Partagez
 

 Nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zann
Zann
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 05/08/2018
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie / Nanomachines / Fusil Stouker II
Techniques 3/combat : Saikikkuai
Techniques 1/combat :

Nouveau départ Empty
MessageSujet: Nouveau départ   Nouveau départ ClockLun 13 Aoû 2018 - 19:14
Nouveau départ

Cela faisait un mois environ qu'un vaisseau s'était écrasé dans les montagnes enneigées de la planète Vegeta II. Un mois durant lequel rien de particulier n'avait changé dans la région, si ce n'est la présence de ce vaisseau cabossé qui semblait - à première vue - de technologie terrienne. Un long vaisseau pouvant transporter à vue d'œil 10 personnes, peut-être un peu plus. Aucun insigne n'était visible à l'extérieur de l'engin, ce qui empêchait toute possible identification.

Mais qui donc étaient les fous qui avaient osé pénétrer illégalement sur une planète dirigée par les saiyens, connus et redoutés dans la galaxie pour leur goût du combat, de la violence et du sang ? Personne de sain mentalement ne pouvait avoir comme idée en tête d'aller les provoquer en violant leur territoire. C'était de la pure folie ou de l'imbécillité, de s'aventurer sur cette planète. 

En tout cas, si on s'en tient aux faits, un vaisseau s'est bel et bien écrasé sur leur territoire. Les autorités de la planète n'avaient apparemment pas jugé utile d'aller vérifier de quoi il s'agissait exactement. Sans doute parce qu'aucune puissance réellement grande n'émanait de ce vaisseau. Sans doute parce que c'était une perte de temps d'aller dans cette région aujourd'hui dépourvue d'intérêt pour traquer des pieds nickelés qui ne savaient même pas piloter correctement un vaisseau. D'ailleurs, même des démons du froid, créatures connues pour leur extrême cruauté, n'auraient probablement pas fait le déplacement.

Tout cela tombait à pic pour les résidents, ou plutôt le résident de ce vaisseau : il se faisait appeler Zann. Un commerçant, mais qu'on pourrait volontiers qualifier d'escroc. Le pourquoi du comment il est arrivé sur cette planète est long et fastidieux à expliquer : des tirs de blaster dans le vaisseau, des grenades soniques qui ont explosé, quelques têtes d'humanoïdes qui ont volé par la même occasion. Inutile de rentrer dans les détails sordides : une boucherie s'était déroulée dans le vaisseau. Une négociation s'était mal passée et Zann avait toujours un coup d'avance sur ses adversaire. Quitte à faire exploser la baraque, il voulait toujours avoir un coup d'avance. Et jusqu'ici, ça lui avait plutôt réussi.

Cette fois par contre, le problème était plus complexe. Il était sur Vegeta II. Et pour avoir déjà négocié avec les saiyens quelques fois dans sa carrière de commerçant, il savait que les choses allaient être compliquées. Il connaissait très bien cette race, c'est bien pour cela qu'il était inquiet et n'était toujours pas sorti de son vaisseau depuis un mois. La peur le pétrifiait. Il n'était pas un lâche, mais il restait tout de même pragmatique. Sortir et ramener sa gueule de blondinet dans une ville saiyen était pour lui signe d'arrêt de mort. Ces gens-là sont insensibles aux arguments de bon sens. Plaider la malchance devant eux était inimaginable pour Zann, et même un bobard bien préparé comme il sait les faire ne lui aurait pas évité de se faire tuer par eux. Il réfléchissait longuement depuis un mois dans son vaisseau, tout en survivant grâce aux provisions qu'il avait fait à l'avance, lui qui est toujours à l'affût de toute les mésaventures possibles.
On l'aurait volontiers taxé de paranoïaque sur une autre planète, mais ici on l'aurait excusé d'avoir peur.

Les choses se présentaient ainsi : si il ne sortait pas de son vaisseau dans les semaines à venir, c'était terminé pour lui. Plus de nourriture, plus d'eau, aucune possibilité de survie. Dans l'état actuel des choses, il savait qu'il pouvait encore s'en sortir. Il lui suffisait de combattre sa peur et d'entamer un long voyage tout en discrétion vers la base de lancement. Ensuite, sans problème ; il trouverait refuge dans un autre coin de la galaxie pour se reconstruire. Il gardait tout de même dans un coin de sa tête l'idée que tout ne se passait jamais comme prévu et qu'il y avait toujours quelque chose qui compliquait une idée paraissant pourtant simple au départ. 

Zann sortit de son lit. L'odeur des cadavres qui traînaient encore dans la salle de stockage du vaisseau lui donnait la nausée. Il ne prenait aucun plaisir à tuer des gens, si il avait fait ça c'était par pure nécessité, se disait-il intérieurement ; c'était soit lui, soit eux. De toute façon, personne n'aurait regretté ces types qui n'étaient pas innocents du point de vue de Zann - loin de là - puisqu'ils avaient tenté de l'arnaquer. Cela les rendait coupable à ses yeux, lui qui considérait l'argent comme une des rares choses sacrées dans le monde.
Il rentra dans la salle de stockage. Ce n'était certainement pas pour toucher aux cadavres qui se décomposaient lentement depuis le crash du vaisseau, il était juste venu là pour récupérer de l'équipement en vue d'un départ forcé de ce coin perdu. Il comptait prendre des provisions, des armes et tout ce qui pourrait assurer sa sécurité durant ce voyage, qu'il redoutait énormément.
Il pouvait transporter tout ce qu'il voulait sans problème grâce aux capsules permettant de réduire des objets de grande taille. Il en avait pris une dizaine avec lui, ce qui lui permit de partir sans trop d'encombrement. 
Et pour le vaisseau ? Rien de compliqué, Zann allait le faire exploser pour qu'on ne puisse rien savoir sur lui et sur ce qui s'est passé à l'intérieur. Même si les gens découvraient le carnage qui s'y était déroulé, il ne risquait rien de grave. Mais son image en prendrait un coup, et ça lui était insupportable de savoir qu'on lui collerait une étiquette de tueur impulsif.

Les détonateurs thermiques enclenchés, une grosse explosion fit trembler tout le coin montagneux. On avait dû l'entendre à des kilomètres. Zann lança une capsule au sol qui fit apparaître un l'espace d'un claquement de doigts une sorte de moto volante, volant à basse altitude mais à une vitesse difficilement perceptible à l'œil nu. Un engin de haute technologie qu'il avait obtenu avec peine, mais il y avait mis le prix et ne regrettait pas son achat dans la situation actuelle. Avec toute ses fournitures et provisions réduites grâce aux capsules, son voyage devait normalement se dérouler sans encombre. Il démarra l'engin volant et se dirigea vers la base de lancement de la planète, à l'aide d'une tablette électronique de 8" accroché à son poignet qui devrait normalement lui donner le bon chemin pour quitter ce maudit coin qui le faisait trembler de froid depuis son arrivée.
 
Nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» [UPTOBOX] Boa vs. Python (V) [DVDRiP]
» Alvin et les Chipmunks 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta 2 :: Montagnes enneigées-