Partagez
 

 Ca tourne mal: la suite!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockMar 12 Fév 2019 - 0:16
@Epina a écrit:
« Heu… C’est exactement cela en fait. »
Ne put s’empêcher de répondre un peu surpris par la question de la Femme-chèvre.
« C’est une organisation qui se nomme la Patrouille du Temps et qui à pour but de veiller au bon déroulement des évènements passé, présent et futur… Mais c’est une longue histoire. »
Ensuite, Toriel nota l’heure et lui proposa de venir manger chez lui. Il ne s’était pas rendu compte du temps déjà passé depuis son petit sauvetage, et l’idée d’entrer dans la capsule pour un long trajet ne l’enchantait pas. Du moins pas tout de suite, il méritait un petit break.
« Pas d’endroit où manger et dormir de mon côté… En théorie je dois rentrer sur ma planète assez rapidement, mais je ne suis plus en condition mental de faire le trajet. Du coup, j’accepte votre offre, en prime cela me permettra de vérifier que vous arriviez bien chez vous. Si jamais d’autres fous du volant se montre. »
Il disait cela avec un petit sourire un peu amusé, la ville lui semblait être en proie à des troubles réguliers. Il avait d’ailleurs entendu le nom de Mr Satan être prononcé à la télévision par ses actes contre Cell. Il ne connaissait pas véritablement ce qu’il s’était passé, mais voir l’individu à l’écran le fit douter qu’il avait pu vaincre un adversaire tel que ce… Cell.

Toriel ce serait attendu à n'importe quoi sauf a la révélation qui allait suivre, mais il semblerai que le destin, à moins que ce ne soit le temps lui même, pour peu que ce dernier puisse être perçu comme une entité superieur, ait décider de se jouer d'elle, car en effet, alors qu'elle avait fait allusion à des protecteurs du temps, Epina lui parla de la Patrouille du temps, l'alliance dont Kaito-shan lui avait parler quelque mois plus tôt, mais n'ayant pas eu de nouveaux écho jusqu'ici, elle avait cru le projet abandonné.

- La patrouille du temps... j'en ait déja entendu parler, j'ai même faillit en faire partie mais personne ne m'a recontacter depuis et comme cela fait plusieurs mois, je ne pensait pas que c'était encore d'actualité.

Alors que l'heure était venu de rentrer chez elle, elle demanda à Epina si il avait un endroit ou manger et dormir. Devant la réponse négative de celui ci, c'est tout naturellement que Toriel l'invita.

Une fois chez elle, la dame chevre fit installer son invité dans le salon et lui proposa chaleureusement:

- vous voulez boire un jus de fruit ou du soda? Je n'ai pas grand chose en alcool, je l'utilise plutôt pour cuisiner. D'ailleur, est ce que le fait de manger des escargots vous dérange? J'adore ça pour ma part, mais j'ai apprit un peu a mes depends que ce n'était pas un met très apprécié a la surface...
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 183
Bon ou mauvais ? : Tuer
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Tuer / Tuer / Tuer
Techniques 3/combat : Tuer / Tuer
Techniques 1/combat : Fatalement Tuer

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockMer 13 Fév 2019 - 20:25
Surpris, oui il l’était en entendant Toriel dire qu’elle avait déjà entendu parler de ce groupe. Plus encore quand il lui dit qu’elle avait failli en faire partie. Et que cela faisait déjà plusieurs mois. Décidemment cette femme était bien plus que ce que les apparences auraient pu laisser croire. Si la Patrouille du Temps avait songé à la recruté, elle devait posséder des talents ou des connaissances utiles à la Déesse du Temps. Cependant il préféra ne rien dire, suivant Toriel à travers la ville jusqu’à son domicile qui se situait à l’extérieur de la ville, relativement dissimulé dans une forêt à proximité. L’emplacement était curieux, mais bon. Certains Terriens semblaient préférer vivre entouré par la nature que par les autres. Le calme de la forêt devait y être pour quelque chose, et c’est vrai que le coin avait quelque chose de reposant. Le genre de coin que l’on pouvait difficilement trouver sur les planètes Végétas.

Après quelques minutes où il fut installé sur une chaise après avoir déposé son épée sur le porte-manteau
(cela lui semblait être la chose à faire). Toriel lui demanda ce qu’il voulait à boire. L’informant d’un manque d’alcool dans la maison. Il n’était pas amateur d’alcool de toute manière donc cela ne lui posait pas de problème. Il avait déjà pris un HETAP en prime dans la cafétéria, donc il était déjà légèrement sous l’influence (car aussi incroyable que cela puisse paraître, le demi-saiyan ne tenait absolument pas l’alcool.)
Cependant, les récents évènements pour lui avait tout de même porté un coup à son mental. Pour le Saiyan, il ne s’était écoulé encore que quelque heure et pas même une journée complète depuis son retour de la Patrouille du Temps. Et… Non, il avait déjà vue certains de ses collègues revenir de bataille contre les forces de Freezer et tenté de passer le choc grâce à l’alcool. Ils avaient été retrouvés dans un sale état le lendemain et marqué pendant pas mal de temps.
« Un simple jus de fruit… Et je n’ai jamais goûté des escargots. Et puis c’est vous qui dirigez la maison, donc… »
Il resongea à patrouille du temps puis reprit sur ce sujet.
« Pour la Patrouille du Temps, de ce que j’ai vue c’est un truc actif depuis suffisamment longtemps pour avoir littéralement une armée de combattant prêt à intervenir sur les cours du temps sous l’attaque d’individu cherchant à le perturber. Des Saiyans, des Terriens, même quelques démons du froid et des Namékien, sans parler d’autres espèce que je n’ai encore jamais croisé pour l’instant. Et tout le monde à l’air d’être capable de se battre. »
Il hésita un instant avant de reprendre.
« Et vous ? J’imagine que si vous avez été sur leurs liste de recrutement c’est que vous n’êtes pas totalement sans défense non ? »
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 789
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockDim 17 Fév 2019 - 22:46
Malgré les douleurs et la fatigue, mon corps semblait tenir le coup. Cela faisait déjà une bonne dizaine de minutes que je survolais la planète en quête de ces deux personnes, mon esprit sachant, pour une raison que je n'expliquais pas, où les trouver. Le regard dans le vide tandis que mon bras continuait de laisser s'échapper mon sang, traçant son chemin derrière mon passage, je continuais mon chemin dans un état proche de l'inconscience. Je survolais désormais une des plus vastes forêts terriennes, dans laquelle je savais que se cachait mes deux "cibles". Il était temps d'ailleurs pour moi d'arriver, puisque mes forces me quittaient pour de bon et que déjà ma s'annonçait ma chute incontrôlable. Je traversais à toute allure les branches et leur feuillage, avant de m'écraser finalement dans une petite clairière ne laissant passer qu'un filet de soleil. Ce dernier d'ailleurs éclairait une habitation, et je savais à qui elle appartenait. Affalé et toujours endolori, je tâchais toutefois de réunir les quelques forces qui me restaient pour me redresser et atteindre le plus vite possible la porte de la chaumière. Après quelques pas qui m'avaient semblé effroyablement difficile à exécuter, j'atteignais finalement l'entrée et, d'un coup sec de l'épaule, failli la faire sauter de ses gonds. Elle s'ouvrit simplement en fracas, frappant le mur dans son battement tout en me laissant m'écraser sur le sol de l'habitation. Je levais les yeux, trouvant rapidement le visage de cette "Toriel" qu'on m'avait évoqué à l'instant même où je me sentais partir une poignée de minutes plus tôt. A ses côtés, le fameux "Epina" se tenait là. Tout était donc vrai.

"Des soins... Vites."

Ce furent les dernières paroles que je fus en mesure de prononcer avant de sombrer pour de bon. Quoi qu'il était arrivé lorsque cette fillette semblable à Kaito s'était montré dans mes songes, il était clair que ça n'avait rien d'un vulgaire délire de mourant. J'espérais seulement avoir l'occasion de comprendre de quoi il en retournais.
En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockLun 18 Fév 2019 - 23:49
Toriel attendait la réponse de Epina qui ne tarda pas a arriver.. celui ci désirait du jus de fruit. Toriel sourit en hochant la tête et alla fouiller dans le réfrigérateur pour en sortir une bouteille de ce qu'elle pensait être du jus d'orange, alors qu'en vérité, il s'agissait d'un reste de punsh qu'elle avait ramener d'une fête pour l'anniversaire d'un de ses collègues, ayant découvert cette boisson ce jour la et en avait grandement apprécier la saveur et les effets. Cela avait bien fait rire gentiment les autres invités d'ailleurs, lorsqu'elle s'était trouver a raconter sa vie en étant un peu éméchée. Un bon souvenir...  Ne se rendant pas compte de sa confusion, elle en servit un verre a Epina  et toujours en souriant, elle répondit toute heureuse:

- Vous n'avez jamais goûter ? et bien, ca sera l'occasion!

Elle alla commencer a faire chauffer le four et se servit a son tour un verre du soit disant jus d'orange, mais n'y toucha pas tout de suite, Epina ayant encore des choses a lui révéler concernant la Time Patrol, sur leurs activités et les moyens dont il disposaient... Toriel en fut étonné, car lorsqu'il en avait parler dans le but de la recruter, Kaito Shan n'avait pas mentionner tout cela. Elle n'avait plus de nouvelles de ce dernier d'ailleurs.

- Une armée entière avec des guerriers de tout horizon ? Je n'aurai pas un seul instant imaginé que cette alliance soit si influente... Cela doit être une immense responsabilité a diriger

le Demi Saïyan lui demanda ensuite les raison de son recrutement, se doutant qu'elle devait avoir des capacités cachées, mais au moment ou Toriel s'apprêta a lui répondre, Un violent choc sur la porte ouvrit celle ci a la volée, semblant d'un coup faire vibrer toute la maison en percutant le mur. Un grognement de protestation sembla venir du pot de fleur posé sur le rebord de la fenêtre.

Se retournant brusquement, Toriel se mit instantanément en position de défense, des flammes  tourbillonnant dans ses mains, dévoilant ainsi ses capacités de pyromancienne. Mais alors qu'elle se tenait sur ses garde, prête a riposter en cas de danger, c'est un homme, un Saïyan plus précisément, a en juger par la queue de singe visible en bas de son dos, gravement blessé qui se présenta a eux. Couvert de sang, un bras en moins et suffisamment mal en point pour ne pas représenter un danger, il s'écroula lourdement face a eux et demanda des soin

- Pauvre homme! mais qui donc a pu le mettre dans un état pareille ?!

Essayant de contrôler sa panique et un certain malaise qui s'emparait d'elle a la vue du triste état du visiteur imprévu, Elle fit disparaître les flammes de ses mains avant de vaciller légèrement, puis reprit ses esprits et s'agenouilla précipitamment près de nouveau venu, faisant appel a une technique de soin considérablement efficace, du moins suffisante pour stabiliser l'état du malheureux

- Tenez bon Monsieur, ca va aller...

Elle n'était bien sure pas en mesure de faire repousser le membre manquant, mais déjà, le sang s'arrêta de couler et la plaie pu se refermer, formant une cicatrice assez grossière et disgracieuse, mais c'était le mieux qu'elle puisse faire pour l'instant. Au moins, les jours de l'homme n'étaient plus en danger, même si celui ci aurait besoin de beaucoup de repos pour s'en remettre complètement...

- Je ne peux malheureusement pas en faire plus pour lui. Epina, il faudrait pouvoir au moins l'allonger sur le canapé. Je vais avoir besoin d'aide...
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 183
Bon ou mauvais ? : Tuer
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Tuer / Tuer / Tuer
Techniques 3/combat : Tuer / Tuer
Techniques 1/combat : Fatalement Tuer

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockMar 19 Fév 2019 - 1:07
Alors que Toriel s’apprêtait à répondre sur les raisons qui avait poussé sa candidature potentiel Epina en avait déjà profité pour boire un coup du "jus d’orange" qu’il nota possédait un goût particulier. Il était curieux de savoir ce que cette femme en apparence fragile -mais qui devait posséder un mental d’acier aux vues de son historique- avait à offrir.
Quand la porte toqua de manière bien trop brutale pour être normal, la réaction fut immédiate. Le Saiyan se leva d’un coup sec, sa main droite cherchant une épée qui n’était pas là. Il l’avait auparavant placé sur le porte-manteau près de l’entrée. Sa main gauche en revanche avait déjà commencé à charger une boule d’énergie rouge, prêt à asséner un violent coup de protection.

Il nota également avec un certain étonnement que Toriel avait également adopté une position de combat, et que des flammes tourbillonnait autour de ses mains.
La suivant de près, ils arrivèrent à la porte et découvrirent… Un Saiyan, un semblable d’Epina dans un état catastrophique.


« Pauvre homme ! mais qui donc a pu le mettre dans un état pareil ?! »

La question était amplement justifiée. Car l’individu était recouvert de sang, avait perdu un membre et semblait être à bout de force. Epina n’avait pas détecté son approche tant l’énergie restante du Saiyan était basse.
Toriel s’agenouilla alors auprès du blessé et commença à le soigner… Ses mains semblaient capables de soigner la plupart des blessures, quelque chose dont il avait déjà entendu parler auparavant mais qu’il n’avait jamais vue à l’œuvre jusqu’à aujourd’hui.
Pas étonnant que la Patrouille du Temps avait noté Toriel dans ses listes, elle était définitivement bien plus qu’elle n’y paraissait au premier coup d’œil.


« Tenez bon Monsieur, ça va aller... »

Tandis qu’elle continuait à s’occuper du Saiyan, Epina quant à lui avait les yeux fouillant de tous les côtés, cherchant un éventuel assaillant caché. Mais il ne sentit rien et ne trouva rien.

« Je ne peux malheureusement pas en faire plus pour lui. Epina, il faudrait pouvoir au moins l'allonger sur le canapé. Je vais avoir besoin d'aide... »

Terminant sa petite vérification, il acquiesça d’un signe avant de délicatement prendre dans ses bras le Saiyan. Si Toriel s’attendait à devoir le porter à deux, c’était raté. Epina était parfaitement capable de porter des poids largement supérieurs à celui d’un des siens.

« Vue ces blessures, ce n’était pas un simple larbin de Freezer qui aurait pu faire ça. Mais je ne ressens rien nul part. »

Déposant Boneco sur le canapé à côté de la table basse où se situait son verre de jus d’orange. Il retourna rapidement dans l’entrée, récupérant son épée qu’il posa à côté du siège sur lequel il s’était précédemment installé. Tout du long son regard n’était plus celui du militaire un peu mal à l’aise avec les civils et souriant. Mais celui d’un guerrier de l’espace en situation de combat.
Jetant un dernier coup d’œil à l’extérieur, regardant par les fenêtres, il regardait dans toutes les directions avant de… Tomber nez à pétale avec un pot de fleur contenant une… Fleur qui le regardait fixement avait un air un peu moqueur.
Il resta sans bouger, fixant cette fleur, incertains de ce qu’il était en train de voir. Il savait que les plantes étaient en théorie sans bouger, et que cette fleur n’était pas comme les autres.
Préférant ne rien dire, il se recula doucement. Fixant toujours la fleur qui le suivait du regard, gardant son petit sourire moqueur.
Il recentra son attention sur le Saiyan, qui en effet allait nécessiter pas mal de repos, ou un senzu bean. Cependant il n’en avait aucun sur lui, et il n’avait plus aucune monnaie pour en acheter à Karin.
Le Saiyan était à peine conscient, à tel point qu’Epina n’osait pas lui poser de question. Cela pouvait attendre, en attendant il assurerait la sécurité dans la maison. Il avait vu un aperçu de ce que Toriel savait faire, mais il ignorait ses capacités au combat. Il se doutait cependant que combattre n’était non plus son quotidien.
Reprenant un verre de jus d’orange, il se reconcentra sur la fleur qui depuis tout à l’heure le fixait.

C'est alors qu'il sentit quelque chose. Un grande nombre de puissance était soudainement apparus. Et son instinct lui hurlait de s'y rendre. Il se leva alors subitement, se dirigeant vers la sortie.




« ... Quelque chose se passe, Toriel, je repasserais plus tard pour vérifier si tout va bien, j'ai un mauvais pressentiment. Pour lui, je doute qu'il soit dangereux. Merci pour le jus d'orange, je repasserais. »

En ligne
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 312
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockMer 20 Fév 2019 - 22:54
Toriel voulut aider Epina mais celui ci se chargea d'installer le convalescent sur le canapé seul, sous le regard bienveillant de la dame chèvre. Celle ci observa un instant Epina dont l'attitude avait changer et instinctivement, elle chercha elle aussi un éventuel danger, mais malgré cet instant d'hyper vigilance,  aucune énergie hostile ne se manifesta. tout était calme d'ailleurs, a l’exception de Epina et Flowey qui passèrent un moment a se fixer avec insistance, semblant se jauger mutuellement sans échanger un mot. Toriel finit donc par faire les présentation, avec quelques explication:

- C'est Flowey. Ne vous inquiètez pas, il n'est pas dangereux, juste un peu énervant par moment (Regard réprobateur de la part de la fleur, auquel Toriel ne répondit pas) Moqueur aussi et provocateur dans ses mauvais jours

Flowey se contenta de lui tirer la langue, tendit qu'elle répondit par un regards sévère qui ramena la fleur vivante a un état plus passif, a croire qu'il ne faisait pas trop le malin devant elle. Cela marqua la fin de l’échange, car l'instant d'après, la fleur avait disparut de son pot en s’enfonçant brusquement dans la terre

- Il boude, mais ça lui passera. Je prends soin  de lui parce qu'il est actuellement ma seul chance de retrouver un jour mes enfants

Epina du ensuite partir précipitamment et Toriel, après lui avoir souhaiter bonne chance, resta donc seul avec le visiteur imprevu, toujours a demi conscient sur le canapé. Elle alla rapidement dans sa chambre et revint au salon avec une couverture qu'elle déposa sur le Saïyan en le bordant, puis, alors que la sonnerie du four se faisait entendre, elle se contenta d'éteindre ce dernier avant de préparer la tarte aux escargots. Etant a présent seul, elle en profita pour la faire flamber, jusqu'a ce que celle ci ait la cuisson idéale. Elle en confectionna également une deuxième dans laquelle elle mêla de façon égale de la cannelle et du caramel et utilisa une fois de plus sa magie de feu pour la cuire. Une fois les deux tartes prête et suffisamment refroidie, elle coupa une part de chaque et les déposa dans une assiette  sur la table basse, près du Saïyan. Le reste de deux immenses tartes trônaient bien en vue sur le plan de travail de la cuisine. Elle but une gorgée de son verre de jus d'orange en passant et se rendit alors compte de sa confusion, a savoir qu'elle avait servit du punsh au lieu du jus d'orange initialement prévu...

- Oh non... mais quel idiote! Je savais que j'aurais du enlever l'étiquette...

Epina en avait prit deux verre, quelque soit l'urgence, il serai surement dans un état second. Epérant que les choses se passeraient bien malgré tout, elle vérifia une dernière fois que son invité surprise soit toujours stables dans son état et alla ensuite se coucher, lisant un peu avant de dormir
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 789
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! ClockSam 23 Fév 2019 - 13:31
Mon corps n'était alors rien de plus qu'un poids inutile, ces muscles, cette force et cette maîtrise que je m'étais forgé au fil des âges étaient désormais mon fardeau et me clouaient a sol. Je n'avais plus même la force d'ouvrir les yeux, mais alors que je sombrais je pouvais sentir une présence s'approcher de moi, puis me soulever. Ce fut comme si on me libérer de toute cette masse étouffante, et cette seule sensation me laissa à l'entrée de mes songes. Tout était noir. Je rêvais peut-être, ou bien était-ce une sorte de refuge intérieur, mais je me sentais comme flotter dans un liquide qui ne m'empêchait pas pour autant de respirer. J'étais bien. Ouvrant les yeux, doucement, je ne voyais rien. Ou du moins, rien ne brillait et ne se démarquait dans les profondes ténèbres qui m'entouraient, puisque je voyais très clairement ma main, mon torse, mes jambes. Mes blessures étaient ouvertes, et mon sang s'en échappait en se mêlant à la texture incolore dans laquelle je baignait. C'était un flux continue, mais pourtant je n'avais plus mal. A vrai dire, j'étais même très bien. Seul, isolé, comme protégé. En plus du vide, un silence complet bordait mon atmosphère, j'avais l'impression d'être devenu sourd. Aucune résistance ne s'opposait à mes mouvements d'ailleurs.

Je restais là un long moment, bien que le temps lui même n'avait pas d'entreprise sur un endroit pareil, et rien ne semblait changer. Soudain, une étrange sensation se manifesta. Mon estomac sembla se serrer, à mesure que mon calme et mon insouciance commençaient à se dissiper. Que m'arrivait-il ? Etais-je réellement en train d'envisager de rester là pour le restant de mes jours ? A tremper là comme un vulgaire embryon ? Je perdais mon temps, je n'avais encore rien accompli, comment pouvais-je me proclamer Saiyan en m'échappant de la sorte ? J'avais une mission, et très peu de temps à gâcher. Mes muscles se raidirent, tandis que je commençais à essayer tant bien que mal de me mouvoir dans cet espace sans réelle dimension. Ce lieu devenait rapidement bien autre chose qu'un endroit de bien-être... C'était une véritable prison, et j'étais sûr le point d'y sombrer pour de bon. Chacun de mes gestes paraissaient inutiles, je ne savais même pas si mon corps se mouvait réellement tant tout était sombre autour, aucun repère ne pouvait m'indiquer une quelconque sortie. Une lueur pourtant fini par briser les ténèbres. Cet éclat, devenant de plus en plus intense, semblait en réalité m'attirer. Je tendais la main, comme pour l'attraper, et alors qu'aucun son ne s'échappait de mon rugissement je fus projeter à toute vitesse en avant.

"Aaaaaah !"

Un rayon de soleil, se réfléchissant à travers la vitre, m'éblouissait alors que je me tenais assis au milieu d'un lit bien plus confortable qu'aucun auparavant. Le regard dans le vide, j'inspectais la demeure dans laquelle je prenais place. D'abord sans percuter, l'air béas, je me rappelais vite ce que je faisais réellement ici. Le visage de la femme-chèvre et de son compagnon à la queue de singe enroulé autour de la taille me revenaient à l'esprit... J'étais sain et sauf. Grimaçant, mon cerveau semblait tout juste recevoir les quelques signaux de douleurs que mon réveil brutal avait engendré sur mon corps. Quelques bandages me recouvraient ci et là, et la plupart de mes plaies semblaient avoir miraculeusement cicatrisés. Je savais avoir une bonne capacité de récupération, mais jamais mes blessures avaient guéris aussi vite. Il était clair qu'on s'était occupé de moi, et je commençais à réaliser qu'on m'avait envoyé à cet endroit en connaissance de cause... Quelqu'un souhaitait visiblement me garder en vie, et connaissait les bonnes personnes. Après un long moment de réflexion et de prise de conscience quant à mon état miraculeux, je me décidais à quitter la couche que j'avais dû occuper bien trop longtemps à en voir le nouveau jour qui semblait débuter. Je trébuchais en voulant m'appuyer sur mon bras gauche, qui était toujours bel et bien absent. Il allait falloir un certain moment pour m'y habituer, mais ce dernier avait également incroyablement bien cicatrisé et semblait ne plus représenter aucun danger. Je ne pensais pas qu'il était possible de récupérer aussi rapidement, ces gens étaient sans nul doute extrêmement doués pour parvenir à un tel résultat. Me redressant, je constatais l'état de mon corps en général et était surpris de me sentir aussi bien pour quelqu'un de mourant le jour précédent. A vrai dire, je me sentais presque plus fort après un tel échec... Certainement mes gênes qui entraient en jeu une fois de plus.

Une douce odeur me caressa les narines, et je constatais rapidement que deux parts de ce qui semblait être des tartes m'attendaient sur une table au pied du lit. Mon ventre gronda, et ce fut le plus court moment de réflexion de toute ma vie. Après avoir avaler en pas moins de quatre bouchés les succulentes pâtisseries, je commençait à explorer l'intérieur de la petite maison. Là où je pensais trouver d'incroyable appareils susceptible d'avoir ainsi guéris mon corps meurtri, je ne découvris qu'une simple habitation citadine digne d'une famille terrienne tout ce qu'il y a de plus banal. Je m'arrêtais alors devant une porte entre-ouverte, et en y jetant un regard je découvris la femme à qui, à n'en point douter, je devais la vie. Celle-ci semblait dormir paisiblement, sa respiration sifflante laissant témoigner d'une certaine fatigue. J'aurais voulu en apprendre plus à son sujet, mais je me décidais à reculer de quelques pas, jugeant qu'il était certainement plus sage de laisser cette fameuse Toriel se reposer. Faisant une dernière fois le constat de mon état, je me décidais à quitter la pièce. Dehors, la forêt laissait déjà transparaître son activité à travers les bruissements et les cris d'animaux en tout genre. J'inspirais une grande bouffée d'air frais, puis ajustait la ceinture qui maintenait mon pantalon complètement déchiqueté par le précédent combat. Désormais torse nu, le plastron de mon paternel en piteux état et stocké dans un capsule terrienne que je rangeais à l'intérieure de ma ceinture, je jetais un ultime regard en arrière et jurais en silence de payer un jour ma dette. Il était certain que nos chemins allaient se recroiser, d'autant plus qu'un Saiyan accompagnait ma bienfaitrice, et j'avais le sentiment que quelque chose se tramait dans l'ombre.
Contenu sponsorisé

Ca tourne mal: la suite! Empty
MessageSujet: Re: Ca tourne mal: la suite!   Ca tourne mal: la suite! Clock
 
Ca tourne mal: la suite!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tourne la Grande Ourse, tourne la Petite Ourse (PV Justin)
» Tentative de vol de sac à main... qui tourne court !!!
» Une chasse qui tourne mal...
» la terre tourne, et tu tournes avec elle
» Suite de mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-