Partagez
 

 La félicité [PV : Munec]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Empereur Akeros
Empereur Akeros
Masculin Age : 11
Date d'inscription : 19/07/2017
Nombre de messages : 47
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

La félicité [PV : Munec] Empty
MessageSujet: La félicité [PV : Munec]   La félicité [PV : Munec] ClockJeu 6 Déc 2018 - 17:04
Le grand seigneur des terres boisés était au paroxysme de sa puissance, mais aussi de sa colère, des jours qu’il suivait la trace d’Orrive sans succès, l’amertume envahissait l’esprit du Dieu ailé ; Comment diable ce traitre pouvait-il lui échapper ? Flottant au dessus des plaines, des bois et des montagnes, le scientifique et leader légitime de la meute scrutait les horizons, au sol, ses fidèles loups fous comptant peut être Borrive et louve folle, tous cherchaient le graal : la tête de celui qui avait énervé le Maître. Car bien peu était nécessaire pour attirer les foudres de l’être supérieur, le départ sans retour du misérable saiyan était bien plus qu’il en fallait pour provoquer une chasse impitoyable. Tout était fouillé en comble dans cet espace de verdure, arbre, souche, passants, de multiples loups fous faisaient de factices appels en émettant des cris de dauphins pour attirer leurs faux frères : Mais rien ne fonctionnait.

Battant des ailes très rapidement pour montrer qu’il était furieux, le leader à la voix suave et distinguée exprimait son dégout face à ce qui semblait être une cible invisible.

« Grah ! Ou se cache-t-il ?! Il ne peut pas être bien loin ! »

Plusieurs jours et nuits passèrent alors, les recherches étaient longues et sans ennuyeuses, fallait-il perdre espoir face à l’inconcevable fuite du très lâche et bien légendaire Orrive ? Un des serviteurs exténués du glorieux chef de guerre vint faire la proposition d’un abandon.

« Oh majesté suprême, grand Roi de nos Terres, Sauron, celui qui est le vrai maître des loups fous ! »

Akeros, désintéressé daigna au moins de répondre, fixant les environs dans l’espoir d’une trace, quelque chose.
« Mh? »


« Nous devrions peut-être suspendre les recherches temporairement, Orrive ne restera pas caché pour toujours. »

Les yeux du Tyran se mirent alors à briller d’un rouge profond, l’expression de son visage était terrifiante, faisant bondir de stupeur, et d’effroi son propre laquait.

Spoiler:
 

« Insecte ! On ne va pas abandonner ! J’ai un plan parfait ! »

Akeros sorti alors un plan qu’il semblait avoir caché dans son dos depuis le début, déballant ce qui semblait être le plan d’une machine complexe, il y avait d’ailleurs plusieurs feuilles aux grands formats. Sur ces indications précises dignes d’un travail professionnel, l’on pouvait retrouver les coupes, les éléments et instructions de conception d’un système de surveillance satellite, également d’une fusée. Le Seigneur des ténèbres rigolait alors, observant non pas l’air assuré mais bien le visage dubitatif du loup fou, déception, ce félon ne comprenait rien au génie du chef.

« Avec ça, nous retrouverons ce lâche à coup sûr ! »

Le plan fut alors distribué en copie aux autres guerriers des bois, tous ensembles découvrirent le travail à entreprendre pour construire la fusée, fixant longuement les plans.
Spoiler:
 

« Ne faites pas les difficiles ! C’est simple ! »

Les serviteurs ne semblaient pas super emballer, mais se mirent au travail, concevant en quelques jours un prototype de fusée à ergol liquide du nom « d’ange du froisse I », l’engin était impressionnant, 90 mètres de haut, 2 tonnes, le monstre était prêt à décoller, une charge utile évidement en place. Entre temps, une partie des loups fous avaient bâtis un pas de tir ainsi qu’une tour de contrôle, certains romulus portaient donc, en plus de leurs fourrures, des képis de contrôleurs aériens ainsi que des casques pour communiquer.
Les préparatifs ne furent pas longs, au bout de quelques heures après la fin de la construction des boosters, l’équipe entière se préparait au vol, Akeros s’était mis à une bonne distance du pas de tir afin de ne pas être emporté dans une déflagration, observant de loin le spectacle.

« Ici Loup I, décollage prévu dans 60 secondes, retrait des verrous, chargement des réservoirs d’ergol. »

L’attente était longue, les secondes passaient au ralenti au fil que le moment décisif arrivait, Akeros croisait les pattes, cachant son stress au sein de ses propres soldats, il fallait paraitre fort en toutes circonstances.

« 5,4…3…2…1…décollage. »


La fusée brilla alors de mille feux, le pas de tir fut enflammé par la puissance des 4 boosters permettant à l’engin de quitter l’atmosphère : A une puissance de 35 000 KN, soit presque 2,60Km/s. Les loups fous sautèrent alors de joie en constatant la réussite du programme spatial, leurs conquêtes se poursuivaient dans l’espace ! Après avoir parcouru une grande distance, la fusée se sépara de ses boosters, allumant son deuxième étage, progressant jusqu’à devenir à peine visible à l’œil nu. Plusieurs adeptes étaient sur leur ordinateurs portables, casque aux oreilles, suivant les étapes de mise en orbite du satellite.

« Poussée hydrostatique ok, séparation du module ok, vitesse de rotation 2°/s, utilisez les correcteurs de trajectoire pour limiter la rotation… »

Déclarait au micro un ingénieur loup fou.

Et c’est après environ une heure de calcul ainsi que de manœuvre que le satellite « die Orrive, die » fut en orbite, c’était une machine conçue pour tracer le lâche dans tout ses sujets, le rat était fait. Cependant, l’équipe technique importante et le grand savoir des sauvages avait été vital pour la mission, Akeros fit donc un petit discours pour féliciter ses hommes.

« Grâce à nos efforts combinés, ce travail de titan n’aura demandé que deux semaines, nous sommes de véritables champions et Orrive va l’apprendre à ses dépens ! Ce minable s’est moqué de vous ! Avec cet observatoire spatial, nous allons vite le retrouver ! »

Plus tard dans la journée, quelques guerriers furent assignés à la triangulation des positions potentielles d’Orrive, via des images de haute qualité traités par ordinateur, les quelques loups fous ne recevaient que les images repérant un personnage ressemblant fidèlement à celui qui avait trahis Granolax. La chose ne fut donc pas bien longue, assidus et déterminé, nul doute que les élites d’Akeros n’auraient jamais mis plus d’une heure à crier victoire.

« Majesté ! Nous l’avons retrouvé ! »

« Il est où ? »

« A environ 10 minutes à pied vers l’ouest ! »

« QUOI ?! »

Le grand dieu s’était dérangé à faire un programme spatial pour rien ? Quelle déception, au moins, il y avait maintenant la bannière du scientifique dans l’espace.


 
La félicité [PV : Munec]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-