Partagez
 

 L'étendue du mal révélée![PV et dieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 106
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockSam 1 Juin 2019 - 14:07
Le Roi observait sur le côté. Conscient de son impuissance face à la terreur doré qu’était le Prince Végéta. Il regardait avec une jalousie constante la force déployée tant par son serviteur que par le Saiyan. Il connaissait les légendes mais n’y avait jamais prêté de véritable attention, cela avait été à ses yeux inconcevable qu’une telle chose existe… Et pourtant lui-même avait fait affaire avec plusieurs Dieux, gagnant sa force de celui des Démons du Froid. C’était assez hypocrite avec du recul de penser que d’autres espèces tout aussi inférieures soit-elle ne puisse pas disposer de certains atouts.

Une part de lui détestait cela. Une autre part… N’était pas mécontent. Aussi paradoxal l’idée fut-elle : Le Roi était au fond de lui admiratif qu’il y avait enfin des adversaires capables s’opposer à lui et de rendre son jeu de conquête qui avait duré pendant des siècles un peu plus palpitants.

Cependant, l’autre part de lui ne pouvait tolérer le fait que ces mêmes adversaires avaient osé mettre fin à la vie de son fils, et de la sienne. Que sa famille entière avait vue son honneur entaché par des singes. Il ne pouvait l’accepter. Et en temps que Père de la Famille Cold et dirigeant Suprême de l’Empire. Il lui fallait résoudre cette situation, aussi intéressante fut-elle pour le combattant qu’était le Roi.


« Tenez-moi ça. »
Il fut légèrement surpris par la demande et prit plus par un réflexe qu’autre chose la boisson chaude. Un café… D’où est-e… Non il ne voulait même pas le savoir. D’autant plus que...

« Roi Cold ! Cesser vos enfantillages et montrer la valeur d’un vrai monarque. Que la mort de Vegeta résonne dans les QUATRE coins de la galaxie.
-Et surtout protégez le professeur Gero. Peu importe la situation et notre marché truqué, ne laissez pas périr notre futur associé ! »

Il était grand temps d’intervenir.
Lâchant la mixture caféiné de Quatre qui tomba au sol sans verser la moindre goutte sur le côté. Le Roi commença à marcher vers le combat tandis que son corps commença à émettre une lumière et que des craquelures apparurent. Sa puissance commençant à augmenter tandis qu’il se rapprochait petit à petit du champs de bataille.


« Towa. Si tu veux ton Prince. Il va falloir que tu tiennes ta promesse. »
Dit-il d’un ton bas. Avant de reprendre d’un volume audible pour Rellum grâce au détecteur.

« Je te confie la protection du Docteur Géro. Il est temps que Végéta et moi ayons une discussion. De Prince à Roi. »

Comme pour marquer la finalité de sa décision. Le corps termina sa craquelure et le corps du Roi se transforma. La peau de sa deuxième forme se solidifiant et tombant au sol tel une coquille désormais inutile alors qu’en dessous apparaissait la véritable forme du Roi de l’Univers.
Un pas puis deux… Et le Roi s’envola à pleine vitesse sur le Prince des Saiyans, son corps enveloppé dans un bouclier violet. Le Nova Strike pour frapper d’une importante force Végéta. Il savait qu’il était dépassé par la force actuelle de son adversaire. Tout reposait sur la promesse de Towa quant à cette puissance qui lui était promise. Il aurait préféré la découvrir et l’utilisé pour l’enfant du Prince. Mais la situation devenait trop problématique pour qu’il n’intervienne pas.
Au moins désormais il aurait l’attention de Végéta sur lui, et non sur Rellum et le Docteur.
Quant à Quatre… Et bien il semblait avoir sa propre manière de fonctionner.
Ainsi le Roi désormais prenait place sur le champ de bataille contre l’un des Super Saiyans de Légende. Une confrontation dont il sortirait vainqueur. Son égo ne permettrait aucune autre résolution.


« Prince Végéta. Je n’apprécie guère d’être ignoré. Ton père le Roi Végéta avait plus de respect pour le code de politesse. Dois-je mettre cela sur ton éducation ? Ou bien est-ce que parce que sans planète à gouverner tu ne mérites plus tes titres de Noblesse ? »

Sans Royaume, un Roi n’était rien. Sans peuple, un Roi était moins que rien. Sans les deux ? On était un Végéta. Et le corp battu, recouvert de son propre sang et pleurant sur son impuissance. On était à la place que devait occuper l’Ancien Prince qui n’était plus qu’un vestige d’un peuple qui avait su revenir à la vie dans le présent. Mais qui était toujours détruite dans le passé. Une chose qui devait rester irréversible dans cette version de l’Univers.


« Avant la fin de cette journée. Tu va comprendre que ta place était et sera toujours à mes pieds. »
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 33

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 3 Juin 2019 - 23:25
Vegeta respirait fort, il avait bien encaissé l’attaque électrique de Rellum, la poussière le dégageait bien : Le haut de son armure était en miettes. Le groupe ne s’en rendait pas très bien compte, mais le serviteur du Roi Cold était très puissant, quasiment à égalité avec le niveau actuel de Vegeta, lui offrant largement les moyens de le battre en duel.  Mais personne ne tombait dans cette réalité, à cause de l’égo, la peur, le manque de calcul, c’était parfois aussi simple que ceci. le colosse métallique était fier et il en avait bien raison : Il avait couvert le docteur Gero avec brio, usant de ses multiples lasers pour semer la confusion sur le champ de bataille. Le prince des guerriers de l’espace était essoufflé, il ne pouvait que profiter de la fumigène pour lui aussi reprendre des forces. Pendant ces quelques secondes ou le serviteur de Freezer confia ses instructions, C-20 lui fit une confidence.

“J’ai analysé ton niveau de puissance, tu es assez proche du sien, avec ta créature, nous devrions être capables de le vaincre, il ne faut pas lui laisser le temps de se reposer.”

Le savant projetta alors un nouveau kikoha, utilisant une ingénieuse vision thermique pour toucher à coup sur son opposant. Au même instant, le père du tyran destructeur fit irruption dans sa plus puissante forme, dégageant un potentiel le rapprochant du super saiyan, tout en restant nettement inférieur. Les 3 combattants avaient donc le pouvoir de vaincre le fier saillant. Immobilité par la pluie de rayons carmins, le rival de Son Goku se mouvait de petits sauts et de pas de côté maladroit. Il voyait clairement le Roi Cold venir, mais il n’avait pas le temps de faire face à ces deux menaces.

“Bande d’enfoirés !”


Le choc fut lourd, le colosse Cold avait percuté Vegeta d’une frappe abominable, éjectant le prince qui traversa plusieurs colonnes de roches.Finalement, le saiyan finira sa course dans le sol, légèrement enfoncé au plus profond de celui-ci. Super guerrier aigri, hargneux, mais pas invincible, il se levait encore, titubant légèrement : L’attaque du monarque lui avait déchiré la jambe droite, elle saignait abondamment.

Le père de Trunks était furieux, ruminant à l’égard du Cold moqueur, ce n’était pas vraiment la fin, n’est-ce pas ? Non, impossible !

“Je n’ai besoin d’aucun titre pour te réduire en poussière !”

Le fier guerrier se rua vers le King Cold, ce dernier allait être vite mit en difficulté vu la différence de niveau, cependant, le Docteur Gero assista le démon du froid à l’oeuvre en envoyant un rayon oculaire tirailler le dos du prince. Il gémissait alors de douleur ; la porte était ouverte pour une contre attaque violente de Rellum et son maître.

Pendant ce temps, un peu plus loin, les deux projectiles du joueur des réalités se dirigeaient vers le laboratoire de Gero, des missiles, facile. Le centre secret du Docteur était conçu pour repousser des assauts terriens, imaginant que sa base actuelle, située en Afghanistan, pourrait être la cible d’une attaque de bandits iraniens. Génie, le vieillard avait ainsi installé plusieurs systèmes de défense, notamment des contre mesure tactiques, de petits missiles ultra rapides qui interceptent les plus gros. Deux explosion retentirent alors, c’était dans le ciel, c’était le raté de Quatre, pas de critique pour lui, juste un échec, il n’allait pas vaincre le bâtiment légendaire aussi facilement.

Et alors que l’automate et le père se battaient dans un probable enchaînement commun, Gero interpella d’urgence le commanditaire de cette attentat.

“Toi ! mes caméras te voient ! Arrête immédiatement tes enfantillages ou tu devra faire affaire avec moi !”

Une menace bien légère, mais l’importance intellectuelle de l'androïde lui donnait de probables coups d’avance, il n’était pas à négliger.

De son côté, Vegeta en avait assez du combat, il avait tout perdu sur cette satané planète. Il s’était écarté de ses adversaires, encore plus crevé que précédemment face à plusieurs opposants à l’énergie éternelle, quel enfer. Il serrait les poings, grommela encore plus fort, plié en deux sous le poids de sa propre rage.

“J’en ai marre !”

Il s’envola alors à toute vitesse, mimant la scène iconique du combat contre Son Goku, mais pas seulement. Écartant ses deux bras, il rassembla une puissance colossale, bien supérieure à celle de Rellum, Gero ou n’importe qui d’autre.

“ Je vais réduire cette planète en poussières ! Et vous avec ! ”


L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Http%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2FwQhlB-jYLEk%2Fmaxresdefault

C’était sa nouvelle technique la plus puissante, avec un an d’avance, incroyable. Le resultat était moins impressionnant que l’original, mais le sol tremblait tout de même, les éclairs jaillirent également, Vegeta au sommet de sa gloire.

“ATTENTION !”


Ainsi était nommée l’attaque, le “Attention!” était un épais rayon de lumière dorée qui avait l’audace de pouvoir détruire la planète. Le colossal rayon allait en finir de C-19,C-20,Roi Cold,Rellum et Quatre ? Ou bien allaient-il unir leurs moyens pour vaincre cette menace ?
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 351
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockMar 4 Juin 2019 - 22:55
Ainsi le courroux infini du colosse d’acier s’est déversé dans la carcasse du pauvre C-19 avant d’en faire profiter le prince des sayans. Ce dernier ne s’attendait pas à autant de ruse ou de haine de la part de la machine ou du moins pas à ce qu’elles dominent les siennes. Une erreur qu’il a dut payer le prix fort, car le voici dans un état lamentable : des vêtements qui ne tiennent plus que sur quelques coutures, une armure qui peine à rester encore un seul morceau, et des blessures sanguinolentes qui dégoulinent sur tout le corps. Une image que Rellum gardera comme trophée dans ses cartes mémoires. Le cyborg ne se fit d’ailleurs pas prier pour accentuer l’humiliation du macaque en le faisant danser au gré de ses mitraillages optiques. Seuls les compliments élogieux du brillant Gero ainsi que son kikoha de soutien lui fit stopper sa salsa endiablée pour le remercier d’une courbette respectueuse.
 
"Le super sayan est tellement surestimé de nos jours."
 
L’androïde se redressa subitement lorsqu’il sentit la présence du patriarche venir à point nommé pour flanquer une nouvelle raclée au petit prince. La lentille du savant cybernétique pétilla de joie à la vue de la forme d’Artic. Cette peau d’un pourpre royale, ces excroissances osseuses d’un blanc laiteux et pur, ces gemmes d’un azur abyssal, ce regard supérieur, cette musculature qui surpasse celle du patron. Oui, le roi Cold lui-même fait l’honneur de dévoiler sa sacro-sainte toute puissance sous son apparence la plus avancée. Hélas, bien que cette beauté éclatante émerveille la populace, quelque chose refroidit le cœur-moteur du fan pourtant embrasé.
 
*Que … pourquoi … c’est tout ? C’EST TOUT !!!!*
 
-Nous aurons une discussion après ces événements. -
 
Si avant Rellum faisait preuve d’un peu d’indiscipline face au monarque c’était surtout pour le stimuler et le recentrer sur l’objectif principal de la mission. Mais cette fois-ci il y avait vraiment du mépris dans la tonalité, comme s’il était déçu et du coup rancunier. Le roi Cold n’est pas aussi puissant que dans ses titanesques calculs. Comment peut-il être à ce niveau alors que son fils rivalise avec les dieux ? Comment se fait-il que lui-même pourrait le maitriser ? Est-ce pour cela que le roi voulait honteusement accéder à la noir magie de Towa ? Est-ce pour cela qu’il a accepté ce contrat ? Une partie du puzzle se goupille, et l’image qui en est reconstituée n’est pas au goût du docteur.
 
Mais cela doit attendre, car il y a un pseudo super sayan de légende à capturer. C-20 reprend les hostilités en harcelant le monstre via un rayon laser. Une opportunité dont l’automate profita en fonçant sur Vegeta et enfoncer ses deux sabots joints dans le bassin de la cible. Un léger craquement d’os se fit entendre à l’impact accompagné par un énième grondement du chimpanzé. Mais ce n’est pas tout, car le malheureux fut également propulsé vers le seigneur galactique qui répondra, sans nul doute, de la passe par une réponse toute aussi véhémente. Le singe se retrouve ainsi entre le marteau et l’enclume.
 
Le matraquage continua jusqu’au moment ou Rellum fit preuve d’inattention lorsque Gero se mit à se plaindre de la présence néfaste d’une inconnue. Le nombre de possibilité est grand. Est-ce Towa ou son sbire qui tentent une nouvelle fois d’enfreindre les règles ? Est-ce Quatre qui a brillé de part son absence ces dernières minutes ? Ou bien est-ce Trunks qui ne devrait pas tarder ? Quelle que soit la réponse, Vegeta profita de cette ouverture pour mettre de la distance entre lui et ses tortionnaires et, fidèle à lui-même, cracher un juron. Une nouvelle forme de dénie de défaite.
 
"Tu as négligé les forces qui t’entourent, aussi bien alliés qu’ennemies. Mais ce n’est pas étonnant venant de votre sous-espèce de primates attardés."
 
Une veine supplémentaire se boursoufla sur le visage bouillant de rage du prince tandis que le géant d’acier se permit de lâcher un ricanement moqueur. Un rictus qui se stoppa immédiatement lorsque Rellum réalisa ce que le guerrier de l’espace se prépare à faire. Ce dernier pris une posture agressive, gonfla ses muscles déjà bandés au maximum, fit frémir de peur l’atmosphère désormais électrique. Oui, cette technique est le flash final. Si rien n’est fait pour arrêter le psychopathe de charger son baroud d’honneur, un gargantuesque rayon énergétique viendra anéantir tous les acteurs présents mais surtout la planète tout entière ainsi que tous ses habitants !
 
Il ne faut pas trainer ! Le cyborg fonça vers le taré tout en tirant quelques rayons oculaires. Certes, ces petits tirs de semonce ne firent que légèrement ralentir l’instant du jugement dernier, mais ce petit profit est ce qu’il lui faut. Le voici désormais à exactement quatre mètres du roitelet qui s’apprête à relâcher sa charge dévastatrice. Rellum n’arrivera pas à temps au corps à corps, mais là n’est pas son but. En effet, le docteur de titane fit alors vrombir tout son être et créa à vitesse sonique une bulle d’ondes néfastes et discordante. Aussitôt, le sayan sentira ses forces le lâcher, son corps s’alourdir, l’air difficile à respirer. Ces affres sont multipliées par son être déjà si tant meurtri. Il est devenu insignifiant ! Si insignifiant que ce soit un miracle qu’il parvienne à supporter encore le fardeau de son flash final … mais il le supporte ! Il tient encore ? C’est quoi cette abomination ?
 
"Mais tombe !"
 
Arriver au contact du forcené n’est maintenant qu’une formalité, mais il faut encore le désarmer de sa bombe anti planétaire. Rellum le choppa par les poignets et le força à les relever. Oui ! Il gagna quelques degrés vers les cieux … mais le fou aux cheveux dorés ne lâche pas l’affaire et contrepousse vers le bas. A cour d’idée dans l’instant, Rellum fila un coup boule sur le front de Vegeta, mais celui-ci ne cède pas.
 
"Tu n’as plus rien à gagner ou à perdre !"
 
Rellum fila un seconde coup boule sur le front de Vegeta, mais celui-ci ne cède pas.
 
"Jamais ta race d’homo sapiens raté ne parviendra à briller, vous n’êtes qu’une erreur de l’existence et vous vous devez de disparaître !"
 
Rellum fila un troisième coup boule sur le front de Vegeta, mais celui-ci ne cède pas.
 
"Mais meurt, meurt, MEURT, MEURT SALE CHIURE !"
 
Idem
 
"TU NE VIS POUR RIEN D’AUTRE QUE TOI ET TON NOM SANS IDENTITE !"


"CREVE ET REJOINS TOUTE TA CLIQUE DANS LES ENFERS OU VOUS N’AURIEZ JAMAIS DU SORTIR !"


"MÊME YAMCHA VAUX MIEUX QUE TOI, LUI NE TENTERAIS PAS DE BUTER BULMA !"
 
Le viseur redescend et cible la Terre.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 127
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 10 Juin 2019 - 16:32

”Excellent ! Magnifique ! Splendide !”

Quatre n’en avait pas vraiment eu à carrer de la menace de Végéta. Ni même de celle de Gero. Il n’y avait qu’une chose qui l’amusait véritablement dans le tumulte sanglant et violent de l’affrontement de deux robots, un monarque glacial et un petit homme à lourd caractère. Ces quatre harlequins avaient en leur possession une place bien moins importante aux yeux de l’artiste que le simple fait qu’il ait pu échouer. L’échec. L’erreur. L’incertitude. Cette frustration qui se faufile dans les veines pour empoigner le coeur, cette rage qui cogne contre les tempes et qui accélère la respiration, ce tremblement des mains jalousant les vainqueurs. Ne pas réussir. Fantastique, éreintant, grisant. Une croix rouge non pas déterminée par des règles simples et facilement pliables, des calculs juvéniles et des fois trois pour fois trois. Le monde n’était pas le sien en ce jour et c’était exactement la raison de sa présence ici. Celle d’un artiste qui cherche à se renouveler. Celle d’un maître qui se rend élève pour le plaisir. Apprenti de qui, cherchant à maîtriser quoi ? Qui sait ? Là est le but de ce genre d’exercice. Ne pas vraiment savoir où l’on va tout en sachant pertinemment qu’on y arrivera. Ce n’était pas une bête quête scénaristique à éléments déclencheurs, péripéties et conclusions. Tout comme le jeu de table d’où provenaient ses dés, l’objectif était le loot. La récolte. La moisson de toute compétence et de toute expérience qui traînait et pouvait séjourner dans son crâne comme son curriculum vitae. Et cette misérable petite colère qui avait soufflé dans son cou et caressé sa patience s’était noyée sous cette joie extraordinaire éruptant dans son âme. Dans ce bedlam avait éclos un tout nouveau sentiment de bien-être. Celui de savoir que l’on fera mieux la prochaine fois. Il s’était bien éloigné du groupe, de nouveau près de sa voiture, applaudissant la montagne qui avait résisté à son attaque, observant son imagination se tordre, se briser et disparaître, effacée comme une indésirable ligne de code, dégagée comme une erreur scénaristique dans l’esprit d’un fan passionné. Et il continua de rire et de frapper des mains avant de reprendre ses esprits.

”Bieeeeen… Admettons que Gero vienne à être détruit dans leur affrontement. Il n’y aura plus personne pour réveiller le frère, la soeur et le rouquin… Personne sauf d’autres scientifiques. Mmmh...”

Sautant pieds les premiers dans le véhicule, il n’eut pas à faire beaucoup de manipulations pour mettre le moteur en marche. La DeSoto ignora les lois de la physique, s’élançant dans le sens inverse au combat et sautant de la falaise pour atterrir sans aucun souci. Car la Z-Team n’était pas seulement constituée de plusieurs mastodontes excessivements musclés : il restait quelques têtes pensantes qui se positionnaient à l’écart avant de sauver le monde par leur savoir. La voiture fila à toute allure vers la grande ville où habitait sa prochaine cible. Il n’allait pas user de pistolets en cette heure funeste pour les gardiens de la terre. Parking. Le corbillard était impeccablement rangé. Reprise des bonnes habitudes. Il lui fallait être parfait. Non, plus que parfait. Exceptionnel. Il lui fallait briser les règles, car il les maîtrisait déjà à la perfection. L’assassinat se faisait de façon claire et précise. Et c’était pour cela qu’il allait être brutal. La mort de noir vêtue, l'aberration chromatique dans les couleurs sèches, le monochrome robotique qui déterminait l’émotion de chaque scène s’approchait dangereusement de la résidence des Briefs. Il n’y avait pas de musique. Seulement la circulation des voitures dans les environs, les chants de quelques oiseaux perdus dans la masse urbaine et les talons résonnants des souliers de Quatre. Un pas. Deux pas. Des secondes avant l’inéluctable. Son doigt cauchemardesque s’approcha de la sonnette. Il appuya une fois. Brouhaha à l’intérieur. Aucune réponse. Cinq secondes. Il appuya une deuxième fois. Réactions. Enfin, quelqu’un bougeait. Il appuya une autre fois. Des remarques agressives, des “J’arrive !”. Un enfant qui pleure. L’inspiration par la frustration. L’échec de tout à l’heure volette au-dessus de son chapeau. Il n’avait pas sa palette sur lui. Il n’avait rien qui pourrait tracer ses actions jusqu’à lui. Il appuya une dernière fois. Des pas s’approchent enfin, avec des réprimandes. Tic. Toc. Tic. Toc. Tic. Toc. Ouverture. Inspiration. Expiration.

Le premier coup de théâtre se fit dans le visage de la femme aux cheveux bleus qui lui ouvrit la porte avec beaucoup de condescendance. Un coup de poing direct dans le nez. Des bruits d’os qui craquent. Un piano. Un xylophone. Il n’y aura comme musique que le massacre en cet après-midi si tranquille. Sa main libre, la gauche, attrapa sa victime en son col, laissant la droite reprendre son envol pour atterrir dans sa tempe. Le tonnerre retentit. La grosse caisse résonnait dans le conservatoire. Dans le jazz infâme de cet hécatombe, la scientifique tomba au sol. Les trompettes retentirent lors de sa chute, le ralenti de sa perte de conscience s’accompagna d’un trombone. Sa jambe s’élança dans son abdomen, brisant ses côtes et perforant ses poumons, guidée par une contrebasse sauvage et abominable. Son cerveau était brisé. Ses poumons étaient percés. Le wa wa était à son premier acte de paroxysme. Une première victime alors qu’une seconde apparaissait déjà. Une autre demoiselle. Quatre jouait en legato. Il s’élança alors qu’elle se mettait à hurler. Le canari, apeuré par la perte de sa chère et tendre. La mère rejoindrait la fille. Il attrapa sa chevelure, avant de pousser sa tête vers son genou, enfonçant ses jointures métalliques dans son oeil. La colère était expulsée à chaque coup. Un talk digne des plus grands musiciens. Un jive sanglant. Le groupe jouait à pleins poumons. Coup de tête. Contact des deux fronts. Un choc dans le lobe frontal de la pauvre femme. Son crâne se brisa. C’était un break aussi littéral que musical. Elle tomba à terre dans une redescente sonore, et on lui marcha sur le cou.

Il monta à l’étage, là où des hurlements insupportables ruinaient sa partition. Un bébé, un souvenir du passage sans protection du Prince des Saiyen. La batterie accompagnait ses stationnements dans l’escalier. Une ombre, anthracite, décorée de lignes rouges. Le carmin accompagnait ses gestes. Il était beau, il était magnifique. Un style artistique bien différent de celui de ce monde. Un jump, et il arriva. Devant lui se trouvait un landau, contenant le perturbateur de son one-man show. Cet enfant pouvait se retrouver excessivement puissant en un rien de temps. Il lui fallait faire vite, attrapant le nourrisson par la gorge. Le saxophone hurla un instant. Un honk monstrueux, abominable, digne des pleurs endeuillés les plus déchirants. Il lui avait tordu le cou. Le petit crâne sensible était entre ses mains. Il le lança contre le mur sans laisser le temps au beat de redescendre.

Sa montre lui disait qu’il restait un quatre heures avant l’arrivée de Trunks. La productivité était l’objectif. Le maître des ménestrels descendit assez rapidement. Le laboratoire était au sous-sol, dans une atmosphère conditionnée. Une énorme pièce isolée de toutes. Le mot de passe du patriarche de cette famille savante ne fut pas difficile à trouver : l’année de naissance de sa fille, celle de sa femme, puis la sienne. Les cymbales suivirent sa descente. Le vieil homme avait le dos tourné. Un casque audio sur les oreilles. Le virtuose s’approcha non sans vergogne du dernier survivant des Briefs. Le coda. La fin du morceau. La dernière ligne de la partition. Une attrapée herculéenne de sa mâchoire. La décapitation par la seule force ses bras. Un cadavre face à lui, sur laquelle il lança la tête arrachée.

Une seule technique fut utilisée : l’Inspiration. Celle qui permettait de changer le terrain selon le désir de Quatre. Et il ne changea pas grand chose de son oeuvre conçue par ses mains nues. Non… Il ne fit que faire disparaître le cadavre du vieil homme, ainsi que toute trace de sang et de combat dans le laboratoire. Trunks arriverait bientôt. Le Masque de Fer attrapa son propre visage, et le modula comme un boulanger malaxait son pain. Bientôt, il perdit l’apparence de Quatre. Dans cette salle, habillée d’une blouse blanche, affublée d’un air accablé. Il n’y avait plus que M. Brief, dont toute la famille avait été tuée par des assassins inconnus.

Un drap attira l’attention du scientifique. Une machine cachée par du tissu. Il le souleva, et ses yeux s’illuminèrent un instant. Puis, le deuil s'abattit à nouveau sur ses traits. Il s’assit sur une chaise, et se mit à pleurer. Quel excellent jeu d’acteur...


Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 106
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 10 Juin 2019 - 17:16
Quatre avait disparu, partit faire le Roi ne savait absolument pas quoi, et il s’était déjà résolu à l’idée que cet étrange personnage avait son propre agenda. Il ne savait pas trop quoi pensé de Quatre pour être honnête, mais il avait des choses plus importants sur l’instant. Notamment un Prince qui avait une certaine folie des grandeurs. Pensant pouvoir détruire une planète alors que cet acte n’était réservé qu’à lui-même, ses fils. Et bien entendu le Seigneur Beerus qui en ce moment était au beau milieu d’un long sommeil dont il ne se réveillerait pas avant bien des années.
Cependant, si le Prince pensait être plus fort dans l’échelle galactique qu’il ne l’était réellement. Il restait supérieur à cet instant au Roi. Une chose qui l’impressionnait tout en le frustrant. Mais la chose frustrante ici était Rellum qui semblait complètement s’emporter, commençant à proférer insulte sur insulte envers le singe aux cheveux doré. Cherchant à empêcher la puissante attaque de Végéta en utilisant littéralement sa tête. Le Docteur était connu pour être un brillant scientifique qui utilisait cette indispensable outil à tout personne intelligente… Mais là c’était tout de même un poil exagérer.

Le Roi se devait de réagir devant la situation, sa puissance n’était plus celle d’antan et Rellum avait bien vue la différence entre son curriculum vitae et ce qui était visible en l’instant présent. Oui, une discussion aurait lieu. C’était même l’une des raisons pour laquelle le Roi avait fait convoquer l’éminent scientifique dans son vaisseau avant d’être embarqué dans cette occasion unique d’assouvir sa vengeance envers le Saiyan aux cheveux violets.


« DOCTEUR RELLUM ! »
Hurla t-il d’un ton autoritaire. L’heure n’était plus à la plaisanterie devant le danger que représentait le Saiyan. Cette simple phrase pourrait certainement remettre les idées en place au docteur. Mais dans le cas contraire, le Roi avait tout de même continué à parler.
« ÉCARTEZ VOUS ET REPRENEZ VOUS MAINTENANT ! »
Il aurait pu ajouter que c’était son Roi qui l’ordonnait. Mais il ne voulait pas complètement démolir cette histoire de Roi Cold 2.0. Après tout, son serviteur avait mentionné que le Roi avait put garder un certain libre arbitre. Et le Docteur Gero pourrait sur le coup penser qu’il s’agissait de ce libre arbitre en action.



Mais parler n’as pas été la seule chose que fit le Roi, oh non !
Sa puissance continuait de grimper tandis que sa masse musculaire augmentait. Il pouvait le faire bien plus rapidement qu’auparavant -en partie car sa puissance était tellement moindre que ce qu’elle fut-. Oui, il avait pris sa forme 100%. Sa puissance maximale.
Il leva alors un doigt tandis qu’il se plaça au sol, en dessous de Vegeta. L’idée était simple, vaincre Végéta ici et maintenant, ou périr avec la planète.

Un bien étrange spectacle pour ceux qui connaissait l’histoire des duels de ce type. Car cela pouvait ressembler à l’instant où Vegeta tentait de détruire cette même planète via la puissance Galicka, tandis que Son Goku utilisait son Kamehameha, étant littéralement la seule chose qui protégeait la planète d’une destruction certaine.
Et ici, le peuple de la Terre bénéficiait non pas de la protection d’un Saiyan au cœur pur. Mais du Tyran et Roi incontesté de l’Univers. D’un être qui sous d’autre condition aurait peut-être été celui tentant de détruire la planète… D’ailleurs, rien ne disait qu’une fois cette tâche accomplie il ne tenterait pas de la détruire lui-même en représailles pour la mort de son Fils.

Son doigt toujours tendu commença à émettre une petite lumière, une petite boule orangé semblable à un soleil qui peu à peu grandissait. De l’électricité commençant à sortir de la boule, créant des petites déflagrations de-ci de-là tandis que la roche autour du Roi Cold commençait à léviter sous la puissance irrésistible d’Artic. La Boule de la Mort pour les Uns. Supernova pour les Autres.

La signature de l’Empire, de la Famille Cold. La technique qui avait commis multiple génocide et qui était l’une des raisons les plus évidentes pour laquelle sa famille était craint par tous ceux qui en avait eu vent. La technique qui il y a si longtemps lui avait valu d’obtenir le titre incontesté de Roi. Et de conquérant de la Galaxie.
Peu étaient ceux qui avait vue cette technique et survécu pour l’expliquer. Une technique en apparence simple. Mais la simplicité avait du bon, et était ici mortel.
La technique continuait de grandir, grandir et grandir. Jusqu’à bientôt être d’une taille proche de la centaine de mètre de Diamètre. Le Roi avait toujours fait les choses en grands. Et face à la menace, c’était le minimum pour faire barrage à la puissance du Prince. Les deux attaques continuant d'augmenter en intensité à tel point que la terre elle-même commençait à trembler, que les nuages commençait à changer inexplicablement de direction pour venir se concentrer au-dessus de la scène principal de cette pièce.

Quand le moment vint et que tous les acteurs étaient prêts à jouer leurs rôles dans cette lutte pour la survie d’une planète et l’accomplissement d’une mission. Le doigt bougea légèrement. Et la boule commença à se diriger vers le Prince des Saiyans. Le regard du Roi restant d'un froid glacial tandis que son expression montrait qu'il prenait cette situation bien au sérieux. Comme beaucoup de chose depuis sa première rencontre avec le Roi Enma.

Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 33

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 10 Juin 2019 - 21:44





Du sang et une tension sans égale, Vegeta tentait tant bien que mal de viser le sol de ses deux bras malgré la prise évidente de son opposant. Rellum, cet androïde ressemblait à un robot, mais son esprit était peut-être celui qui reflétait le plus la vie ici, il avait des rêves et espoirs, plus encore, une croyance. Cette conviction qui faisait battre son cœur métallique lui faisait perdre la raison, il agissait sans réfléchir, les saiyans lui débranchaient les neurones, bit par bit. Coup sur coup, le serviteur du Roi s’offrait à une scène ridicule, tout autant que le jeu de Vegeta, les deux personnages jouaient aux pierres, tous les deux trop résistants. Ils avaient tous les deux bien des points en commun contrairement à ce qu’ils pensaient.

« FERME TA GUEULE MACHINE A LA CON »


« JE M’EN BRANLE DE BULMA, C’EST TE BUTER LE TRUC QUI COMPTE LE PLUS ! »

« T’ES QUE L’ESCLAVE DE CE VEIELLARD SENIL ! »

Les muscles gonflés, super Vegeta parvenaient malgré tout à l’impossible, branquant ses mains vers le sol, le front ensanglanté lui cachant partiellement la vue, le souffle rapide, il donnait tout en une attaque. Au même instant, suite à ses remontrances, le Roi Cold fit son manège, invoquant de sa puissance minable mais notable une sphère de destruction capable de mettre en sérieuse déroute le plan stupide du prince. Du coin de l’œil, le vaillant guerrier de l’espace observait cette tragédie, il lui vint alors des images, des paroles.

Il y a très longtemps

Planète TAMTO-BRSOGLIL

Un nom bien scientifique pour une planète naine sans intérêt, dépourvu d’une faune et d’une flore développée, la petite terre dégageait tout de même un certain intérêt par ses couleurs, le ciel était mauve, un mauve brillant et remarqué par de nombreux hommes richissimes de l’univers. La conquête avait été rapide, quelques jours tout au plus contre la race des Tuskens, ces derniers s’étant repliés sur une lointaine planète désertique, ils avaient hissé le drapeau blanc, proclamant la victoire des guerriers de l’espace, de vrais dieux de la guerre.

Néanmoins, une conquête ne cause pas une revente instantanée, il fallait souvent attendre plusieurs mois, voir plusieurs années avant d’avoir un contrat de vente galactique. Ainsi, le Roi Vegeta pouvait investir les lieux en puisant les ressources de manière illégale ou en détruisant sans ménage une partie de la planète en s’assurant que l’acheteur ne le sache pas. Mais parfois le King avait des éclairs de génie, et dans sa lucidité qui n’avait d’égal que son charisme, le dirigeant des saiyans fit construire un bloc préfabriqué conçu comme un complexe d’entrainement. De cette manière, la famille royale avait une belle destination de vacance ainsi qu’un agréable paysage d’entrainement, tout naturellement, père et fils ont investis les lieux dans le cadre d’un exercice comme ils en faisaient tant.

Mais ne vous méprenez pas, le rôle de Vegeta-père n’était pas uniquement de transformer son enfant en machine de guerre à la stupidité Brolyenne, il fallait qu’il soit bâti à son image, le petit devait être intelligent, tactique et stratégique.

La salle n’accueillait que deux personnages, ils étaient en armures royale, une baie vitrée donnait sur la végétation pourpre de la petite planète, l’éclairage était simple, des dalles lumineuses au plafond, la salle possédait plusieurs bureaux, presque comme une mini-classe pour 4-5 élèves.

« Tu as la flotte ennemie ici, ils sont en orbite près d’une petite lune sans gravité, entourée d’un champ d’astéroïde, ils ont 250 bâtiments. »


Une règle plastique frappait avec retenue le tableau-écran affichant les polygones 2D en vue de dessus censé représenter la flotte, la carte présentait la lune, le champ d’astéroïdes et deux flottes dans un style graphique digne des derniers jeux vidéo derniers de 1018, pourtant nous n’étions qu’en 737. D’un ton ferme, le King posa les contraintes.

« Toi tu n’as que 200 bâtiments, remporte la victoire. »

Affirmait le Roi des saiyan en tendant sa perche à un autre personnage à l’apparence similaire mais modeste. Un gosse de 6 ans pris alors la parole, portrait craché de son père.

« Je sépare ma flotte en 4 groupes et je frappe depuis 4 points différents du nuage d’astéroïdes. »

Déclarait le jeune stratège en poussant de sa grand règle quelques pions de l’écran interactifs afin d’encercler ces adversaires sur quatre fronts différents. Une manœuvre demandant une certaine réflexion pour un petiot de son âge néanmoins, les guerriers de l’espace grandissaient très rapidement et vieillissait lentement, une nature avantageuse pour un peuple qui ne mérite que ce cadeau.

Hochant la tête, le King constatait les petits échanges de tirs sur l’afficheur qui mettaient en scène la simulation de la bataille entre la flotte bleu saiyan et la flotte rouge Tusken. Après quelques échanges, la moitié des vaisseaux adversaires, enclavés, firent un passage en force entre deux groupes de l’armée de Vegeta jr, causant des pertes énormes ne permettant qu’a quelques vaisseaux de quitter le combat. La victoire était donc total, coté rouge : 150 vaisseaux détruits, 75 s’étaient rendus et 25 avaient fuis, coté bleu, 120 vaisseaux détruits malgré le sous-nombre évident.

« Tu as bien mené ton groupe à la victoire, je t’en félicite. »

Croisant les bras, le petit avait une mine arrogante et méprisante fixant son paternel qui faisait bien deux à trois fois sa taille.

« C’était facile, ce n’était que des sauvages et des mauviettes. »

D’un regard tout aussi méprisant non pas pour son fils mais bien les victimes du jour, le King adressa une confiance.

« Héhé, oui ils ne faisaient pas le poids face à nous ! »

Le jeune père poussait un petit rire, fier de la prestation de son fils, proposant alors l’entrainement que ce dernier voulait le plus pratiquer.

« Et maintenant je pense qu’il est temps que nous nous entrainions. »


Retrouvant le sourire, le gamin leva le bras droit d’un air victorieux.

« Hinhin ! Ce n’est pas trop tôt ! »


S’en suivit une courte pause, les deux guerriers s’appréciaient et se connaissaient bien l’un l’autre, néanmoins, ils étaient tous les deux conscients du potentiel du fils, Vegeta jr sera plus fort que son géniteur, à 6 ans à peine, il était un prodigue tactique, un génie du combat. Un petit combat se suivit donc de cette promesse du Roi, au fil d’échanges serrés et menés par une fugueuse envie de victoire, les Vegeta finirent par opposer leurs canons Garlic.

Situé dans les hauteurs perdues du ciel mauve de la planète perdue, le King venait de tirer son plus puissant rayon, négligeant sans doute que sa cible n’était autre que son fils ; Le jeunot fit de même, lui qui était au sol usa de la technique que lui avait appris son géniteur, causant évidement le heurt des deux vagues déferlantes. Le fracas était remarquable et inhabituel dans cette nature paisible, les saiyans étaient au même niveau de puissance, progrès pour l’un, humiliation pour l’autre. Poussé par la rage de vaincre, le petit Vegeta usa d’une sorte de force fantôme, une énergie cachée au fond de lui, repoussant l’attaque de son père qui fut emporté vers les étoiles.

Dans la douleur et la frustration, le Roi pris alors conscience que sa descendance serait dotée d’un pouvoir sans égal, que son sang était sacré des Dieux et que la bénédiction du Seigneur Beerus en personne avait été octroyé à son fils. Posé au sol et soufflant après un tel effort, le jeune enfant qu’était Vegeta jr riait, tout seul d’une arrogance qu’il ne maitrisait déjà que trop bien.

« hahahaha, un jour je prendrais ta place père, puis celle de ce maudit Tyran Freezer. »

(Ce passage est une citation de ce rp : https://www.rpgdbz.com/t18060-un-diner-presque-parfait

Premier post du Roi Vegeta)

Des paroles résonnaient, anciennes, nouvelles, proches et oubliées par le fracas des corps.

« Mon fils, c’est par ton sacrifice et ton courage que tu deviendras le leader de ta race. »


C’était une baie d’observation d’un vaisseau donnant sur Vegeta, tout le reste, les détails, les autres personnes… étaient flous. Vegeta avait moins de 8 ans.

« Si le Tyran Freezer menaçait Vegeta, tu irais l’affronter père ? »

Demandait-il, imposant une épreuve de courage à son paternel, quelques semaines avant l’accident.

« Oui, même si c’est perdu d’avance, j’emporterais tout ce que je peux avec moi. »

Tout emporter, tout tenter, même si l’on ne gagne pas, on essaie, et on détruit tout ce que l’on peut.

Quelques années plus tard, Vegeta se trouvait dans le ciel terrien, entouré d’un arc électrique pourpre indiquant l’utilisation de sa plus puissante technique face au rival cachalot.

« J’en ai assez de cette planète ! Je vais la réduire en poussière ! »
Spoiler:
 

Plus tard encore, face à Freezer, alors qu’il était dans un état pitoyable, jonchent sur le sol de la planète Namek.

« C’est la fin Freezer, c’est ton dernier jour ! C’est lui le super guerrier de la légende ! Haha ! »

Il toussait du sang, il allait mourir, mais c’était encore trop clément aux yeux du tyran galactique.

« Quelle audace. »

Spoiler:
 
...


Du temps, des larmes, et voici ce qu’était Vegeta, son rôle aujourd’hui était celui d’un prince, les larmes coulaient alors sur ses joues en sang.

« Vous êtes tous idiots, un prince, un roi, c’est un être qui se sacrifie pour la cause qu’il défend, son honneur ! »

Il prit une grande respiration, la supernova était tout juste partie, il était encore au contact avec Rellum.

« Et s’il ne peut pas… »

En un instant, Vegeta se laissa emporter par le colosse robotique, donc, ses mains durent relevés. Mais par toute la force de son être, il parvint alors à diriger ses paumes vers Rellum lui-même, un fin sourire, comme s’il avait déjà gagné, sans fierté, juste satisfait.

« …Il emporte ce qu’il peut dans la tombe avec lui !»

FLASH


L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Https%3A%2F%2Fwww.db-z.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2016%2F03%2FFinal-Flash-Vegeta-vs-Cell-29

Une lueur incroyable jaillit alors des mains du saiyan de la légende, un rayon monstrueux, une puissance jamais encore vue dans l’univers connu. C’était un final flash, dernière offensive du prince Vegeta. La projection de l’attaque était si large que Rellum ne pouvait l’éviter en se déplaçant, il devait forcément l’encaisser à 100%. En d’autres termes, il était terminé. Au mieux il pouvait lancer sa propre tête au loin pour éviter d’être complétement détruit dans un élan charmant. La technique suprême désintégra tout sur son passage, finissant sa course dans l’espace, contre le soleil, les chances survie de l’automate étaient nulles. Catastrophe dorée, un éclair d’une seconde, à la fin, il n’y avait plus de docteur mécanique. Le père de Trunks avait alors le souffle coupé, immobile, tremblant dans les airs, sans énergie. Il toussotait, observant en contre-bas la supernova l’approcher, comme une libération de son dernier baroud d’honneur. Emporté par la sphère de destruction, il se désintégra en étant emporté à l’intérieur de celle-ci, perdant progressivement son enveloppe corporelle.

Spoiler:
 

Avant de perdre finalement conscience, il eu alors un bref flash, une vision, il y voyait son fils, dans une étendue désertique, face au Roi Cold, il était en super guerrier, la chevelure électrique, les muscles décuplés, les yeux ampli d’une colère illimité. Un dernier sourire, un dernier murmure fier.

« Mon fils. »

Le bruit crescendo du rayon fit disparaitre le pauvre prince dans un flash de lumière terminant lui aussi contre le soleil. Tragique mais réel, Vegeta était vaincu, désintégré. Une telle supernova vu son état devait obligatoirement le détruire, il ne restait plus rien de lui. Entre temps, Quatre avait disparu, laissant Roi Cold seul protagoniste temporel actif. Le Docteur était au sol, scotché.

« Je… Heu… Rellum ! »


Il fixait alors le sol, observant les quelques restes de son serviteur N°19 par-là suite, visiblement prit d’un certain chagrin et d’une once de colère.

« Non… Quelle déception. Je ne sais pas quoi dire. »

L’androïde numéro fixa alors le corps inerte de Son Goku au sol.

« Il ne reste plus que lui après ce massacre. »

Il soupirait, le génie s’approchait du fermier de la légende, ouvrant sa paume droite vers ce rival infernal.

« Je devrais te détruire maintenant, mais te laisser vivre en ayant tué tes proches et amis me semble être un supplice bien plus lourd encore. »


Il referma alors sa main, levant les yeux vers le démon du froid.

« Nous… »


CLING

Un bruit d’acier s’éclatant au sol, une surface solide qui n’était certainement pas une roche. Gero se retourna, constatant que le docteur Rellum avait survécu, du moins, il restait sa tête, seule survivante de ce suicide saiyan. Le scientifique était éberlué, ramassant alors ce qu’il restait de l’allié de Cold.

« Quel miracle, je vais te réparer au laboratoire. »

Il fixa alors de nouveau le père de Freezer.

« J’aimerai vous parler dans mon laboratoire, à vous et votre ami robot. »

Le vieil homme s’envola alors sans ajouter quoi que ce soit, se dirigeant à grande vitesse vers son repaire situé à 30km d’ici. Le repaire du docteur étant constitué de scénarium, ils étaient obligés de tout les deux s’y rendre, Quatre, lui, résistait à cette matière. Le lieu sur place correspondait aux critères les plus fidèles aux attentes des deux, ou trois, visiteurs. Un laboratoire construit dans une caverne, rempli d’ordinateurs, de quelques tables couvertes de plans, d’éclairages sommaires et autres décorations brutes et bricolés par les moyens du bord. Une fois la porte refermée, le savant fit part de quelques confidences, parcourant plusieurs salles en accompagnant ses invités.

« Je ne sais pas d’où vous venez vraiment, mais je vous remercie pour votre aide. »

Pendant la balade, le Docteur fit une halte en privée avec la tête du droide, quelques minutes seraient nécessaires pour lui redonner le corps qu’il possédait autrefois. Gero était dans un local de maintenance, au fond de la salle remplie de machine trop longue à décrire, un socle pour y placer un casque, semble-t-il. Le savant y posa Rellum, dévoilant d’une armoire proche un petit câble.

« Je vais te constituer un nouveau corps, mais pour cela, il me faut ton plan interne. »

Avec l’aide du concerné, le docteur fou connecta le câble pour recevoir le plan de l’architecture du robot, comprenant alors son fonctionnement.

« Rustique sur l’apparence, mais doté d’un fonctionnement interne très complexe, Willow ne sera jamais moins bon que moi. »


Une trentaine de minutes furent nécessaire pour qu’un bras mécanique assemble un nouveau corps, Rellum retrouva rapidement une figure identique à la précédente. Les détails n’étaient pas très intéressants, les deux personnages ressortirent rapidement, le serviteur du Roi Cold tenant sur ses deux jambes. Ainsi, le groupe pu suivre de nouveau le rival de Son Goku cavaler dans les allées et couloirs du laboratoire. Ce dernier entra dans une petite pièce, elle ressemblait à une salle de pause, il y avait une table avec une machine à café, un sofa avec une TV, tout simplement irréaliste.

« Assiez vous, je ne sais pas ce que vous buvez… »

Il fixa alors Rellum d’un air quelque peu perplexe.

« J’ai ce qu’il te faut, toi. »


Fouillant dans une armoire du lieu de repos, Gero trouva vite ce qu’il voulait et tendit au méca une bouteille d’huile ainsi qu’un bol de boulons. En fait, cela sous-entendait que la création de Willow se nourrissait comme Nono le petit robot dans Ulysse 31. Le génie prit ensuite place, sur un des sièges autour de la table.

« Cela fait plus de 25 ans que je vie dans ce laboratoire seul, ou je n’ai que brièvement parlé à quelques scientifiques. Ces années, je les aie réservées à la vengeance, à la mise à mort de ce garnement de Son Goku. J’ai œuvré tout ce temps, abandonnant mon humanité pour parvenir à mes fins. »

Il baissait les yeux, après coup, le tribut était lourd, mais quelles en étaient les raisons ?

« Son Goku a, il y a de nombreuses années attaqué le ruban rouge, une organisation sur Terre, il y a tout détruit et j’y travaillait comme scientifique. »

Les images lui revenaient, à ces 52 ans, avec sa longue chevelure blanchâtre et son optimisme dévorant.

Spoiler:
 

« Quand la base fut détruite, j’ai perdu mon emploi. Je savais que cette organisation était criminelle, mais ils offraient beaucoup d’argent. Cette somme, j’en ai eu besoin pour soigner un proche qui était dans la maladie. Mon seul moyen de procurer à cette personne les soins adéquats était d’être au service de ces crapules… »

Il releva alors ses yeux, fixant Rellum.

« Sans le Ruban rouge, je n’eus plus d’argent et ma femme fut emportée par son cancer. J’ai alors tout mis en œuvre pour me venger. Et avec le recul… je ne sais pas si ça valait vraiment le coup quand j’ai vu ce que j’ai fait à tous ces gens. »


Il prit une grande inspiration. Finalement, il cherchait plutôt de bonnes oreilles pour le rassurer que de les récompenser de quelquonque manières.

« Je veux me racheter auprès d’eux, je compte fermer ce laboratoire et retourner au civil pour réaliser des projets dans l’intérêt commun. »


Gero se frottait les mains, dans sa prise de conscience, il voulait transmettre un message à ses sauveurs avant de quitter sa vie de scientifique fou.

« J’aurais toujours sur la conscience ce que j’ai fais à cause de l’aveuglement dont j’ai fait preuve. Lorsque l’on est trop attiré par quelque chose, on ne fait plus attention à ce que l’on fait et on entreprend de terribles erreurs. Ne faites pas comme moi, réfléchissez à qui vous êtes vraiment. »

Etant donné que le Roi Cold n’était qu’un « clone », Docteur Gero s’adressait clairement à la création robotique.

« Docteur Rellum, ne vous laissez pas aveugler par quoi que ce soit, ne faites pas de fanatisme, ne suivez pas une idée ou une personne sans réfléchir. Ne faites pas la même chose que moi, je vous en prie. »

Des paroles désolées résumant l’esprit chamboulé d’un vieil homme fatigué. Mais nulle mort ou repos pour le savant, il avait un poids trop lourd sur la conscience pour partir ainsi.

« C’est tout, je suis désolé mais je voulais vous mettre en garde, je vais détruire ce laboratoire et les créations qui s’y trouvent. »

L’ingénieur laissa un nouveau temps mort, les deux invités pouvaient s’exprimer ou poser leurs questions avant que les trois personnages ne se quittent. Finalement, ils eurent l’occasion de quitter le laboratoire. Ils furent alors témoins de l’apparition de Towa et Mira, cette dernière ne semblait pas bien contente du travail des mercenaires.

« Vous avez foutus en l’air la mission ! Il est mort ! »

Se plaignait alors la succube, les bras croisés sous sa poitrine, boudeuse.

« Roi Cold, je vous pensais capable de vous contenir, envoyer une supernova pour blesser un adversaire, personne ne fait ça. »

Elle balayait son regard de droite à gauche, frustrée de sa défaite, mais évidemment, cet idiot de démon du froid voulait attendre Trunks pour sa revanche, pf, qu’il la fasse.

« Heureusement qu’il me reste mon Son Goku… »

Ce rassurait-elle d’un ton bien plus empathique et doux. Elle fixa alors Mira qui lui ne disait et faisait rien en particulier.

« Trunks reste une cible de choix de « secours » qui remplacement Vegeta comme combattant. »

Le guerrier aux cheveux d’argent haussa les épaules, ne comprenant pas bien le plan.

« Son Goku ne peut pas remplir ce rôle de « combattant » ? Il remplit tous les critères »

Towa fut alors muette quelques instants, rugissant alors.


« Non ! »


Mira était perplexe, ne comprenant pas trop les idées de la démone, mais qu’importe, il ne voulait que se battre, qu’elle fasse ce qu’elle veut de son Goku décoratif.

« Heu… okey. »

Elle se tourna vers ses recrues visiblement peu organisées.

« Bien, blessez ce Trunks de manière à ce qu’il puisse me servir, il devrait être de la puissance de Vegeta, alors ne le désintégrez pas ! »

Mira ajouta alors quelques détails.

« Jouez sur ces peurs, c’est typique des protecteurs ça, d’être paralysé sur un dilemme. Et puis si ça se passe mal, j’interviendrait. »

Le protecteur de Towa libéra alors son énergie, cette dernière était équivalente à celle de Son Goku lorsqu’il affrontait Cell parfait. Soit, une puissance largement supérieure pour mettre directement fin au combat. La scène semblait donc calculée d’avance, le saiyan du futur arrivant dans 2 heures maintenant. Les guerriers avaient donc ce laps de temps relativement long pour se préparer à l’arrivée du voyageur du futur. Towa et Mira, eux, restaient, ils allaient assister de près au combat pour pouvoir intervenir. Un certain monarque Cold souhaitait potentiellement recevoir la force qu’il attendait tant. Et de l’autre, Mira devra être sur le pas de tir pour assister une équipe en débâcle. Donc, si le trio avait des questions à poser au gardien ou la succube, c’était le moment. La tempête approchait, il ne restait qu'un seul héros capable de sauver l'univers. Ce n'était pas seulement le dernier, c'était aussi le plus prodigieux de tous les guerriers de l'espace. Bonne chance : Trunks.




Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 351
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockMer 12 Juin 2019 - 20:35
Une bataille de force brute se déroule entre le fier chevalier de la science et le berserker d’une race déchue. Tandis que le vaillant tente tant bien que mal à faire fléchir la foudre annihilatrice vers les cieux, le démon continue son acharnement maléfique à cibler la Terre sacrée. Une ambiance de fin du monde se dessine aux lueurs de la charge dévastatrice pétillante de jaune. Les bribes d’énergies balaient tous les horizons de part des arcs pétants d’énergies destructrices qui brûlent sans considération aucune les cadavres des ex-protecteurs terriens. Malheureusement, le preux Rellum ne parviendra pas longtemps à tenir tête au prince des singes, c’est-à-dire lorsque l’aura d’insignifiance se sera dissout d’ici trois secondes. Il ne peut plus que faire confiance en son monarque et noble dirigeant pour lui filer un deux ex machina digne de son nom de famille. Et c’est ce qui se produisit … dans un avertissement hors de sens !
 
"M’écarter ? VOUS PLAISANTEZ ?"
 
C’était quoi le délire ici ? Lâcher prise et laisser le fou simiesque faire un trou astral dans le système solaire ? Et surtout dans quel but saugrenu ? La réponse ne tarda pas à se faire ressentir tandis qu’une chaleur grandissante roussi les nuages environnants. Le cyborg, ayant une vision d’extrêmement mauvaise augure, se risqua un coup d’œil en direction de l’origine de cette fournaise. C’est dans une stupeur et une incompréhension sans borne que le colosse de titane réalisa quel est le plan absurde d’Artic. Une supernova, rien que cela, fuse vers la lutte sayano-robotique afin de régler le problème … en détruisant le colis humanoïde ainsi que l’un des plus fervents serviteurs de la lignée Cold. Une fois de plus, Rellum se laissa emporter par sa colère face à autant de stupidité.
 
"MAIS VOUS ETES COMP…"
 
Quelque chose se passa qui interrompit immédiatement le râle du docteur. Vegeta, profitant de cette distraction offerte sur un plateau de mort, tourna ses mains vers une cible que l’automate n’avait absolument pas anticipé dans aucun de ses nombreux scénarios : Rellum lui-même. Dès qu’il sentit les étincelles crépitantes des mains de son adversaire contre son torse, il sut que son destin ne sera que funeste.
 
"SAYAJIIIIIIIIIIIIN !!!"
 
Le final flash du petit prince est déclenché emportant déjà sur plusieurs mètre la carcasse fumante de l’expert en biomécanique. Cette puissance irradiante se donne déjà joyeusement au dépeçage de la structure métallique. D’abord, l’armure extérieures fondit face à tant d’ardeur. Ensuite la peau striée se déchira sous les griffes de topaz. Et enfin le squelette de carbone se fit broyer par la pression du baroud d’honneur. La combinaison de tout ces détails firent connaître à la victime un niveau de souffrance dont lui-même ignorait la possible existence.
 
Une infinie douleur qui fit surchauffer l’intégralité des capteurs restants de Rellum qui réveilla son instinct de survie. Il est hors de question de mourir d’une manière aussi odieuse et aussi ridicule ! Il activa toutes ses ressources quittent à ce qu’elles implosent dans le processus. Cartes mères, ramettes de mémoire nucléaires, barrettes nano-graphiques, pistons de thermo-vapeur, cœur radioactif. Tout, y compris toute sa volonté de vivre ! Son idéologie prit une telle ampleur qu’elle devint également nocive pour lui. Une foudre d’un noir aussi profond que sa haine se matérialisa autour de son être tel une myriade d’électrons tournoyant autour du proton. C’est tout ou rien, de toute manière il n’y pas de choix ici. En a-t-il seulement eu ? L’intégralité de son corps, omis le chef bouillonna d’un blanc absolu et explosa. Par la même occasion la tête du savant fut éjecté de la mélasse psycho-énergétique tel un vulgaire bouchon de champagne.
 
Un horrible silence s’en suivi. Rellum n’entend plus rien, ses récepteurs auditifs ont du cramé. De sa vue fissurée il savait qu’il tombait. Durant la chute, il constata avec désarroi le pilier doré emporter ce qu’il fut. Un quart de tour plus tard, c’est la lueur néfaste de la boule de la mort qui se refléta dans sa lentille endommagée, l’orbe mortel contenait en son sein le primate aux milles maux. Celui-ci n’en réchappera pas. Etrangement, bien que cela masquerait la torture qu’il subit en ce moment, il n’en ressentit aucune satisfaction. Que lui est-il arrivé en fait ? Qui est l’auteur de sa probable mort ?
 
Un nouveau choc vint empirer la situation, il vient de toucher terre en sentant sa caboche se plier encore. D’aussi bas, n’entendant que des grésillements indigestes et voyant un monde brisé, il aperçut néanmoins la silhouette reconnaissable du docteur Géro en face d’un tunique orange elle aussi à l’agonie. C-20 va tuer Goku ! Mais il se ravisa. Qui est, au final, l’auteur de sa probable mort ?


 
Erreur … Blackout.
 






Il est dans l’espace.
 
Proche de lui, un cerveau. Littéralement un cerveau d’un brillant savant enfermé dans une armure exosquelette. Ivre d’une ire semblable à celle de son fils spirituel, il voulut mettre fin à l’humanité qui l’avait écarté de sa gloire promise. Son égo carmin fusa vers la planète, mais fut repousser par celle-ci dans une force azurée. Ainsi Willow décéda.
 
Cette scène, elle est gravée dans le disque dur de Rellum, inutile de décrire une milliardième de fois la scène dramatique. Néanmoins, ce n’est que maintenant, éthéré et calme, qu’il put en envisager une autre interprétation. Est-ce le bleu ou le rouge l’auteur de cette mort ?






 
Erreur … erreur … erreur … reboot.



 
Une affreuse pique chargée d’électricité raviva l’androïde à nouveau sous tension. Son rêve s’effaça doucement, brouillant l’allure massive du professeur Willow pour laisser place à celui plus menu du docteur Gero. Toujours pas de son, mais l’air compatissant du vieillard, comparable à celui d’un grand-parent aimant, indique clairement une volonté d’aider. La tête mécanique sens un câble inconnue s’insinuer désagréablement dans ce qu’il reste de sa nuque. Immédiatement, le cyborg fit le lien et transmis les données nécessaires pour répliquer un corps et le sortir ainsi de son cycle de douleur. Fichus capteurs sensoriels !
 
Les prochaines minutes le furent davantage. Petit à petit, un buste imposant se greffa à cette tête convalescente, suivi d’une paire de bras robuste, d’un bassin solide et de deux jambes arquées comme à l’origine. Il est désormais entier mais pas encore fonctionnel. Des pinces articulées vinrent souder et perfectionner l’ensemble et ajuster ou bien remplacer les composants trop endommagés pour être restaurer. Puis C-20 activa le dernier levier après cette demi-heure qui parut durer une éternité ou deux. Aussitôt la souffrance omniprésente s’envola, il put bouger, entendre et parler. Enfin.

Revivre:
 
 
"Je suis … en état de marche … merci !"

Son premier mouvement lors de sa renaissance fut de s’incliner respectueusement en face du vieil homme tout en ignorant la présence, pourtant notable, du patriarche des démons du froid. Après tout, il n’est qu’un clone dans cette histoire. C-20 invita alors son partenaire à le suivre dans les profondeurs de ce qu’il semblait être son laboratoire qui aurait dût être piégé selon les mensonges de l’automate. Inutile de rappeler cet écart de conduite et ainsi ruiner cette atmosphère pour une fois reposante.
 
Rellum suivi sans un mot son futur collaborateur. Allait-il atterrir et découvrir la quintessence des salles de recherche et de fabrication technologique ? Non. Ce qui s’offre à lui n’a rien de high-tech ou de grandiose mais plutôt d’un petit studio tout à fait banal : un canapé ici, un poste de télévision là et même une machine à thé ancienne. Visiblement, le croulant semble apprécier se détendre de temps en temps et penser à autre chose que le travail. Une activité que l’androïde cyan n’a jamais pratiqué ni jamais ressenti le besoin d’effectuer. Faire une pause. Cela semble tellement irréaliste pour une intelligence artificielle qui n’a juré de cesser de progresser vers le meilleur … une tâche sans fin.
 
L’automate accepta sans réel besoin les mets qui lui sont fournis. Bien que proposer de la visserie ressemble plutôt à mauvaise plaisanterie, l’huile de vidange de qualité acceptable lui mit un coup de peps supplémentaire à sa récente résurrection. C’est à cet instant revigorant que Rellum se remémora un récent détails qui l’avait fait plus que bugger. Un fait aberrant dont la réponse lui manque cruellement. La lentille intriguée du scientifique d’acier se leva vers son bienfaiteur et la fameuse question tomba.
 
"Pourquoi avoir épargné Son Goku ?"
 
Quelques secondes d’un silence morbide s’installèrent, puis Gero fit ses terribles aveux. Il commença par raconter l’origine de son association avec la célèbre armée du ruban rouge qui lui permit de trouver un travail et gagner de l’argent qui aurait put permettra à sa famille de survivre. Hélas, l’arrivée de l’enfant à queue de singe ruina le projet tuant ainsi psychologiquement le docteur Gero ainsi que son but. Tout comme docteur Willow.
 
Plusieurs années plus tard, animé par une soif de vengeance sans borne, l’individu fit des actions horribles selon l’éthique local. Il captura des jumeaux et les cybernétiser de force quitte à leur retirer leurs libres arbitres, comme les vulcans sur Héra. Il n’hésita pas à saccager des villes et à assassiner des êtres vivants tout simplement parce qu’ils sont sur son chemin de sa revanche promise, tel les rebelles et renégats face à l’armée du seigneur Freezer. C’est ainsi qu’il s’est renommé C-20, comme le robot présent s’est greffé le nom Rellum.
 
Les similitudes s’arrêtent ici, puisque le vieillard, lui, a enfin gagné ! Et pourtant, sa récompense lui pèse plus sur les épaules qu’elle ne l’élève. Il n’est plus qu’une ruine qui se sert un verre de rhum face à son successeur muni d’une tasse d’huile. Le doute s’empara de l’esprit du concerné qui s’était fixé comme objectif principal de ramener Gero dans sa propre dimension et ainsi soumettre le monde sous la coupe du tyran doré. Mais … pourquoi au lieu de directement lui proposer de rejoindre sa faction il lui pose cette question ?
 
"Qu’allez-vous faire désormais ?"
 
La réponse qui aurait conforté Rellum aurait été que C-20 traque tout ceux qui lui aurait été néfaste dans la galaxie et imposer sa vision d’un monde parfait ! Mais non, il voulait juste prendre sa retraite, faire preuve de rédemption en assistant les faibles et profiter des plaisirs de la vie qu’il a put louper et qu’il aurait pu enjouer plus tôt … ce qu’il aurait voulut faire avec sa défunte femme. D’un côté, cette conclusion va dans le sens du robot qui souhaite exterminer la vermine sayan et autres. Mieux ça le justifie. Ça ne justifie que lui. Son existence. Sa futile existence, si vide et au final terriblement triste.
 
*Qu’est ce que je fais depuis tout ce temps ?*
 
Le colosse de titane ne comprend pas ce dont à quoi il songe en ce moment même. Souhaite-t-il soudainement être plus qu’un simple outil d’oppression et comprendre à vivre ? Ce qu’il pourrait désirer ? Ces données nouvelles et perturbantes causent des maux de logiciels terribles. Cet état dubitatif s’accentua lorsque le vieillard renchérit en conseillant son jeune homologue ne de pas tomber dans les travers et la voie qu’il a emprunté tel un sinistre adorateur d’un culte mégalomaniaque.
 
"Moi fanatique ? Non, les autres le sont … ils ont … je …"
 
Lui qui avait si tant de ferveur au débat, le voilà déjà à cours d’argument face à ce schnock expérimenté. Celui-ci, les yeux fatigués, se leva avant de s’en aller pour préparer la destruction du laboratoire caché. Aussitôt, Rellum surgit de son siège et agrippa instinctivement la manche de Gero. Si sa logique primo-natal lui dicte de décapiter ce sénile effronté et accaparer son cerveau grouillant de savoir afin de valider cette expédition temporelle, c’est un conseil reconnaissant qui sortit de son émetteur audio.
 
"C-13, 14, 15, 17 et 18 sont certes défectueux, mais reconfigurez C-16 qui vous est cher, et ensemble quittez cette planète. Vous n’y êtes pas en sécurité. Faites moi confiance et … adieu."
 
Dans un salut solennel, le géant d’acier salua de manière bienfaisante le retraité avec toute son humanité naissante. Par la division zéro, il a dû se renverser un peu d’huile sur le haut de son crâne neuf pour qu’une goutte coule le long de son optique. Tandis que les bruit de pas de Géro s’éloignent et que Rellum s’essuie brièvement le chef, un sentiment de mépris glacial se fit sentir. Que cette rage capricieuse cible le vieil ou le jeune androïde, Rellum y coupa cours de manière sévère et protectrice.
 
-Non.-
 
Aussitôt, le scooter personnalisé accolé à l’oreille du roi Cold grilla. Sa fumée grise fit office d’avertissement, ils n’ont plus à interférer avec C-20. Cette ambiance soudainement tendue et le mutisme inquiétant de Rellum durèrent jusqu’à l’arrivée de la facétieuse déesse du temps et de son acolyte. Bien que cela ne rajoute du sel dans la soupe actuelle, leur arrivée n’est pas infortunée. C’est qu’avec les récents évènements, le Cold et le robot auraient put oublier la raison première de leur venue dans cette époque.
 
Comme ce que le mastodonte de fer se doutait, la chrono-gardienne est particulièrement fâchée du résultat de la mission. Effectivement, ils se devaient de maitriser et neutraliser le sinistre prince Végéta afin de le livrer, le cœur battant, à la succube. Cela aurait put se dérouler ainsi si le monarque n’avait pas eu l’idée insensé de vaincre le macaque et stopper le final flash en le désintégrant avec une supernova. Ah, et au passage presque détruire son précieux allié. La seule chose qui réconforta la mégère est la capture réussit de Kakarot.
 
Mais la femme fatale en veut toujours plus et décide encore une fois de remodeler le contrat à sa guise. Mais soit, de toute manière sans le soutien de la garce, le robot et le Cold seront coincé dans le passé. Elle réclama Trunks en guise de remplaçant du père. Cette nouvelle requête ne dérange pas tellement l’automate, mais il se douta que son voisin du froid ne sera manifestement pas enclin à coopérer, lui qui souhaite plus réduire en cendre qu’autre chose.
 
S’en suivit une petite dispute … intéressante entre la matriarche temporelle et son larbin qui ne tomba pas dans l’oreille cybernétique d’un sourd. Plusieurs informations sont à tirés de la chamaillerie. Premièrement, les prisonniers serviront à l’avenir de combattants. Deuxièmement, Goku semble être particulièrement spécial. Troisièmement, Towa et son protecteur ne sont pas à cent pour cent dans la confidence.  Le mystère devient de plus en plus intriguant. Une fois rentré dans le présent, il faudra enquêter plus sereinement. Mais il faut rester concentré sur l’instant passé. Car Rellum, Cold et Quatre devront s’unir pour maitriser le fils de Bulma ce qui devrait être bien plus aisé. Par ailleurs …
 
"Où est Quatre ? Depuis la chute des terriens et du namek il n’a pas donné signe ! Sans sa présence, la mise sous verrou de Trunks est compromise."
 
Le grand homme aux cheveux argentés se mit alors en avant en donnant quelques conseils face aux faiblesse psychologique dudit semi-primate. Et surtout, il offrira son être en cas de péril alors qu’il fit étal de sa puissance. Dès lors, le puzzle de cette mascarade s’éclata encore plus. Le garde du corps est démentiellement puissant, suffisamment pour gérer à lui seul le mioche du futur, et même Végéta et la Z-team. Pourquoi avoir alors eu besoin de l’aide d’un roi gâteux, d’un robot égaré et d’un masque volatil pour une telle mission ? Quoi qu’il en soit, plus tôt cette parodie sera finie, plus tôt Rellum pourra rentrer et … repenser à ce qu’il devra refaire.
 
"Très bien, ne soyez pas trop timide cette fois-ci. Et vous seigneur Cold, soyez plus précis dans vos tirs et ne décevez pas notre dame."
 
Cela était gratuit et instilla une joie particulièrement dans le moteur robotique. Cela permettra par la même occasion d’adoucir les relations entre le docteur et la chrono-gardienne. Après tout, Rellum ne lui avait pas, du moins pas encore, fait défaut à ce jour.
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 106
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockSam 15 Juin 2019 - 16:56
*Quel imbécile !*
Le Roi aurait voulu hurler devant la folie de son serviteur. Désobéissant à son ordre de s’écarter du Prince. Et la situation vira au drame. Rellum parvint à se faire détruire et forcer le Prince à utiliser son attaque. Mais la Supernova était déjà lancée, et le Roi était désormais impuissant, forcé de laisser le travail se faire.
Quelle fin pour un Prince. Sur l’instant, sa haine de ce que Végéta avait commis par le passé, sa rébellion et la haine d’Artic pour la race des singes disparut un instant. Elle était remplacée par quelque chose d’autre. Un respect envers un adversaire qui pouvait prétendre à la place de numéro un. Un respect très certainement à sens unique, mais un respect tout de même.
Il avait mal jugé cette espèce, et sur l’instant se dit même qu’ils auraient put faire des bons partenaires si leurs relations n’avait pas été aussi… Chaotique. Mais Reibai l’avait mis en garde et il avait agit avec son arrogance de l’époque. Une arrogance toujours présente actuellement, mais qui peu à peu se métamorphosait en quelque chose d’autre par instant.
Il observa alors en silence les derniers instants de Végéta, Prince des Saiyans. Qui semblait être destiné à souffrir de la main de la Famille Cold.


Quelques instants passèrent, le Roi observait l’emplacement où se trouvait il y a encore quelques secondes le Prince et Rellum.

*Mais quel imbécile…*
Il venait non seulement d’échouer dans sa mission, mais en plus il venait de perdre un excellent élément de l’armée de Freezer… Ce dernier risquait de ne pas apprécier la nouvelle…
Bon, à la réflexion lancé une Supernova n’était peut-être pas la meilleure des idées. Mais il lui avait fallu intervenir, la destruction de la planète n’était pas encore à l’ordre du jour et… C’était à peu près la seule solution sur l’instant qui lui était venu en tête. Le corps à corps face au Prince ? Non cela aurait été… Suicidaire.
Son attention fut soudainement attirée par le Docteur Géro qui contempla l’idée de tuer Goku ici et maintenant. Mais avant que le Roi ne puisse intervenir, le Terrien décida sagement de le laisser vivre. Puis il commença à regarder le Roi, s’apprêtant à parler avant d’être interrompu par un cling métallique.

La Tête de Rellum -décidément aussi dure que résistante- avait survécu à l’attaque de Végéta. Mieux encore, il annonça son intention de le réparer ! Enfin une bonne nouvelle car il allait pouvoir personnellement fracasser cette imbécile de Rellum qui avait refusé de s’écarter… Et très certainement faire quelque chose que le Roi n’avait que rarement fait.

Présenter des excuses !

Gero lui annonça alors qu’il voulait lui parler dans son laboratoire. Changer d’emplacement n’était à l’encontre de ce que le Roi désirait pour l’instant. Et il se contenta d’acquiescer, l’air pensif en regardant la tête de Rellum porter par le brillant scientifique.
De son côté ? Et bien une partie de sa mission consistait à également apporter à Towa ce macaque qu’était Son Goku. Et quand il voyait l’état actuel du Saiyan. Il se demandait comment il avait réussi pour vaincre son Fils. Mais constaté la puissance indéniable de Végéta et savoir que son compagnon d’espèce disposait du même pouvoir… C’était une bonne chose qu’il soit inconscient.

C’est au bout de quelques minutes de vol que le petit groupe arriva à l’emplacement du laboratoire. Pénétrant à l’intérieur, Artic suivit le scientifique et observa son repaire. Il pouvait reconnaître certains objets, du moins visuellement même s’il n’avait aucune idée de leurs fonctions. Ces propres scientifiques disposaient de lieux similaires pour leurs propres recherches qui s’étendaient sur de vaste sujet. Robotique, Clonage, Météorologie, naturellement tous ayant un but militaire en priorité… Mais qui sait, peut-être des idées qui bénéficieront à l’Empire d’une autre manière sortirait de ces usines d’expérimentation ?

Acquiesçant d’un simple mouvement de tête les remerciements du Docteur Gero, il commença à observer silencieusement Gero reconstruire peu à peu le corps de son serviteur. Il était surtout concentré sur l’aisance que l’ancien membre de l’armée du Ruban Rouge démontrait en effectuant sa tâche. Et Artic se doutait que même avec de l’expérience, il lui faudrait du temps pour atteindre un même niveau. Encore faudrait-il qu’il ai la volonté d’apprendre ce domaine. Il était beaucoup trop occupé de toute manière. Conquérir était une chose, dirigé en était une autre. Et visiblement, son esprit tactique au combat l’avait failli car perte de l’objectif et même touché un allié. En d’autre circonstance cela n’aurait été qu’une perte parmi tant d’autre et… Non… Même sous d’autres circonstances, la perte du Docteur Rellum aurait été un jour noir pour l’Empire.

Après un temps un peu plus long que 5 minutes. Rellum était rétabli ! Et le Roi poussa discrètement un petit soupir de soulagement.
Pour lui, le reste fut principalement de l’observation. Il se contenta de s’installer dans le canapé -au passage d’une confortabilité plutôt étonnante. Il aurait presque pu dire que son trône n’avait pas autant de confort offert.
Et surtout, il écouta le récit… Et quelque chose le prit par surprise. Il commençait à ressentir une certaine tristesse pour ce vieil homme. Cherchant durant toute sa vie un but au point que cela l’aveuglait et qu’il commettait erreurs sur erreurs ? Une part de lui se savait dans un cas relativement similaire. Mais ce qui le frappait était ce regret profond du Docteur Géro. Pourtant…
Il était le Roi Artic Cold premier du nom. Chef Suprême de l’Empire Cold, Conquérant des Milles Mondes, Terreur de l’Univers. Père de l’Empereur de la Galaxie et de l’Incroyable plus fort Cooler !
Il était sans pitié et n’avait que faire de ce que les espèces inférieures pensaient et ressentait !
Et pourtant…

Il entendit alors le conseil de Rellum au Docteur Gero et fut surprit. Et le grésillement qu’émis son scooter lui confirma que quelque chose s’était bien produit également pour Rellum.

Finalement, ils quittèrent la compagnie du Docteur Géro et disposant de quelques instants libres. Il se retourna aussitôt vers son serviteur, Goku sur son épaule. Et il commença à parler d’un ton… Inhabituel, un ton plus doux que ce que l’on pouvait s’attendre du Roi.

« Docteur, je vous dois des excuses. J’ai… laissé l’action l’emporté sur mes actes et je vous ai inutilement mis en danger. »
Puis, son ton redevint légèrement plus dur, mais le Docteur n’aurait aucun mal à se douté qu’il s’agissait plus d’une forme de taquinerie non sérieuse et qu’Artic se voulait amical. Il n'avait même plus envie de le taper.
« Mais… La prochaine fois, écartez-vous quand même. Et si vous vous retrouvez dans une même situation, n’oubliez pas que la plupart des espèces ont des… Points faibles si je puis-dire. Plutôt que la Tête, visez plus bas. »

Croyez-le ou non. Mais les organes génitaux étaient bel et bien référencés en tant que point faible dans le manuel de la Grande Armée Cold.

Puis Towa arriva, visiblement désappointé.

« Vous avez foutus en l’air la mission ! Il est mort ! Roi Cold, je vous pensais capable de vous contenir, envoyer une Supernova pour blesser un adversaire, personne ne fait ça.
- Et personne n’aurait eu besoin de le faire si une certaine personne avait accordé la Force promise pour affronter un Titan tel qu’un Super Saiyan ! Il s’agissait de lui, ou de la Terre, et dans toute la précipitation. Oui je me suis emporté ! »
Le Roi avait soudainement élevé la voix, la gardienne n’était pas la seul énervé du groupe. Mais le Roi gardait un ton relativement calme, mais on sentait la fureur derrière lui.
« Vous m’aviez promis une Force qui nous aurait permis de vaincre ce maudit Saiyan sans difficulté. Mais aucun signe ! Je l’ai pourtant même demandé verbalement durant ce combat en espérant que vous pouviez intervenir ! Quelle était votre plan ? Espérez que nous nous en tirerions comme cela et ramasser le profit ? Vous vouliez Végéta en vie, vous auriez dû tenir directement votre part du marché pour assurer notre Victoire. »

Il aurait croisé les bras s’il ne portait pas Goku, à la place : sa queue blanche faisant claquer soudainement l’air, ponctuant ses mots.
« Je pensais qu’une personne capable de renvoyer les personnes dans le temps et de voir les évènements devrait être capable de comprendre les dangers que pose les Saiyans. Regardez ceux de mon époque ! Des Dizaines de Super Saiyans, et des puissances encore plus grandes encore ! Même Majin Buu à été défait par ces guerriers ! Et vous n’avez même pas l’idée de mettre TOUTES les chances de votre côté ? Alors même que vous proposiez la solution la plus évidente en proposant un moyen de gagner suffisamment de puissance pour le vaincre ? »

Sa queue claqua cette fois violemment le sol. Envoyant un léger nuage de poussière.
Puis… Il lâcha Son Goku en avant, le jetant aux pieds de Towa qui concéda sa présence.

« Il est plus facile de capturer un Saiyan quand il est déjà hors de combat. »

Puis, elle proposa quelque chose. Capturer Trunks pour remplacer Végéta. L’idée fit l’espace d’un instant tiquer le Monarque qui n’avait eu qu’une idée en tête : le tuer. Mais… Il poussa un soupir tout en croisant les bras et fermant les yeux. Puis elle donna ses instructions tandis qu’il se contenta comme précédemment d’acquiescer en silence.
Il n’était même plus véritablement énervé. Juste fatigué de cette histoire, et il voulait en terminer au plus vite…


« Vous fonctionner d’une manière qui me surprend. Trunks est d’une puissance similaire de ce que j’ai compris à celle de Végéta, et Rellum pouvait un peu lui tenir tête. Contentez-vous d’augmenter ma puissance dès maintenant, ou dès que j’engagerais Trunks et vous n’aurez même pas besoin d’intervenir. »

Il poussa alors un soupir.
« Et si jamais ce Trunks devient plus dangereux que prévu. Là votre serviteur pourra intervenir. Avec ces macaques, j’ai comme l’impression qu’il ne faut pas se fier à leurs puissances actuelles. Mais à celle qu’ils pourraient obtenir s’ils s’énervent. Les émotions semblent être un facteur important dans leurs transformations. Mon fils en à fait l'expérience sur Namek. Je n'ai pas envie de voir la même chose se produire ici. »

Lire ses rapports sur les recherches effectué par ses scientifiques lui avait appris des choses. Et il ne regrettait pas le temps passé dessus. Connaître son ennemi était une chose qu’il avait appris à faire après sa défaite face à Trunks.
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 33

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockSam 15 Juin 2019 - 19:59
Le Dr Gero saluait Rellum, lui qui était en quelque sorte tout ce qu’il restait de l’image de son ami, Willow. Quelque part, le scientifique des zones artic avait donné beaucoup de son caractère à son serviteur robotique. La même passion, le même entrain, et cette once d’humanité que l’androïde avait bien ressenti chez ce voyageur temporel. Il en souriait, comme un tonton aimant, peut être que ses paroles avaient agitées les barrettes de RAM de Rellum. En tout cas la rencontre avec Towa était explosive, la magnifique succube rouspétait Cold qui avait lui aussi un sacré répondant. Mais ce n’était pas bien prudent, Towa avait sa propre vision de la chose, ne cachant clairement pas sa colère.

« Donc tu as fait une supernova pour désintégrer Vegeta car tu n’étais pas assez fort… ? Tu te moques de moi ?! En quoi être plus puissant aurait aidé ? Tu l'aurais juste désintégré plus facilement ! »

Mira intervint alors, il était bien plus expérimenté que sa maitresse, et bien plus calme d’ailleurs, semblant même indifférent.

« Être plus puissant n’aurait rien changé, ta technique l’aurait aussi désintégré, c’est ton choix d’avoir agis comme cela qui nous condamner la mission. Tu aurais dû parvenir avec ton serviteur au corps à corps pour retenir Vegeta, il essayait de tirer un puissant rayon, à deux, vous l’auriez neutralisé facilement. Tu aurais pu aussi le transpercer en plein cœur pendant qu’il était immobile en te rapprochant suffisamment. »

Le démon cyborg ne portait aucun Son Goku, lui permettant alors de croiser les bras.


« Tu dois assumer que tu as fait une erreur de jugement, la puissance n’entre pas en compte. »

Towa semblait contente de l’intervention de son dévoué garde du corps, encore plus de voir le corps du saiyan de légende au sol.

« Son Goku ! »

Disait-elle en s’accroupissant près du guerrier assoupi, plaçant délicatement sa main droite sur le torse de ce dernier. Cela semblait être un simple contrôle de sa respiration.

« Il va bien. »


La dame du temps se releva, répondant alors à Rellum au sujet de Quatre.

« Je ne peux pas le savoir, son esprit est insondable, et je ne peux pas le détecter d’une quelconque manière. »


Oui, Quatre était très particulier, cela était une partie des raisons de son recrutement. En tout cas, une partie secondaire de la mission avait été remplie, enfin, Towa semblait bien plus heureuse de récupérer l’homme de Chichi que Vegeta. D’un claquement de doigt, elle fit disparaître le saiyan légendaire dans un halo de lumière doré.

« Voilà, il est en sécurité dans ma demeure. »

Elle scrutait alors les deux combattants présents d’un air quelque peu calmée.

« Trunks sera là dans moins de deux heures, vous devriez essayer de lui tendre un piège. Pour l’orbe de puissance Roi Cold, je vous la donnerais au début du combat. Son effet peut rendre instable, donc je veux éviter d’avoir à jouer la gardienne deux heures, surtout si l’effet se dissipe avant l’arrivée de la cible… »

Mira, toujours calme et les bras croisés, prit la parole pour le coté tactique.

« Moi et Towa nous restons avec vous, j’ai une puissance supérieure à celle de Trunks, mais je vais avant tout faire de la protection. Il ne faudrait pas qu’il se rue sur plus faible que lui. »

Le Roi Cold émis alors la possible colère des guerriers de l’espace pouvant altérer pendant le combat, Towa se frotta alors le menton, dubitative, mais consciente du danger.

« Mh, oui, Mira, tu pourrais aller directement les aider et rendre la chose plus facile. »

L’androide se tourna alors, surpris.

« Quoi ? Mais s’il t’arrive quelque chose ? »

La femme fatale poussa un petit rire, passant sa main droite remuer sa crinière d’argent.

« Ne me fais pas rire, vous êtes à 4 contre 1, il n’aura rien le temps de faire ! »

Mira ne semblait pas vraiment convaincu de l’idée, mais dans les faits, il était certain d’être plus fort, peut-être avait-elle raison.

« D’accord. »

Il restait 1h30.




Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 351
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 17 Juin 2019 - 23:19
Après une mort des plus scandaleuses, une résurrection inespérée et des adieux déchirants, Rellum se retrouve seul avec la présence royale envers qui il a développé récemment beaucoup d’amertume. Par la suite, afin de protéger le docteur Gero d’une menace royale et pour montrer son humeur, le cyborg rendit hors service volontairement le scooter qu’il avait préalablement offert au roi du gel. Et tandis que le cadeau laissa filer une légère volute de fumée grise, Artic fit quelque chose dont l’automate ne s’attendait à nouveau pas. Une correction ? Des remontrances ? Une tentative de mise à mort ? Loin de là. Il présenta des excuses.
 
Dès lors le robot se retourna, intrigué par ce revirement de comportement, et fit signe qu’il est prêt à écouter ce que le monarque a à avouer. Dans un premier temps, le démon du froid affirma avec humilité qu’il est probable qu’il a fait le mauvais choix. Mais bien entendu l’orgueil si spécifique à son espèce resurgit et il trouva des raisons à ses actions et des critiques vis-à-vis ceux de Rellum. Il prit même la peine de formuler une petite boutade déplacée. L’automate serra des poings et avança lentement à pas lourd vers son pseudo-supérieur.
 
"Premièrement, contrairement à la boîte crânienne réduire en composte des parties génitales n’est en rien neutralisant. Deuxièmement, si vous souhaitez tant que ça à trouver un coupable, pointez plutôt du doigts cette grognasse du temps qui se moque éperdument de nos conditions et de ses promesses. Et dernièrement, comment pouvez-vous m’expliquez votre si maigre prestation ?"
 
Désormais, la lentille carmine est face à face avec les deux perles rougeoyantes du Cold. Le duo de géants se toisent du regard à un mètre d’écart.
 
"Vous vous prétendez régisseur de l’univers avec une force nettement inférieur à ce que vous êtes supposé être. Cela d’une part, mais en plus au lieu de combler ce manque en développant votre propre être et psyché vous souhaitez vous enivrer d’une substance maléfique proposée par cette mégère ! Vous et vos caprices valent bien mieux que ceux de cette manipulatrice temporelle."
 
Bien que l’intervention d’Artic rendit la tension actuelle plus tendue qu’avant, sa pseudo-demande de pardon parvint à attendrir quelque peu le cœur mécanique du cyborg. Oui, Rellum a encore du respect pour le roi et ses ambitions concordent toujours avec ceux de l’armée Cold, mais il n’est plus question d’idolâtrer bêtement qui que ce soit, ni de tomber dans la cruauté gratuite de ceux-ci. Peut-être même qu’il va falloir modifier ses méthodes pour qu’elles soient plus humanitaires et influer dans ce sens les hautes autorités.
 
Towa et son chien arrivèrent par la suite. Bien entendu, elle et le monarque se disputèrent de qui d’entre eux est le fautif de cette situation alambiquée. Et bien que l’androïde soit en rogne avec le père de Freezer, il faut avouer que si la chrono-gardienne aurait respecté ses dires et aurait comme promis imbiber le Cold de sa sombre magie la partie serait terminée bien plus tôt. Une vraie chieuse. Mais ce scénario va aussi à l’encontre des volontés du docteur. Les conditions actuelles sont bien compliquées et comportent des twists scénaristiques forts en conséquence.
 
Bien heureusement, le garde du corps se montra bien plus diplomate que les deux belligérant et mis fin à la dispute. L’ambiance devenant plus cordiale, Artic offrit le corps évanouit de Goku à la garce qui l’envoya directement dans une autre dimension. Ça y est, le meurtrier de scientifique est parti, laissant un goût électronique désagréable dans les circuits de Rellum. Ensuite, la femme du temps proposa à nouveau d’élaborer un plan pour capturer un sayan. Celle-ci encouragea son disciple, Mira, à prêter main forte dans le processus. Chose intéressante, le guerrier semble être un peu père poule vis-à-vis de sa mentor.
 
"Votre soutien est le bienvenu. N’ayez craintes pour votre protégée, normalement il n’y a aucun danger qui pourrait survenir si ce n’est Trunks lui-même."
 
Si, en vérité il reste encore un antagoniste qui pourrait poser un quelconque problème : Cell. Mais celui-ci est normalement bien trop faible et a besoin de se gorger de l’essence vital de divers terriens. Et dire que c’est bien C-20 qui a créé une telle abomination dont l’existence ne devrait pas être mentionnée … un peu à l’image de la créature nommé Populus assemblée par Rellum … tant d’erreurs à corriger. Le titan de carbone secoua la tête, il faut rester concentrer sur le moment.
 
"Considérons-nous plutôt à trois contre un tant que Quatre ne se remontre pas. Concernant l’approche de capture du métis, il va falloir réellement coopérer cette fois-ci. Je propose comme première approche que vous alliez distraire et harceler comme bon vous semble Trunks, je surgirais alors des abysses terrestres pour lui faire subir un maximum de dégâts."
 
Oui, cela semble correct, mais l’esprit tactique de l’assassin masqué fait dégât défaut à ce plan simpliste. Mais il y a un détail que le cyborg peu apporter pour fortifier son projet.
 
"Evitez de dire que tout le monde a été exécuté, en particulier Gohan. Nous savons tous ce que la colère engendre chez un sayan, et encore plus chez un sang-mêlé. Taisez-vous ou dites au pire qu’ils sont sous verrou, au mieux on pourra le faire chanter. Pour le lieu d’embuscade il faut le retrouver là où il sera, c’est-à-dire là où nous avons affronté plus tôt son père. Je conseille de ne pas tarder à y aller car nous avons par conséquent des corps à réduire en cendre ou cacher. De toute manière rester dans un laboratoire qui va s’autodétruire d’ici peu signera notre arrêt de mort."
 
Cette dernière information aura sans doute le mérite de faire sursauter d’étonnement Towa ou Mira. Effectivement, Gero est en train en ce moment même de finaliser les préparatifs pour le feu d’artifice. Certain que son plan fonctionnera, bien qu’il reste néanmoins à l’écoute de quelconque suggestions, Rellum s’envola vers le lieu-dit. Sur le chemin du retour, il lança un dernier regard vers le sanctum de C-20, fit un hochement de tête salutaire et perça l’horizon.
 
*Merci !*
 
Le trajet du retour ne fut pas bien long, une fois sur place ils devraient leur rester entre trente et quarante minutes pour tout nettoyer. Bon sang, que l’endroit est complétement désordonné avec un aspect lunaire grâce à tous ces cratères. Retrouver les carcasses des défunts de la Z-team prendra un peu plus de temps que prévu. Mais il n’y a plus une seconde à perdre, au travail !
 
L’automate fit signe à ses congénères qu’il prend le cadran sud-ouest pour ses fouilles. Des roches furent déblayées, et de la poussière balayée durant ce laps temporel précieux. Rien, l’androïde ne trouva aucune trace des bougres des défenseurs des boules de cristal. Vingt minutes dans le vide, tant pis il va falloir miser sur une méthode un peu moins délicate qu’il ne peut mener à bien seul. Il s’envola à nouveau dans les cieux et porta la parole à haut volume.
 
"Mira, écartez-vous. Rechercher les morts nous prendra trop de temps, il vaut mieux faire table rase. Sire Cold, si vous voulez bien effecteur une attaque de ki massive mais peu destructrice pour incinérer toute matière organique à un kilomètre à la ronde ?"
 
Certain que ce genre d’activité sierra à merveille au monarque en plus de le mettre en valeur, Rellum s’écarta d’avantage et observa le spectacle. C’est agréable de voir ce genre de démonstration de force lorsque l’on n’en est pas la cible. Maintenant que le terrain est enfin adéquat, il est temps de mettre en place le piège.
 
"Parfait, Trunks ne devrait plus tarder. Je me mets en position, n’hésitez pas à faire rugir votre ki pour que je puisse vous localiser depuis les profondeurs."
 
Et comme si c’est devenu son action signature, le colosse d’acier fusa vers le sol granuleux et se logea quelques mètres sous terre. Il attendra patiemment que la proie vienne se vautrer dans ses filets. Rien ne pourra cette fois-ci contrecarrer leur projet. Qu’est ce qui pourrait arriver de mauvais ?
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 106
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockSam 22 Juin 2019 - 9:50
Il aurait bien voulu répondre aux dire de Rellum, mais Towa était arrivé entre-temps et derrière… Et bien, vous savez le reste. Toute la discussion se fit, et le Monarque écoutait le plan qui se formulait peu à peu. Il devenait peu à peu las de cela, et cela eu pour effet de l’étonner. Il avait sur l’instant simplement l’envie d’attendre ce maudit Saiyan et de passer à l’action. Ses poings le démangeaient et cette Sorcière lui plaisait de moins en moins à la seconde… En vérité, sous d’autres conditions il aurait très certainement déjà lancé son attaque ultime sur la sorcière en réponse à ses insultes.
Cependant il ne pouvait rien faire car quand Mira dévoila pendant un bref instant sa force…

Artic Cold fut bloqué quelques secondes avec un regard surpris. Lisant les chiffres absolument pharaoniques donné par son détecteur qui commençait à émettre une petite odeur de brûlé. Ainsi qu'un message de défaillance probable. Il aurait été largement capable de vaincre Végéta à lui seul. Et Trunks ne lui aurait pas posé plus de problème alors… Pourquoi donc Towa avait-elle besoin d’eux ?
Elle qui se prétendait être la Maîtresse du Temps. Quelque chose ne tournait pas rond du tout.
Ecoutant les recommandations de Rellum qui depuis le début de cette mission avait changé depuis la… Tentative avec la Boule de la Mort et la discussion avec le Docteur Gero. Il devra garder un œil sur lui pour s’assurer que sa loyauté était toujours présente. Il en savait trop pour ne pas être sous surveillance s’il décidait de quitter l’Empire… Cependant, peut-être qu’il pourrait se révéler utile avec sa façon de voir les choses si particulières, qui semblait ne pas connaître l’efficacité des coups bas asséner sur certaines espèces. Une petite leçon pourrait s’imposer, où du moins un exemple. Et également des explications sur sa perte de puissance car oui. Le Roi ne disposait plus de sa force incalculable d’antan.

Puis finalement ce fut la création du plan. Et sa mise en place, il n’avait eu rien à dire. Où plutôt il ne voyait rien à rajouter. Du moins pour l’instant, l’idée était bonne et réussirait très certainement. Mais Artic souhaitait tout de même quelque chose… Quelques instants en tête à tête. Sans personne pour le déranger face à son meurtrier…

Finalement le groupe partit en direction du lieu du futur combat, requête de Rellum pour… Faire le ménage.
Une chose qui rendit un peu plus enthousiaste le Monarque qui attendit que chacun se recula suffisamment avant de dire d’une voix bien forte.

« Une fois que Trunks sera présent, laissez-moi quelques instants en tête à tête. Qu’il se focalise bien sur moi. Vous aurez ainsi l'opportunité parfaite pour l'attaquer. »
Sur Trunks était convaincu que seul le Roi était une menace, il pourrait se laisser prendre par surprise de manière plus efficace que si les autres intervenait directement. Et puis… Il leva subitement sa main, la paume ouverte vers le ciel, aussitôt un puissant flash lumineux accompagna une demi-sphère d’énergie sortant du Roi. Similaire à l’attaque qu’avait utilisé son fils lorsqu’il était dans sa seconde forme. Mais plus contrôlé, moins destructrice. Les seuls éléments affectés furent les matières organiques dans les environs. Et en l’espace de quelques secondes. Toute forme de vie dans le périmètre fut réduite en cendre. A l’exception des alliées du Monarque. Aucun oiseau, aucune créature à la surface du sol… Mais le terrain était toujours en parfait état. Comme s’il n’y avait jamais eu d’attaque lancé.

Discrètement, le Monarque poussa un petit soupir. Il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas du autant contrôler une attaque, et son manque de force lui demandait des efforts peu désirables en l’état actuel des choses. La Magie de Towa avait intérêt à porter ses fruits.
Ce qui d’ailleurs lui fit tourner le regard vers cette dernière.

« Towa, comment fonctionne cette Orbe de puissance dont vous parliez ? Quelles sont ses effets et à quoi dois-je m’attendre ? »

La question pouvait paraître stupide. Mais mieux valait être prudent, d’autant plus que la sorcière ne lui avait guère donné de raison de lui faire confiance malgré sa promesse initiale. Oui, il se faisait utiliser, et si au départ il avait été enclins à laissé passer cela. Ce n’était plus le cas désormais.
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 33

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockDim 23 Juin 2019 - 16:22
Le plan se mettait en place, tout était préparé pour atomiser Trunks à la seconde de son arrivée sur le champ de bataille, il n’y avait que peu de doute que le niveau du demi-saiyan ne suffirait pas à susciter l’inquiétude. Les puissances étaient définies, limités, calculable, comme ce bon docteur Géro l’avait fait, la manipulation des chiffres, des données et valeurs permettait de préparer la victoire, ou la retraite. Towa connaissait ses variables prévisibles, prenant néanmoins la précaution d’utiliser toute sa force de frappe pour contrecarrer n’importe quel plan du voyageur temporel. D’ailleurs, la maitresse du temps avait aussi promise le gain en énergie tant désiré du Roi pour son combat contre le fils de Vegeta, instant fatidique de la mission. En soit et en vue de la situation, le boost offert par l’orbe n’était pas utile, ils étaient tous ici déjà assez forts, cependant, il valait mieux rester le plus prudent possible. Avant l’octroyer un tel pouvoir, la succube devait en expliquer le fonctionnement, peut être qu’Artic comprendrait ainsi les raisons de sa réticences à donner maintenant cette fameuse énergie.

« La puissance maléfique rend les bénéficiaires instables et sauvages, en d’autres termes, tu pourrais devenir fou et attaquer tes alliés sans même faire attention aux vrais adversaires. »

C’était une extension de force importante, mais à prix de raison., il devra faire avec.

Rellum fit ensuite témoignage de sa grande intelligence, pour éliminer rapidement les cadavres proches, il demandait à son maître d’atomiser la zone afin de vaporiser toute forme organique. Le King suivit d’ailleurs cette directive avec brio, 20 minutes avant l’arrivée de Trunks dans le désert pour les affronter, la recherche initiale ayant prit du temps. Mais en parlant de lui, que faisait le dernier prince des saiyans ?

5 minutes avant l’explosion de la supernova N°2

Clic

Un bruit strident court dans le jardin de capsule corp, puis plus rien. Il eut un vide, une absence d’originalité de quelques secondes avant qu’un tourbillon d’azur ne laisse apparaitre une petite capsule sur pieds. L’engin était aux dimensions d’un petit transport terrien, c’était la machine à voyager dans le temps de la famille Brief, cette dernière venant du futur. A l’intérieur en sorti Trans, le fils de Vegeta, il portait sa veste en jean, son large pantalon sombre et son épée fine dans le dos. Il venait avec un petit sourire, il était heureux de revoir cette époque si belle et prospère pour les terriens. Zieutant la cour, il ne remarqua pas Bulma, cette dernière devait être à l’intérieur. D’ailleurs, en marchant, il ne sentait pas non plus la puissance de Son Goku ou Vegeta… Ni de Piccolo ou Son Gohan, ils devaient surement cacher leur énergie pour troubler les cyborgs.

Le guerrier de l’espace fit son entrée dans le salon, appelant naïvement sa mère qui devait être là à l’heure qu’il est.

« Maman ? »

Aucun bruit, un silence de mort, peut-être était-elle avec les autres ? Surement, ou bien elle dormait ou tentait de faire une mauvaise blague à son fils, elle en était capable. Le saiyan se prêtait donc au jeu, ce n’était pas le moment de jouer à cache-cache, mais fort bien, il allait faire comme. Il fit donc quelques pas dans la pièce de vie, s’inquiétant de ne pas sentir ses amis. Il leur était peut-être arrivé quelque chose, mais dans le doute, il ne se confortait pas à cette possibilité. Puis, il buta sur quelque chose au sol, abaissant son regard, il découvrit ainsi le sens de toute cette histoire.

Pendant ce temps dans le désert il ne se passait rien, le fils de Vegeta avait déjà 3 minutes de retard par rapport à la normale. La magicienne n’était pas très patiente, elle ne savait pas ce qu’il faisait, heureusement le suivi de son énergie permettait de savoir qu’il était à capsule corp.

« Il traine là-bas depuis 10 minutes, il va falloir aller le chercher nous-même, on dirait. Mais pourquoi il reste là-bas ? »

Oui, la maitresse du temps n’avait pas idée de la situation avec ce défenseur solitaire, Mira ne semblait pas savoir non plus. Au moins, du coté des time breaker, le nécessaire avait été fait pour que Trunks n’ai aucune aide quelconque, c’était gagné d’avance. Puis, le sol se mit à trembler légèrement, sans raison apparente. Mira haussa le regard, perplexe.

« Ce n’est pas normal. »



L’énergie de Trunks, en un éclair, s’était manifestée sur le champ de bataille, atterrissant en formant un vaste cratère, le guerrier aux cheveux mauve affichait un air nonchalant. Il était en larme, rouge de colère, de honte, ou de tristesse. Sa respiration était forte, ses yeux injectés de sang, à peine avait-il vu le corps de sa mère et sa grand-mère qu’il avait compris le mauvais coup de théatre. Puis, en observant ce champ de bataille vide de protecteurs terriens, le saiyan compris finalement que personne ne pourra plus l’aider, ils étaient tous morts.

Le regard du fils de Vegeta se porta uniquement sur le Roi Cold, grincement de dents, hargne risible.

« Toi… C’est toi qui a fait ça… »

On sentait que le petit homme contenait sa colère du mieux qu’il le pouvait, tout en se pliant sous la pression de sa propre énergie.

« Pourquoi tu l’as tuée... ? Pourquoi… Sale enfoiré… Tu vas le payer… »

Towa arquait un cil, aucune femme n’avait été tuée ici, de quoi parlait-il ? Était-ce en lien avec les actions de Quatre ? Mira, conscient d’un danger imminant, ce mit immédiatement face à Towa, déployant son Ki Bordeau. Le cyborg affichait ainsi, comme précédemment, la puissance de Son Goku lors de son affrontement contre Cell, une puissance colossale par rapport à ses autres alliés.

Mais la force de Trunks poursuivait une dangereuse transformation, montant son niveau en flèche avant de laisser éclater autour de lui une explosion d’énergie intense s’accompagnant d’un terrible cri guerrier. Le sol tremblait toujours plus, les roches alentours s’élevaient, le temps ralentissait, et tous les instincts furent paralysés. En sortant du filtre lumineux, le dernier des saiyans s’affichait comme un être à la chevelure éclatée et dorée, des éclairs nombreux parsemaient son corps, sa musculature avait également augmentée cruellement.

Spoiler:
 

Il fit alors un pas en avant, détruisant les roches alentour par la simple précision de son énergie contre le sol.

Il fit un instant chaque protagoniste, le regard ampli d’une haine sans limite.

Sa force était si élevée qu’elle n’était plus comparable à quoi que ce soit.

Mira, fronçant le regard, intervint directement, usant d’un déplacement instantané pour se matérialiser face au héros solitaire, lui infligeant un direct du droit en plein visage. Cependant, le coup ne se fit rien, bloqué par l’armure d’acier qu’était maintenant Trunks, laissant échapper un soupire de surprise, le serviteur fit un rapide pas en arrière, joignant ses deux mains pour préparer un dark Kamehameha.

« DEGAGE ! »

Hurla alors Trunks en tendant immédiatement son bras droit vers Mira, libérant une vague déferlante dorée d’une grande intensité, à elle seule aussi puissant qu’un final flash, vaporisant en deux secondes à peine le time breaker. Pourtant, l’attaque avait été exécutée à une grande vitesse mais rien ne sembler plus avoir de logique. Après le passage de la vague d’énergie, plus rien, le cyborg avait définitivement disparu, aussi rapidement que cela, en quelques secondes à peine. Cette mort éclair caractérisait bien le danger de la scène. Towa laisse échapper un râle de surprise, ayant pour réflexion de rapidement matérialiser un portail pour s’enfuir, n’ayant plus personne pour la couvrir, malheureusement le stress, le peu de temps et la mort de Mira ne la rendait pas très rapide dans ses mouvements. Et c’est donc dans un sec fracas que la belle succube fut frappée d’un direct du droit si puissant qu’il envoya cette dernière dans le décor lointain, des tas de roches. Plus aucun signe de son énergie non plus, elle était complètement enfouie.

Voilà les conséquences d’actes aussi innocents que ceux de Quatre, lui qui attendait peut-être encore dans le sous-sol de capsule corp une réaction mature et réfléchie de Trunks. Mais elle ne viendra pas, car en colère, un saiyan et encore plus un batard, est capable d’atteindre des niveaux de puissance ridicules, privilégiant ainsi l’assaut direct. Maintenant, la mission avait plus des allures de survie, quelles étaient les chances des 3 personnages face à un guerrier aussi énervé et puissant que Trunks ? Le laboratoire du docteur Gero était encore là, peut être que Cell était aussi quelque part, la solution pourrait aussi venir de l’espace… Il allait falloir utiliser toutes les données possible et imaginable pour s’en sortir.

Mais le super saiyan de niveau 2 n’allait certainement pas laisser passer ça, lui qui actuellement, sous sa colère la plus intense, atteignait un niveau supérieur à celui de Son Gohan contre Cell. Il fixait d’ailleurs le Roi Cold, ne l’attaquant pas directement en le toisant simplement du regard.

« Tu es revenu pour mourir, cette fois, je ne laisserais aucune trace de toi ! »

Joignant rapidement ses mains, Trunks allait faire un masenko, il était bien possible de l’éviter via un déplacement rapide et agile, mais que faire par-là suite ? Ou était Quatre ? Rellum, sauve tes camarades.



Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 351
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 24 Juin 2019 - 17:57
Ça y est. C’est l’heure du gong. L’arrivée du métis est imminente. Néanmoins, il n’est pas question de se jeter sur lui et le neutraliser immédiatement. En effet le roi Cold en personne à réclamer avoir une audience avec le semi-sayan. Difficile de refuser une telle demande : un tête à tête avec son bourreau, le priver d’une telle aubaine serait plus que cruel. Rellum sait à quel point manquer cette opportunité laisse un goût amer dans l’âme, lui-même n’ayant pas put converser avec ce satané Son Goku en convalescence. Inutile de répéter sa malchance à autrui, il accepta finalement en radio la requête depuis son bunker sous-terrain. Une chance que sa saute d’humeur n’aie pas mis le scooter fait maison complétement hors service.
 
-Ne trainez pas avec les formalités. -
 
Des minutes passèrent dans le vide, et un certain malaise commence à s’installer. Pourquoi le fils de Vegeta ne se présente pas à temps au point de rendez-vous ? L’automate revois en vitesse ses fichiers sur le sujet, mais il constate que l’heure est clairement passée. Et à cela il n’y a qu’une seule explication possible, leurs actions ont causé des incohérences temporelles qui ont dût ralentir l’arrivée de Trunks. Mais qu’ont-ils bien put provoquer ? La seule idée qui vient dans l’esprit cybernétique du droïde est que la mort prématurée de Piccolo à emmener dans la tombe le Tout-puissant et que, par conséquent, les boules de cristal ne sont devenues que roches inutiles. Un indice qui a sans doute mis la puce à l’oreille à Bulma toujours au quartier général de la capsule corporation.
 
Alors que les probabilités fusent dans le nexus informatique, une vive aura se fit sentir, et elle n’est en aucun cas normale. Certes, depuis les tréfonds Rellum reconnut la signature énergétique de Trunks, il n’y a aucun doute. Mais par la division zéro, qu’est-ce qu’elle est imposante ! Rien que la présence du rejeton Brief fait trembler les plaques terrestres dans lesquelles se terre l’androïde qui peine à rester discret dans ce tumulte. Cette monté en flèche en puissance n’as rien de naturelle, elle est même complétement affolante par rapport à la soudaine croissance de pouvoir de Vegeta. Curieux et aveugle, le robot sentit la panique s’emparer de lui et questionna plus haut de la situation.
 
-Lord Artic, qu’est ce qui se … QUOI ?-
 
Le message se tut dès lors que Mira, l’impressionnant molosse, disparut des cartes de ki des environs juste après que cette dernière soit entrée en contact avec celle de Trunks. Plus rien, même pas un fragment de son essence. Il a disparu en un claquement de doigt à en faire trembler un dieu. La situation leur échappe une fois de plus, mais cette fois-ci le danger que présente l’adversaire est absolument et démentiellement absurde. Comment faire face à ça ? Rellum ne peut plus se permettre d’être sans information et regagne doucement la surface. Il stoppa son ascension pour que seul sa lentille, terne, puisse voir ce qui se trame là-haut.
 
Et là, il le vit. Trunks a atteint subitement un niveau semblable à celui qu’aurait normalement dut gagner Son Gohan lors du tournois de Cell si ce n’est plus. Cette énergie bordante et ces cheveux aussi vifs que son ire : Le super sayan deux ! C’est une catastrophe ! Comment a-t-il bien pu débloquer cette transformation qui ne s’obtient qu’après un violent accès de rage ? Il est désormais certain qu’il a eut vent de la suppression de la Z-team. Resubir le fils de Goku mort a dût le traumatiser davantage.
 
Comprenant la situation désastreuse, la mégère temporelle tenta une sortie expresse via un portail fait à la va-vite. La garce tente de s’échapper sans eux ! Mais le karma la rattrapa par une mandale à l’impact titanesque qui fit valdinguer la carcasse de la chrono-gardienne dans les décors rocheux. A son tour, elle fut occise par un simple coup d’un enfant ivre d’une terrifiante colère. Et ça, sur un sayan, ce n’est pas bon. Il faut réagir et vite, sinon le monarque va vite y laisser sa peau ! Malgré les récents déboires que le cyborg à eut avec le Cold, il n’est pas question de le laisser périr. Sa vie est trop importante pour la stabilité de l’armée intergalactique et sa progression vers la domination.
 
-Dans approximativement dix secondes, mettez toute votre énergie dans une attaque dévastatrice à échelle planétaire ! Lancez l’attaque dans la direction opposée de la mienne lorsque j’évapore ! il sera distrait entretemps … gagnez peut-être quelques secondes le temps que je me prépare. -
 
Dans une urgence sans nom, l’automate fit appel à toute sa raison pour faire déferler toute sa passion et sa raison à travers son corps. Toute sa conviction, ses ressenties et sa récente détermination pour un monde meilleur aussi bien techniquement qu’humanitairement pris forme. Comme convenu, son idéologie se matérialisa sous les traits en zig-zag d’arc électriques. Etrangement celle-ci, au lieu d’être d’un rouge pétant ou plus tôt d’un noir abyssal, possède une teinte violacée douce mais frénétique. Définitivement, son existence a pris une tournure inattendue et ce n’est pas si mal. Mais Rellum fit abstraction de se délecter de ce changement et fit parler la foudre pourpre a travers les sous-terrain. Après quelques instants de concentration, un séisme se fit sentir à des kilomètres, l’épicentre se déplaçant vers la ville la plus proche. Du ciel, c’est comparable à un raz-de-marée de roche aux reflet électriques fushia qui menace d’engloutir une cité tout entière.
 
Au même instant de cette prouesse cataclysmique, Rellum projeta un hologramme à la droite et un bon mètre de Trunks. Cette image nargua le gosse d’une révérence provocatrice tout en matérialisant dans sa paume ouverte une copie miniature de la fameuse ville innocente. Puis il ferma sa poigne fictive anéantissant la fausse maquette. C’est à ce moment-ci que la vague pourpre traça son chemin en direction de citoyens lambas et que la copie s’évapora.
 
Ça y est, le top est lancé. C’est en espérant que le roi ne fasse pas le caprice de vouloir absolument faire causette plus longtemps avec le macaque dégénéré et qu’il lance son attaque la plus létale possible sur la planète, que le colosse d’acier surgit des entrailles terrestres. Muni d’une célérité inouïe et légèrement améliorée grâce à la patte du docteur Gero, le géant de titane auréolé de pourpre percuta de plein fouet le buste de … Artic ! Les deux mastodontes fusèrent ainsi vers les cieux, trouant les cumulus nimbus, tranchant la couche d’ozone et finalement percer l’atmosphère pour sortir de l’orbite de la Terre !
 
Eh oui, l’objectifs des deux attaques ultimes du duo de froid et d’acier est bel et bien de détourner l’attention de Trunks. Le jeune homme, bien que sous l’effet d’une colère noir, ne peut ignorer le tsunami violacé de Rellum et l’orbe mortel du Cold sans quoi la planète subira des dégâts absolument irréparables qui finiront par consumer la géante bleue et la totalité de ses occupants. Pendant ce temps, les protagonistes font un repli tactique vers le vide spatial où un sayan ne peux survivre contrairement à un robot et un démon du froid.
 
Dérivant vers le néant, le descendant de Willow osculta rapidement son supérieur hiérarchique pour voir s’il est en pleine santé et se calma tant bien que mal. Ils sont enfin hors d’état d’être supprimer, c’est une bonne chose. Mais hélas, le décès inattendu de Towa les mets au pied du mur car ils ne peuvent plus rentrer dans leur époque si lointaine. L’une des possibilités et de faire appel et surtout de trouver un petit sorcier odieux du nom de Babidi, mais cela sera suicidaire et aurait plus de chance de les réduire à l’état d’esclaves Majins. Par ailleurs la magie noire reste toujours aussi interdite dans l’esprit de Rellum. Les dragonballs ? Hélas, comme citée plus tôt elles ne sont que pierres … mais pas les sept autres. Oui, ils ont encore un espoir ! L’androïde à la lentille pétillante de volonté se tourna vers son seigneur.
 
"Dans quelle direction se trouve la base spatiale des restes de l’armée du Freezer de cet univers ? Allons-y puis … faisons cap vers Namek !"
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 127
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockDim 30 Juin 2019 - 12:58

Mon nom est Trunks, et je ne vais même pas au sous-sol avant d’accomplir ma vengeance. Non mais je rêve, quatre heures d’attente pour Quatre, et le demi-Saiyan ne venait même pas faire la causette avec lui ?

”Je suppose qu’il n’y a pas grand chose à faire dans cette maison ennuyante. C’est dommage, j’aurais bien aimé parler avec une tête blonde brisée”

Arrachant son masque de peau bien après le départ du combattant temporel, il laissait son visage de féraille briller au grand jour. Les lumières de cette chronologie illuminaient son épiderme métallique, se reflétant sur les murs autour de lui. Que faire, que faire ? Son oeil rouge avait deviné le tragique destin qui avait touché les Démons des horloges. Dans un zoom à l’intérieur de sa propre pupille se trouvait cette scène magique, cette mort de la succube des pendules. Cela faisait un adversaire de moins pour son employeur le plus terrifiant. Nous avons donc les deux plus proches alliés de l’empereur, coincé dans une dimension alternative avec à leur trousses un molosse dont l’odorat traquait la pourriture des deux compères. Un raciste et un mégalomane snob allaient s’écrouler dans peu de temps, où au moins rester coincé au milieux de nulle part entre deux papiers carbones de frise chronologique. La mousson de ses larmes n’avait rien à envier à la cascade torrentielle de haine qu’il allait déverser sur sa majesté des planètes naines et son grille-pain personnel.

Il monta vers une autre pièce, près d’un centre de communication par radio. Un bijou de la technologie qui pouvait envoyer des signaux sur d’autres planètes avec une très grande aise. Et le passage des héros terriens, à présent six pieds sous terre, sur l’ancienne planète des Nameks avait laissé l’occasion à Bulma d’installer quelques technologies d’extrême urgence pour contacter la Z-team en cas de besoin… Ou en sens inverse. New Namek (la première étant détruite, je vous le rappelle, par un Démon du Froid cherchant à avoir raison face à un autre grand blond énervé) était donc équipée de panneaux de communication. Et un appel provenant du logis des Briefs fut lancé vers la nouvelle terre de la civilisation tribale. Et celui qui la décrochera n’entendra pas la voix d’un masque de fer, mais simplement d’un vieillard terrorisé. C’était le grand-père de Trunks, à l’appareil. Ou d’un moins, sa voix.

“J’espère que vous me recevrez… Ici… le professeur Briefs… Ma famille vient d’être massacrée par le Roi Cold, père de Freezer, ainsi que son... assistant robotique. Mon petit-fils, Trunks, est à leur poursuite. Sa puissance est… incommensurable… Ils sont probablement à la poursuite de vos Dragon Balls… Cachez-les ! Détruisez-le ! S’ils parviennent à s’en emparer, ils seront les êtres les plus puissants de l’univers ! Ils ne doivent C R S H H H... pas s’en empaC R S H H H... S’il-vous-C R S H H H H H H h h h h h h...

Les doigts précis de l’artiste avaient avaient arrachés les fils de la machine. Ses souliers s’éloignèrent petit à petit, avançant vers l’escalier. Une ombre monochrome, un film noir à un seul personnage, une figure emblématique s’approchait de la capsule temporelle. La machine à voyager dans le temps. Quatre s’arrêta un instant, avant de regarder sa DeSoto au loin. D’un claquement de doigt, cette dernière se rapetissa, avant d’arriver dans sa poche. Il prit place dans le véhicule qui avait modifié à elle seules des temporalités infinies. Il clignota quelques instants, s’éleva dans les airs, puis disparut de la surface du plan dimensionnel.

Il était de retour vers le futur.

Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 106
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 ClockLun 1 Juil 2019 - 12:05
La puissance Maléfique. Pffeu, un tel nom pour une énergie. Cela ne le surprenait plus vraiment. Et pourquoi pas l’Energie Maudite Démoniaque de la Mort Fatal ? Une énergie était une énergie quelque soit sa provenance. Chacune avec ces propres caractéristiques, mais de là à donner directement un nom aussi cliché. Le Roi en aurait bien ri. Mais il préféra rester concentrer, se contentant d’acquiescer. Puis vint l’attente. L’attente au départ anxieuse… Mais qui peu à peu devint un mélange de curiosité et d’impatience.
Les deux démons se posant la question sur toutes les lèvres présentes : Que faisait donc Trunks ?

La réponse arriva alors… Le sol commença à trembler tandis que le détecteur endommagé du Roi essayait de calculer la puissance d’un individu arrivant vers eux à une vitesse… Stupéfiante.
Ses yeux n’eurent pas le temps d’enregistrer l’arrivé du Saiyan. Un cratère se forma d’un coup sous leurs yeux tandis que le tremblement de terre était devenu un véritable séisme.
La vitesse du Saiyan était tel que le son de son arrivé n’arriva qu’après quelques micro-secondes de retard, donnant l’impressionnant spectacle d’un cratère se créant en silence, suivis du vacarme assourdissant.

Le Roi avait été forcé de se protéger les yeux du vent et de la puissance dégagée par l’adversaire. Trunks. Ce dernier dégageait une énergie monstrueuse continuant de grandir. Et son regard était concentré sur le Roi Suprême de l’Empire qui observait avec un cocktail d’émotion le spectacle qui s’offrait à lui.
Joie, la joie de revoir le responsable de sa mort et d’enfin avoir l’occasion d’assouvir sa vengeance.
Admiration, la puissance dégagée par le Saiyan ne laissait pas de marbre le Roi. Ce petit avait un potentiel absolument monstrueux.
Anxiété, cette même puissance ne lui inspirait rien de bon, et le Roi se demandait s’il n’avait pas un bien trop gros morceau pour toute personne présente ici.


« Toi… C’est toi qui as fait ça… »
La question était presque grognée par le singe doré, et le Roi ne répondit rien. Essayant de comprendre la phrase de Trunks. Avait-il directement compris que tout le monde était mort ? Non… Quelque chose dans sa rage était bien plus…

« Pourquoi tu l’as tuée… ? Pourquoi… Sale enfoiré… Tu vas le payer… »

Il pouvait le sentir, cette haine, cette colère. Ce n’était pas la simple rage du guerrier ayant perdu ses frères d’armes. Mais celle d’un garçon ayant perdu quelqu’un qui lui été chère. Une haine qu’il avait vue pour avoir causé à mainte reprise durant ses années de conquête.
Et ce fut à ce moment là que le Roi comprit que les prochaines minutes allaient être fiasco total.
Sa transformation continuait, sa masse musculaire grimpa et…

L’explosion intense d’énergie suffisait. Le Roi savait que le pire était arrivé, et désormais son visage affichait un regard colérique face à ce nouveau renversement de situation. Puis… Mira tenta d’intervenir, apparaissant directement devant le Colosse qu’était devenue le Saiyan.

« Mais quel imbécile. » Marmonna le Roi tandis qu’il continuait d’observer, se doutant du résultat.
Un coup de poing encaissé sans problème, et une déflagration plus tard. Mira n’était plus.
Towa tenta de fuir et cela ne surprit absolument pas le Roi, qui eu juste un petit sourire quand il vit la Démone se prendre une fatal correction. De son côté, le Roi avait commencé doucement à générer une Supernova juste devant son doigt

Puis ensuite… Trunks désormais faisait face au Roi.

« Tu es revenu pour mourir, cette fois, je ne laisserais aucune trace de toi !
- Hum… Une offre tentante, mais je ne suis pas revenu pour mourir, pas plus que je n’ai d’intérêt ni de volonté à tuer quiconque autre que toi…Trunks. »
Se contenta-t-il de répondre avec un petit sourire moqueur, masquant toute son inquiétude. Accentuant le nom du Saiyan avec un sourire carnassier. Ho oui une partie de lui aimait cela. Une sensation qu’il avait pendant trop longtemps oublié. Il était un guerrier ! Un conquérant ! Et il avait toujours pris une satisfaction personnelle à faire le travail lui-même.  Il avait bien reçu le message de Rellum, et compta mentalement. Pendant ce temps, il avait lever son doigt en l’air. S’écartant du Saiyan et au moment du top… La Supernova qui ne faisait que la taille de son pouce devînt une titanesque masse de destruction. Et aussitôt fut envoyé comme l’androïde le souhaita.
La balle était lancée, c’était désormais à Trunks de jouer et d’être assez rapide pour empêcher la destruction de la Terre.

Le Roi quant à lui ne demanda pas son reste et partit aussitôt et rapidement tomba nez à nez avec Rellum.
Il n’eu pas besoin d'hurler d’ordre, les deux savaient déjà quoi faire. Mettre le plus de distance entre Trunks et le Duo.


Une fois cela fait, Le Roi réfléchissait à quoi faire dans ces conditions. Aussi satisfaisant la mort de Towa fut-elle. Cela eu tout de même pour effet de les bloquer dans cette temporalité. Et il était hors de question de revenir sur cette planète en l’état.
Rapidement cependant, Rellum eu une idée et sa question indiqua aussitôt ses intentions.


En réponse, le Roi retourna dans sa deuxième forme de réduction, reprenant son apparence connue de ses fidèles serviteurs et vérifiant les données sur son capteur. Finit par répondre.
« La station la plus proche est à environs 56854 Freezomètres. Nous ne devrions pas avoir trop de mal à y arriver. »

Commençant à voler dans l’espace vers la destination avec son serviteur. Il tourna alors la tête vers la planète Terre.

« Étrangement, je suis satisfait que cette planète n’a pas été détruite. C’est… Dommage pour Trunks et j'espère pouvoir prendre ma revanche, mais ce Docteur Géro… Je n’ai pas l’habitude de le dire, mais il mérite d’être laissé en paix. »

La destruction de la Terre aurait signifier la mort du Docteur... Et après avoir entendu son passé. Oui, il était un Tyran certes. Mais il n'était pas sans cœur. Laissant quelques secondes passé, il demanda alors...

« Rellum, opinion et observation sur ce fiasco? Je pense que "quelqu'un" à tué la Mère de ce Saiyan. Cette rage... C'était bien plus qu'une rage de guerrier comme l'aurait fait Végéta. »
Contenu sponsorisé

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] - Page 2 Clock
 
L'étendue du mal révélée![PV et dieux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Apprentissages Nocturnes
» Trop tendue, la corde casse (Manon :3) (-16)
» Les pseudos-dieux
» Présentation d'Isania Elvuwen
» Istos toriyama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Alternatif-