Partagez
 

 Vaisseau Ganshou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1112
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 805

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

Vaisseau Ganshou Empty
MessageSujet: Vaisseau Ganshou   Vaisseau Ganshou ClockMar 10 Sep 2019 - 17:42
Le vaisseau Ganshou s'approchait de la Terre. De ses propres yeux, le Moojuu pouvait contempler la beauté bleuté de celle qui l'avait vue grandir. Malheureusement, son retour ici n'avait rien de réjouissant. Le guerrier au pelage noir venait de Magma, où avec Fugma et Meruem il avait apprit la tragédie causée par les saiyans, rendant sa Terre meurtri et son peuple décimé. C'était avec une profonde tristesse qu'il revenait ici, mais il espérait pouvoir faire quelque chose pour aider ces nombreuses vies, qui devaient se battre encore pour survivre. Il ne se faisait cependant guère d'illusions, les dégâts devaient être importants et ce qu'il allait voir n'allait pas lui tirer le moindre sourire.

Patientant dans le vaisseau, la panthère s'était surtout reposée. Cependant il lui avait été difficile de trouver le sommeil. Toute cette histoire était trop importante pour qu'il trouve facilement un moment de paix. Le vaisseau traversa l'atmosphère pour se garder dans la base de lancement de la planète Terre, là où il y avait de la place pour les engins de cette taille. Les bases étaient suffisamment grandes pour accueillir toute sorte de vaisseaux en plus des capsules spatiales. Il était temps maintenant de découvrir ou plutôt redécouvrir l'extérieur. Gin se tourna vers Meruem, le néo-Ganhsou qui l'avait accompagné.

"Tu es prêt ? Allons-y !"

Gin sorti du vaisseau, il y avait des soldats de l'alliance qui étaient venus avec eux mais la majorité d'entre eux restaient pour garder le vaisseau. Le Moojuu s'envola, sans doute suivit de son allié. Les deux membres allaient découvrir ensemble les conséquences de l'attaque que la Terre avait subit. Tout deux avaient un certain attachement à cette planète alors forcément ils n'y seraient pas insensibles.
Meruem
Meruem
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/10/2016
Nombre de messages : 349
Bon ou mauvais ? : Bon (anciennement Mauvais)
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Métamorphose - Photons
Techniques 3/combat : Rage Blast - Guérison
Techniques 1/combat : Echec et mat

Vaisseau Ganshou Empty
MessageSujet: Re: Vaisseau Ganshou   Vaisseau Ganshou ClockDim 6 Oct 2019 - 17:51
Nous avons passé la majeure partie du voyage à jouer au Gun-Gi, contre nous-même, et ce, en nous faisant une représentation mentale du plateau à chaque coup. D'un point de vue extérieur, nous sommes resté parfaitement immobile durant tout le trajet, en position de méditation, assis en tailleur avec les mains posées sur nos genoux, et les yeux clos. Durant le trajet spatial qui a duré plusieurs jours, nous avons ainsi pu jouer 6432 parties contre nous-même. Cela aurait bien sûr été plus amusant avec Komugi, mais en jouant contre nous-même, nous avons tout de même pu explorer de nouvelles branches du gigantesque arbre des coups possibles, et ainsi améliorer notre jeu. Si Komugi est toujours en vie, et si par miracle nous la retrouvons un jour, nous espérons être en mesure de pouvoir enfin la vaincre au jeu dont elle est la maîtresse incontestée.



Nous interrompons la 6433éme partie lorsque l'on nous annonce l'atterrissage imminent. Nos yeux s'ouvrent subitement, puis nous nous relevons délicatement. Une fois le vaisseau atterri, nous suivons Gin jusqu'à l'extérieur, puis nous lui adressons un signe de tête affirmatif lorsqu'il donne le départ. Alors qu'il s'envole, nos ailes violacées poussent rapidement dans notre dos nu et se déploient avant de battre violemment vers le sol pour nous faire prendre de l'altitude, puis nous le suivons.



Après quelques temps, voilà que nous survolons une immense étendue aride, désertique, couverte de sables et entrecoupée de canyons profonds, dans l'hémisphère sud. Dans cette zone reculée de la civilisation développée, des peuples n'ont pas la chance de connaître le luxe des habitants de l'hémisphère nord. Pour eux, la technologie n'existe pas, ils peinent à trouver de quoi se nourrir et se battent pour un peu d'eau. Ce lieu est l'un des berceaux des inégalités terriennes qui nous ont toujours frappées. Un peu plus loin, nous apercevons un lac à la forme parfaitement ronde, creusé en plein désert où la sécheresse abonde. La population s'y est rassemblée tout autour. Pas la moindre trace d'explosion dans cette zone reculée des grandes villes développées.

"Vois-tu ce lac circulaire là-bas ? Cela ne fait que quelques mois qu'il existe. Autrefois, deux peuples se faisaient la guerre dans cette région, pour le contrôle d'un puis qui était leur unique source d'eau, bien trop souvent à sec. La réserve d'eau n'était pas suffisante pour les deux villages, d'où les querelles intempestives. Pour y remédier, avec l'aide d'un Dieu de la Création, nous avons créé ce lac artificiel. Désormais, les deux villages ne manquent plus d'eau et peuvent vivre en paix. Ces gens, qui ne vivent de rien, isolés du reste de la société, oubliés de tous, abandonnés à leur sort par les puissants de ce monde... Ils sont bien éloignés des problèmes qui affectent ces mêmes puissants. Ironiquement, ce sont eux qui ont le moins souffert du cataclysme ; après tout, il n'y a jamais eu de villes à détruire, par ici."

Durant des mois, nous avons œuvré sur Terre dans le but d'amener paix et prospérité. Bien entendu, nous n'y sommes pas parvenu. Il y a tant à faire, les terriens n'étaient pas prêts à de tels changements, et nous ne voulions pas les brusquer au risque de déclencher une guerre qui aurait fait d'innombrables victimes innocentes. Alors nous avons agi localement, ne faisant que de petites choses par-ci et par-là, mettant fin à de petits conflits locaux qui pouvaient être réglés facilement. Notre regret est de ne pas avoir pu établir la paix et l'égalité sur Terre avant que la majorité des terriens ne se fasse éradiquer.


Après une courte pause et une éventuelle réponse de notre camarade, nous reprenons la parole, toujours avec sérénité et sérieux.


"Gin, nous devons te dire quelque chose, en toute honnêteté au risque de te choquer. Nous avons arpenté la Terre en long, en large et en travers durant des mois, avant la catastrophe. Nous y avons vu les problèmes, évalué les risques, et entrevu des solutions, mais aucune n'était applicable sans d'énormes sacrifices, raison pour laquelle nous n'avons pas cherché à changer la société humaine. Et pourtant, cela nous semble nécessaire. Les inégalités se creusent de jour en jour entre les différentes populations terriennes. Les guerres de territoire, de religion, ou pour le contrôle de telles ou telles ressources font d'innombrables victimes innocentes. Des gens meurent de faim à côté de ceux qui vivent dans l'opulence et qui les laissent mourir sans la moindre honte ni la moindre culpabilité. Et la liste des ignominies que nous avons pu voir sur Terre ne s'arrête pas là. Pour toutes sortes de prétextes, tels que le développement industriel ou la surconsommation dans l'unique but d'enrichir les industries, les humains massacrent des espèces et détruisent la planète à petits feux. La Terre est en train de connaître une nouvelle extinction de masse alors même que les humains sont en surpopulation, et la menace du réchauffement climatique pèse sur tous les êtres vivants qui peuplent cette petite planète bleue. A tel point que les humains, sans le savoir, courent tout droit à leur perte... Nous avons bien réfléchi à la catastrophe qui a réduit la population terrienne au tiers de ce qu'elle était, sous toutes ses coutures. Et, notre opinion est que, en dépit de l'horreur que ce massacre représente et de la douleur qu'il nous a fait ressentir, à nous et à tous les terriens, peut-être que nous pouvons tout de même en tirer quelque chose de bon. Ce massacre peut apporter quelque chose de bien à la planète, aux êtres humains, et à tous les autres animaux qui l'habitent. Avec leur population drastiquement réduite et en deuil, les humains seront plus enclins à faire évoluer leur société vers un avenir meilleur, à faire des efforts et à travailler ensemble, main dans la main, pour enrayer les problèmes éthiques et écologiques qui entachent de plus en plus cette si belle planète. En définitive, nous ne sommes pas convaincu qu'il faille ressusciter les terriens ; ou tout du moins, nous pensons que la question mérite d'être plus mûrement réfléchie, et que nous devrions demander l'avis à la population terrienne restante, tout en leur présentant de façon objective les avantages et inconvénients qu'il y aura selon s'ils choisissent de les ressusciter ou non."

Nous partons d'un constat simple. Les humains sont trop nombreux et les ressources, limitées, de la planète sont gaspillées et mal partagées. Les humains polluent trop, et les autres espèces s'éteignent les unes après les autres, car les humains empiètent sur leurs territoires, ou les détruisent directement et indirectement par le biais de la pollution qui conduit au réchauffement climatique. Seulement, il nous était impossible de changer cela sans provoquer une guerre qui aurait résulté en des millions ou milliards de morts.
Aujourd'hui, ces milliards de morts sont un fait, dont nous n'avons pas la responsabilité. Et plutôt que de voir cela d'un point de vue défaitiste et brouillé par nos émotions emplies de chagrin, nous préférons le voir sous un autre angle, et voir ce que la perte de 66% des humains pourrait avoir comme conséquence positive. Et cela nous a sauté aux yeux. Le problème de surpopulation est en partie réglé, les humains pollueront beaucoup moins et le réchauffement climatique, tout comme l'extinction des espèces, seront ralentis. Il ne reste plus qu'à faire changer les mentalités, les guider, vers une société de partage des richesses et des ressources de la planète, une société prospère sans surconsommation, sans gaspillage, qui respecte la vie de toutes les espèces présentes et la nature toute entière. Une société en cohésion avec un objectif commun : celui de préserver la planète, et faire s'envoler une bonne fois pour toutes les menaces écologiques qui pèsent sur elle et qui risque, si rien n'est fait en ce sens, de faire beaucoup plus de victimes que les bombes.
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1112
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 805

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

Vaisseau Ganshou Empty
MessageSujet: Re: Vaisseau Ganshou   Vaisseau Ganshou ClockLun 14 Oct 2019 - 23:36
Durant le voyage Meruem n'avait pas été très bavard, ce qui n'était pas tellement un problème, Gin étant lui aussi assez silencieux. Mais ils allaient devoir échanger davantage et faire plus amples connaissances maintenant qu'ils étaient tout les deux dans la même alliance. Ce n'était pas toujours simple de créer un lien entre deux personnes mais tout deux avaient une belle opportunité avec cette mission qu'ils devaient faire ensemble. On dit souvent que c'est en partageant des aventures que les gens se rapprochent, c'était donc une occasion à ne pas manquer.

Après s'être envolés, les deux guerriers survolèrent une partie de la Terre qui semblait avoir été épargnée par la catastrophe. Pour rappel seules les grandes villes avaient été touchées. Les nouvelles avaient annoncé que 65 % de la population avait été éradiqué. C'était un chiffre qui paraissait assez élevé et même si les habitants se trouvaient majoritairement dans les grandes villes il serait tout de même étonnant que la population soit réduite à ce point. De plus la tragédie était arrivée il y a peu, les chiffres ne devaient pas cesser de changer. Meruem fit remarquer que la zone qu'il survolait avait été à l'abri de tout ça, il expliqua même qu'il avait aidé à ce que ces villageois aient accès à l'eau potable.

"Je ne savais pas que tu faisais dans l'humanitaire par ici...Un Dieu de la Création ? Que veux-tu dire par là ?"

En attendant une réponse ils continuèrent leur chemin. Son allié avait repris la parole, cette fois son discours fut assez long, ce qui rappela à la panthère que si son nouveau compagnon était du genre taiseux, lorsqu'il décidait de s'exprimer il pouvait partir dans un long récit. Mais le guerrier aux poils noirs l'écouta sérieusement. Il avait annoncé que ce qu'il allait dire pouvait choquer et en soi ce n'était pas faux. Grossièrement il évoqua l'idée que cette catastrophe soit un mal pour un bien. Pourquoi ? Parce que la Terre connaissait énormément de problèmes, d'inégalités, de surpopulations, de consommations abusives des ressources... C'était un avis un peu surprenant et qui détonnait de tout le reste alors que le drame avait eut lieu il y a peu. Gin regarda son coéquipier alors qu'il continuait à voler, se demandant s'il était animé d'un optimisme débordant ou d'un simple cynisme. Le visage du fauve resta neutre puis il regarda à nouveau l'horizon avant de lui répondre.

"Mmmh c'est pas banal ça... Mais je vois ce que tu veux dire. Lorsque on perds quelque chose, et dans ce cas des vies, on a logiquement envie de les retrouver. Les boules de cristal peuvent aider pour ça... Pour te dire franchement, je ne sais pas si ces Dragon Ball sont une bonne chose et ce qui est certains c'est que son pouvoirs peut avoir de grandes conséquences. Lorsqu'elles seront utilisées il faudra que les vœux exaucés soient mûrement réfléchis. Est-ce que le peuple terrien mérite d'être ramener à la vie ? Dit comme ça il est clair qu'on a envie de répondre oui. Tout ces innocents n'ont rien demandé... Mais peut-être que lorsque les boules seront réunis il y aura d'autres vœux à faire. J'imagine que c'est aussi ça la difficulté de notre rôle, peser le pour et le contre de façon parfois assez froide... Nous verrons en temps voulu."

Ce que venait de souligner Meruem n'était pas idiot. Si on faisait abstraction de l'aspect sentimental qu'une personne pouvait avoir vis-à-vis de la planète où il avait vécu, en l’occurrence ici la Terre, on pouvait très bien arriver à ce constat qui pouvait paraître insensible par rapport à ce qu'il s'était passé, mais ce n'était pas insensé. Gin avait bien conscience des problèmes que connaissait la Terre mais il n'avait pas d'avis tranché sur cette question, comme il l'avait dit cela relevait d'une plus importante réflexion et ils n'étaient pas les seuls décideurs de ce qui serait fait avec les boules de cristal. Par ailleurs, les deux Ganshous se rapprochèrent d'une ville, Gin sentit alors une présence familière.

"Hum ? … Suis-moi, on aura peut-être davantage d'informations par ici..."

Sans plus d'explication, Toraeda se dirigea vers cette direction, où il allait probablement retrouver quelqu'un qu'il avait déjà rencontré par le passé.
Meruem
Meruem
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/10/2016
Nombre de messages : 349
Bon ou mauvais ? : Bon (anciennement Mauvais)
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Métamorphose - Photons
Techniques 3/combat : Rage Blast - Guérison
Techniques 1/combat : Echec et mat

Vaisseau Ganshou Empty
MessageSujet: Re: Vaisseau Ganshou   Vaisseau Ganshou ClockMar 15 Oct 2019 - 19:38
Nous sommes légèrement étonné lorsque Gin nous demande ce qu'est un Dieu de la Création. Poïko est l'une des premières personnes que nous avons rencontrées dans cet univers, ce qui nous laissait à penser que les Kaïo Shin étaient suffisamment communs pour être connus de la majorité des personnes. Nous lui répondons simplement :

"Un Kaïo Shin du nom de Poïko que nous avons rencontré à notre arrivée dans cet univers."

Inutile d'aller plus loin dans les détails. En théorie, les Kaïo Shin sont sensés se tenir à l'écart de ce monde, ne pas interagir avec les mortels. Nous sommes tout de même parvenu à convaincre Poïko d'aider ces gens dans le besoin. Il est donc allé à l'encontre des règles de sa race par notre faute.

Puis nous enchaînons sur le long discours à propos des mauvais agissements des terriens sur leur planète, afin d'amener la question du bien-fondé de ce que nous envisagions, à savoir ressusciter tous les terriens. Faut-il les ressusciter, ou au contraire est-il plus sage de laisser les choses telles quelles pour accroître la durée de vie des espèces survivantes ? Une question adroitement esquivée par Gin qui préfère remettre cette discussion à plus tard. Ce n'est, de toutes façons, pas de notre devoir d'y répondre, tout ce que nous pouvons faire c'est envisager les différentes pistes à explorer. De notre point de vue, ce sera aux terriens survivants de décider s'ils veulent que leurs congénères soient ressuscités ou non, mais pour qu'ils puissent prendre une décision en toute connaissance de causes, nous devrons leur expliquer clairement les avantages et inconvénients des différentes solutions.


"Selon nous, les terriens méritent d'être ressuscités, pour la seule raison qu'ils ne méritaient pas de mourir. Nous avons peut-être eu l'air un peu sévère envers eux, mais nous ne voulons pourtant pas leur jeter la pierre. Toutefois, la vraie question à se poser est la suivante : l'avenir de la Terre et de ses occupants sera t-il meilleur avec, ou sans, les milliards de personnes que nous envisageons de ressusciter ? Comme tu l'as dit, ce n'est pas une décision à prendre à la légère, et nous ne devons pas agir précipitamment sous le coup de l'émotion. C'est aux terriens que reviendra cette décision, mais il est de notre devoir de les éclairer sur le sujet, sans pour autant les influencer."

Il faudra faire preuve de pédagogie.

Gin semble alerté par quelque chose. Nous le suivons sans un mot de plus.
Contenu sponsorisé

Vaisseau Ganshou Empty
MessageSujet: Re: Vaisseau Ganshou   Vaisseau Ganshou Clock
 
Vaisseau Ganshou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Base de lancement-