Partagez
 

 Les prémices d'une révolte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 189
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 430

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

Les prémices d'une révolte  Empty
MessageSujet: Les prémices d'une révolte    Les prémices d'une révolte  ClockDim 28 Juil 2019 - 18:20
Y avait-il réellement un roi sur cette planète ? Des habitants ? A première vue, elle semblait déserte et sans vie, l’anarchie complète. Il pouvait bien y avoir des bombes comme sur Terre, personne ne remarquerait le changement, et surtout pas Majin Vegeta. Il ne viendrait même pas faire l’état des lieux. La question que se posait Edouard était : est-ce que Freezer serait aussi exigeant avec ses compatriotes qu’il l’était avec Hera ? Ce n’était pas la même situation, il souhaitait peut-être se faire accepter ici, sur sa planète natale, ou peut-être pas… A vrai dire, il avait du mal à cerner le tyran, il n’avait aucune pitié avec sur son peuple sur la planète de sable, alors pourquoi ici ? Il le saura en même temps que tous les autres. Sa mission à lui était de récupérer un maximum d’informations et de préparer la guerre. Cela commençait par les habitants, il devait les préparer. Les préparer à une bataille sans merci, à la libération de leur peuple. Il serait gouverné par un Démon du Froid, un compatriote, plus par un Saiyan. C’était toujours mieux que d’être soumis à Majin Vegeta.

De ce fait, il survolait la planète à bord du Georges Duroy, il devait se rendre à l’endroit où le plus d’habitants étaient réunis. Avant de chercher des éléments compromettants leurs plans, le pirate voulait s’occuper en premier des Demons du Froid. Les ordres étaient de passer incognito et un avantage s’offrait à lui : personne ne savait qu’il bossait pour l’Empire Cold. Cependant, il devait quand même rependre la rumeur d’une attaque contre Majin Vegeta. Réfléchissant quelques secondes, il eut une petite idée. Il continua son vol pour se placer au dessus de la plus grande ville de la planète. Il faisait presque nuit, mais on apercevait encore les semblables de Freezer envahir la cité, joliment éclairée par toute sortes de lumières. C’était le moment parfait pour se déployer dans la ville et rependre la grande rumeur. Edouard stoppa son bateau juste au-dessus de la cité, rassemblant tous ses hommes sur le ponton.


"C’est l’heure. Vous vous repartirez dans la ville et rependrez la rumeur que la planète va être attaquée d’ici peu pour libérer Freezer de Majin Vegeta. Vous ne mentionnez ni le nom de Freezer, ni la date. Juste les faits. Faites en sorte que le peuple soit prêt pour la révolte, il faut un maximum de monde. A la fin, dites leur de regarder le ciel. Allez y !"

Ils descendirent tous à terre grâce au cordes ensorcelés et Jonathan s’apprêtait à les rejoindre. Edouard mit une main sur son épaule afin de l’en empêcher.

"Reste avec moi, je veux te montrer un des nombreux pouvoirs que j’ai acquis."

Il l’invita a le suivre dans sa cabine personnelle pour lui faire part de ses explications. Ils s’installèrent sur une chaise et Edouard lui présenta ses intentions pendant quelques minutes. Une fois que ceci fut fait, l’ancien capitaine lui donna son avis.

"C’est incroyable, mais comment as-tu acquis ces pouvoirs Edouard ?"
"C’est une longue histoire, je te la raconterai le moment venu. Avec ce que je compte faire, ça fera passer un message clair, net et impressionnant."

Jonathan hocha la tête pour confirmer ses dires. Ils purent donc se rendre sur le bateau pour effectuer ce qu’il voulait faire.

"T’es prêt ?"

Il fit apparaître un requin blanc qui lui servait généralement en combat. Ce dernier dansait dans les airs, accompagné d’une trainée d’eau. Guidant son monstre, Edouard lui fit écrire quelque chose dans le ciel. On pouvait lire : "Êtes-vous prêt à vous soulever contre votre oppresseur ?" Il faisait passer les attaquants pour les gentils, c’était la meilleure solution. En soit, Freezer les libérait vraiment, ce n’était pas un mensonge. De toute façon, il y avait toujours une part de vérité dans les mensonges… Edouard jeta un regard à son mentor, qui regardait le requin avec un regard impressionné.

"Pas mal, hein ? La prochaine étape est de déceler toute sorte de pièges qu’auraient pu installer Majin Vegeta sur la planète, tu vois le genre. On va attendre le retour de nos hommes."

Sans rien dire de plus, Edouard retourna dans sa cabine, laissant son vieux capitaine contempler le spectacle.
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 189
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 430

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

Les prémices d'une révolte  Empty
MessageSujet: Re: Les prémices d'une révolte    Les prémices d'une révolte  ClockLun 29 Juil 2019 - 16:21
La rumeur se rependait vite, la future invasion était sur toutes les bouches. Garder le mystère de la date et du conquérant suffisait à garder la flamme. Tout le monde voulait savoir : Qui ? Quand ? Mais personne le saurait avant de voir les armadas de l'Empire Cold débarquer sur la planète glaciale. Freezer avait choisi l’homme parfait pour remplir cette maison. Après l’annonce, le chaos. Il devait détruire tout ce qui pouvait servir de défense au vieux Majin Vegeta. Lui qui croyait contrôler cet univers avec un main de fer serait assez surpris de voir ses biens lui glisser entre les doigts un peu plus chaque jour. Bientôt il aurait tout perdu. Il ne lui resterait que sa fierté, fierté qui serait réduite en miettes lorsqu’il ne lui resterait qu’un passé de tyran. Bientôt, un nom chevaucherait toutes les lèvres, un seul nom reposerait sur le toit du monde. Tout le monde penserait qu’il avait accompli ces exploits seul, alors que des hommes travaillaient dans l’ombre pour construire les marches qui lui permettraient d’atteindre le sommet. Auraient-ils un temps soit peu de gloire ? Probablement pas. Freezer s’accaparait le pouvoir sans en laisser une seule miette. Il payait, satisfaisant la vie de ses subalternes.

Ses hommes remontaient un à un sur le ponton du bateau fantôme, le sourire aux lèvres. Voilà bien longtemps qu’ils ne s’étaient pas senti aussi libres, eux qui avaient été réduit à des fantômes mi morts mi vivants pendant des siècles mais cette époque était révolue. Ils goûtaient à  nouveau aux délices qu’offrait la vie, mais il y avait des limites. Ils n’étaient pas véritablement vivants non plus, ils avaient juste regagné une enveloppe corporelle. Ils s’étaient tous réunis devant leur Capitaine, excités comme des puces, attendant les nouvelles instructions.


"Vous avez fait du bon boulot, moussaillons. Il n’est pas fini. Maintenant, nous allons passer à la partie la plus intéressante…"

Il lâchait un rire satisfait, il aimait la liberté que lui laissait Freezer sur ses méthodes de travail. Finalement, bosser pour lui n’était pas une si mauvaise chose ? Si le Seigneur Doré le laissait toujours libre ainsi, il pourrait compter sur son mercenaire !

"Que diriez vous de… Faire régner le chaos ici ?!"

Il eut pour réponse une grande clameur de la part de ses hommes, ils n’attendaient que ça. Sans même savoir ce qu’il leur demanderait de faire, ils étaient impatients. Un sourire prit place sur le visage d’Edouard, c’est ce qu’il aimait voir chez ses hommes.

"Mettez les habitants en colère, sabotez l’armée, tuez les commandants, ce que vous voulez qui pourrait porter préjudice au soit disant roi de Freezer. Par contre, je ne veux pas de morts côté civils, ça compromettrait nos plans. Ah et je m’occupe personnellement des plus gradés de l’armée, occupez vous des plus faibles. Faites les souffrir, il faut envoyer un message fort aux habitants et l’autre tyran d’mes deux."

Pendant qu’il donnait ses instructions, le vaisseau s’était déplacé pour se stabiliser au dessus des quartiers militaires de Freezer. L’armée était clairement visée. Dans quelques minutes, cette même armée n’aurait plus de général.

"Allez, je veux plus vous voir ici, faites ça comme il faut, c’est-à-dire n’importe comment ahah !"

Il sauta à la suite de ses hommes à l’aide de ses cordes directrices. Il se posa devant le bâtiment servant de quartiers militaires. Sans perdre plus de temps, il pénétra à l’intérieur et se dirigea vers le dernier étage. En toute logique, c’est là-haut que se trouverait les mieux gradés. Ses hommes se chargeaient du bas et d’autres étaient retournés en ville pour révolter le restant des Démons du Froid pas tout à fait convaincu. Pour convaincre les derniers réticents, Edouard avait imaginé une machination qu’il allait mettre en place. Arrivant au dernier étage, il rentra dans la pièce qu’il contenait. Il y avait des hommes pour gérer les réseaux, d’autres pour la surveillance – ils n’étaient donc pas très efficace, cependant une alarme retentit, signalant une présence inconnue. Et il y avait les hauts gradés de l’armée, qui supervisaient leurs hommes. Ils n’auraient bientôt plus rien à superviser…

"Alors c’est vous les gars qui servent de dirigeant de l’armée ?"

Il posait des questions mais il ne leur laissa pas le temps d'y répondre. Il sortit un flingue et explosa la cervelle de tous les hommes présents dans la pièce, mis à part un gérant du réseau de Freezer. Il s’approcha de l’homme qui avait un insigne signifiant qu’il était le général des armées. Sortant son sabre, il lui trancha la tête pour la tenir par les cheveux. Il se retourna et pointa son flingue sur la tête du dernier soldat encore en vie.

"Branche moi sur tous les réseaux de la planète pour que tout le monde me voit et m’entende, j’ai un petit message à faire passer. Dépêche-toi !"

Sans dire un mot, le soldat s’exécuta, sachant sa vie en danger. Le flingue toujours pointé sur sa tempe, son autre main agrippant toujours les cheveux du défunt chef de l’armée. Il apparut sur tous les écrans de la planète. Muni d’un sourire carnassier, il s’adressa au peuple.

"Salut à tous les habitants de la planète de Freezer. J’imagine que la nouvelle s’est répandue assez vite ? Oh oui. Ne cherchez pas, je donnerai pas le nom de mon boss, ni la date de l’attaque. Mais regardez la belle tignasse que j’ai entre les mains, c’est avec ça que vous voulez vous protéger ? Vous serez déjà tous mort si on le voulait vraiment. Autre chose, vous savez à quoi ressemble votre Majin Vegeta là ? Parce que j’ai l’impression qu’il n’est jamais venu ici. Il n’en a rien a foutre de vous, et ça vous révolte pas ? Pitoyable. Mais pas de soucis, bientôt, vous aurez un dirigeant qui saura quoi faire de son peuple, qui ne laissera pas la planète pourrir. Je vous demande juste de vous révolter, montrez qui est le peuple des Démons du Froid ! J’imagine que vous n’êtes pas un peuple soumis, alors prouvez-le. En ce moment même, mes hommes détruisent les bases de votre miteux roi. A bientôt…"

Il laissa rouler la tête du commandant au sol, appuyant sur la détente qui détruit la cervelle du dernier homme en vie. Satisfait de son travail, il quitta la pièce pour remonter sur son bateau, laissant ses hommes terminer le travail. Le chaos était à son apogée sur la planète Freeze. Sa mission était réussite !
 
Les prémices d'une révolte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Freezer :: Cité-