Partagez
 

 Les élections terriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ
PNJ
PNJ
Masculin Age : 13
Date d'inscription : 02/01/2019
Nombre de messages : 2

Les élections terriennes Empty
MessageSujet: Les élections terriennes   Les élections terriennes ClockDim 10 Nov 2019 - 18:23

La Terre réparait les lourds dégâts qui lui avaient été causé, petit à petit. Chaque terriens, membre de l’armée ou simple civil, tout le monde s'entraident afin de rebâtir leur patrie depuis la guerre.

Mais il est l’heure de retrouver une voie à suivre. Un chef pour les mener à nouveau. Un dirigeant fiable, quelqu’un qui leur redonne de l’espoir. C’est dans ce but qu'aujourd’hui, les terriens ont décidé d’ouvrir des élections.

Les médias n’en ratent pas une miette: c’est une femme d’un mètre soixante qui fait office de porte-parole pour le peuple. Sa petite taille est éclipsée par le feu ardent qui brûle dans ses yeux, dans son âme. Ce même feu fait miroir à celui de tous ses compères. Elle déclare, à la télévision intergalactique, en compagnie de ses frères et sœurs:

Nous ouvrons des élections. Nous recherchons un dirigeant digne de notre planète et de nos valeurs. Chacun peut venir s’inscrire et présenter son programme, ses ambitions pour notre belle Terre. Nous voterons, chacun d’entre nous, chaque né terrien et résidents terriens, afin d’élir celui en qui nous plaçons notre confiance pour redorer notre blason. Nous fermerons les inscriptions dans quelques semaines et nous passerons aux votes.

Chaque personne qui vient pour se présenter doit signer quelques papiers bateau: nom, prénom, dans les grandes lignes votre programme, si vous possédez d’autres planètes, votre méthode de gouvernance. Vos projets, en somme.

Tous ceux qui veulent voter doivent prouver le fait qu’ils sont né terrien par leur carte d’identité ou, le cas échéant, en ramenant leur justificatif de domicile.

[HRP: Consultez les News du 10/11/2019 pour en savoir plus]
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 12

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

Les élections terriennes Empty
MessageSujet: Re: Les élections terriennes   Les élections terriennes ClockLun 18 Nov 2019 - 15:10


"Je me nomme Draven. Je n’ai jamais su mon prénom ni mon nom de famille. J’ai très vite été séparé de mes parents étant enfant pour intégrer un orphelinat."


"Je suis désolé monsieur mais vous devez posséder un nom pour ce genre de procédure. C’est obligatoire."


"Comment fais-je ? Dois-je inventer mon identité ?"



Ceci est l’histoire que je vais vous conter. Mon histoire, l’histoire d’un petit homme né en banlieue, s’étant fait commentateur de combats et vivant de sa passion, mais qui ne sait pas qui il est. Qui suis-je ? Cette question il se la posa tout au long de son voyage mais trouvera-t-il seulement sa réponse au bout de sa quête ?

C’est en ces temps de désespoir et de défaite que notre ami put observer sous tous ses angles sa chère Terre mère qui lui donna tant, ses gens qui la peuplaient, les valeurs qui les régissaient et les flammes qui embrasaient leurs cœurs. Jour après jour, semaine après semaine il marcha. Il se repentit, aida de son possible chaque citoyen, chaque brique tombée au sol, chaque sillon de terre bafouée, chaque enfant en pleurs. Il creusa la terre, bâti des murs, contempla la beauté de la solidarité des Hommes d’ici. Il devint un homme nouveau, un homme valeureux, un homme digne. Un homme du peuple, dont il s’excluait pendant si longtemps. Draven ne pouvait souffrir le malheur de sa Terre, il fera tout ce qu’il pourra pour redonner foi en sa planète.

Après ce pèlerinage exténuant et intense, il se tourna vers lui-même, face à sa vie, à ses travaux, à ses accomplissements. Nulle ne fut pas son aberration lorsqu’il comprit que ce voyage qu’il venait d’accomplir pendant plusieurs mois à travers les continents, n’était que le point de départ d’un nouveau lui. Un homme grandit, un homme tourné vers le monde, conscient du monde et intéressé par l’unicité de son peuple entier. C’est ainsi qu’il navigua de terres en terres inconnues, bravant à chaque reprise les obstacles de la déchéance de la planète. Tout ce qu’il fit, il le fit pour le peuple, car nul Homme ne pouvait rester inactif face à cette situation. La Terre renaîtra de ses cendres. Il est temps de remettre les Hommes à leur place.

Il prit congé pour mieux raviver la flamme des Hommes. Il prit congé pour mieux réunir les Hommes. Il prit congé pour mieux guider les Hommes. Il prit congé pour mieux devenir un Homme.

Nous sommes à l’aube du changement. Des élections se préparent et un dirigeant devra porter sur ses épaules le fardeau pesant de la Terre et de ses citoyens. C’est en ce jour bien précis que notre commentateur repris son micro et c’est en ce jour bien précis qu’il l’utilisera pour redonner vie en chacun des Terriens.

Il est 6h31 du matin. Il reprit la route en direction du grand Nord, là où les gens d’esprit se retrouvent. Il rejoignit la ville. Il souleva avec lui le peuple. Une horde de cris l’acclamaient pour ce qu’il faisait, rues après rues pour chaque citoyen en difficulté. Cependant il n’était pas le seul, toute la ville s’aidait elle-même, alors pourquoi cet étranger attisait tant la curiosité et l’espoir des gens? Il ne répondait rien à cette question. Il leur promettait que dans peu de temps la réponse leur serait révéler.

Il est 13h15. La place de la ville est déserte, à peine quelques ouvriers installent les tribunes. Ce sera un live rediffusé sur la terre entière, traduit dans toutes les langues, posté sur toutes les chaînes car cette émission sera la plus importante de la nouvelle Terre. Draven s’y posta, tel un piquet il attendit, observa tous les déplacements des ouvriers, leur proposa son aide. Les directeurs le débusquèrent entre deux plaques servant de mur au plateau.



"Qu’est-ce que vous faites ici ? Dégagez ! C’est un lieu de travail pas une œuvre de charité !"


Notre protagoniste déposa lentement les affaires qu’il était en train de transporter avec force et dévouement. Puis il se retourna vers ces deux hommes en beaux habits, cravate resserrée, chemise impeccable, veste bien taillée et pantalon cintré. Le contraste gênant que Draven leur offrait, leur donna une bouchée d’air suffocante. Sa veste rouge troquée pour un manteau plus chaud, sa chemise en lambeaux détourant ses muscles forgés par le temps et le labeur, sa cravate lui servant de bandage sur la jambe droite et pour finir sa moustache en pagaille. Rien n’était rassurant lorsque l’on regardait cet homme. Il avait pourtant dans les yeux toujours cette part de sympathie inhérente.



"Messieurs, je vous prierai de vouloir m’excuser, ses hommes semblaient avoir besoin d’un atout en plus dans leur équipe. J’ai donc su me porter volontaire pour cette tâche. Si l’envie vous en vient, alors je pourrais tirer ma révérence et laisser ici ma place, je ne voudrais en aucun cas être sujet d’un malentendu."

Les deux programmateurs ne savaient que répondre. Ils tentèrent toutefois d’intervenir, l’on ne peut laisser un inconnu sur ce genre de chantier.

"Euh… m'sieur Draven, vous p'vez m’apporter la caisse à outils bleue s’iou plaît ?"

Une voix venait de s’élever dans le chantier, un ouvrier en toute légalité assurément. Un moment de silence s’en suivit, le regard fier de Draven les surplombait. Les directeurs ne purent que s’y résigner.

"Allez-y, mais n’oubliez pas qu’on vous garde à l’œil."


"Ce fut un plaisir messieurs." leur répondit-il en tendant franchement sa main droite.

Une poignée de main après l’autre, il récupéra son fardeau ainsi que la boîte à outils et il rejoignit son coéquipier de la journée. Tous ces efforts ne furent pas vains car dans la soirée, le plateau fut finalement achevé. L’on pouvait y voir une grande table blanche, entourée de plusieurs fauteuils dont un central, probablement la présentatrice de l’émission. Des écrans de partout illuminaient la régie prête à l’action. Des dizaines de personnes étaient réunies ce jour-ci pour une des plus grande journée de l’Histoire de la Terre. Pour son renouveau, il fallait mettre le paquet alors voilà que dans une des villes les plus connues du monde, sur une des plus grandes places, se tenait ce plateau de télévision installé pour l’occasion.

Il est 19h43. Les candidats se présentent un par un pour leur discours. Malheureusement pour eux, il y a déjà quelqu’un, inscrit bien avant qui que ce soit, attendant son tour avant tout le monde. Une magnifique veste rouge, une chemise bleue nuit, une cravate noire autour du cou, une ceinture dorée et un pantalon de marque. Cet homme tenait dans sa main un long micro qui semblait avoir vécu mais qui avait gardé de sa superbe. Il tenait également dans ses mains un dossier gribouillé, raturé, rayé, mais parfait. Combien de temps y avait-il passé ? Des heures ? Des jours ? Des semaines probablement. Un plan prévu depuis des mois. Une motivation sans faille. Une dévotion à toutes épreuves et le voilà. Devant les planches, notre premier candidat à l’élection présidentielle de la Terre va dérouler son discours. Toute la planète les attend, ces Hommes, ils sont l’avenir de la planète alors tout doit être prévu. Tout doit être parfait pour que la Terre remonte sur les devant de la scène.


Il est 20h.

"Bonsoir et bienvenue à tous et à toutes sur notre émission qui sera totalement consacrée ce soir mesdames et messieurs aux candidats pour l’élection du dirigeant de notre planète Terre. Je suis Sophie Bryat et aujourd’hui nous allons accueillir tous les candidats les uns après les autres pour qu’ils présentent leur programme. Nous nous retrouvons dans quelques minutes pour commencer la soirée. Merci à tous de votre écoute."

La régie était en ébullition, la présentatrice n’en pouvait plus, l’angoisse se lisait sur son visage alors qu’une maquilleuse venait refaire ses lignes déjà parfaites. L’on me fait signe d’entrer. Je pose un pied sur le plateau. Je m’avance, et prend place sur un siège aux côtés de la présentatrice. Mon micro a été ajusté spécialement pour moi sur le bureau. Je suis le seul à en avoir un différent. Ils me demanderont sûrement pourquoi, ou pas d’ailleurs. En tout cas c’est l’heure du grand spectacle. Cette fois-ci pas de combattants aux muscles brillants, pas de cloche pour sonner la fin, pas de ring pour se battre. Tout n’est que mots, phrases, sens, émotion, compréhension, peur, contrôle, vibration, entente. Le monde entier va pouvoir m’écouter. On reprend l’antenne.

"Bonsoir Monsieur Draven, nous avons la joie de vous accueillir ici ce soir, vous avez été le premier inscrit pour cette élection mais n’avez pourtant aucun parcours politique, aucune notion de pouvoir, toutefois vous voici sorti de nulle part. Et bien c’est à vous, le monde vous écoute et que la chance soit de votre côté."

Je me saisis de mes feuilles.

"Bonsoir à tous, je suis Draven. Certains d’entre vous m’ont peut-être déjà vu animer de grands spectacles. Ce temps est aujourd’hui révolu. Je suis assis sur ce siège pour vous exprimer mes peurs et mes idées quant à la situation plus que précaire dans laquelle nous retrouvons ce soir notre planète. Vous n’êtes pas sans savoir que des milliers de personnes souffrent chaque jour de l’attaque qui eut lieu. Des milliers d’hommes et de femmes ont vu leur vie détruite. Ils ont du tout recommencer à partir du néant qu’on leur a offert. Ils ont du renaître de leur cendres, rebâtir leur maison, soigner leurs enfants, ils ont dû se battre pour retrouver leur vie normale. Ces gens, je les ai côtoyés, je les ai vu, je les ai compris et c’est exactement pour cette raison que je suis devant vous ce soir mesdames et messieurs. Je vous demande de comprendre que le monde est en ruine mais que le chantier détient bien plus d’ouvriers que vous ne pouvez le penser. J’ai compris il y a bien longtemps que mon devoir et l’essence même qui me maintient en vie est d’offrir le bonheur aux gens que je croise, qu’ils soient de n’importe quelle couleur de peau, qu’ils soient de n’importe quelle religion, qu’ils soient de n’importe quelle ethnie, et ça messieurs dames nous l’avons tous au fond de nos cœurs. Cette force est la force de l’Humanité toute entière. Car après avoir voyagé pendant plusieurs mois j’ai pu rencontré des centaines de personnes qui ont perdu cette soif de bonheur, qui avaient abandonné leur quête. Mais nous ne pouvons pas laisser la planète dans cet état. Nous, les Hommes avec un grand H, ne pouvons laisser mourir l’Humanité. Nous devons la conserver, la faire renaître. Nous devons nous prendre en main, nous devons redorer le blason de notre merveilleuse Terre. Nous sommes des combattants, nous avons toujours combattu ce qui nous arrivait, nous avons toujours surmonté les obstacles de la vie. C’est là l’essence même des Hommes. Alors je vous demande mesdames et messieurs, de prendre cette responsabilité en main et de la faire renaître en vous. Ce soir vous comprendrez que ce n’est pas perdu. Que l’espoir de la liberté est toujours présent et qu’il faut se serrer les coudes dans tout ce que nous ferons. Je vous présente donc ce soir, ce pourquoi j’ai traversé des pays, ce pourquoi je me suis donné les moyens d’être ici et ce pourquoi je pense être un candidat pour cette élection. Voici donc mon programme. Voici ce que je compte faire pour la Terre, pour son peuple et pour l’Humanité entière.




Premièrement j’invite chaque homme et chaque femme a reprendre leur vie. De continuer à faire ce qu’ils faisaient pour montrer à ses Saiyans que nous ne sommes pas impressionner par leurs actes. Nous sommes les Hommes et nous continuerons de vivre. Nous continuerons à ressentir de la joie, de la colère, de la tristesse aussi mais jamais nous ne vivrons dans la peur. Alors levez la tête peuple de toutes les nations et montrez leur que jamais nous ne faillirons.
Cependant la Terre ne pourra retrouver une place digne de ce nom si nous ne faisons rien de plus. Alors voici comment je pense pouvoir redresser la barre. Nous avons besoin d’une nouvelle économie, une économie qui pourra dépasser de loin les revenus que nous pouvions générer autrefois. Pourquoi ? Car celle-ci aurait comme plus grand contributeur, les autres planètes et autres peuples que celui de notre Planète Bleue. En effet, si nous voulons sortir de cette impasse, si nous voulons reconstruire nos maisons, si nous voulons continuer de vivre et d’être heureux de vivre alors il nous faut cette aide. Mais ne vous y trompez pas, ceci n’est pas de la charité bien au contraire, la Terre et nous Terriens seront les garants de cette économie car nous allons exporter quelque chose aux différents peuples exoplanétaires. Des ressources de luxe ? Non. Des trafics en tout genre ? Non. Nous allons exporter notre savoir et notre maîtrise. Nous allons exporter à la galaxie entière notre manière de nous battre comme nous le faisons chaque jour pour nos proches. La Terre deviendra une des plaques tournantes les plus imposantes, les plus organisées que quiconque. Aujourd’hui mesdames et messieurs je vous propose que la Terre devienne un lieu pour les plus grands tournois de la galaxie. Tous les meilleurs athlètes se rejoindraient pour des compétitions au sommet. Nous pourrions accueillir le plus grand nombre de spectateurs et générés ainsi des sommes astronomiques. Nous créerions également une nouvelle compétitivité entre peuple pour organiser les meilleurs tournois de l’univers. En somme nous développerions notre tourisme sportif à sa plus grande capacité.
Deuxièmement cette exportation et ce développement rapide créerons des milliers d’emplois qu’ils aillent de simples ouvriers à architectes tout le monde pourra y trouver sa place. Chacun pourra participer aux tournois en tant que visiteurs ou sportifs. Cette économie touchera tous les habitants de tous les peuples terriens. Mais bien sûr il nous faudra de la sueur et du temps pour bâtir de telles structures accueillant à la fois les Hommes et les peuples venus d’autres planètes. C’est pourquoi je vous parlais tout à l’heure de l’unicité des Hommes. Si nous ne travaillons pas ensemble, nous ne pourrons pas achever cet objectif dément mais réalisable. Alors comment réunir ces Terriens me direz-vous ? C’est ce que nous allons voir immédiatement.
Mon troisième point relate de ma politique interne, de mes engagements, de mes responsabilités ou encore tout simplement la manière dont je dirigerais notre planète. Je n’ai que trop vu les injustices de ce monde, et ne saurais que trop bien réparer cela. En remaniant, tout d’abord, notre économie comme expliqué auparavant, mais peut-être également revoir notre système de justice intégralement pour laisser plus de voix aux peuples. Référendum sur référendum les citoyens auront leur mot à dire. Les décisions des gouvernements seront prises avec l’avis de tous, sans jugement de couleur, de religion ou d’orientation sexuelle. Tous ont leur mot à dire. Tous ont un avis sur la question. Tous pourront se faire entendre. Nonobstant, comprenez que le but est de s’unir pour avancer, et non de se marcher sur les pieds pour s’écraser. Pour vous prouver ma bonne foi, je m’engage à personnellement aidé à tous les travaux dont je viens de vous parler avec ferveur. Je m’engage à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour vous redonner vos vies et de les améliorer au maximum. Je m’engage à ne pas être un président qui guide des Hommes mais d’être un Homme parmi les siens.


Ce n’est, ici, que quelques exemples de ce que nous pourrons accomplir ensemble, sur cette Terre.


Le choix est désormais entre vos mains. Vous, peuple de la Terre, réfléchissez à cela, écouter mes camarades qui arrivent. Ne rester pas sans rien faire, nous pouvons tous faire quelque chose.


Merci à vous tous pour votre écoute. J’en ai fini."



Qui suis-je ? Je ne sais pas. Je ne suis pas. Je pense être. Alors qui pense-je être ? Je pense être un Homme. Je pense être un Homme de bien. Je pense être un Homme qui a le devoir de guider ses confrères. Je pense être un Homme qui a le pouvoir de faire changer les choses pour que tous les Hommes soient heureux. Je suis Draven, je suis un Homme.
 
Les élections terriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-