Partagez
 

 Zone Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stheno Alala
Stheno Alala
Autres Races
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 21/02/2019
Nombre de messages : 29
Bon ou mauvais ? : Très bon !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Énergie Mécanique / Énergie Électrique / Énergie Thermique
Techniques 3/combat : Absorption Complète / Relâchement Incroyable
Techniques 1/combat : Maîtrise Énergétique Totale

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Zone Rouge   Zone Rouge ClockJeu 25 Avr 2019 - 22:02
C’était une putain de mauvaise idée ! Déjà que le vent était pas agréable de base, mais envoyé à pleine vitesse, oh là là ! Stheno avait fait une grosse erreur à accepter l’offre du démon du froid. Au moins, elle faisait juste que chevaucher Beelax… N-non, pas de cette façon, putain ! Elle était sur son dos, ses jambes sous les aisselles du libérateur d’Héra et ses bras sur ses omoplates, les paupières aussi serrées qu’un mauvais futal pour contrer la volée venteuse lui arrivant en pleine poire. Est-ce qu’il fallait répéter que c’était vraiment une expérience de merde ? Parce que ça en était une ! La race de sa mère, c’était limite si ses serpents gobaient le sable qui volait dans les airs. Juste le rafraîchissement sec et douloureux de l’atmosphère traversée à pleine vitesse. Comment est-ce qu’ils faisaient, ces fils de putes de manieurs de Ki ? Genre, ils avaient une barrière à la con pour faire parapluie ? C’était quoi, sinon ? Un contrecoup magique ?... Oui, elle le savait : elle aurait dû écouter en cours au lieu de se renseigner sur les tiers de Tekken. Le contact oculaire avec l’un de ses serpents le lui rappelait bien trop souvent à son goût. Comment est-ce que ça marche pour ceux qui ont pas des sales bêtes sur la tête ? Ils ont aussi ce jugement interne ? C’était ça la conscience, on est d’accord ? Sérieux, ça devenait casse-couilles à la longue. Vraiment super chiant. A chaque fois qu’elle s’énervait, il fallait qu’il y ait môssieur siffleur pour la juger et lui dire “ben ouais biatch fallait avoir fait ça et non ça”. Ras le cul. Tirant sur son bonnet pour couvrir le haut de sa tête et protéger ses pauvres petits yeux du sable, elle approcha sa tête de l’oreille de Beelax pour espérer au moins lancer une conversation avec lui.

"T’as un groupe de rebelles avec toi ? Genre, vous faites des bagarres et des attaques contre Freezer et tout et tout ? Ou t’es juste un insurrectionniste tout seul dans ton coin ?"

Curieuse, c’est vrai. Ouais, c’est un vilain défaut, et alors ? Elle était vilaine, de toute façon. C’est généralement ce qui arrive chez les cadets. La benjamine était une élève modèle avec un futur brillant, et l'aînée… avait besoin de se ressourcer un peu… avec une aide thérapeutique. Des trois soeurs, c’était à elle de se gérer toute seule. Pas que Papa ait pas voulu l’aider, mais c’était de son amour propre de venir à se gérer toute seule. Et ça lui arrivait de se dire que c’était une mauvaise idée — correction ! C’était ses serpents qui la regardaient d’un mauvais oeil devant le miroir de la salle de bain après un énième plat de pâtes re-réchauffées. Oui, bon, elle mangeait pas du homard tous les jours, c’était pas grave. Tu sais quoi, gros malin reptilien ? Elle fait ce qu’elle veut d’abord !... C’était pas en gueulant sur des bébêtes partageant le même cortex qu’elle que tout allait s’arranger. Après tant de temps à vivre avec, on aurait cru qu’elle s’y était habitué, mais c’était avec le manque de certitude et les émotions décontenancées de l’adolescence que les bestioles se sont mises à la tirailler de plus belle. Et ils hissaient très fort pour dire que le vent en pleine gueule était déplaisant. Ça va, on a compris, putain !

"Désolé pour mes serpents, j’les contrôle pas… Dis, tu t’es déjà fait attaquer par des assassins de Freezer, toi ? Ça fait quel effet ?"
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4535
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Boule de la mort
Techniques 1/combat : Supernova

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Re: Zone Rouge   Zone Rouge ClockMar 30 Avr 2019 - 19:24
Le Démon du Froid s'était finalement trompé sur le fait que la gorgone prenne un coup à sa fierté en se laissant porter. De toute façon, c'était le moyen le plus efficace pour échapper aux larbins de l'empereur. Ils devaient quitter la planète en vitesse, espérant ne pas faire de mauvaises rencontres en chemin. Au final, le plus menacé était le Ganshou, qui était l'un des ennemis les plus recherché par l'empire Cold. Il portait donc son allié sur son dos, volant rapidement vers les bases. Le voyage n'était pas agréable pour les deux, mais ils ne pouvaient pas faire autrement. Les sens du terrier étaient constamment en recherche d'un détail anormal, comme une énergie néfaste.

"Désolé pour le vent et les autres désagréments, mais c'est un mal nécessaire, tu comprends."

C'était sûrement la première fois qu'elle volait, et ce baptême n'était pas forcément très agréable, il le concevait. Il traversait le désert, donc des grains de sable venait fouetter leur visage en plus des rafales de vent. Pour éviter que le vol soit ennuyant par dessus cela, elle posa quelques questions concernant son statue de rebelle. Après qu'elle lui ait sussuré ces quelques mots à l'oreille, son regard resta fixé au loin.

"A vrai dire, je suis pas vraiment un rebelle. C'est la première fois que je viens sur cette planète. Je suis juste ennemi de l'Empire. Bien-sûr j'aiderai les Heras à retrouver ce qui leur appartient, mais pour cela il faudra trouver des alliés puissants."

Il y avait sûrement quelque part dans l'univers des guerriers voulant anéantir le petit seigneur, ce n'était pas un soucis. Si le temps le lui permettrait, Beelax serait partie à la recherche de ces combattants de la liberté mais pour l'instant, il était quelque peu préoccuper.

"Et toi, tu aiderais ces rebelles ? Ou tu te concentres sur tes petits boulots ? J'imagine que tu pourrais gagner une belle prime."

Apparemment, c'est l'argent qui la poussait à faire ces travaux, alors si on lui proposait une prime pour combattre, peut-être qu'elle accepterait ? De toute façon, c'était pas le moment d'y penser puisqu'ils devaient déjà échapper aux soldats de l'armée. Les serpents postés sur sa tête ne semblaient pas apprécier le voyage également, sifflant dans les oreilles de Beelax. Stheno s'excusa pour eux, d'ailleurs. Elle faisait évoluer la discussion pour faire passer le temps.

"Pas vraiment. Je me suis déjà fait attaquer par un assassin mais pas celui de Freezer, mais ça ne devrait pas tarder maintenant."

Il faisait référence à Quatre, assassin du Beau Jack. Maintenant qu'il s'était introduit en territoire ennemi, l'empereur n'hésiterait pas à envoyer un de ses hommes l'abattre...

"Et toi, tu as jamais eu de problèmes avec tes missions ? Genre, c'est représailles."

Pendant qu'il lui parlait, il ne ressentait rien d'anormal, ce qui le rassura.

"Je crois qu'on est tranquille pour l'instant."
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 187
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Leurr3 / Rech4rge / Surexcitati0n
Techniques 3/combat : Vél0cité / Dét0nation
Techniques 1/combat : M0isson M0rtelle

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Re: Zone Rouge   Zone Rouge ClockVen 3 Mai 2019 - 18:20
Trois contrats. Trois destins. Trois existences qui allaient connaitre la même fin. Telle était la récente ligne directrice du Nombre, un fil rouge qui avait été franchi par quelques personnes bien trop téméraires pour leurs propres intérêts, dont il lui avait été assigné l'ordre de mettre court à leurs agissements ainsi qu'à leurs vies. Mais au-delà de la jouissance suscitée à l'idée de voir ses compétences mises à l'épreuve ou de voir les têtes tomber une à une, c'était la promesse en retour de l'aboutissement de ces trois missions qui l’intéressait : plus que des armes toujours plus performantes à ajouter a sa collection d'instruments meurtriers, ou plus encore qu'une récompense financière qui n'aurait au final que peu de sens pour ce qu'il entreprendrait sur le long terme, il désirait plus que tout au monde tuer de ses propres mains le mégalomane qui avait causé la perte de ses anciens compagnons et s'était arrogé le droit de faire sien un pouvoir dont il comprenait à peine l'étendue, menant l'univers à la ruine. En offrant ses services à l'empereur Freezer et en gagnant son intérêt, il savait que la mort du Beau Jack allait également profiter à ce dernier, quand bien même assurer sa loyauté à un être aussi cruel ne pouvait être que moralement répréhensible. Mais l'assassin n'était pas sans principes, à défaut d'attacher une trop grande importance à toute notion de morale, et c'était tout ce dont il avait besoin pour accomplir ce qui lui était ordonné.

Plusieurs heures s'étaient écoulées depuis son combat avec le chien fou mieux connu sous le nom de Sid Zikerbana. Ou bien étaient-ce plusieurs jours ? Le soleil brillait invariablement dans le ciel sans le moindre nuage de Héra, comme si l'immensité sauvage à perte de vue ne pouvait connaitre la quiétude des étoiles. Embusqué au sommet de la plus haute dune des environs, il déplia son quatrième doigt avant de poser la main contre la garde de sa lame ; un geste aussi naturel pour lui que de respirer ou de marcher, prompt à l'action et à la réaction. Ce fut à partir de cette légère méditation qu'il décida d'entamer son œuvre : l'élimination de l'un des trois renégats qui s'étaient ajoutés à son impressionnante liste de victimes.

La lame digistructurée qu'il tenait entre ses doigts se dissipa alors, et matérialisa à sa place un fusil de précision aux contours fuselés — une véritable chef d’œuvre de l'industrie militaire, conçu pour tirer à une cadence fatale pour n'importe quel être se trouvant à l'extrémité de sa ligne de mire, une maniabilité et une fiabilité à toute épreuve, l'équilibre parfait entre la puissance et la stabilité ; le tout manufacturé par la célèbre compagnie Hyperion. Quelle ironie. Le Beau Jack se doutait-il qu'un beau jour, il verrait sa misérable existence être ôtée par le biais de l'un de ces modèles dont il avait lui-même supervisé la production ? Cette perspective n'en était que plus amusante à chaque fois que le Nombre en faisait usage, comme s'il souhaitait se remémorer le ressentiment qu'il avait pour cet homme, comme si chaque projectile qui en quittait le chargeur lui était destinée.

Une brise légère était entrain de se lever sur les dunes sablonneuses à perte de vue de Héra lorsqu'il aperçut enfin, au bout de longues heures, la silhouette de la personne dont il était à la recherche. Un traitre à l'autorité du dieu doré autoproclamé : un être à la morphologie et aux couleurs singulières dans ce paysage de rouille, une personnalité intelligente et tenace, un démon du froid sous le soleil brûlant — son prochain objectif à abattre.








Cent-soixante-quatre centimètres pour cinquante-deux kilogrammes. Une expérience au combat remarquable sans être exceptionnelle, une perfidie relative aux représentants de son espèce, une résilience qui semblait le faire revenir d'entre les morts d'une façon inexplicable. Ayant servi dans les rangs de l'Empire Cold durant douze ans après la mort de son géniteur, il fit ensuite double jeu pour le Beau Jack en personne avant d'intégrer une alliance portant le nom de "Ganshou", ce qui lui valu d'être déclaré coupable de trahison une fois son stratagème percé à jour : le tueur à gages connaissait tout ce qu'il y avait à savoir de sa victime avant même de l'avoir rencontrée ne serait-ce qu'une fois. D'un autre côté, il n'était pas difficile de passer inaperçu avec tous ces portraits peu flatteurs affichés dans tous les territoires sur lequel l'Empire Cold a étendu son joug. Mais ce qui faisait la redoutable efficacité de Zer0, c'était son esprit analytique hors du commun, ce travail de recherche en amont qui lui assuraient d'avoir toutes les informations nécessaires sur sa prochaine cible et autant de possibilités pour la pister, la trouver puis aligner une balle dans son cervelet ou bien une lame à travers son cœur, selon son inspiration du moment. Il fallait savoir varier les plaisirs, après tout.

De quelle façon la quatrième vie du démon du froid nommé 'Beelax' allait-elle se finir ? L'assassin se trouvant quelque peu impatient suite à sa dernière péripétie, il décida que faire exploser le contenu de son encéphale devrait amplement suffire à lui promettre une mort prompte et peu douloureuse — et satisfaire sans doute son commanditaire actuel. Si sa cible venait à se rapprocher, il saura tout autant la surprendre en récompensant sa témérité par une démonstration de ses talents en dissection ; si elle venait à s'éloigner, les vives bourrasques qui emportaient le sable dans une direction incertaine lui offrira une couverture idéale pour se lancer à sa poursuite jusqu'à ce qu'elle se fatigue d'elle-même. Il était dit de ces individus despotiques par essence qu'ils étaient capables de dominer et s'adapter à des environnement tels que les toundras les plus glaciales, les déserts les plus arides ou encore le vide spatial : mais combien de temps celui-ci pourra-t-il survivre aux températures du Zer0 absolu, lorsque toutes ses extrémités se trouveront refroidies ? Ce n'était qu'une question de temps.

10.

Une profonde inspiration. L'un de ses quatre doigts, délicatement posé sur la gâchette du fusil de précision, tapota nerveusement la cadence des secondes qui s'écoulaient à l'envers dans son esprit.

9. 8.

Un compte à rebours inéluctable parmi tant d'autres. Le début puis la fin, la conclusion de toute intrigue, une mesure prise comme un battement de cœur, une étrange et fascinante arithmétique dont on ne saurait dire si elle tenait d'une science exacte ou d'une intuition omnisciente.

7. 6.

Le point rougeoyant, imperceptible, jura un instant avec le bleuté de la gemme qui ornait le front du démon du froid avant de s'aligner sur sa tempe gauche.

5.

Puis une lente expiration.

4.

Il lui fallait rester immobile jusqu'à attendre l'instant propice, trouver l'unité avec l'outil qu'il utilisait pour produire son œuvre, faire en sorte que son appui sur la gâchette ne soit empreint ni de force ni de mollesse, conjuguer robustesse et délicatesse, chercher le juste milieu dans toute chose. La Vel0cité ainsi conférée à sa prochaine balle lui permettra une trajectoire optimale jusqu'à ce qu'elle puisse s'incruster bien profondément, en un seul et unique coup, dans la matière grise du démon au corps immaculé.

3.

La douce trainée hurlante dans le sillage des projectiles traçait avec une élégance saisissante la frontière entre le mouvant et l'immobile, l'avant et l'après, l'angoisse puis le silence. Une envolée lyrique donc le messager du karma ne pouvait se lasser, car elle était partie intégrante dans chacun de ses gestes et chacune de ses pensées. Ainsi il posait la beauté et la violence sur une même balance, dont il contemplait continuellement l'équilibre avec une curiosité et une satisfaction que le commun des mortels qualifierait sans nul doute de morbide.

2.

Allongé à même la terre, ses avant-bras plongés dans le sable brûlant, il s'apprêtait à décider de l'instant opportun. Un spasme d'excitation secoua tout son corps durant une demi-seconde et manqua de lui faire perdre sa concentration. Un grondement contrarié s'échappa de sous son casque. Deux mille mètres le séparaient du fugitif ; une distance conséquence, mais suffisante pour que le tueur à gages soit certain de le plonger dans un coma sans grande souffrance.

1.

Cependant, sous-estimer son adversaire n'avait jamais fait partie de ses habitudes.

0.

Une détonation retentit, aussitôt atténuée par le silencieux intégré à l'arme. Le projectile fut expulsé hors du canon avec une célérité spectaculaire, traversant le temps et l'espace comme si aucun obstacle ne pouvait freiner sa progression. A mesure qu'il fusait vers sa destination, il peignait sur le tableau aux couleurs chaudes du désert un unique trait métaphorique — une limite que le dénommé Beelax n'aurait jamais dû dépasser.
Stheno Alala
Stheno Alala
Autres Races
Féminin Age : 19
Date d'inscription : 21/02/2019
Nombre de messages : 29
Bon ou mauvais ? : Très bon !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Énergie Mécanique / Énergie Électrique / Énergie Thermique
Techniques 3/combat : Absorption Complète / Relâchement Incroyable
Techniques 1/combat : Maîtrise Énergétique Totale

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Re: Zone Rouge   Zone Rouge ClockMer 8 Mai 2019 - 19:38
Encore une fois, elle s’était un peu emballée toute seule. S’dire que criminel anti-Freezer sympathique et guerrier de la liberté étaient la même chose était pas la première de ses conneries, c’est sûr. M’enfin, c’en était une bonne. Le Beelax s’était jamais ramené sur Héra de sa vie, et il avait pas du tout détaillé sa raison. C’était quoi, un coup de tête qui l’avait ramené ici ? Un Démon du Froid à sang chaud ? Non, non, non, il devait être un peu plus malin que ça. Et puis, elle se croyait supérieure à le critiquer pour ce genre de merde, alors qu’elle avait grugé sa place dans les affiches wanted sur un sauvetage foiré d’un couillon qu’elle avait elle-même ramené chez les flics. Et son idéalisme foireux lui avait croire que les keufs d’ici étaient sympas et pas du tout des sadiques cherchant à se passer les nerfs en tranchant ceux des autres. Donc, oui, serpent, elle avait eu son lot de couillonnades, arrête de la juger ! Les bras croisés et le dos droit alors qu’elle avait la tête dans les nuages, ses yeux plissés trahissaient son espèce de boudage interne qui l’habitait alors qu’elle s’entêtait avec sa conscience qui ondulait devant ses yeux. Ça l’aurait presque distraite assez pour qu’elle n’entende pas la question de son partenaire de voyage.

"Bah, ouais ! J’sais pas, t’as une occasion de dégager un connard qui massacre sa population juste pour se calmer les ovaires du trône, tu la chopes ! ‘Fin… si c’est juste trois couillons avec un masque anonymous, les rebelles, autant attendre qu’il y ait vraiment un groupe qui soit prêt à faire pencher la balance et tout ça..."

Elle fit un soupir. C’était vraiment la merde sur cette planète de sable. Y a eu des reportages sur des répressions des rebelles en question, plus une enquête sur celle qui en fut la chef pendant un moment. Grosse mégalomane. Genre, même un asthmatique avec le nez coupé pouvait sentir qu’elle aurait tenté de chopper le pouvoir pour elle-même. Ses sourcils cachés par son bonnet froncèrent alors qu’elle s’enfouissait davantage dans ses réflexions. On serait passé d’un nudiste maquillé à une tepu qui se branlait sur son miroir. Ouais, bon, le premier se tripoterait sur sa propre photo aussi s’il était pas un DDF. Fallait tant que ça être complètement maboul pour pouvoir gouverner une planète ? Fin, tant qu’à faire le facho, autant faire le facho qui donne l’accès aux droits naturels à toute la population, quoi. Mais genre, qu’est-ce qu’il y a après que la narcissique se soit faite défoncée par les hommes de Freezer ? C’est un autre ravagé du bulbe qui va devenir le leader des rebelles ou il y aura un vrai gars malin pour libérer tout le monde ? Il y a bien Pythar pour les Végétiens. Pourquoi pas un autre Pythar ? S’il y en a eu un pour sortir du lot, il y en aura bien d’autres, pas vrai ?

"... Ouais. Ouais, pour l’instant, c’est probablement que des miettes qui restent, après l’attaque qu’ils ont reçu. En attendant, je vais continuer à faire des petits boulots. Mais franchement ! S’il s’passe un vrai putain de truc, mais mec, mais je prends la capsule directe pour aller casser du Freezer ! Le premier leak qui ressort de leur propagande de demeurés, j’me ramène, je leur explose la tête ! Et j’me fais un peu de thunes aussi, t’as raison... Ouais, tu parlais de fric tout à l’heure, non ? Fin, je sais pas, peut-être qu’il y a encore des légions d’honneur qui existent quelques parts, ou des prix nobels. T’sais que les terriens donnaient ce genre de récompenses à des mecs qui calmaient les guerres ? Genre, est-ce qu’il y en a pour ceux qui cassent la gueule des mecs qui font la guerre ? Ça m’arrangerait putain de bien, parce qu’habiter à Dösatz, ça coûte bonbon !… Ouais, j’habite à Dösatz."

Oui, acheter directement son appart sur Dösatz avait été une mauvaise idée, surtout que plus avoir de loyer signifiait pas ne pas avoir à payer le gaz, la flotte, l’électricité, et internet. Donc, le serpent, tu te tais, Stheno devait répondre à d’autres questions de toute façon. Genre : est-ce qu’il y avait eu des représailles face à ses missions et sa tendance à foutre son pif dans les affaires des autres ? Elle souffla en écarquillant des yeux, cherchant à se remémorer des incidents particuliers.

"Nan, rien. Jamais eu de souci. En même temps, c’est c’que j’gagne à être sur Dösatz, t’as personne pour tenter de me dézinguer ou juste de me casser les couilles."

Une des bestioles sur sa tête commença à se tortiller un instant. C’était pas pour ce putain de vent qui lui asséchait la tête à vitesse grand V de la Vache folle, mais pour autre chose. C'est alors l’oeil serpentin de Stheno put voir un projectile étincelait sous le soleil d’Héra. Oh merde ! Oh la race de sa mère ! C’était trop rapide pour être une balle. Mais pas un laser. C’était quoi alors ? Roh, pas le temps de réfléchir ! Dégageant ses guibolles des bras de Beelax, elle prit place sur son épaule, avant de se propulser devant lui sans vraiment faire gaffe à si cela ruinait son élan. Tendant sa paume, elle tenta de faire le même coup qu’elle faisait habituellement : aspirer toute l’Énergie Mécanique de la cartouche, avant que cette dernière puisse lui transpercer la main. Ses yeux passèrent au orange brillant, alors qu’une aura venteuse couleur soleil se mit à l’entourer. Mais… Mais ! Mais putain ! Dès le contact avec sa peau, elle comprit : ce truc allait lui arracher tout le poignet ! Et s’enclencha alors cet espèce de réflexe de survie zarb qui venait régulièrement lui sauver la mise. Elle s’avait pas vraiment ce que c’était, mais, en tout cas, elle imaginait que ça s’accordait avec les serpents sur sa tête. Une Absorption Complète, si vous voulez… mais trop en retard. L’élan du projectile stoppa manqua à la pauvre gorgone de se mettre elle-même une grosse mandale, mais c’était pas ça le problème. Elle souffrait le putain de martyr !

S’éclatant la gueule dans le sable après une courte chute, elle put enfin couiner de douleur après plusieurs secondes de grinçage de dents. Son rictus moqueur était entièrement retourné, laissant sa souffrance prendre place sur son visage. Fils de pute ! Enculé de ta race ! Salopard de connard de merde ! La balle était dans sa paume, enfouie assez profondément. Le regard larmoyant du crotal se focalisa sur le projectile logé dans sa peau, emmêlée dans ses nerfs pour bien la faire chier. Les doigts de son autre main, bien crispée, prirent position alors qu’elle se mettait sur les genoux, le sable chaud contre son jean la distrayant un peu de sa principale sensation du moment. Plaçant le pouce et l’indexe sur le bout de ferraille, elle se mit à inspirer fortement. Allez ! C’était comme décapsuler une bouteille ! Une putain de bouteille de bouteille de merde, Stheno ! Allez !

"Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah-ah-ah-aaaaaargh..."

Et ses lèvres se scellèrent, laissant dépasser un sifflement peiné, alors que ses yeux peinés se couvrirent dans leurs pupilles tremblantes pour ne pas avoir à témoigner du sang qui devait jaillir de sa main à l’heure actuelle. Mais ça commençait à faire moins mal, à présent. Ouais, laisse faire. C’était toujours les plus petites blessures qui faisaient couiner le plus. Elle s’était prise des putain de tracteurs dans la gueule pour en sortir indemne et c’était une cartouche de merde qui manquait ainsi de la faire chialer. C’était pas croyable. Bon, on se calme. On se calme. On. Se. Calme. Qu’est-ce qu’elle ferait pas pour sauver les autres. Beelax avait intérêt à empaqueter ses putains de remerciements ! Et avec un joli ruban rouge ! La race de sa putain de mère…

Se relevant dans la poussière de son crash foireux, elle put ajouter une nouvelle emmerde à sa liste de trucs casse-couilles : le sable était mouvant ! Pas que cela pouvait vraiment impacter un serpent, mais c’était surtout le passage au lave-linge qui allait la souler un max. Son pauvre perfecto, déjà plein de grains de partout… et en plus voilà qu’elle saignait dessus. Rah, la poisse ! Une seconde. Réfléchis ! Une balle. Un assassin. Et contrairement à toutes les balles qui lui avaient été envoyé à la gueule, celle-là pouvait tranquillement traverser son épiderme. Ok. Ok ! Elle était en danger. C’était certain que c’était un mec à la solde de Freezer. La cartouche, elle était en pleine chemin vers la tête de Beelax avant d’avoir été interrompue. Donc, c’était un mec qui voulait surtout dézinguer le gros criminel anti-empire. Est-ce qu’elle avait vraiment quelque chose à faire ici ? Non. Elle pouvait se tirer sans problèmes. L’autre la poursuivrait probablement pas. Mais qu’est-ce qu’elle avait à penser comme ça ! On se pavane comme héroïne et après on pense avant tout à sauver son propre cul ?! Se tapant le front un instant à l’aide de son poignet intact, elle laissait ses pensées se remettre dans le droit chemin. D’accord ! On aide Beelax à mettre le gars avec un flingue si puissant à terre, on se fait gentiment remercier, on rentre, on met les fringues à laver, on réchauffe les pâtes d’hier, et on dort après avoir mangé. Bon plan ! Maintenant… ou était le tueur à gage ? Et Beelax ? Coincée entre deux dunes, elle savait pas vraiment ou aller.

C’est alors qu’elle le vit, ce Démon du Froid, traversant le ciel vers ce qu’elle pensait être l’assassin. Bon, ben. Fallait le suivre alors. Stheno se mit à courir, sans pour autant gaspiller trop d’énergie dans la chose. Juste assez pour éviter de se noyer dans ces sables mouvants de merde.
Beelax
Beelax
Démon du Froid
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 12/07/2017
Nombre de messages : 4535
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Déplacement instantané / Rayon de la mort
Techniques 3/combat : Fresh Canon / Boule de la mort
Techniques 1/combat : Supernova

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Re: Zone Rouge   Zone Rouge ClockMer 22 Mai 2019 - 16:11
Il n’y avait rien aux alentours, pas même une énergie d'un simple habitant. Rien que l'étendue sableuse qu’offrait les Sables Mouvants. La situation était un peu ennuyante et les deux guerriers le savaient très bien, ce qui les poussèrent à sympathiser, posant quelques questions sur la vie de l'autre. Beelax se demandait si la gorgone avait déjà été victime de représailles par rapport à ses missions parfois dangereuse. Apparemment, il s’était trompé et heureusement. Le Démon du Froid eut une idée qui pourrait aider la natif de Dosatz à vivre sa vie sans vraiment manquer d'argent.

"Tu sais, je suis dans une alliance nommée les Ganshou et on possède un QG où nous pouvons être nourri et logé, tu pourrais peut-être nous rejoindre, tu n’aurais plus ces problèmes d’argent au quotidien."

Il parlait évidemment du QG situé sur la planète de Fugma, Magma. Soit disant passant, il n’y était jamais allé, par manque de temps. Il se promit d’y faire un tour lorsque sa vie ne sera pas menacée à l'immédiat. Il avait d’autre chose à régler en ce moment.

En plein vol, il eut un mauvais pressentiment et tourna sa tête vers la droite, se retrouvant face à une balle. Aux yeux de Beelax, l’action se déroula au ralenti, la balle fusait vers lui avec vitesse, destinée à se caler entre les deux yeux du guerrier. Au dernier moment, une main vient stopper l’avancée de la balle destructrice, une main qu'il reconnaissait : Celle de Stheno. Cette dernière avait quitté son dos pour grimper sur ses épaules pour sauver l'ennemi de l’empire. Désormais, elle piquait vers le sol et s'écroula sur le sable chaud. Beelax, stupéfait, regardait sa compagne s’arracher elle-même la balle du creux de sa main, poussant des cris de douleurs. Elle avait l'air d’être toujours d’attaque alors le guerrier azuré ne perdit pas une seconde de plus et chercha du regard celui qui venait d’essayer de l'assassiner. Il était allongé un peu plus loin, sur une dune, se relevant tranquillement. Serrant son poing, serrant la mâchoire, le Ganshou s'adressa à lui.


"Tu vas le payer assassin !"

Une triste coïncidence venait de se produire ; lorsque Beelax disait ne jamais avoir été attaqué par assassin, le contraire se réalisait. Son adversaire mit en garde, il s'élença vers le Nombre. Sortant d'un énième combat, voilà qu’il croisait de nouveau le fer avec un sbire de Freezer. Étant désormais à quelques mètres de la dune, il plaça son point au niveau de sa tête, mimant un semblant d'élan. Lorsqu’il fut à son niveau il se téléporta dans le dos de son opposant.

"Derrière toi, vermine."

Si le mercenaire se retournait, il ne verrait pas Beelax, qui serait de nouveau devant lui, le dos de son adversaire à sa merci. L'affilié de Fugma attrapa les épaules du mystérieux être et les tira vers lui, réceptionnant sa colonne vertébrale avec son genou. Ensuite, sa main droite attrapa la nuque de Zer0, pour éclater violemment sa tête contre le sol, plusieurs fois. Une boule de KI se forma dans sa main gauche et lorsqu'elle fut prête, il l’explosa contre le dos de l'assassin. Il jeta un bref coup d’œil vers sa coéquipière qui courait vers eux et malheureusement, elle était trop loin pour l’aider dans ce combat pour le moment. Il souleva donc le corps du sbire et le propulsa dans le but qu’il s’enfonce dans le sable mouvants.

Il comptait profiter du fait que le sable s’enfonçait sous ses pieds pour l’attaquer à distance. Il visa avec précision puis envoya un rayon oculaire, veillant à ne pas manquer son ennemi. Continuant sur sa lancée, il lévita pour s’élever derrière le mercenaire. Il tendit son doigt en pointant le dos de sa cible. Un rayon de la mort fusait vers le tueur se prénommant Zer0.


"Tu vas regretter de t'être attaqué à moi !"
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 187
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Leurr3 / Rech4rge / Surexcitati0n
Techniques 3/combat : Vél0cité / Dét0nation
Techniques 1/combat : M0isson M0rtelle

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Re: Zone Rouge   Zone Rouge ClockMar 11 Juin 2019 - 2:00
Le compte à rebours fut arrêté. La ligne fut tracée. Le projectile s'élança à sa suite, propulsé à travers l'étendue des sables mouvants, avide de sang rouge et de matière grise. Mais contre toutes les attentes du détenteur du fusil de précision duquel il venait d'être éjecté, son enveloppe d'acier transperça la chair d'une personne qui n'était pas celle prévue sur sa trajectoire, avant de se loger dans le creux de sa main gauche. Un retournement de situation qui ne faisait que compliquer un ordre pourtant supposé être un jeu d'enfant à accomplir. Mais que serait l'existence d'un tueur à gages, si elle n'était pas ponctuée de tribulations même dans les moments les moins favorables — surtout dans les moments les moins favorables ?

Zer0 pencha sa tête sur le côté, déconcerté. Le fugitif était poursuivi sans relâche par les représentants d'un empire à la renommée intergalactique : il était donc supposer voyager seul dans sa quête d'un possible refuge politique qui ne saurait lui être accordé qu'une fois son âme transportée vers l'au-delà. Mais contrairement a ce qu'il avait anticipé, il était bel et bien suivi dans ses errances, et c'était d'ailleurs grâce à ce second renfort qu'il avait — encore — pu échapper à sa propre fin. Ne dit-on pas d'un malheur qu'il n'arrive jamais seul ?
 
L'alignement du réticule de visée se détacha de sa cible initiale et se posa sur l'entité imprévue dans l'équation : une gorgone au visage déformé par la souffrance, de ses yeux émanait une remarquable quantité d'énergie — probablement celle qui lui avait permis d'obstruer la course de la balle à destination de son compagnon d'infortune. Une telle tête ne serait pas passée inaperçue sur le tableau des primes ; sa présence était donc clairement fortuite, il avait cependant une probabilité qu'elle ne soit pas sans connaitre le passé hors-la-loi de son camarade. Les serpents qui prospéraient sous son couvre-chef étaient en alerte et leurs langues fourchues dardaient en direction du chasseur, quand bien même plusieurs milliers de pas les séparaient. Ils avaient probablement dû sentir les grains de sable s'enfoncer sous le moindre de ses mouvements, même à une telle distance, mais à quel point la symbiose entre ces astucieuses créatures et leur hôte allait jouer en la faveur de cette dernière ? A mesure que le Nombre observait la douleur s'emparer des traits si singuliers de la baroudeuse, ses souvenirs affluaient dans son cerveau, partagés entre ce qui se déroulait sous ses yeux sur l'instant présent et un futur très proche au cours duquel il allait devoir repenser le plan qu'il avait si longuement préparé. 
 
Il aurait été aisé de reprendre son souffle, se repositionner, viser à nouveau la tête du Démon du Froid décidément protégé par la chance et ainsi accomplir sa mission. Cependant, l'assassin allait être troublé dans son infaillible concentration par de nouvelles perturbations dans son champ de vision — respectivement à l'est et au sud-ouest de sa position. Une quinzaine de soldats aux couleurs de l'Empire Cold, s'efforçant d'être discrets malgré leurs respirations essoufflées et leurs armures bien trop lourdes, certains restant en retrait tandis que d'autres plus téméraires contournaient la dune d'un pas feutré. Lui avait-on tendu un guet-apens ? Le pensait-on trop préoccupé pour pouvoir prêter attention à ses alentours ? Quiconque pensait prendre avantage de ses rares instants d’inattention oubliait un détail crucial ; le messager du karma se distinguait dans l'art d'être en accord parfait avec tout espace au sein duquel il devait se mouvoir, lui donnant de ce fait une longueur d'avance sur ses concurrents. De plus, si ces imprudents comptaient effectivement le prendre en embuscade, ils n'auront pas été les premiers — mais ils seront très certainement les derniers.
 
"Hé, toi là-bas !" finit par lancer un des soldats. "Au nom de l'Empire Cold et du Docteur Rellum, ne fais plus un geste !" 
 
Hésitant face à l'absence de réponse du Nombre, il fit quelques pas à mi-hauteur de l'erg de sable rouillé, assorti de quelques uns de ses semblables. 
 
"Nous recherchons un Démon du Froid du nom de Beelax ! On l'a aperçu pour la dernière fois près des bains régénérant à une demi-heure d'ici, avant qu'il ait prit la fuite avec une femme portant des serpents sur sa tête. Quiconque ayant vu ces deux individus se doit de nous faire un rapport, ou il sera considéré comme leur complice !"
 
L'empereur paré d'or et de pourpre avait su placer sous ses ordres une véritable cohorte de sujets aussi valeureux que disciplinés, eux-mêmes ayant sous leurs ordres autant de fidèles prêts à répandre leur idéologie sans discussion. Le Nombre avait prévu la possibilité qu'ils puissent gêner le bon déroulement des contrats qui lui avaient été assigné, ignorant tout de la négociation qu'ils avaient menée, pour autant il ne répondrait de rien si l'un d'entre eux se mettait à lui tenir tête. Tout d'abord cette inquisitrice qui profitait de son affiliation pour laisser libre cours à ses mœurs sadiques, puis ce scientifique bien trop dévoué à l'autorité en place qui envoyait maintenant ses sbires pour tenter de le ralentir dans sa mission. De telles personnalités ne l'inquiétaient pas le moins du monde ; en revanche, la seule pensée de voir la seule piste à sa disposition vers le Beau Jack lui échapper d'entre les doigts à cause de leur incompétence suffisait à envoyer à la surface de sa visière un " >:(  " de dépit.
 
Jusqu'alors inerte, Zer0 se redressa. L'astre impitoyable luisait sur la surface lustrée par les années de sa combinaison, aux couleurs de la "Zone d’Ambiguïté Morale" dont il s'était paré lors de son arrivée sur Héra. A la vue de l'instrument qu'il tenait fermement dans sa main gauche, les soldats le mirent en joue d'un seul et même mouvement comme les machines bien formatées qu'ils étaient.
 
"Tu cherches à t'emparer de la prime, c'est ça ? L'Empire ne tolère aucun mercenaire qui ne lui serait affilié sur son territoire ! Au moindre geste suspect, ton corps finira en matière organique pour les expériences du Docteur !"
 
Son cœur sembla rater un battement, une nuée d'excitation bourdonnant dans ses entrailles tandis que l'adrénaline commençait à affluer dans ses veines. Autant d'heures passées dans l'immobilité la plus parfaite l'avaient placé dans un état de stase, réceptif aux plus infimes variations dans l'espace et restant comme à l'écoute du temps, qu'il adoptait pour survivre à des lieux inadaptés à toute vie organique, son exosquelette lui conférant une résistance hors du commun aux conditions atmosphériques les plus oppressantes. Mais s'il voulait vivre, il se devait au contraire d'être prêt à répondre immédiatement à la plus infime suggestion de son cerveau, prêt à rentrer en osmose avec l'univers, prêt à laisser se défiler tout ce qui commande à son corps, appréhender l'impulsion créatrice et destructrice — le mouvement à l'état pur qui dans l'instant engendre et impose le geste inattendu et impeccable, faisant état d'une sentence inéluctable que ses adversaires verraient surgir d'un seul coup !
 
Il n'y avait pas de temps à perdre. S'il voulait se débarrasser de ses assaillants et reprendre le déroulement de son contrat dans la foulée, il ne pouvait se permettre de perdre une seconde de plus. Le bourdonnement devint une horde d’hyménoptères enragés alors que sa jambe gauche s'enfonçait dans le sable brûlant et qu'il se précipitait en avant, s'évanouissant tel un mirage dans l'atmosphère étouffante du désert.





 
"Att-"
 
Une violente bourrasque se leva, et avec elle Zer0 disparut de la vue des soldats de l'Empire, projetant à sa place un leurre éphémère. Le plus proche d'entre eux poussa un hurlement d'effroi alors que son buste se voyait transpercé de part en part. Tandis que l'un de ses alliés faisait volte-face en mitraillant tout ce qui se trouvait à sa portée sous le coup de la panique, le chasseur œuvrait déjà à la traque de ses prochaines proies. Plusieurs extraterrestres aux armures souillées par le sang de leurs acolytes tombèrent à terre, leurs mains portées à leurs gorges et la terreur dans leurs prunelles dilatées.
 
Les six secondes furent écoulées et l'illusion fut dissipée dans la tempête, mais le spadassin était loin d'avoir terminé sa performance. Sa funeste silhouette se dessina non loin de cinq sentinelles fermant la marche, traçant d'un geste implacable la fin de leurs existences.
 
"Le voilà !" hurla le plus esseulé de la troupe, ouvrant le feu par inadvertance sur les quatre autres tandis que Zer0 virevoltait hors de leur portée avec une souplesse magistrale.
 
Le corps à la fois relâché et tendu, prêt à frapper et jeter tout son être dans la bataille, sa lame lui offre une garde parfaite et d'infinies possibilités surgissent alors de l'autre côté de son masque de ténèbres. Les quelques craquements dans le camouflage optique de sa combinaison hument une mélodie imperceptible ; une légère dysfonction, conséquence de la violence de son dernier affrontement, altérant de ce fait une partie des fonctionnalités les plus sensibles de son équipement. 

Mais nul besoin d'un tel subterfuge pour garantir la victoire sur ses adversaires — une extravagance de sa part, rien de plus.
 
L'univers révéla de nouveau son côté impitoyable et tout ne fut plus qu'une explosion de violence autour de lui. Les canons brûlaient, leurs chargeurs rougeoyants s'enclenchant dans un vacarme assourdissant et expulsant des projectiles d’énergie à une cadence mortelle pour n'importe quel être vivant sur cette planète. Les hurlements de panique se perdaient au sein de toutes ces détonations et les tirs ne trouvaient jamais leurs cibles, éviscérant leurs victimes dans une remarquable brume écarlate. Un second leurre fut déployé ; une dissociation indistinguable visant à tromper l'attention et confronter ses opposants à un paradigme aussi fantasmagorique qu'impitoyable. Tandis que les balles semaient la désolation sur sa projection fantomatique, il se volatilisa avec élégance, tel un pétale au gré du vent, tel un chairnier se déplaçant sous le sable. Ses membres se mirent à bouger, chacun de ses gestes muets se transformant en autant de conséquences indicibles : comme il l'avait estimé, il lui avait suffit de quarante secondes pour détourner son attention de sa cible prioritaire puis ôter la vie de ceux qui avaient eu l'inconscience de se mettre en travers de sa route, avant de pouvoir reprendre le cours de sa mission comme si rien ne s'était passé.
 
"Au cœur de la tempête / Mon œil reste contemplateur / Submergé par le sang."
 
Surplombant désormais l'étendue de sable face à laquelle rutilait le paysage abstrait et sanguinolent qu'il venait d'esquisser, il laissa un vrombissement s'échapper de sous son casque tout en admirant son œuvre, tandis que le brave Démon du Froid qu'il avait été chargé d'éliminer s'était finalement précipité à sa rencontre et s'apprêtait à l'attaquer à son tour.
 
"Derrière toi, vermine."
 




 
Un vain excès de confiance, pensa le Nombre qui l'avait laissé venir à lui, tout ses sens en alerte malgré son apparente impassibilité. Sa masamune se matérialisa de nouveau entre ses quatre doigts, alors que Beelax s'était subitement téléporté hors de sa vue, prêt à lui asséner un puissant coup de genou en pleine colonne vertébrale, qu'il enchaina avec plusieurs rayons de tailles diverses formés à partir de son énergie vitale, s'empressant de le mettre hors d'état de nuire. 
 
"Tu vas regretter de t'être attaqué à moi !"
 
Cependant, le hors-la-loi ne réalisa l'inutilité de son acharnement qu'après-coup, et sa précipitation fut récompensée par l'évanouissement de son assaillant dans la chaleur suffocante du désert, le laissant seul spectateur de la danse macabre qui s'était déroulée avant son arrivée. Son arrogance naturelle l'avait amené à se montrer imprudent, se trouvant désormais à la merci de son tueur alors qu'il pensait leurs rôles inversés.
 
Le Démon du Froid n'était pas un adversaire comme le Nombre avait l'habitude d'en affronter. Contre un tel être doté de pouvoirs dépassant les lois de la physique, l'assassin allait devoir user de toutes les ressources en sa possession pour s'assurer de sortir victorieux de l'affrontement qui se profilait — à commencer par ces explosifs récupérés en fouillant brièvement la planque dans laquelle il avait affronté le Chien Fou quelques temps plus tôt : au nombre de trois, elles avaient été posées dans un grand périmètre autour de sa position initiale, de sorte à lui garantir de plus larges possibilités tactiques ou encore un échappatoire en cas de retraite stratégique.
 
" Je ne pense pas. "
 

BLAM!

 
L'une d'elle se déclencha instantanément et pulvérisa le sommet de la dune au-dessus de laquelle le traître à l'Empire Cold s'était envolé. Des milliers de grains rocheux s'envolèrent alors dans une valse colossale, avant de se figer dans les airs puis d'ensevelir ce dernier sous leur poids, terre retournant à la terre, enfouissant les restes des soldats tombés au combat tels des vestiges d'une bataille lointaine.
 
S'engouffrant à travers la tempête qui venait de se lever, le chasseur de l'arche ne perdit pas une seconde, déterminé à tuer. Plus rien ne pouvait le distraire maintenant qu'il avait renversé la situation à son avantage, aussi bref ce fut. Quiconque entrerait dans son esprit ne verrait qu'une voie sans issue avec aucun retour en arrière possible. Chaque foulée, chaque respiration, chaque seconde semblait accélérer de plus en plus son rythme cardiaque jusqu'à ce que sa conscience puisse enfin accéder à cet état second où pas même le moindre grain de sable ne pouvait lui échapper, où l'attraction terrestre semblait se dissoudre comme des particules sous ses pas alors que tout son corps accompagnait le mouvement du tumulte dans lequel il s'était élancé. 
 
La pointe de sa lame radiante effleura la nuque délicate du Démon du Froid au moment même où il se trouvait dissimulé dans son dos — la promesse d'une mort aussi abrupte que spectaculaire si ce dernier ne réagissait pas à temps.
Contenu sponsorisé

Zone Rouge Empty
MessageSujet: Re: Zone Rouge   Zone Rouge Clock
 
Zone Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti - Social : Cité Soleil n’est pas Rouge
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» Count as Peintur' Rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Hera :: Sable mouvant-