Partagez
 

 Fiche de Ann-Lyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 37128
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Fiche de Ann-Lyse Empty
MessageSujet: Fiche de Ann-Lyse   Fiche de Ann-Lyse ClockMer 17 Avr 2019 - 11:21
Voilà ta fiche Wink


Fiche de Ann-Lyse Motta_11
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, boules de cristal à 1 et 4 étoiles, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Ann-Lyse
Ann-Lyse
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2019
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Fiche de Ann-Lyse Empty
MessageSujet: Re: Fiche de Ann-Lyse   Fiche de Ann-Lyse ClockMer 17 Avr 2019 - 15:13

Ann

Fiche de Ann-Lyse Tumblr_p4d0lc3YoL1x40hq9o3_250

33 ans
Ann-Lyse
Féminin
Cyborg
Bon


Une longue cascade de cheveux blond, or, un visage fin au teint si clair encore marqué l’enfance, de grand yeux bleu en forme d’amande, des lèvres fine d’un rose très clair et un tout petit rehaussé en pointe voilà ce qui marque en premier chez Ann. Puis on s’arrête sur sa taille, elle est petite, son créateur n’a rien fait pour l’agrandir. Il la voulait petit alors il a gardé ses 156 centimètres. Par contre, il la voulait avec de jolies formes, elle n’était pas aussi joliment sculptée avant, alors il s’est occupé de sa poitrine, ses hanches qu’il a marqué un peu plus. Alors, oui, elle est joliment faite, mais elle déteste chacun de ses attributs, car ils ne sont pas elle. Cependant, il y a un détail qu’elle exècre encore plus chez elle, un détail qui lui plaisait, mais qui ne rappelle que trop à Ann ce qu’elle a vécu et ce qu’elle a oublié : ses avants bras mécaniques non cachés par de la chair artificielle. Elle tente de les cacher par tous les moyens possibles gants, robe, pull, n’importe quel moyen et bon. C’est sûrement pour ça qu’elle aime tant porter des robes du styles victoriens ou steampunk. Ainsi, elle a l'air d'être la plus ordinaire des humaines.


La vie vous forge, elle change l’enfant naïve en autre chose, aucun un évènement vécu n’est sans conséquence. On est ce que l’on a vécu. Une enfant qui vit isolée pendant plus de 8 ans dans des conditions si horribles n’accordera plus jamais aussi facilement sa confiance. Ann-Lyse en est devenu méfiante et un brin asocial, pas qu’elle n’a aucun ami juste qu’elle a dû mal avec ce qui marche sur deux pattes et parle sa langue. O bien sûr son passé, lui a appris la discrétion, le calme, la patiente et un entêtement certains à l’accomplissement de ses desseins. 
Cependant, au-delà de sa vie passée, elle a réappris à vivre avec certain. Elle a eu des gens sur qui elle a pu compter après tout ça. Ils lui on réapprit à vivre de façon plus ordinaire. Elle a appris avec la bienveillance, la générosité ou l’écoute. Elle ne les offre qu’à quelques personnes, mais quand elle adopte ce comportement avec quelqu’un ce n’est pas pour un cadeau temporaire, c’est une amitié qu’elle souhaite longue. Mais le plus beau cadeau qu’on lui a fait, c’est d’apprendre à rêver, à imaginer au-delà de la réalité. Ce fut la chose la plus dure pour elle, mais aujourd’hui son côté rêveur et ce qui la caractérise le mieux.


Ann-Lyse avait une enfance heureuse, enfin, c’est ce que lui laisse penser les très rares images qui parviennent à passer la brume trop épaisse de son passé. Un passé volé, alors qu’elle n’avait que seize ans, il n’a fallu qu’un demi second au monstre pour tout lui enlever. Une demi-seconde d’inattention, où il la captura pour l’enfermer et la torturer, pour en faire sa chose.


Deux ans, voilà le temps qu’il mit à laver le cerveau de l’adolescente à coup de torture enfin punition comme il le disait. Il voulait qu’elle oublie le bonheur de son ancienne, qu’elle oublie sa liberté, son indépendance. Il voulait qu’elle vive pour lui, pour le servir. Il voulait le contrôle absolu sur son esprit, il finit par l’obtenir. Les souvenirs heureux furent peu à peu de vague idée, des sons lointains puis des rêves avant de disparaître derrière la brume quand elle ne put plus y croire. Et à chaque souvenir oublié, l’emprise qu’il avait sur elle devient plus puissante. Et lorsqu'il fut sa seule référence et surtout son seul moyen d’exister, elle termina d’être dépendante et soumise à lui. Une bonne petite chose qui obéissait sans se plus se poser de questions. 

Alors seulement, le monstre commença les transformations de la jeune fille. Il avait besoin de la rendre plus forte, maintenant qu’elle lui était dévouée. Le plus horrible, c’est que ce génie de la robotique était aussi un sadique, alors chaque transformation, il lui faisait alors qu’elle était éveillée. Bien, souvent, Ann s’évanouissait avant la fin des opérations. Il s’en fichait pas mal, il continua jusqu’au jour où il dut opérer sa tête pour la transformer en cyborg parfait. La seule fois où il l’endormit avant, mais ce n’était que pour mieux réussir. Et il réussit, après trois ans de travail sur la transformation d'Ann, il obtient son cyborg parfait effaçant ainsi tout ses échecs passé sur les autres cobayes.

Ann-Lyse devient sa compagne de nuit, mais surtout son robot massacreur. Le démon se servait d’elle dans des combats rues qui étaient déloyaux vu la force cachée d'Ann. Les règles de ce combat étaient simples le dernier debout gagnait une certaine somme d’argent défini avant le combat, les joueurs avaient le droit d’utiliser n’importe quels coups bas et de tuer. Horrible, mais à ce moment Ann-lyse ne comprenait plus le système de sentiment, de justice, alors elle tuait parce que tel était les ordres : tuer ou assommer. 

Ann-lyse ne se souvient pas comment une conscience lui est revenue. Elle se souvient que ça devait environ trois ans qu’elle combattait pour son maître. Elle se souvient que chaque combat devenait de plus en plus difficile, car son regard changeait sur ses adversaires. De vermines, ils devinrent des loques suppliantes à de pauvres bougres qui ne méritaient pas ce sort. Elle en eut marre et elle savait comment arrêter ça, mais surtout elle savait que contrairement à ce qu’il disait, elle n’avait pas besoin de lui. À ce moment-là, quand elle comprit que sa vie ne dépendait pas de celle de son bourreau, elle le tua sur la route du retour et s’enfuit avec l’argent de son dernier combat. 

L’errance commença alors, elle comprit que le sommeil et la faim était secondaire chez elle, non pas qu’elle ne pouvait pas le faire ou qu’elle n’en avait jamais besoin, juste qu’elle n’en était pas dépendante comme un être humain de base. Alors, elle put ainsi garder son argent pour autre chose que se trouver un lieu où dormir, ou encore de quoi manger. Elle put aussi rester éloigner des villes. Elle n’avait pas envie de croiser quelqu’un, ni d’expliquer qui elle était, de toute façon, elle ne savait plus qui elle était.


Pendant son temps d’errance, elle observa les gens et en voyant des familles, elle se posa des questions sur elle. Et plus elle se posait des questions sur elle, plus elle entendait des brides de choses qui ressemblait à des souvenirs puis elle entendit un prénom : Ann-Lyse. Elle savait que c’était le sien bien qu’elle ne l’ai pas entendu depuis des années. Et elle se raccrocha à lui comme un koala à sa mère. Elle avait besoin d’une identité, son identité pas celle qu’un autre lui avait imposé.
Ann s’y rattacha tellement, qu’elle finit par en chercher plus sur son identité. Elle se rapprocha des villes y entra même, mais elle eut du mal à parler. Au-delà de l’asociabilité que sa captivité avait engendrée, son allure de sans domicile fixe faisait fuir la plupart des gens ou les rendait indifférents à ce qu’elle pouvait demander. Pourtant, elle ne lâcha pas l’affaire, l’un de ses programmes étaient fait pour qu’elle ne lâche jamais rien facilement.

Sa persévérance finie par payer, elle rencontra une femme du nom de Hannah qui lui apporta des réponses, mais surtout un toit. Hannah était apparemment sa tante et vu le nombre de photos qu’elle avait d’elle et de ses sœurs jusqu’à ses seize ans Ann-Lyse ne pouvait que la croire. Surtout qu’elle avait cette impression de déjà vu en la regardant, comme un souvenir effacé. 

Sa nouvelle vie, sa délivrance commença donc ainsi avec une vieille femme et deux sœurs qui les rejoignirent très vite. Ann mit du temps, mais elle s’adapta à eu appris à leur faire confiance. Elle réapprit la beauté du monde, la douceur d’un foyer, les conversations sans queue ni tête, l’amour tout simplement. Un conte de fées qui se termine bien, mais un conte de fées qui mit des années à devenir plus paisible. Tout ça, elle a dû le réapprendre et quand on perd la notion de vie en communauté ça ne se fait pas en claquement doigts. Après six ans de retour, elle n’est pas encore parfaitement intégrée, il lui reste beaucoup de chemin à parcourir, beaucoup de chose à accepter. Au moins, elle a appris à rêver à nouveau, malgré son histoire et une partie de son passé manquant. Elle a aussi appris qu’elle détestait la politique et les conflits qui en découle, elle préféra toujours rester neutre aussi longtemps que possible dans les conflits. 





Canon
Le bras de l'exosquelette s'ouvre et une rafale de tirs puissants sont lancés en direction de l'adversaire.



Déplacement éclair
Permet de se déplacer extrêmement vite, afin de se retrouver au maximum à quelques centaines de mètres de façon quasi-instantanée, donnant l'illusion de la téléportation. Il ne s'agit pas d'une téléportation à proprement parler, dans le sens où ses cellules ne se désintégrent pas pour se recréer instantanément à un autre endroit. C'est plutôt une vitesse de déplacement extrême sur un instant extrêmement bref (on parle de quelques nanoseconde) qui donne l'impression qu'il se téléporte. Cela ne lui permet donc pas de sortir d'une pièce complétement close, sans passer par la porte ou au travers des murs.





Barrage d'énergie
Technique permettant de se protéger d’une attaque de l’adversaire par un champ d’énergie qui apparaît juste devant soit pour faire barrage à un danger.




Aucune ultime




Aucun don Aucun don

 
Fiche de Ann-Lyse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Personnages :: Fiche de personnages :: Anciennes fiches-