Partagez
 

 Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockSam 29 Sep 2018 - 21:03
Suite a une période de découverte de la surface sur terre et même d'ailleurs, sur une planète portant le nom de Dosatz, Toriel avait subit plusieurs mésaventure peu enviable, l'ayant poussé a tenter un entrainement auprès d'un certain Kaito Shan dont elle n'avait a ce jour plus de nouvelle. Les résultat de son entrainement? même si elle n'avais pas de réelle amélioration au point de vue force physique, elle avait tout de même pu augmenter considérablement sa puissance magique ainsi que quelques techniques énergétique bien utile, Cependant, son dernier combat, même si elle s'était bien défendu lui avait coûter la vie. Elle ne devait son retour parmi les vivants qu'a la bienveillance de Enma, le sympathique  gardien du post frontière. Depuis, elle entretenait une relation affective avec un scientifique du nom de Gray Ashura, ce dernier ayant promis de lui ramener ses enfants... parlons en d’ailleurs, car la situation était des plus ironique concernant ce sujet, Etant donné qu'elle avait retrouver l'un d'entre eux, voire les deux, ces derniers ayant en quelques sorte fusionner... Toriel ne comprenait pas tout, mais elle ne cherchait pas vraiment plus loin. Cette révélation, elle la tenait de l'une de ses anciennes tortionnaires: Kym la Renégate, qui avait voulut semble t'il se racheter une conduite avant de disparaître, puisqu'elle avait sans le vouloir réaliser son vœu le plus cher en permettant a son premier fils de reprendre la vie... La réalité n'était pas aussi idyllique que décrite ici puisqu'elle avait du se confronter a son jeune prince de fils alors que celui ci terrorisait un village de montagne... heureusement, son intervention avait permit d'éviter d'avoir des victimes et finalement, elle avait ramener son rejeton a la maison, sous forme d'une fleur en pot aux pétale d'une couleur or qui avait la langue bien pendu. Ça non plus, elle n'avais pas chercher a comprendre, elle s'était contenter de ramener ce "Flowey" a la maison en attendant de pouvoir lui rendre sa véritable forme. 

Posons a présent le décore a ce moment précis: Une cabane au milieu des bois devant laquelle un potager soigneusement entretenu était visible, et sur le rebord d'une fenêtre, un pot en terre cuite était posé sur un napperon en dentelle et dans lequel se tenait une seul fleur a la corolle doré qui pour le moment se tenait tranquille. Près du potager, une femme semblait s'affairer, un arrosoir a la main. Répondant au nom de Toriel, elle n'était pas humaine, ayant plutôt le physique anthropomorphique d'une chèvre au pelage couleur de neige, aux longues oreilles tombantes et la tête surmontée de deux petites cornes. En dehors de sa vie professionnelle au lycée Orange Star, La dame vivait une vie simple, proche de la nature. Cela faisait a présent quelques années qu'elle vivait a la lumière du soleil a la surface de la terre et pourtant, elle ne cessait de s'émerveiller chaque jour du paysage qui l'entourait en changeant tout au long de l'année au fil des saisons. En ce moment, Il était teinté de rouge et d'or, les feuilles volants au vent d'automne. Toriel connaissait parfaitement le principe des saisons, ce qui ne l'empêchait pas de voire dans ce phénomène une certaine forme de magie visuelle qui l’enchantait. 

récoltant dans le calme le fruit de son labeur, elle sortait de terre et plaçait dans un panier différents légume de saison, souriant avec amusement devant la forme insolite de certains d'entre eux. Un moment donné, elle se redressa et scruta les alentours, se sentant soudainement observée...
Gwendoline
Gwendoline
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Proyectil de suelo, Donnern, Shtormit
Techniques 3/combat : Fire Blast, Tsunami
Techniques 1/combat : Symbiose Végétale

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockSam 29 Sep 2018 - 22:44
Gwendoline marchait sans véritable but dans la forêt. Depuis qu’elle avait été bannie de son peuple, la lutine allait et venait telle une feuille au gré du vent. Et c’est au fil de ses allées et venues que la créature semblable à une fillette en tout point sauf par ses oreilles pointues que ses longs cheveux roses cachaient parfaitement, que la Leprechaun trouva une cabane dans les bois. Elle remarqua rapidement une silhouette dans ce qui semblait être une sorte de potager. Rapidement, la créature magique grimpa dans un arbre proche et se dissimula dans l’épais feuillage. Elle examina une des feuilles. 

- Un chêne, fit-elle en caressant doucement la feuille à l’étrange forme. 

Elle fouilla alors dans son sac et en sortit une paire de jumelles avec l’armature en bois et avec un mélange de verre et de diamant pour les loupes. Elle les avaient faites elle-même avec l’aide de sa magie et de ses techniques de bricoleuse. Elle regarda à travers pour observer le propriétaire de la cabane. 

- Unefemme-chèvre ? fit la magicienne en farfouillant dans son sac pour en sortir un carnet et un stylo le tout fait de bois, de cuir et de feuilles séchées. 

Elle prit aussi un petit pot d’encre fabriqué à partir d’une plante donnant des fleurs rouge foncé qui donnait une sève épaisse et rougeâtre très pratique pour écrire. Elle aspira le liquide avec le stylo qui pouvait aussi servir de paille en prenant garde à ne pas en avaler. Elle commença alors à écrire: 

Après ce voyageur humain égaré dans la forêt, me voici avec une femme-chèvre. Je n’ai encore jamais vu d’être ainsi. Elle me fait un peu penser aux satires mais je sais que ce n’est pas une représentante de cette espèce mais autre chose. 

Elle se stoppa pour reprendre son observation avant de noter : 

Cette créature ne me semble pas méchante. Elle cultive des légumes et ressemble à une femme si on ôte son apparence caprine. A première vue, elle ne semble pas méchante mais je sais qu’il ne faut jamais se fier à la première apparence. 

Elle regarda une troisième fois dans ses jumelles et remarqua que l’étrange créature regardait autour d’elle. Se sentait-elle observée ? Possible. Après tout, ce ne serait pas la première fois que la personne que Gwendoline observe ne se sente épiée et ne cherche à la trouver. Mais c’était sans succès car la lutine savait très bien se cacher et l’observé ne parvenait jamais à savoir ce qui lui provoquait cette désagréable sensation. 


Gwendoline voudrait bien parfois se montrer mais elle craignit pour sa sécurité d’une part et elle ne voulait pas spécialement se lier avec quelqu’un. Pas qu’elle soit froide mais disons juste qu’elle se méfiait. De ce fait, elle se contentait d’observer les personnes qu’elle croisait sans chercher à descendre de son arbre ou de sortir de son buisson. 
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 89
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockDim 30 Sep 2018 - 1:42
La découverte de la planète Terre se faisait petit à petit pour Ilo Plankwist, qui n'y avait jamais mit les pieds jusqu'à présent. Il était heureux de retrouver un monde qui ressemblait tant à Baelfire, sa planète d’origine. Enfin, la Terre semblait avoir des paysages un peu plus variés que Baelfire, qui comptait surtout d'immenses forêts et de nombreuses régions montagneuses. C'était sans doute pour cette raison que le vieillard était venu jusqu'ici. Malheureusement il n'avait pas trouvé des gens très loquaces lors de sa première rencontre avec les individus d'ici. Ils ne pensaient tous qu'à se battre ou s'entraîner, comme si c'était la seule chose qu'ils pouvaient faire. Non pas que Ilo n'appréciait pas de faire un peu d'exercices, il soignait sa condition physique pour avoir la forme qu'il affichait aujourd'hui, mais il avait espéré un échange un peu plus calme. Il avait décidé de les laisser entre eux se débrouiller et, alors qu'il s'apprêtait à changer de lieu il resta finalement en pleine forêt. Il s'agissait d'un environnement qu'il appréciait beaucoup trop pour pouvoir s'en défaire si facilement.

Au milieu du bois et des plantes en tout genre, le panda roux s'avançait, toujours en portant son sourire habituel. Il semblait être en train de chercher quelque chose. On le voyait marcher, le pas lent, regardant de gauche à droite en humant l'air. En fait en l'observant de plus près on pouvait se rendre compte qu'il s'approchait des buissons en tout genre, on commençait même à le voir tâter les différentes feuilles qu'il trouvait sur son chemin. Puisqu'il avait l'habitude de vivre dans la nature il devait avoir certains repères, même lorsqu'il était sur une planète qu'il ne connaissait pas.

"Bon... Est-ce que je vais... Ooohhh !"

Il marmonnait tout seul comme un pépé qui radotait les mêmes choses. En vérité il venait de trouver quelques baies par ici. C'était donc ça qu'il cherchait ! Il ne fallait pas sous-estimer l'appétit d'un Moojuu, bien qu'il était moins impressionnant que celui d'un saiyan. Le mage avait donc mit la main sur quelques fruits des bois, il venait trouver des sortes de myrtilles, qu'il renifla après les avoir cueillit. Quelques instants plus tard il croqua dans l'une d'elle puis se lécha les babines tout en essayant de savoir si elles étaient comestibles ou non. D'un monde à un autre on pouvait trouver des fruits se ressemblants mais n'ayant pas du tout le même goûts ni les mêmes effets. Ce pouvait être dangereux de manger n'importe quoi mais Ilo avait sa technique de guérison au cas où, et de toute manière il restait toujours prudent en n'avalant pas n'importe quoi à grandes bouchées. Ces myrtilles étaient très bonnes et il en attrapa le plus possible pour se rassasier. Elles étaient ici, à l'air libre, sans que personne ne soit là pour les surveiller, c'était un véritable cadeau de la nature. Mais soudain, alors qu'il se demandait si quelqu'un ne les avaient pas déjà repérées et cultivées dans son propre intérêt il repéra une cabane au loin alors qu'il regardait autour de lui pour savoir si ce qu'il venait de faire pouvait déranger quelqu'un. A priori, non, vu comme le fruit était présenté ce devait juste avoir poussé ici naturellement.

En observant les alentours il remarqua qu'une gamine montait sur un arbre. Curieux, et un peu inquiet qu'elle ne tombe et se fasse mal, il décida d'arrêter son activité après avoir quand même prit quelques fruits pour les garder dans sa poche, et se déplaça furtivement dans la verdure tout en observant la petite fille. Il avait remarqué qu'elle regardait dans la direction de la cabane de tout à l'heure, alors il tourna sa tête en cette direction. Sa vue de Moojuu lui permettant de voir de très loin lui permis de repérer une autre personne ici... Une femme-chèvre ? Elle avait des points communs avec lui par sa nature d'animal à la silhouette humaine mais il ne s'agissait pas d'un Moojuu : les membres de cette espèce ne possédaient pas de cornes. Ilo se demandait d'où elle venait, puis surtout ce que lui voulait la fille aux cheveux roses de tout à l'heure. Le mage fixa de nouveau la fillette, donnant une scène un peu cocasse où la femme-chèvre était observée par la gamine, elle-même observée par Ilo. Finalement, il décida d'aller voir celle qui était perchée sur un arbre, mais pour ne pas l'effrayer il décida de réduire sa taille, grâce à sa technique Modular Size, et se retrouva à 23cm seulement. Il grimpa jusqu'à elle, et alors qu'elle ne l'avait sans doute pas remarqué il s'adressa à elle.

"Elle a quoi de si intéressant cette chèvre ? Ne me dis pas que tu n'as jamais vu une chèvre se tenir debout et arroser des plantes ? Hihi hi !"

Il espérait faire connaissance plus doucement avec la jeune fille, mais pas l'effrayer avec ces paroles. Son ton était un peu taquin mais en vérité il n'avait pas rencontré de femme-chèvre comme celle-ci par le passé lui non plus. En revanche il savait qu'il y avait d'autres individus anthropomorphe dans l'univers, et de toutes sortes, mais il n'en avait jamais rencontré avec les caractéristiques d'une chèvre. Il trouvait d'ailleurs ça fascinant.
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockDim 30 Sep 2018 - 14:27
Toriel resta un moment immobile, scrutant les alentours. Il lui avait sembler entendre comme un crissement, ou un déplacement parmi les arbres autour d'elle, mais malgré un examen visuel minutieux de la zone, elle ne décela aucune anomalie. La présence se faisait toujours sentir, mais elle n'était pas particulièrement oppressante et ne semblait pas non plus hostile. Sans doute un animal qui était passé furtivement non loin de la et son imagination avait fais le reste.

Se contentant de cette hypothèse, Toriel retourna a ses occupations, finissant sa récolte avant de se redresser, emportant son panier a son bras et s’apprêta a rentrer chez elle, mais un autre bruit la fit se stopper dans son action, tout aussi furtif. Une fois de plus, elle se retourna mais ne vit personne, et toujours rien qui pouvait potentiellement nuire a sa sécurité. La forêt était un lieu vivant ou divers créatures cohabitaient avec des entités de toutes sortes auxquelles la dame chèvre croyait naturellement. En tant que magicienne, elle n'était aucunement surprise que le monde abrite d'autres créatures magique, physique ou non, esprits de toute sorte ou encore quelques entités élémentaire ou créatures de légende. Elle possédait même des livres sur ces derniers, s'étant au fil du temps prise de passion sur le sujet... Lorsqu'on s’intéressait a la nature de l'âme, il arrivait souvent que les recherches dévient sur le monde occulte qui renfermait toujours une part de réalité, du moins selon elle. Les personnes les plus terre-a-terre aimaient a rappeler que toutes ses choses n'étaient que le fruit d'une imagination trop fertiles. Toriel quand a elle se fiait a son intuition et il lui arrivait de ressentir des choses qu'elle même ne parvenait pas a expliquer, Ce n'était pas différent cette fois ci. la forêt était calme et la vie suivait son cour habituel, absolument rien ne semblait perturber son rythme, alors pourquoi s’inquiéter sachant qu'aucun danger potentiel ne se faisait ressentir ?

La dame chèvre finit par rentrer chez elle pour poser son panier dans la cuisine, puis ressortie quelques minutes plus tard les bras chargés de livres d'histoires, pour s'abonner a son passe temps favoris, a savoir s'installer contre un arbre pour lire et travailler sur ses cours de la semaine. Par pur coïncidence,  l'arbre contre lequel elle avait pour habitude de s'installer était celui auquel était grimper la fillette pour l'observer, mais bien entendu, Toriel l'ignorait, a vrais dire, elle n'avait pas attacher plus d'importance que cela a l'étrange impression qu'elle avait ressentit un peu plus tôt. Elle se trouvait a présent assise a même le sol, juste en dessous des deux observateur, avec face a elle une pile de livre dont un qu'elle commença a feuilleter, prenant parfois quelques note sur un carnet. C'était un après midi plutôt calme de fin de week-end...
Gwendoline
Gwendoline
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Proyectil de suelo, Donnern, Shtormit
Techniques 3/combat : Fire Blast, Tsunami
Techniques 1/combat : Symbiose Végétale

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockDim 30 Sep 2018 - 15:11
En voyant la femme-chèvre rentrer après avoir regardé dans les alentours, la lutine se remit à noter quelque chose: 

Manifestement, comme les chèvres, elle mange des légumes. Enfin, ça ne m’étonne pas vu que c’est un animal végétarien. Par contre, elle semble avoir détecté ma présence mais sans me voir. Du moins, je le suppose. Non, je ne vois pas comment elle aurait pût me voir: je suis invisible dans ce chêne. 

Alors qu’elle écrivait, elle remarqua que la créature caprine venait de ressortir de sa maison avec des livres. La Leprechaun reprit son écriture après avoir à nouveau aspiré et fermer son pot d’encre: 

Cette créature sait et aime lire manifestement. Un point commun avec moi. Enfin, beaucoup de gens aime lire alors ce n’est pas vraiment si surprenant. Ce qui l’est par contre, c’est qu’une chèvre sache lire. Je sais qu’elle ressemble à un humain et que ce sont des animaux intelligents mais quand même.  

Elle regarda avec ses jumelles les livres pour en déterminer leur contenu. 

Des livres d’histoire, réécrit-elle, Interessant je me demande ce que je peux encore découvrir sur elle parce que quelque chose me dit que je ne suis pas au bout de mes surprises avec elle.

Elle était tellement absorbée par son travail qu’elle ne remarqua une présence près d’elle et elle entendu soudainement une voix lui demander en quoi cette chèvre l’interressait et qu’elle lui dise pas qu’elle n’avait jamais vu de telle créature. 

Prise par surprise, Gwendoline fit tomber ses affaires et manqua de suivre le même chemin mais elle se rattrapa à temps à la branche. Légèrement paniquée, elle se remit rapidement d’aplomb et une boule faite d’eau apparue dans sa main avant de se rendre compte qu’il ne s’agit d’une sorte de petit raton-laveur orange. 

- Oh mais ce n’est qu’un petit animal parlant ! 

Elle ne s’attendait à voir un panda roux mais autre chose de plus imposant et de plus dangereux. Aussi, elle ferma sa main faisant exploser l’eau qui la mouilla un peu. Mais elle s’accorda malgré tout quelques secondes de réflexion. Peut-être que cet animal n’en était pas vraiment un. Alors, dans le doute, elle décida de rester méfiante. Cependant, elle jeta un regard en bas pour voir si le bruit de ses affaires n’avait pas attirée l’attention de la femme-chèvre. 

*Zut ! Comment je vais les récupérer sans me faire voir ?*

La lutine ne possédait pas grand-chose et tout ce qu’elle avait était dans ce sac. Alors autant dire qu’elle voulait vraiment le récupérer. Sauf qu’elle ne voulait pas se montrer et en plus, il y avait cette petite créature rousse qui pouvait être une menace. Tant pis, elle allait devoir redescendre du chêne sans se faire voir. 

Elle commença donc à descendre prudemment mettant ses cheveux derrière ses oreilles pour ne pas être gênée. Et il fallait dire que ses oreilles ressemblait énormément à celles d’un Namek sauf qu’elles n’étaient pas vertes mais couleur chair comme le reste de sa peau. 

Quand le Leprechaun fut sur l’herbe, elle s’approcha discrètement de la chèvre humanoïde et reprit ses biens avant de sauter dans un buisson. 

*J’espère que personne ne m’a vue à part l’animal dans l’arbre* pensât-elle.

C’est qu’elle se croyait bien cachée la lutine.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 89
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockLun 1 Oct 2018 - 17:07
Perché sur son arbre, la gamine n'avait pas vu Ilo, qui s'était fait lui aussi très discret car il ne voulait pas la déranger. Si elle se cachait c'était qu'il y avait sûrement une raison et il ne voulait pas être celui qui gâcherait ses plans. Le panda roux préféra rester prudent et ne voulait pas trop interférer dans les activités des autres. Qui sait ? Peut-être que ce que faisait la fillette aux cheveux roses était très important ! Les deux avaient observé un moment la chevrette, qui semblait être quelqu'un vivant paisiblement dans la nature. Pourtant la fillette notait tout ce que faisait la dame cornu, comme si chacun de ses faits et gestes étaient remarquable ou pouvaient laisser filtrer quelques informations de la plus haute importance. Le vieux Moojuu ne comprenait pas trop pourquoi elle faisait ça, il se demandait si elle étudiait le comportement d'une espèce qu'elle ne connaissait pas, d'où la question qu'il lui avait posé.

Après être rentré dans sa cabane, la femme-chèvre en ressortit avec des bouquins, et s'était dirigée vers l'arbre où ils étaient tout les deux perchés à l'observer, sans doute pour lire tranquillement. Juste avant, Ilo avait demandé à celle qui était à côté de lui ce qui l'intéressait tant chez la propriétaire de la cabane, mais cette question la surprit et elle manqua de peu de tomber ! Ce n'était vraiment pas le genre d'incident que voulait provoquer le Ailurus Fulgens, qui tenta de rattraper la gamine par sa robe pour qu'elle ne tombe pas. Par chance elle avait réussit à rester accrochée à la branche sur laquelle elle se tenait. Ouf ! Ilo s'en serait voulu si elle s'était fait mal, il ne voulait pas la surprendre de cette façon. Malgré cette entrée en matière un peu dangereuse elle ne sembla pas plus intéressée par le petit panda roux, oubliant même de répondre à sa question. C'était un peu vexant mais sa taille minime le faisait peut-être passer pour un être inférieur à ses yeux. Le panda roux aurait peut-être mieux fait de garder sa forme initiale, mais en le faisant ils se seraient sûrement fait repérer par la femme-chèvre, chose que la fillette aux cheveux roses semblait vouloir absolument éviter. Inquiet après avoir faillit faire tomber la petite, Ilo reprit tout de même la parole, en chuchotant.

"Désolé, je ne voulais pas te faire peur. Est-ce que tu vas bien ?"

Elle semblait aller bien mais avec ce sursaut elle avait fait tombé ses affaires en bas. Ce n'était pas l'idéal ce genre de bruit lorsqu'on voulait se faire discret. Le petit animal voulait l'aider à récupérer ses biens mais il la laissa finalement faire, remarquant qu'elle s'en sortait très bien toute seule. Il avait par la même occasion pu distinguer les oreilles de la fillette, qui étaient pointus, contrairement à ceux des terriens. Mais ça, le Moojuu n'en savait rien puisqu'il n'avait pas encore rencontré de véritables terriens. Jusqu'ici il avait vu vraiment des individus de toutes sortes et il se demandait à quoi ressemblaient les autochtones. Il semblait en tout cas y avoir plusieurs espèces différentes sur la planète bleue et peut-être que c'était comme cela qu'était ce monde, très cosmopolite. Claire ne lui avait rien dit à ce sujet alors c'était à lui de découvrir tout ça.

Toujours en haut de l'arbre, Ilo resta passif et observateur, la fille aux cheveux roses était descendue et après avoir récupéré ses affaires s'était cachée dans les buissons. Ce qui avait dû faire un peu de bruit, et peut-être attiré l'attention de la dame chèvre ? Le mage examinait sa réaction, peut-être aurait-elle le réflexe de lever la tête au ciel et verrait Ilo, mais ce dernier ne tenait pas tant à rester cacher, alors si jamais cela arrivait il montrerait sans doute le bout de son museau.
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockMer 3 Oct 2018 - 23:28
Tout occupé qu'elle était a sa lecture, Toriel avait totalement occulté son sentiment d'être observée. Le sentiment était encore présent, mais ne se sentant pas pour autant menacée, elle faisait avec. Elle passa un certain temps absorbée par la préparation de ses cours, quand un événement inattendu la fit se stopper dans sa tâche. En effet, Elle aurait jurer entendre quelque chose tomber au sol juste derrière elle, suivit de peu par un bruit d'eau, mais pour ce dernier elle n'était sure de rien, il pouvait très bien aussi s'agir d'un coup de vent entre les feuilles du chêne. Fermant son livre, elle retira ses lunettes de lecture puis se retourna et chercha l'origine du bruit le plus distinct: un son de chute léger. Elle ne tarda pas a voire le petit sac au sol et regarda tout autour d'elle à la recherche de l'éventuel propriétaire, quand un léger froissement de feuille attira son attention. Furtivement, elle ne pu voire qu'une silhouette enfantine aux cheveux roses qui en un clin d'oeil disparut dans un buisson en emportant son bien, comme si elle n'avait jamais été la. A tel point que la dame chèvre se demanda pendant un instant si elle n'avait pas halluciner, tant l'apparition avait été subtile, ayant sembler presque irréelle. Venait-elle d'être la cible de apparition d'un être immatériel?

Par aquis de conscience, elle s'approcha de l'endroit ou elle avait vu le sac, levant la tête en direction du feuillage. Entre deux branche, elle distinguait bel et bien un animal roux, qu'elle prit d'abord pour un écureuil avant de remarquer la silhouette de celui ci qui s'apparentait a celle d'un panda miniaturisé. Sans doute celui qui l'observait. Voulant également s'assurer qu'elle n'avais pas été victime hallucination un peu plus tot, elle regarda a nouveau les alentour, cherchant le seul indice qu'elle possédait: une longue cascade de cheveux roses. Elle ne tarda pas a apercevoir une mèche de ces derniers a travers les feuilles du buisson dans lequel il lui avait sembler voire s'évaporer l'apparition, très peu visible mais bien réelle. Reculant légèrement afin de les avoir tous les deux dans son champ de vision, elle prit la parole, voulant montrer qu'elle ne représentait pas une menace:

- alors, vous voila... Bonjour, j'ignore depuis combien de temps vous êtes la tous les deux, mais vous n'avez rien a craindre, Je ne vous veux aucun mal. La foret est suffisamment grande pour que chacun y ait sa place

Elle avait un regard bienveillant et une attitude maternelle qui inspirait confiance, malgré un style vestimentaire un peu démodé, voire "vieillot", mais l'association des couleurs claire était harmonieux. Elle ne chercha pas a forcer la jeune fille, qu'elle prenait pour une fillette perdue, a sortir de son buisson, préférant avant toute chose se présenter. La confiance s'installait toujours plus facilement lorsqu'on ne forçait pas les choses

- Je m'appelle Toriel et comme vous pouvez le voire, je vis ici même, dans cette cabane. Je peux faire quelque chose pour vous ?
Gwendoline
Gwendoline
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Proyectil de suelo, Donnern, Shtormit
Techniques 3/combat : Fire Blast, Tsunami
Techniques 1/combat : Symbiose Végétale

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockJeu 4 Oct 2018 - 14:31
Elle l’avait vue. Gwendoline n’en doutait plus quand elle remarqua que la chèvre humanoïde la cherchait du regard. Et manifestement, elle avait deviné qu’elle était dans ce buisson. Bon après du rose sur du vert, ça se voit de loin. La lutine, méfiante, ne savait pas trop comment réagir. Elle était pacifique et n’allait pas tenter d’engager le combat en premier mais fuir ne la tentait pas non plus. Que faire ? Autant essayer de se cacher davantage. 


La Leprechaun se cacha soigneusement dans son buisson même si se cacher n’était plus vraiment utile à présent.


Quand la femme-chèvre parla en disant qu’elle ne voulait pas leur faire de mal, la pseudo-fillette sortit doucement la tête de son buisson attendant la suite.

*Donc cette créature parle. Enfin, si elle porte des vêtements, je suppose qu’elle peut aussi parler rien de vraiment extraordinaire. Même si une chèvre n’est pas censée parler, marcher comme un humain et porter des vêtements. D’ailleurs, j’aime bien ses vêtements même si ils ne m’iraient pas vu leur taille. Cependant, je me demande ce qu’elle va encore me montrer.*


La chèvre reprit alors en disant qu’elle s’appelait Toriel, qu’elle vivait dans la cabane et ce qu’elle pouvait faire pour Gwendoline et sans doute le panda roux qui était resté perché dans l’arbre. 


En temps normal, la lutine aurait refusé de se montrer. Mais après, ce n’était pas une humaine et puis, cette femme-chèvre semblait gentille. De plus, la Leprechaun était magicienne et pouvait toujours utiliser sa magie si elle avait un problème. 


Aussi, Gwendoline se décida à sortir de sa cachette ratée. Elle épousseta sa robe pour en ôter la poussière et rajusta son sac sur son épaule. Cependant, elle avait tout de même laissé ses oreilles d’elfe visibles. C’était ainsi que fonctionnait son peuple. Quand il était face à une créature inconnue et qu’il ressemble, sauf pour les oreilles, à un peuple humain miniature, les Leprechaun laissaient leur oreilles pointues apparentes pour bien montrer qu’ils n’était pas des humains. Ce qui fonctionnait bien en général. Elle jeta malgré tout un œil à l’animal qui était resté perché dans l’arbre. Même si en vérité, la « fillette » doutait que se soit juste un simple animal. Après tout, il avait parlé juste avant et même si elle avait déjà vu des animaux parlant, avec ce raton-laceur roux, elle avait un gros doute concernant son appartenance a une espèce animale à proprement parler. Ça pourrait être n’importe quoi d’autre. Finalement, elle se présenta à la créature caprine préférant ignorer le panda roux tant qu’il resterait à distance et sur son arbre: 


- Enchantée, Toriel, moi c’est Gwendoline. 


Comment Toriel allait-elle réagir ? La lutine l’ignorait et préférait rester prudente en créant discrètement une boule électrique dans sa main droite cachée dans son dos. Le fait de rester seule durant soixante-dix ans lui avait apprit à se méfier des êtres aussi gentils qu’ils soient et Toriel ne faisait pas exception à la règle. 
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 89
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockSam 6 Oct 2018 - 23:14
Contrairement à la gamine dont il ne connaissait pas le nom, Ilo n'avait pas peur d'être vu par la dame chèvre, il avait simplement imité la position de la petite pour essayer de faire connaissance discrètement et pour ne pas la faire repérer par celle qui lisait paisiblement ses bouquins... Et finalement c'était tout l'inverse qui s'était produit ! Quel fiasco, pour le vieux mage qui ne voulait justement pas déranger. Il en était un peu gêné, parce que son intervention avait été à l'origine de la situation que la fillette aux cheveux roses voulait éviter. Une gaffe qu'il espérait ne pas être préjudiciable pour elle. Après tout il ne savait pas encore pourquoi elle ne voulait pas que la chèvre la repère, peut-être que cette dernière était dangereuse, bien qu'elle n'en avait pas l'air. En effet, elle avait un visage naturellement doux et il émanait d'elle comme une aura positive, sans que le panda roux ne puisse savoir pourquoi il avait cette impression. Mais parfois il ne fallait pas se fier aux apparences, c'était pourquoi Plankwist préférait rester prudent.

Ilo avait décidé d'être spectateur de la scène qui suivit, voulant comprendre la situation plutôt qu'agir sans savoir. Pourquoi cette jeune fille tenait tant à ne pas être repérée ? Savait-elle quelque chose sur la chèvre ou bien était-elle ainsi avec tout le monde ? Le fait de laisser tomber ses affaires avait inévitablement attiré l'attention de la dame chèvre, qui fini par se lever pour chercher d'où cela venait. Ilo pensait qu'elle devait probablement déjà se sentir épié, chose qui n'était pas vraiment agréable. Et à cette pensée il s'en voulait un peu de la mettre mal à l'aise, il était loin d'être un voyeur.

Alors qu'il était encore perché en haut de l'arbre, la dame chèvre leva la tête et l'aperçu, à ce moment là, tout naturellement il lui adressa un sourire et lui fit un signe amical de la main. Cela n'avait rien de provocateur, c'était juste une simple salutation. Mais elle sembla plus intéressée à chercher celle qui se cachait, et sans trop de difficulté elle y parvint, jouant la carte de la douceur et de la politesse pour essayer d'apprivoiser cette fillette qui semblait avoir peur. Silencieux jusqu'ici, Ilo décida de descendre de l'arbre alors que les deux venaient de faire les présentations. Le Moojuu s'accrocha à la branche sur laquelle il était avec son bras et se balança dans le vide, à ce moment là son corps commença à grandir de nouveau. Il venait de reprendre sa forme initiale, 1m 80. Ce qui est une taille moyenne, enfin c'est même en dessous de la moyenne pour un Moojuu. Puis ses pattes touchèrent le sol, et il se redressa, dévoilant sa véritable forme, qui n'avait rien d'exceptionnel : c'était juste lui en plus grand. Il fit une légère courbette devant la femme chèvre et se présenta.

"Ravi de vous rencontrer, je suis Ilo Plankwist, un modeste mage voyageur. Toutes mes excuses si nous vous avons fait peur. Ce n'était pas le but."

Il se redressa, toujours avec ce visage qui lui donnait un air souriant, mais en même temps il était quelqu'un de jovial et très sociable. Puisque Toriel s'était présentée poliment et qu'elle semblait dégager une sorte de bienveillance il s'était dit qu'il serait un minimum de faire de même, afin de montrer son respect. Il tourna la tête vers la fille aux cheveux roses.

"Désolé, Gwendoline. C'est par ma faute que vos affaires sont tombés héhé hé !"

Le vieillard ne s'attendait pas à une réponse, après tout elle l'avait déjà ignoré deux fois. Il avait commencé par des excuses, parce que lui aussi était quelqu'un qui avait un cœur pur et qui voulait éviter tout conflit. Bien qu'ils ne s'étaient pas dit grand-chose jusqu'ici, Toriel inspirait un peu plus confiance à Ilo, qui décelait de la sincérité chez elle. Voulant montrer qu'il n'avait lui non plus pas de mauvaises intentions, il reprit la parole en reportant son regard sur la chevrette.

"Vous pourrez sans doute m'être utile, puisque je viens pour la première fois sur la planète Terre, et je dois avouer que je n'ai pas pris la peine de consulter un dépliant avant de venir héhé hé ! Pour ce qui est de Gwendoline... Et bien tout comme vous je viens de la rencontrer, je ne peux parler en son nom. Mais je crois savoir que vous attisez son intérêt, et par la même occasion le mien. Je ne sais pas vraiment à quoi ressemble des terriens, depuis que je suis arrivé j'ai vu tant d'espèces différentes... Mais je ne m'attendais pas à rencontrer quelqu'un qui me ressemble, à quelques choses près. Vous n'êtes pas une Moojuu, ça je le sais car j'en suis un, mais êtes-vous originaire de la Terre ?"
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockMar 9 Oct 2018 - 14:00
Alors que le petit animal sur l'arbre lui adressa un signe de main, Toriel lui répondit naturellement du même geste et  Lorsque Gwendoline sortit la tête du buisson, elle se rendit compte a la vue des oreilles en pointe de la jeune fille que celle qu'elle avait prit pour une fillette humaine ne l'était en réalité aucunement. Elle lui faisait penser aux créatures enchantée qui peuplaient ses livres sur le monde fantastique. mais comment la qualifier ?  Toriel pensa tout d'abord a une fée, mais l'absence d'ailes la fit douter. Elle semblait également de trop petite taille pour être une elfe, encore que, rien de sure, elle tirait ses réflexions de ce qu'elle avait lu dans un livre, qui plus est assez ancien, ne représentant donc pas une vérité absolue. En revanche, celle qui lui faisait face pourrait parfaitement s'apparenter aux lutins, en tout cas, elle en avait toutes les caractéristique physique décrite dans ledit livre. De toute façon, cela n'avait pas d'importance, la priorité était de mettre la jeune personne en confiance. Si il s'agissait comme elle le pensait d'une créature magique, elle avait du par le passé avoir affaire a des personne pas toujours bienveillante. Toriel en savait quelque chose, depuis qu'elle avait quitter son village d’origine, elle s'était retrouver a plusieurs reprises face a des personnes dangereuse et dans l'obligation de mener des combats de plus en plus violents, dont un qui lui avait coûter la vie.

La patience de la dame chèvre finit finalement par porter ses fruits, alors que la lutine, appelons la ainsi, puisque c'était sa nature la plus probable, sortit complètement de sa cachette. Elle restait tout de même sur la réserve, mais au moins, elle s'était montrer, allant même jusqu’à se présenter. Toriel lui sourit et tendit  la main vers elle avec douceur. C'est a ce moment la que le deuxième personnages, qui lui était rester dans l'arbre, descendit de son perchoir pour se présenter a son tour, dévoilant également sa vrais taille. Lui en revanche ne faisait preuve d'aucune méfiance, se présentant a elle de façon avenante et chaleureuse, avec une courbette en prime... c'était un peu trop de formalité pour la dame chèvre, mais elle ne dit rien, par politesse. les uses et coutume variaient énormément selon les peuple et il était tout a fait incorrecte de rejeter une marque de respect.

-Enchantée, pour ma part, vous ne m'avez absolument pas effrayer, vous vous contentiez de m'observer sans montrer le moindre signe d'hostilité et je suis heureuse de vous rencontrer

Elle le laissa ensuite parler, apprenant qu'elle attisait la curiosité de la lutine ainsi que la sienne... Elle ne se voyait pourtant rien d'extraordinaire, s'imaginant comme une personne ordinaires, comme les autres. Cependant, elle acceptait tout les avis. Elle répondit après que le Moojuu ait finit de parler:

- Je vois... j'étais complètement perdu moi aussi la première fois que j'ai mit les pieds dans une ville, mais je me débrouille a peu près maintenant, je pense pouvoir vous aider dans une certaine mesure. Je ne vous cache pas que certaines habitudes des terriens en générale me laissent toujours un peu perplexe... a vrais dire, je viens de sous la terre en vérité. Mon peuple vie au grand jour depuis peu et c'est réellement comme si on venait d'un autre monde. J'avoue ne pas toujours me sentir a ma place parmi les humains, c'est pourquoi j'ai prit gout a vivre ici, j'apprécie la compagnie des animaux et des plantes


Toriel n'avait bien sure pas occulter la présence de Gwendoline, pensant même que son discours permettrait a la lutine de mieux la cerner et la rendre un peu moins méfiante. Elle avait bien remarquer que celle ci avait une main cachée dans le dos et ressentait de la magie en elle, mais faisait comme si de rien était, ne se sentant pas de réel danger
Gwendoline
Gwendoline
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Proyectil de suelo, Donnern, Shtormit
Techniques 3/combat : Fire Blast, Tsunami
Techniques 1/combat : Symbiose Végétale

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockMar 9 Oct 2018 - 16:58
Gwendoline restait en un peu en retrait comparé au panda roux, qui était apparement un Moojuu. D’ailleurs, ce nom lui était complètement étranger et il ne semblait pas venir de la Terre ce qui intrigua la créature magique qu’elle était. Ou plutôt, elle était comme frappée de stupeur ne sachant pas trop quoi dire vu qu’elle n’avait jamais rencontré d’extraterrestre avant. 

La lutine n’avait pas une grande connaissance de l’astronomie. Tout ce qu’elle savait c’était que la Terre était dans un système solaire et qu’elle gravitait autour d’une énorme étoile brûlante nommée Soleil en plus de posséder une sorte de petite planète du nom de Lune pour satellite. Pas grand-chose quand on comparait ceci à l’immensité de l’univers dans lequel elle vivait. 

Néanmoins, l’apparence général de cet étrange animal ne lui inspirait aucune véritable méfiance même si elle restait sur ses gardes. En tout cas, Toriel ne semblait pas être une Moojuu même si à première vue, ça semblait être le cas. La femme-chèvre mentionna ensuite le fait qu’elle vivait sous terre ce qui attisa la curiosité de la Leprechaun dont le peuple vivait lui aussi sous terre. 

- Quelle drôle de coïncidence, fit-elle, le royaume de mon peuple se situe aussi sous terre. 

Gwendoline savait que les êtres tel que les gnomes ou les nains vivaient aussi sous terre mais jamais elle n’avait entendu parler de chèvres souterraines. Enfin, il y a un début à tout, non ? En tout cas, la lutine commençait à se sentir un peu plus à l’aise et finit par faire disparaître lentement sa boule électrique et par se rapprocher un peu. 

- Ilo, vous venez d’une autre planète si j’ai bien compris, et bien, pour répondre à votre question à propos des terriens, ils me ressemblent mais ils ont plutôt votre taille et ont les oreilles rondes et pas pointues et ils ont sans arrêt peur de ce qu’ils ne connaissent pas. 

La Leprechaun fit une petite pause avant de rajouter:

- D’ailleurs, moi je viens du Gold Way qui est le royaume des Leprechaun ou des lutins comme les humains adorent le dire. 

En vérité, l’appellation lutin était très vague et ne désignait pas juste les Leprechaun mais c’était très compliqué de l’expliquer car il fallait parler de tous ces soucis de politique au sein des créatures magiques et aussi de la bêtise humaine qui mettent sans arrêt les Leprechaun et les Lilliputiens dans le même catégorie alors que ce sont deux ethnies différentes.

En bref, le classement humain ne correspondait pas réellement à la réalité ethnique des créatures magiques terrestres et n’était jamais employé par eux sauf quand ils parlaient avec des humains même si c’était de plus en plus rare et surtout interdit depuis ce qui était nommé Ragnarock ou la Guerre Humano-magique qui avait opposé humains et quelques peuples magiques à tous les autres peuples magiques était survenue. Inutile de dire dans quel camp se situait les Leprechaun car ce peuple avait été divisé en deux camps et des tensions subsistaient encore aujourd’hui sur cette affaire vieille de presque mille ans.  

- J’aimerai par contre que vous employez Leprechaun. J’aime pas l’appellation de lutin. 

Ce disant, elle sembla songer à quelque chose avant d’envoyer une petite décharge électrique dans le sol et de revenir à ses moutons ou plutôt à son panda roux : 

- Vous venez d’où en fait ? Elle est où la planète Moojuu ? 

C’était une question fort innocente de sa part mais Gwendoline ne connaissait presque rien à l’astronomie. Puis elle enchaîna avec Toriel.

- Vous venez d’où exactement de sous terre ? Je dois admettre qu’une femme-chèvre souterraine ça fait un drôle de mélange ? Et c’est quoi qui vous a poussé à vivre à la surface ? 


Gwendoline n’aimait pas ne pas savoir quelque chose et quand elle ne savait pas l’information, elle cherchait à l’obtenir par tous les moyens quitte à faire des bêtises.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 89
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockMer 10 Oct 2018 - 21:07
Poliment, Ilo s'était présenté à la dame chèvre, il craignait que leur cachotteries n'ait dérangé cette dernière alors il avait voulu se montrer le plus aimable possible ensuite. Chose qui, disons-le, n'était pas difficile pour lui puisqu'il était quelqu'un de profondément bon, c'était donc une attitude naturelle chez lui. Toriel assura qu'ils ne l'avaient pas effrayée et qu'elle était heureuse de le rencontrer, ce qui le rassura. Entre deux personnes intelligentes voulant que tout se déroule bien, sans heurter qui que ce soit, il aurait été curieux que les choses s’enveniment, mais le chevrette, tout comme le Moojuu, étaient un peu pareils, avec de bonnes intentions. Il ne serait absolument pas étonnant de les voir s'entendre à merveille. En tout cas ils partaient sur de bonnes bases, bien que les événements qui s'étaient produit dans les arbres auraient pu semer la confusion.

La discussion devenait très vite intéressante entre la dame aux cornes et le panda roux, l'approche de ce dernier avait permis d'évoquer des sujets qui rendait la conversation fluide. Ainsi il en apprit un peu plus sur la Terre, notamment que la planète était surtout peuplée d'humains, c'était ce que l'on pouvait comprendre des propos de Toriel, qui avait affirmé ne pas trop comprendre leurs habitudes, ce qui laissait à penser qu'il y avait un mélange dans la population mais qu'elle faisait partie de la minorité... Du moins à la surface. Oui, car elle informa son interlocuteur qu'elle vivait sous-terre, elle et ses semblables. Une information qui ne put que surprendre Ilo, qui trouvait tout cela très intéressant, il n'imaginait pas que la planète bleue offrait autant de perspectives, c'était tout simplement incroyable. Toujours avec son sourire, le mage avait écouté attentivement celle qui aimait dévorer des bouquins, puis il commenta les paroles de la femme-chèvre, toujours avec son air aimable.

"Il existe donc sur Terre des civilisations intraterrestres aussi avancées ? J'avoue que je suis très surpris, c'est fascinant ! J'ai rarement entendu ça. Il y a une vraie variété sur cette planète on dirait. Je comprends votre sentiment, il n'est pas toujours facile de s'adapter à une autre civilisation avec des coutumes différentes, et tout comme vous je partage ce goût de la nature, ce pourquoi j'ai été attiré par cette forêt. Je me sens plus épanoui dans ce genre d'environnement, même si j'ai déjà put vivre dans des villes."

Parler de leurs origines sembla délier la langue de Gwendoline, qui jusqu'alors se montrait méfiante envers les étrangers et peu bavarde. Ilo n'était pas surpris, c'était ainsi que fonctionnaient la plupart des relations, humaines ou non : c'était en dévoilant une partie de soit que l'on amenait l'autre à se confier, et cette scène entre les trois personnages le démontrait. La fillette se découvrit un point commun avec celle qu'elle épiait il y a quelques instants, puisque toutes les deux vivaient dans les contrés souterraines de la planète. Ce qui en faisait une belle coïncidence, capable de rapprocher les deux filles ? Ce qu'elle raconta était aussi intéressant, cela montrait qu'elle aussi côtoyait les humains assez régulièrement. Mais un détail amusa Ilo. En effet, elle décrivait les humains comme ayant peur de ce qu'ils ne connaissaient pas. C'était ironique dans la mesure où Gwendoline avait aussi montré sa crainte de l'inconnu vis à vis de Toriel et de Ilo. Le panda roux ne lui en tint pas rigueur, il semblerait que ce trait de caractère ne soit pas propre aux êtres humains, mais bien à la plupart des espèces dotés de consciences. L'inconnu est souvent ce dont on a le plus peur.

"Tu es donc une leprechaun ? Ce nom ne m'est pas inconnu mais je n'ai pas eu l'occasion d'en rencontrer. Il en existe peut-être ailleurs que sur Terre ? C'est en tout cas incroyable de voir tant d’espèces différentes cohabiter ensemble sur une même planète. J'imagine que ce ne doit pas toujours être simple..."

Ilo avait répondu à Gwendoline, imaginant que la Terre était un monde qui devait encore cacher bien des surprises. La leprechaun s'intéressa aussi au vieux panda, qui devait maintenant lui parler de sa planète natale. Évidemment, pour lui ce n'était pas facile d'évoquer ses souvenirs passés, qui étaient étroitement liés à des événements joyeux mais aussi dramatiques. Il était l'un des rares encore en vie à avoir connue la planète mère des Moojuu, et donc l'un des seul à véritablement pouvoir en parler. Malgré ses sentiments qui se déchiraient encore en lui, il répondit avec un sourire.

"Ma planète natale se nomme Baelfire. Une planète verdoyante magnifique. Malheureusement, elle fut détruite il y a très longtemps. Aujourd'hui mon peuple est éparpillé un peu partout dans l'univers et mes semblables se sont raréfiés. On m'a d'ailleurs indiqué qu'il y en avait un groupe sur Terre, ce qui est l'une des raisons de ma présence ici. Je suis content d'être venu, ces paysages couverts de végétation me rappel Baelfire, c'est magnifique !"

Le mage ne s'était pas étalé concernant la destruction de sa planète natale. Lui, l'élu sur lequel tout un peuple comptait pour sauver Baelfire d'une catastrophe que les anciens avaient prédit... Mais tout ne s'était pas passé comme prévu, malheureusement. Cependant, parler de tout ça ne le dérangeait pas trop, si elles voulaient plus d'informations il les leurs donneraient. Un vieux pépé comme lui avait toujours plein d'histoires à raconter.
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockSam 13 Oct 2018 - 23:17
Toriel de son coté avait déjà rencontrer des Moojuus, mais ses expériences avec ces derniers étaient loin d'être appréciables, Le tout premier qu'elle avait rencontrer, Slothy, n'était pas foncièrement mauvais mais possédait une vantardise inégalée. Quand aux deux autres, il s'agissait ni plus ni moins que Kym et Sid, le duo de meurtrier qui avaient sévit durant quelques temps sur terre... le second ayant finalement eu raison d'elle, l'envoyant dans l'autre monde. Heureusement, pour ce qui est de Kym, Cela s'était terminé en une touchante réconciliation et cette dernière lui avait rendu un énorme service. Toriel ne l'avait jamais revu depuis, mais elle savait ce qui était advenu de la femme Léopard, Il lui arrivait même d'en éprouver une certaine mélancolie parfois. elle se consolait en se disant qu'après une vie de souffrance, Kym avait probablement retrouver celui qu'elle aimait dans une autre éternité. Elle avait  également été mise au courent du sort de Baelfire.

Tout comme chez les humains, il existait d'innombrable personnalités chez les Moojuus, et le  panda roux semblait être quelqu'un de particulièrement Joviale et optimiste, ce qui était quelque chose d'agréable. De plus, Ilo avait  l'air tout aussi pacifique qu'elle. C'était rassurant quelque part de rencontrer a la surface au moins une personne qui n'avait pas comme passe-temps l'idée de se battre a la moindre occasion. Il souhaitait simplement vivre sa vie et découvrir le monde, tout comme elle, mais en plus aventureux.

Gwendoline quand a elle semblait toute enjouée en apprenant qu'elle avait vécut sous terre et Toriel en ressentit une certaine gêne... devait'elle révéler que le royaume souterrain ou avait vécut son peuple durant les milles dernières années  était en réalité une prison, au risque de décevoir quelque peu la Leprechaun? Lorsque celle ci s'adressa a Ilo en disant que les humains avaient souvent peur de ce qu'ils ne comprenaient pas, Toriel ne ou que confirmer ses dires, même si il ne fallait pas non plus mettre tout le monde dans le même panier. Le monde avait bien changer depuis ce temps et aujourd'hui, la venu sur terre d'êtres venant de tous horizons avaient par la force des choses ouverts les esprits terriens, les rendant bien plus tolérants qu'a l'époque. Gwendoline fit savoir qu'elle venait d'une contrée appelé Gold Way et a présent, ce nom lui disait quelques chose. Elle se souvenait en effet l'avoir lu dans son livre sur les créatures magiques de la terre.... même si le passage n'était que très rapidement survolée, si bien qu'hormis le nom du royaume, Toriel ne connaissait rien de ce petit peuple. C'était l'occasion d'en apprendre d'avantage! lorsqu'il s'agissait d'en apprendre toujours plus sur différentes formes de vie, la dame chèvre montrait un intérêt sincère

- Cela doit être une contrée magnifique. C'est une bonne chose que des créatures magiques puissent vivre harmonieusement, espérons que cela continue encore longtemps

Ses deux interlocuteurs ne tardèrent pas a manifester de la curiosité pour son histoire et la migration de son peuple a la surface. c'était également une guerre "humano-magique" qui en était a l'origine... comme elle l'avait fait souvent depuis son installation sur terre, Toriel fit un bref résumé de son histoire en essayant d'être la plus brève possible:

- En vérité, notre royaume souterrain était... une prison. Il y a très longtemps, a l'époque ou les humains ignoraient tout des voyages spatiale, une guerre a éclater entre eux et mon peuple. Nous avons subits une lourde défaites et si nous vivions sous terre jusqu'a présent, c'est parce que des magiciens humains nous  avaient sceller a l'interieur d'une montagne. Le Mont Ebott. Nous étions un peuple pacifique, mais notre magie leurs faisait peur. Ce n'est que milles ans plus tard qu'on a été libéré, et aujourd'hui, nous avons pour la plupart fait notre vie au grand jour.

Elle s'adressa ensuite en particulier a Ilo, après que celui ci ait brievement raconter l'histoire de sa planète:

- Je suis désolé de ce qui est arrivé a Baelfire. J'imagine que cela n'a pas été facile de retrouver un lieu de vie en abandonnant tout derrière vous
Gwendoline
Gwendoline
Féminin Age : 20
Date d'inscription : 25/09/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Proyectil de suelo, Donnern, Shtormit
Techniques 3/combat : Fire Blast, Tsunami
Techniques 1/combat : Symbiose Végétale

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockDim 14 Oct 2018 - 16:44
Gwendoline se sentait de plus en plus à l’aise avec les deux animaux humanoïdes même si elle avait du mal à croire qu’il puisse de deux ethnies différentes à cause de leurs nombreux points communs. La Leprechaun se demandait d’ailleurs ce qui avait pu pousser Ilo à quitter sa planète d’origine. Elle pensait que c’était uniquement pour une question d’aventure. 

Jusqu’à qu’elle apprenne que la planète natale du panda roux, Baelfire, n’existait plus. Un sentiment de tristesse la traversa car elle aurait bien aimé y aller. En tout cas, Toriel semblait aussi éprouver un sentiment semblable au sien en disant qu’elle était désolée pour la planète du Moojuu. Manifestement, elle semblait connaître un peu cette race. La lutine se demanda si la chèvre humanoïde en avait déjà croiser et si elle-même en avait déjà vu sans le savoir. 

Par la suite, Toriel lui dit que sa région devait être jolie. Elle ne put que le confirmer : 

- Même si c’est sous terre, il y a beaucoup de végétation qui s’est développé grâce à une sorte de poche entre deux couches terrestres et nous vivons dans des champignons géants multicolores. Après, je ne pourrais jamais vous faire visiter le Gold Way, il faudrait que Vous trouviez un autre Leprechaun même si c’est quasiment impossible d’en trouver un hors du Gold Way ou de ses alentours.

Vient ensuite la remarque sur la cohabitation. La lutine répondu :

- Avec les humains, aucune cohabitation qui tienne. Avec les autres créatures magiques, c’est à la fois facile et difficile. Facile car nous avons beaucoup de terrains d’entente mais difficile car chaque peuple a ses propres coutumes et un caractère qui leur est propre. Alors que nous les Leprechaun nous sommes réputés pour être de joyeux farceurs avec de l’or plein les poches, d’autres peuples ont plutôt la réputation d’être des forgerons ou des combattants hors pairs et pas toujours très gentils ou aimables. Mais généralement, nous partageons nos savoirour aider les autres peuples et avec ces échanges de connaissances, nous sommes en général plus polyvalents que la majorité des humains ou d’autres races qui se reposent uniquement sur leurs propres compétences sans penser à aller en quérir de nouvelles. Et puis, nous sommes aussi d’accord sur pas mal de règles… 

Gwendoline grimaça légèrement. Le souvenir de son bannissement restait encore très douloureux dans sa mémoire à la façon d’une épine trop enfoncée profondément dans sa chair pour en être ôtée. La solitude n’avait d’ailleurs pas spécialement aidée cette plaie à aller mieux et l’avait sans doute infectée. 

Ensuite, Toriel évoqua son propre peuple et la Leprechaun apprit avec stupeur que ce peuple vivait sous terre parce qu’il était comme enfermé sans pouvoir en sortir. Et tout ça a cause d’une guerre avec les humains. La pseudo-fillette ne savait pas vraiment si elle détestait ce peuple ou si elle l’aimait tout en le craignant. Souvent les deux sentiments se ressemblaient et de la simple haine en ressortait. Mais la lutine ne voulait pas céder à ce sentiment négatif. 

- C’est horrible, commentât-elle en affichant un air désolé. Cependant, je peux le comprendre : mon peuple connaît la même situation et doit se cacher pour ne pas être trouvé par les humains. D’ailleurs, nous n’avons pas le droit de communiquer avec eux sinon…

La lutine laissa sa phrase en suspend ne préférant pas la continuer. Le bannissement éternel. C’était une loi très dure et injuste mais qui était nécessaire selon la grande majorité des créatures magiques pour sauvegarder le peuple. Malgré son grand amour pour son peuple, Gwendoline haïssait aussi certaines choses dont ces lois ridicules. Enfin, elle pouvait comprendre l’idée derrière qui était noble et non dénuée d’un sens logique mais il fallait malgré tout évaluer aussi la gravité du risque. Entre venir à l’aide d’un humain et ensuite disparaître et parler avec lui et lui indiquer où se situait le Gold Way, il y a avait un fossé monstrueux. Certaines mesures devaient-elles faire figure d’exceptions ou alors tout condamner sur un même pied d’égalité même si ce n’est pas gravité égale ? Durant les soixante-dix dernières années, la lutine s’était beaucoup posé la question. Elle n’avait pas trouvé de réponse juste mais il devait sans doute ne pas en avoir. Chacun devait réfléchir selon son point de vue et chaque point de vue était différent car chaque mentalité était unique. Une bien triste vérité mais changer les choses, ce ne serait sans doute pas pour tout de suite dans le Golden Way. Et ce ne sera sûrement pas elle qui le fera. Elle en avait pas le courage mais aussi pas les moyens d’être écoutée. 

Soudainement, le ventre de la Leprechaun se mit à gargouiller bruyamment, rougissant, Gwendoline posa les mains dessus. 

- J’ai faim, marmonnât-elle. 

Elle n’avait pas mangé depuis un moment et son estomac ne se gênait pas de lui faire savoir. Elle en fit cependant abstraction et décida de parler d’une chose qui avait attiré son attention dans l’explication de Toriel :

- Votre peuple a des pouvoirs magiques lui aussi ? Encore un point commun dit donc ! Et vous êtes aussi une magicienne ? Et si c’est le cas, c’est quelle sorte de magie ? 

Elle se tourna ensuite vers Ilo : 

- Et vous ? Vous êtes aussi magicien ou bien vous avez juste des pouvoirs propres à votre peuple ?
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 89
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  ClockJeu 18 Oct 2018 - 17:27
Cette rencontre avec ces deux filles aux origines différentes promettait, Ilo compris rapidement qu'il allait pouvoir apprendre plein de choses grâce à elles. Déjà, en quelques phrases il avait quelques indications intéressantes de comment était la vie sur Terre, où plusieurs ethnies semblaient cohabiter avec plus ou moins de succès. Il y avait apparemment des conflits et cela lui rappelait Baelfire, une planète séparée de plusieurs continents où existaient trois espèces dotés de conscience, ce qui n'était pas simple. Mais le pire était les divergences au sein même du peuple Moojuu, divisé en 4 clans distincts qui passaient beaucoup de temps à se tirer dans les pattes. Aujourd'hui, puisque Baelfire n'était plus, Ilo se demandait bien comment les descendants des Moojuus avaient évolués, il devait y avoir des mélanges pour le moins surprenant et le fait qu'on lui ait parlé d'une colonie de Moojuus sur Terre prouvait que certains avaient sût s'adapter.

Le peuple du panda roux n'était pas le seul à avoir été malmené par le destin, il semblerait que le passé de Toriel ne soit pas aussi joyeux que l'on pouvait le croire. Elle avait dévoilé le traitement particulier attribué à son peuple, qui avait vécu dans une sorte de prison sous terre. Ils avaient été en conflit avec les humains et le vieux Moojuu imaginait bien que ça devait être une période difficile, il en fut attristé.

"On dirait que chaque peuple s'est à un moment donné retrouvé en guerre. Je suis désolé pour ce qui est arrivé au vôtre, c'est terrible... Mais est-ce que cela veut dire qu'aujourd'hui il n'y a plus de conflits entre humains et ceux de votre espèce ? D'ailleurs je me demandais, vos semblables sont-ils tous des êtres à forme de chèvre comme vous ?"

C'était un point qu'il avait envie d'éclairer. Les Moojuus pouvaient avoir plusieurs formes différentes, Ilo était un panda roux mais d'autres pouvaient être un chien, un lion, un ours ou une belette, mais ils ne portaient ni cornes ni sabots par exemple et étaient forcément poilus. Mais qu'en était-il de l'espèce à laquelle appartenait la dame chèvre ? Ilo n'était pas tellement étonné de voir d'autres races ressembler aux siens mais il faisait attention aux détails car c'était à cela qu'on pouvait différencier les espèces. Toriel avait aussi fait par de sa tristesse après le récit du panda roux, ce à quoi il répondit.

"Oui, ce n'est pas simple. Notre peuple a complètement éclaté et la plupart des nôtres se sont mit à vivre en nomade. C'est ce que j'ai fais et c'est ce qui me pousse encore aujourd'hui à voyager, par habitude j'imagine."

Par ailleurs, puisque tout le monde en disait un bout sur son passé, Gwendoline avait aussi évoqué le sien et encore une fois il semblerait que les humains aient fait des dégâts. Décidément Ilo commençait à penser que les humains n'étaient pas les êtres les plus aimables de l'univers. Les deux personnes qu'il venait de rencontré avaient toutes les deux vues leurs peuples subir les méfaits de ceux qui semblaient représenter la majorité sur cette planète. Tout ça n'était guère réjouissant et la fille aux cheveux roses semblait garder des séquelles de son expérience avec eux, ce qui expliquait probablement sa craintes vis-à-vis des autres, comme elle l'avait montré jusqu'ici. Le panda roux remarqua aussi qu'elle semblait omettre des détails dans son histoire, comme si elle voulait cacher des choses. Ils venaient de se rencontrer alors il n'allait pas la brusquer en l'obligeant à tout déballer mais il espérait qu'elle puisse s'ouvrir à eux ou à d'autres si elle gardait tout ça en elle depuis longtemps. C'était à ce moment là que le ventre de la petite se mit à gargouiller et qu'elle avoua son envie de nourriture. Cela n'avait pas échappé aux oreilles sensibles du mage, qui afficha un sourire. Il chercha dans sa poche les myrtilles qu'il avait récupéré tout à l'heure, juste avant de rencontrer Gwendoline et Toriel. Il sortit les fruits et les tendit vers la leprechaun.

"Tiens... Tu peux les prendre, c'est comestible je te rassure. Malheureusement je n'ai que ça et à défaut d'avoir le ventre plein tu aura au moins quelque chose à te mettre sous la dent héhé !"

Gwendoline s'intéressait aussi aux pouvoirs que possédaient Toriel et Ilo, ce dernier garda son sourire, toujours partant pour donner quelques explications.

"Tous les Moojuus ne possèdent pas forcément de pouvoirs mais c'était mon cas ! A vrai dire je possède des pouvoirs propres à mon peuple mais j'ai aussi appris à en maîtriser d'autres à travers mes voyages. Je possède donc une panoplie assez variée."

En effet Ilo avait notamment comme technique le Cocoon Tree, typique des Moojuus, mais il possédait bien d'autres pouvoirs comme Electrical Storm ou Vents des Soins qui ne faisaient pas parti de l'héritage de son peuple. Le fait d'avoir visité plein de mondes et de cultures différentes l'avait aidé à trouver d'autres moyens de se défendre.
Contenu sponsorisé

Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)    Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)  Clock
 
Une rencontre au milieu des bois (Toriel Gwendoline et Ilo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Faire du mastic à bois
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Ecu de bois ou de métal??
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-