Partagez
 

 Journal et Ring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 195
Bon ou mauvais ? : Bon, un peu trop entrain à se battre
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Death Beam
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Blaster
Techniques 1/combat : Crimson Buster

Journal et Ring Empty
MessageSujet: Journal et Ring   Journal et Ring ClockDim 15 Sep 2019 - 18:02
Devant lui, un ring entouré par quatre gradins, et au centre de ce ring deux combattant s’affrontant pour améliorer leurs performances et s’entre-tester. Une chose qui dans certain milieu aurait pu paraître banale, mais ici ? C’était différent, les deux combattants avaient chacun un Halo au-dessus de leurs têtes car ici était le Paradis : un lieu accueillant les personnes ayant vécu pour faire le bien, les êtres purs, et ceux dont la méchanceté était largement contrebalancée par leurs bienveillances.

« Demander le Journal ! Journal Gratuit ! Demander votre Journal ! Rester informé du monde des vivants ! Demander Paradis-Matin ! »

Faisant un petit geste de la main, le vendeur à peau bleu avec une petite corne s’approcha du Demi-Saiyan qui était assis depuis plusieurs minutes à observer le combat du ring. Sa queue se baladant à droite à gauche, penchant du côté qui avait l’avantage avant de revenir vers l’autre.
“Votre journal monsieur !”
“Merci bien.”

Prenant en main le journal qui lui était tendu, le Saiyan commença à lire les récentes nouvelles. C’était un journal magique, permettant à son lecteur de voir apparaître sous forme d’article les nouvelles concernant sa planète et ce qui l’intéressait ou était susceptible de l’intéresser.
L’Article parlait du discours du Roi Pythar, mentionnant au passage la disparition du Roi Sharotto ainsi que l’intervention du petit rebelle qu’Epina aurait volontiers envoyé dans la stratosphère.
Bien que le Roi aurait également put aisément le faire vue ses capacités, il était après tout l’un des rare Super Guerrier de l’Espace que comptait les Saiyans, entre lui, Celerya, Son Goku et ses fils. Sans compter l’ancien Prince Vegeta cela faisait quoi… Six Super Saiyans que l’Hybride pouvait nommer ?
C’était assez peu comparé à l’Armée Saiyan et pourtant le moindre d’entre eux pouvaient aisément vaincre la totalité de l’armée plutôt rapidement pour lui. Naturellement il omettait le problème de l’endurance nécessaire, mais pour lui cette chose… Ce… Club de Super Guerrier de l’Espace était un but qu’il devait atteindre. Il avait pu remarquer depuis sa mort que sa puissance avait grandement augmenté, là ou auparavant il aurait pu atteindre le million en termes de puissance. Désormais, il se situait à un niveau bien plus impressionnant encore mais il savait que quelque chose manquait, si là en l’instant il devait affronter de nouveau Cooler ou le Roi Cold, il n’aurait toujours pas la moindre chance, même en usant du Kaioken. D’ailleurs il avait entendu dire que le créateur de cette technique résidait au Paradis, et était plus exactement l’un des Roi Kai. Celui du Nord, Nord de quoi ? Galaxie du Nord ? Nord de la Galaxie ? Sur ça il l’ignorait, mais il aurait été curieux d’aller voir ce King Kai pour lui demander de perfectionner le Kaioken, Son Goten lui avait enseigné mais peut-être qu’il pouvait la perfectionner et réussir à l’utiliser plus durablement ? Même avec sa puissance supplémentaire, Epina ne pouvait garder le Kaioken qu’au X20 pendant relativement peu de temps, et l’utilisation de cette technique était véritablement plus une tentative ultime pour vaincre son adversaire le plus rapidement possible.

Combattre, combattre et encore combattre de manière la plus efficace, voilà ce qui omnibulait le Saiyan, désirant de se prouver qu’il était à la hauteur et capable de se protéger lui et les siens. Une tendance qui n’avait fait que s’accentuer lorsqu’il avait découvert la puissance des adversaire qu’il devait affronter.
La Transformation du Roi Pythar face à lui n’avait été que l’avant goût, mais déjà cela lui avait donné un but, réussir à réaliser lui-même la légende et devenir un Super Guerrier. Toute autres options étaient inacceptable, il refusait tout simplement de ne pas pouvoir assurer sa propre défense et voir d’autres se mettre en danger à sa place, brièvement il repensa au corps sans vie de Son Gohan lors de son voyage dans le passé.
S’il avait été plus fort… Il aurait pu éviter cela.

“Et voici notre vainqueur!”

Relevant la tête, il voyait l’un des adversaire la tête la première dans le sol, tandis que le second était visiblement embarrassé d’avoir été si violent. Il avait raté le final du combat, mais vue les réactions autour cela avait été quelque peu humiliant pour le perdant.

“Et maintenant un nouveau combattant vient lancer un défi!”

Comme annoncé, un autre guerrier avec son auréole grimpa sur le ring tandis que les deux anciens participants partait ensemble, l’un soutenant l’autre. Le principe sur ce ring était simple, n’importe qui pouvait grimper sur le ring à la fin d’un combat et défier une des personnes sur les gradins. La personne pouvait alors accepter ou refuser le combat, et d’autres pouvaient se porter volontaire pour aller affronter celui au centre du ring.

“Alors! Qui êtes-vous guerrier?”
“Je suis Oso. Et je met au défi de m’affronter le Saiyan en train de lire son journal!”

Epina leva un sourcil et vérifia aux alentours pour vérifier qu’il parlait bien de lui, et non d’un éventuel autre Saiyan. Mais non, Oso le pointait du doigt.
Le guerrier était un être haut de 2 mètres de haut, avec deux bras visiblement puissant, doté de quatres pairs d’yeux jaunes.
“Alors que répondez-hey que.”

L’annonceur voulait demander l’avis d’Epina quand son micro lui fut arraché des mains, l’être à tête similaire à celle d’un champignon tenta de protester mais un simple regard d’Oso le convainc qu’il valait mieux rester en arrière pour ce coup là.
“Tu viens? Ou je dois venir te chercher moi-même Saiyan?”

Le ton était hostile, et plusieurs sourire disparurent des visages de certains spectateurs. Epina quand à lui resta quelques instants immobile, cherchant à poser le journal sur le côté, mais sentit quelqu’un attraper le papier et découvrit une personne très proche d’Oso visuellement, mais ses traits étaient moins prononcé, le corps moins large, plus féminin. Chose qui fut confirmé quand elle parla.
“Tu y va? Bonne idée: quand il a une idée en tête on peut pas le convaincre de faire autrement.”
“C’est quoi son problème?”
Répondit-il en regardant l’individue.
“Vous autres Saiyans. Cela date désormais mais il a toujours une sacré rancoeurs contre-vous. Pas mal de race d’ailleurs on le même soucis.”
“Pourquoi ça?”
“Devine.” Répondit-il avec un petit sourire presque désolé. Et cela fit alors tilt.

Au cours de leurs existences, les Saiyans avaient commis de nombreux génocide au nom de l’Empire. Et cela devait certainement être la raison pour laquelle… Et bien, Oso était dans son état d’agressivité.
Regardant celle qui devait être sa conjointe, ou membre de la famille, le Saiyan demanda.
“Et vous êtes?”
“Osa, sa soeur. Une Bulifian comme lui, jusqu’à ce que vous arriviez sur notre planète.”
“... Désolé.”
“Ho t’inquiète pas trop pour moi, j’ai fait un trait sur le passé, lui en revanche à toujours voulu casser la gueule à quelques Saiyans. J’espère juste qu’il va pas y aller trop fort avec toi.”
Termina t-elle avec un petit rire.
Arborant lui-même un petit sourire et répondant à ce rire. Epina commença à s’élever dans les airs et à se rapprocher du ring, se contentant de répondre:
“Et j’espère que je vais réussir à le laisser en un seul morceau.”
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 195
Bon ou mauvais ? : Bon, un peu trop entrain à se battre
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Death Beam
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Blaster
Techniques 1/combat : Crimson Buster

Journal et Ring Empty
MessageSujet: Re: Journal et Ring   Journal et Ring ClockLun 30 Sep 2019 - 22:18
*1 jour et un coup de poing plus tard.*


Une nouvelle journée se leva au Paradis. Les combattants continuaient de s’affronter sur le ring et chacun vaquait à ses occupations. Epina quant à lui était assis contre un arbre, observant au loin, préférant s’écarter des groupes vu ce qu’il s’était passé la veille.
Son combat avait été rapide… Trop rapide.
Il lui avait suffit d’un seul coup pour projeter à l’autre bout celui qui avait été assez fou pour l’inviter de manière plutôt violente et insultante en duel. Quelques côtes pétées, une fracture, mais apparement c’était ce que cherchait ce gars qui, dans sa catégorie, était apparemment invincible - et pour être franc, à son niveau actuel, il aurait pu combattre le Commando Ginyu entier et les vaincre sans trop de soucis.

Seulement voilà, Oso et Osa étaient littéralement à côté de lui en train de discuter, Oso bardé de bandages et Osa s’amusant à le toucher où cela faisait mal.
En gros, cet imbécile voulait affronter le Saiyan uniquement pour voir s’il avait le niveau et avait été le plus insultant possible pour être sûr qu’Epina ne refuse pas le défi. Et le pire, c’est que ce crétin ne regrettait absolument rien.

“Bouahahaha! Je me suis pas pris une telle torgnole depuis une dizaine d’années au moins!”
dit-il en tapant l’épaule du Saiyan qui cherchait simplement à l’ignorer. “Roh allez, fais pas cette tronche. C’était drôle, non?”
“Me faire insulter et être rappelé au souvenir que mon espèce est responsable de pas mal de génocides n’est pas ce que j’appellerai être drôle, non.”
“Bouahaha, c’était un beau combat contre les tiens de toute manière! Ils ont été obligés de devenir des espèces de gorilles géants, là par contre c’était un peu plus tendu. D’ailleurs, t’en es capable, toi?”
“... Devenir un Oorazu? Ouais, pourquoi?”
“Tu pourrais pas m’enseigner ce truc là?”

Ho le con.

“C’est pas une technique, ça, crétin! C’est juste une espèce de mécanisme que tous les membres de ma race possède. Du moins quand on a encore notre queue de singe!”
“Aaaaahhhhh d’accord!”
“Oso, tu me dois 50 zénies.”
“Je te dois rien du tout soeurette, c’était même pas un vrai pari!”
“Ta gueule et paye ! Sauf si tu veux que je te brise un autre bras.”

*50 zénies plus tard*.

Le trio commença à discuter, le Saiyan se faisant peu à peu à la présence des Bulifians, bon, à vrai dire il n’avait pas trop le choix vu qu’ils étaient des pots de colles. Mais les entendre simplement et répondre à leurs question lui procurait un certain sentiment de relaxation, et puis… Il ne savait pas trop quoi faire désormais, alors autant en profiter? Après tout il était mort, et de ce qu’il savait, il ne pouvait plus faire quoique ce soit pour le monde des vivants…
Et cette réalité vint le frapper en plein visage : il ne pourrait plus voir Articha, il ne pourrait plus voir Harcot et les autres... Et quand les Bulifians remarquèrent cela, il leur expliqua ce qu’il s’était produit. La guerre sur Terre, sa tentative échouée pour désamorcer la bombe, son kidnapping de la part de Demigra et enfin sa mort dont il ne parvenait même plus à se souvenir en détail, sachant simplement que cela avait été vécu comme une libération...

“Le bon truc du Paradis, c’est qu’il est possible de revoir ceux qui sont partis avant nous, toi, ma soeur, et moi. En revanche, nous sommes considérés comme des guerriers d’une manière ou d’une autre, ce qui fait que l’on garde notre corps et que l’on peut continuer à se battre. Rien ne nous empêche d’aller dans le Paradis des autres et de leur rendre visite, y’a encore une semaine, on était avec une bonne partie de notre famille simplement pour passer du temps ensemble. C’est ce qui est bien avec le Paradis, c’est qu’il est constamment en expansion et y’aura jamais véritablement de surplus de personnes dedans, sauf si y’a trop de morts en même temps, et là ce sera surtout de la paperasse en trop pour le Roi Enma, mais il gère.”
“En revanche, pour les vivants… On est d’une certaine manière obligés d’attendre qu’ils passent dans l’Autre Monde pour enfin les revoir, c’est ce qui est parfois dur à supporter pour ceux qui ont du monde en bas.”
“Ouais mais… Merde, j’avais plein de trucs à faire, je sais pas, c’est…. C’est bien de pouvoir s’entraîner de manière constante, mais à quoi bon, au final? C’est pas comme si je pouvais partir d’ici et retourner chez les vivants dès que je le souhaite…”
“Heu… En fait, si.”

Le Saiyan regarda Osa, ses yeux subitement à quelques centimètres des siens.

“Tu t'fous d'ma gueule, là? Non parce que si c'est le cas je vrais briser chacun de tes os et t'envoyer tellement loin qu'il te faudra 40 ans pour revenir ici.”
“Heu… Pas vraiment. Depuis quelques temps, y’a des gars qui sont sélectionnés - on sait pas comment ni pourquoi - pour retourner chez les vivants, y’a même des types qui sont déjà morts plus de cinq fois j’ai entendu dire ! Après ils y sont envoyés un peu en random, mais chacun peut savoir tôt ou tard qui peut retourner en bas.”
“Et c’est ton cas. Tu retourneras en bas un de ces quatre, faudra juste être un poil patient.”

Regardant les deux Bulifians, son cerveau sur le point d’exploser. Epina fit la seul chose sensée sur l’instant qui lui passa par la tête…

Et s’évanouit.

Les deux Bulifians le regardèrent avec un petit sourire tandis qu’Oso nota :

“Tu crois qu’il m’en voudra si je lui pète un bras dans cet état?”
“Fais ça et j’te bute, frérot.”
“Très drôle! Je suis déjà mort!”
Enma
Enma
PNJ
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 06/08/2007
Nombre de messages : 282

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Journal et Ring Empty
MessageSujet: Re: Journal et Ring   Journal et Ring ClockDim 6 Oct 2019 - 16:38
Encore une fois, Enma devait tout faire tout seul. Il était temps de libérer le guerrier nommé Epina. Celui-ci avait passé du bon temps au paradis. Qu'il en avait de la chance, le bougre ! D'autres étaient en train de se faire cuire en barbecue en enfer et lui il était là ! Mais il y avait pire encore: être coincé dans son travail jusqu'à la fin des temps. Le barbu se fit entendre là où se trouvait le saiyan.

« Bien Epina, tu vas pouvoir retourner d'où tu viens. Tes es libre maintenant !»

Et un autre qui avait droit à une seconde chance ! En espérant que ce guerrier ne se retrouve pas ici de sitôt. Quant à Enma, il reprenait son incessant travail, long et répétitif. Les jours se suivaient et se ressemblaient pour lui. Il était un peu le Bill Murray de l'au-delà.
Contenu sponsorisé

Journal et Ring Empty
MessageSujet: Re: Journal et Ring   Journal et Ring Clock
 
Journal et Ring
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Journal intime d'Aelita Stones
» Alassë Ringëril
» Journal d'une Ombre ♉
» journal intime d'une psychopathe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Paradis-