Partagez
 

 Dösatz c'est trop génial !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cinnsylach
Cinnsylach
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 04/12/2016
Nombre de messages : 142
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Body Outshine, Illusion Smash, Eye Beam
Techniques 3/combat : Shadow Claw, Invisible Guard
Techniques 1/combat : Crown Flasher

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockJeu 15 Fév 2018 - 23:32
C'était la première fois que Cinnsylach arrivait sur Dösatz, il était en compagnie de Alricaus, le démon aux antennes qui cherchait Enki. Tout deux découvraient donc ce monde bien différent de ceux qu'ils avaient connus. Ici les rues étaient éclairés, les gens riaient, faisaient du lèche-vitrine, achetaient toutes les belles choses qu'ils trouvaient dans les magasins. Alors que de là où ils venaient, du moins pour le Stin, les rues étaient faiblement éclairés et parfois complètement sombres, les gens vous regardaient du coin de l’œil d'un air menaçant et vous aviez peur qu'ils viennent vous planter avec un couteau, ils n'achetaient pas mais prenaient les belles choses qu'ils voyaient, pillaient les quelques citoyens honnêtes qui tentaient tant bien que mal de survivre dans ce monde. Bref deux planètes bien différents. Dösatz et Dark n'avaient manifestement rien à voir et étaient chacune la caricature d'un monde, celle du commerce et du bling-bling pour le premier, celle de la peur et de la violence pour le second. Il était certain qu'avec un tel contraste nos deux protagonistes allaient être un peu perdus et nul doute que Cinnsylach allait encore s'émerveiller de tout ce qui brillait autour de lui.

"Ooooh... Oh bah... Ooooh.... Oh bah oohh..."

Evidemment, l'ombre s'était mise à gesticuler dans tous les sens, l'être au regard scintillant courrait dans tous les sens alors qu'ils se baladaient dans les rues. Tout ce monde, toutes ces choses à voir à travers les vitrines, c'était vraiment attirant. Il n'en fallait pas plus pour que Cinnsylach soit dans tout ses états, lui qui était toujours plein d'énergie lorsqu'il découvrait de nouvelles choses. On le voyait, arpenter les rues d'un magasin à l'autre, s'émerveillant sur ce qu'il trouvait. Bien sûr il n'osait pas entrer, il était tel un gamin qui suivait sa maman dans la rue mais qui savait très bien qu'il ne devait pas trop s'éloigner au risque de la perdre de vue et d'au final se retrouver tout seul dans un lieu totalement inconnu. Il revint subitement vers Alricaus avec énergie.

"Hey ! Tu ne trouves pas que cette planète est trooop cool ?! Il y a plein de trucs ! Regardes là-bas ce truc ! Et de l'autre côté un autre truc ! Je sais pas ce que c'est mais ça a l'air trop génial tu trouves pas ? … Hum ? Oh ! Encore un truc là-bas ! C'est du jamais vu !"

Sans vraiment attendre la réponse de son acolyte aux cheveux blonds il s'était vite précipité vers une autre vitrine, celle-ci présentait de multiples merveilles technologiques dernier cri, dont même des objets uniques qui n'existaient pas sur d'autres planètes. C'était évidemment très cher. Cinnsylach n'y comprenait rien mais il avait l'air ravi de cette découverte. Il resta planté là pendant plusieurs instants, les poings serrés devant un écran qui montrait visiblement un type accompagné d'une dame qui présentaient d'autres produits, une sorte de télé-achat mais en futuriste. Cinn' était là à attendre que quelque chose se passe. Un peu plus tard il revint vers son allié.

"Alri', j'ai trouvé un truc super ! Ils parlaient sur cet écran d'un outil révolutionnaire dont on devrait faire l'aquisition, ça a l'air d'être une arme très dangereuse. Ils l’appellent le mixeur WTC108 et je peux te dire qu'il est très gros... Oh oui il est très gros !"

Peut-être que Alricaus ne serait pas intéressé par ce que disait Cinnsylach mais ce dernier ne s'en rendrait pas compte, bien trop excité à découvrir tout ces trucs qui brillent et qui font du bruit autour de lui. C'était à croire qu'une fois de plus il oubliait qu'ils étaient venus là pour une raison précise.
Alricaus
Alricaus
Autres Races
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2015
Nombre de messages : 145
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Beelzebub - Ransetto
Techniques 3/combat : Double Ransetto - Wings Wind
Techniques 1/combat : White Lightning

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockLun 19 Fév 2018 - 23:12
Lancé dans une mission l’envoyant dans tout l’univers, l’hybride poursuivait son bout de chemin. Fort heureusement pour lui, plus le temps passait, plus il avait la sensation d’arriver à son but. Retrouver son roi qui c’était exilé dans le monde des mortels, afin de le lui porter secours, tel était la mission qu’il c’était donné. La piste qu’il suivait actuellement avait un nom : Enki. Un démon, et visiblement une grande brute capable de tout. Une nouvelle fois chanceux, il était entouré par Cinnsylach, un démon cachant visiblement un grand pouvoir, qui hélas pour le coup ne connaissait pas mieux cet univers que lui.
 
Alricaus de natures assez curieuses découvrit une planète bien différente que la précédente. Si dans la dernière c’était la noirceur qui l’emportait, ici la lumière prenait le pas sur tout, avec une multitude impressionnante de magasins. Le calme inquiétant de Dark était bien différent du bruit chaleureux provoqué par la foule. Au final l’hybride afficha un léger sourire, pensant qu’au final son monde d’origine était tout simplement une fusion entre Dark et Dösatz. Alricaus marcha tranquillement suivant Cinnsylachn, qui comme un enfant semblait s’émerveiller sur la moindre petite chose. D’ailleurs la tonalité de son discours représentait bien son état de pensé actuel. Néanmoins l’hybride de nature plus calme que ce dernier, se retrouva perdu dans le discours de ce dernier. Il était visiblement lui-même perdu parmi tant de choix. Alricaus répondit, tout en prenant le temps de regarder les alentours.
 
« Le monde des mortels est vraiment intéressant. Trouver tant de divergences entre différentes planètes … c’est vraiment impressionnant. Avec une telle foule, il ne fait aucun doute qu’on pourra facilement trouver des indices, bien joué … »
 
Alors qu’il venait de terminer son discours il remarqua que Cynn avait déjà disparu, et l’hybride lâcha un soupire. Il retrouva quelques instants plus tard le démon scotché à un écran, montrant visiblement une scène de téléachat. Ce dernier revint vers lui plein d’entrain, visiblement ravis d’avoir pu assister à une vidéo destinée aux mères aux foyers. Alricaus répondit alors avec un habituel sourire.
 
« Ça tombe bien, je suis habitué à manier de gros calibres. Sinon tu pourras toujours te l’acheter avec les sous que je te donnerais une fois la mission terminée. »
 
C’est subtilement que l’hybride rappela à son coéquipier qu’ils étaient venus ici non pas pour s’émerveiller sur la planète, mais bien pour une mission en particulier. Alricaus avait envie d’en finir avec cette histoire, le motivant donc à avancer le plus possible dans sa mission. Il regarda les alentours, et il y avait bien une multitude d’endroits où il pourrait commencer son enquête, contrairement à Dark où justement ils se demandaient s’il y avait bien un endroit où ils pourraient trouver quelques choses.
 
« Bon je dois t’avouer qu’après nos dernières déconvenues, les bars … ce n’est peut-être pas trop mon truc. Néanmoins c’est bien dans ce genre de lieu qu’on pourra le plus facilement possible trouver des informations. » Alricaus qui avait profité du temps perdu par Cinn pour justement trouver un lieu adapté, avait en réalité sa petite idée.  « Bon, je sais exactement ce qu’il nous faut. Suis-moi ! »
 
Cinn avait profité de la planète pour s’émerveiller, c’était au tour de l’hybride de faire de même en entrant dans un lieu bien particulier. Alricaus passa à côté d’un étrange Kanasien Black baraqué. C’est à travers ses yeux globuleux d’homme poisson qu’il l’inspecta puis il hocha de la tête, sans dire le moindre mot. Il en fit de même avec le démon et le laissa passé à son tour. Alricaus arriva dans le bâtiment et s’étira puis prit finalement place sur une chaise, et fit signe à Cinn de prendre place à côté de lui.
 
La pièce était imposante, recouverte d’une somptueuse tapisserie violette. De nombreux néons ornais le lieu lui donnant un style bien particulier. De nombreuses table rondes entourait une grande piste de dance sur laquelle se dandinait des danseuses venant des quatre coins de l’univers, dont plusieurs kanasiennes, offrant un spectacle plaisant pour les clients. Alricaus prit la carte des boissons rigola un petit coup en voyant cette dernière et leva la main, et une nouvelle fois un Kanasien en costume arriva. Il ne faisait plus aucun doute ce lieu était tenu par un Kanasien, planète que l’hybride avait déjà rapidement visitée lors de l’achat de l’arme de Cinn.
 
« Bon pour moi ce sera un Blue Job, et pour toi Cinn ? »
 
Le serveur attendit la réponse de la part du démon avant de repartir sans dire le moindre mot en direction du comptoir. C’était au tour de l’hybride de prendre du bon temps en contemplant les beautés dansant pour eux. Cette fois c’était au tour d’Alricaus de perdre de vue pendant un instant sa mission. Néanmoins il ressaisit rapidement, et commença à regarder tout autour de lui pour voir s’il pouvait trouver quelqu’un pouvant le renseigner.
 
« Bon, Cinn que penses-tu de ce lieu ? C’est-ce pas une petite merveille ? Bon … je pense que le moment de reprendre notre mission est arrivé. »
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockMer 21 Fév 2018 - 16:51

Un Kanasien ivre mort se dandinait vers sa chambre personnelle. Propriétaire d'un bar plus ou moins reconnu, il n'en était moins qu'il profitait bien de sa propre marchandise. Ainsi, à l'heure où les clients étaient les plus nombres, lui avançait dans le couloir du deuxième étage. Il était robuste, et ses yeux globuleux étaient bien rouges étaient témoins de son état actuel, tout comme sa démarche bien pathétique. L'une de ses mains était appuyée contre le mur, l'autre tenait la bouteille vidée depuis plusieurs minutes déjà, mais qui fut transportée néanmoins jusqu'ici. Face à ses quartiers personnels, il chercha pendant une poignée de seconde la clé dans la seule poche de son veston, avant d'en prendre une autre pour réussir à l'insérer dans la serrure. Il ne fit pas attention au fait qu'il n'y eut besoin que d'un tour de clé quand, en sortant plus tôt ce jour ci, il l'avait fermé à double tour. Après une attrapée difficile et peu gracieuse de la poignée, il parvint à entrer, avant de jeter la bouteille toujours aussi vide vers la poubelle, ratant illustrement son panier. Il grommela avant de s’installer devant la fenêtre, regardant d’un air mélancolique l’horizon. Peut-être que la cause de sa consommation d’alcool d’aujourd’hui était une vieille histoire d’amour qu’il languissait ? Il ne vit pas cependant un individu sortir de la poubelle comme si un ascenseur le faisait sortir du sol.

Quatre venait d’user d’un tour que personne ne comprenait malgré de lourdes explications. C’est pourquoi le comment de cette apparition excentrique ne sera pas révélé. Cependant, les raisons de sa présence ici le seront : le masque de fer, artiste qui peignait dans le sang et sculptait dans les os, avait été embauché pour demander à un être qui oubliait ses dettes de mourir, et ainsi appliquer la menace qui lui avait été faite il y a de cela un mois. Peut-être que c’était ça la cause de l’ivresse du poisson ? Quatre était un expert en la matière du meurtre, danseur dans les cris et les larmes, offrant à son public le véritable art : celui qui demandait une certaine cruauté. Ainsi, il se salissait les mains d’une bien autre façon que celle des flingues d’embauche basiques. Il était efficace, quand bien même il se démarquait de l’idée stéréotypée de l’assassin ou bien trop fou ou bien trop taciturne. Mais ça, c’était parce qu’il n’en était pas un. Il était un artiste, voyons ! Il avait reçu une étincelle de folie, et il ne devait pas la perdre. Il se sentait d’ailleurs inspiré, ce jour ci. Sa Palette se transforma en deux pistolets, et dans ses doigts froids se trouvèrent deux outils de création. Avant que sa muse ne se retourne, elle se trouva criblé. Les balles sentaient la cologne. Des écailles du pauvre homme sortirent des fleurs, belles violettes frêles et éphémères. De sa bouche sortit une lumière, un éclat de magie, de fantaisie. De la fumée des deux armes, des libellules, qui rejoignirent le joli soleil qui s’était échappé du corps pour l’emporter vers l’au-delà. Le corps tomba en arrière, et des ailes en sortirent. C’était la chute d’un ange, c’était Lucifer qui tombait vers un monde qu’il allait gouverner. C’était tellement de choses à la fois. Mais laquelle en particulier ? L’art pose des questions, il n’a jamais de réponses. Est-ce que c’était réel, ou bien n’y avait-il que Quatre pour voir ça ?

L’euphorie de l’acte venait de passer. Cette grande joie qu’il avait à prodiguer le plus grand instant de la vie d’une personne. Leur donner leur forme la plus pure. Leur offrir l’apothéose de leur existence. Il se sentait… heureux… Un joyeux spectacle attendrait ceux qui découvriront l’endroit. Il se sentit de faire quelques pas, tournant sur lui-même avec une certaine grâce, son long manteau volant au vent qui sortait de la fenêtre et entraîné par les mouvements de son porteur. Il s’arrêta devant le miroir. Peut-être qu’il pouvait profiter des boissons en bas. Être un minimum actif parmi les autres, pour une fois. Mais, quel masque adopter par dessus son véritable visage ? Il était capable de changer d’apparence, ce que l’on pouvait qualifier de don. Cela permettait également de modifier son aura, pour ceux qui usent d’une technique de ressentiment d’énergie, ou quelque chose du genre. Mais quel visage adopter ? Il commença à se malaxer la face, la moduler. Elle changea de couleurs, ses yeux devinrent brillants, des cheveux blonds apparaissèrent. Une machoire impeccable, des yeux bleus avec des lignes en dessous, mimant le trait de larmes, un nez en trompette, des cheveux blonds avec une mèche relevé. Les humains pouvaient le comparer à David Bowie, quand bien même il ressemblait davantage à un métamol qu’à un humain. Ses vêtements aussi avaient changé. Son chapeau avait disparu, et son long manteau ressemblait davantage à un costume cravate violet. Il n’oublia pas de fermer la porte à clé en sortant, tout en éteignant la lumière.

Descendant l’escalier, il se retrouva dans le bar. Beaucoup des femelles qui montraient leur corps tout en pratiquant des danses étaient des Kanasiennes, mais l’artiste n’était pas du genre à juger les femmes poissons. Les corps avaient leurs beautés, oui, mais la vision du Sosie-Bowie sur l’anatomie était bien plus violente que celle des autres. Son cigare à la bouche, il alla vers le barman.

”Hey, Tony, un Dösatz avec du citron !”


"Tout de suite Freddy !"

La voix de Quatre n’avait pas la même sonorité. Il manquait la sensation d’orchestre derrière, de musique classique et de chorale qui l’accompagnait. Il ressemblait à l’une des personnes que l’on croisait tous les jours sur Dosatz. Même le jeu des couleurs de son costume qui paraissait original sur terre était tout à fait normal par ici. “Freddy” n’était jamais venu dans ce bar, mais il semblerait qu’avec quelques touches dans l’histoire de ce lieu, on pouvait devenir soudainement le meilleur ami de tout le monde. Il avait demandé l’alcool signature de la ville, et le barman, qui le connaissait supposément comme habitué de l’endroit, lui avait fait ça en priorité. Après un tapage de main, il posa quelques pièces sur le comptoir, gagnant ainsi un prix d’ami. Malheureusement, toutes les tables étaient prises. Comment diable pouvait se reposer les jambes ?

Il put voir du coin de l’oeil une table avec ce qui semblait être des touristes. L’un d’entre eux avait un air consterné sur le visage, et l’autre était bien plus emmitouflé des draps que les vizirs d’Héra. Leur style vestimentaire ne laissait aucun doute : ils n’étaient pas des habitués de l’endroit. Il s’approcha donc de la table, dansant légèrement sur le rythme de la musique, bougeant remuant les épaules. Attrapant le dos d’une chaise libre, il demanda :

”Vous permettez ?”

Certes, ils pouvaient refuser, mais quelque chose allait certainement inciter les deux personnages à accepter. Est-ce que c’était le scénario qui voulait cela ? Suivant sa manoeuvre, avec un sourire détendu, il reprit la parole :

”C’est une belle ville sur une belle planète, hein ? Cela fait étrange la première fois. Vous m’aviez l’air un peu perdu.”

Il maintenait un sourire amical, riant un peu à la fin de sa phrase.

”Le patron est un peu brutal, en ce moment, mais c’est un chouette boui boui ici. Les rumeurs disent qu’il a des soucis avec la mafia, mais bon, franchement, ça m’étonnerait. Il a eu une engueulade avec sa petite amie il y a peu, ce qui explique pourquoi il y a davantage de danseuse en ce moment que les autres années. Cela lui occupe les pensées, ainsi. Mais dîtes donc, vous, vous avez visité quoi jusqu’ici ?”

Alors qu’on lui répondrait sûrement, il commença à boire. Le goût du Dösatz n’était pas facile à décrire, et je vous laisserais donc l’imaginer.

Cinnsylach
Cinnsylach
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 04/12/2016
Nombre de messages : 142
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Body Outshine, Illusion Smash, Eye Beam
Techniques 3/combat : Shadow Claw, Invisible Guard
Techniques 1/combat : Crown Flasher

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockSam 24 Fév 2018 - 23:30
S'il avait entendu parlé de Dösatz, Cinnsylach n'imaginait pas un monde comme celui-ci. Tout ce qu'il savait c'était que cette planète attirait les gens de tout l'univers mais sa découverte de Dösatz sembla dépasser ses espérances. Il était là où tout était fait pour attirer l’œil, et puisque le démon était assez naïf pour se laisser appâter par tout ce qui était embellit par un bon design ou une bonne publicité il s'émerveillait de cet endroit. D'ailleurs s'il n'avait pas conscience de ne pas avoir les moyens d'acheter tout et n'importe quoi, il serait probablement à l'heure actuelle en train de dépenser tout son fric pour des objets inutiles qu'un vendeur véreux aurait habilement fait passer pour les choses les plus extraordinaires du monde. Cinn ne connaissait pas grand-chose en dehors de Dark et la planète sombre n'était pas le lieu le plus propice aux découvertes technologiques. Les différents conflits détruisaient un peu tout et gelait parfois l'évolution de certaines activités, coupant certaines population du reste de l'univers, les empêchant de suivre l'actualité. Les Stins étaient pour la plupart dans ce cas là.

Cinnsylach avait l'habitude d'agir comme un enfant aux nouvelles choses qu'il découvrait, heureusement Alricaus était là pour lui rappeler l'essentiel, ce pourquoi ils étaient là. Il avait habilement rappelé à l'ombre qu'ils devaient trouver Enki en évoquant la récompense de 400 zénies qu'il avait promis à Cinnsylach s'ils réussissaient leur mission. Le Stin hocha de la tête et tapa dans son poing.

"Mmmh ! Mouais ! T'as raison ! Il faut vite qu'on retrouve ce Enki, l'achat de ce mixeur en dépends."

En fait il y avait de grandes chances que Cinnsylach perde l'envie d’acheter cet objet et l'oublierait probablement assez vite. Il suffisait que quelque chose ait l'air encore plus cool pour que ça sorte de son esprit. Alricaus avait bien fait de reparler de sa promesse, le démon était de nouveau concentré mais puisqu'ils avançaient à tâtons sur cette planète inconnue il y avait des risques pour que le guerrier à la touffe bleue soit de nouveau distrait. Il fallait à Alricaus trouver de quoi le garder concentré, et il pensa justement à se rendre dans un bar, bien qu'il n'avait pas vraiment envie de retourner dans ce genre d'endroit après ce qui s'était passé sur Dark. Cinn' le suivit sans se poser plus de question, après tout l'hybride était un peu le leader de ce duo, le rôle de Cinnsylach était simplement de l'aider dans sa quête. Il avait suggéré le nom de Dösatz comme destination, c'était déjà beaucoup. Les deux hommes se dirigèrent vers un bar où de charmantes demoiselles dansaient en tenue légère sur une grande scène afin de contenter les hommes qui avaient envie de se rincer l’œil. Ils furent inspectés par un mec baraqué à l'entrée mais à part ça ils n'eurent pas de mal à entrer à l'intérieur. Il y avait une ambiance étrange, comme si ce bar cachait quelque chose d'illégal, il y avait des types un peu louches au regard glacial et le personnel du bar, notamment le barman et les quelques vigiles comme celui de l'entrée, avaient un regard suspicieux sur tout ceux qui n'étaient pas des habitués. Bien entendu Cinnsylach ne fit pas trop attention à ça, il appréciait de se retrouver dans un tel endroit.

Dösatz c'est trop génial ! Cinnsy11

"Troooooop cool ! Tu as bien choisi ton endroit Alri' haha ha ! C'est à croire que tu es déjà venu par ici."

Cinnsylach était évidemment ravi, il aimait bien les lieux où ça bougeait et qui faisaient plaisir aux yeux. Le démon resta scotché un instant à regarder les jolis créatures qui se trémoussaient sur la piste avec un air béat, puis il sursauta en voyant Alricaus s'éloigner. Il décida de le rejoindre rapidement, tout comme lui il avait bien envie de boire un petit quelque chose alors il lui répondit rapidement en choisissant comme toujours une boisson de bonhomme.

"Pour moi ce sera un appletini."

Il avait dit ça avec beaucoup de sérieux comme s'il s'agissait d'une boisson sacré que seul les vrais héros choisissaient. Ensuite il tourna la tête vers la piste de danse en reprenant un air niais. Son corps bougeait au rythme de la musique, il s'était même mit à claquer des doigts. Puis, comme emporté par le tempo entraînant qui était joué par le morceau qui avait été choisi, Cinnsylach s'était rapproché de la piste de danse, à telle point qu'il... était carrément monté dessus pour danser avec les filles ! Mais d'une façon un peu ridicule et qui n'allait pas vraiment avec le son qui était diffusé.

Spoiler:
 

Il était tout sourire, tenta même de se frotter à une danseuse alors que le public commença à le huer et le siffler. Mais avant que la sécurité n'agisse il fut dégagé de la piste par la danseuse qui le gifla violemment et le déséquilibra au point de le faire basculer et tomber comme une merde par terre. Pas de quoi entamer son moral toutefois. Cinnsylach se releva en continuant de suivre le rythme de la musique comme si rien ne s'était passé, il se dirigea vers Alricaus sans se soucier du fait qu'il s'était bien fait remarquer. Il prit place à côté de lui et se tourna soudainement vers lui, sa tête se retrouvant vraiment proche de la sienne.

"Hey ! C'est vraiment chouette ici !!"

Il retira soudainement sa tête de là, remarquant non seulement qu'elle était trop proche de l'autre mais aussi que ce n'était pas à la bonne personne qu'il s'était adressé. Il reprit soudainement un air très sérieux et hocha de la tête pour s'excuser envers ce type qui venait tout juste de s'asseoir à leur table. A ce moment là Cinnsylach n'était plus le mec à la danse ringarde qui se foutait la honte mais redevenait le guerrier mystérieux au regard scintillant. Il croisa les bras en laissant son dos se poser sur le dossier de la chaise, passant l'une de ses jambes sur l'autre. Il répondit au nouvel arrivant.

"Nous venons tout juste d'arriver, oui. Les petits nouveaux ne doivent pas être nombreux ici pour que tu nous repère comme ça ! Nous n'avons pas visité autre chose pour l'instant, tu as quelque chose à nous conseiller ?"

Ce type qui était arrivé à leur table avait l'air d'être un habitué de ce bar, il parlait comme s'il connaissait bien Dösatz et ce bar et avait apparemment même le privilège de connaître le patron. Alricaus et Cinnsylach ne savaient pas encore si cet endroit leur permettrait de trouver Enki ou au moins obtenir des informations à son sujet mais peut-être qu'en discutant avec des inconnus ils trouveraient une piste. En tout cas Cinn' pouvait être tranquille, les vigiles n'avaient pas décidé de le jeter dehors, il avait déjà suffisamment ramassé avec sa gifle.
Alricaus
Alricaus
Autres Races
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2015
Nombre de messages : 145
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Beelzebub - Ransetto
Techniques 3/combat : Double Ransetto - Wings Wind
Techniques 1/combat : White Lightning

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockMer 7 Mar 2018 - 0:47
Regardant avec insistance les danseuses arborant la piste de dance, l’hybride eut le temps d’un cours instant, l’impression d’être retourné en enfer. Il fallait dire que l’ambiance y prêtait bien, entre les gens louches et ce qui semblait être lié à la mafia Kanasienne. Alricaus ferma les yeux un cours instant, se laissant imprégner par cette environnement revigorant. Ceci n’était qu’une esquisse de ce qu’il attendait à son retour en enfer. Il rouvrit ses yeux, son repos fut de courte durée mais cela fut largement suffisant. Il avait une mission à amener, il aurait tout le loisir de lambiner plus tard.
 
Rapidement, Alricaus commença à regretter amèrement à avoir ouvert ses yeux pendant un cours instant. Cinnsylach était en train de se dandiner au milieu de la salle, s’approchant dangereusement de la salle. La joie d’Alricaus de se retrouver ici se transforma en dépit. Il croisa les bras et soupira redoutant le pire. En toute logique il se fit huer par le public. En temps normal il aurait trouvé ça drôle, mais étant assez pressé, risquer de se faire d’un établissement où il pourrait justement trouver des informations ne lui plaisait guerre. Quoi qu’il arrive une chose était sûr : il ne le connaissait pas.
 
Il détourna son regard un cours instant, lui permettant en outre d’éviter de voir la triste fin de la dance de son partenaire. Son attention fut détournée à cause d’un mystérieux personnage qui demandait s’il pouvait prendre place à sa table. Alricaus n’eut pas le temps de commencer son investigation qu’une personne venait à lui, ce bar allait peut-être lui porter chance. L’hybride répondit en fermant les yeux accompagné d’un léger sourire.
 
« Je vous en prie ! »
 
C’est à ce moment-là que Cynn, qu’Alricaus avait presque (volontairement) oublié fit son retour, s’approchant étrangement de son nouveau partenaire de discussion. Bon, il n’y avait plus qu’à espérer qu’il ne prenne pas peur, mais en vue de son étrange accoutument il devait avoir vu des choses bien plus étranges au cours de sa vie. Bien heureusement le ton de ce dernier changea totalement reprenant son sérieux. Tant mieux, car même si l’hybride était ravi de voir les gens venir directement à lui, il ne pouvait pas s’empêcher de rester sur ses gardes. Néanmoins il savait qu’il devait se frotter à ce genre de personnes pour avancer dans sa quête. Son compagnon commença par donner un premier élément de réponses, et Alricaus se chargea donc de la compléter.
 
« On vient tous les deux d’un environnement bien différent. Donc en voyant une planète tellement lumineuse il nous est forcément difficile de nous y retrouver, alors qu’on est plutôt habituée à l’obscurité. »
 
Annonça dans un premier temps l’hybride tout en croisant ses bras. A travers ses mots il avait déjà en premier indirectement présenter les deux protagonistes que quatre venait de rencontrer. L’invité de la table expliqua des choses au sujet du patron de ce bar, montrant qu’il n’avait pas mal d’informations. Rapidement le demi-démon vit en lui un important intérêt. Quatre n’avait visiblement pas annoncé ces faits au hasard, il venait tout simplement à travers ses mots de faire comprendre à Alricaus qu’il détenait pas mal d’informations. A moins que ce dernier ne s’amuse à lancer cette information pour le fun, mais bon c’était quand même bien moins probable, et bien moins intéressant. L’hybride ne montra pas la moindre réaction aux paroles de Quatre, s’il venait à savoir qu’il était intéressé, ce dernier pourrait vouloir faire grimper plus facilement les enchères.
 
« Pour le moment pas grand-chose en effet, on vient tout juste d’arriver, et il se trouve que ce bar est notre premier point de chute ! Comme l’annonçait précédemment mon collègue nous à la recherche de quelque chose à visiter. Mais bon même si la lumière a de fières allures ici, l’obscurité appelle l’obscurité. »
 
Alricaus ne comptait pas lancer pour le moment toutes ses cartes sur la table, et attendait d’en voir plus de la part de Quatre, avant de pouvoir se diriger vers sa demande. C’est à ce moment-là que sa commande arriva, et le demi-ange put commencer à déguster sa succulente boisson. Le goût du blue-job n’étant pas facile à décrire pour un homme, je vous laisserai donc l’imaginer.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockDim 11 Mar 2018 - 1:09



Eh bien ! Il y a dix minutes tout au plus il assassinait un Kanasien en dette, et le voilà qui dialoguait avec des touristes ! C’est fou, à quel point une journée peut basculer ! La musique entraînante continuait de s’étendre dans le bar. Certains dansaient, d’autres discutaient. Il y avait cependant une certaine joie de vivre en cette belle soirée. Qu’est-ce qui était célébré, au juste ? Absolument rien du tout. En fait, c’était l’ambiance habituelle des bars de Dösatz, loins des boui-boui sombres et pleins de désespoirs de Dark ou de la Terre. La planète des lumières ne devait pas son nom uniquement aux enseignes publicitaires qui rayonnaient dans le noir, mais également à toute cette vie trouvable de partout. “Freddy” appréciait cet endroit, oui. L’artiste n’était pas une bête assoiffée de sang. Chaque personne autour de lui pouvait être une cible potentielle, après tout, mais en attendant, ils étaient également des personnes heureuses, qui pouvaient s’amuser comme n’importe qui d’autre. Il était impossible de ne pas sourire dans un endroit comme ça. Les jeunes comme les vieux se déchaînent, s’amusaient. Des couples aussi communs qu’improbables partaient réserver des chambres afin de disparaître des yeux des autres dans une folle poursuite de l’amour. Est-ce que cela allait durer ou pas ? Qu’importe, la joie du moment était reine ! On vaquait à l’hédonisme, par ici. Il y avait des Humains, des Métamols, des Démons, des Moojuus, et peut-être même, quand bien même c’est rare, un ou deux Saiyen. Ils venaient peut-être profiter de l’alcool, de la musique, ou des autres, autant des potes que des moitiés ou bien des aventures d’un soir.

”Mes remerciements !”

Quatre portait toujours son masque, celui qui cachait son vrai visage de métal. Il ressemblait toujours à un chanteur de Glam Rock blond aux yeux bleus et à la sexualité bien ambiguë. Cependant, par dessus son visage de David Bowie se traçaient les lignes fluorescentes typiques du physique des Métamols. “Freddy” se fondait facilement dans la masse, contrairement à ses deux nouveaux interlocuteurs. L’un des deux s’était sauvagement humilié en tentant de danser avec la “marchandise”, avant de se faire complètement rétamer par l’une des danseuses, avant de venir vers son compatriote, s’asseyant vraiment très proche de lui. Il était clair, en observant leurs vêtements qui tentaient pathétiquement de les rendres mystérieux, et la combinaison de menace avec un corps plutôt attractif, que c’était des Démons… enfin, l’un d’entre eux semblait bien plus lumineux que son compagnon, autant figurativement que littéralement. Enfin, ce n’était pas à un faux Métamol de juger des traits faciaux et de la luminosité presque angélique de certains des habitants de Dark. Surtout que, par ses dents blanches à lui, il devait perturber de même les gens aux alentours.

L’un des deux personnages était emmitouflé dans beaucoup trop de cape pour pouvoir habituellement respirer, ou bien au moins pour survivre à une chaleur supérieure à moins quarante degrés Celsius. Ses yeux rouges mesquins sortaient de l’ombre, mais au final, cela ressemblait d’avantage à une pyramide de couvertures avec deux lampes écarlates et une brosse à son sommet, et des jambes un peu mal placées. Mais il n’avait pas l’air d’un mauvais bougre. L’autre, la lumière, avait des petites antennes sur la tête, des cheveux blonds, et des vêtements dignes des malades d’hôpitaux. Le tas de draps répondit à sa question par l’affirmative, se rendant compte à voix haute de ô combien ils faisaient tâche parmi les fêtards, avant de demander guidage quant à de futures visites. Quatre mangea quelques cacahuètes qui étaient présentes sur la table, gratuites pour les clients, avant d’agiter le doigt dans sa direction, hochant rapidement la tête, geste typique de quelqu’un qui avait une idée mais pas encore de phrase. Il prit alors la parole, après avoir correctement avalé.

”Vous avez essayé Tropicaland ? C’est un parc d’attraction, pas énormément cher, et avec plein d’activitées possibles. Y a tout pleins de poissons, y a des toboggans… et ça se rénove, et tout ! Tous les mois il y a des nouveaux trucs… Enfin, en ce moment, un peu moins. J’suis pas super sûr, hein, mais si je me souviens bien le parc appartient à Stinger Industries. Et… on m’a dit qu’ils avaient quelques problèmes en ce moment. Y aurait eu un crash de vaisseaux, récemment, aux infos. Le vaisseau aurait des emblèmes de l’industrie, et des corps de membres du personnel. Bon, enfin, il y a peut-être pas de rapport, hein, mais c’était un gros vaisseau ! Ils ont certainement perdu pas mal d’argent avec ça… et de personnels… Cela ne les conduira pas à la ruine, cependant… Enfin, je digresse !”

Le deuxième, qui avait l’air bien plus sympathique avait ajouté au dialogue de son camarade un petit discours sur le fait qu’ils étaient attirés par la lumière de par leur milieu de naissance : les ténèbres. Quatre aurait certainement pu mieux formuler cette phrase. Lui mettre un meilleur grain de poésie. Mais l’heure n’était pas venue à la critique des dialogues des êtres qui l'environnent. Peu de gens étaient le premier rôle, après tout. Et… “Freddy” souhaitait prendre du bon temps, après tout.

”Vous êtes des Démons, hein ? C’est très facile à voir. Mais je ne savais pas qu’ils provenaient d’un monde si “sombre”. Dark porte bien son nom, alors… Enfin bon, les Démons c’est comme tous ceux qui restent par ici, hein ? Ils sont là avec leur culture pendant un mois ou deux, puis ils s’habituent à la ville. C’est vraiment multiculturel, Dösatz, vous savez ? Je pense que vous pouvez trouver du meilleur Bourgogne ici que sur Terre !”

Il termina son verre, alors que le Démon éclairé continuait sur la demande d’endroits à visiter. Cependant il termina sa phrase par un “l’obscurité appelle à l’obscurité” assez cryptique. “Freddy” se mit à le regarder, souriant d’une façon mesquine, comme quelqu’un qui avait compris le double sens.

”Vous cherchez un bordel, hein ?”

Avant qu’ils ne puissent répondre, le faux métamol pencha sa chaise en arrière, appelant quelqu’un.

”Hé, Mich-Mich !”

”Ouais ?”

”Tu connais des bons coins pour se soulager le bas ventre ?”

”Bah, euh… La caverne ? Le Tiss-land ? Ou, euh… T-T’sais, là, les cabarets de la Leixy, là ?”

”Ouais, ouais, ok. Merci !”

L’interlocuteur, un Saiyan qui avait réussi à associer un double-menton avec des muscles d’athlète, lui fit un signe d’approbation, ce à quoi Quatre répondit de même. Est-ce que "Freddy" l'avait déjà connu ou bien ce personnage n'existait pas dans sa vie jusqu'à présent ?

”Bon, vous avez noté ? Moi je peux pas aider, j’ai autre chose à faire, mais bon… Cependant, un conseil, d’après des potes : les pourboires coûtent bonbon si vous usez pas de préservatifs.”

Il se mit à rire un peu.

”Au passage, mon nom est Freddy Prince, ravi de faire votre connaissance ! Et... vous êtes ?”

Il avait toujours l'air sympathique, mais l'était-il vraiment ?


Cinnsylach
Cinnsylach
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 04/12/2016
Nombre de messages : 142
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Body Outshine, Illusion Smash, Eye Beam
Techniques 3/combat : Shadow Claw, Invisible Guard
Techniques 1/combat : Crown Flasher

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockMer 14 Mar 2018 - 0:28
Cette place semblait être l'endroit idéal pour quiconque avait un besoin de se relaxer, oublier une sale journée. Voir ces filles danser était on ne peut plus plaisant et si on n'y faisait pas trop gaffe on pouvait très vite se laisser aller. Cinnsylach était allé un peu trop loin dans sa démarche, le démon avait tendance à trop s’imprégner des ambiances festives et il arrivait parfois qu'il se lâche un peu trop. Heureusement, Alricaus ne lui en voulait pas, il ne l'avait pas vu. Ou plus tôt, il avait fait semblant de ne pas le connaître. Pas de soucis pour le Héros aux yeux scintillants, la honte était une chose avec laquelle il pouvait vivre. Il avait déjà oublié ce qu'il venait de se passer, préférant se concentrer un peu sur ce qui se passait de sérieux dans ce bar. Tiens, d'ailleurs, que s'était-il passé ? Rien du tout ! Absolument rien du tout.

Le Stin et l'hybride la jouait défensive en ne dévoilant pas tout de suite ce qu'ils cherchaient, la synchronisation de leurs réponses avaient été telle qu'on pouvait imaginer qu'ils s'était mit d'accord avant de parler. Pourtant non, ils n'avaient pas discuté du fait qu'ils ne devaient pas dévoilé directement leurs intentions à n'importe qui. Comme quoi, ils se connaissaient depuis peu mais ils étaient déjà sur la même longueur d'ondes. Bon, pas lorsqu'il s'agissait de s'humilier devant la foule, on vous l'accorde. Les réponses du nouvel arrivant allait peut-être les faire céder. Tropicaland. Ce mot était déjà capable à lui seul de stimuler l'imagination de ceux qui l'entendaient. Il évoquait un milieu tropical, une zone ensoleillé de la taille d'un pays entier, ou juste une île, il n'y avait pas besoin de plus pour faire rêver après tout, et sans doute un endroit parfait pour prendre du bon temps. C'était le mot qu'avait utilisé le sosie de Bowie et ce n'était certainement pas pour leur raconter une histoire vécue sur Mars qu'il avait parlé de cet endroit. Non, il semblait réellement vouloir leur indiquer un lieu sympa à visiter et celui-là avait l'air vraiment cool. Un parc d'attraction, des toboggans, des poissons... Il y avait tout pour attirer des touristes, mais surtout tout pour plaire à ce grand enfant qu'était Cinnsylach. Ce dernier, bras croisés, tentait de contenir en lui le feu de joie qui s'embrasait en lui, rien qu'à l'idée de faire un tour de toboggan il en avait des palpitations. Il avait brièvement regardé Alricaus, échangeant son regard mystérieux d'il y a une demi-seconde par deux demi-cercles adoucit par son excitation, un signe que le demi-démon pouvait aisément interpréter par un "allez on va à Tropicaland steupléééé ??? ". Mais Alricaus devait garder son sérieux et Cinn' resta calme, reprenant rapidement le regard de braise qu'on lui connaissait. Il retourna sa tête vers l'inconnu qui avait prit place à leurs côtés, essayant de rester le plus tranquille possible, ne laissant rien transparaître de ce qu'il ressentait, l'air impénétrable.

"Tropicaland ? Hmmm... Ça m'a l'air d'être un lieu intéressant... N'est-ce pas ?"

Il s'était encore tourné vers Alricaus pour le regarder sur ses derniers mots, insistant sur le fait que Tropicaland l'intéressait beaucoup. Mais ce parc d'attraction pouvait peut-être les aider dans leurs recherches, qui sait ? On ne savait pas grand-chose de cet Enki, peut-être qu'il travaillait là-bas, en couverture de ses méfaits ? En tout cas Cinnsylach avait réussi à rester calme, il était cool après tout, comme on pouvait le voir par ses habits et son regard trop dark. C'était d'ailleurs pour ça qu'il buvait son appletini, la boisson des bonhommes, avec tout ce qu'il faut de pomme pour pas qu'on sente trop l'alcool. Cinnsylach bu une gorgée de son verre en attendant la réponse de Alricaus, il répondit tout de même à l'imposteur qui avait un déguisement parfait de Metamol.

"Un démon, oui. Mais plus particulièrement un Stin. Nous ne sommes pas nombreux mais nous savons faire peur si vos voyez ce que je veux dire..."

En fait ce qu'il voulait dire était exactement ce qu'il venait de dire : les Stin étaient un peuple, une minorité de démons qui s'amusaient à faire peur aux gens. Il n'y avait donc pas de double sens mais les mots de Cinnsylach pouvaient porter à confusion, d'autant plus qu'il les prononçaient sérieusement. Il avait beau être un Héros de son peuple, un type super classe qui a deux épées qui brillent, il n'en n'était pas moins un naze des plus redoutables, et ça il se gardait bien de le dévoiler... Bien que sa dernière prestation sur scène ait pu faire tombé une partie du mystère. L'ombre ne cachait pas le fait d'être un Stin, en fait il en était plutôt fier, ils n'étaient tellement pas connus qu'il n'allait pas louper une occasion de faire connaître son brave peuple.

Puisque leur nouvel ami s'était lancé dans une liste de lieux sympas à visiter, il évoqua un endroit capable de soulager n'importe quel individu possédant des parties génitales et qui avait envie de s'en servir. Sur le coup, Cinnsylach resta figé, il se demanda un instant si la conversation n'était pas allée trop loin sans qu'il s'en rende compte. Mais à vrai dire, l'idée de rencontrer des demoiselles capable de l'envoyer au 7e ciel le branchait bien. Il ne su en revanche trop quoi répondre, il termina son verre et le posa sur la table basse qu'il y avait devant lui, faisant grincer son siège de velour au moment de se plier vers l'avant. Il garda cette position pour poser ses coudes sur ses genoux, joignant ses mains, croisant les doigts en prenant un air très sérieux, limite intimidant comme un mafieux. Ça pouvait être efficace, ça avait déjà fonctionné pour faire fuir les gamins qui lui balançait des cailloux l'autre fois.

"Écoutes... C'est très intéressant ton truc mais quand on parlait d'obscurité on pensait pas vraiment à ça en fait. Mais je prends note quand même... On sait jamais."

Il garda un regard fixe sur ce Freddy, tout en prenant quelques cacahuètes lui aussi, il manqua de peu le bol mais fit comme si de rien n'était. L'ombre se balança en arrière pour s'adosser de nouveau à son siège, avalant les pois de terre avec la coquille. Il n'en n'avait jamais mangé auparavant donc il ne savait pas comment ça se dégustait mais il ne fut pas dérangé par cette erreur. Après tout un mec qui mange les coquilles c'est badass non ? Mais puisque Freddy s'était présenté, le démon aux yeux scintillants fit de même.

"Moi c'est Cinnsylach, mais on m'appelle plus simplement Cinn."

Il avait toujours l'air très sérieux et limite intimidant, mais l'était-il vraiment ?
Alricaus
Alricaus
Autres Races
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2015
Nombre de messages : 145
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Beelzebub - Ransetto
Techniques 3/combat : Double Ransetto - Wings Wind
Techniques 1/combat : White Lightning

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockDim 18 Mar 2018 - 19:58
La douce recherche dans ce bar avait commencé, dans une atmosphère bien différente de ces dernières aventures. Accompagné par son actuel partenaire, et d’un être bien étrange, une conversation démarra. Ne cherchant pas trop à en dévoiler sur lui, le démon resta vague dans ses propos, attendant de voir ce que compter proposer Quatre, histoire d’en savoir bien plus sur cet être gris.
 
Il commença par proposer un parc d’attraction. Sur le principe c’est sympathique, mais disons qu’Alricaus ne se voyait pas spécialement effectué ce genre d’activité. Il tourna sa tête en direction de Cinn, se disant que vu le personnage, il pourrait trouver un soudain intérêt pour ce genre de choses. Néanmoins, cela pourrait être un excellent moyen de passer du temps avec Gohen. Et il n’eut fallu pas plus de temps pour que le démon annonce la couleur, en se montrant intéressé. L’hybride étant relativement pressé, il n’espérait donc pas perdre du temps en se rendant dans ce genre de lieu. Alricaus en profita pour donner donc son avis.
 
« En effet ça semble un lieu intéressant, dommage qu’on est pas le temps pour s’amuser. »
 
Alricaus préféra couper court aux idées que pouvait se faire Cinn. Néanmoins il garda de côté le nom de ce lieu qui pouvait être intéressé plus par son background. Des récents évènements tragiques se sont déroulés portant préjudice à ce qui semblait être des membres emblématiques du parc. Néanmoins, il n’avait aucune envie de se fourrer dans des histoires qui ne le concernait pas, à moins que le crash de ce vaisseau soit une résultante d’une action d’Enki. Mais bon, la probabilité était trop faible pour être intéressante.
 
Quatre via sa grande ingéniosité avait compris que ses deux interlocuteurs étaient des démons. Néanmoins, il n’avait pas totalement raison envers Alricaus, qui était autant démon qu’ange par le sang, mais via son vécu, se rapproche tout de même bien plus d’un démon. Son compagnon de voyage ne perdit pas de temps, et donna plus de précisions sur ses origines. L’hybride ne comptait pas faire la promotion de sa propre race étant donné qu’elle était très mal vu, de chaque côté. Alricaus ne fit qu’acquiescer aux propos de quatre, préférant le silence comme réponse. Il ne comptait pas plus faire l’apologie de son passé dans le monde des démons, préférant rester, pour le moment, un simple démon aux yeux de quatre.
 
La conversation dérapa, et l’invité de la table commença par faire des recherches pour un bordel. Alricaus ne put s’empêcher de rire en voyant ce dernier partir vers ce genre de trucs. Il regarda Mich-Mich qui semblait avoir une connaissance approfondis de la chose. Il évoqua à un moment Leixy, provoquant un nouveau sourire sur le visage du demi-démon, se rappelant de ses récents débats avec cette dernière. Il n’eut pas eu besoin d’intervenir, Cinn étant le premier à donner une réponse. Cette-fois si sa motivation était moins forte, pourtant il semblait avoir un réel intérêt avec ce qui mouille. Puis vint finalement, mais un peu tardivement le moment des présentations. Alricaus laissa dans un premier temps le stin le faire, avant d’y aller à son tour.
 
« Pour ma part mon nom est Alricaus, et on m’appelle juste Alricaus. »
 
Une présentation bien sommaire pour sa part. La conversation étant bien lancé à présent, il se devait de la diriger vers son objectif. En voyant la conversation, il semblerait bien que Freddy avait une bonne connaissance de la planète, ainsi qu’un cercle de fréquentions fournis. Tout portait à croire qu’il était le client idéal pour lui fournir ce qu’il avait besoin. Il pouvait donc bien s’approcher de son but. Alricaus qui était bien resté silencieux pendant la réponse du métamol, se décida de répondre à son tour.
 
« Comme l’a très bien expliqué mon compagnon, nous ne sommes pas venus ici pour assouvir nos désirs. On est là pour rechercher quelque chose de bien plus sombre qu’une partie de galipette. On a entendu dire qu’un certain démon, Enki, se trouvait sur la planète Dosatz. On aimerait bien profiter de notre séjour sur la planète pour partager un peu de notre temps avec lui. Aurais-tu entendu dire des informations à son sujet ? »
 
Alricaus avait finalement lâché son nom, ne voulant donc pas perdre de temps. Néanmoins il avait fait le choix de détourner un peu la réalité. Il n’avait aucune idée de la présence du démon sur la planète. Freddy devra lui répondre normalement indirectement à cette question via sa réponse. Ce qui lui donnera déjà quelques informations d’entrée. Il n’avoua pas non plus que sa principale raison était bien entendu Enki, histoire de ne pas montrer un trop fort intérêt à son égard.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockDim 25 Mar 2018 - 0:41

Ainsi donc, on ne voulait pas aller à Tropicaland tout de suite ? Étranges, ces touristes. Ils ne souhaitaient pas aller se détendre dans un lieu sous marin. Les différentes espèces de poissons et de mammifères marins ne les intéressaient pas. La gorgue serpentine, créature préférée des visiteurs de la planète et du lieu n’allaient pas être observée par deux nouvelles paires d’yeux aujourd’hui. Enfin, dire qu’ils ne voulaient pas y aller était une conclusion trop rapide. En effet, la coupe de cheveux hirsute aux yeux rouges avait regardé d’un air suppliant son pauvre acolyte qui devait en fait être son babysitter. Ce même garde-gamin au visage bien éloigné de celui de Gargamel devait gagner bien peu à s’acagnarder à une corvée si moyennement galvanisante. Beaucoup de mots compliqués pour dire que Quatre était bien amusé de voir un adulte se faire surveiller par un autre de cette manière. C’était un maigre instant que celui qui s’était déroulé sous ses yeux, car le Démon aux yeux rouges tentait désespérément de garder sa façade sérieuse. La différence d’expérience dans les jeux d’acteurs de Quatre et celui qui se nomma alors comme un Stin. Un “Stin”… cela ressemble à “sting”. A sting. Une pointe. La pointe dans l’épine du pied de son camarade… oh oh ! On dirait bien que la vie faisait un joli travail dans les jeux de mots subtils que l’on pouvait trouver ici et là. Le nombre s’était choisi son nom en rapport avec la mort des pays d’Asie. Après tout, ceux-ci avaient eu un certain charme pour montrer les choses... différemment des états de l’Ouest. Autre monde par ci, vie éternelle par là, et toujours un seul et unique dieu. La réincarnation était tellement plus imaginative ! Et puis, c’était sans compter leur approche au dessin. La tapisserie Bayeux avait un certain charme, mais qu’est-ce qui vaut la peinture à l’encre ?

”En toute honnêteté, j’ai vu bien pire que vous, sur cette planète. Considérez-vous rassuré, car personne ne vous empêchera de profiter de la ville comme il se doit !”

Ainsi avait-il répondu à celui qui disait faire peur. “Freddy” n’était pas bien terrifié par le pauvre Démon aux cheveux hirsutes. En fait, la pâleur de son camarade pouvait bien plus lui faire peur. Ses gestes calmes, son visage désabusé, témoignant d’une maîtrise de la situation au moins plus grande que celle de son camarade. Il n’en était pas moins qu’il risquait de s’attirer des adorateurs par son visage en permanence entouré de scintillements, ou bien des coups à cause de son air suffisant. Mais le Masque de Fer au visage de fausse peau était bien plus capable de se maîtriser que certains autres des personnes qui voyagent au sein de cet univers. En particulier quand il était en vacance. Cela lui rappela qu’il lui faudrait peut-être aller donner à son cher patron sa dernière trouvaille. Un système ECHO tout neuf de quelqu’un qui cherchait un mégalomane qui s’avérait parler comme Le Beau Jack, avec la même voix que lui, et que cela était enregistré sur un appareil comme ceux que le directeur d’Hyperion possédait. Enfin, cela pouvait attendre. Non ?

Les deux compères ne souhaitaient pas aller s’humidifier un peu dans des endroits bien trop chauds. C’était compréhensible. Enfin, s’ils souhaitaient aller quelque part, ils devraient peut-être être un peu plus clair. Quatre n’avait-il réellement pas compris ? Ou bien s’amusait-il simplement à mettre un léger mal à l’aise dans leur conversation ? D’autant plus que le Stin semblait bien apprécier de pouvoir s’y retrouver s’il avait besoin d’une personne proche de sa peau pour une nuit ou deux. Enfin, les cheveux en pique témoignent toujours d’une mauvaise personnalité dans la plupart des oeuvres. Tous le même archétype...
Enfin, vint le moment des noms. Le premier à se nommer fut le moins bien habillé, suivi de son camarade au teint peu sombre.

”Pas bien rigolo, tout cela. Vous voulez pas que je vous appelle “Al”, ou bien plutôt “Cahusse” ? Ou alors… “Rica” ! Cela sonne bien, non ?”

Il fallait bien une première fois pour chaque chose. Pour se faire des amis, il n’y a rien de tel qu’un petit surnom. En effet, Alricaus “Alricaus” Alricaus faisait tâche sur les cartes d’identité, et la prononciation était bien plus ennuyeuse que la barbe simple qu’était de toujours se référer à son nom de naissance. L’autre s’appelait Cinnsylach et se surnommait Cinn. “Sin”. Un démon qui s’appelait “péché”. Cocasse. Enfin, voilà le dépôt de nom. Ils cherchaient un dénommé Enki. “Freddy” fit à nouveau pencher sa chaise vers l’arrière, pour s’adresser à nouveau à Michel.

”Hé, Mich-Mich ! Ils cherchent Enki !”

”La salope ?”

”Non, l’autre Enki !”



”...La salope ?”

Le faux métamol se mit à ricaner avec son camarade face à la blague, avant que Quatre ne se remette face à ses camarades. Ce dernier termina son verre, avant de croiser les mains sur la table, reprenant un air sérieux, avec un sourire toujours visible.

”En vérité, messieurs, il se pourrait que vous ayez à attendre. Enki possède un bar non loin de là, et certains disent le voir de temps à autre, mais en vérité, il n’y est pas. Il aurait disparu depuis un bon moment, n’apparaissant que tous les six mois… si on est chanceux. Personne ne sait ce qui l’empêche d’être plus actif dans sa vie sur Dösatz. Peut-être qu’il est occupé ? Peut-être qu’il est mort ? On ne sait pas vraiment. Mais si vous souhaitez le trouver tout de suite, il vous faudra une grande patience.”

Il semblait avoir pris une allure un peu tristounette. Comme s’il avait de la peine pour ceux qui cherchaient une cause perdue.

”Après, rien ne vous empêche de continuer votre quête, hein ? Mais à votre place je ferais autre chose. Peut-être visiter la planète, qui sait ? Ou bien recherchez-vous quelque chose d’autres ?”

Cinnsylach
Cinnsylach
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 04/12/2016
Nombre de messages : 142
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Body Outshine, Illusion Smash, Eye Beam
Techniques 3/combat : Shadow Claw, Invisible Guard
Techniques 1/combat : Crown Flasher

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockVen 30 Mar 2018 - 17:04
Malgré l'insistance de Cinnsylach, Alricaus n'avait pas l'intention de se rendre à Tropicaland. Il n'arrêtait pas de repousser les envies de s'amuser du Stin qui, découvrant autre chose que Dark en parcourant les planètes avec lui, pouvait s'émerveiller de tout et se laisser distraire très facilement. Mais Cinn avait fait la promesse d'aider son camarade dans sa quête, et la récompense qu'il aurait en échange était suffisante pour qu'il n'en fasse pas qu'à sa tête. Si le guerrier à la touffe bleue n'avait pas de mal à exprimer ses envies, il pouvait se montrer beaucoup plus sérieux lorsque la situation l'exigeait. Il savait ce qu'il avait à faire mais pour le moment ils étaient bien loin d'atteindre l'objectif qu'ils s'étaient fixés à la base. L'ombre se préparait à agir à tout moment, et son rôle s'apparentait plus à une sorte de garde du corps qu'un élément perturbateur susceptible de faire capoter la mission. Si l'attitude du Stin pouvait suggérer qu'il n'était pas fiable, il n'avait pourtant pas été un fardeau pour Alricaus jusqu'ici, bien au contraire.

Reprenant son sérieux, Cinnsylach avait tout de même freiné ses envies de divertissement. Il assura au supposé Metamol que s'ils étaient venus ici voir des filles danser, ils n'avaient pas pour objectif de tremper le biscuit dans un bordel, bien que ça pouvait certainement être un lieu génial pour ça. Difficile de dire si c'était une blague de sa part ou s'il avait mal compris, en tout cas ça n'avait fait rire ni Alricaus, ni Cinnsylach. L'homme aux antennes, qui jusque là jouait une sorte de jeu avec Freddy pour ne pas complètement dévoiler leurs intentions, fini par avouer ce qu'ils recherchaient précisément. Une étape importante si l'on voulait avancer dans l'histoire. Cinn resta silencieux de son côté, il jeta un simple regard à son compagnon et resta concentré. Ses yeux couleurs rubis se plantèrent dans celui du troisième personnage qui était toujours si à l'aise, le démon ne laissa rien transparaître de se qu'il avait en tête. Il se demandait en effet pourquoi Alricaus avait prétendu qu'ils savaient qu'Enki se trouvait ici, alors qu'en fait ils n'avaient absolument aucune idée de sa position. Mais le Héros à la cape trop stylée ne fit aucun commentaire, se disant que son acolyte avait sans doute quelque chose derrière là tête, il n'avait pas de raison de mentir à celui qu'il avait employé, surtout que c'était Cinn qui avait eu l'idée de rejoindre Dösatz. Il ne faisait aucun doute que le demi-ange cachait encore son jeu face au Metamol.

Face à leur refus d'aller se détendre auprès de ravissantes demoiselles, préférant continuer leur quête plutôt que de s'attarder sur ce genre de choses, Freddy resta sans réelle réaction. Il s'arrêta par contre sur le patronyme d'Alricaus en s'amusant avec celui-ci. Vint ensuite un moment important, celui de savoir si le coup du demi-démon avait fonctionné en prétendant qu'ils savaient que Enki était ici. La réponse ne se fit pas attendre, Freddy parla encore à ce Mich-Mich et ils ricanèrent ensemble, comme si le démon qu'ils recherchaient n'avaient pas l'air d'être quelqu'un de très terrifiant. En tout cas, c'était l'impression que cela donnait à Cinnsylach. Le plus surprenant en fait dans tout ça, c'était que Enki avait bien un rapport avec Dösatz ! Quelle coïncidence, alors que le Stin avait au départ donné cette destination à son compagnon par pur hasard, juste parce qu'il avait entendu que cette planète était un endroit qui attirait beaucoup de monde. Ainsi, Enki était bel et bien ici ? Il n'était en tout cas pas un inconnu pour Freddy apparemment... Ou du moins, cet Enki n'en était pas un. Il pouvait avoir plusieurs personnes à porter ce nom, c'est vrai, il semblait d'ailleurs en connaître au moins deux. Ils venaient même d'apprendre quelque chose : le démon qu'ils recherchaient était apparemment une salope. Intéressant. Ou pas.

"On est au bon endroit."

Cinnsylach garda un air mystérieux, s'étant simplement retourné vers Alricaus pour lui dire ces quelques mots sur un ton neutre. Il était assez content d'avoir trouvé la bonne planète, ils faisaient un grand pas en avant pour retrouver Enki, mais la suite pouvait matraquer tout optimisme. En effet, Freddy raconta qu'on ne voyait plus trop le démon par ici, qu'il ignorait ce qu'il faisait pour ne pas être présent dans son bar et supposa même qu'il soit mort. Ce n'était pas très encourageant et il conseilla au duo de faire autre chose en attendant d'éventuellement tomber sur lui. Cinnsylach fut encore une fois le premier à prendre la parole.

"Hum... Et grâce à tes connaissance sur Dösatz, tu ne saurais pas s'il y a quelqu'un que l'on peut rencontrer qui aurait été en relation avec Enki ? Une indication sur le bar pourrait aussi être très intéressante."

Le guerrier aux bandages suivit Alricaus en ne dévoilant pas le pourquoi ils recherchaient Enki, il se douta d'ailleurs que  celui qui avait des ailes d'anges aurait envie de faire un tour dans ce fameux bar. Peut-être que l'homme qu'ils recherchaient n'y était pas mais ça faisait une excellente piste tout de même. Malgré les explications de Freddy il y avait peu de chances que Alricaus abandonne.
Alricaus
Alricaus
Autres Races
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2015
Nombre de messages : 145
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Beelzebub - Ransetto
Techniques 3/combat : Double Ransetto - Wings Wind
Techniques 1/combat : White Lightning

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockJeu 5 Avr 2018 - 1:52
La conversation avançait alors que les filles continuaient à danser dans relâche sur la piste de dance, pour le plaisir des yeux de la gente masculine, du moins on va dire majoritairement pour éviter de tomber dans un débat sur les genres. Alricaus qui s’approchait du but, ne pouvait s’empêcher de profiter de l’instant présent, car en plus du fond visuel il faisait face à un mélange d’individus bien étranges. Entre Cinn le démon qu’il devait payer pour ses services, et qui ironiquement au final semblait agir comme un enfant, et qui hélas n’arriva pas à impressionner l’autre interlocuteur. Vouloir faire peur à un mec qui se nomme Freddy, c’était sans aussi cohérent que de tenter de choquer Claire.
 
L’hybride c’était ensuite présenter, et rapidement le métamol décida de jouer avec son nom. A vrai dire, cela laissait le demi-démon complètement indifférent. Il pouvait même l’appeler Chaussette s’il ne souhaitait, ce n’était qu’un nom après tout. Il existait bien une multitude de mots différent pour désigner une même chose, en avoir différents pour lui ne le choquait pas plus que ça. Alricaus tourna son regard un cours instant vers le démon qui ne sembla pas rajouter une couche. Etrange, il pensait qu’il allait monter au surenchère, et lui trouver un nom bien mauvais. Mais bon tant mieux, cela avait faire gagner du temps à Alricaus qui n’aurait pas écouter une discussion totalement dénué d’intérêt.
 
« Je te laisse l’honneur de décider de la manière dont tu veux m’appeler, du moment que cela te convienne. »
 
Alricaus ne rentra pas dans le jeu, et resta donc assez fade. Il n’était pas là pour chercher des amis, mais dans le but de retrouver Gohen. Pour lui tout ceci n’était pas un jeu, et prenait à cœur sa mission qu’il c’était lui-même confié. Sa nature assez distante constatait vraiment avec celle du Stin qui semblait être son exact opposé à cette table.
 
Il fallait bien se lancer dans les choses sérieuses, et finalement l’hybride y arriva alors que Cinn semblait assez interrogatif. Alricaus n’avait forcement pas consulté avant ce dernier, et tenta de jouer sur un terrain légèrement glissant. Mais bon cela rendait les choses d’autant plus intéressant, si on rajoutait quelques doses d’imprévisibilités, même si au fond, Alricaus n’avait qu’une seule envie : en finir. Et par chance on arriva sur des informations sur le fameux Enki. Ils parlèrent d’abord d’une salope. Serait-il en train de dire cela car il était une vraie ordure ? Cela n’était pas totalement impossible, surtout si ce dernier arrive à tenir prisonnier le roi déchu des démons.
 
Freddy annonça qu’il était en possession d’un bar. Bingo, il avait l’information qu’il lui fallait. Alricaus cherchait à être le plus neutre possible, mais il ne put s’empêcher de sourire suite à cette bonne nouvelle. Néanmoins il était actuellement de voyage, ce qui était fort fâcheux. Pas grave, il n’avait jamais été aussi près du but. Le demi-ange posa sa main sous son menton, et resta pensif. Comment allait-il faire pour pouvoir atteindre directement ce dernier ? En soit il fallait déjà son adresse, c’était tellement évident en soit que cela lui avait presque échappé de la tête, et fort heureusement son..  tada assistant était là pour poser la question à sa place. Alricaus regarda tout autour de lui, et subitement une idée lui vint à la tête. Il fixa alors du regard Freddy et prit de nouveau la parole.
 
« Serait-il possible qu’un endroit soit en vente ou en location aux abords de ce dit bar ? J’aimerais aussi acheter massivement divers boissons, et de matériels divers qui peuvent être utile pour l’ouverture d’un nouveau bar ? »
 
Voilà une demande des plus étranges de la part d’Alricaus. Il semblerait qu’il avait trouvé un moyen de potentiellement atteindre Enki. Il y avait de fortes chances que ce bar soit pour lui une source de revenue habituellement importante. Si ce dernier apprend que son lieu de travail, ou de couverture subit de la concurrence, il était quasiment certain que ce dernier allait directement venir à lui. Cela pourrait lui prendre du temps, mais au moins cela l’occupera pendant un moment. Et le meilleur moyen pour être tenue au courant des évènements dans le coin était sans doute d’être soit même le barman.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockVen 13 Avr 2018 - 15:34

Le blond blanc aux cornes qui ressemblaient davantage à des antennes n’était pas quelqu’un de bien drôle. Il laissa “Freddy” l’appeler comme il le souhaitait, n’affichant aucune préférence. C’était bien sa veine : les touristes qu’il rencontrait étaient un immature amas de vêtements ainsi que son gardien légal et terriblement blasé. Mais il s’était engagé dans la conversation avec des personnages aussi bas de gamme et peu intéressants, alors il allait devoir continuer son jeu. Les deux individus ressemblaient davantage à un duo de SitCom des années mille, par leurs personnalités opposées. En fait, il suffisait d’ajouter des rires pré-enregistrés à la fin de leur dialogue, et peut-être que le malaise qu’ils donnaient à la scène serait diminué. Un peu de paix pour la caméra. Mais cet ajout se résumerait à obliger les spectateurs à rire aux choses que les auteurs trouvaient eux-même drôle. Et ces premiers n’étaient pas des idiots, tout de même ! Ils savaient ce qui était drôle et ce qui ne l’était pas. Quand Quatre regardait le spectacle en face de lui, il ne trouvait rien de drôle. Mais il faisait mine de sourire. Après tout, voir les réactions des autres était toujours une forme d’occupation. Le visage de fer au masque de chair improvisait ses dialogues et ses gestes régulièrement avec dans la tête l’idée de voir ce qui suivrait de la part de ses camarades d’histoire.

”Quelqu’un qui aurait eu une relation avec Enki ?”

La face de ferraille cachée par un rideau de peau ne s’était pas posé la question. Cependant, les rares visions qu’il avait pu avoir de ce ridicule personnage l’avait placé en compagnie d’un robot qui appréciait boire de l’alcool, ainsi que de la scientifique humaine de renom Bulma Briefs. Cependant, celui qui était déguisé en un blond blanc aux yeux bleus ne s’était pas davantage renseigné sur la bimbo bâtarde qu’était celle qui vendait tant d’inventions pour se remplir les poches. La rumeur disait qu’elle était de mèche avec un certain Saiyan qui ressemblait étrangement au tyran actuel de deux des planètes les moins avancées économiquement de cette galaxie : Majin Végéta, qui gouvernait du haut de son mètre soixante quatre. Ce que les rumeurs ne disaient pas, mais qui était certainement vrai, était que ce tyran avait une montagne de coussins pour soulever son postérieur afin de pouvoir toucher au moins les accoudoirs de son trône. Mais passons. L’heure n’était pas de flamber un nain mais plutôt d’indiquer la position d’un alcoolique souffrant de satyriasis.

”La personne qu’il vous serait plus utile de chercher est très certainement Bulma Brief. Je doute que vous ne la connaissiez pas. Je me demande si ses inventions lui ont permis d’améliorer le service fourni à la clientèle.”

Il lança une poignée de pièces en arrière, vers le comptoir. Quelques secondes après, un verre rempli de l’alcool signature de la planète lui tomba dans la main, envoyé depuis  derrière lui. Il but un coup tout en écoutant ce qu’Al avait à dire. Il souhaitait ouvrir un bar aux alentours de ce même bar, et cherchait à s'approvisionner. Avec beaucoup de dignité, le faux Métamol posa le récipient sur la table, et se racla la gorge un instant avant de prendre la parole.

”Sans vouloir être offensant, Al, c’est une très mauvaise idée. La plupart des habitués iront directement chez Enki sans passer par chez vous. Poser un bar face à un autre est complètement stupide. Après, si vous dîtes que c’est un “pub”, et que vous donnez à votre bière une touche Irlandaise, vous pouvez peut-être gagner de la clientèle. Mais, cela ne servirait pas à grand chose. C’est un investissement qui n’amènera à rien, même. Vous perdrez de l’argent. Et puis, il n’y a pas d’endroits en location aux environs. Et les frais de transports peuvent coûter plusieurs milliers de Zénies...”

Il se pencha un peu en avant, posant ses coudes sur la table, croisant ses doigts, et posant son menton dessus.

”Cependant, ce qui ne m’étonnerait pas, c’est qu’ils embauchent. Les disparitions fréquentes du patron font qu’il doivent manquer beaucoup de personnel. Et puis, vous avez de quoi séduire la clientèle féminine. Les jeunes aiment beaucoup les Démons de nos jours, c’en est presque ridicule. Mais je ne suis pas là pour juger les goûts des lycéennes, ah ah ah !”

Il stoppa son rire dans son élan. Ah la la ! Quel jeu d’acteur incroyable. Il s’en irait prendre son Oscar après cette discussion. Son air reprit alors un minimum de sérieux.

”Si vous cherchez à vous rapprocher le plus possible d’Enki, le mieux serait de gagner sa confiance et non de chercher à lui faire de la concurrence. Après, je ne sais si vous avez un différend avec lui, mais vous semblez être particulièrement intéressé par le personnage. Mais bon, il a une réputation de charmeur d’homme. Je ne saurais que vous dire bonne chance, pour ce coup là.”

Il repoussa en arrière sa mèche blonde et frisée.

”Croyez-en mon expérience. Il vaut mieux se mettre du bon côté des personnes si l’on veut obtenir d’eux des renseignements. Ou bien il faut savoir se servir d’une perceuse, mais là, cela deviendrait fortement dégoûtant ! Ah ah ah...”

Il termina son verre. La conversation allait à son rythme. Quatre attendait la participation des autres.



Cinnsylach
Cinnsylach
Demon
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 04/12/2016
Nombre de messages : 142
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1120

Techniques
Techniques illimitées : Body Outshine, Illusion Smash, Eye Beam
Techniques 3/combat : Shadow Claw, Invisible Guard
Techniques 1/combat : Crown Flasher

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockSam 21 Avr 2018 - 17:27
Maintenant beaucoup plus sérieux, Cinnsylach essayait de faire avancer la conversation, chose qui n'était pas aisée avec Alricaus qui voulait cacher un peu son jeu. Le Stin était cependant concentré, et il fallait le noter parce que pendant qu'ils discutaient il pouvait très bien se laisser aller et avoir l'esprit ailleurs. En plus avec ces femmes en petites tenues qui dansaient sur la piste de façon sensuelle il y avait de quoi le divertir. Peut-être que le demi-démon avait suffisamment rappelé à l'ordre l'ombre pour qu'il soit plus sérieux. Est-ce que ça allait faire les affaire de Freddy, qui semblait tenir à prendre du bon temps ici en prenant les choses à la légère ? Peut-être essayait-il de détendre l'atmosphère et le cœur de glace de Alricaus ? Un objectif un peu ambitieux, quand même, puisqu'il avait eu du mal à tendre un sourire, même avec un acolyte aussi pittoresque que Cinnsylach, qui était doué pour avoir le monopole des situations ridicules.

La conversation devint plus sérieuse, mais surtout elle devenait plus intéressante puisque Alricaus et Cinnsylach tenaient là une piste concrète concernant Enki. Un bar ? Ça rendait le personnage un peu moins terrifiant que s'il était le propriétaire d'un sinistre château, quoique, on pouvait bien imaginer Enki en habit de mafieux, à jouer au barman comme couverture à ses activités illégales. Freddy, qui avait beaucoup de conseils à donner, leur indiqua d'aller voir une certaine Bulma Brief apparemment très connue et d'après ce qu'il disait on pouvait imaginer qu'elle était une sorte de scientifique. Cinnsylach était resté les bras croisés et avait jeté un petit regard à Alricaus, avant d'observer de nouveau Freddy en hochant lentement de la tête. En vérité ce nom ne lui disait rien. Bulma Brief ? Inconnue au bataillon. En tout cas pour Cinnsylach. Il fallait rappeler que le Stin n'était jamais sorti de Dark avant très récemment et ses principales activités étaient de faire peur aux gens et de coincer sa cape dans des portes ou des branches. Puisque cette personne semblait connue il n'avait pas trop envie de se faire passer pour un inculte et préféra poser une autre question.

"Et tu sais si Bulma Brief est actuellement sur Dösatz et où on peut la trouver ?"

C'était une autre piste intéressante si celle du bar ne menait à rien. A vrai dire Cinn ne savait pas trop ce que Alricaus avait l'intention de faire, même si aller jeter un œil au bar lui apparaissait comme une évidence. C'était certainement leur prochaine destination. C'était à ce moment là où le demi-ange annonça un projet étrange, qui surpris même Cinnsylach, qui tourna de nouveau la tête vers lui, un peu perplexe. Monter un bar à son tour pour concurrencer Enki ? Le Stin n'imaginait pas une vengeance de Alricaus aussi... Douce ? L'être à la touffe bleu s'était toujours dit que s'ils retrouvaient la trace du terrible et sanguinaire Enki, ils iraient le défier dans un combat des plus dantesque, ou force et honneur triompherait du maléfique ! Où l'héroïsme aurait l'occasion de s'exprimer ! Mais non... Rien de tout ça ? Vraiment ? A la place ils allaient lui voler quelques clients ? Essayer de détrôner la suprématie d'un bar qui apparemment s'était déjà placé comme l'un des plus prisés de son quartier ? Avec un tel plan Cinnsylach avait l'impression qu'il allait un peu souffrir. Il imaginait mal que Alricaus aurait atteint son but en faisant simplement un peu d'ombre à l'homme qu'il recherchait. Et quel serait le rôle de Cinnsylach, d'ailleurs ? Serveur ? Mixologiste ? La question trottait dans la tête du guerrier aux yeux rouges, il imaginait quelles activités lui serait confié dans ces cas là. Parce que leur collaboration n'allait sans doute pas se terminer ainsi. Quelles tâches terribles lui serait donc attribué ?
Spoiler:
 

Oh mais en fait ce n'était pas si mal ! L'esprit joueur de Cinnsylach avait pensé à des trucs super cool à faire en fait. Finalement, ça serait peut-être très amusant. A moins que Alricaus n'avait en tête de lui faire faire la plonge ? Oui, cette réflexion était déjà partie trop loin. Face à cette idée Freddy fut très réticent, il conseilla de ne pas essayer de faire de la concurrence à Enki et il n'avait peut-être pas tort. Le faux métamol suggéra autre chose, un peu plus vicieux et lent mais qui a terme pouvait bien avoir des chances de fonctionner : obtenir la confiance d'Enki. Pour cela il fallait quand même être sûr qu'il était possible de faire ami-ami avec lui, ce qui n'est pas possible avec tout le monde et les personnes les plus asociales. Si Enki était bien un tueur sanguinaire comme ils l'imaginaient, cette option n'était en vérité pas aussi simple. Freddy avait avancé la possibilité de se faire embaucher par Enki, ce qui amena Cinnsylach à réagir, et il se tourna une nouvelle fois vers son partenaire, pour donner son avis.

"Tu serais prêt à suivre les ordres d'Enki sans broncher ? Ça risque d'être ennuyant." Puis il regarda l'imposteur qui avait trop écouté du Bowie."Et si Enki n'est jamais présent dans son bar, comment fait-on pour postuler ? C'est lui le patron n'est-ce pas, donc à lui qu'il faut s'adresser non ? Je ne suis même pas sûr qu'on ai un retour haha..."

La première question en direction de Alricaus ne pouvait pas vraiment donner d'indices sur ce que recherchaient le demi-démon et le Stin, après tout l'homme aux antennes n'était pas du genre à suivre les ordres de n'importe qui, même un ami. Bon, ça dérangerait certainement moins Cinnsylach, du moment qu'il y avait une récompense à la clé...
Alricaus
Alricaus
Autres Races
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/02/2015
Nombre de messages : 145
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 750

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Beelzebub - Ransetto
Techniques 3/combat : Double Ransetto - Wings Wind
Techniques 1/combat : White Lightning

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockMer 16 Mai 2018 - 0:04
La conversation était en train de s’éterniser, mais cela était forcément nécessaire pour le demi-démon qui cherchait à optimiser cette conversation pour obtenir tout ce qu’il souhaitait, sans casse cette fois-ci. Néanmoins on arriva dans un tournant, ce qu’avait visiblement sentis également Cinn qui avait finalement décidé de garder son sérieux. Les prochaines réponses de l’étrange metamol pourrait définitivement sceller cette conversation et tracer l’avenir de l’hybride.
 
La première information que le demi-démon avait récupéré, était le nom d’une certain Bulma Brief. Ce nom ne disait hélas rien à l’hybride qui n’a jamais eu l’honneur de croiser sa route. Néanmoins elle semblerait se faire connaitre via ses inventions. S’il est du genre à vendre des objets, il ne serait alors pas très difficile de remonter jusqu’à elle. Tellement de solutions étaient en train de venir en tête du demi-démon, qui ne put s’empêcher de montrer son merveilleux sourire. Cinn demanda où on pourrait la trouver, mais pour Alricaus cette information serait sans doute inutile si cette dernière se trouve en effet réputé. L’hybride garda alors son silence, On s’approchait indéniablement du dénouement final.
 
On arriva finalement à la partie du plan de l’hybride. Tiens cela devenait intéressant. Non pas qu’il était en train de lui donner tous les informations pour pouvoir s’approvisionner, mais il était en train de lui déconseiller de partir dans cette direction. Il évoqua alors qu’il n’aurait aucune chance face à celui d’Enki, et même qu’il pourrait perdre de l’argent. En soit, ce n’était pas faux, mais l’hybride était prêt à braver tous les risques pour arriver à son but.
 
Une autre solution fut alors évoquée, une solution qui sur le papier semblait plutôt intéressante. Infiltré directement le réseau d’Enki, et d’essayer de gagner sa confiance et ainsi d’arriver plus facilement à son but. Il évoqua au passage le fait qu’il pourrait facilement vendre son corps auprès de la gente féminine. L’idée le fit rire, même beaucoup rire au final. Il serait ironique qu’il donne du plaisir pour arriver à combler son propre plaisir, celui de retrouver le roi de tout un peuple. Quatre venait de donner son point de vu, et il se tenait. Néanmoins il ne plaisait pas vraiment à Cinn qui ne se voyait pas suivre les ordres d’Enki, ce qui serait en effet long et fastidieux. Et il remarqua un point intéressant, que l’hybride avait également relevé : s’il n’est pas là … comment s’infiltrer ? bref après tant d’attente, il était quand même venu le temps pour Alricaus de prendre la parole.
 
« Mon objectif est de retrouver le plus rapidement possible Enki. Le problème de ta solution, est qu’il se trouve absent. Donc comment s’infiltrer si le bar est fermé ? Tu nous proposerais sans doute de faire le tour de la planète en l’attendant, et de trouver de quoi nous divertir. Néanmoins cela risque d’être long si en plus on ajoute le temps d’infiltrer son bar et le fait qu’il ne soit sans doute pas spécialement pressé de revenir. Ton plan est donc intéressant au long terme, néanmoins je chercherais de quelque chose de bien plus … petit. »
 
Alricaus n’avait pas spécialement le temps, et il cherchait à maximiser ce temps, même s’il devait perdre de l’argent car il s’en fichait, il n’aura plus besoin de cet argent une fois qu’il aurait retrouvé Gohen. Motivé par son plan initial, l’hybride lui donna plus d’arguments sur son plan, afin de justifier son intérêt.
 
« Son bar étant sans doute à l’abandon, il y a donc forcément un manque niveau client. Rien de mieux qu’un nouveau bar dans les environs pour les consoler ! Ceci me permettra ainsi d’avoir rapidement des informations du coin directement dans mon bar. Enki entendra sans doute d’une façon ou d’une autre que son bar est en train de se faire piquer les clients par quelqu’un d’autre … et cela devrait précipiter sa venue.  Certes je l’aurais dans son mauvais œil, mais j’aurais un terrain de négociation avec lui. Ne crois pas que mon idée ne soit pas juste une idée lancée comme ça, elle est là pour arriver à mon but, qu’importe les moyens. Et en plus dans ce plan, je n’aurais pas besoin d’une perceuse. »
 
Annonça amusé le demi-démon qui tourna sa tête ensuite vers Cinn, avant de voir un des Kanasiens venir vers lui. Fumant son gros cigare, il posa son fusil en direction de l’hybride, le fusillant du regard. Cette provocation lancée par l’homme poisson ne retira pas le sourire qui était resté ancré sur le visage de l’hybride.
 
« C’est toi le connard qui a participé à la destruction du bar de mon pote ? »
 
Une situation bien inattendue était en train de se produire, brisant ainsi la conversation pourtant bien entamé. Alricaus haussa les épaules et répondit alors :
 
« Ah, et de quel bar tu parles ? »
 
Non, ce n’était pas de la provocation, simplement que l’hybride c’est malheureusement embarqué dans deux histoires dans des bars, et l’ironie est que son destin était en train de le rattraper. Et puis, c’était peut-être histoire de compléter l’expression jamais deux sans trois. Ironique, surtout vu le véritable nom du metamol.
 
« Ne fais pas le con, tu vas me suivre. Je vais te vendre à Majin Végéta comme esclave en guise de compensation financière. »
 
« Tout cela m’a vraiment l’air passionnant, mais je vais hélas devoir décliner l’offre. »
 
Alricaus voyant le kanasien insister décida de faire apparaitre un peu d’énergie dans son bras droit afin de lancer sa technique Ransetto, et il arriva ainsi à couper l’arme de son adversaire en deux. Ce dernier recula ensuite par reflexe faisant tomber les restes de son arme. Plusieurs de ses camarades arrivèrent en support. La situation était tendue, il restait la solution de la fuite. Il pouvait juste se téléporter pour fuir, mais cela serait dommage sans finir sa conversation. Et puis il se demandait comment aller réagir Quatre à tout ça.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! ClockSam 26 Mai 2018 - 23:10

”Bulma ? Elle semble avoir disparu de la scène de Dösatz depuis un moment, elle aussi. Mais mon petit doigt me dit qu’on risque d’entendre parler d’elle bientôt sur notre belle planète… En attendant, vous pouvez très certainement la rencontrer sur Terre, dans son laboratoire. Elle accepte les visites, me semble-t-il. Cependant, ne comptez pas la menacer. Il y a tout un champ de force pour désactiver l’usage d’énergie autour de sa maison. Je me demande toujours pourquoi on en fait pas à grande échelle autour des planètes… Enfin, là n’est pas le sujet.”

N’y a-t-il pas des moments où l’on a l’impression de parler avec des enfants ? C’était très certainement ce que se demandait Quatre. Sous son masque de peau, le visage de fer ne savait pas quoi penser. Ce n’était pas parce qu’Enki n’était pas là que son bar était totalement abandonné. Juste… en manque de personnel, voilà tout. Fallait-il expliquer une à une les choses à ces messieurs ? Le plan, faussement simple, aurait été de simplement se faire embaucher par l’un des employés, puis d’attendre l’une des rares et légendaires apparitions du patron, pour discuter avec lui et atteindre l’objectif attendu. Il ne fallait pas être né de la dernière pluie pour se dire cela. Mais l’air du David Sosie n’eut pas l’air tant dépité. Ses yeux se fermèrent à moitié, et alors qu’il s'apprêtait à expliquer en détail son idée, il fut interrompu par la venue d’un Kanasien, ainsi que de son escouade. Ces derniers semblaient vouloir faire du grand blond un personnage dont l’emploi non rémunéré serait de faire ce qu’un éventuel acheteur puis possesseur lui demanderait de faire.

Le supposé Métamol se leva alors de sa chaise. Il termina son verre, et se mit droit, face à l’être prenant de l’homme comme du poisson. Il épousseta du revers de sa main gantée son épaule droite, puis sa gauche, se remit sa veste en place, et craqua sa nuque. Il se mit alors à faire de même avec ses doigts, les tirant jusqu’à laisser un doux son s’échapper de ses os à présent légèrement échauffés. Il fit quelques exercices avec ses bras, et ses hanches, afin d’être ainsi frais et dispo pour une éventuelle escarmouche de très faible intensité, sur un rayon allant d’une partie du bar à l’autre. Enfin, il se mit à regarder fermement le batracien qui le dépassait de plusieurs centimètres. Se raclant la gorge avant de commencer sa phrase, il lui tint à peu près ce langage :

”Monsieur. Je tiens avant de m’exprimer de dire que je vous respecte entièrement en tant qu’individu. Je ne veux cependant pas chercher à comprendre quelconque différent que vous pourriez avoir avec mon camarade de boisson et, je l’espère, ami Alricaus. Je m’en vais donc vous dissocier de l’idée que vous avez d’en faire l’un de vos travailleurs forcés. Tout d’abord car sa faculté d’adaptation, si l’on en croit Hegel, lui permettra de dépasser rapidement son maître. Ensuite, son physique n’est pas adapté au travail physique, et son intelligence n’en fait pas un scientifique forcé. Enfin, il est entièrement capable de vous bissecter le visage. Cependant...”

Il lui jeta l’un de ses gants au visage.

”Le manque de respect que vous venez de faire en ma présence me force à devoir protéger son honneur, car je ne serais sinon pas un bon Dösatzien. Votre attitude envers mon blond compagnon de participation à l’activité de la cuite est bien insultante, en effet, pour nous autres de la planète commerciale. Je n’ai donc qu’une option en face de moi : m’en aller vous rosser !”

Et sur ce, il se mit en position de combat typiquement Irlandaise. Ses deux poings en face de lui, remués d’avant en arrière et de haut en bas comme pour tourner des manivelles invisibles, et ses jambes faisant preuve de multiples déplacements fortement ridicules. Le Kanasien ne put le regarder qu’avec un air compréhensif, fermant les yeux un instant tout en hochant la tête, avant de mettre dans le nez de “Freddy” un direct tout à fait splendide. Le contact des phalanges avec la joue peu grasse du masque de peau fit un claquement qui résonna dans le reste du bar. Le visage de métal tomba en arrière sous le choc après avoir tenté de garder l’équilibre, s’écroulant sur une table. Cependant, il garda un contact oculaire avec le regard de son adversaire. Quatre avait-il réellement souffert de cette attaque ou bien jouait-il la comédie ? Qui sait ? Cependant, le faux sang rouge qui coulait de son nez ne l’empêcha pas de laisser sortir quelques mots à l’encontre de son agresseur :

”Vous venez de commettre une grave erreur.”

Et effectivement, le Kanasien dont l’air devint légèrement interrogatif se fit mettre à terre par un splendide plaquage de Mich-Mich, Saiyan bien dodu. Son cri de guerre célèbre, ”SPEEEEEAAR !” fut le signal qui permit de faire comprendre aux autres habitués du bar qu’il était temps de se lever et d’aider “Freddy”. Armés de l’arme de destruction massive qu’était le tabouret, ou bien la pinte à peine remplie interdite dans plus de trente huit pays, nos joyeux gaillards se mirent à offrir la spécialité de la planète de l’Ouest à ceux qui se faisaient mal entendre. L’un des Kanasiens fut envoyé vers Cinnsylach, et il semblerait que les locaux souhaitaient de lui qu’il se joigne au sport du quartier. Alricaus, cependant, put se sentir être tiré vers une sortie du bar. Une fois en dehors du lieu puant l’alcool et la violence causée par le premier, il put voir Quatre, toujours déguiser, s’allumer un cigar d’Opium. Une goulée fut tiré, et un cercle de fumée s’échappa de la bouche de celui qui avait l’habitude de s’inonder la tête ainsi. Il laissa s’échapper un sourire de soulagement, avant de tourner avec candeur son visage vers l’hybride.

”Celui que vous cherchez n’a pas foulé cette dimension depuis trois ans… Et je ne parle pas d’Enki...”

Il se positionna en direction d’Alricaus, en souriant simplement.

”Voyez-vous… Gohen souffre de ce même syndrome d’absence qu’Enki… Il n’est simplement pas toujours là. C’est un phénomène qui rend certaines personnes vides. Elles n’agissent plus. Elles ne font plus rien… Parfois ces êtres bougent encore un peu, mais leurs yeux sans âme trahissent leurs états nouveaux… Mais Enki, de temps à autres, semble reprendre cette étincelle de vraie vie… avant de la perdre à nouveau.”

Il avait son mélange d’herbes entre les doigts de sa main droite, continuant son discours en mimant quelques gestes, tout en évitant une chaise propulsée par la fenêtre du bar qui se tenait à côté d’eux. Mais il s’interrompit alors, levant le haut de la main de celui provenant de deux peuples.

”Connaissez-vous les fils, Alricaus ?”

Il toucha alors une ficelle qui semblaient provenir du ciel, liée au dos de la menotte d’Al. Une énergie dorée la parcourut soudainement, alors que l’hybride pouvait sentir un sentiment inconnu le traverser. Imaginez-vous l’essence même de votre vie - non pas celle de votre corps, mais celle véritablement de votre existence - se faire chatouiller un instant. Et peut-être auriez-vous une idée de ce que le grand blond venait de ressentir.

”Cette étrange ficelle semble être liée à certains de ceux qui parcourent ce monde. Et ce qui est arrivé à Gohen est bien simple : il fut abandonné par ces mêmes liens. Je ne sais ce qui se trouve de l’autre bout de la corde. Mais je persiste à croire que c’est quelque malin dieu qui s’amuse à faire nos aventures.”

Il pinça de même un autre de ces fils qui parcouraient le corps de l’ange comme le sien.

”Ou bien sont-ils plusieurs ? Je ne sais pas. Ils semblent bienveillants… souvent. Mais il semble que certains profitent d’un sadisme envers leurs… pantins que d’autres n’ont pas. Cependant, j’ai pu voir dans ma vie que certains possédaient les mêmes fils que moi… Et je ne doute pas que vous avez, vous aussi, des camarades de “liaisons.””

Il se retourna alors, prit une autre goulée, et fixa l’horizon un instant.

”Je me demande parfois ce que cela serait d’être à la place de ces mystérieux marionnettistes. Avoir ce pouvoir de création. Une si grande palette et une si grande toile… Des choses que l’on ne pourrait que rêver...”

Il se positionna, rapidement, de nouveau vers le mi-ange mi-démon.

”Mais !... Mais j’ai réussi à trouver un moyen de communiquer avec eux. Oui… de quoi obtenir une faveur d’eux… Mais je ne peux pas me l’attribuer à moi-même, car sinon… Je n’y aurais plus accès… Je peux néanmoins partager cette clé vers la porte amenant à ceux qui ne marchent pas sur la même terre que la nôtre.”

Il laissa s’échapper un instant la fumée de sa bouche. Un des Kanasiens, assommés, tomba loin d’eux, défenestré avec amour. Le gant qu’il avait jeté sur l’agresseur, tout à l’heure, était à nouveau en train d’envelopper sa poigne.

”Souhaitez-vous leur demander le retour de Gohen ?”

Contenu sponsorisé

Dösatz c'est trop génial ! Empty
MessageSujet: Re: Dösatz c'est trop génial !   Dösatz c'est trop génial ! Clock
 
Dösatz c'est trop génial !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole-