Partagez
 

 Son client était la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sid Zikerbana
Sid Zikerbana
Moojuu
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 99
Bon ou mauvais ? : Insatiablement Mauvais
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

Son client était la mort Empty
MessageSujet: Son client était la mort   Son client était la mort ClockDim 8 Avr 2018 - 23:23
Puisque Sid venait d'arriver sur cette sombre planète, il fallait évidemment qu'il s'adapte à son environnement. L'obscurité ne le dérangeait pas tant que ça, il avait connu ce genre de planète peu éclairé, cependant il n'avait peut-être pas encore mit les pieds sur un monde aussi hostile. Pourtant, il y en a de très nombreux qui ne sont pas très hospitalier mais Dark devait se placer parmi les destinations les moins prisées par les vacanciers. Étrange ? Pas du tout ! Ici la terreur régnait, il y avait certes un roi qui avait réussi à instaurer sa loi et le trône ne changeait plus de propriétaire depuis quelques années mais les rues de chaque villes, chaque villages était soumises à la crainte qu'inspirait tout ces démons, tout ces malfrats venus sur cette planète pour être libre de faire autant de mal qu'ils le souhaitaient. Oui, parce qu'ailleurs ils n'étaient que des parias, des parasites que l'on voulait exterminer, des tâches que la justice traquait afin de les faire disparaître. Ici, on pouvait être un criminel comme les autres, éventreurs, pilleurs de tombes ou pyromane ? Peu importe, chacun avait sa place. Chacun pouvait dicter sa loi... Du moins tant qu'il ne dérangeait pas trop le roi. C'était une terre de durs à cuire, un monde qui ressemblait à une prison libre, où tout ceux qui étaient ici étaient là par choix mais n'en laissait que peu aux autres. Tuer ou mourir, tel était le choix qu'il fallait souvent faire. Et dans un jour miraculeux sans crimes il y avait toujours ses vieux démons qui refaisaient surface, avec lesquelles il fallait se battre...

Volant dans les airs après avoir quitté la base de lancement, le doberman décida de se poser au moment où il aperçu un regroupement de plusieurs bâtiments au loin. Ces constructions avaient l'air aussi lugubre que l'était le ciel de Dark et rien qu'à leur aspect beaucoup de gens auraient préféré éviter de faire une halte ici. Mais pas lui. Danger ou pas danger Sid allait où il le voulait, rien ni personne ne pouvait l'empêcher d'agir comme bon lui semblait. Et puis un petit village miteux qui puait le truand n'allait pas le faire trembler. Au contraire, le Chien Fou était toujours à la recherche de cette sensation qu'il essayait parfois de refréner pour rester concentrer, mais qui au final finissait toujours par remporter le combat. Ses pulsions meurtrières étaient bien trop fortes et il avait besoin de les extérioriser. Quelques démons ? Quelques bandits ? C'était parfait ! Au moins peut-être qu'ils lui feraient le plaisir de lui opposer une résistance digne de ce nom. La plupart des êtres vivants n'en étaient pas capable. Trop faibles pour lui faire sentir ce sentiment d'extase, même si passer ses nerfs sur des faiblards pouvait aussi le contenter, surtout s'il y en avait beaucoup. Rien de tel que de trancher son prochain, n'est-ce pas ? Tuez-vous les uns les autres disait un vieux barbu... Ah non ? Ce n'était pas ça...

Le Moojuu avait mit les pattes dans ce petit village cafardeux, il marchait en plein milieu de la rue principale montrant qu'il n'avait pas peur de lever la tête et bomber le torse alors que les quelques individus venus sentir l'air frais le regardaient de travers, comme s'il venait de profaner un lieu de culte. Ils ne l'aimaient sans doute pas, déjà, mais après tout qui aimait Sid ? Qui aimait un homme qui tranchait la vie sans se poser de questions ? Ils devaient déjà sentir que l'être aux poils noirs allait foutre le bordel quelque part. Ça les dérangeait, ils craignaient d'être bousculés dans leur petit business. Pourtant, malgré cette atmosphère hostile facilement perceptible, aucun n'eut le courage de venir lui dire qu'il n'était pas le bienvenu. Il y avait un silence de mort, comme dans ces Western lorsqu'un inconnu arrive dans un village. Sid, lui, avait un sourire carnassier. Pourquoi ne l'aurait-il pas ? Il y avait tant de vies à prendre ! Il continua de marcher, retenant un rire diabolique, mais après quelques secondes il ne put le contenir plus longtemps.

"KHHHIIIII HIHI HIHI HAHA HAHA !!!! KAHA HAHA HAHA HAHA !!!! Kiiiihihi hihi !! Quel endroit excitant !"

Après avoir marché pendant plusieurs minutes, il s'arrêta devant une auberge à deux étages. Il se présenta jusqu'au seuil de l'auberge, passant la porte en faisant tinter la petite cloche au dessus de celle-ci, qui retentissait donc à chaque entrée d'un nouveau visiteur. Sid s'arrêta, il grogna et regarda le petit objet au dessus de lui qui continuait à chanter, ça avait l'air de le déranger. Et en un instant, la cloche fut tranchée, on eut à peine le temps de voir la couleur de la lame de son sabre que l'objet avait été découpé sans soucis. Le patron de l'auberge, un démon grassouillet, arqua un sourcil, l'air contrarié par ce que venait de faire le doberman.

"Hey t'es pas chez toi ici ! T'as pas à tout casser sans raison !! Tu vas me réparer ça ou je..."
Une nouvelle fois la lame sorti aussi vite qu'un éclair, se plaçant sous la gorge du patron.

"Ou tu... ? Quoi ? J'ai paaaaaaaas entendu ! Pour ton information, j'ai découpé cette cloche parce qu'elle m'énervait, c'est ça la raison. Et c'est une très bonne raison. Sssssi tu veux pas être le prochain truc à goûter à mes lames je te conseil de baisser d'un ton."

Le patron le regarda d'un œil noir mais n'osa pas répliquer, ravalant sa salive, l'air tendu. Il savait qu'au moindre geste il y passerait, la lame étant toujours sous sa gorge et susceptible de l'entailler à tout moment. Il préféra être prudent et ne pas se rebeller. Sid afficha un sourire en ne voyant pas de résistance, mais il devait être un peu déçu car c'était justement ça qui était excitant. Le Chien Fou retira sa lame et le patron de l'auberge fit un pas en arrière, par crainte de voir le sabre revenir vers lui. Le Moojuu ricana, il chercha dans sa poche quelque chose, c'était des zénies ! Il avait tout de même l'intention de payer alors qu'il ne respectait rien du tout ? Sa main frappa le comptoir en laissant quelques pièces, ce qui fit sursauter le démon qui le regarda, perplexe.

"C... Ce n'est pas assez..."

Sid pencha la tête d'un côté, sourire aux lèvres.
"Pas assez tu dis ?! Tu... Hum ?"

Il s'arrêta, sentant dans son flanc une arme blanche bien aiguisé s'appuyer contre lui. A côté, un démon plutôt large avec une barbe de viking et des grosses boucles d'oreilles tenait le couteau. De l'autre côté, un démon barbu aussi, plus petit et tout aussi gras, fumant une pipe étrange. Une troisième personne se tenait derrière lui, il le savait. Ces trois là étaient précédemment assit dans la salle d'à côté, et avaient décidés de porter secours au gérant de l'auberge. L'un d'eux s'adressa à Sid avec une voix forte, c'était le mec au couteau.

"Ecoutes mon gars, tu as cassé une cloche c'est pas grave... Par contre si tu nuit à notre petit business en ne payant pas cette fabuleuse auberge comme il se doit, on va pas s'entendre."

"Hum... Je vois. Maaaaiiiis... C'est toi qui ne vas plus rien entendre."

D'un geste vif il sorti son sabre et trancha l'oreille du barbu portant le couteau, qui hurla en reculant, ne voyant pas le second coup, fatal cette fois, lui transpercer le cœur. Son corps n'eut pas le temps de tomber que l'épée de Sid avait déjà continué à se déplacer, tranchant dans le même mouvement le mec de derrière qui fut tué sur le coup. Sid se baissa, laissant sa patte glisser pour heurter violemment la jambe de celui qui avait une pipe, le déséquilibrant pour le faire tomber. Dans sa chute il fut empalé par l'autre sabre du Chien Fou, qui l'avait aussi sorti en le tenant lame vers le bas, sauf qu'il avait bougé son poignet à l'envers juste en dessous du démon qui retomba dessus sans pouvoir éviter d'être transpercer. Les trois corps, sans vie, chutèrent finalement en même temps, salissant le hall d'un rouge sang. Le gérant, affolé, compris qu'il valait mieux qu'il déguerpisse, mais trop cupide, il décida de quand même mettre la main sur les quelques pièces que le doberman avait laissé le comptoir, espérant garder au moins ça. Grossière erreur. Le Chien Fou était vite revenu, abattant sa lame sur l'avant-bras du patron, le sectionnant aussitôt. Ce dernier hurla et tomba en arrière. Sid balança le bout de bras par terre d'un revers de l'épée et repris ses biens.

"Ça, je garde. Quand j'offre quelque chose on prends, sinon on perds autre chose..." Il regarda le gérant avec un sourire mesquin, et lui asséna une dernière parole."Ne t'avise pas de continuer à gémir si tu ne veux pas que je vienne t'achever. J'ai horreur qu'on me dérange quand je dors. Considères que tu as de la chance. Kiiihi hihi hihi !"

Sur ces mots, Sid Zikerbana rangea ses épées en laissant tout ce bordel comme ça, il devait bien y avoir une femme de ménage pour nettoyer tout ça de toute façon. Il chopa la clé d'une chambre au hasard, regardant le numéro, c'était la 23. Il se dirigea vers les chambres, montant un escalier qui menait à l'étage supérieur. Le Chien Fou prit le temps de bien regarder le numéro de chambre de chaque porte pour ne pas se tromper. Sid était beaucoup moins excité maintenant qu'il s'était un peu défoulé et pouvait aller dormir tranquillement après ces efforts. Le canin trouva la bonne chambre, ce n'était pas extraordinaire mais ça ferait l'affaire. Le lit avait l'air suffisamment confortable. Il se posa dessus puis commença à chercher quelque chose : le sommeil.
Sid Zikerbana
Sid Zikerbana
Moojuu
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/01/2017
Nombre de messages : 99
Bon ou mauvais ? : Insatiablement Mauvais
Zénies : 990

Techniques
Techniques illimitées : Tsuchi Maho // Teleport Slider // Lightning Shower Rain
Techniques 3/combat : Blades Fire // Killing Ring
Techniques 1/combat : Jaw's Fire

Son client était la mort Empty
MessageSujet: Re: Son client était la mort   Son client était la mort ClockMer 11 Avr 2018 - 16:42
Un souffle long, un rythme lent. Une porte s'était ouverte au moment de laisser le corps inconscient, comme pour souhaiter bienvenu à celui qui faisait ce petit voyage pendant quelques heures. Il était désormais dans une autre pièce, un autre monde... Une autre réalité ? Comme s'il se trouvait aussi sur Dark il faisait toujours noir ici, le ciel était gris, des montagnes couleur charbon mais le tout était éclairé par un feu ardent qui brillait au loin. D'autres jets de flammes faisaient quelque fois leur apparition autour d'un chemin, comme pour indiquer qu'il fallait le prendre. Sid, lui, évidement, courrait. Comme toujours, il cavalait sans compter, comme si au bout de cette route il trouverait ce qu'il cherchait, comme s'il était lui-même une source inépuisable. A y regarder de plus près, lui aussi brillait, comme si toute cette énergie qu'il avait à revendre émanait de lui et se manifestait par un flash éblouissant. Il ne ressentait pas la fatigue, même pas ses muscles peiner à maintenir la cadence d'une course folle. Tout ceci n'était pas réel après tout. Soudain, alors que son chemin l'avait déjà mené loin et que les jets de flammes continuaient de s'élancer dans le ciel sombre, il dû stopper sa course. Il n'y avait plus de chemin. Était-il au bout ? En face de lui ? Rien, un néant obscur. C'est alors qu'il remarqua de la fumée qui semblait s'échapper du sol. D'abord légère elle se forma en étant de plus en plus imposante, faisant écran devant lui comme s'il ne pouvait aller plus loin. Cette fumée s'amplifiait et des murmures commençaient à se faire entendre. La vapeur, épaisse, ressemblait maintenant à un brouillard et restait à quelques mètres de lui. En se concentrant davantage il remarqua quelque chose : des formes créées par cette fumée. Des petits trous ici et là, comme pour former plusieurs visages. Ces formes faisant penser à des petits bonhommes étaient défigurés par la terreur, comme si celui qui leur faisait face était l'objet de toutes leurs peurs. Il y en avait tellement, et qui s'échappaient d'on ne sait où pour gagner le ciel. Sid observa cela quelques instants sans savoir quoi faire. Tout à coup il sentit le sol sous ses pattes bouger, la terre poussait et commençait lui aussi à l'élever dans les airs. Cela lui faisait penser à sa technique Tsuchi Maho. Mais non, ce n'était pas ça. Ces boules couleur ocre sur lesquelles tout à coup il se tenait étaient des crânes. Ils semblaient vouloir l'emmener lui aussi là-haut et à cet instant...

"Khk... ? C'était..."

Il avait murmuré, sortant difficilement de sa torpeur, le Moojuu compris que tout ceci n'était pas en train de se passer. Un rêve ? Exactement. Seulement quelques heures lui avait permis de rejoindre ce monde irréel. Et s'il était réveillé ce n'était pas pour rien. Sid avait entendu quelque chose. Un grincement de planche qui se faisait sous le poids d'un être aux intentions... Malveillantes ? Cette odeur... La fumée ! Les Moojuus avaient un excellent odorat et avait pu distinguer le goût du tabac qui se faisait de plus en plus pressant. Ses yeux s'était ouvert au moment où, il sentit la présence d'un autre individu dans la pièce. Un démon, grand et drapé d'un long manteau noir. Son regard s'était planté dans celui qui venait de se réveiller. Comprenant qu'il n'avait plus beaucoup de temps pour accomplir son méfait, il décida d'abattre son arme, une épée, qu'il tenait jusqu'ici au dessus du lit alors que le doberman était jusqu'alors assoupit. Cependant l'épéiste ne fut pas assez rapide. Avant qu'il ne puisse planter sa lame dans la chair du Chien Fou, ce dernier avait dégainé la sienne et transpercé l'abdomen de l'agresseur. L'arroseur arrosé. Le démon tomba tandis que dans une gymnastique surprenante pour quelqu'un qui venait de se réveiller, Sid se retrouvait debout au bout de son lit, ayant réussi à esquiver et tuer celui qui voulait mettre fin à ses jours.

"Désolé mais la faucheuse ce soir... C'est moi ! KIIIIHI HIHI HIHI HAHA HAHA !!!! Kaha haha hihi  haha !!"

Un courageux avait donc osé tenter de l'éliminer, ou plutôt essayer de lui arriver à la cheville. Il n'avait pas été loin d'y arriver mais les sens de Sid étaient tellement en éveil que lui porter un coup de grâce même dans son sommeil était très difficile voir impossible. Il aurait fallu que le type soit capable de dissimuler toute trace de sa présence. Pas de bruit, pas d'énergie dévoilée, pas d'odeur... Ainsi il aurait pu espérer arriver à un résultat. Mais au final c'était l'homme-chien qui avait réussi à le descendre, d'un coup assez compliqué à réaliser parce qu'en quelques instants il avait du sortir son arme et esquiver, tout en lui assénant un coup fatal. Ce n'était pas simple mais Sid était tellement surescité quand il était éveillé qu'à peine les yeux ouvert il était déjà tout plein d'énergie.

La question qu'on pouvait se poser était : qui avait bien pu vouloir l'assassiner dans son sommeil ? Oh des ennemis, il en avait plein ! Là n'était pas le problème, non. Ils devaient être nombreux à vouloir lui faire la peau. Le soucis c'est qu'ils étaient tous morts à l'heure actuelle, du moins pour la plupart. Ben oui, quand Sid faisait des victimes il en laissait rarement avoir le luxe de continuer à vivre. Alors qui ? La réponse était simple et il n'eut pas besoin de beaucoup de temps pour la trouver. Personne ne savait qu'il était ici et les seuls personnes qu'il avait rencontré dans cette auberge étaient au nombre de 4 et il en avait tué trois d'entre-eux. Il restait donc que ce pauvre patron, qui était déjà tout faiblard avec ses deux mains alors maintenant qu'il ne pouvait se servir que d'une seule... Pas étonnant qu'il ait décidé d'engager un mec pour tuer Sid. C'était lamentable mais logique. Il ne pouvait pas faire autrement. Tout ça faisait regretter au Chien Fou de l'avoir laissé en vie. Voilà pourquoi d'habitude il éliminait tout ceux qu'il attaquait : pour ne pas subir de représailles. Au moins il était sûr que morts, ses victimes ne reviendraient pas l'attaquer... Oui c'est vrai, dans ce monde il est possible de ressusciter mais lui ne le savait pas !

"On ne peux décidément pas être tranquille quelques heures. Je voooiiiis... C'est une leçon à retenir. Je vais rectifier cette erreur immédiatement."

Sid grogna et sauta de son lit. C'est à ce moment là qu'il remarqua de la lumière qui traversait du dessous de sa porte, elle provenait du couloir. Mieux encore, des ombres se déplaçaient. Aucun doute à avoir, son agresseur n'était pas venu seul et avait prit soin d'invité quelques amis. Le patron de cette auberge devait avoir le bras long... Enfin façon de parler.

"Kiiihihi hihi... Je vais prendre ça comme un cadeau. Bon, allons-y."

Il avait parlé tout bas pour ne pas attirer l'attention des autres assassins qui devaient attendre le bon moment pour attaquer. Ils avaient sans doute compris que leur petit camarade avait échoué. Le gérant de l'auberge avait mit les moyens pour s'assurer d'être débarrassé de Sid. L'homme-chien eut une idée, il ouvra la fenêtre, faisant un grand bruit, feintant la fuite. Ils entrèrent aussitôt dans la chambre, ils étaient deux et eux aussi armés. Mais Sid se trouvait nul part. Avait-il réellement fuit en passant par la fenêtre ? Non ! Alors que l'un des deux se rapprocha de la fenêtre pour voir ce qu'il y avait dehors, Sid sorti de dessous le lit et planta son sabre dans le dos du démon, qui fit une chute qui lui serait fatal en passant la fenêtre. L'autre guerrier avait tout le temps d'attaquer par contre, mais il était désormais seul. Un combat à l'épée débuta entre lui et Sid, il se débrouillait pas mal du tout le bougre. Leurs coups de sabre entaillèrent un peu le décor, cassant les meubles et griffant les murs. Mais au bout de quelques temps Zikerbana réussi à prendre le dessus, il avait fait reculé son adversaire, l'avait désarmé avant de lui porter le coup de grâce. C'était terminé. Le Moojuu soupira, il s'était bien défoulé, mais il n'était pas certain d'être tranquille et sa mission n'était pas terminée : il voulait désormais tuer le gérant. Il sorti de sa chambre mais, à ce moment là il vit un coup de sabre arriver en sa direction : un autre combattant l'attendait. Sid eut le réflexe bien heureux de pouvoir esquiver à la dernière seconde, plaçant ensuite son épée en opposition pour arrêter le second coup qui le visait. Ce démon là était cependant bien moins entraîné que le précédent et Sid n'eut pas de mal à s'en défaire. Il le trancha au bout de quelques coups seulement.

Il était temps désormais de retrouver ce cher gérant qui le voulait mort. Pas de chance pour lui, ses acolytes avaient tous été tués par Sid Zikerbana. Le Moojuu se dirigea vers le rez-de-chaussée, son pas lent faisait grincer le sol de cette auberge vieillotte. Le patron était en bas, il devait entendre ses pas et prier pour que ce soit l'un de ses champions qui ait triomphé mais malheureusement pour lui, ce n'était pas le cas. Sid arriva en bas, tombant sur celui qui était toujours derrière son comptoir. Le visage du patron fut défiguré par la peur, comprenant que son heure était venue. Il avait fait l'erreur de vouloir se venger et allait le payer. Énergique, l'homme-chien sauta directement sur le comptoir, il ne mit pas longtemps pour sortir son épée et amputer l'autre bras du gérant.

"Je n'aurai jamais dû avoir la clémence de te laisser en vie. Trop cupide, trop haineux que tu es... Tu t'es cru au-dessus sans t'attendre à tomber sur plus fort que toi. Tu as juste perdu cette bataille, dommage que ce soit la plus importante de ta vie..."

Sur ces mots qui sonnaient déjà le glas de l'existence du patron, Sid enfonça son sabre sous le cri de terreur du pauvre démon qui souffrit pour la dernière fois. Le doberman retira son arme, laissant le corps s'effondrer de l'autre côté du comptoir. Le tueur se redressa, regardant une dernière fois sa dernière victime en date, puis il sauta du comptoir. Pas vraiment affecté par ce qu'il venait de faire, c'était une habitude pour lui de toute façon, Sid bailla et retourna se coucher, en espérant ne pas être une nouvelle fois hanté. Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, Sid jeta une dernière fois un œil à son œuvre, ces cadavres parsemés un peu partout dans l'auberge. Il avait fini de s'amuser ici, et s'en alla de ces lieux, sourire aux lèvres.
 
Son client était la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Repaires de démons-