Partagez
 

 Excuses à Magma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Majin Sanyl
Majin Sanyl
Majin
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 29/05/2016
Nombre de messages : 270
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 835

Techniques
Techniques illimitées : Illusion Smash-Métamorphose-Slow Time
Techniques 3/combat : Boomerang Effect-Shining Sword Attack Colossale
Techniques 1/combat : Absorbtion

Excuses à Magma Empty
MessageSujet: Excuses à Magma   Excuses à Magma ClockDim 12 Aoû 2018 - 0:54
Mes souvenirs étaient un peu confus. Je pense que j’étais en train de détruire une ville ou quelque chose dans le genre. Bien évidemment, des pseudos-justiciers s’étaient jeter à la rescousse de cette ville… Attends, attends… Boston ! Je pense que c’était Boston. La capitale de Magma. À partir de là, mes souvenirs sont devenus confus. Je pense que le premier était faible, mais la seconde était forte. Je pense que je me suis fait éparpiller. Ça m’est arrivé une ou deux fois dans ma vie, et ce sont des expériences très désagréable. 

Je ne pense pas avoir besoin d’expliquer le sens d’éparpiller dans ce contexte, mais pour les plus idiots de la classe… En tant que Majin, j’ai des habilités métamorphes, mais c’est à double tranchant. En effet, ça me rend plus vulnérable à certaines attaques, qui pourraient me déchiqueter et envoyer mes morceaux valser aux quatre coins de la planète. Et dans ces cas-là, ça devient plus difficile de me réunir. Ça peut prendre de quelques jours à quelques semaines et dans ce cas-ci… à plusieurs mois.

Je m’étais donc « retrouvé » en plein milieu de Boston, la capitale de Magma. En tout cas, c’est comme ça qu’elle s’appelait dans mes souvenirs. Mes morceaux ayant été éparpillés sur cette pitoyable planète, ils ont naturellement essayé de se retrouver à l’endroit où ils s’étaient perdus. Sous les yeux perplexes des têtes de torche, des morceaux gélatineux verts se rassemblaient sur place publique. Au fur et à mesure que mes morceaux s’assemblaient, une mélodie se faisait entendre de plus en plus fort.




« Almost Heeeeell… »

Et me voilà ! Je me tenais, complètement reconstitué, sur un piédestal de pierre, chantant gaiement. Pour ceux me connaissant, ça peut paraître bizarre, mais j’étais tellement content d’être de retour en un seul morceau que je ne pouvais pas m’empêcher de chanter. Ça venait aussi peut-être du fait que chaque fois que je m’attaquais à Boston, un FILS DE PUTE DE CONNARD DE POURRITURE INDIGNE DE LA MERDE D’UN NAMEK DE-… M’enfin, inutile d’y penser maintenant. Utilisant la métamorphose pour remettre mes morceaux à leur place, je descendais de mon piédestal, alors que les Magmas s’attroupaient autour de moi.

« West Vegeta ! »

Ils pensaient probablement que c’était une performance de rue ou un truc dans le genre. J’empruntai le chapeau haut-de-forme d’une tête de torche et la cane d’une vieille, la faisant tituber. Agitant la cane autour de mon poignet gélatineux, je me baladais au bord de la foule, continuant mon hymne à la joie. Cependant, je continuais à hésiter. Est-ce que je devrais faire sauter tout ces fils de putes ? Faire sauter ou ne pas faire sauter ? C’était digne des plus grands dramas Shakespearien ! Dans tous les cas, si je ne faisais pas sauter cet endroit, il fallait que je fasse sauter quelque chose. Fallait que j’annonce mon retour, d’une manière ou d’une autre, mais de manière spectaculaire. Et Magma n’était sûrement pas le bon endroit pour faire des trucs spectaculaires. Putain tout le monde s’en fout de Magma.

« Namekian Mountains ! »

Je touchai le nez d’un petit enfant alors que je me baladai en chantant. J’eus de la chance, celui-là était con, il se mit à rire. N’importe qui de plus intelligent se serait mis à pleurer en me voyant. En tout cas, grâce à lui les gens eurent l’air plus rassuré. C’est à ce moment là que je me rendis compte que je ne portais plus la veste de Trunks. C’était aussi rafraîchissant que dérangeant. Ne voulant pas faire de pauses dans cette chanson, je continuai à marcher, regardant l’accoutrement des Magmas. Je remontai sur mon piédestal, décidant que ce spectacle manquait de punch.

« Magma Lava Riveeeeeer ! »

Utilisant la métamorphose, j’allongeai mon bras et le plaçai à l’horizontale sur le côté. Je façonnai des dizaines et des dizaines de petits danseurs fait de… mon bras, j’imagine. Dans tous les cas, cette armée de danseurs faisaient une espèce de dance country sur mon bras, amusant les petits enfants. De l’autre bras, je décidai qu’un petit spectacle de son et lumières ne ferait de mal à personne. Je lançai des Kikoha vers les buildings aux alentours, et au même moment, j’utilisai l’Illusion Smash pour les faire dévier au même endroit. Se frappant entre eux, ils créèrent de petites explosions.

« Life is useless ! »

Continuant de faire danser les danseurs et de faire sonner et lumièrer les sons et lumière, je me concentrai sur la chanson.

« Useless like you ! Useless like your planet, nobody cares about ! »

Rentrant dans le refrain, j’utilisai la métamorphose pour augmenter la taille des danseurs et la technique Slow Time pour faire aller plus vite les Kikohas.

« Chaos Roaaaaaads ! Take Me Hoooooooooome ! To The Jaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiill ! I BELOOOOOOOOOOOONG ! West Vegetaaaaaaaaaaaaaaa ! Destruction Mamaaaaaaaaaaaaaa ! Chaos Roaaaaaaaaaaaaaaaads ! Take… Me… HOOOOOOOOOOME ! »

Je fis la révérence tandis que les Magma m’écoutèrent. Je tendis le chapeau vers les gens, qui me jetaient des Zénis. Maintenant que j’étais détendu, je pouvais redevenir moi-même. Peut-être pas les faire sauter, mais une bonne petite séance d’insultage s’imposait. Je continuai mes révérences et mon expression gentillette se transforma en expression machiavélique. Je jetai les Zénis au sol et serrai la cane dans mes mains. 

« Vous n’êtes qu’une bande de connards ! À cause de vous, je suis entré dans un stade pire que la mort ! VOUS VOUS RENDEZ COMPTE À QUEL POINT C’EST COMPLIQUÉ D’ÊTRE UN MÉCHANT INDÉPENDANT CES TEMPS-CI !? ENTRE CES ALLIANCES QUI ONT TOUT LE MONOPOLE ET CES JUSTICIERS QUI NOUS EMPÊCHENT D’ÊTRE NOUS MÊME ! »

Les regardant à tout de rôle, je me sentis bien, mais il me fallait un peu plus d’insultes. Regardant l’homme à qui j’avais volé le haut-de forme, je criai.

« MAIS BIEN ÉVIDEMMENT, ÇA DOIT ÊTRE FACILE POUR TOI FILS DE CHIEN ! AVEC YON CHAPEAU HAUT-DE-FORME ET TES HABITS CHICS, J’IMAGINE QUE TU T’EN VAS FAIRE UN RENDEZ-VOUS AVEC TES AMIS BOURGEOIS, N’EST-CE PAS ENCULÉ ! »

Me tournant vers la vieille sans cane, je continuai à crier.

« ET TOI, TU PENSES QUE SOUS PRÉTEXTE QUE T’ES UNE PAUVRE PETITE VIEILLE JE VAIS ME RETENIR DE T’INSULTER !? T’ES LA PIRE DE TOUTES ! TOUJOURS À PROFITER DES AUTRES PARCE QUE SOI-DISANT : « TON DOS TE FAIT SOUFFRIR » ? MAIS NIQUE TOI ! LAISSE VIVRE LES GENS UN PEU ET VA CREVER, ÇA FERA DU BIEN À TOUT LE MONDE ! »

Et finalement, je me penchai devant l’enfant qui avait ri devant moi.

« Oh mais toi… MAIS TOI ! Comment dire… ? PUTAIN MAIS QU’EST-CE QUE T’ES CON ! »

Je mis une gifle à l’enfant et commençai à voler vers la base de lancement. Putain que j’avais hâte de partir.
 
Excuses à Magma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien
» Excuses de l' hopital!!!
» Excuses, malentendu et confusion (PV Asulf)
» MES EXCUSES A JUDE CELESTIN !
» Excuse PV: Jessie McDowell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Magma :: Kazan-