Partagez
 

 [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 960
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2650

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockMer 5 Juin 2019 - 18:16
Quelle ne fut pas ma surprise de voir que Boneco avait réussi à faire le premier mouvement dans cet endroit spécial. Cela ne pouvait pas être possible, il ne devait pas être meilleur que moi sur quoi que ce soit. A tous les coups, il était déjà venu s'entraîner ici et père avait dû lui montrer comment se déplacer, ici. C'était la seule explication. Du coup, comme il avait pu se mouvoir avant moi, pendant que j'en étais encore au stade des expérimentations, sous ma forme du Super Saiyan déployé au maximum, le Saiyan vint me donner un coup de pied qui vint me frapper au niveau de l'estomac. Je devais avouer que ce coup n'était pas mauvais et que si la douleur avait été atténuée, c'était uniquement grâce au fait que d'une part, j'avais déployé mon Super Saiyan au maximum et que, d'autre part, Boneco, lui, n'était qu'en forme de base, étant donné qu'il contrôlait moins bien son ki que moi. 

Par la suite, alors que j'étais toujours immobile et cette fois en forme normale, il me jeta une boule d'énergie bleutée qui fonça rapidement sur moi. Il ne me facilitait pas la tâche, le bougre. Alors que j'essayais encore de bouger, il me harcelait déjà. Je devais trouver un moyen de contrer ses attaques et de gagner assez de temps pour pouvoir me concentrer. Alors, j'effectuai la seule attaque capable de me sortir de ce mauvais pas, à savoir mon Kiai Gan. Cette technique était un simple flux énergétique invisible libéré par les yeux, je n'avais aucunement besoin d'être en mouvement pour cela. J'envoyai cette attaque non pas sur Boneco, mais sur son attaque pour la faire exploser. Il en résultat alors une grande fumée qui vint faire écran entre le Saiyan et moi-même. C'était à ce moment-là que j'avais pu me concentrer assez de temps pour faire mes premiers mouvements dans cet endroit. Désormais, mon adversaire et moi étions sur une base à peu près égale, même si j'avais plus de réserves que lui. 

J'eus l'impression que de ne pas le prendre assez au sérieux au point de ne pas passer en Super Saiyan énerva le petit Boneco. En effet, après m'avoir balancé sa fierté au visage sous la forme de quelques mots sur un ton peu sympathique, il perdit son calme et se transforma en Super Saiyan. Cet idiot s'était alors retrouvé dans une situation bien ridicule, il ne pouvait plus bouger. Je formai alors deux portails grâce à ma technique du Dimension Sôdo. Je glissai mon bras gauche dans le premier portail pour l'en faire sortir par le deuxième, placé à quelques centimètres face au Saiyan immobile. J'attrapai ensuite mon adversaire par la gorge et le fit passer par les portails pour qu'il soit face à moi.

"Alors, Boneco, on n'arrive plus à bouger?" lui dis-je sur un ton moqueur. "Surveille ton langage quand tu t'adresses à moi, mortel." ajoutai-je sur un ton froid.

De ma main droite qui était libre, je formai un kikoha et le plaçai juste au niveau du coeur de Boneco. 

"Si je voulais, je pourrais en finir avec toi, là, tout de suite. Tu fais peut-être partie des grands de ton peuple, mais comparé à un dieu tel que moi, tu ne resteras qu'un insecte durant toute ta pathétique existence. Alors, apprends à rester à ta place, vermine!"

Sur la dernière phrase, je fis disparaître mon kikoha et donnai un simple coup de pied à Boneco pour le repousser. Ensuite, je croisai les bras, attendant que mon adversaire puisse bouger de nouveau. C'était un combat après tout, et il eût été dommage qu'il se termine avant même qu'il ne commence. 

"Prends ton temps, Saiyan, j'attendrai."

Il ne fallut pas très longtemps à Boneco pour pouvoir se déplacer librement à nouveau, dès lors qu'il eut opté pour la chevelure noire de sa forme normale. Son premier mouvement fut de disparaître sous mes yeux.

"Il a disparu? Non...Il s'est déplacé rapidement" dis-je en scrutant les alentours afin de trouver mon adversaire.

Je me retournai à temps pour voir Boneco fondre sur moi et me donner un coup de coude qui m'atteignit au visage, me faisant reculer de deux pas. Par la suite, il envoya son pied en direction de l'endroit où se trouvaient mes côtes mais, ayant pu me rattraper à temps, je plaçai mon bras entre son pied et sa cible pour parer l'attaque. Une aura rougeâtre vint alors envelopper le Saiyan et tout ce que je vis, c'était son poing s'enfoncer dans mon abdomen et m'envoyer au sol.

"Le...Le Kaiôken? Comment un mortel a-t-il pu apprendre cette technique? C'est inconcevable!" m'exclamai-je, stupéfait de la tournure des événements.

Cette technique avait été élaborée par les Kaiô des quatre points cardinaux. Pour l'apprendre, il aurait fallu rencontrer une de ces quatre personnes et qu'elle accepte de l'enseigner. A moins que père le lui ait enseigné, à un simple mortel. Cette situation était surréaliste. Toutefois, je n'avais aucune crainte, cette technique ayant de nombreux défauts. En effet, elle puisait pas mal dans l'endurance de l'utilisateur, à tel point qu'un Kaiôken non-maîtrisé pouvait conduire à la mort. De plus, elle était très limitée et au vu du potentiel de base de celui qui l'utilisait face à moi, une simple pichenette dans ma forme du Super Saiyan servirait tout de même à dégager l'individu qui avait osé me frapper avec. Boneco termina son attaque par une petite pique. Mes petites menaces ne semblaient pas avoir entamé son envie de se prendre pour ce qu'il n'était pas.

"Fais attention à ce que tu souhaites, cela pourrait se retourner contre toi."

Il était venu le temps de la riposte. Boneco allait comprendre ce que le mot "puissance" signifiait, quand bien même je n'étais pas à fond. Je pris appui sur le sol pour foncer à toute vitesse sur lui afin de lui donner un coup de poing dans le visage sauf qu'avant que le poing n'atteigne sa cible (ou non), je décidai de passer subrepticement en Super Saiyan au moment de donner le coup puis, je repassai en forme normale aussitôt le coup donné. Si je m'étais bien débrouillé, il n'y aurait vu que du feu. Je fis ensuite un petit bond sur le sol et lançai mon pied en direction de son abdomen, avec le même mode opératoire concernant le Super Saiyan. Cet entraînement, ce vulgaire Saiyan de seconde zone allait s'en souvenir longtemps.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 808
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockMer 5 Juin 2019 - 23:56
En garde face à un Renko clairement remonté, j'étais prêt à continuer le combat, lui faire ravaler cette fierté caractéristique des dieux tels que lui. Je gardais toujours mon Kaioken en réserve, ne le déployant qu'au moment de frappé. Pas question de gâcher ne serait-ce que la moindre goutte de mon énergie, je comptais bien mener ce combat à son terme, en sortir triomphant. Tandis que nous nous jaugions mutuellement, Kaito laissait se déchaîner une énergie redoutable, la toute puissance du niveau 3. Je devais cependant rester concentré, puisque mon adversaire se décidait à approcher. Arborant un léger sourire, sûr de ma supériorité dans l'état actuel, je voyais clairement ses mouvements et pouvait à tout moment user de l'aura écarlate pour prendre l'ascendant. Il fusait en ligne droite, le poing brandit en avant, visant mon visage. Alors qu'il était sur le point de me toucher, je déployais mon Kaioken et m'apprêtait à esquiver pour riposter immédiatement. Seulement, sans que je n'en comprenne la raison, sa vitesse sembla grimper d'un cran tandis que son poing s'écrasait lourdement sur mon visage. Une gerbe de sang s'échappa de mon nez, et je me retrouvais propulsé en arrière. Je roulais sur le sol avant de me réceptionner, la main sur le nez, me redressant rapidement pour tenter de comprendre ce qui venait d'arriver. Cette sensation, cette façon de combattre... Je craignais comprendre.

Mon adversaire disposait toujours de sa chevelure argenté, preuve qu'il ne revêtait pas son pouvoir de Super Saiyan, et pourtant ce coup de poing était infiniment supérieur à la puissance qu'il pouvait déployer actuellement. Je serrais les dents, tandis qu'il réitérait, lançant son pied en avant. Cette fois pas question de me laisser surprendre ! Je déployais l'aura de Kaio bien plus tôt que précédemment, et me propulsais à mon tour à sa rencontre. Je voyais distinctement ses mouvements, il me suffisait de dévier ma trajectoire vers le haut... Son pied s'écrasa pourtant là où il avait visé, et je devais retenir l'envie de vomir procuré par le choc. J'étais de nouveau repoussé, me réceptionnant maladroitement.

"Enfoiré, mais qu'est-ce que c'est que ça ?!"

Cette fois pourtant, j'avais sentis une légère vibration dans cette atmosphère hermétique. Après tout, c'était peut-être possible, il maîtrisé parfaitement la forme légendaire et était sans aucun doute capable d'y faire appel en un instant à la manière de mon Kaioken. Si tel était le cas, alors j'étais réellement en mauvaise posture. Utilisation semblable, mais la technique de Kaio et le Super Saiyan étaient très loin d'être à niveaux égales. Même poussé au maximum, je doutais pouvoir rattraper son niveau, et je n'y trouverais certainement qu'une douleur inutile. Je n'avais pas le choix, et après tout c'était pour ça que nous étions ici... Il me poussait à utiliser mon véritable pouvoir. Je me redressais, soufflant un grand coup, puis serrais le poing en libérant doucement ma rage. L'air vibra tout autour de moi, fut chargé d'une énergie étincelante, tandis que je rugissais en libérant de nouveau cette forme dorée. Aussitôt, je m'attelais à réguler mes émotions, m'efforçant de ne pas croiser son regard qui ne faisait qu'attiser ma colère. Bientôt, les flammes du Super Saiyan se faisait bien moins nombreuses, puisque je parvenais à garder captif la plupart d'entre elles. Je devais compter sur sa fierté pour me laisser tenter ainsi de dompter cette force, et j'espérais en retour lui montrer qu'il faisait ainsi une belle erreur.

Quelques moulinets du bras montraient que je commençais à comprendre la chose, mon initiation sur le chemin de l'épreuve précédente avait, semble-t-il, été très utile. J'étais encore bien loin d'une maîtrise parfaite, en témoignait les difficultés que j'avais à me mouvoir, mais me sentais prêt à reprendre le combat. J'hochais de la tête, puis reprenais une position de garde, revêtant ma chevelure d'or. Mon premier geste fut d'envoyer un Kikoha dans sa direction, puis je bondissais juste à sa suite, bien plus lent que précédemment. Je devais essayer de palier à ce problème dans mon approche du combat, j'espérais pouvoir encaisser bien plus efficacement ses coups cette fois-ci. Une fois arrivé à bonne distance, mon kikoha ayant fait son office, j'envoyais mon poing à sa rencontre, puis enchaînait avec des fouettés de jambes et de pieds. Chacun de mes coups étaient donné à pleine puissance, mais mes mouvements restaient terriblement prévisible, et j'en faisais déjà les frais. Nous échangions des coups parmi lesquels j'en recevais bien les trois quarts. A tel point qu'au bout d'un moment, croulant sous la pression, je fus obligé de sauter en arrière pour prendre mes distances. Reprenant mon souffle du mieux que je le pouvais, je ne comptais pas toutefois lui laisser le temps de respirer non plus et m'élançait à nouveau. Je chargeais un kikoha que j'envoyais directement à nos pieds de manière à créer un écran de fumée. Comptant profiter de l'effet de surprise, j'allongeais mon bras à travers la poussière pour atteindre son plexus, envoyant un One Inch Punch directement tout en tâchant de prévoir un contre attaque. Je ne m'en rendais alors pas réellement compte, mais ma vitesse commençait à s'accroître. Mon corps s'habituait peu à peu.
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 960
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2650

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockVen 7 Juin 2019 - 0:59
Il était temps! Mon adversaire avait enfin décidé de se risquer à passer en Super Saiyan pour m'affronter. Il n'avait pas vraiment le choix, ceci dit. Il ne pouvait espérer l'emporter contre moi en continuant ses attaques désespérées dans sa forme de base ou en utilisant sa technique issue des Kaiô. De mon côté, j'arborais encore ma chevelure blanche tandis que Boneco tentait de bouger sous sa nouvelle forme. Je lui avais dit que j'attendrais qu'il soit capable de bouger pour l'attaquer. Une fois encore, je tins parole. Après quelques courtes minutes, le Saiyan put enfin esquisser un premier mouvement, preuve qu'il s'améliorait de minutes en minutes dans la maîtrise de son Super Saiyan. 

"Bien, maintenant que tu peux bouger, passons aux choses sérieuses!" dis-je en faisant apparaître une aura blanchâtre autour de moi qui vira peu à peu au doré, tout comme mes cheveux. Sans rage, sans colère, sans effort de ma part, je pus arborer cette transformation qui était considérée jusqu'à peu comme une légende parmi le peuple Saiyan. L'affrontement de deux Super Saiyan allait alors avoir lieu. Un événement rarissime dont personne ne pourra profiter, malheureusement, excepté père.  

Comme à l'accoutumée, Boneco se jeta en premier dans la bataille. Il m'envoya un kikoha que je déviai sans aucun problème, d'un simple revers de la main. Ce genre d'attaque m'avait été lancée par l'un des Saiyans lors de ma précédente bataille. Je devinais sans problème où il voulait en venir. Ce kikoha n'était en effet qu'une diversion pour préparer sa prochaine attaque, un coup de poing que j'encaissai dans le visage sans broncher, bien qu'il fût plus puissant que ce que j'imaginais. Toutefois, je pus rester en place sans reculer et prêt à recevoir ses prochaines attaques qui vinrent du bas du corps. Mes mouvements étant plus fluides que les siens, je pus en parer la plupart. Après cela, nous échangeâmes quelques coups au corps-à-corps. Je m'en donnai à coeur joie, tentant de placer des coups incisifs un peu partout sur son visage et son abdomen, allant même jusqu'à en recevoir moi-même pour pouvoir en donner, si bien qu'un coup que je pris dans la mâchoire fit couler du sang à partir de ma lèvre inférieure jusqu'au bas de mon menton. 

Après ces échauffourées, Boneco prit un peu de distance. Il haletait tant il avait donné sur les précédents échanges. 

"Alors, déjà fatigué?" lui lançai-je d'une façon moqueuse. "Tu veux qu'on arrête?"

Je m'avançais lentement vers lui. J'allais corser un peu les choses quand tout à coup, le Saiyan fit apparaître un gigantesque écran de fumée en faisant exploser un kikoha sur le sol. Surpris par ce qu'il venait de faire alors que je ne devais pas l'être, je ne pus réagir à temps et alors, sortant de la fumée noire, Boneco m'envoya un coup de poing au niveau du plexus brachial, me faisant valdinguer vers l'arrière, me faisant ainsi retomber lourdement sur le sol. Ce coup n'était pas un simple coup de poing, il était plus vif, plus incisif, et la douleur que cela me provoquait à l'endroit touché était forte. 

Je me relevai presque aussitôt. La colère d'avoir été berné aussi facilement par un enchaînement aussi simple m'avait mis les nerfs à vif, si bien que pendant un court instant, je sentis la paralysie me frapper à nouveau, avant de reprendre le contrôle de moi-même. Il allait regretter de s'être joué de moi, ce Saiyan. Je fermai les yeux et me concentrai pour utiliser deux fois mon pouvoir de matérialisation pour faire apparaître deux épées longues. Elles étaient noires et entièrement faites de ki, mais très tranchantes. J'utilisai ensuite mes pouvoirs de télékinésie pour les faire léviter et les lançai à toute vitesse dans la direction de Boneco. La première foncerait droit sur lui tandis que la deuxième viendrait sur son côté gauche donner un coup horizontal au niveau de son flanc gauche. Je ne pouvais plus bouger pendant que j'effectuais cette attaque, non pas à cause de la paralysie provoquée par ce lieu lorsqu'on ne maîtrise pas notre ki, mais tout simplement parce que combiner toutes ces techniques demandait une énergie et une concentrations gigantesques.

J'avais hâte de voir comment Boneco se sortirait de cela, s'il s'en sortait parce que je ne promettais rien. Il était hors de question de lui faire le moindre cadeau car, après tout, en mission, Drichi et ses sbires ne seraient pas cléments. Dans le pire des cas, s'il venait à se faire blesser gravement durant cet entraînement, père était là pour lui venir en aide, il ne laisserait mourir aucun de nous deux. 

"Avec ces lames, peut-être verrais-je enfin ce que tu as dans le ventre, Saiyan!"
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 808
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockVen 7 Juin 2019 - 19:11
Bien, j'arrivais à le toucher, et visiblement ça ne lui plaisait pas. Il fallait bien avouer que ses moqueries commençaient à me taper sur les nerfs, mais à en voir son expression ainsi que le filet de sang qui décorait son menton, je parvenais à me satisfaire de nos échanges. Par contre, le bougre n'y allait pas de main morte, mon corps entier était endolori. Voilà qu'il matérialisait deux lames d'énergies ténébreuses, une manifestation d'un ki néfaste qui me paraissait bien trop semblable à celui que dégageaient les démons que nous avions combattus. Quel genre de Dieu était vraiment Renko ? Pas le temps d'y réfléchir, il fallait agir vite, puisque lesdites lames fusaient en ma direction. La première arrivait en ligne droite, tandis que je distinguais la seconde s'approcher de mon flanc, effectuant un mouvement rotatif. Si jamais ces lames venaient à me toucher, je ne donnais pas cher de mes autres membres... Ni de mes viscères d'ailleurs, qu'il réclamait d'ailleurs en portant son attaque. En un instant, je scellais l'énergie dans mes membres pour effectuer un saut, tordant mon corps d'une manière improbable de façon à passer à travers l'angle de chacune des armes. Mon buste ainsi que ma cuisse furent tout de même atteints, et une jolie plaie apparut sur chaque emplacement. Je serrais les dents, impossible de matérialiser mon bras d'énergie tout en gardant le contrôle sur mes déplacements... Et les lames n'en avait pas fini avec moi. Je m'efforçais d'esquiver chacun de leurs coups du mieux que je le pouvais, mais j'étais encore trop lent et bientôt d'innombrables entailles recouvraient mon corps. Pas le choix, au moment où les lames étaient côtes à côtes après une énième attaque, je tendais le bras et captais l'énergie démoniaque qui en émanait afin de la disperser dans un Full Counter. Là n'était pas une contre-attaque, puisque je m'étais contenté d'annuler la concentration énergétique, mais toute cette énergie se dissipa malgré tout dans une énorme bourrasque de ki noirâtre.

"Qu'est-ce que tu es au juste ...?"

Aucune plaie n'était véritablement grave, mais je perdais déjà pas mal de sang, il me fallait à tout prix reprendre l'avantage. Me déplacer commençait à devenir plus aisé, mais je devais encore trouver le moyen d'user de mes techniques tout en gardant le contrôle de mes mouvements. L'heure était à la contre-offensive, et je pris appuie sur ma jambe droite pour fuser en direction de mon adversaire. Arrivé à bonne distance, me concentrant au maximum pendant le court trajet afin de garder toute cette énergie renfermé dans mes membres, je parvins à utiliser une Transposition et apparaître tout juste au dessus de mon adversaire. De là, je portais une fois encore un puissant coup de poing à son visage, sentant juste après l'impact l'énergie qui profitait de la contraction musculaire pour s'échapper. Je grimaçais en la scellant de nouveau, mais j'avais perdu là une précieuse seconde. Je tentais toutefois de reprendre le rythme et repartait dans un échange de coups avec mon adversaire, je me surprenais par ailleurs à pouvoir suivre la cadence cette fois-ci. Il fallait absolument que je prenne l'avantage désormais, puisqu'il était clair que je m'épuisais bien plus rapidement que lui. Un de ses coups m'atteignit par ailleurs, repoussant ma tête en arrière. Une braise naquit dans mon regard au moment où je ramenais celui-ci en avant, et j'armais mon bras coupé en rugissant. Mon énergie s'assembla tout autour de ce dernier, formant rapidement un Spirit Arm immense. A bout portant, pas question de rater. Faisant glisser mon pieds sur le sol pour effectuer une rotation visant à accompagner ce swing puissant, mon bras s'écrasa sur ma cible, provoquant une bourrasque proportionnelle à la puissance de l'impact. Finissant mon mouvement, toute cette énergie disparut, comme emporté par un vent inexistant, tandis que je restais au même emplacement pour constater de l'état de mon adversaire, le moignon en avant.

"Voilà ce qu'il a dans le ventre, le Saiyan, Dieu de pacotille."
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 960
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2650

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockLun 10 Juin 2019 - 16:28
Bien qu'elles eussent tout de même atteint leur cible plusieurs fois, mes deux lames mentalement contrôlées grâce à mes pouvoirs de télékinésie avaient un rendement qui fut insuffisant, dès lors que Boneco utilisa une technique pour s'en débarrasser. J'avais épuisé pas mal d'énergie pour pas grand chose, puisque le Saiyan face à moi s'en était sorti avec à peine quelques entailles sur le corps, tandis que mes épées s'étaient transformées en une vapeur noirâtre qui s'évapora dans l'air en quelques secondes à peine. Je devais avouer que j'espérais mieux faire avec, j'espérais au moins le blesser de sorte à arrêter cet entraînement. Toutefois, je ne pouvais nier qu'il était rassurant d'avoir un tel allié pour combattre Drichi, il avait de la ressource.

Boneco prit appui sur son pied et se jeta vers moi. A nouveau, il se déplaça si rapidement que mes yeux peinaient à suivre ses mouvements. Le Saiyan se retrouva juste au-dessus de ma personne et envoya son poing en direction de mon visage, du moins, c'était ce qu'il avait tenté de faire. Malheureusement pour lui, j'avais vu clair dans son jeu et je stoppai son poing avec la paume de ma main gauche. De l'énergie relâchée par le choc entre les deux mains naquit une bourrasque qui s'estompa presque aussitôt qu'elle était apparue. 

"Bien tenté, mais un peu trop lent!"

Nous partîmes ensuite dans un nouvel échange de coups. Contrairement au dernier où il y avait eu un écart considérable entre nous deux si bien qu'il ne pouvait suivre mes coups, cet échange était un peu plus équilibré. J'étais même surpris de voir que Boneco arrivait à suivre la plupart de mes mouvements et même à me donner quelques coups bien placés. J'arrivai à mon tour à lui donner un bon coup de poing au visage, faisant partir sa tête vers l'arrière mais, à ma grande stupéfaction, le Saiyan ne fut pas propulsé vers l'arrière. Au lieu de ça, il se remit en position et me fixa avec une certaine lueur de combativité dans le regard. Un bras fait entièrement de ki se matérialisa à l'endroit où devait se trouver son bras gauche et avec, il me frappa à bout portant. N'étant pas au courant de cette technique, ni même qu'il l'utiliserait à ce moment-là, sans parler du fait qu'il était à quelques centimètres à peine de moi, je me pris le coup de plein fouet et fut propulsé violemment à même le sol, de telle sorte qu'au moment de l'impact, je crachai un filet de sang. 

"Stupéfiant!"

J'étais resté au sol, regardant vers ce ciel blanc qui ne semblait avoir aucune limite. Cela faisait plusieurs fois que ce Saiyan m'avait insulté, ce jour-là, et ça, je ne pouvais le tolérer, même s'il devait être le plus puissant des alliés. Nous n'étions certainement pas des égaux, nous ne le serions même jamais. Il fallait qu'il apprenne une bonne fois pour toutes où se trouvait sa place. Je décollai alors du sol et me remit debout de la sorte. Sans attendre, je m'appuyai sur ma jambe droite et m'élançai vers mon adversaire. Arrivé à bonne distance, j'élançai mon poing en direction de son visage, mais alors qu'il se protégerait sans doute la zone ciblée, je ferais apparaître au dernier moment un portail dans lequel mon poing se glisserait pour en ressortir du second, qui se trouverait juste sur la gauche de Boneco, à hauteur de son visage. Mon poing viserait alors sa joue gauche. Je bougerais alors à vitesse maximale de sorte à me placer juste au-dessus de sa tête et placerais mes mains en forme de massue pour le frapper sur le crâne. Pour terminer, je me reculerais de quelques mètres et tendrais mes bras dans sa direction et puiserais un peu plus dans mon énergie pour lancer mon attaque du Tartaros Phobia. Très vite, des âmes revêtant la forme de crânes volants attaqueraient le Saiyan et lui ferait subir mille supplices. Il serait rongé aussi bien physiquement que mentalement.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 808
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockMer 12 Juin 2019 - 0:11
J'avais perdu beaucoup de sang, la faute à ces foutus épées qui m'avaient recouvertes de nombreuses entailles. Sans oublier les nombreux coups reçus, qui mine de rien m'avaient tout autant secoués. Mes muscles endoloris restaient toutefois stoïque, me permettant de tenir debout. Je tenais bon, et à mesure que notre combat se prolongeait je parvenais de mieux en mieux à maîtriser mon énergie. En effet, poussé par l'adrénaline, j'étais parvenu à manifester toute ma hargne en ayant recours à mon Spirit Arm. Le choc fut terrible, et mon adversaire semblait s'être prit l'attaque de plein fouet. Il parvint évidemment à se relever, et je me préparais dors et déjà à la contre-attaque, serrant les dents et brandissant mon bras face à mon visage alors qu'il s'élançait pour me porter un coup au visage. A ma grande surprise, là où je pensais arrêter son coup, rien ne rencontra ma garde. Non, son poing venait tout bonnement d'apparaître à ma gauche, rencontrant puissamment ma mâchoire dans un choc terrible. J'en fus complètement déstabilisé, tout devint flou l'espace d'un instant. Il y allait vraiment fort. Reprenant tout juste mes repères, j'eu le temps de l'apercevoir me porter un véritable coup de masse depuis les airs. Fort-heureusement, j'eu le temps de placer mon bras pour amortir le coup, bien que je sentais mon avant bras se tordre sous l'impact. La douleur était horriblement vive, mais ça aurait pu être pire... Il ne fallait pas que je le laisse mener la danse. Rugissant, je dépliais le bras de manière à le repousser en arrière, puis tournoyais sur moi même dans un battement de pieds. J'espérais prendre mes distances afin de porter à mon tour une attaque, c'était toutefois sans compter sur sa vivacité.

De là où il se tenait, un sentiment de peine et de désespoir commençait à émaner. Qu'est-ce qu'il pouvait bien préparer ? Je ne comptais pas lui laisser le temps d'avoir recours à ses tours de Dieu morbide, et sans attendre j'envoyais un Final Spirit Cannon à sa rencontre. Une multitude de crânes translucides s'étaient échappés de Renko, et mon attaque d'énergie fut tout bonnement balayée lorsqu'elle en rencontra certains d'entre eux. Ce n'était pas normal, cette attaque était dangereuse, mes sens s'affolaient. Je grimaçais en les voyant s'approcher à grande vitesse, et dans mon affolement je me contentais de mitrailler la zone de multiples kikohas tout en bondissant en arrière.

"N'approchez-pas !"

Ces satanés ossements énergétique semblaient anormalement intangible, puisque rien n'y faisait, ils traversaient les explosions provoquées par mes salves de kikohas sans encombre. Un bond sur le côté fut ma dernière erreur face à sa technique, puisque je me retrouvais encerclé par cette dernière. Je tentais une Transposition au dernier moment, dans l'espoir de me tirer de ce pétrin, mais c'était déjà trop tard. A l'instant où l'un des crânes entra en contact avec mon corps, une sensation de brûlure infernale se manifesta, ce aussi bien sur ma peau qu'à l'intérieur de tout mon être. Mon corps se crispais, je ne pouvais rien faire, me débattre ne servait à rien. La multitude de crâne ne tarda pas à s'assembler tout autour de moi, créant une véritable tempête d'énergie cauchemardesque au milieu de laquelle j'étais totalement à découvert. Tandis que la douleur corporelle ne cessait de croître, c'était ce qui se passait dans mon esprit qui me faisait le plus de mal. Les images de mon passé surgissaient à nouveau, je revivais sans cesse ce moment qui avait hanté nombreux de mes rêves, et pire encore la scène déformé où j'apercevais ma génitrice lâcher son dernier soupir semblait plus affreuse que jamais. Ce regard diabolique surplombait mon infinie petitesse, et son rire narquois allait finir par déchirer mes tympans.

"ASSEZ !"

L'énergie sordide se dissipait alors que je poussais cet ultime rugissement, mon aura flamboyante se déchaînant tout autour de moi sans que je ne puisse la maîtriser. J'étais de nouveau cloué sur place, mais je n'en ne m'en était pas même rendu compte, mon regard emplie d'une haine qui ne lui était pas réellement destiné se posa sur Renko. Un l'espace d'un instant, mon Super Saiyan se dissipa, me permettant d'accomplir une Transposition éclair et d'apparaître subitement dans le dos de mon adversaire. Mon premier coup fut porté dans l'état, bien moins efficace mais pourtant anormalement lourd à l'impact, comme renforcé par cette rage réveillé. Armant le second, mon Super Saiyan se manifesta de nouveau, juste avant que je ne lui porte à nouveau mon poing au visage. Trop faible, encore trop faible. Ma mâchoire était tellement contracté que j'en saignais de la gencive, et mes doigts craqués littéralement tant mon poing était serré. Je lâchais un beuglement infernal en brandissant mon troisième et ultime coup, tandis qu'une seconde de lucidité inespérée me permit de comprimer toute cette énergie au sein de mon corps. J'allais tout donner, peu importait que mon corps explose sous la pression, je captais l'énergie alentour et la laissais s'écouler en moi comme lors de ma précédente visite en ce lieu. Mes veines gonflaient, j'eu l'impression d'imploser, les flammes du Kaioken se mêlèrent à l'atmosphère dorée pour former une aura d'un orange brûlant. L'impact fut terrible, une onde de choc titanesque en résultat, traversant à la fois l'espace autour de nous ainsi que mon corps tout entier.

Les flammes rougeâtre ainsi que celles faites d'or disparurent l'instant d'après, ne laissant que ma chevelure d'ébène teinte du rouge de mon sang. Je chancelait, m'efforçant à rester debout après que mon corps ait eu à encaisser un choc pareil. Ce n'était certainement pas terminé.
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 960
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2650

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockJeu 13 Juin 2019 - 15:12
Le sale chafouin! Il devait savoir que ma technique du Tartaros Phobia m'obligeait à m'exposer pendant quelques instants le temps de lancer l'attaque. Il en avait profité pour me lancer une autre de ses sphères d'énergie bleutée juste avant de recevoir l'attaque de plein fouet. Je fus propulsé au sol tandis qu'il subissait mille tortures grâce aux âmes damnées qui avaient surgi des enfers exprès pour l'attaquer. Cet idiot avait même tenté sa technique de déplacement pour se sortir de là, sans succès, bien évidemment. Ses cris de douleurs lorsque les esprits entraient en contact avec sa peau sonnaient comme une douce mélodie dans mes oreilles. Même si cela devenait de plus en plus difficile à chaque fois, je pus trouver la force de me relever pour contempler ce magnifique spectacle.

"Abandonne et j'arrêterai mon attaque!" lui lançai-je.

Plus il attendait et plus la douleur serait insoutenable. Toutefois, le Saiyan tint bon encore un petit moment avant d'émettre un cri, qui ressemblait plutôt au rugissement d'une bête sauvage, qui fit s'estomper toutes les âmes qui l'attaquaient encore. Au même moment, une aura dorée flambait autour de son corps meurtri. Ce qui était sûr, c'était que Boneco avait une volonté à toute épreuve. 

"Eh bien, je dois dire que ta combativité m'impressionne. Nonobstant toutes les blessures visibles sur ton corps, ta combativité, elle, demeure intacte. Je salue ce trait de caractère..."

Boneco utilisa sa technique de déplacement et arma un nouveau coup de poing dans mon dos.

"Combien de fois vas-tu utiliser cette technique?" demandai-je un peu las.

Son poing s'abattit à nouveau sur ma main, mais ce n'était pas du tout le même coup que tout à l'heure. Là, c'était beaucoup plus puissant et pourtant, son ki n'avait pas tant augmenté que ça, c'était toujours le même Saiyan en face de moi. C'était comme si ses émotions avaient insufflé de la puissance dans le poing du Saiyan. Ma main droite, qui avait encaissé le choc, s'en retrouva engourdie. Le deuxième coup, lui, était bien moindre. Je pus d'ailleurs le parer tranquillement grâce à mon bras gauche. Venait-il d'atteindre ses limites? Son troisième coup de poing semblait lent et peu puissant...et pourtant, en un éclair, je sentis un bond phénoménal dans l'énergie de Boneco et la seconde d'après, son poing s'écrasa avec une violence incroyable sur mon visage, si bien que je fus une nouvelle fois envoyé au sol, presque sonné par cette seule attaque. J'eus le temps de voir par la suite que l'aura de son Kaiôken s'était mélangée à son aura du Super Saiyan. Ce fut bref car tout s'estompa l'instant d'après. 

Ce coup était effrayant. Mélanger le Super Saiyan et le Kaiôken, c'était très risqué pour le corps de l'utilisateur, surtout quand le Super Saiyan n'était pas maîtrisé à la perfection. Même moi, je n'aurais osé les combiner. Cet afflux d'énergie soudain aurait pu le faire imploser. Le fait qu'il ait réussi à le supporter, même un seul instant, prouvait qu'il avait bien progressé pendant ce combat. Cependant, c'en était fini de lui pour ce combat. Il tenait à peine debout. De mon côté, je sentais mon bras droit se dégourdir tandis que je luttais une fois de plus pour me relever. La douleur sur mon visage persistait, j'avais même plusieurs hématomes et le sang qui avait coulé de ma lèvre un peu plus tôt se remit à couler de plus belle. Je passai mon doigt pour l'essuyer et jetai ensuite un regard de défi à mon adversaire. Je me contentai de me lancer dans sa direction et de lui envoyer mon pied droit en plein dans son abdomen, espérant le mettre au sol pour de bon, étant donné son état. J'avais moi-même dépensé pas mal d'énergie.

"Tu t'es bien battu, je dois le reconnaître, mais je suis plus fort!" lâchai-je au Saiyan juste avant de me mouvoir afin de l'attaquer, je l'espérais, pour la dernière fois lors de cet affrontement.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7357
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockMar 18 Juin 2019 - 0:53
Le Super Saiyan 3... Si le pouvoir de Kaito était énorme, la consommation de cette forme l'était tout autant. Mais pour autant, il n'avait pas abandonné, loin de là ! Son envie de maîtrisé cette forme le poussait à atteindre les sommets. Si désormais il arrivait à canaliser l'énergie de sa forme dans sa queue de Saiyan, il lui était encore impossible de la contenir dans son corps entier... Et le problème, c'est qu'il pourrait très bien perdre son attribut de guerrier de l'espace. Donc comment faire pour maîtrisé ce pouvoir sans compter dessus ? En attendant, Renko et Boneco se donnaient à cœur joie pour s'affronter dans une bataille épique. Et pendant ce temps, le Dieu du Temps restait concentré dans son entraînement. Il avait besoin de gagné cette partie contre lui-même... Mais ce n'était pas chose facile. Le plus simple était encore de comprendre la rage du niveau 3. En apaisant le flux de KI, il devrait être bien plus simple à maîtrisé. D'un coup, le Dieu libérait son pouvoir une nouvelle fois, explosant son énergie tout autour de lui. Il vidé rapidement ses réserves, tombant à court d'énergie en quelques secondes dans l'énorme tempête de pouvoir. Il regardait ses mains, ayant juste ce qu'il faut pour maintenir sa transformation...

"Bon, on reprends à zéro..."

Fermant les yeux, il attendait le temps qu'il fallait. Et son KI remontait, petit à petit, mais il remontait. Et à petite dose, il partitionnait son énergie pour ne plus être bloqué... Son pouvoir était entièrement revenu. Mais il ne semblait plus être embêter pour le moment. Il essayait désormais de bouger, petit à petit de nouveau. Ses mouvements étaient fluide, prenant une élégance toute nouvelle. Se concentrant, il essayait cette fois d'activer son énergie. Mais elle s'échappait beaucoup trop vite... Respirant doucement, il calmait son rythme cardiaque, laissant également son KI suivre la cadence. Cette fois, c'était bien mieux ! Son corps s'était habitué à sa transformation, depuis. Maintenant, il maîtrisait quasiment entièrement le pouvoir du Super Saiyan 3. Pour lui, c'était une réussite complète ! Tendant sa main gauche face à lui, il libérait un rayon d'énergie, usant dans le pouvoir ultime de son Light Hawk Wings. L'attaque revenant vers lui, il plaçait cette fois ses deux mains face à lui. Garder son calme... C'était ce qu'il devait faire.

*Réagir rapidement demande une sérénité extrême... Mon esprit ne doit pas s'embrouiller... Si j'y arrive, cela voudra dire que j'ai réussi à contrôler la rage de ma forme...*

Et d'un coup, pile au moment où l'attaque revenait, un mur d'énergie se battit devant lui. Serrant les dents, le choc entre son attaque d'énergie et son mur d'énergie était violent. Le faisceau de lumière continuait sa frappe tandis que le Dieu devait gérer son KI. En envoyant une petite dose d'énergie par petite dose à son mur, celui-ci devrait tenir le choc. Mais s'il en envoie trop, ce sera lui qui sera balayé ! Continuant de relâcher son énergie en gérant les doses, la terrible vague se dissipait enfin, laissant le guerrier tomber à genoux. Respirant calmement, il se relevait en abandonnant sa protection... *J'ai réussi...* Pendant ce temps, que faisait donc Boneco et Renko ? Eh bien, l'apprenti du Dieu venait de frapper sa progéniture en Super Saiyan Kaïô-Ken ! Un coup qui semblait avoir sonner le MakaïôShin un bon moment. Cependant, les deux semblaient exténué. Ce match touchait à sa fin. Pas besoin d'en faire plus. Ils se rapprochaient l'un de l'autre, comme pour livré le dernier coup qui n'aura de toute manière aucune force...

"C'est fini."

Arrivant entre les deux dans un Kaikai, Kaito venait d'arrêter le temps des deux hommes, les laissant ainsi figé. Les relâchant, les deux Saiyans ne seraient plus l'un en face de l'autre, mais face à Kaito, côte à côte. "L'entraînement est terminé." Applaudissant, il souriait. "Vous vous êtes bien combattus. Ce soir, nous mangerons bien ! Et après, une bonne nuit de sommeil. Je ne sais pas quand Chronoa nous appellera. Mais nous devons nous tenir prêt." Reprenant une inspiration, il se tournait vers Boneco. "Boneco, ton Super Saiyan à évolué... Je ne pense pas que tu as atteint la perfection avec, mais tu pourras sûrement déjà faire appel au Dai Ni Dankai. Je te déconseille fortement le Dai San Dankai, en revanche... Tu auras beau être aussi fort qu'un Super Saiyan 2, ta vitesse sera tellement diminué que tes ennemis t'auront facilement. Du moins, apprends à faire appel au Kaïô-Ken tout en étant transformer. Quand tu contrôleras ce double états, tu devrais être capable de garder une vitesse constante." Puis venait le tour de Renko. "Mon fils, tu t'es très bien débrouiller... Néanmoins, j'espérais te voir réussir à faire appel au pouvoir de notre famille ! Tu y arriveras forcément à un moment. Mais pour le moment, tu es encore bloqué dans ta carapace..." S'approchant de lui, il lui souriait, donnant un petit coup de poing gauche sans puissance au niveau de son cœur. "Il est ici ton héritage... Quand tu auras compris comment y faire appel, je te garantie que ta véritable puissance verra le jour. N’oublies jamais l'amour des Shan's... C'est notre plus grande force, mais également ce qui nous différencie des autres." Reprenant cette fois vers Boneco, il enchaînait. "Si tu étais mon fils, nul doute que tu aurais probablement déjà réussi à faire appel à la Volonté de notre famille. Cette flamme brûle en toi comme l'Enfer sur ses proies... C'est stupéfiant."

Se tournant, il disparaissait dans un Kaikai avec ses deux partenaires, arrivant directement au niveau du Temple, à la salle à manger. Il claquait des doigts, laissant un énorme banquet se placer. Il ne fallait plus que manger ! Se mettant à table, il y aurait peut-être une discussion. Dans tous les cas, le repas fini, le groupe pourra aller se coucher sans plus tarder. Demain, pas d'entraînement. Ils retourneraient à Conton-City. "Bien... Messieurs, demain nous retournons en ville. L'entraînement du moment touche à sa fin. J'ai besoin de voir quelque chose. Bonne nuit !" Partant vers sa chambre, le Dieu s'endormait sans plus tarder dans son lit douillé, exténuer de sa journée... Toujours en Super Saiyan 3, cette forme était devenue comme naturelle pour lui. Quelque chose qu'il avait enfin réussi, au moins une fois dans sa vie...
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 808
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockJeu 20 Juin 2019 - 18:53
Ma vision était encore embrouillée par cette combinaison destructrice qu'était le "Super Kaioken" comme je me décidait à l'appeler. Poussé par la rage, je n'avais pas réfléchis aux conséquences, et pourtant je m'en étais bien mieux sortis que la première fois. Du moins, c'était encore très loin d'être au point, puisque mes forces m'avaient quittées l'instant d'après avoir porté mon ultime coup. J'haletais, mes jambes prêtes à lâcher à la moindre secousse, et faisait face à un Renko qui se remettait peu à peu de mon attaque. Il semblait étonné, mais loin d'être battu. Il approchait, le pied brandis en avant, tandis que je tâchais de me protéger difficilement l'abdomen à l'aide de mon bras. Sans surprise, l'impact fut terrible et j'eu l'impression de subir dix fois la puissance de son assaut. Repoussé en arrière, je m'écrasais lourdement sur le dos, respirant avec difficulté. Pourtant, bien qu'incapable de continuer le combat, je m'obstinais et me redressais. Doucement, tremblant, je me redressais, et fixait intensément mon adversaire qui vantait sa supériorité. Je lui lançais un regard de défi, pas question d'admettre ma défaite.

"Je dois bien admettre que tu détiens une force remarquable, bien supérieure à ce que j'escomptais... Mais sache qu'elle ne sera pas suffisante pour me terrasser, Renko..."

Visiblement irrité, il s'élançait pour me porter une nouvelle et sûrement dernière attaque. Je ne pouvais que l'attendre où j'étais, brandissais mon bras en arrière afin de l'accueillir comme il se devait une fois à ma portée. Soudain, nous nous retrouvions face à Kaito Shan, tandis que cette sensation troublante s'installait de nouveau. Notre maître venait tout bonnement d'user de ses pouvoirs de dieux pour nous mouvoir à sa guise, il annonçait la fin de notre combat, nous félicitant. Mon poing toujours fermement serré, prêt à accueillir Renko, s'abattit sur le sol au moment où mes jambes me lâchèrent pour me faire tomber à genou. Je n'en pouvais tout simplement plus. Kaito ne tarda pas à me faire la rétrospective de mes prouesses, annonçant que j'avais encore bien du chemin à faire mais que je devais déjà commencer à entrevoir les secrets du Super Saiyan. En effet, lors de notre affrontement, j'avais clairement perçu un niveau supérieur... Pourtant, je n'y avais pas eu recours, peut-être parce qu'inconsciemment je savais pertinemment qu'il ne s'agissait pas du pouvoir de Super Saiyan 2, que j'avais rencontré par deux fois déjà.

Je fixais la paume de ma main. Combiner la puissance du Super Saiyan et du Kaioken était une folie qui allait très certainement me permettre de palier en partie à mes lacunes, en attendant d'atteindre le niveau ultime du guerrier. Tandis que le divin à la longue chevelure d'argent s'adressait à son fils, je ne pouvais m'empêcher de remarquer que malgré sa discrétion, lui aussi avait considérablement changé. Son aura se faisait bien moins menaçante, plus apaisée... Il me fallait désormais travailler dans la même optique, ainsi je me dresserais un jour à son niveau. Finalement, il annonça qu'en tant que fils, j'aurais sans aucun doute eu accès à ce pouvoir familial dont il ne cessait de parler. J'esquissais un sourire, me redressant doucement.

"Cette flamme que tu perçois, je la réserve à ceux qui m'ont causés du tort. Et c'est à toi que je dois son entretient, alors le jour où elle viendra à brûler l'essence de mes ennemis, je saurais à qui je dédierais ce brasier."

Annonçais-je finalement, avant de me retrouver de nouveau dans nos appartement confortables de Conton-City, où nous attendait un repas digne de ce nom. Je mangeais encore plus rapidement que d'habitude, m'empressant de rejoindre à mon tour mon lit après avoir nettoyé mon corps et soigné mes plaies. Demain, les choses sérieuses allaient reprendre, et je me sentais plus puissant que jamais. Je doutais même que quelqu'un puisse nous arrêter, Kaito, Renko, et moi.
En ligne
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 960
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2650

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 ClockJeu 20 Juin 2019 - 23:13
Mon dernier coup ne porta jamais, père avait cru bon d'arrêter l'entraînement à ce moment. Dommage, je n'avais pas pu terminer ce que j'avais commencé, ce combat s'arrêtait sur un goût d'inachevé. Toutefois, cet affrontement avait eu pas mal d'effets bénéfiques sur chacun de nous. Je devais admettre, et père le souligna d'ailleurs si bien, que Boneco avait beaucoup progressé dans la maîtrise de son Super Saiyan, et cette manière d'allier la transformation dorée et le Kaiôken était redoutable. De mon côté, certaines blessures présentes sur mon corps me serviraient de leçon pour avoir sous-estimé un adversaire. Même si j'étais beaucoup plus fort que Boneco, je m'étais un peu laissé aller si bien qu'il avait pu prendre parfois l'avantage à certains moments. Je ne devais absolument pas répéter cette erreur une fois face aux membres de l'armée de Drichi, ou même à aucun autre adversaire. Je devais absolument apprendre à pouvoir jauger correctement mon adversaire, il y avait un travail considérable à faire là-dessus. 

Père nous téléporta ensuite tous là où nous étions avant de venir dans cet endroit bizarre, c'est-à-dire le temple. Nous nous retrouvâmes dans la salle à manger où, sur la table, s'étendait des dizaines de mets qui semblaient aussi succulents les uns que les autres. C'est en voyant tout cela que mon estomac se mit à gargouiller. Je m'assis à table et me mis à dévorer tout ce que j'avais à portée de mains. Une fois repu, je sortis de table et me dirigeai vers l'infirmerie pour aller panser mes plaies. L'endroit était équipé de machines de régénérations semblables à celles que possédaient les Saiyans quand ils furent sous le joug de Freezer. L'un des membres de l'équipe médicale prépara l'une de ces capsules et je me plongeai pendant quelques heures dans le liquide froid de la machine. Au fur et à mesure que le temps passait, je sentais mes blessures partir et mon énergie revenir. Une fois que je sentis que j'étais totalement guéri, je fis monter mon ki et explosai la capsule pour en sortir, faisant s'écouler tout le liquide sur le sol de l'infirmerie, sous le regard médusé des médecins. D'un claquement de doigts de ma part, une nouvelle tenue apparut pour recouvrir mon corps jusque-là nu. 

"Parfait, je suis totalement guéri et en pleine forme!" 

Désormais, je n'avais plus qu'une seule envie: que Chronoa nous appelle pour une mission en rapport avec Drichi. Je souhaitais absolument me débarrasser de cet individu nuisible qui certes, menaçait le temps lui-même, mais qui me menaçait, moi, surtout! Il était en travers de ma route et j'avais habitude d'éliminer les individus qui me gênaient de la sorte. Drichi, ne ferait certainement pas exception. Cependant, je n'étais personnellement pas encore assez fort pour lui tenir tête, cela devrait attendre un peu. Même à trois, avec Boneco et père, je doutais que nous puissions l'inquiéter et ce malgré tous les progrès que nous avions chacun fait depuis notre dernier affrontement. 

Quand je sortis de l'infirmerie, c'était le crépuscule à Conton-City. Je décidai d'effectuer un petit entraînement, seul, léger, avant d'entamer une nuit de sommeil bien méritée et nécessaire. Mon côté mortel m'obligeait à dormir, de temps en temps. Toutefois, arriver à trouver le sommeil fut bien difficile, tant je ne tenais plus en place...
Contenu sponsorisé

[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]   [Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco] - Page 2 Clock
 
[Conton-City] Retour au bercail ! [PV : Boneco]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-