Partagez
 

 Retour au bercail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Retour au bercail   Retour au bercail ClockSam 6 Avr 2019 - 22:58
La pirate de l'espace et la Déesse de la Guerre atterrirent sur le toit d'un bâtiment qui offrait une vue dégagée sur l'entrée du Harem. Zangya avait la désagréable impression de rentrer chez elle après une très longue fugue au cours de laquelle elle aurait fait de graves conneries. C'était un peu le cas, sauf que ses parents n'étaient pas là pour l'y accueillir. Son esprit était encore embrouillé, elle continuait de se demander si elle avait eu raison de revenir ici et d'emmener Apheriah avec elle. Les deux filles avaient déjà eu beaucoup d'ennuis, Zangya était même morte une seconde fois en osant affronter l'odieux SK avant de ressusciter mystérieusement. Elles s'étaient retrouvées par miracle et étaient parvenues à se sortir d'un piège orchestré par un autre démon, un ancien Roi de Dark qui avait perdu sa place lors d'un coup d'état de SK et qui avait voulu utiliser les filles dans le but de se venger du chef des Black Feathers. Après toutes ces péripéties, elles auraient pu prendre quelques vacances sur une planète tranquille et isolée, prendre un peu de repos, profiter de la vie et apprendre à mieux se connaître. Au lieu de cela, Zangya avait décidé de revenir sur sa planète natale qu'elle avait pourtant volontairement quitté. Et compte tenu du fait que la dernière chose qu'elle avait faite sur Héra, c'était de libérer Bojack qui avait été condamné à mort suite à une tentative d'assassinat sur le Sultan, et de fuir avec lui en toute illégalité, revenir ici n'était pas vraiment une sage décision.

Mais après avoir été tuée et connu l'Enfer à deux reprises, Zangya était bien placée pour savoir que la vie ne tenait qu'à un fil. Elle pouvait perdre la vie à chaque instant et retourner en Enfer, ce qu'elle voulait éviter à tout prix. La mort était inévitable, un jour ou l'autre elle retournerait une fois encore au royaume des morts et de façon définitive, elle le savait. Mais pour ce qui était de l'Enfer, peut-être pouvait-elle l'éviter la prochaine fois ? Peut-être pouvait-elle parvenir à racheter tous ses crimes passés ? C'était ce qu'elle espérait, et elle voulait commencer le plus tôt possible. C'était la raison pour laquelle elle avait décidé de rentrer chez elle, de revenir sur les lieux où tout avait commencé pour elle, ce lieu sordide qu'est le Harem, au sein duquel était née et avait muri sa haine du Sultan et d'une partie de son propre peuple qui le suivait aveuglément. Elle était parvenue à s'échapper de Héra en laissant derrière elle bon nombre de camarades esclaves des plaisirs du Sultan et de ses proches, elle était revenue pour les libérer.

Elle observa le bâtiment dont elle s'était, jadis, juré de ne plus jamais remettre les pieds. Le Harem était un énorme bâtiment à l'architecture antique très impressionnante, ornée de multiples décorations et statues diverses. L'entrée était surveillée par deux gardes : il ne s'agissait pas de Héras mais d'étrangers qui portaient les armures typiques de l'armée de Feezer. Seules les personnes riches et influentes, les proches de Freezer, avaient l'autorisation d'y entrer pour prendre du bon temps. Comme ce qu'il se passait à l'intérieur était secret et intime, le bâtiment était dépourvu de fenêtres, il était impossible de savoir ce qu'il se passait à l'intérieur sans y entrer.

Fronçant des sourcils, Zangya murmura à l'attention d'Apheriah, sans lâcher l'entrée des yeux.


"C'est ici. C'est dans ce bâtiment que des dizaines de femmes sont réduites en esclavage, contraintes d'assouvir les bas instincts primaires des mâles. Enfin, c'était comme ça quand je suis partie, j'ignore si c'est toujours le cas... Impossible de savoir ce qu'il s'y passe de l'extérieur. Remettre les pieds dans cet endroit ne m'enchante pas, mais pour en savoir plus, on aura pas le choix... Et je doute que les gardes nous laissent entrer comme ça, on ne représente pas vraiment la clientèle habituelle. Une idée ?"

Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail ClockSam 13 Avr 2019 - 0:50
Les deux filles avaient quitté la base de lancement après y être arrivées en provenance de Dark, qu'elles voulaient absolument fuir après tout ce qu'elles y avaient vécues. Mais si leur séjour sur la planète sombre avait été loin d'être joyeux, un périple sur Hera ne s'annonçait pas non plus très amusant. La présence d'un autre tyran pouvait contrarier le duo mais de toute manière il semblait que sur cette planète le gouvernement ait tendance à oppresser sa population. Alors, que ce soit lui ou un autre... Le Sultan était certes moins connu dans l'univers que Freezer mais le mal était quasiment identique. L'ange ne savait pas encore si elles allaient rencontrer des soucis ici mais pour le moment elle ne voulait pas trop faire entendre parler d'elles. Elle n'était là que pour répondre à la promesse qu'elle avait faite à son amie.


C'était la voie des airs qui avait été choisie par Zangya et Apheriah pour se rendre jusqu'au Harem, lieu où la native avait vécue pendant de nombreuses années. Elles se posèrent sur le toit d'un bâtiment qui se situait non loin du Harem. De cette position elles avaient une bonne vue d'ensemble et l'ange constatait que cet édifice était coquet vu de l'extérieur, chose qui n'était pas si étonnante, puisque celui qui l'entretenait devait sûrement vouloir que tout soit joli à regarder dans cet endroit. Cependant, l'endroit semblait très fermé et à l'abri des regards extérieurs, il leur était difficile de savoir ce qu'elles pourraient y trouver. Bien que ce bâtiment existait toujours on pouvait se demander ce qu'en avait fait le nouveau dirigeant. Lui aussi s'adonnait à de tels plaisirs ? Ce n'était pas certains mais puisque le lieu était gardé par ses soldats, comme on pouvait le constater à leurs tenues, on pouvait imaginer qu'il y ait encore quelque chose à cacher là dedans. Il restait à découvrir s'il s'agissait de femmes, comme la tradition le voulait. Mais ce n'était pas sûr à 100%, la particularité du bâtiment, qui était sans fenêtres pouvait très bien cacher d'autres secrets.


Pour le moment elles restaient en phase d'observation. Pour s'introduire elles allaient devoir trouver un plan, elles ne pouvaient pas se rendre tout simplement là-bas et demander à entrer, l'accès leur serait immédiatement refusé. La rousse s'interrogea à voix haute, demandant aussi conseil à la blonde. Cette dernière resta pensive pendant quelques instants, posant sa main sur son menton après avoir croisé les bras.


« Je ne suis pas une experte en infiltration... »


Commença-t-elle par avouer. C'était bien vrai, sa façon de faire était à l'image de sa personnalité : franche, direct, sans détour. Elle n'avait pas l'habitude de s'introduire en douce quelque part, d'ailleurs le fait même de devoir faire profil bas sur Dark ou Hera était contre sa nature, elle qui n'aimait pas se cacher. Mais puisqu'elle n'avait pas retrouvé sa force d'antan elle ne pouvait pas se permettre de folies. Autrefois, tout le monde attendait qu'elle ouvre la marche, que la Déesse de la Guerre fasse preuve de sa puissance et les guide vers le chemin de la justice. Aujourd'hui les choses étaient différentes.


« Nous ne sommes pas la clientèle habituelle comme tu dis... Mais nous sommes tout ce qu'ils recherchent : des femmes dans la force de l'âge... Nous déguiser pour nous faire passer pour des esclaves pourrait être une solution. Mais je ne pense pas que tu veuille revivre ce que tu as déjà vécu, d'autant que si nous entrons de cette façon il sera sûrement encore plus difficile d'en sortir. Il y aura de fortes chances qu'ils nous emprisonnent et pas sûr que nos pouvoirs suffirons pour s'échapper. »


Elle s'arrêta un instant, songeant à d'autres possibilités.


« L'idée de se déguiser peut toutefois être utile. Les soldats de Freezer portent tous le même uniformes. De ce que je sais ils peuvent s'adapter à la forme de celui ou celle qui les portes, plus ou moins. Si nous trouvons des uniformes à peu près à nos tailles peut-être que nous pourrons entrer ? J'ai vu plusieurs soldats non loin d'ici à patrouiller, nous pourrions essayer d'en attaquer deux pour leur réquisitionner leurs habits. L'idéal serait de trouver en plus des casques... »


Apheriah regarda son amie, avant de donner une troisième idée.


« Sinon il y a toujours par la force : se débarrasser de ces deux gardes le plus vite possible, ou se frayer un chemin dans la demeure en créant un trou dans l'un des murs. Mais cela occasionnera forcément une course contre la montre où nous devrons faire sortir le plus vite possible les esclaves avant qu'une troupe ne vienne jusqu'à nous. Tout ça sans savoir ce qu'il se cache à l'intérieur. Mais après ça nous ne seront plus libres... Il faudra encore vivre comme des fugitives... Alors qu'en penses-tu ?»


La femme au képi avait énoncé plusieurs solutions, toutes avaient des inconvénients. Mais peut-être que Zangya trouverait une meilleure option ?
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail ClockSam 13 Avr 2019 - 15:09
Comme Zangya s'y attendait, Apheriah fut force de proposition par rapport à la situation qui se présentait à elles. Ce n'était pas étonnant, elle avait l'âme d'une leadeuse, elle était beaucoup plus encline à prendre des initiatives que la mercenaire de l'espace. Zangya n'avait toujours été qu'une suiveuse, elle n'aimait pas prendre des initiatives ni avoir des responsabilités, en cela, elle était tout l'opposée de l'ange au caractère franc et courageux.

La première solution proposée par la Déesse de la Guerre fut de se faire passer pour des esclaves sexuelles, idée qui n'enchantait pas vraiment la Héra qui aurait l'impression de revivre les pires années de sa vie. La jeune femme à la peau bleue hocha négativement de la tête en faisant une légère grimace de désapprobation. L'idée même de se faire passer pour une esclave sexuelle fit jaillir en elle des images de son douloureux passé d'adolescente, qu'elle aurait voulu enfuir au plus profond de son esprit. La sensation désagréable de mains répugnantes qui se posaient sur ses cuisses ou ses hanches sans son consentement. "Viens par là", "Ne bouge pas", "Reste calme, tout ira bien", "Danse pour moi"... De simples phrases d'illustres inconnus qui étaient venus dans ce lieu sordide pour profiter de son innocence contre son gré. Son poing droit se serra et se mit à trembler. Si elle avait à faire face à l'un de ces porcs, ne serait-ce qu'une fois de plus, elle serait bien incapable de se contrôler et n'aurait qu'une seule idée en tête : leur arracher leurs parties génitales et les leur faire bouffer. Hors de question de repasser par là à nouveau, et elle ne voulait pas non plus laisser Apheriah vivre un tel calvaire.

Apheriah semblait l'avoir compris et proposa autre chose après quelques secondes de réflexion. Elle proposa d'attaquer des gardes patrouillant aux alentours pour leur chiper leurs tenues militaires, afin de se faire passer pour des soldats de Freezer et ainsi tenter d'entrer dans le Harem en toute légitimité. C'était une idée intelligente mais tout de même risquée. D'une part, il faudrait pouvoir s'assurer de se débarrasser de deux gardes de Freezer sans qu'ils ne donnent l'alerte, donc faire ça discrètement, ce qui n'était pas si simple dans ce monde où l'on ne connaissait jamais vraiment la puissance des gens avant de les affronter. En effet, il se pourrait très bien qu'elles s'attaquent à des gardes bien plus puissants qu'elle sans s'en rendre compte car ils auraient masqué leur puissance. Si une telle chose se produisait, elles auraient déjà des difficultés à s'en débarrasser, mais encore plus à le faire avant qu'ils n'aient eu le temps de sonner l'alerte, et elles se retrouveraient avec toute l'armée des Cold sur le dos. En outre, même si elles parvenaient à voler des tenues militaires, il y avait toujours un risque pour qu'on leur refuse l'entrée dans le Harem. Peut-être que seules certaines personnes y avaient accès et qu'il fallait une sorte de passe que seuls les privilégiés possédaient. Peut-être que les gardes avaient un autre moyen de se reconnaître que leur simple costume militaire et que revêtir leurs armures ne suffirait pas à duper les gardes de l'entrée.

Zangya réfléchissait à cela lorsque son amie aux longs cheveux blonds donna une troisième idée qui ressemblait plus à la Déesse de la Guerre, mais également à l'ancienne pirate de l'espace qui, à l'époque de Bojack, était plus du genre à foncer dans le tas et commettre des assassinats et des génocides avec son gang. Cette solution, c'était celle d'employer la force brute, d'essayer de libérer des esclaves le plus rapidement possible avant de prendre la fuite et quitter la planète. Elles auraient alors tout l'empire Cold sur le dos.




La rousse soupira, puis s'assit contre une bordure du toit sur lequel elles se trouvaient, les jambes à moitié fléchies, et pencha la tête en arrière pour plonger son regard dans le ciel azuré.

"Si je récapitule, on a le choix entre devenir des esclaves sexuelles, mourir, ou bien se mettre l'armée de Freezer à dos... ce qui revient à mourir d'ici quelques jours, le temps qu'ils nous retrouvent."

Elle avait l'air un peu amère, et surtout très pessimiste, probablement à cause des défaites qu'elles avaient connu dernièrement et des nombreux problèmes qu'elles avaient rencontré. Elle redressa la tête et la tourna vers l'ange.

"Excuse-moi... Je t'ai amenée ici avec une idée précise en tête, mais je n'ai aucun plan pour atteindre mon objectif. Tes idées sont bonnes mais... franchement, je ne sais pas quoi faire. Je ne sais pas si je m'en sens encore capable, après tout ce qu'on a vécu... Quoiqu'on décide, ça me paraît très risqué dans tous les cas. Quelle galère..."

Elle posa son coude contre le rebord du toit et posa sa joue contre son poing tout en fixant par terre, pensive, pendant quelques instants.

"J'en viens même à me demander si c'était une bonne idée de venir ici, finalement..."

Elle releva les yeux vers l'ange.

"Tu sais, je voulais faire une bonne action, faire quelque chose de fort et de symbolique pour me repentir de tous les crimes que j'ai commis autrefois... C'est pour ça que je voulais libérer les esclaves du Harem. Mais maintenant qu'on est ici, qu'on est face au danger, je ne sais plus quoi faire. J'ai l'impression qu'on est seules contre tous. On va encore s'attirer de gros ennuis, et je n'en ai pas envie... Je n'ai pas envie de mourir encore une fois, ni de retourner en Enfer..."

*Et je n'ai pas envie de te perdre à nouveau non plus.*
pensa t-elle sans avoir le courage de l'exprimer.

Zangya était perdue. Livrée à elle-même en dépit de la compagnie d'Apheriah, maîtresse de son propre destin, la voilà incapable de prendre une décision et de choisir la voie à emprunter. C'était tellement plus facile de suivre quelqu'un de confiance plutôt que de prendre ses propres initiatives.
Que devait-elle faire ? Consacrer sa vie à la rédemption quitte à être imprudente et à y laisser rapidement la vie sans avoir la certitude de ne pas aller en Enfer ? Ou bien profiter de sa vie le plus longtemps possible, en cessant simplement de commettre des crimes, pour retarder le plus possible l'échéance de l'Enfer ?

Elle releva la tête et croisa les bras sur ses genoux légèrement repliés vers elle.


"Apheriah... Guide-moi. Dis-moi ce que je suis censée faire. Est-ce que je suis condamnée à retourner en Enfer la prochaine fois que je mourrais, ou bien y a t-il un moyen d'y échapper ? Est-ce que je peux effacer mon ardoise et tout recommencer à zéro ?"
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail ClockMer 17 Avr 2019 - 22:08
Sur les traces du passé de Zangya, les deux femmes voyaient devant elles un dilemme semblable au précédent se poser devant leurs yeux. Le harem était le nouveau lieu à délivrer, la nouvelle représentation du mal à éliminer. Tout comme sur Dark leur tâche semblait ardue et l'optimiste n'était pas au rendez-vous, ni pour l'une, ni pour l'autre. Leur dernier accrochage avec SK et Narumi les avaient refroidis, aucune d'elles ne voulaient revivre ce qu'elles avaient vécues. Pourtant, la rousse et la blonde gardaient en elles ce désir de justice, cette envie de se mesurer au mal bien qu'il fasse quelques têtes de plus.


L'idée était de délivrer les femmes qui étaient enfermées dans le Harem, un peu comme si Zangya voulait rectifier une anomalie qui s'était produite dans son passé mais qui existait toujours, même après toutes ces années où elle avait quitté Hera. La volonté de l'ange était d'aider son amie dans cette tâche, qu'elle trouvait d'ailleurs très noble. Cela prouvait à ses yeux que malgré son passé l'ancienne complice de Bojack avait une ferme intention de tirer un trait sur qui elle avait été pour devenir quelqu'un de meilleur. Froidement, la femme au képi avait énoncé plusieurs idées pour parvenir à leurs fins. Toutes étaient compliquées, toutes risquaient de les mener au même chemin qui avait conduit Zangya à la mort sur Dark. Toutes pouvaient leur faire revivre ce cauchemar qu'aucune d'elles ne souhaitaient revoir se réaliser. Les solutions données semblèrent décourager Zangya, qui n'était pas franchement emballée.


« C'est une façon assez sombre de voir les choses... Mais c'est plus ou moins ça, oui. »


La Déesse de la Guerre avait répondu sur un ton neutre face au pessimisme de Zangya, mais elle partageait en fait son sentiment. Par la suite, celle qui était née sur cette planète continua en exprimant son découragement. A cet instant là l'ange se questionnait elle aussi intérieurement. Elle-même avait démontré par son attitude un certain scepticisme quant à la situation. Ce n'était pas acceptable, elle ne pouvait pas encourager l'abattement, elle était une ange et devait faire partie de ceux qui redonnaient le sourire aux gens. Ça ne pouvait pas se passer autrement. Silencieuse, Apheriah laissa son amie exprimer ses sentiments sur la situation en restant attentive à chacun des mots qu'elle prononçait. Son envie de bien faire était là mais il y avait aussi ses peurs. C'était un peu de sa faute à elle aussi, la guerrière aux cheveux blonds ne donnait plus autant de sûreté qu'avant, même elle réussissait à douter de ses capacités depuis ce qui était arrivé sur Dark. Elle avait depuis adoptée une attitude plus prudente et défensive. Elle s'approcha finalement de la rouquine avant d'ouvrir enfin la bouche pour faire entendre sa voix.


« Tes intentions sont bonnes, Zangya. Vouloirs libérer celles qui subissent ce que tu as enduré autrefois est tout à ton honneur. Tu es mon amie mais si j'avais senti que tu voulais faire quelque chose qui est contraire à mes principes, je ne t'aurai pas suivis. Mais je comprends que tu puisse avoir des craintes, libérer ces filles ne sera pas chose aisée... »


La guerrière Hera fit part une nouvelle fois de ses peurs, elle ne voulait pas mourir et encore moins retourner en Enfer. Apheriah s'approcha davantage, se mit à hauteur de Zangya et posa sa main sur sa tête. Elle la regarda droit dans les yeux avec un léger sourire.


« Une personne ayant commis des crimes finira par être pardonnée, si elle consacre sa vie à se repentir, à faire ce qui est juste. Cela n'effacera pas ce qui a été fait mais au moins le mal sera compensé par le bien que tu as produit en retour... »


Elle avait relevé ses deux mains en mettant chaque paume vers le ciel, comme pour mimer une balance, puis elle se releva, réajustant son képi qui était un peu retombé sur ses yeux lorsqu'elle s'était baissée. L'ange regarda l'horizon et plus précisément le Harem avant de faire tomber son regard sur son amie.


« Il y a une autre solution : ne pas s'attaquer maintenant à ce Harem. Il représente peut-être encore trop de choses pour toi et nos déboires sur Dark nous as manifestement touchées toutes les deux. Normalement je ne suis pas du genre à encourager les gens à remettre les choses à plus tard mais parfois il faut reculer pour mieux sauter, et puis c'est une solution à ne pas oublier. Cela ne veut cependant pas dire abandonner. On peut prendre notre temps pour renverser ce gouvernement là, rien ne presse. Toutefois je serais ravie de te soutenir si tu veux qu'on s'attaque maintenant à cet endroit.»


Elle tendit sa main ver Zangya pour l'aider à se relever, attendant également sa réponse.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail ClockSam 27 Avr 2019 - 23:13
Grâce aux paroles d'Apheriah, une lueur d'espoir naquit en elle. En effet, selon l'ange, si l'ex-pirate de l'espace passait le restant de sa vie à faire de bonnes actions, elle pouvait encore être pardonnée, et le jugement d'Enma pourrait changer en sa faveur afin qu'elle soit envoyée au Paradis. Elle n'était donc pas condamnée définitivement, rien n'était perdu, il y avait toujours de l'espoir. Cela la réjouit, il y avait enfin une bonne nouvelle. En sachant que ses efforts ne seraient pas vains, qu'elle pouvait encore échapper à l'Enfer, Zangya pouvait donner un nouveau sens à sa vie. Aider les gens aux côtés d'Apheriah pour contrebalancer tout le mal qu'elle avait commis, et ainsi acheter son ticket pour le Paradis. En la personne d'Apheriah, la Héra avait trouvé un nouveau modèle à suivre, après Bojack. Par le passé, elle avait fait de Bojack un modèle, parce qu'elle était impressionnée par sa force, sa volonté, son assurance, et le fait qu'il était libre et pouvait aller où il voulait dans la galaxie et faire ce qu'il voulait. Elle avait eu confiance en lui, elle avait cru en lui, elle avait toujours pensé qu'en restant à ses côtés, elle serait protégée et pourrait jouir elle aussi d'une grande liberté. Cela avait été le cas durant une bonne partie de sa vie... Jusqu'à ce qu'ils se fassent enfermés par les Kaïos temporairement. Malgré cela, elle avait continué de faire confiance au tyran intergalactique, car elle savait qu'un jour où l'autre ils s'échapperaient et seraient de nouveau libres. Ce jour était enfin arrivé quand Son Goku avait détruit la petite planète du Kaïo du Nord, libérant ainsi le sceau qui maintenait le groupe de Bojack emprisonné. Puis elle s'était rendu compte de son erreur, trop tardivement. Alors qu'ils s'étaient confrontés à plus fort qu'eux, le jeune Son Gohan qui défendait la Terre, Zangya avait compris que Bojack ne pouvait plus les protéger. Gokuah, Bido, Bujin, ils étaient tous morts, massacrés par cet enfant Saiyan. Mais surtout, la jeune guerrière avait comprit quelque chose de pire encore : Bojack n'avait jamais eu la moindre intention de les protéger, et il était prêt à sacrifier n'importe lequel d'entre eux pour arriver à ses fins. En fin de compte, ils n'avaient toujours été que des pions qui ne comptaient pas pour lui. Elle aurait tellement aimé s'en rendre compte plus tôt. Bojack l'avait sacrifiée, il l'avait lui-même tuée pour faire une diversion dans son combat contre Son Gohan et espérer ainsi prendre l'avantage. Cela avait été à cet instant que Zangya avait comprit l'étendue de son erreur, celle d'avoir suivi Bojack durant toute sa vie. Puis, les innombrables tortures en Enfer avaient continué de la faire regretter ses gestes passés.

Apheriah était différente. Elle comptait vraiment pour elle, Apheriah ne la trahirait jamais, c'était son amie. Et cela représentait énormément pour la jeune femme à la peau bleue, qui n'avait jamais eu d'amie, au féminin. Et même si, à l'époque où elle trainait avec Bojack, elle appréciait vraiment Bujin et Gokuah et les considérait comme ses amis, jamais personne n'avait été aussi gentil avec elle qu'Apheriah. L'ange avait cet incroyable don, celui de la faire se sentir bien, de la rassurer et la mettre en confiance, par ses mots, par sa voix, par ses gestes ainsi que son aura apaisante. C'était quelque chose que ses anciens amis n'avaient pas. Elle ne s'était jamais sentie aussi bien qu'en la présence d'Apheriah, être à ses côtés était revitalisant, et elle permettait à Zangya d'exprimer sa meilleure facette. Alors que Bojack l'avait toujours poussée un peu plus vers le mal en lui demandant de tuer des innocents et de piller des planètes, Apheriah était en train de la tirailler de ces ténèbres dans lesquels elle baignait, pour la ramener vers la lumière. Et plus Zangya passait du temps en sa compagnie, plus elle mettait l'ange sur un piédestal, comme elle avait pu le faire pour Bojack par le passé. Elle la considérait comme un modèle de perfection à suivre, une créature infiniment bonne qui la transcendait complétement.

Elle sourit à l'ange, tout en lui prenant la main pour se relever.


"Oui, tu as raison. Ça ne sert à rien de foncer tête baissée maintenant, après tout, si on meurt maintenant, on ne pourra plus aider personne... Alors autant prendre le temps de se préparer. Il nous faut devenir plus fortes. Et il nous faudrait aussi des alliés..."

Elle leva les yeux vers le ciel, réfléchissant quelques instants.

"Hmmm... Bojack, le salaud que je servais avant, m'a déjà parlé d'un groupe de rebelles qui luttaient contre le gouvernement sur Héra."

Son regard vint retrouver celui de la Déesse de la Guerre.

"Je crois qu'ils se cachent dans un repaire secret, par delà le Désert des Mirages. Nous pourrions traverser le désert et essayer de trouver leur repaire pour nous allier à eux. Mais d'abord, nous devrions prendre un peu de repos, ça nous fera du bien de nous poser quelques temps. Ça te dirait que je te fasse visiter les Bains de Régénération ?" demanda t-elle avec un petit sourire amical.
Apheriah
Apheriah
Ange
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 634
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail ClockJeu 2 Mai 2019 - 1:42
Alors qu'elles s'apprêtaient à entrer dans un conflit avec un autre puissant dirigeant de planète, Zangya et Apheriah semblèrent revenir sur leurs intentions, comme si la peur avait fini par reprendre le dessus. Entreprendre une telle action était forcément risqué et c'était quelque chose auquel il fallait davantage réfléchir. L'ange avait pesé le pour et le contre, en donnant à son amie toutes les possibilités qui s'offraient à elles. Le problème était qu'elles n'avaient sûrement pas la puissance de leurs ambitions. A deux seulement il était difficile de renverser tout un gouvernement, surtout par la force. C'était une évidence qu'elles ne pouvaient pas occulter, et même si ça contrariait Apheriah, elle ne pouvait que se montrer réaliste et honnête au moment où celle qu'elle considérait comme une amie s'interrogeait sur un choix important à faire. Les conséquences étaient trop grandes pour pouvoir être négligeant avec une telle décision.


Les paroles de la blonde avaient fini par convaincre la guerrière Hera d'abandonner l'idée de prendre d'assaut le Harem aujourd'hui. Apheriah n'était pas tellement fière de l'avoir inciter à reculer, ce n'était pas dans ses habitudes, mais d'un autre côté la situation l'imposait. Et puis, elle ne voulait pas risquer de perdre à nouveau Zangya. Après ce qu'il s'était passé sur Dark elle était toujours hantée par sa mort, et ce même si elle était revenue à la vie. Elle se sentait toujours responsable de ce qui s'était passé et pensait que c'était son rôle de devoir préserver sa vie. L'encourager à entamer une guerre contre un ennemi qu'elles connaissaient de réputation mais sans connaître l'étendu de son armée, sans être un peu plus informé et mieux armé, pouvait être suicidaire. Ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée que ça de remettre les choses à plus tard.


« Oui, nous pouvons prendre le temps de mieux connaître notre ennemi avant de se lancer. »


Maintenant il semblait clair qu'elles allaient attendre avant d'entreprendre une telle aventure. Mais qu'allaient-elles faire à présent ? Zangya semblait avoir quelques réponses à cette question. La Hera avait parlé de rebelles qui résidaient quelque part sur la planète. Des opposants au dernier Sultan, qui devaient sûrement ne pas avoir un très bon œil sur le dernier dirigeant à s'être imposé sur la planète. C'était une très bonne piste. Comme l'avait dit Zangya : elles avaient besoin d'alliés.


« C'est une excellente idée. Notre ennemi commun ne pourra que nous amener à s'allier pour se battre ensemble. Enfin, je l'espère, parfois même ceux qui défendent les bonnes causes ne sont pas très fréquentables... »


Zangya avait décrit un endroit où se situait possiblement la base des rebelles. Apheriah était prête à y aller directement mais une autre option fut avancé par la rousse : prendre du bon temps. Elle voulait emmener son amie aux bains de régénération de la planète. L'ange ne savait pas ce que c'était mais rien qu'au nom elle pouvait imaginer ses bienfaits. Cela la fit sourire, puis elle répondit sur un ton plus enjoué qu'à son habitude.


« Oui, je suis partante. Je pense que ça nous ferait de bien à toutes les deux de se vider la tête et d'oublier quelques temps tout ce qui nous est arrivé. »


Puisqu'elle ne connaissait pas Hera, c'était Zangya qui allait lui servir de guide. Elle s'avança et fit un mouvement de bras de devant elle jusqu'à un côté, comme pour inciter la Hera à passer devant.


« Je te suis. »


Apheriah allait tout simplement se laisser guider par son amie, lorsqu'elle déciderait de quitter les lieux.
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6791
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1850

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail ClockDim 5 Mai 2019 - 19:54
Le plan était donc fixé, et pour une fois, c'était Zangya qui en était à l'initiative. Après avoir échappé de peu au pervers Warui, avoir affronté plusieurs démons ainsi que SK et Narumi sur Dark, avoir été séparées par la mort de Zangya, brûlée vive par le roi des Black Feathers, s'être retrouvée sur la même planète, pour combattre une nouvelle horde de démons et un sombre sorcier, elles allaient enfin pouvoir prendre un peu de repos, et la guerrière Héra aimait à se dire que c'était mérité. Même si, au final, elles n'avaient pas fait grand chose. Elles n'avaient fait qu'endurer les échecs, Zangya avait même dû subir à nouveau les dures épreuves de l'Enfer et connaître la souffrance ultime. Un peu de repos ne ferait pas de mal. Les récents combats sur Dark avaient été éprouvants. L'idée était donc d'aller aux Bains de Régénération, le meilleur lieu de détente de la planète, qui avaient des propriétés bénéfiques pour le corps. Après cela, elles seraient en pleine forme pour reprendre leurs aventures et partir en quête d'alliés pour libérer la planète du joug de Freezer ; ou au moins libérer les esclaves du Harem.

Après qu'Apheriah ait fait signe à Zangya d'y aller, cette dernière s'envola jusqu'aux bains, vérifiant que l'ange la suivait.


[HRP : Je vais lancer un nouveau sujet.

Suite ici => https://www.rpgdbz.com/t18795-ce-bon-bain-qui-fait-du-bien-pv#371684 ]
Contenu sponsorisé

Retour au bercail Empty
MessageSujet: Re: Retour au bercail   Retour au bercail Clock
 
Retour au bercail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Hera :: Harem-