Partagez
 

 La première pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21822
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3630

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockMer 15 Jan 2020 - 9:46
Il lui conta que sa première amie fut sa mère. Une expression attendrissante gagna ses traits à ce moment précis. La claymore ne trouvait en cela rien de niais, bien au contraire. Rares sont les véritables bonnes mères. La sienne devait être une personne d’exception à qui il pouvait faire confiance. Cette pensée lui réchauffa le coeur de douces sensations.

Claire n’avait pas de mère. Seulement un père, un créateur, puisqu’elle était sa création, sa créature. On ne pouvait pas dire qu’elle plaçait une telle confiance en son “père”. Fallait-il préciser que cela semblait normal, au vue de ce qu’il avait fait. Créer un être pour libérer les siens dans son univers; puis décider de le scinder et de l’envoyer dans un autre monde car il a prit trop de notoriété et de pouvoirs. Cela pourrait être une bonne justification si les intentions de Claire avaient été mauvaises, mais ce n’était nullement le cas. Il n’avait fait que l’écarter car elle devenait gênante: elle en était venue à faire la guerre aux Dieux, et il en était un.

Ce dernier lui parla également du légendaire TenShinHan, un grand guerrier terrien et respectable. Celle-ci acquiesça vivement lorsque son ami évoqua ce dernier, un petit sourire en coin. Qu’il était bon de savoir qu’il subsistait encore ce genre de bonnes personnes prêt, au détriment de sa propre vie, à protéger les autres.

Quoi qu’il en soit, les deux amis de fraîche date s’engouffrèrent tout d’abord dans l’eau glaciale. Il est vrai que la combattante se sentait à son aise, comme un petit poisson. Mais cela avait été loin d’être le cas fut une époque ! Un sourire compatissant illumina son visage lorsqu’elle aperçut le corps de Jojiba se débattre ardemment contre cette température contre-productive pour leurs fragiles enveloppes charnelles. Cela lui rappelait elle-même à ses débuts, inévitablement.

Cette dernière virevoltait dans l’eau comme si elle était en l’air. Sa technique de nage ressemblait à celle d’une sirène, Claire avait d’ailleurs apprit à nager aussi bien aux côtés d’une espèce semblable aux nagas, tout à fait accueillant malgré leurs apparences intimidantes. Celle-ci avait tant voyagé pour découvrir d’autres espèces, et cela avait nourri autant son coeur, son âme, que ses compétences et ses savoirs.

Le fermier finit par arriver à se stabiliser et prendre un peu plus d’aisance lui aussi. Ses muscles restaient contracté à cause de la température extrême. Claire tourna ses yeux de biche à l’éclat grisâtre vers lui, lui accordant l’un de ses fameux sourires rassurant.

*Il faut que tu saches tirer partie de ton environnement. La plupart de tes adversaires n’auront jamais eut l’idée de se renforcer grâce à ce genre de biais. Quand tu deviendras totalement à l’aise dans l’eau glaciale et dans l’eau brûlante, tu pourras innover et faire des offensives innovantes. Forces tes ennemis à sortir de leur zone de confort, utilise le terrain à ton avantage. Ton opposant n’en sera que plus déstabilisé si tu es créatif. Il existe de rares personnes immunisées totalement à de telles températures et cela ne s’applique forcément pas pour eux, mais elles ne représentent qu’un petit pourcentage des guerriers de l’univers.*

Le guerrier pouvait entendre distinctement la voix de Claire raisonner comme un doux murmure dans sa tête. Le lien spirituel qu’ils avaient créé leur permettait de communiquer par ce biais facilement lorsqu’ils se trouvaient en présence de l’autre. Bien sûr, à longue distance, cela demandait plus de concentration.

De la lumière jaillit soudainement de la plante des pieds et des mains de la claymore. L’on pouvait s’en faire une image mentale en se remémorant Iron Man dans son armure, lorsqu’il utilise ses propulseurs pour s’envoler. Sauf qu’ici, c’était bien sous l’eau, avec notre chère Claire, et cela lui servait à se déplacer avec vélocité dans cet environnement sous-marin qui n’était de base pas très adapté pour des humanoïdes. Cela pouvait être utile pour surprendre quelqu’un, le prendre de court, l’enchaîner avec un combo d’une rapidité qui le dépassera dans cet environnement particulier.

Cette dernière fonça comme un bolide vers l’horizon. L’espace de quelques minutes, Jojiba se retrouva seul. Mais il ne fallut pas bien longtemps pour que la combattante revienne aussi vite qu’elle était partie. Elle fit quelques cercles autours de son nouvel ami, puis expulsa toute la puissance brut de son énergie accumulée sur ses extrémités pour faire un piqué vers le ciel. Ce geste la balança hors de l’eau brutalement, et haut dans le ciel. Elle exécuta une vrille et replongea aussi sec dans l’eau, dans son élément tel une créature issue de la mer.

Une fois de retour, elle lui montra une autre manière d’être créatif. Cette dernière concentra son KI brut dans son corps entier, à tel point qu’il se mit à luir. Elle ressemblait à une braise vivante, capable de survivre dans cette eau gelée. La combattante se mit à tournoyer sur elle même de plus en plus vite grâce à l'énergie accumulée. C’est alors qu’à la surface, une tornade d’eau commençait à se déchaîner, créée grâce à la force et le savoir-faire de la guerrière. Elle fit se déverser cette tornade mouillée après quelques instants. Celle-ci alla s’abattre sur le littoral avec violence, terminant sa course en tant que raz-de-marée d’une belle taille.

Ce n’était qu’une banale démonstration de la créativité dont on pouvait user dans ce genre de situation, mais Claire espérait que cela inspirerait son protégé pour des batailles futures.

Cette dernière, ondulant gracieusement pour nager, se rapprocha de son nouvel ami. Elle tendit ses mains vers son visage, tout sourire. Claire devait paraître très souriante par ailleurs, à Jojiba, mais il avait pu voir que cela n’était vrai qu’avec les personnes qui le méritaient. La plupart du temps, elle se montrait stoïque par mécanisme de méfiance, jusqu’à ce qu’elle puisse s’assurer de la bienveillance des autres.

La jeune femme saisit donc, doucereusement, les joues du fermier dans les paumes de ses mains, chaudes et consolatrices. Elle dégageait une telle chaleur, en total contraste avec l’endroit de leur exercice. Ses paupières s’abaissèrent sur ses yeux, alors qu’elle approcha ses lèvres de celle de son élève.

Claire ne l’embrassa pas réellement. Celle-ci lui insuffla de l’oxygène. Il n’était probablement pas autant habituer que sa mentor à rester si longtemps sous l’eau. Par ailleurs, il pouvait sentir que le contact de ses mains sur son visage commençait à réchauffer entièrement son corps, ses muscles seraient donc moins douloureux.

La claymore reprit ses distances et lui adressa un nouveau sourire bienveillant. Cette dernière lui fit comprendre qu’il devait essayer de concentrer son KI dans ses pieds et ses mains tel qu’elle lui avait montré auparavant. Il en serait capable maintenant que son corps était réchauffé et ne souffrait plus des conditions difficiles de ce lieu. La combattante voulait qu’il arrive à utiliser ce flux d’énergie constant sous l’eau afin de se propulser comme bon lui semble. De son côté, la guerrière lui remontra cette technique et s’expulsa hors de l’eau pour atterrir les pieds joints sur la rive. La claymore agita ses cheveux et s’étira rapidement en sortant de l’eau. Elle fit volte-face pour trouver l’énergie de son élève et observer comment il allait s’en sortir.
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockDim 26 Jan 2020 - 6:33
L'exercice venait d'évoluer. Il pouvait enfin passer à l'étape suivante, certes, il commençait a reprendre le contrôle de son corps et la plupart de ses mouvements se voyaient drastiquement ralentis par l'effort constant qu'il entreprenait pour résister au froid, mais au moins il pouvait bouger. Alors que son regard se concentrait sur celui de Claire, une voix résonna dans sa tête, celle de son mentor, elle lui parlait... Par la pensée? Y avait-il seulement une chose dont la guerrière légendaire était incapable? Elle ne cessait d'étonner son élève en chaque instant.

*Il faut que tu saches tirer partie de ton environnement. La plupart de tes adversaires n’auront jamais eut l’idée de se renforcer grâce à ce genre de biais. Quand tu deviendras totalement à l’aise dans l’eau glaciale et dans l’eau brûlante, tu pourras innover et faire des offensives innovantes. Forces tes ennemis à sortir de leur zone de confort, utilise le terrain à ton avantage. Ton opposant n’en sera que plus déstabilisé si tu es créatif. Il existe de rares personnes immunisées totalement à de telles températures et cela ne s’applique forcément pas pour eux, mais elles ne représentent qu’un petit pourcentage des guerriers de l’univers.*

Dis comme ça, cela semblait si évident, pourtant, Claire avait raison, peu de personnes pensent à ce genre de détail. Son discours fit réalisé une autre évidence à Jojiba : apprendre à se battre contre différents types d'ennemis. Elle le préparait, car elle savait que son chemin ne serait pas qu'une ligne droite jusqu'à Demigra, le fermier aussi le savait, mais il n'en avait jamais réellement pris conscience. Le démon est un être puissant, il ne fait nul doute qu'il s'est entouré d'une garde rapprochée, si ce n'est d'une armée, et si le saiyan voulait l'atteindre, il devrait abattre chacun de ces obstacles. Aussi étrange et nouveau que cela puisse être pour lui, il était sur le point de s'engager sur la voie du guerrier. En sortant du sanctuaire de Claire, il ne serait plus question de surveiller les récoltes ou d'attendre la moisson. C'est la guerre qui l'attendait, des combats les uns après les autres, dans le seul but de libérer le monde du joug de Demigra. 

Un flash le sorti alors de sa torpeur, c'était Claire qui venait de se propulser à une vitesse folle. Elle avait localisé son ki et s'en était servi pour se déplacer le plus rapidement possible. En un éclair, elle avait disparu du champ de vision du saiyan. Comment faisait-elle? Maintenir son ki de façon a survivre sous cette eau glacée était déjà une épreuve en soit, mais en charger encore plus pour se mouvoir avec une telle vivacité, il y avait là un certain défi! Il ne fallut par longtemps pour que Claire réapparaisse, filant à toute vitesse et tournoyant autour de son élève. Puis finalement, elle se propulsa vers la surface. Cette instant était très important, à ce moment précis, un détail n'avait pas échappé à Jojiba : la déflagration. Cette détonation bien particulière, l'ancienne Claymore n'avait pas charger son énergie pour sortir de l'eau, elle l'avait au contraire totalement relâché, elle n'avait fait que déchaîner la puissance accumulée au moment où elle s'était alignée avec le ciel. Comme faisant écho au premier exercice du fermier, l'idée n'était pas de restreindre mais de contrôler l'énergie pour la fait jaillir à son maximum au bon moment.

 Une fois sa pirouette exécutée, la guerrière replongea, pénétrant l'eau avec l'aisance d'une créature marine. Et alors que sa vitesse semblait se stabiliser, elle se mit alors à tournoyer, tournoyer si vite que les courants finirent par lui obéir et bien vite, ils dépassèrent la limite même de la surface. Une véritable tornade aquatique venait de se former et Jojiba se retrouva obligé de lutter et de forcer pour ne pas se laisser emporter lui aussi. Elle avait déchaîner tant de puissance, simplement en tournant sur elle-même. C'était là la vraie force d'un guerrier, savoir réfléchir et causer les plus grands dommages en un minimum d'effort. 

En parlant d'effort, résister à la tornade en fut un grand pour le fermier, si bien qu'il commençait à manquer d'air. Mais alors que la tornade s'écrasa sur la plage et son mentor se rapproche de lui, cette dernière posa alors ses mains sur les joues du saiyan. Elles étaient d'une chaleur douce et réconfortante, propageant ce sentiment de sérénité dans tous le corps du fermier, lui redonnant un peu plus de force et lui permettant de se mouvoir avec plus de facilité. Puis elle s'approcha, lui transmettant un peu de son air par un moyen peu orthodoxe. Sans doute de part une trop grande naïveté ou innocence, Jojiba ne vit dans ce geste que le sens pratique et généreux de la démarche, peut-être un jour apprendrait-il les vraies significations de ce genre de gestes? Pour l'heure, il allait devoir apprendre à imiter son maître. Elle venait de lui faire comprendre que c'était à son tour d'utiliser cette étrange technique de propulsion. Puis elle avait sauté hors de l'eau, direction la berge, sans doute pour laisser plus d'espace à son protégé.

Fixant l'horizon, comme un objectif inatteignable, Jojiba fit le vide dans son esprit. Il devait concentrer assez de ki dans ses extrémités pour se propulser, tout en en gardant assez dans son corps pour résister à la température. lentement, ses paumes et ses pieds se mirent à luire. Fronçant les sourcils, il se décida enfin, c'était maintenant! 

Dans un mouvement brutal, il fonça vers l'avant, il se déplaçait à grande vitesse, mais ce n'était pas encore assez.

Plus vite.

Il chargea encore plus de Ki vers l'extérieur. Sa vitesse augmentait, mais sa température aussi, le froid commençait à mordre sa chair. Il ne devait pas se laisser déconcentré, ni se laisser emporter, petite dose par petite dose, il devait pouvoir se chauffer et avancer, en même temps!

Plus vite.

Encore une fois, il accéléra. Jojiba avait réussit à se protéger du froid sur cet essai, mais il n'était pas satisfait du résultat, il était encore trop lent.

Plus vite! 

Une impulsion plus grande que les autres venait de lui faire gagner une vitesse beaucoup plus grande. Et avec un bon effort mental, il avait également réussi à se maintenir au chaud... Maintenant, c'était l'heure de vérité.

A FOND!

Ça y est! Il avait réussit, il y était! Sa vitesse dépassait l’entendement! Il parvenait à se mouvoir sous l'eau à une vitesse complètement folle! Chasser le froid et alimenter sa propulsion en même temps lui demandait un effort mental considérable, mais avec de l'entrainement, il serait sans doute bientôt capable de le faire naturellement! Histoire de se familiariser avec la technique, le saiyan exécuta plusieurs trajet et acrobaties subaquatiques, il se permit même d’exécuter quelques passes et combos dans le vide en se maintenant à la même vitesse. Ses gestes étaient encore un peu maladroits et sans doute un peu trop hésitants, mais le principal y était : il en était capable. Fier de ce qu'il venait d'accomplir, il se propulsa vers la surface, de la même façon que lui avait montré Claire, faisant un salto au dessus de la surface de l'eau en poussant un cri de joie. Il replongea ensuite dans l'océan et après quelques autres enchaînements se jeta sur la berge aux côtés de son mentor.

Profitant de sa vitesse, il se jeta hors de l'eau en atterrissant devant elle, un genou au sol tout comme son poing opposé. Essoufflé et haletant suite à cet exercice, il releva tout de même la tête pour regarder son maître dans les yeux et lui adresser un sourire sincère et plein de fierté.

-Et maintenant?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21822
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3630

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockMar 28 Jan 2020 - 9:06
La combattante se tenait droite sur le littoral. Elle croisa ses bras sous sa poitrine et se concentra pour garder son élève en vu. Pour la jeune femme, cela était une évidence que Jojiba arriverait à se sentir à l’aise dans cet élément. Il n’était pas complètement seul et livré à lui même : Claire lui servait de guide. On lui montrait la voie, et le fermier était vif d’esprit. Bien que son passé de paysan puisse laisser bêtement croire le contraire, d’ailleurs. La claymore sentait en lui un esprit tactique, des émotions et une réflexion bien plus développé que chez ses homologues, à la manière de Motta.

Quand l'épéiste le vit expérimenté ce qu’elle lui avait montré il y a peu sous l’eau, cela lui tira un sourire. La persévérance est une grande qualité, si tant est qu’elle soit utilisée pour une bonne raison. Jojiba montrait d’ores et déjà à quel point il est capable. La jeune femme ne s’en trouvait que plus satisfaite : l’espoir grandissant en son sein à mesure que le temps passait. Il serait son champion, de retour dans le monde mortel, et elle espérait qu’il réussirait avec parcimonie à rendre justice. C’était là l’enseignement moral le plus important qu’elle voulait lui léguer.

Comme prévu, ce dernier devint vite à l’aise sous l’eau. C’était une grande prouesse que d’y parvenir si vite. Mais, comme dit, Jojiba n’avait rien d’un être lambda et, de plus, il était accompagné par Claire qui avait fait ce genre d’entraînements pendant des années. Cela était très utile pour se renforcer musculairement, par ailleurs. Il exécuta plusieurs cascades digne de ce nom et s’amusa un peu avec sa nouvelle puissance acquise dans ces conditions particulières. Cela fit rire doucement son instructrice.

“Tes adversaires arrêterons peut-être le combat face à ces prouesses acrobatiques exceptionnelles, qui sait ?” Plaisantait-elle.

Ses pirouettes finies, le saiyan se rendit lui aussi sur la berge. Il était essoufflé, naturellement. La combattante lui lança un regard complice lorsqu’il demanda de quoi serait faite la suite.

Tu dois survivre. Il serait déplorable que tu retournes au poste-frontières. Ou pire : que tu disparaisses totalement.

Claire n’ajouta rien de plus. Par contre, elle le saisit par les épaules et le souleva comme s’il s’agissait d’un chaton que l’on veut prendre contre soi. Cette dernière fit un tour sur elle-même tout en portant Jojiba de la sorte, puis le lança en direction de la source chaude - qui était devenue lave selon les bons désirs de la maîtresse des lieux.
Le geste avait été si soudain que le fermier devait encore se demander ce qui lui arrivait. Mais il valait mieux qu’il réfléchisse vite, parce que son corps allait bientôt tomber dans la cuve infernale.

Une fois à l’intérieur, sans moyen de protéger son corps, l’on finissait désintégrer. Claire avait prévu cette éventualité : Si Jojiba n’arrivait pas à trouver une solution à temps, celle-ci le protégerait grâce à sa technique de bouclier. Un genre de deuxième peau qui protège la votre.
Les sensations ici étaient bien différentes. La lave ralentissait considérablement les mouvements. Parfois, elle était plus compacte et lourde, parfois plus fluide comme de l’eau. Mais cela constituait des changements pénibles pour un corps humain. Ils n’étaient de toute façon pas avantager de base à posséder des corps aussi faible et facilement atteignable.

Cette dernière plongea à sa suite dans la lave. Son corps brillait d’une faible lueur, indiquant qu’elle se préservait de la chaleur extrême grâce à l’une de ses techniques. C’est grâce à leur contact psychique que la claymore pouvait à nouveau communiquer avec lui.

*Tu dois plonger plus profondément et remonter le courant de lave. Je veux que tu parviennes à aller jusqu’au coeur du volcan et que tu trouves un moyen pour qu’il cesse d’émettre de la lave.*

Intentionnellement, Claire avait fait en sorte qu’un volcan émerge non loin d’ici. Grâce au Dieu des Dieux, il était nécessaire de rappeler qu’elle possédait des pouvoirs de création et de modification sur son sanctuaire. Le temps de Jojiba serait compté, étant donné que le volcan était en pleine ébullition. La lave commençait à gicler et s’écouler autours de lui, menaçant les espèces vivantes de ce lieu paradisiaque. Cette dernière lui transmet des images mentales du volcan en pleine implosion et de la faune menacée afin qu’il prenne conscience de la situation.

Bien entendu, la claymore n’était pas une sadique. Elle guérirait chaque plante et animal touché par le drame s’il venait à se réaliser. Mais Claire avait confiance en son élève: il réussirait à temps. Il trouverait le bon moyen. L’urgence lui donnera envie de se dépasser, et il arrivera alors à devenir à l’aise dans ces conditions à l’autre extrême de ce qu’ils avaient côtoyé auparavant.

*Fais tout de même attention, il y a des créatures peu sympathique dans la lave.*

Il est logique de préciser que ces créatures ont été créé pour le bien de l'exercice, et qu’elles sont donc tout à fait à l’aise dans la lave. Entre autre, des tentacules de lave qui sortaient des parois. Elles vont essayer de l’attraper, de l’entraver, et de secouer ce pauvre fermier comme un poirier. Il y aurait aussi quelques crocodile, rapide et sournois, qui tenteront de le harponner dans leurs gueules pour lui faire redescendre le courant.

Et enfin, la cerise sur le gâteau : le saiyan allait découvrir une bête considérée comme préhistorique dans notre réalité. Il n’en avait certainement jamais vu : un mosasaure gardait le noyau du volcan.
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockVen 31 Jan 2020 - 7:56
Ha comme le saiyan était fier de ce qu'il avait fait, ce n'était pas gagné au début, mais il s'en était bien sorti. Il était passionnant, surtout pour lui, de découvrir ce potentiel enfoui en lui qu'il n'avait jamais découvert auparavant. Si on lui avait dit il y a de ça un mois qu'il se retrouverait à accomplir ce genre de prouesse après sa mort, tout en se lançant dans une vendetta contre un dieu démoniaque, jamais il n'y aurait cru. Il venait non pas seulement de survivre, mais également de se mouvoir sans difficulté dans un environnement totalement hostile. Le froid aurait dû engloutir son corps et l’atrophier à jamais, mais non. Grâce à l'enseignement de Claire, il avait réussi à ressortir de cette eau plus grand que lorsqu'il n'y était entré. 

A propos de Claire d'ailleurs, celle-ci se tenait droite face à son apprenti. Son sourire chaleureux réchauffait le fermier trempé. En revanche, son discours lui, fut bien plus inquiétant.

Tu dois survivre. Il serait déplorable que tu retournes au poste-frontières. Ou pire : que tu disparaisses totalement.

-Comment ça disparaître totalm-OOOUUUAAAAAAH??!! 

Jojiba n'avait même pas eût le temps de finir sa phrase que la guerrière l'avait saisie par les épaules pour le faire tourner autour d'elle avant de le projeter au loin comme une boule de linge sale. Tout était allé si vite! Sans parler de cette force! Même en connaissant le palmarès de son mentor, le saiyan était encore surpris de constater avec quelle force, vitesse et facilité Claire avait disposé de lui.

 Il pouvait maintenant apprécier un vol plané en direction de la source d'eau bouillonnante. Bien, ça allait lui faire un choc, passé du glacé au brûlant si brusquement allait laisser des marques, mais il se sentait prêt à relever le défi, en vérité, il se sentait même invincible grâce à ce nouvel entraînement! Du moins... Jusqu'à ce qu'il constate la véritable nature de son point de chute. Il n'était plus question d'eau, mais bien de lave en fusion. C'était un tout autre débat.

Comment était-il supposé survivre plongé dans le magma?! Et qu'avait dit Claire quelques secondes plus tôt? "Disparaître totalement" était-ce le sort réservé à ceux qui meurt... Après la mort? Jojiba ne comptait pas vérifier lui-même. Mais de toute façon, il se rapprochait dangereusement de sa destination finale et le fermier fit alors la chose la plus humaine qu'un saiyan pouvait faire : céder à la panique.

Prit de peur, il laissa la panique l'envahir et contrôler son corps à sa place. Il aurait bien voulu s'envoler loin du point d'impact, mais la puissance avec laquelle l'avait projeté Claire lui offrait un tel élan qu'il lui était impossible de dévier. Non le choix de la panique ne fut pas la fuite, mais au contraire le combat. Alors que l'air brûlant dégagé par la lave commençait déjà à attaquer sa chair, une quantité immense de Ki se dégagea de son corps, un peu à la façon de son "brutal saiyan blast" mais beaucoup moins contrôlé. L'énergie ainsi expulsé dégageait le magma, gardant le fermier paniqué à plusieurs mètres du produit volcanique, protégé dans un sorte de "creux" vide sphérique. Sa respiration s'accélérait, la peur l'envahissait. Comment devait-il survivre ici?! Sa réaction naturelle lui coûtait beaucoup trop d'énergie et il sentait ses forces l'abandonner à chaque secondes. De plus, la lumière dégagée par la lave en fusion brûlait sa rétine et l'aveuglait complètement. Les yeux fermés et les bras tendus pour l'aider à maintenir l'apport de Ki, il était plus vulnérable que jamais.

-Tu as perdu.

Quoi? Venait-il d'entendre...? Oui. Oui évidemment, de ce point de vue c'est évident. Claire l'a prévenu, il risquait de disparaître complètement. La mort dans la mort. Lors de son premier exercice, il n'était mort que trop de fois. Trop de fois il avait entendu cette phrase, sur ce ton moqueur, porté par cette voix insupportable. Si il venait à disparaître à tout jamais, c'est exactement ce que Demigra dirait, et il aurait raison. Jojiba aurait tout simplement perdu. Mais le jeu était loin d'être terminé. 

Reprendre le contrôle, c'était la clef, le contrôle. Le contrôle sur soi mais aussi sur ses actes et leurs conséquences. Lentement, il baissa les bras, serra les poings. Reprenant doucement son souffle. Tout ceci eut pour effet de considérablement réduire la zone d'action de sa petite zone de Ki, jusqu'à ce que celle-ci englobe la silhouette de son corps. C'était loin d'être parfait, mais il y avait de l'idée et de toute façon, il consommerait beaucoup moins d'énergie comme ça.

Une fois stabilisé, il tenta de bouger, commençant par avancer le bras doucement. La sensation était si différente de son épreuve aquatique. Il avait l'impression de devoir doubler l'effort nécessaire à chaque mouvement. Le magma lui offrait une certaine résistance, il n'était pas dans un liquide, mais dans un genre de pâte visqueuse, forcément, les déplacements serait différents.

Au bout d'un moment, la voix de Claire résonna de nouveau dans son esprit.

*Tu dois plonger plus profondément et remonter le courant de lave. Je veux que tu parviennes à aller jusqu’au coeur du volcan et que tu trouves un moyen pour qu’il cesse d’émettre de la lave.*

-J'aimerais bien, mais c'est beaucoup plus difficile ici... En plus je n'y vois rien!

S'en suivit alors un défilé d'images de destruction, d’annihilation et de mort. Comment était-ce possible? Cet endroit n'était-il pas sensé être un petit paradis obéissant aux désirs de la guerrière? Ces visions étaient-elles réelles ou ne s'agissait-il que d'une simulation sensée stimuler le saiyan. Qu'importe la réponse, il n'y avait pas de temps à perdre, il se devait d'empêcher ça!

*Fais tout de même attention, il y a des créatures peu sympathique dans la lave.*

Des créatures? Il ne manquait plus que ça! Tant pis pour la sécurité, il allait devoir avancer à tâtons, les yeux fermés et sans avoir la moindre idée de la direction à prendre. Il se contenta pour l'instant d'aller tout droit. Toutes ces conditions difficile lui offrait un défi colossal et au fond de lui, il commençait déjà à douter, allait-il vraiment y arriver? Il n'eut pas le temps de réfléchir à la réponse que quelque chose le frappa en plein visage, décalant sa position de plusieurs mètres. Avant qu'il ne puisse chercher l'origine du coup, un autre le frappa en plein abdomen, lui arrachant un râle de douleur.

 Puis finalement, la chose vint s'enrouler autour de son bras, l’immobilisant et affinant la barrière de Ki que le fermier avait élevé entre le magma en fusion et sa peau. Son étreinte le brûla si fort qu'il en hurla à pleins poumons, il parvint à se défaire de l'emprise de son agresseur en le frappant de son autre bras. Il s'agissait là d'un tentacule de lave, mais ça, le saiyan aveuglé n'en avait pas la moindre idée. Il se contentait plutôt de frapper dans le vide, d'envoyer des boules d'énergies, tout ça pour abattre un supposé adversaire mais jamais aucune de ses attaques ne touchaient leur cible. Il se retrouvait à se débattre à chaque fois qu'un tentacule l'approchait d'un peu trop prêt et bien vite, la peur entraîna la frustration :

-Comment je suis sensé faire tout ça si je ne vois rien!! Je peux pas me battre à l'aveugle!! Rugissait-il comme un diable. Ce n'était pas forcément destiné à Claire, il criait simplement de part sa frustration à devoir accomplir une tâche si grande avec si peu de moyens.

Comment allait-il s'en sortir? Existait-il un moyen de détecter ses adversaires sans se servir de ses sens basiques? Si oui, l'exercice était idéal pour le développer, encore fallait-il y survivre...
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21822
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3630

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockLun 3 Fév 2020 - 16:06
Jojiba était prit de panique. Une réaction toute somme logique au vue de ce qu’il devait actuellement traverser. Il se montrait imaginatif, astucieux, déterminé et débrouillard depuis le début. Il ne faisait donc aucun doute qu’il finirait par s’adapter à cet environnement tel qu’il l’avait fait avec le précédent. Le fermier était de ceux-là: ces personnes qui n’abandonnent jamais et qui trouvent toujours un moyen de s’en sortir. Claire l’observait d’un oeil admiratif. Il lui rappelait sa jeunesse, ces moments d’adversité qui paraissaient insurmontable qu’elle avait pourtant surmonté. 

Il représentait l’espoir, celui-là même qui subsistait inlassablement. Peu importe les défaites, peu importe les coups, il revenait, même en tant que faible lueur. Quand Claire avait quitté le monde des vivants, l’équilibre ne tenait qu’à un fil. Il y eut des périodes où la bonté régnait, d’autres plus sombres ou les ténèbres prenaient l’ascendant… D’autres où tout cela était plutôt équilibré, tel qu’elle avait connu le monde des mortels en dernier. Mais, en cette époque tragique, c’était à nouveau le chaos qui prenait le dessus sur tout le reste. Jojiba brillait d’une pureté intense en ces temps infernaux, et il fallait que Claire lui fasse conserver cette pureté tout en l’endurcissant. 

Il y a toujours une échappatoire, quelque chose que l’on peut développer pour arriver à triompher. Le corps humanoïde est vraiment faible en comparaison à celui d’autres espèces, mais ces êtres humanoïdes en eux-même possèdent une très forte capacité d’adaptation. Ils veulent s’en sortir à tout prix et se débattent de tout leur saoul pour y parvenir. Les guerriers, les véritables combattants, donnent toujours tout ce qu’ils ont. Le saiyan n’allait donc pas décevoir son instructrice. Elle savait qu’il trouverait le bon filon pour devenir plus puissant, pour s’élever physiquement comme mentalement. Après tout, il deviendrait bientôt son champion tout désigné dans le monde des vivants. En dépit d’avoir fait des enfants, Claire avait un successeur, et elle le formait actuellement.

*Tu n’utilises tes sens qu’en surface. Tu dois parvenir à ne faire qu’un avec ton environnement pour tirer tous les avantages que te donnent tes sens. C’est élémentaire, mais tout d’abord, tu dois te débarrasser de ta peur. Tu n’as pas tant besoin de te servir de ta vision directe, et comme tu l’as remarqué celle-ci est inadaptée dans un tel lieu.
Tu peux fermer les yeux. Domptes ton esprit, ne le laisse pas céder à la terreur. Tu es doté de capacités extraordinaire, tu dois apprendre à les utiliser à leur juste valeur. Ces formes de vie présentent dans la lave dégagent de l’énergie, tout comme toi. Cela te permet de les pister tout en prenant conscience de ce qui t’entoure. 
La dernière astuce consiste à envoyer des ondes de ta propre aura pour l’expulser autours de toi. Cela agira comme une sorte de radar, te dévoilant ce qui se trouve à ta portée, et te permettra de voir tout en étant pourtant aveugle.*

Bien que son mentor se soit également immergé dans la lave, cette dernière ne fit aucun acte pour l’aider. Cette dernière lui avait donné des conseils logiques et avisé dans une telle situation, mais la combattante n’avait pas poussé plus loin. C’était à lui de comprendre qu’il avait des outils à sa disposition auxquels il ne pensait même pas, car il se sentait dépassé par le cas présent. Ceci dit, Claire n’avait aucun doute quant au fait que son élève allait persévérer et se montrer malin. Il l’avait déjà prouvé lors des épreuves précédentes. 

Le fermier pu voir une sorte d’esprit dégageant une intense lumière lui passer sous le nez dans la lave, alors que le pauvre se débattait avec une de ces maudites tentacules. Claire se déplaçait en se propulsant à la manière d’Iron Man, son KI agissant comme des propulseurs en sortant de la paume de ses mains et de ses pieds. Cette dernière avait remonté le courant avant lui afin d’étayer sa thèse : c’était tout à fait possible. Et surtout, il en était plus que capable.

Dans le sillage de l’espèce de nova étincelante, les étranges crocodiles qui vivaient dans ce lieu zigzaguaient jusqu’à ce pauvre fermier laisser à leur merci. Ceux-ci s’étaient déplacé en bande. L’un des premiers reptile se jeta la gueule grande ouverte pour harponner de ses longues dents le bras gauche du saiyan. Le deuxième se dirigea vers son autre bras. Vous avez compris la chanson : chacun de ces animaux inhabituels se dirigeaient vers les membres de notre cher Jojiba afin de l’immobiliser et de le rendre plus que seulement cul-de-jatte ! Un autre assaillant piqua comme une furie en direction du cou de sa victime, apparemment bien décidé à le lui briser. 

Durant leur attaque, la lave fut secouée d’un tourbillon violent qui menaçait d’expulser Jojiba et ses assaillants hors de la cuve brûlante. Le saiyan risquait de se faire éjecter par l’endroit où il était entré à cause de son mentor ! Décidément, Claire ne lésine pas sur la dureté de ses exercices. Mais ce n’était que pour mieux le préparer à… 
l’affronter, elle.
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockVen 7 Fév 2020 - 20:58
Le souffle court et l'esprit en panique, Jojiba se débattait du mieux qu'il le pouvait immergé sous la lave. L'exercice était tout bonnement impossible! Il était complètement aveuglé et les efforts qu'il mettait en place pour ne pas se laisser broyer par les tentacules l'épuisait bien trop vite et bientôt, il serait vaincu. N'y avait-il donc aucune solution? Aucun moyen? Aucune issue? La voix de Claire qui résonnait dans sa tête n'était pas du même avis : 

Tu n’utilises tes sens qu’en surface. Tu dois parvenir à ne faire qu’un avec ton environnement pour tirer tous les avantages que te donnent tes sens. C’est élémentaire, mais tout d’abord, tu dois te débarrasser de ta peur. Tu n’as pas tant besoin de te servir de ta vision directe, et comme tu l’as remarqué celle-ci est inadaptée dans un tel lieu.
Tu peux fermer les yeux. Domptes ton esprit, ne le laisse pas céder à la terreur. Tu es doté de capacités extraordinaire, tu dois apprendre à les utiliser à leur juste valeur. Ces formes de vie présentent dans la lave dégagent de l’énergie, tout comme toi. Cela te permet de les pister tout en prenant conscience de ce qui t’entoure. 
La dernière astuce consiste à envoyer des ondes de ta propre aura pour l’expulser autours de toi. Cela agira comme une sorte de radar, te dévoilant ce qui se trouve à ta portée, et te permettra de voir tout en étant pourtant aveugle.

Sa mentor donnait l'impression que la solution était très simple, mais pour le saiyan, la difficulté résidait dans la mise en pratique. Il fallait donc... Ressentir l'énergie des autres êtres vivants... En se servant de son environnement? Tout ça à l'aide d'un genre de sonar de ki? En était-il seulement capable? L'exercice lui donnait l'impression d'être réservé aux êtres d'une grande sensibilité. Jojiba ne pouvait s'empêcher de douter. Pourtant, Claire portait tant d'espoir en lui.

 A travers toutes les épreuves qu'elle lui avait fait traverser jamais elle n'avait exprimé de doute, jamais elle ne lui avait demandé d'arrêter, ni même d'amoindrir ses efforts. Pourquoi? Parce qu'elle avait foi en lui. Pour une raison que le fermier ignorait complètement, Claire avait de grands projets pour lui. Sans doute était-ce en lien avec sa vendetta contre le dieu démon, voir pour une raison beaucoup plus importante.

Mais pour le moment, ce qui importait était de réussir l'exercice. Bon, première étape : se calmer. Jojiba ferma les yeux et fit tout son possible pour coordonner son corps et son esprit. Claire avait raison, il en est capable, il faut simplement qu'il l'accepte, qu'il croit en lui. Comme elle le lui avait conseillé, le saiyan dégagea des ondes d'énergie autour de lui. Mais il ne sentait rien, juste le courant qui allait et venait. Puis finalement, il y eut comme une étincelle dans la noirceur de sa perception, et sans même qu'il n'ai le temps de comprendre, il esquiva un tentacule qui claqua comme un coup de fouet à quelques centimètres de son visage. Claire avait raison! Il possédait des réflexes et des capacités qui lui étaient inconnus! Mais il ne les exploitait pas, du moins pas jusqu'à aujourd'hui.

 Maintenant ses yeux fermés pour ne pas être distrait par la lumière de la lave, Jojiba frappa d'un coup sec le tentacule, dégageant celui-ci hors de porté. D'autres le prirent d'assaut, le saiyan, se servant de cette capacité nouvellement découverte, scannait son environnement et esquivait les coups de ses assaillants avant de contre-attaquer. Evidemment, de part son manque de maîtrise il dû encaisser quelques coups, mais il était sur la bonne voie.

 Peu à peu, il parvint à se déplacer et à avancer vers son objectif. Il parvint même à ressentir son maître, elle filait à toute vitesse avec une aisance qui rendrait jalouses les sirènes. Mais d'autres sources de vie firent soudainement leur apparition, apparemment le terme "créatures" qu'avait employé Claire désignait bien des choses en plus des tentacules! Au moins là où il était, il aurait l'occasion de tester sa nouvelle détection. Le premier agresseur fit son entrée, de ses petits moyens, Jojiba détecta une forme abstraite, mais une mâchoire énorme.

 Pas question de se laisser avoir par ce truc! Son bras gauche était clairement ciblé, le saiyan le rétracta alors à la façon d'un ressort, laissant la mâchoire claquer dans le vide avant de tendre à nouveau le bras, infligeant un lourd coup de poing à la bête. Mais avec une vitesse fulgurante, un second prédateur se jeta à l'assaut, et cette fois ci de son autre bras, pas le temps de faire dans la finesse avec celui-ci, le fermier remonta son coude vers le haut pour venir lui même fermer la gueule béante de l'animal d'un coup de coude bien placé. Tout semblait aller pour le mieux, il se défendait très bien maintenant qu'il pouvait visualiser ce qui l'entourait.

 Mais son manque d'expérience risquait de lui coûter gros. Il avait certes réussi à dégager ses deux agresseurs, mais un troisième allait lui attaquer la gorge, et à cette vitesse, il n'aurait pas le temps de remettre ses bras en place pour dévier l'assaut. Il s'était montré trop imprudent et il allait maintenant en faire les frais... A moins que... Non, même dans les situations désespérées, un guerrier digne de ce nom devait se montrer polyvalent et prêt à affronter toutes les situations, il ne suffit pas de se jeter bêtement dans la bataille et de frapper au hasard, il est nécessaire de se servir de sa tête... Et c'est exactement ce que fit Jojiba.

Lançant sa tête en arrière, il l'a ramena à toute vitesse, concentrant un maximum de Ki sur son front et assénant ainsi un puissant coup de boule sur le nez de la créature, refermant sa gueule sur l'instant. Il avait réagit avec une impulsivité qu'il ne se connaissait pas, il pouvait en être fier! Mais le temps n'était pas aux louanges, car le courant s'agitait bien trop violemment. Si bien qu'il se retrouva emporté! Lui et les bêtes qui s'étaient jeté sur lui plus tôt.

Non non non! Il ne pouvait pas se laisser expulser de la sorte! Il n'avait pas encore éteint le volcan! Il pourrait tenter de se propulser en avant comme lorsqu'il était sous l'eau glacée, mais il le temps de concentrer l'énergie nécessaire, il serait jeter hors de la lave. Cependant il y avait une autre solution, une solution qui semblait hors sujet mais qui pourtant allait lui sauver la mise. Il existe sur Geneas des créatures très puissantes, excellente comme bête de trait ou comme bétail, leur muscles puissants leur donne assez de force pour briser les cordes et autres lanières conventionnelles. Le fermier avait alors mit au point une technique lui permettant de ramener une bête trop éloignée du troupeau. Concentrant une boule de ki dans sa paume, celle-ci aplatie et s'allongea. Il lui avait fallu du temps pour maîtriser cette technique qui lui permettait de donner une forme précise à son ki, mais le résultat était là aujourd'hui. Un lasso d'énergie. Jojiba scanna les environs avant de trouver un des fameux tentacules.

 Sans attendre, il jeta le lasso, le resserra sur la créature et s'en servit comme d'un point d'appuie. Enserrant la "corde" entre ses mains, il pouvait maintenant se hisser à contre-courant. Une fois assez loin de la sortie, il lâcha prise et se propulsa en avant, comme le lui avait appris Claire. Parfait, en l'espace de quelques secondes, il récupéra la distance qu'il avait perdu. L'explosion qui se dégageait de ses mains et de ses pieds accéléra sa course, assez pour qu'il arrive enfin devant le cœur du volcan. Cette chose était titanesque! Jojiba resta immobile quelques instants, se demandant quelle serait la bonne solution, son regard fixé sur le noyau.

Quelque peu hésitant, le saiyan commença à charger une puissante attaque d'énergie entre ses mains. Mais tandis que la lueur bleutée de son Ki luisait entre ses doigts, il se fit happer. D'un coup de mâchoire, sans qu'il ne puisse le voir, le fermier avait disparu, avalé par une mâchoire titanesque, celle-là même qui appartenait au puissant mosasaure. La bête n'avait fait qu'une bouchée du guerrier en herbe. Tout semblait fini pour Jojiba, pourtant, sa signature énergétique pouvait encore être ressentie dans la gueule de la bête préhistorique, qu'est-ce que cela pouvait bien dire?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21822
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3630

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockMar 11 Fév 2020 - 13:26
Brillant. Ce mot était fait pour lui. Claire était en tailleur, là, lévitant dans la lave comme un vieux sage. Elle se situait près du noyau, du coeur du volcan, là où se trouvait le monstre qui le gardait. Ce dernier se désintéressait de la maîtresse des lieux tel qu’elle le désirait. Celle-ci projettait sa vision spectrale, son âme, par delà son corps pour observer les faits et gestes de son élève à distance. Pendant ce temps, son corps physique gardait un équilibre parfait pour ne pas céder à la pression de ce “climat” très particulier.

L’élève sait ce qu’il doit faire. Comment s’y prendre, elle lui a donner des pistes. Et celui que l’on ne considère que comme un simple fermier démontre qu’il a des capacités hors-normes. Beaucoup en ont mais ne savent pas les utiliser à bon escient. Lui, il agit de manière spontanée, originale. On ne peut pas être préparé face à ce qu’il a prévu, et c’est ça qui constitue l’une de ses forces. C’est un guerrier atypique qui sait utiliser ce qui se trouve autours de lui pour en faire son avantage. Et c’est ce pourquoi il doit persévérer dans cette voie inattendue. 

Tout d’un coup, l’esprit de la combattante s’embrouille. Là, dans cette lave environnante, de vieux souvenirs remontent à la surface. Cette chaleur. Cette pression. Ce sentiment d’insécurité malaisant. Cette puissance, ce chaos. Elle revoit son visage. Celui de cet homme aux moeurs effroyables pour les mortels, celui qui ne peut être entièrement compris sans faire partie intégrante de son grand dessein. Son regard dément apparaît dans le décor et la fixe tantôt d’un air abattu, incompréhensible; tantôt d’un air satisfait, repu. Ce moment de faiblesse la rend fébrile. La combattante vacille dans l’immensité de cette lave infernale alors que les souvenirs des traits faciaux de cet homme qui aurait pu apporter l’équilibre lui harcèlent l’esprit. 

Bray Wyatt.

L’espace d’un instant, son souffle s’éternise puis disparaît. Elle sent des perturbations, loin, très loin d’ici. Il a un plan. Le dévoreur de mondes est en chemin, et il va tous les consumer. Durant ce moment, la panique tente de la paralyser. Claire prend une profonde inspiration lorsque son corps le lui permet enfin. Elle tente de reprendre ses esprits. Ce que celle-ci a ressenti est un très mauvais présage pour l’avenir. Leurs esprits sont connectés dans une dimension abyssale et terrifiante. Alors la claymore arrive parfois à se connecter réellement à lui, à son esprit embrumé d’idées noires et absolues. Ce passage semble durer de longues années, alors que seulement quelques secondes s’est écoulé en réalité. Nul doute que Bray Wyatt et Claire sont liés, et ce, même si l’un est mort et l’autre toujours une menace pour le monde des vivants.

Quand son esprit se stabilise à nouveau et cesse de la torturer, Jojiba se fait à peine avalé tout cru par le mosasaure. Claire a un hoquet de stupeur en revenant à elle pour voir cela. Mais son énergie est toujours perceptible. Au final, ce n’est pas un mal s’il a réussi à rentrer à l’intérieur de la bête même : ce sera plus facile de la détruire de cette perspective. L’extérieur est plus dangereux, bien que ses suc gastriques doivent être particulièrement violents. Il vaudrait mieux que le saiyan évite de rentrer en contact avec l’acidité présente dans le corps de la monstruosité. 

*Plus que quatre minutes et le volcan se déversera entièrement sur mon sanctuaire.* Annonçait-elle en guise d’avertissement dans le crâne de son apprenti.

La bête monstrueuse se débattait, ouvrant la gueule pour tenter de recracher l’être qui s’était désagréablement coincé dans son gosier. La bestiole prit de grandes inspirations, tentant d’expulser tant bien que mal cette gêne qui commençait à l’agacer au plus haut point. La bête féroce tenta d’accumuler de l’énergie dans sa gorge pour balancer un rayon de KI et annihiler ce qui résidait en elle. Cela constituait peut-être un moyen astucieux pour tuer la monstruosité de l’intérieur, avec une assez grande accumulation d’énergie comme celle-ci…

Tic-tac. L’heure tourne.

La lave en fusion commençait à s'agiter de son côté également. Le noyau devenait de plus en plus diforme. Il tournait très vite sur lui-même, donnant l'impression qu'il changeait de forme, un coup petit, un coup gigantesque, un coup large ou gros, triangulaire, rectangulaire, octogonal... l'énergie qui s'accumulait autours de celui-ci devenait en réalité instable plus le temps se rapprochait du moment fatidique. Bientôt, une explosion de lave impressionnante aurait lieu, et si c'était le cas alors l'exercice serait un échec. Qu'adviendrait-il de Jojiba s'il échouait ? Se rendait-il compte de la dimension que ce simple petit entraînement avait, en réalité ?

Claire se tenait pourtant toujours sereinement assise en tailleur, près du noyau du volcan. Ses yeux clos et son esprit astral voyageant à travers la matière pour analyser les solutions que trouvait son élève. Imperturbable (ou presque, si cela ne concerne pas des personnes comme ce cher Bray) la combattante ne laissait transparaître aucune émotion en ce moment même. Son stoïcisme était revenu au galop, preuve de sa concentration et de la gravité de la situation. Prouver sa valeur guerrière est une chose complexe, ce n'est pas qu'en se jetant dans la mêlée que l'on y parvient. Et c'est ce pourquoi, en cet instant crucial et alarmant, Jojiba devait prouver qu'il était vraiment digne d'être son successeur.
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockHier à 2:50
Bras et jambes écartés, l'existence de Jojiba ne tenait qu'à un fil. Tendant les membres du mieux qu'il le pouvait, le saiyan se maintenant dans la gorge de la créature, luttant pour ne pas tomber dans le ventre de la bête, forçant pour ne pas se faire éjecter et jeter dans le noyau du volcan qui aurait tôt fait de le réduire en cendres. Serrant les dents et plantant son regard vers les dents qui se refermaient devant lui, il n'était maintenant éclairé que par les quelques filets de lave qui s'insinuaient entre les crocs du mosasaure. Il était plongé dans le quasi noir complet, au moins il n'était plus enseveli sous le magma, mais la situation restait critique. Même attendre que la situation se calme ne réglerait rien, car derrière lui dans le fond de la gorge de la créature, de l'énergie s'accumulait, et un énorme rayon allait bientôt le balayer. Comment pouvait-il s'en sortir? Il était coincé!

 Il pouvait bien essayé d'utiliser des boules d'énergies sur les muqueuses de la bête, mais ne risquait-il pas de se condamné en agissant ainsi, si l'animal préhistorique était attaqué de la sorte, nul doute que Jojiba risquait de s'offrir un grand plongeon vers l'estomac de la créature. Les émanations dégagées par les sucs gastriques du monstre brûlaient déjà la peau du saiyan qui devinait bien que ce qui l'attendait là en bas était bien pire que la lave dans laquelle il se baignait.

 Alors que faire? Que faire?! Ses muscles souffraient le martyr à faire de le maintenir par la seule force de leurs contractions. Des veines semblant prêtes à imploser parcouraient son corps et ses forces commençaient à le quitter. Non, Jojiba avait beau réfléchir, retourner le problème dans tous les sens, il n'avait aucune alternative. Il s'était montré imprudent, et il en payait maintenant le prix. Il allait disparaître, ses efforts allaient être réduits à néant. Même sa rage contre Demigra ne le portait plus assez pour le sortir de ce pétrin, il ne pouvait rien y faire, il ne lui restait plus aucune source dans laquelle puiser. C'était terminé.

Il avait échoué.

Plus que quatre minutes et le volcan se déversera entièrement sur mon sanctuaire.

La voix de son mentor venait de résonner dans son esprit. Elle le prévenait du temps qu'il lui restait avant que l'inévitable n'arrive... L'inévitable... Le volcan... Le sanctuaire... 

Tu dois plonger plus profondément et remonter le courant de lave. Je veux que tu parviennes à aller jusqu’au coeur du volcan et que tu trouves un moyen pour qu’il cesse d’émettre de la lave. Se remémora alors le saiyan.

 C'était les mots qu'avait utilisé Claire. C'était sa consigne, son devoir. Puis des images réapparurent à la surface de son esprit, la mort, la destruction, la fin, apportée sur un endroit idyllique, parfait et si riche, riche de vie, une vie belle, gracieuse, pure et innocente. Jojiba comprit alors une chose. Une chose pourtant si évidente mais qui lui avait échappé depuis le début de l'épreuve. Il n'était pas simplement question de sauver des animaux fantomatiques, d'empêcher un volcan factice d'exploser, non, c'était bien plus que ça. Dans ces créatures paisibles, le fermier reconnu l’innocence elle même, il cru y voir sa mère, mais pas seulement, il s'y voyait aussi, cultivant ses champs et ses terres, il vit les visages des survivants terriens, il vit la joie, la paix, l'amour. 

Tandis que dans ce volcan, ce maudit volcan, il ne voyait que la guerre, le conflit. Il ressentait la haine, il ressentait la terreur et la violence. Il frémissait en voyant ces choses horribles qui se ce cachait sous l'image d'un simple volcan. Ce n'était pas juste un volcan, c'était le mal. Le mal incarné, le mal en personne, le mal le plus vile et impur qui soit. 

Et entre ces deux images, il n'y avait rien. Absolument rien, le mal pouvait se déverser sur la vie à tout instant et tout détruire sur son passage, sans que quiconque ne puisse y faire quoique ce soit.

C'était là qu'était sa place, entre ses deux opposés, s'assurant que jamais la lumière ne s'éteigne dans les ténèbres, s'assurant que jamais le sang ne coule sur le drap blanc de l'innocence. C'était sa place.

Et il comptait bien s'y maintenir.

Quelque chose se déclencha en lui. Comme une sensation nouvelle, mais qui semblait si familière. Ses cheveux flottèrent mollement vers le haut tandis que ses yeux se fermèrent délicatement. Prenant une longue inspiration, il concentra encore plus de force dans des jambes et son bras gauche, laissant son bras droit libre. Il le tendit lentement devant lui, concentrant une sphère de ki étrange, d'où émanait une énergie inhabituelle. 

Pendant ce temps, la bête se débattait, menaçant d'avaler ou de recracher le fermier à tout instant. Les muscles de sa gorge se contractèrent, comme si il avait enfin trouvé où se situait cet intrus, ayant enfin les moyens de le broyer dans sa gorge.

Le saiyan se retrouverait bientôt écrasé par les muqueuses, le bras toujours tendu, la boule de ki s'en sépara lentement, s'éloignant peu à peu du fermier pour trouver sa place au centre de la gueule de la bête. Et alors que le corps du pauvre Jojiba se retrouvait noyé sous les muscles intérieurs du mosasaure, son bras toujours tendu offrait un petit espace limité, un espace assez grand pour que l'on puisse apercevoir l'oeil du saiyan, oeil qui s'ouvrit soudainement, fixant la boule d'énergie d'un étrange tremblement.

-Tu dois apprendre à te contrôler quand tu es comme ça!

-Mais maman c'est dur! Se plaignait un enfant saiyan sur une planète lointaine.

-Tu as conscience des dégâts que tu peux faire si tu te laisses aller? Du travail gâché si tu détruis les récoltes? 

-... Oui Maman...

-Aller Joji', encore une fois, ensuite tu iras prendre ton goûter.

La mère de Jojiba avait toujours insisté pour qu'il apprenne à contrôler ce pouvoir héréditaire. Il n'en voyait pas réellement l'utilité à l'époque, mais la petite ferme ne pouvait se permettre d'être réduite en cendre à chaque cycle lunaire.


Ainsi, dans le sanctuaire de Claire, sous plusieurs centaines de tonnes de lave, un rugissement titanesque s'échappa de la gueule du mosasaure. Mais le monstre préhistorique n'était pas à l'origine de ce cri.

Son corps se disloqua, ses os craquèrent, sa peau se déchira, et finalement, il implosa, laissant à sa place un gorille titanesque, géant, bien connu des guerriers de l'espace, et dont le nom seul suffit à faire trembler les populations insouciantes : 

Oozaru.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21822
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3630

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 ClockHier à 12:10
Il ne lui restait plus beaucoup de temps. Pourtant il luttait comme un diable pour se sortir de là. De la gorge d’une créature insoupçonnée que peu de personnes devaient avoir vu dans leurs vies. Après tout, leur galaxie est habituée à des bêtes moins âgées que celle-ci, quoique sur Terre se trouve d’autres dinosaures plus connu et terrestre. Quoi qu’il en soit, les réactions très humaines de Jojiba n’étaient pas un frein, mais une force : sa ruse, son intelligence surpassaient ses émotions primaires et lui permettait de métamorphoser la situation afin qu’elle soit à son avantage à lui. C’est bien ça qui émerveillait Claire : il est illuminé dans un très bon sens. Il est clairvoyant, apte à devenir l’un des plus grands combattants de l’univers 7. S’il continue sur ce chemin, cela sera clairement son destin. La guerrière le sentait jusqu’au plus profond d’elle-même !

Ceci dit, la combattante se devait de contenir son admiration. Elle ne devait pas lui donner “le melon” et ne devait pas non plus le décourager. Il fallait rester neutre au possible, le féliciter quand c’était nécessaire et lui montrer là où il faisait mal les choses de la même manière. Claire se débrouillent plutôt bien dans un tel rôle. Son empathie lui permettant de savoir comment remonter le moral d’autrui en l’encourageant de manière efficace. Dans ce cas précis, Jojiba était arrivé dans un état pitoyable. Ses espoirs et son innocence avait été totalement annihilé par les sombres desseins de Demigra et ses amis maléfiques. Malheureusement la guerrière n’avait été que observatrice d’un tel jeu, incapable d’agir sur le monde mortel de l’univers 7.

Ceci dit, elle ne pouvait pas prétendre savoir non plus pourquoi les Dieux de cet univers se tenaient dans le mutisme et l’ignorance, ne voulant pas se mêler de cela. Certainement que Zen-Oh jugeait que ce n’était qu’un événement insignifiant par rapport à tout ce qui se déroulait dans le reste de l’univers, ou bien que les affaires des mortels ne le regardait pas, sauf si cela partait trop loin - pour lui. Parce que c’était déjà parti bien trop loin, objectivement. Impossible de pouvoir parler à la place des Dieux qui pourraient agir. En attendant, le saiyan était arrivé ici dépité, sans vie intérieure. Son âme avait été piétiné au même titre que tout ce qui résidait de bon en ce dernier. Fort heureusement, Claire tentait de “réparer” ces hématomes profonds. Ce n’était pas une mince affaire, mais si Demigra savait semer le chaos, Claire savait semer la paix. Deux forces diamétralement opposée, l’une plus facile à manier que l’autre et plus aisément ravageuse.

Jojiba avait employé l’un de ses joker : malgré la rudesse de la situation, ce dernier avait fait un choix. Il est vrai qu’il se faisait malmener dans le corps de l’antique créature et, au vue du peu de temps qu’il lui restait, il devait trouver une solution là, tout de suite. Ce pourquoi le concert de craquements d’os et de bruits de déchirures de la peau et des organes fut si impressionnant. L’esprit de la claymore retourna à l’intérieur de son corps physique et celle-ci se déplia rapidement de sa position assise en tailleur. Devant elle, l’Oozaru venait de déchiqueter tel un jouet insignifiant le monstre vivant au coeur du volcan.

Le noyau qui tournoyait de plus en plus vite sembla progressivement ralentir sa cadence. L’on voyait à nouveau mieux sa forme véritable - qui se confondait en plusieurs masses informes avec la vitesse - et le volcan sembla tout d’un coup largement moins menaçant.

Cette forme gigantesque, effrayante et fascinante à la fois le faisait être plutôt à l’étroit maintenant, ici au coeur du volcan. La guerrière savait que l’Oozaru était une transformation involontaire et incontrôlée chez les saiyans, mais… bizarrement, en lisant dans le coeur de son ami, elle ne sentait pas de tensions. Il semblait même serein. Visiblement sa conscience demeurait même après sa transformation. C’était d’autant plus impressionnant de le savoir capable d’une telle prouesse. La claymore s’approcha du singe géant et posa sa main qui paraissait extrêmement insignifiante et petite sur le pelage touffu de l’un de ses bras. La fraction de secondes suivantes, ils furent téléporté en dehors de la lave.

Le retour à l’air frais et “aux conditions normales et habituelles” faisait l’effet d’un choc. C’était tout à fait logique compte tenue des conditions étouffantes en baignant littéralement dans la lave, comparé à la brise rafraîchissante du sanctuaire dont la température n’était ni trop chaude ni trop froide. Le parfait équilibre en tout et toutes choses. Un principe que Claire s’évertuait à suivre.

Cela paraît si naturel pour toi… S’en est déconcertant.” Claire s’étirait en douceur, comme pour reprendre pleinement conscience de la réalité, du retour à la normal. “Je parle de ta capacité à trouver des chemins rusés pour t’en sortir autant que ton aptitude à contrôler ta forme d’Oozaru. J’avais imaginé d’autres solutions pour que tu t’en sortes, mais pas celle que tu as choisie. Tu n’es vraiment pas comme le commun des guerriers. Ton vécu et tes expériences sur ta planète natale paisible et reculée te donne un point de vu et une compréhension de ce qui t’entoure totalement atypique. C’est un véritable avantage, ne l'oublie jamais.

Celle-ci lui tapota gentiment l’avant-bras. S’il était toujours sous sa forme d’Oozaru, cela passerait certainement inaperçus, mais Claire ajusterait sa force pour qu’il puisse sentir la petite attention à son égard.

Alors qu’elle fit un geste de la main, le volcan se mua en une sorte de montagne et la source chaude - devenue cavité de lave le temps de l’entraînement - redevient bel et bien un onsen tout ce qu’il y a de plus classique. Cette dernière alla s’asseoir confortablement dans la source chaude, qui n’avait plus de “double fond” caché menant au coeur du volcan, mais qui était bel et bien un bain réconfortant, qui permet de se détendre autant pour l’esprit que pour les muscles.

Un peu de repos bien mérité. Viens donc t’y reposer également et parles-moi de ta capacité à contrôler ta forme d’Oozaru. Ta mère a dû avoir bien du mal à te maîtriser les premières fois que cela est arrivé. Heureusement qu’elle a survécu, même.” En effet, les Oozaru étant extrêmement puissant et agressif, la pauvre maman de Jojiba avait dû peiné énormément à s’en sortir face à ça. “Si tu es en capacité de prendre ta forme d’Oozaru selon ton bon vouloir, en combat cela est un atout surprenant.” Ajoutait la combattante en plaçant ses bras sur les rebords du onsen, à l’air libre. “Tu connais encore très peu de chose sur l’univers 7. Tu n’est que récemment parti de la planète où tu as habité. Il faut que tu sois prêt. Cet univers est inlassablement pris dans la noirceur, comme si des filaments d’ombre le retenait continuellement. Il y a… de nombreuses mauvaises personnes. Tu vas devoir faire preuve d’une force mentale incroyable pour lutter et ne pas céder. Si tu décides de suivre la voie de la justice, ma voie, alors tu seras souvent amené à être seul. Malheureusement, la solitude ne pas fait, en général, bon ménage avec nous autre êtres à conscience. Il te faudra donc trouver des proches. Des amis. Des personnes que tu aimes vers qui te tourner quand tu te sens fébrile. Ne sous-estime pas ces conseils. Tout passe par le mental. Tu te dois de tout faire pour aller bien et ne pas te laisser aller. Tu sais déjà ce que ça fait de plonger dans les abysses, mais ton calvaire ne s’arrêtera pas là pour autant. Il y a toujours pire et toujours mieux. Ce pourquoi il faut fermer son coeur à la douleur afin d’être le plus droit possible, ne pas perdre ses valeurs et ses objectifs de vue. Je t’en crois capable.” La claymore fit apparaître un verre d’eau dans les mains de son élève afin qu’il puisse enfin se désaltérer après tous ces entraînements. Cette dernière l’accompagna sur la boisson, puis reprit: “ As-tu faim ? Les saiyans sont encore plus des gouffres à nourriture que les autres espèces. Tu ne dois certainement pas faire exception à cela.” Celle-ci donna encore de l’eau à son élève, autant qu’il en désirait, cependant… “Bois autant que tu veux, mais tu ne mangeras pas avant la fin de notre entraînement. Je veux que ton corps soit soumis au pire. Tu devras affronter des situations où tu ne seras nullement confortable. Ni dans l’esprit, ni dans le corps. Et peut-être seras-tu confronter à un état de famine dans tes aventures. C’est très déplaisant et ardu de se battre en sentant cette douleur aigüe se diffuser dans notre estomac et faire écho dans notre cerveau. Mon entraînement est un supplice, mais cela te feras acquérir des compétences que d’autres n’ont jamais pensé à développer : le savoir, la sagesse, la résistance grâce à l’expérimentation.

Claire le quitta des yeux pour lever son visage vers le ciel. Ce dernier était tout étoilé à présent. Des aurores boréales se mêlaient aux scintillement des astres, ce qui ne rendait que plus beau ce paysage spécial.

Quand tu te sentiras prêt, nous poursuivrons l’entraînement.” La claymore claqua des doigts et leurs vêtements, visiblement lavé et repassé, apparurent près du bord du onsen par magie. “Je vais simplement continuer de t’entraîner en t’indiquant des exercices à réaliser, et toi tu devras trouver une ou des ouvertures pour essayer de m’attaquer et de m’avoir. Le but est que tu m’attaques et que tu arrives à me toucher, donc. Tu te doutes que foncer dans le tas ne t’offriras aucun résultat probant. Si tu y parviens, alors tu pourras m’affronter dans les règles de l’art. Qu’en dis-tu mon ami ?

Cette dernière se rapprocha de lui alors qu’ils étaient toujours assis dans le onsen. Cette dernière s’installa près de lui, côte à côte, épaule contre épaule, et pivota légèrement pour lui tendre sa main en signe d’engagement et de respect, un sourire paisible sur les lèvres.

S’il acceptait cette “nouvelle épreuve”, alors ils pourraient encore se reposer un peu, puis sortir afin de s’habiller. Enfin, la suite des entraînements reprendrait, avec comme prochaine tâche de tenir en équilibre, le dos droit, les membres droits, au bord du vide tout en maintenant une lourde charge à bout de bras au-dessus de sa tête le plus longtemps possible. En réalité, Jojiba allait être confronté à plusieurs exercices du genre pour développer ses capacités et son mental. Claire l'accompagnerait durant les exercices en les réalisant également. Il avait tout loisir de trouver à des moments, durant ces exercices, des ouvertures pour tenter de surprendre et d’avoir Claire, tel que le stipulait “leur pacte”.
Contenu sponsorisé

La première pierre - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La première pierre   La première pierre - Page 2 Clock
 
La première pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: L'autre monde :: Sanctuaire de Claire-