Partagez
 

 C'est moi le chat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sphinx
Sphinx
Moojuu
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 21/01/2018
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : Maaaow
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Finger Shot | Bouncing | Wrap
Techniques 3/combat : Sonic Burst | Focus
Techniques 1/combat : Rift

C'est moi le chat ! Empty
MessageSujet: C'est moi le chat !   C'est moi le chat ! ClockSam 27 Jan 2018 - 12:18
Et bien, il était temps que j'entre en scène n'est-ce pas ? Vegeta, la planète de ces guerriers tout aussi redoutables que désagréables, semblait être le point de départ de mon aventure. Comment cela se faisait-il ? Moi, un Moojuu sensé avoir vu le jour sur Terre et sans grands objectifs, me retrouver sur la planète des singes ? Et bien figurez-vous que, autrement qu'une facilité scénaristique pour introduire cette longue traque de la part de l'auteur, j'avais rapidement pris l'habitude de voyager à travers différentes planètes. En effet, mes activités se reposaient désormais majoritairement sur des petits contrats qui, vous l'aurez deviné, me rapportaient pas mal d'oseille. J'avais toujours vécu ainsi, trafiquant à droite à gauche pour survivre, ou peut-être bien parce que j'aimais ça. Toutefois, malgré le confort que j'étais parvenu à obtenir, il m'était impossible de profiter calmement de la vie. Le temps défilé, lui, et je ne comptais pas le laisser filer entre mes pattes sans rien n'avoir accomplie. Accomplir quelque chose, j'entends surtout par là profiter de la vie, m'amuser un peu plutôt que d'attendre que mon heure sonne. C'est pourquoi j'ai besoin de mouvement, de stimulant pour me sentir en vie. Et puis, qu'est-ce qu'on se ferait chier sans baston, j'ai été imaginé pour mener des combats magistraux après tout, il serait dommage de gâcher ce potentiel, non ?

Vegeta donc, malgré le peu d'affection que je portais à leur égard, il fallait bien admettre que leur petit penchant pour le mercenariat m'était profitable, et mine de rien j'appréciais grandement m'occuper de leurs petites affaires. J'avais à mon plus grand regret quelques points en commun avec eux. Cette grande ville était effroyablement bruyante, des véhicules en tout genre ornaient le ciel, si ce n'était des Saiyans eux-même. Je détestais cette atmosphère, mais j'allais devoir faire avec car ce que j'étais venu chercher sur ce monde détestable, je le trouvais ici.

De nombreux écrans prenaient place au beau milieu de la ville, disposés sur la plupart des bâtiments et autres structures faites spécialement pour ce service. Je m'arrêtais au coin d'une ruelle pour finalement y porter un oeil attentif, plissant ce dernier de manière à lire efficacement ce qui figurait sur l'affichage en question. Un tableau des primes, mon patron à moi, après ma propre personne il en va de soit. Eeeet mon auteur adoré évidemment... Héhé. Car oui c'était ainsi que je me remplissais les poches, arpentant différentes planètes et réglants toutes les petites affaires qui peinaient tant leurs dirigeants. Cette voie m'a fait dévier d'un avenir glorieux, d'après certains, toutefois je ne crois pas au destin. La vie a fait en sorte que je ne rencontre ces gens... Et change du tout au tout. Mais c'est ainsi que je me suis épanouis autrefois, et ma vie désormais me convient parfaitement. Enfin, revenons à nous moutons, j'inspectais avec grande attention les différents lignes qui ornaient le tableau, à la manière d'un homme qui choisissait son menu.

Je disais plus tôt que les Saiyans et leur nature guerrière m'était grandement profitable, cela se confirmait chaque fois que je venais ici trouver un nouveau contrat. Ce peuple téméraire et si arrogant n'était jamais en manque d'ennemis, et trouver du boulot ici était chose facile au vu des nombreux avis de recherches qu'ils ne cessaient d'afficher. Certains noms demeuraient encore et encore sur cette liste, leur prime seule augmentait à mesure que le temps passait et que jamais leur tête n'était livré, comme si cela suffirait à convaincre quiconque de se lancer dans une traque pareille. Majin Vegeta, ancien prince et désormais ennemi public n°1 de cette même planète était devenu tristement célèbre pour ses différents méfaits. Aucun mercenaire cependant n'allait oser se mesurer à lui, puisque le roi de Kanasa n'était en aucun cas un adversaire atteignable pour nous autres. Je descendais d'une ligne avant de percevoir le deuxième de ces noms qui m'était tout à fait familier : Freezer. Je pense qu'il est inutile d'en dire plus à son sujet, lui non plus il n'était pas question que je m'y frotte, je n'étais pas fou et puis de toutes façons nous savons très bien pour qui ce RP avait lieu d'exister.

Ma futur cible se trouvait juste en dessous,Celerya, une femme cette fois, c'était assez rare pour le souligner. Elle avait d'après la description été le bourreau de l'ancien roi Vegeta, le père du Majin, celui qui dirigeait cette planète autrefois. J'avais moi-même connu ce temps-là, mais les choses n'avaient pas réellement changé suite à sa chute et à l'avènement des deux autres gus'. Ce nom, il me disait vaguement quelque chose. Ce contrat était tout à fait intéressant, une prime ma foi généreuse, une proie originale et folle à ce que l'on en dit. Que demande le peuple ? Je notais la description de sa personne dans un coin de ma tête, dédié spécialement à accueillir ce genre d'informations, puis décidais de revenir sur mes pas.

Alors que j'avançais pour le moment à l'aveugle, je me rappelais soudain d'où provenait le nom de Celerya. Il y a un an de cela, j'avais entendu parler d'une histoire délirante au sein d'un grand lycée d'une des plus grandes villes terrestre. Une puissante et meurtrière guerrière s'était auto-proclamé reine de l'établissement, et ce du jour au lendemain, décimant tous ceux qui ne suivait pas ses règles. Cette affaire ne dura pas bien longtemps, puisque cette femme fut rapidement terrassé par de vaillants combattants qui libérèrent les étudiant de son joug. Ma proie avait donc déjà été tué, mais son contrat lui persistait... Il était vrai que notre monde était fait de sorte à ce que certaines personnes puissent revenir d'entre les morts. Une idée complètement délirante et à mon sens dérisoire, mais qui me permettait aujourd'hui de commencer ma traque.
 
C'est moi le chat !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ville-