Partagez
 

 Un entraînement au sommet !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Son Gokū
Son Gokū
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Un entraînement au sommet ! Empty
MessageSujet: Un entraînement au sommet !   Un entraînement au sommet ! ClockDim 30 Sep 2018 - 22:07
Travailler la terre était décidément d’un ennui mortel. Même lorsqu’il se plaisait à labourer à mains nues, sorte d’entraînement à l’improviste qui n’était pas sans lui rappeler ses jours aux côtés de Krillin sous la tutelle de l’hermite des tortues, le divertissement était de courte durée. C’était la seule activité à peu près lucrative à laquelle le Saiyan pouvait prendre part en raison de son éventail de compétences assez restreint dès que l’on sortait du cadre des arts martiaux, et la mère au foyer ne semblait avoir que le mot argent à sa bouche. Le sauveur de la planète en avait marre, il ne pouvait plus rester inactif. Fin parleur qu’il était, Gokū avait réussi à négocier sa liberté auprès de Chichi, lui permettant ainsi de quitter la maison à son bon vouloir et ne pas avoir besoin de passer sa journée à s’occuper du champ familial, à la seule condition qu’il parvienne à trouver quelqu’un qui veuille bien porter ce fardeau à sa place. Un problème dont il aura à s’occuper donc, mais c’est une histoire pour une prochaine fois.

En l’état, le Saiyan de la Terre n’avait qu’une seule chose à la tête : l’entraînement. Les choses s’étaient à peu près calmées depuis la victoire contre Majin Buu, une série de péripéties à l’issue desquelles Gokū et son fils aîné sont devenus les deux plus puissants combattants du monde natal des Terriens. Cependant, la récente rencontre avec Pythar et l’affrontement amical qui s’ensuivit fit bon de rappeler à l’éternel challenger que l’univers regorgeait d’individus tous plus forts les uns que les autres, certains pouvant certainement se vanter de disposer d’un niveau plus incroyable encore que le monstre rose. Être le plus fort de son entourage ne pouvait suffir à Gokū; il devait être le meilleur de l’univers tout entier ! Evidemment, la protection de la planète était la source d’une grande partie de sa motivation, mais pas plus que son désir égoïste d’atteindre des sommets de puissance. Et s’il pouvait allier l’utile à l’agréable, alors il n’y avait pas à hésiter.

Afin de s’entraîner, le disciple de Muten Rōshi souhaitait s’exiler dans un coin relativement tranquille. Il était en quête d’un endroit tranquille où, à l’instar de lors de son échauffourée avec le mercenaire de l’espace, il ne risquait pas de mettre en danger la vie de quiconque, ni de troubler la quiétude dont profitaient les quelques rares habitants du Mont Paozu. Lui vint alors une idée, un souvenir d’un lieu potentiellement propice à un tel entraînement. Un endroit qu’il eut visité dans sa jeunesse et dont il ne gardait que de brefs souvenirs mais si tenté que sa mémoire ne lui fasse pas défaut, il s’agirait d’un environnement dans lequel il serait particulièrement intéressant de s’exercer.

Son envol le mena bien au nord de la planète, survolant les montagnes enneigées qui bordaient le Village Jingle pour terminer sa course dans une chaîne alpestre plus reculée encore. Voyant l’immense relief qui se dressait face à lui, Gokū sourit bigrement, bien content de redécouvrir les vestiges de son enfance. Il venait d’arriver au Mont Frappé, le lieu sur Terre où les températures tombaient le plus bas. Déjà à quelques kilomètres du sommet, le Saiyan pouvait sentir l’atmosphère se refroidir de manière indécente.

“ Bon, c’est parti ! ”

Pas besoin d’être un génie pour deviner ce qui allait suivre; Gokū comptait profiter des conditions uniques dont jouissait cette montagne afin de rendre son entraînement plus productif. Bon courage, champion de la Terre !
Son Gokū
Son Gokū
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Un entraînement au sommet ! Empty
MessageSujet: Re: Un entraînement au sommet !   Un entraînement au sommet ! ClockMar 9 Oct 2018 - 1:46
En se posant sur l’un des plateaux qui jonchaient la façade de la montagne, Gokū comprenait immédiatement l’étendue des conditions environnementales uniques qui avaient rendu le sommet de ce relief totalement inhabitable. Lui qui s’était pourtant habitué aux températures extrêmes qui pouvaient exister au passage de la nuit à l’intérieur de la Salle de l’Esprit et du Temps, il découvrait ici une toute nouvelle définition de froidure. Les rafales glacées traversaient son être frissonnant. Son corps hardi de Saiyan, certainement plus capable que n’importe quel Terrien, ne le protégeait guère du froid mordant. Il fut un temps où il lui aurait été obligatoire de porter un accoutrement approprié à un tel environnement, et bien qu’il n’aurait pas dit non à une bonne parka bien épaisse, cela irait contre le sens de son entraînement. Après avoir brièvement réveillé ses muscles, l’élève de Kaiō était prêt à enchaîner les katas.

Chacune de ses frappes venait perturber l’écoulement des innombrables flocons, mais le fort blizzard qui subsistait les ventait irrémédiablement jusqu’aux yeux incommodés de Gokū. La fine couche d’énergie qui épousait les formes de son corps lui permettait d’éviter de se transformer en bonhomme de neige, mais même elle ne pouvait contrer la pleine force des éléments en action. Ce kata n’était pas qu’un combat imaginaire ; le guerrier de l’espace avait ce sommet enneigé comme adversaire et pas des moindres. Chacun de ses mouvements faisait craquer sa peau, marquée par le froid mordant qui manquait de la déchaper si ce n’était pas pour la robustesse qu’il eut acquis aux cours des âges. Mais dès lors que le rythme de son exercice diminuait, comme l’exigeait le bon suivi d’un kata avec ses hauts et ses bas, la température ridicule menaçait de le congeler vif. C’était mine de rien un entraînement assez complet, seulement irréalisable pour quiconque n’avait pas atteint ce niveau surhumain commun à Gokū et ses amis.

Frappant à gauche puis à droite, du poing comme du pied, les coups du disciple des tortues étaient aussi secs et précis qu’à l'accoutumé. De chacun d’eux émanait une certaine force d’esprit, sa maîtrise des arts du combat était indiscutable et sa détermination à toujours vouloir se surpasser, admirable. Néanmoins, aussi fort puisse-t-il être, ses mouvements étaient affectés par l’air sibérien et ce de manière de plus en plus évidente. Le frisson provoquait des soubresauts chez le Saiyan, et ses longues et profondes inspirations témoignaient de son effort constant pour ne pas se laisser abattre par ce vent frigide. Nul doute que pratiquer dans de telles conditions devait renforcer l’organisme du guerrier de l’espace mais cet exercice en était un qui sollicitait autant ses capacités physiques que la force de sa volonté. Par sa ténacité, il fit durer l’entraînement du début de mâtiné jusqu’en fin d’après-midi, même si l’épaisse couverture nuageuse masquait sans mal les déplacements du Soleil, privant Gokū de la seule notion de temps dont il aurait pu disposer. Pour lui, cet exercice touchait à sa fin. Le fermier légendaire atteignait ses limites et, aussi déterminé puisse-t-il être, il n’était pas fou et savait autant que quiconque que le surmenage pouvait mener au pire.

Gokū était désormais prêt à quitter ce lieu infernal et ne rêvait que d’un bon repas chaud mais avant qu’il ne puisse prendre les voiles, le paysan au gi orangé remarquait la présence d’un individu non loin de lui. Celui-ci était un homme d’un certain âge, le dos courbé par la vieillesse et vêtu d’une longue et épaisse doudoune. De ses épaules pendouillait un imposant sac rempli sans nul doute d'outils d'escalade et de survie. L’un comme l’autre étaient certainement assez surpris de se croiser dans cet endroit si inhospitalier.

“ Tiens donc, qu’est-ce qui vous amène sur ces terres glacées, jeune homme ? Ma foi, vous devez être bien robuste pour supporter un tel froid avec votre tenue. ”

“ Je suis venu ici pour m’entraîner. Toi t’es super vieux non ? C’est incroyable que tu puisse monter jusqu’ici à pied, tu dois être plus costaud que t’en a l’air ! ” Répliqua-t-il avec candeur, conviant un ricanement de la part de son interlocuteur.

“ Super vieux hein …? A votre âge, je montais jusqu’ici sans problèmes. Je ne cache pas que c’est beaucoup plus difficile maintenant mais je m’efforce de faire l’escalade de temps en temps, pour me tenir en forme et me changer les idées. J’en ai bien besoin, surtout ces derniers temps ; ça fait un moment que la vie n’est plus très simple pour nous autres. ”

Le vieil homme conta à Gokū l’histoire du malheur de sa tribu, un peuple installé dans un village situé en contrebas, là où l’herbe pousse encore. Depuis peu, des gens méprisables s’étaient installés non loin de leur bourgade, et ces derniers ne trouvaient guère intéressant de travailler pour leur nourriture lorsque leur force colossale leur permettait de racketter tout ce dont ils avaient besoin auprès des villageois. Ces bandits prenaient un malin plaisir à terroriser les petits villages au pied de la montagne, puis partaient se cacher un peu plus en hauteur, là où le fort blizzard les protégeait de toutes représailles.

“ Ah bon ? C’est n’est pas très sympa de leur part. Je devrais peut-être aller leur en toucher quelques mots ! ”

L’honnêteté presque naïve du Saiyan l’empêchait de rester de marbre face à une telle injustice. Bien entendu, l’envie de frotter à ces bandits s’inscrivait dans l’optique de son entraînement et motivait en grande partie sa décision de porter son aide à l’ancien.

“ Vraiment ? Et bien, je ne peux que vous remercier de votre courage et votre générosité, jeune homme. Prenez garde à vous toutefois, ces messieurs sont du genre féroce. ”

“ Pas de soucis ! Je m’en vais dès maintenant leur parler ! ”
Son Gokū
Son Gokū
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Un entraînement au sommet ! Empty
MessageSujet: Re: Un entraînement au sommet !   Un entraînement au sommet ! ClockJeu 1 Nov 2018 - 15:58
Gokū venait de recevoir une nouvelle quête. Un vieillard venait en effet de braver les éléments en dépit de sa condition afin de dialoguer avec le combattant en kimono orange. L'ancêtre n’espérait pas attiser la pitié du vigoureux sportif avec son histoire mais l’homme juste sinon naïf qu’était le guerrier de l’espace ne pouvait pas rester sans rien faire lorsqu’il se voyait confronté à la malveillance. Puisqu’il venait de terminer sa courte mais toute de même intense séance d’entraînement, il pouvait bien se permettre de prendre un peu de temps pour aider l’ancien venu quérir son aide. Sans compter que sa future confrontation avec les fameux bandits pourrait bien déboucher sur une bonne bagarre, ce qui ne serait pas pour le déplaire.

Le Saiyan prit les airs afin de trouver le repaire des truands, chose rendue particulièrement ardue par l’épais blizzard qui limitait grandement son champ de vision. Bravant l’air glacé, Gokū pouvait heureusement se servir des différentes auras qui jonchaient le flanc de la montagne pour repérer les différents villages, il ne manquait alors qu’à lui de s’approcher suffisamment pour pouvoir établir le contact visuel et ainsi déterminer de manière plus ou moins arbitraire s’il s’agissait d’un camp de bandits ou simplement un hameau perdu au beau milieu de la tempête. Perdu, c’est sans doute ce qu’aurait été le disciple des tortues sans cette maîtrise des flux énergétiques, ce qui rendait d’autant plus impressionnant la rude escalade du vieillard qui était venu à sa rencontre.

Après moult passages à basse altitude, le guerrier de l’espace cru enfin reconnaître le repaire des mauvais, habités par de nombreux hommes-bêtes à la fourrure épaisse qui leur faisait surement grand bien dans ce froid hivernal. Ni une ni deux, Gokū se posa juste à côté de l’un d’eux, son salut manquant de le faire s'évanouir. Déjà qu’ils n’étaient pas habitués à recevoir de la visite, ils étaient en plus fortement territoriaux et surveillaient jour et nuit les frontières de leur bahut pour éviter de se retrouver dans la situation de l’arroseur arrosé. Gokū n’avait évidement que faire de tout cela, son Bukū Jutsu l’amenant précisément là où il le souhaitait sans que personne ne puisse rien y faire.

“ Yo ! ” S’exclamait-il, toujours sous le regard ébahi du bandit tigre. Son salut attirait l’attention de tous ceux qui n’étaient pas encore au courant de son arrivée, lesquels dégainaient leurs sabres pour certains afin de contrer la potentielle menace. Le Saiyan de son côté restait parfaitement calme et ne montrait aucun signe d’hostilité. “ J’ai entendu dire que volez la nourriture des villageois. ”

“ Oui c’est exact ! ” Une voix plus profonde que toutes les autres se fit entendre. Écartant quiconque se trouvait entre lui et le guerrier de l’espace, un véritable colosse de muscles et de fourrure fit connaître sa présence au naïf héros. Son physique impressionnant allait de pair avec sa confiance à toute épreuve, presque désillusoire. Vous l’aurez compris, il s’agissait du chef des bandits. “ Ça te dérange, peut-être ? ”

“ Bah c’est pas super sympa ! Ces gens ont déjà du mal à survivre alors ce serait sympa de votre part si vous pouviez arrêter de les piller. ”

“ BWAHAHA ! ” Le rire gras du vilain déchaîna les esclaffades de ses larbins à l'unisson, un énorme brouhaha à même de provoquer un éboulement. “ Rien que ça ? Tu te rends compte qu’on est des bandits ? Piller et saccager, c’est toute notre vie ! … Comment est-ce que tu voudrais qu’on trouve de la nourriture sinon ? ”

“ Je sais pas, vous pourriez chasser ou pêcher comme tout le monde ? ”

“ Baaaah oui biensûr ! On va faire ça, et ensuite on ira faire un don à une offre de charité ! ”

“ Chic ! Vous voyez vous pouvez être gentils quand vous le voulez ! ”

“ Mmmmh en fait j’ai une meilleure idée. Tu va faire demi-tour et t’en aller avant qu’on ne te fasse la peau. ”

“ Hmm, c’est dommage. Mais je me doutais que ce ne serait pas aussi simple. ” Dit-il en adoptant une pose de combat. Ses locuteurs comprirent que l’affrontement n’était plus évitable et, suivant un rire profond, le leader des vauriens donna l’ordre d’attaquer.

Beuglant de toute leur force, les hommes-tigres fondirent en direction du Saiyan le sabre levé bien haut. Ils étaient déterminés à lui faire la peau, quitte à ce qu’il serve d’exemple à quiconque oserait remettre en question leur activité de brigandage. Ils ignoraient bien sûr à qui ils avaient à faire, Gokū se tâtant de pouvoir leur apprendre une bonne leçon. En quelques secondes, l’artiste martial était encerclé et les plus proches des forbans se mirent à l’attaquer du bout de leurs épées. Penché en arrière, le Saiyan se servit de cet élan afin d'amorcer un rapide déplacement en direction de son assaillant qu’il terrassait en un simple coup de coude dans l’abdomen, l’ayant envoyé valser sur une bonne dizaine de mètres avant de terminer sa course en percutant un mur en planches de bois de l’une des baraques. La vue de cette action ne manqua pas de faire naître la peur chez bon nombre de bandits mais elle ne suffit pas à les dissuader de prendre part à l’affrontement, certains que leur supériorité numérique leur apporterait la victoire.

C’était une grosse erreur, comme ils l’apprirent très rapidement. Attaquant sur tous azimuts, aucun truand ne parvenait à atteindre le Saiyan qui évitait l’ensemble de leurs assauts à l’aide d’une multitude de sauts et autres manoeuvres acrobatiques dont n’étaient capables que peu de gens. La vitesse de ses déplacements le rendaient presque invisibles aux yeux de ces êtres peu entraînés, ceux-ci ne voyant qu’une tâche orangé se glisser ici et là, hors de la portée de leurs sabres recourbés. D’un coup de poing, il envoyait balader un colosse qui le dépassait de cinq têtes, l’envol de ce dernier en entraînant deux autres sur son chemin. Puis un coup de pied jaillit soudainement, claquant le plexus d’un autre vaurien qui perdit l’équilibre, le souffle coupée. Au bout d’une petite poignée de minutes, l’ensemble des assaillants jonchait la neige qui recouvrait le sol. Ils n’étaient bien évidemment pas morts, mais ils allaient prendre un peu de temps avant de reprendre connaissance et de recouvrir de leurs blessures. Face à Gokū se dressait le chef des bandits, seul épargné de l’accrochage puisqu’il n’y avait pas prit partie, préférant laisser ses sous-fifres s’occuper de la sale besogne.

Malgré sa carrure, c’était un gros peureux qui avait comprit qu’il n’avait aucune chance de vaincre le paysan maître d’arts martiaux. A chaque pas vers l’avant de Gokū, le chef à l’épaisse fourrure en faisait un vers l’arrière jusqu’à ce qu’il finisse par perdre l’équilibre et tomber sur le sol gelé du flanc de la montagne. Il s’inclinait face au Saiyan, implorant sa pitié.

“ S’il-te-plait ! Epargnes-moi et je te donnerai tout ce que je possède ! ”

“ Tu n’as rien qui m’intéresse. ” Répliquait-il assez sobrement. “ Promets-moi juste que tu laisseras les villageois tranquille et je ne te ferais aucun mal. ”

“ D-d’accord ! D’accord c’est promis ! ”

“ Voilà ! Tu vois, c’était pas si dur ! Maintenant je peux m’en aller, à la prochaine ! ”

“ … La-la prochaine ? ”

Saluant la bête courbée d’un signe de la main, Gokū s’envola entouré de sa vive aura bleutée et sous le regard ébahi du coupe-jarret.
Contenu sponsorisé

Un entraînement au sommet ! Empty
MessageSujet: Re: Un entraînement au sommet !   Un entraînement au sommet ! Clock
 
Un entraînement au sommet !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-