Partagez
 

 Sur les traces des plus grands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockMar 11 Sep 2018 - 21:33
Enfin...

Le légendaire Son Goku, à ne pas confondre avec Son Goku légendaire, s'est entraîné ici à maintes reprises. Celerya elle-même s'était entraînée ici. Kaito n'avait jamais mis un pied ici mais maîtrisait déjà ce que son vieil ami venait apprendre. Frystia - celui du présent, qui fut le rival de Kaito - aussi mais Trunks ne le savait pas.

La première chose qui surprit Trunks fut l'éminente gravité qui le cloua au sol en une fraction de seconde. Il n'avait pas réalisé que la planète, par sa taille, possédait une pesanteur déconcertante. Il s'était déjà entraîné sous gravité accrue au sein du premier vaisseau de Kaito, mais cette planète n'y fut en rien comparable. Pas le temps de tergiverser ! De quoi s'espérait-il capable s'il demeurait incapable de se relever !?

Le guerrier concentra toute sa puissance dans ses quatre membres pour les articuler tant bien que mal. Ils tremblaient. Ils peinaient à se plier et s'exécutaient avec une lenteur particulièrement irritante. Néanmoins, il était hors de question d'utiliser le Super Saiyan : supporter cela devait devenir naturel, et sa transformation devait rester une botte secrète ! De ce fait, il ne consacra que sa force pure et revêtit son mental d'acier pour exercer une pression sur ses bras comme s'il tentait de faire une pompe. Il força au point de creuser un peu le sol à cause de la gravité, mais parvint à tendre complètement ses bras.

Désormais, il fallait lever les jambes. Trunks commença naturellement par la droite, qu'il voulut replier en même temps qu'il élevait son dos. L'atterré ne chercha plus à investir de la force dans l'autre jambe : tous les nerfs s'acharnaient sur la droite afin de réussir à appliquer les ordres du cerveau. Trunks parvint alors brutalement à lever en partie son corps suite à une intense pression de la jambe droite, puis répartit aussitôt sa force sur ses deux jambes. Il tenait à peu près debout... Jusqu'à retomber sur le dos.

Avec une telle gravité, il serait préférable de ne pas imaginer la douleur que ressentit Trunks sur le moment.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockVen 21 Sep 2018 - 22:44


Le désormais « célèbre » maître kaio, étalé sur son grand et confortable hamac situé entre deux arbres aux frondaisons excessivement allongées, attendait l’arrivée prévue du dénommé « trunks », un des amis de Son Goku, parait-il, mort lors d'un combat l'opposant au mal. Au vu de la bienveillance qui l’envahissait et des nombreuses vies qu'il avait sauvées par le passé, c’était sans surprises que le géant cornu à la couleur d'andrinople l’avait envoyé traverser la route du serpent.

Après une assez longue durée d'attente, le jeune homme parvint à la petite planète constamment éclairée. L'air perdu, il cherchait son probable futur entraîneur qui, sans trop tarder, fit irruption à ses côtés les mains derrière le dos et un petit sourire narquois aux lèvres. Les lunettes sur le bout du nez, il dit de sa voix aussi basse que rauque :

« Tu es « Trunks » je suppose ? Je suis le maître Kaio et je peux t’apprendre à devenir plus fort, mais à une seule et unique condition…

Marquant une brève pause, il changea d’expression. Désormais déridé, il poursuivit son propos qui, au départ, semblait sérieux :

« Tu devras me faire rire ! »

Quelle allait être la réaction du héros du futur quant à cette première étape pour le moins étrange ? Et surtout, est-ce que sa blague allait être à la hauteur de l'humour très « difficile » du dieu au teint azurin ?
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockMer 3 Oct 2018 - 20:45
Alors que le soi-disant héros peinait à se relever, le son d'une voix inconnue atteignit ses tympans. Trunks, une fois debout, difficilement stable, écouta en même temps la consigne de son nouveau mentor, bien qu'il ne se soit pas présenté par lui-même. Il était en effet bien trop concentré sur son maintien debout pour s'alarmer avec ça.

C'est une blague ?

Sur ce jeu de mots accidentel qui traversa son esprit, Trunks se mit à réfléchir. Faire de l'humour, au vu des circonstances, parut comme une épreuve bien rude pour le jeune homme. Soudainement, une vanne d'humour noir lui traversa l'esprit. Néanmoins, elle se référait à une tragédie survenue dans une autre ligne temporelle, donc Kaio ne risquait pas de la comprendre. Il allait donc falloir l'adapter !

"Après une guerre contre les forces de Demigra..."

Bref silence. Avant tout commentaire sur la blague qui va suivre, sachez que les origines de celui qui la prononce en font de l'auto-dérision. On se calme.

"...Que dit un policier du temps devant un tas de cendres ?"

Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockMar 23 Oct 2018 - 21:38

Le jeune demi-sayen avait fait sa blague… malheureusement. Le grand maître Kaio n'avait pas compris et s’apprêtait à le renvoyer faire de l'humour avec Molière et les autres débutants de son genre, mais on ne sait pourquoi, il fut pris d'un fou-rire à cet instant précis, sans doute à cause de l’absurdité de cette drôlerie. Il s’esclaffa de rire jusqu’à en arriver à verser des larmes  et n'avait donc pas d'excuses : Trunks avait réussi son test d'admission dans le rang des « valeureux disciples du dieu du combat ».  Il devait être fier ce chanceux…

Le grand mais petit homme bleu se releva, essuyant d’un prompt geste de la main les gouttes d'eau qui siégeaient ses joues toutes grassouillettes. Reprenant sa posture habituelle de sage divinité insensible, il prononça les mots suivants avec une voix cassée par les hurlements qu'il venait de pousser :

« Tu as réussi. Et je ne te donnerai pas de conseils sur ton humour, j'ai appris la leçons. »

Voyant le visage du time patroler, probablement déridé par l’incompréhension, il se rattrapa rapidement :

«  Ce n'est rien… passons plutôt à la prochaine étape…»

Toussotant deux fois de suite, il poursuivit son propos en pointant du doigt son singe allongé sur une branche d'arbre :

« Pour commencer, tu devras attraper Bubble avec ces poids sur ton corps. » Dit-il en claquant des doigts pour matérialiser ce qu’il venait de décrire avant de répliquer : « Tu t’apercevras vite que la tâche n'est pas aussi facile que tu peux le penser… »

Le dieu à lunettes annonça le départ de cette « fabuleuse aventure » et s’isola pour observer les événements sans déranger. Comment le nouvel arrivant allait s'en sortir cette fois-ci ?
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockLun 11 Mar 2019 - 12:03
[HRP : Je reviens pas vraiment, faute de temps, je veux juste rattraper vite fait le retard du Kaioken. Ainsi, je pourrai tranquillement faire une ellipse une fois en mesure de revenir.]

Trunks ne comprit pas comment Kaio put rire à sa blague, ressentant qu'elle n'avait vraiment pas été drôle. Son humeur se traduisait à travers cette forme de pseudo-humour, puisqu'il ne fut jamais l'être le plus joyeux ou encore enthousiaste tout univers confondu. Néanmoins, la dernière proposition, "j'ai appris la leçon", lui fit comprendre qu'il avait en fait ri de l'absurdité de cette soi-disant blague. En d'autres termes, ce fut au départ par dédain que le vénérable maître Kaio perdit à son propre jeu.

Je doute que ce soit très... Valorisant ?

Alors que Trunks tenait à peine debout, le maître des lieux le défia d'attraper son singe Bubble... Avec des poids sur le corps. Le bras droit de Chronoa ne fut pas suffisamment simple d'esprit pour sous-estimer la difficulté de cette tâche. En effet, peinant déjà à se maintenir droit sous une telle gravité, il ne préféra pas imaginer à l'avance la complexité de cet entraînement.

"Entendu. Je comprends tout à fait en quoi c'est difficile, rassurez-vous."

Son dernier entraînement à supporter la gravité datait déjà de quelques années. Il ne pouvait donc que s'y mettre une bonne fois pour toutes, sans même compter sur le moindre passif. Bien évidemment, l'épéiste n'avait pas la moindre intention d'utiliser ses transformations : il devait y arriver avec ses propres forces naturelles, sous le plus ordinaire des états physiques.

"Je suis prêt. Allons-y !"

Trunks, depuis le début, tentait de vider son esprit. Il parvint enfin à faire abstraction de toute chose hormis son objectif actuel : surpasser sa nouvelle masse lors d'une épreuve de célérité. À peine le singe s'échappa ) toute vitesse de son champ de vision qu'il tomba en essayant de faire un pas. Les poids qu'il soutenait arboraient facilement une masse d'une dizaine de kilogrammes. Ajoutés à la gravité, le demi-Saiyan était plus lourd que jamais. Il hésita à se transformer en Super Saiyan "Dai San Dankai" pour pimenter davantage cette étape, mais changea d'avis.

Il lui fallut une dizaine de minutes d'effort intense pour se relever. Par son expérience et sa nature biologique, il s'avérait effectivement capable d'endurer cela aussi longtemps, mais s'effondra de fatigue dans l'instant qui suivit. Après une bonne heure et demi à recouvrer son énergie, il se releva tant bien que mal, en y consacrant cette fois moins de temps. Le jeune homme répéta le même jeu, bien malgré lui.

À la suite d'essais qu'il arrêta rapidement de dénombrer, Trunks parvint enfin à tenir debout sans tomber et, le cas échéant, à se relever sans trop de peine. Cependant, il devait désormais apprendre à se déplacer devant les grimaces et provocations très raffinées du singe. Pendant deux heures, il tomba en moyenne une fois tous les dix pas, à vitesse modérée. Durant les deux heures qui suivirent, il maintint ce rythme en courant.

La notion de temps devint très rapidement absurde selon la perception de Trunks, et sans doute également de Kaio. Toutefois, la patience porta finalement ses fruits lorsqu'il fut capable de courir à pleine vitesse - et sans doute de voler, mais cela aurait été de la triche. Quoiqu'un peu déstabilisé les premières minutes, il parvint enfin à coincer Bubbles grâce à son placement et à l'attraper grâce à sa recrudescence d'agilité.

Nul n'aurait eu assez de concentration ou d'intérêt pour mesurer le temps écoulé depuis le départ, ne serait-ce qu'approximativement.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockMar 12 Mar 2019 - 21:09

Le plus versatile des dieux venait d'attribuer à Trunks l'habituelle tâche qui amorçait chacun des entrainements qu'il donnait. Et ce, sur un ton sérieux mis en exergue par une voix rauque loin d'être tremblante et un regard de panthère noire en période de chasse. Une expression qui permuta très vite avec un sourire éclatant qu'il afficha en lisant Le livre des quarante vannes sur son hamac de plage.

Mais évidemment, Il gardait un œil sur son disciple qui semblait d’ailleurs se débrouiller mieux que ses prédécesseurs, se relevant rapidement et sans se soucier du temps ni de l’énergie faramineuse qu'il perdait à chaque mouvement exécuté. Et c'est dans cette optique qu'il put cerner Bubble avec brio. Il était donc temps de passer à l’étape suivante que le maître Kaîo s’apprêtait à décrire en avançant vers le chef de la time patrole les mains derrière le dos :

« C'est bien Trunks ! Tu as réussi à franchir cette seconde étape… Tu sauras déjà qu'il ne faut jamais sous-estimer son adversaire, aussi farfelu soit-il. On peut maintenant passer à la tâche suivante qui demandera cette fois-ci une forte dépense physique mais qui te permettra de devenir plus fort et plus endurant. C'est simple : il te faudra, comme dans les contes de fées, tirer une épée d'une roche quasi-incassable. Et cette épée, ce sera la tienne ! À toi de la récupérer ! »

L’être à la peau azurine claqua alors des doigts et l’épée de son élève disparut de son dos se retrouvant quelque mètres plus loin comme coincée dans un gros rocher en katchin à la solidité renforcée par l’énergie du Kaio qui avait bien pris en compte la puissance inhabituelle du nouveau prétendant à l’acquisition du Kaioken. Ce palier n'allait donc pas être des plus faciles à dépasser pour notre ami l'épéiste…
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockMer 13 Mar 2019 - 16:32
Alors comme ça, Kaio prépare des épreuves personnalisées...

Le maître des lieux, visiblement satisfait, n'attendit pas un seul instant pour débuter l'étape suivante. Afin de compliquer la tâche par tous les moyens, il la consolida à l'aide de sa propre énergie. Ainsi, Trunks devait déloger son arme plantée dans un rocher de taille, et surpasser l'enchantement de son nouveau mentor. Les morts, fort heureusement, ne dormaient pas et ne mouraient pas de fatigue. Après quelques étirements, le demi-Saiyan s'approcha calmement du rocher. Le meilleur acquis qu'il retint des premières épreuves fut la patience. Cette leçon était certes simple, mais beaucoup trop souvent oubliée - notamment par des gens aussi tendus que son père, ou lui-même.

Trunks empoigna proprement le manche de sa chère épée. D'un geste technique, il tenta de reproduire un mouvement de dégaine, cette fois du rocher. Il aurait réussi en temps normal, mais la résistance conférée par Kaio lui compliquait sérieusement la tâche. Néanmoins, s'il en faisait seulement une deuxième épreuve, c'est qu'il estimait Trunks capable de dépasser cet obstacle. Il se concentra alors et raffermit son geste.

Sa force physique, pleinement employée, fit quelque peu trembler la lame et le rocher en voulant arracher l'arme. Cependant, si celle-ci bougea de quelques millimètres, Trunks comprit que sa force brute devait atteindre un palier supérieur. Il descendit donc sur la terre ferme, et s'échauffa les muscles du corps avant de s'infliger de sérieuses crampes. L'épéiste remonta ensuite et décida de tirer en maintenant sa force le plus longtemps possible sans s'arrêter. À force d'exercice et de repos, Trunks parvint à en émerger une plus grande part à chaque fois.

Afin de prouver sa bonne volonté, lorsqu'il eut presque retiré sa belle arme, il la renfonça brutalement dans la roche. Une fois cette dernière reconstituée, Trunks tira d'une traite l'épée par sa seule force, outrepassant désormais l'enveloppe énergétique de Kaio.

Un sourire d'autosatisfaction apparut de force sur le visage du modeste guerrier.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockSam 20 Juil 2019 - 23:08

C'est grâce à une méthode de tirage progressif que le fils de Végéta parvint, au bout d'une periode assez étendue, à récupérer sa chère flamberge plantée dans la roche du dieu kaio. Dieu qui, ayant fini de feuilleter son fameux livre tant informatif, s'empressa de le féliciter avant de lui attribuer la mission suivante qui allait être un pas de plus vers le légendaire kaioken :

« Je t'adresse mes félicitations Trunks. Tu es bien le fils de ton père ! La détermination dont tu fais preuve est et restera une force pour toi. Et en parlant de force... et bien tu en aura bien besoin pour l'épreuve suivante, mais pas seulement... Effectivement, cette fois-ci, tu utiliseras beaucoup plus ta tête ! Voilà en face de toi ce que l'on peit appeler un "mur-trou" en face duquel se trouvent au sol trois dalles rectangulaires alignées et parallèles au mur en question et separées chacune de l'autre de cinq mètres. Ce mur se nomme ainsi car une fois un certain poids exercé sur les dalles simultanément, un trou s'y ouvre brutalement. Il faut donc être à plusieurs pour pouvoir être en mesure de créer la brèche. Seulement, pour ton cas, tu devras le faire tout seul, sans t'aider d'aucun objet, pour faire entrer cette balle de 100 kilos dans le trou. Pour cette étape il te faudra allier vitesse, force et précision. À toi de jouer. En ce qui me concerne, je vais aller lire de trés intéressants ouvrages. Bonne chance hihihi ! »

S'allongeant sur son hamac, il se munit de son nouveau livre "Les conseils de Tobi Curly" qu'il allait lire avec attention et délicatesse...
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockJeu 15 Aoû 2019 - 23:33
L'épreuve suivante consistait à simuler une ubiquité : Trunks devait exercer une pression sur trois dalles à la fois. Le but était d'activer un mécanisme ouvrant un trou dans un mur pour y lancer une balle de cents kilogrammes de masse.

Les capacités intellectuelles de Trunks n'avaient rien à envier aux personnes intelligentes, mais cela ne l'empêcha pas de s'attarder longtemps sur l'énoncé pour trouver une solution. Atteindre l'ubiquité s'avérait bien évidemment impensable, d'où la nécessité de ruser. Trunks, au quart de tour, s'envola à haute altitude. Il remarqua que son corps s'était habitué à l'intense gravité de la petite planète. Il envoya alors avec force son fourreau et son épée sur deux dalles pour se laisser atterrir en chute libre sur la troisième.

L'inefficacité avec laquelle son idée se réalisa lui rappela que le recours aux objets invalidait le défi. C'est alors que Trunks imagina la façon dont Kaito aurait résolu l'énigme. Le connaissant, ce demi-dieu aurait simplement exercé une pression grâce à son ki. Le défunt meneur de la Police du Temps se sentit intellectuellement limité de ne pas y avoir pensé plus tôt. Il libéra au plus vite sa pleine puissance en laissant éclater son aura. Les trois dalles cédèrent instantanément malgré la distance. En effet, l'étendue de son pouvoir fut largement suffisante pour couvrir la zone de façon immédiate. Tandis que le mur s'ouvrait, le guerrier ramassa la balle et brandit son bras en arrière. D'un geste souple, il fit alors fuser la balle droit à travers l'orifice.

Trunks recouvra son calme et fit volte-face vers son mentor, plongé dans sa lecture d'une qualité indiscutable. Il lui fit discrètement signe pour lui faire part de son succès, car l'heure n'était jamais au repos sur des lauriers. L'enthousiasme et la motivation l'envahirent cependant de plus belle.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockVen 16 Aoû 2019 - 13:47
Trunks possédait un talent sans égal dans le maniement de son énergie. Il était clair que l’entraineur de l’au-delà ne pourrait plus tenir longtemps le fils de Vegeta en haleine. Pour intensifier son entrainement, il était nécessaire de lui faire repousser ses limites par l’utilisation de la technique de Kaio. Le petit dieu hocha donc la tête en approbation des performances du visiteur, la précision avait été de mise et il était temps de passer aux choses sérieuses. En se frottant le menton, le maître de Goku réfléchissait l’espace de quelques secondes à un plan pour expérimenter Trunks à l’utilisation du Kaioken, des idées lui vinrent vite en tête, l’habitude.

« Bien, tu as prouvé que tu avais un niveau qui surclasse largement ce que je demande pour apprendre ma technique. Je vais t’expliquer l’utilisation de cette dernière. »


En pliant les bras et le dos, Kaio concentra alors son énergie, il n’était pas bien fort, mais son ki doubla tout de même lorsqu’il s’enveloppa de l’aura de feu de sa technique signature.

« Héhé… Commence par concentrer ton énergie au niveau du cœur. »


Le grand maître expliqua alors d’autres détails dont il avait le secret pour développer l’aura magique, permettant alors à Trunks, au fil d’une bonne heure de concentration, d’utiliser la technique. C’est sans surprise que l’hôte salua cette évidente progression.

« Je savais que tu y arriverais ! Tu as un potentiel plus grand encore que Son Goku, c’est peine croyable. »

Oui, que ce soit Beerus, Kaio ou Whis, tous remarquaient le potentiellement sans égal du fils de Vegeta qui pouvait en quelques heures seulement atteindre des sommets impressionnants. Redressant ses lunettes, Kaio énnonça alors son premier exercice, parlant plus fort à cause de l’émanation d’énergie de son apprenti.

« J’ai prévu une épreuve un peu spéciale pour que tu maitrise cette technique, j’ai vu Son Goku utiliser ça dans l’au-delà contre un adversaire puissant pendant le grand tournoi des morts. »

Kaio courra alors dans sa maison, poussa avec difficulté, puis aidé par bubbles, un bouclier à pression, pour tester la force en frappant dessus. Il le déplaça proche de Trunks, mais à quelques mètres quand même car il était trop fatigué pour le rapprocher plus.

« Pfff… Tu dois… Attends… »


Le petit bonhomme repris son souffle, buvant un verre d’eau.

« Il faut que tu… pf… Roh… »


Il s’assit alors dans l’herbe.

« Bon, je veux que tu fasses un score de 15 000 à ce jeu de punching, il va falloir pour ça que tu combine le kaioken et le super saiyan. En temps normal, j’interdirais à un élève de réaliser une telle technique, mais il faut admettre que tu n’es pas comme les autres. »


L’exercice serait très difficile, Son Goku et Charlo sont les seuls autres êtres vivants à avoir utilisé cette technique. Nul doute que le demi-saiyan allait grandement souffrir de cette épreuve finale.
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockSam 17 Aoû 2019 - 18:48
Trunks obtint enfin l'estime de Kaio, qui le prétendit même plus puissant que ses standards pour apprendre le Kaioken. Dans cette mesure, le guerrier se rassura en s'imaginant acquérir ce nouveau pouvoir de façon plus accessible grâce à des prédispositions avancées. Il ne devait pas perdre trop de temps - même s'il n'était mort que depuis quelques jours à peine. En effet, il pressentait qu'il allait s'entraîner pendant des mois dans l'au-delà afin de ne pas mourir bêtement à chaque mission.

Il visualisait déjà son "repos" dans l'outre-monde en trois phases. La première, dont les choses sérieuses allaient finalement commencer, consistait à se préparer au Kaioken puis le maîtriser. La deuxième serait, à l'image de ce cher Kaito, un entraînement visant une maîtrise avancée de cette célèbre technique. Le multiplicateur devenait vite superficiel à très haut niveau, parce qu'il fut toujours très difficile à supporter pour son utilisateur. De plus, dans le cas où celui-ci pourrait le maintenir sur une certaine durée, le contrecoup s'avérerait alors très violent. Toutefois, Trunks y percevait au contraire une opportunité intéressante : maîtriser le Kaioken ne l'intéressait pas tant pour la technique en elle-même que pour le développement personnel à travers l'entraînement. Un tel défi, une fois relevé, assurait effectivement une ténacité physique et mentale à toute épreuve. La troisième phase, quant à elle, relevait d'un entraînement plus classique après cette remise en forme.

Son engouement atteignit son apogée lorsque, grâce aux instructions de Kaio, l'éclat écarlate du Kaioken envahit son être tout entier, jusqu'au plus profond de son cœur. Trunks comprit pourquoi cet organe était fondamental dans le cadre de cette formation. Jusqu'à présent, le défunt meneur ne visualisait pas son importance au-delà du contrecoup de la technique. Une heure longue mais passionnante - voire bien plus - s'était écoulée.

ENFIN !

Trunks fut néanmoins surpris par le choc soudain que provoquait la mise sous cet état. Les battements de son cœur s'accélèrent de façon inquiétante. Ses muscles et sa respiration, en fonctionnant deux fois plus intensément, impliquaient également un débit sanguin bien plus rapide le temps de s'habituer au Kaioken. Or, à travers tout son sang s'agitait une mystérieuse entité. Le gain soudain de puissance l'excita et rappela à son porteur que le statut de Demigra n'eut finalement aucun impact sur son infection. Toutefois, par un ferme contrôle de soi, Trunks s'accapara à nouveau la mainmise sur son organisme. La récente "coopération" contre Orrive semblait l'avoir définitivement dispensé de devoir indéfiniment lutter contre ce sérum. Il ne restait qu'à l'habituer à ne faire qu'un au lieu de constamment se rebeller. L'étrange entité ne pouvait ni être extraite, ni éradiquée, mais elle avait encore moins de chances de s'emparer à nouveau de son réceptacle.

L'acceptation s'avéra en réalité plus difficile que la maîtrise du Kaioken : il ne prêta plus la moindre attention à la douleur malgré des nerfs très agités. Parallèlement à ce processus d'harmonisation, Trunks visualisa à nouveau Celerya, dont il était encore amoureux malgré lui. Elle aussi avait passé les épreuves de Kaio. Elle aussi avait subi - bien plus violemment que lui - les effets du sérum. Disparue en ces temps difficile pour les patrouilleurs temporels, elle suscitait une inquiétude inqualifiable en l'esprit de Trunks. En effet, malgré toute la confiance et l'estime qu'il lui vouait, ce dernier craignait sa réaction face à la nouvelle manifestation du sérum. Pour n'importe qui, lui le premier, cette désillusion après s'être cru guéri aurait pu devenir un puissant facteur de désespoir. Or, il suffirait de montrer une faiblesse pour que le sérum s'agite, s'il n'a pas été "apprivoisé" jusque-là.

Trunks remarqua alors que le maudit liquide n'avait pas réagi lorsqu'il avait déployé sa pleine puissance initiale un peu plus tôt. Ravi de constater que cette dualité apparente était factice, il réalisa la chance qu'il avait de l'avoir vécu ainsi. Conscient que les effets du sérum s'adaptaient toujours à la personnalité de l'infecté, son espoir de le faire sien s'intensifia. Il lui parut inutile de chercher à se réconcilier ou à fusionner avec quelque chose qui fait simplement déjà parti de lui : tout reposait sur la démarche avec laquelle il abordait le "problème". Ledit "problème" se révéla donc inexistant en tant que tel, puisque Trunks fut tout simplement lui-même.

S'ensuivirent les félicitations de Kaio au sujet de la réussite de Trunks. Il le complimenta également sur son potentiel, comme le fit Beerus bien longtemps avant. Cette sincérité réchauffa le cœur du demi-Saiyan qui sentit en lui un regain de motivation à l'idée de s'acquitter de son devoir.

"Merci infiniment ! C'est très motivant d'entendre ça !"

C'est alors que l'être divin lui présenta une étrange machine servant à mesurer la puissance d'un coup. Pour atteindre l'objectif de quinze mille points, Trunks allait devoir recourir à une association très dangereuse : le Super Saiyan Kaioken. Elle fut apparemment utilisée par Goku lors d'un vieux tournoi dans l'outre-monde.

"Je ne sais pas combien y sont parvenus jusqu'à présent, mais je serai le prochain !"

Alors qu'il maintenait jusque-là le Kaioken, le guerrier ne relâcha pas la pression. De plus, ses forces étaient déjà rassemblées : c'était justement cette facilité qui était à l'origine des intensités excessive sous Kaioken. Ses cheveux et son aura ne dorèrent pas car le rouge du Kaioken se révéla trop opaque. Seule sa chevelure hérissée marqua la différence avec son état normal. Au fur et à mesure qu'il complétait doucement mais sûrement la transformation en Super Saiyan, Trunks lutta comme il ne lutta jamais pour terminer le processus. Sa volonté de fer flancha à plusieurs reprises mais ne s'effondra pas. Dans un élan d'ardeur, il conclut la transformation, délibérément lente, d'un brusque éclatement d'aura. La pression exercée ne fut en rien comparable à celle de l'épreuve précédente. Afin de battre le fer tant qu'il fut chaud, Trunks asséna un violent coup de poing sur la machine.

Dix mille.

Quoi !?

La désillusion fragilisa le gain de confiance qui commençait à peine à régner en lui. Il relâcha le Super Saiyan et le Kaioken l'espace d'une fraction de seconde. Durant cette dernière, il se remémora les enjeux de son entraînement, ainsi que Celerya et la perte de temps considérable qu'impliquerait un abandon. Conscient qu'il ne se relèverait pas le jour-même après cet ultime exercice, Trunks réactiva aussitôt le Kaioken et reprit sa forme de Super Saiyan. La fraction de seconde d'interruption lui fit souffrir de plus belle lorsqu'il se ressaisit. Il enchaîna alors les coups les uns après les autres. Le score augmentait lentement, mais signifiait bel et bien que Trunks surpassait un peu plus ses limites à chaque frappe. Le guerrier s'offrit même le luxe de rééquilibrer l'écart entre chacun de ses membres - parce qu'il en vint en effet aux coups de pied - par pur excès de hargne.

Une fois les scores des quatre membres équilibrés, le défunt intensifia son enchaînement de plus belle, tout en veillant à maintenir cette homogénéité. Il libérait toujours plus d'énergie vitale en criant toujours plus fort à chaque attaque. Il veilla bien évidemment à asséner proprement le coup afin de ne pas "tricher" avec le score. Dix mille trois cent cinquante-trois. Le temps s'écoulait à toute vitesse et son corps le lui fit sérieusement comprendre. Les rares fois où il jetait un œil au score lui permirent de garder espoir. Dix mille cinq cents.

Cela en devenait insoutenable, mais il n'avait d'autre choix que d'écluser cette tâche une bonne fois pour toutes. Le fond de l'exercice, à savoir le Super Saiyan Kaioken, était déjà acquis en théorie, mais il fallait savoir l'appliquer jusqu'au bout. Dix mille neuf cent soixante-dix.

Le sérum ne se manifesta pas. Onze mille. S'il était vivant en tant que tel, il serait sans doute trop intimidé pour réagir. Quoi qu'il en fût, il était partie intégrante du corps de Trunks, et ne se distinguait donc plus vraiment du reste. Onze mille deux cents. Peu importait au porteur : s'il n'utilisait que sa force initiale, sans celle prodiguée par les effets secondaires du sérum, son succès n'en deviendrait que plus authentique. Onze mille huit cents. Son endurance était consumée depuis bien longtemps maintenant. Il fallait accélérer le rythme de progression. Douze mille cinq cents. Se projeter dans des situations importantes aiderait probablement Trunks à conditionner son esprit, pour ensuite faire de ce gain situationnel un gain permanent. C'est pourquoi il revécut intérieurement différents moments marquants de sa vie passée en ce monde.

La mort de Kaito des mains d'un Frystia du futur, contrôlé par Demigra, avait éveillé en lui la puissance du Super Saiyan. Treize mille. Comment ne pas évoquer sa rencontre avec Celerya lors d'un combat chaotique sur le Palais Divin ? Treize mille quatre cents. Ils fusionnèrent plus tard pour former Celeks et se confrontèrent alors à Zamasu qui les tua d'un coup bas. Cela dirigea Celerya en enfer par la même occasion ce qui la fit souffrir de façon atroce. Quatorze mille cent.

Vinrent alors la destruction de Tokitoki puis la manifestaton du sérum en Trunks, sans oublier le chaos spatio-temporel de l'altercation entre l'Alliance Maléfique et la Z-Team. Le sceau de Chronoa, la rencontre avec Renko et ses esprits tardivement recouvrés portèrent un coup à sa fierté. Bien que peu présent, elle constituait le trait de caractère familial. Quatorze mille trois cents.

À son retour, Trunks affronta Orrive dans un combat acharné et sauva Vegeta d'une déviation temporelle des plus dangereuses. Cela lui coûta néanmoins la vie et le redirigea ici. Voilà un bilan bien peu glorieux. Quatorze mille cinq cents.

Toutefois, le défunt fit de constants progrès, en particulier depuis son arrivée chez Kaio. Il était même parvenu à définitivement dompter le sérum et l'intégrer en son essence, au-delà d'une simple acceptation. Quatorze mille cinq cent cinquante. Le guerrier n'avait d'autre choix que de s'impliquer corps et âme pour atteindre la maîtrise approfondie du Kaioken, et idéalement atteindre le stade du Super Saiyan 2 un jour. Quatorze mille six cent cinquante. Ce n'était pas par amour du combat, mais par véritable nécessité. Quatorze mille sept cent cinquante.

L'ultime effort réduirait l'écart entre les autres et lui. Il n'aurait pas à leur envier leur puissance et donc leur utilité au combat. Il se sentirait moins comparable à un fardeau, un maillon faible ou n'importe quel autre terme similaire. Il serait en mesure de se tenir aux côtés des autres lors des multiples batailles qui les attendaient. Quinze mille. Il atteignit enfin l'objectif et ralentit soudainement le rythme. Ce premier coup de poing droit ne fut succédé que d'un seul, cette fois du bras gauche. Quinze mille. Après deux frappes réussies, il valait mieux évaluer les jambes par la même occasion. Quinze mille. Ses membres étaient visiblement équilibrés. Quinze mille.

En effet.

Il s'effondra, inconscient.
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockSam 17 Aoû 2019 - 21:36
Ce n’était pas étonnant, Kaio prenait un air des plus surpris de la performance du jeune qu’il observait sans vraiment l’être. Il fallait se rendre à l’évidence, ce garçon avait vaincu Cell, les androïdes et Freezer en un tour de main, il disposait de ce potentiel caractéristique qui le projetait comme l’avenir des héros terriens. Redoublant d’efforts à chaque frappe, Trunks augmentait progressivement sa puissance, dépassant encore les espérances du vieux maître qui ne savait même plus quoi penser de cet apprenti. Le fils de Vegeta, comme celui de Son Goku, seraient un jour complétement invincibles, la seule chose dont devait s’assurer les dieux était que ces deux guerriers restent dans la lumière. Mais pas de souci là-dessus, le cœur de l’épéiste était pur, en regardant les efforts de Trunks, Kaio avait senti que ce dernier luttait pour des intérêts autres que les siens. Le Time patroler voulait protéger, aider, aimer… Qui était-donc cette Celerya ? Oh ! Le petit dieu s’en souvenait bien, en fait. Oui, c’était une saiyanne talentueuse qu’il avait déjà entrainé, ohoh.

Il était du devoir du maître de taquiner l’élève au sujet de cette fibre amoureuse… Mais il n’en eu pas le temps, le demi-saiyan avait atteint les 15 000 points, s’écroulant au sol. Bubbles agita alors le corps assoupi du super guerrier alors que l’entraineur se frottait le menton.

« 15 000 points… La force d’un super saiyan 2 plafonne normalement à 14 000. »


Se convainquait-il lui-même alors que seule ses deux animaux pouvaient l’entendre. Les saiyans n’avaient décidément pas la moindre limite, il sera important de parler à ce jeune homme quand il sera réveillé. Kaio fit donc porter par lévitation son apprenti pour l’emmener à l’intérieur et le faire dormir sur le superbe lit divin. L’adjectif était peut-être exagéré, disons que c’était un lit classique mais le grand maître du Kaioken dormait dedans, ça le rendait incroyable ! Et ainsi, trois heures passèrent pour le gamin qui pouvait tranquillement rêver de ses défis, de Celerya et de l’appropriation technique des capacités du sang noir.

Au fil de ses heures, Trunks ne fut point dérangé, mais alors qu’il se réveillait naturellement, il pu capter très clairement une conversation entre Kaio et un autre dieu.

Spoiler:
 

« Il est mort, je suis moi aussi très surpris, il serait mort d’une crise cardiaque… »


« Oh, c’est malheureux. »


En entrouvrant discrètement ses yeux, le demi-saiyan pouvait voir son maître et un autre assis sur la table de la cuisine totalement visible, ils buvaient du thé.

« Jarvis était un excellent Dieu de la destruction, j’ai du mal à y croire. »

Le Dieu du sud prit une gorgée, affirmant ses dires.


« J’ai aussi un doute, mais le pire est à venir, ses fils se sont entretués pour la place d’Hakaishin. »


« Roh, ce n’est pas possible. »

Il agita lentement la tête.

« Je me demande parfois ce que font les Kaioshins de cet univers... »

Il eu alors un petit silence, le Kaio du sud remarqua alors que Trunks dormait à coté, ne pouvant remarquer s’il avait les yeux entrouverts ou non avec la distance.


« Oh mais tu as un… apprenti avec toi. »


« Oh oui, c’est le fils de Vegeta. »


L’invité semblait perplexe.

« Vegeta ? Il n’était pas dangereux celui-là ? Tu ne m’en avais pas parlé en bien il y a quelques années. »

Kaio poussa alors un petit ricanement.


« Ahaha. Il semblerait que la rumeur comme quoi la Terre adoucie les cœurs n’est pas fausse, il est devenu un homme aigri mais bon. »


« Incroyable ! »

La suite de la discussion fut moins intéressante, traitant d’une prochaine rencontre entre tous les Kaios, ils ne se voyaient pas très souvent. Après cette courte discussion, le Dieu du sud eu le loisir de repartir, mainte fois salué par son hôte. Trunks pu alors faire mine de se lever, l’entraineur revint alors vers lui.

« Oh tu es réveillé ! Je suis désolé, en fait le bon calibre était à 12 000 ! J’avais mal réglé la machine. »


Commençait le tout-puissant en se grattant l’arrière du crâne.

« Mais tu as réussi quand même ! félicitation ! »

Se réjouissait alors Kaio, légèrement préoccupé par sa précédente discussion relativement grave avec son collègue du sud. Laissant à son élève le loisir de s’étirer, se lever ou marcher un peu, le maître des lieux rangeait simplement le service de thé. Pendant sa besogne, il en profita pour interroger un peu son disciple.

« J’ai lu dans ton cœur quand tu frappais cette machine, ta puissance a beaucoup augmentée quand tu pensais à cette fille… Celerya, je ne me trompe pas ? »


Le dieu local poussa un petit ricanement, fier de savoir qu’il allait certainement gêner son interlocuteur.

« Il n’y a pas de mal à l’aimer Trunks, j’ai remarqué que les demi-saiyans quand ils tombent fous amoureux obtiennent un pouvoir énormissime quand leur amour est en danger. »


Son Gohan en était l’illustre exemple, sa rage et son devoir lui avait permit de se débarrasser sans mal de super Buu, ce fut d’ailleurs totalement délirant.

« Ne t’en fais pas, je ne le dirais à personne, héhé. »

Commenta t-il d’un air taquin en revenant vers son élève après avoir ranger ses affaires.

« J’aimerai te demander une dernière affaire, ça n’a rien à avoir avec l’entrainement, mais tu es bien dans la patrouille temporelle n’est-ce pas ? »


Voilà une simple question curieuse, à se demander ce que Kaio avait derrière la tête.Il fallait dire qu'il se passait souvent des choses hors de l'univers 7, des histoires et des aventures parfois incroyables. C'est grâce au bouche à oreille que parfois Kaio était informé de ce qu'il se passait, le secret étant parfois de mise sur cette choses. Mais il était aussi possible que Trunks pose également des questions au sujet de la discussion, Celerya ou autre chose, c’était LE moment de parler.
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockDim 18 Aoû 2019 - 2:50
Celerya souriait. Elle était contente de revoir un de ses amis depuis tout ce temps. Ses yeux rougirent alors comme autrefois, mais n'affectèrent rien d'autre que la pigmentation de ses iris.

Trunks reprit soudainement conscience après le brusque repos que lui imposa son corps afin d'être préservé. La profondeur de son sommeil fut comparable à une mise hors-tension d'un ordinateur. Le plus difficile à qualifier s'avéra toutefois être le bien procuré par ce statut. L'état de Trunks était tellement critique lors de sa perte de conscience que, mêlé au fait qu'il ne puisse pas mourir à nouveau, trois heures suffirent à le remettre sur pied. Évoquer un "repos intensif" semblerait paradoxal, mais l'oxymore se révéla parfaitement légitime en l'occurrence.

Ses oreilles devancèrent ses yeux sur le chemin du réveil. Il entendit donc un échange bien peu enjoué au sujet de la mort d'un Dieu de la Destruction et d'une tragique histoire de succession. Ils mentionnèrent également le guerrier en tant que fils de Vegeta. Kaio eut la présence d'esprit de s'abstenir de préciser les origines chronologiques de son nouvel apprenti, et ce pour le bien de tous.

Le défunt attendit paisiblement le départ du collègue de Kaio pour se lever. De plus, il avait profité d'un petit temps de repos supplémentaire : s'allonger même sans dormir permet effectivement de se reposer. Lorsque le maître lui fit part de son erreur, Trunks écarquilla les yeux. Bouche bée, il écarta rapidement la pensée qu'il aurait pu se ménager : aucun surplus ne fut de trop dans le cadre d'un tel exercice.

"Au contraire, merci à vous : c'est toujours ça de pris."

Trunks s'échauffa brièvement pour se réveiller correctement avant de découvrir le don de son maître : lire dans les pensées. Il rougit immédiatement en comprenant tout ce que cela impliquait. Derrière son air nonchalant, Kaio savait appuyer là où c'était douloureux.

"J-j-j-j-j-je..."

Kaio surenchérit aussitôt, rappelant à son disciple l'importance des émotions pour la puissance des demi-Saiyans. Trunks demeura cependant un peu inquiet à ce sujet.

"Certes, mais cela ne doit pas me détourner de ce qui importe véritablement..."

Trunks fut irrationnellement soulagé à l'idée d'entendre Kaio promettre de garder le silence.

"Vous m'en voyez rassuré : seule Dame Chronoa est au courant."

Toutefois, le patrouilleur pressentait que son mentor souhaitait aborder un sujet bien plus grave. Peut-être était-ce en lien avec le drame du lointain Dieu de la Destruction. Par ailleurs, il changea le ton de la conversation sur une question maladroite dont il connaissait déjà la réponse.

"Oui, c'est bien cela. Je cherche d'ailleurs à devenir plus fort pour cette raison. Mais vous savez déjà cela. Qu'y a-t-il ? Est-ce en rapport avec cette histoire de Dieu de la Destruction ?"

Malgré le petit temps de répit qui lui avait été laissé par empathie, le probable enjeu de la requête divine risquait fortement de contraster avec le doux rêve dont il n'était pas tout à fait sorti. Il aurait volontiers demandé si Kaio avait des nouvelles de Celerya jusqu'alors disparue. Néanmoins, l'idée n'eut aucune chance de lui traverser l'esprit parce qu'il n'était pas au courant au sujet de cette capacité. Dépité par l'éventuel danger qui planait à probable grande échelle, Trunks préféra avertir Kaio plutôt que le décevoir.

"En revanche, s'il faut vaincre un ennemi de taille, je ne pense pas être à la hauteur pour le moment. Bien évidemment, j'irai et je temporiserai s'il n'y a vraiment personne d'autre de disponible, mais j'ai trop de progrès à faire pour pouvoir gérer les menaces à venir..."

Qui souhaiterait être un fardeau lors d'une importante mission, a fortiori en tant que meneur d'une organisation atemporelle et bras droit d'une déesse ?
Maître Kaio
Maître Kaio
PNJ
Masculin Age : 111
Date d'inscription : 22/12/2007
Nombre de messages : 170

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockDim 18 Aoû 2019 - 10:55
Oh oui, le pauvre garçon était bien gêné que certains dieux puissent s’intéresser aux sentiments amoureux qu’il entretenait à l’égard d’une autre. Cependant, il fallait qu’il admette qu’il allait devoir vivre avec ça, ce n’était pas évident pour un justicier que d’avoir de telles pensées, mais c’était également naturel. Heureusement pour Trunks, le sujet de Celerya n’était pas central mais bien les événements fâcheux de l’univers en question. Kaio était un peu hésitant à parler du rôle du fils de Vegeta dans la patrouille temporelle, en fait, le petit dieu n’était pas sensé le savoir, donc il n’était pas dans la légalité actuellement. Mais bon, il ne faut pas trop y croire, les 4 divins locaux étaient connus pour être de vraies commères.

« Bien, c’était pour savoir si tu t’étais déjà rendu dans un autre univers que le septième. »


Le demi-saiyan interrogea évidement son maître au sujet des autres dieux de la destruction, Kaio compris immédiatement que sa discussion précédente avait été captée. Plaçant ses mains jointes sur sa bouche, l’hôte eu l’air un peu affolé, il avait quand même divulgué des informations qui n’étaient actuellement transmises que dans la bouche des dieux. Transpirant légèrement, il expliqua simplement la situation.

« Tu nous as écouté ?! Ha… Hé bien c’est une histoire de succession de Dieux de la destruction. Nous avons de la chance dans l’univers 7 de ne pas avoir plusieurs candidats au titre. »


Kaio s’essuya le front.

« Parfois, des prétendants peu scrupuleux sont prêts à tout pour le pouvoir, il en va de même pour les Kaioshins, regarde l’univers 9… »

En soit, bien que Trunks n’ait pas eu vent de cette histoire, l’on peut dire que Lô avait des choses à se reprocher lui aussi.

« Mais ne t’en fais pas, moi j’ai obtenu mon titre dignement ! »

Le jeune homme justifia alors qu’il n’était pas de taille à affronter un pareil adversaire, se dénigrant complétement au passage. Un air perplexe se proposa alors sur la face de l’entraineur qui n’avait pas eu vent d’une telle capacité à se sous-estimer, surtout qu’il n’y avait pas de combat de prévu contre un hakaishin, Kaio n’est pas fou !

« Mais non ! Ne dis pas ça ! Je ne vais pas t’envoyer affronter le fils de Jarvis. C’est juste que la situation là-bas, comme dans certains univers, est très tendue par rapport à chez nous. Les habitants de notre monde pensent que les Kaioshins et leurs hakaishins sont parfaitement bons et sensés, mais ce n’est pas toujours vrai. »

Le petit Dieu se grandit alors en se mettant sur la pointe des pieds pour s’approcher du visage de son apprenti, parlant sur un ton plus bas.

« Pourquoi crois-tu que le maître Zeno ait détruit tant d’univers ? »

Le grand maître se passa alors la main sur le visage, se rendant compte que Trunks n’était peut-être pas intéressé par l’histoire des 12 mondes restants, libérant ce dernier s’il le désirait. Le fils de Bulma était donc libre de partir après les réactions de Kaio, ou de rester pour poursuivre la discussion.
Trunks (Futur)
Trunks (Futur)
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 12/02/2016
Nombre de messages : 319
Bon ou mauvais ? : Loyal Bon
Zénies : 50

Techniques
Techniques illimitées : Shining Sword Attack | Canon Garric | Réflexe(s) surnaturel(s)
Techniques 3/combat : Dôme de chaleur | Final Flash
Techniques 1/combat : Épée de l'Espoir

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands ClockDim 18 Aoû 2019 - 20:32
"Je ne crois pas déjà avoir été amené à changer d'univers."

La mine de Trunks s'aggrava : Kaio prenait son temps pour aborder le sujet. Il craignait de déranger Trunks - qui, au contraire, n'avait pas mieux à faire outre s'entraîner au Kaioken - et manquait constamment de clarté. Visiblement, le voyageur temporel n'était pas censé savoir ce qui se tramait dans les coulisses divines, mais s'étonna de la surprise de Kaio. En effet, il avait déduit que ce dernier s'attendrait déjà à être questionné sur cette histoire de Dieu de la Destruction. En sueur, Kaio rappela alors à son disciple que la succession aux titres importants, même dans le milieu divin, ne se déroulaient pas toujours selon la plus morale des éthiques.

"C'était pas le 10, pour Zamasu ?"

Trunks n'avait pas connaissance d'un drame de l'univers 9, c'est pourquoi il crut à une confusion de Kaio avec l'affaire de Zamasu. Le maître en profita pour se dédouaner en ajoutant qu'il n'avait évidemment pas été impliqué dans ce genre de bassesses.

"Je n'en doute pas, rassurez-vous."

Lorsque Trunks dénigra ses capacités malgré son potentiel, Kaio reprit rapidement la parole en évinçant le malentendu. Il dévoila alors un peu plus son propos sous-jacent sur l'intégrité morale des Dieux. Il fut vrai que Dame Chronoa ne parla que bien peu à Trunks du reste du panthéon. Le sujet n'avait simplement jamais eu lieu d'être abordé. Le Dieu du Nord évoqua alors Zeno, l'être le plus puissant de tous les univers. Trunks l'avait vu une fois lorsque Goku l'avait appelé pour vaincre Zamasu dans une autre temporalité. Issu de la résonance de trois Trunks différents, le défunt se remémora aisément ce souvenir.

"Il m'a l'air très enfantin. Ce doit donc être par insouciance amorale ainsi que par plaisir un peu malsain, cruel et sadique, je présume ? Quant aux autres, je visualise mal d'autres raisons que l'arrogance et ledit plaisir."

Kaio risquait une fois de plus de s'affoler, craignant que Trunks soit entendu par ses compères. Ce dernier ne s'en rendit pas compte et poursuivit calmement sa réponse.

"Enfin, nous n'avons pas trop à nous plaindre en cet univers. Pour avoir déjà frappé Seigneur Beerus sur un coup de colère, je peux aisément dire qu'il est très clément."

Afin d'éviter une crise cardiaque à son bon mentor, le guerrier s'expliqua aussitôt.

"Oui, je sais, c'est très étrange formulé ainsi. En fait, il menaçait de détruire Kaito - un ami de longue date - et j'ai voulu le protéger. J'ai donc fusé aussi vite que possible pour lui enfoncer mon poing dans la figure. Certes, ce fut insuffisant pour lui faire mal, mais suffisamment surprenant pour temporiser. J'ai donc techniquement et indirectement pu faire épargner Kaito."

Il sourit, en repensant à ce moment sous un regard optimiste malgré les difficultés que Celerya, Kaito et lui traversèrent en cette période. En revanche, l'altercation avec le Seigneur Beerus blessa l'élue du cœur de Trunks. Elle fit ce jour-là office de bouclier humain malgré l'absence totale de nécessité, afin que le Dieu de la Destruction s'énerve le moins possible. À ce souvenir, un violent pic de culpabilité poignarda Trunks en plein cœur.

"Quoi qu'il en soit, la froideur apparente du Seigneur Beerus cache un bon fond et un certain respect, tandis que Whis est lui aussi fort aimable."

Le demi-Saiyan n'oublia toutefois pas le fil directeur du sujet.

"Pardon pour la digression que je viens de faire. Quelle était donc cette affaire qui pourrait nécessiter mon aide ? Je peux toujours allier serviabilité et entraînement. Cela rendrait d'ailleurs ce dernier plus intéressant."

Si une chose ne changea pas en Trunks durant cette discussion, ce fut bel et bien son expression parfaitement sérieuse.
Contenu sponsorisé

Sur les traces des plus grands Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces des plus grands   Sur les traces des plus grands Clock
 
Sur les traces des plus grands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
» Un nouveau camouflet historique dans les grands lacs
» Sur les traces du traitre
» Flosi, le forgeron nain
» Ayisyen bezwen job, men se pou envesti lan devlopman olye travay bonmache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Kaio-