Partagez
 

 À la recherche d'Orrive !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Borive
Borive
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 30/07/2018
Nombre de messages : 14
Bon ou mauvais ? : Mauvais groaaar !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken - Cri du Loup Garou Fou - Morsure
Techniques 3/combat : Anti Super Vague Déferlante - Anti-Orrive
Techniques 1/combat : Anti Raged Super Ball

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! ClockMar 31 Juil 2018 - 17:53
Le mot d'ordre : retrouver et décapiter Orrive. C'était l'objectif d'une centaine de Loups Fous, de Borrive et de l'empereur Akeros. Le premier Super Saiyan de la Légende avait commis l’impardonnable crime de trahir la confiance du Seigneur Akeros. En plus de ça, il avait kidnappé une cinquantaine de Loups Fous, tous des frères pour Borrive. Alors il avait quitté, tous ensemble, soudés, le laboratoire qui avait permis la création du monstre féroce Borrive ! Ils étaient à la recherche du Grand Orrive pour le massacrer, l’écrabouiller, lui casser les dents. Il paiera ! C'était une chose certaine, il n'allait pas s'en sortir comme ça ! Ils avançaient donc comme une véritable armée, en rang, bien formés, parés à tout massacrer. Ils s'étaient retrouvés en forêt, c’est là que les recherches allaient commencées. Borrive mettrait la main dessus c'était certains. Impérial, aux côtés de son maître, il se retourna vers ses troupes.

”Chers frères ! Nous sommes ici pour retrouver le renégat ! Vous pouvez en profiter pour chasser l'espèce qu'on déteste tous, les Humains. Ça fera votre repas. Groaaar !”

Ils se dispersèrent donc par petits groupes, motivés par les paroles de l'Alpha, ils allaient pouvoir chasser leur gibier préféré ! Borrive les regardait s'éloigner avec ses yeux effrayants, il arbora un sourire carnassier, mettant à découvert ses dents tranchantes. Se tenant auprès d’Akeros, il se posa une question essentielle.

”Au fait maître, vous vous voulez le voir mort de quelle manière ? Décapité, massacré, écrasé, broyé ? Peu importe, tant que je peux m'en charger gniéhéhé !”

Il attendit donc la réponse de son maître pour s'en aller à son tour, si Akeros voulait le suivre, c'était à son aise, ils allaient bien s'amuser ! Une fois qu'il eut sûrement sa réponse, il reprit la parole pour annoncer son départ.

”Je vais aussi faire des recherches Maitre Akeros, si vous voulez venir avec moi… Héhé.”

Et il s'enfonça dans la forêt terrienne où il espérait rencontrer des Humains qu'il pourrait manger mais surtout son pire ennemi Orrive. Il se déplaçait donc de manière brusque, sans discrétion, ce n'était pas ce qu'il recherchait, il voulait trouver des hoooommes, groaaaar ! Pendant qu'il pénétrait dans le cœur de la forêt, il entendit soudainement un craquement. Intrigué, il regarda à sa gauche, vers les directions du bruit. Étonnement, un homme âgé d'une trentaine, capuchonné.

”Hep toi ! Viens par là !”

Il s'avança vers lui, tendit son énorme bras droit et l’empocha. Il le rapprocha de lui férocement et reprit la parole.

”Connais-tu un certain Orrive ?! Dis-le moi ou tu finiras entre mes crocs groaar !”

Le petit humain tenta de se débattre et de s'échapper mais la poigne était trop puissante…

”Non… Je connais personne sous le nom d'Orrive… Libérez-moi !”

”Raaaah ! Tu es donc inutile !”

Enragé, il le jeta sur l'arbre le plus proche à plusieurs reprises, jouant avec lui comme s'il était son jouet… Allait-il le tuer ?
Empereur Akeros
Empereur Akeros
Masculin Age : 11
Date d'inscription : 19/07/2017
Nombre de messages : 47
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: Re: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! ClockMar 31 Juil 2018 - 19:58
L’Empereur-Roi de l’univers était parti à la guerre, accompagné de son fidèle et destructeur monstre : Borrive, le premier des supers monstres de la légende. A l’aide de ce serviteur à l’apparence bestiale, Akeros était sûr de sa victoire, suivit d’une grande armée de loups fous, le leader universel s’était mis sans attendre à la traque de son ancien allié, lui en qui il avait une si grande confiance. Cela permettait au majestueux être volant de prendre conscience que chaque être en ce monde n’est pas aussi bon que sa propre personne et qu’il faut se méfier en toutes circonstances. Le groupe s’était rendu dans le bois le plus proche dans l’espoir de retrouver des traces du traitre, ce dernier n’était pas très intelligent et devait donc avoir laissé quelques indices sur sa route, voir des témoins de son passage. Ainsi, les ordres furent donnés : Tuer chaque habitant de la région, détruire chaque lopin de terre, fouiller les souches d’arbre et le fond des lacs, les chasseurs étaient partis mener leur mission.

Pendant ce temps, Borrive restait aux cotés de son vénéré Maître, demandant de quelle manière il voulait voir mourir le stupide Orrive, le chef de meute poussa un rire rauque à l’écoute de cette demande, ce n’était pas tant la manière dont ce traitre meurt qui l’intéressait.

« Hahahaha ! Tue comme tu le désires tant qu’il rampe à mes pieds pour me supplier ! »

Le loup-fou alpha se rendit donc plus profondément dans la forêt afin de participer à la traque, invitant son créateur à la partie, une offre tout à fait acceptable, si le faux super guerrier se trouvait dans cette forêt, Akeros serait content de le voir déchiqueté par Borrive. Ainsi, les deux dominateurs se mirent en route, inutile de préciser la bestialité sans nom des déplacements du canidé qui ravager sans ménagement la nature sur son passage, plus modeste, l’Empereur volait simplement au-dessus de la végétation à environ 4500km/h. Rapidement arrivé auprès d’un voyageur, le monstre fit preuve de sa sauvagerie, attrapant le pauvre homme affolé qui avait le malheur de s’être profilé devant lui pour le torturer de ses deux mains puissantes. Evidement, ce dernier n’était qu’un pitoyable humain, il était inutile et n’avait aucune information sur le maudit Orrive, ainsi, Borrive, perdant patience, s’amusait à jeter la victime contre un arbre proche, la sentence allait être prononcée.

« Bien, mange-le ! »


L’impitoyable colosse pouvait désormais dévorer le pauvre passant, une scène atroce et inhumaine qui décrivait bien la monstruosité de la chose, l’Empereur qui était au-dessus de telles notions riait simplement face au spectacle. Puis soudain, un cri de dauphin retendit, c’était un éclaireur loup fou qui revenait vers son seigneur et Maître, après une courte révérence, le sanguinaire fit son rapport.

« Maître, pas de trace de lui dans cette forêt ! Mais nous avons trouvé une dizaine d’habitants locaux ! »

Akeros ne savait souvent pas quoi faire de ces poids bruyants qu’étaient les humains, du coup, il avait toujours un plan B pour se débarrasser d’eux, indice : le plan B mesure 7 mètres de haut.

« Borrive ! Va les manger. »

Riant encore de manière démoniaque, le souverain ordonna ensuite à plusieurs loups fous de monter un camp, en effet, la nuit dominait le bois et il était important de se reposer avant le lever du soleil. Les prochains jours allaient être difficiles pour les serviteurs d’Akeros, il fallait qu’ils reprennent des choses.
C’est donc en vitesse que le camp fut monté, des vingtaines de tente en peau de bête, plusieurs feux de camp dont un central plus important et quelques tables et chaises rustiques pour le grand diner. Au menu, des viandes variés, lapin, koalas, humains et Annumakis étaient présents dans les assiettes des guerriers sans pitié, l’ambiance était joviale, les loups fous aboyaient ensembles, dansaient et racontaient leurs histoires. Pour Borrive, une tente géante avait été installée aux abords du camp en raison de sa grande taille. Pendant toutes ces festivités qui pouvaient prêter à sourire, Akeros avait les yeux rivés au ciel, observant les étoiles, le regard étonnamment profond, il semblait perdu dans ses pensées.

« Un jour, je nous vengerais. »

L’empereur-Dieu devait dire ça au hasard, oui, ça n’était que du hasard, il revint dans le camp pour se changer les idées, il y avait de nombreux jeux : Combats au couteau, tarrot et strip poker étaient les principales activités de l’avant-poste. N’ayant pas spécialement pris part aux jeux, le Maître de l’univers se rendit dans sa tente, c’était le même genre de tente que pour les loups fous, sauf que tout était en or à l’intérieur, lit en or, toile en or, et bagues en or en or.

Au matin, certains chasseurs étaient encore dehors, parfois c’était pour chasser, mais une petite partie n’avait juste pas pu atteindre une tente, d’une manière ou d’une autre, les combats les avaient trop fatigués. Cependant, il était temps de se remettre en route, Akeros demanda ainsi à Borrive de rassembler les troupes et de faire les aboiements du matinaux, le dieu fit alors un discours, l’élevant dans le ciel avec ses saintes ailes.

« Bien, ce satané Orrive va trembler de peur en nous voyant arriver, continuons notre marche ! Je sens qu’il n’est pas loin ! Nous marcherons vers le nord, puis vers le sud et si le soleil n’est pas encore couché, nous nous dirigerons vers le nord ! »

Le monarque n’avait pas de carte, ainsi il naviguait au hasard dans les forêts dans l’espoir de retrouver le lâche et faible faux saiyan, ce n’est pas un problème d’orientation qui allait arrêter le chef des armées folles.

« Borrive, tu passes devant ! »

La troupe était ainsi en marche, se dirigeant vers l’est, plusieurs heures de marches suivirent quand un petit animal rapide se profila devant le groupe, ce dernier n’était pas ordinaire : Il était en feu. En effet, il s’agissait d’une authentique hyène sauvage qui, d’une manière ou d’une autre, était couverte de flammes qui semblait l’affoler, rien d’étonnant. Néanmoins, savoir ce qui était arrivé à cet animal n’était sans doute pas une mauvaise idée, peut être que le groupe allait trouver des éléments de réponse sur cet événement, voir une liaison avec le fourbe Orrive. Pointant de son bras droit le pauvre animal, Akeros fut clair.

« Borrive, rattrape ce misérable humain ! »

Très rapide, la hyène s’engouffrait dans une caverne, étant passée par une grande faille située aux abords d’une colline, il fallait retrouver cette hyène en feu, par conséquent visiter la caverne.

« Nous allons la retrouver, qu’importe ce qu’il se trouve à l’intérieur de trou à rat. »

Plusieurs rats surgirent alors de la caverne, appuyant les propos précédents du tout puissant Akeros, les rats étaient affolés et en feu à l’image de la hyène, quelque chose d’étrange ce tramait dans cette grotte qui devait abriter un incroyable mystère. Evidement, c’était au monstre de l’empereur de passer devant et de découvrir le décor visiblement anodin de l’ouverture rocheuse.



Borive
Borive
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 30/07/2018
Nombre de messages : 14
Bon ou mauvais ? : Mauvais groaaar !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken - Cri du Loup Garou Fou - Morsure
Techniques 3/combat : Anti Super Vague Déferlante - Anti-Orrive
Techniques 1/combat : Anti Raged Super Ball

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: Re: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! ClockSam 18 Aoû 2018 - 3:06
Les recherches avaient commencé et dans ces mêmes recherches Borrive avait fait la rencontre d'un maudit humain. Dans un premier temps, il avait questionné l'humain à propos d’Orrive mais il ne savait rien. Étant donc inutile, le démon poilu le jeta contre un arbre, lui fracturant sûrement plusieurs os. Son maître l'avait suivit et il ordonna donc que son disciple dévore l'être de la race inférieure. Borrive lâcha un rire cruel - semblant à ceux des faux méchants dans les films - et attrapa dans sa main géante le fébrile corps de l'insecte. Il lui arracha un bras, une jambe et une oreille, puis trouvant cela appétissant il mangea le reste, les os avec. Cette scène était absolument horrible, heureusement que les images n'allaient pas avec. Ensuite, un loup fou bêta s'adressant au chef suprême, l'informant qu'il n'y avait aucuns traces du Super Saiyan de la Légende dans les alentours, mais qu'il y avait une dizaine d'humains pas loin. Borrive espérait que le maître lui ordonne de les manger eux aussi et son souhait fut exaucé. Il dût les réduire en bouillie eux aussi.

”Oui maître, tout de suite !”

Et dans les secondes qui suivirent, il s'élança à la poursuite des Humains. Mais en fait, il ne savait pas où c'était ! Il revint donc sur ses pas et accosta le Loup Fou le plus proche.

”En fait c’est où ?”

Ce dernier indiqua la route respectivement. Pour le remercier, Borrive lui mit un claque amicale dans le dos, cependant il ne contrôlait pas sa force. Il envoya son compère valser plus plus loin. Il ne lâcha qu'un petit « oups » avant de reprendre la route vers les détriments. Quelques minutes plus tard et il découvrit leur repère. Surgissant des buissons, il grogna :

”Je vais tous vous manger groaaar !”

”Noooon”

Et c'est ce qu'il fit, je vous épargne les détails mais la scène est atroce. Du sang giclait et des bouts de membres se trouvait par-ci par-là. Quel horrible ce Borrive. N'ayant plus appétit, il retourna auprès de ses frères, au camp où tel un père avec ses fils, il somma l'ordre :

”Groaar tout le monde au lit ! Une grosse journée nous attends demain, il faut être en forme groaaar !”

Son maître devait avoir su qu'il avait effectué sa mission avec succès, donc pas la peine d'aller le déranger. Pénétrant dans sa tente, il s’endormit dès lors où il était allongé, comme une marmotte. Une marmotte géante cependant.

À l'aube, il se réveilla et décida de réveiller tout le monde également. Le Dieu Akeros avait rassemblé tout le monde et il s'éleva dans les airs, ayant un discours à annoncer. Il parla d'Orrive sur le fait qu'il allait continuer les recherches, allant du nord au sud. Borrive, qui était devant, hurla :

”OUAISSSS” Pour encourager son maître, bientôt suivit de tous les loups fous. Leur dieu était adulé !

Mettant fin aux cris, l'Empereur-Dieu ordonna à Borrive de passer devant, ce dernier hocha la tête et s'exécute. Au bout de longues minutes de marchés, ils croisèrent une hyène enflammée ! C'était très impressionnant et le monstre l'observait comme un enfant devant son jouet. Son admiration fut stoppée quand la hyène s'échappa et qu’Akeros lui demande de l'attraper. Il courut sur ses lourdes pattes pour arriver jusqu'à une faille assez mince. L'esclave se mit sur le côté et essaya de passer. En plein milieu de la faille, son corps se bloqua, ce qui commença à l'effrayer.

”Borrive doit retrouver l'humain ! Borrive doit passer groaaar ?”

Dans sa stupidité, il força et finit par passer de l'autre côté et il en resta bouchée bée. C'était énorme ! Des blocs de pierre se trouvaient dans cette grande cavité, une sorte de sable faisait office de sol. On dirait une ancienne ville ayant sombrée dans les profondeurs de la Terre. Un peu comme les cités d'or. On dirait des pierres antiques et c'était immense. Ils allaient se perdre ! C'était inévitable ! C'était aussi dangereux, plein de trous se trouvaient ci et là, menaçant de t’engloutir. Attendant le retour de son maître, il se rua sur lui, excité comme une puce.

”Maître ! Borrive a trouver ça en entrant. Borrive trouve ça beau et dangereux. Nous devrons faire attention maître !”

Ensuite, ils reprirent la marche vers la hyène en compagnie de toute la troupe. Ils observaient minutieusement chaque recoin dans lequel ils passaient, étonnés de la beauté de la chose. Mais toujours pas de hyène enflammée en vue…

Empereur Akeros
Empereur Akeros
Masculin Age : 11
Date d'inscription : 19/07/2017
Nombre de messages : 47
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: Re: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! ClockJeu 23 Aoû 2018 - 20:23
Le grand et divin empereur, régent de la vie et de la mort se profilait dans le calme et paisible forêt, brisant la sérénité ambiante sans plus de respect qu'il n'en accordait à ses fidèles car c'était ainsi que se comportait Akeros. Impitoyable, sanguinaire et empli de haine, nul doute que ce leader né n'allait pas se laisser charmer par la carbonisation aléatoire d'un animal, cette pauvre hyène tentait de cacher ses secrets au tout puissant, cruciale erreur. Muet d'analyse, le chef des loups fous avait ordonné à Borrive de faire son travail, il devait poursuivre l'animal de braises au travers des bois, de sa carrure de titan, il se mit donc à poursuivre le charognard jusqu'à l'entrée d'une caverne.

Cependant, Borrive compris bien vite qu'une taille imposante ne résulte pas que d'avantages, piégé l'espace d'un instant entre les deux parois rocheuses, le monstre parvint finalement à entrer dans la grotte au prix d'efforts, perdant cependant la piste de la hyène. Akeros n'en était finalement pas mécontent, cela lui laisserait l'opportunité d'éviter la chaleur écrasante du soleil et de profite de la fraicheur éternelle des catacombes naturelles. D'un ton inquisiteur, le magnifique monarque ailé pris la parole donnant l'ordre de trouver la créature enflammée qui l'intriguait tant. "Mes fidèles serviteurs, poursuivons cet animal qui fait défaut de sa dévotion envers moi !" Criant à la gloire de leur leader dans des hurlements de loups, puis de dauphins, la meute se mit en marche, suivant le géant dans la caverne.

Le groupement se rendit donc dans les ténèbres, traversant un bref escalier naturel de roche pour se perdre lentement dans les profondeurs de cet endroit mystérieux, après quelques minutes d'exploration, le groupe, ou plutôt l'armée tout entière fut stupéfaite de la découverte d'un lieu plus important encore que Hyène précédemment recherchée. En effet, la cavité n'était plus brute et naturelle, mais de roches taillées dans de grands blocs grisonnants, chaque bloc mesurait facilement la taille d'un bâtiment, d'autres étaient à taille humaine, et de rares étaient encore plus minuscules, le sol semblait constitué de la même pierre. Les loups fous poussèrent des cris de stupeur, l'empereur tout puissant était lui aussi surpris, sans voix, avançant calmement en scrutant les colonnes antiques et les amas de cubes inexplicables. En regardant ces constructions de plus près, le tyran se rendit compte qu'il y avait des inscriptions sur ces dernières, malheureusement illisibles.


"Qu'est-ce que c'est que cet endroit ?"

Murmurait le vénérable leader qui se retrouvait pour la première fois perdue depuis fort longtemps. Soudain, il cri retenti au loin dans la grotte, c'était la voix d'un loup fou qui venait d'être soit très apeuré, soit bien amoché, Akeros se rendit vers la position prédisposée de ce dernier en donnant l'ordre à quelques-uns de ses hommes de le suivre, parcourant des grands espaces à la beauté architecturale indéniable. Puis la zone de cri fut découverte, le cadavre d'un loup fou hantait le sol, il semblait avoir été découpé par un rayon brûlant à la vue de son corps déparé et carbonisé, deux de ses camarades étaient à ses côtés, ils pleuraient, expliquant leur désarroi avec des gémissements de canidé.

"Bouououhhh ... ! Il était un frère !"

"Que lui est-il arrivé ?"

"Il a avancé dans ce couloir..."


L'homme pointait alors du doigt un passage sur lequel des inscriptions semblaient briller, projetant de la lumière.

"... il s'est fait découper par cette lumière !"


La lueur venait certainement de ces mêmes inscriptions aux reflets dorés, cela intriguait fortement le chef des loups fous qui s'approchait lentement de cette fameuse source, comme attiré par un piège à moustique, puis sans prévenir, les écritures projetant la lueur devinrent plus puissantes encore, créant un rayon lumineux visiblement mortel justifiant la mort de l'homme, et arrêtant Akeros dans son approche. En prenant une grande inspiration, le jeune maître du monde se mit à battre des ailes à grande vitesse, profitant de ses capacités de haut vol pour passer au-dessus du rayon en un éclair et ainsi éviter le piège du temple.

Maintenant qu'il avait passé ce fameux garde-fou, Le divin maître de la galaxie avait accès à la suite du couloir, seul, mais bien curieux de savoir ce que cette cave oubliée pouvait bien cacher. Le couloir était long et serpentueux, les murs étaient constitués de petits cubes parfaitement taillés, les inscriptions illisibles couvraient toutes les parois, laissant au maître des loups fous l'honneur d'entrevoir une nouvelle salle plus grande encore que la première, de la taille d'un terrain de football. Ce grand hall était hexagonal et assez profond, au centre trônait une plateforme inaccessible, sur celle-ci reposait un coffre, malheureusement impossible de savoir ce qu'il contient, il n'y avait que deux moyens de récupérer le trésor, soit de voler jusqu'au butin, soit de laisser Borrive bondir jusqu'à ce dernier. Cependant, il n'y avait pas Borrive, il fallait donc le faire venir, en effet, Akeros ne voulait pas se fatiguer plus longtemps. Criant de sa voix suave et forte, le tyran appela son terrible serviteur.

"Borrive, viens à moi !"

Le géant canidé devait lui aussi traverser le couloir au rayon mortel, mais nul doute que sa seule résistance pouvait lui ouvrir le passage, le rayon n'était surement pas assez puissant pour le terrasser. Une fois arrivé, le titan recevrait son ordre.

"Va chercher le trésor qui se trouve là-bas !"

Déclarait le leader fou en montrant de sa patte droite la plateforme, laissant Borrive faire son travail. Le coffre était assez lourd et en métal d'argent, il était également gardé par de mystérieux gardes fantômes au plasma doré qui apparaîtraient lors de l'arrivée du géant, d'autre mécanisme de laser risquaient aussi de s'activer.


Louve Folle
Louve Folle
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 25/07/2018
Nombre de messages : 34
Bon ou mauvais ? : Chaotique Mauvais

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: Re: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! ClockJeu 13 Sep 2018 - 15:31
Ces ruines sont décidément somptueuses. Peut-on me rappeler pourquoi je n'ai pas été invité?

...Ah, oui. Certes.

"Me llamo ~~ Louve Folle!"

Mes vers n'en sont que plus animés, frappés par cette gaieté enivrante qui me sied tant. Je m'avance, chantonnante. Glorieuse, euphorique de cette liberté...de cette terrible sensation que la rébellion m'a apporté sur un plateau doré! Dans un constat fracassant, par le hurlement à la mort de mon congénère et des lamentations qui le suivirent, le temps est à la dégustation et à la prévision. A la prévision, oui, car la chasse menée par le Grand Empereur ne peut signifier qu'une chose: ce félon d'Orrive allait payer, ce qui, avouons-le, m'arrange parfaitement. Oh, que la hâte me gagne! Il me tarde de trouver ce traître pour jouer, tomber, et toujours me relever pour danser, encore et encore!

"Pfiou, quelle idée de ne pas m'attendre! J'ai besoin de chasser de l'humain, moi."


Le seul bémol dans cette histoire, c'est l'idée de parcourir seule chacune des marches à taille variable pour ne serait-ce que rattraper le leader et la meute dans son exploration. Hélas pour le monde, c'est de notoriété: on dit de "Lou" qu'elle est tenace. J'entame alors un pas. Puis un deuxième. Ca m'agace déjà. Mon ventre gargouille et derechef, une moue me gagne. Rapidement, ma main se fourre dans l'une de mes poches pour saisir des restes de broches cuits au feu préalablement volé la veille au soir. A en juger sa forme et sa taille, il s'agit certainement d'une main humaine dont je ne m'interdis nullement la consommation. J'hausse simplement des épaules pour m'en délecter d'une brève bouchée, quoique gourmande. "Mens sana in corpore sano", que la Vieille Fripée m'a dit. Eh bien, l'arrière goût subtile et délicieux de ce met de choix ne peut la mettre en tord et j'offre alors mon sourire le plus adorable qui soit...face à de magnifiques inscriptions mythiques. C'est marrant, je ne remarque que maintenant que les motifs de ces colonnes sont brillantes. Automatiquement, tel un moustique attiré par la lumière, mes doigts s'en approchent à petit feu quand une lumière brille de nouveau au loin. Ça scintille, ça brille, ça transperce. C'est comme un rayon qui stoppe net mon approche dans sa course. Derechef néanmoins, je les rejoignis, et vis le cadavre ainsi que le couloir mortel qui nous faisait face. Ca parlait de hyène en feu, de rayon mortel. Et de vestiges maudits.

Quelle est donc cette...cette...cette FOLIE?! A en juger la tête de mon congénère, mon arrivée ne peut pas tomber mieux. Ou peut-être est-ce ma tête qui ne lui revient pas? Ou peut-être lorgne-t'il simplement sur les doigts que je continue à rogner? Peu importe.

"Va chercher le trésor qui se trouve là-bas !" hurle la voix suave et forte de l'Empereur Akeros. Un ton qui me réveille sans plus tarder, me rappelant à l'ordre sur l'instant crucial qui a d'ores et déjà commencé à animer notre périple.

"Agrou, t'es lent! Je vais tenter d'atténuer la force du rayon!", huais-je sans aucun détour ma pensée. Mon cerceau brandis, je me dis que je suis passablement investie d'une énergie sans précédent. Je suis telle un louveteau qui n'attend guère l'accord des plus haut placés pour traverser le couloir. Parce que j'en ai envie, ça me démange. Mais quitte à danser avec la Mort, je préfère le faire selon les lois de la Meute. "Et, si tu ne le fais pas, je le fais pour l'Empereur!"

Mais cela aurait voulu dire "prendre la place de l'Alpha". Ou le défier, au choix. "Mais Lou n'est pas courageuse, nope nope! Juste une trouble-fête!" Et il est fort évident que ce n'était pas en option, quand bien même ce balourd d'Alpha n'avait aucune chance contre moi, bien entendu. Héhé...EH...Bon.
Empereur Akeros
Empereur Akeros
Masculin Age : 11
Date d'inscription : 19/07/2017
Nombre de messages : 47
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: Re: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! ClockSam 13 Oct 2018 - 11:24
Le Dieu tout puissant, seul symbole valide contre la décadence du premier super saiyan de légende et grand chef des loups était arrivé dans une caverne aussi étrange qu’Orrive lui même : Les pierres taillées démesurées et les pièges semblaient légion. Mais bien loin d’avoir peur d’une structure défensivement autonome, le fin et malin souverain parvint à se rendre au délà du premier obstacle, désormais confronté à un vide de quelques mètres, Akeros qui était un fainéant demanda ainsi l’aide de Borrive, son fidèle esclave. Néanmoins, ce dernier semblait ne pas avoir entendu l’appel, le géant à fourrure épaisse ne brillait pas par son intelligence et ça se ressentait, il ne trouvait visiblement pas la position de son Maître. Agacé, le dieu vivant battit des ailes très rapidement pour exprimer son mépris des retardataires, décidément, même sa création n’était pas parfaite : Nouvel échec, mais tant que le traître Orrive meurt, ça va.

Mais bientôt un autre personnage allait faire son entrée en scène, la course rapide, l’air dément, c’était la louve qui arrivait à la rescousse, fidèle seconde après Borrive le terrible. Cette dernière semblait vouloir aider, mais l’Empereur Akeros était de mauvais poil, il en avait assez de cette caverne puante et pleine de pièges : Il était temps de récupérer cet objet brillant et de partir.

“Parfait louve folle ! Va chercher ce coffre sur la plateforme !”

La plateforme était située à quelques mètres, le vide était d’une profondeur sans égal, même moi j’avais du mal à l’égaler : La plateforme n’était donc pas joignable à pied, il fallait faire un super bond, ou voler. Lorsque la louve folle sera sur la petite plateforme du coffre, cette dernière s’écroulera en vitesse, elle devra habillement prendre le butin et fuir.

Après cela, l’empereur qui était finalement heureux de voir le coffre récupéré vola de joie.
“Oui parfait !”
Il se rendit ensuite près de la cannibale, prenant le coffre de ses deux petites pattes et le déposant au sol, l’air heureux, complimentant sa servante de sa voix suave.

“Je te complimente.”

Il ouvrit ensuite le coffre, découvrant son contenu.

Spoiler:
 
C’était une sphère dorée décorée de rainures organisées aux formes travaillées ; Néanmoins cette dernière semblait inutile, elle ne faisait rien, pas de lumière, pas de générateur de nourriture, aucun Orrive qui décède : Déception. Sortant de la caverne suivi de ses loups fous l’empereur du bien, du mal, et des autres trucs redécouvrait la lumière du jour, agitant la pomme d’eden avec animosité.

“Ca sert à rien ce truc !”

D’un jet puissant, le Dieu lança l’artefact vers un village voisin, qu’ils gardent leur caillou inutile. Il était temps pour le groupe de partir, le sphère n’ayant servie à rien.

“Bon, continuons nos recherches. EN AVANT LOUPS FOUS !”


Des hurlement à la gloire du chef ainsi que des bruits de dauphins se firent entendre, la meute avançait.

Pendant ce temps dans le village

Jean Pierre, agriculteur de 45 ans traînait sa charrue comme à son habitude quand il vit un sorte de boule dorée rouler au sol, il la ramassa, l’air bête.

“Bah c’est quoi ça ?”

La sphère s’illumina alors, faisant découvrir à Jean Pierre une carte du monde, ainsi que de nombreuses informations holographiques jaunâtres projetées depuis la pomme du monde : le tout dans une langue inconnue.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

À la recherche d'Orrive ! Empty
MessageSujet: Re: À la recherche d'Orrive !   À la recherche d'Orrive ! Clock
 
À la recherche d'Orrive !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé
» recherche chien petite taille.
» [L5r] Recherche de cartes
» 01.01/30.L.Little Italy - recherche d'emploi...
» Stanley Lucas a la recherche du job premier ministre replique et defend....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-