Partagez
 

 Une main de fer dans un gant de velours [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Une main de fer dans un gant de velours [SOLO] Empty
MessageSujet: Une main de fer dans un gant de velours [SOLO]   Une main de fer dans un gant de velours [SOLO] ClockVen 9 Nov 2018 - 14:07

Hello, my name is Mr. Fear

Quoi de mieux que de se reposer avec sa tendre famille devant un bon film familial avant le coucher ? Ou encore être paisiblement avachi sur son canapé en train de regarder votre sport favori avec une boisson et de quoi grignoter ? Oui, la télévision est une zone de confort pour une majorité de la population de la galaxie. Un simple écran allumé pouvait vous faire rire ou vous émouvoir mais surtout vous faire oublier la dure vie de tous les jours à tramer au travail sous les ordres de personnes moins méritantes que vous. Oui, un moment d’évasion bien mérité devant la propagande dont les costards-cravates vous nourrissent à la pelle. Le virtuel a tellement à offrir, mais un retour brutal à la réalité pourrait être davantage instructif.

Depuis que la Terre est devenue un centre culturel et touristique de la galaxie ainsi qu’une proie alléchante pour les dictateurs avides de pouvoir, beaucoup d’entrepreneurs ont mis en place la possibilité de regarder des chaînes d’autres planètes, principalement de celles sous le contrôle des Black Feathers ou l’exception éternelle à la régle, Dösatz. Et comme vous pouvez le deviner, la chaîne qui diffusait le prestigieux tournoi était celle avec le plus d’audience. Un bon nombre de la galaxie voulait voir de fiers guerriers s’affronter pour la gloire sans pour autant faire le fastidieux voyage de chez eux jusqu’à l'Oligarchie. L’audimat atteignait des records entre le match de Majin Vegeta, le Roi de Kanasa, et son bras droit Warui et celui du Dyarche Pythar. Deux puissants dirigeants qui s'adonnaient au combat au lieu de s’occuper attentivement des besoin de leurs peuples respectifs. Bien sûr que ça allait attirer l’attention de tous. Oui, l’attention de tous… même du Diable.

Alors que le combat très attendu de Warui contre Majin Vegeta était sur le point de se lancer pour le grand plaisir des téléspectateurs, leurs téléviseurs se mirent à les trahir. De la statique commençait à apparaître et disparaître en alternance jusqu’à que la neige s’installe pour de bon pour un moment. Est-ce que la connexion à la chaîne avait lâché ? Les réactions furent diverses et variéEs : certains changèrent tout simplement de chaine pour leur prochain fast-food visuel alors que d’autres tentaient de fixer le problème.

Une dizaine de secondes plus tard, la statique disparurent pour faire place à des images variéEs qui s'enchaînent à une cadence suffisamment folle pour que les gens ne puissent les distinguer clairement. Une forêt, des marécages, des cités en ruines, suivie d’une autre où elle venait de prendre feu parmi tant d’autres. La dernière image, quant à elle, resta pour cinq secondes, pour être certain que tout le monde la voie. Une épée plantée dans le sol avec deux épaulières blanches l’entourant, tel une tombe.

“DEA-”

Ce son retentit des haut-parleurs alors que la scène laissait place à une salle plongée dans le noir, avec de la fumée qui dansait avec son fond obscur. La confusion, et dans certains cas des sursauts, envahirent l’esprit des gens qui ne s’étaient pas encore adonné à une autre activité. Une figure colossale pouvait se faire voir dans l’obscurité mais elle était difficile à discerner.

“Tel des insectes qui se dirigent vers une ampoule lumineuse en pensant se diriger vers là où ils devraient être, vous vous amassez face à cet écran en espérant qu’il vous amène à un endroit calme et prospère, loin de la difficulté de vos vies quotidiennes.”

La carrure s’avança vers la caméra pour laisser petit à petit apparaître son apparence malsaine. Bray Wyatt venait de faire son apparition sur les téléviseurs du monde entier. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres alors qu’il riait dans sa barbe.

“Dites moi, mes amis, qu’est-ce que la liberté ? Beaucoup me répondront que c’est pouvoir bénéficier de son autonomie, de vivre sans contraintes. Maintenant, pouvez vous me dire si vous êtes libres ? Beaucoup m’affirmeront qu’ils le sont. Je trouve cela fascinant de voir à quel point vous vous confortez dans cette illusion alors que tout pointe au contraire ! La chose est... que vous ne l’êtes pas. Autour de votre cou se trouve une laisse que la société vous force à porter depuis votre tendre enfance, et ce pour vous balader seulement là où ça l’arrange. Et tel un minable cabot, vous la suivez sans jamais vous poser la question de ce qui pourrait bien se cacher dans la rue d’à côté. Laissez moi vous le dire, mes pauvres : la véritable liberté !”

Deux hommes également barbus rentrèrent dans le cadre de la caméra : l’un d’entre eux était dissimulé derrière le fameux masque de mouton dont la Wyatt Family en avait fait son symbole. Il s’agissait de Erick Rowan et de Luke Harper, les deux plus fidèles apôtres du prophète.

“Boulot, métro, dodo.”

“Don’t do the crime if you can’t do the time.”

“Est-ce vraiment cela que vous appelez la liberté ? Travailler pour pouvoir avoir de quoi survivre et se plier aux caprices de vos patrons ? Être surveillé constamment par des gouvernements de plus en plus corrompus par l’argent et l'orgueil ? Est-ce que vous appelez cela être libre ? Vous sacrifiez votre indépendance et la possibilité de vivre pleinement votre vie pour de la sécurité en ayant foi en vos dirigeants.”

Durant un court instant, le combat entre Warui et MV réapparut à l’écran, suivant d’un plan sur le Dyarche Pythar qui se dirigeait vers le ring. Tellement glorieux, si magnifiques, tant imbus d’eux-même…

Le focus revint vers le mangeur de mondes et ses frères, toujours dans la même salle sombre et enfumée.

“Vos chefs, vos rois et vos présidents n’en ont rien à faire de vous, autant individuellement que collectivement. Ils font cela pour leur propre vanité et avarice. Pensez vous qu’un homme qui cherche à rendre le monde meilleur pour ceux qu’il est censé gouverner prendrait du temps libre à participer à un tournoi ? Réveillez-vous, mes amis ! Rebellez-vous contre ce système décadent. Libérez-vous de vos chaines et reprenez ce qui vous revient de droit : une liberté absolue. Ne vous laissez plus marcher dessus par la société et ses règles injustes. Suivez les buses, et retrouvez moi : ainsi, vous serez ce qu’être libre signifie.”

Un rire sinistre suivit son discours alors que l’écran retournait enfin vers la compétition qui battait son plein sur la planète  Dösatz. Comment les gens devant cet écran allaient réagir face à ce message de rébellion ? Seul le temps nous le dira.
 
Une main de fer dans un gant de velours [SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un miroir pour une bataille sanglante! (PV Julian)
» Tomber dans le panneau [Quête solo]
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
» Se pou nou lave men nou souvan pou evite tout kalite maladi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-