Partagez
 

 [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockJeu 21 Mar 2019 - 22:47
Le peu de temps que j'avais passé en la compagnie de Kaito ainsi que de Renko avait été suffisant pour me démontrer l'étendu du mal qui rongeait notre réalité... Jamais je n'aurais cru un jour me voir embarquer dans une histoire aussi folle, et pourtant voilà que je combattais des ennemis redoutables à travers le temps en compagnie de mon tout nouveau professeur. Professeur, il restait à le prouver, puisque jusqu'ici nous n'avions pas eu l'occasion de suivre un entraînement digne de ce nom. Toutefois, l'heure semblait venu pour moi de recevoir ma première véritable leçon, et ayant pu le voir à l'oeuvre, je pouvais m'attendre à un enseignement corsé ! Conton-City était une grande ville mêlant des technologies à la fois semblables à celles que l'on pouvait trouver sur terre, mais disposant toutefois de nombreuses architectures et zones distinctes semblant venir chacune de planètes variés. Je me demandais bien où nous allions pouvoir trouver l'espace de combattre, et j'imaginais bien qu'il pouvait s'avérer dangereux de laisser nos pouvoirs exploser dans un lieu pareil. Evidemment, Kaito devait sans aucun doute avoir plus d'un tour dans son sac. Seulement fallait-il savoir quoi ?

"Alors Horenso... Par quoi commence-t-on ? Cet endroit est très coloré mais je doute avoir la retenu et l'habilité nécessaire pour le garder en état. J'espère que tu as une bonne idée pour palier à ce problème, je ne voudrais pas avoir à retenir mes coups."

Lançais-je en ricanant. Je savais pertinemment qu'il n'était pas question de simples échanges de coup comme lors de notre dernier affrontement, connaissant assez bien la manière de penser de Kaito pour savoir qu'il ne se contentait pas de travailler la force brut... Pour mon plus grand déplaisir je devais bien l'avouer. En effet, je digérais encore mal la raclé qu'il m'avait infligé la dernière fois, mais je savais qu'il me fallait encore apprendre deux trois petites choses pour espérer lui rendre la pareille. Cet entraînement allait être l'occasion d'en apprendre plus sur moi même autant que sur lui, du moins c'est ainsi que je concevais. Je m'étais déjà relativement bien remis de notre petite visite dans le passé, et cette escapade m'avait suffisamment motivé pour que j'en redemande déjà. Après tout, j'attendais toujours mes premières leçons !
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockDim 24 Mar 2019 - 13:46
Le château du démon était un lieu bien sordide en tout cas... Mais maintenant que cette mission est terminé, le groupe était de retour à Conton-City. Renko ayant dû partir urgemment, il ne restait donc plus que Boneco et Kaito pour la session d'entraînement prévu. En effet, le Dieu du temps allait enfin entraîner son disciple ! Celui-ci devait attendre cela depuis un moment quand même ! Le sourire aux lèvres, il profitait également du bon temps offert par la maison... En effet, la cité du temps était magnifique avec ses îles flottantes. De plus, ils étaient dans un endroit affreux juste avant ! Le contraste était vraiment fou. Mais maintenant, ils pouvaient enfin voir la lumière du jour. Pour l'entraînement, le guerrier du temps avait déjà une idée sur ce qu'il allait faire. Nul doute que notre cher Boneco allait être aux anges ! Enfin, s'il avait la force mentale nécessaire pour tenir ce qui l'attendait... Se tournant vers son apprenti, le suppléant de Chronoa se raclait la gorge. Son plan d'entraînement était très fixe, ayant déjà les idées sur ce qu'il pourrait faire faire à Boneco.

"Tu ne veux pas retenir tes coups ? Hahaha ! Qui a dit qu'on allais s'affronter ? En premier temps, tu dois devenir plus solide, Boneco. N'oublis pas que tu as un bras désormais. C'est fini de porter le double d'un poids que tu peux normalement porter. Et j'ai l'entraînement idéal pour pallier à ce problème... Le schéma est simple. Observe."

S'envolant dans les cieux, le Dieu plaçait ses mains face à lui, laissant donc une énorme lumière s'accaparer du ciel, comme un gros flash. Les habitants devaient probablement être curieux sur ce qu'il passait ! Mais pourtant, ils avaient la chance de voir de leurs yeux la formation d'une nouvelle île flottante. En effet, plus le temps passer, et plus la lumière disparaissait pour laisser place à une énorme terre sauvage en forme de carré avec une grande pyramide inversée et plusieurs arbres à la surface. L'île était également entourée d'une grande bordure noire. Oui... Cette île... Elle ressemblait trait pour trait au sanctuaire de Champa, là où Kaito s'était si durement entraîner pendant tout ce temps. Boneco allait retrouvé la même dureté de l'entraînement que le Dieu du temps avait dû subir pendant six longs mois. Au moins, il était sûr des effets bénéfique d'une telle phase ! Le nouveau time patrolleur en sortirait vraiment plus grand et plus fort. Vue d'en bas, cela ne ressemblait qu'à une pyramide et pourtant, elle était bien plus que ça ! C'était un véritable écosystème qui voyait le jour.
Temple:
 
*Wouaw... Le format est tellement ressemblant... Champa-sama... Vados-sama... Aujourd'hui, c'est moi qui vais entraîner quelqu'un sur cette plateforme !* "Boneco tu viens ?!"

Utilisant la danse de l'air pour se déplacer rapidement, le guerrier du temps se trouver enfin sur la terre ferme de cette île. Marchant doucement, il regardait chaque recoins, subjuguer par la précision de ses souvenirs... S'avançant, il retrouvait la salle à manger, les chambres et même la chambre de Champa ! Tout est là... "Tu vois... Ici, je m'y suis entraîner longuement. Je n'ai jamais autant souffert ! Ni jamais autant amusé..." Sortant dehors, le guerrier du temps s'étirait comme à l'époque. Sauf que là, ce n'était pas lui qui recevrait une leçon ! Faisant signe à Boneco de le suivre, le saiyan s'envolait directement au bord de la planète. La bordure noire qui l'avait tant fait courir allait cette fois faire speeder notre cher ami ! "Cette bordure n'est pas normal. Tu verras que pour l'entraînement, tu auras intérêt à être rapide ! Et bien sûr... Tu vas devoir rester en Kaïô-Ken tout le temps, désormais. Quand tu viens ici, je veux que tu passe instantanément en Kaïô-Ken. Cette aura doit être ta nouvelle aura basique." Une fois qu'il aura accéder à la demande du Dieu, ce dernier tendait sa main gauche vers lui. Directement, Boneco se retrouvait envelopper d'une lumière avant de se voir habiller d'une tenue très lourde ! Ses mouvements devaient déjà être ralenti maintenant. Mais le pire restait à venir...

"Tu n'es pas ici pour t'amuser. Crois-moi, tu vas douiller !"

Utilisant la technique de création sur lui-même, Kaito passait également directement en Super Saiyan 3. Sa longue chevelure argentée présente, il allait participer à l'entraînement pour parfaire sa maîtrise de cette forme saiyan. "Nous allons faire cet entraînement ensemble." Claquant des doigts, deux gros cubes apparaissaient devant les deux hommes. Un trou dans le premier pour passer le bras de Boneco et deux trous dans le second pour Kaito. "Regarde bien comment je fais. Si tu essayes de le soulevé en te penchant, tu vas te rétamer le dos." Pliant ses jambes, il passait ses bras dans les trous, laissant sortir ses mains. Soulevant donc ses jambes en gardant son dos le plus droit possible, il était enfin debout et droit. Respirant au rythme de son cœur pour permettre à son oxygène de bien aérer ses muscles. "Aller ! Quand tu es prêt, nous commencerons l'entraînement !" Haletant en prononçant sa phrase, il laissait le temps à Boneco de se préparer. Une fois qu'il était opérationnelle, les deux hommes commenceraient à avancer.

"Accélère ! Si tu n'y arrives pas, regarde derrière-toi, ça devrait te motivé..."

Un sourire malicieux aux lèvres, si Boneco se retournait, il verrait derrière lui la plateforme disparaître au fur et à mesure du temps en rattrapant le nouveau patrouilleur. Si ce dernier n'avançait pas plus vite, au rythme de Kaito, il allait se faire éjecter du terrain ! Et avec un poids si lourd sur lui, il chuterait à une telle vitesse que l'impact risque de faire très mal une fois au sol... "J'ai fais cet entraînement quand j'avais ton niveau d'énergie. Si j'ai réussi, tu peux le faire ! Pense à bien accentuer ta respiration, aère tes muscles et bouge toi ! Le Kaïô-Ken va te faire souffrir, mais la douleur rend les saiyans plus forts ! Utilise cette douleur comme un carburant ! Plus vite tu arrives au bout, plus vite ce sera terminé !" Ils en avaient pour trois jours à faire le tour de l'île. Combien de temps un néophyte comme Boneco allait tenir ? Réussirait-il à arrivé au bout ? Le chemin était encore très long... Et il allait pouvoir observé plusieurs biomes pendant ce "voyage". Le désert, la neige, le coin chaud... Le coin d'eau... Il n'était pas au bout de ses surprises.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMar 26 Mar 2019 - 0:44
Mon engouement et ma soif d'affrontement furent rapidement dissipés par Kaito qui, tout en s'esclaffant, avançait qu'il était avant tout question en mon cas de consolider mes bases, mon corps, mon esprit, afin de palier à ce bras manquant qui, je devais l'admettre, ne m'était pas encore tout à fait familier. Je grimaçais d'abord en entendant ces mots, mais me repris rapidement en constatant qu'il disait vrai. Je poussais un soupir discret, puis tournant de nouveau mon attention en direction de mon professeur, je n'eu pas le temps de demander ce qu'il prévoyait que déjà ses pouvoirs divins étaient mis à l'oeuvre. Devant les yeux ébahis d'une grande partie du public que constituaient les habitant de Conton-City, ainsi que mon regard tout aussi impressionné qu'effrayé devant un tel pouvoir, une immense plateforme pyramidale prit forme parmi les quelques îlots déjà présent aux alentours.

"Et bah ça c'est du terrain d'entraînement..."

Kaito m'invita à le suivre, et c'est bien évidemment sans sourciller que je m'exécutais et le rejoignais donc sur cette île confectionné spécialement pour me mettre à l'épreuve. Une fois atterri, nous commencions par faire l'état des lieux, Kaito se remémorant visiblement certains souvenirs puisqu'il ne tarda pas à m'apprendre que ce lieu avait été créé à l'image de celui sur lequel il avait passé une grande partie de son entraînement. Je serrais le poing, l'idée même de suivre un entraînement similaire à Kaito Shan traduisais ma progression prochaine... J'avais grand hâte de débuter, malgré les avertissements concernant la difficulté particulière propre à ces entraînements. Je me rappelais de mon côté le temps passé sur la planète de Kaio, et me rassurait quant au fait qu'il était peu probable de subir un entraînement aussi poussé... J'allais rapidement comprendre de quoi il en retournait. Rapidement, nous rejoignîmes la bordure de cette immense île flottante, là où allait débuter mon entraînement. Alors que Kaito Shan m'introduisait les "règles" à suivre, insistant sur le fait qu'il m'était dû d'utiliser le Kaioken de manière constante, arguant que cette technique allait devoir faire office de "base" concernant mon état. Une goutte de sueur perlait déjà sur ma tempe, mais malgré ça un sourire s'affichait sur mon visage, j'allais suivre l'entraînement d'un dieu. L'instant d'après apparut un accoutrement particulier semblable à celui que j'avais pu revêtir chez Kaio, seulement une fois encore ce nouvel attirail me paraissait incroyablement lourd. Il avait parlé de vitesse... ?

"Attends une seconde, qu'est-ce qu'on est sensé faire i-..."

Un instant suffit pour que l'énergie de Kaito s'amplifie d'un coup tandis qu'il venait de revêtir la longue chevelure propre au niveau 3 du Super Saiyan. Apparemment, il tenait à m'accompagner. Un nouveau claquement de doigt fit apparaître un énorme cube qui s'écrasa à mes pieds, tandis que lui s'équipait déjà du sien, montrant l'exemple. Hésitant, je me décidais à mon tour à enfiler mon entrave... Avant de me rendre compte qu'il m'était tout simplement impossible de la soulever de plus d'un centimètre du sol. Je forçais comme un forcené, mais rien n'y faisait.

"Grrraa...Arg ! T'en fais pas un peu trop ?"

Je sentais sans le voir le rire malin de mon compagnon, et j'y répondis malgré moi en laissant s'échapper un rire nerveux... Le Kaioken hein... C'est partit ! Laissant couler en moi l'énergie alentour afin de l'utiliser comme un carburant nouveaux, je déployais l'énergie rougeâtre caractéristique dans un rugissement qui accompagnait le gonflement de chacun de mes muscles. Finalement, je parvenais à soulever le bloque au niveau du buste, suivant les conseils que m'avait confié Kaito en tâchant de synchroniser ma respiration avec les battements de mon coeur. Allais-je seulement supporter un poids pareil assez longtemps tout en conservant mon Kaioken ? Cet entraînement allait me le dire.

"Quand tu veux, j'suis chaud comme la braise !"

Le signal de départ fut prononcé, et Kaito s'élança en premier tout juste au moment où il m'invita à regarder en arrière pour me motiver. Je m'exécutais, curieux, et c'est en constatant la disparition progressive du sol que je maudis cet entraînement.

"Horenso... Quelle belle enflure !"

Tout en affichant un sourire carnassier, mêlé à un certain amusement, je ne me fis pas prier d'avantage pour emboîter le pas et avancer au rythme de mon professeur. Le Super Saiyan 3, c'est de la triche !

Durant une bonne heure, ma vitesse et ma vigueur semblèrent suffisante à ce que je ne sois ni rattraper par ce chemin s'évaporant peu à peu, ni par les méfaits du Kaioken sur mon corps... Cependant, mes limites se faisaient dors et déjà sentir et mes muscles me faisaient de plus en plus souffrir à chaque nouveau pas. Deux pas furent les prémices difficile de ma première chute. Je tombais à genou en laissant le bloc s'écraser face à moi, haletant tout en tâchant malgré tout de garder le Kaioken actif. Kaito n'avait pas menti, c'était un véritable enfer. Un coup d'oeil en arrière me rassurait puisque j'étais parvenu à creuser une dizaine de mètre entre moi et l'affaissement du chemin, me permettant un instant de repos. Je levais cependant le regard et constatais toujours la chevelure blanchâtre de mon compagnon... Pas question de lui laisser la moindre avance en plus ! Grognant, je me relevais avec difficulté et me remettait en marche. Je serrais les dents, mes veines étaient prêtes à exploser. A ce rythme, mon corps allait tout simplement me lâcher... Il n'était pas question de continuer dans cet état. Je ralentissais le pas, tout en me décidant à fermer les yeux pour tenter de reprendre mon calme et ajuster ma respiration tout en chassant le stress ainsi que les mauvaises pensées. C'était sans aucun doute la clé de la réussite, il me fallait trouver une harmonie certaine afin de contrôler l'énergie débordante du Kaioken et me permettre d'en exploiter seulement le bénéfice... Si Kaito en était capable, alors moi aussi je devais trouver une solution. Poussant un long soupire, puis inspirant de la même manière, je commençais déjà à détendre mes muscles ainsi que mes tendons... Et cette simple variation de pression dans mon système nerveux eu l'effet d'un véritable soulagement pour ces douleurs insupportables que le Kaioken me procurait... J'y étais presque, c'était la bonne voie !

Soudain, plus rien ne me soutenait. J'ouvris les yeux à l'instant même où je sentais mon corps entraîné par le poids incommensurable qui pesait sur moi, le chemin venait de disparaître, j'avais bien trop ralenti ! Grimaçant, tout se passa extrêmement vite. Pas question de chuter maintenant ! Alors que ma chute était déjà bien engagé, je brandissais ma queue de singe et attrapait le rebord encore tangible de notre chemin. Usant de celle-ci comme point d'appuie, je laissais le poids sur mon bras entraîner l'avant de mon corps vers le bas tout en usant d'un tour de force remarquable. En effet, j'usais de ce poids pour créer un mouvement de balancier avec et parvins à inverser la donne en projetant mon poing en l'air dans un mouvement circulaire. Entraîné cette fois dans les airs, je parvins à retrouver la plateforme en m'écrasant bras en avant sur le sol. Je me redressais rapidement cependant, et désormais capable d'apprivoiser ne serait-ce qu'un peu plus mon Kaioken j'usais de mon nouveau savoir pour optimiser mes déplacements et creuser un nouvel écart entre moi et la fin du chemin... Tout ne faisait que commencer.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMar 26 Mar 2019 - 2:21
L'entraînement était lancé. Boneco allait enfin avoir l'occasion de progresser ! Lui qui avait perdu si gros pendant un combat contre une déesse, il allait gagner encore plus gros grâce à un Dieu. Son destin était vraiment lié à celui des entités divines ! Mais jusqu'à quel point ? Dans tous les cas, Kaito était fier de pouvoir enseigner à quelqu'un d'aussi brave et pur que ce Saiyan qui l'avait rejoint. Aujourd'hui, notre cher nouveau disciple allait apprendre la meilleure façon de contrôler le Kaïô-Ken. Il allait enfin pouvoir le maîtriser à la perfection ! Encore fallait-il qu'il s'en donne les moyens... Mais rien n'était encore joué. Le voyage n'était encore qu'au début et il devait pâlir au défaut de respiration de l'aura de Kaïôh. Son corps allait-il tenir suffisamment de temps ? C'était une question tout à fait légitime en voyant comment il avait du mal dans un combat. Mais bon, le guerrier du temps était là pour l'aider à enfin régler ce problème ! En tout cas, il était encore tôt. Le jour battait son plein et le duo n'avait avancé que pendant une heure... Et déjà là...

Kaito pouvait voir Boneco commençait à douiller sévèrement. Mais en attendant, le Dieu ne disait rien. S'il voulait que son disciple progresse, il devait le laisser trouver le meilleur moyen de ne pas flancher. Rien ne vaux sa propre méthode ! Le Dieu du temps pouvait instaurer les bases, mais il ne pouvait pas non plus régler tous les problèmes de son jeune ami. Et paf ! Voilà que notre nouveau défenseur du temps venait de chuter, attisant le rire du Dieu rouge ! "Aller ! C'est pas le moment de perdre du temps ! Toujours en se moquant de manière gentil, il continuait d'avancer en tenant sa propre respiration au bon rythme, accompagnant son corps dans ses démarches. Même si le Super Saiyan 3 épuisait les ressources de KI rapidement, le Dieu savait déjà comment maîtrisé son énergie depuis longtemps. Ne pas la laisser sortir et la laisser fluctuer correctement en lui, c'était là, la meilleure manière de garder son énergie et la laisser descendre doucement. Mais pour son apprenti, c'était loin d'être le cas ! En tout cas, il allait rapidement devoir trouver une solution, car... La chute risque d'être longue.

En effet, Boneco venait de disparaître du champ de vision de Kaito. Ce dernier avait chuté ! Mais bon, il avait eu le réflexe de se raccrocher avec sa queue, utilisant un effet de canon avec son bras pour s'envoler plus en avant. Se relevant rapidement, il semblait avoir trouvé une bonne méthode pour tenir la cadence de nouveau... Pour combien de temps allait-il tenir ce rythme du coup ? "Boneco... Tu sais que... Le soleil n'est pas encore à son plus haut niveau ?" En effet, voilà que malgré le temps, la chaleur commençait à monter. Le soleil frappait fort... Il fallait penser en plus à son état physique ! Mine de rien, marcher sous un soleil caniculaire, ce n'était pas des plus plaisants ! Le Dieu du temps avait bien évidemment fait exprès de créer cette île la plus proche possible du soleil. Ainsi, la chaleur frappait de manière forte. Et la nuit n'en serait que plus rafraichissante... Il fallait penser à tout. Le guerrier avait bien évidemment dans l'idée d'observé plus que de s'entraîner. Il voulait vraiment voir l'évolution de Boneco au rythme du temps. Celui-ci devait trouver la bonne manière et s'y habituer pour tenir. Car sous cette chaleur de plomb avec le Kaïô-Ken, il finirait par se déshydrater encore plus !
Thème:
 
"Tu as besoin de motivation ?! Alors, on accélère, Boneco !"

Augmentant la cadence de ses pas, Kaito souriait. Il proposait véritable à son apprenti d'avancer encore plus vite. La sueur des deux hommes devait être ignoble à voir ! Mais en attendant, les muscles saillants et la volonté au paroxysme, rien ne pourrait les arrêter... Du moins, c'était à voir pour Boneco. Mais pour ce qui est du fils de Nasu, il était au top ! Il ne reculerait sûrement devant rien pour montrer la bonne marche à suivre. Peut-être devrait-il lui donner quelques conseils ? Non... Vados ne lui en avait pas donné sur ce genre d'entraînement. C'était au guerrier de Chronoa de trouver la méthode. Et maintenant, c'était au tour de son jeune ami de trouver la sienne ! Bon... Aller... Juste un petit. "Boneco... Si tu faiblis... Le temps est voué à disparaître. Trouve une motivation... Trouve... La raison qui te poussera au maximum de tes capacités. Et suit tes rêves. Suis-les jusqu'à ce que tu trouves ta propre lumière ! Car c'est elle, qui te donnera la force de traverser toutes les épreuves... Alors mon grand, c'est le moment de montrer ta fierté Saiyan ! Encore... Plus vite !" Le sourire du Dieu du temps était présent. Il comptait vraiment aider son disciple à s'en sortir ! C'était la première fois qu'il devait subir un tel entraînement. Et peut-être que finalement... Vados lui a aussi enseigné sa façon... Sa façon d'apprendre aux autres. Sa méthode à lui.

De toute façon, la nuit commençait enfin à tomber. Le ciel s’obscurcissait au fur et à mesure du temps, laissant sûrement à Boneco l'occasion de prendre un peu d'air frais après cette chaleur infernale. De quoi l'aider à reprendre des forces. Mais s'il faiblissait, il chuterait dans le vide. Allez savoir ce qui le motive maintenant. Mais en tout cas, il avait peut-être trouvé la raison de tout ceci, la raison qui l'aiderait à s'améliorer et à se repousser dans ses limites. Il avait trouvé une raison également en affrontant Kaito pour l'empêcher de détruire le monde ! Alors il devait quand même avoir sa propre méthode pour se pousser au maximum... Il ne restait plus qu'au Dieu à arroser cette graine pour qu'elle devienne un arbre majestueux. Mais même en l'arrosant et en l'aidant, seul le véritable concerner pouvait s'en sortir de lui-même. D'ailleurs, en même temps d'arriver dans la nuit sombre, le groupe venait enfin d'arriver dans le secteur tropical de la planète... La forêt s'étendait à perte de vue, offrant une vue magnifique aux deux hommes. "Aller Boneco... Encore deux jours de marche !"
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMer 27 Mar 2019 - 0:12
"Tu m'en diras tant..."

Kaito, un sourire narquois sur les lèvres, m'informait que le soleil était encore loin d'être à son zénith. Après avoir évité de peu un échec cuisant, voilà qu'il était temps de véritablement cuire sur place. En effet, la chaleur venait tout bonnement d'hausser d'un bon cran et mon corps, entièrement congestionné par cette utilisation abusive du Kaioken ainsi que le poids qu'il portait depuis bien plus d'une heure, devait supporter une chaleur bien trop importante. Jamais je n'avais eu à subir une telle température, et à ce niveau même les pleines désertiques de Végéta me paraissaient un véritable eldorado. D'innombrables gouttes de sueurs dégoulinaient le long de mon corps, et chaque pas m'arrachaient un grognement. Je continuais toutefois, tâchant de garder un tant soit peu le contrôle de mon énergie tout en accentuant mes prises de respirations, comme pour essayer d'aérer ces poumons qui me brûlaient à chaque inhalation. A quelques pas de là, Kaito criaient des mots se voulant encourageant, je ricanais alors qu'il augmentait le rythme tandis qu'à mon tour je me décidais à emboîter le pas. Je ne savais pas moi même d'où venait cette énergie qui me permettait de continuer de la sorte, de continuer à repousser mes limites et à tenir le coup. Nous n'étions qu'au début de notre périple, c'était après tout naturel de ne pas flancher, tout ça n'était peut-être qu'un échauffement visant à me préparer au gros morceau... Alors non, pas question de s'arrêter. Tout en tâchant de suivre le rythme de mon compagnon, il continuait à me lancer ces paroles qui agissaient comme un véritable soutien pour cette terrible épreuve. Des rêves, je n'en avais guère... Une vengeance à accomplir, certainement... Mais était-ce là ma seule raison d'être ? N'avais-je donc pas un rôle plus important à jouer ? Ma présence en ce lieu semblait indiquer que tel était le cas, mais les simples souvenirs que j'avais pu garder de mes parents ainsi que de ma planète en cendre ravivait une flamme en moi. J'avais beaucoup échoué jusqu'ici, et rien accompli... Je parlais de la fierté des Saiyans, mais il me restait encore à démontrer que j'en détenais le flambeaux. Relevant la tête et serrant les dents, j'ignorais la chaleur et la douleur et effectuait un nouveau pas... Puis un autre. Et encore un. Ce pendant un temps bien trop long.

Finalement, l'impact de mon pieds sur le sol provoqua une véritable implosion dans mon mollet... J'eu l'impression que mon muscle venait d'éclater, mon genou heurta le sol et une réaction en chaîne du Kaioken vint secouer mon corps de nombreux spasmes... Une gerbe de sang s'échappait d'entre mes dents. Oh non, j'ai dis qu'il n'en était pas question ! Je me redressais, la jambe tremblante, et effectuais un second pas. Mon Kaioken semblait s'emballer, je perdais de nouveau le contrôle. Des déferlantes d'énergie s'enchaînèrent en mon être, provoquant ces spasmes à de multiples reprises. Je serrais le poing à l'intérieur de mon entrave cubique, puis contractais l'entièreté de mes muscles de la même façon comme pour canaliser et contrôler cette énergie dégénérative. Je soufflais, un long et puissant soupir visant à libérer le stress musculaire ainsi que la pression qui s'accumulait depuis de nombreuses heures déjà. Le soleil tapait de plus en plus, mais je ne ralentissais pas. Calmant ces pulsions énergétiques, je commençais à m'habituer petit à petit à reprendre le contrôle de moi même... Et déjà cela constituait un véritable progrès. Mais ce n'était que le début, en situation de combat il restait que je ne pouvais prendre un temps pareille pour maîtriser mes ardeurs, il me fallait m'habituer à cette force... La faire mienne... Comme Kaito y était parvenu. Celui-ci continuait d'ailleurs sa marche, et le soleil commençait doucement à chuter depuis la voûte céleste, tout comme la température. Il semblait que le plus dur était passé... Pour aujourd'hui du moins.

Nous approchions doucement d'un tout nouvel environnement, des étendus sauvages et verdâtres commençant à prendre une place totale dans nos alentours, tandis que la nuit pointait à son tour le boût de son nez. Devant moi, Kaito annonçait les deux jours qu'il nous restait à tenir... Ce premier jour avait était un calvaire atroce, mais j'y avais survécu... Et désormais plus motivé que jamais, j'accélérais de plus belle pour rattraper mon compagnon afin d'arriver à son niveau pour finalement reprendre un rythme plus raisonnable.

"T'avais bien caché ton jeu l'ami, je m'attendais pas à en chier à ce point ! Mais il va falloir faire mieux pour espérer m'avoir à l'usure."

Affirmais-je en ricanant, grimaçant alors que ce petit écart suffisait encore à me déconcentrer sur mon énergie, permettant au Kaioken de s'emballer un instant avant que je ne me remette à en contrôler les secousses. Il restait encore deux jours donc, on avait déjà fait un bon bout de chemin !
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMer 27 Mar 2019 - 1:45
Mine de rien, cet entraînement poussait sûrement Boneco dans ses derniers retranchements... En tout cas, il s'en sortait convenablement face à la rude épreuve qu'il endurait. Actuellement, c'était lui qui devait trouver le moyen de supporter la rudesse du Kaïô-Ken ! Mais il s'en sortait. Pour combien de temps encore ? C'était un mystère. Pendant ce temps, son enseignant continuait d'avancer sans rechigner, arborant toujours la forme de Super Saiyan 3. Si le jeune homme pensait que le Dieu avait la tâche simple, c'était tout l'inverse ! Lui-même était confronté à une grande difficulté par rapport au poids déjà extrême du cube et de sa combinaison, mais aussi au pouvoir drainant incommensurable de l'ultime forme des Saiyans. Du moins, en dehors du classement divin... Et du classement de l'Oozaru. Oui, car soyons honnête, le Super Saiyan 4 était très abusé également ! Il avait pu voir à l’œuvre Darkus sous cette forme. Et sa puissance égalait celle d'un Super Saiyan Blue... Tant de pouvoirs différent suivant les guerriers de l'espace... Un choix à faire entre les deux ? Sûrement.

En tout cas, la nuit était tranquille sur ce petit îlot inventé ! Kaito profitait vraiment de l'air pur de l'endroit, en dehors du fait qu'il soit quasiment à l'extérieur de la bulle de protection de Coton-City ! Oui, l'air y était rare, mais c'était pour améliorer le cardio de Boneco. Et de Renko le jour ou il viendra à l'entraînement... Lui aussi n'y échapperait pas ! En tout cas, pour l'instant son nouvel apprenti allait avoir un peu d'avance sur lui ! Mais bon, qu'en était-il du stade de Super Saiyan de ce dernier ? Le Dieu du temps lui apprendrait bientôt à l'atteindre. Mais en attendant, il devait déjà supporter le Kaïô-Ken à un niveau bien plus avancer. Une fois fait, cela lui assurera une bien plus grande facilité pour la suite... En tout cas, il avait fléchit plusieurs fois aujourd'hui ! Espérons qu'en ce nouveau jour, notre cher Saiyan réussisse à ne plus courber l'échine ! De plus que là, la nuit arrivait enfin à son terme. Pour le suppléant de Chronoa, l'exercice était habituel et il retrouvait ses aises. Mais pour son suivant qui venait tout juste de comprendre le fonctionnement d'un bon cardio, cela devait relever d'un tout nouveau monde pour lui ! Néanmoins, il avait déjà été entraîner par un Dieu... Donc peut-être qu'il allait mieux s'en sortir.

"Quand nous serons arrivé, tu pourras te reposer. Le second exercice se portera sur le contrôle intégral de ton KI dans un lieu bien défini ! Tu verras... Ce n'est pas non plus un exercice facile. Mais avec les prémices de cet entraînement-là, tu devrais t'en sortir."

Amusé de la situation, Kaito attendait grand de son nouveau disciple. Il espérait sincèrement que ce dernier parvienne a atteindre cette étape de l'entraînement ! La question était surtout de savoir s'il n'allait pas lâcher trop rapidement à cause du Kaïô-Ken... Pour le Dieu, c'était plus facile de le maîtrisé pendant sa formation chez Champa, l'ayant déjà depuis qu'il était un enfant ! Mais ce qui est de Boneco... La bataille serait bien plus rude. En attendant, le matin faisait son apparition au-dessus des deux hommes. Et la lumière offrait un magnifique effet de couleur ! C'était de la pur nostalgie... Et l'apprenti de Chronoa devait se montrer à la hauteur de ses enseignements. Car aujourd'hui, c'était lui qui transmettait son savoir à un héritier. Les deux hommes continuant la route, ils pouvaient enfin retrouver la même température qu'au début de l'exercice ! Donc quelque chose qui n'était pas trop chaud pour l'instant. Mais cela ne saurait tarder... Car plus ils avançaient, et plus le temps avancer également. Et de ce fait, le jour aussi ! Ce qui fait qu'irrévocablement, le luxe de la fraîcheur de la nuit s'amenuisait pour enfoncer les deux Saiyans dans une nouvelle chaleur caniculaire. Et le deuxième jour était toujours le plus chaud...

"Tu vas détester cet endroit..."

Disait-il en passant le nouveau secteur, arrivant dans le biome du désert. Cette fois, la chaleur était le maître mot ici ! Pas de vent, pas d'air, l'oxygène était encore plus rare. "Ne stress pas. Sinon, tu vas te faire dévorer." Oui, comme dans le passé, le biome du désert avait des créatures. Des vers du désert ! Boneco devait déjà sentir le sol vibrer sous ses pieds... Les créatures n'attaquaient que les personnes qui avaient tendance à ne pas se contrôler... C'était un véritable régal pour elles ! De toute façon, si notre cher ami venait à faire venir ses créatures, il se débrouillerait pour le coup. Dans le passé, le Dieu rouge s'en était bien sorti face à elle... Alors nul doute que notre cher Saiyan s'en sortirait tout aussi bien. En tout cas, il ne fallait pas longtemps pour voir que derrière, il ne restait plus grand chose à par du vide. Le sol continuant de partir à mesure des pas des deux personnages, le soleil aussi se faisait la malle ! Bon après-tout, ils marchaient depuis maintenant un long moment, et en y voyant le côté positive, quand la nuit serait passé, il ne resterait plus qu'un jour avant de pouvoir se reposer ! De quoi conforter un peu Boneco.

Et c'était d'ailleurs sur cela qu'allait jouer le Dieu du temps ! "Quand nous aurons fini, tu auras le droit à festin digne d'un roi ! Tu verras... Ce n'est pas un petit banquet qui t'attends." En effet, après l'entraînement, Kaito avait toujours eu droit à un festin qui lui offrait souvent un estomac aussi gros qu'une baleine. Mais en attendant d'atteindre ce doux rêve saiyanesque, Boneco devait terminé cette marche mortelle. Par ailleurs, il semblait bien tenir le Kaïô-Ken... Pour l'instant. Pour Kaito, il se souvenait de la fin de cette première session ! Le repas avait dû être sauté car il s'était littéralement écrouler au sol, tant l'exercice était rude. Mais les exercices d'après... La fin de la marche était récompenser en conséquence. Est-ce que le nouveau disciple du Dieu s'écroulerait à son tour une fois à la fin ? C'était fort probable. Mais en lui... Il voyait un véritable espoir. Un espoir d'offrir au temps un nouveau héros digne de confiance. La tâche qui attendait le nouveau patrouilleur n'était pas simple ! Mais avec la bonne aide, c'était sûr qu'il y arriverait... Il ne restait plus qu'à savoir si lui-même en avait envie. Le temps était la meilleure réponse... Mais c'était une réponse sûre !
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockJeu 28 Mar 2019 - 22:11
La nuit était douce, et je commençais déjà à m'habituer suffisamment au Kaioken pour profiter de l'air frais que je respirais. Bien loin de celui brûlant de la journée, cela suffisait à reposer mes muscles et me permettre de récupérer un tant soit peu, ce malgré le manque de sommeil qui commençait à se faire sentir. Mes muscles brûlaient toujours, mais je m'étais dors et déjà habitué à la douleurs et celle-ci, lorsque je parvenais à garder un certain contrôle sur mon énergie, était presque devenu naturelle... Tandis que je profitais aussi bien que je le pouvais de ce moment de répit, Kaito m'introduisait la suite de l'entraînement, attisant mon intérêt avant tout par la mention d'un repos prochain.

"J'avoue ne pas voir comment un entraînement pourrait-être plus pénible que celui-ci, mais je crois qu'il est temps pour moi de te prendre au mot... Maître."

Finissais-je à travers un sourire complice, ce n'était pas dans mes habitudes d'utiliser les formules de politesse, d'autant plus que je considérais avant tout Kaito comme mon camarade... Mais il fallait bien avouer qu'il était doué pour me repousser dans mes derniers retranchement, et nul doutes qu'à ses côtés j'allais apprendre énormément.

La nuit passait doucement, est déjà le second jour pointait le bout de son nez. La température se rehaussait doucement, jusqu'à finalement atteindre un nouveau pic qui correspondait visiblement bien à l'environnement nouveau qui se dessinait autour de nous... Kaito affirmait que cet endroit allait me plaire, j'en grimaçais d'insatisfaction en saisissant le brin d'humour qui planait dans sa voix. Il m'intima de garder un contrôle parfait, bien plus encore qu'auparavant, et je devinais rapidement où il voulait en venir. A nos alentours, le sable qui recouvrait l'entièreté de ce désert frémissait et semblait se mouvoir par endroit... Nous n'étions visiblement plus seuls. Pour couronner le tout, l'air se faisait plus chaud et plus rare que précédemment, et je peinais à oxygéner convenablement mes muscles qui n'avaient trouvé repos depuis bien trop longtemps. Une fois encore, je perdais progressivement le contrôle, et mon Kaioken s'emballait en causant de réels dommages à certains endroits. Grognant, je fléchissais au moment où mes muscles dorsaux se contractait sous l'impulsion du Kaioken. Mon genou frappant le sol, je compris presque trop tard que j'avais commis là mon premier faux pas. En effet, à l'instant même où l'impact de mon genou résonna sur le chemin, le sable tout proche explosa en découvrant une créature lombric à la gueule béante couronnés de nombreux crocs. J'eu tout juste le temps de rouler en avant pour éviter la créature qui s'écrasait de tout son poids, gueule en avant.

"Bordel, comme si j'avais besoin de ça !"

J'avais grand mal à me mouvoir convenablement, mais le vers lui semblait prêt à tout pour m'avoir. Il n'en était pas question ! Se redressant avant de revenir à la charge, je décidais de profiter de mon Kaioken tout en tachant d'en garder un certain contrôle afin d'accélérer mes déplacements et esquiver les nombreuses attaques de la chose. Cette obstiné commençait d'ailleurs à m'agacer, et tant d'agitation me fatiguait bien trop rapidement, je perdais énormément à me contenter d'esquiver... Il fallait que je me débarrasse de ce truc ! Rebondissant après une dernière esquive qui s'était faite de peu, je portais un coup de pied assez maladroit dans le flanc de la créature de manière à la repousser en dehors du chemin... Ca n'était visiblement pas suffisant, je manquais de force de par mes entraves et mon coup n'avait pas été assez puissant. Grimaçant en constant mon échec, je décidais de changer de stratégie... Autrement jamais je n'allais en finir ! Roulant en arrière plutôt que de progresser sur mon chemin, je me rapprochais de la fin de celui-ci au risque de chuter, attirant inévitablement la créature de ce côté elle aussi. Imbécile. Alors qu'elle ouvrait de nouveau son immense appendice buccal, j'esquivais d'un bond puis me servait à nouveau du poids qui pendait à mon bras comme d'une véritable masse. Abattant mon arme improvisé sur la mâchoire de la bête, tandis que le sol disparaissait déjà à notre niveau, j'envoyais la bête dans le vide afin qu'elle me lâche enfin le train. De mon côté, je me rattrapais de peu sur ce qu'il restait de notre chemin et grappillait un certain espace entre moi et sa fin... Haletant, je me sentais enfin délivré... Mais c'était sans compter sur ce foutu désert. Je n'eu pas le temps de me redresser que déjà un second vers du désert s'abattit sur moi, m'avalant tout entier.

C'était immonde, gluant et l'odeur était horrible... L'estomac de ce monstre était sans aucun doute le pire endroit sur ce monde, et la chaleur y était d'autant plus élevé qu'à l'extérieur c'était dire ! J'en avais assez de ces satanés insectes, il allait servir d'exemple pour tous ceux qui souhaitaient faire de moi leur repas ! Rugissant, je déployais toute l'énergie de mon Kaioken malgré la douleur, déclenchant une terrible explosion d'énergie au sein de la créature... La seconde d'après, ses entrailles explosèrent tout bonnement et je pouvais m'écraser de nouveau sur notre chemin... C'était pas passé loin. Me redressant je tentais de retirer un maximum de cette substance immonde qui me recouvrait, et décidait de reprendre ma marche en estimant que de toutes manières je n'étais plus à quelques odeurs prêt... Vivement la fin. Kaito semblait s'être bien amusé de ma petite péripétie, et alors que j'avais finalement à lui emboîter de nouveau le pas, le soleil finissait lui aussi sa course dans le ciel pour laisser place à une nouvelle nuit. Plus qu'un jour, et d'après Kaito, un festin m'attendait. Cette simple idée suffisait à me remplir de force, je bombais le torse, inspirant une grande bouffée d'air.

"Allez ! On lâche rien !"
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockVen 29 Mar 2019 - 23:03
Nous y étions enfin ! Cette seconde journée s'était dérouler miraculeusement bien. En tout cas, pour Kaito ! Pour ce qui était de Boneco, à plusieurs reprises il avait dû s'en sortir face aux vers des sables. Les créatures avaient faim d'énergie... Et l'énergie du Kaïô-Ken du Saiyan était tout bonnement succulente pour elles ! La volonté de survivre du nouvel apprenti du Dieu du temps allait devoir dépasser un seuil bien supérieur s'il voulait avoir une chance de tenir le rythme. Mais en fin de compte, il s'en était plutôt remarquablement bien sortie ! Et cela sans une égratignures... En tout cas, pour ce qu'il s'était passer, le petit stratagème du guerrier du temps avait fonctionner pour se sortir de l'estomac du second monstre. L'explosant de l'intérieur, il avait pu s'en tirer à bon compte, à défaut de se faire recouvrir entièrement du liquide de la bête. Et l'odeur... Même de loin, son maître s'en boucher le nez ! Bon, en tout cas, le duo continuait d'avancer dans le désert, profitant désormais d'un calme plutôt bien mérité. Il fallait dire qu'après le petit passage de combat et de course contre la mort du nouveau patrouilleur, le temps s'était calmer pour  offrir l'arrivée d'une soirée agréable.

D'ailleurs, avait-il fait attention à ce qu'il venait de faire ? Probablement pas. En attendant, Boneco allait devoir observé de lui-même ses propres améliorations ! Il était sur la bonne voie pour devenir bien plus fort désormais. En prime, il avait également la possibilité de gagné en endurance. Si cela ne suffisait pas, sa maîtrise du Kaïô-Ken allait sûrement atteindre un nouveau pallier très prochainement. Ce qui serait largement suffisant pour le jeune homme pour passer à la seconde phase de l'entraînement qui, de toute évidence, était encore moins facile que celle-ci. Bon, là c'était une épreuve de force... Mais la prochaine, ce serait une épreuve de maîtrise. Et elle demanderait au jeune homme une très bonne réflexion avant de se lancer vers l'inconnu ! En tout cas, c'est ce qu'espérer le suppléant de Chronoa. Lui qui avait encore tant de choses à montrer à son allié, il était sûr qu'il pouvait parvenir à grimper les échelons très rapidement. D'ailleurs, la force dont pouvait disposer notre guerrier de l'espace à certaines reprises était vraiment stupéfiante ! Mais il devait vraiment apprendre à gérer ses émotions.

La nuit était calme, le vent soufflait agréablement sur le duo... Si le temps était avec eux, il était également temps pour Kaito d'accélérer la cadence ! En effet, utilisant encore ses pouvoirs, le chemin derrière-eux se mettait à disparaître bien plus vite. "Alors ne lâchons rien !" Ce petit sourire voulait tout dire ! Si Boneco n'était pas stupide, il aurait regarder derrière-lui en voyant l'expression de son maître... Et pour le Dieu, c'était l'occasion de voir comment il allait gérer son Kaïô-Ken en trottant ! Car maintenant, il emboîtait le pas en accélérant un peu plus que d'habitude. Et le désert était enfin passer... Maintenant, ils étaient arrivé dans un nouveau biome. Quelque chose de bien plus contrastant avec l'ancien. La neige. De la neige partout ! Celle-ci était en réalité pire qu'un blizzard, offrant au jeune disciple un froid bien plus abusé. Mais au moins, cette fois il n'y avait pas de créatures qui en voulaient à sa vie... Du moins, elles n'étaient plus ici. Pour ce qui était du maître, il était toujours en avant, ne rechignant même pas d'un iota. En prime, son Super Saiyan 3 allait sûrement être maîtrisé grâce à cet entraînement !

Enfin, grâce à plusieurs entraînements, quand même. Mais en attendant, il était quand même content de retrouvé ses circonstances avec quelqu'un... Mieux encore, il était content de pouvoir faire vivre quelque chose d'identique. Même si pour Kaito c'était de la nostalgie, ce que devait vivre Boneco devait être vraiment épouvantable ! En attendant, le jour c'était levé. Et le saiyan pouvait se réconforter en se disant qu'il n'y aurait pas de nouvelle nuit... D'ailleurs, le reste du chemin se ferait ainsi, sans plus de problème. Car oui, maintenant, le voyage était très simple hormis la froideur extrême ! Mais le Dieu du temps n'a pas abusé plus que cela. Pour la première fois, notre cher Boneco avait eu droit à un véritable entraînement de Dieu de la destruction. Quelque chose qu'il n'oublierait sûrement pas de si-tôt ! Et il fallait bien reconnaître que ce froid était presque revigorant tellement la chaleur provoqué par cet entraînement était infernal ! En tout cas, pour l'apprenti de Chronoa, il ne ressentait pas vraiment de froideur. C'était vraiment la partie relaxante de cette marche... Et il en profitait à plein poumon.

"La journée est vite passer..."

En effet, la nuit commençait à tomber. Et le chemin de glace arrivait enfin à sa fin. Mieux encore, ils arrivaient enfin dans le dernier biome ! Une seconde forêt offrant aux deux guerriers un paysage harmonieux. En tout cas, le temps de la marche. Comment se portait Boneco ? Il avait dû travailler trois jours d'affilés sans dormir et manger, à souffrir en devant supporter une chaleur caniculaire ! Et le chemin qui disparaissait de plus en plus vite maintenant... Voilà quelque chose qui obliger carrément le duo à courir. Comme d'habitude, le maître ouvrait le bal, entamant sa marche rapide. Sûrement pas loin derrière, l'élève subissait probablement un violent contre-coup du Kaïô-Ken. Mais là, la fin ! Enfin ! Cette vision devait sûrement réconforter le Saiyan ! Encore quelques pas... Encore quelques mètres... Ce n'était plus très loin ! Aller, un dernier petit effort ! Et voilà ! Enfin un sol qui ne risquait pas de disparaître ! Posant son cube, le Dieu du temps observait son disciple avec un sourire très fier. Cette aventure n'avait sûrement pas étais simple pour le jeune Saiyan. Plus de trois jours de marche... Et pas un seul moment de répit en plus d'avoir frôler la mort ! Il n'y avait pas à dire, cet entraînement allait mérité une grosse récompense.

"Boneco... Nous sommes à la maison !"
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMer 3 Avr 2019 - 0:25
L'engouement de Kaito lorsqu'il me répondait et m'encourageait en effet à ne rien lâcher paraissait cacher quelque chose, et son sourire narquois ne faisait que me conforter dans cette idée... Tournant le regard dans sa direction, je constatais effectivement que le chemin me rattrapait désormais, à la vitesse que je maintenais pourtant depuis le départ. Enflure de Kaito, il avait fallu qu'il accélère. Grimaçant, je me forçais à mon tour à hausser la cadence. Etonnement, je parvenais toujours à garder le Kaioken sous contrôle, à un niveau relativement équilibré qui me permettait de profiter de cette force nouvelle tout en limitant la douleur. Cependant, je constatais que ce faisant je bridais tout simplement toute la force que pouvait me délivrer le Kaioken, et ma vitesse n'en était que moins que rapide. Je parvenais tout de même à adopter une cadence suffisante à empêcher le chemin de rattraper ma position, bien qu'il me fallait concentré. Parce que ce n'était visiblement pas assez difficile, voilà que nous entrions désormais dans un tout nouveau éco-système tout simplement glaciale... Et bon sang, je détestais le froid plus que tout au monde. L'air que je respirais à si grande bouchés pour fluidifier la circulation de mon sang semblait me trancher la gorge... Et même mon Kaioken ne parvenait pas à réchauffer mon corps suffisamment, si bien que mes muscles finissaient par refroidir à leur tour et permettaient à la douleur et aux courbatures de se manifester d'avantage.

C'était plus atroce que le reste, mais c'était la dernière journée, la dernière ligne droite... Je ne pouvais lâcher. Devant moi, mon professeur et son Super Saiyan 3 gagnait en vitesse, tandis qu'à nouveau je me faisais rattraper par la route. La fatigue et la faim ne signifiaient rien dans de telles circonstances, je devais concentrer toute mon énergie dans mon Kaioken de manière à réchauffer au mieux mes muscles, quitte à le laisser s'emballer quelque peu. M'exécutant, je tâchais de lâcher peu à peu prise sur mes restrictions et laissais les flammes rougeâtre prendre plus d'ampleur et d'intensité... Je m'étonnais moi même, jamais je n'avais pensé qu'il était possible de maîtriser à ce point le débit énergétique du Kaioken. Cet entraînement s'avérait dors et déjà payant ! Après plusieurs autres heures de marches, nous quittions finalement cet environnement terrible pour retrouver un bien plus agréable, semblable à une forêt terrienne. Je régulais de nouveau mon énergie pour retrouver un certain équilibre, constatant que la fin était proche... Ce fut éprouvant, mais j'y étais parvenu. Un dernier effort... Et je faillis chuter. Me rattrapant d'un bond en avant, je fus surpris de voir le chemin disparaître sous mes pieds. Il accélérait encore ! Kaito avait déjà bien augmenté la cadence et me distançait rapidement, il s'était bien gardé de me prévenir ! Grognant, je me précipitais en avant afin de rattraper mon retard. J'avais gagné en vitesse, et pourtant le chemin finissait toujours par me rattraper, il disparaissait de plus en plus rapidement. Le Kaioken ne délivrait pas une énergie suffisante à me permettre d'atteindre une vitesse elle aussi suffisante à prendre mes distances... Les poids se faisaient bien trop lourd pour que je puisse distancer la fin du parcours. Je n'avais pas le choix. Par à-coups d'abord, je faisais exploser mon Kaioken à un instant T de manière à profiter d'un sursaut de force. De manière saccadé je parvenais alors à compenser la vitesse de ce gouffre qui me rattrapait tout en gardant un certain contrôle des dégâts sur mes muscles et mon corps en général... Mais cela n'allait pas suffire.

Kaito était tout bonnement partit en sprint pour atteindre la ligne d'arrivé qui se distinguait finalement. Complètement à bout de force, je serrais les dents et rugissais pour le grand final. Une dernière fois, je laissais exploser toute l'énergie que le Kaioken pouvait me délivrer dans une explosion écarlate. Je me propulsais alors en avant, ignorant la douleur et la fatigue musculaire, et telle une fusée lancée à toute vitesse je traçais mon chemin sur celui que disparaissait à une vitesse exponentielle, tant et si bien qu'on pouvait me voir poser le pied sur le chemin qui la seconde qui suivait disparaissait. D'un bond, j'échappais à la chute en atteignant la plateforme belle et bien solide sur laquelle se tenait mon Maître. Je m'écrasais sur celle-ci, roulant tout simplement sur quelques mètres tout en dissipant mon Kaioken. Mon corps s'arrêta de rouler, et je pouvais prendre une grande inspiration. C'était terminé.

"C'était... Pas trop tôt..."

Lâchais-je finalement, ne pouvant m'empêcher de ricaner après un tel effort. Il fallait bien avouer qu'il avait réussi à me pousser à bout. Mon corps avait tant sué que le substance immonde du vers des sables avait complètement disparu, et mon regard était embrumé de telle sorte qu'il me semblait tomber dans les vapes à chaque instant. Toutefois, je secouais la tête et tâchais de me redresser. Regardant ma main je pris conscience d'une chose. J'avais tenu le Kaioken trois jours entiers, et mon corps ne s'était jamais aussi bien tiré d'une utilisation de cette technique divine. Le stress musculaire et la fatigue étaient bien présents, mais pour autant je semblais m'être habitué, voir accoutumé à revêtir l'aura du maître Kaio. Je serrais le poing, adressant un regard emplie de fierté à Kaito.

"Horenso... Je me suis jamais sentis aussi bouillant !"
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockDim 7 Avr 2019 - 14:33
La fin de l'exercice approchait ! Mais pour Boneco, c'était également le début d'une grosse tirade ! Car actuellement, le chemin partait à vive allure, tellement vite que le guerrier devrait trouvé un moyen stratégique ingénieux pour prendre une grande avance. En effet, Kaito avait utilisé son pouvoir sur cet endroit pour faire en sorte que le chemin accélère sa disparition. Et pour notre nouveau patrouilleur, nul doute qu'il allait devoir forcer comme un buffle sur son Kaïô-Ken pour se sortir de cette mauvaise posture. Bon, pour le Dieu, c'était encore simple. Il avait l'habitude et surtout, c'était un exercice qu'il avait passer beaucoup de fois avec succès. Et avec ses quelques petites astuces pour se réchauffer dans le climat froid, notre Saiyan avait du mal à tenir la cadence ! Surtout pour le bout de chemin restant ou le territoire disparaissait à une vitesse bien plus fulgurante qu'auparavant. Et voilà qu'il se prenait pour un oiseau à s'éjecter dans les airs ! En tout cas, le Dieu rouge avait déjà retiré sa tenue lourde et ses poids, toujours en Super Saiyan 3. Regardant ses mains un brève instant, il était fier du résultat.

*C'est déjà bien mieux !*

Puis son regard se tournait vers son disciple qui était encore au sol. "En effet, c'était pas trop tôt ! Mais surtout, c'est pas passer loin haha !"

D'un claquement de doigt, la tenue lourde de Boneco disparaissait ainsi que ses poids. "Oui, ça se voie ! Et dis-moi Boneco... Maintenant que tu n'as plus la tenue, tu te sent bien mieux, non ? Et surtout..." Un léger petit sourire au coin des lèvres, il continuait. "En te sentant toujours aussi bien... As-tu remarqué que ton Kaïô-Ken était toujours actif ?" Tendant sa main gauche, il attrapait la droite de son apprenti, l'aidant à se relevé. "Oublis pas de garder ton Kaïô-Ken actif tout le long que tu es là ! Tu vas dormir avec et vivre avec à partir d'aujourd'hui ! Et au bout du chemin, tu ne ressentiras plus les effets négatif. Bon ! Allons manger !" Partant en direction du temple, le Dieu du temps s'avançait vers la salle à manger. Une grande table était présente... Vide. Oui, il n'y avait pas Vados pour préparer le repas cette fois. Mais pas de panique, il y avait Kaito maintenant ! Encore une fois la nostalgie le rattrapait et il regardait chaque places... Là où était ses amis et ses maîtres. Soupirant légèrement, il plaçait ses deux mains devant lui. D'un coup, une lumière jailli de la table avant de disparaître à petit feu.

"Le repas est prêt !"

Oui, la table était abondement rempli de plusieurs mets délicieux ! Poulet, rôti, steak et viandes en tout genre. De quoi remplit l'estomac du plus gourmand en plus d'apporter des patates, du riz, des ramens et d'autres choses ! S'installant, il prenait ses couverts en main. "Hmm... Tu vas avoir du mal à manger proprement avec un bras. Écoute, ce n'est qu'une solution temporaire, mais ça te permettra de manger correctement. Je ne veux pas de cochonnerie ici !" D'un claquement de doigt, Boneco se trouvait attacher au KI de Kaito comme s'il avait un second bras. Bon, ce n'était qu'un partage d'énergie, mais cela suffirait à notre cher ami pour utiliser un second bras pour manger. "Bientôt, tu seras capable de matérialisé un second bras seul. Du moins, c'est le but de notre prochain entraînement. Après, libre à toi d'utiliser ce bras ou non ! Mais si tu salis cet endroit, tu nettoieras avec ta bouche !" Voilà qui était dit. Boneco avait désormais les prémices du Kaïô-Ken acquis, il fallait les prémices de la maîtrise du KI désormais ! Ensuite, l'entraînement au Super Saiyan. Pendant ce temps, le disciple de Chronoa mangeait doucement, avec un réel plaisir ! C'était toujours aussi bon... Surtout avec ce qu'il y avait sur la table. Claquant des doigts, il faisait apparaître une cruche de Milk-shake, s'en versant dans un verre. Faisant glisser la cruche vers son ami, il lui laissait donc sa part si jamais il en voulait.

"Fiouu ça fait du bien de manger."

Le repas se terminant, il était temps d'aller au lit. Une rude journée attendait Boneco demain ! Et il allait devoir faire face à un entraînement d'autant plus éprouvant que ce qu'il venait de faire aujourd'hui ! Se levant de table, le Dieu faisait signe à son disciple de le suivre. Parcourant le hall, le duo arrivait devant une porte. "Voilà ta chambre. La douche et les toilettes sont à la porte juste à côté. La chance d'avoir une douche privé hein ?! Aller, je te laisse te reposer. Bonne nuit Boneco ! Demain, réveille pour midi. Tu as bien mérité de te reposer. Bien sûr, si tu te lève plus tôt... On commencera l'entraînement plus tôt également. Moi je serais debout pour six heure." Quittant son ami, il partait également vers sa propre chambre. Ouvrant la porte en s'approchant du lit, il se mettait en caleçon, s'allongeant directement sur son lit. Première nuit en Super Saiyan 3... Nous verrons bien le résultat demain. Car si pour son disciple ce n'était pas facile, pour Kaito ça l'était encore moins. La consommation de cette forme est extrême, surtout au niveau du KI. Et vivre avec, cela relève d'un véritable challenge.

La nuit passait tranquillement et Kaito se réveillait tôt le matin. Partant à la douche, il se lavait, se perdant dans ses pensées un court instant. Cette vie est si paisible... C'est vraiment quelque chose qui lui manquait. Bon, maintenant, voilà un problème auquel il n'avait pas pensé ! Les cheveux longs du Super Saiyan 3 mouillé, il ne savait pas trop comment les sécher ! "Humm... C'est sûrement comment quand j'étais un Saiyan..." S'attachant les cheveux avec une ficelle, il ressemblait à un chinois en kimono. Oui, vive l'exemple. Il ne lui manquait plus que la petite moustache ! S'habillant de sa tenue, il libérait son KI, séchant ainsi ses cheveux rapidement. C'était vraiment plus simple, finalement ! Il pouvait libérer ses cheveux, repartant donc vers la salle à manger. Le déjeuner apparaissant, il profitait de ce petit moment. Et peut-être tôt, peut-être tard, Boneco s'était enfin réveiller. Matin ou midi ? Je sais pas, mais quand il sera réveillait, le Dieu aura un bon déjeuner pour lui. "Bonjour ! Bien dormi ?" Après sûrement une petite conversation autour d'un petit déjeuner équilibrer en jus d'orange, chocolat et autres, le groupe partait du temple, s'en allant vers l'herbe...

"Pour l'entraînement du jour, nous allons aller dans une dimension assez spécial réservé aux Dieux. Le temps s'écoule différemment d'ici, bien plus lentement là-bas. Allons-y !" Tapant des mains, la lumière s’abattait sur eux, les faisant disparaître. Et directement, ils étaient dans un endroit couvert de nuages. Kaito arrivait à se déplacer, mais très lentement. Oui, le Super Saiyan 3 était encore difficile au niveau du KI... L'endurance était bonne, mais la consommation extrême reste complexe à maîtrisé. "Cette forme consomme énormément... Boneco, je te laisse trouvé le moyen de te déplacer. Nous allons pouvoir nous affronter."
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMar 9 Avr 2019 - 23:09
Ces poids retirés étaient un énorme fardeau en moins, cet attirail en moins suffisait à me donner l'impression d'aller cent fois mieux, de me sentir incroyablement plus léger. Je n'avais pas ressentis un tel phénomène depuis mon séjour sur la planète de maître Kaïo. Malgré la douleur qui me tiraillait la plupart des membres, le fait d'être libéré de ces véritables chaînes me permettait de relever mon buste sans trop de difficultés. Tandis que j'effectuais quelques moulinets de mes articulations afin de constater mon état, les paroles de Kaito, sourire en coin, me firent prendre conscience d'une chose... Qu'est-ce que ça signifiait ? J'étais pourtant sûr de m'être affranchi de l'aura rougeoyante quelques minutes plus tôt... Et pourtant. Presque calme, les flammes écarlates du Kaioken continuaient à s'échapper de mon corps, le Kaioken ne s'était pas dissipé. Ce pouvait-il qu'après avoir passé ces trois jours à m'accoutumer à cette aura elle me soit devenu assez familière pour ne plus que je la remarque ?

Je regardais la main tendu de mon compagnon, enregistrant les consignes qu'il m'adressait sans trop y faire attention. Je n'avais pas pensé cela possible, mais il semblait maintenant atteignable de me fondre dans mon Kaioken au point que Kaito avait lui même réussi à atteindre. En vérité, le secret semblait se trouver dans la nature du Kaioken en lui même. En effet, ne cherchant pas à y trouver plus d'énergie, celui-ci s'était tout bonnement auto-régulé puisque au final peu utilisé, son aura infernale se transformant presque en simples braises éphémères. Il apparaissait clairement que le Kaioken était en réalité modulable, et que seul ma piètre maîtrise le poussait à déchirer mon corps à chaque utilisation. Maître Kaio le savait-il seulement lorsqu'il a décidé de me l'enseigner...? Ricanant d'anxiété en retour, j'attrapais le bras de Kaito et le laissait m'aider à retrouver appui sur mes jambes. La récompense qui m'était promise semblait arriver, et je n'en pouvais plus d'attendre ! Nous arrivâmes rapidement dans un grande salle au milieu de laquelle une table fut sans trop attendre recouverte d'une quantité astronomique de nourriture. Je ne pouvais contrôler ce filet de bave qui s'écoulait de ma bouche, et alors que je me précipitais sur ce festin la douleur semblait n'être qu'un vieux souvenir. Prenant à peine le temps de m'asseoir sur l'une des nombreuses chaises qui prenaient place autour de la table, j'attrapais à main nue les différents plats afin de les porter directement à ma bouche, les engloutissant en de peu nombreuses bouchés. Estimant qu'il me serait plus simple de manger à l'aide de deux bras, Kaito fit tout simplement pousser un bras fait de sa propre énergie à la place du miens... Déstabilisé, je contemplais avec un certain égarement ce nouveau membre s'agiter selon ma volonté... Je ne ressentais pas grand chose, mais pourtant je disposais bel et bien de mes deux bras.

"Sérieusement ? Que tu sois capable d'une telle prouesse ne m'étonne même plus, mais si tu me dis capable d'autant tu sais que t'as pas intérêt à te tromper... Sinon ça va barder !"

Lançais-je en ricanant, avant de me relancer à deux bras dans mon véritable assaut. Ayant bien entendu ses mises en gardes, je pris soin de ne laisser aucune trace, ce qui après tout n'était pas bien dur après autant de temps passé sans rien avaler ! J'attrapait le milk-shake au passage, et avalant ma part tout aussi rapidement que le reste. Le ventre bien remplit, c'est avec une grande déception que je voyais mon bras énergétique me quitter, et Kaito se relever. Le maître venait d'annoncer l'heure du coucher, et je le rejoignais totalement dans cette idée ! Après un festin pareil, il ne restait plus qu'une bonne nuit de sommeil pour repartir à fond, de manière à rester digne du reste de ce fichu entraînement. J'en trépignais d'impatience, les résultats pointaient déjà le bout de leur nez !

"C'est ça, comptes sur moi pour piquer le plus gros roupillon du siècle l'ami. Allez à demain !"

Enfin seul... Une vraie chambre, ça faisait combien de temps que j'avais pas dormis dans un lit ? Rencontrer Kaito devait être la meilleure chose qu'il me soit arrivé depuis que j'avais mis le pieds à cette fichue époque. Je n'étais pas un adepte des douches, mais la substance visqueuse des vers que j'avais éviscérer le jour précédant semblait encore me coller à la peau... Il fallait donc que je m'y colle. Me déshabillant, je laissais apparaître les innombrables cicatrices qui jonchaient désormais mon corps... Il semblait d'ailleurs que j'avais pris de la masse musculaire depuis mon arrivé... A vrai dire, mon corps tout entier avait bien changé. Ce bras manquant en témoignant à lui seul. Ma mine enjoué disparu à mesure que mes doigts glissaient sur chacune de ces marques macabres, effleurer ce coude sans prolongement m'était pour la première fois une horrible sensation... Et je maudissais au fond de moi cette sorcière qui m'avait privé de l'un de mes poings vengeur. Je ne traînais pas sous la douche, laissant l'eau ruisseler son mon corps meurtri juste assez pour me sentir plus propre.

Ces braises de Kaioken n'avait pas disparus, preuve que je parvenais à le garder actif sans trop en souffrir. La pression de l'aura était omniprésente, mais plus réellement dérangeante. La fatigue prit le pas sur la douleur d'ailleurs, puisque quelques temps après m'être allongé je m'assoupis, et sombrais dans de profondes ténèbres. Les flammes de ce jour fatidiques apparaissaient de nouveau au creux de mes songes, le visage impassible et ensanglanté de ma génitrice restait le seul élément clair de ce décors horrible... Tandis que cette silhouette quasi-reptilienne se dessinait au fond de ce cauchemar, ses yeux écarlates transperçant mon âme aussi bien qu'à chaque fois.

"Raaaaah !"

Je me retrouvais de nouveau assis sur ce futon agréable, le soleil avait bien remplit la chambre. Je transpirais, et tremblais encore au réveil de ce cauchemar... Ce fichu moment n'allait donc jamais cesser de me hanter. C'était une des raisons pour lesquelles je me devais de ne pas oublier mon objectif. Quelle heure était-il ? Je soulevais mon drap, sautant sur mes vêtement. La salle du banquet d'hier était à nouveau emplie d'une agréable odeur, Kaito m'attendait devant un nouveau festin matinale.

"Hun. Comme une pierre ! Prêt à attaquer la suite l'ami."

Je m'asseyais à ses côtés et dévorais mon petit déjeuner tout en discutant, j'avais simplement hâte de découvrir ce que ce taré comptais me faire subir cette fois-ci ! Mes prières allaient rapidement être exaucés, puisque après nous être de nouveau bien remplie la panse voilà que nous nous retrouvions à nouveau pour attaquer la suite, au milieu d'une étendu d'herbe bien verte. D'après les dires de Kaito, il était cette fois question d'une dimension spéciale... D'un claquement de doigts, je compris où il voulait en venir. Dans un monde sans la moindre forme si ce n'est les innombrables nuages qui parcouraient le ciel, il m'était impossible d'aligner deux pas... J'étais tout bonnement coincé. Face à moi, Kaito semblait avoir bien moins de mal pour se déplacer, bien qu'il était clair que lui aussi souffrait de cette atmosphère particulière.

"Bon sang, qu'est-ce que t'es encore allé chercher toi..."

J'avais beau y mettre toute ma force, je ne bougeais pas d'un millimètre, et déchaîner mon Kaioken ne servait à rien si ce n'était que de réveiller une douleur endormie... Je tentais de me calmer, expirant et inspirant un grand coup, calmant mon Kaioken. Il fallait trouver autre chose. D'après ce que j'avais pu en comprendre, Kaito voulait aiguiser la maîtrise de mon ki. Il fallait que je trouve un moyen de fluidifier tout ça ! Le fait de minimiser mon émission de ki ne changeait pas grand chose, je passais un bonne dizaine de minute à tenter de bouger sans le moindre succès et ça commençait à me gonfler sévèrement... D'autant plus que Kaito venait d'annoncer un affrontement, je n'attendais que ça pour prendre ma revanche et j'étais tout simplement incapable de saisir l'occasion. S'il comptait en profiter c'était bien mal me connaître, je le voulais moi ce combat ! Fermant les yeux, je tentais autre chose... A l'image du Kaioken, je tentais de saisir la nature de l'énergie avoisinante... Et rapidement je compris ce qui n'allait pas ici. De ce que j'en ressentais, cette dimension disposait d'une énergie volatile impressionnante, en grande quantité et tout autour de nous. J'étais simplement un corps étranger en total opposition avec cette masse de ki grouillante... Il me fallait trouver un moyen de mêler mon énergie à celle environnante, de la laisser circuler en moi comme je le faisais sur la planète Kaio afin de maîtriser le Kaioken, ou encore de façonner un Genkidama. Je devais fusionner avec l'environnement pour qu'il me laisse glisser en son sein comme le reste de ses parties. Je me concentrais un long instant, puis parvins après un moment à me connecter avec l'énergie avoisinante... Ce fut mon premier pas. C'était lent, très lent... Mais je parvenais à me mouvoir ! Affichant un sourire triomphant, je ne pouvais m'empêcher de toiser mon camarade.

"C'est quand tu veux, je t'attends ! Il est grand temps de te rendre la monnaie de ta pièce, mon chère Horenso !"

Prenant ma pause de combat, jambe écarté et bras dressé face à moi, je le laissais cette fois-ci mener l'offensive... Voyons voir si ce combat allait m'être favorable dans l'assimilation de ce nouvel environnement.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockMer 10 Avr 2019 - 12:13
Le petit moment de repos accorder par Kaito à Boneco semblait lui avoir vraiment fait du bien ! Autant que Kaito s'en souvienne, lui aussi se reposer après un tel effort lui était bénéfique. Au moins, son disciple pouvait récupérer ses forces tranquillement. L'entraînement pourrait reprendre demain, lorsqu'il aura récupérer ses facultés à son paroxysme ! En tout cas, c'était le but. Une fois qu'il serait reposé et en forme, le combat à venir serait bien plus intéressant. Pour le Dieu du Temps, il était sûr qu'une fois qu'il maîtriserait son KI, le nouveau patrouilleur serait capable de se crée lui-même un nouveau bras. En dehors de cela, la nuit passait relativement vite, sûrement tirailler par la fatigue accumuler de ses trois jours d'entraînement. Puis une fois le matin venu, le duo pouvait reprendre le petit déjeuner juste avant de passer à la prochaine étape ! Et il n'avait pas fallu longtemps pour que le suppléant de Chronoa invite son jeune ami à le suivre. Dans une téléportation, ils se retrouvaient dans la dimension divine, empêchant tout mouvement de ceux qui ne parvenaient pas à maîtrisé convenablement leurs KI. Même pour le guerrier c'était encore difficile tant le Super Saiyan 3 était un consommateur d'énergie !

"Haha ! Ne sois pas si pressé ! Ce combat va être tellement lent qu'il n'en sera même pas fluide !"

Prenant également sa posture de combat, les mouvements du Dieu se faisait coup par coup. Car quand le divin essayait de canaliser son énergie, le Super Saiyan 3 se relâchait directement ! Néanmoins, c'était pour l'instant la seule solution à court terme qu'il avait trouvé pour se mouvoir. Même si pendant l'affrontement, il continuerait de toiser les parsecs de cette forme pour tenter, tant bien que mal, de trouver un moyen de bloquer cette sortie. Ainsi, le guerrier du temps partait vers Boneco, lui envoyant un coup de poing gauche au niveau du torse. La réplique de son disciple devrait être tout aussi lente que la sienne. Pour le moment, ce n'était clairement pas un véritable affrontement. "Tu comprends mieux ce que je veux dire ? Quoi que..." Réfléchissant ainsi un instant, Kaito canaliser toute la sortie du KI du Super guerrier vers sa main droite, lui permettant de se mouvoir rapidement de la gauche, envoyant ainsi un uppercut dans la mâchoire de ce dernier. En revanche, le poing droit du Dieu était totalement bloqué. Reculant en régulant la charge dans tout son corps, les idées commençaient à fleurir dans l'esprit du Kaïô-Shin.

*Essayons cela...*

Fermant les yeux, il agissait comme d'habitude, vidant son esprit pour canaliser son KI comme les autres formes. Sauf que cette fois, il faisait partir son énergie restante, le surplus, dans tout son être. Et le résultat ce faisait déjà ressentir... Car désormais, ce surplus ne pouvait plus sortir, couvrant une bien plus grande surface que lui, à peu près contrôler. Désormais, les mouvements du guerrier du temps serait bien plus fluide, même si tout aussi lent. Mais bon, au bout d'un moment, il trouverait un moyen de continuer sur cette voie, jusqu'à complètement vider le Super Saiyan 3 de tout se surplus qui lui faisait tant défaut. "Pour ma part, je suis bon !" Partant cette fois vers son disciple, il envoyait son poing gauche, puis le droit en direction du visage et du ventre. Malgré la lenteur, les deux guerriers devraient réussir à offrir une belle chorégraphie. Mine de rien, au fur et à mesure du combat, le corps des deux hommes devenait plus rapide, permettant une légère accélération des mouvements.

Plus ce combat passait, plus Kaito comprenait le fonctionnement du niveau 3. Cette forme basait sa grande puissance sur l'énergie qu'elle dégageait de manière à être brute et efficace... Peut-être que le meilleur moyen de l'utiliser, c'était encore de baisser le niveau de la forme 3, régulant ainsi le flux à un seuil permettant un contrôle ? Essayant donc de baisser la force du Super Saiyan 3 à un niveau un peu plus bas, les mouvements du guerrier du temps devenait plus rapide encore. Et jusque là, il baissait ce niveau, restant bien plus élevé au Super Saiyan 2, mais moins fort qu'un véritable Super Guerrier 3. Sa propre maîtrise s'accentuer et ses mouvements devenaient fluide à un tout nouveau niveau. Le KI qu'il perdait n'était enfin plus un problème. Maintenant, il lui restait une chose à savoir... Utilisé la pleine puissance de ce niveau sans le baisser pour le contrôler... Autant utilisé une vieille ruse ! Le moment de l'impact devait toujours être le plus fort. Donc, se mettant de nouveau sur l'arrière de la scène, le guerrier reprenait sa position de combat.

"Ne m'en veux pas, j'ai besoin d'essayer quelque chose !"

Partant rapidement vers Boneco, Kaito balançait son poing gauche à pleine vitesse, force amoindri par un Super Saiyan 3, pour qu'au moment de l'impact, le KI se relâchait de manière brute pour littéralement faire goûter à son disciple, la terrible force de ce niveau si compliqué. Étant probablement projeté sur plusieurs mètres, le disciple du Dieu avait le temps de se remettre de ce coup ! Regardant ses mains, le Dieu du Temps commençait enfin à cerner la façon d'utiliser au mieux le pouvoir des Saiyans. Nul doute qu'il finirait par maîtrisé cette forme ! Même si le mieux serait de totalement contrôler cette forme à son paroxysme, sans passer par des réductions... Mais quand il parviendra à se battre au maximum sans se réduire sous ce niveau, alors elle sera maîtrisé. Et il pourra enfin commencer à s'entraîner sur quelque chose d'autre. Un autre pouvoir impliquant son KI personnel. Les ambitions du Dieu rouge étaient toujours très grandes, et jamais il ne faillirait à sa tâche. Et cette force, il l'a mettrait à disposition du Temps... Protéger les timelines, c'était son devoir. Conserver les vies, c'était en son pouvoir. Alors, jamais il ne laisserait tomber.

"Ce n'est pas encore parfait, mais je suis sur la bonne voie."
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockJeu 11 Avr 2019 - 22:56
Prenant également une position de combat, Kaito s'apprêtait à mener l'offensive. De mon côté, bien qu'ayant entraperçu une clé potentielle au secret de cette étrange dimension, j'avais énormément de mal à me mouvoir. A vrai dire, une fois mon bras brandis, j'avais l'impression de ne plus pouvoir le bouger. Laisser mon énergie fusionner avec celle environnante n'était pas un tâche aisée, d'autant plus que le Kaioken réclamait lui aussi une certaine concentration pour être maintenu à régime réduit... Il approchait. Bien qu'il effectuait des mouvements saccadés, ce qui me permettait de distinguer sans mal ses mouvements, mon adversaire parvenait à s'approcher bien plus rapidement que je ne l'avais prévu. Son poing était déjà partis en direction de mon torse, et l'action qui en découlait paraissait ridicule tant nous mettions du temps à nous mouvoir. Pourtant, c'était bien là l'un des coups les plus difficile à parer que je n'avais vu jusqu'ici... Soufflant, je laissais toute cette énergie s'écouler en moi et dressais finalement mon avant bras sur la trajectoire de son coup, parvenant à le bloquer.

"Je crois que j'commen-..."

Un violent uppercut vint me faire claquer des dents. Rapide ! J'effectuais un bond en arrière sous l'impact, manquant de m'écraser... Il s'avérer d'ailleurs qu'une fois propulsé en arrière, mon corps se mouvait à une vitesse visiblement normal. Semblait-il que seul nos mouvements conscients étaient restreints par l'environnement... J'essuyais le sang qui perlait sur le coin de ma bouche, tout en toisant Kaito, un sourire en coin. Echauffant mon poignet, je reprenais une position défensive. Kaito semblait avoir trouvé quelque chose, voyons comment il s'y prenait, et si il était encore capable de porter de tels assauts. Tandis qu'il bondissait, ou du moins s'approchait, en ma direction, j'armais dors-et-déjà mon prochain coup. Le poing serré, j'espérais porter mon attaque alors qu'il était à ma porté, et ce avant même qu'il ne me touche. Trop lent. Son poing s'écrasa doucement contre ma joue, mais pourtant la douleur était bien là. Grimaçant, je parvins à esquiver son deuxième coup mais le suivant fit de nouveau mouche, frappant mon abdomen. Ses coups mouvements s'accéléraient... Mais c'était à mon tour, il était à porté ! Profitant de ce combat rapproché ainsi que des entraves qui agissaient sur nous, je tendis mon index ainsi que mon majeur au niveau de son propre ventre.

"Et voici la contre-attaque !"

En un instant, je tentais de reproduire son mouvement de tout à l'heure. Laissant surgir mon Kaioken, celui-ci bloquant totalement mes mouvements, ma technique n'était pas impacté par ce problème de par son concept même... La longueur de mes doigts suffisaient ! Ma force surmultipliée par le Kaioken me permit de porter un One Inch Punch redoutable. Profitant de mon élan, je laissais retomber la technique de Kaio afin de me mouvoir de nouveau convenablement. Il semblait d'ailleurs que je gagnais à mon tour en vitesse, mon corps semblait s'adapter de mieux en mieux. Attrapant l'avant-bras de Kaito après un échange de coup, j'envoyais mon genou droit au même endroit qu'avait frappé ma technique l'instant d'avant. Mon camarade recula de quelques pas en arrière, avant de se reprendre et d'annoncer qu'il allait essayer quelque chose. Satané Kaito qui ne cessait de trouver des stratagèmes au coeur même du combat... Approches donc, moi aussi j'ai plus d'un tour dans mon sac ! Les mouvements saccadés de tout à l'heure n'étaient plus, il se ruait désormais à une vitesse impressionnante comparé à nos échanges de coups, et bien entendu impossible pour moi de contrer son coup de poing avec une telle vélocité. La douleur était irréaliste, il avait de nouveau relâché tout son pouvoir au moment de l'impact, et j'en payais le prix. Propulsé sur plusieurs mètres en arrière, je ne pouvais que m'écrasais et rouler lamentablement sur le sol épuré de cette dimension. Crachant une gerbe de sang en me ressaisissant, je me redressais de nouveau.

"Ok... C'était plutôt fortiche. Il va falloir que je m'y mette aussi on dirait."

Ecartant les jambes, je rugissais et laisser éclater de nouveau mon Kaioken. Une fois encore, son aura écarlate s'étendait sur une longue porté, j'allais totalement à l'encontre de ce que j'avais apprit. Relâcher une telle énergie faisait de moi une véritable statut, je tentais d'abord d'user de force brut pour déplacer mon corps. Je serrais les dents, tentais de bouger le bras... Sans succès. Mais je ne devais pas compter sur une réduction de puissance pour espérer mieux me déplacer. Le problème était encore et toujours celle du corps étranger dans ce monde si particulier... C'était bien plus difficile de cette manière, mais pas impossible, il fallait que je parvienne à laisser s'écouler l'énergie alentour même en poussant mon Kaioken de la sorte. En effet, celui-ci allait permettre à mes muscles d'effectuer des mouvements plus rapides, favorisant logiquement l'augmentation de ma vélocité... Il m'était donc indispensable pour espérer prendre le dessus question vitesse. Alors pas question de s'en priver ! A la manière de chez Kaio, je me concentrais pour laisser s'écouler le ki de cette dimension et le mêler au miens. Mon bras avait bougé ! Je fermais les yeux. Un instant, un seul. Il allait suffire à me montrer que je pouvais le faire. Relâchant toute la pression, je réduisais finalement mon Kaioken au minimum comme j'avais appris à le faire, puis laissais mon énergie fusionner avec celle qui m'entourait. Ce ki mêlé désormais en mon sein, j'ouvris les yeux et portais mon offensive explosive. L'aura du Kaioken se déchaîna de nouveau, encore mêlé à la nouvelle, et dans une Transposition je parvenais à surmonter tous les niveaux de vitesse et de force que j'avais pu démontrer jusqu'à cet instant. Juste avant que mon corps ne redevienne de marbre de par l'épuisement de ce mélange nouveau, je parvins à porter un puissant coup de poing dans le visage de Kaito en guise de revanche. Figé dans la position du coups d'abord, je laissais retomber l'aura de Kaio et parvins à retrouver des mouvements lents mais fluides.

"Moi aussi je tiens un truc."
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7354
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockDim 21 Avr 2019 - 9:26
L'évolution constante des deux saiyans se faisait ressentir. Au travers de leurs coups mais pas que ! Mentalement, le déclic était là. Kaito comprenait de mieux en mieux son Super Saiyan 3 et Boneco, il s'affranchissait également des barrières du Kaïô-Ken. Sûrement grâce à cet entraînement, les deux hommes maîtriseraient le pouvoir qu'ils avaient gagné. Mais en combien de temps ? C'était moins sûr pour le coup. Bon, en attendant, notre cher Boneco goûtait au terrible pouvoir du troisième stade des guerriers de l'espace ! Et il le supportait plutôt bien. Enfin, ce n'était pas comme si le Dieu du temps pouvait y employé la pleine puissance ! Lui-même était restreint par l'environnement divin dans le quel il planait. Et en retour, c'était notre cher disciple qui allait enfin expérimenter des choses sur son aura de Kaïôh. Le One Inch Punch du jeune homme avait fait mouche, repoussant le guerrier du temps plus loin. Seulement, ce dernier revenait directement à la charge, ne laissant pas le répit nécessaire au jeune saiyan en face de lui.

Et les coups ne firent pas que mal... Il semblerait que notre cher ami commence à craché du sang ! Peut-être valait-il mieux pour le Dieu de réguler son pouvoir ? Non, ce serait une insulte envers le sang guerrier de Boneco ! Lui qui voulait progressé, il n'avait pas meilleure occasion qu'actuellement. Mais disons que pour le moment, le guerrier de Chronoa laissait le temps nécessaire à son disciple pour trouver une solution ! Ou en tout cas, ce qui s'en approche le plus. Impressionnant ! Il était carrément parvenu à utilisé la transposition dans un endroit pareil ? Il pouvait utilisé son KI ?! Attends... Ce prenant le coup, Kaito volait sur plusieurs mètres en arrière, se redressant directement dans une pirouette arrière. Le corps en position de combat, le Dieu du Temps allait également essayé quelque chose. "C'est vraiment incroyable... Tu as réussi à te déplacer avec une telle vitesse dans cet environnement ! Tu aurais donc quelque chose en toi, n'est-ce pas ?... Mais tu as raison. Au lieu de réprimer ce KI, il faut le laisser s'exprimer au travers de toi. Nous sommes étranger ici, non ? Alors..."

Se mettant à hurler, le KI de Kaito sortait de son corps, explosant tout autour de lui. Bien sûr pour le moment, son corps était bloqué ! Mais au fur et à mesure que son KI s'échapper, il le mélangeait à l'air de cet endroit, drainant autant son énergie que celle de dehors... Commençant enfin à bouger doucement, il serrait ses poings à sang, hurlant un dernier coup pour exploser toute la fureur du Super Saiyan 3 autour de lui ! La pression divine de Kaito était oppressante... Mais son KI désormais mélanger à celui extérieur lui permettait de se mouvoir simplement... Ses gestes encore saccader n'était pas parfait, mais en tout cas, il ressentait enfin le bonheur de bouger. Et en prime, son KI Divin avait déjà fusionné avec cet endroit... En tant que Dieu, c'était naturel pour lui ! Et son Super Saiyan ne réagissait désormais que comme celui d'une véritable divinité. Se remettant en position de combat, il souriait, fermant les yeux et respirant légèrement. Son aura disparaissait autour de lui, laissant l'être divin ouvrir de nouveau ses paupières.

"Tu es prêt Boneco ? C'est maintenant que ça se joue !"

Disparaissant dans un mouvement de vitesse, il revenait directement devant son disciple, lui portant un coup de poing gauche en plein dans la figure. Si son élève était attentif, il verrait que le corps de son maître n'était pas vraiment sans aura, mais plutôt qu'il était recouvert d'une légère, mais très légère couche d'énergie ! Juste ce qu'il fallait pour mêler son énergie à celui de cet endroit. "Montre-moi ce que tu sais faire !" Ce contrôle du KI était d'un tout autre niveau, peut-être que Boneco utiliserait un bras d'énergie sans vraiment s'en rendre compte ? En tout cas, c'était la dernière fois pour le Dieu qu'il serait en difficulté dans cet endroit. Et pendant que les coups pleuvaient dans les airs, l'énergie des deux hommes augmentaient, preuve que la dimension des Dieux offrirait un cadeau bénéfique en échange de l'apprentissage des deux guerriers... Et cette fois, le Dieu du temps s'amusait. Oui, ce combat était excellent pour lui ! Même si son jeune disciple était encore loin de son niveau, celui-ci tenait le coup face à un pouvoir bien plus écrasant que le sien.

"Dans ma vie, j'ai affronté bon nombres de personnes... Des guerriers vraiment plus puissant les uns que les autres ! Mais toi, tu es sans surprise, l'être le plus intéressant que j'affronte. Je dois t'avouer quelque chose... Si je t'ai pris sous mon aile..."

Se téléportant dans le dos de Boneco, il lui donnait un coup de pied gauche dans la colonne vertébrale, suivi de plusieurs kikohas envoyaient de ses deux mains. "C'est aussi pour m'amuser !" Plaçant sa main gauche en arrière, une lumière se créait au-dessus de lui, formant une grosse boule en Kaishin. Il envoyait la sphère à pleine vitesse sur son disciple, celle-ci s'ouvrant comme pour créer un piège. Si notre cher ami ne faisait pas ce qu'il fallait, il se retrouverait enfermer dans cette sphère ! Pourquoi vouloir finir le combat ? Eh bien, ce n'était pas vraiment le but de Kaito. Disons qu'il voulait également voir les réflexes de son jeune apprenti dans des situations de crise ! Il avait besoin de progresser en force, mais pas que. Les réflexes en combat sont tout aussi important pour éviter de ce faire avoir par n'importe quelle ruse trop dangereuse ! Car s'il se faisait avoir, quelqu'un pourrait refaire le coup, en créant des piques avec cette sphère pour le tuer...

"Je suis fier de t'entraîner, tu es une très belle réussite chez les guerriers de l'espace ! Mais tu as encore beaucoup à apprendre. Compte sur moi pour t'apporter mon savoir !"
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 802
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) ClockJeu 25 Avr 2019 - 23:35
Je soufflais. La pression comprimant mes muscles se dissipait à mesure que je reprenais de grandes respirations. Ce n'était qu'un court instant, mais j'étais parvenu à me fondre dans cet environnement si difficilement apprivoisable. Le Kaioken n'aidait clairement pas, et j'imaginais déjà que sans avoir à m'en préoccuper il allait être bien plus simple de m'accoutumer à l'environnement... Mais c'était un défis de taille dont il me fallait profiter pour progresser encore plus ! Après tout, j'avais face à moi un guerrier revêtant la forme ultime de peuple Saiyan, l'exemple parfait de la puissance ultime et parfaite que nous représentions... Encaisser ne serait-ce que quelques-uns de ses coups était déjà un bel exploit, et je comptais bien réitérer. Voyons-voir jusqu'où j'étais capable d'aller ! Kaito finissait de vanter mes progrès, et poussait désormais un terrible cris laissant transparaître toute sa conviction. Il allait mettre le paquet cette fois ! Il semblait avoir trouvé le moyen de parfaire son état dans ce lieu, et je compris rapidement qu'il venait de passer à un niveau bien supérieur là où son aura, déchaînée jusqu'ici, s'était estompé. Il arrivait.

Je venais à peine de reprendre une position défensive, que mon adversaire était apparu devant moi. Sa vitesse était incomparable à celle à laquelle il se mouvait quelques minutes auparavant, impossible dans l'état d'appréhender ses prochains mouvements. Son poing s'enfonça généreusement dans ma figure, faisant jaillir une nouvelle gerbe de sang de mon nez. J'avais l'impression que ma cervelle se comprimait sous la pression d'un coup pareille. Repoussé de nombreux mètres en arrière, mon corps rebondissait sur le sol immaculé de la dimension avant que je ne puisse finalement me rétablir avec une grande difficulté. J'étais si secoué qu'il me fallait un certain temps pour reprendre conscience des directions. Quand ma vision s'éclaircit, j'aperçu Kaito et sa crinière argentée qui fusaient vers moi à toute vitesse. Grimaçant, je parvins à effectuer un saut sur le côté et par chance éviter le coup. Il semblait bel et bien que j'étais capable de me déplacer quasiment naturellement désormais. Seulement, mon Kaioken devait rester à un niveau d'activité bien trop faible pour m'être bénéfique et il ne représentait qu'une perte d'énergie. C'était un problème qu'il me fallait résoudre. En attendant, je devais agir, et vite ! Bondissant, je contre-attaquais en envoyant un coup de pied battu directement au niveau de la nuque, évidemment sans grand succès. J'entrais désormais dans une sorte de danse violente en compagnie de mon camarade, et bien que chacun de ses coups semblaient peser une tonne, bien que je savais pertinemment que chacun d'entre eux étaient bien plus efficace que les miens, je tâchais de rester droit et de continuer. Il m'était absolument nécessaire d'éviter le plus de coup possible, encaisser était de la folie, sa puissance était incomparable à la mienne et je ne tiendrais jamais un combat d'endurance.

Là, je trouvais une ouverture ! Tentant de me tourner de profil afin de laisser son poing glisser sur mon torse, ce qui réussi de justesse tant son attaque avait été rapide. Serrant les dents et le poing, je laissais, à l'instar de mon attaque de toute à l'heure, exploser mon Kaioken. Ma vitesse et ma force ainsi décuplées, j'envoyais un coup de poing explosif en contre-attaque en plein dans le visage de mon camarade, mon énergie écarlate se dissipant juste après l'impact. Et voilà la monnaie de la pièce ! Kaito s'esclaffa toutefois, bien trop peu affecté par mon assaut, jurant que je représentais selon lui l'un de ses adversaires les plus intéressants. Loin de moi l'idée de me laisser attendrir par ses mots doux, j'esquissais un sourire moqueur avant d'enchaîner avec un coup de pied retourné.

"C'est ça, et t'as encore rien v-..."

Ma jambe traversa l'espace où il se tenait juste à l'instant, tandis que mon dos se tordais sous son propre coup. De nouveau envoyé en avant, je freinais difficilement cette fois, puis bondis sur le côté afin d'échapper à la déferlante de kikoha qui suivait. Petit saligaud, il en finissait pas... J'avais l'impression de tomber en pièce, son coup de pieds avait fait bien trop de dégâts. Le voilà qui surenchérissait sur une toute nouvelle astuce. Une sorte d'énorme boule à moitié ouverte, comme prête à me cueillir, avait été lancée vers moi à une vitesse folle. Oh ça non, pas question de finir broyé par un truc pareil ! Ouvrant la main, je donnais mon maximum pour parvenir à former un Final Spirit Cannon au creux de celle-ci. J'allais devoir faire vite, il n'était qu'à quelques mètres. Un ultime enchaînement. La sphère était toute proche quant à elle, et j'envoyais mon attaque énergétique en sa direction dans l'espoir de la détruire ou au moins de la freiner, tout en créant un écran de fumée suffisant à camoufler mon prochain mouvement. L'explosion retentit et provoqua une terrible bourrasque, tandis que je m'échappais à l'aide d'une nouvelle Transposition et arrivait de nouveau au corps à corps avec mon adversaire.

"Tu sais quoi Horenso..."

Prenant l'exemple sur ce que j'avais compris et acquis de la meilleure approche pour profiter de mon Kaioken, j'effectuais un cycle intelligent en le laissant se déchaîner à chaque coup porté, tout en le dissipant presque quand il s'agissait d'esquiver et de me déplacer tout autour de mon adversaire afin d'atteindre ma vitesse de pointe. J'envoyais ici un enchaînement ininterrompu de plusieurs coups de poings et de pieds sur mon adversaire, qui de son côté répliquais sans grande difficulté je me devais de l'admettre.

"Moi aussi..."

La fatigue se faisait de plus en plus présente, nos échanges de coups avaient été si nombreux qu'il m'était impossible d'en calculer le nombre... Mon bras en moins n'arrangeait rien dans la mesure où logiquement mon adversaire pouvait porter d'avantage de coup. Impossible de l'emporter. Je serrais les dents, mon poing s'abattit sur le sien et créa une véritable déferlante à l'impact. La suite arrivait, et la fatigue faisait que je prenais maintenant trop de temps à réarmer mon coup. Le choc allait être terrible. Une étincelle survint au plus profond de mon être, je rugissais alors de toutes mes forces tandis que je brandissais en arrière le bras qui ne profitait plus d'un poing... Du moins de chair et de sang. Cette sensation dont m'avait fait profité Kaito à l'heure du repas était resté gravé au plus profond de mon être, et je la sentais à nouveau, à la manière de ma Spirit Sword, je rassemblais une quantité phénoménale d'énergie pour cette fois la concentrer à l'extrémité de ce qu'il restait de mon bras. Celle-ci forma d'elle seule le prolongement de ce membre perdu, mais prenant une taille deux ou trois fois supérieure, j'envoyais finalement ce poing énergétique rencontrer l'attaque de mon camarade en provoquant un impact redoutable qui créa une puissante secousse aux alentours.

"Je... M'amuse... !"
Contenu sponsorisé

[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)   [Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks) Clock
 
[Conton-City] Premières leçons (Post Flashbacks)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti
» Première nuit dans Dreamland...
» City of Heroes Freedom
» Pas touche, je l'ai vu en première. [Déborah]
» Ma première quète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-