Partagez
 

 Mustafar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rakeer
Rakeer
Démon du Froid
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2014
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Osef non ?
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Psychokinésie - Kushizashi
Techniques 3/combat : Kasaime - Orbe d'énergie
Techniques 1/combat : Genkidama

Mustafar Empty
MessageSujet: Mustafar   Mustafar ClockMar 2 Juil 2019 - 19:49




Le trajet fut long. Trop long pour moi, alors que j'arrivai à peine à retenir mes pulsions. Le calme du centre de commandement apportait une atmosphère de zénitude nécessaire à mes mœurs, alors que la pression de tueur que dégageait mon aura mettait tout l'équipage dans une tension difficilement soutenable. Un peu de répit allait néanmoins arriver pour eux avec le vaisseau qui sortait ses trains d’atterrissage. Sans un bruit et toujours dans une ambiance mortuaire, je me levais de mon siège surplombant la traîne misère et fit le chemin inverse pour gagner le sas de sortie de l'appareil. A ma sortie un autochtone d'Héra à la couleur de peau jade vint me réceptionner directement avec toute la joie qui lui était possible d'éprouver.

- Nous vous attendions Capitaine Dust ! La rébellion se réjouit d'un nouveau espoir depuis l'annonce de votre arrivée !

Je ne m'y que peu de temps à comprendre l'entourloupe déguisé de toute cette scène, ayant failli tuer ce rebelle et ainsi réduire à néant tout le travail des espions et informateurs de l'empire. Je ne sais quelque histoire en découlait, mais ce pauvre capitaine Dust devait déjà bouffer les pissenlits par la racine à l'heure qu'il était, et j'étais tout désigné pour me faire passer pour cette personne.

- Je suis ravi de voir que le tyran n'ai toujours pas mis la main sur Mustafar affirmais-je avec un ton enjouée, feintant ma réelle venue.

- Conduisez moi vite, j'ai des nouvelles prometteuses à vous confier à tous, l'espoir n'est pas que renaissant, il est florissant !




La joie que pouvait exprimer son visage me ravivait ! Plus il était heureux, plus la chute émotionnelle sera dure. C'est avec hâte que sa marche se poursuivit, je le laissait entreprendre ses rêves de reconquête de la planète, et son désir de retrouver sa femme et sa fille, je pouvais même apercevoir aux coins de ses yeux des larmes prendre forme. Je rigolais intérieurement, tout ceci commençait à effacer mon aura si détestable, et cela était pour le mieux. Cette planète n'étais qu'une ruine... Une planète encore plus rouge que les pupilles de ceux de mon espèce. Un volcan géant, recrachant lave et magma inlassablement, seul une structure métallique accouplé avec une technologie anti gravitationnelle maintenant à flot la dernière base des leaders rebelles. Le couloir principal conduisant à une salle bien climatisé afin de réduire la température insupportable de la planète, en son sein, de multiples tableau de contrôles, tout étant disposé à contrôler le mécanisme de la base entière. Le Seigneur Rakeer entra d'un pas ferme et décidé, toutes les têtes pensantes restantes de la rébellion se tournèrent une fois que son entrée fut faites.




- Capitaine Dust ! Nous vous attendions !




Toujours encapuchonnée sous ma veste noire, je leva deux doigts en direction de la porte est et l'abaissa d'un simple geste assuré et calme, puis j'en fit de même avec la porte ouest avec la même aisance. Tous les rebelles semblait être pris au dépourvu, alors ma psychokinésie commença à en étouffer les trois plus proches de moi. Un sourire de terreur, mélangeant hystérie et  allégresse, venant se dessiner sur mon visage...

Spoiler:
 


... alors que l'aura mon bras se changea en rouge d'un pourpre éclatant et lumineux. Puis se fut le début du massacre, les coups de "sabres" fusaient sur tous les pauvres antagonistes de la scène. les quelques plus fugaces qui eurent la brillante idée de fuir derrière mon passage, furent stopper en plein effort d'un rayon de la mort millimétré, chirurgicalement placé pour ne pas le tuer, mais leur inflige une blessure mortelle afin que leur trépas ne soit pas instantanée.




- Je ne comprends pas... La paix était à portée de main... Pourquoi donc capit...




Cet idiot n'était pas encore sorti de sa transe cauchemardesque et pensait encore que j’étais leur stupide capitaine... Le temps passa si vite, si bien que le ménage fut accompli en une poignée de minutes.




Je regagnais le vaisseau, détendu et enfin rassasier. Mon ton reprit enfin celui que j'arborais en toute circonstance, celui d'un visage affichant une neutralité indifférente mais qui inspirait encore plus de peur que la peur elle même. Un visage angoissant n'importe quelle personne censé. Puis j'entendis une voix, une voix connu qui vint détourner très simplement mes pupilles. Je reconnaissait là le pauvre malheureux qui avait prier pour sa femme et son enfant, le visage en pleurs, mais d'un autre sentiment prédominant cette fois, je resta de marbre face à lui avant d'ordonner aux gardes de tuer tous les survivants à l'exception de cet homme. J'avais en tête une idée encore plus sournoise pour lui, et je l'emporterai avec nous sur Héra pour lui montrer ce qu'est réellement le désespoir...

 
Mustafar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-