Partagez
 

 Une histoire de famille [PV Laahab]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Richard Conway
Richard Conway
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 09/07/2018
Nombre de messages : 16

Une histoire de famille [PV Laahab]  Empty
MessageSujet: Une histoire de famille [PV Laahab]    Une histoire de famille [PV Laahab]  ClockSam 14 Juil 2018 - 12:49
"Hey, je suis Conway !"


Cette phrase avait été répétée une bonne centaine de fois par le détective au court de la dernière demi-heure, qu'il avait passée à distribuer sa carte à différentes entreprises dans le quartier des affaires de Satan City, tout en scandant systématiquement son nom à des secrétaires tous plus interloqués les uns que les autres par ce singulier personnage.


"Faites pas semblant d'être choqués, vous vivez dans un monde avec des hommes-singes et des grands hommes verts qui volent en tirant des lasers..."


Conway n'était, rappelons le, arrivé dans cet étrange univers que depuis quelques heures, mais le détective oublia bien vite ce changement soudain de dimension quand il réalisa que les affaires ne s'arrêteraient jamais dans un monde où sa petite planète bleue n'en devient qu'une parmi une infinité d'habitables et d'habitées. Alors certes, Conway avait perdu tous ses repères, ainsi que ses plus fidèles et appréciés clients comme Rooke, mais il savait qu'ici, ses talents pourraient être mieux utilisés qu'ils ne l'avaient jamais été. Espionner de voler les secrets technologiques, juridiques et commerciaux de grandes compagnies pour le compte d'autres, c'était cool. Faire la même chose sur plein de planètes différentes, le tout dans une ambiance de guerre froide constante au milieu de laquelle se baladant des êtres démoniaques aux puissances cosmiques pouvant raser des systèmes solaires d'un claquement de doigts, c'était encore plus cool.
Arborant un air ô combien niait, masqué, heureusement pour sa réputation, par son seul fédora, il se ressaisit en secouant la tête, puis se dirigea vers la dernière entreprise qu'il visait. Cette dernière n'était pas des moindres, puisqu'il s'agissait en effet de la multinationale, ou plutôt multiplanétaire Capsule Corporation. Dirigée d'une main de soie par Bulma Briefs, la firme d'innovations high-tech agissait sur de nombreux terrains pour améliorer le quotidien du plus de personnes possibles au sein de l'univers. Ce genre d'entreprise avait la capacité de le payer en améliorations de son propre équipement, c'était donc le genre de personnes qu'il aimait avoir de son côté. L'espion, se présentant à la réception, prononça pour ce qu'il espérait être la dernière fois de la soirée sa phrase d'accroche.


"Hey je suis Conway !"


Mais cette fois-ci, Conway compris au regard encore plus perdu que d'habitude de ce réceptionniste que quelque chose clochait. Baissant les yeux, il aperçut un terrible détail. Dans sa main droite tendue et gantée, ne se trouvait pas la carte de visite qu'il pensait voir. Rapidement, il fouilla les innombrables poches de son manteau à la recherche de l'une d'entre elles, mais sans succès. Morose, il tourna le dos au réceptionniste, puis dégaina sa flasque de whisky pour en boire deux gorgées... avant de se rendre compte qu'il avait consommé tout ce qui pouvait bien rester de ce spirituel, ou spiritueux, tout dépend d'à quel point le buveur assumera sa consommation, breuvage ambré. Un air de dépit sur le visage, l'espion glissa ses mains dans les poches extérieur de son long manteau, puis sorti du bâtiment pour se mettre en quête d'un bar, car il manquait tout autant d' alcool que de repères. La nuit commençait doucement à pointer le bout de son nez, et les divers établissements nocturnes à se remplir. Conway espérait comprendre un peu mieux le monde qui l'entourait désormais, en ecoutant des conversations aléatoires d'individus alcoolisé.
Alors, d'un bond boosté de son hyperpantalon, il sauta sur un toit environnant pour balayer la ville du regard. Ayant repéré ce qui semblait être le bon quartier, le détective sauta de toits en toits pour atterrir sur celui d'un établissement étrangement nommé "Le Privilège". Une fois descendu, un rapide coup d'œil lui permit de comprendre que ce n'était pas le genre d'endroit qu'il recherchait. Il continua ainsi le long de la rue, passant d'un bâtiment à un autre, jusqu à tomber sur un bar nommé "Le Oui". C'était le nom le moins tendancieux de l'avenue, alors, après un énième instant d'incompréhension devant  "Les balles du dragon", le choix fut vite fait.
En entrant, Conway remarqua sans grande surprise tout un tas d'espèces différentes à l'interieur, mais c'était globalement l'unique différence avec les établissements qu'il fréquentait sur sa Terre à lui. Après une dizaine de seconde, il s'approcha d'un groupe d'hommes à queue de singe tout en faisant signe au barman, puis s'adressa aux individus simiesques.


"Hey, je suis Conway !"


Dernière édition par Richard Conway le Lun 27 Aoû 2018 - 23:21, édité 1 fois
Laahab
Laahab
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 10/06/2018
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : combo perforant/ free fire/ Thunderbolt
Techniques 3/combat : éclairs paralysant/ electro balls
Techniques 1/combat : Colère de Kiranos

Une histoire de famille [PV Laahab]  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire de famille [PV Laahab]    Une histoire de famille [PV Laahab]  ClockSam 14 Juil 2018 - 23:27

Un souffle de vent, une brise légèrement fraîche en ce début de soirée, qui vient soulever les bouts de sa longue écharpe sombre. C’est d’une marche rapide mais souple que notre protagoniste avançait dans les rues de cette ville qui tombait petit à petit dans la vie nocturne. Les bureaucrates rentraient chez eux après une journée passé le cul vissé sur une chaise, les jeunes enfilaient leurs tenues de soirée et sortaient entre eux pour enchaîner verre sur verre, à défaut de réussir à attraper un spécimen du sexe opposé pour se reproduire, tandis que les filles de joie commençaient leurs rondes macabres. Vous trouvez le sujet sombre ? Notre personnage se prête pourtant très bien à cette ambiance.

Laahab venait de passer une nouvelle journée sur la planète Terre, une journée de plus à chercher sa cible mais celle-ci avait le don pour apparaître puis disparaître en un clin d’œil. Incroyable quand on connaît le physique de la dite cible. Un physique semblable au sien, mais les Thyrionis restaient une race encore assez méconnue et rare à observer en ville.
Un nouveau souffle de vent se fit sentir alors que le soleil laissait voir ses derniers rayons de lumière avant de laisser place à une nuit noire. Les recherches s'arrêtaient pour aujourd’hui. La seule chose qu’avait trouvée Laahab, était une frustration profonde et grandissante et quoi de mieux que quelques verres d’alcool pour faire passer cette demoiselle tenace. Le simili-dragon partit donc de nouveau en chasse, mais cette fois sa cible serait un établissement, pouvant répondre à son besoin de boisson. Et accessoirement, à son besoin d’oublier.

Les bars ne manquaient pas dans cette ville, impossible de les louper avec leurs devantures criardes, lumineuses et avec un fond musical approximatif. Clairement pas le genre que recherchait notre pauvre hère. Sa place n’était pas entre les jeunes se trémoussant, verre de bière de basse qualité entre leurs mains alors qu’ils tentaient d’aligner deux pas corrects en espérant que cela fasse une danse. Non lui sa place était dans un bar paumé dans une ruelle sombre, dans des quartiers à éviter, où la petite fripouille aimait se cacher. Il finit par quitter la contemplation d’une affiche délavée vantant les mérites d’un dernier robot ménager, pour reprendre sa route vers son futur Eldorado, sauf qu'à la place de l’or, ce serait un liquide aux senteurs et goût prononcé qui ferait son bonheur.

Plic ploc. Un clignement des yeux dû à une légère surprise et le voici sous la pluie, une pluie fine et éparse, mais qui finirait rapidement par devenir une inverse. Accélérant le pas, il parvient à quitter les rues commerciales pour finir dans ce qu’il aime appeler les débuts des bas-fonds. Beaucoup moins de vies dans ces rues, une ambiance plus sombre, un lampadaire qui grésillait en même temps que sa lumière, qui tentait de percer l'obscurité des lieux, quelques lueurs aux fenêtres dont les volets étaient à moitié tirés. Voilà le genre d’endroit où il aimait se fourrer.
Ajoutons à cette ambiance, une odeur très particulière et voilà, vous avez un Laahab qui vint à accélérer le pas tout en suivant cette odeur, disparaissant dans le noir.

Et c’est là, cachée entre deux conteneurs d’ordure et une pile de vieux cartons qu’il la vit, une porte, simple, basique, en bois sombre et écaillé par endroit. La seule chose qui la trahissait était la fameuse odeur d’alcool qui s’infiltrait par ses infructuositées. Quelques notes de piano étaient audibles également. Laahab finit par ouvrir la porte et fut accueilli par un mur de fumée. Nullement gêné, il s’engouffra dans la salle, non sans devoir se baisser pour passer le chambranle de la porte. La musique envahit ses oreilles. Plaisant thème jazzy avec le fond sonore des discussions basses dans les coins d’ombres. Quelques paires d’œils le fixèrent un instant avant de revenir dans le fond ambré de leur verre, comme s'ils allaient trouver la réponse au sens de leur vie dans ce tourbillon de glaçon et d’alcool.




Le Thyrionis prit une place au comptoir du bar, celui-ci avait vécu des jours meilleurs. Le bois était marqué par le tranchant des couteaux, quelques miettes de verres, c’était logée entre les crevasses formées par le temps, l’usure et l’alcool. D’ailleurs nombreux étaient les clients eux aussi usés par les mêmes symptômes. Triste réalité des poivrots de bar solitaire, oubliable et à la langue bien pendue. Nombreuses étaient les infos a celui-ci qui savait tendre l’oreille et écouter.
Le barman, un quinquagénaire à la moustache proéminente et au crâne aussi lisse qu’une pierre polie posa ses mains devant le jeune dragon avant de lui poser la question.

" Qu'est-ce que je te sers? "

" Votre alcool le plus fort et en trois verres… "

Sa voix était grave et lente, comme si elle n’avait pas était utilisait depuis des semaines. Ce qui était peut-être le cas. En attendant son alcool salvateur, Laahab laissa ses oreilles trainer, captant diverses conversations entre les lentes notes de piano et de trompettes.
Rien de bien intéressant, des ragots n’ayant aucun lien avec sa cible, car oui, il gardait dans l’optique de la retrouver coûte que coûte. La porte s’ouvrit de nouveau pour laisser une nouvelle âme en quête d’oublie rejoindre ce grand groupe. Le style du nouvel arrivant avait une certaine cohérence avec les lieux, grand manteau, chapeau dissimulant son regarde et un étrange pantalon. L’homme jeta un rapide coup d’œil dans la salle avant de rejoindre un groupe de saiyan positionné dans non loin de Laahab. Celui-ci garder un oeil sur cet étrange individu qui finit par se présenter.


Hey, je suis Conway !

Une bien étrange façon de faire connaissance, mais peut-être que ce “Conway” pourrait se rendre utile. Néanmoins, le dragon géant préféra rester dans son coin, sur le qui-vive, un saiyan est toujours imprévisible.
Richard Conway
Richard Conway
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 09/07/2018
Nombre de messages : 16

Une histoire de famille [PV Laahab]  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire de famille [PV Laahab]    Une histoire de famille [PV Laahab]  ClockMar 28 Aoû 2018 - 0:54
De nombreux buveurs se retournèrent vers le détective, sans doute attirés par son éblouissante classe, ou par sa phrase d’accroche qu’il avait prononcé à voix haute au milieu d’un bar rempli de messes basses. Ou par les deux. Toujours est-il qu’il se retrouvait à présent au centre de l’attention, une bonne chose pour lui dans cet environnement, ainsi il avait une flopée de potentiels clients qui connaissaient son métier de par son accoutrement, ainsi que son nom grâce à sa sommaire présentation. Satisfait de son petit effet, il alla s’installer sur un tabouret libre près de la dernière personne à avoir détourné le regard, et aussi la première à l’avoir posé sur lui. Cet individu s’avéra être une créature assez grande et majestueuse, à mi-chemin entre un humain et un dragon. Conway avait vu pas mal de choses depuis son arrivée en ce monde, mais ces personnes faisaient partie des éléments qui l’impressionnaient toujours. Il demanda au barman la même chose que son futur interlocuteur, puis lui adressa la parole.

« J’ai du mal à imaginer que quelqu’un d’aussi grand et fort se rende dans un bar pour autre chose que noyer son amertume dans l’alcool. Et ta condition physique me pousse également à croire que ça doit être un problème qui nécessite de la discrétion, de la finesse et de l’expérience.»

Il s’interrompit un instant pour goûter avec hésitation au breuvage littéralement fumant qu’on venait de lui servir. Ce qu’il regretta instantanément. Il avait réellement l’impression de boire une gorgée d’un mélange d’essence et de lave. Ce qui devait être au départ une petite interruption se révéla être une pause de deux bonnes minutes durant lesquelles Conway toussotait en frappant son torse dans l’espoir de faire descendre cette liqueur diabolique. Il nota dans un coin de sa tête de ne plus boire l’alcool consommé par des dragons

« Je disais donc que moi, Richard Conway, espion, peut, retrouver qui vous voulez, voler ce que vous voulez, espionner qui vous voulez, tout cela pour quelques zénis ! »

Il n’attendit pas la réponse de son interlocuteur et, lui faisant signe qu’il revenait, se précipita vers les toilettes les plus proches pour se rincer la bouche. Il revint à sa place d’un pas lourd et fatigué, essuyant le rebord de sa bouche d’un revers de la main. Sa démonstration de faiblesse avait une fois encore, et cette fois malgré lui, attiré tous les regards vers lui. Il commençait à se dire que c’était probablement la dernière fois qu’il mettrait les pieds dans cet établissement. Commandant une nouvelle boisson, du simple whisky cette fois, il attendit son verre en écoutant la réponse de la créature. En parallèle, il observait d’un œil aussi discret que possible les alentours, ce qui lui permit rapidement de comprendre que la situation chauffait. En effet, les sayans de la table à laquelle le détective s’était présenté à son entrée dans le Oui semblaient perdre patience à cause d’un certain jeu de cartes. Leur leader, dans le but de calmer ses compagnons simiesques, frappa du plat de la main sur la table, puis pointa Conway, le désignant probablement comme un ennemi commun, responsable de leur déconcentration et de leurs erreurs. Ce dernier reporta son regard sur la créature reptilienne en soupirant longuement. En entendant quatre chaises racler derrière lui, il dégaina de la main droite son briquet pour allumer le cigare qu’il avait sorti de son manteau de la main gauche. La faible lueur laissa une petite seconde au Thyrionis pour apercevoir un œil marron, injecté de sang par la fatigue et cerné de rides.  Après avoir tiré une longue bouffée, il reprit la parole.

« Bon, changement de plan, on a quatre hommes singe frustré qui arrivent dans notre dos, je te laisse décider si tu préfères fuir ou les corriger. »

Ceci dit, il pivota sur son tabouret pour faire face aux guerriers de l’espace, glissa une main dans son ample manteau, puis, en un éclair, dégaina son Résolveur pour pointer le viseur laser au milieu du front de leur leader. Le bras tendu, il leur adressa un premier et dernier avertissement.

« Quoi que vous fassiez, réfléchissez-y bien. »
Laahab
Laahab
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 10/06/2018
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : combo perforant/ free fire/ Thunderbolt
Techniques 3/combat : éclairs paralysant/ electro balls
Techniques 1/combat : Colère de Kiranos

Une histoire de famille [PV Laahab]  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire de famille [PV Laahab]    Une histoire de famille [PV Laahab]  ClockSam 1 Sep 2018 - 16:34
C’est suite à une journée de recherche infructueuse que Laahab, fatigué, avait trouvé un bar portant le sobriquet incongru de “Oui”. Il entra donc dans l’établissement enfumé par les nombreux cigares et cigarettes, à l’atmosphère jazz et au peuple aussi diversifié que bizarre avant de prendre place devant le bar. Il commanda alors trois verres d’un alcool très fort avant de jeter un regard discret sur l’ensemble de la salle. Pas mal de gens se cachaient dans les ombres de la pièces tandis que d’autres se montraient à la lumière tamisée des lampes pour boire et partager une partie de cartes. La porte s’ouvrit sur un nouvel arrivant. Un long manteau bruns usé par le temps, un chapeau enfoncé sur son crâne, cachant son regard, cette nouvelle âme avait de quoi attirer les regards,ce qui ne manqua pas car elle entreprit de se présenter à la table de quatres saiyans jouant aux cartes. Le certain Conway fini par échouer à côté du dragon qui venait de prendre une gorgée de son alcool à l’aspect peu engageant au vu des bulles et de la fumée qui s’en dégageait. Loin d’être impressionné, Conway commanda la même chose, ce qui fit très légèrement sourire le rouge. Cet alcool n’était pas destiné aux petits joueurs.

L’humain vint à lui adresser la parole et il tapa en plein dans le mille. En effet, le dragon manquait d’expérience dans tout ce qui était les recherches, mais aussi discrétion. Difficile d’être invisible quand on fait plus de deux mètres et qu’on a une peau rougeâtre comme la sienne. Son compagnon de beuverie finit porter son verre à ses lèvres pour boire une gorgée et comme le pensait Laahab, l’alcool eu vite fait de brûler la gorge de l’humain qui mit deux bonnes minutes à s’en remettre, frappant son torse et toussant comme un dément. Un nouveau sourire moqueur naquit sur le visage du dragon qui vida son premier verre d’une traite sans le moindre problème.

Après avoir retrouvé l’usage de sa gorge, Conway se vendit comme étant un espion capable d’espionner, voler et de retrouver n’importe qui, n'importe quoi. Soit le ciel avait eu pitié du dragon, soit il avait eu une chance inouïe de tomber sur ce mec au moment où il allait se poser beaucoup de questions sur le déroulement de sa quête. Alors qu’il allait lui répondre, l’espion lui fit signe qu’il revenait avant de fuir vers les toilettes, sûrement pour faire passer plus efficacement le goût insupportable de l’alcool. Il revint quelques instants plus tard pour reprendre sa place et commander quelque chose de plus doux.

- Je ne sais pas si c’est un coup du destin, mais il est vrai que les services d’un espion me seraient d’une très grande aide en ce moment.

Il reprit une gorgée avant de tendre une oreille. Derrière eux, la table des saiyans était devenue virulente. Il capta quelques brides de conversations, accusant son voisin d’avoir causé leurs erreurs dans la partie. Conway avait lui aussi compris la situation et lui proposa d’avoir leur conversation autre part ou bien de faire taire les êtres simiesques d’une manière ou d’une autre. Le dragon n’avait clairement pas envie de bouger et après avoir jeté un regard sur son voisin qui s’allumait un cigare, révélant un regard fatigué, il se leva de sa chaise et fit face au groupe.

La haute stature du Thyrionis avait de quoi impressionner alors qu’il faisait craquer son cou. Connaissant les saiyans, l’avertissement de Conway n’aurait aucune utilité alors il prit les devant. Laahab attrapa le guerrier le plus proche de lui avant de le balancer sur son voisin puis d’enrouler sa queue autour de la cheville du leader puis de le faire tomber. Il posa par la suite une de ses pattes sur son torse pour le maintenir au sol avant de se mettre devant Conway en rempart.

- Un geste, un seul et c’est la mort pour vous quatre.

La première attaque n’était qu’un maigre aperçu de ce qu’était capable de faire le reptile et son regard glacial montrait parfaitement que sa menace serait mise à exécution immédiatement. Apparemment, elle avait fait mouche, car le leader ordonna aux autres de sortir. Laahab retira sa patte pour le laisser en faire de même avant de reprendre sa place devant le bar puis de reprendre la conversation comme il ne c’était rien passé.

- J’aurais besoin de tes services humain. Je recherche une personne, une de ma race pour être précis. Cela fait déjà un certain moment qu’elle me glisse entre les doigts et je commence à perdre patience. Alors je vais être direct, si tu m’assures pouvoir la retrouver, tu auras le triple de ce que tu demandes, dans le cas contraire, je peux t’assurer que ma frustration sera pour toi.

Il le fixa avec un air des plus sérieux, ses yeux brillant d’une lueur vengeresse des plus profondes.
Contenu sponsorisé

Une histoire de famille [PV Laahab]  Empty
MessageSujet: Re: Une histoire de famille [PV Laahab]    Une histoire de famille [PV Laahab]  Clock
 
Une histoire de famille [PV Laahab]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-