Partagez
 

 [GUERRE] Un ruban taché de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockJeu 21 Mar 2019 - 20:46
L'annihilation totale du Ruban Rouge. Un groupe terroriste qui avait terrorisé la planète durant plusieurs années avant sa première chute aux mains de Kakarot. Les Black Feathers avaient décidé pour des raisons inconnues au général de le remettre sur pied et d’en faire une branche de leur maudite alliance. Et c’était la mission de Raditz de se débarrasser cette organisation paramilitaire une bonne fois pour toutes ! Il était pile dans son élément, mais un simple détail rendait la future bataille moins excitante à ses yeux : son frère l’avait déjà fait dans sa jeunesse. La simple possibilité qu’il suivait les pas de cet abruti ne le réjouissait pas. Il ne voulait pas rester dans son ombre mais marcher dans ses pas était encore plus insultant. Mais il n’allait pas contredire les ordres du seul roi légitime pour des raisons personnelles. Surtout qu’il pouvait se racheter pour son manque de participation lors de l’invasion des cyborgs en démantelant leurs créateurs. Ils allaient regretter leurs existences pour avoir insulté la supériorité militaire de la planète Vegeta avec leur pitoyable assaut !

Dès que la forteresse fut à portée de vue, il ordonna à ses troupes d'atterrir au sommet d’une montagne à proximité. L’heure de vérité était sur le point de démarrer. Et si la dyarchie n’avait pas encore commencé à se battre face aux Black Feathers, ceci allait certainement mettre le feu aux poudres. Il était bien conscient de ce fait. Et c’était certainement l’une des choses qui le réjouissait le plus à propos de ce scénario. Si ses souverains étaient trop indécis avec leurs idéaux contradictoires, il sera la personne à couper court aux discours inutiles et démarrer les festivités. Et il ne recevrait aucune pénalité vu qu’il ne ferait que suivre les ordres. La seule contrainte était de ne pas nuire aux civils. Une mesure idiote pour le traditionaliste mais qu’il devait malheureusement respecter, alors autant faire une piqûre de rappel à ses collègues. Il avait beau être un fanatique du combat comme ses confrères, il préférerait de ne pas avoir de comptes à rendre si l’un des soldats se mettait à attaquer un citoyen proche des lieux.

“Nous y sommes. Il est heure de venger nos compatriotes mort au combat par ses lâches. Ne vous retenez pas face aux membres du Ruban Rouge ! Faites-les regretter d’avoir fait couler le sang de notre peuple ! Par contre, évitez de faire de dégâts collatéraux sur la population civile. Visez uniquement les membres du Ruban Rouge, ils auront un brassard rouge à leur bras. Si je vous vois vous détourner de notre objectif pour du massacre facile, vous aurez à faire directement à moi !”

Le ton était autoritaire et les saiyans présents semblaient avoir compris le message. Bien qu’il ne le laissait pas transparaître, le lieutenant était surpris de voir personne le contredire pour n’avoir été qu’un faible par le passé. Son image était déjà en train de changer pour le meilleur. Un simple sourire sur le côté se dessina sur le visage de Raditz avant qu’il ne se retourne pour retrouver sa cible dans son champ de vision. Il pouvait sentir derrière lui l’impatience grandissante de ses confrères. Plus aucune raison de les faire attendre !

“CHARGEZ !”

L’ordre était donné ! Non pas par Sharotto, cette fois, mais par le lieutenant belliqueux. Les troupes s’envolèrent alors que Raditz restait pour le moment immobile, profitant de sa position pour admirer la puissance de ses troupes à l’action. Les bras croisés, il profitait de l’occasion pour se sentir en haut de la chaîne alimentaire, un sentiment qu’il n’avait jamais pu ressentir jusque là. Une position qu’il était destiné à prendre dans son univers d’origine. Une place qu’on lui avait volé.

Son regard se baissa brièvement au sol avant qu’il revienne sur ce qu’il se passait devant ses yeux. Ses frères n’avaient pas besoin de lui pour l’instant. Ceci restait une bataille entre des humains et des saiyans et excepté si un membre des Black Feathers venait à intervenir, la victoire sur ce front était assurée. Et puis, il fallait bien quelqu’un pour surveiller ces soldats pour être sûr qu’ils ne fassent pas un massacre du côté civil. Mais après tout… un ou deux, ce n’est pas grave. On n’en est pas à quelques victimes près.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 328
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockVen 22 Mar 2019 - 22:24
“Suis-moi.”

En entendant ces deux mots de la bouche de son ami Raditz, à qui il avait sauvé la vie et qui, en retour, lui avait permis d'entrer dans l'armée Saiyanne, les fines lèvres du jeune Cauchemar s'étirèrent pour former un sourire réjoui.

"Je commençais justement à m'ennuyer." affirma t-il d'un ton plaisantin.

Le lieutenant Raditz s'envola alors du château du roi pour se diriger vers le repaire du Ruban Rouge, suivi de près par son escouade dont Sephiroth faisait désormais officiellement partie. Ils atteignirent rapidement le lieu et se posèrent sur une montagne non loin du QG de l'armée du Ruban Rouge. Raditz rappela alors les ordres consistant à éviter les dommages collatéraux. Puis il lança l'assaut, et tous les Saiyans de l'escouade, à l'exception de Raditz, foncèrent vers le QG en poussant des cris guerriers. Mais le jeune adolescent aux épaulettes argentées était resté légèrement en retrait, à côté du lieutenant à la coupe de métalleux. Il les laissait prendre un peu d'avance. Il se tourna alors vers Raditz, et s'exclama avec un sourire fier :


"Hey Raditz ! Mate un peu ça !"

Puis aussitôt il fit face au QG et, soudain, il se projeta à toute vitesse vers l'avant en chargeant son Ki pour booster sa vitesse de déplacement en vol, et dépassa sans difficulté les Saiyans qui n'étaient encore qu'à mi-chemin du QG, juste pour leur montrer qu'il était bien plus rapide qu'eux.

"Wouuuuhouuuuu !"

L'instant d'après, il atterrit au beau milieu de la cour principale de la base militaire, en étant le premier arrivé.

"Let's rock baby !"



Aussitôt, une alarme d'intrusion se déclencha dans toute la base, tandis que plusieurs dizaines d'humains encerclèrent le garçon aux longs cheveux d'argent. Ce dernier avait toujours son long katana de dégainé. Il était serein, un sourire confiant peint sur son visage de chérubin. Il tenait son arme à deux mains, les bras légèrement repliés à hauteur de son visage, la lame pointée vers l'avant, parallèle au sol. Soudain, les militaires se mirent à faire feu, tirant en rafales avec des fusils d'assaut qui tiraient des petits tirs énergétiques, de tous les côtés.

Restant sur place, Sephiroth ne fit que bouger les bras et le haut du corps de façon extrêmement rapide afin de renvoyer tous les tirs avec le plat de sa lame, les uns après les autres, tout en tournant sur lui-même. Ses mouvements étaient trop rapides pour pouvoir être distingués par un humain normal, on ne voyait qu'une silhouette qui tournait sur lui-même et qui donnait des coups de sabre dans tous les sens alors que les projectiles énergétiques semblaient ricocher sur lui pour être renvoyés sur les tireurs. Ces derniers tombaient les uns après les autres, comme des mouches, uniquement touchés par leurs propres projectiles dont Sephiroth se servait pour jouer au tennis avec sa Masamune.


*Quelle extase... Ce sentiment de puissance écrasante... Ça m'avait manqué !*

Après quelques secondes, ils comprirent que leur offensive ne fonctionnait pas, mais ils n'eurent guère le temps de trouver un nouveau plan. En effet, des explosions retentirent dans leurs rangs, envoyant valser des bras, des jambes, des têtes et des entrailles de militaires qui devenaient la cible d'un déluge de boules d'énergie envoyées par les autres Saiyans. Le gros des militaires se firent décimer en quelques secondes tandis que d'autres Saiyans venaient terminer les survivants au corps-à-corps. Généralement, un seul coup de poing suffisait pour leur transpercer le ventre ou leur briser la nuque, la plupart des terriens étaient vraiment faibles.

Sephiroth fronça des sourcils et leva la tête vers la majeure partie de ses camarades.


"Hey les gars ! Ralentissez un peu ou bien ça sera fini avant même d'avoir commencé !"

A peine eût-il finit sa phrase que les portes principales de plusieurs hangars s'ouvrirent. De gros robots mauves aux formes arrondies en sortirent en s'envolant, il y en avait une dizaine. Chacun d'entre eux était piloté par un militaire.

[GUERRE] Un ruban taché de sang Images?q=tbn:ANd9GcRzI6PiSTAyspKczS6G5Ud40FWh61-rbo3-57SVqycPgBhkTwDR

"Ah, ça devient un peu plus intéressant."
affirma Sephiroth avec un petit sourire.

Aussitôt, il prit appuie sur ses jambes et fonça tout droit vers un robot. L'espace d'un instant, un slash sembla fendre l'air, et l'instant d'après Sephiroth se retrouvait dans le dos du robot, dont le corps métallique se sépara en deux parties, tranché horizontalement, avant d'exploser quelques secondes plus tard.


"Mouais, pas si intéressant finalement."

Il brandit alors la main droite vers un robot situé à une dizaine de mètres de lui, paume ouverte (puisqu'il tenait son katana de la main gauche). Aussitôt, le robot s'arrêta, comme entravé dans ses mouvements. On pouvait remarquer que le bras droit du SOLDAT brillait d'une lueur cyan. Puis le garçon fit un mouvement vif du bras droit vers le côté, et le robot fut projeté dans la même direction pour percuter un autre robot à toute vitesse. Le choc fut si brutal que les deux robots explosèrent. Kid Sephiroth venait d'utiliser sa matéria Gravité, qui lui donnait des pouvoirs proches de la télékinésie et qui lui avait donc permis d'attirer un robot sur un autre robot pour les exploser tous les deux.

Le jeune amateur de Heavy Métal brandit ensuite la main droite vers le ciel, le bras toujours éclairé de cette lueur magique. Il referma son poing, et aussitôt, les quelques robots qui étaient encore dans les airs s'écrasèrent brutalement contre le sol et explosèrent.


"Allez Ruban Rouge ! Montrez-nous ce que vous avez dans le ventre !"

Il fallait noter qu'ils avaient envoyé une partie non négligeable de leur armée sur Vegeta, et qu'il ne leur restait plus grand chose ici. C'était trop facile, et si Sephiroth prenait un plaisir non dissimulé à écraser ses ennemis et à se sentir tout-puissant, il était quand même un peu déçu. Les combats contre les Black Feathers devaient être bien plus intéressants.

Mais soudain, l'un des Saiyans poussa un cri de douleur. Une lame longue et fine venait de le transpercer dans le dos, perforant son cœur. Il s'agissait de la lame d'un très long katana, dont le manche était maintenu par les mains d'un petit être au manteau noir, aux longs cheveux argentés et aux yeux qui brillaient d'une lueur cyan intense.


"Espèce d'enfoiré ! Sale traitre !" s'exclama un autre Saiyan en voyant que c'était la toute nouvelle recrue, et qui n'était pas Saiyanne de surcroît, qui s'en était pris à l'un des siens !

Il fonça aussitôt vers le petit Cauchemar qui était en train de retirer lentement son katana du cadavre du Saiyan tout en fixant froidement celui qui lui fonçait dessus sans montrer le moindre signe de panique. Soudain, dans un mouvement extrêmement rapide, le SOLDAT donna un coup de katana en diagonale en direction du Saiyan pour le taillader en deux avant même que le guerrier à queue de singe n'eût eu le temps de l'atteindre. Mais fort heureusement pour ce dernier, il fut propulsé comme par magie en arrière, ce qui lui permit d'éviter de justesse l'attaque tranchante qui avait failli le tuer. Il retomba sur ses fesses, quelques mètres plus loin, sans comprendre ce qu'il se passait à part le fait qu'il venait de frôler la mort.


"Je suis là." affirma Sephiroth d'une voix sombre.

Il était juste derrière le Saiyan qui avait failli mourir, et venait d'utiliser sa magie de Gravité pour l'attirer en arrière et lui permettre d'éviter de justesse l'attaque tranchante. Le Saiyan tourna la tête vers lui, puis regarda à nouveau en direction de l'assassin de son camarade, alors que l'incrédulité se dessina sur son visage.
Il y avait deux Sephiroth ! Celui qui avait tué son camarade et qui avait également failli le tuer, et celui qui se trouvait juste derrière lui et qui, apparemment, avait utilisé sa magie pour le sauver. Comment était-ce possible ?! C'était certainement ce qu'il était en train de se demander au vu de son regard incrédule.


Le Sephiroth qui avait parlé se tourna vers le Sephiroth qui avait tué l'un des Saiyans, et le pointa du bout de son katana.

"Ok, l'imposteur, je sais pas qui t'es, mais y a un copyright sur mon magnifique visage." affirma t-il avec un air sérieux bien que le propos ne l'était pas.

Son visage était froid et fermé, identique à l'assassin qui était son portrait craché. Sephiroth n'appréciait pas vraiment qu'on se fasse passer pour lui, mais surtout il était étonné de voir une sorte de clone de lui, et ça le mettait de mauvaise humeur.


*Qu'est-ce que c'est que cette connerie ? Pourquoi y a t-il un clone de moi ? D'où il sort ? C'est étrange... Je me suis amélioré, j'arrive à ressentir toutes les auras présentes autour de moi en ce moment-même. Mais ce type, cet espèce de clone... Je ne ressens aucune aura émanant de lui. Il ne dégage rien. Quelle est cette créature et pourquoi a t-elle mon apparence ?*


Au même moment, Raditz s'approcha de certains de ses hommes. L'un des Saiyans accourut vers lui.

"Lieutenant Raditz ! La nouvelle recrue s'est dédoublée et - BWARGH !"

Le poing de Raditz venait de transpercer le ventre du Saiyan sans crier gare, sous les yeux ébahis des autres Saiyans.

Les autres Saiyans restaient immobiles, paralysés par l'incompréhension de voir leur lieutenant exécuter froidement l'un d'entre eux.
Voyant cela, Sephiroth écarquilla des yeux avant de froncer des sourcils d'un air concentré.


*Lui non plus ne dégage aucune aura, ce n'est pas le vrai Raditz.*

D'ailleurs, le vrai Raditz qui regardait la scène d'en haut avait probablement dû les rejoindre dés qu'il avait vu que les choses commençaient à capoter.

===============================================================================

[HRP : la suite du post part du principe que Raditz a rejoint le lieu du combat car ça me semble être le plus logique ; elle est sujette à modifications/suppressions si Raditz décide de faire autrement].

Après que Raditz les eût rejoints, Kid Sephiroth se tourna vers lui.

"Ils nous ressemblent mais ne dégagent aucune aura. Tu as déjà rencontré quelque chose de similaire par le passé ?"

L'un des Saiyans appuya sur les boutons de son détecteur pour analyser les faux Raditz et Sephiroth qui faisaient face aux vrais ainsi qu'aux autres Saiyans.

"Les Scooters ne les détectent pas ! C'était la même chose avec les robots sur Vegeta !" s'exclama t-il.


"En tout cas, ils ont l'air balèze, et je ne dis pas ça uniquement parce que ce sont des copies conformes de nous deux." affirma t-il en terminant avec un petit sourire.

Après tout, Raditz et lui étaient les plus forts, ici. Il le savait car il avait pu évaluer les niveaux des autres Saiyans de l'escouade grâce à la perception des auras.


"On ne peut pas évaluer leur puissance, mais j'ai l'impression que tes hommes ne sont pas de taille contre eux, on va devoir s'en occuper. On prend chacun le nôtre."

Sephiroth s'approcha de son clone et le pointa avec son katana. Il soupira avant de sourire avec assurance.

"Aaah, tu me prends par les sentiments. Cela ne va pas être facile d'abîmer un si joli minois !"

Puis son visage se ferma, son regard devint cruel et son ton froid :

"Mais tu n'es pas digne de mon apparence."

Aussitôt, il se propulsa vers son clone, et son adversaire fit de même après avoir imité le même sourire arrogant. Leurs sabres s'entrechoquèrent une première fois, annonçant le début d'un duel à l'épée qui allait se dérouler à une vitesse super sonique.

Durant les premiers dixièmes de seconde, alors qu'ils s'échangeaient des dizaines de coups invisibles pour la plupart des humains, le véritable Sephiroth avait clairement l'avantage technique. Son clone avait beau lui ressemblait, il donnait l'impression qu'il ne savait pas réellement se servir de son arme. La seule chose qui lui permettait de rivaliser, c'était une grande vitesse combinée à des réflexes hors du commun, et une force équivalente à celle du fils de Jenova. Le clone parvenait à parer de justesse les assauts au sabre, mais ne savait pas très bien riposter. Néanmoins, après quelques secondes et plus d'une centaine de coups parés des deux côtés, Sephiroth constata une amélioration chez son faux lui. C'était comme s'il s'améliorait au fur et à mesure qu'il observait ses mouvements, et ce, de façon considérable. Le SOLDAT d'élite ne savait l'expliquer mais il était sûr d'une chose : il valait mieux ne pas lui laisser le temps d'apprendre à mieux maîtriser son arme. Alors il passa à la vitesse supérieure, augmentant sa force après chacun de ses coups en laissant échapper son aura petit à petit. Et au bout d'un petit oment, quelque chose d'imprévu se produisit. Alors que le clone envoya son katana vers l'avant pour faire une attaque perforante, Sephiroth donna un puissant coup sur la lame avec son propre katana, dans le but de la dévier de sa trajectoire, mais le résultat fut tout autre : il parvint à trancher l'autre lame en deux !
Il en profita alors pour tenter de taillader horizontalement son adversaire, mais ce dernier bondit rapidement en arrière, et l'attaque ne fit que l'égratigner au niveau du torse.

Le vrai Sephiroth sourit.


"Ha ha ! Tu ne possèdes pas la vraie Masamune ! La mienne est incassable !" s'exclama t-il fièrement.

Mais une chose étrange se produisit sous le regard incrédule du gamin. Le bout de lame qui avait été coupé et qui était tombé au sol se transforma en une sorte de flaque liquide de couleur argentée, puis la flaque ruissela jusqu'aux chaussures noires du clone de Sephiroth, et fut comme absorbée par ses chaussures, comme si elle fusionnait avec.


"What the hell...?!" laissa échapper un Sephiroth incrédule devant ce qu'il venait de voir.

"Ok mec, je suis peut-être bizarre, mais j'ai encore jamais absorbé de métal liquide avec mes pompes. Là, si tu voulais m'imiter, c'est un peu raté !" s'exclama t-il.

Durant le même laps de temps, la légère entaille que venait de faire le vrai Sephiroth sur son clone se referma, comme s'il guérissait très vite. Mais le plus étrange c'est qu'aucune lueur ne se dégageait de son corps. On aurait pu s'attendre à ce que son bras s'illumine de la même lueur bleue que celle qui apparaît quand Sephiroth utilise sa magie, notamment celle de soin, mais ce n'était pas le cas. Ce clone semblait ne pas utiliser de magie... et pourtant il pouvait se régénérer !

On avait donc une copie conforme de Raditz, et une de Sephiroth. Toutes deux ne dégageait aucune aura et étaient indétectables sur les Scooters. Étant donné les talents du Ruban Rouge pour la confection de cyborgs, ces deux clones étaient certainement en réalité des cyborgs. Des cyborgs capables de se régénérer et de se faire passer pour leurs ennemis, capables de durcir ou de liquéfier certaines parties de leurs corps pour les désassembler et les réassembler. Cela n'était pas sans rappeler un certain cyborg créé par l'ordinateur du Dr. Gero, et qui avait participé au tournoi de Dösatz tout comme Raditz !
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 706
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1014

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockSam 23 Mar 2019 - 17:30
[ J'ai répondu dans "Meanwhile", faute de pouvoir venir, à votre petite sauterie.
pour résumer... ::
 
Des bisous <3 ]
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockDim 24 Mar 2019 - 21:13
Le coup d’envoi lancé, Raditz put contempler le début des conflits entre les terriens et les saiyans. Et dès le départ, Sephiroth tacha de se démarquer du reste en dépassant à toute vitesse les volontaires qui avaient suivi le lieutenant. Ceci avait eu le mérite de le faire glousser discrètement. Il commençait à vraiment s’attacher à ce morveux insupportable : son comportement presque saiyan aidait énormément à cela. Il observa le reste des troupes, pour être certain qu’aucun d’entre eux ne commence à prendre une nouvelle trajectoire pour désobéir aux ordres. Il savait que si certains d’entre eux se sentaient trop faibles, ils n’hésiteraient pas à rediriger leur courroux sur plus fragiles qu’eux. C’était, après tout, sa manière d’agir avant que la dyarchie n’y mette fin avec leur ascension. Mais fort heureusement, aucun des soldats ne semblait d’humeur à tester l’ancien caporal. Pour le guerrier à la crinière noire, c’était dû au fait qu’il ait réussi son speech avant l’assaut et ce malgré sa réputation. Un vrai plaisir, un immense sentiment de fierté personnelle traversa son corps. Il voulait que cette sensation dure à jamais. Mais malgré cela, il devait garder un oeil sur comment l’assaut se passait. On ne sait jamais, une intervention des Black Feathers serait un véritable désastre, un imprévu que lui seul, avec l’aide de l’adolescent au katana, aurait une chance de combattre.

Le début de l’invasion de la forteresse se passait merveilleusement bien, entre les rafales de ki des soldats de son peuple et l’incroyable prestation de son partenaire : tout semblait pencher vers une victoire totale sur les forces terroristes. Mais ce fut avant qu’un coup de théâtre sans précédent ne se produise. Une lame traversa le corps de l’un des guerriers, et la personne qui tenait l’arme n'était autre que son allié. La confusion du général d’une autre dimension fut instantanée. Pourquoi ? Ce fut avant avant que son regard ne se pose sur un autre Sephiroth. Comment ? Deux d’entre eux au même endroit ? Peu importe, l’un des deux attaquait les siens et si l'imposteur était du même niveau que le véritable SOLDAT, en particulier au niveau de la magie, il se devait d’intervenir au plus vite.

D’un coup d’un seul, il décolla à toute vitesse vers le champ de bataille. Sur son trajet, il reçut une communication de l’un des soldats qui l’avait avertit du dédoublement apparent de l’épéiste avant de mourir… de sa propre main ? Non, c’était encore un faux. Et le guerrier à l’armure brune n’attendit pas une seconde pour envoyer un Double Sunday sur son doppleganger avant d'atterrir auprès du Kid pour ajouter au chaos général de la situation. Sa copie eut le temps de sauter en arrière pour esquiver l’attaque. Raditz était vraiment confus, pourquoi quelqu’un irait jusqu’à le copier à ce point ? Il ne savait pas si il devait se sentir insulté ou flatté.

C’est à ce moment-là que son collège lui affirma qu’il ne dégageait aucune source d’énergie, et il eut rapidement la confirmation par l’un des membres de l’armée et par son propre détecteur. Il savait déjà à quoi il avait à faire : des cyborgs. Il avait été forcé de suivre les aventures de son frère durant son séjour en enfer, et donc l’existence de ces insultes à la nature ne lui était pas inconnue. Mais quelque chose le troublait. Pourquoi ? Mais surtout, comment il avait réussi à les faire à leurs images ? Il supposait qu’il avait fallu au Ruban Rouge des années pour construire ces choses. Alors comment avaient-ils déjà de prêtres des copies conformes à leurs attaquants ? Ca n’avait aucun sens ! Néanmoins, il devait prévenir Sephiroth du danger qui les guettaient.


“Des cyborgs. Si ce sont les mêmes que mon frère a combattu, ils ont une source de pouvoir illimitée. On les battra pas sur la longueur !”

Il activa le microphone de son scooter pour donner des instructions à tous les volontaires et à la dyarchie.

“Attention, le Ruban Rouge ont des cyborgs à notre apparence. Le seul moyen pour les différencier des véritables personnes est de vérifier s’ils dégagent du ki. Si votre détecteur ne peut pas vous indiquer leurs niveaux de puissances, exterminez-les.”

Le message était envoyé, il était temps d’en venir aux poings et à la vague déferlante. Néanmoins, il remarqua dans le fond que les soldats du Ruban Rouge commençaient à battre en retraite. Certainement vers des endroits stratégiques ou des abris pour donner plus de chances de survie à leurs pitoyables vies. Ca ne se fera pas sous son commandement.


“Que certains commencent à évacuer les blessés. Le reste des forces, pourchasser les soldats du Ruban Rouge. Nous ne pouvons pas leur laisser la possibilité de se regrouper pour qu’ils attaquent une seconde fois Vegeta !”

Aussitôt que l’ordre du lieutenant fut donné, son double s'élança vers lui et lui donna un coup de poing directement dans le ventre. Pris par surprise, l’offensive fut amortie uniquement par son armure. Il recula de quelques pas alors qu’il plaçait ses bras au niveau de l’impact par réflexe, la tête vers le sol. Il la releva avec les sourcils froncés et il montrait clairement les dents. Le doppelgänger mécanique était clairement aussi opportuniste que lui. Est-ce que ces cyborgs copiaient le caractère des gens qu’ils imitaient ? Récemment, il avait eu beaucoup d'introspection quant à sa place dans le monde, des combats contre lui-même métaphoriquement, mais il ne pensait jamais que ça allait devenir littéral.

Il se redressa et laissa une image rémanente pour tenter de troubler l’ennemi robotique avant d'apparaître derrière lui pour un coup de pied facile au niveau de la nuque. Mais à sa plus grande surprise, le cyborg fit de même. La même stratégie ? Était-il à ce point prévisible ? . Tout en s’avançant vers sa pâle copie, il envoya des kikohas pour garder son adversaire sur la défensive. Dès qu’il se trouva à bonne distance, il essaya de lui donner un coup de genou au niveau de l’estomac, mais l’attaque fut interceptée par son adversaire qui avait placé ses mains pour le recevoir. Il le poussa en arrière avant de lancer un Double Sunday vers le véritable Raditz. Ce dernier se laissa tomber à terre pour esquiver in extremis les deux vagues déferlantes qui passèrent au-dessus sa tête. Il fit un kick-up pour se remettre en position de combat face à cette machine qui semblait comprendre ses offensives. Il devait innover sur le moment ! Une idée lui vint. Il se lança de face vers l’ennemi tout en mimant un coup, avant de faire un saut vers la droite pour un coup de pied retourné au niveau des hanches. Le robot ne s’attendait pas à ce subterfuge et se prit l’attaque, qui le déstabilisa suffisamment pour continuer dans sa lancée sautant vers la gauche tout en faisait un second coup de pied retourné sauté au niveau du visage. Son opposant tomba directement au sol. C’était le moment de l'anéantir. Il envoya un Double Sunday à bout portant dans le dos de son double : les deux rayons pourpre atomisèrent le haut du dos de sa cible.


“Qu’est-ce qu’il y a ? Cette simple variante est trop dure à calculer ?”

Il retourna son regard vers Sephiroth et son adversaire. Bien avant qu’il ne puisse remarquer la régénération rapide de leurs ennemis, il se téléporta derrière le clone aux cheveux d’argent et l’attrapa par ces mêmes cheveux. Il tira de la main gauche pour forcer à se plier en arrière pour, de la main droite, lui envoyer un Shining Friday pour le couper en deux.

“Tu avais des difficultés, Sephiroth ?”

Mais à peine eut-il le temps de frimer auprès de son camarade que le double de lieutenant revint à la charge. Il était à nouveau debout, comme si il n’avait jamais subi de dégâts quelconques. Surpris par l’offensive, il ne put rien faire alors qu’il était projeté à travers un mur par le doppelgänger. Assommé par ceci, il fut à la merci de son double qui en profita pour enchaîner les coups direct à la tête avant que l’ancien caporal ne se défende en mettant ses avant-bras au niveau du visage. Les Black Feathers n’étaient pas encore arrivés et il montrait déjà des signes faiblesses. Il pensait garder ceci pour l’arrivée de l’alliance mais il pouvait pas se laisser faire ainsi. Le ki du lieutenant se mit à monter en pique avant d’exploser en une bourrasque énorme autour de lui. Ceci envoya le double s’envoler dans les airs. Une lumière dorée vint se rajouter entre l’écarlate des flammes : il s’était transformé en Super Saiyan.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 328
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockDim 31 Mar 2019 - 21:22
Les deux Sephiroth se toisaient du regard avec exactement la même posture, chacun pointant son katana vers l'autre en le tenant de façon à ce que la lame soit parallèle au sol, les deux bras repliés sur le côté, maintenant le manche à hauteur de visage, chacun prêt à foncer vers l'autre pour l'embrocher. L'unique différence entre les deux était que l'un d'eux avait un katana brisé, alors que l'autre était en parfait état. Mais après quelques secondes, alors que le faux Sephiroth venait d'absorber une flaque de métal liquide issue du morceau de lame brisé de sa réplique de Masamune, le katana brisé se régénéra de lui-même pour reformer l'original, ce qui suscita un léger effet de surprise chez le véritable SOLDAT.

*Bon, faisons un monologue d'analyse de situation. En théorie, Masamune ne peut pas se briser et je suis le seul à pouvoir la manipuler. Ce cyborg ne possède pas la vraie Masamune mais simplement une réplique. J'ai tranché sa lame en deux. Le morceau de lame brisé s'est ensuite liquéfié sur le sol, la flaque a ensuite ruisselé jusqu'à lui comme si elle était attirée, puis a en quelque sorte fusionné avec son corps. Puis, son katana s'est réparé. C'est comme si, en réalité, le katana n'était qu'une extension de lui-même. C'est un cyborg, et je suppose qu'il est polymorphe puisqu'il a mon apparence et que l'autre a celle de Raditz. S'ils peuvent modifier leurs visages et vêtements, ils peuvent certainement aussi créer des armes. En réalité, la fausse Masamune est juste une extension de son corps. Mais là où ça risque d'être compliqué, c'est que même en ayant tranché une extension de son corps, il est parvenu à la récupérer et n'a aucune séquelle.*

Ce fut à ce moment là que Raditz apparut derrière l'adversaire de Sephiroth, pour le déchirer en deux à l'aide de la technique qu'il lui avait enseignée.

"Sérieux Raditz dégage ! C'est mon combat !" s'exclama Sephiroth sur un ton de reproche, au moment où le véritable adversaire de Raditz revint à la charge pour l'envoyer valser de l'autre côté.

"Pfff, t'aurais mieux fait de te soucier de ton ennemi..." affirma le garnement.

Le Kid appréciait le lieutenant qui lui avait permit d'entrer dans l'armée, d'autant plus qu'il avait les cheveux longs et devait donc écouter du hard rock. Mais il détestait qu'on intervienne dans son combat. Du point de vue de Sephiroth, c'était un manque de respect de venir lui apporter de l'aide alors qu'il n'avait pas l'impression d'en avoir besoin pour le moment, un affront que Raditz venait de lui faire, comme s'il le considérait trop faible pour s'en sortir tout seul. Il avait donc été un poil irrité en voyant Raditz se mêler de son propre combat.

Pendant ce temps, les deux parties du faux Sephiroth se réassemblèrent pour ne former qu'un seul morceau, identique à l'original et en pleine forme.
Sephiroth quitta sa posture, et donna deux coups de sabre dans le vide devant lui, en diagonal, pour former une croix. Puis il planta sa lame juste devant lui avant de soupirer.


"Quelle déception... Je suis au katana ce qu'Yngwie Malmsteen est à la guitare. C'est-à-dire, un maître absolu. Malheureusement, contre un adversaire tel que toi, qui peut se régénérer après chaque entaille, te dévoiler mon art serait une perte de temps, et ça me désole énormément..."

Sur ces mots, il fit disparaître son katana dans une lueur bleue avant de laisser retomber ses bras le long du corps.



Aussitôt, son adversaire fonça vers lui en volant, toujours brandissant son faux katana vers l'avant pour essayer de le perforer. Sephiroth fit alors un grand bon en arrière pour maintenir la distance, tout en utilisant la magie Gravité pour envoyer des débris éparpillés autour d'eux en direction du faux gamin. Ce dernier utilisa alors sa lame pour taillader les débris qui arrivaient sur lui les uns après les autres, pour les transformer en d'innombrables petits morceaux, tout en continuant de s'approcher du véritable fils de Jenova.

*Si l'on suit la logique de mon monde, vu qu'il s'agit d'une entité mécanique, la Foudre devrait être super efficace.*

Tout en tenant la distance, Sephiroth leva la main droite vers le ciel. Son bras s'illumina d'une lumière cyan au moment où un éclair jaillit du ciel pour s'abattre sur le cyborg à la vitesse de la lumière, stoppant instantanément ce dernier. Il venait d'utiliser la Foudre de sa Magie Maîtresse de niveau I, qui lui permettait d'utiliser de façon illimitée les magies Foudre, Brasier et Glacier, les trois magies élémentaires de son univers. Sephy the Kid enchaîna alors en brandissant sa main vers son double, et aussitôt, de nouveaux débris issus des bâtiments en ruines autour d'eux furent attirés sur son adversaire pour s'accumuler tout autour de lui, formant comme un cocon de pierre visant à le maintenir enfermé.

"Voilà, si je ne peux pas te taillader en pièces, je peux toujours t'emprisonner. Tu ne devrais plus aller bien loin maintenant."

Soudain, les débris qui avaient été accumulés autour du cyborg pour l'entraver furent tranchés de toute part. Le clone du petit était en train de tournoyer très rapidement sur lui-même, comme une toupie, en utilisant la réplique de Masamune pour trancher le cocon de pierre dans lequel il était maintenu enfermé, afin de se libérer. Si tôt qu'il fût libéré, il repassa à la charge pour essayer de trancher Sephiroth d'une attaque verticale, que ce dernier parvint à éviter de justesse d'un bond sur le côté, ne perdant qu'une mèche de cheveux dans la manœuvre.

"Je vois, tu veux plus de jus apparemment."

Pointant la main droite vers son ennemi, Sephiroth utilisa une nouvelle fois Magie Maîtresse I pour envoyer des éclairs vers son adversaire. Cette fois, au lieu de créer un rayon jaillissant du ciel, il les envoyait depuis la main droite tel un seigneur Sith. Mais cette fois-ci, son clone eut le temps de réagir. Il plaça sa Masamune, tenue de la main gauche, en travers des éclairs, l'utilisant comme une sorte de paratonnerre pour capter toute l'électricité de l'attaque. Puis, les éclairs furent comme absorbés par la lame et disparurent. Aussitôt, le cyborg brandit sa main droite vers le gamin pour envoyer à son tour un rayon électrique ! Le jeune Cauchemar, surpris de la contre-attaque, n'eut guère le temps de réagir et se fit électriser par la technique, ce qui eut pour effet d'engourdir ses membres quelques dixièmes de seconde. Le clone en profita pour se rapprocher de lui rapidement et le trancher en diagonale d'un coup de fausse Masamune. Sephiroth parvint à se propulser en arrière en utilisant la magie Gravité, pour éviter de se faire trancher en deux, néanmoins le bout de la lame parvint tout de même à l'entailler grièvement sur tout le corps, en diagonale, sur une profondeur de quelques centimètres. Restant silencieux, il se contenta de grimacer de douleur tout en s'éloignant de quelques dizaines de mètres en utilisant Gravité.

*Il apprend vite. Dés la deuxième utilisation de la magie Foudre, il a su trouver comment l'absorber et la retourner contre moi, comme s'il utilisait un équivalent de la magie Boomerang ! C'est intéressant... Puisqu'il s'agit d'un cyborg polymorphe, en plus de pouvoir prendre une apparence humaine et de créer des armes tranchantes, il est peut-être capable de confectionner des appareils technologiques plus sophistiqués. Par exemple, peut-être est-il parvenu à construire, à l'intérieur de lui, un mécanisme capable de capter l'électricité de ma magie pour la convertir et l'utiliser comme technique afin de me la renvoyer. Cela signifie que je ne peux pas utiliser deux fois la même technique sur lui, et puisqu'il a un pouvoir illimité, je dois trouver un moyen d'achever le combat rapidement. Je vais devoir passer au niveau supérieur. Mais maintenant qu'il sait comment contrer la Foudre, il se pourrait que même le niveau II de ma magie ne soit pas suffisant pour l'arrêter. Pire, il pourrait la renvoyer à nouveau contre moi, et ça me ferait bien plus de dégâts. Je dois essayer le feu ou la glace, au niveau II, pour lui faire un maximum de dégâts. Le feu a un pouvoir destructeur plus intense.*

===============================================================================

Pendant ce temps, dans l'un des blindés qui s'échappaient de la base du Ruban Rouge, l'un des chefs de l'armée regardait les combats sur deux écrans, retransmis via des caméras internes aux cyborgs qui retransmettaient toutes les images captées par leurs yeux. Un grand sourire était peint sur son visage alors qu'il voyait ses deux robots affronter Raditz et Sephiroth.

"Ha ha ha ! Ces deux prototypes de clones de C-21 sont vraiment impressionnants ! Récupérer les cellules que C-21 a laissé traîner durant son combat au tournoi de Dösatz était une idée de génie ! Grâce à cela, nos scientifiques sont parvenus à recréer des prototypes presque identiques à l'original, et nous les avons programmé à notre guise afin qu'ils soient fidèles à notre armée ! Quel dommage que nous n'ayons pas eu le temps de lancer la production à grande échelle... Nous aurions pu créer une armée invincible !"

"N'empêche Général, c'est quand même un drôle de hasard que l'un d'eux doive justement affronter l'un des participants au tournoi de Dösatz !"

"Oui, on a de la chance sur ce coup-là ! Nous avons entré dans leurs bases de données les diffusions des matchs qui ont eu lieu au tournoi afin qu'ils puissent les analyser et apprendre à se battre à partir de données concrètes. Ils ont pu analyser les techniques de combat que Raditz a utilisées pendant le tournoi, ils savent déjà tout sur lui ! Pour ce qui est du gamin aux cheveux gris, nous n'avons aucune donnée le concernant, mais ça ne fait rien... Le cyborg va rapidement apprendre à éviter et imiter ses attaques. Les Saiyans et ce gosse n'ont aucune chance contre nos clones de C-21 ! Ha ha ha ! Le Ruban Rouge n'a pas dit son dernier mot ! Kefka sera fier de l'avancée de nos travaux !"
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockMar 9 Avr 2019 - 14:10
Les choses sérieuses étaient sur le point de commencer : Raditz avait décidé de se transformer en Super Saiyan pour combattre son clone mécanique. Il devait passer au niveau supérieure de toute manière. Il n’allait pas se laisser faire par une pâle copie de sa personne. Ce dernier était d’ailleurs dans les airs, le regardant de haut. L’ancien caporal leva sa tête pour confronter le regard de son adversaire. Les poings serrés, il décolla tel une fusée vers son ennemi alors que celui-ci lançait également son assaut. Le choc des deux duellistes forma une bourrasque qui traversa plusieurs mètres avant de disparaître entièrement. Les deux lieutenants s’étaient repoussés par la simple force cinétique de leur collision. Le véritable saiyan était en position de combat alors que le cyborg se tenait de façon nonchalante malgré le choc qu’il avait reçu. Ceci eut le mérite d’agacer davantage le combattant à l’ego sensible. Comment cette machine pouvait-elle se permettre de ne pas prendre cet affrontement au sérieux alors qu’il venait de se transformer en guerrier de la légende ? Sans attendre une seconde, le traditionaliste poussa un cri frustré et chargea une seconde fois vers son doppelgänger. Le cyborg n’eut le temps de réagir et se prit le plaquage sur plusieurs kilomètres avant d'atterrir tout droit sur la Capitale de l’Ouest qui se trouvait non loin de la tanière du Ruban Rouge.

Après être entré en collision contre un immeuble de la ville et que le clone s’y soit encastré, Raditz recula de quelques mètres avant d’envoyer un barrage de kikoha contre son double. Dans sa colère de s’être fait insulté par l’attitude déplorable de son clone, il commençait à ignorer les ordres d’éviter les dégâts collatéraux. La populace aux alentours commença à prendre la fuite face au combat qui venait d’être déclenché. D’autres, plus braves et avec des priorités étranges, se mirent à filmer l'événement. À chaque kikoha, le bâtiment se détériorait et de la fumée venait recouvrir sa cible. Après un bref moment, le lieutenant mit fin à son offensive. Il espérait que cette avalanche de boules de Ki soit suffisante pour pousser à bout le cyborg. Mais il venait de le sous-estimer : de l’écran de fumée sortit une vague déferlante qui projeta le général d’une autre dimension à travers plusieurs immeubles d’affilés, avant qu’il ne percute violemment le sol suite à une explosion propre à l’énergie précédemment dégagée.

Dans son cratère, le véritable guerrier se releva. Son armure avait pris la majorité du choc mais en avait payé les frais. Les épaulières étaient brisées et le flanc droit de la combinaison vaporisé. Une véritable démonstration de force de la part de son adversaire. Un monstre de ferraille qui avait le pouvoir de se régénérer et capable d’infliger de sérieux dégâts. Son unique solution pour réussir à le vaincre était de le désintégrer entièrement. Une situation que le lieutenant haïssait vraiment. Il n’était pas avantagé dans cet affrontement, bien au contraire. L’envie de fuir naquit en lui. Il n’allait pas pouvoir utiliser ses compétences de manipulateur contre une machine. Il allait seulement devoir compter sur sa puissance.

Il fonça vers son clone à une vitesse fulgurante dans l’espoir de lui donner un coup de poing suffisamment puissant pour le faire flancher. Malheureusement, sa pâle copie avait vu le coup venir de loin. Il plaça ses mains pour parer l’attaque. C’est à ce moment-là que le véritable guerrier fit une rotation sur lui-même et lui donna un coup de pied dans la nuque suivi d’une seconde pour lui donner un puissant “Double Axe Handle” sur le haut du crâne. Aussitôt, l’ennemi fut projeté à grande vitesse vers le sol et s’écrasa au milieu d’un carrefour, creusant avec lui un petit cratère. Les terriens abandonnèrent leurs véhicules commencèrent à fuir les lieux en pleine terreur. Ces quelques cris rappela rapidement l’ordre de ne pas faire de victime civils, mais la destruction de cette insulte à son image était une plus grande priorité. Il avait une opportunité d’en finir avec lui et il n’allait pas la rater. Il plaça ses deux mains grandes ouvertes vers le sol. Soudainement, deux vagues déferlantes dévastatrices furent lancées dans la direction de la machine. L’impact fut retentissant. Raditz ne s’était pas ménagé cette fois, il s’agissait du Week-End qu’il venait d’utiliser. Une bulle de ki se forma avant de raser le carrefour et les bâtiments à proximité. Une fois que la lumière disparue, il restait plus rien de la machine, juste un cratère devenu encore plus dense. Il y avait peu de chance qu’elle puisse avoir esquiver l’attaque, le traditionaliste jugea bon d’estimer que son doppelgänger fut désintégrer. Il y a avait certainement des pertes civils dans le lot mais c’était à l’instant même le dernier de ses soucis, bien qu’il y aura des répercussions auprès des rois. Son esprit était plus concentré sur sa survie et celle de ses confrères.

Maintenant que cette menace avait été neutralisée, il quitta les lieux dévastés par ses actions comme si rien n’était. Il se rendit à la forteresse du Ruban Rouge où le combat entre Sephiroth et son double artificielle continuait leur combat. Survolant la scène, il n'intervient pas au duel cette fois-ci. Si son jeune ami voulait se battre seul, qu’il en soit ainsi. Mais si le combat commençait à pencher trop en la faveur de l’ennemi, il ne prendrait pas le risque de le perdre face à un tas de boulon capable de se régénérer.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 328
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1745

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang ClockSam 13 Avr 2019 - 16:53


Une puissance effroyable se fit ressentir à quelques dizaines de mètres sur la droite du jeune Sephiroth. Surpris, ce dernier tourna machinalement la tête vers l'endroit d'où provenait l'immense aura dont il arrivait à reconnaître la signature.

*Tiens, Raditz s'est transformé en Super Saiyan.*

A cause de ce phénomène, il avait relâché son attention à peine un dixième de seconde, laissant le temps à son adversaire de foncer vers lui pour lui donner un puissant coup de pied l'envoyant valser au loin. Le gamin traversa le mur d'un hangar du Ruban Rouge et s'encastra dans le nez d'un avion de chasse, alors que le cyborg le poursuivit à une vitesse fulgurante en volant horizontalement. On pouvait voir de l'énergie bleue qui se dégageait des talons du clone de Sephiroth : en effet, le cyborg avait eu la présence d'esprit de créer des sortes de propulseurs énergétiques sous ses pieds en utilisant sa capacité de polymorphisme, ce qui lui permettait d'accélérer sa vitesse de vol.

Le gamin écarquilla des yeux en voyant la vitesse avec laquelle son ennemi l'avait rejoint. Le doppelganger leva son katana et donna un coup vertical en direction de Sephiroth. Ce dernier, encastré dans la carcasse de l'avion, ne pouvait pas se déplacer à sa convenance pour éviter l'attaque très rapide. Il n'eut d'autres choix que de brandir sa main  gauche devant lui et de faire apparaître son arme à l'horizontale juste devant son torse, pour intercepter le coup vertical de l'ennemi. Le choc entre les lames produisit des étincelles, et le bras de Sephiroth recula de quelques centimètres à cause de la puissance de son adversaire.

Aussitôt, le SOLDAT enchaîna en utilisant une fois encore sa magie de Gravité. Tout d'abord, il brandit la main droite vers l'ennemi, puis fit un mouvement vif du bras droit vers la droite, ce qui eut pour effet de projeter, par télékinésie, le cyborg vers la droite du garçon. En utilisant cette magie, Sephiroth força l'ennemi à tourner autour de lui sur environ 90°, le faisant ainsi s'encastrer à son tour dans la carcasse de l'avion au niveau du moteur. Il utilisa alors la même magie sur son propre corps pour se pousser vers l'avant et s'éloigner de l'avion, tout en pivotant sur lui-même.


*Maintenant !*

Il brandit la main droite vers l'avion, à l'endroit où le cyborg était encastré, et utilisa la Magie Maîtresse de niveau I pour invoquer une fois de plus la Foudre. Mais cette fois-ci, alors que des éclairs se formèrent dans sa main droite, il la plaqua contre le plat de sa lame Masamune qu'il tenait de la main gauche, pour la charger en électricité, puis il jeta son katana électrifié vers l'avant comme s'il s'agissait d'un javelot, tout en utilisant la magie Gravité pour accélérer le mouvement de la lame vers l'avant de l'avion en créant une force d'attraction entre ces deux entités.
Le katana se planta juste à côté du cyborg encastré dans la carcasse de l'avion, mais ce n'était pas parce que Sephiroth avait mal visé : tout était calculé. Un sourire fier se dessina sur le visage du pré-adolescent qui s'exclama :


"Boom baby !"

Aussitôt, l'avion explosa en emportant le cyborg situé juste à côté, tandis que Sephiroth se trouvait en état de lévitation à quelques mètres, un bouclier de glace sphérique l'entourait comme un cocon afin de le protéger de l'explosion et des débris, créé grâce à l'élément Glace de sa Magie Maîtresse I. Le garçon avait en réalité planté son katana électrifié dans le moteur de l'avion, endommageant ce dernier tout en le surchargeant avec la foudre jusqu'à le faire exploser. Et puisque le cyborg s'était retrouvé encastré dans la carcasse de l'avion pile au niveau du moteur, il s'était pris l'explosion de plein fouet.

Le cyborg n'était désormais plus qu'une masse informe qui trainait sur le sol, au milieu des flammes et des débris, et qui ressemblait à un mélange de parties du corps de Sephiroth avec un fluide argenté.


Spoiler:
 

*Bien, il a son compte.*

Le guerrier aux cheveux d'argent se retourna et passa par le trou qu'il avait fait dans le mur du hangar un peu plus tôt pour en sortir.

*Bon, où sont passés les autres ?*

Il entendit au loin des bruits d'explosion qui semblaient provenir de la grande ville non loin de là, il ressentait l'énergie de Raditz par là-bas.

*Aie aie aie, ils sont en train de tout casser, le roi ne va pas être content.*

Il ferma les yeux afin de mieux se concentrer pour détecter les énergies des autres Saiyans qui étaient partis poursuivre les forces du Ruban Rouge qui se repliaient.



Mais alors qu'il commençait à en repérer quelques unes non loin d'ici, il perdit sa concentration en entendant des bruits de tirs en rafales dans son dos.

TADADADADADADADADADADA !!!!

Ayant à peine le temps de comprendre ce qu'il se passait, il se déplaça dans les airs latéralement pour tenter d'éviter la rafale provenant de derrière lui, mais se prit tout de même plusieurs projectiles énergétiques dans une partie du dos ainsi que dans le bras droit, ce qui le fit grimacer de douleur tandis qu'il se retourna vers le hangar. Un humanoïde à la peau grise en sortit, son bras droit était remplacé par une sulfateuse dont les canons étaient encore fumants.


*Un autre cyborg ?!*
pensa Sephiroth, surpris.

En réalité, il s'agissait toujours du même, mais il avait simplement gardé son apparence originelle après s'être régénéré suite à l'explosion dans le hangar. Mais une chose étonnante se produisit. Après avoir blessé Sephiroth, il s'envola en l'ignorant complétement, se dirigeant vers les auras Saiyannes que le Kid avait ressenti.


*L'enfoiré ! Il m'a complétement ignoré, qu'est-ce qui lui prend ? Merde, il se dirige vers les autres Saiyans !*

"Hé attends un peu, on en a pas fini !" s'exclama Sephiroth en volant à sa poursuite.

Mais il fut interrompu par une chaîne métallique qui s'enroula autour de son pied. Il baissa la tête et longea la chaîne du regard pour trouver son origine : elle venait de l'intérieur du hangar ! Un clone de Sephiroth sortit alors à son tour par le même trou que le vrai Sephiroth avait fait un peu plus tôt, la chaîne sortait de l'intérieur de la paume de sa main comme si c'était une extension de son corps, et il ne dégageait pas non plus d'énergie !


"Mais vous êtes combien, comme ça ?!"

En réalité, c'était toujours le même. Le cyborg polymorphe que Sephiroth combattait depuis le début s'était simplement dédoublé lors de l'explosion. Une partie avait reçu l'ordre d'éliminer les Saiyans partis à la poursuite des fuyards, l'autre partie devait se débarrasser de Sephiroth. Mais ça, le jeune Sephiroth n'avait aucun moyen de le comprendre puisqu'il ne connaissait pas l'étendue des capacités du cyborg et qu'il ne pouvait même pas ressentir son énergie.

Ne pouvant pas arrêter le cyborg parti à la poursuite des Saiyans, il se contenta de s'écrier :


"Hey les gars, gaffe derrière vous !!!"
pour leur indiquer qu'un cyborg se trouvait derrière eux.

Mais c'était trop tard, le clone de C-21 qui s'était envolé était juste derrière eux, et les visait avec sa sulfateuse pour leur tirer dessus et les descendre les uns après les autres, laissant ainsi l'opportunité aux forces du Ruban Rouge de s'enfuir.
Au même moment, le faux Sephiroth tira sur sa chaîne pour attirer le vrai Sephiroth vers lui et lui donner un coup de katana en diagonale. Le fils de Jenova para l'attaque avec la véritable Masamune, puis utilisa cette dernière pour trancher la chaîne avant de se projeter vers l'arrière.

Aussitôt, la chaîne enroulée autour de sa cheville se métamorphosa en un cerceau dont l'intérieur était composé de dents de scie, qui se plantèrent dans sa chair. Le Kid écarquilla des yeux.


*Merde, il peut contrôler chaque morceau de lui à distance ! C'est comme ce morceau de katana transformé en flaque qu'il a absorbé tout à l'heure.*

Le cerceau à dents de scie, planté dans sa cheville, se mit à se resserrer petit à petit, pour se planter de plus en plus profondément, tout en tournoyant très rapidement sur lui-même, dans le but de lui découper entièrement la cheville, ce qui infligea une douleur atroce au petit qui serra des dents.

*Il faut combattre le mal par le mal !*

Aussitôt, il utilisa l'élément Feu de sa Magie Maîtresse de niveau I afin de se brûler sa propre cheville. Il ressentait la douleur de ses propres flammes, mais par la même occasion il était parvenu ainsi à désintégrer l'anneau de torture accroché à sa cheville, c'était un mal pour un bien. Cependant, le doppelganger avait profité de cette distraction pour s'approcher de lui tout en le mitraillant de boules d'énergie. Sephiroth se prit les premières avant de parvenir à parer les suivantes avec son katana, alors que son ennemi arriva au corps-à-corps pour l'enchaîner d'attaques tranchantes.

Un nouveau duel de katana commença alors, mais le combat était beaucoup plus compliqué que lors du premier échange, pour Sephiroth. D'une part, parce que désormais il avait plusieurs blessures qui handicapaient ses mouvements et diminuaient sa concentration (une grosse entaille sur le torse, des brûlures et coupures à la cheville, des blessures énergétiques dans le dos et le bras droit), d'autre part parce que le cyborg s'améliorait de seconde en seconde, apprenant à imiter les techniques de combat au katana que Sephiroth maîtrisait.

Les attaques fusaient de part et d'autres, les sabres s'entrechoquaient à des vitesses supersoniques, en causant d'innombrables étincelles, parfois tranchant des objets du décor tels que des murs, des véhicules ou des débris. Mais le jeune Sephiroth était sur la défensive, contraint de reculer, de parer et d'esquiver tant bien que mal, alors que son adversaire était en mode complétement offensif et ne lui laissant aucun répit. Il n'avait pas besoin de faire une pause pour souffler, pour respirer, son endurance était illimitée, il ne se fatiguait jamais, et devenait meilleur au fil du temps, contrairement à Sephiroth, dont la fatigue et les blessures le rendaient de moins en moins bon. Plus le combat s'éternisait, et plus le cyborg prenait l'avantage.


*Ses attaques sont de plus en plus précises et calculées, il anticipe de mieux en mieux mes mouvements... C'est incroyable... Il m'a fallu une année entière pour maîtriser le Kenjutsu, et lui, en quelques secondes, il parvient à atteindre mon niveau ?!*

Une esquive de justesse, et une mèche de cheveux argentés fut coupée. L'instant d'après, ce fut un morceau de vêtement qui fut déchiré et une légère entaille s'était formée sur la peau du SOLDAT. Puis il s'accroupit pour éviter une nouvelle attaque horizontale et il perdit une nouvelle mèche de cheveux.

*Il est en train de me faire une nouvelle coupe de cheveux !*

Cela signifiait beaucoup pour le jeune garçon. Quelques secondes plus tôt, il était capable d'éviter totalement ses attaques. Maintenant, il était obligé d'y laisser une partie de ses cheveux, car les esquives devenaient de plus en plus difficiles. Si cela continuait, la prochaine fois il perdrait un membre. Mais il avait à peine le temps de penser, les attaques s'enchaînaient si rapidement qu'il était obligé d'agir quasiment qu'à l'instinct et à l'expérience, ce qui malheureusement, à cause de la fatigue et des blessures, ne suffisait pas. Sans compter qu'il était troublé psychologiquement. D'une part, se battre contre un double de lui-même était quelque chose de troublant, mais surtout, voir un adversaire capable de s'améliorer à ce point en si peu de temps et de parvenir à le dépasser alors qu'il avait des années d'expérience, c'était quelque chose d'à la fois frustrant et dépitant. Il était tellement occupé à parer, éviter et fuir son adversaire qu'il n'avait même pas le temps de se concentrer pour invoquer la magie.

Finalement, après plusieurs secondes d'échanges intensifs, le jeune Cauchemar décida de passer à l'action. Durant un très bref instant, il allait devoir se concentrer sur la magie pour pouvoir prendre plus de distance et souffler un peu, ce qui signifiait qu'il allait légèrement diminuer la concentration qu'il avait sur ses mouvements physiques au profit de celle spirituelle. En d'autres termes, pour pouvoir attaquer, il allait devoir arrêter d'être trop occupé à esquiver, et donc encaisser une attaque pour pouvoir en donner une plus puissante. Sacrifier une pièce de l'échiquier, une partie de lui-même, pour pouvoir prendre une pièce de l'ennemie plus importante.

Le coup de l'ennemi arriva. Rapide, brutal, vif, net et précis, un coup de katana vertical de haut en bas qui trancha le bras gauche de Sephiroth, avec lequel il tenait son katana. Le bras tomba sur le sol et un jet de sang jaillit de son moignon. Exactement au même moment, le gamin posa sa main droite sur le visage du cyborg tout en poussant un hurlement à la fois de rage et de douleur, et le corps tout entier du cyborg s'embrasa instantanément dans une énorme déflagration de flammes. Il venait d'utiliser l'une de ses magies les plus puissantes, la Magie Maîtresse de niveau II, de type FEU, bien plus puissante que le niveau I. Sa puissance destructrice était terrible, il était capable de brûler tout un village en une seule utilisation de cette magie et de réduire tous ses habitants en cendres en l'espace de quelques secondes. Mais il ne pouvait lancer que trois magies de niveau II dans un combat, après quoi il arrivait à court de MP (Magic Point).

Aussitôt la magie lancée, le gamin bondit en arrière pour s'éloigner des flammes, tout en brandissant la main droite vers son bras gauche tombé sur le sol et baignant dans son sang. Il utilisa la magie Gravité pour attirer son bras à lui et le réceptionna dans sa main droite. Il le repositionna au niveau de son moignon comme s'il était en train de reconstituer un puzzle en 3D, ou plutôt comme s'il replaçait le bras d'un jouet articulé, puis enchaîna avec sa magie de Guérison pour se soigner intégralement, recollant ainsi son bras perdu, et refermant ses nombreuses blessures.

Puis il se laissa tomber sur les fesses avant de souffler un grand coup, regardant le spectacle formé par les flammes incandescentes qui se dressaient devant lui. Du cyborg, il ne restait plus rien. Son corps s'était liquéfié sous l'effet de la chaleur car le feu était l'une de ses faiblesses et l'empêchait d'utiliser son polymorphisme. Mais les flammes magiques de la Magie Maîtresse de niveau II étaient si intenses que les cellules liquéfiées s'étaient ensuite désintégrées en un tas de cendres dont il ne restait plus aucune trace du programme informatique qui animait l'entité qu'il avait combattue.

Sephiroth se reposa quelques secondes, car malgré le fait qu'il avait pu guérir de ses blessures avec sa magie, sa fatigue était restée, et il avait perdu beaucoup de sang : la magie de Guérison permettait de recréer une quantité assez importante de globules rouges pour qu'il puisse survivre et continuer de se battre, mais cela ne le remettait pas complétement en forme non plus.

Cependant, il ne pouvait pas traîner. Il y avait encore la troisième entité cybernétique, qui n'était autre qu'un dédoublement de celui qu'il avait combattu, qui était partie s'occuper des autres Saiyans. Est-ce qu'ils étaient tous morts ? Ou bien Raditz avait-il eu le temps de les rejoindre pour les secourir ? Sephiroth n'en savait rien mais il ne devait pas perdre de temps : la mission n'était pas encore terminée, et il n'acceptait pas l'échec ! Après avoir repris son souffle durant quelques courtes secondes, il se releva et s'envola dans la direction vers laquelle le Ruban Rouge s'était échappé pour voir ce qu'il en était.

===========================================================================
[HRP : la partie suivante a été rajoutée suite à une demande de Raditz]

Il ne mit pas longtemps pour rejoindre la dernière entité cybernétique, qui était en train de se battre contre les derniers Saiyans restants. Seul contre plus d'une dizaine, le cyborg n'avait pourtant aucun mal à les dominer. Plus rapide, plus résistant, possédant une endurance illimitée et capable de calculer et d'anticiper la plupart de leurs actions, les soldats n'avaient aucune chance et étaient en train de se faire laminer. Raditz n'était pas parmi eux, Sephiroth ressentait encore son énergie à quelques kilomètres de là, du côté de la Capitale de l'Ouest ; son combat ne devait pas encore totalement être achevé.
A son arrivée, le jeune garçon aux cheveux argentés brandit la main droite vers le cyborg qui se battait au corps-à-corps contre plusieurs Saiyans en même temps, et utilisa sa magie Gravité pour l'attirer vers lui. Puis, se tournant à 90°, il fit un mouvement de la main droite en direction des flammes incandescentes de sa précédente magie de Feu qui avait réduit en cendres son double, et qui continuaient de brûler dans la base du Ruban Rouge. Par ce simple mouvement, il modifia le comportement des champs gravitationnels pour que cette fois-ci, le cyborg ne soit plus attiré par lui-même, mais par l'incendie qui ravageait la base du Ruban Rouge. L'entité polymorphe fut donc poussé par une force d'attraction qui le conduisit tout droit dans les flammes magiques.

Au cœur de l'incendie, la créature grise commença à fondre en poussant des cris qui ressemblaient à des bruits stridents de métaux frottant l'un contre l'autre. Elle tentait de prendre diverses formes pour se reconstituer, mais la chaleur liquéfiait ses cellules et il lui était impossible de garder une forme consistante. Finalement, après être passé d'un état solide à un état liquide, les cellules du cyborg se transformèrent en cendres, et au bout de quelques instants, il n'en restait plus rien.

Sephiroth se tourna vers les Saiyans survivants. Le Ruban Rouge, quant à lui, était déjà loin ; leurs cyborgs avaient suffisamment occupé l'envahisseur pour qu'ils puissent s'échapper. Les Saiyans et Sephiroth étaient parvenus à détruire totalement leur QG et à tuer bon nombre d'entre eux, mais ils avaient laissé une partie s'échapper. Pour le SOLDAT de première classe, c'était un échec. Son premier échec. Et c'était dur à avaler.

Un Saiyan vola jusqu'à lui.


"Merci de nous avoir aidé contre ce cyborg."

"Mouais... Y a pas de quoi."
affirma Sephiroth sur un ton un peu froid.

Puis le gamin leur tourna le dos et retourna vers le QG du Ruban Rouge, qu'il surplomba en lévitant. Il croisa les bras, et regarda la base brûler, depuis le ciel, l'air pensif.


*Ces cyborgs étaient vraiment coriaces... S'il y en avait eu davantage, je ne suis pas sûr que nous aurions pu nous en sortir. Le Ruban Rouge est dangereux. S'ils reconstruisent une base et développent de nouveaux cyborgs identiques, ils seraient capables de créer une armée suffisamment puissante pour nous terrasser, déjà que leur attaque sur Vegeta a fait beaucoup de morts, de ce que j'ai compris... Il faudra les surveiller de près. Surtout qu'ils ne vont sûrement pas en rester là après ce qu'on leur a fait.*
Contenu sponsorisé

[GUERRE] Un ruban taché de sang Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] Un ruban taché de sang   [GUERRE] Un ruban taché de sang Clock
 
[GUERRE] Un ruban taché de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Il ne faut pas boire de sang.
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» Besoin d'aide pour mon chariot de guerre.
» La guerre des xénos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-