Partagez
 

 Your fate is sealed [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockMar 21 Mar 2017 - 22:22
Il était temps. Le destin n’avait pas été charitable avec Yuno. De sa naissance jusqu’à l’atteinte de son âge adulte, elle n’avait fait qu’en bavé. Cette dernière avait été submergé par les pires atrocités que commettent les êtres vivants les uns envers les autres, qu’importent leur race. Son enfance, elle l’avait passé entre quatre murs, entre une mère alcoolique et dépressive, et un père tellement prit par son boulot qu’il n’était jamais là… à temps. Sa mère la battait et déversait tout son chagrin sur sa propre fille, lui demandant à elle pourquoi. Pourquoi, maman ? Comment une gamine aurait-elle pu savoir ?

Si sa mère paranoïaque ne l’avait pas à ce point martyriser, si à mesure des années, elle n’avait pas apprit à ne plus rien ressentir, Yuno ne serait pas. Non, elle ne serait pas cet être tellement éprit par le désespoir qu’il en est devenu insensible à tout. Sauf aux faits et gestes d’une unique personne. Yuno n’était pas unique : toutes les autres Yuno des autres univers semblaient avoir vécu un destin toujours plus ou moins similaire au sien, voir pire, voir.. totalement différent, étrangement. Mais pourquoi le destin s’acharnait-il sur les « Yuno » ? Ou plutôt, sur notre Yuno - celle qui a fait un bon séjour dans cet univers, en compagnie de son fameux Pythar et de ses enfants.

Elle avait vu bien d’autre de ses semblable – et ce mot s’utilisait réellement au sens propre, au vue des tas d’autres Yuno. Elles étaient, la grande majorité, aussi insensible et fourbe qu’elle. Des combattantes de toutes sortes, la plus part plus forte qu’elle-même d’ailleurs… mais Yuno est plus maligne. Elle sait se glisser dans les ombres et attendre le moment opportun : voilà son avantage comparé à ses « sœurs ». C’était ce qui lui avait permis de survivre à l’arène des Yuno. Cette arène où on l’avait forcé à survivre, bien que cela soit plus simple quand on peut se dissimuler et observer les techniques des autres. Ceci dit, elle repensait depuis constamment à deux choses :

- Personne sur Terre n’avait remarqué qu’elle avait été absente, alors que cela lui avait semblé duré des mois
- Les visages et les apparences des créatures sur le balcon royal de l’arène étaient masqué

La seule signification possible… non, Yuno s’en fichait. Tout ce qui l’importait était d’être revenue auprès de sa famille et du monde dans lequel elle habitait maintenant depuis un moment – et surtout, là où était Pythar. L’important à ses yeux, c’était qu’il survive. Tant qu’il était en vie, elle était sereine, elle pouvait respirer à plein poumons et se sentir joyeuse… et le fliqué sur son téléphone magique. Tout allait pour le mieux donc, tant qu’il était là et qu’elle pouvait épié le moindre de ses gestes.

Mais aujourd’hui était l’heure de la révélation. Elle serait bientôt là , à nos portes, la vérité. La yandere savait qu’un jour on viendrait la cherché. Il l’avait dit, ce type étrange à l’aura et l’aspect masqué.

Cette dernière déambulait, seule, dans la faune de Végéta 2. La jeune femme n’était pas dissimulée grâce à ses pouvoirs. Elle flânait, un panier de pommes au bras, rêvant déjà aux nouvelles recettes qu’elle allait inculqué à ses servantes… mais cela ne serait bientôt plus sa première préoccupation.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockMer 22 Mar 2017 - 0:03


Il y a quelques semaines de cela, tandis que Yukko se promenait en ville à la recherche des prochains tomes de ses ouvrages favoris, des images à la télévision vinrent attirer son attention. Sur certains écrans géants qui adornaient de grands buildings en centre-ville étaient diffusées des émissions en provenance de toute la galaxie. Les Terriens disposaient enfin d’une technologie spatiale suffisamment développée pour pouvoir se tourner vers l’espace et arrêter d’ignorer les autres civilisations, alors c’était normal que l’on retrouve de plus en plus d’images venant d’autres planètes. En l'occurrence, on y apercevait un interviewer échanger avec plusieurs guerriers Saiyans, puis finalement avec ni-plus ni-moins que la Reine de la planète Vegeta 2, une jeune femme aux cheveux roses et au sourire apaisant. Cette dernière paraissait intriguer Yukko, qui dû s’y prendre à deux fois avant de finalement la reconnaître, et le nom de ladite personne s’affichant à l’écran vint dissiper tous ses doutes.

Yuno Gasai était la nouvelle Reine de Vegeta 2, depuis qu’elle était devenue la conjointe de Pythar, l’actuel dirigeant de la seconde planète des guerriers de l’espace. Mais pour la demi-Saiyan, la souveraine était bien plus qu’une jolie frimousse sur un écran de TV, elle était une cible. Yukko est l’une des rares personnes pouvant prétendre connaître la tragique histoire de Yuno. Délaissée et maltraitée par ses parents, elle deviendra ensuite esclave des Saiyans où elle supportera une vie de misère avant de finalement voir un jeune Pythar, la seule personne lui ayant porté la moindre attention, mourir de par sa faute. Une telle histoire aurait le mérite de rendre quiconque fou, et c’était presque littéralement le cas avec Yuno. Mais si l’adolescente connaissait ce récit, c’était bien à cause des répercussions que cela avait causé. Pour faire simple, Yuno a massacré sans scrupule de nombreuses populations d’innocents ce qui lui permit, nul ne sait comment ni pourquoi, d’acquérir le pouvoir de voyager entre les univers.

Bien qu’elle résidait aujourd’hui dans un univers où elle était souveraine des Saiyans, il en existait de nombreux autres où elle avait semé mort et destruction sur son passage dans sa folle quête d’amour. Yuno était une criminelle, recherchée par la Police Intergalactique pour le génocide de plusieurs milliards de personnes au travers de plusieurs univers, mais les forces de l’ordre n’avaient pourtant jamais réussi à l’arrêter, et il y avait une très simple raison à cela; malgré leurs attributions, la Patrouille Galactique n’avaient pas la prétention de pouvoir voyager entre les dimensions, ce qui permettait à chaque fois à Yuno de leur échapper. La Reine de Vegeta 2 n’est devenue une cible pour Yukko et l’ensemble de la Time Patrol qu’à partir du moment où elle s’est mise à parcourir les différents univers, un acte qui est normalement réservé aux seuls Dieux, à quelques exceptions près. La Time Patrol avait quant à elle l’autorisation de vagabonder entre les univers, à condition que cela soit dans le cadre d’une mission. C’est cette même règle qui expliquait la présence de Yukko dans cet univers auquel elle n’appartient pas.

En voilà de la chance; non seulement Yukko s’était retrouvée dans le même univers que cette criminelle dont elle allait donc pouvoir s’occuper, mais en plus la Reine des Saiyans n’essayer nullement de se cacher ce qui allait rendre la tâche de la demi-Saiyan beaucoup plus facile. L’adolescente était excitée, pas uniquement parce qu’elle allait pouvoir mettre une meurtrière derrière les barreaux mais parce qu’elle était enthousiaste à l’idée des combats qu’ils risquaient de se dérouler sur la planète des guerriers de l’espace. Néanmoins, pour ne pas compromettre les chances du bon déroulement de sa mission, un minimum de préparation était de mise. Yukko s’était vêtue de son gi orangé, qu’elle avait pour l’occasion recouvert d’une sorte de poncho à capuche noué au niveau du col, qui recouvrait sa tête et assombrissait son visage, dissimulant partiellement sa silhouette. Son but n’était pas de se camoufler mais bien de juste cacher son identité. Elle savait qu’elle courait le risque de se faire voir par les Saiyans, d’autant plus si elle s’en prenait à leur Reine.

L’artiste martiale savait que Yuno se trouvait sur Vegeta 2, ce qui lui permit de s’orienter correctement de manière à pouvoir utiliser le Shunkan Idō pour directement se téléporter sur la planète, évitant ainsi de passer par la base de lancement et d’attirer inutilement l’attention sur sa personne.

La demi-Saiyan apparut donc instantanément à quelques mètres derrière la femme aux cheveux roses grâce à sa technique. Elle prit rapidement le temps d’observer l’environnement autour d’elle avant d’interpeller sa cible. La lycéenne se retrouvait non loin du château de la planète, dans une sorte de clairière à la végétation abondante. En face d’elle, la souveraine se promenait tranquillement avec ses récoltes au bras, du moins jusqu’à ce qu’elle se rende compte de la présence de Yukko. Cette dernière avait évidemment grandement diminué sa puissance pour ne pas affoler les détecteurs des guerriers les plus proches, mais cela ne suffirait pas à se rendre invisible aux sens de quelqu’un qui se situation à quelques mètre à peine.

« Bonjour. La récolte fut bonne, votre majesté ? Prononçait Yukko avec ironie. Si la Reine se retournait, elle verrait que la demi-Saiyan malgré sa plaisanterie affichait une mine sérieuse et froide, elle n’était pas là pour rigoler. Je l’espère en tout cas puisque ça risque d’être ta dernière. Je viens au nom de la Time Patrol et de la Patrouille Galactique. Tu sais très bien ce que tu as fait, pas la peine de te le rappeler, je pense. »
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockMer 22 Mar 2017 - 22:08
Your fate is sealed [PV] Giphy_10

Maman. Maman, tu crois que c'est de ma faute ?
Je ne sais pas pourquoi papa n'est pas rentré
Je sais qu'il te l'avait promis
Moi je subis ses mensonges



Cette étrange aura ne l’avait pas spécialement inquiété. Mais elle l'avait tiré de ses rêvasseries. Elle n’avait rien de grandiose, cette aura, elle avait du moins l’air ordinaire. Cela lui arrivait souvent de croiser de ses gardes royaux qui n’étaient jamais bien loin d’elle, ou des sayens venu tailler un brin de discussion avec la Reine. Cette dernière avait donc fait comme si rien n’était, comme si cette présence ne la dérangeait pas. Elle croyait que cet individu était l’un des habitants de la planète, certainement pas une « chasseuse de prime ». La yandere se retourna lentement, croquant dans l’une de ses délicieuses pommes qu’elle avait récolté. Ses yeux rosacées pétillant d’un air faussement gentil se posèrent sur la personne dissimulée sous des habits amples et une capuche. La Reine s’abaissa pour déposer son panier de fruits, calmement, écoutant les paroles de cette voix visiblement féminine qui s’élevait à ses oreilles. Yuno se redressa de tout son long et pencha légèrement sa tête sur le côté. Elle croqua de nouveau dans sa pomme en observant l’être qui lui adressait la parole. On ne savait jamais vraiment si Yuno était capable de ressentir quoi que ce soit d’ordre général. Hormis pour Pythar et ses enfants, les émotions ne semblaient pas exister chez elle le reste du temps. Elle passait son temps à jouer une comédie fort bien ficellé pour paraître normale aux yeux des autres. Alors que ressentait-elle vraiment en ce moment, alors que quelqu’un menaçait sa paisible vie, enfin tranquille après tous les tourments qu’elle avait enduré ?

Cette dernière continuait de mâcher d’une façon indifférente son fruit. Ses grands yeux chatoyant observaient stoïquement le protagoniste qui dévoilait son apparence. La yandere s’abaissa vers son panier pour prendre un autre fruit dans son autre main. Yuno s’avança de quelques pas pour s’approcher de l’individu, se baissant et se courbant dans tous les sens pour essayer de savoir de qui il s’agissait. Elle ne fit que cligné des yeux comme une idiote, faussement surprise par ce comportement peu engageant. Cette dernière lança gentiment la pomme sur Yukko, soit elle la rattrapait, soit elle lui tombait sur les pieds, à elle de voir. La Reine la laissa choisir sans vraiment que cela n’ait d’importance, puis son rire tout à fait adorable emplit l’air. Le rire adorable se fit plus fort, plus long à mesure des secondes, et son air de petite fille sans défense commença à s’envoler. Son rire devint progressivement plus effréné et à bout de souffle. Un rictus angoissant se dessina sur le visage de celle qui était Reine en ces lieux, comme si elle venait de changer du tout en tout en l’espace de quelques secondes… ce qui, en fait, était vraiment le cas.

- Tu viens menacer la vie pour laquelle je me suis tant battue ? Toi ? Qui est encapuchonné parce que tu es une peureuse ? HihihihiHAHAHAHA ! Tu es hilarante !!! Elle jeta sa pomme qu’elle venait de finir à ses pieds. Si tu sais ce que j’ai fait, tu sais certainement que les Dieux sont à mes côtés. Alors qu’est ce que tu crois faire ! ? ! Son ton changea. L’expression de son visage devint agressif. Tu es amoureuse de Pythar, c’est ça ! Avoue le !! C’est ça, tu crois pouvoir me le voler ! Alors tu uses d’excuse concernant mon passé… ! Comme si je l’avais choisi, idiote !! Tu ferais mieux de courir, parce que dans très exactement… Et l’expression de son visage changea encore. Ses traits se détendirent et elle lui adressa un sourire adorable… 10 secondes, ils seront là, regarde !  À moi s’il vous plaît, quelqu’un m’attaque ! Dit-elle en dégainant un dispositif à sa ceinture, un émetteur pour garder le contact avec les gardes du château.

À peine Yuno eut terminé sa phrase que des auras se rapprochèrent. Six gardes en uniforme traditionnel royal et sayen se posèrent tout autours de la Reine comme pour faire barrage. Ils se méfiaient tous des inconnus, surtout que Yukko était caché sous des vêtements prévu pour cet effet. Ils dégainèrent leurs armes et adoptèrent une position de combat, au cas où. La Reine pencha de nouveau sa tête sur le côté. Son expression faciale était redevenue celle d’une petite fille apeurée, mais dans ses yeux… on pouvait comprendre, en regardant en profondeur à l’intérieur de ceux-ci, qu’elle ne connaissait ni crainte ni sentiment en ce moment même.

- Cette femme m’accuse d’atrocités pour trouver un prétexte afin de prendre ma place. Elle est amoureuse du roi Pythar ! Laissez cette pauvre âme en peine partir si elle n’attaque pas… Sinon vous savez quoi faire !

Cette dernière parlait d’une façon toute mielleuse. Les gardes acquiescèrent sans douter une seule seconde des paroles de la yandere. Elle n’avait pas passé tout ce temps auprès d’eux juste car elle était Reine et que c’était sa place. Elle avait apprit à séduire le peuple de Pythar et à les mettre dans sa poche, à les dompter, à les faire l’idolâtrer et l’apprécier comme l’une des leurs. Au quotidien elle faisait en sorte de rendre leur vie meilleure et d’être près de ce peuple. Ils lui rendraient sans aucun doute la pareille s’il le fallait, et le moment était venu. Elle souriait, mais c'était un sourire imprégné de pitié, de folie et d'une légère moquerie à l'égard de celle qui osait venir compromettre la vie qu'elle avait tant espéré..
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockJeu 23 Mar 2017 - 0:29


La demi-Saiyan se retrouvait face à face avec la criminelle; Yuno prit du temps à se retourner, ne semblant pas immédiatement comprendre la gravité de la situation, à moins qu’elle n’ait choisi de l’ignorer. Lire les émotions sur le visage de la souveraine était plus qu’une tâche difficile, c’était totalement impossible. Mais de toute façon, aucune émotion n’aurait su faire changer Yukko d’avis; elle était venue accomplir sa mission, et ne ressentait de toute manière aucune empathie pour la Reine qui avait tué des milliards sans discrimination. Tout au plus, elle ne représentait pour l’adolescente qu’un prétexte pour un bon combat, et encore.

La réaction de Yuno restait étonnante aux yeux de la lycéenne, qui vit la monarque l’observer sous tous les angles, n’hésitant aucunement à se rapprocher de celle qui l’avait menacé. Yukko se forçait à rester de marbre, bien qu’intérieurement elle se préparait à réagir à toute action possible de la femme de Pythar. Elle ne cherchait pas pour le moment à forcer les hostilités, ayant un mince espoir que Yuno puisse choisir de se rendre en se rendant compte des atrocités qu’elle avait pu commettre. Bien sûr, il n’en fut rien. Après avoir ignoré la pomme que la jeune femme aux yeux roses lui avait envoyé, la mi-terrienne vit sa cible se mettre à rire, un rire qui devint rapidement obscène alors que Yuno paraissait perdre la raison. Avec ce rire, la Time Patroller voyait s’envoler toutes ses chances de pouvoir régler ce problème paisiblement; aucune chance qu’elle ne se laisse faire.

« C’est au nom de tous ceux que tu as tué sans pitié pour cette vie que je viens. Ce n’est pas une menace, tu récoltes seulement ce que tu as semé. »

La souveraine avançait que Yukko soit venue s’en prendre à elle dans le seul but de lui voler son Pythar, ce que la demi-Saiyan trouvait ridicule mais pas bien surprenant puisqu’elle était au courant de la folle obsession de la Reine envers son mari, à la base même des crimes pour lesquelles elle était recherchée.

« J’en ai rien à faire de Pythar ! C’est pour toi que je suis là. »

Yukko se défendit. Pythar ne l’intéressait absolument pas, les sentiments amoureux étaient de toute façon de ceux qu’elle préférait éviter après ce qu’il lui était arrivée avec Mike. Elle n’avait jamais rencontré le Roi de Vegeta 2, ni jamais ressenti l’envie d’aller à sa rencontre, chose qu’elle aurait pu faire aisément si elle l’avait vraiment souhaité. La jeune femme était complètement délusionnelle, pour elle tout l’univers tournait certainement autour de Pythar et, par conséquence, d’elle-même. Enfin, Yuno devait au moins avoir compris la sincérité des paroles de Yukko concernant son arrestation puisqu’elle prit la décision de faire appel et de s’entourer de quelques soldats.

« Evidemment… »

Sans grande surprise, une demi-douzaine de guerriers de l’espace firent leur apparition, accourant suite à l’appel de leur souveraine. Leurs armures étaient décorées de l’insigne de la royauté, indiquant donc qu’il s’agissait là des gardes de la monarque. Il était évident qu’un certain nombre de Saiyans surveillaient leur Reine et restaient près à la défendre en toutes circonstances. L’inverse l’aurait étonné, Yukko savait que trouver la conjointe de Pythar resterait l’étape la plus aisée, et elle devait maintenant s’attaquer à la partie un peu plus complexe. Certains gardes dégainèrent des armes blanches tandis que d’autres adoptaient juste une position de combat à mains-nues, tous menaçaient Yukko d’un ton confiant. Ils représentaient bien l’élite de l’armée, les plus forts de leur race hormis quelques perles de puissance comme quelques généraux ou le Roi justement. Ce dernier ne semblait pas être sur la planète, dans le cas contraire l’adolescente aurait aisément pu ressentir son aura quelque soit sa localisation sur Vegeta 2.

Les gardes étaient plutôt du genre costauds, leurs visages marqués par l’expérience témoignaient de leur grande assurance; il ne se doutait nullement qu’ils pourraient avoir du mal à écraser la gamine qui avaient osé se dresser devant eux, d’autant plus que la faible énergie qu’elle dégageait ne la rendait pas très menaçante. La demi-Saiyan vit leurs détecteurs s’agiter, chacun des guerriers de l’espace s’étant pressé d’analyser le niveau de puissance de la demoiselle, certains lâchant un ricanement en voyant le nombre ridicule s’afficher sur leurs appareils. Mais ils devaient tout de même savoir que certaines races étaient capables de manipuler leur aura à leur guise. En tout cas, ces guerriers étaient clairement près à exécuter les ordres de Yuno, cette dernière ayant étonnamment laissé une chance à Yukko de s’en aller sans se battre.

Yukko sourit, observant tour-à-tour les six Saiyans qui la menaçaient; ils pensaient vraiment qu’ils étaient en mesure de l’arrêter, voilà qui sonnait comme une plaisanterie pour l’adolescente. Elle avait déjà vaincu des combattants bien plus puissants qu’eux, et c’était avant qu’elle ne découvre les secrets du super guerrier. Il était inutile d’essayer de raisonner avec eux. S’ils étaient la fière garde royale, ils préféreraient mourir que d’écouter les déboires d’une inconnue. La seule chose à faire était de les mettre hors de combat. Elle essaierait de ne pas les tuer car contrairement à Yuno, la demi-Saiyan n’était pas venue ici pour commettre des meurtres.

Sans plus attendre, la lycéenne se déplaça rapidement jusqu’au premier Saiyan, écrasant son visage à l’aide d’un revers du poing sans qu’il n’ait le temps de réagir. Les autres combattants, ébahis, se jetèrent vers l’hybride. L’un des gardes s’élança vers elle en armant un coup de hache que Yukko parait en immobilisant son avant-bras. L’adolescente regardait le guerrier confus et effaré dans les yeux, puis fit exploser son aura. Elle se transformait en Super Saiyan, dégageant une onde de choc qui stoppait l’avancée des autres gardes. Yukko dégageait le bras du gars à la hache puis l’expulsait avec un coup de pied retourné. Le troisième garde en avait profité pour essayer de se faufiler derrière la super guerrière, mais cette dernière saisit son sabre qu’elle sortit de sa capsule et vint bloquer la frappe du Saiyan qui avait lui même une épée. Ce dernier enchaînait quelques frappes que Yukko parait sans trop de difficultés, la différence de niveau entre les deux étant beaucoup trop grande en la faveur de la Time Patroller. D’un coup, la lame du katana baignant dans le Ki de la demoiselle vint briser le sabre de son opposant. Un coup circulaire de la demi-Saiyan alla ensuite trancher le torse du Saiyan, ignorant son armure.

« Tu me traites de peureuse et ensuite tu appelles tes gorilles. C’est pitoyable. »

Les guerriers royaux qui étaient toujours debouts regardaient tous la demoiselle d’un air apeuré. Ils avaient vu leurs camarades se faire vaincre sans difficultés, et appréhendaient la possibilité qu’ils puissent faillir à leur devoir de protéger leurs souverains. Ils s’élancèrent vers la Super Saiyan dans un élan de rage, dégageant une énergie plus importante qu’auparavant. L’un d’eux balança un kikoha pour immobiliser Yukko, tandis qu’un autre en profita pour se faufiler derrière la gamine et l’attraper dans une prise visant à la restreindre. Le troisième Saiyan arrivait devant la lycéen et tentait de lui asséner des coups de poings et de pieds, mais cette dernière les évitait sans mal et malgré l’autre guerrier qui essayer de la retenir. Elle fit de nouveau exploser son aura ce qui suffit à lui faire lâcher prise, puis lui mit un coup de coude dans le ventre pour l’éloigner. Elle attrapait le poing de celui qui lui faisait face et lui fit une balayette pour le mettre au sol. Le dernier Saiyan fit quand à lui démonstration de tout son courage en prenant ses jambes à son cou, ce qui était compréhensible puisque ses cinq autres compères n’avaient fait qu’échouer.

Le regard de la Super Saiyan vint se replacer vers Yuno, toujours l’air sérieux mais avec un petit sourire qui trahissait sa confiance; pensant finalement que cette mission pourrait s’avérer plus facile que prévue. Même si la Reine pouvait faire appel à d’autres gardes ou soldats, s’ils étaient tous du même niveau, ils n’arriveraient à rien.

« Laisse tomber. Personne ne viendra te sauver ici. Pas tes gardes. Pas tes Dieux. Et pas même ton Pythar. »
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockJeu 23 Mar 2017 - 11:08
Une atmosphère lourde en psychose plombait l’endroit. Cela n’était pas une nouveauté : Yuno avait une lubie très particulière pour Pythar et pensait forcément que si une femme lui voulait du mal, c’était parce qu’elle le voulait lui. La Time Patrol et la Patrouille Galactique ? Ils n’avaient jamais réussi à lui mettre le grappin dessus. La Yandere avait déjà eut affaire à maintes reprises à de leurs agents envoyés pour stopper ses actions, mais les dieux, ou bien, un dieu ou.. une « puissance supérieure » avait toujours été de son côté et l’avait aidé pour vaincre ceux qui se mettaient en travers de sa route. En quoi cela pourrait-il être différent aujourd ‘hui ? D’autant plus qu’elle avait enfin la vie de ses rêves et qu’elle la vivait pleinement depuis un petit moment, maintenant. Alors pourquoi ça serait juste à ce moment là qu’elle faillierait ? Impossible. Impossible se répétait-elle, alors que son sourire dérangé, adressé à Yukko, grandissait à mesure que la Reine se remémorait comment grâce à ses pouvoirs, elle avait neutraliser les « chasseurs de primes » de son espèce.  Cette dernière était entouré de gardes royaux, elle voulait testé la femme qui était venu ici pour l’arrêter et la mettre en taule. Elle sortait les grandes phrases, typique chez ce genre d’individu se croyant au dessus des autres. Cela fit rire Yuno une fois de plus qui n’avait, depuis longtemps, plus aucun respect pour toutes les autres formes de vie que Pythar et cet espèce de « puissance supérieure » qui l’avait tant épaulé durant ses périples.

- Tu devrais surveiller ton langage quand tu parles de MON PYTHAR ! Dit-elle d’un coup en élevant la voix à la fin de sa phrase. Son expression s’était immédiatement durcit. Respecte-le, car il te sera toujours supérieure. Tu n’es qu’un petit toutou de la Time Patrol, pas une Reine, alors ravale ta salive pour dire des choses plus utiles ! Yuno fronça les sourcils, soupira, puis se calma. Comme si la tempête avait encore disparue d’un seul coup. Ce que j’ai semé ? Tu crois que j’ai choisi mon destin ?!!! Si tu avais vécu le quart de ma vie…. Tu ne serais même plus vivante à l’heure qu’il est ! C’est bien beau de  juger quand on ne connaît RIEN ! Miss justicière en mousse !! HiHIHIHIpfffpffpff *kof kof * hahaha !

Les gardes ne voulaient pas se mêler verbalement à ce conflit dont ils ignoraient encore les grandes lignes. Ils se contentèrent d’être là pour leur Reine. Bien entendu, Yukko était plus forte que les gardes d’élite de la ville, malheureusement pour la yandere. Cette dernière se tenait à l’écart et jouait avec son émetteur qui lui permettait de contacter les gardes de la ville, tout en ayant les yeux rivés sur la scène de l’affrontement. Chaque fois que Yukko arrivait à mettre à un terre un guerrier, Yuno parlait dans son dispositif. Impossible pour elle d’entendre certainement ce qu’elle disait à cause du ménage qu’elle était en train de faire – ou alors elle avait une très bonne ouïe, on ne sait pas. Dans tous les cas, Yuno ne faisait que chantonné en appelant des patrouilles complètes de gardes, ramenant un très gros effectif encerclé l’endroit où ils étaient, petit  à petit, alors que Yukko tabassait les gardes présent. Environ une cinquantaine de gardes entraînés étaient venu encerclé l’endroit et se rapprochèrent sous les derniers ordres de la Reine, alors que son ennemie venait de faire fuir le dernier survivant de la troupe. Ce dernier se heurta au plastron d’un des siens et constata qu’une « grande armée » s’était mobilisée. En même temps, venir attaqué une Reine sur son terrain lui permettait d’emmagasiner de nombreux hommes dans la bataille – mais cela permettrait à Yukko de prouver sa valeur guerrière.

- Laisse MON Pythar en dehors de ça. Il a des choses plus importantes à faire que de venir me défendre d’une gamine hautaine, tu le sais toi-même !! les soldats s’étaient tous rapprochés pour être visible, encerclant les deux demoiselles, prêt à agir au moindre geste de Yukko. La seule chose qui ai de l’importance est que MON Pythar soit en vie, ainsi que mes enfants !! C’était mon ultime but et je l’ai accompli. Même si par un miracle absolue tu arrivait à m’atteindre…. HAHAHAHA JE TE RIGOLERAIS AU NEZ !!! LES DIEUX SONT AVEC YUNO !

Après sa parole, elle claqua des doigts et une dizaine de guerriers s’élancèrent pour tenter d’assaillir de toute part la jeune demi-sayen. Yuno, quant à elle, devint physiquement invisible grâce à sa technique illimité : Vanish. Cette technique lui permet de devenir physiquement invisible, et son aura devient très difficile à détecter. Cette dernière avait donc complètement, d’un coup, disparu du champ de vision de Yukko – même si elle était certainement occuper à donner une correction aux sayens, si elle cherchait Yuno des yeux, elle ne pourrait pas la trouver en somme. Yuno sortit de sa poche arrière l’un de ses deux couteaux de cuisine.

La yandere apparut à l’arrière, légèrement sur la droite de Yukko, apparaissant du même coup qu’elle tira sur la capuche qui lui cachait le visage de toutes ses forces, lui arrachant probablement quelques cheveux au passage.

- Tu parles beaucoup mais tu restes une CACHOTTIÈRE ! JE TE LIBÈRE DE TA PEUR ! HIHIHIHI !


Elle fit un bond vers l’arrière pour s’écarter de la demi-sayen, alors que les vagues de guerriers devaient continuer d’affluer petit à petit. De la tranche de son couteau en main gauche, elle envoya un rayon d’énergie vert – technique illimité : Blade Furry. Cette dernière affichait un air dément sur sa figure, et à peine eut-elle fait ce geste qu’elle disparut de nouveau, laissant Yukko aux mains de ses « bonobo ».
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockJeu 23 Mar 2017 - 16:27


La destinée était un concept dont Yukko n’avait que faire, elle était de celle qui pensaient que chaque individu écrit son propre avenir de sa propre main, certains avec certes plus de liberté que d’autres. Elle était bien drôle à parler de destin alors que le sien était normalement de mourir de la main des Saiyans esclavagistes, et aujourd’hui elle se retrouvait souveraine de ce même peuple dans un univers totalement différent. C’était bien la preuve qu’au final, cette pseudo ligne directrice sensée définir notre vie de la naissance jusqu’à la mort n’était rien que l’on ne puisse influencer soi-même. C’était juste dommage qu’avec les pouvoirs que Yuno s’était vu octroyer, que le chemin qu’elle ai choisi soit celui de la mort et de la destruction. Peut importe son but, et même si celui-ci était de sauver un autre Saiyan au bon coeur, rien ne saurait excuser ses actes. Mais Yukko ne prit de toute façon pas la peine d’essayer de répondre à la souveraine. La demi-Saiyan savait pertinemment que l’esprit de celle aux cheveux roses était entaché d’une telle folie qu’aucun mot seul ne saurait lui faire entendre raison, comme chacun de ses rires dérangeants venait le lui rappeler.

Pendant ce temps, des guerriers de l’espace continuaient à affluer, alors même que l’adolescente avait le temps de se défaire de la garde rapprochée. Il était évident que le petit vacarme qu’elle causait ne risquerait pas de rester inconnu trop longtemps. Plusieurs dizaines de gardes avaient encerclé la demoiselle tandis que cette dernière finissait d’écarter les six premiers. Un rapide scan permit à Yukko de s’assurer que les nouveaux venus avaient tous environ la même force que ses premiers adversaires. Elle aurait très bien pu éliminer la grande majorité des Saiyans qui l'entouraient en un seul coup, mais cela lui aurait demandé plus d’énergie qui lui aurait ensuite possiblement fait défaut lors de son combat contre Yuno. A la demande de leur reine, les guerriers s’élancèrent tous vers la gamine.

« Venez me chercher. »

La demi-Saiyan dégageait une fraction de son Ki pour s’envoler dans les airs, s’éloignant de telle manière à ce qu’elle ne se fasse pas attaquer de tous les côtés en même temps. Elle parait un coup de poing avec son avant-bras puis répliqua à l’aide d’un coup de pied, puis assénait un coup de coude à un autre combattant. Un direct du droit en dégageait un autre, mais chaque ennemi qu’elle éloignait en cachait deux autres. Cela n’avait pas pour autant l’air de tant la déranger, au contraire; cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu un combat aussi frénétique. Individuellement, ils ne lui arrivaient pas à la cheville mais en groupe, ils représentaient un véritable challenge que la lycéenne ne pouvait que relever avec le sourire. Elle était excitée comme pas possible parce qu’elle aussi, elle en était une de Saiyan. Mais Yuno devait certainement avoir comprit à ce niveau là que ces seuls guerriers de l’espace ne suffiraient pas à l’arrêter. D’ailleurs, où était-elle ? Dans la mêlée, l’adolescente avait complètement perdu de vue sa cible, et les vagues d’opposants qui se jetaient sur elle ne lui donnait guère le temps de se concentrer.

Yuno en avait habilement profiter pour se faufiler derrière l’adolescente et lui tirer la capuche. C’était bien vu, mais avoir la tête nue ne faisait pas que desservir Yukko. Les gardes royaux purent enfin comprendre l’origine de la puissance de la lycéenne; ses cheveux blonds libres de flotter au gré du vent et la fine couche d’aura dorée qui épousait les formes de son corps, les soldats comprirent qu’ils avaient à faire à un Super Saiyan. La forme n’était plus tant la légende qu’elle eût été, puisque de nombreux super guerriers avaient fait leur apparition, certains au sein même de l’armée de Vegeta. Mais tous ces combattants d’or gardaient quelque chose en commun, une puissance légendaire, celle qui à jamais les séparerait des pauvres Saiyans basiques, certains n’ayant pas encore eu le déclic de la transformation mais l’immense majorité ne disposait simplement pas du potentiel pour espérer un jour atteindre la forme. Et c’était pourtant une gamine de seize ans qui se dressait devant eux et pouvait prétendre à la transformation légendaire.

Alors certes, les Saiyans avaient donc découvert le visage de la demi-Saiyan et également que celle-ci était l’une des leurs mais cela ne changerait rien à sa mission. Puisque Yukko vient elle-même du futur d’un autre univers, elle n’existait présentement dans aucune base de donnée. Enfin, cette partie de son plan avait bien échoué puisque les individus ici présents ont à peu près tous pu voir le visage de la fillette. Cette dernière les regardait d’un sourire nerveux avant de rabattre sa capuche sur sa tête. Un certain nombre d’entre eux qui avaient compris à qui ils avaient à faire préféraient s’enfuir bien loin, mais une majorité de fanatiques restaient près à accomplir les ordres de leur reine. Sur le coup, elle réfléchit à la possibilité qu’elle ait de devoir tuer tous les Saiyans ici présents pour ne laisser aucun témoin, mais elle se ravisa bien vite. Ces guerriers restaient des innocents, dans le cas présent. La demi-Saiyan n’irait pas abattre lâchement des innocents alors que Yuno était sa seule cible.

« Tu sais quoi ? J’espère vraiment que les Dieux sont avec toi, tu en aura vraiment besoin lorsque tu sera devant le Juge. »

Mais les Saiyans continuaient de s’approcher d’elle dans un flot continu. Les techniques d’Arts Martiaux avancées de la Time Patroller n’eurent aucun mal à se défaire des nombreux guerriers mais une soudaine et importante émanation de Ki vint attirer son attention vers Yuno. Rapidement, elle vit une vague d’énergie de couleur verte s’approcher d’elle. Yukko fit exploser son Ki et dans un élan de vitesse laissait sur place une Image Rémanente avant de s’élancer directement vers la reine après avoir évité son attaque, mais cette dernière disparue de nouveau avant qu’elle ne puisse l’atteindre.

« Disparaître et attaquer dans le dos. Est-ce qu’un jour, tu auras le courage d’affronter cette peureuse, cette cachotière en face-à-face ?! »

Hurlait-elle, espérant que ses paroles arrivent jusqu’aux oreilles de Yuno. Elle espérait réussir à la pousser dans une confrontation en duel, sachant que l’orgueil des guerriers de l’espace aurait rendu une telle provocation difficile à ignorer. Mais elle savait tout autant que Yuno n’était pas une Saiyan, et sa stratégie actuelle la plaçait en position de force par rapport à Yukko qui ne pouvait que subir les attaques incessantes de ces idiots. Cela commençait à agacer la gamine, qui comprenait bien qu’elle ne risquait pas de pouvoir accomplir sa mission tant que les guerriers de l’espace continuaient de se jeter sur elle. Elle chargeait rapidement un Kamehameha dans une main avant de se retourner et d’envoyer la vague d’énergie vers les Saiyans. Le rayon bleuté carbonisait les armures d’une demi-douzaine de ses adversaires avant d’aller exploser au sol; avec tant d’ennemis il était difficile de rater son coup. D’un revers de la main, elle produisit une onde de choc qui plaquait une autre dizaine de guerriers de l’espace au sol.

Cela lui laissait le petit temps de répit qui lui permit de se concentrer pour réussir à ressentir l’aura de Yuno. La Super Saiyan était excessivement bonne quand il s’agissait de détecter les auras, c’était bien cette capacité qui lui permettait d’avoir un Shunkan Idō aussi précis. La souveraine n’était qu’invisible, et non intangible. La Time Patroller laissait quelques Images Rémanentes sur place avec son Zanzōken pour rendre son mouvement plus erratique et en réalité se projetait vers Yuno. Son but n’était pas de lui faire une attaque précise ce qui serait compliqué mais simplement d’entrer en contact avec son adversaire, auquel cas elle utiliserait ensuite son Shunkan Idō pour les téléporter toutes les deux à distance. Elles se retrouveraient à proximité de l’atmosphère de l’une des lunes du système Vegeta 2, bien entendu libre de toute présence Saiyan.

La Super Saiyan dégainait ensuite de nouveau son sabre, s’éloignant rapidement et se préparant à riposter à la prochaine attaque de Yuno. Il faudrait certainement une dizaine de minutes aux meilleurs guerriers de l’espace pour les rejoindre et, par chance, le temps devait s’écouler aussi lentement sur cette lune que sur la planète Namek.

« Battons-nous maintenant, et puisse tes Dieux te venir en aide. »

(HRP : A la base je voulais qu’on se batte sur une autre planète mais j’ai eu la flemme d’ouvrir un autre sujet x) )
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockVen 24 Mar 2017 - 13:36
Tant qu’ils étaient ici, à porter de la ville de Végéta 2 et du château, des escouades et des escouades incessantes de guerrier allaient venir gêner Yukko pour son affrontement contre Yuno. Cela ne durerait pas infiniment, mais assez longtemps pour énervé la demi-sayen ou la contraindre à tuer ses adversaires s’ils arrivaient de plus en plus en masse. Ceci dit, la yandere quant à elle se délectait du spectacle. Cette dernière voulait simplement voir de quoi était capable cette femme -ou plutôt jeune fille – qui était venue pour l’atteindre et l’emmener devant une cours de justice. Le fait qu’elle soit une gamine n’était pas un bon critère pour la sous-estimé. Yuno le savait bien, elle n’avait qu’elle-même quinze ou seize ans quand elle a été forcé à tuer pour survivre ou se sortir de situations délicates. La vie d’esclave… est une vie que personne n’a envie de connaître, un peu comme la prison, justement. La Reine restait alors caché dans l’ombre, mais ses grands yeux observateurs essayaient de décrypter les moindres gestes de la demi-sayen. Ceci dit, cette dernière était particulièrement douée pour se déplacer à très grande vitesse, ce qui produisait des genres « d’images miroirs » de sa personne sur son chemin. Elle était difficile à suivre des yeux, au final, il fallait de la concentration pour que cela soit possible. Heureusement, le fait que ses gardes attaque l’intruse, laissait du temps à la yandere pour mener à bien sa mission «  d’analyse ». Cette dernière semblait être une brute de puissance, à la façon sayen justement, et cela serait logique puisqu’elle allait bientôt découvrir que Yukko avait du sang en provenance de ce même peuple.

Cette dernière était donc elle-même de sang sayen, ce qui tira un rictus ironique à la Reine lorsqu’elle lui arracha sa capuche pour montrer son visage. Ses cheveux hérissés sur sa tête prouvait sa valeur guerrière. Yuno se fichait bien de la chaire à canon qui fuyait ou qui continuait de se battre pour elle. Au fond d’elle, elle se fichait de leurs vies, ce qui était important ici était la preuve de leur obéissance et du fait que la yandere avait la côte auprès du peuple de Pythar. D’ailleurs, ce dernier était loin de tout ça et en sécurité, du moins elle l’espérait. Peu importe l’issue de cette maudite impasse : ses buts dans sa vie avaient été mené à terme. Elle avait vécu son histoire jusqu’au bout avec Pythar et lui avait fait deux enfants, qui ne manqueraient certainement pas d’avoir des destins glorieux dans l’avenir. Cette dernière jubilait déjà intérieurement en pensant au futur de sa descendance, et même au fait que son propre concubin deviendrait un jour si fort que pratiquement personne ne pourra venir à bout de sa volonté. Cette Yukko finirait elle aussi par s’agenouiller devant la puissance de son Pythar, et elle comprendrait à ce moment-là que venir essayer d’arrêter Yuno était vain. D’ailleurs, Yuno n’avertissait pas son petit-ami pour l’instant, tout simplement car elle avait confiance en la puissance supérieure qui l’avait toujours aidé jusqu’ici. Il ne l’abandonnerait pas, il ne l’avait jamais fait ! Ce pourquoi un rire plein de psychose emplit son esprit, alors que la demi-sayen espérait faussement pour Yuno que ses dieux ou son dieu seraient avec elle, surtout au moment où elle serait : « devant le juge ».

Cette dernière utilisa cette technique de vitesse très poussée pour esquivé l’attaque de Yuno, qui redevint invisible après son geste, évitant le combat direct de cette manière. Cela eut visiblement le don d’agacé la jeune adolescente qui se mit à hurler quelques paroles pour provoqué la yandere. Cependant, et de façon juste, en effet cela n’avait pas d’effet sur quelqu’un d’aussi sournois que Yuno. Elle se fichait des provocations parce qu’elle en avait subit durant toute sa vie, surtout en étant esclave, et qu’elle savait qu’elle n’avait pas une puissance extraordinaire. C’était ses capacités lié à savoir se cacher dans les ombres qui lui avait permis de se sortir des situations de merde dans lesquelles cette dernière avait pu se retrouvé contre son gré. La demi-sayen n’avait pas dit son dernier mot, elle semblait vouloir attaquer de nouveau et utilisa sa très grande vélocité pour arriver à rentrer en contact avec la yandere… et elles furent toutes les deux téléporté.

Maintenant à proximité de l’une des lunes de Végéta 2, les guerriers cesseraient d’affluer ici avec autant de rapidité. Même, ce petit jeu d’observation semblait avoir suffit à la yandere. Cette dernière devait reconnaître que cette capacité à pouvoir se téléporter avec un ennemi pouvait être très utile, il fallait qu’elle se méfie d’avantage de ce bout de femme. Yuno rangea son dispositif qui lui permettait de contacter les gardes de Végéta 2, et cette dernière sortit de sa poche son deuxième couteau de cuisine.

- Puisque tu y tiens ! Mon dieu et moi allons te prouver que tu ne devrais pas te mettre en travers de ma route ! … ET SURTOUT QUE JE NE TE LAISSERAIS PAS ME VOLER PYTHAR !


Cette dernière affichait des traits durcit par l’émotion et sa psychose profonde. Elle se mit à foncer comme une dégénérée à une vitesse insoupçonnée chez elle, directement sur Yukko.

Your fate is sealed [PV] Giphy_11

La yandere disparut au dernier moment, à ce moment où on aurait pu croire qu’elle allait l’attaquer de front. Une fois invisible, elle glissa entre les jambes de l’écolière et tenta de lui entaillé l’intérieur des cuisses avec ses deux couteaux.

Une fois de « l’autre côté », Yuno se releva avec habilité et tenta d’éviscérer sa victime avec ses deux couteaux, brandit vers l’avant, et formant un arc de cercle pour se retirer de la victime – ci cela avait pu fonctionné bien entendu. Cette dernière enchaîna avec un coup de genou dans la colonne et bondit par-dessus sa victime d’un salto, envoyant deux salves de rayon vert ( illimité: Blade Furry) pendant son saut pour tenté d’atteindre Yukko. Cette dernière redevint invisible (illimité: Vanish) avant la fin de son saut, afin de ne pas laissé montré où elle allait atterrir. Lorsqu’elle fut au sol, elle fit une roulade sur le côté gauche et tenté d’entaillé la cheville gauche de Yukko lors de son passage. Se relevant en bondissant de nouveau, cette fois elle envoya deux nouvelles salves de rayon verte ( illimité: Blade Furry) en direction des épaules de Yukko, tout en sautant directement sur elle afin de peut-être pouvoir planté ses couteaux en plein dans ses clavicules.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockVen 24 Mar 2017 - 21:47


L’ingénieuse tentative de Yukko pour éloigner les combat du gros des troupes Saiyans fut un succès qui risquait de rendre sa tache beaucoup plus facile maintenant qu’elle n’était plus menacée par des hordes infinies de guerriers de l’espace. Yuno n’avait plus le choix désormais et se retrouvait contrainte à devoir affronter son ennemie en face-à-face.

Le premier assaut de la yandere fut habilement trompé par une image rémanente de la Super Saiyan qui, à défaut de connaître la position exacte de Yuno ne se risquerait pas à rester sur place et tenter de se défendre face à une ennemie invisible. La reine ne laisserait pas le temps à la Time Patroller de se recollecter, enchaînant directement avec un double coup de couteau que la gamine évita tant bien que mal en se penchant vers l’arrière. Ses jambes ne lui permirent pas cependant de garder l’équilibre après cet assaut et la demi-Saiyan se retrouvait les fesses au sol. Le genou de la monarque fit mouche, atteignant le torse de Yukko qui retint un gémissement de douleur. L’adolescente se relevait rapidement à l’aide d’un saut vers l’avant, se propulsant avec du Ki pour ne laisser derrière elle qu’une nouvelle image rémanente, décidément la seule technique qui lui sortait de chaque impasse, et lui permettant d’éviter les deux rayons d’énergie verts. A l’issue de quoi, la yandere disparut une fois du champ visuel de la lycéenne.

La différence de niveau entre les deux individus permettait tout de même à la demi-Saiyan de parer ou d’éviter une grande partie des attaques de la souveraine et heureusement. Malgré sa carrure, la yandere ne manquait pas de force, et chacun de ses coups de couteau étaient suffisamment précis et vigoureux pour pouvoir prétendre mettre fin au cours combat. Le choix de la lycéenne de brandir son katana lui semblait être le bon puisque celui-ci lui octroyait l’allonge suffisante pour pouvoir tenir les lames de son adversaire à distance de sécurité. Mais la rapidité d’exécution de l’offensive de Yuno ne laissait guère le temps à Yukko de placer sa contre-attaque, elle-même craignant un peu trop les volées de couteaux pour s’essayer à des mouvements osés. La demoiselle restait donc sur la défensive, faisant de son mieux pour tenter de suivre les déplacements de sa cible qui usait et abusait de sa disparition à son juste avantage.

Puisque sa précédente téléportation avait fonctionné, Yukko avait bien confirmé que la technique de disparition de la yandere ne la rendait qu’invisible et non intangible. Ainsi, lorsqu’elle disparut après son saut pour cacher son atterrissage, les brins d’herbes qui s’écartaient de manière peu naturelle sous le corps invisible de Yuno étaient une mince mais fiable indication de sa position. Ce n’était pas grand chose mais la Super Saiyan savait qu’elle se devait d’être attentive au moindre détail face à cette adversaire qui se plaisait à apparaître et disparaître à volonté. La puissance brute de la guerrière de l’espace ne suffirait pas à gagner ce combat mais chaque affrontement était une expérience unique dont Yukko se délectait, se forçant à chaque fois à repousser les limites de son ingéniosité et de sa technique pour triompher. La tentative d’entaillade de la cheville de Yukko fut un échec cuisant, le couteau de la souveraine venant rencontrer la lame acérée du sabre de la demi-Saiyan qui déviait aisément son coup. Mais Yuno profitait habilement de l’élan de sa glissade pour se retrouver de nouveau derrière la Patroller qui reçu donc deux vagues d’énergie dans le dos;

« Aïe aïe aïe !! S’écriait-elle, voyant le combat prendre une bien mauvaise tournure dès les premières minutes. Le style de combat de Yuno avait le mérite d’être relativement atypique et la souveraine disposait de bonnes techniques qui le complémentait réellement. De son côté, la demi-Saiyan s’était presque mis un handicap avec son sabre car bien que l’arme apporte de nombreux avantages, le combat à mains-nues restait le domaine de prédilection de Yukko qui ne s’était en réalité que peu entraînée avec son katana. Le manteau de la lycéenne était désormais entaillée par deux endroits, des taches rougeâtres trahissant la présence de sang imbibaient le haut de son gi.

La yandere repassait à l’attaque mais la Super Saiyan avait alors choisi d’abandonner son actuelle passivité et se préparait à accueillir le coup. Elle s’était retournée pour apercevoir la compagne de Pythar s’apprêtant à lui lacérer le dos, mais Yukko choisit de profiter de l’élan de la psychopate contre elle. Elle se décalait légèrement sur le côté pour saisir l’un des bras de son opposante et pivotait pour la faire passer par dessus son dos et la projeter vers le sol.

La demi-Saiyan s’éloignait rapidement d’un court saut vers l’arrière puis se remit à foncer vers la reine. Arrivée à portée de sabre, elle s’écartait ensuite subitement sur le côté, créant une multitude d’images rémanentes encerclant la yandere qui risquerait d’avoir du mal à voir l’attaque venir. C’est de la gauche que vint le long coup de sabre circulaire de Yukko, visant la poitrine de Yuno. Les coups de katana de l’adolescente n’étaient pas aussi rapides qu’ils auraient pu l’être mais elle mettait derrière chacun d’eux suffisamment de force pour certainement briser l’éventuelle garde de la monarque dans le cas ou cette dernière déciderait de se protéger, ou en tout cas de pouvoir fendre les couteaux de cuisines qui ne valaient guère grand chose face à la lame aiguisée de l’épée de la Patroller. Un coup vertical, du bas vers le haut suivit le premier, et laissait rapidement place à un balayage de sa lame en face d’elle dans un mouvement lui permettant à la fois de frapper et de prendre appui au sol pour s’éloigner de son adversaire.

*Admire mon Kamehameha.*

Un peu plus loin, la lycéenne commençait à charger un rapide Kamehameha. La sphère d’énergie bleue vint se former entre ses paumes et Yukko l’envoyait rapidement dans la direction de Yuno, mais ne restait pas longtemps pour soutenir l’attaque. En réalité, à l’origine de l’attaque ne se trouvait maintenant qu’une image rémanente espérant tromper la yandere. La vague déferlante peu puissante s’éloignait dans le ciel étoilé en ratant très probablement sa cible, mais ce n’était pas le but de toute façon. La Super Saiyan ne faisait que profiter de la distraction pour approcher la conjointe du Roi par le côté dans un mouvement d’estoc visant son torse, suivit d’un tranche diagonale vers le haut puis d’une frappe descendante avec un petit dash pour combler un éventuel manque de portée suite à une possible esquive de Yuno.

La demi-Saiyan s’éloignait à la suite de son assaut, venant replacer son sabre en face d’elle en position défensive; elle était prête à montrer à cette cinglée que ses Dieux ou quoique ce soit ne la sauverait pas de l’expertise de la Patroller en terme de combat.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockLun 27 Mar 2017 - 16:59
Grr. Cette Yukko était tout de même agile. Entre ses images rémanentes et sa puissance, elle faisait sans aucun doute une guerrière redoutable. Yuno savait qu’elle était souvent plus faible physiquement parlant que ses adversaires : heureusement, sa capacité à se fondre parmi les ombres lui avait souvent sauvé la mise. Le fait qu’elle ai confiance en ses capacités et en la force supérieur qui l’accompagnait, faisait qu’elle n’abandonnerait pas le combat malgré son désavantage direct. Elle comptait bien emmerder la demi-sayen jusqu’au bout, peu importe qui gagnait… Yuno était persuadé intérieurement qu’elle gagnerait d’une manière ou d’une autre. Excès de confiance à cause du « Dieu » qui la « protège » ?

Yukko esquiva son premier coup. Elle tomba sur les fesses de déséquilibre, le genou de Yuno frappa son buste. Un saut habile vers l’avant lui avait cependant permis de passer outre les rayons d’énergie, grâce à l’utilité de ses images rémanentes notamment. Le coup à la cheville fut paré par un katana tranchant, mais pas les doubles rayons verts qui s’abattaient dans le dos de son ennemi. Mentalement, Yuno raisonnait comme ça, analysant tout pour retenir la moindre information et tenté fourbement, par ce qu’elle apprend de son opposant, de l’avoir. Du sang commença à gâcher le vêtement que portait la demi-sayen. C’était une vue sympathique pour la yandere. Cependant cela semblait avoir « réveillé » Yukko qui n’était plus passive. Elle avait prit la Reine à son propre jeu en profitant de son élan pour l’agripper par le bras et lui faire une prise. La jeune femme n’eut pas le temps de se défaire et passa par-dessus Yukko pour s’aplatir au sol. Son arcade gauche avait plus mangé que le reste : elle était brisée. Les avant-bras de Yuno avaient amorti quelque peu sa chute, mais pas suffisamment pour lui éviter ce désagrément. Un rire s’échappa de la bouche délicate de la Reine : la souffrance n’était plus rien pour elle depuis longtemps. Elle devrait même être déformé physiquement à force des coups qu’elle avait déjà prit, des taules qu’elle avait reçus en tant qu’esclave comme dans son enfance. Pourtant, c’était de la fatigue en plus qui finirait par s’accumuler, alors elle ne devrait pas rire…

- Il est présent, il est avec nous, je le sens ! Il nous observe !

Dit-elle en se relevant lentement, levant les bras au ciel comme une hérétique. Une hérétique souriante avec l’arcade gauche ensanglanté. Son regard se porta sur les cieux et son rire s’amplifia. Elle sembla totalement ignoré Yukko à cet instant. Grossière erreur. Lorsqu’elle focalisa de nouveau son attention sur la demi-sayen, elle ne voyait que des images d’elle l’encerclé. Elle croisa ses couteaux devant elle pour se défendre au dernier moment. Pourtant, le coup circulaire lui entailla la poitrine, emportant un large bout de ses vêtements en même temps. Son propre sang jaillissant de la plaie sembla ramener bel et bien Yuno «  sur Terre ». Son regard se durcit et ses traits également : elle serrait les dents. En plus d’être entaillé au buste, cette saloperie demi-sayen avait rayé ses précieux couteaux. Ils étaient singuliers et pas simplement des couteaux de cuisine comme ils en avaient l’air : ils étaient ses armes, celles avec lesquelles elle pouvait attaqué et se défendre.

Yuno n’eut d’ailleurs pas d’autre choix que de tenter de dévier les prochains coups au katana de Yukki via son illimité défensive (Sinister Strike).  Le premier coup était trop rapide, et la cuisse droite de la Reine se fit ouvrir en un rien de temps. Le sang afflua d’un coup, alors que la deuxième manœuvre de l’ennemi l’obligea à harceler Yukko de rayon vert ( illimité : Blade Furry ) pour qu’elle soit moins précise dans son geste et qu’elle n’atteigne pas Yuno. Cette dernière remarqua de ses mèches cheveux se faire découper à cause des coups secs de la demi-sayen avec son katana : elle aurait mi une seconde de plus à agir, et c’était un de ses membres qui y serait passé.

Yukko s’était éloigné. Yuno avait un air de tueuse. Sa cuisse venait de se faire ouvrir comme un jambonneau et cela la rendait dingue. Elle n’avait plus d’iris. Ses yeux étaient devenu totalement rose, significatif du fait qu’elle rentrait en transe sanguinaire. Toute humanité l’avait quitté… depuis longtemps en réalité, mais il n’y avait plus de retour arrière lorsqu’elle passait dans ce « mode-là ».

Your fate is sealed [PV] Giphy_13

- NON NON NON ! ÇA NE VA PAS SE PASSER COMME ÇA !

La sphère bleu du kamehameha brillait dans les mains de Yukko. Yuno disparut d’un coup. Cette fois, on ne pouvait pas sentir son énergie, ni la voir. Aussi instantanément qu’elle était devenue invisible, elle venait de se téléporter au dessus de Yukko, flottant dans les airs et lui administrant un coup étourdissant. ( X3 : Cheap Shot). Si elle avait réussit, l’étourdissement avait peut-être annulé le lançage du kamehameha. Yuno ré-apparut suite à ce coup d’étourdissement et balança directement Tourments (x3). Le rayon noirâtre où s’emmêlait des visages spectral semblant crier à l’aide, tenta de venir transpercer la demi-sayen qui ne devait pas s’attendre à un tel bouleversement de ses plans… il arriva peut-être à l'atteindre. En même temps, elle venait de frapper deux fois Yuno en la faisant baigner dans son propre sang, ce qui avait eut pour effet de réveillé sa folie psychopathe et la poussé à vouloir rendre le combat encore plus violent.

La yandere disparu suite à son assaut, cette fois avec son illimité Vanish. Elle bloquait l’afflux de son sang généré par sa cuisse en appuyant fortement avec l’une de ses mains dessus : saleté de demi-sayen, elle finirait par payer !
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockLun 27 Mar 2017 - 20:27


Les Dieux de Yuno, elle paraissait reposer presque entièrement sur eux. Yukko trouvait ridicule l’idée qu’un individu supérieur voudrait appuyer quelqu’un comme la yandere. Cette dernière y croyait cependant tellement qu’elle arrivait à en faire douter la super guerrière. Mais Yukko savait que si il y avait effectivement au Dieu dans l’au-delà qui s’était décidé à aider Yuno pour une quelconque raison, il faisait bien mal son travail pour le moment puisque rien ne vint empêcher à la demi-Saiyan d’asséner une violente frappe à la yandere qui vit sa poitrine entamée par le sabre argenté. La lame maintenant ensanglantée vint ensuite une nouvelle fois entailler le corps de la souveraine en tailladant une partie de sa cuisse; le sang jaillissant allait ternir la peau de la demi-Saiyan, entachant son visage dénué de toute compassion.

L’adolescente avait ouvert la distance entre les deux guerrières, admirant le piteux état dans lequel s’était retrouvé la femme aux cheveux roses. La combattante du futur préparait à la suite un rapide Kamehameha, celui-ci n’ayant pour but que de distraire Yuno et d’ouvrir la voie au reste de son enchaînement. Néanmoins, au moment du lancé, la yandere disparut totalement de la vue de la Patroller. Yukko restait confiante qu’elle puisse détecter une faible trace de Ki comme ce fut le cas lors des dernières utilisations de la monarque de sa technique de disparition, mais ce ne fut ici pas le cas. Une frappe dans le dos vint ébranler la demi-Saiyan, la sphère d’énergie du Kamehameha se désagrégeant tandis que l’encapuchonnée lâchait un cri de douleur intense. Elle venait joindre ses mains à sa nuque là où le coup de Yuno l’avait touché mais la souffrance qui parcourait son corps limitait dangereusement ses mouvements. Elle ressentit une grosse concentration d’énergie derrière elle qui la poussait à se retourner et à faire face au démoniaque rayon noir qui s'apprêtait à l’engloutir.

« Merde…! »

Le dernier coup de la yandere ne la laissait pas en pleine possession de ses moyens. Elle tentait de repousser l’attaque à l’aide d’un kiai mais cela ne faisait que retarder l’inévitable. La demi-Saiyan levait ses deux bras en face d’elle pour se préparer tant bien que mal à encaisser la vague d’énergie. L’attaque parut avaler le corps de l’adolescente avant d’exploser dans un boucan détonnant. La terre de la Lune fut retournée sur plusieurs dizaines de mètres autour du lieu de l’explosion. Lorsque les particules de fumée finirent enfin par retomber, on pouvait apercevoir la gamine encore debout rapidement abandonnée par ses jambes pour s’abattre à genou sur le sol. Il ne restait plus grand chose du haut de son gi, désormais totalement visible puisque plus aucun manteau ne venait le cacher, ne restant plus grand chose de ce dernier qui était partit largement en lambeaux.

La lycéenne se relevait tant bien que mal en prenant appui sur son genou, manquant de retomber lors de l’action. La demi-Saiyan attrapait le reste du haut de son gi et l’arrachait d’un geste sec, son torse n’était plus recouvert que par son t-shirt mauve. Elle crachait sa salive mélangée au sang qui baignait dans sa bouche, sa pauvre face se retrouvant dans un bien piteux état. Malgré la fâcheuse tournure que le combat menaçait de prendre, ce dangereux assaut ne réussit pas à effacer ce pénible sourire qui décorait son visage. Là où Yuno devait certainement maudire la demi-Saiyan pour les dégâts qu’elle lui avait infligé, la gamine ne voyait en ce délicat combat qu’une occasion en plus de parfaire sa technique. Comme la vraie guerrière de l’espace qu’elle était, une race dont elle n'appréciait pas forcément les pratiques mais dont elle restait fière d’en faire partie, cette même race que Yuno faisait un piètre travail à représenter.

« Je dois te remercier; ce combat m’excite comme jamais. »

D’un coup, une éblouissante aura d’or vint épouser le corps de la guerrière de l’espace dans un vacarme assourdissant, le satellite naturelle tremblant de toute part face à la terrible énergie de la Super Saiyan. Yukko venait d’abandonner la forme Full Power du super guerrier, ne jugeant plus l’économie de Ki nécessaire puisqu’elle se savait désormais capable de mettre fin au combat dans les cinq minutes à venir. Un surplus d’énergie ruisselait de son corps et forçait le sol sous ses pieds à céder face à la pression. C’étai la première fois depuis qu’elle eut accédé à la légendaire transformation que Yukko pouvait enfin dévoiler toute sa puissance. Une puissance qu’elle devait non pas à une quelconque intervention divine ou à la sournoiserie de ses techniques, mais bien à son entraînement incessant dans son but d’obtenir le corps et l’esprit des plus grands maîtres d’Arts Martiaux.

Que celle qui prétendait être la Reine des Saiyans n’ait aucun mal à mettre sa fierté de côté pour se battre avec sournoiserie avait le mérite de mettre l’adolescente hors d’elle mais qu’importe. Sa folie finirait par causer sa perte. Yuno avait beau se cacher avec sa technique, le regard noir de la Patroller s’abattait exactement sur elle. Le même regard de super guerrier qui avait fait trembler des monstres de puissance tels que Freezer. A l’insu de Yuno, le Ki de la Super Saiyan se propageait dans toute la zone et se réfléchissait sur le corps invisible de la yandere, ce qui donnait à Yukko la position exacte de sa cible. La souveraine finirait bien par comprendre qu’elle ne pourrait pas se cacher indéfiniment. La puissance de Yukko à elle seule ne lui suffirait peut-être pas à terminer ce combat, mais cette puissance n’était que l’un des nombreux outils qui formaient son arsenal. Elle savait en tout cas qu’elle ne laisserait pas la reine la prendre au dépourvu une seconde fois, car ça pourrait être la fois de trop pour la Super Saiyan.

Yukko rangeait son sabre dans son fourreau qui était à son dos. Il lui avait bien servit, mais elle ne pouvait utiliser ses pleines capacités en faisant usage de cette belle arme dont elle n’avait que trop peu fait usage auparavant pour être réellement efficace avec. La Super Saiyan abaissait sa pose, écartant ses jambes avant de donner dans le vide un brusque coup de paume en direction de la yandere. La frappe provoqua, grâce au Shōryudan, une puissance onde de choc qui vint déferler vers la conjointe de Pythar, ravageant sans discernement le terrain boisé de la lune sur son passage. La demi-Saiyan profita ainsi de cet instant pour s’élancer vers Yuno. Une multitude d’images rémanentes apparurent en chemin, toutes paressant se jeter vers la reine d’un angle différent. Yukko apparut parmi-elles en face de la yandere, se servant de l’élan pour essayer de lui asséner un puissant coup de poing mais la Super Saiyan passait totalement à travers sa cible avant de disparaître, révélant qu’il ne s’agissait là que d’une nouvelle image.

La véritable Yukko apparut derrière Yuno, attendant que cette dernière ne se retourne avant de l’attraper par ses deux bras, l’empêchant probablement de bouger, en tout cas elle l’espérait. La gamine sourit sournoisement en face de la yandere, la fixant dans ses yeux aveuglés par sa folie avant d’hurler :

« Taiyōken ! »

Une lueur intense surgit du corps de Yukko, la morsure du Soleil agissant de telle façon à pouvoir aveugler son adversaire. La Super Saiyan fit ensuite exploser son énergie, notamment pour pouvoir repérer la yandere grâce à la méthode du sonar de son Ki si cette dernière avait choisi de disparaître de nouveau. L’adolescente se replaçait en face de son adversaire et lui assénait un puissant coup de genou dans l’abdomen avant de lui décocher une droite au visage suivi d’un uppercut visant les côtes.

L’adolescente s’éloigna ensuite d’un rapide mouvement vers le côté en se baissant pour éviter une possible contre-attaque puis resurgit avec un coup de pied sauté ayant pour cible le cou de de la yandere. Elle puisa dans son énergie pour lâcher un nouveau Zanzōken et se faufiler derrière la souveraine et enchaîner une balayette avec un coup de coude retourné. Elle chargeait rapidement un Kamehameha dans l’une de ses mains et tenta de faire s’écraser à bout-portant la sphère d’énergie bleue contre le plexus de la femme aux cheveux roses. La Super Saiyan s’éloigna ensuite avec hâte de son adversaire, lâchant une petite dizaine de légers kikohas dans sa direction en s’éloignant pour couvrir son déplacement. Elle se replaçait plus loin, adoptant sa pose combat d’Arts Martiaux et se préparant à l’inévitable réplique de Yuno.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockJeu 30 Mar 2017 - 13:47
Le combat était déjà bien entamé. La reine souffrait déjà d’une plaie au buste – en soit, pas non plus handicapante pour se battre, mais tout de même notable – et une plaie plus profonde à la cuisse. Cette dernière se devait d’appuyer comme une forcenée dessus pour stopper les écoulements de sang sans fin. Elle savait ce qu’elle devait faire dans ce genre de situation : c’était loin d’être la première fois qu’elle se blessait plutôt gravement de la sorte. Cette dernière ne pouvait juste pas dans l’immédiat, remédier à son propre problème. Pour l’heure, elle avait préféré surprendre Yukko et venir utiliser deux de ses attaques x3 par combat afin de l’assaillir un petit temps. L’effet de surprise avait été présent. Ce dernier avait permis à Yuno d’arracher un bout de tissu de son propre haut pour venir l’enroulé autour de sa cuisse, serrant assez fort pour faire un bandage compressif directement sur la plaie – et non un garrot qui coupe la circulation sanguine. Cette dernière avait vu l’écolière se prendre entièrement sa vague d’énergie dans la mouille. Dans son état actuel, les sentiments de Yuno étaient soit totalement inexistant – si, si c’est possible, encore pire que d’habitude – ou totalement exacerbé. C’est ainsi que son rire lugubre s’éleva dans les airs alors qu’elle voyait le petit mal qu’elle avait au moins pu infliger à son adversaire. Ce n’était pas le nirvana mais ça faisait toujours plaisir de faire souffrir physiquement ceux qui arrivent encore à ressentir… ressentir ? Yuno avait beau cherché dans sa mémoire, elle n’arrivait même plus à définir la plupart des sentiments et notamment la compassion, qu’on lui avait arraché en même temps que sa virginité lorsqu’elle n’était qu’une adolescente esclave de ses maîtres. Bien que ce fut les sayens ses esclavagistes et maîtres, elle ne nourrissait pas réellement de rancœur envers eux. Cela aurait pu être eux comme une autre espèce de conquérant… et après tout ; l’homme à qui elle avait dédier l’entièreté de son existence et vécu milles souffrances afin de le retrouver était lui-même un sayen.

En parlant de sayen, Yukko venait de dévoiler son SSJ1. Yuno n’était plus impressionné depuis le temps. Pour elle ce n’était que de la poudre aux yeux, un effet « pour faire jolie », alors que n’importe qui pouvait déployer sa force sans avoir besoin de ces transformations hautaines. Entre-temps, celle-ci avait lâché une phrase typique qu’un sayen aurait pu dire, eux qui vivent pratiquement, pour la plupart, uniquement pour se battre. La Yandere fut entourée d’une aura rouge sang qui lui allait à merveille : elle venait de faire elle également, « exploser son énergie ». Certes, ce n’était pas la plus forte guerrière de l’univers, mais le principe est bien que chacun peut avoir sa chance, aussi infime soit-elle ? Alors la Reine était loin de désespéré. Même mieux : elle était égayée par ces événements. Son sourire sordide en disait long sur ce qu’elle pensait : Yukko n’était qu’un pion qui perdait son temps. Bientôt, il viendrait. Il lui parlait dans sa tête. Non, non ! Elle n’était pas folle ! Elle le jurait ! … Il parlait dans son esprit et lui répétait sans cesse : « bientôt nous serons réunis ».

Un coup de paume dans le vide. Evidemment suspect, ceci dit, rien de visuel. Yuno rabattit ses couteaux devant elle, prête à se protéger en utilisant son Sinister Strike. Cependant ce ne fut que d’une mince utilité, face à cette espèce d’énergie invisible qui venait de la soufflée dans le décor. Son corps percuta le peu d’élément présent dans cet endroit, les brisants au passage à cause de l’impact. Son dos fit un crac qui ne lui plaisait pas des masses. Sa mâchoire avait rencontré une douloureuse pierre : sa bouche fut envahie de sang comme Yukko il y a quelques minutes. La Reine cracha une grosse partie de ce sang, alors qu’un de ses bras reçus une sorte de grosse écharde qui le transperça. Elle grimaça. Yuno ne devait pas retirer l’écharde dans son bras, autrement l’hémorragie débuterait et l’affaiblirait encore plus vite. Tant pis. Il fallait continuer. La douleur, elle s’en fichait. Mais si son corps s’épuisait de trop, alors… elle ne serait plus en mesure de se battre. Elle devait se battre ! Qu’importe si elle gagnait, seule le fait de tout donner comptait. Elle devait pouvoir tout donner !

Yuno essayait de balancer, du revers de ses longs couteaux, des afflux incessants de rayon vert : « blade furry ». Ils ne faisaient que percutés des images rémanentes, des images miroirs qui n’étaient là que le fruit d’une tromperie certaine. Pourquoi penser qu’un adversaire qui utilise l’invisibilité est plus couard que quelqu’un qui utilise des « clones » ou des images continuelles de lui-même ? C’était une manière se camoufler, de façon fourbe, aussi ! Satané sayen. Décidément, ils ne manquaient pas de ressources pour tenter d’entuber les autres et se permettaient sans cesse de critiquer les autres. C’était tout de même une race déplorable dans son ensemble. Du moins, c’est ainsi que pensait la yandere qui avait déjà tant subis de leur part.

Droit devant elle, un coup de poing allait lui être donné. Yuno ne restait pas mobile et tenta d’éviscérer le bras de l’attaquante en coupant voulant carrément couper sa main avec ce geste. Pourtant, il ne s’agissait là que l’une de ses foutues images rémanentes. Trop tard. Saleté ! Une prise retenait ses bras. Mais pas pour longtemps, Yuno allait….

Être aveuglée. Bordel ! Sa vision fut prise d’un flash de lumière intense qui la coupa de la réalité visuelle du monde. Elle préféra fermer les yeux pour « terminer » les effets de cette attaque particulière. Son visage grimaçant traduisait son agacement. Le coup de genou porta ses fruits, Yuno était désorienté à cause de l’aveuglement. Ses bras arrivèrent trop tard pour la protéger. Cette dernière afficha un rictus de mécontentement après avoir crié. Plus de colère que de souffrance puisqu’elle y était presque insensible à force de recevoir des coups à répétition – cela ne voulait pas dire que son corps n’en souffrait pas grandement. C’était juste au niveau de la sensation. Cette dernière sentit un afflux de sang remonté et cracha une salve de sang de nouveau. Mais cette fois en visant le visage de son adversaire, comme pour lui dire d’aller se faire foutre. La douleur du coup dans l’abdomen faisait trembler le reste de son corps, bien qu’elle ne puisse pas vraiment sentir la souffrance à proprement dit. Cela pouvait d’ailleurs être un gros désavantage, puisqu’elle ne sentait donc pas les limites de son corps.

Yuno contra de peu le coup de poing qui allait s’abattre sur son visage. Ses couteaux croisés lui avaient permis d’arrêter le geste. Cette dernière laissa son corps tombé faussement en arrière pour faire une roulade, tout en essayant d’envoyer quelques salves de ses rayons verts « blade furry » afin d’éloigner d’elle l’uppercut qui lui était précédemment destiné.

" Ton état ne va pas s’arranger. Divertie-moi une dernière fois sur ce plan mortel ma Yuno. "

Yukko s’était éloignée aussi. Yuno se redressa et se mit en position défensive. La demi-sayen venait de se munir face à une possible contre-attaque, mais la Reine avait préféré se concentrer pour encaisser un maximum du prochain assaut. Son regard se durcit, alors que ses yeux sans vie exprimaient là une folie intraitable. Il fallait qu’elle économise son énergie et qu’elle reste à se défendre au maximum jusqu’au bon moment. Le coup de pied rasa son cou de justesse. La yandere attrapa la jambe de Yukko et tourna à 90° sur elle-même afin d’essayer de la projeter ailleurs. Nouvelle image rémanente lors de la nouvelle offensive. Il fallait absolument bouger Yuno devint invisible et fit un salto sur le côté, et ne se posa pas, au final. Elle resta en l’air et décida de se jeter depuis « le ciel » sur Yukko. Ceci lui permis d’esquiver la balayette, mais pas le coup de coude. Yuno avait tenté de planter ses deux couteaux dans les artères coronaires de son adversaire, du même coup que le coude de cette dernière entra en collision avec une partie de ses côtes. Son corps fut secoué de nouveau par l’impact et une de ses côtes s’était brisé. Yuno ravala sa douleur, la führer (désolée c’était trop tentant) lui permettait de passer pour l’heure, au-delà de ses souffrances physiques. La yandere redevint visible et cracha de nouveau du sang probablement en plein dans la face de Yukko. Ça aurait pu être marrant si elle avait le sida, elle aurait pu lui dire : «  tiens, mange mon sida ! » hahaha. Bon ok le sida c’est pas drôle. Huhu.

C’était l’heure de tout donner. Ses pieds touchèrent à nouveau le sol et de ses paumes, une énergie plutôt dévastatrice se canalisa brièvement. Les deux femmes allaient s’envoyer des rayons d’énergies à bout portant afin d’essayer d’avoir l’autre. Yuno envoya une nouvelle fois sa x3 Tourments, un rayon d’énergie qui laissait entrevoir l’âme de ses défuntes victimes. Ce dernier essaya de percuter Yukko de plein fouet, avalant le kamehameha qu’elle avait lancée logiquement ( ce qui atténuerait un peu du coup la x3). Yuno comptait tout enchaîné à partir de maintenant. Ce pourquoi elle en avait profité pour être invisible avec sa technique Vanish, se projetant d’un bond pour tenter de taper le menton de Yukko d’un coup de genou. Par la suite, elle essaya d’attraper la tête de la demi-sayen pour lui mettre un bon coup de tête. La Reine ne s’arrêta pas là, elle disparut tout d’un coup de la vision de Yukko, devenant invisible et indétectable.  ( x3 : Cheap shot) Elle ne réapparut ni derrière elle, ni sur un côté, mais devant elle ! Le bord de sa main droite tenta d’entrer en collision avec la nuque de la demi-sayen, mais cette fois en étant juste devant elle. Coupé le souffle était une façon d’étourdir en quelque sorte. Yuno en profita pour essayer de donner un coup de pied en plein dans la mâchoire de Yukko en levant habilement sa jambe comme une ninja souple aurait pu le faire. Et puis…

Une brume recouvrit le sol. Yuno n’était plus du tout visible, ni détectable. Il s’agissait de son attaque suprême : Smoke Bomb. Cela servait à embrouiller ses adversaires. Logiquement quand elle devenait indétectable et invisible comme ça, c’était pour venir au contact de son ennemi et l’étourdir. Ceci pouvait donc embrouiller l’opposant. Il fallait en profiter maintenant ! C’était sa meilleure chance pour l’effet de surprise. Elle canalisa en quelques secondes son attaque x3 : Tourments dans ses mains et essaya de la lancer en plein sur la sayen hurlant toute sa rage à son encontre. Que cela l’atteigne ou non, une nouvelle pluie de coups par la suite tenta de toucher Yukko. D’abord, La yandere tenta de lui envoyer un coup de coude dans le nez en s’élançant depuis le sol afin de donner plus d’impact à son coup. Elle essaya d’attraper la demi-sayen par les épaules afin de la faire se « taper » plus violemment contre la paume de sa main qui voulut taper en plein dans son sternum. Ensuite, Yuno utilisa pour la dernière fois sa x3 : Cheap Shot. Même si Yukko avait compris que tant qu’elle restait dans la zone de la brume, alors elle ne pourrait ni détecter ni voir Yuno et qu’elle s’était déplacé, sa x3 lui octroyait toujours le fait de ne plus être visible ou détectable pendant des courtes secondes. Elle tenta alors d’étourdir une dernière fois Yukko, mais cette fois en apparaissant en vol au-dessus d’elle et en abattant le talon de son pied en plein derrière le crâne de la demi-sayen. Dans un dernier acte vigoureux, Yuno essaya de profiter du possible étourdissement qui avait touché Yukko pour lui planter ses deux couteaux : un en plein milieu de la colonne vertébrale, et l’autre à l’endroit où se trouvait son cœur. Elle avait tenté de la transpercé depuis son dos car ses couteaux étaient suffisamment grands et longs pour passer à travers le corps de l’adolescente. Si ses dernières attaques avaient réussi, bien sûr.

Ce fut ses dernières réserves. Yuno tomba lourdement au sol. Entièrement. Son corps était allongé sur le sol et du sang continuait d’affluer de sa bouche. Son corps était pris de spasmes à cause de la fatigue accumulée, des douleurs qui la fatiguait. Elle avait tout donné pour « sa dernière heure ». Cette dernière tendit sa main devant son visage. Son téléphone apparut dans sa main et elle lue les dernières informations qu’elle pouvait voir sur Pythar. Il allait bien. Il allait très bien ! Il survivrait ! Il était Roi et saurait s’entourer des meilleurs pour survivre dans ce monde…. Son rire de détraquée emplit une nouvelle fois l’atmosphère. Son corps dépérissait.



A tout de suite, ma Yuno. Entendit-elle alors que sa vision commença à se troubler. Elle allait perdre connaissance : Yukko ne l’avait que trop bien abattue.

Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockVen 31 Mar 2017 - 4:19


Le combat prit une tournure intéressante, la reine séparée de ses sujets se trouvant bien obligée à se battre seule. L’affrontement était pour le moins original, loin des honorables duels d’Arts Martiaux dont Yukko était habituée, mais ce n’était pas pour lui déplaire. Même si elle ne respectait pas le style de combat de son opposante, ça restait un challenge comme un autre qu’elle se devait de relever. Dévoilant sa pleine puissance de Super Saiyan, l’adolescente était maintenant bien décidée qu’aucun coup bas ne saurait s’interposer à sa détermination. Un assaut rapide la remit en position de force, forçant la monarque dans une prise l’immobilisant.

La Morsure du Soleil fit bien effet, la yandere se prenant la déflagration de lumière à une distance si faible qu’elle aurait rendu bien des gens aveugles. La souveraine avait de la chance de ne pouvoir s’en sortir qu’avec une perte de cécité temporaire, mais sa paralysie visuelle fut suffisamment longue pour permettre à Yukko de lui asséner un violent coup de genou dans l’abdomen qui provoquait de lourds dommages. Yuno crachait sous la pression une gerbe de sang qui alla ternir le visage de la demi-Saiyan, qui n’en tenait pas compte en plein milieu de son action, sinon en fermant brièvement les yeux pour des raisons évidentes. La droite de la guerrière de l’espace fut bloqué par le plat des couteaux de cuisine de la folle, puis évita l’uppercut en se projetant vers l’arrière, couvrant sa retraite à l’aide de quelques rayons tranchants verts. La Super Saiyan se défit de l’attaque en se jettant sur le côté, se préparant à lancer son prochain coup de pied sauté qui manqua de peu de frapper le cou de la yandere. Cette dernière en profita pour attraper la jambe de la Patroller pour l’envoyer plus loin, mais Yukko stoppa rapidement son envol et repartit aussitôt à l’assaut dans une folle aura dorée.

La balayette frappait le vide, la conjointe de Pythar ayant disparu juste avant le coup pour l’éviter mais la demoiselle n’eut que peu de mal à retrouver la trace de la frêle aura de la yandere pour lui envoyer un coup de coude dévastateur. Mais Yuno qui réussissait à ignorer l’atroce douleur des attaques de son adversaire pour venir elle-même tenter un nouveau coup de couteau. La demi-Saiyan vit la tranche venir trop tard et, bien qu’elle réussit à éviter l’une des lames, la seconde vint taillader une partie de l’avant-bras gauche de la gamine qui s’était protégée du mieux qu’elle ne le pouvait. Le coup provoqua une intense douleur chez la demi-Saiyan qui réussit tout de même à protéger tous ses organes vitaux. De son côté, la yandere se plu une nouvelle fois à déverser tout son sang et sa salive sur la face de Yukko, chose dont cette dernière aurait préféré se passer. Mais une fois de plus, elle ne laissait pas cet acte la perturber; elle voyait que le combat allait toucher à sa fin. La Super Saiyan regardait avec aversion son opposante avant de la laisser s’éloigner rapidement, préparant elle-même une rayon d’énergie pour tenter une attaque à bout-portante. La Kamehameha se déversa rapidement vers la souveraine, mais celle-ci répliqua avec sa propre attaque qui pour le coup était tout de même plus puissante que la vague déferlante bleue de la demi-Saiyan qui fut engloutie par le sinistre rayon noir de la yandere. L’attaque vint causer pas mal de dégâts à Yukko qui se décida à l’encaisser en croisant ses bras en face d’elle, abimant le peu qui restait de son shirt mauve.

Yuno s’était une nouvelle fois rendue invisible mais la Patroller avait bien fini par comprendre la faille de la technique, du moins de la technique de base. La surprenante sensibilité de la demi-Saiyan au Ki lui donnait un avantage naturel face à cette technique. Le coup de genou de la yandere fut grandement accueilli par l’avant-bras de Yukko contre lequel elle fit glisser le membre de Yuno pour le dévier sans grand mal. Attentive, la gamine aux cheveux blonds ne se laissait pas attraper à la suite par la reine, rendant inutile sa tentative de coup de tête. D’un coup, l’énergie de la folle aux cheveux roses disparut; Yukko reconnu l’autre technique de la femme qui lui permettait de devenir invisible et de cacher son Ki. Ne sachant que trop peu où son adversaire risquait de refaire surface, la demi-Saiyan ne prit pas de risque et utilisa simplement son Shunkan Idō pour s’éloigner.

Assurément bien décidée à tout donner lors de ses quelques minutes restantes de lucidité, Yuno fit immédiatement apparaître un gigantesque nuage de fumée noire autour des deux protagonistes. La substance qui composait ce nuage avait pour propriété de cacher son utilisatrice à la fois de la vue et de l’énergie de son adversaire. Une technique donc qui était bien dans la continuité du reste de l’arsenal de Yuno, ce qui était bien triste. Même en se concentrant fortement, la Super Saiyan n’arrivait nullement à ressentir l’aura de son adversaire. Non pas que cette dernière lui laisserait beaucoup le temps, puis qu’elle profita rapidement de la confusion pour envoyer une nouvelle et dernière fois son étrange rayon noir. Décidément cette attaque restait toujours aussi troublant peu importe le nombre de fois que l’on la voyait. La brume fit correction son effet puisque la super guerrière ne pouvait déterminer la provenance de l’attaque, une attaque qu’elle ne détecta de toute manière que trop tard pour pouvoir tenter quelque chose de trop extravagant. La demi-Saiyan se contenta de concentrer un peu de Ki puis d’écarter les bras autour d’elle, créant avec le Shoryudan une puissante onde de choc omnidirectionnelle qui désintégrerait l’attaque de Yuno peu importe sa direction. Sans plus attendre, la guerrière du futur s’envola rapidement pour sortir du brouillard, ce qui ne l’aida pas pour autant à retrouver la yandere.

Elle y était habitué à ce coup là; la demi-Saiyan utilisa une dernière fois son Shunkan Idō, lui permettant de se téléporter instantanément un peu plus loin, hors de portée de l’attaque de la souveraine lorsqu’elle finirait par apparaître. Le coup de talon descendant de la femme de Pythar ne fit donc pas mouche mais cette dernière essayera tout de même d’asséner à Yukko le coup de grâce avec ses deux couteaux. La demi-Saiyan vit là une occasion en or, dégainant immédiatement son sabre qu’elle vint positionner au niveau de sa tête, la lame du sabre vint s’interposer aux deux couteaux qui finirent par casser. Les deux lames des couteaux de cuisine tombèrent ensuite au sol, en même temps que leur propriétaire qui signait par sa chute la fin du combat. La demi-Saiyan donna un coup sec de sabre vers le sol pour se débarrasser au moins partiellement du sang qui l’avait taché avant de le ranger dans son fourreau. Elle se rapprochait en marchant de la yandere qui fut prise d’un soudain rire détonnant après avoir regardé son portable. Yukko s’imaginait que l’image qu’elle avait dû y voir devait être vraiment très drôle pour qu’elle puisse rire de la sorte dans un moment pareil. Non en vrai elle s’en foutait du téléphone de la reine. La Patroller regardait Yuno, son visage soudainement pris d’un sourire hautain.

« Y serais-je allé trop fort avec toi ? »

Disant cela, elle reniflait sa salive pour cracher une belle gerbe de sang sur la face de la yandere, un geste bien peu respectueux mais qu’elle avait amplement mérité. Pendant tout ça, la main de Yukko tentait tant bien que mal de retenir l’afflux de sang de la belle taillade de son avant-bras. La victoire revenait bien à ses yeux à la plus méritante mais la super guerrière n’en était pas moins elle-même dans un sale état. La yandere avait su la surprendre avec nombre de ses techniques mais nul d’entre elle ne réussit à venir à bout d’une Artiste Martiale confirmée.

La demi-Saiyan attrapait le bout de tissu orange qui entourait la jambe de la yandere. Un morceau de gi qu’elle avait arraché à la lycéenne lors du combat, censé arrêter le saignement de sa cuisse. Yukko n’eut aucun remord à arracher d’un coup ferme le tissu de la jambe de la yandere avant de s’en servir elle-même comme compresse pour son bras. La souveraine était quand même bien mal en point. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne perde connaissance, et elle risquait certainement de mourir si elle ne recevait pas de soins immédiats. L’objectif de Yukko à la base n’était que de l’arrêter et de la ramener en vie devant les Kaioshins pour être jugée. Néanmoins, la voir mourir ne risquerait pas de la déranger. Au contraire, elle saurait se délecter de sa mort de la même manière que la yandere s’était plue dans la souffrance qu’elle avait fait endurer à des milliards de personnes innocentes. Enfin, morte ou vivante, Yukko finirait bien par ramener sa dépouille auprès des Kaioshins. Elle ne pouvait trop se permettre de tarder car les autres Saiyans pouvaient arriver d’une seconde à l’autre, et l’énergie manquerait à l’adolescente pour affronter une cinquantaine de singes géants. La guerrière de l’espace se baissa pour saisir négligemment Yuno par le col, laissant traîner ses membres inertes. Elle se préparait à les téléporter.

« Et ton Dieu qui n’a pas osé montrer le bout de son nez. Quel dommage. Crois-moi, des Dieux tu va en voir là où tu vas. »
Zen-Oh
Zen-Oh
Masculin Age : 13
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 258

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockVen 31 Mar 2017 - 10:37

L’enfant regardait de ses grands yeux tout rond la Patroller. Il semblait sourire naïvement. Son air innocent et gentillet contrastait avec toute l’étendue de son pouvoir. Un pouvoir et une aura que nul n’était capable de ressentir, hormis les élus ayant accès au pouvoir de l’aura God Blue. Il était apparu comme une fleur devant Yukko qui traînait la fille aux cheveux roses. Deux gardes de Zen-Oh étaient eux aussi apparu chacun sur un flanc de la demoiselle. Le Grand Prêtre était là, lui aussi. D'une nature courtoise, il ne toisait pas Yukko comme les gardes de Zen-Oh. Le Grand Prêtre prit la parole:

«  Vous êtes devant le Dieu suprême. Vous devriez vous mettre à genoux. »

Le gamin ne bougeait pas. Avec sa voix enfantine, son allure excentrique et sa petite taille, il semblait être une bonne grosse blague. Ses deux gardes aux crânes allongés et à l’allure stoïque se contentaient de rester à droite et à gauche de Yukko, sans pour autant la toucher, du moins pour l’instant. Zen-Oh fit le tour de Yukko et claqua des doigts. Le corps de Yuno se détacha naturellement de l’étreinte de la Patroller et se mit à flotter dans les airs. Son corps inerte était entouré d’une sorte de bouclier qui devait non seulement la maintenir en lévitation, mais également la protéger.

« Tu as abîmé mon jouet.... ! »


Dernière édition par Zen-Oh le Ven 31 Mar 2017 - 20:58, édité 1 fois
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8606
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockVen 31 Mar 2017 - 17:52


Le combat avait prit fin par une défaite de la souveraine, qui allait enfin pouvoir recevoir la monnaie de sa pièce. Justice allait être rendue, ses trop nombreux meurtres ne pouvaient rester impunis indéfiniments. La Super Saiyan s’en allait, son butin en main. Son visage trahissait son considérable sentiment de satisfaction, elle venait non seulement d’accomplir sa mission, Yuno ne représentant plus une menace pour personne dans son état actuel, mais Yukko avait surtout eu là l’occasion de montrer sa supériorité sur la soi-disante reine des guerriers de l’espace. Voilà une race qui avait dû tomber bien bas pour finir représentée par une cinglée qui ne partageait nullement les valeurs de son peuple. A coup sûr elle avait dû amadouer ces idiots à coups de bons petits plats. Passer d’esclave à reine avait été pour la yandere une bien belle promotion mais il était temps pour elle de se rendre au seul endroit où une criminelle comme elle méritait de croupir, en prison.

Plus personne ne pouvait arrêter l’adolescente désormais, et certainement pas les nombreux Saiyans qui devaient certainement se hâter vers la lune pour sauver ce qu’il restait de leur monarque. La yandere avait bien raison en réalité, seule une intervention divine pouvait la sortir d’une telle situation. Yukko espérait pouvoir prouver, dans les derniers instants de conscience de la conjointe de Pythar, que sa désillusion ne lui permettrait pas d’éviter son sort. Mais une soudaine voix enfantine sortie de nul-part se pressa de rappeler à la demi-Saiyan qu’il n’y avait aucune justice dans ce monde. La lycéenne tourna la tête pour faire face à son nouvel interlocuteur, puis soudainement se retrouvait paralysée par la peur. Son bras tremblant de frisson lâcha immédiatement le corps de Yuno au sol.

« Z-Zen’ō-sama…! »

Les yeux de la demi-Saiyan furent écarquillés par la révélation, Yukko se jetant immédiatement au sol à genou face au Dieu nabot, son torse parfaitement courbé et sa tête joignant le sol montrant bien son impuissance face à l’omniscient. La Patroller connaissant évidemment qui était le gamin au sourire niais, personne ne pouvait rester bien longtemps membre de la Time Patrol sans avoir connaissance des personnages qui régissent ce monde. Bien qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de rencontrer le Dieux de Tous en personne auparavant, et qu’elle aurait largement apprécié que leur possible rencontre se fasse dans d’autres conditions, Yukko connaissait surtout Zen’ō pour son esprit totalement imprévisible qui rendait dangereuse sa simple présence pour la Super Saiyan.

« Je suis désolé, Zen’ō-sama, je… »

Elle se tut. Les mots venaient à lui manquer dans une telle situation. D’un coup, elle doutait soudainement de ses chances de continuer d’exister. Cette victoire avait un goût beaucoup plus amer. Yukko ne voulait, non, elle refusait de croire que le plus grand de tous les seigneurs soit du côté de la yandere, quand bien même c’était quelque chose que l’attitude excessivement excentrique du Dieu gamin pouvait expliquer. Il faisait ce qu’il voulait, parfois sans raison apparente, et personne n’avait l’autorité de pouvoir oser se dresser face à lui.

Le coeur de l’adolescente fut prise d’une intense colère. Une colère qu’elle fit de son mieux pour éviter d’extérioriser, mais la super guerrière serrait fortement des dents. De la sueur s’était mis à affluer sur son visage. Yukko remettait largement son jugement en question. Son combat, celui de la Time Patrol, avait-il un sens si ce plaisantin de Dieu avait le dernier mot et le droit suprême de faire ce qui lui chante, même si son souhait était de sauver une dangereuse criminelle ? Et merde ! Comment est-ce que tout ça avait pu arriver ? Est-ce que Zen’ō était en réalité responsable ou tout du moins complice des génocides de la yandere ? Yukko espérait de tout coeur que, dans le jeu de l’omniscient où Yuno paraissait avoir une place centrale, il réservait à la conjointe de Pythar un sort pire que la mort.
Zen-Oh
Zen-Oh
Masculin Age : 13
Date d'inscription : 14/02/2017
Nombre de messages : 258

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] ClockVen 31 Mar 2017 - 20:42
«  Tu as bien cassé mon jouet… pfff ! »

Zen-Oh fit le tour du corps meurtri de Yuno. Ses gardes restaient impassibles pendant que le Dieu suprême regardait son joujou qui s’était fait brisé.

« Je vais réparer mon joujou et l’emmener chez moi. »

Il ricanait comme un gamin… ce qu’il était entre autre. Le Grand Prêtre, les bras derrière le dos, toujours courtois, s’exprima une nouvelle fois :

«  Zen-Oh-Sama s’ennuie dans son palais. Il prend en main, parfois, le destin de certain mortel pour son amusement. Comme tu le devine, c’est le cas pour Yuno. Elle a participé à une arène pour le bon plaisir de Zen-Oh-Sama et d’autres Dieux. Une fosse de combattants exclusivement constitué… d’autres Yuno. Cette dernière a réussi à survivre, en compagnie d’une autre Yuno en provenance d’un univers lointain. Selon les désirs de Zen-Oh-Sama, nous sommes venus récupérer son jouet, c’est-à-dire cette Yuno ici présente. »

«  Elle fera un bon jouet dans ma collection et pour mes arènes ! hihihihi »

Zen-Oh fit dos à Yukko et commença à disparaître en ricanant. Le Grand Prêtre fit un signe de tête à Yukko en guise d’au revoir, étant d’une nature polie. Les gardes commencèrent à disparaître eux-aussi… et le corps de Yuno les suivis dans cette disparition. Bientôt, Yukko se retrouva seule.
Contenu sponsorisé

Your fate is sealed [PV] Empty
MessageSujet: Re: Your fate is sealed [PV]   Your fate is sealed [PV] Clock
 
Your fate is sealed [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta 2 :: Château du roi-