Partagez
 

 Les légendes ne meurent jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Majin Vegeta
Majin Vegeta
Administrateur
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/05/2007
Nombre de messages : 8833
Bon ou mauvais ? : Mauvais ! Tu vas goûter ma puissance suprême !
Zénies : 1395 (+840 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Déplacement instantané // Atomic Blust
Techniques 3/combat : Final Flash // Big Bang Attack
Techniques 1/combat : Rage Kanasiène (Laser de Kanasa)

Les légendes ne meurent jamais Empty
MessageSujet: Les légendes ne meurent jamais   Les légendes ne meurent jamais ClockLun 12 Aoû 2019 - 0:53
Majin Vegeta venait tout juste d'arriver sur Kanasa, il revenait de la planète Héra où il s'était rendu pour parlementer avec son homologue démon du froid et seigneur de cette planète, Freezer. Il détestait au plus haut point ce type ne serait-ce que pour son attitude hautaine qui lui donnait envie de lui écraser le visage au sol sous sa botte de combat, malgré tout ses ambitions et ses objectifs avaient un certain intérêt pour le majin, il détestait les Saiyans et leurs alliés tout comme lui, malgré leurs différences certains de ses buts étaient communs. Il s'était toutefois passé bien des choses en une discussion, certes longue, mais ô combien enrichissante. Le roi Kanasien se dirigeait vers la forêt des pins argentés, il allait retrouver son élite, les généraux qui l'accompagnaient depuis tant d'années sans sourciller au travers de maintes épreuves et combats, ils ont été de chacun de ces derniers. Certains étaient les descendants d'autres généraux du majin tombés au combat, mais leur fidélité n'avait jamais été remise en question, ils étaient au service du plus grand leader de cet Univers et ils en étaient fiers, ils iraient jusqu'au bout pour lui et leur puissance n'avait d'égal que leur courage et leur férocité au combat, ce qui faisait d'eux de véritables machines à tuer.

Volant à toute allure et à basse altitude il put voir au loin la cime des arbres faire leur apparition, cette forêt gigantesque était magnifique à observer, elle avait été le lieu de bien des évènements pour le majin, d'incroyables comme de très sombres, c'était son endroit favori sur cette planète. Il s'approchait désormais suffisamment pour repérer ses soldats qui s'étaient agglutinés dans un coin reculé de la forêt mais accessible facilement depuis le château. Ils avaient installés des campements basiques pour accueillir le roi qui avait annoncé sa présence en ce lieu chargé d'histoire, il faisait désormais nuit et le temps était parfait, il faisait bon et aucun signe de pluie à l'horizon, ils avaient installés des éclairages de fortune, nul besoin de spots lumineux ultra éclairants.

Majin Vegeta se posa alors non loin du campement et marcha jusqu'à eux, ses soldats le saluèrent tous d'une façon digne de son rang, les généraux firent de même, mais leur façon d'agir était plus familière que les soldats de rangs inférieurs. Le dirigeant Kanasien prit alors la parole :


"Bien, je vois que vous avez comme toujours suivi mes consignes à la lettre, très bien. Mais dîtes-moi, il y a des nouvelles têtes ici, il y en a certains que je n'ai jamais vu."

Le général en chef s'avança, il se prénommait Rollon, il était le plus fidèle guerrier ayant côtoyé Majin Vegeta, il répondit alors :

"Nous continuons les recrutements, l'armée ne cesse d'évoluer et de s'agrandir, les entraînements quotidiens portent leur fruit puisque les jeunes que vous voyez ici sont les plus durs et les plus féroces jeunes gens que j'ai vu depuis longtemps, ils ont demandé s'ils pouvaient nous aider à vous accueillir seigneur et nous avons validé leur demande, j'espère que ça ne vous dérange pas ?"

Le roi de Kanasa était amusé et plutôt fier de voir que les choses tournaient sans lui, lui qui avait trouvé Kanasa dans un état plutôt médiocre, qu'il avait hissé au rang des planètes qui comptaient réellement sur l’échiquier des puissances de ce monde, lui le majin que rien ne prédestinait à devenir seigneur absolu de ces terres. Il regarda Rollon et lui répondit à son tour :

"Non vous avez bien fait, autant leur donner de quoi faire, et puis rencontrer celui pour qui ils se battent est sans aucun doute une bonne façon de leur montrer que tout ça est bien réel et qu'ils ne sont pas là pour faire de la figuration.

Bien, maintenant que je suis là, ne perdons pas plus de temps, allons nous isoler dans cette tente, il nous faut parler."


Les généraux acquiescèrent et tous se rendirent dans une grande tente plantée par ses soldats, des jeunes soldats se mirent en position devant la tente une fois que tout ce beau monde fut engouffré dans la tente. Cette dernière était spacieuse et quelques brasero discrets étaient dispersés aux quatre coins, une table massive était placée en son centre et il y avait quelques chaises loin d'être inconfortables. Majin Vegeta s'installa en tête de table et les généraux prirent place à leur tour, Rollon au plus près du majin.

"Je suis ici pour faire un bilan de mon petit voyage sur Hera, j'ai rencontré le leader de la planète, il s'agit de Freezer, mais ça vous le saviez déjà. Disons qu'il n'a pas failli à sa réputation et qu'il est toujours aussi imbuvable, j'ai négocié avec lui, nous avons dépensé une somme conséquente pour une chose qui va en réjouir plus d'un, nous avons fait l'acquisition de 7000 jeunes esclaves sexuels pour notre armée, en espérant que cela conviendra à tout le monde ..."

Les généraux affichèrent un sourire narquois, presque sadique, ils s'imaginaient déjà en train de maltraiter certaines d'entre elle et c'est sûrement ce qui allait réellement arriver au cours d'orgies sordides. Ils n'avaient pas tous l'occasion de s'amuser, et cette aubaine semblait les satisfaire pleinement.

"Faites-en ce que vous voulez, mais éviter d'ébruiter cela à la reine, je ne pense pas qu'elle apprécierait forcément de voir de jeunes femmes réduites en esclavages de la sorte, personnellement je m'en fiche complètement, si ça peut satisfaire les troupes, qu'ils en fassent ce qu'ils veulent, éviter juste de gâcher tout le lot en les tuant rapidement, ce serait dommage que notre investissement parte en fumée de la sorte."

Deux ou trois généraux furent presque déçus face à cette annonce, ils devaient s'imaginer des choses encore plus sordides à priori ...

"Pour ce qui est de la politique à proprement parlé, ce fut de rudes négociations, et ma grande annonce est que j'ai légué la planète Freezer à Freezer justement."

Les généraux furent extrêmement surpris et certains semblaient agacés, Majin Vegeta les toisa du regard et Rollon prit la parole en tapant du poing sur la table.


"Il suffit ! Notre seigneur a sûrement une bonne raison pour avoir agi ainsi, laissons-le nous expliquer ce qu'il en est. Seigneur, je vous en prie ..."

Majin Vegeta regarda Rollon d'un air approbateur et reprit :

"Bien, je ne tolèrerai aucune réaction de ce genre, généraux ou pas, n'oubliez pas qui je suis ... Pour en revenir à la planète Freezer, on ne va se cacher le fait qu'elle était laissée à l'abandon, hormis nos troupes sur place, l'armée était laissée à l'abandon, seules les quelques avancées scientifiques nous auront été bénéfiques durant toutes ces années. J'ai dû y placer Warui pendant la guerre sur Vegeta, et j'ai simplement perdu un allié puissant au sein de mes rangs qui aurait pu s’avérer plus qu'utile, il va s'en dire que nous n'avions aucun intérêt à conserver celle-ci. Nous pourrions pu parler de prestige ou d'intimidation ? Mais quelle intimidation et quel prestige ? Cette planète est aussi froide et inutile qu'un astéroïde, si Freezer la veut, qu'il se la garde.

Il avait menacé de provoquer une guerre dans 5 semaines sur celle-ci, mais dès son annonce je savais que nous allions la perdre, pas que je ne nous voyais pas gagnants, mais je n'avais aucune volonté de défendre cet astre inutile, je n'y avais pas mis les pieds depuis presque 2 ans, alors j'ai réfléchi et j'ai retourné la situation à notre avantage. En soit Freezer cherchait à ce que nous devenions alliés, j'étais réticent à l'idée de m'allier à ce pauvre type complètement incontrôlable, mais au final il peut s’avérer utile malgré tout. Je ne plierai jamais le genou devant cet enfoiré, disons que pour le moment nous avons un status quo qui est gagnant-gagnant, les coalitions adverses ne viendront sûrement pas nous chercher des emmerdes si nous allions nos forces, la puissance de tout ceci les fera chavirer dans un tourment qu'ils n'auront même pas le temps de voir venir.

Mais aussi, il sait que peux lui être utile, attaquer Freezer aurait été une grave erreur de sa part, il aurait fait une croix sur une potentielle alliance entre nous, maintenant qu'il a celle-ci, ça l'occupera dans un premier temps, et dans un second temps, ça nous laisse le champ libre pour nos plans. Et je dis bien nos plans, j'ai personnellement une mission à exécuter, d'où la présence de Fugma récemment, mais je vais vous confier une mission également, vous les généraux. Vous allez devoir améliorer nos défenses, je veux des patrouilles renforcées dans chaque lieu, que chaque centimètre carré de cette planète soit une tombe pour un probable ennemi.

Je ne pense pas forcément qu'aux Saiyans, mais à d'autres personnes si vous voyez ce que je veux dire, nous ne sommes jamais à l'abri d'une entourloupe, et si ce n'est pas le cas et que c'est bel et bien nos ennemis qui souhaitent nous malmener, et bien ils vont devoir y laisser des plumes et bien plus. Je compte sur vous pour renforcer cela, quitte à miner les endroits et prévoir des défenses originales en cas d'urgence, j'ai entendu parler de bombes sur Terre, je n'irai pas jusque là, ce serait stupide ... Je préfère partir sur des détecteurs perfectionnés et des armes chimiques et à énergie qui réduiront à néant tout espoir de venir jusqu'à nous. Quant à notre armée, je veux que nous développions encore plus d'armes perfectionnées et que tout le monde soit prêt à prendre les armes et à mener des opérations dangereuses, ici ou loin de chez nous, nous vaincrons ! Est-ce que je me suis bien fais comprendre ?!"


Chacun des généraux hocha la tête, Rollon semblait sourire, il avait compris la stratégie du majin et le connaissant, il allait faire de son mieux pour montrer au roi de Kanasa que chacun de ses mots ne seraient pas vain. Majin Vegeta se leva et ils le saluèrent avant de quitter la tente.

Le roi de Kanasa s'écarta du petit groupe qui discutait non loin de là au sujet de la mise en place de tout ce que le roi avait annoncé. Il s'isola un peu plus loin dans une obscurité à peine brisée par la lumière des brasero environnants, il s'échauffa brièvement avant de commencer un entraînement léger, donnant des séries de coups de poings face à lui, travaillant la rapidité de ses coups de pieds et sa dextérité avec ses lames, tranchant un arbre à sa droite qui s'effondra en un instant. Il travailla également la rapidité de ses téléportations, essayant de disparaître le plus rapidement possible et asséner des coups d'une rapidité telle que ses futurs adversaires ne verraient jamais partir le coup.

Mais au bout d'une vingtaine de minutes, il remarqua une chose particulièrement familière face à lui. Majin vegeta s'avança et remarqua une chose, la tombe de son fils était là, il était entré dans la clairière qui abritait la tombe d'Anko, sous ce magnifique arbre centenaire. Cette stèle imposante lui rappelait de mauvais souvenirs, des souvenirs qu'il cherchait à effacer, voila pourquoi sa mission lui importait tant ... Il y avait encore tant de chemin avant d'arriver là où il le souhaitait, il y avait peut-être d'autres moyens, le majin l'ignorait encore, mais il ferait tout pour cela.


Les légendes ne meurent jamais Pbucket

Les légendes ne meurent jamais 247892signaturemv

Les légendes ne meurent jamais 7u55

Transformation : SSJ1,SSJ2,SSJ3,SSJ Blue
Energie dans l'épée / Vol
Objets : Hyper Sword, 1 sabre, 1 carte passe, 2 senzus, 1 Carte passe espace, Boules de cristal 7 étoiles

Roi de Kanasa
Champion du Tournoi de Dösatz N°2
Le combat n'est pas fini tant qu'il me reste un souffle de vie ...
Amaryllis
Amaryllis
Autres Races
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 449
Bon ou mauvais ? : Neutre maiiis...
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vines and Thorns/Petals Clones/Force d'expérience
Techniques 3/combat : Bee Howling/Cursing seeds
Techniques 1/combat : Great Whirlwind

Les légendes ne meurent jamais Empty
MessageSujet: Re: Les légendes ne meurent jamais   Les légendes ne meurent jamais ClockMar 10 Sep 2019 - 0:41

La pendule de la Nature était détraquée. La jeune femme pouvait ressentir sa douleur à des milliers de kilomètres. La Forêt souffrait. Sa planète natale avait perdu de sa splendeur et, sans pouvoir se soustraire à cette terrible loi qui régulait désormais son existence toute entière, Amaryllis frissonnait : un faible grelottement au niveau de son buste lui donnait l'impression que ses pétales étaient bousculées par un souffle froid. Un souffle de mort. Un souffle qui la faisait déjà frissonner...Tel un soupçon de faiblesse.

Les machinations de Freezer ne suffisaient donc pas ? Ne dérangeaient-elles pas suffisamment l'Univers ?

Ses lèvres laissèrent s'échapper une buée d'ennui dans l'air, contribuant aux mystères qui animaient l'Allée des pins d'argent de Kanasa. Tristement, elle constata qu'il suffisait que son regard se détourne de la Terre pendant quelques jours pour que les enfants de la Terre ne recommencent à agir en tant que créatures parfaitement égoïstes. Courroucée, elle l'était ! Et la Fierté en avait assez de toute cette mascarade. Quant à ce qui restait encore d'humain en elle, il était suffisamment conscient pour entreprendre ses premiers pas en direction des grands Arbres d'Hiver ; sa Saison-Mère. Un geste naturel en somme, comme un appel de la Sauvage. Seule, au beau milieu des murmures des arbres, la Fleur évoluait dans ses contemplations sans perdre à l'esprit que, non loin d'elle, se trouvaient probablement un camp entier d'hommes tous plus volontaires les uns que les autres à...

A...

A...Quoi, d'ailleurs ? Non. La Lionne Ecarlate ne préférait plus y songer. Son regard devait se porter au-delà de ces soucis terrestres, et peut-être même se concentrer sur elle-même, pour une fois ! Satisfaire son Ego, et non pas celui des autres… Face à cette résolution, Amaryllis ralentit la cadence de ses pas qui, déjà, s'enfonçaient dans la litière du sol. Quelqu'un sommeillait dans son cœur. Quelqu'un attendait patiemment de voir la lumière du jour. Si le Destin l'avait mené par ici, alors sa venue devait avoir une signification. Sinon...Pourquoi aurait-elle fait tout ce chemin vers Kanasa ? Freezer. Il y avait de cela, certes. Freezer et ce dictateur inconnu… Qu'avaient-ils donc manigancé ensemble ? Quel objectif animait les sombres desseins de ce future Roi politique ? C'était une énigme qu'elle devait résoudre, en même temps que les raisons de la présence de celui qui avait bafoué le règne végétal. Plus le temps passait, plus son amnésie quant au vécu de ce corps fait de chair et de sang lui jouait des tours. Sa mémoire avait effacé tout trace de son prénom, tout de même !

Par conséquent, il n'y avait plus qu'un itinéraire après la traversée de cette Forêt. Direction le Joueur de Flûte, puis le Maître de cette planète. Ou l'inverse, selon ce qui l'attendait. Amaryllis comptait bien méditer tranquillement sur cette planète, se gorger des rares rayons du soleil avant de reprendre son cheminement vengeur. Fermant les yeux, se laissant aller dans un buisson qui retint avec une chance inespérée sa silhouette criarde, Amaryllis se détendit.

Une seconde.

Deux secondes.

Vint enfin la troisième seconde. Comme un tempo défini depuis son arrivée, la marche d'un inconnu brisa derechef la transe de la Fleur, interpellé par cette drôle d'aura qui nimbait aussi subtilement que sombrement ce Monarque sans nom. Etrangement, ce qu'Amaryllis ressentit de prime abord, ce furent les effluves de la honte. Des effluves de doutes, ainsi que de regrets. Sensible aux états d'âme, le Ki que cet inconnu dégageait lui indiquait que ce dernier cherchait certainement à évacuer ses fardeaux d'une façon ou d'une autre...S'approchant sans ciller, Amaryllis constata bien rapidement que ses déductions ne lui avaient pas fait défaut. Ce Saiyan, torse nu, avait stoppé sa routine pour s'épancher sur la stèle d'un défunt. Un être cher, certainement. Cela ne dérangea point la rousse qui, d'un regard pers et toujours aussi sérieux, entra dans la lumière...

"En voilà un triste jour, pour voir un homme pleurer mentalement un mort…Les temps sont bien sombres, actuellement… Est-ce que...Hm, ça ira, malgré tout ? Cette forêt n'est peut-être pas sûre pour vous.  " Non. C'était stupide de poser une telle question et d'affirmer une mise en garde, à moins d'être particulièrement maladroite. Amaryllis marqua une pause dans son discours, ne sachant véritablement comment réagir face à la tristesse incarnée et cette notion de "Mort", visiblement pensive et détendue à la fois. Comme si elle ne craignait rien, ni ne ressentait un quelconque sentiment d'hostilité.  La Mort, ce n'était pas son rayon, après tout. Chrysanthème ou Œillet s'en seraient certainement mieux sortis que les maladroites intentions d'une fleur guerrière… Ô, Amaryllis ne se doutait certainement pas avoir affaire à l'une des âmes les plus cruelles de ce Monde actuellement... "Avez-vous seulement penser à fleurir sa tombe ? Cela pourrait aider à ajouter un peu de couleur pour le défunt dans l'autre monde. Ca peut paraître stupide, mais cela redonne aussi un peu d'espoir à ceux qui les ont perdu… Qu'en pensez-vous ?"

Un air doux et désabusé pour seule parole. Si l'Endeuillé ne s'était pas encore retourné, une ombre planait derrière lui, laconique à souhait. Une ombre ailée comme les anges, mais à milles lieux de ces êtres soumis et dociles. Malgré sa posture élégante et fière, elle était ouvertement trop sauvage, trop libre, trop impersonnelle pour être de ces créatures dévouées à l'Ordre et aux lois faussement bienpensantes d'un Faux Dieu. Ne l'avait-elle pas déjà dit ? Un Ange était un Monstre déguisée sous un voile de pureté, quand elle avait le mérite de se montrer à l'image des Hommes afin de les dresser au firmament de leurs talents. La Fierté. Cette femme, vêtue de rouge et d'or et semblable en tout point à une humaine, n'en était pas une. A la voir ainsi, c'était désormais une certitude…

C'était cela, qui les différenciait aussi…

 
Les légendes ne meurent jamais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Archive 2011] Trolls & Légendes IV - 22, 23, 24 avril
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» ASH' || Ne refais plus JAMAIS ca...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Kanasa :: Forêt des pins argentés-