Partagez
 

 L'entraînement de l'au-delà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockLun 7 Mai 2018 - 1:16




Maître Kaîo venait de montrer à ses disciples la façon d'atteindre le fameux état du kaioken. C'est alors qu'il vit un nouvel arrivant. Il se nommait Beelax et c'était un démon du froid envoyé par Enma pour que lui aussi puisse bénéficier de l'important endurcissement général (physique et spirituel) du dieu du nord.

Le maître des lieux laissa Boneco et Yukko tenter d'obtenir le kaioken grâce à ses enseignements et fit signe à son probable futur apôtre d'approcher. Une fois celui-ci à ses côtés, il se prononça les mains derrière le dos :

« Salut à toi. Je suis le maître Kaio . Je suppose que tu es ici pour t'entrainer ? J'accepte ! »

Il s'arrêta pendant quelques secondes durant lesquels il releva ses lunettes de soleil d’un mouvement de la pogne avant de reprendre la parole en se déridant légèrement :

« Mais à une seule condition… tu devras me faire rire ! Quelque soit la manière avec laquelle tu procèdera. »

Il fixa le philanthrope en quête de puissance qui devait, comme la plupart des ses ex élèves, s’interroger sur l’intérêt d’une telle sollicitation. L'éternel à la peau de la couleur de l'infini répliqua toujours avec cette drôle de risette :

« Vas-y.  J'ai entraîné les plus grands comiques de cet univers ! »

L’ex griveton de Freezer réalisa donc sa drôlerie, ce qui fît bien évidemment s'escalffer de rire son auditeur qui, après une réflexion de brève échéance, tomba à terre tappant de son poing le sol verdoyant du mini-globe planétaire. Il ne tarda pas à se relever reprenant un air grave et disant après un profond soupir qui signait la fin de son « cinéma » :

« C'est pas mal pour un débutant… Tu as réussi cette première étape. »

Suite à deux toussotements successifs, il dit :

« Nous pouvons désormais passer à la seconde phase de l'entraînement… »

Indiquant son singe de compagnie du doigt, il se prononça :

« Tu devras attraper Bubble ! Ne te fies pas à son apparence, il est rapide et agile contrairement à ce qu'il peut dégager à première vue. Pour ce pallier, tu auras une petite difficulté… »

Il claqua des doigts et un accablant accoutrement vint ceinturer l’être aux gemmes azurines. Le poids de ce dernier correspondait à  celui que son organisme pouvait supporter au maximum, ce qui intensifiait l'acidité de sa tache.

Avant de le signaler le début de l'exercice il adressa une admonestation au défenseur du bien :

« Attention à ne pas déranger Boneco et Yukko. Ils ont besoin de concentration. Et surtout… PAS TOUCHE À MA MAISON. »

S'étant quelque peu calmé, il reprit :

« Bubble aura une avance de quelques mètres. 3, 2, 1 C'EST PARTI ! »

Ainsi, c'était le début du 《veritable entraînement de Beelax》. Le maître aux antennes recula ensuite observant avec attention l'évolution de ses trois élèves.

Beelax allait-il réussir à  se saisir du dynamique primate ? Si oui, comment ? Et surtout, est-ce que Yukko et son émule allait enfin maîtriser le kaioken pour peut-être clôturer leur entraînement ?
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4646
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Unité
Techniques 1/combat : Supernova

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMar 8 Mai 2018 - 5:20
Le protagoniste était bien arrivé sur les lieux, la planète Kaio. Il était évidemment là-bas pour bénéficier de l'excellent entraînement du Maître Kaïo, comme tout le monde. Cependant, ce n'était pas tout, il avait retrouvé quelqu'un de spécial. Boneco. Ce saleté de singe était forcément obligé de se retrouver en même temps que Beelax chez le maitre d'art martiaux ! Néanmoins, le démon du froid s'était retenu de lui sauter au cou et de l'étrangler sur place, ne souhaitant pas gâcher son entraînement. Il s'était donc présenté au bonhomme vert en disant que c'était Enma qui l'avait envoyé. Kaio supposa qu'il venait pour s'entraîner avec lui. Et pour couronner le tout, il acceptait ! Bien sûr, comme toujours, il y avait une condition : il fallait le faire rire. Cette condition déroutait le Ganshou, il n'était pas fan des blagues, cependant il en avait entendu une sur Terre.

"Humf, ok. Qui est la plus intelligente entre une brune, une rousse et une blonde ? Larousse c'est un dictionnaire."

Le guerrier gemmé n'était très fier, cette blague devait être d'un niveau ridicule. Laissant un blanc plané sur la petite planète, Kaio finit par tomber au sol et s'esclaffer de rire. Beelax était étonné, sa blague n'était pas très brillante mais apparement, cela convenait au Kaioshin. Il le félicita en disant que c'était pas mal pour un débutant, et qu'il avait réussi la première étape. Il toussota avant d'annoncer qu'ils pouvaient passer à l'étape deux qui était, après avoir désigné son singe de la main, d'attraper Bubble ! Le Maitre prévint que le singe n'était pas ce qu'il laissait paraître, il était vif et rapide. Et surtout, le petit bonhomme avait décidé de rajouter une difficulté : un poids vint alourdir le corps du protagoniste. Le bienveillant fut surpris par autant de poids d'un coup et son corps flancha, mais il se reprit rapidement. Kaio prévint qu'il ne fallait pas déranger Yukko et l'autre effronté et encore pire, qu'il ne fallait pas toucher à sa maison.

"J'ai compris, ne vous en faites pas !"

Il donna alors le décompte, laissant quelques mètres à son animal domestique et c'est partit ! Beelax prend une impulsion et s'élance derrière le petit animal ! Il devait trouver une stratégie rapidement, s'il ne voulait pas y passer sa vie. Voyant que le singe s'était arrêté prêt d'un arbre, le démon du froid avait accéléré la cadence avant de sauter vers le sol, repliant les bras au moment où il croyait attraper Bubble et... PAF ! Le singe avait évité le bienfaiteur qui s'était donc empalé dans l'arbre. Le singe, voyant la scène, se mit à rire en le pointant du doigt.

"Et merde ! Il est malin en plus. Qui rigolera bien qui rigolera le dernier, tu payeras ton affront !"

Il lui courut après pendant le reste de la journée, s'épuisant inutilement. Enfin inutilement non, car cet exercice l'entraînait à s'habituer à ses poids et également travailler son endurance. Bref, la nuit commençait à obscurcir la zone, l'ancien soldat de Freezer jugea donc qu'il était temps de dormir et récupérer des forces. Mine de rien, cet exercice paraissant facile aux premiers abords mais qui était en fait extrêmement difficile était bien épuisant. Une bonne nuit de sommeil n'était pas de refus, des forces il en aurait besoin pour la suite !

Le lendemain, Beelax décida de ne pas s'attaquer à l'animal du Kaio du Nord, préférant essayer de fusionner avec ses poids. Et pour cela, il opéra toutes sortes d'exercices, commençant par quelques tours d'échauffement de la planète. Après cela, il entama des pompes, beaucoup de pompes. Ce fut comme ça pour le reste de la journée, le guerriers aux gemmes pâlottes s'était familiarisé avec ces poids et ce n'était même plus un contrainte. Il allait dormir pour la dernière fois sans avoir attraper Bubble, la prochaine nuit, il aurait passé cette étape, il en était sûr ! Il s'endormit donc, bien déterminé pour la suite de l'entraînement.

C'est bon ! C'était le grand jour, il allait l'attraper aujourd'hui c'était certain. Il fit dans un premier temps face à la petite bête puis prit la parole :


"Tu te souviens quand je t'ai dit que je te ferais payer ton affront ? Et bien ce moment est arrivé ! Tiens prêt, j'arriiiive !"

Il fit éclater son aura avant de s'élancer une nouvelle fois derrière le petit humanoïde intelligent. Ses mouvements étaient beaucoup plus fluides et aisés et cela se voyait. Bubble qui était avant beaucoup plus rapide que lui était maintenant de sa vitesse. Il se courrait après pendant de longues minutes, ayant déjà fait une dizaine de tour de la minuscule planète. Beelax commençait à se trouver à la même hauteur que lui. Le seul moyen maintenant de l'attraper était de se jeter contre lui, tel un plaquage de rugby. Choisissant le bon moment pour se jeter, Beelax plaqua donc le singe en se vautrant au sol, tenant Bubble délicatement et fermement à la fois entre ses bras. Il se releva péniblement et relâcha un grognement, il rejoint ensuite Maitre Kaio, son animal dans les bras. Un sourire ornait son visage.

"Et ben, j'en aurai mis du temps pour te rattraper, tu m'as donné du fil à retordre, bravo !"

Ensuite, il posa délicatement le singe par terre avant de se retourner aussitôt vers Maitre Kaio. Il croisa les bras, on pouvait voir dans ses yeux de la détermination et de l'envie.

"Voilà je suis prêt ! C'est quoi la suite maître ?"

Il était impatient de voir la suite, cet entraînement était vraiment hors du commun, il n'avait jamais rien vu de semblable. Attendant la réponse du monsieur jovial, il jeta un œil aux deux autres saillant qui devaient s'entraîner à maîtriser la Kaioken, la vue de Boneco ne put empêcher un grincement de dents de la part du démon du froid. Qu'allait-il se passer maintenant ? Kaio réservait-il encore des surprises pour le Ganshou ? La suite nous le dira...
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8599
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMar 8 Mai 2018 - 15:14


La dernière épreuve du Kaio du Nord fut soldée par une réussite de la part des deux talentueux élèves. La jeune demoiselle, qui de son côté avait tenu à poursuivre son expérimentation en allant un peu plus loin constata finalement la présence de son rival auprès du grand maître, comprenant alors qu’il devait avoir lui aussi terminé son exercice. Yukko arrivait aux côtés de son partenaire d’entraînement, tendant l’aiguille à leur hôte divin et provoquant en outre une réaction du natif de Vegeta. Boneco lui fit la remarque qu’elle n’avait pas besoin de faire semblant de l’attendre, ce qui jouait parfaitement en la faveur de l’adolescente puisque cela signifiait qu’il était au courant qu’elle avait terminé l’épreuve avant lui.

« Je joue à rien là, affirmait-elle avant de se tourner en direction de Boneco, s’approchant du garçon de quelques pas jusqu’à ce que, le buste penché vers l’avant, sa mine confiante ne soit qu’à quelque centimètres du sien. Jusqu’à preuve du contraire, je suis la première de la classe. Sois heureux que je me montre clémente avec toi, tu tiendrais jamais le rythme sinon. »

Sa face était suffisamment proche pour que Bubbles vienne caresser les cheveux en épis de la fillette, cette dernière répondant avec amusement en chatouillant le petit bedon du primate qui s’agitait bruyamment. Boneco relâchait ensuite son étreinte sur le singe, laissant le compagnon du gardien du Nord échapper aux chatouilles de la lycéenne d’un seul bond. Le regard du guerrier de l’espace s’attarda ensuite sur sa partenaire d’entraînement, provoquant une réaction similaire de sa part. Le combattant au plastron d’armure exprimait ne pas savoir ce qui avait changé chez la demoiselle mais l’exercice de Kaio avait suffisamment développé son acuité énergétique pour qu’il puisse tout de même ressentir un changement. Yukko elle-même n’était pas sûre de savoir comment nommer ce qu’elle venait de découvrir, mais la détermination granitique du garçon à la queue de singe parvint à lui arracher un  léger gloussement. Puisqu’il était lui-même néophyte à la notion de Super Saiyan, dont il ne venait d’apprendre l'existence qu’il n’y a quelques jours de cela, la Patroller n’attendait pas de lui qu’il soit capable de comprendre l’étendue de ses progrès. Il ignorait que Yukko était en phase de découvrir, voire possiblement d’inaugurer, la prochaine évolution de la transformation millénaire.

« Tu vois ça ? La jouvencelle pointait de son index son cuir chevelu éclatant de couleur. T’as beaucoup de retard à rattraper. »

Yukko faisait tout pour entretenir cette rivalité qui prenait forme entre eux, qu’elle savait à la clé d’une progression fulgurante. Boneco aurait fort à faire s’il souhaitait dépasser sa concurrente sachant qu’elle ne faisait elle-même que s’améliorer. Peut-être qu’il pourrait prouver à l’adolescente qu’elle se trompait à l’avenir mais pour le moment, alors que les deux élèves allaient recevoir les indications de Kaio pour leur prochain entraînement, la super guerrière restait sûre de sa supériorité et ne voyait pas les efforts de son partenaire comme étant suffisants pour un jour pouvoir la rattraper. Cela étant dit, et s'apprêtant à écouter la suite de la formation telle que l’annoncerai la divinité, l’adolescente abandonna son Super Saiyan, soupirant en ressentant le départ de l’intense pression de la forme lui laisser un peu de répit. C’était donc la tête recouvertes de mèches bleues que la gamine écoutait le maître expliquer les tenants et aboutissants de leur prochain travail. Le visage de Yukko s’illumina par ailleurs alors qu’une poignée de mots en particulier parvenait à ses oreilles; les deux protagonistes allaient enfin pouvoir apprendre à faire usage du Kaiōken. Cette technique légendaire était la signature du Kaio du Nord et le présent auquel seuls ses élèves les plus compétents pouvaient prétendre. L’adolescente connaissait le principe de cet art sur le bout des doigts, son expérience l’ayant déjà amené à rencontrer des individus ayant eux-même la maîtrise de l’Aura de Kaio, et elle savait donc à quel point c’était un ajout inestimable à son arsenal qui cimenterait sa place auprès des plus grands combattants de l’histoire des Arts Martiaux. Yukko se tût pour recevoir la totalité de l’explication de la déité à lunettes mais ne pouvait clairement contenir son excitation, ses poings serrés et palpitants en disant long sur sa volonté de passer à l’action. Elle lançait un regard enjoué à Boneco, pensant déjà rencontrer la fougue du sien.

« Nous y voilà. C’est la dernière ligne droite alors donne tout c’que t’as ! »

Disposant maintenant de toutes les consignes dont ils avaient besoin, le petit groupe se préparait à débuter leur entraînement avant qu’une énième source d’énergie fasse irruption sur la petite planète de Kaio, trahissant de la venue d’un nouvel individu à la recherche de la formation du Dieu bleu. Yukko pu alors apercevoir un être semblant appartenir à la même race que Freezer mais dont la présence, contrairement à ce dernier, ne dégageait pas l’animosité si typique des gens natifs de la terre des Cold. La demi-Saiyan, qui venait d’une temporalité où les guerriers de leur origines étaient nombreux et loin d’être tous mauvais, n’avait aucune difficulté à concevoir la présence du gemmé en ces lieux mais peut-être que Boneco aurait une réaction différente que la simple indifférence dont témoignait la face désintéressée de la demoiselle. En effet, le guerrier à la queue de singe étant un Saiyan, il n’était pas inimaginable qu’il n’apprécie guère les types venus du monde glacé de Freezer, et le regard qu’avait lancé le nouvel arrivant à l’attention de Boneco paraissait affirmer une certaine aigreur envers le guerrier de l’espace. Ce subtil échange poussait l’hybride à questionner son partenaire.

« Vous-vous connaissez ? Dit-elle simplement, accueillant la réponse de Boneco avant de retourner vaquer à ses occupations.

A l’instar de lors de l’exercice précédent, la demi-Saiyan prenait place assise en tailleur après s’être éloignée des autres intervenants. Soufflant un bon coup, elle laissait tomber ses paupières avant de se plonger dans la plus profonde des concentrations, cherchant à percevoir avec exactitude la multitude de sources d’énergies présentent en ces lieux. Quand bien même ses yeux étaient fermés, son esprit s'attela rapidement à lui produire une représentation de son environnement basée sur les émanations et auras qui pullulaient, atteignant un niveau de précision tel qu’il n’aurait pas été impensable de sa part de prétendre voir aussi bien que les yeux ouverts. Du plus grand des arbustes à la plus petite des fourmis, plus rien n’échappait aux sens aiguisées de Yukko qui finissait par se laisser envoûter par l’image mentale de la paisible planète. Peut-être pour la première fois comprenait-elle une partie des bienfaits de la méditation que les vieux sages stéréotypés avaient pour habitude de rabacher sans jamais réussir à vraiment mettre les mots dessus. C’était une toute autre façon de voir le monde dont la demoiselle ignorait presque totalement l'existence, puisque sa seule usage de ses indéniables talents en matière de perception du Ki s’était jusqu’à présent presque totalement limitée au Shunkan Idō. Nul doute qu’à l’occasion, elle se laisserait portée au jeu de cette exercice afin d’affuter d’autant plus son affinité avec les auras et développer son plein potentiel mais pour le moment, elle avait un objectif défini qui était tout autre, bien que pas dénudé de liens.

La description dont leur avait fait part la déité de sa technique était un poil trop vague pour la native de la Terre. Aussi claires soient ses paroles, elle n’offraient que peu d’indices quant à la façon dont les deux élèves devaient effectivement s’y prendre pour parvenir à leurs fins, mais sans doute celà faisait-il partie du jeu. Capter l’énergie de la nature était une tâche d’une difficulté effarante. Chaque être vivant dispose de Ki, qu’il est capable ou non de manipuler mais auquel il fait usage ne serait-ce qu’inconsciemment pour permettre à son corps de fonctionner correctement. Contrôler sa propre aura est chose aisée pour les guerriers entraînés que sont Boneco et Yukko, mais réussir à s’imprégner de la force émise par la vie de Dame Nature pour en faire usage à ses propres fins était un ordre de magnitude plus ambitieux. Mais l’adolescente, qui jusqu’à présent s’en était sortie avec brio, ne doutait nullement de ses capacités à mener à bien cette nouvelle épreuve. La fière gamine qu’elle était ne s’imaginait au contraire pas pouvoir échouer, sa réussite était inévitable et les quelques difficultés qui osaient se dresser sur sa route ne faisaient que perdre leur temps. Maintenant, il restait à savoir comment la jeune fille à la couette pouvait manier l’aura de son environnement proche. Mais avant cela, elle fut victime d’une situation terriblement malaisante, dérangée par la blague d’un niveau plus que pitoyable qu’avait sorti Beelax à son hôte, coupant sa concentration pour lui laisser le plaisir de profiter du grand froid qu’il venait de jeter avant que Kaio, à la surprise générale de tous les apprentis, ne s’écroule de rire au sol. Yukko, ne souhaitant pas s’attarder plus longtemps sur l’humour effarent dont disposait le gardien du Nord, se repencha sur sa présente tâche.

L’idée lui avait rapidement traversé l’esprit de simplement gesticuler du bras, ce qui aurait sans nul doute pour effet de déplacer une partie du flux d’énergie qui l’entourait, comme lorsque l’on déplace de l’eau en bougeant sa main dedans, mais cela n’atteindrait autrement aucunement le résultat attendu, doublé du risque qu’elle passe pour une idiote aux yeux des autres acteurs de la scène qui la verrait gigoter toute seule au milieu de nulle part. Yukko se pressa donc de virer cette pensée infantile de son esprit pour se reconcentrer sur des choses plus sérieuses. En déplaçant sa propre énergie de plusieurs manières, l’étudiante espérait rencontrer une réaction adéquate de la part du Ki de la nature mais la crispation grandissante de ses mains jointent témoignait de la frustration qui résultait de l’absence de résultats probants. Ses efforts se poursuivirent jusqu’à tant qu’elle perde patience et, ennuyée par l’image monochrome dessinée dans son esprit, finissait par relâcher sa concentration et rouvrit ses yeux pour le plaisir de leur concéder quelques couleurs. Son soupir audible à tous trahissait l’exténuation qui pesait sur sa pauvre tête qui travaillait depuis des heures. Un rapide coup d’oeil dans la direction de Boneco pour que la Terrienne au sang mêlé puisse confirmer qu’elle n’était pas la seule à patauger lors de cet exercice, l’absence de toute aura de couleur rouge, distinctive du Kaioken, montrait qu’il n’avait pas encore réussi et heureusement car présentement plombée par l’adversité, son amour propre en aurait prit un coup si elle avait vu le guerrier de l’espace réussir en si peu de temps.

Tout juste l’équivalent d’un jour s’était déroulé mais pour la demi-Saiyan, ça aurait tout aussi pu être une éternité. Elle ne pouvait que redoubler d’efforts jusqu’à tant qu’elle parvienne à lier son énergie avec celle de son environnement, car c’était le seul moyen à sa disposition pour pouvoir interagir avec le Ki ambiant, et ce n’était pas de tout repos; Yukko pouvait comprendre que le maître des lieux, dont la seule compagnie se résumait à un singe et occasionnellement un criquet, devait beaucoup s’emmerder et du coup a passé suffisamment de temps à méditer pour élaborer cette technique. Lorsque la jeune Artiste Martiale fut suffisamment accommodée à la nature de l’aura qui l’environnait, elle parvint à créer une sorte de vide au sein de sa propre personne que le l’énergie la bordant cherchait naturellement à combler afin de maintenir un minimum d’équilibre dans l’atmosphère, similairement à un appel d’air. L’adolescente découvrait de toutes nouvelles sensations, un flux d’énergie étranger se mettant à parcourir son corps avec fluidité, se répandant promptement au point qu’elle eut de mal à se reconnaître et cru presque perdre le contrôle d’elle-même. Cette énergie se frayait un chemin dans chacun des moindres recoins de Yukko et tout comme l’appel d’air, elle était destinée à s’enflammer. Brièvement habitée par cet étrange souffle, la gamine se leva précautionneusement et, d’un coup, y mis feu, faisant détonner sa propre aura qui gagnait des teintes cramoisies. Ouvrant doucement les yeux, elle se donnait le temps de constater de sa présente condition, après quoi un flot d’ivresse vint la frapper et provoquer son exclamation.

« Yosshaaa!!! Kaiōken ! »

Enveloppée dans l’aura de Kaio qui illuminait son corps d’une lueur vermillon, la demi-Saiyan ressentait une toute nouvelle force la traverser. Sa puissance venait de doubler, ce qui en faisait l’usage le plus basique de la technique de Kaio mais les effets néfastes de la transformation ne tardèrent à faire connaître leur présence. Une vague de fatigue fut accompagnée de légers picotements qui s’intensifiaient suffisamment rapidement pour passer d’une simple incommodation à un puissant malaise parcourant ses muscles qui avaient gagné en volume dans une vaine tentative de s'accommoder à la brusque montée de l’énergie qu’ils devaient supporter. Les quelques mouvements qui suivirent suffirent à donner un avant-goût à la demoiselle du niveau de dommage que le Kaiōken pouvait engendrer sur le corps de l’utilisateur, puisqu’une vive douleur étincela chez les membres sollicités, arrachant une grimace à Yukko qui fit taire son aura et abandonna l’usage de la transformation. L’enseignement du maître prenait tout son sens puisqu’aucun des deux protagonistes n’auraient certainement jamais été capables de manipuler une si grande quantité d’énergie sans le renforcement physique que leurs corps avaient éprouvé à la suite de leur longue et périlleuse course poursuite avec Bubbles. Et pourtant, pour une durée aussi faible soit-elle, la Patroller s’était habillée de l’aura de Kaio et rentrait donc dans le panthéon excessivement restreint d’individus pouvant se vanter d’en être capable.

Ses jambes cessèrent de la supporter, la gamine s’écroulant au sol avant de redresser au moins son buste, un grand sourire lisible sur son visage entre les halètements outranciers. Sa première expérience de la technique fut brève mais la pratique continue saurait renforcer son corps et son esprit afin qu’ils s’y accommodent; pour un début, c’était très bien, maintenant il ne restait plus qu’à voir si Boneco connaissait le même degré de succès que sa rivale.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 803
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMar 8 Mai 2018 - 17:40
J'étais habitué aux vantardises de la jeune femme qui m'accompagnait dans mon entraînement spécial, faisant face à chacune de ses différentes provocations, le tout dans une atmosphère de rivalité presque infantile. Yukko avait approché son minois effronté du miens dans l'initiative de me faire comprendre qu'elle m'était en effet supérieure, proclamant avec un ton que je jugeais presque sadique qu'elle faisait en sorte que je puisse suivre le rythme. Je grimaçais en retour en lâchant le pauvre singe qu'elle s'apprêtait à "torturer", tandis qu'elle pointait sa chevelure étincelante de façon à me narguer, encore et toujours plus, affirmant que j'avais bien du chemin à faire. Le Super Saiyan, une fois encore nous y revenions, elle n'avait cessé de me faire la démonstration de ce pouvoir immense au cours de cet entraînement, et était bien parvenu à m'en faire désirer la maîtrise plus que jamais. J'étais un Saiyan, de sang pur qui plus est, et cette gamine se pavanait avec une force qui me revenait de droit... C'était, en tout point, mon plus grand échec. Bien que prenant nos querelles à la manière d'un divertissement, profitant de celles-ci comme d'une motivation supplémentaire à progresser rapidement, je devais bien admettre que tous ses arguments commençaient à effleurer l'estime que j'avais de moi-même et de mes capacités. C'était presque vexé que je levais les yeux au ciel, Yukko abandonnant sa transformation, avant de tourner mon attention envers notre Maître qui s'apprêtait à nous dévoiler la prochaine, et en partie ultime étape, de notre entraînement.

Le "Kaioken" était une technique de combat extrêmement poussé visant à développer nos capacités physique d'une telle manière qu'elles briseraient complètement nos limites habituelles. Le Maître nous avait appris tout ce que nous avions à savoir pour maîtriser cette technique, et il ne tenait qu'à nous, à l'aide de ses maigres explications, d'atteindre ce but. A en juger par l'agitation que Yukko parvenait difficilement à cacher, j'en déduisais rapidement l'efficacité du Kaioken, et le grand privilège que nous avions de pouvoir s'en approprier la maîtrise. L'idée même qu'une technique pareille puisse faire vibrer une combattante comme Yukko me remplissait d'adrénaline, j'étais de nouveau prêt à lui montrer ce que le statut de Saiyan représentait réellement. Une fois les explications du maître terminés, nos regards se croisèrent évidemment, de telle manière qu'on pouvait presque en distinguer la tension qui prenait place entre eux. La jeune artiste martiale m'invita à donner tout ce que j'avais, sa voix porté plus que jamais par une excitation palpable, et je pris plaisir à lui renvoyer la pareille.

"Crois-moi sur ce coup tu n'auras pas à m'attendre, t'as intérêt à t'accrocher, "Super Saiyan" !

Nous partions alors chacun de notre côté, déterminé à percer les mystères du Kaioken avant l'autre. Toutefois, avant même de pouvoir commencer, une horrible sensation traversa l'entièreté de mon être... Quelque chose approchait, une énergie qui m'était terriblement familière... J'avais grand mal à le croire, et pourtant mes yeux confirmèrent mes soupçons, il était bien ici. Le Démon flottait dans les airs à quelques mètres au dessus de nous, surgissant de la surface incurvé de la petite planète, avant de descendre à notre hauteur pour s'approcher du Maître que nous venions de quitter.

"Attention !"

Rugissais-je en m'élançant en direction de Kaio, tout juste avant que Beelax ne l'agrippe à l'épaule, se présentant calmement à ma plus grande surprise. Malgré ma fureur et ma précipitation, je m'interrompais instantanément dans mon élan, constatant la réelle raison de sa venue ici. En effet, le Démon du Froid était également affublé d'une auréole semblable à la notre, démontrant son état actuel... Finalement, ce monstre avait été tué, mais je ne parvenais pas à comprendre comment il était arrivé en ces lieux malgré son statut. Le Maître ne fit quasiment pas attention à ma réaction, et pris le temps de confirmer les suppositions de Beelax concernant son titre, acceptant par la même occasion de le prendre sous son aile. Cette simple idée, une fois encore, m'exaspéra au plus haut point.

"Maître vous n'êtes conscient de ce que ce monstre représente pour notre monde ! Il n'est pas digne de recevoir vos enseignements, qui sait ce qu'il serait capable d'en faire ! Je vous en conjure croyez-moi sur parole il faut le renvoyer là d'où il vient, non, mieux encore, l'envoyer un enfer rejoindre les siens !"

J'avais perdu mon calme, et demandé au gardien de ne pas dispenser son enseignement à celui qui était en grande partie responsable de ma mort, mais dans son impartialité évidente, Kaio préféra ignorer mes supplications et s'apprêtait à soumettre Beelax à la première épreuve... C'était ridicule, comme si un monstre comme lui était capable d'humour... Me résignant devant le comportement du Maître, je m'adressais tout de même au démon, lui adressant un regard emplie de haine.

"Je ne sais pas comment tu as convaincu le gardien des morts de t'envoyer ici, et quand bien même tu réussirais à supporter l'entraînement du Maître tu peux être certain que je m'occuperais moi-même de te renvoyer parmi les tiens, Beelax !"

Aussitôt je tournais les talons, l'entraînement du Démon venait certes de débuter, mais j'avais de l'avance et encore moins de temps à perdre, je devais rester concentrer, j'allais maîtriser le Kaioken. Yukko, certainement intrigué par ce qui venait de se passer, me demanda avec une pointe de sarcasme si nous nous connaissions. Je répondais d'une simple grimace, avant de continuer mon chemin de manière à rester seul et me concentrer du mieux que je le pouvais, dans le but de maîtriser le plus rapidement possible cette fameuse technique. Une fois seul, je restais debout et fermais les yeux, expirant doucement en soufflant par la bouche. Je tâchais tout d'abord de ressentir une fois encore l'abondante énergie qui émanait de chaque être vivant, plante et insecte, jusqu'à la plus infime des créatures. C'était désormais une tâche aisée, mais cette fois quelque chose vint troubler ma concentration. Au sein de cette douce et intense chaleur, l'énergie de Beelax m'apparaissait comme une tâche noirâtre et glacée, provoquant instantanément une réaction de ma part. Je serrais les dents, les poings, et mon énergie grimais en flèche tandis que je visualisais le rictus infâme de ce Démon qui se riait de moi, et qui se pavanait sous mes yeux sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Rapidement, l'intense charge d'énergie qui s'échappait de mon être se manifesta en repoussant l'herbe tout autour de moi... Je me sentais devenir plus fort, oui, mon énergie ne cessait d'augmenter tandis que je me laissais submerger par ce sentiment de colère grandissant... L'air vibra, et un craquement se fit entendre, un minuscule éclair venait d'apparaître à quelques centimètre de moi, tout bonnement créé par la concentration d'énergie qui émanait de mon être... J'ouvrais les yeux l'instant d'après, relâchant instantanément la pression et dissipant toute cette énergie par la même occasion, inspirant bruyamment. Ca n'avait-été qu'un court instant, mais j'avais bien sentis quelque chose... Etait-ce le Kaioken ? Non... Je n'en étais pas certain... Le Maître parlait d'une concentration exemplaire, nous devions utiliser ce que nous avions appris, utiliser l'énergie alentour... Savoir l'apprivoiser. Mais qu'est-ce que c'était à l'instant ? Non, pas le temps de rêvasser, je devais rester concentrer, l'énergie de ce maudit démon ne m'y aidait pas mais je devais à tout prix y faire abstraction.

Un jour entier passa tandis lequel je m'efforçais de maîtriser au mieux l'énergie alentour, finissant tant bien que mal par me détacher de l'attraction que pouvait susciter l'aura de mon très cher ennemi, tout en m'appropriant l'énergie alentour de façon à entrer presque en symbiose avec mon environnement. Je ne pensais alors plus à Beelax, ni même à Yukko qui ne semblait pas encore avoir découvert la technique, il n'y avait que moi au centre d'une quantité démesuré d'énergie volatile... Tout d'abord, j'avais essayé d'augmenter mon énergie doucement, graduellement, utilisant celle qui m'entourait pour augmenter mes capacités... Il me semblait être sur la bonne voie, mais quelque chose manquait. En effet, il m'était beaucoup trop difficile d'utiliser l'énergie extérieure de la même manière que ma propre énergie, lier les deux était un exercice extrêmement difficile et je n'en avais toujours pas trouvé la clé. Mais je persistais, grimaçant avant de me persuader de continuer sur cette lancée. Je touchais au but. Soupirant une ultime fois, doucement, tâchant de rester plus que jamais concentré, j'ouvrais totalement mon esprit et mon énergie à l'environnement, l'invitant à fusionner avec mon être. Je la sentais alors s'accumuler tout autour de moi, effleurant chaque partis de mon corps, il me fallait alors le plus grand des calmes pour parvenir à manipuler ma propre énergie de manière extrêmement précise, la répartissant équitablement dans mon propre corps, relâchant chacun de mes muscles un à un... Je tombais alors presque en transe, c'était une sensation extrêmement perturbante... Mais à la fois agréable... Et c'est alors que je sentis, comme par instinct, que le moment était venu. J'absorbais l'énergie alentour de manière homogène et à une vitesse fulgurante, elle fusionnait totalement avec ma propre énergie en traversant le moindre de mes pores et créa instantanément un surplus d'énergie que j'avais peine à contenir, faisant gonfler mes veines et mes muscles tandis que la pression me fit ouvrir les yeux, brandir les poings et crier de toutes mes forces alors qu'une aura rougeâtre s'échappait de mon corps sans discontinuer.

" K A I O K E N !   "

A l'instant même où j'avais rugis, Yukko avait fait de même, nous avions développé le Kaioken de manière incroyablement coordonné, et nous brandissions tout deux cette aura rougeâtre caractéristique qui, et je le réalisais à la fois par moi même et en constatant l'expression qui se dessinait sur le visage de ma camarade, créait une telle pression sur notre corps que nous en souffrions effroyablement. Mes muscles semblaient pouvoir exploser à tout moment, mais je me sentais tellement plus puissant que je ne pouvais m'empêcher de sourire malgré la douleur, j'avais réussi, j'avais développé le Kaioken. L'aura rougeâtre venait alors de quitter Yukko, qui tomba à genou, sûrement satisfaite et préférant prendre un peu de repos... Mais je sentais qu'il y avait plus que ça. Serrant les dents et grimaçant de douleur, je brandissais une nouvelle fois les poings face à moi et tâcha d'augmenter mon énergie d'un cran au dessus. Mon aura doubla de volume dans le processus, et ma force semblait avoir triplé ! Toutefois, la douleur était bien trop importante, et la technique s'estompa la seconde d'après. Toute cette pression relâché d'un coup me fis perdre l'équilibre et je m'écrasais sur le dos, haletant et endoloris. Je pris un long moment avant de reprendre mon souffle et parvenir à me redresser, mais une fois ceci fait, mon premier réflexe fut de porter mon regard en direction de Beelax qui, au loin, accomplissait quelques pompes. J'espérais qu'il avait pu percevoir à quel point j'étais devenu fort, et frémissais de joies dans l'idée qu'il ait pu trembler devant moi... J'étais à un tout autre niveau désormais.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockLun 14 Mai 2018 - 0:24


Le maître kaio venait d'accueillir, en plus des deux premiers philanthropes, un nouveau guerrier répondant au nom de Beelax. Après avoir expliqué à Yukko et Boneco la procédure d'acquisition du Kaioken, il lui demanda de le faire rire en réalisant une quelconque drôlerie comme le voulait la tradition. Celui-ci raconta alors une blague pas très drôle et bien trop répétée par tout le monde. Malgré cela, le dieu, trop sensible aux vannes, même les plus lassantes, s'esclaffa de rire comme à son habitude. Cette première pseudo-étape très importante avait donc été franchie avec brio par le démon du froid aux gemmes azurines. Il pouvait donc passer au pallier suivant : la poursuite de Bubble.

Le maître des lieux indiqua à son nouveau disciple son singe de compagnie « Bubble » en le pointant du doigt. Il lui demanda simplement de l'attraper et rien de plus. Bien évidemment, il allait avoir droit à une « petite » difficulté qui était celle de l'ajout d'un poids extrêmement accablant à son corps. Après lui avoir expliqué le concept tout à fait basique de cette seconde étape, la couse poursuite pouvait commencer !

L'ex griveton de Freezer, déterminé à rattraper le primate, se donnait à fond malgré la lourdeur de l'accoutrement  qu'il portait. Il sautillait et courait à grandes enjambées tentant tant bien que mal de ne serait-ce que toucher l'agile simien. Il mettait en place des stratégies susceptibles de lui faciliter la tâche et s'appliquait à l'exercice de mieux en mieux jusqu'à finalement atteindre son objectif après une importante durée de dur travail. Il avait fortement serré sa  « proie » pour éviter qu'elle ne s'échappe. Kaio, sur un ton de panique, dit la voix élevée :

« DOUCEMENT ! TU VA LE TUER COMME ÇA VOYONS ! Tu peux le lâcher maintenant. »

Une fois que celui-ci eut libérer la pauvre bête, le maître du nord reprit son air grave et mit ses mains derrière son dos puis dit après une succession de toussotements :

« Très bien. Tu as réussi à franchir ce second pallier. Il t'aura permis de t'endurcir physiquement et tu peux d'ailleurs le remarquer.. »

Il claqua des doigts faisant disparaître les poids que son disciple avait sur les différents membres de son corps puis reprit la parole :

« Tu es beaucoup plus agile et souple. Aussi, tes mouvements sont plus fluides et tes capacités physiques en général ont drôlement évolué. »

Laissant le démon du froid se rendre compte de l'impact que cette partie de l'entraînement avait eu sur lui, l’éternel à la peau azurine se tourna vers ses deux premiers élèves. Il remarqua que ces derniers avaient grandement avancé dans leur apprentissage de l'état légendaire du kaioken. D'ailleurs, c'est seulement après quelques heures que ces derniers atteignirent leur objectif aussi et le « KAIOKEN » qu'ils avaient prononcés ainsi que l'aura rougeâtre qui les entoura étaient les indicateurs de leur atteinte de l'état légendaire. Ils venaient donc d'acquérir un pouvoir phénoménal qu'ils allaient sûrement utiliser au service du bien et pour faire régner la paix dans la galaxie. Le maître aux antennes s'approcha de Boneco et Yukko en affichant son plus beau sourire :

« Mes félicitations. Vous venez d'atteindre le Kaioken. C'est un état qui vous rend non seulement plus puissant mais aussi beaucoup plus rapides que d'habitude. Mais surtout, veillez à ne pas en user excessivement au risque d’avoir des conséquences désastreuses sur votre physique. »

Il releva ses lunettes de soleil brillantes sous une lumière à l'origine inconnue, puis poursuivit:

« Désormais, votre entraînement est terminé. Mais il y a une technique ancestrale du nom de ‘’Genkidama'’ que vous pouvez appendre en supplément. C'est à vous de choisir : soit rester ici pour l'apprendre ou vous en aller pour reprendre vos projets. Alors ? Que choisissez-vous ? »

Les deux émules, suite à ce questionnement, ne tardèrent pas à donner leurs réponses qui étaient différentes. En effet, alors que la demi sayenne avait fait le choix de quitter la planète, Boneco, lui, préféra plutôt rester pour assimiler le fameux « Genkidama ». [/b]

Après avoir fait ses adieux à Yukko qui s'était reposée avec son ami après la douleur que leur avait provoqué la transformation, l'être bleu indiqua au sayen la façon avec laquelle il allait pouvoir maitriser la technique ancestrale le plus rapidement possible. Il se prononça donc d'un air sérieux :

« Pour acquérir cette technique, il faudra lever tes mains en l'air et y concentrer ta force et celle de la nature qui t'entoure en faisant appel à tes capacités spirituelles. Essaye de ne penser à rien d'autre qu'à ça. Matérialise l'énergie des arbres, des plantes, des animaux, et des êtres en général en une grande boule que tu feras ensuite disparaitre pour éviter les dégâts en cet endroit. »

Il laissa ensuite l'apprenti en « fin de stage » se concentrer sur son exercice final puis rejoint Beelax. Il lui dit ensuite en se tenant le menton :

« Mmmh… ta prochaine activité sera plus dure que deux premières. »

Il claqua des doigts et les poids qu'il portait l'instant d'avant émergèrent à nouveau sur lui. En même temps, un énorme cube englobant le démon du froid fit son apparition. Le membre des Ganshous s’y était donc retrouvé enfermé. Sur chaque sommet intérieur de l'hexaèdre se trouvait un laser tirant des rayons énergétiques dévastateurs promptement et sans jamais s'arrêter sur l’être aux gemmes azurées qui devait esquiver toutes ces attaques et tenter de détruire les armes sur chaque bout du cube, qui le menaçaient. Mais ça n'allait pas être facile puisqu'il avait une accablante tenue qui constituait un important facteur de gêne.

Le maître des lieux expliqua alors à son disciple ce qu'il avait à faire pour franchir ce nouveau pallier :

« Pour cette épreuve, il te faudra de l'agilité, de la rapidité et de la perspicacité. Tu devras esquiver l'ensemble des rayons qui te sont envoyés et détruire les outils qui en sont les générateurs. Le tout avec les poids que je t'ai donné. Une fois l'ensemble des armes détruites, la cage indestructible s'ouvrira et tu auras franchi cette étape. Tu peux commencer désormais. Bonne chance à toi.»

Comment allait donc Beelax allait s'y prendre pour se libérer de la case qui l'enfermait ? Allait-il réussir cette épreuve ? Et Boneco, allait-il enfin clôturer son entraînement par la maitrise du Genkidama ?  
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4646
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Unité
Techniques 1/combat : Supernova

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockLun 14 Mai 2018 - 2:57
Alors qu'il venait de mettre les pieds sur les lieux du grand Maitre Kaio, qu'il s'était présenté et avait rempli les formules de politesse, le Dieu s'apprêtait à lui faire passer la première épreuve. Malheureusement pour Beelax, le saillant Boneco hurla comme une poule qu'on égorgeait. Décidément, il souhaitait ennuyer le démon du froid même dans la mort, observant son intervention, le Ganshou poussa un long soupir lassé. Le Saiyan tentait de dissuader le Kaio du Nord de ne pas entraîner son ennemi et de, plutôt, l'envoyer en enfer. À la plus grande réjouissance de l'accusé, le Dieu ignorait littéralement les objections de la pleureuse. Un sourire satisfait, voir provocant, apparut sur le visage de notre protagoniste. Néanmoins, Bonec' ne lâchait pas l'affaire, il s'avança vers celui qu'il détestait plus que tout, pour lui dire qu'il ignorait le moyen qu'avait utilisé l'ancien soldat de Freezer  pour arriver jusqu'à là mais il promettait de le renvoyer avec les siens. Suite à cette menace franche, le fils de Bouta éclata d'un rire sincère. Il prit quelques secondes à reprendre son sérieux avant de lui dire :

"Ahah, toujours aussi ridicule à ce que je vois. Comment comptes-tu m'éradiquer alors que tu n'arrive même pas à t'empecher de te suicider bêtement dans la tour du diable !"

Après cela, le jeune saillant s'en était allé maîtriser le kaioken légendaire, alors que Beelax passait la première étape de l'entraînement. Sa blague médiocre avait finalement réussi à faire rire totalement le Dieu. Ce qui étonna le démon du froid d'ailleurs, il n'était pas très fier de sa "blague" si on pouvait nommer cela comme ceci. La suite promettait, il devait parvenir à attraper le singe domestique nommé Bubble. Cependant, ce n'était pas tout, Maître Kaio avait rajouté des poids sur le corps mince du guerrier aux gemmes pâlotte. Au premier abord, on pourrait croire qu'attraper  ce singe était une tâche aisée mais finalement, Beelax en avait bavé.

Heureusement pour lui, il avait finit par l'empoigner fermement, qui provoqua d'ailleurs l'affolement de son maître, après des heures - ou des jours ? - de travail intense. Le maître des lieux le félicita en disant qu'il avait réussi la deuxième étape et qu'il allait donc passer à la troisième. Avant cela, il ôta les poids disposés sur son corps, ajoutant qu'il avait gagné en rapidité et agilité grâce à cet exercice. Il le laissa constater tout cela par lui-même en se rendant vers ses deux autres disciples qui apprenaient en ce moment même la fameuse technique du Kaiōken. Quant à lui, Beelax sautillait sur place, volant sur quelques mètres, donnant des coups dans le vide, tout ça pour constater à quel point il avait évolué. Après qu'il s'était occupé des deux singes, le petit bonhomme bleu revint vers lui, annonçant le début de la troisième épreuve. Entre-temps, Boneco avait réussi à maîtriser l'aura de Kaio, il s'était donc tourné fièrement vers son meilleur ennemi. Beelax lui adressa un regard perçant, comme pour lui dire qu'il était en train de le rattraper. Bref, il s'était retourné vers l'être auréolé qui enseignait le Kaiōken, ce dernier avait fais apparaître d'un claquement de nouveaux poids et un cube l'avait entièrement englobé. Il entendait la voix du maître qui était a l'extérieur, disant qu'il devrait éviter chaque laser, dont un par sommets, et detruire les canons. Lorsque ceci sera fait, le cube s'ouvrira, libérant ainsi l'affilié de Fugma. Le départ était donc lancé, le cube était immense, des lasers fusaient dans l'unique pièce. Les rayons étaient rapides, Beelax n'eut pas le temps d'éviter les premiers : il s'en prit un dans l'épaule, un autre dans le dos. Ensuite il réussi à se téléporter hors zone de tire. Rapidement, le démon aux gemmes bleues déduit qu'il y avait sept sommets et par conséquences : sept canons. Déterminé, il s'élança vers le laser le plus proche dans le but de le détruire. Il esquive un premier rayon de justesse, use d'un kihoha pour contrer le deuxième et s'élance vers sa cible, le poing droit en avant et au moment de frapper le générateur, un rayon le frappa dans le dos. Impuissant, il s'écroule sur le sol, n'ayant rien vu venir. Il se releva, lâchant un grognement inaudible.


"Je sais comment faire ! Je dois sentir les lasers lorsqu'ils foncent sur moi, exactement comme un ennemi !

Il avait donc trouvé la solution pourtant si simple, détecter les énergies, pourquoi n'y avait-il pas pensé !? Enfin bref, il fonçait avec vitesse, dans les airs, vers le générateur... les yeux fermés ! Il se concentrait, visualisant la totalité du cube et de ses énergies. Un laser fonçait à sa gauche, il pivota donc vers celui-ci et frappe dedans avec son poing ce qui le dévie vers le générateur d'en face ! Quel coup de génie ! Sans perdre de temps, il se retourna vers celui qui se trouvait pas loin de lui et il y encastra son poing gauche. Il restait désormais cinq canons. Il slalom entre plusieurs lasers mais fut vite débordé en voyant trois d'entre eux foncés vers lui rapidement, n'ayant que deux mains, il ne pût qu'en contrer que deux. Le troisième s'éclata contre le torse de Beelax, le faisant cracher et par la même occasion, valser. Il s'encastra jusqu'à l'extrémité du cube. Il se passa quelques secondes avant qu'il ne dédaigne se relever. Une fois la chose faite, il envoya un Fresh Canon dans un des canons le réduisant à néant. Une nouvelle flot de lasers fut envoyée, il riposta donc avec des rayons oculaires et s'élança vers un des générateurs, une faille s'étant présentée. Il sauta le pied en avant et vint anéantir une nouvelle fois la boite de métal lancent des rayons. Il n'en restait que trois. Cela faisait au moins quelques heures qu'il se retrouvait enfermé, dans une chaleur cuisante qui plus est. Beaucoup moins de rayons étaient lancés depuis qu'il restait que très peu de canons. L'antagoniste fit éclaté son aura bleutée avant de s'élancer avec une grande impulsion vers le reste des générateurs. Il évita les deniers rayons, et fracassa les derniers canons...

Le cube se réouvrit, laissant une fente pour laisser passer le philanthrope. Un faible sourire sur le visage, il se présenta devant son maître et prononça :


"J'ai réussi ! Mais cette épreuve m'a terriblement épuisé "

Sans dire un mot de plus, il alla s'asseoir contre un arbre et s'endormit instantanément, trop épuisé pour rester debout et encore moins continuer l'entérinement...

Lorsqu'il se réveilla plus tard, il ignorait s'il s'était passé un jour ou bien seulement quelques heures. Dans tous les cas, il se présenta encore une fois, souriant, devant le créateur du Kaiōken.


"Bonjour, excusez-moi de m'être endormi, j'en pouvais vraiment plus. On peut dire que votre entraînement est intense ahah ! Qu'avez vous prévu pour la suite ?"

Le Ganshou avait vraiment hâte de passer à la suite et rattraper Boneco et lui mettre une raclée. Qu'allait donc se passer désormais ? Nous le verrons bien...
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8599
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMar 15 Mai 2018 - 0:45


Avant de pouvoir entamer la dernière étape de son entraînement, l’arrivée d’un nouvel individu appartenant au clan de la race de Freezer permit à Yukko de profiter d’un bref échange entre Boneco et le Démon du Froid. Leurs regards en disaient assez mais leurs paroles vinrent confirmer le caractère pour le moins houleux de leur relation, arrachant par la même occasion un léger ricanement de la demoiselle. Elle qui venait d’une temporalité où les quelques descendants des natifs de la planète glacée vivaient en relative harmonie avec les autres races, en tout cas ceux qui faisaient partie de la Time Patrol, la gamine à la couette ne pouvait pour autant en vouloir à Boneco de ressentir un certain mépris pour le peuple qui avait failli supprimer le sien. Les actes de Freezer étaient impardonnables et tant que son œuvre restait dans les mémoires des Saiyans, l’animosité qu’ils ressentaient à l’égard des Démons gemmés ne pouvait réellement disparaître.

L’entraînement de Kaio reprit ensuite son cours après ce bref interlude et ce fut à l’issue de maints efforts que la jeune fille parvint à matérialiser l’énergie de l’aura de Kaio. L’incroyable puissance de cette technique légendaire était désormais sienne, et c’était également le cas de Boneco puisque ce dernier avait réussi son éveil du Kaiōken exactement au même moment, les voix des deux rivaux se superposant alors qu’ils hurlaient le nom de l’art du maître à lunettes. Leur course à la réussite prenait donc fin sur une égalité, le jeune homme au plastron d’armure de combat n’ayant manqué d’impressionner Yukko de par sa détermination et son talent. Jusqu’au bout avait-il su tenir le rythme, et ce malgré les multiples provocations de la part de sa voisine; il était clair pour cette dernière que Boneco était un combattant d’exception et qu’il pouvait rapidement faire partie des grands, à défaut bien sûr de pouvoir égaler la demoiselle. Le troisième élève du gardien du Nord avait quant à lui eu droit à une épreuve unique en son genre et qui prouvait une fois de plus l’imagination et l’ingéniosité du grand maître. Beelax en était venu à bout mais, épuisé par la tâche, s’était écroulé de fatigue et ne reprit connaissance qu’après la fin de l’épreuve des deux Saiyans.

Le Dieu à la peau bleue s’en alla rejoindre les deux guerriers de l’espace, les félicitant de leur apprentissage du Kaiōken pour ensuite leur faire part de quelques spécificités supplémentaires concernant la technique. L’enseignant proposa ensuite à ses apprentis d’apprendre à maîtriser un autre de ses arts, celui du Genkidama. Même si l’offre était alléchante, Yukko prit la décision de la décliner.

« Merci Maître Kaio mais ça ira pour l’instant. Je reviendrais peut-être te voir plus tard mais pour le moment j’ai vraiment envie de changer d’air ! »

Pouvait-on vraiment en vouloir à la jeune femme ? Après avoir passé plusieurs semaines sur ce petit bout de terre à s’entraîner, la Demi-Saiyan espérait profiter de son séjour dans l’au-delà pour profiter de nouveaux horizons. La vision des nuages jaunes sur lesquels flottait la petite planète de la divinité avait fini par blaser l’étudiante dont le regard se tournait déjà vers de toutes nouvelles perspectives. Il n’y avait là rien d’anodin, Yukko sachant déjà exactement où elle souhaitait se rendre et pourquoi. Elle comptait bien profiter de sa présence dans le monde des morts pour faire un petit tour au Paradis, et non pas dans le seul but de profiter des nombreuses commodités qui étaient offertes à ceux qui y avaient accès; elle savait que cet endroit en particulier regorgeait de guerriers surentraînés, certains ayant pu parfaire leurs compétences pendant plusieurs siècles sans interruptions. En se concentrant suffisamment, la jouvencelle était même certaine de pouvoir ressentir l’aura des plus forts de ces combattants depuis le petit astre de Kaio. La gamine s’adressa à son partenaire d’entraînement, se relevant puis plaçant ses mains à la taille, le visage souriant et apaisé. Fière d’avoir pu passer cette petite période en la compagnie d’un guerrier de sa trempe, elle était certaine qu’ils étaient amenés à se revoir un jour et espérait qu’il allait continuer à s’améliorer d’ici là.

« Tu te seras bien débrouillé finalement. Bonne chance pour la suite, et ne t’arrête jamais de t’entraîner. Avec un peu de chance, tu auras peut-être un jour le mérite de m’arriver à la cheville ! »

Puis, son regard se posait sur le gemmé qui venait d’arriver, la native de la Terre qui pensait avoir cerné le lien qui le reliait à Boneco se permettant de lui lâcher ces quelques mots avec nonchalance.

« Bon courage à toi aussi. C’est dommage que je ne serais pas là pour vous voir vous mettre sur la gueule. À ta place, je serais bien prudent; le petit Boneco ne manque pas de talent. »

Bien entendu, le simple fait que Beelax eut été jugé digne de recevoir l’enseignement du grand Kaio témoignait là aussi d’une virtuosité indiscutable, mais l’adolescente ne pouvait que se porter garante de l’excellence du Saiyan auréolé en matière de combat. L’affrontement entre les deux ennemis risquait d’être épatant, mais s’en était un dont Yukko n’aurait pas le plaisir d’être la spectatrice. Après ces quelques paroles, la jeune femme au sang mêlé adressait un dernier au-revoir d’un geste de la main à l’attention de son hôte et maître d’Arts Martiaux avant de poser l’index et le majeur de sa main libre sur son front et, passé un délais d’une poignée de secondes, disparue aux yeux de tous les présents acteurs grâce à sa technique de déplacement instantané.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 803
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMar 15 Mai 2018 - 2:51
Nous étions finalement parvenu, Yukko et moi, à éveiller le Kaioken. Aussi étonnant que cela ait pu paraître, la maîtrise de cette technique fut bien plus naturelle que je ne l'avais imaginé, et il était certain que je le devais à notre maître au statut divin. J'avais ressentis, lorsque toute cette énergie éclata, une impression de puissance incroyablement jouissive, mais découvrit rapidement que cette technique était à double tranchant. Le Kaioken pouvait, lorsque parfaitement maîtrisé, multiplié notre force de manière démesuré, mais pouvait de la même manière nous coûter la vie si nous décidions d'aller au-delà des limites supportables. J'avais désormais entre mes mains un pouvoir tel que je n'en avais jamais eu auparavant, et j'étais persuadé, à chaque regard porté à Beelax, qu'il m'aiderait à accomplir mon dessein.

Mon corps, bien qu'encore endolori, s'était assez détendu pour me permettre de me redresser totalement et j'étais prêt à faire face à notre Maître qui, pour mon plus grand plaisir, était accompagné de ce maudit démon. Il avait finalement réussi l'épreuve du Maître et attrapé Bubble, auquel d'ailleurs je ne pouvais m'empêcher d'envoyer un regard foudroyant, le blâmant presque de s'être laissé avoir par cet être maléfique à l'air désespérément niai. Me tenant le bras, tâchant d'atténuer la douleur par simple pression, je rejoignis rapidement Yukko tout en lui adressant un sourire satisfait, nous attendions les commentaires de notre Maître qui venait d'attribuer une nouvelle tâche à notre misérable camarade. Je trouvais l'idée d'une cage plutôt bien trouvé, et affichait un sourire cette fois moqueur en constatant l'enfermement que subissait Beelax pour cette étape de son "entraînement", pourvu qu'il y reste. Je revenais toutefois rapidement à mon propre entraînement, puisque que le maître venait de nous rejoindre à son tour afin de nous féliciter pour le parcours que nous avions réalisé. En effet, le divin nous confirmait la fin de notre entraînement, avant de nous proposer une dernière épreuve à surmonter afin de nous approprier une autre de ses techniques, il était ici question du "Genkidama". Intrigué par la nature de cette fameuse technique qui était étonnamment mise à part, je décidais, à l'inverse de Yukko qui fini par décliner l'offre respectueusement, de tenter le coup.

"Apprenez-moi maître, je ne souhaites pas m'arrêter là. J'ai pu me rendre compte de la véracité de votre réputation, et je ne souhaites pas passer à côté d'une de vos leçons. Je maîtriserais le Genkidama... Je ne peux pas faire autrement."

A ces mots, mon regard se tourna une nouvelle fois, comme par instinct, vers le démon qui se débattait dans tous les sens au milieu de sa cage qui lui allait si bien. Si Beelax parvenait réellement à suivre cet entraînement à son tour, alors il ne devait pas partir d'ici avec un pas d'avance, je ne pouvais pas me permettre qu'il soit avantagé d'une quelconque manière... Et j'étais sur le point d'avoir toutes les cartes en main pour l'en empêcher. Prenant le temps de saluer à son tour la jeune artiste martiale aux capacités uniques, le maître fini par m'expliquer les tenants et aboutissants du Genkidama, que je jugeaient extrêmement semblables à ceux du Kaioken... Il fit toute fois allusion à une boule d'énergie, et me demandais de ne pas l'utiliser de peur que je ne cause trop de dommages à sa petite planète. Totalement prêt à mettre en pratique ses conseils, j'acquiesçais d'un signe de tête avant que Yukko ne m'adresse ses salutations, à sa façon si particulière qui parvint, une ultime fois, à m'arracher un sourire amusé.

"Tu as de la chance, je suis bon joueur, et je sais reconnaître une défaite. Tu es une combattante exceptionnelle Yukko, mais tâches également de ne pas trop te reposer sur tes lauriers, car je finirais sans aucun doutes par te surpasser." Affirmais-je en ricanant, grimaçant pourtant au moindre geste, la douleur ne s'étant pas totalement dissipée.

Je regardais par la suite la jeune guerrière s'écarter, elle adressa alors quelques mots au démon du froid que je préférai ignorer, avant qu'elle ne disparaisse tout simplement d'un seul coup, son énergie ayant totalement disparu alors. D'abord surpris par cette démonstration, je fini par soupirer, réalisant qu'elle n'aura cessé de m'impressionner tout au long de ces dernières journées. Un jour en effet nous nous ferons face à nouveau, et ce jour là, ce sera à mon tour de lui faire cette impression. Pour l'heure, j'avais une énième et dernière technique à maîtrisé, le maître s'était éloigné pour reprendre ses occupations, et je pris à mon tour mes distances afin de me consacrer pleinement à l'apprentissage. Mes muscles n'étaient pas encore totalement rétablis, et je ne souhaitais pas perdre un temps précieux, pendant lequel Beelax progressait, à forcer mon corps sans résultats. Je décidais donc de m'asseoir, de me détendre le plus possible, inspirant et expirant lentement, avant de recommencer une énième fois à visualiser l'incommensurable énergie qui m'entourait. Le maître avait bien parlé de capter l'énergie naturelle, alors bien que reposant mon corps je décidais d'affiner encore une fois mes sens de manière à faciliter la collecte d'énergie qui allait suivre mon rétablissement. Une fois encore donc, je sentais chaque brin d'herbe remuer, les ailes de chaque insecte vibrer, et m'efforçait de calquer ma respiration sur les flux d'énergies qui émanaient de toutes parts. J'entrais dans un état second, et alors que le temps semblait s'être totalement arrêté, ne laissant place qu'à une harmonie parfaite, j'oubliais jusqu'à la présence même de Beelax qui combattait sans relâche de vulgaires lasers.

De nombreuses heures passèrent ainsi, je ne pouvais alors pas les distinguer, tout sembla passer si vite, et je fini peut-être même par somnoler sans même m'en rendre compte. Finalement, après cet instant à la fois éternel et incroyablement court, je me sentais bien plus en forme et apaisé... Il était temps de s'y mettre sérieusement. J'ouvris les yeux, me redressai, avant de prendre une grande inspiration que je relâchais quelques secondes plus tard, prêt à en découdre. Je me rappelais alors ce qu'avait préconisé le maître, et aussitôt dressa les mains au dessus de ma tête tout en tâchant de capter l'énergie alentour de la même manière que l'exercice précédent. Je puisais alors du mieux que je le pouvais dans ces ressources intarissables d'énergie, tâchant tant bien que mal de la manipuler de la même façon que mon propre ki de manière à former une boule d'énergie... Je passais alors un long moment à pratiquer, sans résultats. Ce n'était pas bon. En effet, le Genkidama était bel et bien différent du Kaioken, il ne s'agissait pas de s'approprier l'énergie alentour afin de la mélanger à la mienne, mais d'autre chose. Je grimaçais en constatant l'inefficacité de mon geste, mais me résolu à changer de méthode. Je réfléchissais une nouvelle fois aux paroles de Kaio, il était certain que la manière de créer un Genkidama était différente de celle employé pour le Kaioken, c'était un tout autre aspect de notre entraînement, bien que semblable. En effet, le Maître avait parlé d'emprunté cette énergie, je ne devais certainement pas chercher à la contrôler totalement, c'était tout bonnement impossible comme pouvait le démontrer l'utilisation à outrance du Kaioken et ses répercutions dévastatrices... Non, il était ici question d'emprunter, de guider cette énergie, je ne devais pas agir comme le maître de ce pouvoir mais comme de son catalyseur !

Serrant les dents et dressant les bras dans un effort renouvelé, je demandais comme par instinct, au fond même de mes pensés, à toutes les formes de vies avoisinantes de me céder un peu de leur énergie. Rapidement, je pouvais sentir une intense chaleur à l'extrémité de mes bras, les différentes sources d'énergie avaient répondu à mon appel et m'envoyaient alors un concentré pur d'énergie naturelle. Mes bras entiers furent bientôt inondés de cette chaleur, et mes yeux s'écarquillaient de plus en plus à mesure que je comprenais la manière dont je devais procéder. Toute cette puissance devait être manipulé avec une extrême précaution, et je faisais rapidement glisser ce flux d'énergie le long de mon corps, avant de ne dresser uniquement mon bras droit face à moi tandis que je guidais l'énergie emmagasiné en un seul et même point : le creux de ma main. L'instant d'après, une sphère parfaitement ronde se matérialisa entre mes doigts, elle grossit rapidement avant d'atteindre un diamètre équivalent à deux fois la taille de ma propre tête... C'était ça, le Genkidama. Je pouvais ressentir la nature extrêmement particulière de cette fabuleuse quantité d'énergie concentré en une si petite entité, et peinais alors à réaliser le pouvoir que j'avais entre les doigts. Dans l'euphorie, je m'exclamais à haute voix et clamant ma réussite, présentant fièrement la sphère d'énergie au maître de l'endroit où il se trouvait.

"Ca y est, j'y suis maître, j'y suis parvenu !"

Admirant cette formidable technique quelques instants encore, je me souvins des derniers dires du maître et tâcha avec difficulté de faire disparaître la boule énergétique sans trop de dégâts. Alors que je tentais de dissiper toute cette énergie, celle-ci s'échappa naturellement à l'instant même où j'avais décidé de m'en débarrasser dans une souffle relativement puissant qui me surprit de peu, soulevant l'herbe au passage tout autour de moi. Mon regard se perdait alors à l'horizon, réalisant ce que j'avais accompli... Cette technique dépassait toutes celles que j'avais moi même à ma disposition, et rapidement j'associais ce fait à une chose. Une fois encore, j'avais le pouvoir de vaincre.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockVen 18 Mai 2018 - 23:02


 Le maître Kaio avait donné un premier exercice assez compliqué pour le nouvel arrivant. Cette partie de l'entraînement avait pour but de développer la vitesse et les capacités d'esquive de ce dernier ainsi que son esprit d'analyse. Ça allait alors lui être très bénéfique malgré les dégâts importants sur son corps qui en résultaient.

Le dieu laissa donc le démon du froid tenter de franchir cette seconde étape allant vers Boneco qui essayait d'acquérir la fameuse technique du « Genkidama ». Il l'observait attentivement et en apprenait davantage sur son disciple : il était déterminé plus que quiconque et n'abandonnait jamais, ce qui était une qualité et qui lui aura permis, après un temps fou et maintes tentatives, de réaliser son objectif, ou autrement dit : créer la gigantesque boule d'énergie qu'était le Genkidama.

Tout heureux, il appela son maître pour lui faire part de son bonheur quant à l'acquisition de cette technique ancestrale. L'être à la peau azurine sourit, s'approcha du sayen les mains derrière le dos puis se prononça avec sa voix enrouée :

« Bravo à toi Boneco. Cette technique est très puissante comme tu l'aura remarqué et te sera d'une grande aide lors de tes prochains combats. »

Il toussota deux fois de suite puis reprit :

« Après tout ça, ton entraînement chez moi est terminé. J'espère que tu aura appris des choses en venant ici ! Oh, écoute c'est Enma. »

Le géant rouge venait sans doute pour dire à Boneco qu'il pouvait retourner au monde des vivants. En même temps, Beelax qui avait réussi son exercice et s'était endormi, venait de se réveiller. L’émule de ce dernier, avant de s'en aller, allait sûrement lui dire un dernier mot.

Kaio, quant à lui, fit ses au revoir à celui qu'il venait d'entraîner puis se tourna vers l'autre élève à qui il s'apprêtait à donner de nouvelles consignes.

Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 803
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockSam 19 Mai 2018 - 1:42
Je ne comptais plus les jours passés en ce lieu divin qui, de toutes les façons, semblait presque hors du temps. Malgré tous mes aprioris concernant la réelle capacité d'enseignement de ce Maître si particulier qu'était Kaio, et aussi surprenant que cela pouvait-être étant donné mon état de non-vie, j'avais bien plus progressé au fil de cet entraînement céleste que toutes les fois où je tentais par moi-même de surpasser mes limites. J'avais, de plus, rencontré un combattante formidable disposant étonnamment d'un pouvoir légendaire qui coulait très certainement dans mes propres veines... J'avais pu développer ma force physique ainsi que ma vitesse au delà de l'imaginable, décuplé ma perception sensorielle et ma maîtrise des énergies, sans oublier les deux techniques ultimes dont seul le Maître avait le secret. Finalement, c'est dans la mort que j'avais appris le plus... Mais mon séjour dans l'au-delà avait été énormément prolongé et il était clairement temps pour moi de rejoindre le monde des vivants, disposants de capacités nouvelles. Je repensais alors, étrangement tardivement, à ce que j'avais laissé derrière moi avant de perdre la vie. Je me demandais ce qu'il était advenu du Jeu du Diable, du terrible Demigra... Beelax avait-il lui aussi péri de la main du démon ? La réponse ne m'intéressait pas plus que ça, puisque après tout je n'étais de toutes façons plus prisonnier du démon, et il était temps de reprendre ma véritable quête. Il était temps de reprendre la route, et de retrouver les miens.

Après avoir dissipé la boule d'énergie au pouvoir titanesque malgré sa petite taille, car en effet le genkidama que j'étais parvenu à générer n'avait pas été beaucoup plus grand que ma propre tête, je m'empressais de rejoindre mon maître qui déjà me félicitait pour ma réussite. Rapidement, après m'avoir briefé une nouvelle fois sur la nature de ma nouvelle technique, il m'annonçait que mon entraînement était bel et bien terminé et qu'il n'avait, pour l'heure du moins, plus rien à m'apprendre.

"Vous m'avez beaucoup appris Maître, je ferais bon usage de vos enseignements vous pouvez en être certains... Il va être temps pour moi de vous quitter, en espérant pouvoir revenir vous rendre visite et bénéficier de vos précieuses connaissances si il m'arrivait malheur une fois en bas. Mais n'y comptais pas !" Affirmais-je en esquissant un sourire.

Ensuite, mon regard se posa une dernière fois sur le démon du froid qui nous avait rejoins, ayant triomphé de son épreuve. Beelax semblait bien parti pour à son tour terminer cet entraînement... Et malgré tout le mal que je pensais de lui, j'étais forcé de reconnaître quel adversaire redoutable il était. En effet, si mon séjour ici avait su me rendre plus puissant, et que mon niveau actuel dépassait certainement le siens, il était clair qu'il ne tarderais pas à me rattraper à terme de ses propres épreuves. Je me devais donc de me dépêcher, de rassembler les miens, et de rapidement trouver un soutient digne de ce nom parmi les Saiyans, sans quoi lui et les siens finiraient immanquablement par nous exterminer... Car telle était écrite l"histoire, du moins la mienne. Serrant les poings à mesure que ces pensées affluaient en moi, je me retenais tout de même de réduire le démon en miette, jugeant que le Maître avait ses raisons de le prendre sous son aile malgré mes mises en gardes. Je ne pouvais toutefois pas retenir mes mots.

"Quant à toi, misérable, profites bien de ton temps passé dans l'au-delà, car lorsque tu me rejoindrais en bas je t'accueillerais comme il se doit, et alors tu regretteras de ne pas être resté croupir en enfer."

Grimaçant de mépris face au démon du froid, son air malicieux et faussement innocent me donnant la nausée, je tournais rapidement les talons avant d'adresser un dernier signe de la main à Kaio. D'un bond alors, de par mes nouvelles capacités physiques, je déguerpis de la petite planète avant de rejoindre la route du serpent. Je m'élançais donc à toute allure en direction de l'extrémité de cette voie immense, ragaillardi par mes nouveaux pouvoirs et l'idée d'accomplir mon objectif. Mon destin n'allait plus attendre bien longtemps.
Enma
Enma
PNJ
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 06/08/2007
Nombre de messages : 283

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockSam 19 Mai 2018 - 2:33
D'un coup, la voix rauque et porteuse du Roi Enma se fit entendre sur la petite planète de Kaio et la queue du chemin du Serpent où Boneco se déplaçait à toute vitesse. Le Saiyan n'aurait pas à se donner le mal de retraverser le million de kilomètre de la route ondulée puisque le Juge des Morts était venu lui annoncer une bonne nouvelle.

"C'est bon Boneco, tu peux retourner chez les vivants. Ne me fait pas regretter de t'avoir envoyé chez Kaio en mourant trop vite !"

Le corps du guerrier de l'espace commença à se désagréger pour être transporté en dehors de l'au-delà. Il allait apparaître au lieu de son choix, le géant rouge se sentant d'humeur généreuse. Ce dernier quant à lui retournait à son interminable labeur, dans l'espoir que la nouvelle force de Boneco l'aiderait à raccourcir la longueur de la file qu'il voyait parader tout les jours.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMar 22 Mai 2018 - 4:40


Boneco venait donc de quitter la planète Kaio à son tour avec un pouvoir phénoménal en sa possession. Le maître du nord n'avait dés lors plus qu'un disciple à entrainer : le démon du froid Beelax. Sans perdre trop de temps, il se dirigea vers ce dernier avec les mains derrière le dos puis répliqua :

« Bon, on peut maintenant passer à l'étape suivante. »

Il afficha directement après l'énonciation de sa phrase un sourire avant de poursuivre :

« J'espère que tu as aimé la première partie de l'entraînement… »

Après quoi, il ricana tel un gamin qui venait de raconter une blague. Reprenant ses esprits, il se prononça à nouveau :

« Cet exercice sera une sorte d'amplification du premier. Je vais créer dix-neuf clones de Bubble et tu devras attraper le bon et à chaque fois que tu te tromperas le clone choisi se dédoublera aussitôt. »

D'un claquement de doigt, il fit émerger dix-neuf décalques du primate puis dit :

« Le Bubble original possède un ki très légèrement différent de ceux des autres. Il te faudra donc te concentrer un maximum pour le détecter. Et bien évidemment, tu auras la difficulté de tout à l'heure. »

Il fit apparaître à nouveau les poids de l'instant d'avant sur le corps de l'ex griveton de Freezer avant reprendre la parole :

« Cet exercice t'endurcira autant physiquement que spirituellement. En effet , il améliorera tes capacités de détection de ki tout en développant ton physique puisque tu réalisera d'intenses efforts pour tenter d'attraper ce cher Bubble. »

Il recula ensuite et fit un signe de départ de la course-poursuite. Comment le membre des Ganshous allait-il faire pour franchir ce palier ?
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4646
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Unité
Techniques 1/combat : Supernova

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMer 23 Mai 2018 - 20:16
Et bien voilà, après avoir passé l'étape de Bubble avec succès, il avait passé l'épreuve suivante avec une nouvelle victoire. Tous les clones présentés par leur créateur, Kaio, avaient été détruits. Néanmoins, cet exercice ne l'avait pas laissé indifférent, il avait puisé dans ses forces intérieurs ce qui avait rendu notre démon du froid endolori. De ce fait, il avait décidé de dormir un peu, histoire de récupérer la totalité de son énergie.

Lorsqu'il se réveilla, il n'avait pas idée du temps qu'il avait dormi, mais ce n'était pas important. Il s'était donc présenté devant Maître Kaio, souhaitant passé sans plus attendre à la suite de l'entraînement. Cependant, quelqu'un était sur le départ : Boneco. Il racontait son baratin en disant qu'il ferait bon usage de son apprentissage et qu'il le remerciait. Alors que Beelax croyait qu'il allait maintenant s'éclipser, cet être misérable s'approcha de lui. Il chuchota qu'il devait profiter de son séjour dans le monde des morts, car lorsqu'il rejoindrait le monde des vivants, Boneco promit de le renvoyer avec les siens en enfer. Un sourire amusé apparut sur son visage après cette remarque, suivit d'un petit rire.


"Ahah impressionnant saiyan ! Tu m'en donneras des nouvelles quand je serais de retour dans notre monde. J'en connais un qui passera un mauvais quart d'heure..."

Le petit dialogue fut interrompu par la tout puissant Enma qui fit son apparition. L'heure était venue pour Boneco de quitter l'au-delà pour retourner dans son monde. Beelax allait enfin être seul avec le maître, tranquille. Ce dernier s'avança donc vers lui, annonçant qu'ils pouvaient passer à l'étape suivante. Poursuivant avec un petit sourire, il dit qu'il espérait que la première partie eut plu à son élève. Beelax hocha évidemment la tête, trouvant qu'il n'était pas nécessaire d'ouvrir la bouche face à ce genre d'affirmation. Le bonhomme bleu se mit à s'esclaffer de rire avant de reprendre son calme et annoncer la suite de l'entraînement. Apparement c'était une amplification du premier, cet exercice contiendrait 19 Bubble et le Ganshou devrait attraper l'original. À chaque fois qu'il attraperait un singe falsifié, il se dédoublera. Le démon écarquilla les yeux, on n'était pas sortit de l'auberge si à chaque erreur il y en avait un de plus ! Dans un claquement de doigts, les 19 Bubble apparurent en face de Beelax. Ce dernier n'en croyait pas ses yeux, comment réussirait-il à identifier l'original ?! La réponse fut donné par son interlocuteur, le véritable Bubble possédait un KI différent de son clones. Même avec cela, ça allait être très compliqué ! Mais bon, Beelax ne baissait pas les bras et il était déterminé à réussir !

D'après Kaio, cet exercice travaillerait autant physiquement que mentalement. Bref, c'était partit ! L'ancien larbin de Freezer faisait face à ses adversaires du jour, le regard sérieux. Tout d'un coup, il crut ressentir quelque chose de différent sur l'un des singes, donc il s'élança vers lui avant de l'immobiliser... PLOUF ! Il disparaît et en apparaît deux autres. Une nouvelle mine étonnée apparaît sur le visage de notre protagoniste...


*Jusqu'où on va si ça continue comme ça ?!*

Et ce manège dura pendant quelques heures, il s'épuisait inutilement, n'arrivant pas à bien se concentrer et déceler la bonne aura. Il s'assit sur le sol après une dernière course affolée puis jette un œil sur le reste de la planète.

"..."

Ses yeux sortent presque de son globe oculaire, la planète est envahie de Bubble ! Il imaginait pas la réaction du Dieu en voyant cela... Il ne pouvait pas faire plus de 10 mètres sans plus ne pouvoir bouger. Décidé à en finir, il s'assit en tailleur, ferma les yeux et analysa les énergies présentes, il attendait de trouver la bonne avant de l'attraper. Alors qu'il passait en revue les énergies intérieurement comme s'il zappait les chaînes de télés, il avait trouvé une énergie bien différente des autres ! Il l'avait trouvé ! Beelax avait réussi ! Il se téléporta donc vers la bonne énergie. Le tenant fermement dans les bras, il entendit un plouf. Durant l'espace d'un instant, il crut qu'il avait de nouveau échoué et que le singe allait disparaître... Mais non ! C'est plutôt ses clones qui disparurent tous ! Il avait réussi. Il se releva en libérant le singe qui retourna à ses occupations puis le guerrier retourna au devant de Kaio, avec un petit sourire.

"J'ai réussi ! Je vous avoue que pendant l'espace d'un instant j'ai cru qu'on allait se faire envahir par tous les Bubble !

Gêné, il se gratta l'arrière de la tête, toujours avec son petit sourire. Laissant quelques secondes se passer, il regarda son maitre d'art martiaux et prit la parole :

"On peut passer à autre chose, je suis prêt maître ! Je suis en pleine forme !"

En effet, il était en pleine possession de ses moyens contrairement à la dernière épreuve, il attendait donc la suite avec impatience. Que réservait le Kaio du Nord au Ganshou ? Allait-il parvenir à réussir toutes les épreuves jusqu'à arriver au fameux Kaioken et ensuite le Genkidama ? L'avenir nous le dira assez rapidement.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockSam 2 Juin 2018 - 21:57
Observant les progrès de son disciple, Maitre Kaio souriait. Intérieurement, bien sûr, il ne devait pas montrer à Beelax qu'il était fier de lui, cela briserait son image du maitre sérieux.

"Fort bien, fort bien. Tu sembles avoir atteint les conditions requises pour utiliser le Kaioken. Mais tu va devoir passer une dernière épreuve. Et elle ne sera pas facile!" Il commença à marcher, en direction de l'autre-bout de la planète.

"Suis-moi. Tu va comprendre."

Il rejoignit alors un terrain plat, plus loin. Dans le même temps, il fit bouger ses antennes. Des colonnes  de pierres apparurent alors, se plaçant l'une après l'autre et à chaque fois dans une direction différente. Une à droite et une à gauche et ainsi de suite.

"Bien cette roche est l'une des plus résistantes de l'univers. Bien sûr ce n'est le matériau le plus résistant qui existe mais tu ne seras pas capable de la briser avec ta force actuelle, du moins pas si facilement." Il plaça ses mains derrière son dos.

"Tu va devoir faire appel à tout ce que je t'ai enseigné pour réussir. Il faut que tu fasses appel à ta vitesse, ta force mais aussi à ta concentration. Tu doit canaliser tout cela pour faire appel au Kaioken, t'élancer en direction de ces roches et les détruire une à une. Mais! Attention! Tu n'auras le droit qu'a une seule tentative par colonne. Si tu échoues, tu devras recommencer depuis le début jusqu'à que tu réussisses à les détruire dès la première tentative."

Il s'éloigna alors, rejoignant sa maison.

"Je vais me prendre un petit thé en attendant. Je te rejoindrai bientôt. À toi de jouer et... Bonne chance!"
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4646
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Unité
Techniques 1/combat : Supernova

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 ClockMer 6 Juin 2018 - 18:50
Comme depuis quelques jours, Beelax avait encore une fois réussi l'épreuve que lui avait donné le maitre de l'au-delà. Il avait dû détecter le Bubble original parmi tant d'autres copies de lui-même. Pendant cet exercice, les habitants de la petite planète du Nord avaient craint une invasion de Bubble mais heureusement, le démon du froid avait finalement réussi à détecter le singe et à faire disparaître ses clones. Bref, il avait réussi et s'était rendu près de son maître pour passer à la suite, annonçant qu'il était prêt et en pleine forme ! Tout d'abord, le petit bonhomme bleu le félicita en disant qu'il avait désormais les qualités nécessaires à l'acquisition de la fameuse aura de Kaio mais qu'il avait cependant une dernière épreuve, difficile d'après ses dires. Sans perdre de temps, ils se déplacèrent vers l'autre bout de la planète pour passer à la suite. Quand Kaio fut satisfait de l'emplacement de la dernière épreuve, il s'arrêta et fit remuer ses deux antennes. Suite à cela, plusieurs colonnes apparurent à la suite. Il apprit au Ganshou que ce n'était pas le métal le plus résistant mais que le démon du froid n'arriverait pas à le détruire avec sa force actuelle. Ne perdant pas de temps, le petit bonhomme en vint au fait et dit qu'il nécessitait du Kaioken pour parvenir à s'en débarrasser. L'idée d'atteindre la célèbre technique rougeole. Néanmoins, Beelax n'était pas convaincu quant aux dires de Kaio à propos de l'incapacité à détruire les colonnes. [/size][/size]

"D'accord Maître, je donnerai tout ce que j'ai pour réussir cette dernière épreuve, je ne vous décevrai pas."

Il se déplaça pour se placer au devant de la lignée de colonnes, déterminé à détruire tous les cibles qui se trouvaient devant lui. Mais avant tout, il voulait tester quelque chose, c'est à dire vérifier si ce que disait Kaio à propos de sa force était vrai. Il s'élança donc rapidement vers la première colonne et y encastra avec force son poing droit.

CRACK !

Son visage se déforma de douleur, ses phalanges étaient probablement cassées vu le bruit qui avait retenti après ce coup. Il retomba sur le cul par terre, se tenant la main douloureusement, un peu ridicule. Au moins maintenant il était sûr qu'il était trop faible pour faire quoi que ce soit sur ces tours. Il allait devoir faire appel au kaioken, il avait discrètement vu Boneco à l'œuvre. Il fallait apparement bien se concentrer et apprendre à canaliser les énergies se trouvant aux alentours, puis s'en servir pour les convertir en une force gigantesque.

"Bon. Avec tout cet entraînement je devrai pouvoir le faire, ça fait des jours que je m'y prépare, ça va le faire. Allons-y !" 

Il ferma les yeux, les bras placés le long de son corps, les ponts serrés. Les yeux toujours fermés, il visualisa la scène. De la faune, des êtres vivants, trois exactement. Il devait se servir de tout ça pour faire appel au fameux Kaioken. Attirer ces énergies pour les transformer en une aura augmentant tous les attributs physique. Cela faisait quelques minutes que Beelax avait les yeux clos, se concentrant et visualisant les alentours. Au bout d'un moment un éclair rouge éclata près du corps du Ganshou. C'était le commencement mais pas tout à fait ça. Il se passa encore d'autres minutes, cela demandait beaucoup de temps et de concentration, mais ce qui devait arriver, arriva. Il rouvrit les yeux d'un seul coup et s'écria : 

"KAIOOOOKEN !" 

L'aura tant attendu apparue autour du corps à la fois petit et musclé de l'ex-maléfique, aura déjà approprié par les grands de ce monde : Goku, Charlo ou Yukko mais aussi malheureusement les moins bonnes personnes comme Boneco... Bref, il était entouré de rouge, le regard perçant et déterminé comme toujours. Il allait placer ses forces dans ces futurs coups car il savait que cette technique bouffait beaucoup d'énergie. Déjà qu'il avait la main cassée, vous allez me dire que ce n'est rien pour un guerrier de sa trempe mais quand même ce n'est jamais plaisant. Bref, il s'avança vers la première colonne et la détruit totalement d'un seul coup de poing. Pour les autres, il testa plusieurs autres façons, avec les pieds, les mains et même les techniques énergétiques ! Il fut rendu en quelques minutes à la dernière, il s'arrêta et prit une impulsion. L'ancien soldat de Freezer fonça ensuite droit vers cette dernière colonne et passa complètement à travers en la détruisant totalement, ce qui lui procura un sentiment de satisfaction. Il s'avança vers Kaio, un sourire niais à l'encontre de son maître d'art martiaux. 

"Et bien voilà maitre ! J'ai réussi, vous avez vu, j'ai réussi à maîtriser votre technique ! Mais par contre je ressens une petite faiblesse, je crois que..." 


Pouf, pas le temps de finir sa phrase qu'il fut au sol. On espère que sa main cassée se solidifiera et qu'il récupérera l'entièreté de ses forces. Notre pauvre démon du froid était déjà en train de rêver de sa dernière belle expérience et de la réaction du Kaio du Nord. Qu'allait être la suite de l'aventure ? Vous le verrez si vous lisez la suite, les amis !
Contenu sponsorisé

L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'entraînement de l'au-delà   L'entraînement de l'au-delà - Page 3 Clock
 
L'entraînement de l'au-delà
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'une petite Eisei.
» Entraînement d'Ookami avec Doufi.
» entraînement de Nara Hyuga
» Entraînement Kageru
» Entraînement d'Alucard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Kaio-