Partagez
 

 [UNIVERS 6] Le vieux cimetière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hit
Hit
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 20/10/2016
Nombre de messages : 310
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre
Zénies : 430

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi / Image rémanente / Coup du lapin
Techniques 3/combat : Coup-Critique / Rempart temporel
Techniques 1/combat : Déferlente mortelle

[UNIVERS 6] Le vieux cimetière Empty
MessageSujet: [UNIVERS 6] Le vieux cimetière   [UNIVERS 6] Le vieux cimetière ClockJeu 30 Aoû 2018 - 22:19
[UNIVERS 6] Le vieux cimetière Vz6ba1G

Combien de temps s'est écoulé depuis la dernière fois que j'ai posé le pied dans cet endroit sinistre ? Longtemps, cela fait bien trop longtemps que je n'ai pas pris le moindre contrat. Tout cela est de ma faute, la situation dans laquelle je suis est dû à mon erreur ; l'erreur d'avoir sous-estimé l'improbable. Dire que cette fâcheuse posture est liée à mon dernier contrat... si ses gêneurs ne s'étaient pas pointés à ce moment, je n'aurais pas eut à utiliser la planète Terre de l'Univers 7 comme repaire temporaire. Me planquer la bas en attendant que de l’eau coule sous les ponts était pour moi la dernière chose à faire en cas d'urgence. Ceci dit, personne ne m'a jamais retrouvé depuis la fois ou j'ai rencontré Mr.Satan. Cet hôte généreux m'a offert un toit, un endroit ou dormir pendant mon séjour sur son monde et ce en échange de quelques conseils d’entraînement... au final, je pouvais m'estimer heureux d'avoir pu me cacher aussi longtemps des alliées de ma dernière cible.

« Ma dernière cible, oui... »

Mon regard se déposait désormais sur sa tombe, celle que j'avais soigneusement préparée en hommage du défunt Frystia. Son nom était écrit dans la pierre, la stèle qui gravait son patronyme complet était humide, attaquée par la pluie qui tombait sans relâche sur cette planète ou tout semblait si déprimant. Malheureusement pour le frère déchu de Freezer, je n'ai jamais pu récupérer son corps et son cercueil demeurait toujours vide... mais quelle importance ? Que notre dépouille soit conservée dans une boite, laissée à l'abandon au milieu d'une forêt, d'un désert ou d'une planète volcanique, le résultat reste le même : elle se fait dévorée tôt ou tard. Les épitaphes me permettaient de me souvenir de ceux que j'ai tué au fil du temps, j'ai toujours gardé la mort de chacune mes victimes sur ma conscience. Je voyais simplement cela comme un effort de mémoire que je me devais de faire obligatoirement.

« … après tout, que serait un assassin qui oublie le nom de ses cibles ? »

Je ne voulais pas les oublier, chaque mort faisait partie de mon passé. Les personnes que j'ai tuées étaient comme une partie de moi que je souhaitais conserver ; certaines d'entre elles étaient de vieilles connaissances, d'autres étaient des malheureux qui s'étaient attisé la colère ou la jalousie de leurs confrères tandis que ceux qui restaient n'étaient rien de plus que de simples traces de mon passage, des insectes sur lesquels j'ai marché sans même sourciller. Vous trouvé cela cruel, n'est-ce pas ? Je n'ai jamais éprouvé le moindre sentiment de pitié ou de compassion pour mes victimes... j'aurais été un bien piètre tueur à gage dans le cas contraire. Néanmoins, je les aient toujours éliminées avec respect et je continuerais toujours d'agir ainsi car tel est le credo que je me suis imposé. Il commençait à se faire tard et j'étais encore loin de me douter que quelqu'un allait me confier une cible très particulière. A ce moment même, je réfléchissais à tout autre chose et c'est en déposant une fleur dont la couleur écarlate égalait celle du sang des humains sur la tombe d'un défunt alors que me revenait le souvenir de ce dû que j'ai trop longtemps attendu.

« Il est temps pour moi de récupérer mon argent. »

Sur ses mots, je me retournais et m'éloignais pas à pas de la tombe de ce démon du froid dont la flamme s'est éteinte sur la planète Magma. Pensée ainsi, cette histoire me paraissait complètement ironique. Pour la première fois depuis un an, un petit rictus est apparut sur mon visage qui semblait pourtant si froid quelques secondes auparavant. Après avoir jeté pour la dernière fois un œil derrière moi, j'ai pu apercevoir les quelques pétales de cette fleure rougeâtre s'envoler au gré du vent, égales aux âmes qui se laissaient guider par la faucheuse après leur trépas. J'étais bien décidé à continuer de faire ce que j'ai toujours su faire sans le moindre regret car telle est la voie que j'avais choisie. Je m’apprêtais alors à me lancer dans une toute autre traque, je redevenais un prédateur. Le temps se figeait de nouveau alors que je disparaissais en ne laissant derrière moi rien d'autre que des traces de pas encore fraîches sur cette terre boueuse et humidifiée par le ciel larmoyant de ce monde attristant.
 
[UNIVERS 6] Le vieux cimetière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-