Partagez
 

 Une confrontation disparate.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3160
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockVen 26 Jan 2018 - 21:38

 
Ah lalala ! Bien des événements se sont déroulés lors de cet affrontement des plus sanguinaires.

En très peu de temps, les trois membres de l'alliance maléfique se sont retrouvés face à des adversaires de plus en plus nombreux. Au départ, seulement trois individus étaient sur place et le malin tyran avait mis en place une stratégie imparable qui allait, à coup sûr, libérer le leader de l'AM d'une situation difficile... Si ce n'était l'intervention soudaine d'un nouvel adversaire à la puissance démesurable qui, avec une vitesse folle, vint exploser le portail interdimensionnel du demi sayen aux yeux de sang compromettant ainsi le plan de ce dernier. En effet, grâce à un enchaînement d'attaques puissantes, il était parvenu à annuler la téléportation interdimensionnelle dans un bombardement massif accompagné d'une nuée de fumée noire englobant la zone entièrement. Suite à cela, le tyran comprit qu'il allait devoir affronter cet attaquant et donc laisser le Majin blessé seul contre tous. C'est alors qu'en une fraction de seconde, un de ses clones apparut juste devant celui-ci et lui donna deux senzus à la main. Ainsi, il pouvait poursuivre ce combat en étant plus endurci et ses chances de victoire s'accentuaient. Il fallait bien lui fournir une aide par un quelconque moyen et celui-ci était l'idéal ! D'autant plus que les deux autres super sayens divins venaient d'en recevoir de la part de leurs alliés.

Bien que cela puisse paraître absurde, mais le tyran avait un large sourire aux lèvres pour une raison inconnue et s'apprêtait à apercevoir son adversaire. Soudain, un poing vint transpercer la fumée  ténébreuse à une allure incroyable avant d'atteindre la joue gauche du demi sayen toujours souriant tel un fou. Il fût propulsé dans les airs et atterrit avec souplesse dans un endroit qui semblait abandonné. Il se fit rapidement rattrapé par celui qui l'avait attaqué. Mais ce dernier n'était pas seul, une sayenne aux cheveux longs avait fait son apparition à ses côtés, peut-être était-elle la compagne de son adversaire ? Si c'était le cas, on pouvait dire qu'il n'avait aucun goût.

Bref, le tyran était désormais face à deux adversaires redoutables et s'apprêtait à mener un combat très amusant ! Il les observa et dit :

"Il est temps de passer aux choses sérieuses à ce que je vois ! On va bien s'amuser alors !"

À peine avait-il prononcé son dernier mot que des dizaines de clones apparus juste au dessus des deux énergumènes, tombèrent du ciel avec, chacun, un canon destructeur à la main, tandis que plusieurs autres copies venant de jaillir de nulle part, immobilisaient les deux ennemis de l'AM. On aurait dit une pluie de météorites visant uniquement ces derniers. Au terme de cette action, de multiples explosions eurent lieu et de gros cratères se formèrent dans le sol.

Le destructeur se doutait bien que cette attaque ne serait en aucun cas suffisante pour éliminer de pareils antagonistes. Il enchaîna donc avec une offensive presque semblable à la première. Et seulement une seconde après cette dernière, d'autres explosions eurent lieu. Mais à quoi étaient-elles dûes ? Me diriez-vous. Et bien, c'est très simple: pendant que "la pluie de météorites" se produisait, d'autres clones entourèrent la zone formant un grand "cercle de la mort". Et juste après les premières détonations, ils se mirent à tirer en même temps des canons destructeurs sans jamais s'arrêter et à une vitesse inouïe. Ils visaient avec précision leurs cibles suivant leurs mouvements avec attention.

Cet enchaînement technique avait engendré un véritable feu d'artifice visible à des kilomètres à la ronde. Celui-ci était accompagné d'une fumée noirâtre renouvelable et permanente du fait de la continuité des explosions.

Dans cet environnement devenu totalement sombre, on pouvait apercevoir les yeux rouges du terrible tyran qui riait tel un démon remonté des profondeurs de l'enfer !

Les clones ne cessaient pas de tirer et détruisaient l'endroit de plus en plus. Quelle allait donc être la réaction du membre de la Z-team et de sa femme suite à cette série d'attaques puissantes ?

(Désolé mais pour cette fois-ci c'est un court poste car je suis actuellement en période d'examens et je les enchaîne ^^')






Dernière édition par Dark Jewel le Sam 10 Fév 2018 - 15:55, édité 2 fois
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1551
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockSam 27 Jan 2018 - 3:19


Les évènements qui se déroulaient sur Terre avaient le potentiel de prendre une tournure pour le pire. Le terrible tyran et leader de l’Alliance Maléfique, s’étant retrouvé face à face avec deux adversaires pour le moins coriaces, avait prit la décision d’invoquer ses alliés dans le but de se tirer de ce mauvais pas mais par chance pour Charlo et Pythar qui auraient pu se retrouver en sévère infériorité numérique, les défenseurs de la planète se sont mobilisés. Le ninja fut intercepté par l’arrivée de Tentra, le Super Saiyan Divin n’ayant aucun mal à se débarrasser d’un tel belligérant. Cependant, il ne s’agissait là que d’une diversion pour permettre au second larbin de Majin Vegeta d’intervenir. Mettant en place une stratégie de fuite audacieuse, cette dernière se vit désamorcée par le guerrier ultime. L’aîné des deux frères de la famille Son, aidé de sa surpuissante aura d’énergie blanche, désintégra le portail de son ennemi et ruina ainsi toute chance de fuite pour le Roi de Kanasa. Les actes de destruction qu’il avait causé ici étaient impardonnable et il était hors de question qu’il échappe au dur marteau de la justice, mais pour s’assurer de la victoire contre les envahisseurs Maléfiques, Gohan devait faire de son mieux pour défaire le nouvel intervenant. Ne souhaitant pas que le Saiyan aux yeux de sang ne puisse intervenir sur le combat opposant les guerriers de l’espace aux cheveux bleus, le fils de Goku assénait un coup de pied d’une violence rare qui projeta l’acolyte du Majin au loin.

Poursuivant ce dernier, l’adolescent le vit se rétablir juste avant d’entrer en contact avec le sol pour adoucir son atterrissage. Un sourire fou agençait son visage, trahissant la folie qui habitait le guerrier à l’armure Saiyan. Compte-tenu des écarts de puissance les séparant, le lycéen ne voyait que l’insanité pour expliquer la déraisonnable confiance que semblait avoir le super guerrier. Pour autant, le disciple de Piccolo n’avait pas oublié la cuisante défaite qu’il avait subit des mains du terrible Buu, faute à sa propre confiance en ses capacités; il allait cette fois se battre à pleine puissance, mais pas avant d’avoir donné sa chance à sa caractéristique tentative de diplomatie.

« Je ne vois pas ce que te battre aux côtés de Majin Vegeta t’apporte. Toute cette colère et cette désolation me désespère, mais saches que si tu fais le choix de quitter ce groupe de haine et de violence que dirige Vegeta, je te laisserais quitter la planète. Dans le cas contraire, je me dois de veiller à ce que tu ne sois plus en mesure de nuire aux habitants de ce monde. »

L’annonce de Gohan avait le mérite d’être claire, le gamin offrant la possibilité à l’associé du tyran de Kanasa de réfléchir à ses actes et d’éviter cette confrontation à l’issue purement unilatérale. Même s’il s’agissait là de l’issue qu’aurait le plus apprécié le Demi-Saiyan, il n’avait pas grand espoir que le guerrier fou face le bon choix. Il était donc prêt à se battre, toujours entouré de son aura blanchâtre d’énergie électrifiée, sa forme ultime lui octroyant le plein accès à l’ensemble de son potentiel dont les limites surpassaient de loin celles du méga guerrier de l’espace, à n’en parler du premier niveau de la transformation dont le primate aux yeux rouges semblait actuellement faire usage. L’adolescent remarqua par ailleurs qu’il avait été suivi par une seconde personne dont il reconnu rapidement l’énergie. Il s’agissait du même guerrier de l’espace qui avait participé au rituel du Super Saiyan Divin de Tentra, le grand frère de Goten en déduisant donc qu’il devrait le considérer comme un allié dans cette bataille. Cependant, ignorant le réel niveau de Braveta dont il n’avait jamais vu le maximum, Gohan préférait ne pas risquer de le mettre en danger en l’exposant à l’affrontement, et préférait donc dans un premier temps être le seul à combattre le membre de l’Alliance Maléfique.

« S’il-vous-plaît, dit-il en s’adressant à Braveta, le vouvoyant comme il était coutume chez lui envers les personnes qui ne lui étaient pas familières. Ce serait mieux que vous restiez en dehors de ça. C’est à moi qu’il revient de livrer ce combat ! »

Quel que soit la réponse du Saiyan aux longs cheveux à la requête du chef de la Z-Team, les deux individus allaient rapidement se retrouver tous deux impliqués puisque le guerrier en armure décida d’ouvrir les hostilités en faisant apparaître plusieurs dizaines de reproductions exactes de sa personne. Ces clones étaient armés de puissantes déflagrations de Ki visant les deux défenseurs du bien et leur tirait dessus avec hargne. Au même moment d’autres copies vinrent bloquer les mouvements du demi-Saiyan, en vain. En effet, ceux-ci avaient logiquement une force qui n’égalait pas celle de l’original et Gohan réussit donc à se dégager en assénant un brutal coup de coude dans les côtes de l’imposteur qui avait tenté de l’immobiliser par derrière. Il ne lui restait néanmoins plus suffisamment de temps pour pouvoir éviter le barrage de Kikohas qui faisait face aux deux alliés. Gohan décida de se dégager de ce mauvais pas en les éliminant à l’aide d’un Gekiretsu Madan. Concentrant son énergie en son centre, il projetait brusquement ses deux mains vers l’avant et libérait la rafale de vague déferlante. Une multitude de décharges d’énergies s'élancèrent à toute vitesse en direction du ciel et vinrent intercepter chacun des canons destructeurs que leur avait lancé les clones, provoquant d’intenses explosions en altitude qui firent vibrer les sommets des bâtiments abandonnés qui décoraient l’endroit. La menace paraissait avoir été neutralisée mais subitement, une seconde vague de copies du combattant aux yeux de sang firent leur apparition pour réitérer leur assaut.

Prenant soin à ne pas se faire immobiliser cette fois, et s’assurant qu’il n’était pas non plus le cas pour Braveta, le Z-Fighter ne comptait pas rester sur la défensive bien longtemps. S’élançant dans les airs à grande vitesse, l’élève de Piccolo se déplaçait suffisamment rapidement pour laisser sur son chemin une traînée d’Images Rémanentes qui ne manquèrent de perturber les clones, ceux-ci ayant tout de suite beaucoup plus de mal à acquérir leur cible. Durant sa course qu’il faisait le plus erratique possible afin de ne pas se faire piéger, le guerrier ultime s’adressait à Braveta en haussant la voix.

« Occupez-vous des clones, je vais affronter le Saiyan ! »

Le paysage déjà délabré laissa rapidement place à une scène d’incroyable destruction. Les nombreuses explosions ne cessant de se multiplier transformèrent la zone en une véritable scène de guerre où les bâtiments faisaient place aux cratères. L’épaisse fumée qui s’en dégageait assombrissait le ciel d’une manière telle qu’il aurait été aisé d’oublier qu’il faisait en fait jour. Trouver l’original parmi les imposteurs était une tâche qui sonnait ardue mais fut rendue plus aisée par deux éléments particuliers; le rire digne des plus grands méchants de séries télévisées et la lueur émanant du regard rouge de son adversaire, combiné au fait qu’il s’agisse du seul individu qui ne se contente que d’observer le spectacle. Ces deux indices suffirent à l’héritier de Goku pour trouver sa cible et changea hâtivement de trajectoire pour se diriger vers lui. Ce dernier essayerait peut-être d’utiliser sa technique de saut temporelle mais si c’était effectivement le cas, il se rendrait compte qu’elle ne lui serait d’aucune aide dans ce combat puisque cette technique n’était pas prévue pour être utilisée contre un adversaire plus puissant que le lanceur. Il s’agissait après tout d’une technique d’assassinat dont l’intérêt premier n’était pas le combat mais bien l’infiltration, et seul le plus grand de tous les chasseurs de prime était en réelle mesure de s’en servir lors d’un affrontement.

S’étant habilement rapproché du larbin de Majin Vegeta, Gohan s’attaqua à lui en laissant à sa place une Image Rémanente pour réellement se déplacer dans le dos de son opposant, lui décrochant un terrible coup de genou contre la nuque. Enchaînant avec un coup de pied rotatif puis d’une droite qui ne fit que traverser le super guerrier puisque l’adolescent s’était de nouveau substitué à une image. L’usage du Zenzōken lui permit de se replacer sur le côté par rapport à son adversaire qui devait désormais encaisser une véloce frappe du revers du poing contre le visage suivit d’une seconde attaque visant cette fois-ci le torse dans l’espoir de lui couper le souffle et de l’immobiliser momentanément. Se déplaçant vers l’arrière pour éviter toute contre-attaque de son adversaire, le garçon prit soin de rassembler son énergie durant son mouvement pour envoyer un Masenkō à moyenne distance. La vague de Ki dorée se frayait un chemin dans l’air à vive allure pour tenter de percuter le membre de l’AM. Quelle que soit le résultat de cet assaut, le copain de Videl s’élançait sur le côté, partant en arc de cercle par rapport au Saiyan aux yeux de sang tout en le bourrant de Kikohas pour limiter ses mouvements, resserrant de plus en plus son déplacement jusqu’à pouvoir subitement foncer sur lui pour frapper ses mollets à l’aide de son pied et poursuivre avec un coup à la mâchoire avec sa seconde jambe. Le fils de Chichi reculait ensuite pour prendre un peu de distance, se préparant à l’assaut ennemi en levant les bras en position de combat.
Braveta
Braveta
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 601
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockVen 2 Fév 2018 - 21:48
Le revenant de l'autre monde à directement était propulsé dans une situation compliquée dès son retour sur Terre en assistant à une scène du pure guerre en plein milieu d'une ville. Après avoir fait de son mieux pour protéger son Roi et le deuxième homme aux cheveux bleu du chef de l'Alliance Maléfique Brava avait enfin l'occasion de pouvoir punir l'assassin de son meilleur ami qui de son côté avait décidé de s'enfuir et il avait été poursuivi par un des deux autres guerriers qui avait permis à Tentra d'atteindre le niveau Divin Son Gohan. Le membre de la Z-Team avait rattrapé Dark Jewel tandis que le Time Patroller s'était posé juste à côté du fils de Sangoku. L'ami de Tentra avait une puissance phénoménale, mais Braveta semblait ignorait ce détail n'étant traverser que par un seul sentiment, la colère. 
" Toi... Je vais te... te faire souffir ! "
Le frère de Kaito avait un regard perçant qui signifiait la profonde colère qui envahissait actuellement le guerrier temporel. Gohan ne s'en était sûrement pas aperçu, mais le comportement de Brava avait totalement changer depuis leur dernière rencontre. Ce n'est plus un comportement de méfiance que Braveta fait preuve, mais celui d'une haine profonde envers son adversaire. Le protecteur du temps risque de ne pas contrôler sa colère et il risque d'utiliser une très grande violence sur le Sombre Bijou, mais comme ont dit, ce sont les risques du métier. 
* SON AURA EST BIEN CELLE DE CELUI QUI T'A TUER NAJI J'EN SUIS SÛR ! Si je me trompe, je laisserais Enma m'envoyer en Enfer lors de mon prochain jugement je m'en fout ! Je vais tuer cet homme ! JE VAIS LE TUER POUR TOI NAJI. Enfin, je pourrais me dire que je t'aurais vengé lorsqu'il sera en Enfer. *
Braveta fut interrompu dans ses sombres pensées par des paroles de Gohan lui demandant de rester en dehors de ça et que c'était son combat. D'un coup, un étrange rire se mit à sortir de la bouche du grand frère de l'apprenti Kaioshin actuel. Ce rire montrait que Brava s'en fichait complétement que ce soit soi-disant le combat du fils de Son Goku. Pour lui, le seul qui à droit de tuer le membre de l'alliance maléfique qui à tuer Najiwotto, c'est lui et personne d'autre. 
" Ce n'est pas votre combat... C'EST LE MIEN !!! " 
Il n'eut à peine le temps de répondre que des détonations de la part de plusieurs dizaines de clones se fit ressentir fonçant directement sur les deux guerriers. Brava se laissa toucher sans même tenter de résister dégageant immédiatement une quantité de sang considérable. Il ne ce n'était pas encore transformé même pas en Kaioken actuellement. Il faut qu'il économise son énergie, car il en à déjà perdu pas mal auparavant lorsqu'il a pris part au champ de bataille et il ne faut pas oublier son dur entraînement chez Maître Kaio qui l'a aussi énormément usé. De son côté, Son Gohan semblait se battre vaillamment contre les clones et il les exterminait facilement. Le Time Patroller finit par se mettre à esquivé ce que lançaient les copies de Dark Jewel par des simples téléportations. Puis sans prévenir il se téléporta devant l'un des sosies de son adversaire et envoya un de ses KI Punch qui détruit la pauvre copie sur le champ. Le membre de la Z-Team finit par lui demander d'immobilisez les clones et de toute façon pour le moment il n'y a que ça à faire. 
" D'accord, mais s'il te plaît Gohan ne me vouvoie pas ! "
Malgré les apparences, il essayait de se contrôler un petit peu tant qui le pouvait encore. En quelques secondes, de nombreux sosies avait décidé de faire feu sur le jeune guerrier qui semblait être un petit peu surpris, mais il l'esquiva tout les attaques qui venait de l'avant en effectuant une puissante Vague Déferlante ayant pour but d'exploser les copies de Jewel. Ils en restaient encore un grand nombre alors Brava se mit à créer des effets de vitesse en se téléportant plusieurs fois puis il parti sur ses adversaires en leur envoyant des séries de coups de poing les faisant ainsi disparaître les uns à la suite des autres même s'il avait été touché par de nombreuses attaques ce qui l'avait un peu affaiblit.
" C'était l'échaufemment. Maintenant, c'est l'heure pour toi de le payer SALE MEUTRIER ! " 
OST:
 



L'énergie de Braveta commençait à énormément augmenter et à se décupler, une aura rouge commençait à se mêler à une aura dorée  en quelques secondes le guerrier venait de devenir beaucoup plus fort, l'aura rouge entourait son corps tandis que l'aura doré semblait protéger l'aura provenant rougeâtre. C'était le Sūpā Kaio-ken une transformation coûteuse en énergie, mais très efficace cependant évidemment il ne maîtrisait que la première version de cette technique et pas les niveaux plus élevés.
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3160
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockSam 10 Fév 2018 - 23:43

 
 Dark Jewel, ayant rejoint initialement Majin végéta pour le délivrer d'une situation difficile, se retrouva confronté à deux combattants puissants qui, par un moyen inconnu, étaient arrivés à peine quelques secondes après lui pour faire échouer un plan que trop bien réfléchi.

Le demi sayen aux yeux de sang était désormais en face des deux antagonistes qui, visiblement, ne l'appréciaient pas trop,  chacun pour une raison différente. Ils n'avaient donc pour intention que de le "tuer", un terme bien trop doux pour celui que l'on surnommait le destructeur depuis son acte démoniaque dans une autre parcelle de ce si vaste univers. En effet, celui-ci avait pour habitude d'exercer une sentence bien plus cruelle à ceux qui osaient s'opposer à lui, un sort âpre et amer qui, parfois, était accompagné d'une douleur cuisante ou à l'inverse, d'une absence totale d'algie du fait de la vitesse d'exécution de l'action indiquée. Ce sort n'était autre que "l'anéantissement total" qui, jusqu'à présent, se réalisait à chaque combat, quel qu'en soit l'enjeu. Et celui-ci n'allait évidemment pas faire exception ! C'était là la pensée du tyran aux mille stratégies et à la mentalité de gagnant.

Bref, le combat avait déjà commencé après une vaine tentative de l'abruti en kimono bleu de remettre le récent membre de l'alliance maléfique dans le "droit chemin", un chemin pas très droit du point de vue du protagoniste qui préféra ignorer ce commentaire inutile avant d'ouvrir le bal avec une attaque fulgurante mêlant clones et canons destructeurs, suivie d'une seconde offensive de la même nature. Mais ces assauts tactiques ne furent pas sans réactions. En effet, les deux défenseurs du bien avaient réussi, chacun à sa façon, à les contrer stratégiquement.

Le premier et plus puissant combattant avait réussi à esquiver ladite attaque "pluie de météorites" en se débarrassant des clones supposés lui affecter une ankylose momentanée. En effet, ceux-ci furent projetés à quelques mètres du lieu de l'offensive, rejoignant à la suite l'ensemble des clones tireurs de canons destructeurs mêlés à la seconde charge.

Après quoi, le chef de la Z-team, ayant repéré le démoniaque demi sayen sûrement grâce à ses yeux ainsi que son énergie, vint à son tour à l'assaut, tout comme l'avait prévu le petit fils de Baldjack qui avait bien l'intention de s'amuser durant ce combat l'opposant à deux ennemis de taille, expliquant ainsi le fait qu'il se soit laissé localisé de la sorte dans une situation présentant de multiples opportunités de fuite. Bref, l'assaillant courait vers lui et Dark Jewel se mit en position de défense. Mais alors qu'il s'attendait à une attaque venant de celui qui l'approchait rapidement, il reçut un coup de genou puissant à la nuque à l'origine d'une certaine douleur chez le demi sayen. Mais malgré tout, il ne perdit pas ses appuis et demeura sur place. En effet, mise à part sa tête qui avait quelque peu tourné, son corps ne bougea pas d'un poil malgré la douleur ressentie. Le tyran avait toujours le sourire aux lèvres et se dit :

*je vois...*

C'est alors qu'il vit une jambe arriver vers sa tête. Il eût à ce moment là le réflexe de mettre sa main droite en l'air pour ainsi parer ce coup-ci. L'antagoniste poursuivit son enchaînement en lui assénant cette fois-ci un coup de poing qu'il s'apprêtait à contrer. Mais étrangement, son bras traversa le corps du tyran... S'était-il transformé en fantôme par je ne sais quel moyen ? Et bien, ce n'était évidemment pas le cas, on n'était pas non plus dans un compte de fée ! En effet, le bienfaiteur avait usé d'une technique que le membre de l'alliance maléfique maîtrisait déjà par le passé: celle de l'image rémanente. De ce fait, il pût tromper ce dernier et poursuivre son offensive déjà bien entamée. Il donna un coup du revers de son poing en direction du visage de son adversaire mais celui-ci réussit à l'esquiver en se baissant instantanément. Malheureusement pour lui, il ne pût esquiver le coup qui suivait celui-là et qui lui coupa le souffle pendant deux secondes, une durée brève mais suffisante pour que Son Gohan lance un rayon d'énergie filant à toute allure vers le protagoniste qui réussit à lancer un canon destructeur au dernier instant. Il explosa au contact de l'autre attaque et un nuage de fumée noirâtre fit surface dans cet endroit aussi vide que sordide (oui ça puait la radioactivité). Le choc s'étant produit non loin du demi sayen aux yeux de sang, repoussa ce dernier de quelques mètres.

Tandis que la fumée envahissait le périmètre assez limité de l'affrontement, l'originaire de Héra créa un clone de lui qui s'attaqua à son opposant en tenue bleue violette pendant que son "lui" original se dirigeait vers la femelle en armure. Miraculeusement, celle-ci avait réussi à se débarrasser de l'ensemble des clones précédemment envoyés à l'assaut et venait de prendre une nouvelle forme la rendant très puissante. En effet, avec un regard de haine profonde, elle était complètement entourée d'une aura intense d'un rouge vif et s'apprêtait à attaquer celui qu'elle détestait probablement le plus dans ce monde pour une raison inconnue. C'était sûrement car il avait éliminé un de ses proches ou quelque chose du genre... Vous savez, le démoniaque tyran a fait tellement de victimes que ça devait être le cas à 99.99 pourcent.

Enfin... Revenons à notre combat: Breveta venait de détruire les clones de Dark Jewel mais ce qu'il ne savait pas c'était que lorsqu'une des copies de ce dernier se détruit, elle se transforme en une poudre noirâtre paralysant l'ennemi et lui provoquant une atroce douleur. Les nombreux duplicatas anéantis furent donc à l'origine d'une paralysie momentanée de la jeune sayenne. Une occasion d'attaque se présenta donc au destructeur qui, en un clin d'oeil, se retrouva en face du paralysé après avoir fait usage de sa technique du Toki Tobashi. Suite à cela, il enchaîna les coups à l'aide de son hypersword précédemment dégainée. Ainsi, à la manière de Trunks face à Freezer, le
demi sayen aux deux mèches accumulait les "slashs" sur le corps de son adversaire avant de terminer son enchaînement avec un canon destructeur lancé à partir de sa main libre, c'est à dire la gauche. Une explosion eût lieu et l'attaquant recula de quelques mètres avant de dire :

"Alors chochotte, on a chaud ?!"

Après quoi, il créa six clones qui l'entourèrent et commencèrent à tirer sur les adversaires tout en le protégeant d'une possible attaque de ces mêmes antagonistes.

En parlant d'antagonistes, quelle sera leur réaction à ces diverses actions réalisées en si peu de temps ?


Dernière édition par Dark Jewel le Dim 25 Fév 2018 - 22:34, édité 1 fois
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1551
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockMar 13 Fév 2018 - 22:44


Gohan affrontait un guerrier qui, on ne sait comment, était parvenu à rejoindre Majin Vegeta avant même le chef de la Z-Team, quand bien même ce dernier se trouvait sur la même planète que le tyran. Après la confrontation entre Tentra et Itachi, la zone désaffectée se verrait de nouveau envahie par des combats dantesques. Pour ce faire, l’adolescent à la tenue orange était accompagné d’une connaissance ayant lui-même des comptes à régler avec le membre de l’axe du mal. Arguant que c’était au fils de Goku de mener à bien ce combat, le Saiyan parut s’interposer en exposant un point de vue bien différent. Une relation pour le moins électrique semblait réunir les deux guerriers de l’espace et le lycéen espérait que cela ne pousse pas Braveta à se mettre en danger plus que nécessaire. Il serait regrettable qu’il ait à surveiller ce dernier tout en devant affronter ce redoutable adversaire. Le possible excès de zèle du combattant aux longs cheveux pourrait bien rendre les choses plus compliquées que nécessaire et risquait de réduire à néant toutes chances de voir une résolution pacifique à la situation.

Non pas que le combat paraisse évitable puisque l’homme de main de l’AM, ignorant les avertissements du Z-Warrior, lança immédiatement son assaut, forçant ses deux opposants sur la défensive. S’assurant que Braveta ne serait pas bloqué par les clones, le guerrier mystique laissait ce dernier se défaire de toutes les répliques créées par le larbin de Majin Vegeta tandis qu’il s’efforçait de se frayer un passage jusqu’à son adversaire. Se rapprochant rapidement de l’homme mauvais, Gohan le trompait avec une image rémanente et lui décocha un coup de genou avec adresse, frappant sa cible à la nuque sans que celle-ci ne puisse réagir. Profitant de son avantage, l’adolescent poursuivait son enchaînement avec malheureusement bien moins de succès. Seul la frappe au plexus parvint à réellement atteindre le point visé, paralysant le concerné suffisamment longtemps pour permettre au disciple de Piccolo d’envoyer une vague déferlante. Le Masenkō vint rencontrer un canon destructeur lancé par le guerrier de l’espace au dernier instant, le protégeant de la pleine puissance de l’attaque de Gohan mais pas du choc de l’explosion qui le fit notamment reculer.

L’épaisse fumée qu’une telle action avait généré cachait de guerrier de l’AM, qui souhaitait en profiter pour s’attaquer à Braveta. Le combattant au Kaiōken s’était débarrassé avec succès des nombreux clones mais était de fait devenu vulnérable aux assauts de son adversaire aux yeux de sang, les répliques de ce dernier ayant engendré l’apparition d’une poussière paralysante. Mais Gohan, témoin de la scène, ne pouvait agir immédiatement car il se fit soudainement assaillir par un autre clone perçant les particules de poussière en sustentation.

« Attention Braveta ! Hurla-t-il, espérant que ce dernier ne puisse réagir à temps pour éviter l’attaque de l’acolyte du tyran.

Bloquant la frappe du clone avec son avant-bras, le guerrier-Z répliquait à l’aide d’un coup de de pied contre les côtes suivit d’une pluie de frappes de son poing gauche. Évitant la botte du lycéen, la copie fut tout de même victime de la multitudes de coups qui finirent par venir à bout de lui. Désormais libre d’aider Braveta, le demi-Saiyan se retournait dans la direction de ce dernier pour voir l’homme de main du Majin se diriger à toute vitesse vers l’allié du chef d’alliance. Son déplacement était rapide, mais on aurait dit qu’une force outre la possible paralysie empêchait au même instant au garçon à la longue chevelure de se déplacer. Ignorant qu’il s’agissait du Toki Tobashi, technique qu’il ne connaissait évidemment pas, le fils de Goku se voyait obligé d’agir pour empêcher à Braveta de subir de lourds dégâts. S’élançant à toute vitesse jusqu’à lui, sa grande puissance lui permit de prendre le pas sur le mouvement de l’homme aux yeux rouges, s’interposant entre lui et sa némésis pour attraper la lame de l’épée à l’aide de ses deux mains. L’action était difficile et maintenir la lame en place l’était encore plus, les dents serrées du Gohan trahissant ce fait. Si Braveta avait alors tout le loisir de bouger comme il le désirait, l’adolescent était contraint de maintenir sa position sous peine de se faire lacérer par le sabre. Il lui était donc impossible d’éviter la vague déferlante à bout portant du larbin de MV.

*M-Mince !*

Projeté sur une dizaine de mètres, l’étudiant se rétablit à l’aide de sa main libre, sa seconde couvrant le lieu de l’impact du rayon qui avait visiblement carbonisé une partie de son kimono. Par chance, il ne s’agissait de l’une des plus puissantes attaques de son adversaire et la douleur était, dans le feu de l’action, négligeable. Il n’aurait pas eu le temps de se lamenter de toute manière puisqu’une nouvelle flopée de clones fit son apparition, ceux-ci balançant une volée de kikohas en direction des deux combattants alliés. D’un revers de la main, Gohan déviait la déflagration d’énergie qui lui était destinée. Joignant ensuite ses deux mains en face de lui, il généra à son tour une multitude de vagues d’énergie à tête chercheuse à l’aide de son Gekiretsu Madan, chacun des clones se voyant confronté à une demi-douzaine de rayons de lumière qu’ils n’avaient que peu de chance de pouvoir éviter. Ceci devrait donner une ouverture suffisante à Braveta pour pouvoir atteindre le demi-Hera.

Gohan s’élança quant à lui sur le côté afin de ne pas gêner la potentielle attaque du jeune homme aux longs cheveux. Il créait sur son passage quelques images rémanentes pour masquer ses déplacements. Contrairement à la première fois, le chef de la Z-Team s’était jeté sur son adversaire et lui envoyait un coup de poing directement sur la joue, suivit d’un coup de pied rotatif contre le visage. Tanguant de gauche à droite pour éviter une possible contre attaque du membre des Maléfiques, le jeune adulte au dogi orangé sautait en arrière tout en couvrant sa retraite avec de simples kikohas afin d’immobiliser son opposant et le laisser vulnérable aux attaques du Super Saiyan Kaiōken. Une fois ceci fait, le guerrier ultime poursuivi son attaque en se plaçant sur le même axe que Braveta pour ne pas risquer de le toucher à cause d’une manigance de son adversaire, il s’était glissé en face de son allié après s’être assuré que la voie était libre pour finalement lever la paume de sa main droite en direction de l’acolyte de Vegeta. D’un coup, une surpuissante onde de choc apparut, déferlant en direction de sa cible tout en déchirant tout obstacle sur son passage. Le Kiai de Gohan avait fait feu et risquait de causer d’importants dégâts à l’ennemi. Après quoi, l’adolescent regagnait sa position de défense.

« Abandonne, tu ne peux pas gagner. Tu peux encore faire le bon choix, ne force pas le destin. Ce combat n’a pas lieu d’être. »
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3160
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockSam 3 Mar 2018 - 15:57

 La Terre était, en ce triste jour, face à une menace des plus importantes qui risquait bien de tout annihiler sur son passage. La bravade était en effet de taille pour les défenseurs du bien qui étaient, cette fois-ci,  confrontés à la plus terrible des alliances, une organisation tyrannique qui, à ce jour, continuait de propager peur et désespoir dans ce bas monde. Vous l'aurez compris, la célèbre alliance maléfique était au rendez-vous ! Malheureusement, elle n'était pas au complet et seulement deux de ses membres étaient sur le terrain face à plusieurs bienfaiteurs. Parmi eux, il y avait le demi sayen devenu membre de l'alliance il y a de cela quelques mois et répandant au nom de "Dark Jewel". Il s'était retrouvé seul face au chef de la Z-Team et le dénommé "Braveta", un autre philanthrope en quête de vengeance contre le demi sayen aux yeux de sang qui avait sûrement devitalisé un de ses achates.

Le protagoniste était donc opposé à deux belligérants dotés de grandes forces ! Le combat avait débuté par des assauts successifs du scélérat qui, à grande célérité, parvint à causer certains dégâts à l'émule au niveau le plus éminent. Ce dernier, tentant de sauver son coalisé entièrement impotent grâce à une ruse de l'assaillant, se prit les dégâts à sa place mais stoppa malgré tout l'enchaînement de coups d'épée effectué par son adversaire. L'intervention de Gohan avait laissé quelques secondes au sayen en armure pour réagir et contrer Dark Jewel, mais celui-ci était indubitablement bien trop sot pour comprendre ce qu'il avait à faire dans une telle situation et demeura immobile comme une roche laissant son allié recevoir la décharge d'énergie de plein fouet. Il y avait une seconde possibilité expliquant cette absence énigmatique de réaction dans un moment aussi décisif: peut-être avait-il peur du cruel démon qu'abritait le demi-Héra en lui ? Cela était très probable au vu de l'aura maléfique qui émanait de l'outrecuidant demi sayen.

Bref, après une occasion gâchée de causer des dégâts non négligeables au membre de l'alliance maléfique, les bienfaiteurs passèrent à l'action... Du moins, le chef de la z-team car l'autre guignol demeurait toujours aussi impassible qu'un boeuf malade. Il avait l'air d'être ailleurs, perdu dans ses pensées dans une situation de guerre... Un vrai retardé mental ma foi !

Revenons plutôt à notre combat: Dark Jewel, ayant fini son enchaînement aussi prompt qu'efficace, créa des clones qui vinrent l'auréoler, le protégeant ainsi d'une possible attaque des antagonistes lui voulant la mort. Cet ensemble de duplicatas, lui étant circonvoisins, lui servaient en effet d'égide momentanément et lui permettaient par la même occasion de lancer des offensives sans relâche puisque ces mêmes copies, avec précision et vélocité, tiraient des canons destructeurs sur les ennemis en mouvement. Ce bref instant de répit lui permit de récupérer un peu d'énergie et se préparer à une potentielle attaque du disciple de Piccolo tout en faisant attention aux mouvements du sayen aux cheveux longs.

Comme l'avait prédit l'indigène d'Héra, l'homme au kimono orangé était de nouveau passé à l'action. Il créa une multitude de boules d'énergie à têtes chercheuses qui, en quelques secondes, détruisirent l'ensemble des répliques du membre de l'alliance maléfique. Cela laissa pour la seconde fois une chance d'attaque à Braveta qui, comme d'habitude, demeura stationnaire comme s'il était victime d'apoplexie. Son Gohan usa de sa technique de l'image rémanente tout en s'approchant subtilement de son ennemi. Cette amorce lui avait permis de déstabiliser le demi sayen aux yeux de sang qui, sans pouvoir riposter, reçut un coup de poing cuisant au visage. Suite à cela, il se ressaisit rapidement et contra le second coup qui lui était adressé à l'aide de son avant-bras.

Le chef de la Z-Team recula de quelques mètres avant de revenir à l'assaut avec, cette fois-ci, une attaque surpuissante en réserve. Il apparut au dessus du super sayen en chargeant beaucoup d'énergie pour libérer une violente onde de choc qui se dirigeait avec diligence vers ce dernier. Il leva simplement le bras en visant l'assaillant et en lui adressant un sourire de gamin avec les yeux grands ouverts. Préparait-t-il une attaque pour contrer la charge d'énergie qui se dirigeait vers lui ? Ou espérait-t-il l'arrêter d'un simple mouvement de la main ? Non, non... Rien de tout ça ! Il avait tout simplement fait un doigt à cet imbécile pour bien se payer sa tête tout en ricanant.

"Tiens !"

L'adversaire devait certainement être étonné par une telle réaction et ne voyait pas trop à quoi cela le sauverait de la vague déferlante qui avançait vers lui a toute allure. Mais Dark Jewel n'était pas bête ! Il avait fait cela car il était déjà sauvé et vous en comprendrez la raison dans les prochaines lignes.

Le protagoniste, suite à la première offensive de Gohan, avait laissé un clone à sa place sans que personne ne le remarque puisqu'il avait, au même moment, usé de sa technique du "Caméléon" pour devenir imperceptible autant visuellement que spirituellement et escamoter son vrai "lui". Ainsi, il put laissé son décalque sur place et esquiver la grande charge d'énergie qui fulmina loin de lui.

Le demi sayen au potentiel libéré, croyant avoir touché sa cible, adressa une seconde admonestation au petit fils de Baldjack en voulant le catéchiser de "faire le bon choix". Il dit :

" Abandonne, tu ne peux pas gagner. Tu peux encore faire le bon choix, ne force pas le destin. Ce combat n’a pas lieu d’être. "

À ce moment là, Dark Jewel réapparut et fit jaillir cinq nouveaux clones autour de Gohan,  qui l'attaquèrent au corps à corps en enchaînant les coups au ventre, au visage et aux côtes à une vitesse inouïe. Il dit ensuite en élevant la voix pour répondre aux propos du fils de Goku :

"Si tu espère mon abandon, tu peux retourner dans ton lit et en rêver imbécile ! Et de nous deux c'est bien toi le forceur. Ça fait deux fois que tu me répète les mêmes bêtises et ça commence à m'agacer. Et puis, j'ai déjà "fait le bon choix" comme tu le dis. Concentre toi plutôt sur ton combat. C'est bien la dernière fois que tu aura l'occasion d'en livrer un. Disparaît !"

En disant cela, il était bien évidemment entouré par d'autres clones qui le protégeaient d'une potentielle attaque du super sayen kaioken et pouvaient le prévenir dans ce cas là. Et au terme de l'élocution de sa phrase, les clones s'étant colleté avec le bienfaiteur en kimono orangé s'arretèrent brusquement et tirèrent en même temps un canon destructeur chacun à proximité de ce dernier. Cela forma une grande vague d'énergie lancée juste en face de l'antagoniste, ce qui devait au moins le déstabiliser pendant une durée de temps brève que le démoniaque demi sayen exploita pour avancer vers lui rapidement et enchaîner les coups d'épée sur son corps déjà endommagé. Il lui assèna par la suite un coup de poing violent au visage suivi d'un ébranlement du genou vers le plexus avant de reculer d'un mètre grâce à un saut en backflip et enfin lui lancer une énorme décharge d'énergie (canon destructeur). Deux des duplicatas qui le protégeaient commencèrent ensuite à attaquer Gohan au corps à corps tandis qu'un d'entre avait été volontairement détruit pour ankyloser ce dernier momentanément grâce à la poudre noire qui en résultait et ainsi empêcher son intervention lors de sa prochaine attaque sur Braveta tout en lui causant certains dégâts.

Après quoi, Dark Jewel et les deux copies restantes débutèrent une course rapide en direction du second adversaire resté figé depuis un bon bout de temps. Celui-ci ne l'intéressait pas, il n'était ni amusant ni beau à voir... juste gênant. Il fallait donc l'écarter de ce combat qui, sans sa présence, ne serait que plus beau. Il prit le soin de cacher son ki pour ainsi émaner la même aura que les clones qui l'accompagnaient dans son assaut et ne pas se faire différencier des autres.

L'offensive pouvait désormais être lancée: les trois "Dark Jewel" couraient vers leur cible puis catapultèrent brusquement un canon destructeur chacun vers le sol à proximité de Braveta. Cette amorce avait pour but de créer un nuage de fumée noir qui empêcherait l'émule de voir les mouvements des trois individus. Dans le noir, une nouvelle réplique du protagoniste fit irruption au dessus de la victime. Elle tendit le bras pour simuler un coup de poing lui étant adressé, mais à la dernière seconde, elle explosa et libéra une poudre noire curarisante qui fit effet sur le défenseur du bien. Un premier "Dark Jewel" vint lui donner un coup de poing violent au menton. Un second lui assèna un coup de pied au visage. Et le dernier lui adressa un "slash" d'épée rapide qui s'étendit à l'ensemble de son corps (du centre frontal à l'entre jambe !) et qui avait pour but de le couper littéralement en deux ! Enfin, les trois personnages similaires reculèrent en même temps de deux mètres du lieu de l'assaut et dirent simultanément :

"Meurs."

Chaque décalque lança une bourre énergétique surpuissante (canon destructeur) en direction de Braveta. Cela fut à l'origine de la création d'une vague de feu destructrice atomisant tout sur son passage et s'approchant dangereusement de ce dernier. Si jamais la charge l'atteignait, il se verrait grièvement blessé. En effet, même si elle ne faisait pas partie de ses techniques les plus puissantes, elle avait été intelligemment utilisée et représentait tout de même une menace.

Après cet enchaînement intelligent, le destructeur, usant de sa technique du Toki Tobashi, se retrouva une nouvelle fois en face du sosie de Raditz et l'échina avec une succession de coups d'épée tranchante sur le torse avant de lui asséner un coup de poing "explosif" au ventre et au sens propre du terme ! En effet, ce dernier avait bourré son poing d'énergie explosive d'un canon destructeur précédemment chargé et frappa, avec puissance et vivacité, le ventre de l'antagoniste, ce qui provoqua une  déflagration colossale. Il avait certes ressenti une certaine douleur mais ça en valait la peine puisqu'elle devait être négligeable à côté de celle éprouvée par l'adversaire.

Il recula de quelques mètres et, en visant Gohan cette fois, il donna des coups d'épée dans le vide, mais pourquoi ? Et bien c'était là une offensive tergiversée puisqu'après seulement quelques secondes, des vagues d'énergie tranchante apparurent et filaient à toute allure en direction du disciple de Piccolo. Vous l'aurez compris, le demi sayen maléfique avait fortement chargé son Hypersword en énergie explosive, ce qui a donné naissance à cette attaque créative.

Bref, ces charges d'énergie tranchantes allaient bientôt atteindre le chef de la z-team et, s'il ne réagissait pas, lui causer de graves dégâts ! Et au moment où elles allaient l'affleurer, deux duplicatas apparurent derrière lui et chacun d'eux serra fortement un de ses  bras pour le paralyser temporairement et optimiser les chances du destructeur d'écorner sa cible.

En peu de temps, beaucoup d'actions ont eu lieu, notamment des offensives de la part du tyran démoniaque contre les deux abrutis qui, par inconscience, avaient osé s'attaquer à lui. Pour finir en beauté, le petit fils de Baldjack dit d'un ton moqueur et en imitant la voix aigue de Son Gohan :

" Abandonnez, vous ne pouvez pas gagner. Vous pouvez encore faire le bon choix, ne forcez pas le destin. Ce combat n’a pas lieu d’être. " 

Puis il se dit en ricanant mais tout en gardant sa position de défense dans le cas où ses ennemis profiteraient d'une baisse de garde pour le bombarder d'attaque fulgurantes :

*Qu'est-ce qu'il est con ! je viens de me rendre compte que c'était une phrase de fragile.*

Suite à cela, il s'entoura une nouvelle fois d'une flopée de clones tireurs de canons destructeurs pour à la fois se protéger des attaques adverses, et exercer une pression continuelle sur ses opposants.

Quelles allaient donc être les réactions des deux antagonistes face à tout cela et surtout: Est-ce que cet imbécile de Braveta allait ENFIN BOUGER NOM DE DIEU !?
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1551
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockVen 9 Mar 2018 - 13:52


Les décharges d’énergie multiples du lycéen parvinrent à éliminer les nombreux clones qui entouraient leur géniteur, le laissant à la merci de la frappe de Gohan qui lui brutalisa le visage avec un coup de poing, suivi d’un coup de pied qui ne fit malheureusement pas mouche. Le guerrier ultime avait ensuite laissé la place à une potentielle intervention de son camarade de bataille mais puisque ce dernier n’intervint pas, il poursuivit immédiatement avec sa prochaine attaque, laissant déferler un surpuissant Kiai vers l’acolyte du chef des Maléfiques. Le Saiyan aux yeux de sang, surprenament, ne paru pas faire de quelconque effort pour éviter l’onde de choc de Gohan et se laissa même submerger par celle-ci tout en insultant gestuellement le Z-Fighter. L’acolyte de Majin Vegeta fut donc balayé et se retrouvait bien mal en point, jusqu’à tant que l’ami de Charlo ne se rende compte qu’il ne s’agissait en réalité qu’un d’un clone. Oui, encore un, tout comme les cinq autres qui apparurent en même temps que le guerrier de l’espace et s’élancèrent à toute vitesse vers l’adolescent. Ces répliquent tentèrent d’encercler le demi-Saiyan pour le ruer de coups mais Gohan s’était jeté vers l’arrière avec le vol du dragon ce qui lui permettait d’avoir à affronter que ceux qui se trouvaient directement devant lui.

Alors que le disciple de Piccolo s'afférait à se défaire des clones, parant et esquivant habilement leurs frappes, il entendait le membre de l’AM clamer qu’il avait déjà fait le bon choix en menant sa vie de meurtre et de destruction, chose tout à fait inconcevable pour l’étudiant qui ne comprenait pas comment on pouvait se suffire d’une existence comme celle là. Le larbin du Majin semblait se moquer de Gohan mais ce dernier avait comprit par cela que son adversaire était manifestement une cause perdue. Le mauvais avait sans doute raison, il était inutile d’essayer de lui faire voir la raison. Le chef de la Z-Team allait donc pouvoir y aller à fond à partir de maintenant, sans craindre, aussi insatisfaisant puisse cela être, de le tuer. Plus la peine de se retenir, pensait l’adolescent alors que les clones arrêtèrent leur poursuite pour envoyer plusieurs vagues déferlantes. Le garçon s’élança vers le haut à l’aide d’une image rémanente, les multiples canons destructeurs s’entrechoquant pour générer une importante explosion. Voyant le véritable guerrier du mal lui foncer dessus, Gohan fit exploser son énergie et s’entoura de son aura argentée pour se préparer à le recevoir. Le larbin du tyran voulait saucissonner l’adolescent mais ce dernier avait suffisamment augmenter son niveau d’énergie pour pouvoir parer ses lacérations avec ses membres. Son avant-bras vint donc rencontrer la trajectoire de la lame du mauvais, arrêtant net son mouvement.

Les autres coups d’épée du guerrier maléfique reçurent le même sort, l’accolyte du Majin reculant face à leur inefficacité d’un saut accrobatique pour envoyer un rayon d’énergie à courte distance, mais Gohan n’allait pas le laisser faire. Chargeant droit vers lui, l’adolescent ferma très rapidement la distance pour envoyer une frappe du poing droit dans l’abdomen du combattant du mal avant que celui-ci n’eut lancé son canon destructeur. Deux clones s’interposaient alors et empêchèrent à Gohan de poursuivre son offensive, tandis qu’un troisième explosa tout simplement pour paralyser le copain de Videl. Le guerrier ultime se retrouvait une fois de plus sur la défensive pendant que son adversaire s’était élancé en direction de Braveta. Se dépêchant d’éliminer les clones, chose qu’il fit grâce à un coup de coude contre le premier suivit d’un coup de pied retourné pour le second, Gohan ne pouvait néanmoins intervenir avant que le super guerrier Kaiōken ne se retrouve ciblé par une brutale lacération. D’un coup, le guerrier-Z balança son Masenkō qui allait percuter les trois vagues déferlantes destructrices du Saiyan aux yeux de sang, les frappant sur le côté et déviant leur trajectoire juste assez pour que Braveta ne soit pas touché. Une grande explosion retentit quelques mètres derrière l’allié de Gohan qui avait été sauvé de cette offensive, à défaut d’avoir été épargnée par la précédente. Le lycéen s’était alors jeté en direction de son ennemi qu’il rattrapa en dépit de l’usage du Toki Tobashi, parant le coup d’épée destiné à Braveta à l’aide de sa main. Se préparant à dévier le prochain coup de poing de son opposant, Gohan fut surpris de se retrouver engouffré par une soudaine explosion, le projetant quelques mètres plus loin avant qu’il ne puisse se rétablir. C’était une ingénieuse attaque de la part de l’allié du tyran, mais là encore le fils de Goku avait pu protéger le Saiyan aux cheveux longs en encaissant lui-même le gros de la déflagration.

Après quoi, le mauvais effectua plusieurs mouvements d’épée dans le vide ce qui eut pour effet de générer plusieurs vagues déferlantes venant scinder l’air. Le garçon au kimono orange s’apprêtait à contrer cette attaque à l’aide d’un Gekiretsu Madan mais avant que ses mains rayonnantes ne purent libérer les déflagrations de Ki, ses bras se retrouvèrent bloquer par deux nouvelles répliques du membre des Maléfiques. La situation paraissait dangereuse mais cette intervention donnait justement la défense dont Gohan avait besoin pour se protéger. Redoublant d’efforts dans un hurlement herculéen, l’adolescent, plutôt que de chercher à se libérer, fit basculer ses deux bras vers l’avant en entraînant les deux clones dans son mouvements. Ceux-ci se retrouvèrent donc en face du disciple de Piccolo et subirent l’attaque à sa place, le libérant par la même occasion lors de leur explosion. Le larbin du Majin avait entre temps regagné sa position de défense et se permit une petite moquerie en considérant la position avantageuse dans laquelle il pensait se trouver, ce à quoi le leader des gentils répondit d’un regard contrarié.

« Désolé, mais si tu ne veux pas entendre raison alors je ne vois qu’une seule issue possible. Sache que je n’ai jamais voulu ça. »

Ce combat avait suffisamment duré, et Gohan avait bien comprit qu’il ne prendrait fin que par le décès des membres de l’un des deux partis, et il était absolument hors de question que le jeune homme se retrouve perdant. Aujourd’hui plus que jamais, la Terre avait besoin de sa présence. Ses camarades donnaient le meilleur d’eux-même à Satan-City, il avait le devoir d’en faire autant. Mettre fin à la vie d’autrui n’était jamais une expérience réjouissante pour l’adolescent mais si ces multiples affrontements avec le monstre Cell lui avaient appris quelque chose, c’est que ce genre de sacrifices étaient parfois nécessaire. Cet individu qui avait pour seul objectif dans sa vie de répandre la mort et la destruction était trop dangereux pour continuer à exister.

C’était l’esprit résolu que Gohan fit une nouvelle exploser son aura, déployant désormais sa plus puissante énergie. Il s’élança droit vers son ennemi, entouré de sa couverture blanche étincelante, se jetant au dessus de son adversaire pour lui asséner un coup du revers de la main droite avant de laisser place à une image rémanente. Atterrissant rapidement, il jeta son pied vers le haut afin de propulser le guerrier aux yeux de sang dans les airs, le poursuivant ensuite pour le ruer d’une pluie de frappes de sa jambe gauche suivit d’un coup de pied retourné de la jambe droite pour le projeter au loin. Le combattant à la tenue orange se déplaçait ensuite vers l’arrière tout en déferlant un flot de kikoha du Gekiretsu Madan en direction du maléfique pour restreindre ses déplacements. Pendant ce temps, le copain de Videl s’était de nouveau placé au dessus du répréhensible individu, positionnant rapidement ses deux mains au niveau de son front pour ensuite envoyer un rapide Masenkō en direction de celui-ci. Qu’il évite ou non le rayon de Ki doré du garçon, ce dernier enchaînait avec un nouveau Kiai en ciblant l'acolyte de Majin Vegeta. L’onde de choc générée par cette technique était notamment plus rapidement que le Masenkō et le membre de l’AM risquait de se retrouver coincé entre les deux attaques. Et pourtant, ce n’était pas fini pour autant. Bien décidé à mettre un terme à cet affrontement, le fils de Goku avait commencé à charger l’une de ses plus puissantes attaques. Utilisant le Zanzōken à plusieurs reprises pour troubler le mauvais, l’étudiant avait repris place au sol et, positionnant ses deux mains au niveau de la ceinture, annonçait la fameuse incantation.

« Kamehame … Une sphère d’énergie bleutée naquit entre les paumes du guerrier ultime, gagnant progressivement en taille et suffisamment en intensité pour que la zone toute entière, couverte par d’épais nuages, adopte une teinte de bleue similaire. Le regard perçant du combattant mystique fixait le guerrier du mal avant que l’énorme kikoha ne fasse son apparition. HAAAAAA ! »

Un gigantesque rayon de Ki aux proportions démentes se dirigeait à toute vitesse vers le cloneur, ce dernier ayant bien peu de chances de s’en sortir selon la difficulté avec laquelle il avait géré les derniers assauts de l’adolescent. Gohan savait qu’il avait mis suffisamment de puissance dans cette seule attaque pour terrasser son adversaire, mais encore fallait-il qu’elle fasse mouche. L’ensemble de son assaut n’avait d’ailleurs eu pour seul but d’immobiliser le guerrier de l’espace fou et de réduire à néant ses chances de s’en sortir, mais ce combat avait bien prouvé que l’allié de MV avait plus d’un tour dans son sac. Une fois le Chō Kamehameha lancé, Gohan reprit sa position de combat en restant sur ses gardes. La terrible vague déferlante détruisit tout sur son passage et, avec un peu d’espoir, son adversaire se serait fait emporté par celle-ci et détruit par la lumière.
Braveta
Braveta
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 601
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockSam 10 Mar 2018 - 15:34
Le combat entre les trois guerriers avait commencer, il n'y a que peu de temps et pourtant. Le match semblait déjà être à un point décisive. Perdu dans ses pensées face à Dark Jewel, il n'avait à peine vu ce qui se passait suite à sa transformation et il n'a sûrement pas vu l'explosion provoquer par les clones qui l'ont immobilier durant quelque temps. Le cri de Gohan réveilla rapidement Braveta, mais c'était trop tard. Suite à toute ces attaques non esquivé même le plus fort des guerriers serait énormément affaibli et c'est le cas de Brava qui ne tient qu'à peine sur ses deux jambes. Pourquoi avoir perdu le contrôle pour Najiwotto, ce n'est pas de sa faute s'il est mort. Il faut absolument qu'il reprenne ses esprits, le guerrier membre de la Time Patrol finit enfin par bouger lorsque trois clones lui avaient lancé des Canons destructeurs, afin de s'en sortir le guerrier du temps prit la décision de créer son bouclier " le Démon Shield " afin de la protéger une dernière fois. Le guerrier du temps s'arrêta quelques secondes afin d'analyser la situation et il se doutait bien qu'afin de finir ce monstre qu'est Dark Jewel une simple attaque ne suffirait pas, il faut savoir le surprendre avec quelque chose inattendu. Une dernière tactique, mais juste avant il fallait absolument qui s'excuse pour ce combat désastreux.


" Son Gohan,  je suis désolé de t'être si peux utile. Je suis perdu par mes idées de vengeance, mais sois sûr que pour cette fin de combat je t’aiderais à le battre promis. "




Par la suite, Gohan était en train de charger une de ses plus fortes attaques, une attaque qui ressemblait à quelque chose que connaissait très bien Brava un Kamehameha cette attaque ayant tellement aidé Braveta durant sa vie. Risquait de tuer le pire ennemi de sa vie celui qui à tuer son seul et unique véritable ami. Durant cette longue période d'inactivité durant le combat l'endurance du guerrier, c'était vu baisser à zéro et il n'avait même pas remarqué que son aura rouge et dorée avait disparu afin de laisser place à un simple aura doré de Super Saiyan 1. C'était sûrement la fin de Dark Jewel, Brava utilisa donc ensuite afin d'aider son ami l'énergie de l'environnement l'entourant et créa pour la deuxième fois de cette journée un Genkidama qui l'envoya directement dans le rayon de Gohan afin d'augmenter la puissance de ce dernier et être sûr de la mort de Dark Jewel.
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3160
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockMar 13 Mar 2018 - 22:10

Ce jour-là, un macchabée gisait sur le sol infécond de la zone désaffectée. Yoshita, une sénile contadine s'étant égarée sur le trimard de retour vers sa fermette noyée dans l'alpestre paysage du mont Paozu en cette période hivernale, s'était malencontreusement retrouvée non loin du lieu de l'affronterie entre émules de puissances colossales. Son nom, traduit à partir du japonais, dénotait la notion de "chance", et pourtant, durant ces quelques instants, ce n'était pas la fortune qui allait la convoyer, oh non ! loin de là. Elle arqua son dos s'apprêtant à cueillir de petits champignons ayant inexplicablement végété sur une terre aussi aride que desséchée, et dont elle prévoyait d'extraire le jus afin d'en faire une chaude et bonne soupe qu'elle comptait servir le soir à ses petits enfants dont le sourire lui procurait le contentement et la béatitude que toute vieille personne recherchait en permanence. Seulement, sans rien comprendre à la situation, elle aperçut une lueur cinabre grandissante à une vitesse déconcertante. La température affluait dans le petit périmètre englobant la vieillarde qui demeurait stationnaire, comme ankylosée par la peur, une trémeur soudaine survenue en elle en résultat d'une incompréhension des circonstances dramatiques dans lesquels elle se trouvait à cet instant précis. Les jambes lui flageolaient et de froides gouttes de sueur exsudaient des nombreux pores qui emplissaient sa peau ridée. Elle tomba à terre les yeux grands ouverts et l'expression vide, semblant, en un bref lapsus de temps, revoir sa longue vie défiler devant elle tel un train sans station d'arrêt. Et c'est seulement deux secondes après qu'elle comprit l'origine du point lumineux grossissant: c'était une vague d'énergie déferlante cheminant vers elle avec la diligence d'une balle tirée à l'aide du puissant pistolet semi-automatique connu sous le nom de "Desert Eagle". Le segment de longueur définie qui séparait la géronte du cumul d'énergie destructrice allait peu à peu se raccourcir jusqu'à former un point: le point final du prolixe paragraphe contant en ses innombrables lignes "la vie de Yoshita".

*Touchée*

Voilà ce que s'était dit l'outrecuidant demi sayen aux ardents de cruor en affichant une cruelle risette à la manière d'un petit diablotin venant d'arracher de ses dents la tête d'un homme en pain d'épices. Celui-ci, en lançant sa terrible vague destructrice en direction du super guerrier à la crinière veloutée, s'attendait naturellement à une nouvelle intervention de celui que l'on nommera "l'avocat des pauvres". Et cela ne tarda pas à se produire. En effet, Son Gohan, pour faire bifurquer le rayon mortel chargé par son pernicieux opposant, avait tout bêtement lancé à son tour une mahousse boule de feu qui s'entrechoqua violemment avec sa semblable. Ainsi, la trajectoire de l'amoncellement énergétique fut déviée. Mais le perspicace scélérat savait ce qui se passerait dans une situation comme celle-ci. Il avait précédemment décelé la présence d'un faible quidam à l'approche et, étant au courant de la position de ce dernier et celle du jouvenceau en kimono couleur de bigarade, il se positionna avant l'amorce de son offensive en un point précis tel que si sa charge d'énergie venait à être déviée par une potentielle attaque du fils de Goku, elle allait dès lors changer de cible se dirigeant alors vers la fameuse "Yoshita". Et oui ! Dark Jewel n'était pas amateur de dilapidation ! Il savait bien que laisser une telle attaque simplement fulminer prêt d'un rocher n'était autre que du pur gâchis d'énergie. Autant tuer une personne et en rigoler !

Bref, l'affilié de l'alliance maléfique venait d'ôter une fois de plus la vie à une candide femme qui manquera bien à ses achates. Il se tourna ensuite vers les deux philanthropes qui, visiblement, avaient enfin compris que lui adresser de multiples admonestations ne servirait en aucun cas à les sauver du terrible sort que leur réservait ce monstre sanguinaire. Braveta, étant ENFIN guéri de son apoplexie finalement que momentanée, s'était mis à couvert de la charge dévastatrice qui le menaçait à l'aide d'un concentré énergétique qui faisait objet d'égide pour ce dernier. Quant à l'antagoniste au niveau le plus éminent, il avait enfin libéré la totalité de sa puissance après s'être tiré des assauts du tyran avec des dégâts importants, du moins, ça en avait tout à fait l'air visuellement. Le regard contrarié et la posture droite, il se prononça une nouvelle fois de sa voix plus aigue que celle d'un moutard ayant avalé un important volume d'Helium :

« Désolé, mais si tu ne veux pas entendre raison alors je ne vois qu’une seule issue possible. Sache que je n’ai jamais voulu ça. »

Dark Jewel, en soupirant, se dit désespérément :

*Oh non. Encore une phrase de fragile. Il ne s'arrêtera donc jamais ?!*

Son Gohan s'en alla ensuite déchaîner sa rage contre son adversaire en enchaînant des coups dévastateurs sur les différents abattis de son corps avec impétiosité. Seulement, cette fois-ci, l'originaire d'Héra était tout à fait prêt à mener un combat au corps à corps. Il fut cependant propulsé dans les airs en premier lieu. Par la suite, il réussit avec franc succès à contrer l'ensemble des ébranlements qui lui étaient adressés. Il anticipa ensuite l'apparition du belligérant dans son dos et vint fractionner en deux la boule de feu venant en sa direction à l'aide de son efficient estoc. Nonobstant, il ne s'attendait pas à voir l'assaillant revenir directement à l'assaut en libérant une violente onde de choc qui vint le percuter âprement. Et ce n'était manifestement pas encore fini. À peine avait-il encaissé le kiai subversif, que l'on vit le leader de la coalition des "chevaliers défenseurs de la Terre" émerger plus bas entre deux baliveaux tenant encore debout malgré la violence de l'affrontement et qui avaient été plantés dans ces infertiles terres avec l'espoir qu'ils poussent un jour. On l'entendit ensuite bredouiller la fameuse incantation du kamehameha avant de relâcher la vague déferlante qui s'en suivait habituellement. Celle-ci fut ensuite agglutinée au Genkidama chargé par le baroudeur couvert de la cuirasse distinctive des sayens et à l'air martiale et sérieuse. Cet immense agrégat d'énergie s'approchait dangereusement du protagoniste aux milles manoeuvres qui fut submergé par cette "tempête de lumière" au milieu de laquelle on pouvait voir sa silhouette se dissiper progressivement. Dark Jewel avait-il clamsé suite à cette abrupt et fulgurante offensive collective des deux guerriers auxiliaires à la sûreté de la planète bleue ?

Lorsque le demi sayen au coeur de pierre avait remarqué l'approche d'une vague énergétique aussi chatoyante que destructrice, il avait sourit. L'adresse d'un sourire serait, pour n'importe qui d'autre, une réaction tout à fait inadéquate et désadaptée à une situation aussi cataclysmique, mais pas pour Dark Jewel. Même s'il savait qu'il n'avait que très peu de chance de s'en sortir à ce moment là, il avait tout de même une nouvelle stratégie qui allait peu être lui coûter la vie mais pas sans celle d'un de ses ennemis et vous en saurez plus dans le reste de cet écrit.

L'homme aux yeux de sang disparaissait peu à peu dans ce gigantesque étincellement mais il riait, oui il s'eclaffait fortement juste comme ça. Pourquoi ? Et bien c'était car il était... il était...  DARK JEWEL ! Il avait ouvert les bras comme s'il accueillait cette vague déferlante tout en se poilant comme jamais. Il dit en élevant la voix au milieu de ces éclats dignes d'éruptions de volcans explosifs :

"Hahaha ! C'est donc de cette manière que je m'en vais vers l'autre monde !"

Avait-il dit avant de disparaître totalement. Alors que la charge d'énergie était encore en phase de lancement, il apparut derrière Braveta, le corps rempli de tâches de sang et le haut de son accoutrement presque totalement déchiré. Il avait aussi subit une transformation physique. En effet, tous les muscles de son corps avaient subitement et massivement gonflé: il s'était mis en mode "Super Saiyan Dai San Dankai". Trois énormes lames étaient normalement déjà plantées dans l'organisme du pauvre combattant et étaient disposés de façon bien précise: la première alumelle était une sorte de shuriken en grand format modelé à partir d'un adapt et enfoncé au niveau de l'arrière du crâne de la victime, plus précisément dans le "Tendo", un point vital mortel dont la présence lui avait été enseignée par son grand-père Baldjack, comme le reste des zones dangereuses et dommageables dans lesquelles le tyran avait froidement fait pénétré ses lames pointues. La seconde alumelle était aussi formée à partir d'un adapt, mais c'était une épée qu'il tenait à la main gauche et qu'il avait lui-même enfoncée dans le "Kochu" de son adversaire, soit au niveau de l'arrière du cou de ce dernier. Et ce, à l'aide de la puissance colossale que lui apportait la transformation énergivore. Il fit de même pour la troisième lame que représentait son Hypersword et qu'il avait cette fois-ci plantée au niveau du "bitei" du philanthrope, soit près de la hanche.

Le membre de l'alliance maléfique se prononça ensuite pour poursuivre la phrase dont il avait précédemment entamé l'énonciation tout en souriant :

"Mais pas sans un cadeau pour Enma !"

Au vu de la puissance, la rapidité, et la brusquerie de cette offensive, il était presque évident qu'il ne restait que quelques secondes de vie au jeune sayen. Comment allait-il donc réagir ?

Mais ce n'est sûrement pas la question dont vous espérez la réponse ai plus vite. Ce que vous vous demandez sûrement reste "comment avait fait Dark Jewel pour se retrouver aussi soudainement derrière l'assaillant ?". Et bien, c'était là un plan bien réfléchi qui avait été mis en place. En effet, le protagoniste avait reçu la totalité des dégâts que l'attaque ultime était censée lui provoquer. Il avait ensuite fait mine de disparaître progressivement dans cet amoncellement énergétique dans le but faire croire à l'ennemi en sa mort définitive. Seulement, il était, à ce moment là, en train d'escamoter sa présence autant physiquement que spirituellement par le biais de sa technique du "Caméléon". Il avait ensuite pu, malgré les nombreuses blessures qu'il avait subit et qui allaient probablement le tuer dans quelques instants, arriver dans le dos d'un des deux antagonistes pour le tuer avant de caner à son tour. Et il avait choisi comme cible celui dont la mort était la plus probable face à un tel assaut, c'est-à-dire notre cher Braveta. C'est alors qu'il mit à exécution son machiavélique plan ! Le frère de Kaito, totalement inconscient du danger qui se trouvait derrière lui et visiblement occupé à anhiler le vent, allait ensuite être la victime de l'opération finale lancée par le combattant aux innombrables crimes. Quant à Gohan, il était indéniable que lui aussi n'allait pas s'attendre à une telle réaction de son adversaire.

Comment allaient donc se passer les choses à la suite de cette attaque intelligente du petit fils de Baldjack ? Braveta allait-il connaître l'âpre trépas que lui souhaitait Dark Jewel ? Et surtout, est-ce que ce dernier allait de nouveau être victime d'apoplexie soudainement comme tout à l'heure ? Oh non ! On ne l'espère pas !  
Braveta
Braveta
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 601
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/Vague Déferlante/ Ki Punch
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Kamehameha X10

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockJeu 15 Mar 2018 - 22:43
La situation a vraiment basculé en quelques instants. Passant d'une situation qui semblait rapprocher nos héros d'une victoire bien mérités au KO le plus total car oui l'ennemi public Dark Jewel à su à la dernière seconde se mettre invisible afin de surprendre le frère de Kaito. Ce dernier s'y attendait un petit peu jamais rien n'est aussi facile dans ce monde. Il se fit surprendre par le sombre bijou et se prit toutes ses puissantes attaques de plein fouet lui offrant pour sûr une douleur atroce et sûrement une horrible mort. Cependant, le guerrier du temps à bel et bien une idée pour faire face à cette horrible phase de combat, mais évidemment les risques sont si nombreux ou plutôt impossible de les esquiver. Le seul moyen de régler cette affaire et de piéger DJ en le tuant et en faisant quelque chose d'inimaginable avec.

" Dark Jewel, tu m'as fais comprendre un truc. Si la mort doit venir me chercher autant faire venir quelqu'un avec moi. Non, je ne survivrais peut être pas cette fois si non plus. Cependant, si je dois mourir toi aussi. TOUT SIMPLEMENT CAR TU ES UN FAIBLE ! "

Braveta n'avait quasiment plus de force, mais il tenta une dernière action, il s'approcha de son adversaire et lui envoya un de ses Coup de poing de Ki afin de l'électrocuter durant quelques secondes le temps pour lui de charger tout le reste de son énergie dans ses mains. C'était l'heure du dernier Genkidama, non ce n'est pas le premier ni le quatrième, c'est bel et bien le dernier. La boule d'énergie était dans ses bras prêts à être lancé et afin que son adversaire ne l'esquive pas le frère du Demi Shinjin s'accrocha au membre de l'Alliance Maléfique afin d'être sûr qu'il ne fuira pas et ne survivra pas à cette attaque. The Last Move. Brava était prêt souriant et quelques secondes après l'énorme boule d'énergie le traversais aussi bien que son ennemi toujours bloqué entre ses mains. La douleur était si immense et pourtant, il souriait tel un vrai guerrier mourant sur le champ de bataille.

" Gohan encore une fois, je vais mourir en tas présence et pourtant cette fois ma mort ne sera pas inutile à ce monde. Son Gohan tu es vraiment un être  formidaable. Adieu ! "

Sur ses mots le corps du guerrier Braveta tombé sur le sol évidemment inanimé. La seule chose encore active dans son corps était peut-être ses yeux toujours remplis d'une magnifique lueur. 
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3160
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. ClockDim 18 Mar 2018 - 18:50

(Hrp :court post pour quitter le rp)



Le baroud qui opposait le scélérat aux yeux de cruor à la coalition des deux philanthropes râblés prenait de l'ampleur et il était apert que des vies allaient bientôt s'éteindre.

Dark Jewel avait enfoncé stratégiquement trois lames dans le corps de l'antagoniste à la crinière noirâtre. En effet, les trois points de "plantation" des alumelles représentaient des zones dangereuses et dommageables dont le moindre ébranlement occasionnait une mort indubitable de l'individu concerné. Et cela allait sûrement être le sort de la victime qui, sans pouvoir riposter, se vit transpercée violemment par la triple flamberge de l'assaillant. Ce belligérant n'allait donc pas tarder à rejoindre l'au-delà, et cela se voyait flagramment dans son regard aussi vide que le néant. Et alors qu'il allait connaître un affreux trépas de la main du destructeur, il se prononça d'une voix correspondant à son physique, autrement dit celle d'une femme :

" Dark Jewel, tu m'as fais comprendre un truc. Si la mort doit venir me chercher, autant faire venir quelqu'un avec moi. Non, je ne survivrai peut être pas cette fois-ci non plus. Cependant, si je dois mourir toi aussi. TOUT SIMPLEMENT CAR TU ES UN FAIBLE ! "

Dark Jewel, serein, lui répondit :

"Toi, meurs en silence."

Visiblement, la "proie" du maléfique demi sayen savait très bien que rien d'autre qu'une atroce camarde l'attendait. Il était au courant qu'il allait, dans quelques secondes, lâcher son dernier souffle pour  devenir éternel dans un monde autre que le nôtre. Seulement, il voulut tenter une dernière embuscade en se donnant la mort lui-même par le biais d'un rayon d'énergie surpuissant qui traversa son corps et qui, avec un peu de chance, allait atteindre le tyran aux mille manoeuvres à son tour. Mais, étant trop sot, il avait parlé juste avant d'exécuter son plan final alertant ainsi le protagoniste de l'arrivée d'une vague énergétique déferlante vers lui. Ce dernier retira alors l'une des lames enfoncées dans l'organisme de son adversaire (l'hypersword) et se servit d'elle comme égide pour se mettre à couvert du genkidama. Nonobstant, cela ne permit que d'empêcher l'attaque de le transpercer. En effet, il avait malgré tout reçu l'intégralité des dégâts que pouvait causer une telle offensive et était maintenant en piteux état. Il avait été projeté à des dizaines de mètres au loin avant d'atterrir près du macchabée de Braveta qui était immobile et vide de vie. Allongé sur le sol infécond et desséché de la zone désaffectée, il affichait toujours la cruelle risette de diablotin de tout à l'heure. Il riait comme si la fête n'était pas encore finie, ce qui était cruellement étrange pour quelqu'un qui, semblait-il, allait caner. Il se releva péniblement et ne tenait presque plus sur ses deux jambes. Par la suite, étant stationnaire, il lança un regard diabolique à Son Gohan en disant :

"La prochaine fois. c'est toi que je tuerai."

Il tomba ensuite à terre toujours en se poilant tel un malade mental que l'on aurait camisolé pendant longtemps. Et soudain, il s'arrêta. Les yeux grands ouverts, avec un large sourire, il ne bougeait plus. Et oui ! Ayant subi de graves dégâts suite aux multiples attaques des deux antagonistes, il avait malheureusement perdu la vie. C'était là la première fois que "Dark Jewel" perdait un combat. La seule fois où l'une de ses stratégies ne lui permit pas de tuer l'intégralité de ses opposants.

Mais avant de partir rendre visite à Enma, il voulait exécuter la tradition: faire disparaître sa victime comme il le faisait habituellement. Mais comment allait-il bien réaliser un tel exploit ?

Comme vous le savez, le cadavre de Braveta était juste aux côtés du tyran. Et ce dernier, voulant annihiler la dépouille du sayen dépressif, créa des sortes de "mines explosives sous-terraines" qui allaient provoquer une énorme déflagration après sa mort faisant ainsi disparaître son corps et celui de son défunt ennemis. En effet, avant de clamser, l'outrecuidant demi Héra avait mis en place des canons explosifs statiques en dessous de la litière du sol et qui étaient supposés fulminer quelques secondes après leur création, soit environ une ou deux secondes après sa défunction.

Ainsi, au moment où le protagoniste s'était arrêté de rire comme précisé précédemment, une pétarade se fit entendre et une gigantesque déflagration eut lieu, faisant disparaître le corps du tyran et celui de Braveta. Il ne restait à ce moment là plus que le chef de la z-team rempli blessures sur les différents abattis de son corps, sur un terrain dévasté par les multiples assauts qui y ont eu lieu.

Grâce à ses stratégies, le tyran avait finalement réussi à éliminer un ennemi puissant et à causer de multiples dégâts à un philanthrope encore plus fort. Cette bataille l'opposant (seul) à une équipe de deux combattants qui comportait un guerrier le dépassant largement sur le plan des capacités au combat, était la preuve que l'alliage de puissance et de ruse du dénommé "Dark Jewel" lui permettait d'être plus efficace même face aux adversaires de niveaux les plus éminents.

Le nouveau membre de l'alliance maléfique avait débarrassé ses cobelligérants d'un émule qui aurait pu leur poser d'importants problèmes dans cette pseudo guerre. Et par la même occasion, il avait fortement affaibli le chef de la z-team autant énergétiquement que physiquement puisque celui-ci avait usé de plusieurs techniques redoutables mais surtout énergivores et puisant dans ses réserves lors de ce baroud. D'autant plus qu'il avait subi maints dégâts à cause des multiples assauts du protagoniste.

En tout cas, l'originaire de Héra avait un excellent cadeau pour notre cher Enma qui, d'après les dires, fêtait son énième anniversaire. Il allait être très heureux ! Dark Jewel adorait rendre les gens euphoriques même s'il lui arrivait très rarement, mais vraiment très peu de fois, de désintégrer des civilisations et d'éliminer des millions d'innocents laissant place à des veuves et des orphelins par milliers. Je répète que c'était très rare.

Au final, cet affrontement survenu à cause d'une épectase de l'amante de Charlo était déséquilibré, moult désagréable et rempli de phrases de fragiles (n'est-ce pas Gohan ?). Ce n'était rien d'autre qu'une confrontation disparate...

[HRP: Gohan nous a autorisé à passer son tour une fois ^^]

Contenu sponsorisé

Une confrontation disparate. Empty
MessageSujet: Re: Une confrontation disparate.   Une confrontation disparate. Clock
 
Une confrontation disparate.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zone désaffectée-