Répondre au sujet
Partagez
 

 Préparation [ SOLO ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Préparation [ SOLO ] Empty
MessageSujet: Préparation [ SOLO ]   Préparation [ SOLO ] ClockLun 18 Déc 2017 - 23:17
Cela faisait un moment que je volais à l'aveugle sur ma planète natale dont je ne connaissais rien. La ville, je l'avais perdu de vue depuis une bonne heure déjà, mais je continuais à voler perdu dans mes pensées. A la fois troublé par mon arrivé sur ces terres, ainsi que par la rencontre que j'avais faites avec ce démon prénommé Beelax, la menace que constituait ce maudit Jeu du Diable était d'autant plus pesante et j'avais du mal à organisé mon esprit.
Je survolais un grand désert, nimbé de roches et de poussière, tout ceci prenant la forme de sortes de canyons à quelques endroits. Ce lieu était calme, j'avais trouvé la place parfaite pour repenser à tout ceci. Une fois le sol atteint, et m'étant posé, je pris une grande respiration avant de plonger mon regard dans cette immensité désertique qui me donnait elle aussi comme un sentiment de déjà vu. Tout d'abord, je repensais à ce que j'allais pouvoir faire pour mener à bien mon objectif. Je devais à tout prix rencontrer l'élite de Végéta, et pour cela rien de mieux que de se faire remarquer, ce qui chez les Saiyans équivaut très souvent à faire ses preuves au combat. J'allais sûrement commencer par rejoindre les rangs de l'armée de Végéta, cela serait un premier pas en direction des grands de notre peuple. Je m'empressais de faire l'impasse sur cette rencontre avec le démon du froid qui m'était totalement ennemi, plus encore que ses semblables de par la nature de nos liens. Rapidement, j'en vins donc à ce maudit jeu, cela faisait un moment que je n'avais pas inspecté le parchemin...
Je me demandais si cet ordre malsain avait été effectué ou si, finalement, quelqu'un avait fini par périr. Je saisis alors le parchemin qui pendait à ma ceinture, avant de l'ouvrir pour en inspecter son contenu.


Le joueur portant le numéro 8 a bien exécuté l'ordre.

Un onzième joueur a été rajouté à la partie, il s'agit du Traqueur.

Explication : le Traqueur ne suit pas les ordres du diable et connaît l'apparence des dix autres participants. Son but est de survivre jusqu'à la fin en éliminant ses adversaires quelque soit les moyens utilisés pour le faire. S'il vient à être tué par un autre joueur, alors celui-ci obtiens le rôle de Traqueur à sa place. Si un ordre a été donné à un joueur devenu Traqueur, l'ordre sera annulé pour lui aussitôt. Si la personne portant le rôle de Traqueur n'a pas éliminé un joueur après trois ordres consécutifs, son emplacement sera révélé aux autres joueurs jusqu'à ce qu'il en élimine un.


- ORDRE NUMERO 4 -

Les joueurs portant les numéros 1, 3, 4 et 9 doivent mettre fin à la vie de la personne la plus chère à leurs yeux avant le 01/01/1018.

Ordre numéro 4 ? Déja ? J'avais donc raté deux ordres, c'était tellement rapide, et cela ne semblait pas avoir plu au malin. En effet, il s'était empressé de rajouter une nouvelle règle et, de ce fait, un nouveau joueur pour son jeu diabolique. Ce Traqueur comme il l'avait appelé était ni plus ni moins qu'une raison de nous entre-tuer, j'en déduisais donc qu'aucun des autres ne s'étaient encore affrontés. Cela me procurait déjà des renseignements important sur l'identité de mes camarades. Toutefois, le Démon avait su trouver un moyen de contre-carrer ce pacifisme qu'il n'avait semble-t-il pas prévu. En effet, le titre de Traqueur avait un avantage considérable puisqu'il permettait d'être immunisé aux ordres donnés à la condition que l'on traque et vainc le précédent Traqueur. Un avantage considérable oui, puisque cet ordre numéro 4 était bien différent de ceux que j'avais vu jusqu'ici... Un ordre immorale que peu d'être possédant des sentiments soient prêt à mettre en oeuvre : Tuer un être cher.

J'avais la chance de ne pas être la cible d'un tel ordre, puisque je n'avais personne en ce monde digne de ce titre. Que me serait-il alors arrivé ? Mais encore une fois, le malin semblait bien nous connaître, et c'était certainement prévu. D'autant plus qu'il choisissait visiblement de soumettre chaque participant à un ordre, m'immunisant donc pour un certain temps. En plus de ça, l'ordre en question devait être très difficile à réaliser, si ce n'est impossible. J'avais donc probablement jusqu'à la date limite accordé pour effectuer l'ordre pour me préparer à faire face à une telle situation, ou bien même au Traqueur désormais à mes trousses, connaissant mon identité comme celle des autres.
Tout en jurant sur la tête de cet être diabolique qui se jouait de nous, je rangeais le parchemin avant de serrer les poings. J'avais donc pour ainsi dire deux bonnes semaines pour m'entraîner, et me préparer à faire face. Ce jeu n'allait très certainement pas avoir raison de moi, et peu importait qui tenterait de me faire courber l'échine je ne renoncerais pas, j'avais bien trop à accomplir.

Dans un hurlement de colère, je laissais se déchaîner une grande quantité d'énergie tout autour de moi, faisant valser la poussière et quelques cailloux aux alentours. Mon cris résonnait à travers les nombreux reliefs des canyons, et le souffle créer par mon déchaînement alla siffler entre les rochers. J'étais plus déterminé que jamais, cela faisait longtemps. L'heure était à la préparation.
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Préparation [ SOLO ] Empty
MessageSujet: Re: Préparation [ SOLO ]   Préparation [ SOLO ] ClockJeu 21 Déc 2017 - 22:07
Mes coups fendaient l'air un à un, tandis que je les enchaînais sans discontinuer. Je flottais au beau milieu de cette étendue rocheuse, entraînant mon endurance et ma technique en frappant l'air frénétiquement comme si il s'agissait d'un adversaire intouchable, je tâchais d'augmenter la cadence à chaque nouveau coup. Dans un dernier et ample mouvement de bassin, j'envoyais ma jambe rendre un coup de pied rapide et puissant qui vint déplacer l'air et créer une légère bourrasque.
Essouflé, je cessais finalement mes enchaînements interminable avant de fixer mon poing. Une goutte de sueur glissa de mon front avant de venir s'écraser sur mes doigts repliés.

"C'est encore trop lent..."

Je n'étais pas complètement satisfait, car si je sentais avoir déjà progressé question puissance et vitesse, je me rendais également compte que je m'épuisais beaucoup trop rapidement, pour finalement peu de coup qui toucheraient un adversaire un temps soit peu entraîné. Il était bien plus difficile que je ne me l'étais imaginé de s'entraîner seul, et l'air n'était pas un adversaire digne de ce nom. Tout était bien trop incertain dans ma façons de me battre et de porter mes coups. J'avais encore beaucoup à faire, c'était finalement une bonne idée de m'entraîner maintenant, car je n'étais visiblement pas prêt à affronter tous les ennemis que j'allais devoir rencontrer au sein de ce jeu diabolique. Mais je devais faire une pause, et trouver à manger.

En effet, les conditions extrême de ce désert étaient un bon moyen d'entraîner mon corps après tout ce temps. La nourriture était rare, ainsi que le bois pour faire du feu et sans parler de l'eau quasi-impossible à trouver en surface. Je me devais d'aller la chercher sous terre, et cela me demandait beaucoup d'effort pour pas grand chose. Mon regard tournoyais un moment afin de repérer un gibier potentiel, je m'étais habitué à chasser des reptiles et à manger leur chaire, car c'était bien la seule espèce animale capable de survivre dans ces conditions...
A défaut de repérer une proie digne de ce nom, je décidais de me déplacer pour aller voir aux alentours. J'avais abandonné ma veste terrienne, ne portant désormais plus que mon plastron Saiyan. Cette décision, je l'avais rapidement prise en arrivant sur cette planète, ma planète. Me retrouver ici, parmi les miens, m'avait fait comprendre que la Terre n'était plus mon foyer, bien qu'elle m'ait accueillie tout ce temps. Je lui en était éternellement redevable, et mon accoutrement restait toujours sensiblement Terrien de par le gi que je portais, sans oublier ce bandeau attaché à ma queue de singe dont je ne me séparais jamais. Toutefois j'étais un Saiyan, et cette veste ne pouvait recouvrir plus longtemps le plastron de mon peuple.

Tout à coup mon regard se porta en direction d'une sorte de lézard géant qui rampait entre les roches, visiblement lui même en chasse. Désolé pour lui, mais je ne comptais pas laisser passer ma chance, et partir mon repas. Un rayon d'énergie fendit l'air et les rochers pour venir s'écraser sur le mini-dragon, le tuant sur l'instant tout en le cuisant quasi-instantanément. J'atterris donc afin de récupérer mon butin, et de l'emporter avec moi en quête de bois pour le faire cuire d'avantage. Je pris une bonne heure pour rassembler tout ce qui m'était nécessaire à la préparation de la viande, mais je fini par y arriver. Allumant un feu qui servait à la fois à me réchauffer, la nuit tombante, ainsi qu'à cuire la bête, je me dressais un véritable petit campement à l'abris des falaises. Assis prêt du foyer, je plongeais mon regard dans les flammes, m'égarant à la vue des flammes dansantes et crépitantes, survolées de leur braises tout aussi flamboyante qui se perdait en montant prêt du ciel.
La fatigue commençait elle aussi à me gagner, et je me perdais plus encore dans ce spectacle infernale que me montraient les flammes. Soudain, un frisson me parcouru, et sans même pouvoir y résister mon esprit lia les flammes que j'admirais à celles présentes partout autour de moi il y a plus de dix ans. Je me rappelais à nouveau ce jour terrible qui marqua la déchéance de mon peuple, et des flammes qui embrasaient alors le ciel. Je ne parvenais à me détacher de cette vision d'enfer, j'étais comme pris au piège par mes pensées et bien que je le voulais je n'arrivais pas à reprendre mes esprits. Jusqu'à ce que les flammes disparaissent d'elles-même, une puissante bourrasque les soufflant tout bonnement. Je sortais de mon état de rêverie l'instant d'après, secouant la tête. Je n'avais même pas remarqué que de puissantes rafales de vent s'étaient levées à travers l'entièreté du canyon.

Une tempête approchait.
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Préparation [ SOLO ] Empty
MessageSujet: Re: Préparation [ SOLO ]   Préparation [ SOLO ] ClockMer 3 Jan 2018 - 3:08
Je ne distinguais rien à plus de un mètre, le vent soulevait la poussière et le sable de telle façon que ma vision en était drastiquement réduite. J'avais enfoui ma bouche et mon nez au creux de mon bras afin d'éviter d'étouffer, tandis que j'avançais avec prudence sur ce sol rocailleux. Tout à coup, à travers le vent brûlant du désert, s'éleva un rire à glacer le sang. Un rire démoniaque qui ne m'était pas tout à fait étranger.


"Qui est-là ?! Montres-toi !"  Criais-je.


Ce rire malsain ne cessait pas, et il résonnait partout autour de moi comme dans un véritable cauchemar. C'était sûrement dû aux falaises, mais tout ceci commençait à me rendre particulièrement nerveux.
Finalement, le rire cessa et alors je m'étais arrêté, sur mes gardes, car je sentais qu'il approchait. Une silhouette apparu progressivement à travers la tempête, une simple ombre d'abord, avant que je puisse en distinguer certaines caractéristiques. Des cornes droites et dangereusement aiguisés, une longue queue battant le sol à chaque pas, c'était un démon du froid. Et pas n'importe lequel non, il s'agissait de Beelax en personne.


Nos regards se croisèrent après ces quelques jours, et cette même sensation refit surface. Je serrais le poing alors que ses yeux rougeoyants me fixaient, j'avais une envie de meurtre. Sans un mot, il fusa en ma direction comme une vulgaire machine, un sourire carnassier sur le visage. Surpris par son assaut rapide, j'eu à peine le temps de me mettre en garde que je reçu un puissant coup de poing dans l'abdomen. Laissant s'échapper un jet de salive de par l'intensité du coup, j'étais maintenant propulsé en arrière à travers la tempête toujours plus déchaînée, mon corps s'écrasa brutalement contre une paroi, produisant un craquement sourd dans l'intégralité de mon corps. Il avait tapé fort, très fort. Je m'extirpais avec une certaine difficulté de la roche, alors que je le sentais revenir à la charge à travers la tempête. D'un bond, m'appuyant sur la falaise, j'esquivais de justesse sa lourde attaque qui vint à elle seule briser l'entièreté de cette même falaise dans laquelle je m'étais encastré. Cette enflure semblait prête à en découdre, et bien il allait voir ce que que sa sale face m'inspirait elle aussi ! Toujours dans les airs, j'envoyais une grande quantité de kikoha à l'emplacement où il s'était écrasé qui vinrent s'écraser sur la roche tout en créant une grande explosion qui fut rapidement emporté par la vigueur de la tempête. L'avais-je touché ?


Le démon du froid apparu simplement derrière moi, m'assénant un puissant coup de ses deux poings qui me propulsèrent une nouvelle fois cette fois en direction du sol. Je tâchais d'amortir la chute sans grand résultats, et l'impact fut extrêmement rude, créant un véritable petit cratère au sol. Je n'eu pas le temps de me lever, que le démon enchaîna en me ruant de coups de pieds, je roulais ainsi sur plusieurs mètres tandis qu'il riait de plaisir. Grimaçant, j'attrapais son pied alors qu'il allait me frapper au visage, puis d'un mouvement sec parvint à le faire perdre l'équilibre. Je profitais de l'occasion pour me relever en poussant sur mes bras, envoyant mon pied valser dans sa mâchoire à la manière d'un uppercut. Je me stabilisais en un instant, sans même prendre la peine d'essuyer le sang qui coulait de mes lèvres et de mon front, puis continua ma contre-attaque. Il répondit rapidement, et les coups fusèrent les uns après les autres. Nous tâchions tout deux d'infliger un maximum de dégâts sans trop nous préoccuper par la parade, ainsi pour chaque coup porté un autre été rendu.


Nous échangions les coups pendant de longs instants, frappant de plus en plus fort. Soudain, je perçu une ouverture et attrapa son poignet afin de prendre l'avantage et de le déstabiliser le temps de porter un puissant coup de genou dans son ventre. Celui-ci para à ma grande surprise avec son propre genou, et me lança un sourire narquois. J'hurlais de rage et ma tête s'écrasa sur la sienne, produisant un puissant choc qui nous sépara tous les deux. Il hurlait maintenant de douleur alors que moi, à genou, posait la main sur mon front ensanglanté. Je ne devais pas faiblir !
Prenant appuie sur ma cuisse, je me propulsais une nouvelle fois pour lui porter un coup de poing en plein figure, il avait du la sentir passer celle-là ! Ensuite, j'envoyais deux ou trois autres coups de ce type en visant toujours la tête, mais je commençais à faiblir et à ralentir la cadence. Il profita alors de ce moment de faiblesse pour baisser la tête et esquiver l'un de mes coups, c'était à son tour de me faire mordre la poussière. Son coup au foie me fit flancher, j'en perdis presque conscience. Il m'enchaînait de nouveau à mainte reprise sans que je ne puisse faire quoi que ce soit, et j'étais complètement submergé par cette pluie de coup. Je tentais parfois de parer et de contrer ses assauts, en vain. Comment pouvait-il être si fort ?


Finalement, il en fini avec un boule d'énergie au torse, qui me fit valser en arrière et m'écraser lamentablement au sol à quelques mètres de lui. Mon souffle était court, et j'étais à bout de force, recouvert de sang. J'entendais ses pas lourd s'approcher de moi, et il ricanait de nouveau. Ce rire, il me donnait la force de continuer à me battre. Je me redressais dans un effort surhumain afin de le regarder en face, tâchant d'abord de me tenir sur mes jambes qui lâchèrent rapidement et me firent tomber à genou. Il avançait, et était de plus en plus proche. Un grand sourire diabolique était affiché sur son visage, et une boule d'énergie brillait au creux de sa main. J'avais sous-estimé sa force, et il allait me tuer...
Cette idée me ravageait profondément, je revoyais une fois encore mes terres à feu et à sang, ma mère défendre ma vie en sacrifiant la sienne, assassiné comme une vulgaire limace par la même sorte de raclure qui s'apprêtait à me tuer à mon tour. Non, c'était inadmissible !

Des larmes de rage coulaient le long de mes joues, j'étais en colère contre moi-même, en colère contre ma propre faiblesse. Je serrais les poings sur la rocher poussiéreuse, m'arrachant quelques ongles au passage. Une étrange énergie m'ensevelissait alors, mais je ne la remarquais pas puisque totalement emporté par la colère. Il était à ma porté, et comptait bien en finir.


"NOOOOON !" Rugissais-je alors, tandis qu'une puissance incommensurable se dégageait de moi.

Cette force était en train de tout ensevelir autour de moi, une aura étincelante et tellement puissante... Une aura doré.

Soudain, je rouvris les yeux. La tempête avait cessé. J'étais toujours en tailleur, flottant dans le vide au milieu de mon petit refuge entre les roches. Je voyais à travers l'entrée de la grotte que le soleil brillait à nouveau, et que le vent ne soufflait plus. Que c'était-il passé ? Mon entraînement mental avait prit une tournure très étrange, et j'avais du mal à comprendre ce qui m'était arrivé à la fin de celui-ci. J'avais tout le temps de répondre à cette question, mais pour l'heure, j'allais sortir chasser quelque chose à manger puisque la tempête m'avait privé de repas pour une bonne quinzaine d'heure et mon ventre criait famine.

M'extirpant de mon nid, je m'étirais doucement, avant de faire le point sur le temps que j'avais passé ici. Cela faisait maintenant un bon moment que je m'étais isolé et il allait être temps de continuer ma route... D'autant plus que le dernier ordre avait dû être exécuté... Ou pas d'ailleurs. J'attrapais donc mon parchemin pour y lire les nouvelles instructions.


Contenu du parchemin:
 

Deux morts, c'était la première chose qui m'avait sauté aux yeux. Deux des participants avaient été condamnés à mort pour ne pas avoir effectué leur ordre, ce n'était plus des menaces... Si nous ne respections pas les règles, nous mourrions. Je grimaçais, combien de temps cela allait-il encore durer ? Une deuxième chose m'avait cependant étonné, il parlait d'un joueur, le numéro 3, qui avait "quitté" la partie. Qu'est-ce que cela voulait-il bien dire ? Etait-il mort lui aussi ? Non, c'était autre chose... Il allait falloir que je me renseigne sur ce numéro 3, c'était certain. Mais je n'avais pas beaucoup de temps, mon numéro avait été appelé, et je constatais que j'allais devoir rencontrer plusieurs autres participants ce dans d'étranges conditions. Il disait ne pas accepter la violence en ce lieu que nous devions rejoindre, mais alors pourquoi nous faire nous rencontrer ? J'allais très vite avoir mes réponses, sans compter que j'allais devoir à nouveau me confronter à Beelax... J'en avais des frissons.

Je poussais un long soupire, il ne fallait pas traîner. J'allais passer une dernière nuit ici, me reposer et manger à ma faim en espérant trouver du gibier, puis j'irais à la rencontre de mes compagnons de jeu.
Quelque chose me dit que pourtant, cette rencontre n'allait rien avoir d'amusant.
En ligne
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 841
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Préparation [ SOLO ] Empty
MessageSujet: Re: Préparation [ SOLO ]   Préparation [ SOLO ] ClockJeu 4 Jan 2018 - 1:03
J'eu grand mal à ouvrir les yeux, toujours couché au fond de ma petite grotte alors qu'un rayon de soleil venait m'éclairer le visage. J'avais finalement pu me ressourcer suffisamment pour pouvoir accomplir l'ordre que l'on m'avait attribué, et de ce fait quitter de nouveau ma planète natale pour revenir sur celle qui m'avait vu grandir. J'avais passé si peu de temps ici, l'idée de partir à nouveau me déplaisait, surtout pour une raison pareille. Mais je n'avais pas le choix.
Je sortais de mon nid douillet, attrapant le peu d'affaire que j'avais avec moi, puis après avoir contemplé une dernière fois l'immensité du désert qui m'avait accueilli pendant ces quelques semaine, je pris mon envol en direction de la base de lancement.


[HRP : Fin du RP]
Contenu sponsorisé

Préparation [ SOLO ] Empty
MessageSujet: Re: Préparation [ SOLO ]   Préparation [ SOLO ] Clock
 
Préparation [ SOLO ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Désert-
Répondre au sujet