-52%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
72 € 150 €
Voir le deal

Partagez
 

 Retrouvailles [PV Poiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Poiko
Poiko
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 23/10/2016
Nombre de messages : 105
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kaikai - Création - Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kami Retsuzan - Kanashibari no jutsu
Techniques 1/combat : Jibaku

Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Poiko]   Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 ClockJeu 2 Fév 2017 - 19:57
Jamais je n'aurais imaginé bravé ainsi les lois divine, je n'avais certes pas créé une nouvelle planète et encore moins une nouvelle forme de vie, mais en tant qu'apprenti ce que je venais d'effectuer était un blasphème que peu des notre se sont permis. Assis sur le sable j'étais ravis de constater cette nouvelle possibilité que m'offrait mes pouvoirs. Autrefois, je ne m'en servais que très rarement par peur d'interférer dans ce "destin" qui régissait mon existence. Aujourd'hui, je me rendais compte de la bêtise que je faisais, je pouvais accomplir énormément de chose pour ce que je jugeais juste, et n'avais plus à agir en fonction de règles que je m'efforçais de justifier. Je me sentais différents, à mes yeux le poste de Kaioshin ne valait plus grand chose, et le fait que je puisse être déchu ne me faisait plus peur. J'avais une nouvelle cause à défendre, et finalement, qu'elle soit bonne ou mauvaise seule ma vision des choses comptait. J'agirais selon mon désir, et je m'étais retrouvé dans celui de Meruem. Toutefois, il semblait que j'avais mal jugé ses pensés. Meruem ne ressentais rien d'équivalent à ce que je pouvais éprouver, il lui était égal que ces gens soient heureux ou non... Mais alors dans quel but les aider ? Il revenait, une fois encore, à cette fameuse Komugi. Je commençais à me rendre compte qu'au final tout revenait à cette humaine à laquelle s'était attaché Meruem, agissant de la sorte comme pour la satisfaire elle et non ces gens. Il disait que parmi ces personnes pouvaient se trouver des êtres semblable à cette Komugi, et qu'à travers eux il serait capable de progresser. Ce discours, il avait embrouillé mon esprit, était-ce seulement dans son intérêt que Meruem agissait de la sorte ? J'aurais aimé comprendre.


"Cette Komugi, tu reviens très souvent à cette enfant, mais ces gens n'ont rien à voir avec elle. Agis-tu ainsi simplement dans l'espoir de trouver un être capable de te faire éprouver la même chose que ce que ressentais à l'égard de ton amie ? Ne penses-tu pas à leur bien être personnel ? Si tu souhaites créer un monde égalitaire en tous sens, c'est bien pour satisfaire ceux qui y vivront n'est-ce pas ?"


Peut-être valait-il mieux ne pas parler de ça maintenant, mais j'avais été surpris par sa réaction et cette révélation. Avais-je fait une erreur de jugement ? Meruem, ce pouvait-il que ses actions soient uniquement justifier par son égoïsme ? Non, je ne pouvais m'être trompé sur son compte, peut-être avais-je seulement du mal à saisir son esprit complexe... Cette idée me plaisait, elle le rendait encore plus digne d'être suivi. Et puis, cette satisfaction que j'avais éprouvé, je souhaitais la ressentir encore. Peut-importait ce qui poussait Meruem à m'utiliser ainsi, pour une fois je me sentais réellement utile à une cause.


Quelques instants plus tard Meruem me fit part de l'une de ses inquiétudes. Il avait remarqué que les différents habitants de cette planètes ne bénéficiaient pas tous du même traitement. Il souhaitait faire prendre conscience aux plus aisé que certains de leurs semblables vivaient dans des conditions atroces. C'était une idée, mais avant tout il nous fallait trouver les êtres qui seraient apte à aider leurs confrères. Une question me vint soudain en tête, si jamais nous parvenions à établir un équilibre durable parmi les Hommes, comment pourrais-je me satisfaire d'aider mon prochain ? Et si jamais Meruem rencontrait une "Nouvelle Komugi", souhaiterait-il toujours accomplir ce dans quoi il s'était lancé ? Serais-je alors capable de poursuivre seul ? Toutes ces questions restaient un moment à tournoyer dans ma tête, mais je les chassais rapidement, il n'était pas encore temps de penser à ces choses-là.


"Tu as raison, mon ami, je pourrais partir à la recherche de l'un de ces dirigeants. Néanmoins, je n'ai pas réellement d'idée quant au lieu où je pourrais le trouver. Toi qui es un monarque né, tu dois bien savoir où trouver les grands de ce monde. Nous pourrions tout aussi bien nous séparer le temps de prendre contact avec ces gens, j'avoue avoir une certaine envie d'explorer et de comprendre ces terres."


Je commençais déja à reprendre mon souffle, la fatigue corporelle se dissipait peu à peu, j'étais prêt à partir et n'attendais plus que les suggestions de Meruem.
Meruem
Meruem
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/10/2016
Nombre de messages : 350
Bon ou mauvais ? : Bon (anciennement Mauvais)
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Métamorphose - Photons
Techniques 3/combat : Rage Blast - Guérison
Techniques 1/combat : Echec et mat

Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Poiko]   Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 ClockJeu 2 Fév 2017 - 22:36
Nous ressentons un léger trouble dans les interrogations de Poiko à notre égard suite à la révélation que nous lui avons faite. Et ce trouble, que nous percevons à travers ses paroles, finit par envahir notre esprit. Ces questions qu'il se pose à propos de nous, nous nous les posons encore aujourd'hui.

Pourquoi agissons-nous ainsi ? Il est vrai que nous éprouvons peu d'empathie et peu de compassion pour les autres êtres vivants. Et pourtant, nous avons été étrangement affecté par la mort du Namek sur la planète éponyme. Ce n'était pas par compassion pour lui ou ceux qui tenaient à lui et qui ont éprouvé une grande tristesse en le perdant. Non, si nous avons été à ce point affecté par la mort de cet innocent... c'est parce que nous avons eu le sentiment, la conviction, qu'il est mort avant d'avoir pu accomplir son rôle. Cela nous a donné la désagréable impression de voir un potentiel gâché, comme s'il s'agissait d'une œuvre inachevée, ou d'une partie d'échec restée en suspens pour l'éternité. Ce Namek était capable de grandes choses, il pouvait encore évoluer, progresser, devenir maître dans une discipline. Mais en mourant prématurément, tout ce à quoi il était destiné s'est évanoui soudainement, tout le potentiel qu'il avait ne sera jamais pleinement développé. C'est cette pensée qui nous a poussé à exprimer une pointe de fureur envers Enrico et Poiko, le fait qu'ils se soient permis de prendre une vie et ainsi de gâcher un tel potentiel avant qu'il n'ait pu se développer complétement. C'est comme lorsque l'on arrache la toile d'un peintre avant qu'il ne termine son œuvre.

Et pourtant, nous avons agi ainsi nous aussi, à nos débuts. Nous avons pris des vies, sans la moindre considération, par pur égoïsme, parce que nous avions faim et que nous nous considérions supérieur à toute autre être vivant. Nous ne connaissions pas la vraie valeur d'une vie, à cette époque. Cette valeur ne se définit pas dans le passé ni même dans le présent, mais bel et bien dans le futur. Tout être a le droit de vivre, car chacun peut devenir meilleur et développer son propre potentiel. Et cela passe forcément par le bonheur. Les gens sont plus performants lorsqu'ils sont heureux, c'est ainsi qu'ils peuvent s'épanouir et devenir exceptionnels.

En tant que roi des fourmi-chimères, nous représentons l'évolution suprême des espèces. Nous avons été formé à partir des meilleurs gènes de toutes les espèces terrestres, représentant ainsi le summum de l'évolution, et nous sommes né dans l'unique but d'assouvir la domination des fourmi-chimères sur toutes les autres espèces. Mais à quoi bon régner sur des espèces inférieures, sur des êtres incapables, si nous n'avons aucun autre but ? Voilà quelle a été l'une de nos premières interrogations. Puis nous avons rencontré Komugi, cette simple fille aveugle, si faible, si fragile, incapable de se défendre elle-même. Nous avions simplement l'intention de la vaincre au Gun-gi pour prouver, une fois de plus, notre supériorité sur la race humaine, après quoi nous l'aurions sans doute tuée. Mais nous avons été incapable de la battre, ne serait-ce qu'une seule fois. Chaque fois que nous avions l'impression de progresser, de trouver une faille dans sa stratégie, elle nous devançait, évoluant en même temps que nous de sorte à ce que le fossé qui nous séparait demeure toujours aussi grand. Et c'est là que nous avons compris. La puissance, ou les capacités à survivre dans un milieu hostile, ne font pas tout. Elles ne définissent pas la valeur d'un individu, elles servent simplement à accroître ses chances de vivre longtemps. Avant notre rencontre avec Komugi, nous pensions être supérieur à tout le monde, en tout point. Elle nous a prouvé le contraire. Elle est la première personne pour qui nous avons éprouvé de l'admiration. Cela a changé notre perception des autres êtres vivants, notre perception du monde en général. Nous avons même changé d'opinion sur nous-même, ne nous considérant plus supérieur aux autres, puisque nous avons appris que certaines personnes étaient capables de nous vaincre dans un domaine bien particulier. Et puisque nous représentons le sommet de l'évolution, nous devons progresser. Et en tant que roi de toute espèce terrestre, il est de notre devoir d'aider les autres à progresser également, de les guider sur la voie du développement personnel et de l'épanouissement. Nous voulons qu'ils soient heureux, afin qu'ils deviennent meilleurs, tout simplement.

Ce n'est qu'après cette longue réflexion, qui ne dura en réalité qu'un très bref instant dans notre esprit, que nous répondons enfin à Poiko.


"Nous voulons que chaque être puisse avoir droit au bonheur, qu'il puisse s'épanouir et mener la vie qu'il souhaite, sous conditions que cela ne porte pas préjudice à d'autres. Bien sûr que nous voulons que les gens soient heureux. Même si cela ne nous rendra pas forcément nous-même heureux, de façon directe. Il est de notre devoir de rendre le monde meilleur. C'est l'objectif que nous nous sommes fixé, le destin que nous avons choisi."

Nous espérons que cette réponse lui sera satisfaisante. Nous apprécions franchement Poiko, nous admirons son intelligence, son ouverture d'esprit ainsi que ses capacités fascinantes. Et nous voyons également une belle marge de progression chez lui, un magnifique potentiel. Nous pouvons l'aider, le faire progresser, autant que lui peut également nous aider à nous améliorer. C'est un échange mutuel de compétences, d'expériences et d'opinions qui nous sera profitable à tous les deux.

Il affirme ensuite ne pas savoir comment trouver les dirigeants de la Terre et nous demande conseille. Il propose que nous nous séparions. Cette idée nous enchante guère. En réalité, nous n'avons actuellement que lui, pour seul allié. Il a déjà prouvé qu'il nous était d'une grande utilité, et nous espérons pouvoir continuer à l'aider. Nous en serons incapable si nous nous séparons maintenant. Et s'il commet de nouvelles erreurs, comme sur Namek ? Nous devons empêcher qu'une telle chose se produise. Et en contrepartie, lui aussi devra nous empêcher de commettre des erreurs, nous avons besoin de ses conseils et de ses opinions, autant que lui des nôtres.

"Nous préférerions rester avec toi, au moins le temps de les rencontrer et de planifier la suite, si tu n'y vois pas d'inconvénients. Les rois ont pour habitude de vivre dans des châteaux ou des palais. Nous devrions chercher de tels bâtiments en priorité."

Meruem
Meruem
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 04/10/2016
Nombre de messages : 350
Bon ou mauvais ? : Bon (anciennement Mauvais)
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Métamorphose - Photons
Techniques 3/combat : Rage Blast - Guérison
Techniques 1/combat : Echec et mat

Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Poiko]   Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 ClockLun 17 Avr 2017 - 13:04
Nous avons finalement décidé de nous séparer. Après ces remises en question, après son allégeance pour nous-même, il avait besoin d'un peu de solitude, pour réfléchir. Nous ne pouvons lui en tenir rigueur : tout ceci est nouveau pour lui. En outre, en nous séparant tout en gardant contact, nous aurons plus de chances de trouver rapidement les grands dirigeants de cette planète.
Nous nous envolons donc chacun de notre côté, ne sachant pas quand nous nous reverrons.
Contenu sponsorisé

Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Poiko]   Retrouvailles [PV Poiko] - Page 2 Clock
 
Retrouvailles [PV Poiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-