la main dessus !

Ses yeux ne quittent pas ceux de Dayu depuis que le loup-garou lui fait face. Narumi n’était pas connue pour être une tendre, notamment avec ceux qu’elle considérait comme étant des traîtres - et même ceux ayant disparu et donc manquer à leurs obligations en était, du moins de son avis à elle.

De son autre grande patte, le loup saisit son émetteur d’alliance et envoya un message à ses confrères, tout en ne quittant pas Dayu du regard, à l’affût de ses moindres mouvements.

Dayu est avec moi, je m’occupe de sa réintégration dans l’alliance… ou de sa désintégration.

La louve comptait bien obtenir des explications, même si elle avait remarqué que Dayu avait l’air lui-même un peu hébété. Peut-être avait-il subit un traumatisme quelconque ?

Fenrir, j’ai même plus intéressant comme test pour toi. Si Dayu ne souhaite pas expier ses pêchés et expliquer un tantinet pourquoi il a fait le mort tout ce temps… je veux que tu lui exploses les rotules, et ne le ménage pas.

Narumi avait dit cela sans même quitter le mentaliste du regard, une fois encore. En réalité, elle avait tellement envie de lui éclater la tête que toute son attention était accaparée par ce dernier. Comme les loup-garou ont le sang chaud, et que Narumi n’échappait pas à ce critère, elle avait réagit du tac au tac en venant le menacer directement. Cela dit, une petite partie d’elle espérait qu’il avait une bonne excuse, et qu’il était toujours fidèle à la cause… parce qu’agir comme elle le faisait ici était une formalité obligatoire, Dayu avait déserté depuis longtemps. Il était donc logique qu’elle le prévienne qu’il payerait cher s’il ne revenait pas…


(c) sweet.lips
Dayu Saizuki
Dayu Saizuki
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 14/10/2010
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Illusion ; Matérialisation psychique; Controle des rêve
Techniques 3/combat : L'endormi; Many delirias
Techniques 1/combat : Aura de rêve

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockLun 23 Avr 2018 - 15:34
Un bref silence vint s’installer alors que la poussière retombait. Celui-ci rapidement percé par la rage des deux individus présents. Cependant, le mentaliste ne bougea pas d’un poil. La lame du démon vint passer par-dessus son épaule sans même que le jeune homme ne bronche. L’aura divine du jeune terrien donna rapidement place à une intention meurtrière palpable que le voisinage put ressentir. Les oiseaux et les rongeurs eurent vite fait d’évacuer les lieux. Rapidement, la pression retomba alors que Dayu tournait le regard vers la louve qui chargeait maintenant vers lui.


Ses souvenirs n’était toujours pas clair. La louve lui rappelait quelque chose, mais quoi? Alors que la lycanthrope lui mettait la patte dessus. Un œil entrainé aurait pu remarquer que la poussière avait pris la forme d’une masse, un poing géant? Soudainement, la mention des Black Feather déconcerta le mentaliste, il laissa sa contrattaque se dissiper. Bien qu’il ne laissât pas paraitre quoi que ce soit, il jeta un coup d’œil rapide au second individu, relevant immédiatement ses défenses mentales.


Toujours d’un air composé, Dayu vint étendre un bras. Une lumière blanche vint donner place à une rose qu’il offrit à la louve.


« Navré de savoir que j’ai été aussi impoli » Dit-il avant de se téléporter hors de l’emprise de la Lycan. « Pour être parfaitement franc, je ne suis pas tout à fait sûr de ce qui s’est passé… » Le mentaliste glissa une main dans sa poche.


De l’autre main, il matérialisa son bâton pour y prendre appui. Effectivement, la mémoire du jeune homme se voyait quelque peu perforé. Les noms et les visages lui semblait familier, mais il ne savait pas pourquoi… Il soupira.


« Black Feathers…. Le nom sonne familier… » Il examina la louve un instant. « Narumi… Seishiro… » murmura-t-il à lui-même. Le terrien vint passer une main à travers sa chevelure puis fit demi-tour. « Étant donné les circonstances, j’ai besoin de réponse. Mon manque de mémoire par rapports aux évènements me dit que je n’ai pas quitté l’alliance de mon plein gré »


Sans même regarder derrière lui, une lance rosée se matérialisa avant de venir se planter au mur, directement au côté de Fenrir. Dayu secoua la tête, laissant paraitre son mécontentement. Une voix vint résonner dans la tête du démon. « Ça se joue à deux ton petit tour ».


Le mentaliste vint ensuite faire face à Narumi. Portant une main à son visage, l’air pensif, le jeune homme évalua la situation. D’un côté, l’approche avait été plutôt hostile, de l’autre, le groupe en question détenait probablement les réponses qu’il cherchait.


« Étant donné les conditions dans lesquels je me suis réveillé il y a quelques semaines, en plus de mes légers troubles de mémoire… Je vais prendre cette approche émotive comme preuve que j’étais bel et bien un membre de votre alliance. Je vais donc honorer cette position et rejoindre vos rangs. »
Fenrir Morigan
Fenrir Morigan
Demon
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 26/01/2018
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation • Vague explosive • Rayon démoniaque
Techniques 3/combat : Rayon de l'enfer • Filaments démoniaques
Techniques 1/combat : Emprise démoniaque

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockLun 30 Avr 2018 - 2:43
Le combat opposant amicalement Narumi et Fenrir avait été interrompu par un jeune Terrien. Ce dernier avait le pouvoir de bouger les objets à distance, ce qui était assez impressionnant à vrai dire. Mécontentent de son intrusion, le démon avait lancé une lame rasant la tête du mentaliste avant d'aller se figer contre le mur. Narumi, quant à elle, semblait être du même avis que Fenrir quand à l'arrivée de son ancien compagnon. En effet, elle s'était directement transformé en louve terrifiante et menaçante. Apparement, il s'appelait Dayu et faisait partit de l'alliance des Black Feathers fut un temps. D'après les dires de l'amante de SK, il avait trahi ses obligations et ne faisait de ce fait plus partit de l'alliance. Pendant quelques secondes ou de courtes minutes, Narumi le menaça, encore et encore, promettant de le faire payer pour sa trahison. Néanmoins, elle lui avait proposé autre chose : sa réintégration dans l'alliance et également de se racheter. En d'autres termes, elle lui faisait un ultimatum : payer ou être traquer. Elle prit donc ensuite l'émetteur de l'alliance en prévenant les autres membres de la présence de Dayu en prévenant qu'elle s'en occupait personnellement. Dayu semblait s'être adoucis depuis les mises en gardes de la louve, et c'était compréhensible vu le bolide, mais ce n'était peut-être qu'une illusion. Cependant, il n'avait toujours pas dis un moment, passant pour un muet. Tranchant le silence, la lycanthrope s'adressa cette fois-ci à Fenrir, disant que si Dayu choisissait la mauvaise option, son test sera finalement de lui briser les rotules, entre autre : lui faire payer.  

"Pas de soucis poupée, je lui ferai regretter de t'avoir contrarié ma chérie !" Dit-il le sourire aux lèvres.

Son regard se porta donc sur le mentaliste qui allait devoir faire un choix crucial. Il semblait perdu, comme s'il venait de se réveiller après des années de sommeil. Dayu réfléchissait, le nom des Black Feathers lui semblait familier mais était flou, il répéta ensuite deux noms : Seishiro et Narumi. À première vue, il rassemblait petit à petit les morceaux du puzzle. Il annonça finalement qu'il avait besoin de réponse, mais il assura qu'il n'était pas partit de son plein gré. Fenrir observait le dialogue entre les deux, impatient de découvrir la suite. Alors qu'il réfléchissait, le démon fut surpris par une rose qui fusa vers lui, rapidement. Surpris, le roi du Repaire des Démons fit quelques pas en arrière, par réflexe, mais se repris en restant là où il se trouvait. Une voix résonna soudainement dans son tour, une voix qui disait que le petit tour marchait dans les deux sens. Le noble ne répondit pas de suite, il avait quelque chose en tête. Pendant que Dayu prononçait son choix et était donc distrait, Fenrir en profita pour pénétrer ses souvenirs. Il voulait savoir ce qu'avait fait le Terrien ces derniers temps. Apparement, Dayu avait usé de ses pouvoirs afin de former un dôme pour empêcher son opposant, le chef d'une certaine alliance, de s'enfuir. Ils avaient mené tout deux un beau combat dont le Saiyan avait fini par remporter, ce qui avait mis hors d'état de nuire le mentaliste, provoquant sûrement sa perte de mémoire. La réponse que désirait Fenrir avait été obtenue, ce dernier quitta donc l'esprit du Terrien pour revenir dans le monde réel. À ce moment là, Dayu prononçait son choix en disant qu'il rejoignait de nouveau les rangs de SK. Dès qu'il eut fini de prendre la parole, Fenrir s'imposa :

"Je sais ce qui t'ai arrivé. Tu étais bien dans l'alliance. Il y a de ça quelques temps, tu as formé un dôme autour d'un lac dans lequel tu affrontais quelqu'un, un homme important. Après un long combat, il a finalement réussi à te vaincre et le choc t'a sûrement fait perdre la mémoire."

Il marqua une légère pause, laissant le temps à ses deux interlocuteurs d'avaler ce qu'il venait de leur avouer, ou rappeler. Lorsque les deux eurent sûrement bien compris, il reprit :

"Alors, ça te rappelle quelque chose blanc-bec ? Cela a quand même dû te remémorer des souvenirs, n'est-ce pas ? Ou alors cet homme t'a vraiment fait perdre la boule, ce serait dommage hein ?"

Il était toujours armé de ce sourire qui pouvait parfois être énervant pour la personne visée, mais bon. Il attendait donc sa réponse, voulant savoir si cela rappelait des choses à Dayu. Qu'allait-il se produire maintenant ?
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockLun 30 Avr 2018 - 11:32
...
...


La bête sauvage avait déployée sa forme la plus naturelle pour quelqu’un de son espèce, mais aussi la plus dangereuse. L’une de ses grandes pattes avait menacé, l’espace de quelques secondes, de briser l’épaule du mentaliste, voir pire par la suite et en fonction de sa réponse. Le regard de Narumi était lourd de sens: visiblement chez les BF, on aime pas beaucoup ceux qui trahissent ou qui disparaissent longtemps sans rien dire ! En vérité, Narumi avait aussi un grief personnel contre Dayu qui s’était montré irrespectueux lors de leur première rencontre. La réponse de Fenrir était affirmative, il était prêt à agresser Dayu s’il refusait la proposition de la louve: même si les remarques à la “poupée” agaçait toujours autant cette dernière. Cela dit, ce dernier s’en excusa. Il tendit la main, une lumière blanche s’intensifia dans la paume de cette dernière. Par réflexe, l’étreinte de la patte se fit plus insistante. Mais c’est finalement une rose qui se présenta à Narumi, qui hoqueta. Elle ne s’attendait pas du tout à ce que ça soit un geste gracieux de sa part, et pas une tentative de distraction ou d’attaque… Quoi que, s’en était peut-être une, allez savoir ! La louve plissa les yeux et ses sourcils se froncèrent avec un air méfiant et accusateur envers le mentaliste. Pour l’heure, difficile de lui faire confiance. La bête saisi cependant, prudemment au cas où c’était un piège, la rose entre son index et son pouce. On se croirait dans un remake de la Belle et la Bête, c’est fantastique !

Cette dernière émit un grognement insatisfait lorsqu’il se téléporta hors de son emprise. La petite rose était toujours sauve malgré cet acte qui avait alarmé la bête. Le loup-garou se retourna aussi vivement que ses capacités le lui permettaient, en direction du nouveau lieu où s’était téléporté Dayu. Son regard sanguinaire attendait le moindre petit faux pas de ce dernier pour lui bondir dessus et le déchiqueter, en plein sous le nez et à la barbe des militaires. Des hauts gradés les observaient de l’intérieur mais n’osaient ni parler ni intervenir: ils se gardaient bien d’approcher Narumi une fois transformée, et c’était encore pire lorsqu’elle était en rogne.

Le mentaliste fit apparaître un bâton sur lequel il s’appuya: visiblement il n’était pas en très grande forme. Il était perdu dans ses souvenirs en morceaux, brisé par quelque chose sans savoir par quoi exactement. Le loup-garou resta méfiant quelques secondes. Soit il était un très bon comédien, soit il était sincère et ça… ce n’était pas facile à deviner, valait mieux rester sur ses gardes. La louve décida de reprendre sa forme humaine lorsqu’elle l’entendit prononcer son prénom et celui de Seishiro. Cette dernière garda la rose dans sa main mais à bonne distance de son visage ou de son buste, comme si elle avait peur qu’au dernier moment, la rose soit piégée et lui explose à la figure.

Cela dit, Narumi n’était pas une mauvaise bougresse. Elle était prête à mettre sa fierté de côté pour des excuses sincères… allez savoir s’il l’est vraiment. Mais Dayu restait un élément important de l’alliance après tout, alors cette dernière voulait bien lui donner une autre chance.

Bien… J’accepte tes excuses. Et je veux bien croire que tu as réellement perdu la mémoire… Ce n’est déjà pas si mal de te rappeler du prénom de notre leader. Le mieux serait encore que tu t’entretiennes avec lui.

Entre temps, Dayu répondit aux provocations de Fenrir visiblement en lui envoyant une lance presque à la tronche. Narumi ne s’interposa pas cette fois: ce n’était qu’un retour des choses léger et provocateur, il voulait montrer qu’il ne se laissait pas faire. Bon point tout de même.

L’homme aux cheveux blancs vint à nouveau faire face à la louve. Cette dernière le regardait avec moins d’animosité que tout à l’heure, surtout en entendant ses paroles. Cette dernière acquiesça de la tête.

Une réponse réfléchie et sage. Je vais contacter SK pour le prévenir, il sera certainement disposer à venir te voir en personne.

La chef militaire attrapa de nouveau son émetteur pour envoyer un message à ses confrères des BF.

Dayu a perdu une bonne partie de sa mémoire mais il est disposé à revenir dans l’alliance. Je suis dans la base militaire sur Terre, SK, si tu veux venir t’entretenir avec lui.

Fenrir se montra très utile, une preuve que les dons pour lire dans les pensées était une perle rare. Visiblement il savait ce qui s’était passé et leur raconta. Narumi avait été face à un polymorphiste du nom de Raneas à cette époque, pendant que les autres faisaient leur petite sauterie dans le château du Roi… et que Dayu s’occupait visiblement d’un de ces singes saiyan.

Remarquable Fenrir, tu maîtrises visiblement à la perfection ta magie qui te permet de lire comme dans un livre ouvert dans la tête d’autrui. Ravie d’y être imperméable.

Le jeune homme posa quelques questions à Dayu pour savoir si cela l’avait éclairé au niveau de ses souvenirs. La louve, un peu plus en confiance, déposa la rose dans la poche avant de son débardeur et croisa les bras, les yeux rivés sur le mentaliste. Elle espérait qu’il pourrait retrouver l'entièreté de sa mémoire, parce que SK aurait certainement pas mal de question à lui poser lorsqu’ils se rencontreraient.


(c) sweet.lips
Dayu Saizuki
Dayu Saizuki
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 14/10/2010
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Illusion ; Matérialisation psychique; Controle des rêve
Techniques 3/combat : L'endormi; Many delirias
Techniques 1/combat : Aura de rêve

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockVen 4 Mai 2018 - 15:24
Dayu avait rapidement laisser tomber les animosités. Il avait bel et bien que très peu de recollections des évènements récent, mais cela ne voulait pas dire qu’il avait complètement perdu la boule. Effectivement, le mentaliste n’était pas à son maximum, ayant passé au seuil de la mort il y avait de cela quelques semaines. Le terrien vint se frotter la nuque, se laissant tomber dans un siège luxueux doré qui se matérialisa rapidement derrière lui. Le jeune homme n’avait aucune raison d’entretenir un échange provocateur, du moins, pas envers Narumi. Bien que leur rencontre fût toujours incertaine dans sa mémoire, il ne pouvait pas ignorer le sentiment de familiarité qu’il ressentait envers elle. Devant lui, un petit tabouret vint prendre forme. Toujours accompagné de la lumière blanche -signature- du mentaliste. Dayu vint tendre la main vers le tabouret ou deux coupes de vin, ainsi qu’une charmante bouteille vinrent se matérialiser. La conversation s’enchaina :


-Ne t’inquiète pas, tu peux te détendre Narumi. Je n’ai aucune intention de résister. Du moins…


Sans même détourner le regard, dès le moment ou le démon vint trotter dans sa tête, un cercle lumineux apparu brièvement sous les pieds de Fenrir. Celui-ci laissa rapidement place à plusieurs lances qui menacèrent tous de le transpercer. Cependant, ceux-ci arrêtaient leur course à une distance inquiétante, laissant le démon tout de même sans blessures. Fenrir eu tout de même le temps de s’exprimer. Les armes disparurent tout aussi rapidement qu’elles étaient apparues, laissant derrière elles une petite poussière lumineuse dorée. Dayu s’éclaircit la gorge, venant se verser un premier service. Gracieusement, il versa un verre pour la louve.


-…Du moins, pas envers toi. Le rookie, en revanche, devrait faire plus attention. Le jeune homme posa les yeux sur le visage de la lycan, lui offrant la coupe qu’il avait verser.


Bien que le breuvage offert soit un vin, le contenu de la coupe prendrait la forme du breuvage favori de la louve. Ayant ignoré les propos du démon brièvement, le mentaliste détourna son regard vers Fenrir. Portant sa coupe a ses lèvres, le jeune homme enchaina.


-Je suis plutôt incertain. J’ai de bref souvenir du dôme, mais ce qui s’est passé ensuite m’est inconnu. Une chose est certaine, je n’ai pas été vaincu… Du moins, pas directement.


Dayu n’avait pas plus de détails. Vu l’état ou il s’était retrouvé il y a quelque semaine, il avait ses doutes. Cependant, cette information le suivrait jusqu’à sa tombe. Certain secret ne se dévoile pas, même à son entourage proche.
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockMar 12 Juin 2018 - 16:34
...
...


Narumi restait sur ses gardes. Dayu n’avait pas sa langue dans sa poche d’après ce que cette dernière avait vu de lui lors de la réunion de la “secte”. Cette dernière ne supportait pas le manque de respect et l’avait fait savoir, ce qui lui avait valu une sorte de “joute verbale” peu appropriée en pleine réunion d’alliance avec ce dernier - et notre cher Kefka qui a toujours en travers de la gorge le fait que sa protégée, Presea, se soit détourné de lui pour passer du temps avec la louve. Ce dernier s'affala dans un un luxueux siège d’une couleur criarde. Devant celui-ci, il matérialisa un petit tabouret. Entre le siège et le tabouret venait d’apparaître deux coupes et une bouteille, de vin visiblement. Cette dernière resta debout, les bras croisés sous sa poitrine. Bien que les paroles de Dayu ne se voulaient ni vicieuses ni agressives, la démone gardait ses distances.

Ce tabouret que tu as fait apparaître en face de ton luxueux siège signifie t-il que tu me ne me considères pas comme ton égal ?” Cette dernière avait reprit un air moins sympathique, alors qu’auparavant elle semblait s’être apaisée. “Le fait que tu excuses était un progrès, mais ça…

La louve grogna, prenant une mine mi-boudeuse mi-vexée/agacée. Celle-ci ne manqua pas de repérer le cercle lumineux sous les pieds de Fenrir, d’où des lames hostiles apparaissaient en guise de mise en garde. Ce Dayu était doté de capacité très utiles, Narumi n’avait pas de mal à comprendre pourquoi Seishiro s’était intéressé à lui en premier lieu. Cette dernière ne leva pas le petit doigt pour aider Fenrir: après tout, il était en phase de test pour se faire recruter, il n’était pas encore l’un de ses confrères.

Le charmant jeune homme à la crinière opaline venait de servir un verre à la louve. Cette dernière considéra sa proposition quelques instants, toujours offensé par cette fameuse histoire de tabouret face au trône cosy que se tapait Dayu. Hésitante, elle tendit sa main pour saisir le breuvage, le remerciant de la tête d’un air froissé, alors que Dayu finissait sa phrase qui promettait des représailles au noble Fenrir s’il continuait de l’enquiquiner. La louve remarqua avec stupéfaction que le contenu de son verre s’était transformé en du saké, sa boisson préférée. Son regard suspicieux passa du verre à Dayu. Décidément, difficile de ne pas se méfier de quelqu’un avec de tels pouvoirs…le genre de type capable d’empoisonner un verre sans que tu ne puisses t’en douter, au dernier moment.

Il prétendait se rappeler vaguement de cette histoire de dôme, et du fait qu’il n’avait pas vraiment été vaincu. L’alpha guettait l’arrivée de SK par les cieux ou par le hall d’entrée chez les militaires, mais son attention fut captivée sur Fenrir. Sans savoir pourquoi exactement, Narumi ressentait une sorte de force dans l’air très étrange...

Quelque chose se trame.” Dit-elle en balayant les lieux du regard.

Ses yeux s’écarquillèrent lorsque son regard se porta à nouveau sur Fenrir. Le Noble était littéralement en train… de se décomposer ? ! Son corps se transformait en des petits morceaux virevoltants à l’air libre, avant d’être entièrement consumé, laissant la démone bouche-bée devant ce spectacle des plus inattendus. Encore un coup de Thanos ça ! Le vilain !

Il...il est passé où ? C’était quoi ça ? !

La louve reniflait les environs et se servait de ses sens surdéveloppés pour comprendre ce qui se tramait. Cette dernière ne remarquait plus du tout l’énergie de Fenrir. Son regard inquiet se focalisa de nouveau sur Dayu, débarquant vers ce dernier pour l’attraper par le col pour le soulever. De quoi décoller le fessier du jeune homme de quelques centimètres de son siège si confortable.

Ne me dis pas que c’est de ton fait !” Voyant l’air toujours aussi nonchalant du jeune homme, Narumi le relâcha immédiatement. Vu le personnage, il aurait certainement prit un air plus hautain que ça s’il était à l’origine de la disparition de Fenrir. “M-merde…” Chuchotait la louve en faisant un tour sur elle-même, tout en restant debout devant ce cher Dayu assis. Tout ça s’était passé sans aucune raison apparente, comme ça, d’un coup. L’énergie de Fenrir n’était plus sur Terre, c’était sûr. “Si ça se trouve il s’est juste dégonflé… grrrr… pleutre…” continuait-elle à voix basse, perdue dans ses pensées.

Cette dernière était toujours aux aguets, tel un animal sauvage qui se sentait oppressé. Les minutes passait et rien ne lui donnait d’indice sur ce qui venait de se produire. Cette dernière soupira, à moitié résignée à chercher à comprendre ce genre de phénomène imprévisible, ignorant si c’était de la magie usée par Fenrir ou une autre entité.

De dos au mentaliste qui était probablement toujours juste là, assis sur son moelleux siège, la bête finit par reprendre ses esprits, s’éloignant de Dayu devant lequel elle était restée planté là si longtemps, craignant qu’il ne prenne ça pour une forme d’invitation à lui mater le derrière. La louve s’éloigna, toujours debout et tendue. Son regard sceptique se posa à nouveau dans celui du mentaliste.

J’ignore quand SK va nous rejoindre… et il va falloir que j’essaie de te faire confiance si tu penses revenir sérieusement parmi nous…mhhh…” Cette dernière tourna son regard dans le néant, cherchant un moyen pour que Dayu puisse devenir quelqu’un de confiance à ses yeux. “ On devrait commencer par les banalités, après tout je ne te connais pas. Dis-moi qui tu es et pourquoi tu voulais aider l’alliance à la base.” Narumi avait souvent l’air autoritaire et peu sympathique quand elle s’adressait aux autres, pourtant il n’y avait là aucune forme d’hostilité dans le timbre de sa voix.


(c) sweet.lips
Dayu Saizuki
Dayu Saizuki
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 14/10/2010
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Illusion ; Matérialisation psychique; Controle des rêve
Techniques 3/combat : L'endormi; Many delirias
Techniques 1/combat : Aura de rêve

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockJeu 5 Juil 2018 - 22:20
Le mentaliste demeurait confortablement assis dans son siège. En partit parce que, contrairement à sa façade, ses petits tours de passepasse était plutôt épuisant dans son état. Observant la louve, Dayu secoua légèrement la tête, d’un air désapprobateur. Cependant, le jeune homme ne blâmait pas son interlocutrice. Elle avait toutes les raisons de se méfier de lui. Après tout, malgré les apparences, le terrien n’était pas un saint.


« Le tabouret devait servir de table… » Dit-il, faisant un geste discret de la main pour matérialiser un deuxième siège, comme si cela faisait une différence.


Le mentaliste n’avait aucun besoin de gesticuler pour faire quoi que ce soit, mais ça rendait le tout plus « interactif ». Il observait la louve attentivement, légèrement méfiant. Celle-ci fit les cent pas avant de lui sauter à la gorge. Pourtant, le jeune homme ne ressentit pas le besoin de se défendre. Jetant un regard désintéressé à l’endroit où le démon s’était tenu un moment plus tôt. Rapidement, il put ressentir son corps s’affaisser de nouveau sur son siège. Dayu laissa échapper un long soupir.


« J’assume qu’il a changé d’idée… Autant pour moi. » Le mentaliste vint déposer sa coupe sur le tabouret. Laissant la conversation s’enchainer.


Le terrien laissa son interlocutrice venir à terme avec la situation. C’était maintenant un échange a deux. Deux anciens compatriotes avec leurs différends. Celle-ci semblait finalement le réaliser. Dayu se redressa sur son siège, venant retirer un de ses deux gants d’un blanc immaculé. Il vint ensuite couvrir son visage de sa main nue avant de replacer sa chevelure.


« Je ne suis définitivement pas ici pour lancer les hostilités. Peu importe ce que j’ai pu faire dans le passé pour te vexer, je m’en excuse. Cependant, je ne vais pas prétendre avoir joint l’alliance avec un objectif. » Dayu plongea son regard dans celui de la louve avant de continuer. « À l’époque, j’ai vu une opportunité de démolir un imbécile et je l’ai pris. Ensuite, j’ai accepté d’offrir mes services à condition que l’alliance m’aiderait quand j’en aurais besoin. » Le terrien tendit le bras pour récupérer son vin. « Finalement, c’est un sentiment de camaraderie qui garantit ma loyauté envers l’alliance. »


Dayu vint se frotter la nuque avant de renfiler son gant. La jeune femme lui posait une bonne question. Qui était-il? Les évènements s’étaient enchainé si rapidement dans sa vie ces quelques dernières années que le mentaliste s’était perdu. Ivre de pouvoir, il se croyait invincible, voir immortel. Évidemment, la vie à un drôle de sens de justice, un moyen cocasse de remettre les gens qui se prennent pour des dieux a leurs places.


« Je ne suis rien de plus qu’un imbécile qui a essayer de jouer dans la cours des dieux pour un petit peu trop longtemps. Au final, les ailes de cire ont fini par fondre au soleil. » Il étira un bref sourire qui disparut immédiatement de son visage. Pour un instant, les yeux du mentaliste laissaient paraitre une profonde tristesse.


Les mauvais souvenirs étaient nombreux chez le terrien. Pour la première fois depuis plusieurs années, il sembla se donner le droit de se rappeler…
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 255
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> ClockJeu 12 Juil 2018 - 19:34
...
...



La féroce Narumi au sang chaud avait encore fait des siennes. La louve s’était offusquée face au tabouret, alors qu’il ne servait qu’à poser les verres… Hm. Cette dernière détourna le regard sur le côté, embarrassée de s’être emportée pour rien. Mais ça lui ressemblait affreusement bien de s’énerver de la sorte. Un autre siège venait d’apparaître non loin de celui de Dayu. La militaire hésita un instant, visiblement un peu couillonne de l’avoir sermonner alors qu’il n’avait rien fait de mal. La jeune femme fini par s’approcher du siège, posant mollement ses fesses dans ce dernier. Ainsi, la colère à tour de bras c’était son truc, mais savoir aussi reconnaître ses torts était un principe auquel elle tenait… aussi difficile à avaler cela puisse être, la louve émit un faible grognement et balança un:

Autant pour moi… grrr…” d’un air ronchon et gêné.

L’autre type s’était envolé en poussière, laissant les deux protagonistes diamétralement opposé là, en duo, assis chacun dans un siège luxueux, avec une Narumi tentant maladroitement une approche plus “personnelle” avec Dayu. En effet, le mieux pour apprendre à connaître quelqu’un reste de le questionner… encore faut-il avoir les mots justes pour le faire et, on ne va pas se le cacher, la diplomatie et les paroles adroites, malicieusement réfléchies, ce n’est pas trop le dada (hihi) de la louve. Elle, c’est plutôt la fille qui parle sans détours, qui y va franchement, qui ne se cache pas derrière des belles paroles et des pirouettes de langage, c’est sûr.

Deux mondes les séparent totalement. Les grands yeux en amande de Narumi observaient, du coin de l’oeil, les faits et gestes de Dayu. Ce type est incroyablement… élégant. Comme SK, il a quelque chose d'inné, comme s’il était issue de l’aristocratie grâce à ses chromosomes ou quelque chose d’assez abstrait et loufoque dans le genre. Elle l’analysait, aussi discrètement qu’elle le puisse, retirer son gant, replacer ses cheveux soyeux et parfait comme sur la tête d’une poupée bien trop belle pour exister, se masser la nuque d’une manière classe… tout ça avec tant de facilité et de doigté. Un savoir faire impossible à apprendre aux yeux d’une brutasse comme Narumi, qui préfère être naturelle. Mais, un peu de savoir faire de gentleman de la sorte doit servir à embobiner bien des gens… la preuve avec Seishiro…

Cette idée lui fit baisser la tête. Cette dernière écoutait les dires de Dayu mais son esprit était plonger ailleurs, comme depuis tous ces longs mois. Seishiro n’avait que faire de leurs enfants, même s’ils n’étaient pas prévu au programme - et pire, elle n’était qu’une de ses conquêtes parmi tant d’autres femmes bien plus séduisantes que Narumi. Bien qu’elle avait une place de qualité dans l’alliance du beau ténébreux, ce n’était pas vraiment l’important à ses yeux. Elle voulait quelque chose que SK ne pouvait pas lui offrir.

Dayu avait l’air si sûr de lui, comme s’il était omniscient. Narumi rêverait d’avoir une telle prestance, quelque part. Les yeux bleutés de la BF observaient de moins en moins secrètement les manières du monarque. Il n’était pas aisé de détourner le regard face à un être qui semble briller aussi facilement rien qu’en s’exprimant. Ainsi, l’expression triste de courte durée certes, du jeune homme, ne lui avait pas échappé. Cette dernière fronça les sourcils en un rictus compatissant face à cette mélancolie qu’il ressentait, empathique. Qui n’avait pas vu ses plus ardents espoirs, ses rêves les plus fous, réduit à néant un jour par une force qui nous dépasse, une fatalité grandiose face à laquelle nous ne pouvons que courber l’échine ?

Je déteste l’admettre, mais tu as quelque chose, je ne sais pas comment dire…” La louve détourna immédiatement les yeux de ceux de Dayu, par honte parce qu’elle l’observait un peu trop fortement depuis tout à l’heure, et à moitié par gêne à cause de sa tournure de phrase. “ Je veux dire que tu n’as pas l’air commun !” S’exclamait-elle comme pour se rattraper et balayer toute gêne, qu’elle devait être seule à ressentir probablement. “ J’ai vu d'innombrables mortels défilés sous mes yeux, je suis “une vieille” malgré mon apparence physique. Il y a de nombreux immortels, bien plus vieux ou plus aguerri que moi; mais j’ai déjà eu la malchance de côtoyer un Dieu. Cela fait très longtemps et à l’époque, mon peuple était esclave de ce Dieu. Peu importe… le fait est que je ressens en toi le même éclat dans ton aura si spécifique… comme celui de cet homme.” La louve s’enfonça un peu plus confortablement dans son siège, ses yeux rivés dans le néant à la recherche de ses souvenirs. “ Je ne sais pas ce que tu es et qui tu es, mais une chose est sûre: mon instinct me trompe rarement. Tu n’es pas comme les autres mortels, tu es bien plus que ça…” Son regard circonspect quitta le vide pour chercher les yeux de l’aristocrate. “ Et c’est en partie ce pourquoi je ne peux qu’être méfiante avec toi pour l’heure…. J’ai l’impression que tu pourrais tout détruire d’un claquement de doigt, sans savoir pourquoi mon esprit craint ce fait. C’est stupide…” Dit-elle en émettant un petit rire, jaune, à vrai dire. “ Tu es bien plus gringalet que moi, techniquement, je pourrais te démembrer en quelques secondes dans ma forme animale… Théoriquement…Enfin, le fait que tu parles des Dieux conforte mon instinct, même si ça ne te rend que plus… dangereux.

La jeune femme était tendue, l’atmosphère s’était raidie à mesure qu’elle étalait ses peurs le concernant. Dayu n’était pas juste qu’un “noble qui a l’air de se la péter”, non seulement la nature de ses pouvoirs était terrifiante, mais en plus son aura était...unique et à la fois proche des divins. L’alpha tendit son bras pour récupérer sa boisson et la boire cul sec. La gnôle, meilleur remède contre les peurs et les angoisses !

Tu as quel âge ?” Sortait-elle d’un coup, voyant son verre se re-remplir par magie d’un air surprise mais heureuse de ce sortilège bien utile. “ Les dames d’abord, c’est ça ? J’ai pris 950 ans cette année… Ppfff…” Cette dernière hocha de la tête négativement, portant son breuvage à ses lèvres pour le vider entièrement d’une traite, une fois encore. Elle en avait bien besoin. “ J’ai été recruté sur Dösatz par SK, à la base je ne devais qu’être mercenaire pour son compte. Et puis, de fils en aiguilles il a eut la côte, il a trouvé des partisans pour son alliance, j’ai appris à le connaître et….” Son regard se noya dans son verre qui se remplissant, une nouvelle fois. “... Je suis devenue en quelque sorte son bras droit….” Dit-elle simplement, amer. “ Mais mon engagement envers SK m’a fait me détourner des miens. Mon peuple vie dans les montagnes rocheuses, mais aussi dans Satan-City puisque nous nous sommes intégré avec le temps. Nous sommes une grande famille, on ne laisse jamais tomber personne…mais moi, j’ai fait le choix de tout sacrifier pour faire en sorte que les rêves de SK deviennent réalité. Et une partie de ses fantasmes le sont devenu, la preuve…” Dit-elle en levant une main vers le ciel, désignant la Terre comme étant l’une des conquêtes réussites du meneur des BF. Son bras retomba mollement, comme si ce n'était que de la poudre aux yeux, tout ce cirque, toutes ces conquêtes... “ Quid de ta famille, de tes amis ? De ta femme si tu en as une ? Tu me sembles bien solitaire, mais tu as aussi l’air d’être assez intelligent pour ne pas gâcher ton patrimoine génétique. Le temps passe vite… et la mort nous met tous sur le même pied d’égalité.

Et puis, elle vida à nouveau cul sec son verre, toujours aussi pitoyable et mélancolique, ce qui au moins avait, pour l’heure, restreint ses craintes concernant le mentaliste… et puis, dans quelques temps elle se serait mit une mine assez balèze pour oublier, l'espace d'un instant, le gros de ses tracas...

Mais il fallait se sortir de cet état de torpeur pour l'heure. Gérer l'armée était sa priorité absolue...

"Si tu souhaites poursuivre cette conversation, viens me trouver dans mon bureau. Sinon, tu devrais directement aller voir SK pour qu'il t'assigne des missions. Ainsi, nous verrons si nous pouvons te faire confiance... ou pas."

La louve se releva mollement de son siège, lançant un regard à moitié méfiant et à moitié sympathique à Dayu avant de partir. La balle est dans son camp.

(c) sweet.lips
Contenu sponsorisé

Apathy, you again... <PV> Empty
MessageSujet: Re: Apathy, you again... <PV>   Apathy, you again... <PV> Clock
 
Apathy, you again... <PV>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-