Partagez
 

 Backfire [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockLun 19 Nov 2018 - 20:39

I have done a lot of horrible things to a lot of good people

“Ring-a-round o’rosies,”


La mort, une chose que le monde entier redoute  à quelques exceptions près. Elle signe la fin de notre vie et nous envoie dans l’inconnu le plus total. Bon nombre de personnes se réfugient dans la croyance de l’existence dans l’au-delà où ils seront jugés pour leurs actions passées alors que d’autres préfèrent croire que la réincarnation leur est possible. Oui, le bout du chemin est le défi le plus terrifiant à relever pour les espèces vivantes de ce monde, et un dont on ne peut se cacher éternellement. Un jour ou l’autre, la faucheuse viendra vous guider vers le dernier chapitre de votre odyssée sans que vous n’ayiez un mot à dire à ce propos. Peu importe vos regrets ou vos désirs inachevés. Autant en profiter au maximum de cette existence sans la gâcher au profit de gens qui ne le méritent pas. Mais la société ne vous laisserait pas vivre paisiblement sans que vous ne correspondiez à l’une de leurs cases. Et la prochaine suivant cela sera six pieds sous terre avec tout le reste des prisonniers ayant dépassé leur date de péremption.

“A pocket full of posies,”

Un bon exemple aurait été la défunte Claire. Elle, pourtant si certaine des valeurs du système, avait eut droit au rôle d'héroïne, vaillante et rayonnante défenseure du peuple face au mal et à l’ombre. Et dans sa quête d’apporter le “bien” dans le monde, elle essaya de vaincre Bray Wyatt avant que sa corruption ne s’étende à l’Univers tout entier. Un combat épique eut lieu entre les deux représentants respectifs de la lumière et de l’obscurité. Un affrontement dans lequel aucun des duellistes ne souhaitait la mort de l’autre. Mais malgré cela, seule la faiblesse de la Claymore la conduisit à sa perte. Sa volonté de vouloir épargner les idiots qui se jetèrent dans la gueule du loup en essayant de la sauver. Si seulement ils savaient que leur simple apparition avait donné la parfaite opportunité pour le berger de vaincre leur gardienne. Mais la victoire vient à un prix plus grand qu’il aurait aimé. La justicière sacrifia sa vie pour s’assurer que ces imbéciles ressortent indemnes des griffes du vautour. Une fin héroïque, mais pour la Wyatt Family, ça a été du sang versé inutilement. Elle ne méritait pas de périr ainsi. Mais sa foi dans la soit-disante bonté des gens endoctrinés par la machine lui fut fatale.

“Ashes ! Ashes! ”
 
Nous voici au milieu d’un terrain vaste devenu un lieu saint aux yeux des hommes ayant décidé de suivre les douces paroles du prophète au trilby. Le lieu de repos de la Soeur Abigail, mais également d’une guerrière qui avait osé défier l’autorité et la vision de Bray Wyatt. Comme seule tombe, une claymore enfoncée dans la terre et entourée de ses deux épaulettes blanches. Beaucoup de chefs de culte auraient certainement enlevé ce mémorial à l’honneur d’une personne ayant essayé de les détrôner de leur empire grandissant mais ce n’était le cas ici. Était-ce un avertissement pour quiconque rentrerait dans ces lieux sans invitation ou était-ce le regret du Mangeur de Mondes d’avoir laissé mourir un vie innocente ? Dans tout le cas, tout le monde savait maintenant que la guerrière était potentiellement morte depuis l’apparition sur leur écran du mastodonte demandant au monde de se réveiller et de se libérer du joug de la société qui les enchainaient avec sauvagerie. Une telle image aurait certainement incité bon nombre de combattants, surtout proches de Claire, à se présenter devant l’Ange dans la poussière. Ce dernier, par ailleurs, était devant la grange, les bras croisés, se murmurant une comptine à lui-même tout en regardant au loin le ciel comme s'il attendait quelque chose ; ou plutôt, quelqu’un.

“We all fall down. ”

Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMar 27 Nov 2018 - 17:42
Quelques instants, seulement. Il n'avait fallut que quelques instants pour voir Motta quitter Satan-City, où il s'était arrêté dans un bar pour arriver ensuite jusqu'à un grand terrain vague à l'extérieur de la ville. Il ne lui avait fallut que quelques instants, aussi, pour comprendre que quelque chose de terrible s'était passé. En vérité, il ne voulait pas encore y croire, il ne pouvait pas encore se faire à cette idée. C'était si brutal, si imprévu... Mais il s'agissait bien là de faits propres à la mort. Celle qu'on n'attendait pas et qui frappait avec une violence sans pareil. Pourquoi ? Comment ? Il y avait tant de questions qui se bousculaient dans l'esprit et le cœur touché du guerrier. Mais pour l'heure celles qu'il gardait en tête étaient "est-ce bien vrai ?" et "qui a bien put faire ça ?". Plus rien n'avait plus d'importance que le besoin d'avoir ces réponses, car elles étaient capable de changer la vie de celui qui avait donné son cœur à la belle aux cheveux d'or. Cette guerrière était devenue la raison de son existence, elle était ce qui donnait à sa vie un sens, et plus que tout c'était elle qu'il voulait préserver et garder dans sa vie. Elle lui avait montré que ce qui comptait le plus au final était l'amour qu'ils partageaient, ce sentiment indestructible qui dans tout les cas défierait la mort et existerait même après le passage dans l'au-delà.

Il n'était jamais allé aussi vite pour se rendre à un point précis, comme s'il pouvait encore empêcher un drame de se produire, alors que ce mauvais pressentiment qu'il avait lui chuchotait à l'oreille qu'il était déjà trop tard. Le général était parti en volant et non par téléportation, ne s'étant jamais rendu là où il voulait se retrouver. La description qu'on lui avait faite était exacte : un grand terrain vague se situait à l'extérieur de la ville et en plein milieu d'une forêt. Il y avait des voitures, plusieurs bâtiments qui semblaient avoir subit les aléas du temps, et une grange imposante. Le sayen avait eut de la chance d'être tombé sur quelqu'un qui lui avait donné la bonne direction, car il lui aurait été plus difficile de retrouver la trace du mystérieux barbu qui s'était montré à la télévision. Enfin, restait à savoir s'il était toujours là, et espérer qu'il ne soit pas absent. Motta n'était vraiment pas d'humeur à jouer à cache-cache.

Flottant dans les airs au dessus de la zone, le guerrier aguerrit sentit plusieurs énergies provenant d'en bas. Il restait droit et silencieux, scrutant les lieux avec son regard froid. Il décida au bout de quelques instants de descendre jusqu'à faire taper ses bottes dans la poussière, une petite brise venant la balayer aussitôt qu'il eut touché le sol. Regardant autour de lui, il trouva enfin ce qui l'avait attiré jusqu'ici : une tombe avec une épée plantée, et des épaulettes. Le combattant s'approcha et s’accroupis pour toucher ce qui servait habituellement à accentuer la carrure de celui ou celle qui la portait. Il regardait chaque parcelle de l'objet comme si celui-ci allait lui donner une réponse, mais celle-ci semblait pourtant déjà être connue. Il se redressa, toujours visage de marbre, et observait ce qui l'entourait, mais ses yeux se portèrent facilement sur un homme. Il l'avait déjà repéré en arrivant mais s'était désintéressé de lui pour aller jusqu'à cette tombe pitoyable qui ne rendait pas honneur à la grande guerrière et surtout magnifique personne qu'était Claire. Motta se dirigea enfin vers cet homme, marchant calmement en essayant de contenir sa colère. Il ne pouvait pas la laisser s'échapper tout de suite, elle lui serait plus utile plus tard, et utilisée à bon escient.

Son regard était évidemment dur, c'était celui d'un homme qui ne voulait pas perdre ce qu'il avait de plus cher, et capable de faire payer le prix fort à celui qui lui volerait ce qu'il y a de plus précieux à ses yeux. Il reconnut facilement la silhouette à forte corpulence et cette barbe qu'arborait l'individu qui avait passé son message à la Terre entière. Aucun doutes, c'était bien le même homme. Alors qu'il le fixait sans détourner un seul instant son regard sur lui, il s'arrêta à quelques mètres et prit la parole.

"Tu as le don de te mettre en scène de façon spectaculaire. Ton message a été entendu, mais pas sûr que le destinataire soit celui que tu voulais..." Il tourna la tête vers la tombe un peu plus loin, et la désigna du doigt en regardant de nouveau le barbu."C'est toi qui as fait ça ? Tu pouvais pas faire mieux ? Qu'as-tu fais de la personne qui portait ces vêtements ?"

Il connaissait au fond de lui déjà la réponse, mais il avait besoin de l'entendre de sa bouche. Il avait besoin de savoir ce qu'il s'était passé exactement. Il avait besoin d'avoir une confirmation, de savoir si la colère qui montait en lui était justifiée... Et si c'était le cas, alors, il aurait tout le loisir de la déployer.


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMer 26 Déc 2018 - 18:55

I have done a lot of horrible things to a lot of good people

Telle une comète lointaine traversant la voûte céleste, le héros du jour vint se poser sur le sol sacré de la Soeur Abigail. Avant même de faire face directement au protecteur de ces lieux, le célèbre général du peuple le plus controversé de la galaxie se dirigea vers la piètre tombe que la nature avait donné à sa gardienne. Bray Wyatt ne faisait que regarder sans expression la scène de cet homme qui réalisait qu’un vide incomblable venait de naître dans son coeur et son âme. Il s’attendait à voir l’un des alliés de la défunte accourir sur les lieux du crime après son petit message à l’univers entier, mais d’un tel pedigree ? Cela était signe de promesse pour l’esprit tordu qui venait de s’opposer à un dieu. Quand son regard noirci de haine croisa celui du prophète moderne, son visage jusque là neutre laissa place à un sourire sinistre. Une telle soif de sang brûlant en lui alors qu’il tentait vainement de rester de glace. Ces deux-là devaient tenir une relation plus proche que de simple amis : le barbu au trilby en était sûr.

Le mastodonte saiyan s’avança et l’anticipation grandissait chez lui. Avoir un tel spécimen bouillonnant de rage était comme un cadeau de noël pour celui qui avait corrompu tant d’âmes à sa cause. Le colosse était un homme de peu de mots. Il commença par de piètres compliments sur la mise en scène du message encourageant à libérer ce monde enchaîné par ses propres contradictions, avant qu’il ne pose les vraies questions. Pointant du doigt l’épée enfoncée dans la terre, il offrit trois angles d’attaque envers le sinistre croquemitaine : l’application, l’effort et la mise en tort.

Ce dernier passa sa main sur son visage tout en faisant disparaître le sourire qu’il avait du mal à cacher face à Motta jusqu’à présent. Il s'avança vers le lieu de repos symbolique de la guerrière divine tout en faisant signe au béhémoth à l’armure verte de le suivre. Après quelques pas dans le silence le plus total et a mi-chemin sur sa route, il s’arrêta et tourna sa tête vers lui.

“Je ne suis point celui qui est à l’origine de cette tombe pour la défunte du nom de Claire. C’est la nature elle-même qui a érigé ce monument pour sa meilleure championne. Un piètre hommage à la resplendissante personne qu’elle était, ne sommes-nous pas d’accord ?”



“Ne trouves-tu pas cela triste que ce soit le seul héritage qu’une force aussi puissante que le sol sur lequel nous marchons; l’air que nous respirons; l’eau que nous buvons et le feu qui nous réchauffe, ait trouvé à laisser en son honneur ? Nous pourrions penser que la nature soit plus clémente envers ceux qui ont consacré leurs vies à son écoute.”

Il continua sa marche après ces quelques mots alors que les nuages venaient se regrouper au-dessus de leurs têtes, et des gouttes commencèrent à tomber sur le terrain qui composait le domaine des Wyatts. On aurait dit que le ciel avait entendu la critique de l’illuminé. À chaque pas qu’ils faisaient, la terre devenait de plus en plus boueuse. Il se retrouva devant les épaulettes et la claymore mais toujours le dos tourné au danger qu’était le fameux guerrier au bouc.

“Quant à ce qui est arrivée à ta chère amie… elle a sacrifié sa vie pour sauver celles de gens qui n’étaient en aucun danger… de mort, cela dit.”

Il fit le tour de la tombe pour finalement faire face au général. Il le regarda directement dans le blanc des yeux. Aucun rire ou mouvement provocateur cette fois-ci, son expression était sérieuse, autant que celle de son interlocuteur mais la fureur dans leurs regards était différente. L’un était rempli de hargne et d’envie de venger une mort injuste alors que le second était rempli de mélancolie et de colère.

“Elle est morte dans mes bras après qu’elle ait tout sacrifié pour sauver ces quelques vies sans importance. Je tiens à te rassurer, l’ami : ses dernières paroles étaient porteuses d’acceptance et de bonté.”

Bray Wyatt se détourna suivant ces quelques mots, regardant au loin alors que le temps s'empirait. Des cordes s'abattaient sur les deux combattants hors pair. Un instant passa durant lequel le vent souffla violemment sur le berger tout en épargnant le saiyan. Il pencha sa tête sur le côté avant de la tourner lentement vers lui, puis de laisser échapper un rire. Un rire court et peut-être même rempli de chagrin ou de bonheur, dur à différencier.

“Mais tu n’es pas seulement venu ici pour honorer cet être cher à ton coeur, je me trompe ?”

Il se retourna brusquement vers lui avec un regard inquisiteur et malsain envers lui. La bête qu’il retenait en lui était peut-être sur le point de se réveiller.

“Non, ton regard exprime autre chose de bien plus sinistre. Tu ne veux pas l’honorer et repartir l’âme… soulagée. Non, tu as été attiré ici par l’odeur du sang et l’envie de vengeance, n’est-ce pas ? Admets-le, tu es venu ici sans aucun autre pensée que de me voir réduit en charpie ! Et j’approuve entièrement cette façon de vouloir atteindre ce plaisir inavouable qu’est le doux nectar de la catharsis. Tu en sortiras grandi ! Tu seras vu comme le héros qui aura rendu justice à sa douce et aura terrassé le vil monstre ! “

Sa main s’était levée dans les airs à la fin de sa tirade, tout comme sa tête, avant de redescendre lentement jusqu’à toucher le pommeau de l’épée de la Claymore. Il redescendit son regard vers le général d’une autre planète.

“Ou le seras-tu vraiment ? Laisse moi te poser une question à mon tour, avant que nous lancions les hostilités. Penses-tu vraiment que tout ceci est ce qu’elle aurait désiré ?”
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockLun 7 Jan 2019 - 18:20
La tension n'avait pas besoin de monter davantage, elle était déjà bien assez forte depuis que le sayen était arrivé dans cet endroit. Toute la colère qui avait été déclenché depuis le bar n'avait fait que s'intensifier au fond du guerrier, et s'il était un homme capable de se maîtriser de façon parfaite, il lui était difficile cette fois de ne pas déchaîner complètement sa rage. La seule chose qui l'empêchait de lâcher sa fureur était qu'il avait besoin d'être sûr de ce qui s'était passé. Il refusait de s'emporter si tout ce qu'il croyait en cet instant était faux. Malheureusement, tout ce qui se déroulait depuis qu'il avait quitté Satan-City tendait à confirmer son mauvais pressentiment. Il ne suffisait plus grand-chose désormais pour que le disciple de Toma ne se retienne plus.

Calme malgré la situation, Motta contrôlait sa respiration et ses envies de frapper alors qu'il s'était dirigé vers le barbu près de la grange. En le dévisageant pour bien mémoriser la face de celui qui était probablement l'assassin de Claire, il remarqua ce sourire provocateur qu'il arborait, comme s'il savait déjà ce qu'il se passait, comme s'il était fier de lui. Cette attitude on ne peut plus agaçante pouvait très bien faire sortir de ses gonds quiconque était déjà en train de bouillir de colère intérieurement, mais ce n'était pas le cas du général. Il avait l'expérience, il en avait connu d'autres avec Majin Vegeta, très friand d'insultes, à chercher à déstabiliser par les mots son adversaire en essayant de toucher là où ça faisait mal. Ce sourire n'était pas très différent, bien qu'il lui paraissait être une pique plus irritante que ce qu'il avait connut par le passé. C'était sans doute l'enjeu qui faisait ça, le fait que ça concerne Claire surtout. Pour elle, Motta pouvait devenir fou. Son amour, ce sentiment indescriptible qu'il ressentait était ce qui arrivait en partie à maintenir son équilibre mental. C'était ainsi lorsque ce bonheur réussissait à réunir deux personnes. C'était comme trouver ce qu'on avait cherché toute une vie, une partie de soi. Alors... Si ce jour était celui où il perdait une partie de lui, il y avait des chances pour qu'il en perde aussi la raison.

L'interrogation du guerrier de l'espace ne fut pas suivie d'une réponse de la part de l'homme au chapeau, qui lui fit signe de le suivre en se dirigeant vers la tombe. Motta se tourna, resta quelques instants là où il était en le regardant s'éloigner d'un air suspicieux. Pourquoi devait-il le suivre ? Pourquoi pas juste lui flanquer une bonne raclée et poser les questions après ? Cette idée lui avait évidemment traversé l'esprit, mais il décida d'avancer jusqu'à lui calmement, gardant les yeux fixés sur l'inconnu, qui devait sentir dans son dos une certaine pression, se sentir fusillé du regard. La patience du sayen avait ses limites et il n'allait pas tarder à la faire disparaître. Il était las de cette petite mise en scène, de ce discours évasif que lui offrait l'illuminé. Un instant, il s'était arrêté en serrant les poings et la mâchoire, il avait envie d'exploser. C'était à ce moment là que les gouttes commencèrent à tomber du ciel, s'imposant dans cette scène à l'improviste, comme une vieille connaissance qu'on n'avait pas hâte de revoir. Il finit par continuer à le suivre jusqu'à la tombe, alors que qu'ils étaient douchés par les nuages gris.

"Rien d'étonnant... Et j'imagine que le danger venait de toi..."

Commenta-t-il sobrement, ses lèvres grimaçant légèrement, comme lorsqu'on goûte à un aliment amer. Ils s'étaient arrêtés et le rondouillet fit le tour de la tombe jusqu'à revenir en face du guerrier à l'armure verte. Il l'informa qu'elle était morte dans ses bras... Le pire était annoncé, il l'avait fait. C'était bien lui qui l'avait assassiné. C'était injuste. S'il était conscient de la bonté de la Claymore et qu'il l'avait quand même achevée, c'était qu'il ne valait pas mieux que les pires tyrans de l'univers. Il avait privé l'univers de l'altruisme de la guerrière aux cheveux dorés et de sa présence aux côtés de son homme. C'était impardonnable. Ce sale type avait en plus profité des derniers instants de sa femme, de ses derniers mots, que le sayen aurait tant voulu entendre... Non, en fait il aurait préféré être là pour empêcher tout ça, pour encore pouvoir entendre sa voix. Chose qui ne sera manifestement plus possible...

Le gaillard qui se tenait devant lui parlait encore. Il avait deviné l'envie de vengeance du gradé sayen, son désir de terrasser le colosse en même temps que cette douleur... Mais seulement l'un des deux était possible à cet instant. Il ne pouvait pas simplement accepter la perte de sa femme et laisser l'assassin s'en tirer à bon compte. Ce dernier semblait d'ailleurs espérer que Motta n'irait pas jusqu'à là, à l'entendre parler mais il avait l'air d'avoir déjà accepté son sort. Parfait.

"D'accord..."

Il avait lâcher ces mots alors que son regard fixait le sol, visiblement encore abasourdit par ce qu'il venait d'entendre. Puis soudain, son poing vint se loger en un instant dans le visage du barbu, le dirigeant jusqu'au sol avec une force phénoménale. Le ciel assombrit par les nuages gris venaient d'être éclairés par une torche vivante : le super sayen. Le guerrier doré agrippa ensuite le terrien, le souleva pour l'abattre à nouveau au sol, violemment. Il l'avait attrapé par les cheveux et lui avait fait mangé la terre boueuse.

"Un héros ? Je n'ai jamais prétendu en être un !"

Il l’attrapa à nouveau pour le relever et lui mit un autre coup au visage, afin de le faire s'éloigner de la tombe, qu'il souhaitait garder intact malgré tout. La colère s'était enfin emparé de lui, comme son stade de transformation le laissait deviner. Il s'avança calmement vers celui qu'il avait agressé, avec un visage encore plus dur que tout à l'heure.

"Ce qu'elle aurait voulu ? Parce que tu penses être bien placé pour le savoir ? Elle aurait sans doute aimé être encore en vie, oui ! Tu as supprimé une vie qui en valait des milliers, elle qui était prête à se sacrifier pour autrui... J'aimerais juste savoir... Pour quel motif es-tu allé jusqu'à la tuer ? Que tu en aie éprouvé du plaisir ou des remords, j'en ai rien à foutre à vrai dire, et je ne pense pas que ta raison soit suffisante de toute façon. Je veux simplement savoir pourquoi. Mais ne t'en fais pas je ne vais pas te casser la mâchoire pour t'empêcher d'implorer le pardon... Malheureusement, elle était peut-être la seule à pouvoir t'entendre."

La colère et la tristesse avaient fini par prendre le dessus, guidant un guerrier habituellement plein de maîtrise mais qui maintenant ne pouvait faire autrement qu'être submergé par ses sentiments. Comme un barrage qui venait de céder et qui laissait l'eau se déverser...


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMar 15 Jan 2019 - 12:36

You’re an interesting specimen !

La nature sauvage des saiyans était une histoire aussi vieille que le temps. Des guerriers fiers à la férocité incontestable, avec une soif de vaincre indéniable. Et devant Bray Wyatt se trouvait la crème de la crème de cette espèce. Le fameux général Motta, aussi connu pour son soit-disant calme sans faille que pour avoir assassiné un nourrisson sans y réfléchir sous les autres de son supérieur dans une quête qui connaîtra jamais son terme depuis que la galaxie tout entière s’était lancée dans la chasse aux trésors qu’étaient les Dragon Balls. Oui, un être tellement posé que la rumeur courait qu’il ne montrait ni sentiment ni émotion. Bien sûr, personne n’était au-dessus de ces derniers, et le berger le savait plus que quiconque. Ayant deviné la nature de la relation entre Claire et le visiteur du jour sur son terrain vague, il s’attendait à deux réactions : soit il laissera ses démons et ses instincts primaires prendre le dessus, soit il gardera son calme olympien et acceptera la situation sans broncher avant de repartir avec un petit message de la part du prophète. Bien sur, la dernière option était peu probable mais le perfide manipulateur espérait que ça se produise.

En fin de compte, la réaction violente fut la réponse du guerrier à l’armure verte. Bien que l’ange dans la poussière s’y attendait, il n’eut pas le temps de réagir à l’attaque rapide du béhémoth saiyan. Son poing fut envoyé dans le visage du barbu, l’accompagnant jusque dans la boue. Il le releva et essaya de réitérer son geste en l’attrapa par les cheveux. Malheureusement pour le militaire, l’illustre prophète n’était pas un débutant au combat, loin de là.  Alors qu’il le soulevait, il lui donna une chop de la main droite au niveau de la gorge du général afin qu’il le lâche. Aussitôt le coup donné, il remarqua que les cheveux du général attristé étaient devenus d’une couleur doré resplendissante. Il était donc devenu un Super Saiyan ? Rien de surprenant si l’on connaissait le prestige du guerrier, mais prendre une telle forme aussi rapidement ? Dire que Bray était comblé alors que leur confrontation venait à peine de commencer serait sous-estimer l’esprit tordu de ce dernier. Il lui lança un sourire prétentieux, voir même enfantin, avant de recevoir le coup de poing de son adversaire en pleine face, ce qui le fit rouler sur quelques mètres. Profitant de l’élan de l’attaque, il se releva soudainement tandis qu’il reculait encore un peu, avant que le bas de son dos se cogne contre la carrosserie de l’une des nombreuses voitures du terrain vague. Il garda son regard sur le gorille qui s’approchait de lui tout en déblatérant un speech sur Claire et sur à quel point il haïssait le soit-disant assassin de sa partenaire tout en demandant un motif valable à cet acte.

Le malade se mit à rire avant de se relever en s’appuyant sur le capot de la voiture et se tenir dessus tout en ne quittant pas du regard le combattant.

“Mon motif ? J’ai bien dit qu’elle était morte entre mes bras mais tu sembles partir de l’avant, comme tout être régi par ses sentiments. Mais je l’ai pas tué, mon ami… elle a elle-même mit fin à ses jours.”

Il marqua une courte pause pour observer la réaction de son opposant avant de continuer.

“Si tu veux que je raconte toute l’histoire, je pourrais, mais je pense bien que tu es plus intéressé par son tragique dénouement, bien que tu dises t’en moquer. Des civils se sont ramenés durant notre confrontation, à l’exact point sur lequel je me tiens en ce moment. Claire s’est mise à s’imaginer le pire pour ces pauvres personnes qui se sont ramenés sur mon territoire. Alors elle a tenté de me vaincre en utilisant un rayon lumineux d’une seule main, tout en téléportant ces âmes infortunées de retour dans la société décadente que nous connaissons de l’autre. En faisant cela… elle a perdu un bras et son sang.”

Il marqua une seconde pause, mais cette fois, non pour observer le titan en face de lui, mais comme pour commémorer la perte de la claymore. Son visage qui portait habituellement un air si excentrique était remplacé par une expression triste et mélancolique.

“Si j’aurais pu la sauver, je l’aurais fait...”

Son ton était des plus sincères, rempli de regrets, et sa gestuelle normalement très expressive était remplacée par des bras ballants le long du corps, tel une coquille vide. Il semblait vraiment regretter la perte de l’envoyée des dieux. Néanmoins, après une seconde, un sourire en coin commença à se dessiner sur la bouche du prophète.

“Mais bien que je dise la vérité, je doute que tu veuilles bien me croire. Tu es manipulé par tes émotions qui crient vengeance et mort. Soit, mais sache une chose. Autant que tu essayeras de te ramener vers ton alliée, moi… je ne te ramènerais pas auprès d’elle !”

La scène était posée : un meurtrier en recherche du sang alors qu’il se pensait justicier, face à un innocent qui pensait faire ce qui était juste. En aucun cas il allait tuer son adversaire, du moins, il espérait ne pas avoir à en venir là au béhémoth. Son ton était également confiant, il semblait être certain de sa capacité à sortir victorieux de ce combat sans que la faucheuse n’ait besoin de pointer le bout de son nez cette fois. Il donna un coup un coup de pied contre le capot de la voiture qui s’alluma d’un coup, dévoilant un conducteur portant un masque de mouton à bord : un membre de la Wyatt Family. Il se mit à faire chauffer le moteur avant que Bray ne saute du véhicule pour que ce dernier se mette à charger le Saiyan. Certainement quelque chose de mortel pour un terrien mais pour un saiyan, ça ne serait que l’équivalent d’une charge à pleine vitesse de la part de l’un de ses compatriotes. La voiture s’élança vers le général mais au moment de l’impact, si il ne l’avait pas esquivé ou paré, une obscurité des plus totales s’installa, engloutissant même les phares du véhicules qui disparurent en un instant. Quand la lumière refit surface au bon vouloir de Bray Wyatt, la scène était devenu bien différente. Il pleuvait toujours et la terre était toujours aussi boueuse mais maintenant, il y avait un public… portant des masques de moutons. Ils s’étaient formés en un large cercle autour de Motta, suffisamment éloignés pour esquiver les possibles attaques énergétiques du général. La voiture qui l’avait chargé, quant à elle, était de retour derrière le berger. Les phares englobaient le prophète comme un être divin ou pur alors que le saiyan était illuminé par ses propres cheveux telle une torche humaine.

L’accusateur se tenait en croix tout en regardant droit dans les yeux du guerrier, comme si il tentait de voir son âme par ses fenêtres symboliques. Il ne faisait rien d’autre pour l'instant, comme s’il attendait une réponse de Motta sur la vérité dont il l’avait informé. Mais le sourire diabolique sur ses lèvres semblaient suggérer qu’il souhaitait que cette confrontation continue. Qu’avait-il en tête ?
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockDim 20 Jan 2019 - 14:42
Les gouttes d'eau s'étaient imposées dans cette scène, comme pour donner un ton un peu plus sombre et dramatique à cette histoire qui n'en manquait pourtant pas. Le temps n'était évidemment pas ce qui préoccupait le plus Motta à cet instant, qui était davantage tiraillé par ses sentiments, sa colère intérieure qui ne demandait qu'à s'exprimer. Cependant, être douché ainsi lui donnait encore plus l'impression d'être submergé, tel un marin en pleine mer qui voyait son bateau couler. Il se sentait accablé par le mauvais sort, comme si ce jour là avait été désigné pour être le pire de sa vie. Le guerrier avait envie de crier et tout casser... Un épisode qui rappelait étrangement un lendemain de bataille sur Kanasa où tout avait basculé. Ce sentiment de tout perdre d'un coup, et pire, de ne rien pouvoir y faire. Voir un rêve se noyer comme un mirage aux milieu des flots. Tout était arrivé sans qu'il ne s'y attende, sans qu'il puisse ne serait-ce que penser à une solution pour éviter cet événement irréversible. Comment pouvait-on tout perdre d'un coup sans même s'y préparer ? C'était bien trop cruel.

A ce moment là, plus rien n'avait vraiment d'importance pour Motta. En perdant Claire il était privé de ce qu'il y avait de plus important à ses yeux. Les guerres, les grades, les combats, l'alliance Maléfique... Tout ça passait au second plan. Et ses boules de cristal ? Il les aurait donné cent fois pour ne pas avoir à vivre cette tragédie. D'ailleurs, il n'y avait pas encore pensé mais en les réunissant il aurait probablement la possibilité de retrouver sa moitié. Mais ses idées étaient embrouillées dans son esprit, ce qu'il y avait de plus inébranlable en lui venait d'être secoué comme ça n'avait jamais été le cas auparavant. Lui, le guerrier qui avait un parfait contrôle de lui-même était en train de perdre son légendaire sang-froid. Était-ce un trophée pour le grand barbu qui possédait cet endroit ?

Le premier coup était parti si vite que le gaillard n'avait rien put faire. Cependant, il lui montra dès la deuxième tentative que le général des armées sayennes n'aurait pas autant d'aisance à le frapper qu'il l'espérait et repoussa le deuxième coup. Cela n'empêcha pas le sayen de continuer et d'éloigner son opposant comme il le souhaitait en le faisant rouler plus loin. Après ses paroles, le guerriers de l'espace marcha lentement vers lui avant de s'arrêter, se tenant à plusieurs mètres du terrien. Ce dernier reculait jusqu'à un véhicule derrière lui, mais il n'avait pas l'air apeuré. Au contraire il affichait une nouvelle fois son sourire. Mais peut-être que ce n'était qu'une façade pour ne pas montrer sa faiblesse ? Le visage du sayen à l'armure verte restait fermé, il regarda un instant le sol ce qui donna un air encore plus sombre à sa figure, assombrit par les ombres qu'imposaient les nuages au-dessus d'eux. Il soupira longuement, comme s'il était fatigué de se retenir d'exploser, bien qu'il avait déjà montré quelques bribes de sa colère. Il avait l'impression de porter une énorme charge sur ses épaules, qu'il n'attendait que de balancer devant lui. L'homme au chapeau ? Lui, il se tenait sur l'automobile et donna plus de précisions sur ce qu'il s'était passé lors de la mort de Claire. Motta releva la tête pour l'écouter avant de faire de nouveau quelques pas.

"Alors... Tu es en train de me dire que vous vous êtes affrontés... ? Qu'elle a voulu protéger des innocents... Et c'est sa blessure qui l'aurait conduite à la mort ? Expliques-moi quelle genre de confrontation mènes à un tel chemin. Moi, je n'en vois qu'un. Elle était beaucoup trop robuste pour se faire avoir si facilement. La voir mourir dans tes bras ne fait pas de toi un innocent."

A vrai dire, Motta croyait moyennement en ce que racontait l'homme au chapeau. Il y avait des zones d'ombres, tout n'était pas limpide dans cette histoire. Si le fait que Claire ait voulue aider des innocents était tout à fait en accord avec qui elle était, l'implication du colosse était elle beaucoup plus floue. Il aurait voulut protéger son territoire ? Avec violence ? Ses idéaux devaient en tout cas être contraire à ceux de la femme aux cheveux d'or, elle n'aurait pas engagé un tel combat sinon. Le gradé voulait des réponses mais il avait aussi besoin d'extérioriser sa colère, et Bray avait raison, il était venu là avec une des motivations les plus primaires. La vengeance. Son opposant, lui, affirma ne pas vouloir aller jusqu'à le tuer. Une déclaration qui pouvait paraître à la fois prétentieuse et rassurante mais qu'en était-il du guerrier de l'espace ? Le mari de la Claymore ne savait pas encore jusqu'où il était capable d'aller. Il y a quelques années après la bataille de Kanasa évoquée un peu plus haut, il avait carrément détruit un bar pour relâcher toute sa colère. Aujourd'hui, la situation semblait bien pire qu'à l'époque. Motta avait perdu bien plus cette fois-ci.

Le grand gaillard avait fait venir un de ses acolytes et ce dernier fonça sur le général avec la voiture. Une attaque ridicule quand on connaissait les capacités surhumaines des sayens. Motta leva le bras et son indexe pour lancer un Dodompa en direction de la bagnole avant de se téléporter. Il n'avait pas l'intention de se frotter à l'engin même s'il ne le craignait pas, et se retrouva dans les airs à contempler la scène. L'espace d'un instant il avait remarqué un manque flagrant de lumière dans la zone. Quelque chose s'était produit sans qu'il ne sache quoi exactement, mais heureusement qu'il s'était déplacé instantanément parce qu'il aurait put être surpris par ce blackout et peut-être blessé. Lorsque la lumière réapparut de nombreuses personnes s'étaient ajoutées à la scène. Tous des sbires du barbu. Pas de quoi effrayer le combattant de l'armée sayen, ceci dit.

"Tu n'es pas vraiment inoffensif, pour un innocent. Toi aussi, tu n'attends que ça : un combat."

Le visage de l'ancien colonel était dur et il fixait le chef de gang comme s'il s'agissait de sa proie. Très rapidement il forma un Kienzan qu'il balança à sa cible, se téléportant directement pour entamer un enchaînement. Il arriva en hauteur à quelques mètres du catcheur, et lança un autre Kienzan avant de revenir au sol et tenter un croche-pied suivit d'un coup de poing.

"Affrontes moi. Peut-être que tes poings me diront la vérité..."

Lâcha-t-il sobrement avant de faire quelques sauts en arrière pour se replacer. Il n'avait visiblement pas encore décidé d'éliminer son adversaire mais c'était une chose qui pouvait très vite arriver. Bray souhaitait un affrontement et Motta également, ce combat s'annonçait comme un tribunal dans lequel Motta devra donner un verdict, malgré l'emprise de ses sentiments.


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockSam 9 Fév 2019 - 1:27

Shepherd of Fire

N’attendre que la confrontation : n’est-ce pas là la raison d’être des saiyans ? Combattre sans cesse dans la recherche d’atteindre des sommets de puissances incommensurables ? Prouver sa valeur en tant que guerrier à la vue du reste du monde ? Dans cet aspect, le prophète à la vision d’une utopie à son image ne pouvait pas être plus admiratif de ces combattants aguerris. Lui aussi était un être belliqueux malgré son approche rare dans ce monde de préserver la vie sauve. Vouloir la confrontation semblait être l’une des raisons d’être du berger en dehors de propager au maximum le message et la vision de Sœur Abigail. La remarque du général à son égard le fit sourire : un sourire rempli de satisfaction. Alors que le béhémoth continuait à s’approcher de lui, il enleva sa veste et jeta en direction de ses protégés son chapeau : il voulait cet affrontement et lui offrir le Mangeur de Mondes à son meilleur dès le début du duel.

Le temps qu’il finisse de se préparer pour la confrontation, le général avait déjà commencé son offensive avec des attaques formées de Ki. Apparemment, ce dernier ne voulait pas perdre de temps pour lancer les feux d’artifices dans ce duel. Une lame de scie énergétique fonça vers le berger qui se jeta sur le côté pour éviter au maximum de se faire couper en deux alors que le combat venait à peine de commencer. Néanmoins, bien qu’il était vif, il fut tailladé légèrement sur le côté droit de son torse, en dessous du bras. Dans la suite du mouvement, il fit une roulade avant de se relever et mettre sa main sur la plaie par pur réflexe. Mais son attention n’était pas là : il jeta un coup d’œil paniqué vers la voiture pour la voir scindée en deux. Sa crainte n’était pas sur la destruction du véhicule mais pour la vie de son acolyte à l’intérieur. Heureusement pour ce dernier, et pour Motta, il avait réussi à sortir de la voiture à temps pour ne pas finir le tronc décollé du reste du corps. Un soupir de soulagement put s’entendre alors qu’un second disque se dirigeait vers l’ange dans la poussière. L’un des apôtres de la Wyatt Family réagit à l’attaque et envoya un puissant kikoha pour détruire le projectile mortel avant qu’il ne touche son guide. Le saiyan atterrit et tenta de faire un croche-pied au colosse terrien. Ce dernier réagit rapidement en se baissant pour attraper la jambe avec ses deux mains avant de se relever soudainement. Alors qu’il allait tenter de profiter de la situation pour mettre à terre son adversaire, il reçut un poing directement dans le torse. Il était bien bâti, et cette fois il était prêt pour recevoir l’offensive suite à laquelle il ne fut pas propulsé quelques mètres en arrière comme la dernière fois. Mais le coup lui fit perdre sa prise, qu’il relâcha aussitôt. Il regarda le lieu de l’impact avant de plonger son regard dans celui du fervent servant de la machine.

Les deux guerriers étaient face à face, à seulement quelques centimètres l’un de l’autre. Le général venait de le provoquer davantage pour le confronter, que seul les poings du prophètes pourraient le convaincre de la vérité. Cette philosophie était en raccord avec celle de Bray Wyatt : la violence pourrait amplement faire passer ses propos si la simple parole n’était pas suffisante. Il souriait de façon satisfait suivi d’un petit rire dont il avait la manie de faire. Le colosse à la queue de singe fit alors plusieurs sauts en arrière pour gagner de la distance à la surprise du nouveau visage de la peur. Était-il intimidé par la réaction de l’homme aux mille visages ou voulait-il continuer à combattre à distance et intervenir au corps-à-corps occasionnellement tel un lâche sans réelle conviction en ses capacités ? Dans les deux cas, ceci fut une déception directe pour le manipulateur. Tant de promesses, et son adversaire allait jouer à ce jeu ? L’expression sur son visage se mua quelque chose de bien plus hostile.

La seule chose que le grand stratège avait oublié était que les apôtres du prophète qui les entouraient pouvaient intervenir dans l’action. Sur ceux, l’un des membres de la Wyatt Family se retrouva derrière le saiyan après ses pirouettes. Ce dernier le prit par les deux hanches et il fit tourner sur lui pour lui donner un puissant coup de poing dans le ventre avant de l’attraper par le bras et le projeter directement vers Bray Wyatt. Ce dernier se mit à le charger et essaya de lui mettre une puissance corde à linge. Si cette dernière a réussi, il s’élancera vers la gauche puis reprendra de l’élan pour faire un Running Senton sur le général. De tout son poids, il essaya d’écraser la cage thoracique de son adversaire. Suivant l’offensive, il se releva rapidement avant de fixer Motta, qu’il soit au sol ou ailleurs.

“Tant de promesses, tant de hargne ! Tu pourrais être quelqu’un d’utile pour défaire la machine qui oppresse la population de toutes les planètes, de toutes les civilisations ! TOI MÊME, TU ES PRISONNIER DE CETTE MACHINATION ! Prouve moi ta valeur ! PROUVE MOI QUE TU ES DIGNE !

Il hurla cela à gorge déployé, comme s’il voulait qu’une audience inexistante puisse l’entendre. Si Motta était encore à terre, il tentera de le révéler de toute ses forces. Sinon, il le saisira pour le mettre en position pour l’une de ses techniques fétiches : l’Uranage. Il le souleva d’un coup avant de l’envoyer la tête la première contre le sol. Après cela, il marcha un peu avant de se poser, prenant la forme d’une croix catholique, avant de se retourner et continuer le combat en donnant plusieurs coups de pied directement dans le visage de son adversaire. Un temps de pause avant un dernier, pour bonne mesure.

“Est-ce vraiment le meilleur que ta rage puisse offrir ?”

Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMer 20 Fév 2019 - 16:20
Le super sayen n'avait pas été déployé pour faire honneur à son adversaire, et ce n'était pas non plus parce qu'il éprouvait de la difficulté étant donné que l'affrontement n'en était à peine qu'à ses prémices. L'aura dorée était pourtant là, trahissant le sentiment de celui qui possédait le pouvoir de se transformer. Cela avait été quasiment contre sa volonté, à lui qui avait pourtant habitude de se maîtriser totalement. Cependant, la réponse à un sentiment aussi fort l'était forcément par un autre tout aussi semblable ou son opposé, surtout pour un être aux airs insensibles qui avait l'habitude de garder tout en lui, de vivre avec de nombreuses responsabilités, aussi. Tout était venu naturellement, guidé par la colère. Mais attention, Motta n'était pas un débutant. Il ressentait comme jamais ce sentiment extrêmement fort et il en avait conscience. Il pouvait le contrôler, s'en servir même. Peut-être que s'il en avait eut l'envie il aurait pu faire abstraction mais au fond de lui un autre feu l'animait, le même que tout sayen possédait. Ce désir de frapper, d'envoyer des charges de ki, de faire don de soit dans un combat épique. Un état qui le ramenait à un besoin propre à ceux de son espèce. Le guerrier pourra-t-il néanmoins se contenter du plaisir d'un combat alors que son plus grand bonheur s'était évaporé sans crier gare ?

Se débarrassant de la voiture qui lui fonçait dessus, Motta avait rapidement réagit en s'en prenant au propriétaire de ce terrain. Ce dernier avait réussit à échapper au Kienzan et avait également anticipé l'enchaînement du guerrier doré en parant aisément son coup. Il avait même prévu de se saisir de sa jambe mais fut repoussé par un coup du sayen, qui lui fit finalement lâcher prise. Son adversaire se montrait robuste. Bien qu'il n'avait pas utilisé toute sa force Motta avait constaté qu'il ne s'opposait pas à n'importe quel terrien. Dans d'autres circonstances il aurait été tout excité de se mesurer à un tel guerrier mais dans cette situation il ne pouvait en aucun cas se réjouir. Seul le sentiment du devoir accomplit dans sa vengeance pouvait peut-être le satisfaire.

Motta s'était replié, chose qui n'avait pas plu au grand barbu, comme on pouvait le lire sur son visage. Mais si le guerrier de l'espace l'avait fait ce n'était non pas par peur mais par simple habitude du combat. Il était bon de prendre un peu de recul après une offensive et il avait raison de se méfier. En effet, le terrien avait encore des surprises en réserves et il s'aidait aussi de ses sbires... L'un d'eux s'était placé derrière l'ancien disciple de Toma et avait voulu l'attraper mais il le repoussa d'un coup de poing alors qu'il voulait le retourner mais fut frappé au ventre, ce qui repoussa légèrement le combattant à l'armure verte. La frappe n'avait pas été suffisante pour lui faire mal, même si ces hommes semblaient entraînés. Motta lâcha un Dodompa à bout portant puisqu'ils étaient très proches, afin de le repousser mais cette occupation avait permis au chef de bande de se déplacer et de lui faire le coup de la corde à linge. Frappé au cou, le gradé fut projeté par terre et son opposant en profitait pour poursuivre son élan en voulant l'écraser de tout son poids. Alors qu'il était par terre, Motta le vit arriver et lança à nouveau un Dodompa en sa direction avant de rouler sur un côté. Il se téléporta aussitôt derrière son adversaire et le frappa violemment dans le dos avec son pied, ignorant son petit discours. Bray lui apparaissait comme un illuminé bloqué sur sa quête, comme pouvait l'être un religieux mais il ne prêtait pas trop attention à ses déclarations sur ses idéaux. Tout ce qui l'intéressait était de déverser toute sa colère dans cet affrontement et le guerrier imposant qui lui faisait face était la meilleure victime pour subir sa rage.

"Hum, tu n'es pas capable de te battre seul ?"

Il était vrai que pour un terrien il était en théorie plus difficile de se mesurer à un sayen, la majorité des habitants de la planètes bleue ne savaient même pas se battre alors que sur Vegeta quasiment chaque individu était capable de détruire à lui seul plusieurs villes, voir pire. Voir le grand barbu s'aider de ses hommes n'était pas si surprenant, d'autant qu'il semblait les avoir entraînés. Cependant, Motta croyait fortement que ce type au chapeau était bien capable de se débrouiller seul. Dès ses premiers coups il avait sentit qu'il n'était pas le plus faible représentant de son espèce, loin de là et le général comprenait pourquoi Claire avait eut du mal à le contenir. Toutefois, il n'arrivait toujours pas à savoir comment elle avait put se laisser avoir. Du moins, il fallait forcément un élément extérieur comme le fait de devoir aider autrui pour la déconcentrer et la mettre en mauvaise position. C'était d'ailleurs le récit que lui avait servit le chevelu pour expliquer ce qu'il s'était passé. Il y avait peut-être du vrai dans ce qu'il disait mais aux yeux de Motta il avait sa part de responsabilité dans la mort de sa femme et il comptait bien lui faire payer.

Le coup que Motta s'était prit lui faisait encore mal, preuve de la force de l'autre combattant, et il savait bien qu'il allait devoir se méfier de lui. L'enchaînement du chef de la Wyatt Family n'était pas terminé, et alors qu'ils étaient tout proches l'un de l'autre, le sayen le vit s'approcher et le soulever. Il sentit que son adversaire allait sortir le grand jeu et bien que c'était risqué de le laisser s'approcher il ne réagit pas tout de suite et attendit d'être saisit par Bray pour lui envoyer l'une de ses techniques les plus puissantes : Les Griffes du Tigre. Étant donné qu'il tenait Motta afin de l'envoyer par terre il n'aurait pas trop le temps de se protéger d'une telle attaque, qui était tirée à bout portant. Le général fut cependant relâché violemment au sol tandis que son adversaire avait sûrement dû souffrir. Il lui avait laissé croire qu'il pouvait autant l'atteindre pour justement lui porter un coup puissant susceptible de faire pencher la balance. Après cela il se téléporta et se replaça tout proche de l'illuminé, et lui répondit.

"Ce n'est pas le meilleur que je te réserves... Mais le pire !"

Il ne voulait pas le laisser se reposer, il n'en avait pas le droit. Alors, il se téléporta et apparut devant lui en lui mettant un coup de genou dans le menton, suivis d'un coup de poing avant d'enchaîner en faisant un tour sur lui-même pour le frapper finalement avec son pied en espérant l'envoyer valser plus loin. Un Kienzan fut aussi lancé pour le suivre dans son élan, quel qu'il soit, puis le guerrier sayen se téléporta pour le réceptionner, non pas en le frappant mais en lui lançant un Dodompa dès lors qu'il arriverait jusqu'à lui. Espérant l'avoir suffisamment secoué, et déséquilibré à cet instant, l'énergie du guerrier de l'espace était montée en flèche. Les bras écartés, produisant une grande quantité d'énergie, le Final Flash fut envoyé sur son adversaire avec toute la rage que contenait le sayen à l'armure verte. Le rayon d'énergie balayait toujours une zone importante et avec l'enchaînement rapide que venait d'effectuer Motta il espérait faire de gros dégâts.


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMar 5 Mar 2019 - 16:21

Shepherd of Fire

Le combat venait à peine de commencer et il n’allait pas s’offrir un début lent comme tant aimaient bien faire. Sans plus attendre, les deux guerriers s’élancèrent à fond pour mettre l’autre hors d’état de nuire. Bray Wyatt s’était lancé directement dans le feu de l’action, peut-être même trop tôt. Alors qu’il allait écraser son adversaire de tout son poids, il put apercevoir le doigt tendu du saiyan prêt à décocher un laser en sa direction. En guise de réponse, le béhémoth terrien se mit plutôt à glisser à même le sol pour éviter l’attaque énergétique, annulant sa tentative de Running Senton au passage. Alors qu’il se relevait sans aucune difficulté particulière, il était encore loin d’être épuisé à ce stade du combat, de même pour le général d’un gouvernement corrompu. Néanmoins, tandis qu’il s’apprêtait à prêcher sa vision du monde et à complimenter à sa manière le monstre au bouc, ce dernier se téléporta pour lui donner un coup de pied dans le dos. L’ange dans la poussière ne s’attendait pas à cela et tomba sur ses genoux, ses mains empêchant le reste de la stature massive du prophète de tomber à terre.

“Un loup solitaire ne peut rien faire, mais toute une meute… C’est une autre histoire !”

Le nouveau visage de la peur avait ainsi répondu à la provocation du haut-gradé. Il était seul face à un troupeau prêt à lui foncer dessus. Sûr, aucun de ses frères arrivaient à la puissance de Bray, à l’exception de trois de ses plus fidèles apôtres, mais le jeu du nombre était une réalité à ne pas sous-estimer : un militaire de sa trempe devait le savoir, du moins si l’armée de Vegeta était similaire à celle de la Terre. Il se releva brusquement et tenta de lui délivrer l’une de ses techniques les plus puissantes : l’Uranage. Alors qu’il venait de faire décoller du sol Motta, ce dernier tenta le tout pour le tout et l'attaqua à son tour avec l’une de ses attaques fétiches : les Griffes du Tigre. Trois lasers furent envoyés et touchèrent directement le mangeur de mondes dans le torse. Néanmoins, il ne lâcha pas sa prise, que ce soit par pure détermination ou sous le coup de l’adrénaline, et envoya claquer avec fureur la tête de son adversaire contre le sol avant de s'effondrer à son tour. Les rayons vert avaient bel et bien traversé sa chair, mais heureusement pour lui, aucun de ses organes vitaux n’avait été touché. Il se plia de douleur pendant quelques secondes, tout en couvrant instinctivement la blessure la plus proche du cœur le mieux possible.

Cela dit, il avait connu pire. Claire lui avait fait redécouvrir les flammes de l’enfer et l’avait transpercé avec une lance, mais il avait toujours la force de se battre après ça ! Il se releva, lentement et en tremblant, mais il se releva. Et malgré la démonstration de puissance de son adversaire, il n’hésita pas à le provoquer à son tour avant que ce dernier ne lui promette le pire. Une telle phrase apporta un sourire sur le visage grimaçant de Bray Wyatt pour le court instant durant lequel leur danse était mise en pause. Le combattant extra-terrestre lui donna un coup de genou directement dans le menton, un coup que le géant n’eut le temps de contrer. Désorienté, il se prit le coup de poing qui s’ensuivit, qui eut plus l’effet de le réveiller que l'étourdir davantage. En profitant de la rotation de la l’attaque, il se baissa pour éviter le coup de pied retourné. À ce moment-là, Motta s’apprêtait à envoyer un Kienzan en direction du guide la Wyatt Family, mais l’un de ses apôtres l’attrapa par derrière pour tenter de lui faire un “Snap Suplex”. La trajectoire du projectile mortel fut certainement modifiée pour ne plus atteindre l’homme barbu. Néanmoins, le général eut suffisament le temps pour se téléporter une seconde fois et viser le mastodonte avec un Dodompa. Ne parvenant toujours pas à s’habituer à la téléportation constante de son adversaire, il se le prit à bout portant et fut envoyé au sol. À terre et relativement sonné, il aurait été une cible facile pour la prochaine offensive si ce n’était pas pour sa capacité à ressentir le ki de son adversaire exploser. Il était logique qu’une telle démonstration n’avait pas pour but de montrer sa puissance mais pour potentiellement donner le coup de grâce au prophète incompris. Mais l’instinct du terrien n’allait pas laisser ceci se passer sans réagir. Il plaça ses mains contre le sol avant de relever soudainement le bassin : la position de l’Araignée ! Bien que absurde pour certains, elle inspirait une peur sans fin chez ses adversaires, de quoi les déconcentrer suffisamment pour les empêcher de réaliser une attaque potentiellement mortelle. Il tint la pose un moment avant qu’un Black out ne mette fin à ce spectacle troublant.

Quand la lumière revint, le colosse au trilby était devant le général et lui donna un coup de boule brutal au niveau du nez avant de le rattraper par le bras pour lui faire un “Hip Toss” pour l’envoyer au sol et enchainer sur un second Running Senton sur le guerrier en vert. Continuant dans son élan, il se redressa directement après le coup et le releva pour lui mettre un “atemi” au niveau du torse puis de le prendre par la tête et l’envoyer bouler de toutes ses forces quelques mètres plus loin.

Bray Wyatt était devenu complètement silencieux. Il avait compris que parler de ses plans pour sauver l’Humanité et ses semblables d’un système injuste ne serait que de la salive perdue en vain. Alors qu’il comptait s’avancer pour continuer l'offensive, il s’arrêta d’un coup, avant de remettre sa main de la blessure la plus proche du cœur. La douleur était bien présente, il allait devoir en finir au plus vite pour s’occuper de cette blessure tout particulièrement. Mais il savait qu’être trop offensif avec le géant ne lui rapporterait que la défaite. Il devait privilégier sa propre défense. Il resta droit, observant chaque fait et geste de son adversaire. Il ne se laissera pas suspendre par l’une de ses téléportations une troisième fois ! Néanmoins, la pression sur Motta n’allait pas finir ainsi. Tandis que ce dernier devait probablement se relever suite à la projection du nouveau visage de la peur, l’un des membres de la Wyatt Family en profita pour s’élancer et asséner un dropkick au niveau de la joue droite du représentant des Saiyans avant de le relever pour tenter de lui donner un “DDT” directement dans la boue.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMer 20 Mar 2019 - 23:34
Nous avions droit à un combat des plus authentiques, entre deux forces qui s'affrontaient avec beaucoup d'envie et où chacun essayait de porter un coup fatal. Si pour Motta les raisons de sa motivation, portée par sa colère et sa tristesse, était évidente, qu'est-ce qui inspirait le terrien ? La simple envie de sauver sa peau ? Le désir brûlant d'affronter un guerrier sayen chevronné ? Il y avait peut-être de cela, mais l'illuminé restait une énigme pour le combattant au plastron vert. Ce dernier n'avait pas vraiment essayé d'en savoir plus à son sujet, leur rencontre avait été noyée par sa haine et le chagrin, tout deux se mélangeant pour en faire une mer dans laquelle il semblait perdre pied. Alors, qui il était il s'en fichait un peu, il ne voulait que frapper sur celui qui représentait la preuve vivante de la mort de sa bien-aimée. Dans d'autres circonstances, le toujours très calme guerrier de l'espace l'aurait peut-être écouté. Bien que ses origines en faisait un être voué pour le combat, il avait apprit à réfléchir avant d'agir, il était un peu un sage parmi les siens et pourtant ce qu'il démontrait aujourd'hui était un cliché de tout ce qu'on disait sur son peuple. Lui faisait-il honneur à cet instant, d'ailleurs ? Qu'importe, un sayen avait de toute façon toujours des raisons pour engager un combat, comme le simple fait d'exprimer sa rage.

Puisque son opposant utilisait beaucoup de techniques au corps à corps, Motta avait choisit de le laisser venir pour que l'attaque qu'il lui réservait lui fasse encore plus mal et qu'il n'ait pas vraiment de possibilités de contrer. C'était ainsi que le colosse l'avait attrapé et qu'il lui avait envoyé les Griffes du Tigre à bout portant avec sa main libre. On avait droit là à une scène de combat magistrale où les deux hommes se tenaient, étaient au plus proche du danger que représentait leur adversaire, et chacun d'eux allait souffrir du choix de la tactique qu'ils venaient d'utiliser. Les faisceaux d'énergie du sayen traversèrent le corps du chef de gang tandis que le gradé percuta le sol ramollit par la pluie, traçant sur quelques mètres la marque de son corps et de la lourde impacte qu'il venait d'encaisser. Tout deux étaient sonnés mais il n'était pour aucun l'heure de la défaite. La violence de cette dernière action avait mit un petit coup d'arrêt au combat, qui avait touché chacun des deux participants. L'ancien colonel était au sol et se releva péniblement en se tenant l'arrière de la nuque, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas autant ramassé durant un combat et il comprenait mieux pourquoi Claire avait eut tant de mal de venir à bout de cet homme. Qui était donc ce terrien ?

Motta grimaça alors qu'il était de nouveau debout. Il se tenait l'arrière de la tête qui avait été touchée au moment où il était tombé par terre. Son armure avait été utile pour qu'il ne morfle pas trop au niveau du dos mais il avait bien sentit la douleur passé. A ce moment là il se demanda si celui qu'il affrontait était réellement humain et il était assez contrarié de ne pas l'avoir davantage blessé. Ceci dit, le barbu était tout de même blessé, les Griffes du Tigre l'avaient transpercé et laissé une marque dans son corps qui l'handicaperait certainement jusqu'à la fin du combat, avec possibilité de s'aggraver s'il recevait encore des coups importants, surtout s'ils se situaient au même endroit que les blessures qu'il comptait déjà.

Le guerrier de l'espace était reparti de plus belle en optant pour un enchaînement dont il avait le secret. Le bonhomme chevelu se remettait des Griffes du Tigre, il était temps d'en profiter. Les coups de Motta fonctionnèrent mais au moment où il voulut se servir de son Kienzan un autre intervenant l'entrava et l'attrapa pour le faire tomber et échouer sa tentative. Motta frappa celui qui n'était pas le bienvenu dans ce combat en lui donnant un bon coup de poing pour qu'il dégage à des centaines de mètres de là. Le sayen grogna, agacé d'être dérangé par les acolytes de Bray mais il continua quand même dans sa démarche et réussit finalement à placer un Dodompa qui mit une nouvelle fois son adversaire à terre. Était-il en train de prendre le dessus ? Son attaque précédente avait-il entamé physiquement et moralement l'assassin de la Claymore ? Toujours est-il qu'il semblait rencontrer des difficultés lorsque Motta se téléportait, chose sur laquelle il devait plus s'appuyer pour arriver à ses fins. Cependant, ce n'était pas parce qu'il semblait être dans une phase positive qu'il devait relâcher ses efforts, le général avait l'intention d'aller au bout de son idée et ne faire preuve d'aucune pitié. Il chargea une grande quantité d'énergie pour envoyer l'une de ses attaques les plus dévastatrices : le Final Flash. Cette technique était bien différente des Griffes du Tigre, c'était une véritable arme de destruction et c'était peu dire qu'il ne valait mieux pas se trouver sur son chemin. Sur sa trajectoire, justement, se trouvait l'illuminé qui voulait révolutionner le monde, et s'il ne faisait rien face à cela sa vie allait réellement être en danger. Contre toute attente, la réaction du gaillard fut de prendre une position étrange en levant le bassin avec chacun de ses membres touchant le sol, tel une araignée. Surprenante, cette technique eut un drôle d'effet sur Motta, qui ne put pas se servir de son puissant rayon d'énergie pour le terrasser.

"Mais... Qu'est-ce que c'est que ça ? !"

Le Final Flash s'annula dans l'incompréhension la plus totale. Motta était lui-même surpris et avait une sensation étrange, comme si une peur bleue s'était éveillée en lui. Il était confus et n'arrivait pas à comprendre ce qu'il s'était passé, ni quelle peur avait refait surface, il la ressentait juste. Il n'en fallut pas plus pour que l'autre combattant en profite. Le Black Out... Encore... Motta ne vit plus rien et, sans doute encore troublé par ce qu'il venait de se passer il ne réagit pas. De plus, perdu dans le noir et bien qu'éclairé par le super sayen il eut du mal à se situer pour appréhender la suite des événements. Bray arriva donc à le frapper au niveau du nez. Le gradé fut projeté alors que ses narines laissaient s'échapper un filet de sang. Directement, il mit sa main à son nez pour stopper le saignement mais il était à nouveau attaqué. Toutefois Motta n'était pas un débutant, il repoussa la tentative de prise du terrien et se téléporta à quelques mètres en arrière pour éviter sa nouvelle attaque, le laissant percuter le sol... Seul. Ce n'était pas finit, le colosse arriva rapidement vers lui mais l'ancien disciple de Toma ne se laissa pas faire, il contra avec son bras la tentative du chevelu et enchaîna en lui mettant un coup de poing en pleine tronche, suivit d'un coup de pied pour le repousser alors qu'il avait essayé de l'envoyer valser. Pensant être à nouveau prit pour cible il fut surpris de la passivité de son adversaire.

"Alors, qu'est-ce que tu attends ? Tu es moins bavard en tout cas."

Motta comprit rapidement ce silence, le chef de la Wyatt Family n'avait pas décidé de s'attaquer à lui directement et préféra lui envoyer l'un de ses sbires. Celui-ci, les deux pieds en avant, visa sa tête mais le guerrier à l'armure verte ne broncha pas. L'impact fut quasi nulle et en plus de cela il décocha un Dodompa à son agresseur, qui allait regretter d'être arrivé aussi près de lui. Cette manie d'interférer avec leur duel dérangeait le général mais il restait concentré sur sa cible. Il se téléporta après avoir bien observé autour de lui et prit une décision. Il tourna sur lui-même à toute vitesse en s'accroupissant légèrement. Pourquoi ? Il avait analysé la situation et voulait se débarrasser de tout ces gêneurs. Une vague de Kienzan fut distribué à tout l'auditoire. S'il avait tourné sur lui-même c'était justement pour toucher un maximum de monde, même Bray était visé. Tout le monde était prit pour cible. Il finit par se téléporter dans les airs, lança un Dodompa à son principal adversaire puis fit exploser son ki en lui fonçant dessus à toute vitesse, la lumière jaune du super sayen fondant sur l'imposant bonhomme au chapeau. Il lui colla une droite puis se téléporta aussitôt, se retrouvant sur sa gauche pour lui envoyer un coup de pied dans la tête avant d'à nouveau disparaître en utilisant le même procédé. Cette fois derrière, il usa d'un Dodompa qu'il tira dans son dos avant de revenir à toute vitesse sur lui pour le frapper avec ses deux pieds. Prit dans son élan il fit un salto dans les airs alors qu'il passait au dessus de lui, tout en dégainant un Kienzan en direction du terrien, avant de retomber au sol sur ses pieds.


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMar 26 Mar 2019 - 0:37

Shepherd of Fire

Le fanatisme et la soif de vaincre. Le mélange des deux formait une dangereuse mixture synonyme de désolation. Et pourtant, c’était la façon la plus simple de décrire Bray Wyatt. Un homme qui suivait aveuglément les paroles d’un fantôme qui lui promettait d’enfin voir une fin aux vices de ce monde. Et comment se frayait-il un chemin dans l’obscurité ? Par la violence et la peur. Mais aujourd’hui se rajoutait à ces deux termes l’envie de survivre. Il était déjà prêt à combattre et terroriser pour étendre son champ d’influence dans son quotidien. Mais avec sa vie en jeu et l'adrénaline qui parcourait tout son corps, une nouvelle facette du berger pourrait bien se dévoiler devant Motta. Claire n’avait pas réussi à la faire surgir en lui malgré une bataille acharnée, peut-être que celui qui tentait de la venger était suffisamment menaçant pour l’exposer au grand jour. Déjà, à travers son regard glacial, une hargne brûlante éclata de mille feux alors que son adversaire s’attaquait violemment à l’un de ses frères. Ce n’était que le début d’une histoire sans conclusion heureuse, que ce soit pour lui ou l’extraterrestre.

Le combat faisait fureur. Le général semblait avoir une réponse à toutes les offensives du barbu. Et une certaine impatience commençait à naître en lui. Son pouvoir de téléportation devenait de plus en plus agaçant et voir ses compagnons se faire repousser aussi aisément n’aidait pas son humeur de plus en plus colérique envers son adversaire. Ce dernier compris rapidement que son adversaire était sur la défensive et il en profita de le provoquer davantage. Aucune réaction, pas même un rire sarcastique ou une phrase cryptique à dire. Juste le même regard de glace qui défiait celui du saiyan. Et alors que le béhémoth vert se téléportait à nouveau tout en observant ses alentours, ce fut ainsi que Motta fut un choix qu’il allait regretter : s’attaquer directement aux membres de la Wyatt Family qui formaient l’audience de ce duel.

Plusieurs projectiles létaux avaient été envoyés sur eux, y compris sur le prophète. L’expression froide du titan terrien se transforma pour laisser place à la panique. Le plus rapidement possible, un nouveau Black Out prit place. Il était impossible de savoir ce qui se passait dans le noir absolu qui recouvrait l’intégralité de la scène, mais les bruits et les hurlements qui persistaient dessinaient une scène morbide. Quand la lumière revint, il était clair qu’il y avait eu des victimes dans les rangs. Des hommes, des femmes mais aussi des enfants. Le nouveau visage de la peur n’eut le temps d’agir pour protéger ceux qui voulaient se séparer de la machine. Mais avant même qu’il ne puisse constater l’étendue des dégâts, le saiyan était de nouveau à la charge. Il commença avec un laser que le martyr se prit directement dans l’épaule gauche. La lumière dorée du vengeur qui l’accompagnait dans sa descente allait peut-être finir le combat. Mais malgré la douleur, Bray Wyatt était loin d’être un amateur. Il se baissa en premier lieu pour esquiver la droite. Le monstre se téléporta pour lui donner un coup de pied au visage, ce qui fut suffisant pour faire tomber le monstre à terre. Au sol, il se releva difficilement, la blessure la plus proche de son coeur de plus en plus douloureuse. Mais l’allié de Claire continua son assaut. Heureusement pour lui, la Wyatt Family était là. Un premier apôtre utilisa une vague déferlante pour détruire le fil laser. Alors que le saiyan tentait une seconde fois de foncer vers lui, l’homme aux mille visages fit une roulade maladroite en avant pour éviter de se manger le coup de grâce. Un second membre du clan se mit devant son guide et envoya un kikoha surprenamment grand pour contrer le Kienzan. La cible était de nouveau sur le plancher des vaches et les moutons revanchards étaient prêts à lui bondir dessus, il se préparaient tous à combattre.

“Mes frères !”

Ils cessèrent toute action à l’appel du berger, mais gardèrent quand même le contact visuel avec l’intrus pour ne pas se faire surprendre par une attaque surprise.

“Je n’ai pas besoin de vous pour cette guerre. Sauvez nos frères et soeurs blessés au lieu de vous sacrifier en vain.”

Black Out ! Une dizaine de secondes passèrent dans le noir le plus total. Quelques rares lucioles se baladaient dans cette sombre mer, éclairant à peine les deux combattants dès qu’elles s’approchaient d’eux. Puis la lumière revint. Il ne restait sur la scène que Bray Wyatt, Motta et les corps fraîchement abattus par le général. Une bonne distance séparait les deux ennemis. Bray Wyatt regarda autour de lui pour constater les fidèles qu’il avait perdu dans cette bataille. Des gens braves avec un avenir resplendissant devant eux, fauchés par la machine. Au début de cette rencontre, le prophète était intrigué par le saiyan. Un spécimen intéressant et la possibilité de retourner cette force des élites contre eux : alléchant, comme perspective. Mais maintenant, toute cette curiosité était devenue une haine viscérale. Peu de choses pouvait faire craquer l’ange dans la poussière et Motta était parvenu à commettre l’impensable.

“J’espère que tu réalises ce que tu viens de faire. Tu n’es pas digne d’elle, tu vas à l’encontre même de ses idéaux. Mais que pouvais-je attendre de la part d’une personne endoctrinée par la machine ? Tout est gloire tant que ça n’a pas de conséquences immédiates envers elle. Seul le diable pourra te juger pour tes crimes… et j’en serais l'exécuteur !”

Sur le champ de bataille sanglant, l’accusateur se mit à courir vers son adversaire avant de se jeter sur lui avec la puissance d’un boulet tout juste tiré d’un canon. Une fois lui et son adversaire à terre (si le coup fut réussi) Bray Wyatt attrapa de la main gauche la tête de son adversaire pour la relever suffisamment afin qu’il puisse infliger de puissants coups de coude au niveau de ses tempes. Un, deux, trois, quatre… Il lâcha prise et se releva avant de tourner autour de sa victime, tel une buse au-dessus d’une carcasse. Il s’arrêta d’un coup et attrapa le bras de son adversaire, puis le tira d’un coup sec vers lui pour le mettre en position d’Uranage et le faire le plus de dégâts possible. C’était risqué de faire ceci, il en avait déjà payé les frais la dernière fois, mais il voulait voir Motta souffrir pour ce qu’il avait fait. Un soulèvement dans les airs, suivi d’un atterrissage forcé sur la tête. Après cette manœuvre, il se retourna et fit quelques pas sans accorder un seul regard à son adversaire.

Sa main s’approcha lentement du pommeau de la gigantesque épée plantée dans le sol, avant de la retirer d’un coup sec. Maintenant en possession de l’imposante arme, il se rapprocha lentement de son ennemi. Et une fois à bonne distance, il tenta de trancher l’épaule du guerrier saiyan avec l’épée de son âme-soeur. La mort n’était pas la solution aux yeux du fanatique, certes, mais la douleur émotionnelle comme physique était un langage qu’il maîtrisait amplement. Maintenant, il était convaincu qu’il allait briser sa promesse : Motta allait rejoindre Claire... dans l’au-delà.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMar 2 Avr 2019 - 23:58
Pour Motta, son adversaire était devenu tout ce qu'il détestait. Il n'avait qu'un désir, c'était d'écrire sur lui avec ses poings les mots qu'il ne pouvait trouver pour décrire sa tristesse. Pourtant, il ne le connaissait même pas, il n'avait jamais entendu parlé de lui avant ce jour, il n'était même pas venu jusqu'à lui pour l'arrêter dans sa quête personnelle et n'aurait peut-être même pas prit la peine d'aller à sa rencontre après son petit message télévisé. Le berger ricanant avec les yeux pétillants en pensant à son idéal aurait pu être qu'un simple combattant, qu'un de plus sur le chemin inondé d'affrontements d'un sayen. Cet homme était pourtant devenu le visage de ce que le guerrier à l'armure verte avait envie de détruire. Il était ce qui avait causé la mort de sa très chère Claire, ce qui l'avait séparé du baiser de sa belle, ce qui avait éloigné les cœurs de deux amants. Il était la cause désignée de son malheur, la raison qui l'avait détourné de son but premier en allant sur Terre. Il était devenu l'homme à abattre aux yeux du général, bien plus que ses ennemis historiques de l'Alliance Maléfique, ceux-là étant complètement sortis de son esprit après qu'il ait apprit la terrible nouvelle. Plus qu'une seule chose l'importait désormais, déchaîner sa rage contre celui qui avait retiré de ce monde la chose la plus importante de sa vie, et rien ne saurait l'arrêter tant que le champion de catch se tenait toujours sur ses deux jambes.

Bien qu'il était sous la forme de super sayen depuis le début du combat, Motta avait du mal à faire payer à ce terrien le terrible affront qu'il lui avait causé. Comme si ce type n'était pas humain, comme s'il avait quelque chose en plus que les autres. Le mari de la Claymore n'était pas différent de d'habitude mis à part sa colère, mais justement, celle-ci était supposée décuplée sa force, le rendre presque invincible. Et voilà qu'il butait contre un inconnu perdu dans un délire que lui seul semblait pouvoir comprendre. Comment se faisait-il qu'il ne mordait pas déjà la poussière ? Ce n'était pourtant pas l'envie qui manquait au guerrier de l'espace, lui qui avait tant de raisons de venir lui régler son compte. Ceci étant, cette résistance que lui montrait son opposant n’effrita même pas un peu la détermination du général des armées sayenne. Au contraire ça le poussait encore plus à lui montrer jusqu'où il pouvait aller.

Gêné par les intervenions imprévisibles des acolytes de l'illuminé, Motta avait décidé de faire tomber bon nombre de ces empêcheurs de tourner en rond. A coups de Kienzans, il avait balayé toute la zone sans compter, simplement en essayant de faire le plus de dégâts dans le camp ennemi, afin qu'il y ait moins de personnes susceptible d'interférer dans ce duel avec le grand barbu. Une action qui avait été loin d'être appréciée par le chef de la Wyatt Family. Ce dernier avait d'abord été gagné par la peur avant que la colère s’empare aussi de lui, touchant son cerveau et ses sentiments les plus forts. L'enchaînement qui avait suivit avait été spécialement concocté pour Bray, celui-ci fut touché par le Dodompa et on pouvait le sentir déséquilibré, déconcentré par la perte de ses alliés. Toutefois il réussit à se sortir de ce mauvais pas, aidé aussi par ceux qui étaient encore debout pour lui venir en aide. Une autre pause s'installa alors que les membres de la Wyatt Family restants étaient prêt à s'ajouter au combat. Le sayen, lui, restait sur ses gardes alors que l'homme au chapeau somma les siens de ne plus intervenir. Les sourcils froncés, le mari de Claire commenta ce choix qu'il trouva judicieux.

"Tu as enfin compris. C'est ce qu'il y a de mieux à faire."

Puis... Le Blackout ! Encore ! Motta, sur ses gardes, s'éleva dans le ciel par la voie des airs pour ne pas être prit dans un énième coup fourré de son adversaire. Contre toute attente, lorsque la lumière revint, il ne restait plus que le bourreau de la Claymore et le vengeur. Le premier nommé commença par un discours qui dépeignait toute sa colère. Maintenant, il avait de vraies raison de se battre. Maintenant, il avait des raisons de vouloir le tuer. Maintenant, il ressentait la même colère que celui qui lui faisait face. Motta l'écouta tout en redescendant lentement jusqu'au sol, ses bottes s'enfonçant légèrement dans la boue toujours aussi collante.

"Je te l'ai dis : je ne suis pas un héros. Je suis simplement le protecteur de mon peuple... Et de celle que j'aime. Mais ma deuxième vocation, la plus importante, m'a été retiré sans prévenir..."

Il n'avait pas le temps de s'étaler dans un grand discours, l'imposant combattant terrien était maintenant animé de la même rage que la sienne et n'avait plus que l'envie de la laisser l'envahir. Bray se jeta sur lui tel un boulet de canon, son opposant fit quelques pas sur le côté pour le laisser passer et brasser du vent. Il ne resta cependant pas passif et tenta un coup de poing. C'était à ce moment là que le prophète l’attrapa, le faisant grimacer, mais puisqu'il n'était pas décidé à subir il lui rendit les coups que le barbu lui donnait. Tout deux subissaient donc le choc de leurs poings, dans une joute au corps à corps qui n'allait laisser personne indemne. Lorsque celle-ci se stoppa, le chef de la Wyatt Family tourna autour de lui, comme s'il préparait un sale coup. Et c'était le cas ! Son attaque fut de front ceci-dit, il fonça sur Motta, qui pour se protéger balança un Dodompa, en vain. La prise du colosse fut cette fois une réussite et il souleva le sayen pour le fracasser contre le sol. A cet instant on aurait presque pu se dire qu'il était heureux que la boue était à leurs pieds, celle-ci rendant la surface plus molle. Cependant ce n'était absolument rien face à la puissance du terrien, qui était arrivé à secouer grandement le gradé de l'armée sayenne. Ce dernier resta au sol sous la pluie après ce choc titanesque, son armure avait volé en éclats mais pas autant que son cœur lorsqu'il avait apprit la mort de Claire. C'était aussi ce qui le faisait tenir et se relever après chaque coups encaissé. Ce qui protégeait le haut de son corps était en morceaux et il devait bien avoir quelques côtes cassés après cette frappe exceptionnelle. Il sentait aussi que son épaule avait bien ramassé, celle-ci ayant un peu amorti sa chute. Sonné, il était resté au sol pendant plusieurs secondes avant de reprendre ses esprits et se remettre debout... C'était à cet instant qu'il vit le barbu se ruer sur lui pour l'entailler... Avec l'arme de Claire !

"Comment oses-tu toucher à son épée ?"

Il grimaça, cette fois pour la grosse entaille que venait de lui dessiner Bray sur son corps. Le général venait de subir une importante plaie qui allait le piquer jusqu'à la fin du combat mais ce n'était pas cette dernière action qui allait entamer sa détermination et encore moins le terrasser. Son bras droit se leva sur le côté puis se déplaça un peu en revenant devant lui après avoir fait presque le tour, son indexe relever désignait les victimes que ses Kienzans avaient faites tout à l'heure.

"Tu vois toutes ces victimes... C'est de ta faute. C'est toi qui les a amenés dans ton sillage, les a guidés vers ce Destin tragique. Ils font peut-être de moi un meurtrier mais tu es à l'origine de leur malheur... Et du mien. Tu dois ressentir la même chose que moi maintenant, sans doute. Tu attends peut-être le jugement du Diable, mais tu devras avant tout passer par le mien."

Blessé, mais encore en forme, Motta se rua à son tour sur le terrien, il le frappa d'un coup de poing au visage avant de l’attraper par le cou avec son avant-bras, utilisant le poids de son corps pour l'écraser au sol, tel... Un catcheur. Le guerrier chevronné connaissait lui aussi quelques prises. Alors qu'ils étaient tout les deux par terre, il tenta de le maintenir au sol tandis qu'il se relevait, il se lança alors dans le ciel en lâchant un Dodompa au barbu, qui serait peut-être encore dans la boue, et son ki explosa pour passer en super sayen de niveau deux. Alors qu'il prenait de la hauteur, le général balança l'une de ses attaques les plus dévastatrices : le Final Flash ! Cette dernière, lancée depuis sa position, s’abattrait vers le sol où sa cible devait se retrouver vulnérable. Après l'importante explosion qui avait dû avoir lieu, l'ancien colonel se reposa au sol, pensant encore son adversaire en vie.


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockVen 5 Avr 2019 - 17:03

Shepherd of Fire

“Protecteur de son peuple et de sa bien-aimée”... Un portfolio qui aurait doucement amusé le mangeur de mondes si la situation n’était pas aussi affreuse pour ce dernier.  En vérité, il était plus un destructeur qu’autre chose et l’horrible spectacle qu’il venait de lui offrir le montrait bien. Pas une trace de remords pour ses actions, rien d’autre qu’une rage vertueuse qui allait même contre les principes que Claire défendait de son vivant. Il n’était pas un héros, ceci était certain, mais il n’en restait pas moins endoctriné par la machine. La seule chose que voulait l’accusateur à présent était de faire payer l’intrus de la meilleure façon qu’il connaissait : par la force et la violence ! Et utiliser l’épée de la Claymore contre lui, il savait parfaitement que cela aller causer une plus grande plaie, bien plus dévastatrice qu’aucune de ses attaques ne pourrait causer : celle de la douleur sentimentale. Il avait coupé court à la vie d’un bon nombre de ses frères et soeurs : il était temps de lui faire comprendre à quoi il avait affaire maintenant.

La réaction du saiyan fut immédiate après l’attaque du prophète. Non seulement sa dernière attaque lui avait laissé une blessure qui allait l’handicaper pour le reste du combat, mais son expression et la colère dans sa voix étaient la réaction que le berger espérait tant obtenir de sa part. Ce doux mélange amer de frustration de son adversaire l’aurait normalement fait sourire. Mais il avait fait l’erreur de tuer des membres de sa famille, et seul l’enfer pourra l’attendre après ce combat à la mort. L’expression de l’ange dans la poussière était froide. Il fit de son mieux de reprendre le contrôle de ses émotions, mais un ouragan de tristesse sur un océan agité par la haine rendait la tâche particulièrement compliquée.

“Elle se servait de cette arme pour défendre les innocents et faire face aux monstres de ce monde. Je ne fais qu’honorer son héritage.”


Une énième provocation, ou des mots plus sincères venant de l’accusateur ? La vérité était qu’il s’agissait un mélange des deux. Il avait un certain respect pour l’envoyée des dieux, au contraire de rouage de la machine qu’il avait face à lui pour lequel il sentait un profond dégoût. Et le fait que le béhémoth saiyan lui mettait sur le dos la mort de ses apôtres n’avait fait que renforcer ce sentiment. Selon le général, c'était de sa faute s’il les avaient guidés vers une mort prématurée. Il tentait de s’acquitter de la responsabilité du sang versé dans la boue. Seul le diable pourra les juger, à présent. Et ce sera celui qui mettra fin à cette danse macabre qui en sera épargné.

Avant qu’il ne puisse dire un mot, le général fonça vers Bray. Suite à l’impact du poing dans son visage, l’homme aux mille visage lâcha l’épée qui tomba dans la boue. Motta enchaîna cette offensive par un headlock à terre. Le colosse fit de son mieux pour s’échapper de la prise alors que son souffle était coupé. Il fut relâché à un moment mais pas sans conséquence : un laser de ki qui traversa la côte gauche du séducteur. Il poussa un cri de douleur avant de se retourner pour réaliser que le général était loin d’avoir fini, ou même de commencer. Son énergie éclata d’un seul coup. Son aura était entourée d’éclairs. Le chef de la famille Wyatt comprit exactement ce qu’il se passait. Depuis le début, son adversaire n’allait pas à fond, alors que lui donnait tout ce qu’il avait. Le nouveau visage de la peur était contre le sol en train de respirer lourdement alors que son ennemi chargeait une attaque qui pourrait bien mettre un terme à la vie du mangeur de mondes. Sous le coup de l’adrénaline, son corps se tendit et il prit la pose de l’Araignée : une sensation de peur incompréhensible chez son ennemi lui permit d’éviter ainsi une mort peu glorieuse. Aussitôt le danger disparu, il se laissa tomber à terre, visiblement épuisé par le combat et affaibli par la perte de son sang qui commençait à se mélanger à la terre. Il se redressa difficilement, tel un mort-vivant qui venait de sortir de sa tombe, seulement animé par une soif de vengeance pour ses proches fauchés quelques instants plus tôt.

Black Out ! Encore une fois, l’obscurité avait violemment coupé la vision du saiyan. Et aussitôt fut-il sorti de sa cécité que Bray Wyatt était déjà face à face avec le meurtrier. Il lui donna un coup de boule d’une rare brutalité avant de le saisir au niveau de la gorge avec ses deux mains pour tenter de l’étrangler. Dès qu’il sentit qu’il perdait le contrôle de la situation, il le lâcha et fit quelques pas en arrière pour prendre de l’élan et  donner un coup de corde à linge. En espérant avoir réussi sa manœuvre et de l’avoir sonné par l’attaque, il se mit en position pour l’Uranage une troisième fois. Il le souleva avec le peu de force qu’il lui restait avant l’envoyer s’écraser par terre, mais cette fois, le prophète tomba à genou avec sa victime. Pendant une poignée de secondes, il resta dans cette position, tremblant et haletant. Il devait en finir maintenant, et il savait exactement comment il allait s’y prendre.

Il se releva et attrapa l’épée de Claire désormais maculée par la boue et le sang et l’enfonça devant Motta. Il tenta de son mieux pour le mettre en position pour un Sister Abigail’s Kiss, puis il embrassa le front du général avant de lui murmurer ces quelques mots :

“Je crains que Claire ne soit en Enfer, à l’heure qu’il est. Pense à elle lorsque les flammes du Diable te dévoreront pour l'éternité.”

Aussitôt dit, l’Homme aux mille visage fit la prise mais avec une légère différence : là où il visait la tête de son adversaire au sol, il visa cette fois-ci autre chose : la lame de la Claymore.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 36617
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockLun 15 Avr 2019 - 23:57
Les propos du général à l'intention du chef de la Wyatt Family avaient été acerbes, lui remettant les morts de ses adorateurs sur le dos. Lorsqu'il avait prononcé ces mots, le guerrier sayen savait très bien qui avait mit fin aux jours de ces personnes et ses paroles n'étaient là que pour asséner un coup psychologique au dévoreur de monde, qui devait déjà être sous le choc après ce qu'il venait de se passer. Ce n'était pas trop le genre de Motta de vouloir jouer avec les mots, lui qui avait l'habitude de les ignorer lorsqu'il en recevait, les laissant passer comme s'ils glissaient sur lui avant de s'envoler. Il préférait toujours se concentrer sur le combat qu'il menait plutôt que de rentrer dans une joute verbale qu'il trouvait inutile. Cependant, aujourd'hui il avait envie de faire souffrir celui qu'il tenait responsable de la mort de Claire, et ça, ce n'était pas une responsabilité dont il pouvait se défiler. Lui rappeler ce qu'il avait fait n'était pas suffisant, le rouer de coups n'était pas assez, alors pour lui faire perdre son sourire narquois il fallait aussi jouer de provocations. Quelque part, le guerrier à l'armure verte avait raison : sans sa présence et ses idéaux douteux, ceux qui l'avait suivit et étaient sous sa responsabilité seraient encore là, donc il n'était pas étranger à leur mort. Le gradé avait simplement été celui qui avait tiré, et touché à coups de Kienzans, ceux qui sans leur confiance aveugle envers le prophète n'auraient pas connu ce Destin tragique. Au fond de lui Bray devait le savoir et c'était pour cela qu'il avait perdu son sourire. Le guerrier de l'espace n'avait au départ pas eut l'intention de les tuer en venant ici mais il était persuadé que celui qu'il affrontait était la raison de son malheur, et tout comme ses sbires qui l’entravait il devait payer. Il ne voulait pas qu'il oublie pourquoi ils se battaient et cet incident devait marquer sa mémoire. S'il avait affronté Claire c'était aussi que ses objectifs étaient loin de faire de lui un ange et son absence de culpabilité concernant ce qu'il avait fait à la Claymore avait de quoi le rendre furieux.

Les discours étaient cependant bien vains et faibles comparés à ce qu'il comptait faire subir au meurtrier. Le protecteur du peuple de Vegeta était parti dans un enchaînement dont il avait le secret, sans aucune intention de ménager son adversaire. Coups au corps à corps et rayons d'énergies étaient de sorti, mais le plus gros du spectacle arrivait ensuite. Le deuxième niveau du super sayen avait été débloqué afin de frapper encore plus fort avec sa prochaine offensive... Le Final Flash. Le faisceau de lumière était destiné à mettre fins aux jours du barbu, qui en avait assez fait pour aujourd'hui. A vrai dire, Motta ne savait pas s'il avait envie de l'envoyer rejoindre Claire, mais d'un autre côté s'il y parvenait elle pourrait être la meilleure chose pour lui pour qu'il se repentisse. Enfin, nous n'en étions pas encore là, et c'était peu de le dire. La technique du guerrier, qui était l'une de ses plus puissantes attaques, venait une nouvelle fois d'échouer, sans qu'il ne comprenne pourquoi. C'était comme tout à l'heure, une peur étrange s'était emparé de lui à la vue de la position de son adversaire... C'était donc ça qui produisait un tel effet ? Il n'avait jamais rien vu de tel auparavant.

"Quoi ? C'est pas possible... Encore ?"

Le rayon n'avait pas réduit en cendres le terrien, pire il n'avait même pas pu lui être lancé. Les bras en avant du sayen tremblaient, mais pas de colère, ni de peur, c'était plus de la frustration. Il ne savait pas ce que manigançait son opposant mais celui-ci avait du répondant et des techniques bien spécifiques pour pouvoir se protéger. Par deux fois il avait réussit à contrecarrer ses plans alors qu'il était sur le point de poser un coup fatal. Il n'était vraiment pas à sous-estimer. Mais ce n'était que partie remise, il allait finir par avoir raison de lui, il le devait.

En attendant d'imaginer un nouveau stratagème ce fut au tour de Bray d'attaquer, alors que le sayen redescendait doucement au sol, reprenant son souffle. Il n'avait toutefois pas envie de subir la contre-attaque du gaillard qui lui faisait face. Une fois encore le blackout survint mais toujours allumé du super sayen, Motta tenta d'utiliser cette lumière pour y voir plus clair, il s'attendait aussi à une attaque de front du colosse, et elle arriva, il esquiva d'un mouvement sur le côté en le sentant arriver, puis alors qu'il tenta de l’attraper pour l'étrangler, il l’attrapa lui aussi après avoir frappé dans ses bras pour les dévier. Cependant, le combattant adverse était tenace et il réussit à le soulever. Pas question de subir pour Motta, qui chargea une grande quantité d'énergie en lui, et les Griffes du Tigre firent à nouveau leur apparition dans sa main droite pour venir perforer à bout portant le prophète. Le sayen retomba au sol mais non pas avec la violence que Bray espérait. Sorti de cette affaire, l'ancien colonel avait continué de charger son énergie, ne voulant pas le laisser faire alors que l'affrontement se dirigeait vers un moment crucial. Une autre prise du meurtrier de Claire arriva en entourant le cou de Motta avec, le fou lui baisa le front avant de provoquer une nouvelle fois par des mots qui trahissaient son excès de confiance.

"C'est toi qui devrait être en enfer et c'est une anomalie que je compte bien régler !"

La prise suivante était beaucoup plus dure à éviter mais Motta décida de prendre un risque en le laissant commencer son geste, et les deux hommes se lancèrent vers la lame qui était prête à faire rouler sa tête sur le sol. Sachant que l'impact serait bien réelle, le disciple de Toma avait l'intention de minimiser les dégâts. Tout à l'heure il avait emmagasiné une grande charge d'énergie, pas seulement pour une tentative de Griffes du Tigre... Mais deux ! Son autre main avait chargé les trois traits d'énergies, qui à ce moment là explosèrent une seconde fois à bout portant de l'illuminé. Pas suffisant pour stopper l'élan, mais assez pour dévier la trajectoire initiale. Alors qu'il était sous l'emprise de l'autre guerrier, le général attrapa l'épée de la Claymore en plein vol... Et tenta de la planter dans le ventre de son agresseur alors qu'ils étaient toujours portés par le même élan. Il fut ensuite violemment percuté au sol, se traînant sur plusieurs mètres dans la boue avec peut-être Bray à ses côtés. Il était complètement sonné ayant subit tout de même la technique fatale du catcheur malgré le fait qu'il était parvenu à atténuer le coup.


Backfire [PV] Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Wyatt Family / Lariat / BlackOut
Techniques 3/combat : L'Araignée / Uranage
Techniques 1/combat : Sister Abigail's Kiss

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] ClockMer 17 Avr 2019 - 16:45

You Know My Name

La peur : une émotion puissante qui pouvait rendre complètement inoffensif le plus féroce des prédateurs. Une arme que Bray Wyatt avait réussi à maîtriser et à manipuler à son avantage. Il savait exactement comment faire réagir les gens grâce à cet instinct des plus naturels. Lorsque venait la question de combattre ou fuir, ses victimes ne faisait qu’y répondre selon l’humeur du prophète. Mais en ce jour, il affrontait l’une des rares personnes capables de garder leur volonté de se battre face à l’Araignée. Il avait réussi à le faire douter de lui quelques secondes, suffisamment de temps pour arrêter son attaque qui aurait été létale pour le terrien. Mais il restait toujours là, prêt à se battre malgré la fatigue. Dans ce cas là, il devait certainement être animé par sa haine réciproque de l’Homme aux mille visage. Là où le berger ne souhaitait pas répandre la mort pour combattre la machine, il allait rompre ce pacte exclusivement pour le général des saiyans.

Mais bien sûr, ce dernier ne se laissa pas faire. Il arrivait à voir les coups du berger venir et même quand il avait enfin réussi à mettre sa main dessus pour faire un dernier Uranage, Motta avait utilisé ses Griffes du loup pour punir une seconde fois son adversaire. Les lasers perforèrent sa peau et ses organes. Le béhémoth était blessé gravement, sa mort était quasi-certaine si personne ne venait le guérir. Et malheureusement pour lui, ses frères et ses sœurs n’étaient plus là pour s’occuper de lui après le combat. Son temps était maintenant compté, une réalité que le mastodonte barbu avait compris alors qu’il se retrouvait à genoux après son attaque. Sa vie allait finir ainsi, assassiné par un pion de la machine. Si c’était ainsi, il ne sera pas le seul à partir dans les flammes de l’enfer. Dans un dernier effort, il essaya de transformer sa prise la plus puissante, qui était sensée juste sonner l’adversaire, en une sanglante technique avec l’utilisation de l’épée de Claire. Après lui avoir donné le doux baiser de Sœur Abigail, il était prêt à l’envoyer directement à sa mort, donnant toutes ses forces pour que l’impact contre le tranchant de l’épée soit le plus mortel possible. Le général eut par contre eu l’idée d’utiliser pour la dernière fois les griffes du tigre pour faire dévier la trajectoire prévue de la prise vers le côté, puis il prit l’épée d’une vitesse inhumaine pour transpercer l’accusateur avant que son crâne ne frappe contre le sol, l’envoyant directement dans les vapes.

L’épée passa par le dos pour ressortir par devant. Bray Wyatt était maintenant certain de mourir ici. Que ce soit en retirant l’arme par lui-même ou par la perte de son sang par les nombreux trous dans sa peau. Mais pour le moment, il était encore dans le monde des vivants. Il était souffrant et épuisé. Il tourna sa tête vers son adversaire sonné. Ce meurtrier de la pire espèce n’allait pas s’en sortir à si bon compte. Il se releva lentement avec énormément de difficultés, avoir une épée transperçant le corps n’aidant pas la chose. A présent debout, respirant fortement, il utilisa ses dernières forces pour soulever le corps de Motta . Il l’attrapa d’abord par les cheveux avant de mettre ses deux mains au-dessus de ses aisselles. Et d’un seul coup, il le prit alors dans ses bras brutalement et, dans une dernière tentative de ne pas partir seul dans l’au-delà, il utilisa ses dernières forces pour que la lame pénètre à son tour le général.

Que cette dernière tentative soit une réussite ou une défaite, il tomba vers l’avant, contre Motta ou contre le sol. Il venait d’utiliser toutes ses ressources : sa respiration, qui devenait de plus en plus lente, était le dernier signe de vie dont témoigna son corps avant que ses yeux ne se ferment. Le mangeur de mondes allait bientôt rejoindre ses protégés lâchement assassinés par un justicier enragé.
Contenu sponsorisé

Backfire [PV] Empty
MessageSujet: Re: Backfire [PV]   Backfire [PV] Clock
 
Backfire [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-