Le CrocoDeal du moment : -46%
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, ...
Voir le deal
6.99 €

Partagez
 

 Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockJeu 26 Avr 2018 - 16:38
Come on babe <3
We can have fun together ~ hehehe


Le réincarnation mortelle de Jashin était un véritable “phénomène de foire”. Tout le monde connaissait Hidan dans la galaxie, à force de faire des entrées “spéciales” et enflammées lors de ses passages au tournoi (notamment le troisième), mais aussi à force de participer à des interview ou de débarquer sur des plateaux d’émission TV pour foutre le zbeul gentiment. Disons que ses goûts excentriques et ses paroles -souvent- grossières mais aussi pleine d’ouverture d’esprit interpellent. En bien ou en mal, ce n’est pas très grave. L’image d’Hidan fait vendre et son “identité très particulière” a le vent en poupe. Ce qui lui vaut d’être contacté très régulièrement par des agents pour le représenter et prendre ses appels, rendez-vous, de juger où et ce qu’il devrait faire.... entre outre ce fait, il est donc aussi overbooké d’appel pour jouer dans des séries, des films, venir faire une apparition ici ou là, passer sur des plateaux TV pour donner son avis sur des questions existentielles à la noix qui font la une des journaux en ce moment… enfin, vous voyez le tableau quoi !

Heureusement que personne -ou presque- ne connaît son affiliation à la Stinger Industry, sinon on l’inviterait pour essayer de lui tirer les vers du nez à propos de ça ! M’enfin, la popularité, être sous le feu des projecteurs et se donner en spectacle, c’est une source inépuisable d’amusement pour le SM. Il ne refuse que rarement de venir quand on l’appel, donc, et il réussit toujours à faire fermer la gueule des gens qui essayent de le discréditer d’une manière ou d’une autre - grâce à son vocabulaire très, très fleurit entre autre héhé.

Aujourd’hui, à la demande d’Hidan, plusieurs plateaux TV et sponsors en coopération organisent un évènement sur Dösatz. Mais pourquoi cette planète ? Parce qu’elle est un peu la “mère” de la diversité. Même la Terre ne peut pas rivaliser. Dösatz est le centre nerveux des dernières technologies, avec des sessions publiques où les grands scientifiques se retrouvent et la foule s’amassent autours pour admirer leurs dernières avancées - et la scientifique Queen Nemor organise souvent ce genre de trucs. Mais c’est aussi l’apogée des boutiques en tout genre et de la diversité culinaire, pis y’a le tournoi aussi ! Alors du coup, y’a tout un tas de gens en provenance de planètes et d’espèces très diversifiées qui se pointent sur cette planète.

En loge dans une sorte de “tente énorme et futuriste”, tout le personnel s’active pour préparer l’évènement demandé par Hidan. Ce dernier sirote un cocktail tranquillement en jouant à Rick&Morty sur version mobile, un jeu très oldschool sur Dösatz mais il s’en ballec comme d’hab. Un type habillé en costard cravate, les mains moites à cause du stress, s’approche timidement de Jashin. Il se racle la gorge et annonce:

Les caméras sont prêtes, la scène, la fosse et votre siège aussi Monsieur… et vos serviteurs sont prêt à répondre à vos besoins.

Ouais ben nickel mec, cool ! On peut lancer l’évent’ !”

T’inquiète, toujours détendu, toujours à la cool ! Pis il a des vêtements qui déchirent le SM. Hidan est toujours fringuant, peu importe comment il est fringué, donc je vous passe les détails sur ça héhé.

Ce dernier range son tel’ et se lève. L’équipe le suit sans lui emboîter le pas.

Hidan fait son entrée sur une gargantuesque scène où se trouve deux trônes en or massif (comme les croix sacrées du pape, qui plaide pour la misère dans les pays pauvres mais qui se goinfre comme le porc qu’il est), une foule en délire est dans la fosse face à lui. Les gens se bousculent et se marchent sur les pieds sans vergogne: ils veulent être le plus proche de leur idole possible.

Des feux d’artifices en forme de canard ebay (merci Indochine), de têtes de Warui (son meilleur pote), et des confettis en forme de plumbus (je vous laisse chercher sur google si vous ne connaissez pas) pètent de partout, en plus de la musique super funky qui accompagne son entrée.




Bien le bonjour les loulous héhéhé !” Dit alors Hidan après avoir chopé un micro. Les hurlements de la foule s’élèvent dans l’air. “Aujourd’hui on va bien s’marrer encore !... Enfin, surtout moi héhé !” Ce dernier adresse des clins d’oeil à des gens dans le public, certains tombent dans les pommes, évidemment ! “On va aller droit à l’essentiel: c’est la première édition de cet événement, je compte bien en faire au moins une autre… car je suis à la recherche d’un ou deux nouveaux compagnons !” Le public s’emballe. “Héhéhé attendez mes coquinous ! Je parle d’un nouveau compagnon d’entraînement, de combat, une nouvelle possible recrue pour l’alliance Maléfique si elle le veut, et qui sera mon petit protéger ! Pas d’un compagnon pour….” il marque un temps d’arrêt, fait mine de réfléchir. “... Quoi que !” un sourire ravageur baigne son visage et la populace vibre. “Bref, c’est pour cela que j’organise cette petite sauterie ! Un seul vainqueur par événement, donc aujourd’hui seul l’un d’entre-vous pourra gagner sa place à mes côtés ! Tous ceux qui souhaitent participer peuvent se connecter via leur implant, téléphones, tablettes et tout autre appareil ayant accès à internet sur le site qui s’affiche sur l’écran géant derrière moi. Remplissez le formulaire et c’est parti ! Les étapes de la procédure vont s’afficher prochainement sur l’écran derrière mon cul, donc regardez bien les chéri !

La foule est toute excitée, les gens s’empressent de s’inscrire. Hidan rigole face à cet engouement, et en même temps il en est honoré. Il finit par s’asseoir sur l’un des trônes en or avec une posture à l’aise.

Le deuxième trône sera pour celui ou celle qui aura su se démarquer, avec en prime un tête à tête avec moi ! Hahaha n’ayez pas peur, je ne sors jamais tout mon atiraille BDSM au premier rendez-vous… muhahaha !

Il pose le micro à côté de lui. Son sourire s’étend en voyant les gens affolés se pousser pour lire les instructions sur l’écran géant derrière lui. Des serviteurs lui apportent de quoi se rafraîchir.



Citation :
-

Instructions sur l’écran géant:

1/ Vous devez vous rendre à la tente n°1. Là-bas, votre force sera évaluée grâce à une série de test. Seuls ceux ayant un potentiel hors du commun pourront poursuivre l’aventure.

2/ Félicitations à ceux qui ont été considéré comme “recevable” via le test 1. Maintenant, dirigez-vous vers la tente n°2. Là-bas sera évalué la nature de vos pouvoirs. S’ils sont considérer comme assez “excentrique et époustouflant”, vous serez sélectionner pour l’étape 3.

3/ Bravo à ceux et celles qui ont réussi l’étape 2 ! Veuillez vous rafraîchir et vous préparez pour l’étape 3. Les instructions arriveront dans quelques minutes…

-

Il y a énormément de queue pour passer l’étape 1, heureusement la tente n°1 paraît petite à l’extérieure, mais une fois qu’on y rentre, on se rend compte que c’est un vrai palace. Des centaines de machines et de personnel encadrant s’y trouve, et du coup les opérations vont vite. Les machines sont des tests d'effort, de force, de vitesse, de précision, en somme beaucoup de compétences sont évaluées. Elles sont dernier cri et sponsorisée par “Project Memoria”, la boîte de Queen Nemor entre autre: comme quoi cette vicieuse scientifique est partout sur Dösatz.

Pour la tente n°2, même chose. De l’extérieur c’est qu’une foutue tente, et une fois dedans, c’est limite un château le bordel. Mais bien organisé comme la première tente, du coup le flux de populace est fluide, il n’y a que cinq minutes d’attente par personne. C’est pas comme à Disney Paris moi j’vous l’dit ! Bref, ici, on vous dit de vous placer sur une plateforme. Une fois que vous y êtes, un dôme se ferme autours de vous. Vous vous retrouvez dans une simulation où l’on vous demande de faire péter toutes vos techniques crescendo, qui sont évaluées et répertoriées dans un système.



Alors lecteur, il paraît que t’es l’un de ceux qui veulent tenter le coup ? Héhéhé !




(c) sweet.lips
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 215
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockMer 6 Juin 2018 - 0:33
Dösatz, planète connue pour sa grande concentration touristique et culturelle. Les rues ne désemplissaient jamais, une vraie fourmilière où il était aisé de ce perdre au détour d'une rue. Zirah était de passage sur cette planète, elle avait entendue parlait du complexe sportif. Apparemment celui-ci jouissait des dernières technologies en terme d'instruments de musculation et de renforcement. La belle thyrionis ne pouvait dire non à la possibilité de devenir plus puissante. Elle se savait assez faible comparait aux nombreux guerriers sillonnant l'univers. Et bien que celui-ci soit immense, les rencontres n'étaient pas rare. Alors qu'elle cherchait le complexe, une foule lui passa devant. Les gens étaient excités, ils riaient et criaient de joie. L'ouïe fine de la simili dragonne lui permit de découvrir qu'une célébrité était sur la planète et aller tourner un show non loin d'ici. Une célébrité? Zirah n'était pas du tout people mais quelques informations ne se refusaient pas. Elle suivit alors le groupe qui prit la direction d'une immense scène. Il y avait déjà foule, ça ce poussait, ça ce marchait dessus et ça s'insultait pour un rien. Heureusement, Zirah avait l'avantage d'être assez grande et d'avoir surtout une taille fine. Elle se glissa entre les gens pour arriveait devant la scène, attendant de voir la fameuse célébrité.

La scène était vraiment grande, deux trône en or étaient en son centre comme deux gardiens attendant leurs maîtres. Les lumières étaient vive et assez criardes, du rose, du rouge, un peu de bleu par-ci et du vert par-là, le tout tourbillonnait dans une chorégraphie parfaite. La tension monta d'un cran quand la luminosité baissa un peu et qu'une musique assez kitch digne des vieux téléshow ce mit en route. Finalement un homme fit son apparition sur la scène, accompagné par des feux d'artifices tous plus fou les uns que les autres. Plutôt fringuant dans son costume tiré à quatre epingles, c'est d'une voix assurée et assez plaisante pour les oreilles de la reptile qu'il s'adressa à la foule en délire.
“Bien le bonjour les loulous héhéhé ! Aujourd’hui on va bien s’marrer encore !... Enfin, surtout moi héhé ! On va aller droit à l’essentiel: c’est la première édition de cet événement, je compte bien en faire au moins une autre… car je suis à la recherche d’un ou deux nouveaux compagnons ! Héhéhé attendez mes coquinous ! Je parle d’un nouveau compagnon d’entraînement, de combat, une nouvelle possible recrue pour l’alliance Maléfique si elle le veut, et qui sera mon petit protéger ! Pas d’un compagnon pour…. Quoi que !"
Voilà quelque chose de très intéressant. Ce bel homme recherchait un partenaire de combat qui pourrait ce retrouver être aussi une possible recrue de l'alliance maléfique. Elle en avait déjà entendue parlée par Dark Jewel mais n'avait pas pensait à faire des recherches sur celle-ci. Le contexte était alléchant en tout cas. Elle évita plusieurs filles qui venaient tourner de l’œil suite au sous entendu peu voilé du beau présentateur qui continuait son speech.
“Bref, c’est pour cela que j’organise cette petite sauterie ! Un seul vainqueur par événement, donc aujourd’hui seul l’un d’entre-vous pourra gagner sa place à mes côtés ! Tous ceux qui souhaitent participer peuvent se connecter via leur implant, téléphones, tablettes et tout autre appareil ayant accès à internet sur le site qui s’affiche sur l’écran géant derrière moi. Remplissez le formulaire et c’est parti ! Les étapes de la procédure vont s’afficher prochainement sur l’écran derrière mon cul, donc regardez bien les chéri !”
Elle l'aimait bien, il n'avait pas sa langue dans sa poche et jouait parfaitement de sa notoriété et de son sex-appeal naturel. Conquise, elle finit par s'inscrire tout en souriant au deuxième sous entendu plus qu'explicite qu'il glissa en toute innocence ... ou pas.

Son inscription enfin faite, elle monta sur la scène pour rejoindre l'écran, passant juste à côté de la star qui avait posé son royal fessier dans l'un des trônes. Son passage laissit derrière elle une douce chaleur très agréable, un peu comme les rayons d'un levé ou couché de soleil, quelque chose de réconfortant et apaisant voir nostalgique pour certain. Prenant notes des instructions, elle fini par ce diriger vers la tente numéro 1. Il y avait déjà une belle queue, mais la thyrionis était patiente. La queue diminua assez rapidement et elle fini par rentrer dans la tente qui n'était clairement pas comme elle l'imaginait. De l'extérieur, elle avait rien d’extraordinaire, elle était même banale mais une fois à l'intérieur ce fut un étalage de luxe qui s'offrit à son regard. De nombreuses machines étaient positionnées le long des murs et il y avait autant de personnel qui encadraient les participants. Son tour vint enfin, un homme d'une quarantaines d'années vint à elle et  la guida vers la première machine.

la machine:
 


L'homme, que nous allons appeler Franck, lui expliqua comment celle-ci fonctionnait. Apparemment il fallait juste frapper dans l’espèce de mousse de protection rouge ainsi la puissance du coup sera calculée par la machine. Zirah demanda si elle pouvait frapper avec autre chose que ses poings, Franck lui confirma que n'importe qu'elle partie du corps était acceptée. Zirah eu un sourire puis ce mit en place devant la machine. Appuyée sur ses pattes, elle se mit en position d'attaque puis fit brusquement un demi tour sur elle-même pour abattre sa queue de toute ses forces. Le choc fit un beau vacarme accompagné par les grincements de la machine qui n'avait apparemment pas trop appréciée. Les résultats calculés, Franck la dirigea par la suite vers une deuxième machine, un tapis de course ultra high-tech. Montant dessus, Franck mit le tapis en route. Le rythme était d'abord lent puis monta rapidement jusqu'à atteindre la vitesse de pointe de la thyrionis, celui-ci courrait à grande enjambée, accrochant ses griffes dans le tapis pour avoir un élan constant et avec le moins d'effort à faire. Ce test ci étant fini, la troisième machine lui fut présentée, un test de précision, on aurait dit un mélange avec une machine d'arcade et une imprimante géante. Attrapant le flingue posé devant un écran à ultra-réalisme, elle se mit en position de tir. Le jeu fut lancé et elle enchaîna les kills les uns derrières les autres, remerciant ses années dans l'armée et de mercenariat pour lui avoir donné autant de réflexes. Le jeu mit fin à ses premiers tests, ne restait plus qu'à voir si ses résultats lui valait le titre de "recevable" pour passer à la suite.

On l'invita à attendre dehors avec une tasse de café offerte. C'est donc en sirotant le breuvage aussi noir que de l'obsidienne et aussi amer que du chocolat noir 100% cacao, qu'elle attendit, regardant les autres participants faire leurs tests. Certains étaient doués tandis que d'autres ... valait mieux pas qu'elle donne son avis. Franck fini par revenir vers elle avec plusieurs papiers en mains et un sourire chaleureux collé sur son visage de barbu mal rasé.
Mes félicitations Mademoiselle Zirah. Vos résultats sont excellent et vous assure le titre de "recevable". Je vous invite à rejoindre la tente numéro 2 pour la suite des tests.
Elle n'avait pas doutée de ses capacités mais de ce savoir quand même reçue lui ôtait un léger poids de la poitrine où alors elle venait de perdre une taille de bonnet au choix. Bref elle prit la direction de la deuxième tente qui n'avait rien de plus que la première vue de l'extérieur. Attendant encore son tour, bras croisés sous son opulent 85 D, la taille n'aillant finalement pas changée entre temps, elle regarda la file s’agrandir doucement puis diminuer aussitôt derrière. Son tour vint et on la plaça sur une plateforme, un autre écran en ultra-réalisme devant elle. Une petite extraterrestre à la peau vert d'eau, aux grand yeux rose bonbon et aux cheveux rouge pétant lui expliqua la procédure à suivre, puis un dôme de protection vint l'entourait alors que l'écran s'allumait. La simulation ne dura que 5 minutes mais avait suffit à la faire légèrement transpirer. Claquer ses capacités comme ça n'était pas quelques choses qu'elle faisait tout les jours. On la fit de nouveau patienter le temps qu'on évalue ses résultats. Un autre café lui fut proposé mais cette fois-ci elle demanda pas moins de dix sucres. L'amertume de ce breuvage aller lui retourner la langue si elle ne mettait pas de saccharose dedans. Son attente fut de plus courte durée qu'à la tente n°1 et le résultat fut sans appel. Elle était prise pour la troisième étape. Merveilleux, elle aller enfin pouvoir boire autre chose que du café infect. En ce dirigeant vers la tente n°3, elle se demanda qu'elle pourrait bien être cette troisième épreuve.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockJeu 7 Juin 2018 - 18:37
Come on babe <3
We can have fun together ~ hehehe


Hidan avait le cul moelleusement posé sur son trône en or massif - doté tout de même d’un coussin pour ses fesses (parce que bon sinon, s’asseoir sur de l’or… ça fait mal au derrière à force !) Ce dernier sirotait des cocktails à la suite, avec une paille pokémon (parce que c’est cool pokémon !) d’un air insouciant. Il regardait les gens défilés devant lui sans craindre que quelqu’un ne lui saute à la gorge, soit pour le tuer, soit pour le violer. (plus probable héhé) Il avait une garde rapprochée de toute façon: une femme twi’lek et un homme namek. Ces deux-là avaient l’air d’être des guerriers aguerri et étaient tout deux grands et baraqués, de quoi dissuader les possibles fouteurs de merde. Bref, le SM était posay dans son trone-canapay sans panachay MAIS il avait sa super barman qui venait lui apporter un nouveau cocktail dès que son verre était vide (donc à peu près toutes les trois minutes kek).

Tout sourire, il faisait des clins d’oeils aux participants qui s'extasiait en le voyant. C’était un jeu auquel il se prêtait souvent, séduire la foule. Mais… Une chaleur étrange émanait de l’aura et du corps d’un des participants. Le SM fronça les sourcils d’un air intrigué, et ses yeux tombèrent… sur une super paire de fesses ! Ce dernier hocha de la tête en mode: “Hahaa ouaiiiis joliiii ça !” et son regard analysa de haut en bas cette femme extraterrestre très appétissante. Personne n’ignorait qu’Hidan avait des goûts exotiques, “hors-normes” disait-on, en matière de femmes et d’hommes. La splendide femme aux allures de dragon, ou de gargouille d’ailleurs, tapait en plein dans le mille de ses critères de beauté. En plus, elle a les cheveux blancs comme lui et ça ressort super bien avec le rouge sang de sa peau, héhé.

Il ne lui fit aucun commentaire déplacé, il se contentait d’admirer la vue et de se laisser enivrer par l’étrange aura à la fois sensuelle et chaleureuse qui se dégageait de Zirah. Le SM allait bien la garder en tête cette “alien” ! Elle se démarquait déjà des autres candidats rien qu’avec sa prestance singulière. Le SM restait cependant calme pour l’heure, il ne la connaissait pas, cette jolie donzelle. Il ne pouvait pas deviner si ce n’était qu’une question d’un superbe physique ou s’il était aussi question du reste. Si Zirah n’était qu’une belle créature parmis tant d’autres, ou si elle était assez spéciale pour pouvoir devenir peut-être sa future compagne de route… et de jeux !

Cela dit, le SM qui était équipé d’une tablette pour voir plusieurs passages des gens inscrits en même temps, allait garder en permanence une visue sur les épreuves que passerait Zirah. Cette dernière méritait qu’il s’intéresse à son parcours dans ses tests, déjà que la “dragonne” avait retenue son attention rien qu’en déambulant devant lui. (et pas grâce à son fessier fantastique à la base ! Même si, ok, c’est quand même un atout très agréable héhé !) Certains protagonistes présent dans la queue au moment où Zirah était passée devant Hidan avaient remarqué qu’il avait déjà de l’intérêt pour cette dernière. Ce qui avait le don d’agacer ses fans.

Le maso observa d’un oeil passionné la mignonne grande Zirah à l’oeuvre durant les 2 premiers tests. Non seulement son allure inhabituelle donnait de la grâce à ses mouvements, mais en plus sa superbe queue avait une force anormale, ce qui s’avérait être un atout pour piéger quelqu’un en combat. (et qui irait de pair avec la queue incroyablement forte, elle aussi, d’Hidan voyons ! Issou !) La belle jeune femme avait passé haut la main la moitié des tests, comme pas mal d’autres personnes. Maintenant, le tableau d’affichage changea pour afficher les prochains tests, et c’était là où Hidan attendait que la belle à la peau rouge se démarque vraiment. Par ailleurs, la demoiselle en question attendait présentement les instructions du tableau. Hidan se redressa alors sur son trône, un grand sourire sur les lèvres, toujours un verre de tiss en main.

J’aime ce qui me dépayse chérie, et on peut dire que t’es une adorable bizarrerie dans tout ce décors bien trop classique à mon goût !” lançait-il en levant son verre vers Zirah en mode “On va ken ce soir monsieur !” comme l’emoji sur discord kek ! Bref, c’était sa manière à lui de l’encourager et de lui montrer qu’il l’avait déjà repéré dans toute cette populace - de quoi faire encore plus de jaloux envers Zirah !


Citation :
3/ Les vainqueurs du 1er et second tests sont conviés vers la tente n°3. Des questions vous seront posées afin de savoir si vous avez assez de style et de personnalité pour être choisi par Hidan. C’est l’avant dernier test ! Alors ne soyez pas négligent !

4/ Ceux qui auront été jugé assez stylé pour prétendre à devenir le protégé d’Hidan seront prié de monter sur la scène et d’attendre les instructions.

Dans la tente n°3, l’intérieur était tout aussi spacieux que dans les deux autres. Mais cette fois, c’était des sorte de cabine individualisée vers lesquelles les candidats étaient amenés. Une fois à l’intérieur, un siège était disposé au centre de la salle vide pour qu’ils puissent s’asseoir. Toutes les portes de la salle se ferment et une IA d’Hidan apparaît devant eux pour les questionner.

Voici les questions posées, dans l’ordre et numérotée, auxquelles les candidats doivent répondre:

1° Parle-moi de ton enfance dans les grandes lignes. Ouais, je sais que c’est une question un peu sérieuse, mais croyez-moi ça va m’aider à faire un choix d’savoir à qui j’ai affaire !

2° C’est quoi le trait de personnalité le plus dominant chez toi ?

3° Qu’elle image as-tu de moi ? Héhé

4° T’aimes bien les gosses ? Non mais vraiment, c’est une question importante. C’est pas que je compte foutre en cloque qui ce soit mais ça pourrait servir !

5° Quel est ton but dans la vie ? J’imagine que tu dois avoir quelques rêves d’accomplissement en tant que guerrier si tu te proposes pour devenir mon protégé ! Alors j’veux savoir ce que tu vises !

6° C’est quoi la chose dont tu es le plus fier dans ta vie ? J’sais pas, une réalisation quelconque, tes mômes si t’en a, un haut-fait notable… Raconte à Hidan héhé !

Et tout à la fin de la série stressante (ou pas) de questions posées par l’IA hologramme d’Hidan, ce dernier ajoute: “Ah, au faite. Y’a un foutu détecteur de mensonge dans la salle, donc si t’as forcé le trait ou dit des conneries pour essayer de m’entourlouper, ben c’est toi qui l’a dans l’os ! Nyéhéhé !”

Après quelques minutes à attendre, l’IA fini soit par dire au candidat: “Eh ben bravo champion, t’es reçus ! Allez, grimpe sur la scène !” ou alors “Désolé mais ça va pas l’faire entre nous ! Merci d’avoir participé, je sais que mon cul vaut le coup.”


Le sourire du SM s’élargissait à mesure du fait qu’il pouvait constater que Zirah réussissait également la deuxième moitié des tests. Ce dernier l’attendait avec impatience sur le podium où étaient convoqués le peu de gens qui avaient “survécu” à toutes les sélections. Les gens étaient très stressé à l’idée de devoir se mettre en ligne sur la scène, devant Hidan, sans savoir ce qui allait maintenant se passer. Entre temps, Hidan était parti à l'arrière de la scène pour se changer. Il s'était dévêtu du torse, et avait enfiler une tenue de cowboy-like exactement comme l'image que j'ai mise au début, avec le chapeau et tout :sweet: canon, hein ? héhé !  Petit à petit, les quelques personnes en “finale” montaient sur scène, dont cette superbe dragonne-like exotique qui l’avait séduit dores et déjà par le chakra qui atypique qui se dégageait d’elle. Une fois que tous les candidats sélectionnés étaient monté sur scène, Hidan daigna enfin lever son cul de son trône. Ce dernier prit son verre de tiss avec lui et avança d’un pas nonchalant vers les personnes sélectionnées. Il analysa de près chaque candidat, tour par tour, comme s’il s’agissait d’un inspecteur militaire - à quelque chose près qu’Hidan sirotait un verre d’alcool, ce qui n’était pas très faisable pour un militaire. Lorsqu’il tomba sur Zirah, le SM souria à pleine dents. Il mordillait sa paille nerveusement en l’observant, comme s’il était en profonde introspection. Après quelques secondes d’inspection (et pas de sa poitrine spécialement, contrairement à ce qu’on pourrait croire) le maléfique recula de quelques pas, retirant la paille de son verre de tiss du coin de sa bouche.

Mesdames et messieurs, vous pouvez retourner chez vos mères parce que ma future partenaire est toute désignée !” Avait-il dit en se tournant vers les autres candidats en faisant des grands gestes explicite pour qu’ils dégagent ou que la sécurité le fasse. “En vous remerciant pour les efforts que vous avez fait, bien entendu, pour obtenir la place près de moi, héhé !” Il tira une révérence aux autres candidats, laissant Zirah profiter de sa pleine victoire. “Je te jure que ce n’est pas ton 85D qui m’a fait me décidé. Y’avait une autre nana dans le lot avec une grosse paire de nibards ! Je ne dis pas que ce n’est pas… alléchant, mais je suis davantage porté sur le cul !... Sans mauvais jeu de mot, naturellement, héhéhé !” Ce dernier claqua des doigts et la barmaid se dépêcha de venir sur la scène, prenant le verre de tiss vide d’Hidan pour lui en ramener un autre rapidement - à lui et à Zirah aussi. “Je vais être franc, ton audace et tes capacités de combat sont les plus distinguées que j’ai vu aujourd’hui, et tu as d’autres avantages pour toi… héhé.” Il remit sa paille au coin de sa bouche pour tisser deux-trois gorgées de son verre, puis reprit d’un air sympathique: “ Puis je ne te cache pas que tu m’a fait direct de l’effet avec ton aura… si spéciale. J’aime les gens qui sortent du lot ! Et puis, pour être totalement honnête, au risque de passer pour un putain de pervers - mais bon, c’est pas comme si ce n’était pas le cas non plus héhéhé ! -... C’est que toi, je t’imaginais bien en petite tenue style soubrette, un truc du genre. Imaginer une telle tenue sur ce corps de bombasse m’a complètement siphonné dans mes propres pensées !” Dit-il en s'esclaffant de rire doucement, tapotant sur l’épaule de la “dragonne” gentiment du même coup.

“Bref ! Viens te détendre en ma compagnie, on va aller grailler un bout ! ça te tente le nouveau restaurant qui vient d’ouvrir ?” Le SM lui fit signe de le suivre. Une grande limousine recouverte de fanart d’Hidan lui-même, imaginé par ses fans, les attendaient. Le chauffeur leur ouvrit les portières pour les laisser s’installer à l’intérieur. C’était un véritable mini-bar avec un grand canapé très cosy. Hidan prit place et invita Zirah à s’asseoir. “C’est des spécialités de la planète Hera dans ce nouveau resto’, Sinon dis moi ce que tu préfères manger et mon chauffeur nous y conduira ma jolie !” Ce dernier s’installa comme un pacha au fond de son canapé, levant son verre pour trinquer avec Zirah. “ Va falloir fêter ça bien comme il faut ta victoire… Zirah, c’est bien ça ? Tu nous viens de quelle planète ? J’adorerais voir plus de gens de ton espèce dans l’coin ! Bref, on va pouvoir discuter tranquillos et se marrer comme il se doit héhé ! à la tienne mon beau rubis !

Préparez-vous pour un RP haut en couleurs, chers lecteurs ! :oui:



(c) sweet.lips
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 215
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockJeu 7 Juin 2018 - 23:47
Le destin était bien étrange. Venant sur Dösatz pour profiter de son complexe sportif, Zirah c’était finalement retrouvée à passer les test d’un bel homme car celui-ci cherchait un/e partenaire d’entraînement, partenaire qui aurait peut-être la chance de rejoindre les rangs de l’alliance maléfique. Bref Zirah venait de passer les deux premiers tests avec succès. Le premier consistant à montrer sa force, sa vitesse, et sa précision sur des machines ultra high-tech. La deuxième n’était que l’étalage de ses capacités dans un dôme de sécurité. Franck notre petit personnel à la barbe mal rasée avait donc annoncé la bonne nouvelle a Zirah, elle était “recevable” pour le dernier test. C’est donc contente d’elle qu’elle prit la direction de la dernière tente tout en se demandant ce que serait ce dernier test. Elle fut néanmoins tirée de ses pensées quand une voix effroyable lui vrilla les tympans. Deux femmes discutaient bruyamment devant elle. La première aurait clairement eu sa place dans un exposé sur les curiosités. Chacun de ses membres étaient en quatre exemplaires. Donc quatre bras, quatre jambes ect pas besoin de vous faire un dessin, rajouté à ça un visage maquillé par 45 litre de maquillage. Ben oui elle a le visage aussi orange qu’un gilet de prévention routière et le cou blanc comme un cul qui aurait vécu toute sa vie dans une grotte. Sa comparse elle semblait plus “normale” si tu retire ses cheveux arc-en-ciel radioactif vu comment il brille malgré le soleil radieux de Dösatz et surtout sa voix. Seigneur Dieu tout puissant! Sérieux imagine deux seconde une truie, donc la femelle du cochon, voilà tu imagine bien? Ok ben cette truie tu lui fait avaler de l’hélium, ça va tu imagine toujour? Ok ensuite tu la fait couiner, déjà tu a perdue ton audition pour le restant de ta vie mais tu a aussi l'aperçut de la charmante voix de cette femme. Une horreur et un calvaire pour Zirah qui possède une ouïe très fine. C’est donc avec une grimace de douleur qu’elle passa à de ce duo de l’enfer. Malheureusement pour elle, la première que nous allons appeler Germaine, lui attrapa le bras avant de la tirer vers elle.
Et ben alors, ma grande, comme ça on s’attire déjà les avance de Hidan-sama? Sache laideron, que c’est moi qu’il choisira.
Un rire nerveux s’échappa de la bouche de la thyrionis. Elle une laideron? Depuis combien de temps cette femme ne s'était-elle pas regardée dans un miroir? Sa partenaire, Georgette surenchérit juste derrière.
Regarde là, elle se permet de te juger, toi la plus belle de la planète Quatorma, la reine de la beauté de la galaxie Sud …
Pardon de t’interrompre, j’adorais continuer à l'écouter déblatérer des conneries aussi grosse qu’elle, mais j’ai à faire contrairement à vous, alors soit tu me lâche et tout ce passe bien, soit je te prouve que quatre mains peuvent très bien rentrer dans ton cul de bimbo de supermarché.
Son ton était calme mais son regard leurs prédisaient la réalisation de ses menaces. La pression sur son bras diminua jusqu’à disparaître totalement.
Sage décision, cependant …
Elle leur colla rapidement ses deux poings dans le ventre, les faisant se plier sous le choc et la douleur.
Je ne supporte pas qu’on me menace~
Laissant les deux femmes au sol, elle reprit sa route vers la troisième tente

Finalement elle arriva devant l’écran où les dernières instructions seraient données, une table remplie de boissons en tout genre attendait les participants. c’est donc sur un soda cerise que le choix de Zirah se porta alors que d’autres participants venaient pour grossir la foule. Reprenant son questionnement intérieur sur ce que pourrait être le dernier test, une douce et agréable voix parvint à ses oreilles.
J’aime ce qui me dépayse chérie, et on peut dire que t’es une adorable bizarrerie dans tout ce décors bien trop classique à mon goût !
Tournant la tête vers Hidan, celui-ci la salua en levant son verre accompagné d’un regard qui voulait absolument tout dire. Flattée, elle lui rendit son salut avec son soda avant de porter son attention sur l’écran qui comportait enfin les instructions. Ce sera donc un test de personnalité. Aaaah de vieux souvenir lui revinrent en mémoire. Elle allait se faire un plaisir de répondre à leurs questions. Elle finit sa boisson puis fit la queue devant la tente. L’attente fut, comme d’habitude, de courte durée, l’organisation était-elle qu’il fallait moins de cinq minutes pour que passe dix personnes. Ce fut enfin son tour, on la guida vers une espèce de cabine individuelle avec un siège en son centre. S’asseyant, les portes se fermaient pour laisser apparaitre une IA d’Hidan qui n’attendit pas pour lui poser la première question.
Parle-moi de ton enfance dans les grandes lignes. Ouais, je sais que c’est une question un peu sérieuse, mais croyez-moi ça va m’aider à faire un choix d’savoir à qui j’ai affaire !
Prenant une pose plus confortable sur son siège et croisant sa jambe droite par dessus la gauche, elle fixa l’IA avant de répondre de sa voix naturellement moqueuse.
Et bien comment dire que mon enfance à était banale. Enfin banale pour ceux de race bien sûr. Je suis la dernière née, j’ai un grand frère, faudrait d’ailleurs que je retrouve ce petit con, mon père était chef militaire et ma mère gérante d’une mine d’extraction. J’ai suivis un cursu militaire, finit major de ma promo avant d’intégrer l’armée de ma planète. Au fils des missions, j’ai réussi à monter en grade pour finir garde du corps de la reine, qui a malheureusement péri de façon mystérieuse. N’ayant plus rien à faire de l’armée, je me suis tournée vers le mercenariat et me voilà~
Elle fit un clin d’oeil à l’IA qui lui balança la deuxième question.
C’est quoi le trait de personnalité le plus dominant chez toi?
Question pertinente et fascinante. Zirah avait de nombreux traits de caractère en vu de son rôle dans son groupe de mercenaire, espionne. Elle pouvait être douce, gentille, serviable puis basculer dans le sadisme, la cruauté. Mais y en a un qui surpasse tout le reste.
Je suis une dominante~
Elle imaginait bien un sourire pervers sur le visage de l’albinos si celui-ci avait était physiquement là.
Qu’elle image as-tu de moi? héhé
Ah monsieur est soucieux de son image. Intéressant, elle décroise les jambes pour les étendre un peu.
Et bien je dirais que tu es un homme soucieux de son apparence et son image. Tu transpire l’assurance et un certain charisme très plaisant et tu n’a pas ta langue dans ta poche. J’adore ~
Un sourire charmeur vint éclairer le visage de la thyrionis, oui elle le trouvait à son goût, un bel albinos aux yeux améthyste ça ne se croise pas a tout les coins de rues.
Tu aime les gosses? Non mais vraiment, c’est une question importante. C’est pas que je compte foutre en cloque qui que ce soit ma ça pourrait servir!
Une autre question pertinente qui méritait une réponse claire.
Les gosses ne me dérange pas, mais j’avoue que pour l’instant je me vois mal avoir a ma charge un minot, je suis jeune encore, j’ai que 241 ans.
Elle rit doucement, attendant la suite en restant calme et posée comme depuis le début de se test.
Quel est ton but dans la vie? J’imagine que tu dois avoir quelques rêves d’accomplissement en tant que guerrier si tu te propose pour devenir mon protégé ! Alors j’veux savoir ce que tu vises !
Hum Je profite de la vie. Je suis du genre à vivre au jour le jour mais si je devais donner un seul but ce serait de faire des rencontres bonnes ou mauvaises qui me ferait avancer aussi bien en puissance quand relation.
Elle avait pas vraiment de gros but. Être la plus puissante, fonder une famille n’était pas ce qu’elle cherchait pour l’instant.
C’est quoi la chose dont tu es le plus fier dans ta vie? J’sais pas, une réalisation quelconques, tes mômes si tu en a, un haut-fait notable … raconte à Hidan héhé!
Hum je dirais la fois où avec mon groupe de mercenaire on à réussi une mission d’infiltration dans le palais d’un roi. C’était marrant et excitant.
Sa queue se mit à frétiller à ce souvenir plaisant. Il eut ensuite un moment de silence avant que l’IA ne reprenne.
Ah, au faite. y’a un foutu détecteur de mensonge dans la salle, donc si t’as forcé le trait ou dit des conneries pour essayer de m’entourlouper, ben c’est toi qui la dans l’os! Nyéhéhé!
Cela la fit rire doucement. Il avait pensé à tout ce bel homme. Elle attendit quelques minutes avant que l’IA n’ouvre de nouveau la bouche.
Eh ben bravo champion, t’es reçus! Allez grimpe sur la scène!
C’est donc avec un sourire qu’elle se leva pour sortir de sa cabine et prendre la direction de la scène.

Elle se retrouva avec d’autres participants qui lui lancèrent un regard de travers, regard qu’elle ignora en prenant place. Elle pouvait sentir le stress des autres alors qu’elle était calme et sereine. Le reste des heureux élus finirent par arriver, laissant l’investigateur de cet événement enfin faire son choix final. D’ailleurs celui-ci avait changé de tenue, portant maintenant une tenue de cowboy mais que pour le bas, laissant son torse bien musclé visible et matable pour les regards féminin affamés. Se levant de son trône doré, son verre d’alcool à la main avant d’inspecter chaque personne comme le ferait un inspecteur militaire devant ses troufions. Son tour vint et rien qu’au sourire de l’albinos, elle savait que son choix était fait. Il l’inspecta en mordillant la paille de son verre avant de se tourner vers les autres.
Mesdames et messieurs, vous pouvez retourner chez vos mères parce que ma future partenaire est toute désignée ! En vous remerciant pour les efforts que vous avez fait, bien entendu, pour obtenir la place près de moi, héhé !
Il fit une révérence avant de revenir sur elle. Le sentiment de victoire étant très plaisant pour la thyrionis qui croisa les bras sous sa poitrine, la faisant un peu remonter.
Je te jure que ce n’est pas ton 85D qui m’a fait me décidé. Y’avait une autre nana dans le lot avec une grosse paire de nibards ! Je ne dis pas que ce n’est pas… alléchant, mais je suis davantage porté sur le cul !... Sans mauvais jeu de mot, naturellement, héhéhé !
Ah je dois dire qu’avec moi, le cul est plus que présent huhuhu ~
Un claquement de doigt fit venir une barman qui tendit un autre cocktail à l’albinos et à elle aussi. Prenant le verre avec un remerciement, elle le sirota doucement, écoutant Hidan qui semblait conquis par son choix.
Je vais être franc, ton audace et tes capacités de combat sont les plus distinguées que j’ai vu aujourd’hui, et tu as d’autres avantages pour toi… héhé. Puis je ne te cache pas que tu m’a fait direct de l’effet avec ton aura… si spéciale. J’aime les gens qui sortent du lot ! Et puis, pour être totalement honnête, au risque de passer pour un putain de pervers. C’est que toi, je t’imaginais bien en petite tenue style soubrette, un truc du genre. Imaginer une telle tenue sur ce corps de bombasse m’a complètement siphonné dans mes propres pensées !
Et bien merci. Je te rassure cette tenue pourrait bien se retrouver sur mon corps un jour ou l’autre et ce se ne seront pas que tes pensées que je risque de siphonner~
C’est avec un sourire mi moqueur mi charmeur qu’elle le regarda alors que celui-ci lui tapotait doucement l’épaule tout en s’esclaffant de bon coeur.

L’événement étant maintenant terminé, il l’invita à se détendre en sa compagnie, proposant d’aller manger dans un tout nouveau restaurant.
Pourquoi pas mais je doute que ma tenue soit appropriée pour aller au restaurant.
En effet elle portait sa tenue de mercenaire qui était composée d’un haut et d’un pantalon de type cuirasse de couleur noire ainsi que de guêtres de protection sur ses pattes. Pas vraiment le genre de tenue pour une soirée resto, mais cela ne semblait pas gêner son nouveau maître qui la guida vers une limousine décorée par de nombreux dessins de fans, certains étaient assez explicites vu la pose et l’attitude de l’albinos. L’informant de la spécialité du restaurant, il lui demanda si cela lui convenait ou bien si elle souhaitait manger autre chose.
Hum non. j’ai encore jamais mangé la cuisine Hérarienne, autant en profiter et puis j’adore découvrir de nouvelles saveurs.
L’intérieur de la limousine était très cosy avec en plus un mini-bar. Grand luxe que la thyrionis appréciait à sa juste valeur en trinquant avec Hidan.
Va falloir fêter ça bien comme il faut ta victoire… Zirah, c’est bien ça ? Tu nous viens de quelle planète ? J’adorerais voir plus de gens de ton espèce dans l’coin ! Bref, on va pouvoir discuter tranquillos et se marrer comme il se doit héhé ! à la tienne mon beau rubis !
Huhuhuhu c’est cela. Je viens de la planète Thyrios, c’est paumé au fin fond de la galaxie Sud. On est un peuple guerrier faisant dans le mercenariat. Pour de ce qui est de voir d’autres représentants, hummm les chances sont minimes car on bouge beaucoup. Il très rare qu’on reste au mêmes endroits plus quelques jours, en faite tout dépend des missions que l’on fait. A la tienne belle améthyste !
Elle n’avait qu’une hâte, voir jusqu’où aller l’emmener Hidan et surtout cette journée qui lui parait plutôt bien partit.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockLun 11 Juin 2018 - 17:02
Come on babe <3
We can have fun together ~ hehehe


Décidément niveau jackpot Hidan avait fait une superbe pioche ! Non seulement Zirah était exotique à souhait, mais en plus cette dernière avait le même genre d’humour grossier/vulgaire que le sien. Ce dernier ne pouvait pas s’empêcher de s’esclaffer quand elle parlait de le siphonner à un niveau physique très… agréable disons, héhé ! Celui-ci ne se faisait pas spécialement d’idées cela dit. Hidan aime beaucoup flirter avec les autres sans nécessairement en venir au “point central” de ses sujets de plaisanterie. Ce dernier restait charmé par l'attitude désinvolte de Zirah et comptait bien récidiver dans ce genre d’allusion sexuelle héhé !

Le SM avait bien entendu la jeune femme dire qu’elle n’était pas dans une tenue appropriée pour aller au restaurant. En effet, il se fout assez royalement de la tenue vestimentaire de sa nouvelle amie - mais il fait attention aux dires de ses amis et veille à bien s’occuper d’eux. Ce pourquoi, même s’il ne fit aucun commentaire, ce dernier avait glissé un mot à son chauffeur avant d’entrer dans la limousine.

Les deux protagonistes enfin confortablement installés dans le véhicule venaient de trinquer. Jashin avait un grand sourire sur les lèvres: cette femme au caractère visiblement bien trempée allait être un divertissement plus que plaisant d’après ce qu’il découvrait déjà d’elle !

Des mercenaires, hein ? ça doit pas être trop mal comme vie, voyager et buter des cons… Enfin ça dépend des contrats que tu prends ! Mais j’aurais peut-être aimé faire ce genre de trucs…” Le SM ne disait pas le fond de sa pensée, mais il pensait à son passé chez la Stinger Industry. Il était le maître espion de la firme quand même, donc c’était un peu un chasseur de tête aussi… mais cette information n’étant pas connue du grand public, il préférait rester muet à ce sujet. “En tout cas je suis ravi que tu te sois pointé à mon événement, je n’aurais pas pu souhaiter être en meilleure compagnie ! Tu dis que Thyrios est paumé, mais les coins tranquilles ça peut être pas mal quand tu veux te couper de tout et respirer… à quoi ressemble la nature sur ta planète ? Et par qui est-elle gouvernée, d’ailleurs ? J’espère que c’est pas un gros con, sinon je peux aller lui faire le cul pour toi si tu veux ! héhé…!

Hidan s’était affalé comme un Roi dans sa banquette, vidant son verre comme un alcoolique habitué mais pas anonyme. En peu de temps, la limousine arriva à sa destination. Le chauffeur ouvrit la porte de Zirah puis celle d’Hidan pour les laisser sortir. Ils se retrouvèrent dans une rue marchande de Dösatz, l’une des plus friquées d’ailleurs. Le SM fit signe à la belle dragonne de le suivre jusque devant une boutique appelée: “Les tissages de Mona”. Vue de l’extérieur, c’était une grande boutique de couturière-styliste de mode.

Hidan ouvrit la porte d’entrée du magasin luxueux pour laisser Zirah entrer la première. Au comptoir, un jeune homme saiyan dévisagea la dame-gargouille de la tête au pied en levant un sourcil, l’air de dire: “c’est qui elle ? Elle fait quoi là?”. Hidan entra à son tour dans le shop, et le saiyan au comptoir sembla blêmir. Surtout lorsqu’il comprit qu’Hidan avait vu à travers la vitrine, pendant qu’il ouvrait la porte à Zirah, la manière irrespectueuse dont le vendeur avait regardé son amie. D’autres vendeurs étaient dans la boutique et se contentèrent de saluer “le couple” à leur arrivée sans préjugés aucun comparé au saiyan. En même temps, ils connaissaient bien Hidan qui est un habitué de la boutique.

Salut le pecno ! Amène toi par-ici.” Le saiyan visiblement en sueur digne de LVK quand on lui dit qu’il est bicurieux mais qu’il n’assume pas, hésita quelques courtes secondes et s'exécuta. Il ne valait mieux pas trop désobéir à une star, rien que pour la propre réputation du type. Les autres vendeurs du magasin déglutissaient difficilement en silence, leur “pauvre” collègue allait manger chaud. Lorsqu’il fut à portée du SM, ce dernier posa sa main sur l’épaule du saiyan. “Je crois que tu dois des excuses à ma charmante amie ici présente.” L’expression d’Hidan était pour une fois sévère. Le saiyan commençait à flancher. Ses jambes tremblaient et son expression blafarde ne s’arrangeait pas. Sous la force de la seule main du SM posée sur son épaule, le saiyan ne semblait pas pouvoir faire face à sa puissance. Ce dernier commençait à pleurer, plus son corps luttait contre la pression, plus il en souffrait… donc il finit par se mettre carrément à genoux, les paumes de mains contre le sol, et la tête abaissée devant Zirah.

Voilà ce que j’appel du respect !” Hidan avait lâché l’épaule du malheureux d’un coup sec. Visiblement, il venait de lui la déboîté ! Le saiyan hurla un bon coup, mais pleurait silencieusement, le visage en direction du sol, honteux. Ses collègues s’étaient éloignés, très discret, et l’un d’entre-eux était parti chercher cette chère Mona, patronne de la boite. “ La prochaine fois garde tes manières de mec qui pète plus haut que son cul pour les gens aussi pourri que toi, enfoiré ! Je n’accepterais pas que l’on juge comme tu l’as fait mon amie, tapette !....Et je dis tapette parce que t’as même pas eu les couilles de soutenir mon regard, pas parce que t’es probablement un suceur de queues ! Rien à voir…parce que faut être courageux pour se prendre une teub dans l’oignon sans chialer, héhé !

Le SM fit craquer ses doigts, un sourire bien satisfait sur la gueule en voyant le type complètement soumis et en PLS devant Zirah. “Je te laisse lui dire quand il peut se relever par toi-même ma chère ! Son salut est entre tes mains salvatrices !” Dit-il en accordant un clin d’oeil complice à sa muse.

Hiiii-daaaan ! Bonjour-bonjour à toi, et bonjour à vous madame, je suis Mona, l’humble patronne et créatrice de cette boutique !” Disait au fond de la boutique une dame à l’apparence d’une hybride humanoïde/araignée. Cette dernière arriva près du duo et tendit l’une de ses mains à Zirah et l’autre à Hidan pour leur serrer la pince. “Je suis désolée que l’un de mes employés vous ai manqué de respect, tu me connais Hidan je n’engage pourtant pas de gens de la sorte dans mon enseigne ! Mais bon, comme quoi tout le monde peut se tromper…” la femme araignée baissa son regard vers le saiyan d’un air peu commode. “Tu es viré jeune homme, et sache que ta réputation est fichue ! Il vaut mieux pour toi que tu t'exiles des grandes villes, tu ne retrouveras jamais de travail dans le monde de la mode !” Mona avait une paire de bras repliés sur ses hanches d’un air mécontent, et une autre paire croisé sous sa poitrine. “Lève-toi pour l’amour de Drallos !” Disait la patronne en levant les yeux au ciel. “Ces saiyans… je vous jure ! Soit ce sont des combattants hors-norme, soit ce sont ce genre de...tantouz !” Hidan riait de bon coeur, les bras croisés lui aussi en regardant d’un air pitoyable l’homme-singe. Mona attrapa par la nuque le saiyan toujours éploré et le balança carrément en dehors de son magasin ! Celle-ci se frotta les mains comme pour dire “voici une bonne chose de faite” et se retourna vers le couple.

Encore navrée pour cet accueil ! Alors, dis-moi tout Hidan !” La femme araignée retrouva son sourire.

C’est pour ma copine, tu peux lui tisser un vêtement à son goût ? On sort au nouveau restaurant du coin juste après !” Ce dernier adressa un sourire bienveillant à sa nouvelle amie. Visiblement, il comptait s’occuper d’elle comme si Zirah faisait déjà parti de son cercle de proches.

Bien sûr ! Veuillez me suivre ma chère, allons vous tisser quelque chose !” La dame araignée ouvrit la marche vers l’arrière boutique en s’assurant que la dragonne la suivait. Une fois dans l’arrière-salle - très cosy comme le reste de la boutique - la chère Mona allait lui poser des questions sur ses goûts vestimentaires et de couleurs, afin de lui tisser en deux trois mouvements ce que la Thyrionis désirait, directement sur cette dernière et adapté à ses formes.

Pendant ce temps, le SM tapait la discut’ aux employés en attendant le retour de Zirah. Il savait que Mona arrivait vite à cerner les besoins de ses clients, et puisque c’est une araignée, elle sait créer très rapidement les modèles qu’on lui demande. Ce pourquoi la gargouille-like revint toute pimpante dans la tenue qu’elle avait choisie pour sa soirée avec le SM. Ce dernier avait un sourire jusqu’aux oreilles en la voyant arriver, les bras toujours croisés sur son torse.

Eh bien eh bien ! En plus d’être ravissante naturellement c’est une femme de goût !” Ce dernier admirait les belles courbes de sa nouvelle partenaire dans son nouvel accoutrement. “Bien joué Mona, je n’avais aucun doute quant au fait que tu saurais répondre à la demande de mon amie !

La dame araignée lui fit un signe de tête, satisfaite elle aussi de sa création à la demande de Zirah. Le SM paya un bon paquet de fric son amie styliste et sortit de la boutique avec sa compagne pour retourner faire un bout de trajet en limousine jusqu’au restaurant.

La devanture du restaurant était criarde, mais à la manière dont pouvait l’être Héra: un grand portail nimbé d’or et de matériaux couleur sable entourait l’entrée de cet établissement déjà côté pour son allure chic et sa carte bien remplie. Les serveurs seraient l’anus - pas par crainte de se faire sodomiser (quoi que ! kek) en voyant Hidan sortir de la limousine, mais parce que c’est un client de marque. Très vite, l’un des serveurs en costard accueilli le duo et les plaça dans le carré VIP du restaurant, parmi bien d’autres stars. La belle dragonne connaissait peut-être certaines d’entre-elles d’ailleurs. Hidan salua un bon nombre de ces personnalités connues et introduit Zirah à chacun ceux-ci, pour qu’elle puisse profiter de ses connaissances au besoin.

Hidan tira la chaise à Zirah pour qu’elle puisse prendre place à leur table confortable et au calme, à l’extérieure pour profiter de la chaleur de la saison sur Dösatz. Ce dernier s’installa à son tour et sortit l’un de ses cigares de sa poche de pantalon, en proposant un à sa partenaire si cette dernière le désirait.

Surtout n’hésites pas à prendre tout ce qui te tente, on est là pour profiter et se faire plaisir !” Disait-il en tirant une bouffée de son cigare et en regardant la carte. Après un petit moment, un serveur arriva près d’eux pour prendre justement leur commande. “Oubliez pas mon whisky avec une pointe de citron, c’est le plus important dans le menu la boisson !” Avait-dit Hidan sur un air plaisantin au serveur avant qu’il ne parte avec leur commande.

Dis-moi tout ma jolie ! Maintenant qu’on est posé entre nous, c’est l’heure des questions pour apprendre à te cerner.” Le serveur était déjà revenu auprès d’eux avec leur boisson, ce qui lui valu un bon gros pourboire de la part d’Hidan pour la rapidité. “Quelles relations tu entretiens avec ta famille ? T’as dis avoir un frère, ça se passe comment avec lui? Des proches notables peut-être ? Si tu deviens ma protégée, sache que je tiendrais compte aussi des gens à qui toi tu tiens ! C’est important de prendre soin des gens que mes amis aiment, héhé.” Une question importante et à la fois sans intérêt, tout dépendant du point de vue de la Thyrionis à ce sujet. “ D’ailleurs qu’est ce que tu sais de notre monde ? Dans le sens: tu connais les alliances qui régissent un peu, chacune à leur manière, les planètes ou les conflits ? Je suis curieux de savoir ce que tu sais ou ce que tu crois savoir du leader de la mienne, l’Alliance Maléfique. T’as certainement dû en entendre parlé durant tes voyages !” Le sado semblait parfaitement détendu, même si le sujet pouvait être épineux si cette dernière ne pensait pas du bien de son alliance. Mais il s’en fichait, cela ne changerait pas sa future probable amitié avec la dame-dragonne.



(c) sweet.lips
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 215
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockMar 19 Juin 2018 - 2:03


Hidan


Zirah

「 Une robe et un resto 」
Qu’est-ce que la chance? Non mais vraiment qu’est-ce que la chance? Est-ce une entité propre? Avec son libre arbitre qui décide du jour au lendemain de donner un petit coup de pouce à quelques personnes? Ou bien n’est-ce seulement qu’une compilation d’événements hasardeux résultant à cette fameuse chance? Tant de visages pour ces cinq petites lettres. Tant d’importance, de sacrifices, d’attente pour cette déesse capricieuse mais pouvant tellement offrir.

C’est justement grâce à cette chance que Zirah se retrouvait dans une limousine en compagnie de Hidan. Un membre de la fameuse Alliance Maléfique et aussi un très bel homme, dire le contraire serait mentir. Les deux êtres semblaient partager quelques points communs comme l’appréciation d’un bon alcool, d’une bonne compagnie mais aussi un humour assez poussé sur la vulgarisation et les contextes sexuels à peine voilés. Confortablement assise dans la somptueuse limousine, la Thyrionis répondait aux question de son nouveau maître. Celui-ci était assez curieux sur sa race et il en avait tout les droits. Après tout les Thyrionis était un peuple peu connu et surtout assez furtif. Moins on les voyaient mieux ils se portaient.

“ Hum c’est une vie assez spéciale mais tellement jouissive quand les missions sont réussie. Oh après il y a les imprévus mais ça rajoute du piment. ” Elle eut un rire un peu mystérieux avant de porter son verre à ses lèvres pulpeuses et de boire une gorgée de son cocktail, le tout sans quitter Hidan des yeux. “ Cela aurait été criminel de ne pas y participer. J’aime m’amuser et cet événement avait tout pour me plaire, surtout le présentateur~ ” Un nouveau rire sortit de sa gorge alors qu’elle croisait ses longues jambes pour un meilleur confort. “ C’est juste la planète qui est paumée sinon l’activité dessus est loin d’être reposante. On a une nature assez similaire à la Terre a contrario que les mers sont peu nombreuses. Nous avons beaucoup plus de surface terrestre, de forêts et de montagnes. ” Elle sortit un petit dispositif circulaire qui se mit à flotter entre les deux protagonistes. Zirah lui demanda alors dans sa langue natale, un mélange de sifflements et de claquements de langue, de montrer les images de sa planète. Le dispositif s'alluma avant de sortir plusieurs photos holographiques. On pouvait voir de grandes et belles plaines comportant des plantes assez singulières et des animaux qui le sont tout autant, de hautes chaînes de montagnes avec quelques ruines de châteaux collés à leurs flancs abruptes et enfin la chose la plus importante sur cette planète, les forêts. Des amas d’arbres immenses aux couleurs fraîches et sombres, des parterres de fleurs multicolores et lumineuses et des animaux majestueux trônant comme des rois sur les hautes et solides branches de ces géant verts paisibles. “ Là c’est un Felidae tacheté Alpha, on les reconnaît grâce leurs longues moustaches sensitives et leurs cornes imposantes. Autrefois on les utilisaient en temps que montures mais ce n’est plus la cas maintenant. Et là c’est un Cockacitrus Coloruim. Ils ont assez marrant quand ils parade, on dirait des idiots car ils courent en rond avant de sauter et de se dandiner. ” On pouvait largement voir qu’elle aimait sa planète, elle en parlait avec tellement de passion et de respect cependant son visage s’assombrit quand vint la question du dirigeant. “ Et bien avant on avait un roi et une reine, j’ai même fait partie du corps de protection de la reine mais ils ont péris avec leur fils dans des circonstances inconnues. Suite à leur perte, c’est Freezer qui mit la main sur notre planète mais on le vois jamais, y a juste la présence de son armée sur nos terres. ” Son sourire revint rapidement cependant. “ Et bien si un jour tu le croise, je veux bien que tu lui en mette une de ma part~ ”  

Elle éteignit son dispositif qui revint de là où il était sortit, à savoir le décolleté de Zirah qui trouvait l’emplacement parfait pour ce genre de gadget contenant bon nombre d’informations importantes ou personnelles. La limousine finit par s'arrêter et la portière de la jeune femme lui fut ouverte par le chauffeur avant d’en faire de même pour celle d’Hidan. Elle sortit et s’étira longuement car il fallait l’avouer avoir de longues pattes même dans une limousine, c’était pas le confort optimal. Regardant autour d’elle, elle remarqua qu’ils étaient dans une rue très huppée, les boutiques de luxes pullulaient à chaque centimètre carré et l’ambiance était toute autre que le reste de la cité. Zirah trouvait qu’elle faisait un peu tâche dans ce décor très bling bling. Hidan finit par lui faire signe de le suivre, se dirigeant vers une boutique a la douce appellation de “ Les tissages de Mona ” rien que a la devanture on sentait que c’était pour une catégorie très sélecte de personnes. Les vêtements dans la vitrine d’expositions étaient juste magnifiques, les détails, les couleurs, les tissus tout était fait dans le plus grand style. Lui ouvrant la porte Hidan la laissa passer la première comme un parfait gentleman, ce qui, par contre, ne fut pas le cas du jeune homme au comptoir de l’accueil. Déjà que pouvait bien foutre un saiyan dans une boutique de fringues et aussi pourquoi un tel regard sur sa personne. Certe elle ne portait pas des vêtements de luxe mais rien que sa prestance et sa démarche montrait qu’elle n’était pas une fille de bas quartiers.

“ j’ai quelque chose sur la figure pour que tu me dévisage de la sorte? ” Le ton qu’elle avait employé était dur et assez glacial de même que le regard qu’elle lui lançait, lui qui était issu d’un grand peuple guerrier se retrouvait à faire le vendeur dans une boutique de luxe, quel paradoxe. La venue de Hidan par contre fit réagir tout autrement le saiyan. Celui-ci perdit ses couleurs aussi vite que Hidan sifflait son cocktail. Les autres vendeurs eux eure la décence de la saluer avec respect et sans préjugés.

Le ton d’Hidan assurait un très mauvais moment au jeune saiyan qui vint à lui après une courte hésitation. La notoriété de l’albinos n’était clairement plus à refaire au vue du respect qu’on lui donner partout où il passait. La correction du vendeur eu tôt fait de faire sourire Zirah. Le voir trembler et souffrir pour une simple main posé sur son épaule avait un effet assez jouissif pour la reptile, qui finit le regarder de haut quand celui-ci se retrouva en position de soumission totale et le cri a la fin eu tôt fait d’achever la puissante satisfaction de la rouge, un sourire sadique aux lèvres. Il n’avait eu que ce qu’il méritait après tout. Elle n’avait rien à rajouter a la correction ni aux paroles d’Hidan qui avait absolument tout dit. Une joyeuse voix la sortit de sa transe de satisfaction. Tournant la tête, elle aperçut alors une femme au haut du corps humain et le reste arachnoïde. Celle-ci se présenta comme étant Mona la patronne de la boutique. “ Zirah, enchantée de faire votre connaissance. ” Dit-elle tout en serrant la main qu’elle lui tendait. L'humiliation du saiyan continua alors avec Mona qui lui assura qu’il était complètement grillé dans le monde de la mode et que bien sur celui-ci était viré. Tristesse pour cet homme qui aurait pu devenir un grand couturier si il avait fait preuve de professionnalisme. Encore un coup du destin, grand ami de la chance, un duo destructeur. Mona s’excusa de l’accueil déplorable de son ancien employé avant de demander à Hidan ce qu’il voulait. Lui expliquant la situation, Zirah eu un réflexe de jeune fille timide, elle remit une mèche rebelle derrière son oreille avant de détourner le regard. Elle n’aime pas quand on lui fait des cadeaux car après elle ne sait jamais comment rendre la pareil. Elle suit néanmoins Mona dans l’arrière boutique et se fit bombarder de questions sur ce qu’elle voulait. Répondant du mieux qu’elle put avec une patronne qui lui tournait autour pour prendre toutes ses mensurations. Rapidement l’hybride lui créa le vêtement parfait. La coupe, la taille, tout était parfait et mettait en valeur chaque courbe du corps de la gargouille. Quatre bracelets en or lui furent ajoutés au poignets ainsi qu’aux chevilles puis elle pu enfin sortir se présenter devant son compagnon de soirée.


la tenue:
 


Celui-ci ne tarit pas d'éloges devant le travail accompli de Mona et sur les goûts de sa partenaire. Zirah eu un sourire, elle avait l’impression d’être en mission d’infiltration. Ce n’était pas la première fois qu’elle portait une robe, après tout son rôle principale était espionne et elle savait parfaitement les rôles qui convenait à la situations, tantôt femme fatale et mystérieuse pour passer juste derrière à la femme riche et prétentieuse. Elle savait parfaitement se fondre dans la masse. Remerciant chaleureusement Mona pour son travail et sa compagnie, Hidan paya puis ils repartir dans la limousine pour rejoindre le restaurant. Cela ne dura pas longtemps, l’établissement n’étant qu’à quelques pâtés de maisons.

Le restaurant était comme le reste de la rue, très huppé, les couleurs choisis étaient en parfaite harmonie avec le thème de la planète Héra. De l’or en veux tu en voilà, une couleur sable très plaisante et reposante pour le regard. La carte était très complète et donnait clairement envie. Un serveur finit par arriver et les firent entrer. L’intérieur était tout aussi somptueux que l'extérieur. Un tapis rouge menait au comptoir de l'accueil, celui-ci était fait dans un boi très exotique vu les nombreuse nuances de rouge qui le composait, les murs étaient décorés de tableaux et décorations de la planète Héra. Guidé par le serveur, le couple finit dans le carré VIP où Zirah reconnut bon nombre de célébrités. Certaines qu’elle avait rencontrées durant des missions. Il y avait la comtesse Mila avec son mari. Un couple très m’a-tu-veux avec leurs nombreux bijoux clinquants. Plus loin se trouvait le roi et la reine d’une planète voisine de Thyrios, eux étaient plus humble en terme de richesse montrée au public. Bref toute une belle brochette d’aristocrates et de stars que Hidan présenta sa compagne. Elle les salua poliment avant de suivre Hidan jusqu'à leur table en terrasse. La température était idéale et elle s’assit sur la chaise que l’albinos avait tirée pour elle. Elle prit le cigare qu’il lui proposa et l’alluma en faisant apparaître une flamme bleue au bout de son pouce, pratique quand t’on a pas de briquet sous la main.

“ Oh mais je compte bien me faire plaisir mon cher~ " disait-elle d’une voix suave avant de tirer sur le cigare puis de cracher la fumée en quelques cercles plutôt bien maîtrisés. Zieutant la carte elle fit rapidement son choix. “ Je vais vous prendre une oasis du paradis pour ma part. ” Un alcool bien fort pour commencer cet apéritif et pouvoir faire patienter son partenaire durant son interrogatoire. “ Et bien je suis ouverte à la conversation, pose moi donc tes question~ ” Les boissons arrivèrent très rapidement de même que la première question de l’albinos. “ Et bien … Je suis orpheline. Mes parents sont morts durant une mission, on à jamais retrouvé leurs corps, surement désintégrés par une attaque. Pour ce qui est de mon frère, c’est assez compliqué. On n’entretient pas une relation très …. sympa. En faite mon espèce à beaucoup de mal à avoir des femelles. On est rare et une naissance comme la mienne à apporter beaucoup de joie dans ma famille sauf pour mon frère, qui c’est vu mis de côté. Je pense qu’il était jaloux et qu’il a fini par me haïr au fils du temps. Je l’ai pas revu depuis 45 ans maintenant et je dois avouer que cela ne me fais ni chaud ni froid. ” Elle bu une gorgée de son verre avant de continuer “ Non pas d’autres membres connus, mes grand-parents sont morts également mais de maladie. Mais je te remercie de porter autant d'intérêts à mes proches. ” De nouveaux cercles de fumée sortir de sa bouche, elle les regarda s’envoler pendant un moment avant de revenir sur Hidan. “ Je connais certaines alliances oui. Il vaudrait mieux vu mon job. Je sais que Namek, Dark ainsi que la Terre sont aux mains des Black Feather, Végéta et Végéta 2 c’est la Z-team, Il y a aussi les Ganshou qui possède Metamol et Magma mais leur activité reste un mystère pour moi. Pour ce qui est du Leader de l’alliance maléfique je sais que c’est Majin Végéta qui est à sa tête et que c’est un guerrier puissant après j’ai que peu d’informations sur lui. ”
Le sujet était intéressant malgré le peu d’infos que possédait la jeune femme, Hidan pouvait très bien lui en donner d’autres ou bien approfondir ceux qu’elle avait déjà.
“ D’ailleurs si tu pouvais éclairer les zones d’ombres sur les alliances, cela ne sera pas de refus. Mais avant parlons un peu de toi maintenant. D’où tu viens? Tu a l’air d’être un habitant de la Terre. Quel a été ton parcours pour arriver à une notoriété médiatique? Pareil tu a de la famille? Des frères, des soeurs? ” La Thyrionis était aussi curieuse de savoir le passé de l’albinos que lui le sien.

Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockMer 27 Juin 2018 - 10:40
Come on babe <3
We can have fun together ~ hehehe


Hidan pouvait enfin se détendre en charmante compagnie ! Non seulement Zirah avait du goût, mais en plus ses formes étaient parfaitement mises en valeur dans cette robe raffinée, ce qui ne pouvait pas laisser indifférent le SM. Contrairement à son image marketing qui se voulait trash, rentre-dedans et vulgaire à souhait, ce dernier savait se tenir. Ce n’était pas la première créature de rêve avec qui il avait l’honneur de passer des moments, et il était à l’aise de toute manière avec les autres puisqu’il se sentait bien dans son propre corps. Cela ne voulait pas non plus dire que Zirah ne lui faisait aucun effet ! C’est surtout qu’il n’est pas à son premier “rendez-vous galant”, qu’il en a vu d’autres, et qu’il est forcément bien plus à l’aise qu’un débutant en la matière. Et, surtout, il n’attend rien en particulier. Voilà pourquoi il n’a pas la pression et qu’il peut être lui même sans se couvrir d’embarras.

Sa nouvelle recrue était prompt à parler de sa vie d’antan, de sa planète, elle lui avait même montré certains spécimens qui vivaient là-bas. Hidan appréciait son bagou et leurs échanges naturels, sans gêne ni retenue. C’était appréciable de pouvoir passer du temps avec quelqu’un qui n’essayait pas de profiter de son fric, de sa beauté ou de sa notoriété évidente. Le fait qu’elle ne soit pas l’une de ses fan en furie était un soulagement, d’ailleurs. Combien de fois le Maléfique s’était-il fait limite agresser par ses fans pour une photo ou juste lui frôler la main ? C’était lourd à la longue, mais Hidan gardait le sourire et arrivait à tourner à la plaisanterie toutes les situations embarrassantes dans lesquels il était embarqué !

La séduisante gargouille répondait aux questions de son nouvel “employeur” en se détendant aussi de son côté, cigare au bec elle aussi et leurs verres de tiss à chacun dans leurs paluches. Visiblement, ses parents étaient décédés et cela l’envoyait navré - d’autant plus pour sa relation chaotique avec son frère. La naissance d’une femelle de son espèce semblait être glorifiée sur sa planète native dû à la rareté du genre féminin. Cela faisait une bonne quarantaine d’années que la belle n’avait pas revu son fréro d’ailleurs, c’est dire à quel point, en effet, ils se foutent l’un de l’autre ! Conclusion, elle n’a plus de famille. Cela fit tirer une mine empathique à Hidan: il compatissait à ce fait, lui même n’en avait plus.

La dragonne maniait bien l’art de faire des cercles de fumées, ce qui divertissait Jashin. Ce dernier faisait en sorte de faire des plus petits ronds avec sa bouche pour entrer dans les grands que faisaient Zirah, ce qui faisait une espèce de spirale de cercle dans des cercles et des cercles et des… bref, vous avez compris !

Sa connaissance des alliances n’était pas mal, elle savait au moins qui régnait où et c’était déjà un avantage de ne pas l’ignorer. Elle demanda plus de renseignements à Hidan dans le futur concernant cela, mais préférait avant ça lui retourner quelques questions. Le Maléfique s’affala un peu plus dans son siège, tel un pacha, alors qu’un serveur leur amena une sorte de carte où ils n’avaient qu’à cocher ce qu’ils désiraient manger. Il fit signe, poliment, à Zirah de cocher en premier ce qui lui plaisait sur le prospectus.

Hahaha j’ai une histoire à la con, tu vas bien rire ! ça fait vraiment vieux rebel de merde trop d4rk !” Commençait-il par dire sur le ton de la plaisanterie. “ Je ne sais pas si tu connais des choses sur l’occulte et sur le monde des anges. Parce que le premier est mon domaine, et le deuxième est l’endroit où j’ai vu le jour.” Le SM était à l’aise de parler de son histoire, mais son air sympathique devint un peu plus sombre lorsqu’il évoqua les anges. “ Je suis Jashin, alias l’ange de la mort. Faut savoir qu’à la base, j’ai pas vraiment d’apparence humaine, je ressemblais plus à… un amas d’énergie dans une armure dorée, mais c’était un choix ! Les êtres célestes se foutent pas mal de prendre des apparences en chaire. Enfin, à l’époque ! Maintenant c’est en vogue héhé ! M’bref, prépare toi pour le récit le plus chelou que tu vas entendre !” Ce dernier cocha à son tour ce qu’il désirait manger sur la feuille, une fois que Zirah avait fini. “ Mon taff consistait à  accompagner les mortels "bons", de leurs vivants, dans la mort jusqu’au Paradis une fois qu'ils clamsaient. C’était pas moi qui décidait qui devait mourir et comment cela dit, moi j’faisais qu’faire mon taff. Et je sais même pas vraiment qui décide. Du coup, je voyageais tout le temps entre le monde des mortels et le royaume des morts. “ C’était une histoire qui pouvait être une révélation pour ceux qui ne savaient toujours pas qu’il y avait un “après” la vie. “ Dans le Royaume des morts, y’a un guss qui s’appel Enma. Ce type est une sorte de géant gay rouge avec une grosse voix rauque, je peux pas le blairer. Ce mec, c’est lui qui choisi qui va où. Mais la plupart de ses jugements étaient pourri d’après moi, du coup je lui prenais la tête ! Putain, dis comme ça, ça fait vachement biblique et truc bien edgy haha ! Bref, j’ai été façonné et créé par le Dieu des anges à la base, un sale con qui pense que sa race est l’élite et qu’ils représentent le bien absolu. Il a fini par me virer et me bannir du monde des anges parce que j’ai suivi la rébellion de l’un de ses autres fils et donc l’un de mes “frères”, Drallos. Le Dieu des anges est un sale type vicieux, il décide de la vie et du destin de tous les anges dès leur naissance et les punit quand ceux-ci ne respectent pas ce qu’il a décidé pour eux. C’est vraiment une merde.” Hidan posa son verre d’alcool maintenant vide et croisa les bras contre ses pectoraux. “ J’ai fini ange déchu, et j’ai été recruté dans le Monde des démons pour devenir La Faucheuse. L’équivalent de mon rôle d’ange de la mort, sauf que là je guidais les âmes des trouduc qui avaient fait le mal durant leur vie jusqu’en Enfer, ça c’était poilant ! Mais ça n’a pas changé le fait que je provoquais Enma, et ça a fini par me porter préjudice. Enma est genre un élu des Dieux ou je ne sais pas quoi, en tout cas je me suis fait entubé. Les Dieux m’ont banni du Royaume des morts et condamné à devenir un mortel, mais immortel, comme ça j’pourrais plus jamais accéder au Royaume des morts. Jugement Divin askip’, haha ! “ Hidan haussait les épaules d’un air détaché et nonchalant. “ Alors ils m’ont tués, et j’ai été réincarné en simple mortel. Mon âme a été transféré dans les couilles d’un type lambda sur Terre, ma “mère” a accouché de moi, et paf je suis né réincarné en mortel. J’ai vécu une enfance de mortel, une adolescence de mortel, bref, tout comme un mortel de base, à la différence près que je ne peux pas crever et que ça fait genre 850 ans que je vie avec ce “châtiment” qu’on m’a imposé. Je pense que je devrais obtenir un award pour cette histoire à la mord moi l’noeud !” S'esclaffait-il gaiement alors que le serveur venait de lui servir un nouveau verre, mais cette fois-ci il avait commandé une chope d’un litre avec de la triple karmeliet.

Voilà pour le gros du truc, après ma vie en tant que mortel a été parsemé de biens des emmerdes, comme tout l’monde quoi ! Mes parents mortels sont morts depuis belle lurette, de toute façon ils m’ont détestés dès ma naissance héhé ! L’année où j’ai vu le jour, toutes les plantes ont pourries et le père d’ma mère est mort sans raison apparente. Les Dieux ont vraiment fait en sorte que je sois maudit jusqu’au bout ! Du coup j’te laisse deviner la merveilleuse enfance de mortel que je me suis tapé haha ! Pas d’frères, pas d’soeur, ma mère est devenue stérile après avoir accouché de moi dans ce qui a été la pire des douleurs de sa vie ! En plus d’être des bâtards fini ces foutus Dieux, ils s’amusent aussi à voir les mortels se tordrent de souffrance sous leur “joug divin” j’te jure ! ” Ouep, ils ont un sacré sens de l’humour et du sadisme les Dieux. “ Bon, maintenant que j’t’ai assommé avec le gros de mon vécu, parlons alliance, tu veux ?

Les premières entrées avaient été amené pendant le monologue de Jashin. Ce dernier se saisit de ses couverts et commença à déguster l’espèce de plateau de fruit de mer qu’il avait commandé de son côté, et où Zirah pourrait piocher ce qui lui disait.

Alors, voilà le topo, et ça c’est c’que moi j’pense, à toi de te faire ton avis sur les guguss chef d’alliance. Commençons par Fugma. Ce type est trop bizarre, chaque fois que je le vois il est tellement stoïque que j’ai l’impression que même une sodomie surprise ne le ferait pas changer d’expression faciale ! Non mais vraiment, j’ai du mal à le cerner ce mec. Je sais même pas où est-ce qu’il veut en venir avec son alliance ! Il paraît qu’il a une zouz, ça doit pas être triste leurs relations sexuelles s’il garde la même tête genre “ok” tout le long nyé-hé imagine ! “ Disait Hidan en prenant une gueule super impassible comme celle de Fugma, histoire de montrer l’ampleur du truc à Zirah. “Après y’a la z-team avec des mecs que je connais pas trop, les clichés des gentils défenseurs du bien blablabla…m’ouais, personnellement j’en doute, j’suis suffisamment bien renseigné pour savoir que certains membres de cette alliance fréquentent très personnellement des personnes plus que mauvaises. J’crois que le chef est l’un des fils du légendaire Son Goku, un type tellement légendaire que je ne l’ai jamais croisé hahaha !” Hidan avait été maître espion de la famille Stinger dans sa vie mortelle et ce, jusqu’à la destruction récente et totale de la firme. Il savait se renseigner sur les autres consciencieusement. “ Après t’as les Blague Looser, enfin les BF quoi, ben y’a Tobi que j’aimerais bien revoir, j’ai connu ce mec y’a fort longtemps dans l’passé, mais c’était pas mon compagnon de route préféré non plus donc bon… Sinon je suis un grand fan de Kefka, il est magnifique ce mec ! Le reste c’est de la daube, entre la louve stoïque coincée du cul avec des nibards tellement énorme que ça dégueule de partout et SK lui-même qui n’est qu’une grosse putain… Très peu pour moi ! Non mais sans rire, tu sais que SK aurait des gosses un peu partout dans le monde ? Alors ok, ce type est super séduisant avec son côté mystérieux, j’vais pas dire le contraire. Mais ce mec est tellement une grosse salope qu’il couche avec un tas de nana, et sans capotes en plus ! Quel dégueulasse, si y’a bien un sac à MST dans ce monde ça doit être lui qui détient le record !” Le SM disait tout cela naturellement, sans haine ni rien, ce n’était que son avis ni plus ni moins. “Pis ben, t’as l’alliance que j’ai choisi. On est loin d’être tout blanc ou tout noir, on est des sac à foutre à notre manière comme les autres. J’adore MV parce que c’est vraiment le mec qui met tout en oeuvre pour parvenir à ses fins, il croit à fond en ses valeurs et il baisse pavillon devant personne. C’est chiant quand t’es son ennemi j’imagine bien, mais perso c’est un côté que j’admire chez lui. Avant y’avait un mec qui s’appelait Candaves que j’aimais assez bien pour son côté sadique. Sinon, mon meilleur pote reste Warui. Mais lui, il fait vraiment du sale. Il fout la tête des gens dans le cul d’autres. C’est aussi une grosse salope à sa manière ce mec haha mais je l’adore !

Tout en mangeant avec satisfaction les plats qu’on leur apportait à la suite, le SM essuya poliment sa bouche comme un gentilhomme et poursuivit:

Mais dis-moi un peu, t’as pas de mec ou une nana dans ta vie ? Des gosses  p’tet ? Pas d’amis notable à qui je dois faire gaffe ? Tu me sembles avoir vécu une vie assez solitaire mais tu n’as pas l’air d’en être traumatisée. C’est une bonne chose d’être heureux avec soi-même ! D'ailleurs t'as fait des rencontres de gens connu à part ma gueule ? Je ne sais même pas depuis combien de temps t'explores la galaxie ! " Si ça se trouve, la Thyrionis avait côtoyé des "grands" ! " Et sinon, parle moi de tes aventures sexuelles, c’est mon sujet préféré ! En plus, j'ai cru comprendre que t'étais assez... tactile ?" Ce dernier lui adressa un petit sourire joueur. " Genre, c’est quoi ta position préféré, ton meilleur coup, si y’a une race avec laquelle tu préfères coucher, ou même tes préférences physiques concernant les femmes et les hommes en général ? Tout ça, c’est vachement important ! Tabou dans le monde à l’heure actuelle pour une quelconque raison à la noix. Mais les plaisirs de la chaire sont importants, ils contribuent à notre bien être physique et mental. T’as certainement des anecdotes intéressantes à me sortir à ce sujet ! T’inquiètes, moi aussi j’ai des trucs drôles et/ou dégueulasses parfois à raconter, nyéhéhé !

Pour l’heure, ils discutent ensemble de manière simple et traditionnelle tout en partageant un repas des plus copieux. Franchement, ça fait du bien de se poser de la sorte, de tailler l’bout d’gras avec quelqu’un d’aussi ouvert d’esprit que soi, puis surtout… de pouvoir se plonger dans les prunelles délicieuse de cette chère Zirah !



(c) sweet.lips
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 215
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockLun 9 Juil 2018 - 6:40


Zirah


Hidan

De révélations en révélations.
Une bien merveilleuse soirée se profilait devant le duo attablé depuis quelques minutes déjà. Cigare et verre d’alcool en mains, Zirah se livrait doucement à son partenaire pour la soirée. Bel homme aux cheveux d'albâtre qu’était le dénommé et célébrissime Hidan, celui-ci arrivait à la mettre facilement en confiance avec son franc-parlé et son aisance naturelle.
Alors qu’ils savouraient chacun leurs alcools respectifs, Hidan vint à lui poser quelques questions sur sa famille. Rapidement elle lui annonça être orpheline, avoir un frère dont la relation était aussi tendue que le string d’une femme pesant 540 kilos et qu’elle l’avait pas revu depuis 45 ans. Une longue période me direz-vous, mais sachez que pour elle, les années n’étaient qu’un amas de chiffres symbolisant la durée. Elle ne fait pas vraiment attention au temps qui passe, sa vie était destinée à être longue car sa race avait une très longue longévité. Les 241 ans qu’elle avait lui vaudraient même pas 25 ans en âge humain. Elle avait encore masse d’années à vivres et comptait bien les utiliser comme elle l’entendait, vivant au jour le jour et en profitant de chaque moment exactement comme celui-ci.

Vu la mine emphatique que lui fit Hidan, elle en déduit qu’il savait ce qu’elle avait endurait, peut-être avait-il lui aussi perdu des êtres cher à son coeur? Après tout la mort ne faisait aucune différence entre les espèces, toute allait un jour ou l’autre passer devant la grande faucheuse pour parvenir soit aux grandes portes de l’éternité soit au trou béant du grand néant. Crachant plusieurs cercles de fumée, ceux-ci furent vite rejoints par ceux d’Hidan, formant d'éphémères sculptures que le vent doux du soir vint balayer dans le noir du ciel.
Son regard azuré et perçant finit par revenir sur le visage de son interlocuteur. Lui donnant les infos qu’elle avait sur les quelques alliances qui régissent dans la galaxie. Certes elle avait des zones d’ombre sur leurs sujets mais elle espérait que Hidan les comble dans sa grande bonté tout comme il se livrerait un peu suite aux questions posée par la simili-dragonne. Pourquoi n’aurait-il qu’elle qui donnerait des infos sur son passé après t’où?

Le serveur revint à ce moment avec une carte, apparemment il fallait cocher les plats que l’on désirait et en tout bon gentleman qui ce respect, Hidan laissa Zirah choisir en première. Regardant les mets proposés, elle écouta l’histoire de son partenaire avant de faire glisser la carte vers lui pour qu’il choisisse à son tour. Histoire qui parlait d’occultisme et de religion. Deux domaines dans lesquels elle avait baigné malgré elle.

Eh bien je pensais à tout sauf à un ange déchu. En fait cette histoire ne m’étonne que peu. Mon peuple est très croyant et on a de quoi faire avec treize divinités. Parfois certains d’entre nous naissons sous le signe de l’un d’entre eux, on les appelle les élus du destin. Je suis née sous le signe de Kiranius qui est le dieu du feu mais aussi de la passion, de la culture intellectuelle et du passage des épreuves. Mais il n’a pas que des bons côtés car il représente aussi la trahison, la fourberie, la passion malsaine et à la luxure.

Elle croise ses jambes sous la table, le bout de ses griffes venant effleurer l’une des jambes d’Hidan au passage.

Les dieux aiment plus que tout se jouer de nous. Nous ne sommes que des pions sur leur immense échiquier, certains ont un rôle plus important que d’autres, leur accordant le statut de cavalier ou de fou, la tour étant réservé aux privilégiés et les pions aux pauvres êtres sacrifiables pour la bonne avancée des autres pièces. À ton avis quel serait mon rôle sur ce jeu de plateau divin?

La question était assez ambiguë car dite sur un ton sérieux mais accompagnée d’un sourire en coin. La religion était quelque chose qui faisait partie de la catégorie “chiante” chez Zirah. Tant de questions sur ce thème et que très peu de réponses en retour. Elle avait autre chose à faire que de se prendre la tête avec ce genre de questionnement métaphorique. Elle nota quand même les infos que lui donnait l’ancien ange de la mort. Une histoire bien triste en somme. Être ainsi trahi par son propre créateur puis par un être privilégié pour finir simple mortel à la longévité infinie relevait de la pire saloperie possible. Et en plus quoi de mieux que de lui assurer une vie des plus atroces en faisant pleuvoir catastrophes et malédictions sur son entourage? Les dieux étaient vraiment de beaux enculés quand mêmes.

Je suis navrée qu’une telle vie t’aie été donnée. Tu méritais bien mieux mais bon, les dieux sont aussi bâtards que peut l’être le pire des salopards. C’est ainsi et on ne peut rien y changer malheureusement.

Finissant son verre, elle le posa sur la table avant de passer ses cheveux vers l’avant d’un mouvement fluide de la main, pour dégager un peu sa nuque. Le serveur arriva avec les entrées et une bonne grosse chope d’alcool pour Hidan, elle en profita pour demander un deuxième oasis du paradis, puis attaqua son entrée tout en picorant celle d’Hidan qui semblait elle aussi délicieuse.

Finalement Il en vint au sujet qui l'intéressait, les alliances. donnant son point de vue sur les différents membres qui les constituaient, elle ne peut empêcher un léger rire de sortir de sa gorge quand il parla de SK. En voilà un chaud lapin, voulait-il former une armée constituée de seulement sa progéniture? Une idée bien que farfelue pourrait être intéressante. Heureusement les BF n’étaient pas que constitués de personnes voulant dominer le monde à coups de queues bien placées. Un certain Tobi et Kefka furent nommés, le premier étant apparemment un ancien compagnon de voyage de l’ange déchu et le second avait le droit à l’admiration de celui-ci. Il devait avoir une certaine prestance et puissance pour y avoir le droit. MV y avait aussi le droit. Un leader campé sur ses valeurs et qui ne laissait personne lui dicter ses actions. Elle pouffa de rire quand la description du fameux Warui vint. Un adepte de la fameuse expression “ avoir la tête dans le cul ” sauf que lui foutait vraiment des têtes dans le cul des gens. Une sodomie assez particulière en somme mais chacun avait ses pratiques.

La suite des plats vint au furent et à mesure que la discussion avancée et que la température descendait. zirah n’était nullement gênée par celle-ci, son corps produisant de la chaleur en permanence, elle devait même réchauffer Hidan au vue de leur proximité.
La suite de l’interrogatoire revint sur elle.

Ahahaha je n’ai pas vraiment le temps pour me consacrer à une relation durable et encore moins à des gosses. Pour ce qui est de mes amis … je ne les garde pas assez longtemps pour dire que j’en ai vraiment. Comme dit précédemment, la mort ne fait pas de cadeau. J’ai donc choisis de vivre en solitaire en effet et je dois dire que cela me va parfaitement. Je n’ai pas besoin de me soucier si untel va bien ou si bidule à bien pensait à fermer sa porte à clé. J’ai personne pour juger mes actes et me dire quoi faire de ma vie.

Elle but une gorgée de son nouveau cocktail puis reposa ses yeux dans ceux améthyste d’Hidan. Cette couleur était hypnotisante et il y avait un tel mélange d’expressions dedans, de la malice, de l'intérêt, du mystère mais aussi un fond de sérieux. cela lui plaisait énormément, rare sont ceux pouvant se vanter d’avoir un tel regard.

Des rencontres? Ma vie n’est faite que de ça à cause de mon job. Pour atteindre sa cible, il faut parfois se fondre dans la masse dans laquelle elle se cache. J’ai connu des rois, des reines, des comtes, des dirigeants de nombreuses planètes. J’ai côtoyé la noblesse comme le bas peuple, des scientifiques en passant par le plus simple des paysans. Je suis capable de m’adapter à presque toutes les situations. Un caméléon comme les humains aime le dire. Je voyage dans la galaxie depuis presque 110 ans maintenant. Mais c’est peu comparé certains êtres.

Finissant son assiette, elle posa ses couverts avant de s’essuyer la bouche puis de poser une main sur son genou droit alors que ses jambes sont toujours croisées. Ah le fameux sujet du sexe! Sujet plus qu'intéressant, car en effet la Thyrionis n’avait pas passé ses 110 années réellement toute seule. Elle avait partagé la couche de nombreux hommes et femmes pour parvenir à ses fins.

Ahahaha! Eh bien je me demandais quand ce sujet allait tomber~ hum par où commencer … voyons voir … En effet je suis très tactile, j’adore qu’on explore mon corps d’ailleurs celui- ci est un peu plus complexe que celui d’une humaine mais je vais pas en dire plus sinon les choses ne sont pas marrantes.

Elle émit un petit rire avant de lui adresser un clin d’oeil complice puis de continuer dans la discussion coquine.

Ma position préférée? Oula je ne saurais dire … disons que j’aime particulièrement celles ou je peux avoir le dessus et donner mon propre rythme. Pour ce qui est des races, je ne suis pas exigeante, j’ai eu assez d’aventures avec limite chacune d’entre elles pour connaître les bons comme les mauvais côtés d’une nuit passée avec elles mais si je devais donner une race qui m'a particulièrement surprise, ce serait les démons du froid. Tu imagines même pas tout ce qu’ils peuvent faire avec leur queue c’est incroyable et puis ils ont ce côté très rafraîchissant, c’est parfait pour moi. En effet je comprends pas pourquoi, certaine personne font tout un esclandre quand il s'agit du sexe. C’est une pratique naturelle, amusant et en plus on apprend des choses. Que demander de plus? Une anecdote? Eh bien je pourrais parler de la fois où j’ai réussi à me faire le roi de la planète Androma. Un sacré numéro ce type. Il était bel homme, d’un âge assez mûr mais vraiment plaisant à regarder, dommage car c’était aussi ma cible. J’ai dû me fondre dans la masse des invités car il donnait une fête dans son château. Après j’ai attiré son attention par des coups d’oeil persistant et des sourires charmeurs un peu comme ceux-ci.

Son regard devint immédiatement sulfureux et son sourire plus qu’attirant. Une mèche de cheveux vint tomber devant son œil droit et approfondit son côté aguicheur d’un cran. Le tout dura quelques secondes avant qu’elle ne reprenne une expression normale.

Il a mordu à l’hameçon et a passé la soirée me parler, caressant mes mains et mes bras de façon plus qu’explicite.

Elle illustre ses dires par ces mêmes caresses sur la main d’Hidan, la douceur de ses doigts passant sur la peau de l’immortel et laissant une traînée chaude derrière eux. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la peau de Zirah est loin d’être écailleuse, au contraire elle est d’une douceur incroyable, aussi lisse que la peau humaine mais pourtant trois fois plus résistante que cette dernière.

Et bien évidemment notre soirée à continuait dans les draps du roi. Un très bon coup, il avait encore de la ressource et de l’imagination puis bon quand on a un double pénis y a de quoi faire. En tout cas je l’ai remercié en le tuant rapidement puis je suis partie. Aller a toi de me raconter une anecdote. J’ai hâte de savoir ce que tes 850 ans d'existence t’ont permis de faire comme folies sexuelles~

Elle vint poser sa tête dans sa main, prenant appuie sur la table avec son coude, bloquant ses yeux dans ceux de l’immortel albâtre.  
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockDim 5 Aoû 2018 - 17:07
Come on babe <3
We can have fun together ~ hehehe


La religion existe partout, et la planète de Zirah n’y a pas échappée avec ses treize divinités. Elle est née sous l’aile d’un Dieu méticuleux, ce qui, si l’on est croyant, pourrait expliquer le fait que la dragonne soit aussi adroite. L’une de ses griffes l’effleure et il rit bêtement. La provocation inconsciente et naturelle de Zirah lui fait rappeler son défunt amour, Kakuzu. Alors il penche la tête doucement et l’admire pendant qu’elle lui permet de la découvrir un peu plus, alors qu’elle lui permet de la trouver davantage attirante. Elle avance une théorie, comparant le monde à un jeu d’échec, et elle n’a pas tort. Toute la vie, toutes ces formes de vies ne sont que des données, des pièces à brisées pour les Dieux, qui les utilisent pour parvenir au mieux à leurs but. Le libre arbitre n’est que de la poudre aux yeux. Si demain un Dieu claque des doigts et décide que tu crèves, eh ben… tu crèves.

Je te verrais bien comme une maîtresse assassine, celle qui séduit et qui use des mots mieux que quiconque pour embobiner les autres… Celle qui sait utiliser ses atouts pour faire fondre le coeur de ceux qui l’ont recouvert de marbre, celle qui sait manier son expertise du combat pour venir à bout de ses cibles sans problème….et qui tuerait, donc, aussi bien des “gentils” que des “méchants” afin de réguler la balance entre le ying et le yang de ce monde.

Son empathie fit sourire Hidan. Personne n’aurait mérité un tel sort, quand bien même il l’avait cherché en remettant en question les jugements d’Enma qu’il ne pouvait pas blairer.

Sa manière de dégager sa nuque avec tant de grâce et de subtilité lui donnait un air de Pin-Up, sa longue chevelure rangée entièrement sur l’une de ses épaules, accroissant le volume de ses cheveux splendides. Cette femme exotique avait de quoi se trémousser fièrement, elle était un pur canon dans toute cette masse trop “normale” aux yeux du SM.

La chaleur naturelle qui émanait du corps somptueux de sa nouvelle amie apportait un réconfort chaleureux à Hidan, qui se sentait comme… chez lui, près de la cheminée, à partager un repas des plus exquis en -plus- que bonne compagnie. Il se sentait de plus en plus à l’aise avec la thyrionis.

Il acquiesça, vidant son verre et mangeait paisiblement, alors qu’elle affirmait ne pas avoir de temps pour une vie de famille. Ce qui était logique. La grande majorité des guerriers refusaient de toute manière d’en avoir une, tout bonnement parce que leurs ennemis pourraient parvenir à la détruire pour les atteindre… et il ne peut y avoir rien de pire. Hidan ne connaissait que trop bien cela…

Zirah avait fréquenté de nombreuses personnes, issues de toutes les classes et de beaucoup d’espèces visiblement. C’était un palmarès plus qu’impressionnant en seulement 110 ans, mais Hidan avait bien compris qu’elle n’était pas n’importe qui dès le départ. Une étincelle fabuleuse se dégageait de sa manière de se mouvoir et de son regard enflammé.

Ses petites “piques” coquines faisaient tirer une moue joueuse à Hidan, c’était indéniable ! Ils s’étaient bien trouvé en tant que partenaire de mesquineries sensuelles, ces deux-là ! Enfin, cette dernière commença à tenir un discours sur les démons du froid, et Hidan plaça un:

Oh les démons du froid ! J’approuve héhéhé !

Pendant que la belle continuait de s’exprimer. Le SM était lui-même un amatteur des démons du froid, surtout ceux capable d’approfondir la connexion mentale pendant les rapports à la manière des Asari. (Mass Effect)

C’est alors qu’elle se mit à user de ses dons de succube, bien qu’elle n’en soit pas une, elle avait l’art et la manière pour l’être. Bizarrement, Hidan se mit un peu à pâlir, certainement car il était entrain de boire à ce moment là et qu’il manquait de s’étouffer avec le liquide qu’il venait d’avaler. En même temps, le piston qui lui servait de troisième jambe se serait follement excité en voyant cette Zirah des plus sexy s’il était plus jeune et moins expérimenté, soyez en sûr !

Les joues un peu rosie et le regard brillant comme une jeune femme innocente devant un homme qui lui fait du gringue, le serveur arriva pour débarrasser leurs assiettes et il demanda:

Tout va bien monsieur ?

Et la dragonne caressa sa main avec une lascivité digne d’Aphrodite, réchauffant son épiderme avec une douceur et une sensualité qu’il avait rarement connu...Alors qu’Hidan croisa les jambes un peu nerveusement, soulevant la table maladroitement avec son genou pour le coup et manquant de faire tomber son propre verre au sol. Heureusement, l’habile serveur l’avait rattrapé.

Mnnfhfff… M-mais oui t-tout va bien ! Un autre grog mon mignon !” répondit alors Hidan, sortant dix liasses de billets pour les plaquer avec sa main droite contre le torse du serveur sans même quitter le magnifique regard de la thyrionis.

Le serveur eut limite des dollars dans les yeux, s’empressant de prendre le fric et de se tirer pour resservir ses clients. La fin de l’histoire de Zirah et le coup du double pénis fit redescendre d’un cran le malaise et la gêne du SM, qui était pourtant apparu si détendu depuis le début de la soirée, ce qu’il était en toutes circonstances… normalement.

S-sympa l’anecdote héhéhé… et puis les démonstrations étaient… très réussies, héhé…

Le SM caressa à son tour doucereusement l’un des bras de Zirah en des va-et-vient duveteux. Bien qu’il avait été mis en PLS surprise motherfucker il y a peu, c’était à cause de l’effet de surprise et du fait que Zirah était vraiment douée dans l’art de la séduction. Autrement, il n’était pas timide.

La plupart de mes “conquêtes” font froid dans le dos à la populace parce que j’ai pratiqué surtout du sexe inter-espèces, choses que certains qualifient d’abomination. Perso’ je ne vois pas le mal, j’ai toujours eu des relations consenties avec des humanoïdes de différentes races… Pour moi les vrais tarés c’est ceux qui se tapent des animaux, tu vois ? Ou des gamins, putain, ça craint.

Hidan avait beau être farfelu dans sa manière d’être comme dans ses relations, il n’avait rien d’un détraqué capable de violer par exemple, ou de copuler avec tout et n’importe quoi.

J’ai eu des relations avec des humanoïdes avec des caractéristiques d’animaux par exemple, mais ce ne sont pas juste de bêtes animaux sauvages sans conscience. Comme les Caeri ou les Moojuu, faut aimer les poils ou les peaux rêches en fonction des espèces, mais en général ils sont robustes et très malléable héhé ! J’ai fricoté avec des Satyre, des Naga, des Draeneï, des Orcs qui sont des vrais brutasses au pieu héhé mieu que les saiyans ! des draconien et des dryades, des centaures, des arrakoa… [et Hidan passa dix bonne minutes à citer un tas d’espèces exotiques et bizarre à vos yeux !]” Ce dernier se rappela alors du fait que la belle dragonne trouvait la race de Freezer affriolante. “Je suis un grand fan des démons du froid comme tu en parlais tout à l’heure, et notamment ceux qui maîtrisent des capacités mentales leur permettant de créer une connexion, justement d’ordre mentale pendant la pratique… J’sais pas, je trouve ça super profond sans jeu d’mot. Tu peux explorer la sensibilité et les émotions de l’autre en plongeant entièrement dedans, ça fait un sacré effet !” Conclut-il.

Entre temps, ils avaient été servi à nouveau en plats de résistances comme en alcool. Le SM essuya ses lèvres comme un gentilhomme sur la serviette prêtée par le restaurant et se leva doucement. Ce dernier s’inclina légèrement en face de la sulfureuse dragonne et lui tendit sa main droite.

Mes années d'existence en tant que mortel m’ont également poussé à la curiosité, et je suis un danseur qui se débrouille… ça te dis un tango à la fois enfiévré et mielleux ? Je pourrais te raconter dans le creux de l’oreille mes expériences les plus atypiques comme ça...

Le sourire charmeur sur ses lèvres et sa posture à la fois docile et respectueuse promettait à Zirah une danse de qualité, Hidan semblait s’y connaître bien qu’il restait humble dans sa manière de formuler la chose. Cela leur permettrait de “souffler” un peu hors de la table en attendant le dessert… à part si elle comptait prendre le dessert directement chez lui, héhéhé.


(c) sweet.lips
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 215
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockMer 17 Avr 2019 - 8:49
La soirée continuait doucement, ponctuait par les révélations de plus en plus osées et les halos de fumée que relâchaient les deux compagnons dans le ciel maintenant sombre.
Les thèmes religieux avaient étaient lançaient dans la discussion. Thèmes que la thyrionis connaissait plutôt bien et n’aimait clairement pas. Elle avait assez baigné dans la religion étant enfant pour en comprendre les enjeux mais aussi l’absurdité. Un être surpuissant, au-dessus des autres et qui pouvait, en un claquement de doigt de mauvaise humeur, tuer toute une population. De quoi faire peur à pas mal d’être à l’esprit faible et influençable.

Hidan vient à la voir comme une pièce assassine, une pièce fourbe, capable de rentrer dans le camp adverse pour en réduire les effectifs grâce à ses charmes et ses attaques furtives, ne cherchant pas à savoir si sa cible était “gentille” ou “méchante”. Une régulatrice de l’équilibre. Son partenaire avait-il découvert son vrai rôle ? Qui sait ? Jouant de ces dis atouts, elle lui montra sa face séductrice, envoyant sa chevelure d'albâtre sur le côté et arborant un air joueur, une actrice, un serpent s'infiltrant dans la moindre fissure pour assurer sa douce morsure. Nombreux furent les hommes et femmes à y avoir succombé et peu étaient encore en vie pour en parler.

Le repas se poursuivit entrecoupé par les révélations, les jeux de caresses sensuelles et les sourires charmeurs. La réaction d’Hidan devant tant d’audace la fit doucement rire. Malgré ses airs détachés et son assurance, elle avait réussi par le prendre par surprise. Maîtresse en la matière, il ne lui était pas compliqué de faire chavirer les cœurs même les plus inaccessibles. Son assurance la fit continuait, elle avait envie de jouer avec son partenaire, le pousser dans ses retranchements mentaux et voir combien de temps il allait tenir avant de craquer. Plus c’était long et plus ça lui plaisait, voir les dernières défenses de sa proie tomber étant une immense victoire et satisfaction pour la dragonne.

Les deux êtres étaient d’accord sur un point, les démons du froid étaient un très bon parti. Comme le soulignait Hidan, les meilleurs étant ceux à capacité mentale. Le lien pouvait être tellement fort que les rapports s’en retrouvaient enrichis au possible. Un florilège de souvenirs lui revint en mémoire et la fit doucement sourire. Que de bon temps passait avec ces êtres pouvant se montrait aussi chaleureux que glacial, avoir une multitude d’expression alors qu’ils tentent de montrer une partie froide et sans coeur. Des êtres exceptionnels.

Le serveur revint vers eux pour débarrasser les assiettes maintenant vides. Inquiet par le comportement d’Hidan, celui-ci lui demanda si tout aller bien avant de rattraper habilement un verre que l’albinos avait fait tomber en soulevant la table avec son genou. La jeune femme applaudit doucement la prouesse du serveur avec un petit sourire en coin avant de lancer un faux regard interrogatif à la star.

- Eh bien? Un souci mon cher~? Vous avez besoin de vous détendre un peu plus peut-être?

Moqueuse qu’étaient sa voix et son expression en ce moment-là. Hidan demanda une nouvelle boisson au serveur, accompagnant sa demande d’une belle liasse de billets. Le serveur une fois parti, il vint rendre les caresses que lui avait prodiguées Zirah. Sa peau douce glissait sur la sienne et lui procurait un doux frisson. Il finit par parler des conquêtes et ô combien elles étaient nombreuses et diversifiées. Passant d’une espèce à une autres pendants bien dix minutes. Elle avait déjà fricoté avec pas mal d’entre elles mais certain lui était sois inconnue et l’envie de demander à son compagnon du moment était forte.

La suite des plats furent apportés et ils mangèrent en continuant leur discussion peu écoutable pour les oreilles chastes et les étriqués d'esprits. La dragonne ne se gênait pas pour piquer dans l’assiette de l’albinos, le tout accompagné de ses sourires charmeurs ainsi que de caresses de pieds fugaces mais bien présent. Un jeu du chat et de la souris, mais qui était le chat et qui était la souris dans cette histoire ?

Les assiettes finirent par être vide, s’essuyant la bouche avec légèreté, Zirah but les dernières gouttes de son alcool avant de porter son regard azuré sur l’être déchu qui c’était levé avant de s’incliner respectueusement et de lui tendre la main, proposant un tango.

- Ce sera avec grand plaisir, mais je te préviens, cela fait quelque temps que je n’ai pas dansé, je risque d’être un peu rouillée.



Elle rit doucement avant de poser sa main dans celle de son compagnon et de se lever avec son aide. Il l’emmena au centre de la terrasse et elle put se placer derrière lui. Une musique sensuelle s'éleva alors donnant le départ à ce duo insolite. Venant caresser lentement le torse d’Hidan, ce dernier accompagna le mouvement en posant sa main sur la sienne avant de la faire lentement tourner. Rapidement la dragonne retrouva ses réflexes de danseuse et engagea la danse, jouant à “attrape moi si tu peux”, elle souriait allègrement. Rares furent les hommes à la faire danser de cette façon. Cette proximité avec l’albinos lui procura moult frisons alors qu’elle s’amusait avec un jeu de jambes sec, mais terriblement sensuel.

Les mains effleurent le corps et les courbes sans pour autant n'allait plus loin que ce contact éphémère mais intense. Front contre front et yeux dans les yeux, le duo tourna avant de reprendre la danse avec des pas plus sophistiqués. Zirah se retrouva portée en arrière, le bras musclé d’Hidan la retenant. La chaleur était montée d’un cran, mais était celle de la terrasse ou bien celle de la sulfureuse créature qui venait d’écarter lentement un bras pour marquer la pose avant de revenir contre le torse de coéquipier danseur ?

- En plus d’être bel homme, tu es un excellent danseur, je suis bien gâtée. Mais j'ose espérer que cela n'est qu'un début.

Son visage dans le cou, sa voix glissait dans l’oreille de l'albâtre en même temps que sa jambe remontait contre la sienne. Par un rapide, mais maîtrisé demi-tour, elle se retrouva dos à lui, ondulant doucement des hanches généreuses contre lui, sentant cette bosse caractéristique des hommes contre son fessier. Finalement la musique prit fin au grand malheur de Zirah qui aurait aimait que cela dure plus longtemps, ne serait-ce que pour continuer à jouer avec cet homme aux multiples qualités et facettes qui l'émoustillait comme jamais.

- Cette danse fut grandement appréciée et m’a ouvert un peu plus l’appétit ~.

Elle lui fit un clin d’oeil malicieux avant de quitter les bras protecteurs de l’homme, lui caressant la main au passage. Elle rejoignit sa place d’une démarche assurée et maîtrisée. Attendant qu’Hidan en fasse de même pour continuer le repas ou bien partir pour continuer à faire connaissance d’une façon plus intime qui sait.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 492
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] ClockLun 17 Juin 2019 - 14:46
La belle et exotique Zirah n’avait de cesse de chambouler son hôte en cet agréable début de soirée. L’ange déchu, de son sourire assuré, ne semblait pas être aisé à perturber. Et pourtant ! Les manières de sa partenaire renversaient son coeur en lui faisant vivre à lui aussi une danse endiablée, un tango enflammé. Mais ce genre de tension palpable est l’une des meilleures sensations que l’on puisse ressentir. Cet espèce d’entre-deux où tout est certain et incertain, ce jeu de romance dans lequel chacun des deux parties semble être un expert à sa manière…

Hidan ricana bêtement suite à la remarque de Zirah par rapport à son petit accident de parcours… heureusement que le serveur avait rattrapé la faute avant que le verre ne se brise lamentablement au sol ! Se laisser distraire par cette charmante vipère de la sorte… héhé… c’était du beau jeu de sa part. Mais la star reprit vite ses esprits, partir défaitiste n’était de toute façon pas son truc !

La proposition de danse de l’albinos avait percé. Un sourire suffisant étira ses lèvres, alors qu’il emmenait sa partenaire sur la terrasse. Bientôt, ce fut un spectacle à en couper le souffle qui se créa, comme si le lieu était devenu une scène et qu’ils se l’étaient approprié. Les gestes abrupt et pourtant si gracieux des deux danseurs faisaient vibrer en harmonie leurs corps. La chaleur créé par cette atmosphère si spéciale se répandit dans l’intégralité du restaurant. La tension, si forte, si flagrante, ne pouvait qu’atteindre chaque protagoniste autours de cette situation atypique.

Un murmure dans l’oreille. Un souffle doucereux sur l’épaule. Un sourire charmeur, un regard brûlant. Les doigts, les mains dessinaient les formes sans jamais les toucher pour autant. Les prouesses martiales des deux partenaires leurs servaient à exécuter des poses et des gestes quasiment parfait. De plus, mesurant la même taille, les fougueux coéquipiers étaient aligné sur les mêmes axes, ce qui donnait une symétrie agréable à l’oeil à leurs mouvements. à la fin de leur danse pratiquement rituelle, le commentaire de Zirah tira un sourire confiant à son compagnon, dévoilant ses canines un peu plus longue que la moyenne au passage.

Mes prouesses artistiques ne se cantonnent pas qu’à la danse, tu pourrais être surprise. Nul doute que de ton côté aussi, tu as d’autres talents qui me laisseront sans voix… héhé.

Répondit-il en un murmure, l’une de ses grandes mains flattant la longue et soyeuse chevelure de sa partenaire. Son autre main s’était glissée le long de la jambe qui remontait contre la sienne, sous le genou, afin de la soutenir. Un regard tumultueux se créa entre eux l’espace d’un instant, avant d’être rompu par le demi-tour brutal de la danseuse qui se déhanche contre lui, son agréable fessier contre son service trois pièces très opérationnel. (notamment en un tel instant) Fort heureusement, Hidan ne découvrait pas de tels plaisirs, et il était donc logique qu’il sache se maîtriser. Cela dit, ce dernier bouillonnait à l’intérieur, et devant une prédatrice d’une telle qualité, c’était absolument normal. Un sourire joueur se créa sur son visage, alors que ses doigts, dont la pulpe touchait à peine l’épiderme de son invitée, se glissèrent le long de ses épaules jusque sur ses bras et avant-bras, lui procurant certainement une sensation de poils hérissés.

La musique venait de finir, ce qui tira un petit rire amusé au SM. La tension était à son comble et pour le coup, la fin de celle-ci tombait à pic pour faire suffisamment redescendre la pression. Sa partenaire était au moins aussi satisfaite que lui ! Par ailleurs, celle-ci désirait passer au dessert, quittant son étreinte et caressant avec intérêt avant de s’en aller. Sa réputation n’était pas à refaire ! En effet, elle a un talent indéniable pour rendre fou ses victimes. Cette pensée égayait davantage l’ange déchu, cette recrue avec ses talents indéniables serait un incroyable atout pour ses desseins… et même pour son alliance un jour, qui sait.

Cet endroit est chic mais il y a trop de peigne-cul à mon goût. “ Annonçait-il, revenant vers la table, fouillant dans sa veste pour sortir une liasse de billet qu’il déposa sur la table sans même prendre le temps de vérifier la somme. “ Si tu permets, ma chère, je vais t’emmener dans un lieu plus… familier.

L’élégant albinos tendit son bras à Zirah pour qu’elle l’accompagne. Naturellement, le chauffeur de la star était au rendez-vous. Les deux compagnons montèrent une nouvelle fois dans le véhicule.

J’ai une question qui peut paraître bien simpliste et qui, pour autant, en dit long sur la personne… Pour quelle raison est-ce que tu vie ? “ Une question dure à entendre et pourtant cruciale. Chacun se doit d’avoir des objectifs pour rendre son temps de vie utile. “ Je vois bien à quel point tu es douée pour faire la conversation et amener tes victimes dans ta toile sans qu’elle n’y voit que du feu. Ce sont des atouts de choix pour contrôler une situation et s’approprier la victoire. Avoir un tel élément dans mes contacts, faire de toi ma protégée est maintenant une carte très importante dans ma main. Nous nous connaissons à peine, mais je crois que tu pourrais être la pièce maîtresse dans certains conflits d’actualité grâce à tes énormes…héhé... dons.

Ils arrivèrent dans l’une des propriétés du SM. Une grande maison, pour ne pas dire villa ou manoir. Il en possède quelques-unes autres sur quelques planètes, histoire d’avoir un lieu familier à proximité là où bon lui semble. Il y fait vivre des gens, des domestiques, mais aussi juste des gens qu’il veut aider ou qu’il aime bien. Parce que des grandes baraques vides un peu partout dans l’univers… mouais, ça serait craignos.

Le duo descendit de la voiture, attendu à l’entrée de la maison par un majordome aux cheveux roses et aux yeux bleus, séduisant bien entendu. Ce dernier salua son maître et Zirah d’une révérence et les fit entrer dans la grande demeure.

Une fois à l’intérieur, Marluxia de par son prénom (le majordome, donc) fit visiter la maison plein-pied à Zirah. Cette dernière termina la visite dans une sorte de salon-chambre immense où des strip-teaseur et strip-teaseuse étaient alignés, chacun d’espèces différentes et habiller de manière originale. Des barres de pole dance étaient agencés dans l’énorme pièce, divisée en deux car au fond se trouvait un grand voile opaque derrière lequel se trouvait certainement la partie chambre.

Ma beauté, tu es à l’honneur ce soir ! Tu peux donc choisir les danseurs et danseuses que tu veux. Pendant ce temps… j’ai fait chauffé le jacuzzi à bulles ! “ en effet, au centre de la pièce se trouvait un jacuzzi. (en forme de coeur, de couleur rouge-rosé et pailleté, tape-à-l’oeil comme tout ce qu’aime Hidan) Des coupes du plus cher et prestigieux champagne étaient déposé à côté du bain à bulles.

Je te laisse choisir le dessert de ton choix, également. Marluxia transmettra ta demande à mon chef cuisinier. Tu as deux douches accolées au salon. Je prends celle de gauche. Prends ton temps ! Marluxia va t’apporter plusieurs tenues, mais ne te mets pas en maillot de bain ! Ouais, parce que j’ai une idée: on va jouer au strip poker direct dans le jacuzzi, héhé. J’ai jamais fait ça avant, autant être dingue c’est plus jouasse !

Hidan ne laissait rien à la légère, il savait que son invitée avait fréquenté les hommes les plus riches et les plus célèbres de toute la galaxie. Celle-ci était donc habituée au luxe, et il ne voudrait pas la décevoir en ne lui accordant pas ce qu’une femme de son rang mérite.

Les salles de bain avec douche étaient incroyablement spacieuses. De sacrées orgies pouvaient avoir lieu ici… enfin bref ! Hidan alla se doucher de son côté, enfilant une fois sec un costume entièrement blanc, chic et à la fois décontracté avec un par-dessus en soie rouge. Bien entendu, il était tout de même pieds nu.

La star s’installa dans le jacuzzi suite à sa toilette, alors qu’un plateau avec différentes drogues de la plus soft à la plus hard était déposé près du bain. Ce dernier n’y toucha pas pour l’instant, curieux de voir ce que Zirah aurait à dire à ce sujet. Une chicha de pacha était donc également disposée près du bain, et Hidan ne tarda pas à l’allumer pour en tirer quelques bouffées. Goût menthe, rafraîchissant. Le meilleur héhé.

Il avait hâte que sa nouvelle protégée le rejoigne dans l’eau. Il prépara le jeu de cartes, un plateau flottant avec le tapis de jeu était installé. Le dessert qu’avait commandé Zirah était également prêt… Il ne manquait plus que la cerise sur le gâteau, c’est à dire elle !
Contenu sponsorisé

Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Empty
MessageSujet: Re: Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]   Oh, lovely specimen ! <PV> [+18] Clock
 
Oh, lovely specimen ! <PV> [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-