Partagez
 

 Vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shemesh Perditio
Shemesh Perditio
Autres Races
Féminin Age : 17
Date d'inscription : 07/05/2018
Nombre de messages : 171
Bon ou mauvais ? : Héréditairement Mauvaise
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Obélisque / Barrières du Karma / Création
Techniques 3/combat : Douze Plaies / Transformation
Techniques 1/combat : Cataclysme

Vie Empty
MessageSujet: Vie   Vie ClockSam 11 Aoû 2018 - 15:36
La composition du corps héra était pour le moins étrange. En particulier par le fait qu’elle n’était pas bien différente de celle des humains. Le soleil pervers se constituait par son pouvoir de création une enveloppe charnelle. Quelle idée avait-elle en tête ? Et bien, il semblait simplement qu’elle cherchait à se donner des difficultés pour apprécier davantage la chose. Nuir à la quasi-omnipotence qu’elle maniait depuis des lustres pour combler sa soif de sang était une bonne idée. Mais elle n’allait pas renier ses pouvoirs… Ou du moins, pas tous. Lesquels allait-elle garder ? Probablement la création. Le pouvoir d’avoir ce que l’on souhaite au bout de ses doigts et de sa patience. Celui de pouvoir broyer les éléments et lier ceux aux alentours. Celui de faire disparaître les attaques les plus puissantes. Celui de transformer la matière jusqu’à celle dans le corps des vivants. Celui de créer les Binaires, sous-fifres dont la tête était constituée de deux étoiles. Celui de refroidir les muscles, bien entendu. Oui… Une palette complète de torture. Les lames de la vierge de fer, les outils de l’attrition.

Arriva alors un autre ADN. Une autre composition de vivant habitant ce système solaire. Un métamol, cette fois. Des lignes tracées par le code génétique sous les yeux. Souhaitait-elle réellement devenir un vivant ? Peut-être. Mais la chose était sûre : s’accorder quelques handicaps était la meilleure façon de relever un défi plus excitant. Mais qu’arriverait-il une fois son esprit coincé dans son cerveau, et ses sentiments ordonnés par des neurones ? Elle ne savait pas encore. Dans son mix s’ajouta du démon, puis de l’humain. Un peu de force saiyanne, une stabilité par le namek.

Un corps de femme, à la peau bleue, de taille moyenne. Des cheveux longs. Des muscles fins. Peu de gras en trop. Le meilleur mélange de gènes possible. Les yeux de l’être sans vie étaient clos. Et l’étoile explosa. Des milliers de petites lucioles de flammes s’envolèrent, et d’autres entrèrent dans la nouvelle enveloppe. Certaines bandelettes s’accrochèrent à ses jointures, et d’autres s’envolèrent. Et bientôt il n’y eut plus rien. Hormis Shemesh Perditio, dont l’énergie vitale rayonnait dans ce sable chaud. Elle se leva, un instant, laissant l’astre de Héra lui faire part de cette nouvelle sensation que l’on appelait la chaleur. Ses yeux s’ouvrirent. Et ils se crispèrent légèrement face à la lumière. Elle ne pouvait plus voir ses compères et face.

Soudainement, elle ressentit une douleur au niveau du poitrail. Une douleur intense, liée à un sentiment de peur étrange. Elle se cassa la figure, seule dans ce désert, se tordant pendant quelques secondes, jusqu’à ce qu’enfin elle prenne une inspiration. Elle avait oublié que les vivants devaient respirer, et ce, tout le temps. Au départ, cela eut l’air bien ridicule, car sa bouche et ses joues suivaient le rythme en prenant des expressions assez exagérées. Puis elle se rendit compte que même son nez parvenait à aspirer l’oxygène pour la recracher en dioxyde de carbonne. Elle resta un instant, bras et jambe écartés sur le sol, jusqu’à ce que le sable irritant lui fasse remarquer quelque chose d’assez important.

”Il me faudrait des vêtements”.

Étrange. Sa voix avait changée. Cela n’était pas plus mal. Posant ses mains sur ses épaules, elle laissa apparaître, par son pouvoir de création, du tissu, qui recouvrit alors sa peau, prenant l’apparence naïvement d’une chemise et d’un pantalon de velour qu’elle avait un jour dans l’esprit d’un homme torturé jusqu’au suicide. De nouveau, elle se redressa, et entama une marche, vers quelque part, sur cette terre aride.
 
Vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Hera :: Base de lancement-