-52%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
72 € 150 €
Voir le deal

Partagez
 

 Héritage familial [PV: Kaito Shan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 968
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2750

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMar 23 Juil 2019 - 14:09
Père, moi-même et les vulgaires mortels qui nous accompagnaient avions survécu à cette mission qui s'était déroulée dans l'Empire Mifan. Néanmoins, le combat fut rude et nous nous en étions sortis de justesse. J'avais réussi à atteindre le stade de Super Saiyan 2 lors de mon combat face à un vieux rival, Mâkuro, au cours duquel j'avais dépassé mes limites. Malheureusement, il avait réussi à s'échapper grâce à une intervention éclair de Gravy. Nul doute que je retrouverais ces deux-là beaucoup plus forts, la prochaine fois. Cependant, le véritable objectif à atteindre était père, mon père maléfique, celui qui s'était allié temporairement à Drichi afin de me retrouver. Il avait eu l'outrecuidance de nous laisser en vie en nous mettant au défi de devenir plus fort afin de l'affronter de nouveau. C'était-là son erreur. Je m'entraînerais sans relâche et le surpasserais et pour la première fois durant sa longue existence, il connaîtrait la peur. Il ne fallait pas oublier Drichi, qui était celui qui tirait toutes les ficelles. Il fallait que je devienne plus fort que lui aussi. Une fois tous ces obstacles éliminés, asservir l'univers 7 de cette temporalité serait une formalité. Par contre, autant mettre un univers à feu et à sang était aisé, autant cela deviendrait plus difficile si je m'attaquais aux onze autres. Le Grand Prêtre et le Roi de Tout ne me laisseraient pas faire et autant ne pas m'y frotter, à ces deux-là. 

Après cette mission, nous avions eu quelques jours de repos en Conton-City. J'avais passé un tiers du temps à me reposer, récupérer de mes blessures, et les deux tiers à reprendre l'entraînement. Je n'arrivais pas encore à maîtriser mon Super Saiyan 2 et c'était le point essentiel de mon entraînement, après quoi je basculerais vers un apprentissage plus dur et contraignant afin d'atteindre le Super Saiyan 3. Si père y arrivait, il n'y avait pas de raison pour que je n'y arrive pas. Après ces quelques jours, père me demanda de le suivre chez Chronoa, sans aucune explication, et nous pénétrâmes dans le nid du temps avec la Kaiô Shin. Je pensais à ce moment-là que Drichi avait de nouveau frappé. Il n'en fut rien. Chronoa nous téléporta de Conton-City vers un désert de sable.

Au début, je ne reconnaissais pas l'endroit. Pour moi, nous avions juste été largués sur une planète désertique pour subir un entraînement. Or, après quelques instants, cet endroit me semblait familier. Je posais la question à père.

"Nous sommes sur la planète Vegeta?"

Je m'attendais à une réponse positive de sa part. Dans ce cas, que faisions-nous sur cette planète? Au même moment, une tempête de sable se leva et je dus me protéger les yeux avec mes bras. Tandis que nous avancions dans le sable chaud, je me demandais si nous étions venus pour un entraînement pour tout autre chose. J'imaginais recevoir une réponse claire une fois arrivé à l'endroit vers lequel nous nous dirigions.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7443
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMar 23 Juil 2019 - 23:02
Le Dieu du Temps avait enfin pu emmener son fils au temple des Shan's... Ce lieu si unique pour cette famille si particulière. S'il y avait bien quelque chose que le guerrier savait, c'était la complexité de son héritage. Lui qui était à la fois si profond et si difficile. Être un Shan... Cela représentait bien des choses. Ce n'était pas simplement un pouvoir offert, c'était tout un sang qui basculer d'un être à l'autre, emmenant avec lui l'histoire même de ses nombreux ancêtres. Et Chronoa, elle avait très bien compris ce qu'il en retournait, acceptant de laisser Kaito partir avec sa progéniture sur Vegeta. Pourquoi Vegeta ? Car cette planète était le monde même où le temple de cette famille résidait. Après-tout, à l'origine, ils ne sont que des Saiyans... Mais avec une grande histoire ! Le sable chaud réchauffait facilement les chaussures du Dieu qui foulait, pour une fois depuis très très longtemps, le sol désertique de cette planète. La dernière fois qu'il avait vue cette planète... Cela remontait à maintenant plusieurs décennies.

"En effet fils. C'est Vegeta..."

Commençant ainsi sa marche, le duo passait de nombreux monticules de pierres, jusqu'à arrivé au niveau d'une très grande montagne. Plusieurs embranchements étaient présent, mais avec des piques aiguisées à chaque recoins... Il fallait être fou pour s'y aventurer ! Et surtout, penser qu'il n'y avait rien à craindre d'un tel endroit. Les visiteurs avaient sûrement dû déjà venir jusqu'ici, mais personne n'aurait eu l'idée de s'engouffrer là-dedans. Ou en tout cas, pas quelqu'un saint d'esprit. Mais bon, les Shan's ne sont pas des lâches ! "Allons-y." Il pénétrait donc dans le murée de pierre, évitant à chaque fois de justesse les pointes. Parfois, ses vêtements raccrocher ainsi que sa chevelure de Super Saiyan 3, mais sinon, il parvenait assez facilement à passer. Les défenses de la montagne enfin franchit après plusieurs minutes et chemins, ils arrivaient finalement au niveau d'un cul-de-sac ! Du moins, il y avait énormément de roches ainsi qu'une étrange inscription sur l'un d'eux avec la marque d'une main.

"Bon... Nous allons devoir attendre la nuit."

Eh oui... Il connaissait bien l'histoire de ce temple pour savoir qu'il ne valait mieux pas faire n'importe quoi. Et placer sa main sur le symbole aurait été la première erreur à commettre. Enfin, pour un Shan qui n'avait pas grandi dans les coutumes de sa famille, c'était quelque chose d'incroyable de savoir cela ! Et encore plus de savoir où était le temple. Il devait remercier les parchemins du temps pour cette découverte. Ainsi que sa curiosité à vouloir se renseigner sur le nom qu'il portait... Mais qu'en était-il de Renko ? Avait-il la même envie d'en savoir plus sur sa propre famille ?... Kaito se posait bien des questions sur son fils, mais il savait qu'il pouvait lui faire confiance. Jusqu’ici, malgré ses envies obscures, il n'avait jamais déçu le Dieu du Temps. D'ailleurs, il avait toujours fait de son mieux pour le rendre fier... Et ça, c'était, pour Kaito, une très belle preuve de respect. D'ailleurs, que pensait-il réellement de cette relation ? Pour le Saiyan, en savoir plus sur son fils de sa propre bouche serait bien plus correct, du moins moralement, que de regarder dans les parchemins pour savoir son passé.

"Renko... De ce que j'ai compris, tu hais ton père... Alors... Pourquoi es-tu si différent avec moi ? Ce regard que j'ai vu chez toi en le voyant... Ce n'était pas du respect ou une quelconque forme d'affection... C'était de la haine et de la peur..."

C'était normal pour le Dieu de ce poser cette question. Pourquoi était-il si différent vis-à-vis de lui ? Lui qui était pourtant le portrait craché de son progéniture réel. Il ne comprenait pas trop bien... Mais lorsque les deux s'étaient rencontré pour la première fois, Kaito se souviendra toujours de ce visage radieux qu'il lui portait. S'approchant ainsi de son fils, il le serrait dans ses bras. "Si tu ne veux pas en parler maintenant, je comprendrais... Mais souviens-toi juste d'une chose... C'est que moi, Renko, je t'aime vraiment. Ce qu'il n'a pas été capable de t'apporter, je le ferais... Je veux être un véritable père pour toi. Quelqu'un sur qui tu peux vraiment compter." Se détachant, il lui souriait. Ayant fait apparaître deux chaises et une petite table ronde, il profitait du petit vent frais qui passait dans les recoins pour pensé. Il pouvait enfin passer un peu de temps avec son fils en dehors de toute la violence habituelle. "Je sais que tu préférerais t'entraîner plutôt que de bavarder avec moi, mais je ne pense pas que ses murs, aussi haut soit-ils, puissent supporter notre puissance. Ce serait bête d'enterrer notre histoire !"

Il le connaissait quand même assez bien pour savoir ses préférences ! Renko passait la plupart de son temps disponible à s'entraîner, sûrement turlupiner par son envie de vengeance avec le vrai Kaito. Mais pour le moment, le lieu était vraiment mal choisi. C'était beaucoup trop ancien et cela risqué de s'effondrait aux moindres choc trop violent ! Surtout qu'en plus, il faudrait aller ensuite dans une autre timeline pour avoir les réponses à leurs questions... Donc autant être patient et faire quelque chose de bien plus lucratif. Faisant apparaître quelques plats sur la table, il allait tout de même pouvoir ravir l'estomac de Saiyan de son fils ! Au moins, s'il y avait bien une chose que le Dieu du Temps savait faire, c'était cuisiné. Et dire que c'était grâce à Toriel qu'il avait appris a faire à manger... Il ne remercierait jamais assez la chèvre pour ses conseils et son éducation. Sans elle, il serait probablement encore le bougre sauvage qui mangeait avec les doigts et se déshabiller devant toutes les dames sans scrupule pour se laver dans une rivière !
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 968
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2750

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMer 24 Juil 2019 - 13:15
J'eus la confirmation de père que nous étions bien sur la planète Vegeta. Après quelques minutes passées à marcher sur un chemin truffé d'obstacles vers une destination qui m'était jusque-là inconnue, nous nous arrêtâmes au pied d'une gigantesque montagne. Je n'avais même pas idée qu'il puisse y avoir un sommet aussi haut sur cette planète. Mais le sommet n'était guère intéressant. Ce qui attirait mon attention, c'était qu'au pied de cette montagne, il y avait une espèce de gigantesque labyrinthe. C'en était toutefois pas un traditionnel. En effet, chaque mur de chaque embranchement était parsemé de roche taillée en piques, donnant lieu à des passages étroits et super dangereux car il était quasi impossible de s'y engouffrer sans se faire taillader. 

"On va vraiment devoir passer là-dedans? On peut pas détruire les roches pour avoir un passage dégagé?"

Père s'engouffra en premier dans le dédale. Je le suivis immédiatement, sans trop savoir à quoi m'attendre. Tous les deux, lui moins que moi, nous nous fîmes parfois stopper par certaines roches qui accrochaient les vêtements ou les cheveux ou bien, dans mon cas, arrivaient à me laisser des marques de taillade sur les bras et le haut des jambes heureusement peu profondes. Quand nous parvînmes à sortir du labyrinthe, nous nous retrouvâmes face à un cul-de-sac.

"C'est pas vrai, on s'est trompé de chemin!"

C'était avant que je voie que père ne semblait pas bouger. C'est alors que je remarquai l'étrange inscription sur l'une des roches. Le symbole d'une main. Peut-être étions-nous au bon endroit. Peut-être était-ce un passage qui ne s'ouvrait qu'à un certain moment de la journée. Mes déductions semblèrent être avérées quand père dit qu'il faudrait attendre la tombée de la nuit pour agir. Pendant ce temps, père me posa des questions, notamment sur ma relation avec mon véritable père. Il commençait à m'enquiquiner, celui-ci, avec ses questions. 


"Ce ne sont pas tes affaires! Qu'on ne parle plus de cet individu!" répondis-je sur un ton sec.

Père rétorqua alors qu'il comprenait que je ne veuille pas en parler. Il me prit ensuite dans ses bras, disant qu'il serait toujours là pour moi. Tout ceci me donnait envie de vomir. Je repoussai père et regardai le mur de roches qui se dressait devant moi. 

"Au risque de me répéter, ce ne serait pas plus simple de tout détruire et de passer tranquillement?" demandai-je, non sans une pointe d'irritation dans la voix.

Bien sûr, si ça avait été si facile, nous n'aurions pas pris la peine de passer en douceur comme nous l'avions fait depuis le début. Père dit qu'il serait dommage d'enterrer notre histoire. Quelle histoire? Qu'allais-je trouver derrière ce mur de pierre, et à quoi cela me servirait-je? Tant de questions auxquelles, j'imaginais, j'aurais des réponses une fois la tombée de la nuit. En attendant, père fit apparaître de la nourriture. Je ne disais jamais non à quelques plats et si je devais reconnaître une autre qualité du père de cette temporalité, c'était qu'il savait cuisiner, contrairement à l'autre. Je dévorai tout ce qui était à portée de mes bras et une fois le ventre rempli, je me sentis bien mieux. J'étais en partie Saiyan, après tout, et tout le monde savait à quel point l'estomac d'un Saiyan semblait être un puits sans fond tant ils mangeaient des quantités astronomiques. 

Quelques heures plus tard, la nuit tomba. Je me remis debout et regardai à nouveau le mur de roches, prêt à continuer, à découvrir les secrets qui se cachaient derrière. Il allait sans doute se passer quelque chose sinon, il n'y aurait eu aucun intérêt à venir jusqu'ici.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7443
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMer 24 Juil 2019 - 14:13
Renko était vraiment quelqu'un de réservé... Si bien que Kaito avait du mal à le cerner. Lui, il voulait vraiment aller vite ! Détruire le système de défense de la montagne ? Pourquoi faire une chose pareille ? Il devait comprendre que la patience et les défis sont la meilleure manière de progresser... Le Dieu du Temps en avait fais les frais plus d'une fois. Il était pourtant toujours aussi motivé ! Et d'ailleurs, le moment qu'il passait avec son fils lui faisait très plaisir, même si ce dernier ne devait pas être du même avis. "Pourquoi détruire les piques ? Tu as peur de te faire décoiffer ?" C'était sorti sur le ton de l'humour. Un humour bien à lui ! Et au moins, cela pousserait son fils à traverser. Une fois au bout, il s'était légèrement blesser, mais rien de vraiment grave. Cela partirai assez vite. L'impatience du jeune Shan se faisait déjà ressentir, ce dernier aboyant qu'ils s'étaient tromper de chemin. Ahlala... Il devait également apprendre à regarder autour de lui. Pas besoin de répondre, il verrait bien assez tôt le symbole sur le mur. Au moins, peut-être comprendrait-il qu'il allait devoir attendre un peu plus que prévu ! Mais bon, connaissant Renko, le temps allait être très long pour lui. Autant lui faire la conversation...

*Il a un caractère de cochon... Mais bon, j'espère qu'il me parlera un jour.*

Encore une fois, Renko voulait tout détruire ! "Non. Pense à tes ancêtres. Ce lieu est charger d'histoire. L'histoire des Shan's réside ici... Si tu détruis les roches, tu expose au premier venu nos secrets. Au risque également d’ensevelir le temple sous les gravats." Il fallait être patient ! Et même si ce n'était pas la plus belle qualité de son fils, il allait devoir faire avec. D'ailleurs, Kaito avait réussi à trouver un moyen d'occuper sa descendance jusqu'au soir... Il s'était mis au gaz. Façon de parler pour dire qu'il avait cuisiné suffisamment pour un bataillon ! Et c'était toujours un plaisir de voir quelqu'un manger sa nourriture avec plaisir, surtout quand il s'agissait de sa propre famille. "Tu vois ? J'ai de bonnes idées quand je veux ! Aller, goûte moi ça !" Cette fois, il posait un petit bol devant Renko, présentant ainsi une coupe de glace vanille et chocolat avec un peu de coulis de chocolat. Le tout avec une touche de chantilly et une fraise en haut du mont blanc pour présentait la chose. "Tu m'en diras des nouvelles ! Et si tu te demande, c'est de la glace !" Il n'avait probablement jamais dû en manger. Mais là, il allait avoir un nouveau goût dans la bouche.

"C'est l'un des nombreux desserts que je sais faire. Je t'en préparerais d'autres plus tard si tu aimes."

Le temps passait donc jusqu'au soir, la nuit tombant enfin sur la planète. Mine de rien, le vent était frais sur Vegeta dans la contrée désertique... L'ensemble de l'équipement de camping disparaissant, le Dieu du Temps s'approchait du murée avec le symbole de la main qui commençait à s'illuminer. "Bon." Posant sa main droite dessus, une grande lumière parsemée désormais le secteur, aveuglant Kaito un court instant. Les roches se mettaient à bouger, faisant craquer la montagne de l'intérieur avec plusieurs morceaux de pierres qui tombaient par-ci par-là. Le chemin se présentait enfin à eux... Un long couloir avec quelques torches qui donnaient un peu d'éclairage, même si plutôt faible. "Allons-y !" La marche était enfin engendrer ! S'avançant parmi l'obscurité, le guerrier à la chevelure argentée trouvait son chemin facilement, continuant cette ligne droite. L'odeur de la vieillerie était présente... Le temple n'avait pas dû être ouvert depuis voilà plusieurs siècles, maintenant. Nasu n'en avait jamais parler et pourtant, le père de Kaito lui racontait toutes ses histoires. Il n'y avait donc plus aucun Shan's qui étaient venus ici ? Il était à ce point abandonner ? Ce ne serait pas si étonnant que ça en vérité. L'histoire étant charger, il a probablement était oublié au fur et à mesure du temps qui passait. L'histoire était oublié... Mais le Shinjin, lui, ne voulait clairement pas oublié son histoire.

"Regarde moi ça... Ce temple est si ancien qu'il est écrit en langue d'ancien Saiyan !"

Il remontait si loin... Mais pourtant le vieux Saiyan remonte à Salada ! Comment ce temple pouvait-il abrité cette langue ancienne et oublié ? "Incroyable... La matière des murs est juste... Étrange..." Du bout des doigts, il sentait bien cette matière qu'il ne trouvait que sur Salada. Au fond du chemin, une porte faisait face aux deux hommes. "Pour découvrir cette salle, la famille doit être représenter." Tiens, cette fois le texte était écrit en langue galactique. "La famille doit être représenter... Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ?..." Première énigme... Un autre encadrer faisait également face au Dieu juste à côté du texte, à sa droite plus précisément. Faisant apparaître un couteau dans sa main droite, il s'écorchait la gauche pour laisser quelques goûtes tomber sur l'encadrer. Mais rien ne se passait... "Hmm... Le sang d'un Shan ne suffit pas à représenter la famille ?..." Faisant signe à Renko de reculer, le guerrier du temps libéré cette fois la Volonté. Le feu de son héritage parsemant son corps entièrement, il plaçait sa main gauche sur le cadre, laissant une marque enflammée sur ce dernier. Le feu s'éteignait rapidement, preuve que ce n'était toujours pas cela... Mais en y réfléchissant, comment un Shan qui n'avait pas encore la Volonté pouvait entré dans la première salle ? Cela devait être encore autre chose. Mais quoi ?

"Bon... Notre famille représente l'amour... Nos sentiments sont les plus forts. Mais nous ne mentons également jamais, nous dissimulons la vérité... Soit c'est l'un, soit c'est l'autre."
Thème:
 
Posant sa main gauche sur le cadre, ce dernier fermé les yeux, se concentrant totalement sur le cadre... "Aller..." Une lueur enveloppait le Dieu du Temps, mais ce n'était pas son aura. C'était une très légère lueur dorée. Réouvrant les yeux, le cadre semblait s'illuminer. Et cette fois, la lueur se focalisait sur la porte en elle-même, la faisant descendre dans les abysses du temple. "Je vois... Donc dans cette salle, il fallait ouvrir son cœur..." Pénétrant dans la prochaine, la porte se fermait directement derrière les deux Dieux. Plusieurs mosaïques ornaient les murs, allant de Saiyans en Saiyans. Mais cette décoration montrait également le feu de la Volonté parcourant chacun de ses êtres. "C'est... C'est stupéfiant... Je n'ai jamais rien vu de tel !" Plusieurs bibliothèques se présentaient également, ainsi que des armes et des armures... Mais d'une toute autre époque... S'avançant vers l'une des inscriptions, il la lisait rapidement. "Le cœur est l'esprit, l'esprit est l'amour, l'amour est la confiance, la confiance est la Volonté." Tamano Shan "Le cœur est l'esprit..." Se reculant, il observait cette fois la prochaine porte.

"Le cœur est un prix, l'être en est la récompense."

"Très bien... Renko, à toi."
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 968
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2750

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockLun 29 Juil 2019 - 21:32
La première porte s'était ouverte. J'entendis père murmurer que la clé était simplement d'ouvrir son coeur. Je pensais que le temple renfermerait une sécurité plus renforcée que ça, peut-être n'étions nous qu'à l'entrée et que l'endroit recelait bien d'autres énigmes et de pièges. J'allais très vite le savoir, puisque père et moi traversâmes la première porte pour nous rendre dans une pièce bien éclairée dans laquelle les murs étaient ornés de mosaïques sur lesquelles il y avait ce qui semblait être des Saiyans. Chacune d'entre elles représentait un Saiyan en particulier, mais leurs noms n'apparaissaient nulle part. Impossible donc de savoir qui ils étaient, bien que je me doutasse qu'il s'agissait de personnes dont le nom de famille devait être "Shan". 
Dans cette salle, il y avait aussi de vieilles armes et armures qui avait tellement été rongées par le temps qu'elles étaient toutes devenues inutilisables. Sur le mur, en face des mosaïques et des armures, il y avait une inscription sur une plaque dorée: "Le cœur est l'esprit, l'esprit est l'amour, l'amour est la confiance, la confiance est la Volonté." et c'était signé "Tamano Shan"


Père et moi nous avançâmes jusqu'à la deuxième porte sur laquelle il était écrit: "Le coeur est un prix, l'être en est la récompense". Père me laissa réfléchir à la réponse de cette énigme. Je dus réfléchir pendant quelques minutes, à relire chacune des inscriptions, à scruter la salle pour voir s'il n'y avait pas un indice sur les mosaïques ou sur les armures, mais rien n'y faisait, je ne trouvai pas la réponse à l'énigme directement. 


"Hmmm, le coeur est un prix, l'être en est la récompense." répétai-je "l'esprit est la récompense du coeur..."


Ce qui voulait dire que pour ouvrir cette porte, il fallait que je fasse quelque chose en rapport avec mon esprit, quelque chose qui me caractérisait. Je savais que certaines personnes, comme mon maître, Fiend, étaient capables de lire dans l'esprit des gens et un jour, Fiend m'avait dit que la première chose qu'il voyait quand il lisait l'esprit de quelqu'un, c'était les véritables intentions de la personne. Alors, il fallait peut-être que, à l'instar de père tout à l'heure, je pose ma main sur la porte et que ce lieu magique allait déceler mes vraies intentions pour me laisser passer. J'allais essayer, je n'aurais jamais la réponse si je ne tente pas des choses. Je m'avançai vers la porte et tendis ma main, mais avant qu'elle n'entre en contact avec la porte, j'eus un moment d'hésitation. Et si cet endroit, en lisant mon esprit, estimait que je n'étais pas apte à continuer? Pire, et si père était mis au courant de mes desseins les plus sombres, je serais dans de beaux draps? Que faire? Merde, c'eût été mieux qu'il ouvre toutes les portes.


Il me fallut quelques instants pour reprendre mes esprits et pour décider de foncer. Si je ne bougeais pas, père allait se douter de quelque chose et je n'avais pas envie qu'il m'ennuie à nouveau avec ses questions idiotes. De ce fait, je posai brutalement la paume de ma main sur la porte, croyant même au départ qu'elle allait s'écrouler vu la vitesse et la force avec laquelle j'avais plaqué ma main dessus. Pendant un moment qui m'avait semblé durer des siècles, rien ne se produisit et je commençais à me sentir mal à l'aise. Soudain, le sol se mit à légèrement trembler et la porte s'ouvrit. Je poussai un soupir de soulagement et passai par l'ouverture qui s'était formée devant moi, père sûrement sur mes talons. Le passage menait à des escaliers qui s'enfonçaient dans l'obscurité. Il fallait les descendre pour connaître la suite. 

"On n'y voit rien!"m'exclamai-je.



Je fis légèrement monter mon ki, de sorte à me transformer en Super Saiyan. La lueur dorée émise par mon aura nous permettait d'avancer dans l'obscurité de ce lieu. Nous descendîmes ensuite une centaine de marches d'escalier avant de passer par une grande porte qui donna sur une pièce entièrement vide, à l'exception de la porte qui menait à la suite. Cette salle était étrangement bien éclairée, bien qu'elle s'enfonçât à une bonne dizaine de mètre sous la surface et qu'il n'y avait aucune source de lumière dans la pièce. Je repris alors ma forme normale et m'approchai de la porte sur laquelle je pus lire une nouvelle énigme.



"Il existe un trésor que les Shan se transmettent de générations en générations
 Un trésor inestimable qu'on aime partager
 Si vous êtes un véritable Shan, vous devriez l'avoir en votre possession
 Montrez-le si plus loin vous souhaitez aller"

"Je vous en prie, père..."
 


Je croisai les bras et regardai père résoudre l'énigme.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7443
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockLun 29 Juil 2019 - 22:44
Minutieux dans sa démarche, Kaito connaissait son fils. Ce dernier réussirait probablement sans trop de difficulté l'épreuve qui l'attendait face à cette porte. Le guerrier Shan devait tout simplement trouver la réponse à l'énigme de Tamano. D'ailleurs, qui était ce Shan ? Il ne le connaissait ni d'Adam ni d'Eve... Sûrement un des premiers ancêtres de la famille. D'ailleurs, il semblerait que le fils de Kaito ait trouvé un moyen d'ouvrir la porte, mais semblait comme hésitant... Pourquoi prenait-il autant de temps au lieu d'essayer sa théorie ? Le père du demi-saiyan ne comprenait pas vraiment cette attente, mais bon... Il devait avoir ses raisons. Mine de rien, la réflexion sur cette énigme allait être plutôt rapide en soit. Il fallait comprendre que la seconde partie de l'âme d'un membre de cette famille résidait surtout dans l'esprit de ce dernier. Mais en ouvrant son esprit, il se pourrait que Renko dévoile également toutes ses pensées les plus sombres... Seulement, c'était le prix à payé pour avoir accès à la prochaine salle du temple de la famille de la Volonté. Mais c'était également une preuve de plus qu'il faisait bien parti de cette famille...

"Je me demande vraiment ce que nous allons trouvé derrière cette porte."

La ligne directive de la famille était très stricte à ce sujet. Même Kaito n'avait pas osé regarder dans l'histoire de son sang plus que cela. Pourtant, il aurait pu... Mais perdre une si belle occasion de découvrir par soi-même de quoi son histoire était faite, ce serait idiot. La véritable force de cette famille réside dans la Volonté ardente qu'ils possèdent de génération en génération. Et le fils de Nasu avait réussi à obtenir ce pouvoir, symbole de la fière fratrie des Shan's. Finalement, le mouvement brusque de Renko ainsi que l'attente prolongée avaient eu raison de la porte, celle-ci se décidant enfin à descendre d'elle-même pour ouvrir le passage aux héritiers du temple. S'enfonçant de nouveau dans cette nouvelle salle qui se présentait plutôt sombre, avec un grand escalier semblant sans fin, il ne fallut pas longtemps au fils du Dieu pour déployer son Super Saiyan, lui permettant ainsi d'obtenir une lumière suffisamment forte pour ne pas chuter par inadvertance. Mais maintenant... Quelle serait la suite de l'histoire ?

"Haha ! Fie-toi à ton instinct ! Un vrai combattant n'a pas forcément besoin de ses yeux pour avancer dans l'obscurité."

La descente semblait cependant sans fin... Mais une fois en bas, la nouvelle pièce vide présentait cependant une source d'éclairage suffisante pour ne plus avoir besoin du Super Saiyan. En tout cas, pour ce qui était de Renko. Kaito avait garder sa forme de Super Saiyan 3 depuis un très long moment maintenant, il se sentait vraiment à l'aise avec celle-ci, presque comme s'il s'agissait de sa forme de base ! La nouvelle énigme se présentait à eux... Le Dieu du Temps s'approchait de la plaque, Renko laissant sa place avec sa petite phrase. "Merci bien, fils." "Il existe un trésor que les Shan se transmettent de générations en générations. Un trésor inestimable qu'on aime partager. Si vous êtes un véritable Shan, vous devriez l'avoir en votre possession. Montrez-le si plus loin vous souhaitez aller" Tiens donc... Pour Kaito, cette énigme était évidente. Il s'agissait de la Volonté ! Déployant ainsi cette aura si familiale, il plaquait sa main gauche sur la plaque, attendant l'inévitable ouverture de la porte. Il attendait, il attendait... Mais...

"Hmmm..."

Rien. La porte ne s'ouvrait tout bonnement pas. Retirant sa main, le Dieu du Temps annulait la Volonté, posant sa main à son menton, signe de sa réflexion. Le problème avec cette famille, c'est qu'elle s'offrait énormément d'héritage... Mais au niveau du trésor... S'il y avait bien une chose que les Shan's se transmettaient, c'était la Volonté ! Alors pourquoi cela ne marchait-il pas ? Heureusement pour Kaito, il n'était plus le jeune homme impatient d'avant, prenant le temps d'examiner la situation. De par les souvenirs de son père, de par ses propres souvenirs... Et de par les mots de ce Kaito maléfique... Ils avaient tous un point en commun. Quelque chose qui, malgré-tout, n'avait clairement pas besoin de la Volonté pour subsister. "L'amour..." Il posait sa main droite sur la plaque, la seconde sur son cœur, respirant doucement. Il fermait ses yeux, se laissant encore une fois entourer par cette lueur qui lui avait permis d'ouvrir l'ancienne porte... Après quelques secondes, celle-ci tremblait, descendant doucement vers le bas pour laisser place à la prochaine salle.

"Nous nous rapprochons, fils !"

Entamant sa marche, le Dieu du Temps observait la nouvelle salle qui se présentait à lui. Cette fois, il s'agissait d'une grande salle, comme un Hall principal. Une immense table avec plusieurs chaises trônait au centre, comme une salle de réunion. Un livre se trouvait au centre de cette table. Le prenant, il l'ouvrait. Le début de l'histoire de sa famille... "Incroyable... Notre famille aurait participer à la guerre ancestrale des Saiyans maléfiques contre les Saiyans au cœur purs... Il est noté également que la théorie la plus plausible en ce qui concerne la naissance du maléfice viendrait en vérité de Beerus... Tiens... Le livre parle également de Yamoshi ! Mais..." Le livre avait plusieurs pages déchirer. Impossible de savoir la suivre de l'histoire. Il n'y avait qu'une inscription sur la fin du livre. "Renko ! Ce sera pour toi ! "Il n'y a qu'un tabou intolérable dans cette héritage... Et qu'une règle qui doit toujours s'appliquer." Le livre dit également qu'il faut que tu suives la ligne du code primordial... Je te laisse faire !" Prenant une des chaises à la table, il posait cette dernière juste à côté de la porte, observant cette fois sa progéniture. Voyons comment il bat cette nouvelle énigme !
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 968
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2750

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMar 30 Juil 2019 - 1:40
Père avait résolu l'énigme assez rapidement, même s'il s'était trompé une fois. La porte s'ouvrit et nous allâmes dans une nouvelle salle du Temple des Shan, celle-ci qui était presque vide à l'exception d'une longue table autour desquelles des chaises étaient disposées. Cette pièce devait sans doute être une salle de réunion ou quelque chose dans le genre. Sur le bois lourd de la grande table, il y avait un livre que père ouvrit et dont il lut quelques lignes. Il parla notamment d'un conflit entre des Saiyans maléfiques et des Saiyans purs, et mentionna Beerus et Yamoshi. Je savais qui était le premier, je n'avais aucune idée de qui était le second.

"Yamoshi? Qui est-ce? Cela ressemble à un nom Saiyan..." demandai-je à père.

Par la suite, père me dicta l'énoncé de l'énigme suivante qui, cette fois-ci, n'était pas inscrite sur la porte, mais à la fin du vieux bouquin que père était en train de lire. Je fronçai les sourcils après avoir entendu cet énoncé. Ce dernier était encore plus flou que les précédents, bien qu'il me donnât un précieux indice, à savoir qu'il fallait suivre le code que nous avions lu à l'entrée.


"Le coeur est l'esprit, l'esprit est l'amour, l'amour est la confiance, la confiance est la volonté." répétai-je plusieurs fois à voix haute.

Si je suivais ce qui avait été fait avant, père avait d'abord ouvert la porte du coeur. Ensuite, j'avais ouvert celle de l'esprit et enfin, père ouvrit celle de l'amour. Cela voulait dire que si l'on suivait rigoureusement ce code, la porte face à moi était celle de la confiance. 

"La confiance, hmm? Je suppose que c'est la fameuse règle qui doit toujours s'appliquer, si je suis ce que raconte ce livre."

De ce fait, j'imaginai que le tabou intolérable était la trahison ou le mensonge. Je me demandais si je devais simplement poser ma main sur la porte en pensant très fort à la confiance que je portais à père. Je savais pertinemment que ce Kaito ne me laisserait pas tomber, qu'il ne me trahirait pas. 

"Allez, j'essaye!"

Je posai ma main et fermai les yeux. Je restai immobile pendant une bonne dizaine de secondes, m'attendant à quelque chose, mais rien ne se produisit. J'ôtai ma main et fis un pas en arrière. 

"Non, ça ne doit pas être ça."

Si le mensonge pouvait être quelque chose qui ruinait la confiance, qui brisait cette règle, peut-être devais-je simplement être honnête et penser à ce pourquoi j'étais venu ici, et pourquoi je me battais en général, quel était mon but et mes réelles intentions. Je posai une nouvelle fois ma main et pensai très fort à tout ce qui m'avait amené ici et à quoi ressemblerait le futur idéal pour moi. Après un nouveau laps de temps d'une dizaine de seconde ou je demeurai silencieux et immobile, rien ne se produisit, si ce n'est qu'un grand froid m'envahit le corps pendant quelques instants durant lesquels j'entendis simplement une voix douce, féminine, comme si une femme me murmurait quelque chose au creux de l'oreille.

"Enonce tes pensées à voix haute..."

La voix fut si basse que même un namek n'aurait pu l'entendre de là où père était. Le froid qui m'envahissait disparut et la voix se tut. Très clairement, il fallait que je dévoile tout, de sorte à ce que père entende aussi. Il allait désormais découvrir mes côtés les plus sombres et mes idées les plus noires. Il allait être au courant de tout. Même s'il était d'une nature gentille, qui contrastait totalement avec le caractère de mon véritable père, allait-il laisser passer ces révélations ou bien me tuerait-il sur le champ? Je ne faisais pas encore le poids face à lui. Je n'avais pourtant pas le choix. Si je faisais demi-tour, j'agissais non seulement comme un lâche, mais en plus de ça, père aurait eu tôt fait de me rattraper pour me ramener ici, et cela éveillerait pas mal de soupçons de toute façon. Si je défonçais cette porte, vu la qualité du Temple, je risquais de tout faire s'effondrer et là aussi, père se poserait des questions sur mon soudain changement de comportement. Et si je demandais à père de me remplacer, il se douterait aussi de quelque chose au moment où il comprendrait la clé de l'énigme. Il pourrait simplement penser que je n'avais pas réussi à résoudre l'énigme, mais il y avait peu de chances, des soupçons naîtraient tout de même. Tant pis, il fallait que je me résolve à être honnête, pour une fois dans ma vie.

"Très bien!" J'approchai à nouveau de la porte. "Si je suis ici, c'est que je pense que cet endroit me permettrait d'acquérir un pouvoir qui me permettra de surpasser tous mes adversaires. Drichi, mon propre père, mais aussi ces mortels impurs qui commettent le péché de vouloir s'élever au-dessus des dieux, je les déteste au plus haut point, je les hais de tout mon coeur et je ne souhaite qu'une seule chose, leur faire mordre moi-même la poussière. Je veux être assez fort pour éliminer tous ceux qui me gênent et asservir ceux qui ne seront plus assez forts pour me résister. Je veux être le roi incontesté, respecté, salué, le seul dieu vivant qu'on acclame partout dans l'univers."

Ce que j'avais crié en direction de la porte, père avait dû aussi l'entendre et tant mieux, car ça lui était aussi destiné. Tandis que le passage vers la salle suivante s'ouvrait, comment allait-il réagir suite à ces révélations? Je revins alors sur la pensée que j'avais eu tout à l'heure, sur mes doutes, car quelque chose d'évident me sauta aux yeux seulement après tout ça et c'était la suivante: père ne m'attaquerait pas ici, il avait trop peur de faire s'effondrer l'endroit.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7443
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMar 30 Juil 2019 - 23:00
La nouvelle salle qui s'offrait à eux après la réussite de Kaito était une véritable salle de réunion. Sûrement ce tenait ici des revues militaires pour permettre aux guerriers du clan de se tenir prêt au cas où le conflit arriverait à leurs portes. En attendant, il était judicieux de lire ce qui était écrit dans le livre disposé au centre de la table. Ce temple avait été abandonner depuis bien longtemps maintenant, mais l'histoire qu'il renferme était quelque chose de véritablement historique. Il en apprenait bien plus sur son propre sang... Mais Renko ne connaissait vraisemblablement le fameux Yamoshi. Un peu de culture lui ferait le plus grand bien ! Souriant, le père du Makaio se raclait la gorge. "Yamoshi était le tout premier Super Saiyan. Ainsi que le tout premier Super Saiyan God de la légende. Il était considérer comme étant extrêmement puissant ! Un guerrier qui n'existe maintenant, semblerait-il que par son esprit qui serait du côté des Nameks... Pour quelle raison, je n'en sais rien." L'histoire était ce qu'elle était. Et en apprendre plus sur l'histoire de sa propre race à son fils lui faisait plaisir. C'était toujours un plaisir que de partagé ses connaissances avec la futur génération !

"Bon ! Aller, je te laisse te concentré sur ton énigme."

Mine de rien, Kaito passait un bon moment avec son fils. C'était un moment qu'il aimerait faire durée... Malheureusement, chaque chose à une fin, et il semblerait que la progéniture du Dieu ait décider d'énoncer ses pensées à voix haute, suffisamment pour que le Dieu du Temps entende ce qu'il raconte. Ainsi, il avait trouvé la façon de régler ce problème... Mais à quel prix ? Renko dévoilait au grand jour ses intentions. Loin d'être louable, le guerrier en tenue sombre était bien comme il le pensait. Un être malveillant... Mais au fond de lui, l'apprenti de Chronoa connaissait très bien la raison de ce but. Le fils avait tout simplement était élevé pour cette raison. Sans bon exemple, sans lumière, il lui était impossible de voir ce qu'il était réellement au fond de son cœur. Oui... Car Kaito avait déjà observé la naissance de son enfant par le biais des parchemins du temps. Il avait pu le voir, lui, cette petite bouille prendre vie devant ses yeux ébahis... C'est également à ce moment-là qu'il regrettait de ne pas avoir pu s'occuper de lui lui-même. Peut-être qu'en l'élevant à sa manière, il ne serait pas l'homme remplit de haine qu'il était actuellement...

"Je galère à essayé de me rapprocher de toi, et c'est a cette porte à qui tu te confies le plus ? C'est incroyable !"

Parlant ainsi avec sa petite touche d'humour, il ne voulait pas que son fils le prenne mal. Ce dernier connaissait désormais bien Kaito de toute manière. Mais alors que Renko passait la nouvelle entrée, Kaito se relevait, s'avançant vers l'entrée à son tour. Alors qu'il passait le pas, son corps se faisait entièrement repousser en arrière. Se réceptionnant sur ses pieds, le guerrier du temps se voyait tremblant. Quelle était cette force de projection ? Était-ce donc ça le système de défense du temple ? Une puissance capable de faire reculer à même un Super Saiyan 3 ? En y réfléchissant, il s'agissait de la porte de la confiance... Ainsi, à son tour, il devait énoncer ses pensées. "Je vois... Très bien." Se tenant droit, baissant les bras, il prenait une inspiration... "Quel est mon but ?... Je veux juste... Tenir correctement ma position de KaïôShin du Temps. Je veux arrêter Drichi... Je veux sauver les plus démunis... Offrir un avenir à ceux qui en ont besoin... Ceux qui le méritent. Je veux... Je ne veux pas forcément devenir plus fort, en tout cas, pas obligatoirement. Je veux juste offrir à mes héritiers un avenir potable où ils pourront évolués sans problèmes. Et le plus important..." Une pointe d'hésitation se sentait, tandis que sa main gauche continuait de pousser contre la force invisible. "Je veux que mon fils soit heureux... Car lui, il n'a pas demander à venir au monde... Il n'a pas demander à être élevé par un tel enfoiré... Je veux devenir le père qu'il n'a pas eu... Et surtout... Je veux devenir un excellent cuisinier pour lui offrir les meilleurs plats qui soit dans tous les Univers." Sa main passait enfin, le sourire de soulagement s'affichant enfin sur son visage.

"Voilà... Mon véritable but."

Passant à côté de Renko, il continuait son chemin, s'approchant ainsi du centre de la nouvelle salle après un couloir d'escalier qui semblait tout autant sans fin que le précédent. "Tu sais ce qui va être chiant ? C'est surtout de remonter tout ça quand nous aurons terminé !" Une fois arrivé à la nouvelle salle, le duo se trouvait enfin dans la salle de la Volonté. En effet, cette dernière porte avait pour salle une immense concentration de braise prenant plusieurs formes. Comme des esprits qui survolaient le temple... Même si ce n'était pas le cas. Kaito s'approchait de la nouvelle porte tandis qu'il lisait l'inscription sur la tablette d'ouverture. "Alors... Le feu de votre cœur est celui de votre âme. Vous êtes un être choisi des anciens..." Tss, pas plus simple comme réponse ! "Renko, viens près de moi s'il te plaît." Ce dernier s’exécutant sûrement, il posait sa main gauche sur son épaule droite. "Ce que tu cherches, c'est quelque chose de très dur à avoir... Mais... Laisse-moi voir quelque chose. Laisse-moi partager avec toi... Le sentiment véritable d'un Shan." Prenant sa main du même bras, il posait cette dernière sur la tablette. Kaito posant l'autre main, continuant de tenir l'épaule de sa progéniture. Soudainement, les flammes de la Volonté apparaissaient sur le corps du guerrier. "Prépare-toi." D'un coup, d'un seul... Le fils prodige se trouvait entourer d'une flamme qui le prenait entièrement, recouvrant son corps entièrement. Ce n'était pas brûlant... Il devait sentir au contraire, une chaleur agréable. Ainsi, les flammes remontaient jusqu'au main des deux Dieux, prenant entièrement la tablette qui enflammer la porte.

"C'est bien ce que je pensais à ton propos !"

Pas besoin d'en dire plus pour le moment. La porte s'ouvrant, celle-ci laissait libre passage aux deux hommes. Kaito pénétrant à l'intérieur, ils étaient désormais deux dans cette salle. Un nouveau territoire s'offrait à eux, avec la suite du livre. Les pages manquantes étaient présentes sur les nombreuses étagères. D'ailleurs, il y avait bien d'autres histoires sur les Shans... A vrai dire, il s'agissait des histoires de chacun des membres de cette famille avec des brochures différentes... Il prenait les pages, les assemblant pour lire la suite de l'histoire. "C'est... C'est incroyable... Tamano Shan... Il était l'un des membres du premier rituel du Super Saiyan God... Ainsi, la Volonté prêta son aura à cette forme divine... Chacun des membres du rituel représentaient une force... La Volonté... La Fierté... Le Courage... La Sérénité... Et le dernier... La Clarté..." Ce qu'il lisait était tout bonnement incroyable. Il n'y croyait pas... Ensuite, regardant tout autour de cette immense bibliothèque de savoir, une autre porte se présentait. Celle-ci éloignait peut-être le duo de son véritable objectif, à savoir, permettre à Renko de connaitre la véritable maîtrise de la Volonté, mais celle-ci n'était pas comme les autres... Non... Pas de véritable porte était présente, il y avait cependant, une énorme couche d'énergie blanche. Ainsi, impossible de voir à travers, mais impossible également de la passer. La main du Dieu lui brûlait rien que de s'en approcher ! Lisant cette fois la tablette, il se concentrait dessus un moment. Cette fois, celle-ci était écrite en ancien Saiyan.

"Cette langue est si vieille... Alors... Désolé, mon Saiyan est assez rouillé ! Laisse-moi un instant. Hmmm... Un seul est choisi... Une Volonté est émise... Celle-ci se vois parfaite... Mais ce n'est que celle d'un seul être... Oh... Renko, c'est à toi..." Voyons comment son fils s'en sortait... Face à la porte de l'Élu.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 968
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2750

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMer 31 Juil 2019 - 1:09
La porte qui représentait la confiance s'était ouverte, nous permettant ainsi de continuer notre chemin jusque dans les dernières salles. Père avait lui aussi énoncé à voix haute toutes ses pensées et ses objectifs, qui étaient aux antipodes des miens. Alors que je ne pensais qu'à mon propre avenir, lui pensait en premier lieu aux autres. Cette naïveté ne m'étonnait guère de ce Kaito, il me faisait encore confiance malgré toutes les horreurs que j'avais révélées. Mon vrai père, lui, m'aurait sorti de ce temple et m'aurait achevé sur-le-champ, pour être totalement débarrassé de moi, un obstacle à ses propres objectifs. 

Nous pénétrâmes dans une nouvelle salle. Celle-ci était très peu meublée, juste quelques étagères comportant des vieux livres et une autre table, bien plus petite que celle de la salle précédente, sur laquelle un autre livre était posé. Père s'en saisit et l'ouvrit, les pages contenaient la suite de l'histoire qu'il avait lue auparavant. Elles décrivaient le rituel de ce Yamoshi, ce Saiyan dont père m'avait parlé. J'appris qu'un de mes ancêtres avait participé au rituel pour que ce Yamoshi atteigne le Super Saiyan God. Je ne pus cacher mon enthousiasme, j'avais trouvé un nouveau pouvoir, celui qui me ferait atteindre de nouveaux sommets et qui me permettrait de vaincre tous mes ennemis, à commencer par Drichi et père. Un sourire de satisfaction apparut sur mon visage.

"Donc, pour obtenir ce pouvoir, il suffit de rassembler plusieurs Saiyans et de faire le rituel?" demandai-je

Père s'approcha alors de la tablette qui se situait aux côté d'une des deux portes. J'avais tout comme lui remarqué que cette porte n'était pas traditionnelle, puisque qu'elle n'était pas faite de bois ou d'une matière quelconque, mais carrément d'énergie sous forme d'une grande lueur blanchâtre. Père se risqua à toucher cette source de lumière, mais il s'en brûla les doigts. Je me rapprochai de la tablette à mon tour afin de voir ce qu'il y était inscrit.

"Je ne connais pas cette langue!" m'exclamai-je.

Père traduisit de façon approximative ce qui y était écrit et me fit signe de tenter de traverser la lumière. Du moins, il ne semblait pas à l'aise avec sa traduction. Et s'il s'était trompé et que cette dernière me rejetait? Doutant de ses capacités de traducteur, ce fut avec vigilance que je m'approchai de cette lueur. Je levai le bras droit et dirigeai ma main en direction de cette porte lumineuse...j'arrivais à passer au travers sans que ça ne me procure aucune douleur. Père ne s'était donc pas trompé, j'étais le seul à pouvoir pénétrer dans cette salle étrange. Je passai lentement à travers le portail et me retrouvai dans un endroit totalement blanc, un peu comme dans la Salle de l'Esprit et du Temps qu'il y avait sur Terre. Je me retournai pour voir le portail par lequel j'étais passé, il avait disparu. Je décidai d'avancer et me retrouvai dans une salle circulaire dans laquelle une dizaine d'espèces de tablettes en pierre flottaient dans les airs et au-dessus de chacune desquelles une petite flamme bleue lévitait. Je m'approchai des tablettes pour voir ce qu'il y était écrit dessus et à nouveau, impossible de lire, c'était écrit dans cette langue que je ne pouvais comprendre. 

Soudain, derrière moi, je sentis une énergie. Elle était pure et bienveillante. Je me retournai et vis au centre de la pièce un Saiyan à la chevelure hirsute rougeâtre. Je trouvais ça bizarre qu'un Saiyan pur ait une chevelure dont la couleur différait du noir, mais soit, il n'était peut-être pas si différent de moi, après tout. Je fis trois pas dans sa direction.

"Qui êtes-vous?" demandai-je

Le Saiyan demeura silencieux. A le regarder de plus près, il y avait quelque chose de bizarre avec lui, comme si c'était une sorte d'esprit ou quelque chose dans le genre, son corps étant légèrement transparent. Après approximativement cinq secondes, l'individu ouvrit la bouche.

"Salutations, Renko, je t'attendais." répondit le Saiyan.


"Comment connaissez-vous mon nom? Qui êtes-vous, à la fin?" demandai-je alors, une pointe d'impatience dans la voix. 

"Voyons, mon cher Renko, n'as-tu pas une petite idée?"

"Non, aucune... Attendez, vous êtes un Shan, un de mes ancêtres, n'est-ce pas?"

"Il t'en aura fallu du temps...Tu devrais sérieusement apprendre à réfléchir calmement. Mon nom est Nasu Shan et je suis ton grand-père, Renko."

Mon grand-père? C'était la première fois que je le voyais. 


"Allez, viens faire un câlin à papy!" dit Nasu en s'approchant de moi, les bras écartés. J'eus un mouvement de recul pour esquiver. 

"Non, mais vous avez tous un problème avec les marques d'affection, dans cette famille, ma parole!" répondis-je sèchement.

"Ce n'est pas gentil de refuser un câlin de ton pauvre grand-père, Renko."

"Et si on en venait au fait? Pourquoi j'ai pu entrer dans cette salle et pas mon père?"

Nasu me tourna le dos et s'approcha de chacune des tablettes. Je remarquai alors que sur la dizaine de flammes bleues, l'une d'elle s'était éteinte. 

"Vois-tu, tu es dans ce que l'on appelle "La Salle des Elus". Seul un élu de la famille Shan peut y accéder. Comme tu peux le voir écrit sur ces tablettes, il y a eu dix élus avant toi sur plusieurs millénaires." 

"Je ne peux pas lire ces tablettes..." répondis-je en croisant les bras.

Grand-père pointa son doigt vers moi et il en sortit un laser rougeâtre qui m'atteignit directement entre les deux yeux. Ce n'était pas douloureux, je n'avais même pas senti le moindre choc, c'était juste une étrange chaleur qui se trouvait désormais dans ma tête.

"Maintenant, regarde attentivement ces tablettes."

Je regardai minutieusement chaque tablette, de gauche à droite. Sur chacune d'entre elle, il était inscrit un nom, que j'arrivais désormais à lire, sans doute grâce à cet étrange rayon laser lancé par grand-père. Tous les noms étaient des "Shan", mais deux retinrent mon attention. Le premier était sur la première tablette. Il s'agissait de "Tamano Shan".

""Tamano Shan", ce nom me dit quelque chose. Ne s'agissait-il pas de celui qui avait participé au tout premier rituel du Super Saiyan God, celui même qui avait permis à Yamoshi de devenir le tout premier Super Saiyan God?"

"Exact!" répondit Nasu "Et c'est aussi Tamano qui a rédigé le code des Shan que tu as pu lire à l'entrée de ce temple."

La deuxième tablette qui attira mon attention était celle tout à droite, celle au-dessus de laquelle plus aucune flamme ne brillait. Il était écrit "Nasu Shan".

"Dis-moi, pourquoi la flamme au-dessus de ta tablette est-elle éteinte?"

"Oh, c'est simple, c'est tout simplement parce que je suis face à toi et non dans le Royaume des Morts."

"Mais comment vous faites pour voyager librement entre le monde des morts et celui des vivants? Je croyais que c'était interdit."

"Nous avons eu un traitement spécial de la part de Enma. Vois-tu, notre lignée est l'une des plus pures qui n'ait jamais existé, chaque Shan s'est toujours bien comporté et a toujours combattu les forces du mal. La légende raconte que Tamano Shan aurait demandé une faveur à Enma et que celui-ci aurait accepté. Il aurait demandé de pouvoir aller de temps en temps dans cette salle du temple quand un élu se présenterait afin de pouvoir lui transmettre son pouvoir le plus précieux qui aiderait son descendant à vaincre les forces du mal."

J'eus un petit rire sarcastique en entendant la fin de la phrase.

"Et que se passe-t-il quand le descendant est lui-même un représentant des forces du mal?"

"Nous savons toujours à qui nous avons affaire, Renko."

"Dans ce cas, vous devriez savoir ce que je projette de faire!"

"Bien sûr, nous ne l'ignorons pas, tu nous as dévoilé tous tes buts lorsque tu étais face à la porte de la confiance. Toujours est-il que ton but ultime est de réduire à néant Drichi et ton véritable père. A eux deux, ils représentent une menace non-négligeable pour l'univers et pour le temps lui-même."

Grand-père retourna au centre de la pièce et ouvrit les bras. Très vite, neuf fils d'énergie, venant de chacune des flammes encore allumées, convergeaient vers le corps transparent de Nasu. Ce dernier vit alors son corps prendre de la substance, devenir solide et perdre de sa transparence. C'était comme si j'avais un véritable être en chair et en os face à moi.

"Mais comment?"


"Je n'ai pas le temps de te répondre, le temps presse, je ne peux rester ainsi que quelques minutes. Je vais t'expliquer." Il prit une profonde inspiration et continua: "Le pouvoir que je vais te transmettre est celui de la Volonté. Il s'agit du pouvoir qui se transmet d'élu en élu."

"Et quel est le rapport avec toute cette mise en scène?"

Nasu ne répondit pas. A la place, il fonça sur moi. Je me transformai directement en Super Saiyan 2 et esquivai le coup de poing qu'il tenta de me donner. Il continua ses assauts en me donnant une dizaine de coups de poings, que j'esquivai et parai. 

"Pas mal. Maintenant, regarde ce qui va suivre."

Nasu s'entoura d'une aura rougêatre et ses yeux devinrent de la même couleur. Il y avait quelque chose qui avait aussi changé dans l'énergie qu'il dégageait. Elle inspirait toujours ce calme, mais c'était terrifiant si bien que je pouvais à peine bouger. Grand-père reprit son aura normale et son corps reprit son aspect transparent du début. De mon côté, mes cheveux dorés reprenaient leur couleur de neige.

"As-tu vu ce qu'était la Volonté? Qu'as-tu ressenti lorsque je l'ai utilisée?"

J'en tremblais encore, j'avais même une goutte de sueur qui perlait sur mon front. 

"C'était terrifiant. Cette aura était d'un calme et d'une pureté inimaginables. J'ai aussi ressenti une foi inébranlable."

"Bien, n'oublie jamais ce que tu as ressenti en voyant ce pouvoir à l'oeuvre. C'est la clé qui te permettra de te l'approprier et de l'utiliser. Pense à ce que tu as vu ici, dans ce temple, et tires-en les enseignements nécéssaires. Maintenant, va, Renko..."

Nasu commença à disparaître. Il ajouta une dernière chose.

"Je suis heureux d'avoir pu rencontrer mon petit-fils, même si tu refuses mes marques d'affection" dit-il, le sourire aux lèvres, avant de disparaître.

La seconde d'après, le portail s'était reformé et il m'aspira vers la sortie. Je retombai alors violemment dans la salle par laquelle j'étais venu. J'étais les genoux à terre et les mains plaquées contre le sol, encore sous le choc de ce que je venais de voir. Ce pouvoir, c'était vraiment quelque chose...
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7443
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 25 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockMer 31 Juil 2019 - 23:40
Il semblerait que Renko n'ait pas eu vraiment besoin d'apprendre plus que ça les langues des différentes races. Pour Kaito, c'était une aubaine de montrer à sa progéniture l'histoire de sa famille... D'ailleurs, ce dernier avait pu rentrer dans la salle de l'Elu ! Sans véritable surprise pour Kaito, en vérité. Mais bon, qu'allait-il y découvrir véritablement ? Le guerrier de l'espace avait enfin l'opportunité d'observer l'histoire de son propre sang d'un nouvel œil que même le Dieu du Temps ne pourrait pas voir. Cette fois, c'était lui qui devait patienter... Que se passait-il là-dedans ? Et d'ici quelques instants, le guerrier avait eu sa réponse, ressentant une puissance colossale émanant de cette dernière. Qu'était-ce ?... Est-ce le véritable pouvoir de la Volonté ? Celle dont seul les Élus pouvaient bénéficier ? Incroyable... Les mains du Super Saiyan 3 tremblaient, mais ce n'était pas son fils. C'était autre chose... Quelqu'un d'autre. Et cette énergie, le disciple de Chronoa ne la connaissait que trop bien. Pour lui, c'était impossible de ressentir ce pouvoir depuis tant d'années. Comment avait-il pu être ici ? Alors que Salagadoo l'utilisait encore ?...

"Père..."

Fermant les yeux un court instant, il réouvrait rapidement ses derniers pour enfin voir sa progéniture sortir de là. Il était à genoux, tremblant. Mais pas de peur, plutôt de stupéfaction... "Alors ? Comment cela s'est-il passer ?" Après la petite discussion, sûrement avorter par Renko, le duo pouvait reprendre le chemin de la sortie. Il semblerait que son enfant ait trouvé les réponses sur la Volonté. La véritable voie de l'Élu. Mais s'il devait l'emprunter, nul doute qu'il devrait éliminer les ténèbres de son cœur... Jusqu'à quel point la soif de puissance de son rejeton était forte ? Il le découvrirait bien assez tôt. En attendant, les salles s'ouvraient désormais sans avoir besoin de passer les tests. Ils étaient autorisé à franchir tous les secteurs du temple sans la moindre crainte. Ainsi, ils étaient persuader de pouvoir y revenir sans problème. Vegeta abritait bien des secrets... Et ce temple en était la preuve... L'histoire avait de nouveau fait parler d'elle. Et désormais, les deux Shan's étaient les derniers représentants de ce sang. C'était à eux de veiller à ce que les gênes de ce clan survivent au temps qui passe.

"Rentrons chez nous."

Une fois dehors, il était grand temps pour le duo de Dieux de rentrer à la maison ! Et par maison, Kaito entendait bien évidemment Conton-City. La porte du temple se refermait enfin, protégeant ainsi les secrets qu'elle renfermait. Peut-être qu'il y avait plusieurs temples pour chaque Saiyans ayant participer au rituel... Et que ce dernier n'était que l'un des secteurs d'un plus vaste complexe. Et si le temple de Yamoshi existait également ?... Beaucoup de questions qui pourraient bien avoir des réponses tôt ou tard. En attendant, le Dieu du temps tenait son fils par son épaule gauche via sa main droite, usant de sa technique divine de téléportation pour emmener le père et le fils dans la cité du temps. Quel genre de problèmes allaient-ils découvrir ? Ils le sauraient bien assez tôt !

[C'est un poste plutôt court car il se trouve en deux parties. Une partie ici, l'autre dans le sujet d'Hellzetsu.]
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 968
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2750

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] ClockJeu 1 Aoû 2019 - 0:39
Je mis plusieurs secondes à me remettre debout. Cette puissance qui avait émanée de grand-père un peu plus tôt, je n'en revenais toujours pas, c'était gigantesque, fabuleux, un pouvoir duquel j'avais tant rêvé, un pouvoir qui me permettrait d'être autant supérieur en puissance que je ne l'étais déjà en tant que personne. Je fixai mes mains comme si je m'attendais à voir surgir ce pouvoir démentiel d'elles. Comme si cette aura flamboyante allait surgir de nulle part et m'envelopper de toute sa chaleur, me permettant de transcender mes propres limites. J'avais ce pouvoir en moi, je le savais, désormais. Le tout était d'apprendre à le développer et à le maîtriser totalement. D'ailleurs, ce n'était qu'après ma fixette sur la Volonté que je remarquai que père était toujours là, à la même place. Il me demanda comment ça s'était passé. 

"C'était incroyable!" était tout ce que j'avais trouvé à dire. 

Je fixai père.

"Si je développe ce pouvoir, mon véritable père et Drichi ne seront plus que des mauvais souvenirs."

Par la suite, père et moi sortîmes du temple. En regardant le vieux bâtiment s'éloigner, je me rappelai des quatre autres Saiyans. Avaient-ils également leur propre temple afin de transmettre leurs pouvoirs, eux aussi? Que se passerait-il si jamais l'un d'entre eux venait se dresser face à moi avec un pouvoir similaire à celui de la Volonté? Pire, et si les quatre autres potentiels élus se liguaient contre moi? Il m'était urgent de trouver ces quatre autres temples, s'ils existaient, et de tous les détruire. Il faudrait attendre que je sois seul pour mener à bien cette opération, j'étais pieds et poings liés tant que père me surveillait. Je devrais reporter cela à plus tard. Une fois seul, j'aurais aussi une autre chose à régler. Pour l'heure, père et moi utilisâmes son pouvoir de téléportation pour quitter Vegeta...
Contenu sponsorisé

Héritage familial [PV: Kaito Shan] Empty
MessageSujet: Re: Héritage familial [PV: Kaito Shan]   Héritage familial [PV: Kaito Shan] Clock
 
Héritage familial [PV: Kaito Shan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'héritage du Feu [PV Valentine Crowblack]/!\Hentaï/!\[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Désert-