Partagez
 

 Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Résistance Empty
MessageSujet: Résistance   Résistance ClockJeu 16 Aoû 2018 - 15:31
Une cape rouge voletait au vent, escortait par deux gardes du Ruban Rouge. Cette escorte n'était bien entendu qu'une coquetterie du Roi, une sorte de petit encas en cas de disette, une parure pour mettre en valeur sa royale condition.
Quoiqu'il en était il effectuait sa petite balade hebdomadaire, pour venir à la rencontre de son peuple, se faire voir dans son nouvel habit, et un peu aussi s'aérer la tête.

Depuis le début de son "règne", le bouffon s'ennuyait réellement, et n'avait pas rencontrer de personnes valables, ou peu. Un ennui mooortel qui le rongeait et chaque jour le faisait sombrer un peu plus dans sa folie. Cette Terre, il la dirigeait comme il avait dirigé son entreprise il y a longtemps, avec habilité et intelligence, optimisant les dépenses de l'Etat, en aplatissant les salaires des dirigeants -qui de toutes façon ne servaient plus à rien, il était le maître absolu et un génie de gestion- améliorant le service public et les infrastructures au passage.
Un bon Roi en sommes, si seulement il n'était pas impulsif, imprévisible, et malsain. On racontait qu'il avait tuer des soldats sur des coups de têtes, encourageait les voyous, et pire que tout, à cause de lui le Ruban Rouge si impopulaire avaient refait surface.
Kefka savait tout ça, mais quiconque voulait le critiquer se verrait aléatoirement priver d'un membre ou de sa vie dans un éclat de rire et d'éclair.

L'escorte officielle, à bord d'une jeep affublée d'un "RR" rouge magnifique, fonçait alors entre deux villages, sur le chemin du retour vers le Palais Royal. C'est à ce moment là qu'une embuscade les attendaient.

Des rebelles, une vingtaine, armés jusqu'au dents de lances-rocket et autres pétoires XXL, se passèrent de sommation et tirèrent à vue sur le véhicule qui explosa sans se faire désirer. Les deux soldats furent déchiquetés mais au sol, à la fin de l'assaut, aucune trace du Roi au sol. Les rebelles n'eurent même pas le temps de sentir leur frayeur perler dans leur dos puisque la voix du monarque derrière eux se fit entendre, dissipant le doute.

"Vous savez quoi, je me suis levé avec une putain de migraine ce matin. C'est vraiment VRAIMENT pas le bon jour pour les fêtes surprise..."
Une rebelle se retourna avant les autres, et ne se décontenançant pas prit la parole, tremblotante mais déterminée.
"La rébellion grandira et vous détruira ! Les Black Feather et le Ruban Rouge sont des organisations criminelles... Nous refusons que..."
"D'où venez vous ma très chère ?" fit-il en ce massant les tempes.
"Qu..."
"Quel ville ou village a engendré une SIIIII courageuse et optimiste délinquante ?"
"Nous sommes tous les enfants de Nyol, fiers et libres !"

Kefka connaissait bien le patelin en question, il en sortait justement, et la silhouette de la ville était encore visible à l'horizon... Enfin, jusqu'à ce que Kefka lève une main et d'un enflamme toute la cité par sa magie, devant les regards dévastés des débilos libérateurs machin chose.
Hors d'eux, désespérés, ils tournèrent à nouveau leurs armes et tirèrent vainement sur Kefka qui sans avoir l'air de ressentir les impacts ne les regarda même pas.
S'ils n'avaient rien tenté leur cause seraient encore intacte, les familles vivantes. L'espoir leur avait été enlevé, comme on enlève une épine d'une plaie qui n'arrive pas à cicatriser. Kefka leur avait appris que l'espoir n'est rien, inutile, dangereux... Et c'est agacé qu'il s'éloigna à pied, trop énerver pour rentrer tout de suite, désireux de s'isoler un peu dans le désert.

Et une fois tranquille, une fois que la mélodie des flammes, des cris et des pleurs trop loin pour lui parvenir (chaque symphonie a une fin) il se posa et utilisa son Zap-Trap sur lui-même, assis au sol, comme il le faisait pour se calmer souvent. Cette électricité, ce picotement, cette douleur l'aidait à sortir de ses crises d'énervement. Le même soulagement qu'on les ados en se lacérant les avant-bras, sans doute, une forme de réflexe éclairé.
Itachi Uchiwa
Itachi Uchiwa
Terrien
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 24/07/2017
Nombre de messages : 686
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Suiton - Gouttes d'eau perforantes || Katon - boule de feu suprême || Téléportation || Morsure du soleil
Techniques 3/combat : Tsukuyomi || Amaterasu
Techniques 1/combat : Susanô

Résistance Empty
MessageSujet: Re: Résistance   Résistance ClockVen 17 Aoû 2018 - 0:21
Le Mont Paozu. C'est l'endroit où se trouvait actuellement le ninja et ici qu'il venait, il y a quelques minutes, de tuer son homologue de cette dimension. Non seulement il avait réussi le contrat qu'on lui avait donné dans son monde mais il était bloqué ici désormais. L'homme qui l'avait embauché ne lui avait pas indiqué comment revenir à lui, il était donc condamné à vivre ici jusqu'à trouver une solution.

Il avait attendu que l'insecte vert décide de s'en aller pour prendre place à son tour sur le rocher de la cascade. En y réfléchissant, il ne savait rien de ce monde et il ne connaissait pas les dirigeants de celui-ci. Par conséquent, il prendrait tout ceux qu'il rencontrerait d'égal à égal. Perché sur son bout de pierre, son regard se perdait au loin. Même s'il n'était pas chez lui, il allait toujours poursuivre son travail de mercenaire et même développer autre chose ici, qui sait ? Son regard se perdait au loin, contemplant les quelques villages qui étaient visibles, c'est à dire pas caché par les arbres feuillues. Il n'avait aucuns repères et il connaissait rien. S'il voulait bien faire son métier, il allait devoir bien s'informer et apprendre ce qu'il y avait à savoir de ce vaste monde. Il ne serait plus le ninja connu de tous et l'un des plus doué à l'art ninja. Non, ici il se faisait surpasser par beaucoup de personnes, dont ses anciens coéquipiers Hidan et Tobi. Ici, il pourrait se faire écraser à tout moment, il devra rester vigilant et reconquérir la renommée qu'il avait. Il savait néanmoins que de grandes alliances œuvraient pour des idéaux propres à chacunes. Il serait fortement envisageable de se couvrir dans l'une d'elle, il y réfléchirait plus tard. Oui, car là ses pensées furent interrompues par du grabuge. Un village venait de s'embraser devant lui, ses yeux étaient rivés sur la scène. On pouvait apercevoir la rougeur de la chose à l'intérieur des pupilles du mercenaire. En tout cas, cela intriguait le ninja aux pupilles rouges, qui avait bien pu commettre une telle chose ? On pouvait déjà remarquer que ce monde n'était pas une utopie, loin de là. Il fut quelques secondes au jeune Uchiwa pour qu'il daigne lever son postérieur de cette pierre froide, il comptait se rendre près des lieux.

Le village, lui, était destiné à finir en cendres, ses habitants avec. Ou du moins, presque tous les habitants avec. Il y aurait sûrement des rescapés qui auraient échappé à cette malédiction. Des grésillements attirèrent l'attention du ninja, il baissa l'énergie de son chakra au plus bas qu'il pouvait pour faire en sorte d'être le moins repérable possible. Suivant les indications que lui transmettaient ses oreilles, il vit un homme assis sur le sol, des éclairs éclataient autour de lui à intervalles régulières. Il semblerait que ce soit l'auteur des faits. Il n'était pas vraiment à l'affût, Itachi pourrait le tuer aisément ainsi. Son énergie à la plus basse échelle, il s'approcha doucement de l'homme pour venir derrière lui et lui susurrer ces mots à l'oreille :

“J'imagine que vous êtes celui qui a fait brûler une ville entière…”

Peut-être qu'il l'avait surpris, ou peut-être que non, mais il jouait sur l'effet de surprise.

“Je vois que les faits ont été commis sous impulsivité, je me trompe ?”

Itachi Uchiwa ignorait totalement qu'il avait à faire au souverain de la Terre, aussi fou paraissait-il. Comme le disait une certaine expression “la folie n’a d'égale…” et cette homme semblait être la définition même de cette expression. Une folie cuisante semblait l'habiter entièrement. Son visage était maquillé comme le serait celui d'un clown. Il était revêtu de multiples et diverses couleurs pétantes.

“Vous ne semblez pas contrôler vos impulsions. Au moindre truc qui vous contrarie, vous sombrez dans cette folie. Ça finit souvent comme ça ? Je dis pas que cela me gêne, je n'ai que faire de ses défuntes vies, mais j'aimerai comprendre. La folie agit-elle sur vos décisions ?”

Ou peut-être qu'il se trompait totalement et que cet homme n'était pas fou et ses actes étaient tout à fait justifier. À lui de nous le dire...
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Résistance Empty
MessageSujet: Re: Résistance   Résistance ClockLun 27 Aoû 2018 - 19:26
Kefka au début ignora le nouveau venu, déjà parce qu'il était occupé à se calmer les nerfs en s'électrisant, et parce qu'il n'avait pas envie de papoter à un passant random.
Sauf que voilà, ce mec semblait être assez suicidaire pour insister.
Non parce que passer à proximité d'un fou qui vient de griller une ville déjà c'est con, lui adresser la parole c'est carrément inconscient, mais en plus insister alors qu'il ne répond pas c'est signer son arrêt de mort... Enfin après tout, pourquoi pas... Kefka étant le genre de type imprévisible, rien n'était -encore- écrit.
Et donc, le ninja, parlait d'impulsivité, et voulait savoir si c'était un excès de colère qui avait provoqué la destruction du village.

Donc Kefka, dont le coeur battait vite, le regard vers l'horizon, leva une main et envoya un énorme éclair sur le ninja. Bim. Enfin plutôt "ZBROM!"

Le fou, dont le regard était consterné s'était dit que c'était une bonne réponse : elle prouvait qu'il détruisait EN EFFET sous le coup de l'impulsion, et surtout sur le coup de l'AGACEMENT. Et avec un peu de chance cela allait faire taire l'individu, en le tuant.
Et puis si l'émo de service était encore vivant, eh bien cela voulait dire qu'il avait un minimum de potentiel supérieur à la moyenne humaine et peut-être que cela ferait de lui une proie avec laquelle jouer. Un peu façon de chat qui fait durer le supplice de la souris... Les seuls humains que Kefka toléraient étaient ceux qui avait un minimum d'intérêt, souvent parce qu'ils étaient un peu plus malin que la norme... Mais bon, un mec qui vient le faire chier quand il est déjà énervé ne peux être une flèche. A moins qu'il soit suicidaire et ça, par contre, Kefka trouvait ça presque louable.

Quoiqu'il en était, si le gosse avait survécu, il avait intérêt à se montrer plus distrayant en vie que mort.


"Je vois que vous être impulsiiiiif gnagna gnaaaaa" L'imitation d'Itachi était de piètre qualité. Il inspira un grand coup et continua de maugréer seul, parlant à ce qu'il pensé être un cadavre. "BAH OUI ramassis de déchet humain ! Composteur à merde ! Sac à ordure putride ! Fétide et abjecte tas de viande mortelle ! Vermisseau sans nom ! LAIDRON !  Alors laisse-moi !! C'est pas possible, raaaah raaaaaaaaaaah RAAAAAAAAAAAAAAH !"

Il reprit sa séance en doublant la puissance de ses éclairs. Les veines de Kefka gonflaient sous sa peau blanche, et ses dents se serrèrent un peu plus. "Quelle journée de merde !!" En réalité, Kefka semblait vraiment souffrir de son excès de colère. Sentir ses nerfs à fleur de peau était insupportable et c'était la raison pour laquelle il s'infligeait lui-même de la douleur pour se focaliser sur autre-chose, reprendre le contrôle. Et cet état difficile à gérer était un moment intime qu'il valait mieux laisser à l'arlequin.
Itachi Uchiwa
Itachi Uchiwa
Terrien
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 24/07/2017
Nombre de messages : 686
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Suiton - Gouttes d'eau perforantes || Katon - boule de feu suprême || Téléportation || Morsure du soleil
Techniques 3/combat : Tsukuyomi || Amaterasu
Techniques 1/combat : Susanô

Résistance Empty
MessageSujet: Re: Résistance   Résistance ClockDim 23 Sep 2018 - 1:52
L’être qui se trouvait en face de lui était vraiment étrange, autant physiquement que mentalement. Il était revêtu comme un bouffon du moyen-âge, la tête souillée par le maquillage mystérieux. Mais en n’était pas le pire. Le pire était sa déficience mentale, un être totalement barjot ! Impulsif jusqu’au os, risquant de sombrer dans la folie d’un instant à l’autre. Itachi avait essayé de lui parler pendant quelques secondes mais Kefka se renfermait sur lui-même en se braquant, laissant le ninja constater que son impulsivité le dominait elle demandait au ninja de le laisser et ce dernier remarqua bien assez vite qu’il n’avait rien à faire pour lui, qu’il était un cas désespéré.

- Si ton désir est que je parte, et bien soit, mais je te laisse tout de même un petit cadeaux ahah !

Il recula comme s’il s’en allait, en sortant deux kunais.

- Si tu continue sur ce chemin, tu sombrera dans la folie et tu n’en ressortira plus jamais ahahah !

Il lança les deux armes blanches en direction du roi de la Terre et disparut.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 730
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1034

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Résistance Empty
MessageSujet: Re: Résistance   Résistance ClockDim 23 Sep 2018 - 7:54
Alors que le clown était en train de taper des poings dans les airs, déblatérant sa liste non exhaustive d'insultes thérapeutique, la voix du supposé cadavre se fit entendre, sortant Kefka de sa torpeur.
Il allait partir. Super, génial. L'apparition qui était venu lui dire qu'il était fou et qui se recasse comme ça. On parle de quoi, de harcèlement de rue ? Bref Kefka se remit immédiatement en mode "je vais détruire un truc, et c'est sans doute ta tronche" et alors qu'il releva ses yeux fous vers le ninja il fit deux couteaux glisser vers lui et la fumée laissé par la disparition du ninja.
Le fou mais néanmoins aguerrit inspira de, comment on dit, exaspération, et les deux extrémités des kunaïs se gelèrent, se lestant d'un glaçon à leur pointe et tombèrent au sol à quelques millimètres de l'étoffe rouge du Roi de la Terre.
Digne, calme, et contenant sa rage, le Kefka se releva. Il regarda les deux couteaux, à terre, et au loin le village enflammé. A quelques mètres ses gardes gisaient. Il prit une inspiration, comme si le fait d'être seukl à présent le libérait de ce rôle de fou, ce masque de pantin, de boufon du Roi. Il épousseta son vêtement d'une tape sur son bras, encore, encore.... Et finit par taper partout, comme avant, hors de lui.
"GNH GNH GNH !"

Il reprit sa marche dans le sable, avec ses talons compensés qui s'y enfonçait. Insupportable.
Dans une explosion de colère, il décolla comme une fusée vers son château, ignorant que sa colère auraient d'autres raison de grandir sous peu.
Contenu sponsorisé

Résistance Empty
MessageSujet: Re: Résistance   Résistance Clock
 
Résistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-