Partagez
 

 D i s a s t e r <Solo>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Katsura Renity
Katsura Renity
Terrien
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 86
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

D i s a s t e r  <Solo> Empty
MessageSujet: D i s a s t e r <Solo>   D i s a s t e r  <Solo> ClockDim 20 Mai 2018 - 14:58
Elle était là, les bras ballants le long du corps. Ses sentiments semblaient avoir quitté ses yeux, quitté son âme, comme lorsqu’elle avait pleuré parce que le fait d’avoir tué Katsu ne lui faisait ressentir… que le néant. Une fois encore, son chagrin n’était pas passé. L’énorme enseigne devant elle était bondée de monde. Le “beau” peuple, les fortunés s’asseyaient aux tables prestigieuses de ce restaurant-bar si renommé. Le Hamona. Les lettres écrites minutieusement, comme à la plume dirait-on, étaient pourtant érigé sur la devanture du magasin avec une certaine prestance. Elles irradient les rues de Satan-City chaque nuit. Le regard de Katsura se focalisent sur ces grandes lettres illuminées, sans trouver le réconfort qu’elle cherchait. Ses yeux quittèrent le vide pour chercher désespérément du regard un visage familier, celui qui s’était toujours occupé de lui depuis sa plus tendre enfance, même encore plus que ses propres parents.


D i s a s t e r  <Solo> 69ad4c10


Hé ! Mais c’est Mlle. Kotonoha !

Il ne fallut pas bien longtemps pour que les gens remarquent la jeune fille qui était passée à la TV pour ses résultats plus qu’excellent à ses examens scolaires. Ils s’approchent et tentent de lui parler, sans succès. Certains s'offusquent en prenant cela pour de l’ignorance, partant bredouille les mains dans les poches. Une jeune homme lui lança sa canette vide en lui criant: “espèce de fille de bourgeois ! c’est toujours aux garces comme toi que la vie souris !” - si seulement cette sotte savait. Cette femme reste en retrait dans la foule qui commence à s’amasser autours de Katsura et se moque d’elle à distance.

Des journalistes l’approchent et prennent des clichés d’elle, de dos, devant le Hamona. Certains y voient une nostalgie, une belle occasion de faire des photographies artistiques de la jeune femme. D’autres lui posent des questions plus directe liées aux événements récents lorsqu’ils l’approchent de face et qu’ils se rendent compte qu’elle pleure en silence.

Mlle Kotonoha, vos pleurs sont-il destinés à votre oncle? La presse mondiale est au courant que Mlle. Leixy, sa supposée compagne, s’est présenté aux médias au bras d’un autre homme appelé Légion. Est-ce donc par compatis envers Darcia que vous restez planté ici ? Est-ce pour faire passer un message à Mlle. Leixy ?

Qu’est-ce qu’elle doit répondre ? Katsura l’ignorait. Son regard reste figé dans la foule à l’intérieur du restaurant, jamais elle ne regarde ses interlocuteurs diverses dans les yeux. Bien qu’elle comprend que l’amie de son oncle, Leixy, s’est apparemment détourné de lui au profit d’un autre homme, elle n’est pas très renseignée quant aux réels sentiments de son oncle envers ses conquêtes. Bien sûr, Leixy était la dame avec qui il sortait le plus, et ce même devant les médias, comparés à ces autres femmes qu’il voit en dehors de la presse. Darcia est connu pour être l’agent de la démone mais aussi son amant supposé. Les deux “tourtereaux” s’amusaient à jouer avec la presse pour faire parler d’eux et pour que les gens soient hypé de savoir s’ils sont réellement “ensemble” ou pas. Peu de gens sont au courant de leur relation effectivement consommée.

DÉGUERPISSEZ !” Le monstre arriva en bondissant dans le dos de Katsura pour faire fuir tous ceux qui l'approchent de trop près. Ses crocs et ses griffes étaient sorti. La bave écumait le long de sa gueule menaçante. Il perdait rarement son sang froid, mais cette situation faisait s’entrechoquer des sentiments difficiles à assimiler chez lui. "Je me fiche de ce que vous marquerez dans la presse demain ! Au moins le monde verra enfin ma véritable forme, laquelle pourrait me servir à arracher vos gorges si vous touchez un seul cheveux de ma nièce bande de vautours !


D i s a s t e r  <Solo> E5761311


Le loup-garou s’était redressé de tout son long, fièrement, pour cacher sa nièce derrière lui. Cette dernière fait volte-face et pose ses mains tremblantes dans le dos de son oncle. Elle est enfin en sécurité. Les gens à l’intérieur du Hamona daignent enfin prêter un oeil au dehors, là où “le bas peuple” s’est réuni en nombre. Les agents de sécurité à l’intérieur les rassurent et les contiennent cependant. Les photos fusent mais les gardes du corps de Darcia se saisissent de la majorité des appareils et les réduisent en cendres. Les journalistes l’ont peut-être filmé quelques secondes timidement, mais ils ont vite pris leurs jambes à leur cou pour décamper.

L’immense bête se retourne, une fois que ses gardes du corps ont établit un périmètre de sécurité. Il se met à genoux devant sa nièce et pose ses grandes pattes sur ses épaules.

Alors Nemor avait raison… quand je l’ai contactée, elle m’a dit ne rien pouvoir faire à part te ramener d’une autre dimension… mais que certains reviennent d’entre les morts…. J-je… à tort j’ai cru que seul les plus grands guerriers de l’univers avaient ce privilège…. Je ne sais pas qui je dois remercier pour ce miracle…” L’air haineux de la bête avait complètement quitté son visage. Il ne restait qu’un mélange d’émotions fortes et de larmes. “Ma puce… je suis flatté que tu sois venu vers moi en premier choix...Je vais t’aider à avancer, tu iras mieux, tu m’entends…” Il voyait bien dans les yeux de Katsura, l’infini spirale de souffrance et du vide juste après - cette dernière était bloquée dans son traumatisme.

Lentement, le loup-garou reprit sa forme humaine. Katsura ne disait toujours rien et fuyait tout regard, même celui de son propre oncle. Pourtant, ses petites mains s’accrochaient à lui comme à son dernier rempart face à la folie.

Tout en se redressant, ce dernier prit la main de sa nièce délicatement dans la sienne. Il fit signe à ses gardes d’appeler son chauffeur. Quelques secondes d’attente et les deux protagonistes se retrouvent dans sa limousine privée. Un silence assez lourd pèse dans le véhicule. Darcia ne sait pas par où commencer, et Katsura semble bien incapable de faire sortir le moindre son de sa gorge.

Ils arrivent dans l’un des superbes appartements de luxe de Darcia. Ses gardes rapprochés les escortent, car à l’extérieur, des journalistes les suivent à la trace. Ce dernier protège sa nièce en la tenant contre lui des photos. Une fois à l’intérieur, ils prennent un ascenseur et arrivent enfin dans la demeure cosy du loup-garou.

Katsura paraît un peu perdue au début, mais elle reprend vite ses marques à l’intérieur de ce lieu. Elle y a passé une grande partie de son enfance à jouer avec Darcia ou avec sa soeur en grandissant. Visiblement, l’air triste de la jeune fille semble se calmer. Elle s'assit dans l’un des grands canapés luxueux. Son oncle lui ramène sa boisson préférée: le fanta à la pêche. Ce dernier s'assoit à côté de sa nièce.

Est-ce que tu veux que j’appel tes parents ma chérie ?” dit-il en tournant son visage vers elle, inquiet. Cette dernière hoche négativement et nerveusement de la tête, sans pour autant le regarder. Cela semble la troubler davantage. “Je n’aime pas faire des cachotteries mais… je ne peux pas aller à l’encontre de ce que tu veux. Tu es en sécurité avec moi.

Et puis, honnêtement, ses parents souffriraient encore plus en la voyant dans un tel état. Déjà que Darcia avait fait en sorte de ne pas leur expliquer le viol humiliant qu’elle avait subit.... Il n’osa pas lui poser une autre question, à savoir si elle voulait voir Charlo… Il se doutait que Katsura n’était pas prête. En ce moment, elle n’était…. que le reflet sans consistance de son moi intérieur.

Le…” Darcia qui buvait un rhum-vanille haussa les sourcils, surpris et tourna sa tête vers sa nièce. Elle articule très mal, lentement, sa voix chevrote. “L...e..i..xy…

Il déglutit difficilement et baisse son visage vers son verre. C’est vrai. Il ne parle jamais trop de ses relations… et celle-ci n’était pas n’importe laquelle. Il fait gigoter le glaçon dans ce dernier d’un air pensif….

Katsura Renity
Katsura Renity
Terrien
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/10/2016
Nombre de messages : 86
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Critical Stike / Clonage /WindWalk
Techniques 3/combat : Magie du Sang / BladeStorm
Techniques 1/combat : Esprit vengeur

D i s a s t e r  <Solo> Empty
MessageSujet: Re: D i s a s t e r <Solo>   D i s a s t e r  <Solo> ClockJeu 24 Mai 2018 - 16:18
Il n’osait pas regarder sa nièce. De toute façon, c’était facile: Katsura ne semblait que regarder dans le vague depuis son retour. Cela dit, il lui devrait une réponse à un moment donné. Mais il n’était pas décider à avouer tout de suite ce qui pouvait le lié à Leixy. Tout ceci n’était pas une simple affaire à résumer… Ce n’était pas comme s’ils étaient juste des amants. Darcia était un homme très prisé par la gente féminine, et à son compteur, on dénombrait bon nombre de très belles femmes qui n’étaient “personne”. En effet, le Lord évitait de fréquenter des protagonistes à qui il pouvait possible avoir affaire dans son travail. Il évitait également les stars ou les bimbo, pas trop sa cam… sauf cette fameuse succube.

Après un silence pesant, ce dernier se leva du canapé. Il s’approcha de l’une de ses grandes baies vitrées. Une sorte de pad tactile apparut sur la fenêtre. Ce dernier entra un code et une genre de vitre transparente enferma Darcia à la fenêtre, collée à cette dernière qui était maintenant ouverte. Le démon sortit une cigarette, l’alluma, et en tira une grande latte. Cet étrange processus de “cage en verre invisible” avait pour but de ne pas contaminer le reste de sa demeure avec la mauvaise odeur de la cigarette - et surtout, de ne pas dénigrer la santé de sa nièce. Malgré ce dispositif dernier cri, Katsura le voyait comme si rien n’entourait Darcia - puisque ce dispositif créé une “cage” transparente autours de la personne et accolée à la fenêtre - et pouvait l’entendre également sans mal.

Tu es grande maintenant, ma puce. Je sais que tu peux comprendre ce que j’aurais à te dire, mais je ne peux que te donner les choses dans les grandes lignes...Tu sais que ta tante est...” sa gorge se serra. Son regard se durcit alors qu’il regardait au loin les bâtiments de la ville illuminés. “Partie depuis longtemps… Et il n’est pas facile pour moi de me reconstruire sentimentalement depuis qu’elle n’est plus à mes côtés. Tu n’as jamais eu la chance de la connaître, ma douce Hamona…” Il avança sa main droite vers son propre visage et retira le bandeau qui cachait son oeil gauche. “Leixy est devenue plus qu’une amie ou qu’une compagne pour moi. Elle m’a aidé à me libérer de certains….tourments internes. Tu connais mon fardeau ma chérie: Je vois le monde tel qu’il est vraiment. Et...Je vois les possibles morts des autres avant qu’elles n’arrivent… Et c’est ce pourquoi je me sens continuellement fautif d’être au courant de telles choses sans pour autant que cela soit un fait que je puisse changer. Quand on joue avec la destinée, on perd...” Son oeil gauche était totalement différent de son oeil droit, et il ne faisait aucun doute que cela avait un lien avec ses paroles. Il n’aurait pas pu aider sa nièce. Comme il n’avait pas pu aidé sa femme, Hamona, à l’époque… ou plutôt, il l’avait fait. Et à cause de lui, elle était morte à coup sûre. “Malgré toutes mes conquêtes, aussi belles et adorables puissent être toutes ces femmes que j’ai fréquenté… Mon lien affectif le plus probant est celui que j’entretiens avec elle.

Il termina sa cigarette en l’écrasant dans un cendrier volant, qui s’approcha automatiquement de Darcia lorsque sa clope fut pratiquement entièrement consumée. Ce cendrier volant avec intelligence artificielle intégrée donc, alla ensuite “se vider” tout seul jusqu’à la poubelle. Les trois murs transparents autours de Darcia se désactivèrent et il retourna près de sa nièce. Cette dernière l’avait écouté en restant silencieuse. Les yeux figés sur l’écran TV flottant en face d’eux, allumé mais dont le son était très bas.

D’ailleurs, je vais devoir m’absenter demain. On fête l’anniversaire de Leixy…” Katsura baissa les yeux. “Je ne vais pas te forcer à venir ma puce. Qu’est ce que tu dirais de passer du temps avec ta meilleure amie à la place ? En plus, je t’ai acheté un nouveau téléphone. Tout tes contacts sont déjà dedans, tu n’as plus qu’à lui envoyer un message !

Darcia lui caressa gentiment l’épaule d’une main, et de l’autre il lui tendit un téléphone dernier cri qu’il sortit d’un des rangements de sa table basse en face d’eux. Katsura tendit la main et se saisis doucement du téléphone. Darcia avait mis une photo de Charlo et elle en fond d’écran, et sur son écran de verrouillage une photo de ses parents, de Katsu, de lui, et de sa petite soeur qui avaient tapé la pose pour un portrait de famille chez un photographe. Le faible sourire qu’elle afficha fit chaud au coeur à Darcia: c’était déjà une avancée que de la voir sortir de son expression si stoïque et lointaine.

Je sais que c’est difficile mais… sache que seul Charlo, un très proche ami à lui qui l’a aidé à te défendre, et moi-même sommes au courant de ce qui t’es arrivé. Il est important que tu saches que j’ai tût l’affaire. Tes parents… tes parents, ta petite soeur, tes amis du lycée… ils te croient tous parti en voyage. Je ne souhaitais pas que ton quotidien devienne un enfer, il m’a semblé plus judicieux de faire taire les éventuels témoins et les possibles rumeurs.

La jeune fille acquiesça en silence. Son oncle soupira lentement, comme pour chasser toutes ces mauvaises choses de l’atmosphère. Il engloba le dos de sa nièce de ses grands bras et la serra doucement contre lui pour la consoler en silence. Ils passèrent le reste de la soirée à chill & netflix. La pauvre petite; épuisée par son état poste-trauma, s'endormie dans les bras de son tonton à un moment donné. Ce dernier alla l'allonger sur un lit d'une de ses chambres, délicatement. Son regard à la fois bienveillant et inquiet pour son état actuel comme pour son avenir... Puis il la laissa se reposer et passa sa nuit à penser et à fumer, comme bien souvent.

Demain, il avait tout prévu pour qu’elle puisse voir sa meilleure amie chez lui, sous surveillance à distance d’agents de sécurité. Pour qu’elles s’amusent, il avait acheté les consoles et les jeux dernier cris pour sa nièce. Il savait que cette dernière adorait jouer. Peut-être que la voir débloquerais l'état de traumatisme de sa nièce. Et demain, aussi… 

Il faudrait ne pas se faire démolir par la vue de Leixy au bras de Légion.
 
D i s a s t e r <Solo>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-