Partagez
 

 Mais où est Charlie ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1227
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1460

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Mais où est Charlie ?! Empty
MessageSujet: Mais où est Charlie ?!   Mais où est Charlie ?! ClockMer 13 Fév 2019 - 23:27
Il y a quelques années, nous avons tous, ou du moins la plupart d'entre nous, été choqués et attristés d'apprendre la mort de plusieurs journalistes et dessinateurs du journal satirique Charlie Hebdo qui, après avoir dessiné quelques caricatures de Mahomet malgré les menaces de mort qui pesaient sur eux, se sont fait massacrer par des terroristes islamistes.

Suite à cet attentat affreux et déplorable qui, en plus d'être dramatique par le simple fait de causer la mort et la souffrance de nombreux innocents, était une véritable atteinte à la liberté d'expression, beaucoup de gens, en France, se sont rassemblés sous une même identité, sous un même symbole, et se sont alors, pour la plupart d'entre eux, adonnés à ce qui est selon moi l'une des plus grandes hypocrisies de ces dernières années en France, en affirmant haut et fort "Je suis Charlie". Ce qui a donné lieu à une grande manifestation pacifiste dans laquelle les politiciens se sont empressés de se donner en spectacle, profitant de cette tragédie et la tournant en leur faveur pour essayer de s'emparer des électeurs. Mais là n'est pas le débat.

"Je suis Charlie", qu'est-ce que ça voulait dire, au juste ? Je ne peux prétendre en donner la définition exacte, mais je vais simplement donner mon avis sur cette expression. Pour moi, "être Charlie", ça voulait dire tout d'abord s'opposer à ce genre d'actes terroristes et ultra-violents qui s'attaquent à la liberté d'expression. Cela voulait donc également dire être libre de pouvoir s'exprimer, de pouvoir caricaturer, de pouvoir rire de tout, sans craindre pour sa vie, pour son poste, pour son image ou pour son avenir. Car c'était cela, Charlie Hebdo. Et en 2015, après les attentats, quasiment tout le monde en France était "Charlie", ou plutôt se disait être "Charlie". Et donc, à mon sens, une majorité de la population française était favorable à la liberté d'expression, le fait de pouvoir caricaturer Mahomet au même titre que Jésus ou autre, et donc le fait de pouvoir rire de tout.


Qu'en est-il, en 2019 ? Et même depuis 2018 ou 2017, en fait. Que reste t-il de Charlie ?
Plus rien.
Charlie est mort, définitivement. Il est mort en même temps que la liberté d'expression en France, et à vrai dire, il n'a pas vécu très longtemps. "Je suis Charlie" n'était en réalité qu'une immense hypocrisie, une farce qui n'a duré que quelques semaines en réponse à la violence des islamistes extrémistes. Mais, au fond, personne n'était réellement Charlie.

Aujourd'hui, de quoi peut-on encore rire ? De rien, en fait.

On perd son emploi si l'on a le malheur de faire une blague sur les femmes car l'on se fait immédiatement taxer de misogyne.
On tente une blague sur les noirs et on se fait traiter de raciste.
On veut faire une blague sur les gays, et l'on devient homophobe aux yeux des autres.

La liberté d'expression et l'humour ont été massacrés en France, en faveur du politiquement correct et de la bonne conscience hypocrite.

Soyons clair. Je ne suis ni raciste, ni homophobe, ni misogyne, et de mon point de vue les êtres humains devraient tous être égaux quels que soient leurs origines, leurs sexes, leurs orientations sexuelles, leurs idées, leurs croyances religieuses. Je me contre-fiche de ce qu'ils pensent et de ce qu'ils font tant que cela ne me nuit pas directement, voilà pourquoi je suis en faveur du progrès social.

Mais, par pitié, société soi-disant bien-pensante et progressiste... laisse-nous le droit de faire des blagues ! Laisse-nous le droit de rire ! Oui, l'on peut rire des handicapés, l'on peut rire des homosexuels, des noirs, des blancs, des arabes, des femmes, des hommes, des pédophiles et des juifs ! Bien sûr que le génocide juif est horrible, évidemment que le viol est une aberration tout comme le fait de battre son partenaire. On le sait tous. Mais est-ce pour autant une raison pour nous empêcher de le tourner en dérision ?

Bien sûr que n'importe quelle blague peut offenser autrui, que l'on ne peut pas rire de tout avec n'importe qui, car nous ne sommes pas tous réceptifs à l'humour de la même manière. Et il est également évident que derrière l'humour, on peut parfois cacher ce que l'on pense réellement, et que certaines personnes mal intentionnées peuvent blesser volontairement les autres sous couvert de l'humour.
Doit-on pour autant se priver de la liberté d'expression ? Ne plus rire de rien ? Étiqueter quelqu'un d'homophobe ou de raciste juste parce qu'il a osé une blague ?

Je vous le demande et vous invite à débattre là-dessus pour recueillir vos opinions. Aujourd'hui, en France, en 2019... Où est passée la liberté d'expression, la liberté de pouvoir rire de tout et de n'importe quoi ? Où est passé ce foutu Charlie ?!


[PS : Ceci est mon 1000éme message. Mais c'est une coïncidence. x) ]
MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 429
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

Mais où est Charlie ?! Empty
MessageSujet: Re: Mais où est Charlie ?!   Mais où est Charlie ?! ClockJeu 14 Fév 2019 - 0:01
Pratiquement tous les gros médias sont contrôlés par une vingtaine de milliardaire. Il reste que le canard enchaîné. J'crois.

Personnellement je pense que ce qui fait l'intolérance après la haine et la différence de droits et devoirs, c'est de changer de standards en fonction de la personne attaquée. Il y aura toujours du racisme tant que les blancos, les chinetoque et les reubeus pourront pas s'entre-appeler négro sans malveillance. Normalement, on devrait tous se voir au même rang, avoir les mêmes droits, et ne pas se regarder bizarrement en fonction des taux de mélanines, des amis imaginaires, de ce qu'on aime niquer, et de ce qu'il y a entre nos jambes (bon les hommes et les femmes ont quelques différences biologiques, oui. Mais rien de bien extraordinaire en dehors de performances physiques potentiellement accrues d'un côté et des grossesses à envisager de l'autre. C'est pas de quoi faire un pataquès, en particulier dans un milieu professionnel.)

Après, il y a toujours une femme qui meurt sous les coups de son mecs tous les deux jours en France. À travail égal, salaire égal, poste égal, elle gagnent 8% de moins en moyenne que les hommes. Tout le monde s'emmerde sur le droit de porter le foulard en cours alors que c'est un bout de tissu promulgué par un mec ayant existé il y a 1600 ans. Personne pense à updater les religions avec les problèmes et progrès sociaux d'aujourd'hui. Les blacks constituent la majorité des pauvres en France. Et des secrétaires se voient obliger d'expliquer le système menstruel à des politiciens. Mais bon, notre système politique date d'un climat de conflits idéologiques causé par une volonté de conserver l'Algérie comme colonie (après avoir ratifié l'idée de libérer les colonies.) Alors bon.

De l'autre côté, le "progressisme" ça consiste à faire du marketing en incluant le plus de minorités possibles dans les jeux, les films, les dessins animés, sans que ça n'ait d'importance à l'histoire. Le pandering est plus insultant que l'ignorance, comme dirait un pote. Never forget qu'au Royaume-Uni ils ont mis des figures féminines sur les signes des feux du passage piéton avant de payer les meufs autant que les mecs. Alors bon.

Moi, ça m'empêchera pas de déconner avec mes potes, et des les respecter comme les fantastiques êtres humains qu'ils sont.
 
Mais où est Charlie ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais où est Charlie & Co ?
» ca pue mais ca pue
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ▬ le 08.02.11 à 00h15
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Moi?Te voler quelque chose?Mais naaan,j'oserais pas.. (avec Tara)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Hors Rpg :: Bla Bla :: Débats-