Partagez
 

 ... Sont celles qui brûlent en premier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ze Spy
Ze Spy
Terrien
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/05/2017
Nombre de messages : 43
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Montre d'invisibilité / Kit de déguisement / Grenade Hallucinogène / Flash Grenade
Techniques 3/combat : Dead Ringer / Pistolet tranquillisant
Techniques 1/combat : Backstab

... Sont celles qui brûlent en premier Empty
MessageSujet: ... Sont celles qui brûlent en premier   ... Sont celles qui brûlent en premier ClockVen 8 Fév 2019 - 21:21

Les ruines d’une cité dont le nom a été perdu dans les âges, probablement ravagé par les guerres ou encore par un monstre comme parmi tant d’autres dans cet univers. L’endroit était complètement désert de vies humaines, personne n’était venu reconstruire ce qui était à l’époque le lieu de vie de plusieurs familles. La nature avait commencé à reprendre ses droits progressivement, chaque mur à moitié démoli était maintenant recouvert de verdure grimpante, les anciens trottoirs craquelés laissaient place à des fleurs de diverses quantités, plus belles les unes que les autres. Et enfin, des rats et des pigeons se baladaient parmi les blocs de ciments et de bétons qui se retrouvaient maintenant à même le sol. Cet endroit pouvait être aussi bien les vestiges de la chute inévitable de l’homme face à la nature qu’un spectacle merveilleux et mystérieux ensorcelant. Seul le bruit de la douce brise balayant la zone se manifestait dans ce décor à la fois de fin et de renouveau.

Enfin, jusqu’à ce silence harmonieux bercé par le vent soit interrompu par des bruits de pas dans la zone perdue dans les sables du temps et de la mère Terre. C’était un homme, portant une balaclava et en costard-cravate rouge familier, qui s’avança dans les débris et la crasse dont il n’était pas spécialement amateur. Les animaux prenaient la fuite à son approche qui ruinait à l’harmonie du lieu détruit. Il se murmurait une petite musique concernant un homme de goût et de fortune dont le nom vous est certainement évident à lui-même. Il tira un coup sur sa cigarette avant de la jeter parmi les décombres et d’en sortir une nouvelle de son porte-cigarette. En ces lieux, personne n’allait souffrir de son tabagisme, en dehors de quelques plantes qui aurait certainement voulu prendre la fuite. Un tel lieu était idéal pour une petite discussion indiscrète sur la progression du plan de son employeur sans que personne vienne le déranger, non ?

Son porte-cigarette avait un écran intégré, normalement utilisé pour choisir ses déguisements au moment opportun afin de trouver et manipuler tout ce qui avait le malheur d’être sa cible ou toute personne tierce à l’objectif, mais il pouvait aussi s’en servir pour contacter des gens qui lui étaient associés. Il posa son fantastique derrière sur un banc qui avait miraculeusement survécu au désastre qui avait ravagé cette ville. Sur les trois boutons, il appuya plusieurs fois sur le même. L’écran fit défiler de nombreux contacts et de personnes, dont il pouvait prendre l’apparence et la voix pour jouer comme un pion quiconque passait sur son chemin. Les gens continuaient à défiler : Kefka Palazzo, Fugma, Queen Nemor, Mercury, l’Engineer, et bien d’autres. Jusqu’à que son écran se fixe sur un point d’interrogation vert : le voici, le numéro qu’il recherchait tant. Il cliqua sur un deuxième bouton pour lancer l’appel. Plus que quelques minutes à attendre. Ze Spy regarda de façon nonchalante le paysage. Les résultats de la guerre, du manque de finesse des participants de cette bataille était affligeante. La destruction ne lui était pas étrangère, il avait poussé bien nombre de charges explosives pour détruire des lieux stratégiques et inversement. Mais ici, la désolation était totale. Quel fut le but de la personne à l’origine de ceci ? Dur à dire, mais le mercenaire pouvait imaginer qu'il n’y en avait pas. Peut-être que ceci sera le nouveau paysage de la Terre suite à la guerre entre les Black Feathers et des Saiyans qu’il avait démarré pour le bien fait du profit. Peu de temps pour les remords de toute manière : il est un professionnel, pas un philosophe qui pleure sur la nature destructrice humaine.


“Les plumes noires d’un vautour…”

“... sont celles qui brûlent en premier.”


Le contact avait enfin daigné de répondre à l’appel du gentilhomme. Ze Spy croisa les jambes avant de s’installer plus confortablement sur le banc en levant son porte-cigarette à multiple facettes comme un portable en facecam.


“Alors, j’ai bien vu que vous avez réussi à mettre les Black Feathers dans un pétrin dont ils auront du mal à se sortir.”

“Bien évidemment, rien de plus simple. S'infiltrer à l’intérieur du palais et les convaincre que j’étais leur chef n’aurait pas pu être plus facile. Maintenant, ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’ils soient détrônés.”


Sa voix ne pouvait pas être plus remplie de confiance et d’amour pour lui-même. Il ne pouvait pas être davantage fier de la réussite de la première partie du plan. Néanmoins, son expression détendue se changea en un visage plus neutre avant de reprendre un position assise plus sérieuse.


“Néanmoins, il y a eu une variable que nous n’avons pas prévu. Autant l’attaque a fait du bruit, autant je n’ai pas pu mettre en place la seconde partie du plan à cause d’un certain Turion. L’alliance ne pourra pas se faire aussi aisément.”


Une pause s’installa à ce moment-là précis. Un coup de vent vint envoyer un journal dans la face de l’élégant assassin. Il n’eut aucune réaction si ce n’est de le retirer avec dégoût.


“Je vois. Mais si Turion était déjà sur les lieux de la scène, c’est un bon présage. Meilleur que j’aurais pu l’espérer. Dans ce cas, j’ai un nouveau plan à t’assigner.”

“Avant que nous parlons d’un nouveau contrat, j’attends mon dû.”


Aussitôt, une caisse gigantesque s'écrasa pile devant lui. À l’impact, la boîte s’ouvrit pour faire place à la récompense tant méritée. Des écouteurs ! L’une des choses les plus coûteuses des terres du Teufort. Notre fringant meurtrier se leva tout en laissant le kit de déguisement sur le banc pour prendre l’objet tant convoité avant de le porter fièrement.

“Magnificient !”

Il retourna s’asseoir et reprit en main le gadget principal de son arsenal pour reprendre la discussion.

“Monsieur, nous pouvons procéder à la suite de votre plan ! Bien sûr, si le prix en vaut la chandelle.”

“Soit, voici le plan…”
Ze Spy
Ze Spy
Terrien
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/05/2017
Nombre de messages : 43
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Montre d'invisibilité / Kit de déguisement / Grenade Hallucinogène / Flash Grenade
Techniques 3/combat : Dead Ringer / Pistolet tranquillisant
Techniques 1/combat : Backstab

... Sont celles qui brûlent en premier Empty
MessageSujet: Re: ... Sont celles qui brûlent en premier   ... Sont celles qui brûlent en premier ClockSam 16 Fév 2019 - 21:19
“... Il est bientôt l’heure d’en finir avec notre cible.”



Un sourire sinistre commença à se former sur le visage du Spy. Maintenant, les choses sérieuses allaient enfin commencer. Son expertise était l'infiltration, bien évidemment, mais c’était loin d’être le seul. Il était un assassin après tout, juste avec la subtilité en plus comparé à ses frères d’armes de la Team Fortress. Et c’est sans plaisir caché qui abattait ses victimes, tout en gardant un élan de classe la majorité du temps. Maintenant, il allait pouvoir montrer toute ses capacités. Le meilleur que Teufort a à offrir.

“J’imagine que vous vouliez que je profite du chaos général pour l’embrocher ?”

“N’est-ce pas là ta spécialité ? Je t’ai juste envoyé mettre en place le terrain de jeu idéal pour tes compétences. Les saiyans compte attaquer le Terre et Turion vient de se faire davantage d’alliés, il n’y aura pas de meilleur moment pour frapper !”


Jusqu’à présent, le plan était simple. Provoquer la colère du peuple mais aussi renforcer la puissance d’une alliance dans la même occasion. Seul soucis étant que la seconde phase de plan n’a pas pu se produire suite à l’intervention d’un élément gêneur que le merveilleux spadassin n’avait point prévu ou eu l’opportunité de s’en débarrasser. Il se releva du banc élégamment avant de mettre la main gauche dans sa poche alors que celle de droite continuait à tenir le porte-cigarette.


“Autant que vous êtes flatteur sur mon expertise, j’espère que vous réalisez que vous allez devoir y mettre le prix si vous voulez que j’intervienne sur le champ de bataille. Et cette fois, je ne vais pas vous laisser le temps de me faire la proposition, je vais vous dire directement ce que j’attends de vous : je veux le Nô Merci ensorcelé !”


“Co...comment connaissez-vous l’existence de cet artefact ?”

“Vous m’avez pris pour un amateur ? Je suis non seulement un assassin expert, je suis un collectionneur aguerri et je connais personnellement Merasmus. Vous voulez que je m’occupe d’un mégalodon ? Donnez moi une perle vraiment rare cette fois.”


Un silence s’installa mais le sourire de l’expert en échange de cosmétiques ne faisait que s'agrandir sur ces lèvres. Le Nö Merci est déjà un masque très convoités par les gens de sa filière mais celui qu’il parlait était particulier vu qu’il n’y avait qu’un seul. Merasmus le magicien l’avait ensorcelé par erreur durant une bataille contre les Mercenaires de RED et BLU. Cet objet n’a littéralement pas de valeur, du moins, jusqu’à présent : la vie d’une personne importante dans l’univers.


“Vous réalisez qui va me falloir un moment avant que je l’ai en ma possession ?”

“Une raison de plus pour vous de vous dépêcher. Sinon, ça serait dommage que tout votre plan qui se repose tendrement sur mes épaules s’écroule si soudainement.”

“Soit, il semblerait que notre coopération entre nous soit terminée alors. Je suis certain qu’il mourra dans la confrontation entre les Black Feathers et les Saiyans, même sans ton aide.”

Have it your way.


Aussitôt que la conversation venait de se finir, Ze Spy se rendit invisible. La scène était maintenant déserte et la nature commença à reprendre ses droits sur le lieu. Les oiseaux chantent pour le moment, avant que la furie entre deux armées commencent à se déchaîner sur cette planète. Mais pour notre fantastique spadassin français, c'était le début d'une toute autre aventure. Pourra-t-il fuir la conséquence de ses actions dans ce monde si étrange ?
 
... Sont celles qui brûlent en premier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-