Partagez
 

 Perdu dans les plaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1102
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 805

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

Perdu dans les plaines Empty
MessageSujet: Perdu dans les plaines   Perdu dans les plaines ClockLun 25 Fév 2019 - 23:45
Il venait tout juste d'arriver et de partir de la base de lancement et se rendit compte à quel point Namek était une planète très différente de celle qu'il venait de quitter. Si sur Dösatz les buildings recouvraient une grande partie des espaces et ses rues étaient remplit par les foules, sur Namek il y avait des zones de vide à perte de vue. A tel point qu'on pouvait douter de la présence d'êtres vivants. Pourtant, d'après l'ordinateur de bord de la capsule qui l'avait mené jusqu'ici il existait bien des autochtones, et bien qu'il était précisé qu'ils n'étaient pas très nombreux à cause d'une catastrophe climatique qui avait eut lieu il y a des siècles, il était étonnant de constater que cet énorme caillou vert était presque désert sur une bonne partie. Mais en découvrant cette planète Gin se disait qu'il finirait bien par trouver quelque chose et surtout quelqu'un sur sa route. Les habitants devaient être regroupés en des points précis, il n'y avait qu'à mieux chercher. Ce n'était pas parce qu'il ne trouvait rien qu'il allait abandonner. Et puis ce n'était pas si mal de pouvoir se sentir libre, de ne pas avoir la crainte d'être dérangé. Le calme était justement ce que recherchait le guerrier à fourrure en venant ici.

Le fait de beaucoup voyager l'avait déjà amené à se rendre sur des planètes très peu peuplés, ou même complètement désertes pour certaines. Cela n'empêchait pas d'apprendre des choses intéressantes ou de s'entraîner. Souvent, les planètes désertiques avaient un climat difficile, ce qui rendait l'exercice plus fatiguant, plus dur. Pour un Moojuu, qui ne craignait pas tellement les températures trop basses ou trop hautes, ce n'était certes pas tellement un problème et ne rendait pas les entraînements si difficiles mais ils ressentaient tout de même la chaleur et le froid. La seule différence, et elle était grande, c'était qu'ils ne la craignaient pas, ou beaucoup moins que la plupart des êtres vivants. Ils pouvaient s'adapter à tout types de climats, même si bien sûr lorsqu'il s'agissait d'un temps vraiment extrême ils pouvaient finir par en souffrir.

En connaissant les conditions physiques assez particulières de cette espèce on pouvait se dire qu'un voyage sur Namek ne présenterait aucun risques. Et bien ce n'était pas totalement vrai, et Gin en faisait actuellement l'expérience. Cela faisait déjà des heures qu'il était arrivé ici... Ou peut-être des jours ? Il était toujours difficile de pouvoir compter le temps ici, alors que la nuit ne tombait jamais. Le fauve n'avait pas de montre sur lui, seulement un émetteur de l'Alliance Ganshou qui ne lui permettait pas d'avoir quelques informations à ce sujet. Le fait de ne pas savoir s'il était en pleine journée ou non le désorientait quelque peu, il n'était pas habitué à vivre cela. En principe il trouvait toujours un point d'eau, des animaux ou des fruits sauvages pour s'alimenter. Il avait parcouru la planète longtemps en survolant seulement des mers salés avant de se poser, un peu fatigué. Les Moojuus étaient résistants mais ils avaient quand même besoin de s’hydrater, pas aussi souvent qu'un être humain mais ça restait important pour eux, et le félin ne trouvait pour l'instant pas de quoi étancher sa soif. Il lui arrivait parfois d'amener avec lui de quoi boire et manger durant ses voyages mais là ce n'était pas le cas. Sa découverte de la planète commençait difficilement.

Influencé par la fatigue qui commençait à s'emparer de lui, Gin avait décidé de se poser quelques instants et était assit contre une bute de terre. Cette situation ne lui plaisait guère mais il ne s'affolait pas, gardant confiance. Il était parti pour essayer de dormir malgré les rayons de soleils omniprésents lorsqu'il eut l'impression de repérer une faible énergie près de lui. Il se releva mais ne trouva personne lorsqu'il regarda autour de lui. Avait-il rêvé ? Ou bien était-ce un animal qui rôdait dans le coin ? Si c'était le cas ce pouvait être une bonne nouvelle, cela voudrait dire qu'il y avait de quoi survivre par ici. Le Moojuu était debout et cherchait la présence qu'il avait ressentit, lorsque soudain, une sorte de légume ressemblant à une courge mais de couleur bleue roula jusqu'à ses pattes. Il arqua un sourcil avant de regarder dans la direction d'où elle provenait. En face de lui à quelques mètres se tenait un individu à la peau verte avec des antennes et des oreilles pointues. Un Namek ?

"Qu'est-ce que c'est ?"

Demanda Gin d'un air suspicieux, mais l'habitant de la planète lui fit signe de manger ce qu'il venait de lui lancer. D'abord un peu méfiant, Gin se baissa pour prendre le légume, le renifla, et tout en fixant l'autre individu croqua dedans. Ce qu'il découvrit à l'intérieur était juteux et lui permettrait de s'hydrater. Le Namek lui fit ensuite signe de le suivre, sans prendre la peine de lui adresser le moindre mot. Curieux et pas encore mort après avoir goûté à l'aliment inconnu qu'on lui avait donné, la panthère décida de l'accompagner et il quitta les plaines avec lui.
 
Perdu dans les plaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Un portail dans Strayana ?
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» [Missions D] Balades dans les égouts...
» Je suis un peu Perdu..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Namek :: Plaine de Namek-